Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0"

Transcription

1 SYNAPSE CENTER CHALLENGE Un programme de création d emplois pour les jeunes Synapse Center/IYF

2 Profil du programme Titre du programme : Challenge Composantes : 1. Renforcement de l employabilité des jeunes 1.1. Formation en développement personnel et aux techniques de recherche d emploi 1.2. Stage de qualification professionnelle Durée indicative : Avril 2008 Décembre 2009 Date de démarrage : Mai Développement de l entrepreneuriat des jeunes 2.1. Formation en entreprenariat 2.2. Accompagnement et mentoring vers la création d entreprise ou placement en stage Coordination : Structures de pilotage : Synapse Center Synapse Center Budget Cout total en USD USD

3 Fiche technique Titre du projet : Challenge Durée : Janvier 2007 Décembre 2009 Lieux d exécution: Régions de Dakar, Thiès, Saint-Louis et Tambacounda Description succincte : Résumé Le programme Challenge est une initiative développée au Sénégal par Synapse Center en partenariat avec la Fondation Internationale de la Jeunesse afin de promouvoir l emploi chez les jeunes âgés entre 18 et 35. Il est mis en place à partir de Janvier 2008 avec l ambition d offrir de la formation à plus de jeunes sur une période de 2 ans et assurer un travail temporaire ou définitif à au moins 70% d entre eux. A travers deux principales stratégies à savoir : 1) La formation, l aide à la recherche d emploi et la définition des projets professionnels 2) le développement de l entreprenariat des jeunes et la création d entreprises. Objectif global : Challenge vise à contribuer au développement économique et social du Sénégal en offrant aux jeunes, en âge d apprendre ou de travailler, le maximum de possibilités d emploi, tant dans le domaine de l emploi salarié que de l emploi indépendant. Principaux résultats attendus : (1.1) 1500 (mille cinq cents) jeunes formés aux techniques de recherche d emplois et en développement personnel (1.2) dont 1000 jeunes placés dans les entreprises, ONG ou collectivités locales en apprentissage et stage de qualification professionnelle ou embauchés à l issue de la période d apprentissage et de stage. (2.1) 700 jeunes formés à l entreprenariat (2.2) 40 projets de création d entreprises accompagnés (2.2)) 500 jeunes placés en stages ou embauchés et (2.3) l Emergence de jeunes entrepreneurs est favorisée (3.1) Existence de main d œuvre qualifiée sur le marché national occupant des emplois spécialisés (3.2) et existence d une base de données fiable sur les demandes en stage de qualification et en apprentissage. Activités : (1) former les jeunes et les placer en entreprise, avec l appui nécessaire des bureaux privés de formation ou des structures offrant les services d appui aux entreprises ou collaborant activement avec elles, notamment : les chambres de métiers, les centres d apprentissage, les ONG, les bureaux privés de placement, l ANEJ, etc. (2) Former les jeunes candidats à l entreprenariat. Faciliter le parrainage des candidats à l entreprenariat, le financement et la garantie de leur projet. Assurer le suivi évaluation des entreprises créées en vue de leur pérennisation. Diffuser les «succès story» de création d entreprise par les jeunes par l instauration de concours de création d entreprises. Susciter la création d un réseau d entrepreneurs en vue de favoriser l émergence d une pépinière d entreprises Stratégie : La stratégie de Challenge repose fondamentalement sur le partenariat renforcé avec l Etat, le secteur privé, les collectivités locales et la société civile. A cet effet, il est prévu dans un premier temps la conclusion de divers protocoles d accord entre les différentes parties portant respectivement sur la formation des jeunes, les stages de qualification, la création et la gestion de micro et petites entreprises et sur la mobilisation et la gestion de lignes de crédit supplémentaires. Les bénéficiaires de Challenge sont des jeunes demandeurs d emploi (hommes et femmes) en âge d apprendre ou de travailler : qu ils soient diplômés ou non qui recherchent un emploi salarié ou désirent embrasser la carrière d entrepreneur. 3

4 I. OBJECTIFS DU PROGRAMME Le programme vise à offrir aux jeunes le maximum de possibilités d emploi, tant dans le domaine de l emploi salarié que de l emploi indépendant. Le programme Challenge poursuivra les objectifs spécifiques suivants : faciliter l insertion des bénéficiaires vers et dans l emploi durable, par des actions d aide à la recherche d emploi, d aide à la formulation du projet professionnel et de placement. Faciliter l insertion des jeunes vers et dans l emploi durable, par des actions de formation et d accompagnement des jeunes à la création d activités et d entreprises ou, par des actions de mise en situation de travail, en lien avec les autres acteurs et opérateurs de l emploi. II. STRATEGIES D INTERVENTION Le programme couvre les régions de Dakar, Thiès, Kaolack et de Tambacounda pour une durée de 2 ans allant de la période Janvier 2008 à Décembre Globalement, la stratégie d intervention du programme Challenge repose sur : Une approche globale et participative ; Une approche spécifique à chaque composante. 1. Une approche globale et participative Challenge capitalisera les expériences d assistance à la création d emplois au Sénégal, en Afrique et dans le monde afin d inscrire ses actions dans le temps et dans l espace. En plus des partenaires actuels de Synapse, les actions se feront en partenariat avec les autres acteurs et opérateurs d insertion pouvant intervenir sur le parcours individualisé de chaque bénéficiaire. Ainsi le service public de l emploi (SPE) ainsi que les acteurs institutionnels et économiques, les partenaires financiers et techniques, les organisations professionnelles, patronales et syndicales, les ONG travaillant dans le secteur seront consultés. Cette approche permettra de mettre en cohérence des actions du programme avec les autres programmes en vue de réaliser les objectifs de développement socioéconomique du Sénégal. Les bénéficiaires de Challenge sont des jeunes sénégalais demandeurs d emploi en âge de travailler : qu ils soient diplômés ou non qui recherchent un emploi salarié ou désirent embrasser la carrière d entrepreneur. 2. Une approche spécifique à chaque composante. Les différentes composantes ou sous- composantes du programme Challenge seront exécutées comme suit : Au titre de la composante 1: «Renforcement de l employabilité des jeunes», Synapse trouvera à coté de la Lumière des structures d encadrement pour la mise en œuvre respective des deux sous -composantes : «Formation» et «Stage de Qualification». Synapse, La lumière et ces structures auront la charge de fournir aux jeunes les informations nécessaires pour s orienter et les placer en apprentissage ou en stages de qualification dans les entreprises, ONGs, collectivités locales, etc. Synapse veillera à l adéquation des différent modules de formation aux besoins des cibles ou des autres structures retenues (privés ONG) pour l exécution de cette composante. Pour la composante 2 : «Développer l entrepreneuriat des jeunes», Synapse assurera la mise en œuvre de cette seconde composante en collaboration avec toutes structures appropriées. Ces structures collaboreront à l identification, la formation, l accompagnement et suivi des jeunes entrepreneurs potentiels. 4

5 III. DESCRIPTIFS DES COMPOSANTES 1. Composante 1 : Passeport pour l emploi Passeport pour l emploi est un programme d amélioration de l employabilité des jeunes en leur offrant des possibilités de formation en développement personnel et en techniques de recherche d emploi et des stages de qualification professionnelle dans les entreprises ou dans d autres structures connexes telles que les ONG, les services publics, l administration générale et les collectivités territoriales décentralisées. Le programme prépare les futurs travailleurs à chercher un emploi par le développement d habiletés et de comportements tels que l autonomie, l esprit d initiative, la capacité à communiquer efficacement, la prise de décisions, la résolution de problèmes et la confiance en soi. En outre, chaque bénéficiaire maitrisera les divers techniques de recherche d emploi. Pour faciliter l'insertion professionnelle des jeunes, Passeport pour l emploi mobilisera l'ensemble des dispositifs publics de promotion de l emploi et sollicitera fortement le partenariat avec le secteur privé. L'inscription dans le programme Passeport pour l Emploi garantit donc au jeune l'accès à une formation et un suivi personnalisé par un conseiller qui devient dès lors le «référent» du jeune. Objectifs: L objectif de Passeport pour l emploi est de faciliter l insertion des bénéficiaires vers et dans l emploi durable, par des actions d aide à la recherche d emploi, d aide à la formulation du projet professionnel et de placement. Il s agira aussi de : aider à offrir des occasions d expérience de travail encadrée; appuyer le perfectionnement et l'amélioration des compétences essentielles en matière d'employabilité; faire découvrir aux jeunes toute une gamme de possibilités de carrière; En deux ans, le programme a pour objectifs de former et d accompagner 1500 jeunes vers l emploi. Après leur passage dans le dispositif, sept jeunes sur dix devraient accéder à un emploi ou à un stage, soit 1050 jeunes. Cibles : Le programme a pour cibles : les jeunes diplômés Les étudiants des écoles de formations et des Universités Les jeunes chômeurs âgés au plus de 35 ans Les sessions de formations seront organisées dans les villes de Dakar, Thiès, Tambacounda et Saint-Louis. Méthodologie Au lieu d enseigner les méthodes classiques de recherche d emploi (rédaction du CV, réponse à une annonce, entretien d embauche, etc.) qui n ont fait preuve que d un impact marginal sur la réussite d un individu à chercher, trouver et conserver un emploi, le programme Passeport pour l emploi (PpE) permet aux bénéficiaires d acquérir les techniques de recherche d un emploi, de s engager dans des processus créatifs de développement personnel et des simulations d entretiens de recrutement. Le programme prévoit que chaque jeune soit en contact avec un référent unique qui élabore, avec lui, un parcours vers l'emploi. 20 sessions de 75 participants chacune seront organisés sur deux ans. Chaque session de 24 heures sera répartie sur 3 séances de 8 heures chacune qui seront sanctionnés par 4 semaines de suivi individuel pour chaque participant au programme. Processus La composante Passeport pour l emploi repose sur 4 composantes que sont : 5

6 Marathon pour l emploi L objectif du marathon est mener une sensibilisation sur Passeport pour l emploi et de recueillir les différents offres d emploi et de stages disponibles auprès des entreprises, ONG et collectivités locales sénégalaises. Le Marathon de l emploi consiste en l'organisation d'une journée entièrement consacrée à une recherche collective d emploi et de stage. Elle se traduit par des rallyes pour l emploi auprès de toutes les entreprises et ce, simultanément dans les villes où se déroule le programme. Par équipe, les marathoniens iront à la rencontre des employeurs afin de recueillir des offres d'emploi et de stage. La participation des marathoniens est volontaire et bénévole. Elle repose sur le dynamisme, l'esprit d'équipe et la solidarité de tous les participants. La participation des employeurs est tout aussi volontaire. Elle repose sur les besoins de l'entreprise et le désir de combler les offres d'emploi. Atelier de formation en développement personnel, de renforcement des acquis de base et optimisation de l'employabilité Cette action se concentre sur la connaissance du milieu, la connaissance de soi et les techniques de recherche d emploi (simulations d'entretiens d'embauche, élaboration des lettres de candidature, de CV, etc.). Elle a pour objectif de permettre aux jeunes de perfectionner leurs acquis de base et de communiquer plus efficacement face à un employeur. A cette fin, des tests de positionnement et des ateliers pratiques sont organisés. Le Parrainage : Accompagnement vers l'emploi et élaboration du projet professionnel Les jeunes ayant bénéficié de la formation en développement personnel et en techniques de recherche d emploi sont par la suite accompagnés dans leur recherche d emploi. A cette fin, des bénévoles (actifs ou retraités) sont engagés dans le réseau (un jeune diplômé, un emploi) pour intervenir en tant que parrains ou marraines : afin d'apporter une aide technique et des conseils aux jeunes en tant que médiateurs entre les jeunes et les entreprises, ONG, etc. 6

7 Placement et observation en situation de travail (jobshadowing) : séjour individuel dans une organisation partenaire (8 à 15 semaines) Chacun des 1050 jeunes stagiaires sera suivi et encadré par un tuteur dans le lieu de travail. C est auprès de ce dernier qu ils vont découvrir le monde du travail et perfectionner leurs compétences. Cette entre huit et quinze semaines. Résultats attendus: 20 sessions PPE seront organisées chaque année en raison de 50 participants par session dans au moins 8 villes du Sénégal jeunes formés en développement personnel et aux techniques de recherche d emploi ; 70% des jeunes (soit 1050) ayant bénéficié du programme trouvent un stage ou un emploi stable dans les entreprises ou des structures connexes telles que les ONG, les services publics, les collectivités locales etc. Développement d une base de données fiable sur les offres d emploi et de stages et les demandes en stage. 2. Composante 2 : Empacto - Esprit d entreprise et aide à la création d activités et d entreprises Empacto est une formation-action et un accompagnement professionnel destinés à soutenir les étudiants, les jeunes diplômés et les entrepreneurs potentiels dans le développement de leurs compétences entrepreneuriales à travers une démarche structurée où ils sont appelés à prendre des initiatives, à élaborer des projets et à les gérer. Empacto contribuera à essaimer ainsi les valeurs et démarches entrepreneuriales créativité, autonomie, leadership, responsabilité, solidarité auprès des jeunes et à leur offrir la formation, le soutien et les outils nécessaires afin de transformer les idées qui les passionnent en des projets individuels ou collectifs pendant leurs cheminements dans le programme Objectifs L objectif est de toucher, à travers une campagne d information, d incitation et de formation-action au moins 1000 jeunes par année, de monter, pour 200 d entre eux, des projets de micro-entreprises à partir d ateliers de formulation. A terme, l objectif ultime est d assurer la création et l accompagnement de 50 entreprises pouvant générer entre 150 et 200 emplois et de placer 500 autres jeunes intrapreneurs en entreprises ou dans des organismes en position de stagiaires ou de volontaires. On peut également mentionner d autres objectifs complémentaires : Contribuer à créer des réseaux d appui aux jeunes entrepreneurs Encourager l échange d expériences entre les jeunes et les chefs d entreprises Répandre les bénéfices de l utilisation des TIC appliquées à la gestion Cibles : Etudiants en années terminale et jeunes diplômés chômeurs Jeunes entrepreneurs et entrepreneurs potentiels Méthodologie Les participants à Challenge, parmi d autres activités, éprouvent les caractéristiques personnelles des entrepreneurs, établissent un bilan personnel, développent un plan d affaire, visitent une entreprise et tirent des conclusions individuelles concernant leurs carrières professionnelles. Chaque formation Challenge dure cinq jours continus. La méthodologie qui est utilisée lors des ateliers Empacto est fondée sur l apprentissage par l action. Elle est conçue pour susciter l esprit d entreprise et les compétences entrepreneuriales dans une grande variété de situations. 7

8 L hypothèse fondamentale est que les gens qui ont une idée plus claire de leurs objectifs et qui possèdent l expérience et les compétences nécessaires pour les atteindre ont beaucoup plus de chances d être des individus productifs dans la société. Processus Le processus est composé de trois phases : une phase de sensibilisation, de mise à l épreuve et de murissement des idées, une phase de développement des compétences et de formulation des projets et une phase d accompagnement et de suivi : Phase 1 : Phase de sensibilisation et de communication Pour contribuer à la promotion du programme auprès des cibles, des prescripteurs et des partenaires potentiels des actions de communication et de sensibilisation seront conduits. Des activités de sensibilisation seront construites sur une base pluriannuelle. Ils seront constitués : d actions d information des prescripteurs (Patronales, chambres de commerce et des métiers, élus locaux, service public de l emploi, professions libérales, les banques et les partenaires financiers, les écoles de formations, entre autres) ; d actions d information en direction des porteurs de projet ou d idée, des demandeurs d emplois, des étudiants des établissements d enseignement secondaires et supérieurs : collèges et lycées, Universités et 3ème cycles universitaires, étudiants des écoles de commerce. d actions de mobilisation des médias locaux d actions d édition de brochures, de dépliants, d un guide de la création d entreprise, et d organisation d un concours annuel sanctionné par des prix et la mise en lumière des créations réussies. En outre, l implication des acteurs du développement économique (collectivités, établissements scolaires, entreprises, réseaux d entreprises, acteurs économiques et sociaux...) sera recherchée et optimisée. Phase 2 : ateliers de formation et de formulation de projets Cette seconde phase permet aux participants, parmi d autres activités, d éprouver les caractéristiques personnelles des entrepreneurs et des intrapreneurs, d établir un bilan personnel, de créer une entreprise test et/ou de tirer des conclusions individuelles concernant leurs carrières professionnelles. Cette phase est structurée par un ensemble d ateliers de formation et de formulation de projets consistent en un cheminement complémentaire de 14 modules intégré aux activités pratiques de terrain. Elle est ainsi : une formation-action : Une formule pédagogique originale associant étroitement la formation, la pratique et le conseil ; les participants, regroupés en trinômes multidisciplinaires, décident ensemble d un projet de création d entreprise ou accompagnent une jeune entreprise existante, en fin de formation, présentent leurs résultats devant un jury de professionnels. une formation ambitieuse : tous les aspects de la création d entreprise sont abordés (comment réaliser l étude commerciale, monter le dossier de financement, choisir la structure juridique, élaborer et savoir présenter un business plan). une formation professionnelle : l accompagnement, les débriefings de groupe, les cafés séminaires thématiques et les témoignages sont assurés par des acteurs de l entreprise et des experts de son environnement. Ces sessions sont complétées par des cafés séminaires, véritables espaces de rencontres et d échanges entre acteurs de l entreprise. 8

9 une formation qui préfigure l environnement à venir des participants : profils et cursus très divers, ouverture vers le monde, etc. une formation qui s adresse au futur entrepreneur ou intrapreneur en tant que personne et membre d une communauté: dynamique de groupe, créativité et échanges sont favorisés par des activités créatives. Il est prévu 20 sessions Empacto (50 bénéficiaires/session) sur deux ans avec les jeunes entrepreneurs potentiels, les jeunes diplômés et les étudiants des centres de formation professionnelle, des Universités et des Ecoles de commerce. L étalement des différentes sessions dans le temps (6 jours réparties sur 2 mois) rend possible la mise en application des différents apprentissages, permettant ainsi une réelle maturation de chaque projet et sa confrontation avec le terrain, tout en préservant la disponibilité de chacun. A l issue d une telle formation, les participants sont à même d auto-évaluer leurs compétences entrepreneuriales, et suffisamment armés pour envisager l aventure entrepreneuriale ou non. Ils sont ainsi plus autonomes pour s orienter dans leur vie professionnelle et personnelle. Phase 3 : accompagnement des jeunes entrepreneurs et placement des intrapreneurs Le succès des projets de création d entreprises et des projets professionnels passe par la qualité du soutien qui est apporté aux bénéficiaires. C est pourquoi un dispositif d accompagnement articulé autour du mentoring et du coaching des jeunes entrepreneurs et intrapreneurs potentiels sera mis en place. 14 sessions «idées» de 50 participants chacune seront organisés sur deux ans. Ces sessions d une journée chacune constituent des activités de mise à l épreuve et de murissement des projets de création d entreprises et des projets professionnels. Ces sessions sont entièrement dédiés à la mise en pratique des projets professionnels et des projets de création d entreprises. Les chefs d entreprises et les experts forment de petits groupes de travail, de composition variable, et interviennent comme des équipes de consultants auprès des jeunes participants. Ils s'interrogent de façon critique sur leurs projets professionnels et proposent des solutions créatives aux problèmes des jeunes, qui vivront une journée unique avec des personnes intéressantes dont les idées et les expériences joueront un rôle important dans la réussite de leurs ambitions. Les jeunes bénéficiaires vont ainsi en commun avec des experts définir leurs itinéraires respectifs pour le futur, examiner des visions innovatrices, apprendre des expériences d entrepreneurs couronnés de succès, mettre à l'épreuve leurs projets professionnels ou de création d'entreprise et expérimenter s ils ont l étoffe d être entrepreneur ou intrapreneurs. Cette phase permettra également d établir un lien permanent entre les bénéficiaires à travers des rencontres d échanges d expériences qui permettront de renforcer la communauté ainsi formée. Dans ce sens, le programme prévoit de mettre en place une assistance technique on-line à travers laquelle il sera possible de soutenir de façon permanente la mise en place des activités et la réussite des objectifs des jeunes accompagnés. L objectif à terme est de créer et d accompagner 50 jeunes entreprises ou activités regroupant 150 à 200 jeunes et de placer 500 à 550 autres jeunes en en position de stagiaires ou de volontaires dans les entreprises, dans les ONGs ou dans des organismes publics. Résultats attendus 700 jeunes formés 200 ont élaboré chacun un plan d affaires ou un projet professionnel avec succès 40 projets de création d entreprise accompagnés dans la recherche de financement et dans leur développement 500 jeunes intrapreneurs potentiels placés en stages. 9

Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers

Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers Entre Le Ministre de l économie, des finances et de l emploi Et Le Groupe Carrefour 1) Finalités de l accord Alors que les

Plus en détail

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Projet Schéma d Orientation Régional pour la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Vu la Loi N 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création de l Emploi d Avenir Vu le Décret N 2012-1210 du 31

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Entre - Dexia Crédit Local dont le siège social est situé 7/11, quai André Citroën - BP 1002-75901 PARIS CEDEX 15 représenté par Gérard BAYOL, Président du Directoire - La Fondation

Plus en détail

Ma Demande de VAE. Ce dossier ne constitue pas l inscription en formation initiale à SUP DE PUB. Mademoiselle Madame Monsieur. Nom ... ... Prénom ...

Ma Demande de VAE. Ce dossier ne constitue pas l inscription en formation initiale à SUP DE PUB. Mademoiselle Madame Monsieur. Nom ... ... Prénom ... Ma Demande de VAE Mademoiselle Madame Monsieur Nom Prénom Date de dépôt du dossier : Diplôme : Etablissement :......... RESPONSABLE COMMUNICATION ET PUBLICITE... SUP DE PUB GROUPE INSEEC... Ce dossier

Plus en détail

Accord Cadre. Entre. L Etat, représenté par :

Accord Cadre. Entre. L Etat, représenté par : Accord Cadre Entre L Etat, représenté par : La Délégation Générale à l'emploi et à la Formation Professionnelle ( DGEFP), 7 square Max Hymans - 75741 Paris cedex 15, représenté par Monsieur Jean Gaeremynck,

Plus en détail

FORMEZ-VOUS AVEC LES CEMEA CONSEILLER/ÈRE EN INSERTION PROFESSIONNELLE. Un engagement professionnel pour l accompagnement des personnes

FORMEZ-VOUS AVEC LES CEMEA CONSEILLER/ÈRE EN INSERTION PROFESSIONNELLE. Un engagement professionnel pour l accompagnement des personnes CONSEILLER/ÈRE EN INSERTION PROFESSIONNELLE Un engagement professionnel pour l accompagnement des personnes FORMEZ-VOUS AVEC LES CEMEA 34 boulevard François Albert 86000 Poitiers Le métier de conseiller/ère

Plus en détail

100 Jours 100% Gagnants

100 Jours 100% Gagnants 100 Jours 100% Gagnants Charte et guide du parrainage Le Département du Pas-de-Calais se veut porteur d une ambition et de projets pour la jeunesse. Le 17 décembre 2012, il s est donc doté d un Pacte départemental

Plus en détail

REFLEXION PREALABLE :

REFLEXION PREALABLE : Assises de l entrepreneuriat GT3 : Mobiliser tous les talents pour la création et ou la reprise d entreprise PROPOSITION DE L ASSOCIATION NATIONALE DES GROUPEMENTS DE CREATEURS (ANGC) 31 janvier 2013 REFLEXION

Plus en détail

Améliorer les conditions de réussite des parcours d insertion

Améliorer les conditions de réussite des parcours d insertion Améliorer les conditions de réussite des parcours d insertion Fiche Action 1 : Action sur la levée des freins et des difficultés pouvant constituer un frein à une reprise d emploi ou de formation Fiche

Plus en détail

!"##""" $%$ &"'$# 1. Modéliser et qualifier la relation entre les tuteurs et les formateurs

!## $%$ &'$# 1. Modéliser et qualifier la relation entre les tuteurs et les formateurs !"##""" $%$ &"'$# F.S.E. Demandé F.S.E. Accordé 1. CONTEXTE Le projet collectif relation / Entreprises par l approche compétences vise à donner une suite et créer de nouveaux liens transversaux entre les

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi?

LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi? LANCEMENT DU GUIDE Entrepreneur responsable, pourquoi pas moi? Vendredi 23 septembre 2011 à Bordeaux Dossier de presse de la Fédération Nationale des CREPI Contact presse : Guillaume BENOIT 06 19 47 37

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Master Management des systèmes d information

Master Management des systèmes d information Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des systèmes d information Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1

Plus en détail

DOCUMENT DE POLITIQUE EN MATIERE DE FORMATION Institut Catholique de Toulouse

DOCUMENT DE POLITIQUE EN MATIERE DE FORMATION Institut Catholique de Toulouse DOCUMENT DE POLITIQUE EN MATIERE DE FORMATION Institut Catholique de Toulouse La politique de l ICT en matière de formation s articule autour de plusieurs axes : 1. Elargissement de l offre de formation

Plus en détail

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE REUNION DU CONSEIL DEPARTEMENTAL DU 25 SEPTEMBRE 2015 DM 2 COMMISSION DE L'EMPLOI, DE L'INSERTION ET DES POLES ECONOMIQUES Direction Générale Adjointe des Solidarités

Plus en détail

PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION 2013 / 2015

PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION 2013 / 2015 PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION / 2015 Dans un contexte où la sécurisation des parcours professionnels est devenue une priorité absolue, la qualité de la formation apparaît

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

EVOLUTIONS DU CURSUS D INGENIEUR GENERALISTE EN 2011

EVOLUTIONS DU CURSUS D INGENIEUR GENERALISTE EN 2011 EVOLUTIONS DU CURSUS D INGENIEUR GENERALISTE EN 2011 Suite 2. Le concours actuel des écoles des mines A partir de 2011, le recrutement sur concours des écoles des mines d'albi, Alès, Douai et Nantes se

Plus en détail

Licence professionnelle Logistique globale

Licence professionnelle Logistique globale Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Logistique globale Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens. Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School

Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens. Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School 2 Bienvenue à l Iteem! Vous êtes curieux, dynamique, ingénieux? Vous avez

Plus en détail

«Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes

«Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes «Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes Proposition de projet Localisation: Début du projet : Durée du projet : Objectif : Nombre de bénéficiaires : San Carlos

Plus en détail

Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin»

Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin» CAHIER DES CHARGES Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin» Initiative Doubs Territoire de Belfort Juin 2015 Philippe VOGNE Directeur

Plus en détail

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES FAMILY BUSINESS

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES FAMILY BUSINESS CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES FAMILY BUSINESS CESA Certificat d enseignement supérieur des affaires Pourquoi choisir un CESA HEC? Destinés aux responsables fonctionnels ou opérationnels

Plus en détail

DEVENEZ CONSEILLER BÉNÉVOLE D INJAZ. Permettre aux jeunes de développer leur potentiel et d améliorer leur employabilité,

DEVENEZ CONSEILLER BÉNÉVOLE D INJAZ. Permettre aux jeunes de développer leur potentiel et d améliorer leur employabilité, DEVENEZ CONSEILLER BÉNÉVOLE D INJAZ AGHRIB Pour développer l esprit d entreprise des jeunes et améliorer leur insertion professionnelle 10 BONNES RAISONS DE DEVENIR CONSEILLER BÉNÉVOLE Entrepreneurs, cadres

Plus en détail

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 L Icam en Bref De 1898 à nos jours 1898 : création de l Institut Catholique des Arts et Métiers à Lille 1903 : création de la formation professionnelle

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international général de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr Emplois d avenir GUIDE DE L EMPLOYEUR GUIDE DE L EMPLOYEUR La jeunesse est la priorité du quinquennat qui s ouvre. Son avenir mobilisera le Gouvernement dans de nombreux domaines et notamment ceux de l

Plus en détail

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Numéro du document : 0608-14 Adoptée par la résolution : 347 0608 En date du : 17 juin

Plus en détail

S E R V I C E O R I E N T A T I O N I N S E R T I O N E N T R E P R I S E

S E R V I C E O R I E N T A T I O N I N S E R T I O N E N T R E P R I S E Sommaire Calendrier Science Insert p 2 Les modules TRS/TRE p 3 L annuaire des anciens p 4 Le Forum des masters scientifiques p 5 Le SOIE p 6 Les partenaires du SOIE p 7 Annexe : Mini CV des intervenants

Plus en détail

Professionnaliser les cursus

Professionnaliser les cursus Professionnaliser les cursus DOMAINE STS Propositions du BAIP Mercredi 17 juin 2009 PREAMBULE Concevoir les cursus comme des parcours de professionnalisation La professionnalisation est un processus complexe

Plus en détail

La formation professionnelle continue

La formation professionnelle continue La formation professionnelle continue Définition : La FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE concerne toute personne, jeune ou adulte, déjà engagée dans la vie active. Mise en place dans sa forme actuelle

Plus en détail

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Ce document présente succinctement les différents projets d aide en apprentissage mis en œuvre au cours de l année 2001-2002. Il offre un aperçu de la diversité

Plus en détail

Licence Sciences de gestion

Licence Sciences de gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences de gestion Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

The right stage to success KING. Notre expertise pour vos projets STAGE. Recruitment & Consulting. Recruitment & Consulting

The right stage to success KING. Notre expertise pour vos projets STAGE. Recruitment & Consulting. Recruitment & Consulting The right stage to success Notre expertise pour vos projets KING STAGE KING STAGE à propos de king stage King Stage est une entreprise de recrutement et de conseil experte dans le placement et la gestion

Plus en détail

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DEES * DOSSIER DE PRÉSENTATION *Certification Professionnelle Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale Niveau I -enregistré au RNCP

Plus en détail

SOLIDARITÉS PROFESSIONS SOCIALES

SOLIDARITÉS PROFESSIONS SOCIALES MINISTÈRE DU TRAVAIL DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ Direction générale de l action sociale Sous-direction de l animation territoriale et du travail social Bureau des professions sociales et

Plus en détail

CENTRE MAURITANIEN D ANALYSE DE POLITIQUES (CMAP)

CENTRE MAURITANIEN D ANALYSE DE POLITIQUES (CMAP) CENTRE MAURITANIEN D ANALYSE DE POLITIQUES (CMAP) Appel à candidatures pour la sélection d un consultant «concepteur de contenus» (Guide du coach et livret du bénéficiaire) pour une session de coaching

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Communiqué de presse Semaine nationale de l apprentissage du 18 au 22 mai 2015

Communiqué de presse Semaine nationale de l apprentissage du 18 au 22 mai 2015 Dossier de presse Mai 2015 Sommaire 1) Communiqué de presse 2) Présentation de l opération semaine nationale de l apprentissage 3) La formation en apprentissage : une priorité pour les CCI 4) Les développeurs

Plus en détail

Master Comptabilité-contrôle

Master Comptabilité-contrôle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Comptabilité-contrôle Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Pour une meilleure employabilité des nouveaux diplômés: Réflexions et propositions

Pour une meilleure employabilité des nouveaux diplômés: Réflexions et propositions Communication au Colloque : L EMPLOYABILITE / ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Défi des universités Beyrouth 7 8 Mai 2014 Pour une meilleure employabilité des nouveaux diplômés: Réflexions et propositions Bessem

Plus en détail

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Note de cadrage Dans le cadre de la construction de la programmation européenne 2014-2020, l année

Plus en détail

Intitulé du projet : Actions innovantes pour améliorer l insertion professionnelle des étudiants boursiers inscrits en Master 2

Intitulé du projet : Actions innovantes pour améliorer l insertion professionnelle des étudiants boursiers inscrits en Master 2 Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE

Plus en détail

UNITE DE GESTION FSE BORDEAUX PERIGUEUX AGEN APPEL A PROJETS 2013-2014 PLIE DE L AGENAIS

UNITE DE GESTION FSE BORDEAUX PERIGUEUX AGEN APPEL A PROJETS 2013-2014 PLIE DE L AGENAIS UNITE DE GESTION FSE BORDEAUX PERIGUEUX AGEN APPEL A PROJETS 2013-2014 PLIE DE L AGENAIS I - PRESENTATION GENERALE ET CONTEXTE 2 Dans le cadre de la construction de la programmation européenne 2014-2020,

Plus en détail

réaliser des objectifs du Grenelle de l Environnement en matière d adaptation et de développement de l emploi,

réaliser des objectifs du Grenelle de l Environnement en matière d adaptation et de développement de l emploi, En 2009, au moment de définir le Plan de mobilisation des filières et des territoires pour le développement des métiers de l économie verte, le Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, des Transports

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant comptable et financier de PME-PMI

Licence professionnelle Assistant comptable et financier de PME-PMI Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant comptable et financier de PME-PMI Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

SALON IVOIRIEN DES METIERS D ABIDJAN

SALON IVOIRIEN DES METIERS D ABIDJAN MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union-Discipline-Travail ----------------- SALON IVOIRIEN DES

Plus en détail

FormationS en apprentissage de Bac +2 à Bac +5 Comptabilité/Finance/Gestion Ressources Humaines Management QHSE

FormationS en apprentissage de Bac +2 à Bac +5 Comptabilité/Finance/Gestion Ressources Humaines Management QHSE FormationS en apprentissage de Bac +2 à Bac +5 Comptabilité/Finance/Gestion QHSE Un développement constant De 1992 à 2012, l IFA de Rambouillet a connu une croissance forte et ininterrompue. Aujourd hui,

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des PME et développement durable

Licence professionnelle Gestion des PME et développement durable Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion des PME et développement durable Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités

L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités L Éducation Nationale, partenaire des entreprises de votre région Entre L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités Et La Fédération des Entreprises de Propreté

Plus en détail

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent Offre 2013 de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent citoyenneté, culture et action éducative cycle de formation professionnelle restauration

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Communication des entreprises, des associations et des collectivités de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Tourisme Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Orientation Relation école / entreprise. les CCI s engagent! CCI NORMANDIE

Orientation Relation école / entreprise. les CCI s engagent! CCI NORMANDIE Orientation Relation école / entreprise les CCI s engagent! CCI NORMANDIE Les actions en chiffres Au total, 27 000 personnes bénéficient chaque année des actions mises en place par les CCI en Haute-Normandie

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

Préparation au concours d'infirmier

Préparation au concours d'infirmier Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 26/11/2015. Fiche formation Préparation au concours d'infirmier - N : 9880 - Mise à jour : 16/11/2015 Préparation au concours d'infirmier

Plus en détail

«Management et Direction de Projets»

«Management et Direction de Projets» Centrale Paris & Cegos Vos partenaires pour un nouvel élan dans votre carrière MASTERE SPECIALISE «Management et Direction de Projets» Bienvenue! René PALACIN Responsable pédagogique MS Management et Direction

Plus en détail

Notre mission. Notre créneau : les ressources humaines (RH)

Notre mission. Notre créneau : les ressources humaines (RH) Notre mission Emploi-Québec participe à l'amélioration du fonctionnement du marché du travail favorisant un meilleur équilibre entre l'offre et la demande de main-d'œuvre. Des services universels Emploi-Québec

Plus en détail

ACCORD AU TITRE DU PACTE DE RESPONSABILITE

ACCORD AU TITRE DU PACTE DE RESPONSABILITE ACCORD AU TITRE DU PACTE DE RESPONSABILITE Dans un contexte économique général difficile caractérisé, notamment, par une croissance faible, les entreprises de la restauration rapide sont confrontées à

Plus en détail

Les jeunes et la création d activité dans l Economie Sociale et Solidaire en région Centre

Les jeunes et la création d activité dans l Economie Sociale et Solidaire en région Centre Les jeunes et la création d activité dans l Economie Sociale et Solidaire en région Centre Synthèse de l étude-action Entreprendre dans l ESS : une opportunité pour les jeunes Derrière le terme d Economie

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

Dossier de Partenariat

Dossier de Partenariat L Entrepreneuriat des jeunes en milieu rural Partenaire officiel Sponsor officiel Dossier de Partenariat CONTEXTE Au niveau mondial, l Organisation Internationale du Travail publia le 12 août 2010, jour

Plus en détail

Licence professionnelle Entrepreneuriat

Licence professionnelle Entrepreneuriat Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Entrepreneuriat Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document :

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document : Cahier de gestion TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES CODE : Nature du document : Règlement X Politique Directive administrative Procédure Date d adoption : Le 13 juin 2007 X C.A. C.E.

Plus en détail

Des consultants forment des consultants Comment créer ma boite de consultant

Des consultants forment des consultants Comment créer ma boite de consultant Des consultants forment des consultants Comment créer ma boite de consultant Ce document a comme objectif de présenter le contenu d'un cycle d ateliers de formations à la création d entreprise, spécifique

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

Philippe DOLE Mission IGAS CEP 08 décembre 2013 PROJET DE CAHIER DES CHARGES DU CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE

Philippe DOLE Mission IGAS CEP 08 décembre 2013 PROJET DE CAHIER DES CHARGES DU CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE Philippe DOLE Mission IGAS CEP 08 décembre 2013 PROJET DE CAHIER DES CHARGES DU CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE 1. PREAMBULE ET PROPOSITIONS D ELEMENTS DE METHODE POUR LE DEPLOIEMENT DU CONSEIL EN

Plus en détail

Le guide du parrainage

Le guide du parrainage AGREMENT DU Le guide du parrainage conseiller Partager, encourager et les mini-entrepreneurs bourgogne.entreprendre-pour-apprendre.fr Créer ensemble La Mini Entreprise-EPA est une création d entreprise

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2015 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE Assistant(e)

Plus en détail

Glossaire SAO. Processus d entrée en formation. Voici les différentes étapes pour entrer en formation. Primo accueil :

Glossaire SAO. Processus d entrée en formation. Voici les différentes étapes pour entrer en formation. Primo accueil : Glossaire SAO Processus d entrée en formation Voici les différentes étapes pour entrer en formation Primo accueil : Il peut être effectué au sein d une structure d insertion et d emploi, d un organisme

Plus en détail

LA DEMARCHE COMPETENCE

LA DEMARCHE COMPETENCE LA DEMARCHE COMPETENCE Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence... 1 6.1. Évaluation des compétences... 2 6.1.1 Mesure des écarts entre compétences

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région. École - Entreprise

L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région. École - Entreprise L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région École - Entreprise Entre l Académie d Orléans-Tours représentée par Paul Canioni Recteur, Chancelier des Universités et La Fédération Française

Plus en détail

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Quartier Jeunes 16h-18h Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Le GIP Auvergne Le porteur Le porteur Le GIP FCIP Auvergne a pour vocation de

Plus en détail

L INSERTION PROFESSIONNELLE

L INSERTION PROFESSIONNELLE L INSERTION PROFESSIONNELLE 22/10/2013 MDPH 59 1 mdph59 Le Référent Insertion Professionnelle LES MISSIONS Interface entre la MDPH et le SPE (Service Public de l Emploi) Rôle d expertise en matière d évaluation

Plus en détail

DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES

DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES VALORISER ET POURVOIR LES EMPLOIS DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES À LA PERSONNE Découvrez les services de l ANPE pour fiabiliser vos recrutements Les Services Entreprises de l ANPE Il y a ceux qui pensent

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Une approche volontariste et ambitieuse Favoriser l intégration des personnes handicapées demandeuses

Plus en détail

Licence Professionnelle Presse et édition d entreprise

Licence Professionnelle Presse et édition d entreprise Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Professionnelle Presse et édition d entreprise Université Bordeaux Montaigne Vague A 2016-2020 Campagne d évaluation 2014-2015 Formations et diplômes

Plus en détail

PROTOCOLE DE PARTENARIAT. Tremplin pour l emploi des bénéficiaires du RMI

PROTOCOLE DE PARTENARIAT. Tremplin pour l emploi des bénéficiaires du RMI PROTOCOLE DE PARTENARIAT Tremplin pour l emploi des bénéficiaires du RMI ----------------------------------------------------- ENTRE La Région des Pays de la Loire - Hôtel de la Région 1 Rue de la Loire

Plus en détail

Licence professionnelle Communication multimédia

Licence professionnelle Communication multimédia Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Communication multimédia Université de Pau et des Pays de l Adour - UPPA Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS DISPOSITIF OPCALIA CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION «SUR MESURE» PRODOM-PRODIAT

APPEL A PROPOSITIONS DISPOSITIF OPCALIA CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION «SUR MESURE» PRODOM-PRODIAT APPEL A PROPOSITIONS DISPOSITIF OPCALIA CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION «SUR MESURE» PRODOM-PRODIAT OPCALIA Bretagne 4 bis allée du bâtiment CS 34228 35042 RENNES 02 23 20 00 20 02 23 20 00 21 Mel : projets@opcalia-bretagne.com

Plus en détail

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 :

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 : AVEC LE LOGICIEL «TRANSFERENCE» IDENTIFIER VOS COMPETENCES TRANSFERABLES Pour mieux vous connaître, découvrir les métiers, évoluer ou envisager une reconversion professionnelle Prestation proposée : Au

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

FORMATIONS TH CONSEIL 2015-2016. TH CONSEIL Qualité de vie au travail. www.thconseil.fr

FORMATIONS TH CONSEIL 2015-2016. TH CONSEIL Qualité de vie au travail. www.thconseil.fr S 2015-2016 NOS FORMATIONS Acheteur Être acteur de son évolution professionnelle avec un handicap DOETH Maintenir en emploi Manager Partenaires sociaux Recruteur Référent handicap Responsable de mission

Plus en détail

Master Affaires politiques et internationales

Master Affaires politiques et internationales Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Affaires politiques et internationales Université de Bordeaux (déposant) Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

BTS - Assistant de gestion PME-PMI

BTS - Assistant de gestion PME-PMI Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 07/10/2015. Fiche formation BTS - Assistant de gestion PME-PMI - N : 15854 - Mise à jour : 24/07/2015 BTS - Assistant de gestion PME-PMI

Plus en détail

Licence professionnelle Management financier et marketing des services

Licence professionnelle Management financier et marketing des services Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management financier et marketing des services Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS et CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC)

APPEL A PROPOSITIONS et CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) APPEL A PROPOSITIONS et CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) Date 15/10/2013 APPEL A PROPOSITIONS CAHIER DES CHARGES PREPARATION OPERATIONNELLE

Plus en détail

UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES

UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES UNIVERSITE DE STRASBOURG INSTITUT D ETUDES POLITIQUES Master «DROIT» Mention «Droit de l Union européenne» Spécialité «Droit de l économie et de la régulation en Europe» Adopté à l unanimité par le Conseil

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS**

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** PRESENTATION DE LA FORMATION DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** * CAFERUIS : Certificat d aptitude aux fonctions d encadrement et de responsable d unité d intervention sociale **

Plus en détail