LISTE DES 11 CHANTIERS / 53 ATELIERS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LISTE DES 11 CHANTIERS / 53 ATELIERS"

Transcription

1 LISTE DES 11 CHANTIERS / 53 ATELIERS Pour construire ensemble des propositions concrètes et pour faire avancer l EEDD. 11 chantiers Construits à partir des échanges avec les acteurs de l EEDD, des programmes et propositions des Assises en Territoires, des contributions en ligne... les chantiers et leurs ateliers sont le reflet des préoccupations actuelles identifiées au sein du processus des 3 e Assises. Ils se rassemblent autour de 3 dimensions principales : - La transition écologique : Eau, climat-énergie, biodiversité, santé-environnement, villes et territoires durables, alimentation, consommation et production responsables. - La mobilisation collective : Place aux jeunes, tous acteurs. - La capacité à agir : Gouvernance, valeurs et éthique. Les chantiers et les ateliers ont pour but de : - Favoriser l échange d expériences autour de thématiques communes entre les territoires et les acteurs. - S appuyer sur les contributions et les propositions issues des Assises Territoriales - Permettre la formulation de propositions concrètes et réalistes qui aillent au-delà des intentions grâce à la présence de toutes les sphères d acteurs concernées dans les ateliers. 53 ateliers participatifs Les ateliers ont pour vocation de nous amener à construire ensemble des plans d actions et à rédiger des argumentaires pour faire avancer l EEDD sur un plan politique et pédagogique, avec les différentes sphères d acteurs de la société. Ils ne sont pas un temps de présentation de projets ou un temps de formation, mais bien un temps de travail collectif à partir des connaissances et compétences des participants. Deux types d ateliers ont été identifiés : - des ateliers dont le résultat attendu est la construction d un plan d action ou d une stratégie. - des ateliers dont le résultat attendu est la rédaction d un argumentaire ou d un texte de positionnement et sa stratégie de diffusion. Inscrivez-vous : au plus tard le 1 er février 2013 Chaque personne inscrite aux Assises est invitée à formuler trois choix d ateliers, au moment de son inscription ou après son inscription, en se connectant, avec ses codes d accès sur le site internet. Les participants seront répartis dans les ateliers, en fonction de leurs souhaits et avec le souci de favoriser la représentation des différents types d acteurs (Services de l Etat, Collectivités, Associations, Entreprises, Syndicats) au sein de chaque atelier. Chaque participant en sera informé 15 jours avant les Assises. Contact inscriptions : Marion Martineau au GRAINE Rhône-Alpes tél. : Liste des ateliers, 15 janvier 2013 page 1 sur 10

2 L eau est une ressource naturelle fragile et épuisable. Bien commun à préserver, elle est un support pertinent pour mobiliser, ici et ailleurs, tous les citoyens et acteurs autour des enjeux écologiques, économiques, culturels et sociaux du développement durable. Il s agit d accompagner et de mettre en place ensemble de nouveaux projets éducatifs afin que nous devenions tous les parties prenantes de sa protection au quotidien. 1. Renforcer le sentiment d appartenance des habitants, collectivités, et acteurs économiques, à leur bassin versant pour en faire des acteurs plus engagés de la gestion de l eau. Bassin versant - Fleuve - Rivière - Usagers - Identité - Territoire - Citoyenneté - Culture - Patrimoine - Géographie - Histoire. Résultat attendu : Construire une démarche éducative (objectifs, outils, méthodes et actions à mettre en œuvre) axée autour du bassin versant comme territoire d appartenance. 2. Développer et consolider les partenariats entre structures d EEDD, collectivités et/ou acteurs publics gestionnaires pour renforcer la participation des citoyens à la gouvernance de l eau. Consultation du public - Directive Cadre Européenne sur l Eau - Concertation - Comité de Bassin - Commission Locale de l Eau - Accès à l information. Résultat attendu : Construire un programme d actions pour favoriser la participation des habitants (méthodes, outils, partenariats, financements) à la gouvernance de l eau. 3. Faire comprendre le lien entre nos actes individuels et leurs conséquences globales sur la ressource en eau, sur l environnement et sur la santé, en s appuyant sur la notion de bien commun. Consommation - Activités de loisirs, économiques, touristiques - Pollutions diffuses - Biodiversité - Partage de la ressource - Accès à l information - Solidarité internationale - Local/global - Individuel/collectif. Résultat attendu : Construire une démarche d accompagnement du changement favorisant l évolution des modes vies et modes de consommation (préconisations, points de vigilances, méthodes et outils, moyens, partenariats). 4. Utiliser les formes de communication innovantes pour favoriser la mobilisation citoyenne en faveur de la préservation de la ressource en eau. Réseaux sociaux - Outils web collaboratifs - Participation citoyenne - Messages - Recherche - Consultation - NTIC. Résultat attendu : Construire une campagne de mobilisation et de sensibilisation s appuyant sur les réseaux sociaux et autres nouveaux outils de communication. Changement climatique, raréfaction des sources d énergie fossile, précarité énergétique : la transition est au cœur des enjeux environnementaux, économiques et sociaux. Elle implique un changement culturel important. Ce dernier concerne à la fois nos façons de penser l énergie, ses usages et ses formes de production et aussi nos façons d anticiper et de nous adapter aux modifications du climat dans chaque territoire. Au-delà de la nécessaire sensibilisation de tous et de la formation des professionnels, il s agit d imaginer de nouvelles démarches participatives pour de nouveaux savoir-faire et savoir-être. 5. Soutenir, valoriser, accompagner et faciliter l émergence de projets collectifs d initiative citoyenne : quelles contributions de l EEDD et de ses acteurs? Chaufferies collectives - Composts collectifs - Centrales photovoltaïques citoyennes - Auto-partage Covoiturage - Territoires en transition - Dispositifs de soutien Accompagnement - Moyens financiers - Participation à des projets collectifs comme forme d éducation Coopération Incitation. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire sur le rôle de l EEDD et la démarche partenariale à mettre en œuvre entre ces collectifs citoyens, les acteurs de l EEDD et les collectivités. 6. Construire avec les habitants des solutions pour lutter contre la précarité énergétique en matière de déplacements et page 2 sur 10 Liste des ateliers, 15 janvier 2013

3 d habitat dans une démarche partenariale entre structures d EEDD, bailleurs et acteurs sociaux Précarités - Partenariats - Lien social - Quartier - Centres sociaux - Mobilisation - Accompagnement individuel et collectif - Proximité - Rénovation de l habitat - Auto-réhabilitation accompagnée - Mobilité - Transport - Coût de l énergie - Covoiturage. Résultat attendu : Construire ensemble un programme d actions pour lutter contre la précarité énergétique (méthodes, outils, partenariats, financements). 7. Intégrer un volet éducatif dans les politiques territoriales en vue de la transition énergétique. Plans Climat-Energie Territoriaux - Plans de Déplacements - Volet éducatif - Politiques publiques - Formation - Innovation - Démarches Développement Durable des zones d activités. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire pour intégrer un volet éducatif dans les politiques territoriales en vue de la transition énergétique et élaborer la stratégie d animation et de diffusion de cet argumentaire. 8. Favoriser l appropriation par les habitants de nouvelles pratiques cohérentes dans leur manière d habiter grâce à un partenariat entre acteurs de l habitat et acteurs de l EEDD. Efficacité énergétique - Qualité de l air intérieur - Précarité énergétique - Matériaux - Accompagnement - Démarche éducative - Lien social - Santé - Déchets - Ergonomie - Economies. Résultat attendu : Construire un plan d actions entre acteurs de l habitat, bailleurs, promoteurs, acteurs de l EEDD. 9. Renforcer la prise en compte des enjeux de la transition écologique et énergétique dans la formation professionnelle des métiers du bâtiment. Ecomatériaux - Ecoconception - Eco-rénovation - Energies renouvelables - Fonctionnement du bâtiment - Bâti ancien - Formation initiale - BEP-CAP - Formation continue - Plan bâtiment - Schémas régionaux de formation professionnelle - Apprentissage - Compagnonnage. Résultat attendu : Construire un plan d actions pour une prise en compte accrue des enjeux de la transition écologique dans l offre de formation initiale et continue, sur les territoires pour les divers métiers liés aux bâtiments. Observer, ressentir, rencontrer, comprendre. C est au contact de la nature que nous renouvelons et confortons notre sentiment d appartenance à la biosphère. Pourtant, pour beaucoup, être dans la nature ce n est finalement pas si naturel. Cela s apprend. Faire émerger, enrichir et partager une nouvelle culture de la nature est une étape indispensable. Elle permettra de renforcer notre capacité à agir ensemble pour la biodiversité en faisant de la participation citoyenne et de la formation des acteurs et professionnels (sport, tourisme, santé, gestion des territoires) des leviers de réussite. 10. A partir des expériences existantes, fonder une stratégie nationale favorisant la mise en place de plans d éducation à la nature dans les territoires. Etat - Territoires - Déficit de nature - Sorties nature - Classes et séjours de découvertes - Gestionnaires d espaces naturels - Tourisme - Activités Physiques de Pleine Nature - Stratégie Nationale de la Biodiversité. Résultat attendu : Rédiger les grandes orientations d une stratégie nationale d éducation à la nature et des préconisations pour sa mise en œuvre. 11. Favoriser le développement de l éducation à la nature et à la biodiversité dans les activités sportives et touristiques de pleine nature. Vivant - Stratégie Nationale Développement Durable du Sport - Partenariat - Sratégie Nationale de la Biodiversité - Comités Départementaux des Espaces Sites et Itinéraires. Résultat attendu : Construire un plan d actions partenarial pour intégrer l éducation à la nature dans les activités se déroulant dans des milieux naturels. 12. Contribuer à la sensibilisation et la formation des acteurs de l aménagement du territoire pour faire progresser leur culture de la nature. Techniciens - Agriculteurs - Paysagistes - Elus - Décideurs - Terrain - Approche sensible - Approche naturaliste - Visites d études. Résultat attendu : Construire une démarche opérationnelle s appuyant sur les modalités de formation existantes. 13. Favoriser les échanges entre le monde de la recherche et les acteurs de terrain pour mieux comprendre notre rapport à la nature et améliorer les démarches éducatives. Liste des ateliers, 15 janvier 2013 page 3 sur 10

4 Sorties nature - Approche sensible - Approche symbolique - Recherche-action - Philosophie - Ethnologie - Sociologie - Psychologie Histoire - Cultures. Résultat attendu : Construire un plan d actions entre chercheurs et acteurs de l EEDD pour un enrichissement mutuel des pratiques. 14. Adosser un volet éducatif à chaque niveau de politique publique en rapport avec la connaissance et la protection de la nature. Trames vertes et bleues - Schémas Régionaux de Cohérence Ecologique - Natura Espaces Naturels Sensibles et de Nature Ordinaire - Atlas de la Biodiversité Communale - Réserves Naturelles - Parcs Naturels - Stratégie Nationale et Stratégies régionales de la Biodiversité. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire pour intégrer un volet éducatif et élaborer la stratégie d animation et de diffusion de cet argumentaire. Les problématiques de santé et celles d environnement sont de plus en plus convergentes : qualité de l air intérieur, pollution atmosphérique, alimentation, OGM... Faire exister et mettre en œuvre une dimension éducative forte dans les politiques et dispositifs de santé publique et de santé environnementale sont aujourd hui des volontés partagées. Par les acteurs de l éducation à l environnement, ceux de l éducation pour la santé et les travailleurs sociaux. Un des enjeux est de renforcer les liens entre eux pour favoriser leur connaissance mutuelle, l échange d outils et de pratiques, et encourager les partenariats de projets. 15. Mutualiser les approches positives de l EEDD et de l Education pour la Santé pour sensibiliser à la santé environnementale. Posture de l éducateur - Non-culpabilisation - Peurs - Discours alarmiste - Risques - Prévention. Résultat attendu : Rédiger des préconisations (outils, concepts, méthodes) pour les campagnes de sensibilisation. 16. Répondre à la demande sociale d information sur les risques émergents dans un contexte d absence de positionnements institutionnels clairs et de controverse scientifique. Demande sociale - Recherche - Accès à l information - Données épidémiologiques - Incertitudes - Perturbateurs endocriniens - Ondes électromagnétiques - Nanotechnologies - OGM - Parole anxiogène - Posture de l éducateur - Médiation scientifique - Objectivité - Indépendance de l expertise scientifique. Résultat attendu : Construire des pistes d actions pour répondre à cette problématique. 17. Tirer le meilleur parti des expériences menées autour du jardin comme support pour éduquer à la santé environnementale. Approche systémique - Pesticides - OGM - Alimentation - Partenariats - Expériences existantes - Education au goût - Circuits courts - Vivre ensemble - Saisonnalité - Changement climatique -Nutrition. Résultat attendu : Construire une trame de projet jardin permettant une approche systémique en associant des acteurs multiples pour sensibiliser à la santé environnementale. 18. Favoriser la prise en compte de la nature comme déterminant de santé dans les politiques publiques. Syndrome de déficit de nature - Santé psychique - Santé physique - Bien-être - Espaces verts - Aménagement du territoire - Urbanisme - Classes et séjours de découvertes - Sports de nature - Plan National Santé Environnement - Plan Régional Santé Environnement. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire et élaborer la stratégie d animation et de diffusion de cet argumentaire. 19. Travailler ensemble entre acteurs de l EEDD et de l Education pour la Santé. Participation - Complémentarités - Partenariats - Luttes contre les inégalités socio-économiques et environnementales - Méthodes pédagogiques - Collectivités - Associations - Entreprises - Acteurs de la santé. Résultat attendu : Construire un plan d actions pour ouvrir des passerelles entre les deux champs d acteurs. page 4 sur 10 Liste des ateliers, 15 janvier 2013

5 La ville concentre les habitants, leurs activités et des problématiques spécifiques (bruit, déplacements, qualité de l air). Son étalement modifie les modes de vie d une majorité d habitants péri-urbains ou ruraux ainsi que l aménagement des territoires proches. D où la volonté d inventer un nouvel art de vivre ensemble au moyen d une éducation qui redonne du sens à un projet collectif de territoire et en favorisant la participation. Pour cela, l EEDD doit se faire éducation au territoire, à son histoire, son patrimoine, son organisation et son avenir. Et favoriser ainsi l émergence d initiatives éco-citoyennes au plus proche de l habitant et de ses modes de vie. 20. Favoriser l implication citoyenne dans l aménagement du territoire : quelles démarches éducatives? Conseil de quartier - Démocratie locale - Aménagement d un jardin ou d une cour d école - Concertation - Participation - Conseil de développement - Articulation et compréhension des documents de planification - Schéma de Cohérence Territoriale - Projet d Aménagement et de Développement Durable - Plan Locaux d Urbanisme - Plans Locaux de l Habitat. Résultat attendu : Construire un plan d actions s appuyant sur les documents et politiques d urbanisme pour en faciliter la compréhension et favoriser l implication citoyenne dans l aménagement du territoire. 21. Eduquer à l environnement et au développement durable en investissant l espace public. Expression citoyenne - Art - Culture - Débat - Fêtes et manifestations - Places publiques Résultat attendu : Construire un plan d actions pour que l EEDD investisse l espace public. 22. S appuyer sur l EEDD pour renforcer le lien social du territoire. Précarité - Contrat Urbain de Cohésion Sociale - Travail social - Partenariat - Luttes contre les discriminations - Centres sociaux. Résultat attendu : Construire un plan d actions d EEDD partenarial pour renforcer le lien social sur un territoire. 23. Articuler les politiques éducatives locales et les politiques de développement durable d un territoire. Agendas 21 locaux - Ecole - Education populaire - Projet Educatif Local - Politiques de la ville - Plans climats - Projets urbains - Grands Projets de Ville - Plans de déplacements. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire basé sur les politiques existantes et leurs articulations possibles en faveur de l EEDD. 24. Eduquer au territoire dans toutes ses dimensions : historiques, sociales, culturelles, environnementales. Territoire - Nature - Culture - Sentiment d appartenance - Identité - Histoire - Art - Patrimoine - Architecture - Aménagement - Evolutions - Parcs Naturels Régionaux - Villes - Campagnes - Industries - Economie. Résultat attendu : Construire un plan d actions partenarial pour une démarche pédagogique globale. 25. Favoriser les partenariats pour éduquer à l écologie urbaine entre les acteurs de l éducation à la mobilité et aux déplacements, à l environnement sonore, à la nature en ville, à la qualité de l air. Environnement sonore - Mobilité - Pollution visuelle - Pollution lumineuse - Nature en ville - Déchets - Mise en réseau - Approche systémique - Air. Résultat attendu : Elaborer une stratégie pour favoriser les partenariats entre acteurs sur chacune des thématiques et entre eux. Nos choix de consommation alimentaire ont des répercussions dans de nombreux domaines : santé, qualité des sols, agriculture, transports, relations nord-sud. Ils sont profondément culturels, liés à l histoire des territoires et aux dimensions de plaisir et de convivialité. Manger est un des actes quotidiens qui nous relie le plus à tous les enjeux, à la fois locaux et globaux. L EEDD doit contribuer à cette prise de conscience et accompagner les choix faits, comme dans les cantines par exemple, dans le sens du faire ensemble pour une agriculture solidaire et durable. Liste des ateliers, 15 janvier 2013 page 5 sur 10

6 26. Accompagner les changements des modes de vies et pratiques agricoles dans une perspective de développement durable. Agro-écologie - Produire et consommer autrement - Vivre autrement - Solidarités - Agriculture biologique - Formation - Accompagnement - Relations villes-campagnes - Diversification des activités agricoles. Résultat attendu : Construire un plan d actions d EEDD avec les divers acteurs du monde de l agriculture pour accompagner les changements de pratiques, produire et vivre autrement dans une perspective de développement durable. 27. Rapprocher les acteurs des éducations à la santé, à l environnement, à la solidarité, à l agriculture, au commerce équitable,... pour une approche globale de l éducation à l alimentation. Fermes pédagogiques - Nutrition - Consommation - Rapports Nord-Sud - Citoyenneté mondiale - Education au goût - Jardins pédagogiques - Jardins partagés. Résultat attendu : Construire un plan d actions partagé pour développer des outils et dispositifs pédagogiques communs. 28. Aller vers plus d écoresponsabilité dans la restauration collective dans une démarche qui vise aussi à sensibiliser les bénéficiaires. Etablissements scolaires et de loisirs - Structures d accueil - Maisons de retraites - Restaurants d entreprises et administratifs - Cantines bio. Résultat attendu : Construire un plan d actions pour renforcer la capacité des différents intervenants à aller vers plus d écoresponsabilité au moyen d une démarche éducative. 29. Sensibiliser à la lutte contre le gaspillage et à la valorisation des déchets alimentaires. Mots clés : Déchets Composts Cantines - Restauration collective - Solidarité internationale - Coproduits. Résultat attendu : Construire un plan de sensibilisation. Nos modes de production et de consommation se traduisent par une exploitation croissante des ressources naturelles, et une consommation intense de biens à la durée de vie de plus en plus courte. Consommateurs, entreprises de production, de valorisation des déchets, distributeurs... l EEDD peut contribuer à la mobilisation de tous. Il s agit de travailler ensemble à une transformation profonde de nos modes de vie, de production et de consommation. Pour ainsi, favoriser les changements de comportement, sortir de la culture de l abondance et du gaspillage, agir de manière responsable et équitable. 30. Développer la cohérence des lieux d accueil collectif pour en faire des outils d éducation à la consommation au quotidien. Cohérence - Label CED - Etablissements scolaires en Démarches de Développement Durable - Agendas 21 scolaires - Eco-école - Centr A ERE - Réseau Ecorce - Accueils Collectifs de Mineurs - Centres de vacances - Maisons de retraites - Centres sociaux - Maisons de jeunes - Maisons de quartier. Résultat attendu : Partager les expériences pour construire un plan d actions pour accompagner des lieux d accueil vers plus de cohérence, à travers une démarche éducative. 31. Travailler ensemble entre acteurs de l EEDD, de l éducation au commerce équitable, à la consommation, aux médias, à l ESS pour développer un projet partagé d éducation à la consommation responsable. Autonomie - Responsabilité - Approche systémique - Complexité - Médias - Publicité - Marketing - Esprit critique. Résultat attendu : Construire un plan d action partagé pour éduquer à la consommation responsable. 32. Accompagner les changements de comportements pour une consommation responsable, dans la durée, au plus proche des personnes et dans leur quotidien. Conduite du changement - Sciences sociales - Actes individuels - Passage à l action - Recherche. Résultat attendu : A partir d expériences existantes, construire une démarche ou un dispositif éducatif au plus proche des personnes. 33. Travailler ensemble entre acteurs de l EEDD et acteurs de la grande distribution. Partenariat - Faire ensemble - Ethique et valeurs - Marketing - Sensibilisation - Enjeux économiques. page 6 sur 10 Liste des ateliers, 15 janvier 2013

7 Résultat attendu : Rédiger un argumentaire et élaborer la stratégie d animation et de diffusion de cet argumentaire. 34. Développer des méthodes pédagogiques innovantes pour éduquer à la réduction des déchets de manière durable. Déchets à la source - Réduction - Ecoconception - Coproduits - Emballages - Valorisation - Innovation pédagogique - Ecologie Industrielle. Résultats attendus : Identifier et proposer des méthodes et démarches pédagogiques innovantes pour éduquer à la réduction des déchets. La participation active et reconnue des jeunes constitue un levier essentiel dans la prise en compte du développement durable. En ce sens, l EEDD peut aider à repenser l éducation, en permettant aux enfants, adolescents et jeunes adultes de s impliquer dans la vie de leurs territoires. En leur donnant les moyens de prendre des initiatives et d agir avec les autres. Il s agit de favoriser une éducation au choix qui invite à l engagement dans l amélioration de la qualité de vie de tous, dans tous lieux d éducation et tous projets éducatifs locaux. Cela se fera avec l appui de l ensemble des acteurs éducatifs, au premier rang desquels les parents. 35. Construire avec les jeunes un plan d action pour faciliter leur participation aux démarches de développement durable. Agenda 21 scolaire - E3D - Eco-école - INJEP - Projets transversaux - Eco-délégués - Ecoparlement des jeunes - Conseils municipaux d enfants et de jeunes - Chantiers de jeunes - MJC - Séjours vacances - Campus responsables - Accueils Collectifs de Mineurs. Résultat attendus : Identification des méthodes et proposition de plan d actions pour favoriser la participation des jeunes, construit par et pour les jeunes. 36. Identifier les compétences essentielles et transversales pour éduquer à l environnement et au développement durable. Posture de l éducateur - Transversalité - Complexité - Esprit critique - Expression des jeunes - Accueil de leur expression - Formation des enseignants - Formation des animateurs - Formation initiale et continue - Ecoles Supérieures du Professorat et de l Education. Résultat attendu : Construire un référentiel commun de compétences pour tous les éducateurs, animateurs et enseignants, pour éduquer à l environnement et au développement durable. 37. Prendre en compte l EEDD dans les Projets Educatifs Locaux. Politiques territoriales d éducation - Rythme de l enfant - Gouvernance - Education nationale - Education non formelle - MJC - Education populaire - Parents d élèves - Projet éducatifs de territoires - Projet éducatifs Globaux - Réseau Français des Villes Educatrices - Refondation de l Ecole. Résultat attendu : Construire un argumentaire et une stratégie d animation de cet argumentaire pour intégrer l EEDD dans les projets éducatifs locaux. 38. Assurer la continuité et la cohérence des parcours d EEDD dans la vie des enfants et des jeunes. Crèches - Ecoles - Collèges - Lycées - Universités - Ouverture des lieux éducatifs - Projets Educatifs Locaux - Rythme de l enfant et du jeune - Clubs sportifs - Bibliothèques - Passeports écocitoyens - Villages de vacances et clubs touristiques. Résultat attendu : Construire un plan d actions pour mobiliser l ensemble des acteurs concernés. L EEDD est essentielle pour accompagner le processus de transformation de notre société et le changement de nos modes de vie. L éducation, c est aussi la sensibilisation et la formation des adultes en formation, dans leurs activités professionnelles, en famille, pendant leurs vacances, dans leurs pratiques sportives ou culturelles. Pour favoriser l implication et la participation du plus grand nombre et encourager ainsi des changements durables, il est nécessaire de donner l occasion à chacun de se former, s informer, s engager, et de retrouver ainsi sa capacité d agir. Liste des ateliers, 15 janvier 2013 page 7 sur 10

8 39. Permettre aux adultes d être acteurs et auteurs d autres manières d être et de faire dans la sphère privée et familiale. Foyers - Familles - Parents - Enfants - Accompagnement - Proximité - Quotidien - Centres sociaux - Intergénérationnel - Culture - Associations de parents - Associations familiales - Associations de consommateurs. Résultat attendu : A partir des expériences existantes, travailler sur les fondamentaux pour s adresser aux adultes dans la sphère familiale, repérer les méthodes transférables et élaborer une stratégie pour les diffuser. 40. Permettre à chacun de travailler autrement en intégrant l EEDD dans les formations professionnelles initiales et continues. Métiers - Chambres de Commerce et d Industrie - Centre National de la Fonction Publique Territoriale - Services Publics Régionaux de Formation - Fédérations et chambres professionnelles - Organismes Paritaires Collecteurs Agréés. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire pour cette intégration et sa stratégie de mise en œuvre avec les différents acteurs de la formation initiale et continue. 41. Favoriser l implication et la participation des salariés et usagers aux démarches de développement durable et de responsabilité sociale et environnementale des organisations (entreprises, administrations, associations). ISO Plans de déplacements - Agendas 21 - Chartes internes - Projets associatifs - Administrations écoresponsables - Formation - Sensibilisation - Syndicats. Résultat attendu : Construire ensemble une démarche d accompagnement pour favoriser la participation des salariés et usagers aux démarches de développement durable. 42. Favoriser l accès à l information dans les centres de ressources et les médias Maisons de l environnement - Presse - Transparence - Données scientifiques - Vulgarisation - Traitement de l information - Veille informative - Diffusion. Résultat attendu : Construire un plan d actions pour favoriser l accès des citoyens à l information environnementale, sociétale et économique. 43. Rendre l EEDD accessible à tous! Personnes en situation de handicap - Milieu carcéral - Maisons de retraite - Hôpitaux - Education spécialisée - Travail social - Insertion - Qualité d usage - Inclusion - Mixité des publics. Résultat attendu : Pour des publics demandant une attention particulière, construire ensemble, avec les personnes concernées, les modalités d actions et pistes de partenariats possibles pour poursuivre l effort d une EEDD pour tous. Etat, collectivités, associations, syndicats, entreprises : la volonté d agir ensemble pour construire une stratégie de développement de l EEDD aux niveaux local, national, européen ou mondial est de plus en plus présente. Il faut renforcer cette concertation et ce partenariat. Ce sont de véritables leviers pour le développement d actions sur les territoires. Au moment où se multiplient les appels d offres concernant les activités pédagogiques, c est par le dialogue et des partenariats équilibrés que les acteurs de l EEDD trouveront les voies de leur développement durable. 44. Vers une reconnaissance de l intérêt général de l EEDD dans les territoires pour consolider les partenariats entre secteur associatif et pouvoirs publics. Partenariat associations/pouvoirs publics - Prestations - Appels d offres - Convention - Modes de contractualisation - Règlementation européenne - Subvention - Loi ESS - Financements - Concurrence. Résultat attendu : A partir d initiatives et de travaux existants, rédiger un argumentaire pour la reconnaissance de l intérêt général de l EEDD, la stratégie de mise en œuvre et la diffusion de cet argumentaire au niveau national. 45. Associations et entreprises : contribuer ensemble à l EEDD. Posture - Partenariats - Mécénat (financier, de compétences,...) - Ethique - Représentations - Complémentarité - Faire ensemble - Fondations - Connaissance mutuelle - Dialogue - Collaboration. Résultat attendu : Construire un plan d actions reproductible sur la manière dont les acteurs de l EEDD et les entreprises d un territoire peuvent contribuer ensemble à l EEDD. page 8 sur 10 Liste des ateliers, 15 janvier 2013

9 46. L articulation des acteurs en réseau, du local à l international pour l EEDD. Réseaux - Collectifs - Fédérations - Circulation de l information - Identité - Liens - Echelles de territoires - Réseaux thématiques - Faire ensemble - Rôles de chacun. Résultat attendu : Rédiger un texte clarifiant l articulation des réseaux d acteurs du local à l international avec des schémas de fonctionnement concrets. 47. Favoriser une dynamique de concertation entre services de l Etat, collectivités, associations, entreprises, syndicats pour le développement et la coordination de l EEDD à chaque échelle de territoire. Espace National de Concertation - Espaces régionaux et territoriaux de concertation - Conventions cadres - Plans d actions - Stratégie territoriale - Plateformes - Collectifs - Réseaux - Ancrage territorial - Financements. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire proposant un mode de fonctionnement partenarial entre les acteurs des différentes sphères pour développer l EEDD sur les territoires, ainsi que la stratégie de mise en œuvre et de diffusion de cet argumentaire. 48. Faire de l évaluation territoriale de l EEDD l affaire de tous. Amélioration - Démarche de progrès - Outil de pilotage - Evaluation des politiques publiques - Impacts - Concertation - Moyens financiers - Partenariat - Qualitatif - Quantitatif. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire expliquant en quoi l évaluation de l EEDD peut être un outil d aide à la décision et un levier pour la multiplication des actions sur les territoires, et identifier les pistes de mise en œuvre. Entre transformation culturelle de la société et changement des comportements individuels, les finalités éducatives et les postures sont plurielles. Elles ouvrent des débats sur l éducation et la pédagogie d un côté, et sur les notions d environnement et de développement durable de l autre. L EEDD questionne nos représentations du monde, très diverses selon les cultures et les individus, la place de l Homme dans la nature et les rapports Nature Culture. C est aussi une invitation à promouvoir une éducation au choix, à l esprit critique, au débat et à forger les clés de compréhension des messages véhiculés par des discours, des images, la publicité. Ce chantier sera l opportunité de construire ensemble, non pas une, mais plusieurs définitions de l EEDD. 49 Pour un projet éducatif commun entre les réseaux d éducation à (EEDD, solidarité internationale, santé, citoyenneté, consommation, commerce équitable, ESS...). Complémentarités - Spécificités - Valeurs - Principes - Convictions - Finalités - Approches - Ethique - Chartes - Partenariat - Citoyenneté mondiale - Ecocitoyenneté. Résultat attendu : Rédiger un projet éducatif commun (finalités, principes, valeurs, méthodes), et ses modalités de diffusion. 50. Entre le temps long de l éducation au choix et l urgence du changement de comportements : quelle éthique de l EEDD? Posture éducative - Comportementalisme - Sciences sociales - Psychologie - Sociologie - Pédagogie - Courants pédagogiques - Nécessité de changement - Comportement - Attitudes - Transformation culturelle - Emancipation - Esprit critique - Education au débat - Complexité. Résultat attendu : Rédiger un texte de positionnement sur l éthique de l EEDD entre éducation au choix et volonté de changer les comportements, en prévoir la stratégie de diffusion. 51. Définissons l EEDD pour être mieux compris. Information - Communication - Messages - Simplicité - Complexité - Lisibilité - Clarté - Diversité. Résultat attendu : Rédiger des définitions de l EEDD adaptées aux différentes sphères d acteurs impliquées et concernées : entreprises, collectivités, familles, parents, jeunes, enfants et leurs modalités de diffusion. 52. Eclaircir les sigles EEDD, EDD, EE pour aller vers une plus grande compréhension mutuelle. Education à l Environnement et au/ pour un / vers un/ Développement Durable - Education à l Environnement - Education Nature - Education au Développement Durable - Histoire - Valeurs - Principes - Courants pédagogiques - Education en vue de la transition écologique. Résultat attendu : Rédiger un texte explicitant les différentes postures et visions, et prévoir sa diffusion. Liste des ateliers, 15 janvier 2013 page 9 sur 10

10 53. L EEDD, un moyen pour transformer le rapport Nature Culture dans nos sociétés? Intime - Social - Images - Symboles - Culture - Psychologie - Sociologie - Histoire - Ethnologie - Humanisme - Altérité - Respect du vivant - Respect de soi - Dignité - Respect de l autre - Valeurs - Transmission. Résultat attendu : Rédiger un texte de positionnement et évoquer les pistes possibles pour poursuivre ce travail en partenariat. page 10 sur 10 Liste des ateliers, 15 janvier 2013

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Vade-mecum pour la présentation d un projet de club

Vade-mecum pour la présentation d un projet de club Vade-mecum pour la présentation d un projet de club Ce document a pour objectif de donner quelques repères pour la présentation du projet de club : description, valorisation et priorisation des objectifs.

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

Consolider le développement du Jardin

Consolider le développement du Jardin Association «Solidarité & Initiative» pour le développement du Jardin de Cocagne de la Haute Borne pour la création de la Table de Cocagne de la Haute Borne Projet 2014 Adresse : 10 rue Héloïse Europarc

Plus en détail

LE PROGRAMME ECO-ECOLE

LE PROGRAMME ECO-ECOLE LE PROGRAMME ECO-ECOLE Un programme développé par l office français de la Fondation pour l Education à l Environnement en Europe, en partenariat avec le Réseau Ecole et Nature, la société Eco-Emballages

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

L éducation populaire en Alsace

L éducation populaire en Alsace L éducation populaire en Alsace Actions et partenariats (avec les collectivités L ÉTÉ DE L ÉDUCATION POPULAIRE 1 L éducation populaire en Alsace ( Sommaire Édito de Philippe Richert, Président du Conseil

Plus en détail

2) Qu est-ce que la cohésion sociale et l inclusion?

2) Qu est-ce que la cohésion sociale et l inclusion? Chantier sur la cohésion sociale et l inclusion dans le cadre des Ateliers des savoirs partagés JUIN 2013 1) Mise en contexte Dans le cadre des Ateliers des savoirs partagés à Saint-Camille, 4 chantiers

Plus en détail

Ministère des sports. Le ministre des sports

Ministère des sports. Le ministre des sports Ministère des sports Direction des sports Mission sport et développement durable Personnes chargées du dossier : Arnaud JEAN Tél. : 01 40 45 96 74 Mel: arnaud.jean@jeunesse-sports.gouv.fr Fabienne COBLENCE

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

Rapport 2012 sur la situation de la ville de Nanterre en matière de développement durable

Rapport 2012 sur la situation de la ville de Nanterre en matière de développement durable MAIRIE DE NANTERRE 12 février 2013 Rapport 2012 sur la situation de la ville de Nanterre en matière de développement durable 1 2 SOMMAIRE Préambule/Introduction... 4 Première partie Nanterre durable :

Plus en détail

Introduction : histoire et concept de l économie sociale Lucile Manoury

Introduction : histoire et concept de l économie sociale Lucile Manoury Introduction : histoire et concept de l économie sociale Lucile Manoury Lucile Manoury Chargée d études, Collège coopératif, Aix-en-Provence Bonjour à tous. Je vais vous faire une présentation un peu théorique

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste Appel à projets " Plan Climat Régional» Soutien de l investissement participatif dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l énergie au bénéfice des territoires 1 Contexte : Les grands objectifs

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

eduscol Santé et social Enseignement d'exploration

eduscol Santé et social Enseignement d'exploration eduscol Consultation nationale sur les programmes Projets de programmes de la classe de seconde générale et technologique Santé et social Enseignement d'exploration L'organisation de la consultation des

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux Le réseau des épiceries solidaires A.N.D.E.S. Uniterres Assurer la sécurité alimentaire des plus démunis et soutenir une agriculture durable et locale Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Éducation nationale NOR : MENE1007267A ARRÊTÉ du Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de générale et technologique Le Ministre

Plus en détail

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007 COOPERATION DECENTRALISEE CESR 5 octobre 2007 La coopération internationale et décentralisée S insère dans le cadre plus large de l action extérieure des collectivités Regroupe les actions de coopération

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE 1 APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE Nous, signataires, acteurs culturels en Bretagne, individuels et associations, demandons aux élus et institutionnels de soutenir

Plus en détail

Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015

Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015 Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015 MAI 2011 1 Sommaire 1. Eléments de contexte... 3 1.1 L économie sociale et solidaire à Lille, Lomme et Hellemmes en quelques chiffres..4

Plus en détail

Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE)

Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) Date de l ouverture de l appel à projets : Mi-juillet 2013 Date de clôture de l appel à projets : 31 octobre

Plus en détail

Dexia, le partenaire du développement

Dexia, le partenaire du développement Dexia, le partenaire du développement ensemble, à essentiel Dexia joue un rôle majeur dans le financement des équipements collectifs et des infrastructures, Dexia des secteurs de la santé et logement social,

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

Projet éducatif vacances enfants et adolescents

Projet éducatif vacances enfants et adolescents Projet éducatif vacances enfants et adolescents SOMMAIRE 1- Présentation du mouvement 2- Valeurs et finalités 3- Nos objectifs 4- Nos orientations éducatives 5- L équipe d encadrement 6- Les activités

Plus en détail

Afin d intégrer aux mieux les enjeux auxquels le territoire est confronté, les contributions suivantes peuvent également être apportées :

Afin d intégrer aux mieux les enjeux auxquels le territoire est confronté, les contributions suivantes peuvent également être apportées : D A MIXTE D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DU PAYS DE BRAY Contribution à l élaboration de la stratégie régionale du futur programme opérationnel et du futur programme de développement rural de la Haute-Normandie.

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

Préparation des contrats de ville. Réunions Chefs de projet Novembre 2014

Préparation des contrats de ville. Réunions Chefs de projet Novembre 2014 Préparation des contrats de ville Réunions Chefs de projet Novembre 2014 Contenu des contrats de ville 3 piliers Cohésion sociale Cadre de vie et renouvellement urbain (y compris hors NPNRU) Développement

Plus en détail

Une association qui entreprend au service de l intérêt général

Une association qui entreprend au service de l intérêt général Une association qui entreprend au service de l intérêt général Des métiers au service du lien social L UFCV, UNE ASSOCIATION QUI ENTREPREND AU SERVICE DE L INTÉRÊT GÉNÉRAL 1907 Naissance de l Union Parisienne

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

POUR UNE ECONOMIE ECOLOGIQUE ET EQUITABLE Synthèse de l étude réalisée par 4D pour la CFDT dans le cadre de l Agence d objectifs IRES

POUR UNE ECONOMIE ECOLOGIQUE ET EQUITABLE Synthèse de l étude réalisée par 4D pour la CFDT dans le cadre de l Agence d objectifs IRES POUR UNE ECONOMIE ECOLOGIQUE ET EQUITABLE Synthèse de l étude réalisée par 4D pour la CFDT dans le cadre de l Agence d objectifs IRES Coordination et rédaction : Ana HOURS Catherine LAPIERRE Co-rédacteurs

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

La santé des jeunes Rhônalpins en insertion

La santé des jeunes Rhônalpins en insertion La santé des jeunes Rhônalpins en insertion Diagnostic commun et actions partenariales URML, URHAJ et MFRA CRDSU (centre de ressources et d'échanges pour le développement social urbain) 12 octobre 2012

Plus en détail

Investir, Épargner et Produire durablement :

Investir, Épargner et Produire durablement : Investir, Épargner et Produire durablement : les territoires relèvent le défi Repères pour l action LES CAHIERS DE L OBSERVATOIRE N 7 Investir, Épargner et Produire durablement : les territoires relèvent

Plus en détail

UNE INITIATIVE DE : ASSOCIÉS A :

UNE INITIATIVE DE : ASSOCIÉS A : UNE INITIATIVE DE : ASSOCIÉS A : Cette charte est le résultat de trois années de travaux de consultations nationales et locales menées en région Rhône-Alpes, visant à identifier et adapter les principes

Plus en détail

La loi sur l économie sociale et solidaire. Les principales dispositions et quelques angles de vue

La loi sur l économie sociale et solidaire. Les principales dispositions et quelques angles de vue La loi sur l économie sociale et solidaire Les principales dispositions et quelques angles de vue La loi ESS du 31 juillet 2014 les racines de l ESS Un peu d histoire: Des lois sur les coopératives, les

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Bilan d Activités des 9 premiers mois Auteur : JPM Mise à jour : 06/01/2010 6 pages

Bilan d Activités des 9 premiers mois Auteur : JPM Mise à jour : 06/01/2010 6 pages Bilan d Activités des 9 premiers mois Auteur : JPM Mise à jour : 06/01/2010 6 pages Le cœur du projet associatif d AlterVie est d initier, d accompagner les pratiques alternatives développant le Lien social

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

Atelier 21. Christophe MILIN : Economiste, ADEME. Nathalie ROTURIER : Directrice Plan 100 000 logements, Région Nord Pas-de-Calais

Atelier 21. Christophe MILIN : Economiste, ADEME. Nathalie ROTURIER : Directrice Plan 100 000 logements, Région Nord Pas-de-Calais Atelier 21 ARTICULATION TERRITORIALE ET PARTENARIALE D UN SERVICE INTÉGRÉ DE LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DU PARC PRIVÉ: EXEMPLE EN RÉGION NORD PAS DE CALAIS Christophe MILIN : Economiste, ADEME Nathalie

Plus en détail

Accélérer les projets de géoservices des PME. Réunion d information Paris, le 17 juillet 2014

Accélérer les projets de géoservices des PME. Réunion d information Paris, le 17 juillet 2014 ign.fr En partenariat avec Accélérer les projets de géoservices des PME 1 ère ÉDITION JUILLET 2014 Réunion d information Paris, le 17 juillet 2014 Nicolas Lambert (IGN) Eric Dubois (Cap Digital) LE PROGRAMME

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme

Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Déposé à la Commission de l aménagement du territoire de l Assemblée nationale du Québec Dans le cadre

Plus en détail

Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 CHARTE DE PARRAINAGE. CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1

Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 CHARTE DE PARRAINAGE. CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1 Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 ANNEE 2014 CHARTE DE PARRAINAGE CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1 Le Groupe EDF, en France comme à l'international, soutient

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Grand Lyon acteur du développement durable

Grand Lyon acteur du développement durable Grand Lyon acteur du développement durable Le développement durable Les être humains sont au cœur des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie

Plus en détail

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Université de Caen - Master 2 : Entrepreneuriat UFR - Sciences Economiques et de Gestion Février 2009

Plus en détail

USAGES ET COMPORTEMENT

USAGES ET COMPORTEMENT LES FICHES SRCAE HN Juin 2013 USAGES ET COMPORTEMENT Contexte et enjeux Des comportements à faire évoluer L atteinte des objectifs du SRCAE nécessite des modifications de comportement de la part de tous

Plus en détail

Les accueils de jour du Nord

Les accueils de jour du Nord PRÉFET DU NORD Les accueils de jour du Nord Avril 2014 Direction départementale de la cohésion sociale Mission urgence sociale hébergement insertion Le dispositif d Accueil, d Hébergement et d Insertion»

Plus en détail

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 Le Master 2 Paysage et Aménagement est une spécialité du Master Urbanisme et Aménagement. Celui-ci est

Plus en détail

DOCUMENT CADRE PROJET EDUCATIF GLOBAL(PEG) (2013-2017)

DOCUMENT CADRE PROJET EDUCATIF GLOBAL(PEG) (2013-2017) DOCUMENT CADRE PROJET EDUCATIF GLOBAL(PEG) (2013-2017) Sommaire Préalable : Le Projet Educatif Global, un projet éducatif renouvelé au service du développement, de l épanouissement et de la réussite de

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

MESURES D ACCOMPAGNEMENT

MESURES D ACCOMPAGNEMENT LIVRET VI MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DU SCOT ET SUIVI DE L ANALYSE DE LA SITUATION 127 Sommaire I DES MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DU SCOT page 126 HABITAT EQUIPEMENTS

Plus en détail

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

CHARTE DES PROGRAMMES

CHARTE DES PROGRAMMES CHARTE DES PROGRAMMES Charte relative à l élaboration, à la mise en œuvre et au suivi des programmes d enseignement ainsi qu aux modalités d évaluation des élèves dans l enseignement scolaire CONSEIL SUPÉRIEUR

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

MOBILISEZ VOS COLLABORATEURS POUR UNE JOURNEE DE VOLONTARIAT SOLIDAIRE

MOBILISEZ VOS COLLABORATEURS POUR UNE JOURNEE DE VOLONTARIAT SOLIDAIRE MOBILISEZ VOS COLLABORATEURS POUR UNE JOURNEE DE VOLONTARIAT SOLIDAIRE 1 Unis-Cité vous propose de concevoir, organiser et animer des Journées d Action Solidaire pour vos salariés Fédérez vos salariés

Plus en détail

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants.

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Association d habitants et d acteurs du territoire (collectivités,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable Conseil ÉDUCATIO, JEUESSE, CULTURE ET SPORT Bruxelles, 21 mai 2014 Le Conseil

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS ATELIER N 1 «STRATÉGIE TERRITORIALE ET AMÉNAGEMENT» Animateur des ateliers thématiques

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 2 LE CREDIT COOPERATIF Ø banque à part entière, Ø banque coopérative actrice d une finance patiente, Ø banque engagée, Ø banque de l économie sociale

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

[Texte] GLOSSAIRE DU CDT. [Texte]

[Texte] GLOSSAIRE DU CDT. [Texte] GLOSSAIRE DU CDT AGENCE NATIONALE POUR LA RENOVATION URBAINE (ANRU) L agence nationale pour la rénovation urbaine est un établissement public industriel et commercial, créé par l article 10 de la loi d

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde Fiche prolongement 6 Du lien entre environnement et développement au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde 20% de la population mondiale consomme 87 % des ressources

Plus en détail

BIPESS 2.0 format pdf - 2014

BIPESS 2.0 format pdf - 2014 1. Fiche d identité du référent BIPESS et du groupe évaluateur Le statut du référent BIPESS (1 personne) de votre structure : Veuillez choisir toutes les réponses qui conviennent : Salarié Dirigeant Administrateur

Plus en détail

ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL

ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL EXPERIENCES PROFESSIONNELLES Détail des expériences Responsable qualité association secteur SMS : - Conception, mise en œuvre, animation et

Plus en détail

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de Mars 2012 cahier d acteurs Association de Promotion et de Fédération des Pays APFP APFP Pays / Territoires de projet Contribution de l Association de Promotion et de Fédération des Pays dans le cadre des

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail