EUROPE-INTERNATIONAL. Isabelle Compagnie Chef du Service International Union des Villes et Communes de Wallonie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EUROPE-INTERNATIONAL. Isabelle Compagnie Chef du Service International Union des Villes et Communes de Wallonie"

Transcription

1 Les communes sur la scène européenne Après vous avoir présenté le programme citoyen "L Europe pour les citoyens" dans le Mouvement communal de mai 2007, nous vous présentons, ci-dessous, l ensemble des programmes qui complètent cette nouvelle génération de programmes pour l éduction et la culture. L'action des municipalités sur la scène européenne est principalement liée à l'action de l'union européenne ellemême. La Commission européenne propose en effet de nombreux programmes et financements à l'intention des autorités locales qui, en y participant et dans le cadre d'un véritable processus gagnant-gagnant, financent à moindre coût leurs politiques locales tout en servant les objectifs et donc la construction de l'europe. La Commission s'appuie sur un nombre croissant de programmes en tous genres qui permettent aux municipalités de développer sur le terrain des actions à moindre Isabelle Compagnie Chef du Service International Union des Villes et Communes de Wallonie Delphine Goffaux Conseiller Union des Villes et Communes de Wallonie coût tout en s'intégrant directement aux politiques européennes. Suite aux élargissements successifs de l Union européenne, la majeure partie des sommes est désormais réallouée dans cette programmation aux douze nouveaux États membres, pour leur mise à niveau. Des modifications importantes sont intervenues dans les principes de fonctionnement et la mise en œuvre des fonds structurels et des programmes communautaires. A titre d'exemple, depuis 2007 et dans le cadre de la réforme de la politique de cohésion, seuls trois instruments financiers existent encore pour servir trois objectifs: Convergence, Compétitivité régionale et emploi, et Coopération transfrontalière. Il s agit du FEDER (Fonds européen de Développement régional), du FSE (Fonds social européen) et du Fonds de cohésion. Concrètement surtout, leur mode de gestion s'apparente pour une plus large part à celui qui préside aux programmes centralisés, en particulier quant à la nécessité de voir les projets développés par un réseau européen transnational 1. Les programmes centralisés, toujours très nombreux, ont pour certains été remodelés; ils font partie d une nouvelle génération de programmes pour l éducation, la jeunesse et la culture, qui rassemble notamment les programmes "Éducation et formation tout au long de la vie", "Jeunesse en action" et "Culture". Éducation et formation tout au long de la vie L Union européenne a décidé, pour la première fois, de placer toutes les initiatives de formation et l enseignement professionnels sous l égide unique du programme 1 V. également I. Compagnie, Fonds structurels et politique régionale européenne : se préparer à la nouvelle donne, Mouv. com., 11/

2 pour l "Éducation et la formation tout au long de la vie". Avec un financement de près de 7 milliards d euros entre 2007 et 2013, ce programme global représente un investissement significatif pour l avenir de l Europe. Il permet "à des individus à l école, à l université et dans des entreprises dans toute l Europe, et à toutes les étapes de leur vie, d explorer toutes sortes d opportunités d apprentissage stimulantes". Il existe quatre sous-programmes, qui renouvellent des initiatives précédentes ayant pris fin en Chacun de ces sous-programmes couvre un secteur d enseignement ou de formation particulier: Comenius (enseignement de la maternelle au secondaire), Erasmus (enseignement supérieur), Leonardo da Vinci (formation professionnelle) et Grundtvig (formation des adultes). Parmi ceux-ci, celui qui devrait principalement intéresser les pouvoirs locaux est le programme Comenius. Son objectif est d accroître la qualité de l enseignement scolaire, de renforcer sa dimension européenne et de promouvoir la mobilité, l apprentissage des langues et l intégration. Les outils utilisés à cet effet sont des partenariats entre écoles dans des domaines présentant un intérêt commun, ainsi que des projets multilatéraux de développement de nouvelles méthodes pédagogiques et de programmes d études entre établissements d enseignement de différents pays. Il finance également des réseaux éducatifs ainsi que des projets de jumelages entre écoles individuelles, tant dans le monde "réel" que "virtuel". Selon la Commission, le regroupement de divers programmes permet une administration simplifiée. Parmi les changements significatifs, on notera la plus grande priorité accordée au contrôle national des initiatives, une utilisation plus importante du financement forfaitaire, un usage plus répandu des contrats uniques pour des actions décentralisées et une portée plus étendue pour les transferts entre programmes. Pour de plus amples informations sur le programme pour l éducation et la formation tout au long de la vie, veuillez consulter le lien suivant: programmes/llp/index_fr. html. Jeunesse en action Le programme "Jeunesse en action" est destiné à inciter les jeunes à s impliquer dans l élaboration de la future Union européenne. Les objectifs de ce programme visent à "la promotion de la citoyenneté active, de la solidarité et de la compréhension mutuelle parmi les jeunes" et le renforcement de la lutte contre l exclusion et la discrimination. Les cinq objectifs généraux de ce programme sont les suivants: - promotion auprès des jeunes de la citoyenneté active en général et de leur citoyenneté européenne en particulier; - développement de la solidarité et de la tolérance; - encouragement de la compréhension par le biais d échanges et de dialogues interculturels, aussi bien en Europe que dans le reste du monde; - amélioration de la qualité des systèmes de soutien des activités des jeunes ainsi que des capacités des organisations de jeunesse; - promotion de la coopération européenne dans le secteur de la jeunesse. Ces objectifs sont également en harmonie avec les buts d autres programmes actuels, comme Éducation et formation tout au long de la vie, qui soulignent l importance de l éducation, de la connaissance, de l apprentissage tout au long de la vie, de la citoyenneté et de la culture. Les cinq actions du programme qui soutiennent ces objectifs ont pour principal groupe-cible les ans, mais dans certains cas, cette catégorie peut être étendue aux ans. L action "Jeunesse pour l Europe" vise à rapprocher les jeunes Européens du processus décisionnel de l Union européenne par le soutien d activités qui encouragent un sens de la citoyenneté européenne active chez les jeunes. 630

3 Le "Service volontaire européen" offre la possibilité d exercer une activité bénévole à plein temps pour une durée allant jusqu à douze mois dans un autre pays en Europe ou ailleurs dans le monde. Ouverte aux jeunes entre 18 et 30 ans, cette action est gratuite pour les bénévoles. L action "Jeunesse dans le monde" reconnaît la dimension internationale de la vie actuelle. Cette action promeut des projets, des échanges, des réseaux et la coopération entre des jeunes et des organisations de jeunesse en Europe et dans le monde entier. L action "Système de soutien à la jeunesse" offre un soutien aux ONG et mouvements de jeunesse actifs au niveau européen. L action "Soutien à la coopération européenne dans le domaine de la jeunesse" vise quant à elle l implication active des jeunes dans les débats d élaboration de politiques et un dialogue plus structuré avec les responsables politiques au moyen de séminaires nationaux et transnationaux sur des thèmes en rapport avec la jeunesse. Essentiellement décentralisé, le système de gestion permet une proximité rapprochée avec les bénéficiaires. Chacun des pays participants travaille par le biais d une agence nationale à la promotion et à la mise en œuvre du programme, ainsi qu à la concertation avec la Commission européenne, les promoteurs de projet et les jeunes impliqués. Pour tout savoir sur le programme "Jeunesse en action", rendez-vous à l adresse en. html. Culture Bénéficiant d une augmentation substantielle au niveau du financement (400 millions d euros contre 232 millions précédemment) par rapport au programme "Culture 2000" (en vigueur de 2000 à 2006) qui l a précédé, le nouveau programme "Culture" indique un élargissement des actions de l Union européenne dans ce secteur. L objectif premier du programme est de développer la coopération transfrontalière entre organismes et créateurs culturels dans toute l Europe, avec trois objectifs spécifiques: - promotion de la mobilité transnationale des personnes actives dans le secteur culturel; - encouragement à la circulation des œuvres et produits artistiques et culturels; - stimulation du dialogue interculturel en Europe. Plus de trois quarts du budget total du programme seront directement consacrés à des milliers d organismes culturels dans toute l Europe pour les aider à travailler ensemble à l élaboration et au lancement de projets culturels et artistiques. Parmi ces organismes culturels, on trouve notamment des théâtres, des musées, des associations professionnelles, des centres de recherche, des universités ou encore des instituts. Trois types d actions sont prévus: - le premier couvre les projets de coopération dont la durée de vie est comprise entre trois et cinq ans et qui occupent au moins six opérateurs culturels de différents pays. Ceux-ci peuvent être issus d organismes qui travaillent dans le même domaine ou pas; - le type de projet suivant implique des mesures de coopération à plus court terme, d une durée maximale de deux ans. Toute initiative doit impliquer au moins trois opérateurs culturels de pays différents. Les fonds disponibles vont de à euros. La Commission est particulièrement désireuse de soutenir des projets qui encouragent la coopération à long terme; - la dernière sous-catégorie est celle des actions à haute visibilité, destinées à promouvoir et célébrer la culture en Europe. Parmi les exemples, on notera la manifestation "Capitales européennes de la culture" ou encore la remise de prix destinés à récompenser de jeunes talents européens. Pour de plus amples informations sur le programme "Culture", rendez-vous à l adresse eac/culture2007/cult_fr. html. A côté de ces programmes visant l éducation et la culture, d autres programmes peuvent également intéresser les municipalités. 631

4 PROGRESS Le programme PROGRESS a pour objet d'apporter une aide financière à la mise en œuvre des objectifs de l'union européenne dans le domaine de l'emploi et des affaires sociales. Il contribue ainsi à la réalisation des objectifs de la stratégie de Lisbonne. Doté d'un budget de 743 millions d'euros pour la période , PROGRESS finance des activités d'analyse et d'apprentissage mutuel, de sensibilisation et de diffusion ainsi que des aides aux principaux acteurs. Le programme est divisé en cinq sections correspondant à cinq grands domaines d'activité: l'emploi, la protection et l'inclusion sociale, les conditions de travail, la lutte contre la discrimination et la diversité, ainsi que l'égalité hommes-femmes. La répartition des fonds entre les différentes sections respecte les limites inférieures suivantes: emploi: 23 %, protection sociale et inclusion: 30 %, conditions de travail: 10 %, lutte contre la discrimination et diversité: 23 %, égalité hommes-femmes: 12 %. Les 2 % restants sont affectés aux frais de gestion du programme. Le programme finance les types d'actions suivants: - les activités d'analyse; - les activités d'apprentissage mutuel, de sensibilisation et de diffusion; - l'aide aux principaux acteurs, c'est-à-dire la contribution aux frais de fonctionnement des principaux réseaux de l'union, la constitution de groupes de travail, le financement de séminaires de formation, la création de réseaux d'organismes spécialisés et d'observatoires à l'échelle de l'union, l'échange de personnel entre administrations nationales et la coopération avec les institutions internationales. Pour de plus amples informations sur le programme PROGRESS, rendez-vous à l adresse employment_social/progress/index_fr. htm. Enfin, nous profitons également de l occasion pour rappeler l instrument financier dans le domaine de l environnement qui reste un outil bien connu des pouvoirs locaux et qui permet à ceux-ci une réelle intégration dans les politiques européennes dans ce domaine. LIFE+ Avec un budget de millions d euros pour la période , l instrument financier LIFE+ fournira une aide spécifique pour le développement et la mise en œuvre des politiques environnementales et des stratégies européennes. Septante-huit pour cent de cette somme seront destinés au cofinancement des projets (22 % sont La Commission européenne propose de nombreux financements à l'intention des autorités locales réservés aux dépenses opérationnelles de la DG Environnement), dont 50 % seront réservés pour le financement des projets Nature et Biodiversité. Par ailleurs, au moins 15 % des fonds affectés à des subventions d'action pour des projets sont réservés à des projets transnationaux. Le cofinancement des subventions d'action se monte au maximum à 50 % des coûts éligibles. Toutefois, pour les projets de protection d'habitats ou d'espèces prioritaires, LIFE+ peut financer jusqu'à 75 % de ces coûts. Enfin, seuls les 27 Etats membres sont éligibles, toutefois la participation des pays tiers sera possible si des fonds communautaires sont disponibles. L objectif principal de LIFE+ est de contribuer au développement, à la mise en œuvre, à la surveillance, à l évaluation et à la communication de la politique et du droit communautaire en matière d environnement, en vue de contribuer à la promotion du développement durable dans l UE. LIFE+ soutiendra notamment la mise en œuvre du sixième programme d action pour l environnement, qui vise à lutter contre le changement climatique, à enrayer la réduction de la diversité de la nature et de la biodiversité, à améliorer l environnement, la santé et la qualité de la vie, à promouvoir l utilisation et la gestion durables des ressources naturelles et des déchets, et à élaborer l approche stratégique du développement des politiques et de leur mise en œuvre, ainsi qu à informer et sensibiliser les citoyens. LIFE+ finance des projets dans trois volets thématiques: - LIFE+ Nature et Biodiversité; - LIFE+ Politique environnementale et Gouvernance; - LIFE+ Information et Communication. Pratiquement, que couvrent ces thématiques? LIFE+ Nature et Biodiversité Pratiquement, on peut séparer la thématique Nature et Biodiversité en deux sous-thématiques. LIFE+ Nature se penchera sur la démonstration de projets de bonnes pratiques en relation avec la mise en œuvre des Directives Oiseau (79/409/EEC) et Habitat (92/43/EEC), comprenant le réseau des sites Natura Ici, l acquisition de terrain pourra être financée et une part importante du budget du projet devra être consacrée aux actions de conservation concrètes. LIFE+ Biodiversité visera la démonstration de projets innovants pour la mise en œuvre d objectifs de communication 2006 de la Commission à propos de l arrêt de la perte de biodiversité (COM (2006) 216 final). Ici, l acquisition de terrain n est pas possible, et une part importante du budget du projet devra également être 632

5 consacrée à des actions concrètes en conservation. Les départements d outre-mer français sont également concernés par ces subsides. Le cofinancement sera généralement de 50 % mais pourra atteindre 75 % pour les priorités qui concernent clairement les habitats et les espèces. LIFE+ Politique environnementale et Gouvernance Ce volet aura pour but de consolider la base de connaissances et d aider les États membres à obtenir des résultats meilleurs et plus rapides dans l application de la politique communautaire en matière d environnement (ex.: soutien à la mise en réseau des gestionnaires des sites de conservation de la nature). Ici, 13 objectifs prioritaires sont concernés: changements climatiques, eau, air, sols, environnement urbain, bruit, substances chimiques, santé et environnement, déchets et ressources naturelles, forêts, innovations, approches stratégiques et gouvernance. Le cofinancement sera de maximum 50 %. LIFE+ Information et Communication Ce volet vise à sensibiliser davantage aux problèmes environnementaux et à assurer le partage des meilleures pratiques pour fournir les bases pour les décisions politiques en environnement et des informations accessibles aux citoyens sur l état de l environnement (ex.: soutien en faveur d événements tels que la Semaine européenne de la mobilité). Ici, les priorités sont la dissémination d information, le développement des consciences et des compétences spé- cifiques des conséquences environnementales comme la prévention des feux de forêts. Le cofinancement sera de maximum 50 %. Le programme LIFE+ continuera à être le programme européen pour le financement d'actions en vue d'appliquer les politiques et stratégies environnementales européennes. Les informations et la documentation relatives aux appels sont disponibles sur le site du programme LIFE+: ec.europa.eu/environment/life/index.htm. Dans le cadre d un environnement plus concurrentiel, les pouvoirs locaux wallons pourraient, en conclusion, montrer plus d'agressivité pour aller chercher ces subventions européennes là où elles se trouvent et se montrer moins timides face aux programmes gérés directement par la Commission européenne. Ne perdons pas de vue que de très nombreux programmes thématiques européens de financement sont accessibles aux collectivités locales, pour plusieurs milliards d'euros. Le Service Europe/international de l Union des Villes et Communes de Wallonie est à la disposition des candidats non seulement pour tout complément d'information mais pour toute assistance dans le montage du projet et dans la rédaction du formulaire de candidature (tél.: courriel: CDN

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES

COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES L environnement, la recherche, l éducation, la santé, sont des domaines d intervention privilégiés pour les collectivités locales. Leur développement peut donner

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 DÉVELOPPEMENT LOCAL MENÉ PAR LES ACTEURS LOCAUX POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 Les nouvelles règles et la législation régissant le prochain financement de la politique européenne de cohésion pour la période

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

Présentation du programme européen Erasmus + jeunesse 2014-2020

Présentation du programme européen Erasmus + jeunesse 2014-2020 Présentation du programme européen Erasmus + jeunesse 2014-2020 2007-2013 Education formelle et professionnelle : Erasmus, Comenius, Grundtvig, Léonardo Education non formelle : Jeunesse en Action Actions

Plus en détail

with the support of EFMET cooperation partners:

with the support of EFMET cooperation partners: Recommandations à la Commission Européenne sur le rôle de l enseignement musical et de la formation musicale professionnelle dans le nouveau programme européenne pour la culture with the support of EFMET

Plus en détail

LE TELEGRAMME DU CEPLIS

LE TELEGRAMME DU CEPLIS LE TELEGRAMME DU CEPLIS Conseil Européen des Professions Libérales European Council of the Liberal Professions Europäischer Rat der Freien Berufe Le Conseil Européen des Professions Libérales Coudenberg

Plus en détail

La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus

La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus Séminaire inaugural AUF Bureau Maghreb, Rabat, 25 26 juin 2012 Philippe Ruffio, Agence

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable Conseil ÉDUCATIO, JEUESSE, CULTURE ET SPORT Bruxelles, 21 mai 2014 Le Conseil

Plus en détail

Séminaire sur la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020

Séminaire sur la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020 Les opportunités 2014/2020 des programmes INTERREG pour les acteurs du Nord Pas de Calais Les 1ères rencontres de la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020 Séminaire sur la Coopération Territoriale

Plus en détail

LES OUTILS EUROPÉENS DE PROTECTION SOCIALE EN BREF

LES OUTILS EUROPÉENS DE PROTECTION SOCIALE EN BREF LES OUTILS EUROPÉENS DE PROTECTION SOCIALE EN BREF La présente publication est soutenue financièrement par le programme de l Union européenne pour l emploi et la solidarité sociale PROGRESS (2007-2013)

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur l'innovation dans l'intérêt des patients

Conclusions du Conseil sur l'innovation dans l'intérêt des patients Conseil de l'union Européenne PRESSE FR CONCLUSIONS DU CONSEIL Bruxelles, le 1 décembre 2014 Conclusions du Conseil sur l'innovation dans l'intérêt des patients Session du Conseil Emploi, politique sociale,

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

Le nouveau programme 2014-2020. Investir dans l éducation, la formation et la jeunesse en Europe. www.erasmusplus.fr

Le nouveau programme 2014-2020. Investir dans l éducation, la formation et la jeunesse en Europe. www.erasmusplus.fr Le nouveau programme 2014-2020 Investir dans l éducation, la formation et la jeunesse en Europe www.erasmusplus.fr 2014-2020 Un programme plus efficace pour l emploi des jeunes Un programme plus simple

Plus en détail

L assurance qualité N 4. Décembre 2014

L assurance qualité N 4. Décembre 2014 N 4 L assurance qualité Décembre 2014 L es investissements dans les systèmes et services d orientation tout au long de la vie (OTLV) doivent démontrer le bénéfice pour les individus, les communautés et

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

Programme Opérationnel Européen Fonds social européen 2014-2020 FICHE ACTION

Programme Opérationnel Européen Fonds social européen 2014-2020 FICHE ACTION I. OBJECTIFS ET RÉSULTATS 1. Descriptif de l'objectif de l'action Par des stratégies diversifiées, le contrat local d'accompagnement à la scolarité (CLAS), les modules d'accueil en lycée (MODAL), les modules

Plus en détail

Compte-rendu des ateliers

Compte-rendu des ateliers FORUM DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL LOCAL 2010 2 E rencontre citoyenneté Compte-rendu des ateliers La 2e rencontre du Forum a abordé le thème de la citoyenneté. Cette rencontre s'est déroulé en suivant en partie

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens FEDER 2014-2020

Programmes Opérationnels Européens FEDER 2014-2020 Page 1 Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d'investissement (art. 5 Règ. FEDER) Intitulé de l'action Guichet unique / Rédacteur Axe 1 : investir dans

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Istikshaf: explorer la mobilité Agenda politique régional pour la mobilité

Plus en détail

Prise de position du CCRE sur la proposition de directive relative à l efficacité énergétique

Prise de position du CCRE sur la proposition de directive relative à l efficacité énergétique COUNCIL OF EUROPEAN MUNICIPALITIES AND REGIONS CONSEIL DES COMMUNES ET REGIONS D EUROPE Inscrit au registre des représentants d intérêts de la Commission européenne. Numéro d inscription : 81142561702-61

Plus en détail

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse Institut de la jeunesse Madrid Les débuts de toute chose sont toujours petits. Cicéron La

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS

1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS 1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS Parallèlement aux activités d échange et d organisation des rencontres et du séminaire thématique, nous avons réalisé durant les premières phases

Plus en détail

RECOMMANDATION DU CONSEIL SUR LES BONNES PRATIQUES POUR AMELIORER LA SENSIBILISATION AUX RISQUES ET L'EDUCATION SUR LES QUESTIONS D'ASSURANCE

RECOMMANDATION DU CONSEIL SUR LES BONNES PRATIQUES POUR AMELIORER LA SENSIBILISATION AUX RISQUES ET L'EDUCATION SUR LES QUESTIONS D'ASSURANCE RECOMMANDATION DU CONSEIL SUR LES BONNES PRATIQUES POUR AMELIORER LA SENSIBILISATION AUX RISQUES ET L'EDUCATION SUR LES QUESTIONS D'ASSURANCE RECOMMANDATION DU CONSEIL Ces Bonnes Pratiques ont été approuvées

Plus en détail

La création d une agence autonome présenterait les avantages et inconvénients suivants, recensés à travers l étude:

La création d une agence autonome présenterait les avantages et inconvénients suivants, recensés à travers l étude: RÉSUMÉ Contexte de l étude Le 4 septembre 2003, le Parlement européen a adopté une résolution contenant des recommandations à la Commission sur les langues européennes régionales et moins répandues les

Plus en détail

Projet. Coordination des régimes de sécurité sociale dans le cadre de la libre circulation des travailleurs

Projet. Coordination des régimes de sécurité sociale dans le cadre de la libre circulation des travailleurs Projet Coordination des régimes de sécurité sociale dans le cadre de la libre circulation des travailleurs Brève présentation des partenaires des régimes de sécurité sociale pour la Conférence européenne

Plus en détail

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

AVIS DU BUREAU POLITIQUE DE LA CRPM (Approuvé par le Bureau Politique de la CRPM 3 juin 2011 Angra do Heroísmo, Açores-PT)

AVIS DU BUREAU POLITIQUE DE LA CRPM (Approuvé par le Bureau Politique de la CRPM 3 juin 2011 Angra do Heroísmo, Açores-PT) CRPMPPP110017 B0 CONFERENCE DES REGIONS PERIPHERIQUES MARITIMES D EUROPE CONFERENCE OF PERIPHERAL MARITIME REGIONS OF EUROPE 6, rue Saint-Martin 35700 RENNES - F Tel. : + 33 (0)2 99 35 40 50 - Fax : +

Plus en détail

BIPESS 2.0 format pdf - 2014

BIPESS 2.0 format pdf - 2014 1. Fiche d identité du référent BIPESS et du groupe évaluateur Le statut du référent BIPESS (1 personne) de votre structure : Veuillez choisir toutes les réponses qui conviennent : Salarié Dirigeant Administrateur

Plus en détail

Guide pratique de la Boîte à outils européenne

Guide pratique de la Boîte à outils européenne Guide pratique de la Boîte à outils européenne à destination des acteurs culturels Édition de décembre 2009, Élaborée par l association Bordeaux 2013, Association loi 1901 à l initiative de la Ville de

Plus en détail

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining)

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Description de projet Mise à jour le 18 mai 2006 Coordinatrice: Equipe de projet: Laura Muresan, EAQUALS / PROSPER-ASE, Roumanie Frank Heyworth,

Plus en détail

Petite enfance : des droits pour ouvrir à la citoyenneté?

Petite enfance : des droits pour ouvrir à la citoyenneté? Petite enfance : des droits pour ouvrir à la citoyenneté? Introduction Dans un monde où chacun perçoit l autre comme une menace dès lors qu il transgresse les codes et rites sociaux, où il est difficile

Plus en détail

Europe et Régions pour l éco-innovation et les éco-entreprises. Synthèse générale, Conclusions, Propositions et recommandations

Europe et Régions pour l éco-innovation et les éco-entreprises. Synthèse générale, Conclusions, Propositions et recommandations Europe et Régions pour l éco-innovation et les éco-entreprises Synthèse générale, Conclusions, Propositions et recommandations Europe et Régions pour l éco-innovation et les éco-entreprises Notre étude,

Plus en détail

73A.- ÉQUILIBRE ENTRE CONCURRENCE, SOLIDARITÉ ET DÉVELOPPEMENT

73A.- ÉQUILIBRE ENTRE CONCURRENCE, SOLIDARITÉ ET DÉVELOPPEMENT e n l a r g E d u c a t i o n V A L I S E P É D A G O G I Q U E " É L A R G I S S E M E N T D E L U N I O N E U R O P É E N N E " Cofinancée par l Union européenne VALISE PÉDAGOGIQUE "ÉLARGISSEMENT DE

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches

Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches Document mis à jour en avril 2014 Table de matière 1. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 3 1.1 PRÉSENTATION DU FONDS RÉGIONAL D INVESTISSEMENT

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

l entrepreneuriat social

l entrepreneuriat social L Initiative pour l entrepreneuriat social de la Commission européenne Marché intérieur et services La version électronique de la présente brochure est disponible à l adresse : http://ec.europa.eu/internal_market/publications/docs/sbi-brochure/sbi-brochure-web_fr.pdf

Plus en détail

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO concernant le suivi de la mise en œuvre des engagements de CONFINTEA VI Le 19 janvier 2012 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

Quels apports de la loi ESS de juillet 2014 pour les associations

Quels apports de la loi ESS de juillet 2014 pour les associations Quels apports de la loi ESS de juillet 2014 pour les associations Associations (artistiques et culturelles), quels liens avec l ESS Les associations font donc automatiquement partie du périmètre de l ESS

Plus en détail

Règlement du concours d expressions citoyennes Aux encres citoyens! Aux encres et cetera

Règlement du concours d expressions citoyennes Aux encres citoyens! Aux encres et cetera Règlement du concours d expressions citoyennes Aux encres citoyens! Aux encres et cetera Chapitre 1. Le concours ART. 1. Le but de ce concours est de stimuler l engagement des jeunes dans la société, de

Plus en détail

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds Termes de référence 1 1. Contexte et justification La formation en recherche de financement s inscrit dans le cadre du programme «Promouvoir l

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE)

Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) Date de l ouverture de l appel à projets : Mi-juillet 2013 Date de clôture de l appel à projets : 31 octobre

Plus en détail

LE PROGRAMME ECO-ECOLE

LE PROGRAMME ECO-ECOLE LE PROGRAMME ECO-ECOLE Un programme développé par l office français de la Fondation pour l Education à l Environnement en Europe, en partenariat avec le Réseau Ecole et Nature, la société Eco-Emballages

Plus en détail

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE CULTURELLE Adoptée par la 31 e session de la Conférence Générale de l UNESCO PARIS, 2 NOVEMBRE

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

Workshop Gestion de projet- IHEID- MIA- Décembre 2008 Cas Colombie Cucuta

Workshop Gestion de projet- IHEID- MIA- Décembre 2008 Cas Colombie Cucuta PROJET FORMATION DE LEADERS POUR LA DEMOCRATISATION ET LE DEVELOPPEMENT LOCAL DANS LA MUNICIPALITE DE SAN JOSE DE CUCUTA COLOMBIE. 1. CADRE D'INSERTION DU PROJET Les conditions de vie de la population,

Plus en détail

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT?

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Le plan d investissement pour l Europe sera constitué d un ensemble de mesures visant à libérer au moins 315 milliards d euros d investissements publics et privés

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION

DOSSIER DE PRÉSENTATION DOSSIER DE PRÉSENTATION K I W A N I S M A U S UNE INITIATIVE DU KIWANIS CLUB LUXEMBOURG REV. 1.6 OCT 2014 1. LA KIWANIS MAUS EN QUELQUES MOTS Le projet Kiwanis Maus 1 a comme objectif d aider le personnel

Plus en détail

Préparation des contrats de ville. Réunions Chefs de projet Novembre 2014

Préparation des contrats de ville. Réunions Chefs de projet Novembre 2014 Préparation des contrats de ville Réunions Chefs de projet Novembre 2014 Contenu des contrats de ville 3 piliers Cohésion sociale Cadre de vie et renouvellement urbain (y compris hors NPNRU) Développement

Plus en détail

La culture : quatrième pilier du développement durable

La culture : quatrième pilier du développement durable La culture : quatrième pilier du développement durable S'appuyant sur le travail mené de longue date par la Commission de culture de CGLU, sur la Déclaration universelle de l'unesco sur la diversité culturelle

Plus en détail

Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 Engagements RSE dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication

Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 Engagements RSE dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication MEDEF - ORSE octobre 2014 Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication Fédération des Industries Electriques, Electroniques

Plus en détail

Bourses de formation continue Erasmus+

Bourses de formation continue Erasmus+ Bourses de formation continue Erasmus+ ERASMUS + Ce nouveau programme a pour objectif principal d investir d dans l éducation pour favoriser la mobilité en Europe pour renforcer les compétences de tous.

Plus en détail

Ministère des sports. Le ministre des sports

Ministère des sports. Le ministre des sports Ministère des sports Direction des sports Mission sport et développement durable Personnes chargées du dossier : Arnaud JEAN Tél. : 01 40 45 96 74 Mel: arnaud.jean@jeunesse-sports.gouv.fr Fabienne COBLENCE

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Axe 2 La compétitivité de l économie : développer l économie réunionnaise dans l environnement international Service instructeur Conseil Régional Direction des Affaires Economiques Dates agréments CLS

Plus en détail

Guide pratique et concret des clauses sociales dans les marchés publics

Guide pratique et concret des clauses sociales dans les marchés publics Guide pratique et concret des clauses sociales dans les marchés publics 2009 Document élaboré par Raphaël Dugailliez Consultant, Formateur Formateur pour la dynamique «marchés publics durables» Mise en

Plus en détail

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Le Groupe consultatif du SYGADE soumet à l'attention du Secrétaire général de la CNUCED les conclusions suivantes formulées lors de sa 9ième

Plus en détail

Le cadre européen des certifications pour l éducation et la formation tout au long de la vie (CEC)

Le cadre européen des certifications pour l éducation et la formation tout au long de la vie (CEC) Cadre européen des certifications Le cadre européen des certifications pour l éducation et la formation tout au long de la vie (CEC) Europe Direct est un service destiné à vous aider à trouver des réponses

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015

Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015 Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015 ISO l Organisation internationale de normalisation L ISO comprend 163* membres qui sont les instituts nationaux de normalisation de pays

Plus en détail

POLITIQUE INTERCULTURELLE

POLITIQUE INTERCULTURELLE POLITIQUE INTERCULTURELLE Adoptée à la 269 e réunion du conseil d administration du 21 septembre 2009 Politique interculturelle Préambule Le Collège de Maisonneuve évolue dans un contexte interculturel

Plus en détail

Règlement du concours d expressions citoyennes Aux encres citoyens! Aux encres et cetera

Règlement du concours d expressions citoyennes Aux encres citoyens! Aux encres et cetera Règlement du concours d expressions citoyennes Aux encres citoyens! Aux encres et cetera Chapitre 1. Le concours ART. 1. Le but de ce concours est de stimuler l engagement des jeunes dans la société, de

Plus en détail

Synthèse du questionnaire en ligne

Synthèse du questionnaire en ligne èmes Rencontres Régionales pour la Biodiversité VENDREDI SEPTEMBRE 0 Université de Caen Basse-Normandie Amphithéâtre Oresme Vers un observatoire régional de la biodiversité en Basse-Normandie Synthèse

Plus en détail

Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 CHARTE DE PARRAINAGE. CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1

Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 CHARTE DE PARRAINAGE. CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1 Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 ANNEE 2014 CHARTE DE PARRAINAGE CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1 Le Groupe EDF, en France comme à l'international, soutient

Plus en détail

2. Bailleurs de fonds internationaux majeurs, coordination et possibilité de division du travail, exercices d évaluation conjointe (harmonization)

2. Bailleurs de fonds internationaux majeurs, coordination et possibilité de division du travail, exercices d évaluation conjointe (harmonization) DIREZIONE GENERALE PER LA COOPERAZIONE ALLO SVILUPPO Ufficio IV Cadre Pays Stream 2013-2015 BURKINA FASO 1. Contexte et finalités de la présence de la coopération italienne Le Burkina Faso est l'un des

Plus en détail

1. Ouverture de l'assemblée 9h00 X. 2. Adoption de l ordre du jour 9h05 X. 3.1. Suivi au procès-verbal 9h15 X

1. Ouverture de l'assemblée 9h00 X. 2. Adoption de l ordre du jour 9h05 X. 3.1. Suivi au procès-verbal 9h15 X Projet d ordre du jour Comité exécutif Lundi 27 janvier 2014 à 9 h 00 Heure Info Adoption 1. Ouverture de l'assemblée 9h00 2. Adoption de l ordre du jour 9h05 3. Procès-verbal de la cent troisième (103e)

Plus en détail

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0 SYNAPSE CENTER CHALLENGE Un programme de création d emplois pour les jeunes Synapse Center/IYF Profil du programme Titre du programme : Challenge Composantes : 1. Renforcement de l employabilité des jeunes

Plus en détail

Pourquoi et comment les collectivités locales associent d autres acteurs à la définition et à la mise en œuvre d actions publiques?

Pourquoi et comment les collectivités locales associent d autres acteurs à la définition et à la mise en œuvre d actions publiques? Pourquoi et comment les collectivités locales associent d autres acteurs à la définition et à la mise en œuvre d actions publiques? Rencontre professionnelle 4 Ont participé à cet atelier : David ALCAUD,

Plus en détail

Volume 1 Numéro 2 Février 2009

Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Sommaire Lancement du concours Je prends ma place...1 Lancement du concours Je prends ma place Entrevue avec Annie Patenaude, lauréate 2008...2 En collaboration avec le Secrétariat

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS

LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE les programmes européens LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT AU SERVICE DE LA STRATÉGIE EUROPE 2020 Stratégie

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

Créateur d opportunités

Créateur d opportunités Créateur d opportunités Climat, énergie & ressources naturelles Agriculture & développement rural Marchés de l emploi & développement du secteur privé Systèmes financiers Commerce & intégration régionale

Plus en détail

Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial

Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial Note conceptuelle Forum Social Mondial 2015 - Tables rondes Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial

Plus en détail

PROGRAMMES DE BOURSES ET DE FORMATION DU HCDH

PROGRAMMES DE BOURSES ET DE FORMATION DU HCDH II. PROGRAMMES DE BOURSES ET DE FORMATION DU HCDH II Les programmes de bourses et de formation examinés dans le présent chapitre ont été instaurés par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits

Plus en détail

13.023. du 27 février 2013. Madame la Présidente, Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

13.023. du 27 février 2013. Madame la Présidente, Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, 13.023 Message relatif au financement de la participation de la Suisse au programme d éducation, de formation, de jeunesse et de sport de l Union européenne 2014 2020 du 27 février 2013 Madame la Présidente,

Plus en détail

Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être

Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être CONFERENCE DE HAUT-NIVEAU DE L UE ENSEMBLE POUR LA SANTÉ MENTALE ET LE BIEN-ÊTRE Bruxelles, 12-13 juin 2008 Slovensko predsedstvo EU 2008 Slovenian

Plus en détail

Avant propos... 2 PARTIE 1 : ANALYSE DE LA SITUATION... 3 1. LE DIAGNOSTIC DE COMMUNICATION...4

Avant propos... 2 PARTIE 1 : ANALYSE DE LA SITUATION... 3 1. LE DIAGNOSTIC DE COMMUNICATION...4 Sommaire Avant propos... 2 PARTIE 1 : ANALYSE DE LA SITUATION... 3 1. LE DIAGNOSTIC DE COMMUNICATION...4 PARTIE 2 : LE CADRE STRATEGIQUE... 7 1. OBJECTIFS ET GROUPES CIBLES...8 2. STRATÉGIE DE COMMUNICATION

Plus en détail

Erasmus+ Guide du programme

Erasmus+ Guide du programme Erasmus+ Guide du programme Version 3 (2015): 16/01/2015 En cas de divergences entre les différentes versions linguistiques, c'est la version en langue anglaise qui fait foi. 1 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION...

Plus en détail

B2V lance le Prix Solidarité Autonomie Seniors

B2V lance le Prix Solidarité Autonomie Seniors DOSSIER DE PRESSE B2V lance le Prix Solidarité Autonomie Seniors Sommaire Page 2 : Le Prix B2V en quelques dates Page 3 : Un prix destiné à encourager l innovation sociale en matière d accompagnement du

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

"High Performance Workplace Event: People mean business"

High Performance Workplace Event: People mean business "High Performance Workplace Event: People mean business" (Cette conférence a été organisée par la Présidence britannique de l'union européenne, avec le soutien de la Commission européenne) Londres, le

Plus en détail

Actions européennes. NOR : ESRC1405308C circulaire n 2014-0005 du 5-3-2014 ESR - DREIC SDAEM 2A

Actions européennes. NOR : ESRC1405308C circulaire n 2014-0005 du 5-3-2014 ESR - DREIC SDAEM 2A Actions européennes Appel à propositions relatif au programme de l'union pour l'éducation, la formation, la jeunesse et le sport - Erasmus+ (2014/2020) - année scolaire et universitaire 2014-2015 NOR :

Plus en détail

Compétences, qualifications et anticipation des changements dans le secteur de l électricité en Europe

Compétences, qualifications et anticipation des changements dans le secteur de l électricité en Europe Compétences, qualifications et anticipation des changements dans le secteur de l électricité en Europe Un cadre d action commun des partenaires sociaux européens du secteur de l électricité I. Introduction

Plus en détail