excellence environnementale fiche - action Utilisation d un broyeur de branches sur les chantiers espaces verts

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "excellence environnementale fiche - action Utilisation d un broyeur de branches sur les chantiers espaces verts"

Transcription

1 excellence environnementale Des pratiques pour l'excellence environnementale en région Poitou-Charentes fiche - action Utilisation d un broyeur de branches sur les chantiers espaces verts A partir de l expérience de :, Entreprise d insertion - Niort (79) Statut : SARL / EI - date de création : janvier 1998 Domaine d activité / prestation : création et entretien de parcs, jardins, espaces verts et naturels Nature de la clientèle : en nombre de clients : 70% particuliers ; 20% entreprises ; 10% collectivités en chiffre d affaires : 60% collectivités ; 30% entreprises ; 10% particuliers Nombre de salariés : 37 - dont personnels en insertion : 20 Référent de la pratique : Patrice BENETEAU chef de Secteur / Version du 5 mai Rédaction Ifrée Une démarche d accompagnement co-construite par l'ifrée, Institut de Formation et de Recherche en Education à l'environnement et un groupe de SIAE piloté par IRIS, Union Régionale des Structures d'insertion par l'activité Economique et financée dans le cadre de la politique environnement de la Région Poitou-Charentes

2 Les fiches-actions des pratiques d'excellence environnementale visent à valoriser les initiatives remarquables en région Poitou-Charentes et à faciliter leur capitalisation et leur transfert. Dans le cadre de son dispositif Emplois Tremplins dans l Environnement (ETE), la Région Poitou-Charentes encourage la création et la pérennisation d emplois dans le domaine de l environnement. Au-delà de l aide financière attribuée à l employeur pour ces postes, la Région a mis en place, avec l objectif de mobiliser les structures soutenues vers l excellence environnementale et sociale, une formation-action sur le thème de l excellence environnementale. Cette formation est élaborée en partenariat avec l'institut de Formation et de Recherche en Education à l Environnement (Ifrée) et l Union régionale des Structures d Insertion par l Activité Economique (IRIS). Mis en oeuvre depuis 2008, cet accompagnement des structures volontaires leur a permis de s approprier les enjeux environnementaux en faisant des liens concrets avec leurs activités et leur fonctionnement. Il vise aussi à impulser une dynamique de progrès en interne. S appuyant sur les expériences des structures, des fiches actions des pratiques d excellence environnementale ont été rédigées. Chaque fiche descriptive est le fruit d'un travail conjoint de la structure (explicitation de sa pratique environnementale) et de l'ifrée (appui méthodologique et formalisation des fiches). Elle précise le nom du contact afin que toute personne ou organisme intéressé par la pratique décrite puisse facilement se mettre en relation avec la personne ressource au sein de la structure. Leur utilisation est libre de droit sous réserve de la mention de la source.

3 Présentation synthétique de la pratique Utilisation d un broyeur de branches lors de travaux d élagage et d abattage en milieu naturel et dans des espaces verts. Personnes concernées - Les responsables de chantier habilités en interne pour l utilisation du broyeur - Le personnel intervenant sur les chantiers Intérêt environnemental de la pratique Réduction du nombre de trajets nécessaires à l évacuation du bois pour un volume égal de branches élaguées. Dégradation plus rapide du bois qui pourra être plus facilement utilisé pour le compostage. Production d un paillage 100% naturel sans aucun impact supplémentaire sur l environnement (utilisation de «déchets» des chantiers d élagage), alternative aux bâches plastiques et aux toiles tissées plus ou moins biodégradables. Autres intérêts > intérêt d ordre économique Gain économique car les trajets sont moins nombreux et la dépense en carburant est donc moindre elle aussi. Les déchets végétaux ramenés sur la plate-forme de stockage sont moins volumineux, ce qui permet de limiter le nombre d intervention de l entreprise qui est chargée de débarrasser la plate-forme de stockage de en emmenant les déchets des chantiers en déchetterie. > intérêt d ordre pratique Gain de temps lors de l évacuation des déchets des chantiers car le volume à évacuer est réduit pour un même volume de branchage élagué ; donc le nombre de trajets (et donc le temps de trajet) aussi. Description de la pratique mise en oeuvre Même si son utilisation ne nécessite pas une formation «officielle», seules certaines personnes de la structure sont habilitées à superviser l utilisation du broyeur car cela nécessite un minimum de connaissance du fonctionnement de l engin. Cette connaissance garantit à la fois la sécurité» des personnes et le respect du matériel. Le fonctionnement lui-même nécessite 2 ou 3 personnes au minimum : une qui surveille la procédure et 1 ou 2 qui alimentent le broyeur. L utilisation du broyeur a aussi une incidence sur l organisation du chantier de façon à limiter la manutention et à gagner du temps. Quelques exemples : - les branchages sont mis en tas avec toutes les branches dans le même sens, présentant la partie la plus large et la moins branchue en premier ; - comme il est nécessaire d optimiser le temps de broyage, le broyeur est donc mis en marche lorsqu il y a de la matière en quantité suffisante à broyer ; - de même, quand le chantier est d importance, il n y a aucun stockage préalable de fait, le bois étant broyé au fur et à mesure. Les organisations sont à adapter en fonction de chaque chantier. 1

4 Cette prestation est proposée aux clients, mais souvent directement incluse dans les propositions de travaux si la taille du chantier le permet ; en effet, même si l utilisation du broyeur est payante, il permet de gagner du temps, ce qui compense au niveau financier. Le broyage se fait en général directement sur le site des chantiers, mais il existe des exceptions : - pour éviter des nuisances sonores : par exemple quand le chantier est en zone urbaine où le bruit serait vraiment une gêne : dans ce cas, le bois ne sera pas du tout broyé mais ramené directement sur la plate-forme de stockage ; - lorsque le site n est pas accessible et que le broyeur ne peut donc pas être installé sur le chantier : idem : le bois sera ramené directement sur la plate-forme de stockage ; - si l équipe qui s occupe du chantier n est pas en mesure soit d utiliser le broyeur (pas de personnel «habilité»), soit d amener le broyeur sur site (pas de permis EB dans l équipe) ; - si la quantité de déchets ne nécessite pas de broyage (par exemple, pour un chantier de un ou deux arbres, un tour de camion sera suffisant pour l évacuation et le broyeur sera alors inutile). > Matériel et contraintes Le broyeur est un Elshböck Biber 5 et a été acheté par la structure juste avant la tempête de 1999, et dans le cadre de la mise en place de la filière bois-énergie à l occasion de laquelle a obtenu des subventions. Dès son achat, le broyeur a beaucoup été utilisé car la tempête a entraîné une forte demande en termes d élagage, puis s en est suivie une période pendant laquelle il a été assez peu utilisé. Néanmoins, aujourd hui, il l est 2 à 3 jours par semaine. Il fonctionne grâce à un moteur thermique diesel de 70 Cv, conçu pour broyer des branches ayant un diamètre inférieur à 24 cm et à un rendement optimal de 10 m3 de plaquettes/h. C est un broyeur sur châssis autonome qui nécessite la possession d un permis EB (remorque de plus de 750 kg), ce qui implique que seuls certains salariés de la structure peuvent le déplacer Le broyeur est utilisé pour réduire le volume des déchets de l élagage. Il permet de réduire 10 m3 de branches à 1 m3 de broyat. 2

5 Valorisation > En paillage pour massifs Le paillage des massifs permet la réduction de l arrosage, de l enherbement (et donc du désherbage) et un amendement organique (sur le principe du BRF Bois Raméal Fragmenté). L utilisation des plaquettes pour le paillage est plus esthétique. Une fois broyé, le bois est ramené à l entreprise et stocké différemment selon sa nature : conifères et résineux à part car ils ne sont pas utilisés pour le paillage. Sur l ensemble de ce qui est broyé, 1/3 est conservé, le reste est évacué. Ce qui est réutilisable est mis sur la plate-forme dans l enceinte de la structure, à l air libre, sans gestion spécifique. Ce qui ne sera pas utilisé sera à terme envoyé sur la plate-forme de stockage située à l extérieur de l enceinte de (à 100m) afin d être évacué. Quand il y a une demande pour du paillage, soit ce qui est déjà broyé est utilisé, soit attend qu il y ait de nouveaux apports, si le client veut bien attendre. Sinon, le client cherche ailleurs ou bien l entreprise achète le matériau. Le pourcentage de broyat valorisé en paillage est assez faible car il n existe pas de réelle gestion du stock. > En plaquettes de chauffage (valorisation ponctuelle) Au départ, l idée était bien de faire de la plaquette pour le chauffage mais il s est rapidement avéré que cela demandait trop de contraintes techniques. En effet, pour que les plaquettes puissent être utilisées, il faut qu elles aient des caractéristiques très précises : - régularité de la taille des plaquettes - sinon, il y a des risques de dysfonctionnement des chaudières (surtout sur les matériels anciens) : les lames doivent donc être réglées et changées très régulièrement ce qui est très contraignant techniquement ; - les plaquettes doivent être sèches pour être utilisées - c est-à-dire après fermentation du bois qui ne peut se faire que si le bois est stocké au sec, sous abri, et ne possède pas une telle structure. Ce débouché n est pas exploité, mise à part des demandes très ponctuelles. Il existe quelques demandes particulières pour de la plaquette de chauffage : par exemple, un menuisier demande le déplacement du broyeur une fois par an afin de faire de la plaquette de chauffage avec tous ses déchets de bois. Résultats > Les résultats constatés La réutilisation d une partie des plaquettes pour le paillage. Le broyage libère de la place sur les plate-formes de stockage. La dégradation du broyat est plus rapide que celle du bois non broyé. > Les effets induits Les chantiers sont plus propres. L utilisation du broyeur évite le tassement du terrain par les multiples aller-retours que devraient faire les camions si le bois n était pas broyé. Une meilleure organisation des chantiers ce qui permet de rentabiliser l utilisation du broyeur. > Les inconvénients Utilisation d un matériel spécifique, et donc nécessité d une bonne connaissance de ce matériel. Problèmes dus à l accès. Nuisances sonores du broyeur. Utilisation de carburant pour le fonctionnement du broyeur. Possibilité de contamination cryptogamique des plantations en cas de maladies dans le bois élagué. 3

6 Facteurs clés de réussite Une bonne gestion (organisation et lieu) du stockage qui permettrait de conserver le broyat plus longtemps et donc de pouvoir rentabiliser son utilisation. En effet, une grande partie du broyat - qui est stocké à l extérieur - finit à la déchetterie actuellement faute de pouvoir l utiliser intégralement pour le paillage des massifs. Indicateurs - Gain de temps sur la durée des chantiers - Augmentation de l utilisation du paillage issu du broyat$ - Diminution du nombre d interventions de l entreprise chargée de débarrasser la plate-forme. Pratiques à développer Réaliser un abri permettant de stocker les plaquettes dans de meilleures conditions, ce qui permettrait de conserver en permanence un stock de plaquettes dans de bonnes conditions. Gérer le stock de plaquettes, ce qui permettrait d optimiser leur utilisation et d éviter d acheter des plaquettes à l extérieur. 4

excellence environnementale fiche - action Récupération d eau de pluie grâce à l intégration dans un abri de jardin éco-construit

excellence environnementale fiche - action Récupération d eau de pluie grâce à l intégration dans un abri de jardin éco-construit excellence environnementale Des pratiques pour l'excellence environnementale en région Poitou-Charentes fiche - action Récupération d eau de pluie grâce à l intégration dans un abri de jardin éco-construit

Plus en détail

Guide thématique. En Cote-d Or, AGIR. au quotidien. Utilisons les ressources vertes du jardin. pour en savoir plus : www.ecotidiens21.

Guide thématique. En Cote-d Or, AGIR. au quotidien. Utilisons les ressources vertes du jardin. pour en savoir plus : www.ecotidiens21. Guide thématique En Cote-d Or, AGIR au quotidien Utilisons les ressources vertes du jardin pour en savoir plus : www.ecotidiens21.fr Edito Chaque français produit annuellement plus de 374 kg de déchets

Plus en détail

Le guide de la gestion domestique de vos déchets organiques

Le guide de la gestion domestique de vos déchets organiques Le guide de la gestion domestique de vos déchets organiques Les déchets organiques Le compostage Le mulching Le broyage Le paillage L alimentation animale Présentation du traitement actuel des déchets

Plus en détail

Le memo du producteur de plaquettes

Le memo du producteur de plaquettes Le memo du producteur de plaquettes AVRIL 2012 EXPLOITATION DES HAIES PROTECTION INDIVIDUELLE : Sur le chantier, il est préférable d être deux, afin de pouvoir se secourir mutuellement en cas de problème.

Plus en détail

Broyage des végétaux à domicile

Broyage des végétaux à domicile Broyage des végétaux à domicile Dans le cadre de son plan de prévention des déchets avec le Conseil Général de l Ain, le SIVOM du Bas-Bugey décide de lancer un nouveau service : Le broyage consiste à réduire,

Plus en détail

Ne brûlons plus nos déchets verts à l air libre!

Ne brûlons plus nos déchets verts à l air libre! En savoir QUIZZ + Plan de Protection de l Atmosphère des Bouches-du-Rhône 1 2 3 4 J ai le droit de brûler mes déchets de tonte de pelouse en petite quantité dans ma cour non exposée à la route. Mes déchets

Plus en détail

Ne brûlons plus nos déchets verts à l air libre!

Ne brûlons plus nos déchets verts à l air libre! En savoir QUIZZ + Plan de Protection de l Atmosphère de l'agglomération de Toulon 1 2 3 4 J ai le droit de brûler mes déchets de tonte de pelouse en petite quantité dans ma cour non exposée à la route.

Plus en détail

Formation «Compost & Co»

Formation «Compost & Co» Formation «Compost & Co» Techniques de valorisation des déchets organiques chez soi Mercredi 08 avril 2015 Le sol : un milieu vivant dont il faut profiter Pas simplement un support «éponge» pour nos plantes.

Plus en détail

Le chauffage au bois déchiqueté

Le chauffage au bois déchiqueté Un mode de chauffage moderne et non polluant en pleine expansion Le chauffage au bois déchiqueté Qualiflam Bois La Croix de la Cadoue - 86240 Smarves 05 49 52 23 08 La Région Poitou-Charentes s est fixé

Plus en détail

Evaluation de la production de Bois Raméal Fragmenté (B.R.F.) à partir d une coupe de peupliers issue d une parcelle en agroforesterie

Evaluation de la production de Bois Raméal Fragmenté (B.R.F.) à partir d une coupe de peupliers issue d une parcelle en agroforesterie Evaluation de la production de Bois Raméal Fragmenté (B.R.F.) à partir d une coupe de peupliers issue d une parcelle en agroforesterie Compte-rendu d expérimentation Service Développement économique des

Plus en détail

GESTION DES INFRASTRUCTURES ET BIODIVERSITE Le retour d expérience du Conseil Général de la Dordogne. Direction des Routes et du Patrimoine Paysager.

GESTION DES INFRASTRUCTURES ET BIODIVERSITE Le retour d expérience du Conseil Général de la Dordogne. Direction des Routes et du Patrimoine Paysager. GESTION DES INFRASTRUCTURES ET BIODIVERSITE Le retour d expérience du Conseil Général de la Dordogne. Direction des Routes et du Patrimoine Paysager. Thierry CHARMARTY La Gestion Raisonnée des Dépendances

Plus en détail

CONTRAT DE PRÊT AUX PARTICULIERS Mise à disposition d un broyeur de végétaux réservé à l usage personnel

CONTRAT DE PRÊT AUX PARTICULIERS Mise à disposition d un broyeur de végétaux réservé à l usage personnel CONTRAT DE PRÊT AUX PARTICULIERS Mise à disposition d un broyeur de végétaux réservé à l usage personnel Etablissement prêteur : Syndicat VALDEM Allée Camille Vallaux 41100 VENDOME Tél : 02 54 89 41 17

Plus en détail

compostage individuel

compostage individuel 1 Le guide du compostage individuel ENSEMBLE VALORISONS NOS DECHETS 2 Des avantages tout terrain Epluchures de légumes, marc de café, coquilles d oeufs ou fleurs fânées,..., les déchets biodégradables

Plus en détail

Le bois énergie, une filière d avenir

Le bois énergie, une filière d avenir Le bois énergie, une filière d avenir Combustible de qualité et moyen de chauffage performant, le bois dit énergie revient de plus en plus dans nos maisons. Face aux enjeux environnementaux actuels, il

Plus en détail

INTRODUCTION. Qu est-ce que le compostage? Pourquoi composter?

INTRODUCTION. Qu est-ce que le compostage? Pourquoi composter? INTRODUCTION Jardiner, c est tout un art. Composter aussi! Je pratique le compostage depuis 16 ans maintenant, et souhaiterai, à travers ce guide, vous apporter quelques conseils pour la réalisation de

Plus en détail

Salon Bois Avenir 6 Novembre 2014

Salon Bois Avenir 6 Novembre 2014 Salon Bois Avenir 6 Novembre 2014 Le bois, l énergie des territoires Nombre d exploitations agricoles disposent de haies bocagères ou de forêts. Entretenir et gérer cette ressource peut permettre d en

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

Comprendre le langage du bois

Comprendre le langage du bois Comprendre le langage du bois Comme dans tous métiers ou dans toutes filières, un vocabulaire spécifique est utilisé dans le domaine du bois. Quand nous avons commencé l étude de faisabilité du chauffage

Plus en détail

Initiation à l'éco-construction M 0.6 La démarche Négawatt

Initiation à l'éco-construction M 0.6 La démarche Négawatt Initiation à l'éco-construction M 0.6 La démarche Négawatt La démarche NégaWatt Sobriété = Moins Efficacité = Mieux Renouvelable = Autrement Source : www.negawatt.org Rappels : schéma général Ressources

Plus en détail

Produire de la plaquette combustible à partir de sous-produits forestiers:

Produire de la plaquette combustible à partir de sous-produits forestiers: L Produire de la plaquette combustible à partir de sous-produits forestiers: un savoir faire que se généralise en France et un moyen pour les propriétaires forestiers de faire réaliser leurs travaux sylvicoles.

Plus en détail

Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr. Animation du. Animation, Information. Conseils et accompagnement des projets.

Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr. Animation du. Animation, Information. Conseils et accompagnement des projets. Le Bois Énergie Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr Animation du sur les Pyrénées Orientales Animation, Information Conseils et accompagnement des projets Réalisation de pré-diagnostics tecnico-économiques

Plus en détail

Votre partenaire pour le traitement, le recyclage et la valorisation du bois

Votre partenaire pour le traitement, le recyclage et la valorisation du bois Votre partenaire pour le traitement, le recyclage et la valorisation du bois «Fabriquer les matières premières du 21 ème siècle» Cette définition résume la philosophie de Paprec Group et son engagement

Plus en détail

LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE!

LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE! LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE! Collecter et traiter les déchets coûte de plus en plus cher à la collectivité. Les activités nécessaires à leur élimination ont un impact sur notre environnement

Plus en détail

- SERVICE DE PRÊT DE BROYEUR DE VEGETAUX Dossier d inscription pour l obtention de la Carte de Prêt

- SERVICE DE PRÊT DE BROYEUR DE VEGETAUX Dossier d inscription pour l obtention de la Carte de Prêt - SERVICE DE PRÊT DE BROYEUR DE VEGETAUX Dossier d inscription pour l obtention de la Carte de Prêt Offre réservée aux habitants de la commune de Laillé Dans le cadre de son agenda 21, la commune de Laillé

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

Mémoire technique Aide à la rédaction

Mémoire technique Aide à la rédaction Mémoire technique Aide à la rédaction Pour apprécier la valeur technique de l offre, le maître d ouvrage peut exiger des candidats la fourniture d un mémoire technique. Deux cas de figure s offrent alors

Plus en détail

Les travaux. Comment vont se dérouler les travaux du prolongement du Métro ligne 1?

Les travaux. Comment vont se dérouler les travaux du prolongement du Métro ligne 1? Les travaux Il est important de rappeler que la nature des nuisances liées aux travaux du projet sera précisée dans l étude d impact produite en vue de l enquête publique, dans une phase d études ultérieures

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

REFERENCES : Conditionnement d ambiance ACTIONS MENEES : CONTACTS CHEZ Le Grelle Y.D. : DESCRIPTION TECHNIQUE DES ACTIONS ENGAGEES :

REFERENCES : Conditionnement d ambiance ACTIONS MENEES : CONTACTS CHEZ Le Grelle Y.D. : DESCRIPTION TECHNIQUE DES ACTIONS ENGAGEES : REFERENCES : S.A.R.L. Le Grelle Y.D. D. Les Happelières Route de Laval 72650 TRANGE Effectif : 6 salariés Activité : Artisan ébéniste, restaurateur ensemblier ACTIONS MENEES : - Chauffage par une chaudière

Plus en détail

Introduction. Pourquoi ce livre?

Introduction. Pourquoi ce livre? Introduction Pourquoi ce livre? La gestion de projet est un processus à la fois courant et complexe de nos organisations. Courant car la culture du travail en «mode projet» fait partie du vocabulaire et

Plus en détail

La plaquette forestière, quel produit, quel marché?

La plaquette forestière, quel produit, quel marché? La plaquette forestière, quel produit, quel marché? Maison de l Habitat, 8 décembre 2011 Rémi Grovel Forêt Energie Ressources Qu est-ce que la plaquette forestière pour l énergie? (1) produit de l exploitation

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

Atelier de transformation collectif Démarche projet. Fabien Valorge 13 novembre 2012

Atelier de transformation collectif Démarche projet. Fabien Valorge 13 novembre 2012 Atelier de transformation collectif Démarche projet Fabien Valorge 13 novembre 2012 Plan de la présentation Qu est ce que les Cuma viennent faire dans les circuits courts? Etapes clés d un projet d atelier

Plus en détail

Rentabilisez vos. déchets verts! tontes de pelouses, tailles de haies... 5 techniques. à la portée de tous. www.isere.fr

Rentabilisez vos. déchets verts! tontes de pelouses, tailles de haies... 5 techniques. à la portée de tous. www.isere.fr Rentabilisez vos déchets verts! tontes de pelouses, tailles de haies... 5 techniques à la portée de tous www.isere.fr Rentabilisez vos déchets verts! en les recyclant chez vous simplement Et faites des

Plus en détail

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com 1 ère partie : Qui sommes-nous? Nos activités Se chauffer avec du granulé : Qu est-ce que le granulé? Pourquoi utiliser du granulé

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) mettre nos déchets dans le composteur et non à la poubelle? 2) transformer nos déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Le paillage,

Plus en détail

Futur siège social du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres

Futur siège social du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres Futur siège social du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres > Dossier de presse Pose de la première pierre du futur siège social du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres Vendredi 20 février

Plus en détail

PROJET DE CONSTRUCTION DU PONT DE KOULIKORO ET DE SES ROUTES D'ACCES PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTALE

PROJET DE CONSTRUCTION DU PONT DE KOULIKORO ET DE SES ROUTES D'ACCES PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTALE PROJET DE CONSTRUCTION DU PONT DE KOULIKORO ET DE SES ROUTES D'ACCES PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTALE Moulaye FAROTA, Conseiller Technique, Ministère de l Environnement et de l Assainissement, Bamako (Mali)

Plus en détail

CRITÉRES D ÉVALUATION DES FOURNISSEURS / PRESTATAIRES Famille : Transport Routier de Voyageurs

CRITÉRES D ÉVALUATION DES FOURNISSEURS / PRESTATAIRES Famille : Transport Routier de Voyageurs CRITÉRES D ÉVALUATION DES FOURNISSEURS / PRESTATAIRES Famille : Transport Routier de Voyageurs Ce document décrit le niveau d exigence relatif à chacun des critères du système d évaluation appliqué à la

Plus en détail

«Entretenir durablement ses arbustes et son patrimoine arboré»

«Entretenir durablement ses arbustes et son patrimoine arboré» «Entretenir durablement ses arbustes et son patrimoine arboré» Calendrier de taille : Pour les arbustes à floraison printanière : Taille juste après la floraison. Pour les arbustes à floraison estivale

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail

Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013

Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013 Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013 L économie sociale et solidaire : de quoi parle-t-on? Une économie du quotidien, ancrée sur les territoires Des entreprises et

Plus en détail

- SERVICE DE PRÊT DE BROYEURS DE VEGETAUX Dossier d inscription pour l obtention de la Carte de Prêt

- SERVICE DE PRÊT DE BROYEURS DE VEGETAUX Dossier d inscription pour l obtention de la Carte de Prêt - SERVICE DE PRÊT DE BROYEURS DE VEGETAUX Dossier d inscription pour l obtention de la Carte de Prêt Offre réservée aux habitants de la Communauté de Communes de Brocéliande (Bréal-sous-Montfort, Maxent,

Plus en détail

Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL

Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL Les enjeux du compostage Définition Quels résidus de cuisine et de jardin? Aspects techniques et pratiques du compostage Les différents types de compostage Quelques précautions

Plus en détail

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste De plus en plus, le traitement des biodéchets

Plus en détail

FICHE N 12 La diffusion d une trame de mémoire technique

FICHE N 12 La diffusion d une trame de mémoire technique FICHE N 12 La diffusion d une trame de mémoire technique OBJECTIF L objectif est de conduire et guider les entreprises dans l élaboration de leur réponse à la consultation, de manière à faciliter ultérieurement

Plus en détail

CHAPITRE 9 : SYNTHESE DES MESURES, ESTIMATIONS DES DEPENSES CORRESPONDANTES, EFFETS ATTENDUS ET MODALITES DE SUIVI

CHAPITRE 9 : SYNTHESE DES MESURES, ESTIMATIONS DES DEPENSES CORRESPONDANTES, EFFETS ATTENDUS ET MODALITES DE SUIVI CHAPITRE 9 : SYNTHESE DES MESURES, ESTIMATIONS DES DEPENSES CORRESPONDANTES, EFFETS ATTENDUS ET MODALITES DE SUIVI Page 401 Page 402 SOMMAIRE DU CHAPITRE 9 : 1. Mesures intégrées à la conception même du

Plus en détail

GUIDE BOIS ENERGIE GUIDE BOIS ENERGIE

GUIDE BOIS ENERGIE GUIDE BOIS ENERGIE GUIDE BOIS ENERGIE GUIDE BOIS ENERGIE Le bois énergie quels avantages? les évolutions techniques Le financement des projets Les étapes d un projet bois-énergie En Midi-Pyrénées, la surface du territoire

Plus en détail

CONSTRUIRE UNE QUESTION ET ELABORER UN QUESTIONNAIRE?

CONSTRUIRE UNE QUESTION ET ELABORER UN QUESTIONNAIRE? Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 3 www.optigede.ademe.fr CONSTRUIRE UNE ET ELABORER UN NAIRE? Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités locales

Plus en détail

plus qu une simple source d énergie! le bois

plus qu une simple source d énergie! le bois le bois plus qu une simple source d énergie! Le chauffage au bois présente de multiples intérêts : souvent une ressource locale, le bois est une énergie propre et peu coûteuse. La technologie du chauffage

Plus en détail

Journée technique le mercredi 22 avril 2015 à SAINT-FLOUR (15) Photos Bois Energie 15 et Méthanisation

Journée technique le mercredi 22 avril 2015 à SAINT-FLOUR (15) Photos Bois Energie 15 et Méthanisation Journée technique le mercredi 22 avril à SAINT-FLOUR (15) Photos Bois Energie 15 et Méthanisation Bois-énergie dans l industrie Etat de l art et bonnes pratiques en matière de technologies, montage de

Plus en détail

- SERVICE DE PRÊT DE BROYEURS DE VEGETAUX Dossier d inscription pour l obtention de la Carte de Prêt

- SERVICE DE PRÊT DE BROYEURS DE VEGETAUX Dossier d inscription pour l obtention de la Carte de Prêt - SERVICE DE PRÊT DE BROYEURS DE VEGETAUX Dossier d inscription pour l obtention de la Carte de Prêt Madame, Monsieur, Dans le cadre du Programme Local de Prévention des déchets (signé en octobre 2010

Plus en détail

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile déchets 2015 Appui au déploiement de broyeur "groupés" ACTION N 57 : Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile Favoriser le paillage Stabiliser le flux de déchets verts 115 3 Les habitants

Plus en détail

Gestion différenciée des espaces verts :

Gestion différenciée des espaces verts : Gestion différenciée des espaces verts : Une démarche environnementale et paysagère à coût maîtrisé pour les entreprises et parcs d activités www.econetwork.eu Sommaire de la présentation 1. Gestion traditionnelle

Plus en détail

SESSION 2010 CONTRÔLE DE GESTION

SESSION 2010 CONTRÔLE DE GESTION 1010011 DCG SESSION 2010 CONTRÔLE DE GESTION Durée de l épreuve : 4 heures - coefficient : 1.5 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information.

Plus en détail

SÉRIES SM Cribles CRIBLES À TROMMELS SM 414 SM 414 K SM 518 SM 620 SM 620 K SM 720 CRIBLE À ÉTOILES SM 1200 WE CARE

SÉRIES SM Cribles CRIBLES À TROMMELS SM 414 SM 414 K SM 518 SM 620 SM 620 K SM 720 CRIBLE À ÉTOILES SM 1200 WE CARE SÉRIES SM Cribles CRIBLES À TROMMELS SM 414 SM 414 K SM 518 SM 620 SM 620 K SM 720 CRIBLE À ÉTOILES SM 1200 WE CARE CRIBLES SÉRIE SM CRIBLES À TROMMELS POUR UN CRIBLAGE OPTIMAL CRIBLES À TROMMELS Le trommel

Plus en détail

Le chauffage au bois. Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77

Le chauffage au bois. Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77 Le chauffage au bois Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77 Ordre du jour Contexte du territoire 1/ Présentation du projet de SCIC bois énergie sur le territoire du Parc naturel régional du Gâtinais français,

Plus en détail

Je composte. j ai tout compris

Je composte. j ai tout compris Je composte j ai tout compris Sommaire Page 3 Et si vous passiez au compostage? Page 4 Un processus 100 % naturel Page 5 J installe mon composteur Pages 6-7 Je dépose dans le composteur Page 8 J entretiens

Plus en détail

OFFRE de FORMATIONS COLLECTIVITES & ENTREPRISES DU PAYSAGE

OFFRE de FORMATIONS COLLECTIVITES & ENTREPRISES DU PAYSAGE OFFRE de FORMATIONS COLLECTIVITES & ENTREPRISES DU PAYSAGE Hiver-printemps 2015 du CFPPA Savoie-Bugey et du réseau des CFPPA Rhône-Alpes RESORA Thèmes GERER SON ENTREPRISE Devenir chef d'entreprise : Création

Plus en détail

Avec quel bois. se chauffer?

Avec quel bois. se chauffer? Avec quel bois se chauffer??? Pourquoi choisir l énergie bois? Le bois énergie est bon marché Contrairement aux prix des énergies fossiles, celui du bois est stable. Le faible coût de ce combustible, associé

Plus en détail

Synthèse N 6. Les unités du boisénergie

Synthèse N 6. Les unités du boisénergie Mémento aquitain du bois énergie Synthèse N 6 Synthèse bibliographique Les unités du boisénergie Octobre 2013 2 Les unités du bois-énergie Objectifs : Connaître les unités du bois énergie. Clarifier les

Plus en détail

ENQUÊTE «BOIS ÉNERGIE sur l ouest Cornouaille»

ENQUÊTE «BOIS ÉNERGIE sur l ouest Cornouaille» ENQUÊTE «BOIS ÉNERGIE sur l ouest Cornouaille» Auprès des Entreprises de paysage, de travaux agricoles ou forestiers À renseigner pour le 25 Avril 2014 Les 4 Communautés de communes de l ouest Cornouaille,

Plus en détail

Synthèse d essais de paillage des plantations de haies et d arbres

Synthèse d essais de paillage des plantations de haies et d arbres Rencontres Nationales de la Haie et de l Arbre Champêtre en Poitou-Charentes 24 et 25 octobre 2007 à Melle (79) Synthèse d essais de paillage des plantations de haies et d arbres P Préambule Le paillage

Plus en détail

Gestion des espaces. paysagers. en île-de-france

Gestion des espaces. paysagers. en île-de-france ctive paysagers en île-de-france retour d ét ude prospe Gestion des espaces Ce document présente les principaux enseignements d une étude prospective commandée par l UNEP île-de-france et réalisée par

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service,

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service, Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Le Projet de service, la recherche conjointe de la Qualité et de la Performance Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Cellule des Marchés Publics Mairie de Barentin Place de la Libération BP 12 76360 BARENTIN Tél: 02 32 94 90 29 ENTRETIEN DU PATRIMOINE VEGETAL : ELAGAGE

Plus en détail

- SUPERVISEUR HSE - FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3

- SUPERVISEUR HSE - FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3 FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3 - SUPERVISEUR HSE - 1- OBJECTIFS Donner une formation HSE d un niveau de supervision et notamment : Aider à la définition de la politique et des objectifs HSE. Comprendre

Plus en détail

Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel

Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel ENSEMBLE REDUISONS NOS DECHETS! Pourquoi composter? Choisir de composter, c'est choisir de réduire le volume

Plus en détail

SERVICE DE PRÊT DE BROYEURS DE VEGETAUX SERVICE GRATUIT A TITRE EXPERIMENTAL POUR 1 AN. Dossier d inscription pour l obtention de la Carte de Prêt

SERVICE DE PRÊT DE BROYEURS DE VEGETAUX SERVICE GRATUIT A TITRE EXPERIMENTAL POUR 1 AN. Dossier d inscription pour l obtention de la Carte de Prêt CONVENTION DE PRÊT SERVICE DE PRÊT DE BROYEURS DE VEGETAUX SERVICE GRATUIT A TITRE EXPERIMENTAL POUR 1 AN Dossier d inscription pour l obtention de la Carte de Prêt Offre réservée aux habitants de la Communauté

Plus en détail

PREFECTURE DE LA REGION NORD PAS-DE-CALAIS

PREFECTURE DE LA REGION NORD PAS-DE-CALAIS PREFECTURE DE LA REGION NORD PAS-DE-CALAIS Charte Qualité Gestion Février 2004 Contexte d élaboration de la Charte Pour s inscrire dans un développement durable La préservation des ressources naturelles

Plus en détail

CIRCUIT COURT CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE

CIRCUIT COURT CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE LE BOIS VOTRE SOLUTION DE CHAUFFAGE, ECONOMIQUE ET RENOUVELABLE AUTOMATISME CIRCUIT COURT CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE L essentiel du bois énergie Je construis un nouveau bâtiment, comment le chauffer?

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) LOT 3. Enlèvement des embâcles sur les cours d eau principaux et Léguer

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) LOT 3. Enlèvement des embâcles sur les cours d eau principaux et Léguer CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) LOT 3 Enlèvement des embâcles sur les cours d eau principaux et Léguer GROUPEMENT DE COMMANDE OBJET : Enlèvement des arbres tombés en travers des cours

Plus en détail

LE COMPOSTAGE. Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique

LE COMPOSTAGE. Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique LE COMPOSTAGE Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique POURQUOI COMPOSTER? Je réduis ma poubelle 40 à 70 kg de déchets en moins par habitant chaque année. Ma poubelle est 30% plus petite.

Plus en détail

Unité de production de P A R I S T O L B I A C

Unité de production de P A R I S T O L B I A C Unité de production de P A R I S T O L B I A C Une unité de production issue de notre politique développement durable La politique développement durable de CEMEX s inscrit dans la continuité des actions

Plus en détail

Cahier de préconisations pour la réduction des déchets verts des particuliers

Cahier de préconisations pour la réduction des déchets verts des particuliers Cahier de préconisations pour la réduction des déchets verts des particuliers Août 2013 Remerciements Nous souhaitons remercier toutes les structures interrogées dans le cadre de l étude, qui ont notamment

Plus en détail

1 3 Le brassage. Conseil. Astuce. La mise en route du composteur. L approvisionnement en déchets. L arrosage

1 3 Le brassage. Conseil. Astuce. La mise en route du composteur. L approvisionnement en déchets. L arrosage Qu est-ce que le compostage? Le compostage est la transformation des matières organiques avec la complicité de divers organismes vivants depuis la bactérie et le champignon jusqu aux vers de terre et aux

Plus en détail

ADAPTABILITE. Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels.

ADAPTABILITE. Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels. RIGUEUR CONFIANCE EXIGENCE ECOUTE EXPERTISE RESPECT ADAPTABILITE Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels. Des outils pragmatiques, des Conseils sur mesures pour faire avancer la Santé & Sécurité

Plus en détail

Emmaüs Norges-France CONTEXTE

Emmaüs Norges-France CONTEXTE Emmaüs Norges-France Nom : Communauté Emmaüs Norges Type de structure : communauté Nombre de personnes accueillies:110 compagnons Sur Norges, 11 salariés équipe encadrement, 20 contrats aidés CUI, environ

Plus en détail

LA FILIERE BOIS ENERGIE D ORIGINE AGRICOLE. Utilisation domestique du bois énergie

LA FILIERE BOIS ENERGIE D ORIGINE AGRICOLE. Utilisation domestique du bois énergie LA FILIERE BOIS ENERGIE D ORIGINE AGRICOLE Utilisation domestique du bois énergie JOURNEES DE DEMONSTRATION ORGANISEES PAR LA FEDERATION DEPARTEMENTALE DES CUMA DU TARN FEVRIER 2005 Plus d informations

Plus en détail

Chauffage au bois déchiqueté POLEYMIEUX BATIMENTS PUBLICS Chaufferie de 150 kw Le bois : une énergie renouvelable? Cycle du bois (Doc AGEDEN) 3 Le bois : une spécificité Française? Consommations bois-énergie

Plus en détail

Chantepie 2013 «Zéro Phyto»

Chantepie 2013 «Zéro Phyto» Chantepie 2013 «Zéro Phyto» 1 Une évolution maîtrisée vers le «Zéro Phyto» 2 Une règlementation de plus en plus contraignante 3 Un outil d accompagnement : Le Plan de Désherbage 4 Les alternatives mises

Plus en détail

JARDECOR. 15, rue de La Grande Maison 45 380 La-Chapelle-Saint-Mesmin

JARDECOR. 15, rue de La Grande Maison 45 380 La-Chapelle-Saint-Mesmin DOSSIER DE PRESENTATION JARDECOR 15, rue de La Grande Maison 45 380 La-Chapelle-Saint-Mesmin Téléphone / Fax : 02 38 43 30 67 Messagerie : guy.champavert@jardecor.fr SITE : http://www.jardecor.fr Forme

Plus en détail

Le Compostage Individuel

Le Compostage Individuel Le Compostage Individuel Services Techniques 31, Chemin des Ragots - BP 97 71 403 AUTUN Cedex Tél : 03 85 86 01 51 Fax : 03 85 86 59 11 Mail : communaute@autun.com LE COMPOSTAGE INDIVIDUEL C est la décomposition

Plus en détail

SAVOIR ET APPRENDRE LA SOCIÉTÉ À 2000 W «L ÉNERGIE» LES ÉNERGIES FOSSILES: UN HÉRITAGE DÉVALISÉ. www.forum1203.ch

SAVOIR ET APPRENDRE LA SOCIÉTÉ À 2000 W «L ÉNERGIE» LES ÉNERGIES FOSSILES: UN HÉRITAGE DÉVALISÉ. www.forum1203.ch LA SOCIÉTÉ À 2000 W LES ÉNERGIES FOSSILES: UN HÉRITAGE DÉVALISÉ «L ÉNERGIE» Réalisé grâce au soutien de l État de Genève, Département du territoire LA SOCIÉTÉ À 2000 W LE TEMPS DU RENOUVELABLE EST ENTRE

Plus en détail

Déchets échoués sur la zone portuaire

Déchets échoués sur la zone portuaire Déchets échoués sur la zone portuaire Partenaires financiers : Conseil Régional d Aquitaine Conseil Général des Pyrénées Atlantiques Conseil Général des Landes La Communauté d Agglomération du BAB Commune

Plus en détail

GESTION ET ENTRETIEN DES ARBRES ET DES ABORDS

GESTION ET ENTRETIEN DES ARBRES ET DES ABORDS GESTION ET ENTRETIEN DES ARBRES ET DES ABORDS Un suivi annuel à ne pas négliger Les arbres de plein champ demandent un suivi annuel. Les opérations régulières de tailles et d élagage sont les conditions

Plus en détail

LES COMBUSTIBLES BOIS

LES COMBUSTIBLES BOIS LES COMBUSTIBLES BOIS Définitions et adéquation combustibles-chaudières Document réalisé avec le soutien financier de : couverture new1.indd 1 10/03/10 15:27:07 De la ressource bois aux produits bois-énergie

Plus en détail

savoir choisir, acheter, utiliser

savoir choisir, acheter, utiliser Le bois de chauffage savoir choisir, acheter, utiliser «La Région Poitou-Charentes s est fixée comme ambition de respecter le Protocole de Kyoto à l échelle du territoire. Pour atteindre cet objectif,

Plus en détail

CATALOGUE DE L ENTREPRISE

CATALOGUE DE L ENTREPRISE CATALOGUE DE L ENTREPRISE DASRI LOG 100 La famille MICLO s engage à intégrer les principes d intégrité dans la stratégie de l environnement et dans l ensemble de ses besoins. La démarche volontariste de

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES

ACTIONS GLOBALES. Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES FICHE ACTIONS Réseau Coursiers ACTIONS GLOBALES Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des clients aux risques de pollution liés aux

Plus en détail

LE Guide. de l administration

LE Guide. de l administration LE Guide d eco-exemplarite de l administration les déchets organiques les déchets alimentaires le troc & le réemploi les ine J installe des robinets poussoirs, infrarouges ou «brise-jets». J équipe les

Plus en détail

Tout ce que vous devez savoir pour bien composter... Le Compostage

Tout ce que vous devez savoir pour bien composter... Le Compostage Tout ce que vous devez savoir pour bien composter... Le Compostage LE COMPOSTAGE : QU EST-CE QUE C EST? C est le cycle naturel de dégradation des matières organiques en présence d air. Le compostage permet

Plus en détail

PRÉSERVEr L ENVIRONNEMENT. bois-énergie Dynamiser L économie LOCALe

PRÉSERVEr L ENVIRONNEMENT. bois-énergie Dynamiser L économie LOCALe PRÉSERVEr L ENVIRONNEMENT bois-énergie Dynamiser L économie LOCALe Le développement de la filière bois-énergie, s il est réalisé en harmonie avec les autres utilisations du bois, est une opportunité pour

Plus en détail

Mise en place d une démarche collective de Management Environnemental en agriculture

Mise en place d une démarche collective de Management Environnemental en agriculture Mise en place d une démarche collective de Management Environnemental en agriculture Dubin B, Cariglia A., Sommer M. CERFRANCE, 23, Chemin Piton Défaud, BP 148 97863 Saint-Paul La Réunion benoit.dubin@974.cerfrance.fr,

Plus en détail

LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE

LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE COMITE INTERPROFESSIONNEL DU BOIS-ENERGIE contact@cibe.fr www.cibe.fr LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE Atouts et spécificités des réseaux de chaleur Bois-Energie Spécificités Qu est-ce qu un réseau

Plus en détail

La prévention dans les collectivités territoriales

La prévention dans les collectivités territoriales Note HYGIENE & SECURITE 002 2007 La prévention dans les collectivités territoriales L autorité territoriale a dans l obligation d organiser la prévention en matière d Hygiène et de Sécurité, afin que dans

Plus en détail

Présentation de l usine de La Loyère

Présentation de l usine de La Loyère Présentation de l usine de La Loyère Présentation du groupe Paprec Group, dont le siège historique est situé à La Courneuve (93), a été fondé en 1994 et est toujours dirigé par Jean-Luc Petithuguenin.

Plus en détail

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 1 Une politique régionale concertée Le 20 Mai 2008, le CRIF organise une large concertation

Plus en détail

Rencontre des assistants de prévention 16 et 17 octobre 2014

Rencontre des assistants de prévention 16 et 17 octobre 2014 Rencontre des assistants de prévention 16 et 17 octobre 2014 Les Troubles Musculo- Squelettiques Les TMS en espaces verts 1) Introduction 2) Contexte 3) Les TMS : généralités 4) Les TMS : spécifiques aux

Plus en détail