Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,"

Transcription

1 Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement - connaître et protéger la nature en milieu péri urbain

2 Les Jardins Familiaux réinstallent la nature au cœur de la cité et contribuent au maintien d un couloir écologique sur le territoire communal Des espaces partagés 73 parcelles de jardins familiaux Une partie commune : espace de rencontres Un espace «enfants» «Butinopolis» espace de découverte et d apprentissage de la biodiversité Les jardins Tourn sol Ouverts en octobre 2005

3 Le jardin est le milieu idéal pour découvrir la richesse de la vie, apprendre à la respecter et agir avec elle. Qu il soit potager, fleuri, anglais ou japonais, familial ou scolaire, d insertion ou d agrément, sous une rocade ou en centre-ville, le jardin prend racine dans la diversité des désirs. Qu on le formalise ou non, dans un jardin, on sensibilise toujours à l environnement. La terre est là, avec les autres éléments, la vie, le cycle des saisons, le ballet des insectes...

4 Le jardin, pour découvrir le développement durable Quelques objectifs : Par rapport à l individu (à soi) Développer ou Augmenter son autonomie. Développer ou Favoriser sa créativité. Par rapport à la citoyenneté Développer des méthodes de travail collectif (échange, concertation, négociation, répartition, démocratie participative...). Partage et solidarité. Comprendre, respecter, écouter, s enrichir mutuellement, interagir Apprendre à élaborer et à respecter des règles communes. Par rapport à l environnement Développer/comprendre sa relation et son interdépendance avec le monde. Gérer un petit espace de la Terre (le comprendre, agir, être responsable). Mettre en œuvre des pratiques et des actions respectueuses de l environnement

5 Sur les jardins familiaux : mise en œuvre de pratiques culturales et d actions respectueuses de l environnement Chaque jardinier s engage à ne pas utiliser de produits chimiques en signant une charte Le compostage individuel et collectif est favorisé Le système d arrosage permet une égalité d accès à l eau et une économie importante. Pour faciliter cette économie, nous mettons à disposition du broyat et de paille. L importance du rôle du sol est mis en avant. Au jardin naturel, on travaille et on amende le sol en respectant scrupuleusement la microfaune indispensable, pour garantir la bonne santé des cultures. Des analyses effectuées avec l ENSAT(projet tutoré) a montré l impact des pratiques culturales sur la qualité et la structure du sol. Une nature diversifiée procure un équilibre naturel qui permet d'éviter le recours à la chimie.

6 Sur les jardins familiaux : Sensibiliser, apprendre, former Le jardin, est un outil pédagogique, pour les enfants et les adultes Comprendre la faune et la flore. Réaliser que l homme est partie prenante de la biodiversité L approche sensorielle et ludique, permet d aborder le jardin en tant que lieu de senteurs, de couleurs, de textures, de goûts et de sensations aussi riches que diverses. C est le jardin dans tous les sens. C'est la joie de découvrir, de ressentir, de créer, de jouer et d'expérimenter dans la nature. Découvrir la saisonnalité des légumes Jardinage naturel : Respect du sol, économie d eau, importance des insectes et des animaux auxiliaires, compostage... Importance de la haie, véritable corridor écologique

7 Sur les jardins familiaux : Résister Jardin le plus autonome possible (sans intrants, sans exportation, récupération, séchoir solaire, toilettes sèches..). Sauvegarde des vieilles espèces végétales (légumes, blé, sainfoin...) Les méthodes naturelles, source de progrès

8 Butinopolis Découverte de la biodiversité : Entouré d un espace naturel, coulée verte, grands arbres. Haies variées. Espace botanique (sauges, plantations diverses...) Parcours Butinopolis, terrascope, hôtel à insectes, spirale à aromatiques mare... Choix des espèces : locales, résistantes à la sécheresse, accueillantes pour les insectes, oiseaux (riche en nectar, en baies ), plantes les plus variées possible, fleurissant tout au long de l année. Faire découvrir pour mieux protéger!

9 Butinopolis Découverte de la biodiversité : Découvertes des insectes pollinisateurs, abeilles solitaires et sociales, bourdons... Observation de la microfaune du sol, Terrascope Environ 2300 visiteurs par an (dont 700 enfants) Accueil par les bénévoles et salariés de l association

10 Les jardins familiaux Lieu de rencontre et d échanges Ouvert à tous Conseils aux visiteurs pour une gestion plus naturelle de leur jardin. Ateliers sur des thèmes divers (sol, engrais, eau, abeilles ) Animations Troc plantes, au printemps Vide-jardin, à l automne Journées portes ouvertes Accueil de personnes handicapées ou fragiles Rencontres intergénérationnelles Personnes âgées /enfants Liens avec d autres associations

11 L'action de l'association dans la «Cité» Formations Ateliers de jardinage naturel pour adultes, enfants. Formation d animateurs jardin Diffusion des techniques naturelles Participation à des forum, salons, Cours, conférences sur le jardinage Cafés botaniques Interventions dans les écoles Installation de petits jardins. Semis de prairies fleuries Animation sur les abeilles, les insectes.

12 L'action de l'association dans la «Cité» Partenariats Participation à des actions initiées par la municipalité : balcons fleuris, plantations de bulbes, semaine du Développement Durable.. Nos interventions dans les écoles, les centres de loisirs. Liens avec les maisons de quartier, les associations Etudes sur le sol avec l ENSAT Études des circuits courts avec l ADEME Les 250 adhérents de notre association sont autant d'ambassadeurs d'un jardinage respectueux de l'environnement auprès de leur voisins et des visiteurs. Semaine alternatives aux pesticides Depuis 5 ans dans le cadre d un collectif d associations locales (ALT, AJT, TAE, AMAP) ; Distribution de documentation, de macarons stop pesticides jeu de piste, loto... Enquête auprès des habitants Une trentaine de bénévoles mobilisés Grand public touché : environ 300 personnes/an

13 3 décembre 2010 Assises des Villes et villages Fleuris

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Les potagers Neerstalle

Les potagers Neerstalle Les potagers Neerstalle Une initiative de Marc COOLS, Échevin de l Environnement et des Propriétés communales, avec le soutien du Collège des Bourgmestre et Échevins d Uccle Une action menée par le Service

Plus en détail

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes.

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. La vie de la ruche Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. public, l'animateur, les circonstances et les demandes spécifiques des accompagnateurs. Durée

Plus en détail

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

Découvrir et agir : l eau, c est la vie! La malle Cantal Eau

Découvrir et agir : l eau, c est la vie! La malle Cantal Eau Découvrir et agir : l eau, c est la vie! La malle Cantal Eau Syndicat des Cramades La malle Cantal'Eau - Découvrir et agir l'eau c'est la vie! - Grand public Agence de l eau Adour Garonne 1 Le Syndicat

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Malle documentaire Jardin Pourquoi faire un jardin? Quel type de jardin mettre en place? Quelle

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail

Bibliothèque Royale Albert 1er

Bibliothèque Royale Albert 1er Bibliothèque Royale Albert 1er Description du projet Ce projet a pour but de valoriser des espaces plats et inutilisés (toit, terrasse ou autre) par la création de potagers écologique (sans pesticide,

Plus en détail

Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités

Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités Les abeilles à Bruxelles Défis et opportunités Présentation en vidéo-conférence Mois de l abeille urbaine à Montréal Marc Wollast marc.wollast@apisbruocsella.be www.apisbruocsella.be Apis Bruoc Sella Bruxelles

Plus en détail

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire verger biodiversité eau arbre & forêt animations scolaires maternelle 3 secondaire Le CRIE vous propose ses animations en projet ainsi que toute une série d activités d 1 journée ou d 1/2 journée Découvrez-les

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

Une nouvelle écologie des parcs et des jardins

Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Patrimoine vert bordelais et politique de développement et de gestion Ecologie : grands principes et applications

Plus en détail

Le printemps est arrivé!

Le printemps est arrivé! Newsletter N 19 LE SMIRIL AU FIL DE L'EAU ET DU TEMPS Le printemps est arrivé! La nature se réveille Les CME de Sérézin-du-Rhône et d'irigny agissent pour la biodiversité Le programme Urban bees se poursuit

Plus en détail

Public visé : Public prioritaire : - jardiniers des jardins collectifs du territoire intercommunal - jardiniers amateurs habitants du Pays de Grasse

Public visé : Public prioritaire : - jardiniers des jardins collectifs du territoire intercommunal - jardiniers amateurs habitants du Pays de Grasse Dans le cadre de la Charte «Jardinons ensemble» et du soutien aux jardiniers des jardins collectifs du territoire intercommunal, la Communauté d Agglomération du Pays de Grasse propose, en partenariat

Plus en détail

PROJET D'ÉTABLISSEMENT

PROJET D'ÉTABLISSEMENT PROJET D'ÉTABLISSEMENT Une école qui apprend à vivre ensemble Le projet d établissement est issu de la réflexion collective des enseignants afin de respecter les projets éducatif et pédagogique définis

Plus en détail

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis L espace d un an suffit pour constater la richesse et la diversité des populations d insectes qui prospectent dans le moindre carré de jardin.

Plus en détail

Rapport d activité association SPNE 2012 et actions à venir 2013

Rapport d activité association SPNE 2012 et actions à venir 2013 Rapport d activité association SPNE 2012 et actions à venir 2013 Jeudi 4 avril 2013 Ordre du jour I. Animations réalisées en 2012 II. Valorisation et protection du patrimoine naturel 2012 III. Sorties

Plus en détail

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl facteurs de reussite DES ENJEUX... DES ACTIONS ACTIONS DE COMMUNICATION AUTO EVALUATION DD-GUID-005 indice 1 GUIDES POUR UNE COMMUNICATION RESPONSABLE Charte Petzl pour une communication

Plus en détail

Agnès Gedda Le potager bio

Agnès Gedda Le potager bio Agnès Gedda Le potager bio Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3544-9 Table des matières Introduction...................................................... 7 Chapitre 1 : Ce qu il faut avoir, ce qu il faut

Plus en détail

«Mettre en pratique le développement durable dans son métier d hébergeur : un atout pour son offre touristique»

«Mettre en pratique le développement durable dans son métier d hébergeur : un atout pour son offre touristique» Centre Permanent d Initiatives pour l'environnement Pays de Morlaix-Trégor «Mettre en pratique le développement durable dans son métier d hébergeur : un atout pour son offre touristique» Association ULAMIR

Plus en détail

FAVORISER LA BIODIVERSITÉ DANS LE CIMETIÈRE. Guillaume Larregle (Maison de l Environnement de Seine-et-Marne)

FAVORISER LA BIODIVERSITÉ DANS LE CIMETIÈRE. Guillaume Larregle (Maison de l Environnement de Seine-et-Marne) FAVORISER LA BIODIVERSITÉ DANS LE CIMETIÈRE Guillaume Larregle (Maison de l Environnement de Seine-et-Marne) LA TRAME VERTE ET BLEUE RECONSTITUER UN RÉSEAU DE CONTINUITÉS ÉCOLOGIQUES Permettre à la faune

Plus en détail

L ABEILLE DOMESTIQUE

L ABEILLE DOMESTIQUE L ABEILLE DOMESTIQUE Que savez-vous de moi? On m appelle l abeille européenne (Apis mellifera), ou l abeille domestique. J appartiens à l ordre des insectes hyménoptères, c est-à-dire ceux pourvus d ailes

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil À chaque usage son gazon naturel Selon l usage auquel vous destinez votre gazon, vous devrez avant toute chose réfléchir au type de gazon qui vous conviendra le mieux. On dénombre 4 catégories principales

Plus en détail

Soirée d'info au Centre Culturel Elzenhof 20/05/2014. «Créer un potager collectif en Région bruxelloise : Comment se lancer?»

Soirée d'info au Centre Culturel Elzenhof 20/05/2014. «Créer un potager collectif en Région bruxelloise : Comment se lancer?» Soirée d'info au Centre Culturel Elzenhof 20/05/2014 «Créer un potager collectif en Région bruxelloise : Comment se lancer?» Un jardin potager collectif, ça peut être quoi? un lieu de production alimentaire,

Plus en détail

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Le compost au printemps Le compost en été Le compost à l automne Le compost en hiver Le compost au printemps La saison idéale pour démarrer son compost...

Plus en détail

1 3 Le brassage. Conseil. Astuce. La mise en route du composteur. L approvisionnement en déchets. L arrosage

1 3 Le brassage. Conseil. Astuce. La mise en route du composteur. L approvisionnement en déchets. L arrosage Qu est-ce que le compostage? Le compostage est la transformation des matières organiques avec la complicité de divers organismes vivants depuis la bactérie et le champignon jusqu aux vers de terre et aux

Plus en détail

Comment choisir son terreau et son fertilisant

Comment choisir son terreau et son fertilisant Comment choisir son terreau et son fertilisant Comment choisir son terreau et son fertilisant Entretenez la qualité de la terre Votre sol joue principalement 2 rôles. Il contient les substances nutritives

Plus en détail

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Conception, rédaction, réalisation : Parménion/RFF - Crédit photos : Biotope, CREN Poitou-Charentes, Ecosphère, RFF Impression

Plus en détail

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e Appel à projets Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e 1 1. Contexte Situé à l est du 18 e arrondissement, à la frontière avec le 19 e, Aubervilliers

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Association ASTUCES MAISON

Association ASTUCES MAISON Association ASTUCES MAISON Une association 1901 qui poursuit deux objectifs complémentaires : Coopération locale : Localiser en milieu rural et urbain ceux qui détiennent encore les savoirs-faire et inciter

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Attentes des jardiniers urbains :

Attentes des jardiniers urbains : Attentes des jardiniers urbains : Quels végétaux? Quelles prestations? Enquête réalisée par TNS Sofres pour VAL HOR à l occasion de Jardins Jardin - mai 2014 Sommaire 1 Méthodologie 3 2 Les jardiniers

Plus en détail

MONTELIMAR ENERGIE POSITIVE

MONTELIMAR ENERGIE POSITIVE STRATEGIE DEVELOPPEMENT DURABLE 2014/2020 document interne MONTELIMAR ENERGIE POSITIVE p.1/11 BIODIVERSITE & ENERGIE 2 ATOUTS FORTS POUR REPONDRE AUX ATTENTES DES MONTILIENS EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

Plan de désherbage, plan de gestion différenciée : objectifs et mise en œuvre concrète, quelles sont les actions à mettre en place par les communes?

Plan de désherbage, plan de gestion différenciée : objectifs et mise en œuvre concrète, quelles sont les actions à mettre en place par les communes? 11 décembre Arles Plan de désherbage, plan de gestion différenciée : objectifs et mise en œuvre concrète, quelles sont les actions à mettre en place par les communes? Claire LAFON Benoit DUPUY Introduction

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement le partenariat continu pour apporter un

Plus en détail

PORT CROS : FORT DE L EMINENCE

PORT CROS : FORT DE L EMINENCE PORT CROS : FORT DE L EMINENCE Le mot du directeur Le Fort de l Eminence est le cadre idéal pour découvrir l île de Port-Cros, sa faune et sa flore préservée. Les séjours scolaires peuvent y être organisés

Plus en détail

GRILLE DE PROGRAMMATION DE L UNITÉ SENIORS ACTIFS VERSION INTERMÉDIAIRE

GRILLE DE PROGRAMMATION DE L UNITÉ SENIORS ACTIFS VERSION INTERMÉDIAIRE Le cadre de planification proposé par l unité de concertation «Seniors actifs 1» comprend : - six objectifs spécifiques à atteindre endéans les cinq ans ; - une série d objectifs intermédiaires, à initier

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Favoriser les déplacements alternatifs à la voiture Mettre en place un pédibus Sensibiliser les habitants sur la thématique

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014

Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014 Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014 Contact presse Isabelle Vergeat-Achaintre Responsable de la communication Tél. 33 (0)2 41 05 21 74 ou 33 (0)6 07 70 13

Plus en détail

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 Objectifs pédagogiques du PEDT Mettre l enfant au cœur du projet et favoriser son développement - Accorder une priorité au besoin de jouer, avec les

Plus en détail

Les principaux thèmes liés à cette cause sont :

Les principaux thèmes liés à cette cause sont : S engager pour l environnement Les hommes sont dépendants de leur environnement : c est leur lieu de vie. C est pourquoi lutter contre la pollution et le gaspillage est important. La défense de l environnement,

Plus en détail

Livret d animations Sarthe Nature Environnement

Livret d animations Sarthe Nature Environnement Livret d animations Sarthe Nature Environnement La fédération d associations Sarthe Nature Environnement vous présente les animations pouvant être proposées par l animatrice et les bénévoles. Activités

Plus en détail

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Édito En route pour la COP21! Dans six mois, le 30 novembre 2015, le coup d envoi de la 21 e conférence internationale pour le climat sera donné

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien

Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien Formation Bâtiment Durable: Toitures vertes : du concept à l entretien Bruxelles Environnement Biodiversité : Potentialité écologique des toitures vertes et autres dispositifs favorisant le développement

Plus en détail

EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80

EPLEFPA LES SARDIERES 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Maître d'ouvrage : EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Objet : Récupération des eaux pluviales pour le jardin partagé des Sardières CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

Fiche de publication 3P année 2006-2007

Fiche de publication 3P année 2006-2007 Jardin des 5 sens Mots clefs : sens, jardin, éveil, mémoire, accessibilité. Travail de recherche réalisé de septembre 2006 à juin 2007. Auteurs : Résumé : - Noms des étudiantes : COTTINET Marianne et CAMIA

Plus en détail

Découvrez les valeurs de notre entreprise

Découvrez les valeurs de notre entreprise Découvrez les valeurs de notre entreprise Qu est qu une Entreprise? Structure régie par la Loi de Février 2005 : évolution de l Atelier Protégé vers le monde de l entreprise ordinaire. 80% de personnes

Plus en détail

Guide pratique. Composter dans son jardin

Guide pratique. Composter dans son jardin Guide pratique Composter dans son jardin Faire son compost soi-même constitue la meilleure façon de recycler ses déchets de cuisine et de jardin, tout en produisant un excellent fertilisant. Ce guide vous

Plus en détail

Le projet de toute une école. Fontenay

Le projet de toute une école. Fontenay Le projet de toute une école Fontenay Le jardin suscite tous les sens. Certaines plantes par leur forme ou leur couleur nous en mettent plein la vue, d autres ont des senteurs raffinées des fois méconnues,

Plus en détail

Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel

Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel ENSEMBLE REDUISONS NOS DECHETS! Pourquoi composter? Choisir de composter, c'est choisir de réduire le volume

Plus en détail

FAUNE,FLORE, MILIEUX

FAUNE,FLORE, MILIEUX FAUNE,FLORE, MILIEUX LA NATURE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE UNE REGLE LA DIVERSITE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE S APPRECIE A TROIS NIVEAUX INDIVIDUS (Diversité génétique) ESPECES ECOSYSTEMES UN PATRIMOINE UNE RESSOURCE

Plus en détail

Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX

Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX RECUPERATION D EAUX de PLUIE au JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX A quelques centaines de mètres de l historique «PONT de PIERRE» enjambant

Plus en détail

Présentation des animations Aux Goûts du Jour

Présentation des animations Aux Goûts du Jour Présentation des animations Aux Goûts du Jour AUX GOÛTS DU JOUR est une association nationale d éducation alimentaire. Objectifs * Aider les enfants et les adultes à retrouver le plaisir de Bien manger.

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

Constitution d'un réseau écologique sur la commune de Muttersholtz

Constitution d'un réseau écologique sur la commune de Muttersholtz Identité du territoire Structure porteuse de l'action : Ligue pour la Protection des Oiseau Alsace Entrée Thématique Agriculture Espèces et habitats naturels Milieu aquatiques et humides Localisation :

Plus en détail

Je fais mon compost. Un doute? Une question? Un renseignement? Numéro Infos Déchets 01 30 98 78 14. Édition 2013-2014

Je fais mon compost. Un doute? Une question? Un renseignement? Numéro Infos Déchets 01 30 98 78 14. Édition 2013-2014 Édition 2013-2014 Un doute? Une question? Un renseignement? Le service Déchets de la Camy répond à toutes vos questions au Numéro Infos Déchets 01 30 98 78 14 10-31-1795 RC : 482 077 096 00014-01 39 78

Plus en détail

Herbicyclage. Questions et réponses

Herbicyclage. Questions et réponses Herbicyclage Questions et réponses L herbicyclage c est quoi? Herbicyclage Questions et réponses L herbicyclage est une technique qui consiste à laisser les rognures de gazon (appelés aussi les résidus

Plus en détail

D o s sier de p r e sse

D o s sier de p r e sse D o s sier de p r e sse Les semaines creilloises du développement durable Du 1 er au 15 avril Maison de la Ville éco-citoyenne Inauguration mardi 2 avril à 18h Sommaire Présentation des semaines creilloises

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN NOUS SOMMES DES PROFESSIONNELS DU DSU Nous sommes des professionnels du développement territorial ou local, du développement social urbain,

Plus en détail

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar L Envol La destination shopping et détente de Montélimar Dossier de presse 15 octobre 2013 www.groupe-sodec.com Contact presse : Jeanne BAZARD jeanne.bazard@groupe-sodec.com 01 58 05 15 59-06 82 43 45

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Choix des essences + protection des arbres

Choix des essences + protection des arbres Gestion de l arbre en milieu urbain 27 mars 2014 Choix des essences + protection des arbres Yves FRIQUET Conseil Général du Haut-Rhin Mission technique Arbres Unité Nature et Patrimoine arboré/sea/devi

Plus en détail

L pionnier dans le Bade-Wurtemberg,

L pionnier dans le Bade-Wurtemberg, RENCONTRE Rencontre avec Peter Berg LAURENT DREYFUS Peter Berg vient de publier son deuxième livre, traduit et édité par le Mouvement de l Agriculture BioDynamique. Nous avons voulu voir de quelle expérience

Plus en détail

La cour de récréation, terrain de jeux scientifiques Lieu d observations et d expérimentations Programmation annuelle et par périodes

La cour de récréation, terrain de jeux scientifiques Lieu d observations et d expérimentations Programmation annuelle et par périodes La cour de récréation, terrain de jeux scientifiques Lieu d observations et d expérimentations Programmation annuelle et par périodes Fixer un lieu précis de la cour avec les élèves pour observer les manifestations

Plus en détail

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie Mots-clés de l aide à l autonomie Compensation Aide ou ensemble d aides de toute nature apportées à une personne subissant des altérations substantielles et durables de son état physique, intellectuel

Plus en détail

Vade-mecum pour la présentation d un projet de club

Vade-mecum pour la présentation d un projet de club Vade-mecum pour la présentation d un projet de club Ce document a pour objectif de donner quelques repères pour la présentation du projet de club : description, valorisation et priorisation des objectifs.

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVII e Édition Règlement n o 2014-02 : Règlement sur le développement des toits verts et l agriculture urbaine PRÉSENTATION Présenté par M. Charles Marois, membre du comité exécutif,

Plus en détail

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE) Réunion commission EauBiodiversité-Déchets 22 janvier 2015 DGALN - Direction de l'eau et de la Biodiversité 1 Ordre du jour

Plus en détail

Quels sont les enjeux prioritaires de la biodiversité dans le bâtiment? (Préservation, dépendance, impacts positif et négatif)

Quels sont les enjeux prioritaires de la biodiversité dans le bâtiment? (Préservation, dépendance, impacts positif et négatif) Délégation Développement Urbain et Cadre de Vie Direction Planification et Politiques d Agglomération Service Ecologie et Développement Durable Unité Développement Durable Lyon, le 2 Février 2015 Votre

Plus en détail

LIVRET DE PRESENTATION

LIVRET DE PRESENTATION LA GENÈSE DES JARDINS DE CONTRAT 1992, Château-Renault Trois passionnés ouvrent un chantier d'espaces verts et un atelier de menuiserie. Leur but : faire partager leur savoir-faire, l association Contrat

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

Créer une AMAP. Les autres "paniers" S informer et agir! www.defipourlaterre.org. Qu'est-ce que c'est? Le principe est simple :

Créer une AMAP. Les autres paniers S informer et agir! www.defipourlaterre.org. Qu'est-ce que c'est? Le principe est simple : S informer et agir! Créer une AMAP Qu'est-ce que c'est? L'AMAP est une Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne (marque déposée), dont l'objet principal est de "mettre en lien paysans et

Plus en détail

Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée. Productions La Châtre le 22 janvier 2013

Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée. Productions La Châtre le 22 janvier 2013 Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée Productions La Châtre le 22 janvier 2013 1- Transport participatif 2 2- Pôle de création «Georges Sound» 3 3- S ouvrir au monde par la Visioconférence

Plus en détail

Propositions pour une harmonisation de la lutte contre le Frelon asiatique

Propositions pour une harmonisation de la lutte contre le Frelon asiatique Propositions pour une harmonisation de la lutte contre le Frelon asiatique (Vespa velutina nigrithorax) Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles de Loire-Atlantique

Plus en détail

Le printemps et l été du compost

Le printemps et l été du compost Le printemps et l été du compost Le printemps du compost 1 A la sortie de l hiver, le compost est souvent trop tassé et/ou trop humide. Il faut, avant les nouveaux apports, penser à bien l aérer en faisant

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Petit tour d horizon de nos déchets 2. Compost(s)? 3. Pourquoi composter? 4. Comment composter?

SOMMAIRE. 1. Petit tour d horizon de nos déchets 2. Compost(s)? 3. Pourquoi composter? 4. Comment composter? SOMMAIRE 1. Petit tour d horizon de nos déchets 2. Compost(s)? 3. Pourquoi composter? 4. Comment composter? 2 1. Petit tour d horizon de nos déchets 3 Tonnages Evolution des tonnages ordures ménagères

Plus en détail

Journées Portes Ouvertes des sites de compostage partagé Région Rhône-Alpes Du 1e au 11 avril 2015 SYNTHÈSE

Journées Portes Ouvertes des sites de compostage partagé Région Rhône-Alpes Du 1e au 11 avril 2015 SYNTHÈSE Journées Portes Ouvertes des sites de compostage partagé Région Rhône-Alpes Du 1e au 11 avril 2015 SYNTHÈSE Nombre de sites participants 73 / 247 Nombre de sites distribuant du compost 39 Compost distribué

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

Marché solidaire Du Sud au Nord, pour une autre économie et l autonomie des femmes

Marché solidaire Du Sud au Nord, pour une autre économie et l autonomie des femmes Marché solidaire Du Sud au Nord, pour une autre économie et l autonomie des femmes Samedi 6 juin 2015, rue des amandiers, Paris 20 ème CONTACTS Corinne Mélis, 06 25 51 86 12 - corinne.melis@quartiersdumonde.org

Plus en détail

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE SUR L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE SUR L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE SUR L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE 1055, 116 e Rue Ville Saint-Georges (Québec) G5Y 3G1 La présente politique a

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013

Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013 Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013 Principe: Favoriser la biodiversité fonctionnelle sur l exploitation -Impact très souvent sous estimé de la faune auxiliaire naturellement présente -Importance

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Auriol : le service public de la Restauration scolaire

Auriol : le service public de la Restauration scolaire Auriol : le service public de la Restauration scolaire Au titre de nos valeurs communes, nous avons voulu décliner l offre de restauration en mettant l accent au plus près des enfants. Plus de 80% des

Plus en détail