LISTE DES 11 CHANTIERS / 53 ATELIERS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LISTE DES 11 CHANTIERS / 53 ATELIERS"

Transcription

1 LISTE DES 11 CHANTIERS / 53 ATELIERS Pour construire ensemble des propositions concrètes et pour faire avancer l EEDD. 11 chantiers Construits à partir des échanges avec les acteurs de l EEDD, des programmes et propositions des Assises en Territoires, des contributions en ligne... les chantiers et leurs ateliers sont le reflet des préoccupations actuelles identifiées au sein du processus des 3 e Assises. Ils se rassemblent autour de 3 dimensions principales : - La transition écologique : Eau, climat-énergie, biodiversité, santé-environnement, villes et territoires durables, alimentation, consommation et production responsables. - La mobilisation collective : Place aux jeunes, tous acteurs. - La capacité à agir : Gouvernance, valeurs et éthique. Les chantiers et les ateliers ont pour but de : - Favoriser l échange d expériences autour de thématiques communes entre les territoires et les acteurs. - S appuyer sur les contributions et les propositions issues des Assises Territoriales - Permettre la formulation de propositions concrètes et réalistes qui aillent au-delà des intentions grâce à la présence de toutes les sphères d acteurs concernées dans les ateliers. 53 ateliers participatifs Les ateliers ont pour vocation de nous amener à construire ensemble des plans d actions et à rédiger des argumentaires pour faire avancer l EEDD sur un plan politique et pédagogique, avec les différentes sphères d acteurs de la société. Ils ne sont pas un temps de présentation de projets ou un temps de formation, mais bien un temps de travail collectif à partir des connaissances et compétences des participants. Deux types d ateliers ont été identifiés : - des ateliers dont le résultat attendu est la construction d un plan d action ou d une stratégie. - des ateliers dont le résultat attendu est la rédaction d un argumentaire ou d un texte de positionnement et sa stratégie de diffusion. Inscrivez-vous : au plus tard le 1 er février 2013 Chaque personne inscrite aux Assises est invitée à formuler trois choix d ateliers, au moment de son inscription ou après son inscription, en se connectant, avec ses codes d accès sur le site internet. Les participants seront répartis dans les ateliers, en fonction de leurs souhaits et avec le souci de favoriser la représentation des différents types d acteurs (Services de l Etat, Collectivités, Associations, Entreprises, Syndicats) au sein de chaque atelier. Chaque participant en sera informé 15 jours avant les Assises. Contact inscriptions : Marion Martineau au GRAINE Rhône-Alpes tél. : Liste des ateliers, 15 janvier 2013 page 1 sur 10

2 L eau est une ressource naturelle fragile et épuisable. Bien commun à préserver, elle est un support pertinent pour mobiliser, ici et ailleurs, tous les citoyens et acteurs autour des enjeux écologiques, économiques, culturels et sociaux du développement durable. Il s agit d accompagner et de mettre en place ensemble de nouveaux projets éducatifs afin que nous devenions tous les parties prenantes de sa protection au quotidien. 1. Renforcer le sentiment d appartenance des habitants, collectivités, et acteurs économiques, à leur bassin versant pour en faire des acteurs plus engagés de la gestion de l eau. Bassin versant - Fleuve - Rivière - Usagers - Identité - Territoire - Citoyenneté - Culture - Patrimoine - Géographie - Histoire. Résultat attendu : Construire une démarche éducative (objectifs, outils, méthodes et actions à mettre en œuvre) axée autour du bassin versant comme territoire d appartenance. 2. Développer et consolider les partenariats entre structures d EEDD, collectivités et/ou acteurs publics gestionnaires pour renforcer la participation des citoyens à la gouvernance de l eau. Consultation du public - Directive Cadre Européenne sur l Eau - Concertation - Comité de Bassin - Commission Locale de l Eau - Accès à l information. Résultat attendu : Construire un programme d actions pour favoriser la participation des habitants (méthodes, outils, partenariats, financements) à la gouvernance de l eau. 3. Faire comprendre le lien entre nos actes individuels et leurs conséquences globales sur la ressource en eau, sur l environnement et sur la santé, en s appuyant sur la notion de bien commun. Consommation - Activités de loisirs, économiques, touristiques - Pollutions diffuses - Biodiversité - Partage de la ressource - Accès à l information - Solidarité internationale - Local/global - Individuel/collectif. Résultat attendu : Construire une démarche d accompagnement du changement favorisant l évolution des modes vies et modes de consommation (préconisations, points de vigilances, méthodes et outils, moyens, partenariats). 4. Utiliser les formes de communication innovantes pour favoriser la mobilisation citoyenne en faveur de la préservation de la ressource en eau. Réseaux sociaux - Outils web collaboratifs - Participation citoyenne - Messages - Recherche - Consultation - NTIC. Résultat attendu : Construire une campagne de mobilisation et de sensibilisation s appuyant sur les réseaux sociaux et autres nouveaux outils de communication. Changement climatique, raréfaction des sources d énergie fossile, précarité énergétique : la transition est au cœur des enjeux environnementaux, économiques et sociaux. Elle implique un changement culturel important. Ce dernier concerne à la fois nos façons de penser l énergie, ses usages et ses formes de production et aussi nos façons d anticiper et de nous adapter aux modifications du climat dans chaque territoire. Au-delà de la nécessaire sensibilisation de tous et de la formation des professionnels, il s agit d imaginer de nouvelles démarches participatives pour de nouveaux savoir-faire et savoir-être. 5. Soutenir, valoriser, accompagner et faciliter l émergence de projets collectifs d initiative citoyenne : quelles contributions de l EEDD et de ses acteurs? Chaufferies collectives - Composts collectifs - Centrales photovoltaïques citoyennes - Auto-partage Covoiturage - Territoires en transition - Dispositifs de soutien Accompagnement - Moyens financiers - Participation à des projets collectifs comme forme d éducation Coopération Incitation. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire sur le rôle de l EEDD et la démarche partenariale à mettre en œuvre entre ces collectifs citoyens, les acteurs de l EEDD et les collectivités. 6. Construire avec les habitants des solutions pour lutter contre la précarité énergétique en matière de déplacements et page 2 sur 10 Liste des ateliers, 15 janvier 2013

3 d habitat dans une démarche partenariale entre structures d EEDD, bailleurs et acteurs sociaux Précarités - Partenariats - Lien social - Quartier - Centres sociaux - Mobilisation - Accompagnement individuel et collectif - Proximité - Rénovation de l habitat - Auto-réhabilitation accompagnée - Mobilité - Transport - Coût de l énergie - Covoiturage. Résultat attendu : Construire ensemble un programme d actions pour lutter contre la précarité énergétique (méthodes, outils, partenariats, financements). 7. Intégrer un volet éducatif dans les politiques territoriales en vue de la transition énergétique. Plans Climat-Energie Territoriaux - Plans de Déplacements - Volet éducatif - Politiques publiques - Formation - Innovation - Démarches Développement Durable des zones d activités. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire pour intégrer un volet éducatif dans les politiques territoriales en vue de la transition énergétique et élaborer la stratégie d animation et de diffusion de cet argumentaire. 8. Favoriser l appropriation par les habitants de nouvelles pratiques cohérentes dans leur manière d habiter grâce à un partenariat entre acteurs de l habitat et acteurs de l EEDD. Efficacité énergétique - Qualité de l air intérieur - Précarité énergétique - Matériaux - Accompagnement - Démarche éducative - Lien social - Santé - Déchets - Ergonomie - Economies. Résultat attendu : Construire un plan d actions entre acteurs de l habitat, bailleurs, promoteurs, acteurs de l EEDD. 9. Renforcer la prise en compte des enjeux de la transition écologique et énergétique dans la formation professionnelle des métiers du bâtiment. Ecomatériaux - Ecoconception - Eco-rénovation - Energies renouvelables - Fonctionnement du bâtiment - Bâti ancien - Formation initiale - BEP-CAP - Formation continue - Plan bâtiment - Schémas régionaux de formation professionnelle - Apprentissage - Compagnonnage. Résultat attendu : Construire un plan d actions pour une prise en compte accrue des enjeux de la transition écologique dans l offre de formation initiale et continue, sur les territoires pour les divers métiers liés aux bâtiments. Observer, ressentir, rencontrer, comprendre. C est au contact de la nature que nous renouvelons et confortons notre sentiment d appartenance à la biosphère. Pourtant, pour beaucoup, être dans la nature ce n est finalement pas si naturel. Cela s apprend. Faire émerger, enrichir et partager une nouvelle culture de la nature est une étape indispensable. Elle permettra de renforcer notre capacité à agir ensemble pour la biodiversité en faisant de la participation citoyenne et de la formation des acteurs et professionnels (sport, tourisme, santé, gestion des territoires) des leviers de réussite. 10. A partir des expériences existantes, fonder une stratégie nationale favorisant la mise en place de plans d éducation à la nature dans les territoires. Etat - Territoires - Déficit de nature - Sorties nature - Classes et séjours de découvertes - Gestionnaires d espaces naturels - Tourisme - Activités Physiques de Pleine Nature - Stratégie Nationale de la Biodiversité. Résultat attendu : Rédiger les grandes orientations d une stratégie nationale d éducation à la nature et des préconisations pour sa mise en œuvre. 11. Favoriser le développement de l éducation à la nature et à la biodiversité dans les activités sportives et touristiques de pleine nature. Vivant - Stratégie Nationale Développement Durable du Sport - Partenariat - Sratégie Nationale de la Biodiversité - Comités Départementaux des Espaces Sites et Itinéraires. Résultat attendu : Construire un plan d actions partenarial pour intégrer l éducation à la nature dans les activités se déroulant dans des milieux naturels. 12. Contribuer à la sensibilisation et la formation des acteurs de l aménagement du territoire pour faire progresser leur culture de la nature. Techniciens - Agriculteurs - Paysagistes - Elus - Décideurs - Terrain - Approche sensible - Approche naturaliste - Visites d études. Résultat attendu : Construire une démarche opérationnelle s appuyant sur les modalités de formation existantes. 13. Favoriser les échanges entre le monde de la recherche et les acteurs de terrain pour mieux comprendre notre rapport à la nature et améliorer les démarches éducatives. Liste des ateliers, 15 janvier 2013 page 3 sur 10

4 Sorties nature - Approche sensible - Approche symbolique - Recherche-action - Philosophie - Ethnologie - Sociologie - Psychologie Histoire - Cultures. Résultat attendu : Construire un plan d actions entre chercheurs et acteurs de l EEDD pour un enrichissement mutuel des pratiques. 14. Adosser un volet éducatif à chaque niveau de politique publique en rapport avec la connaissance et la protection de la nature. Trames vertes et bleues - Schémas Régionaux de Cohérence Ecologique - Natura Espaces Naturels Sensibles et de Nature Ordinaire - Atlas de la Biodiversité Communale - Réserves Naturelles - Parcs Naturels - Stratégie Nationale et Stratégies régionales de la Biodiversité. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire pour intégrer un volet éducatif et élaborer la stratégie d animation et de diffusion de cet argumentaire. Les problématiques de santé et celles d environnement sont de plus en plus convergentes : qualité de l air intérieur, pollution atmosphérique, alimentation, OGM... Faire exister et mettre en œuvre une dimension éducative forte dans les politiques et dispositifs de santé publique et de santé environnementale sont aujourd hui des volontés partagées. Par les acteurs de l éducation à l environnement, ceux de l éducation pour la santé et les travailleurs sociaux. Un des enjeux est de renforcer les liens entre eux pour favoriser leur connaissance mutuelle, l échange d outils et de pratiques, et encourager les partenariats de projets. 15. Mutualiser les approches positives de l EEDD et de l Education pour la Santé pour sensibiliser à la santé environnementale. Posture de l éducateur - Non-culpabilisation - Peurs - Discours alarmiste - Risques - Prévention. Résultat attendu : Rédiger des préconisations (outils, concepts, méthodes) pour les campagnes de sensibilisation. 16. Répondre à la demande sociale d information sur les risques émergents dans un contexte d absence de positionnements institutionnels clairs et de controverse scientifique. Demande sociale - Recherche - Accès à l information - Données épidémiologiques - Incertitudes - Perturbateurs endocriniens - Ondes électromagnétiques - Nanotechnologies - OGM - Parole anxiogène - Posture de l éducateur - Médiation scientifique - Objectivité - Indépendance de l expertise scientifique. Résultat attendu : Construire des pistes d actions pour répondre à cette problématique. 17. Tirer le meilleur parti des expériences menées autour du jardin comme support pour éduquer à la santé environnementale. Approche systémique - Pesticides - OGM - Alimentation - Partenariats - Expériences existantes - Education au goût - Circuits courts - Vivre ensemble - Saisonnalité - Changement climatique -Nutrition. Résultat attendu : Construire une trame de projet jardin permettant une approche systémique en associant des acteurs multiples pour sensibiliser à la santé environnementale. 18. Favoriser la prise en compte de la nature comme déterminant de santé dans les politiques publiques. Syndrome de déficit de nature - Santé psychique - Santé physique - Bien-être - Espaces verts - Aménagement du territoire - Urbanisme - Classes et séjours de découvertes - Sports de nature - Plan National Santé Environnement - Plan Régional Santé Environnement. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire et élaborer la stratégie d animation et de diffusion de cet argumentaire. 19. Travailler ensemble entre acteurs de l EEDD et de l Education pour la Santé. Participation - Complémentarités - Partenariats - Luttes contre les inégalités socio-économiques et environnementales - Méthodes pédagogiques - Collectivités - Associations - Entreprises - Acteurs de la santé. Résultat attendu : Construire un plan d actions pour ouvrir des passerelles entre les deux champs d acteurs. page 4 sur 10 Liste des ateliers, 15 janvier 2013

5 La ville concentre les habitants, leurs activités et des problématiques spécifiques (bruit, déplacements, qualité de l air). Son étalement modifie les modes de vie d une majorité d habitants péri-urbains ou ruraux ainsi que l aménagement des territoires proches. D où la volonté d inventer un nouvel art de vivre ensemble au moyen d une éducation qui redonne du sens à un projet collectif de territoire et en favorisant la participation. Pour cela, l EEDD doit se faire éducation au territoire, à son histoire, son patrimoine, son organisation et son avenir. Et favoriser ainsi l émergence d initiatives éco-citoyennes au plus proche de l habitant et de ses modes de vie. 20. Favoriser l implication citoyenne dans l aménagement du territoire : quelles démarches éducatives? Conseil de quartier - Démocratie locale - Aménagement d un jardin ou d une cour d école - Concertation - Participation - Conseil de développement - Articulation et compréhension des documents de planification - Schéma de Cohérence Territoriale - Projet d Aménagement et de Développement Durable - Plan Locaux d Urbanisme - Plans Locaux de l Habitat. Résultat attendu : Construire un plan d actions s appuyant sur les documents et politiques d urbanisme pour en faciliter la compréhension et favoriser l implication citoyenne dans l aménagement du territoire. 21. Eduquer à l environnement et au développement durable en investissant l espace public. Expression citoyenne - Art - Culture - Débat - Fêtes et manifestations - Places publiques Résultat attendu : Construire un plan d actions pour que l EEDD investisse l espace public. 22. S appuyer sur l EEDD pour renforcer le lien social du territoire. Précarité - Contrat Urbain de Cohésion Sociale - Travail social - Partenariat - Luttes contre les discriminations - Centres sociaux. Résultat attendu : Construire un plan d actions d EEDD partenarial pour renforcer le lien social sur un territoire. 23. Articuler les politiques éducatives locales et les politiques de développement durable d un territoire. Agendas 21 locaux - Ecole - Education populaire - Projet Educatif Local - Politiques de la ville - Plans climats - Projets urbains - Grands Projets de Ville - Plans de déplacements. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire basé sur les politiques existantes et leurs articulations possibles en faveur de l EEDD. 24. Eduquer au territoire dans toutes ses dimensions : historiques, sociales, culturelles, environnementales. Territoire - Nature - Culture - Sentiment d appartenance - Identité - Histoire - Art - Patrimoine - Architecture - Aménagement - Evolutions - Parcs Naturels Régionaux - Villes - Campagnes - Industries - Economie. Résultat attendu : Construire un plan d actions partenarial pour une démarche pédagogique globale. 25. Favoriser les partenariats pour éduquer à l écologie urbaine entre les acteurs de l éducation à la mobilité et aux déplacements, à l environnement sonore, à la nature en ville, à la qualité de l air. Environnement sonore - Mobilité - Pollution visuelle - Pollution lumineuse - Nature en ville - Déchets - Mise en réseau - Approche systémique - Air. Résultat attendu : Elaborer une stratégie pour favoriser les partenariats entre acteurs sur chacune des thématiques et entre eux. Nos choix de consommation alimentaire ont des répercussions dans de nombreux domaines : santé, qualité des sols, agriculture, transports, relations nord-sud. Ils sont profondément culturels, liés à l histoire des territoires et aux dimensions de plaisir et de convivialité. Manger est un des actes quotidiens qui nous relie le plus à tous les enjeux, à la fois locaux et globaux. L EEDD doit contribuer à cette prise de conscience et accompagner les choix faits, comme dans les cantines par exemple, dans le sens du faire ensemble pour une agriculture solidaire et durable. Liste des ateliers, 15 janvier 2013 page 5 sur 10

6 26. Accompagner les changements des modes de vies et pratiques agricoles dans une perspective de développement durable. Agro-écologie - Produire et consommer autrement - Vivre autrement - Solidarités - Agriculture biologique - Formation - Accompagnement - Relations villes-campagnes - Diversification des activités agricoles. Résultat attendu : Construire un plan d actions d EEDD avec les divers acteurs du monde de l agriculture pour accompagner les changements de pratiques, produire et vivre autrement dans une perspective de développement durable. 27. Rapprocher les acteurs des éducations à la santé, à l environnement, à la solidarité, à l agriculture, au commerce équitable,... pour une approche globale de l éducation à l alimentation. Fermes pédagogiques - Nutrition - Consommation - Rapports Nord-Sud - Citoyenneté mondiale - Education au goût - Jardins pédagogiques - Jardins partagés. Résultat attendu : Construire un plan d actions partagé pour développer des outils et dispositifs pédagogiques communs. 28. Aller vers plus d écoresponsabilité dans la restauration collective dans une démarche qui vise aussi à sensibiliser les bénéficiaires. Etablissements scolaires et de loisirs - Structures d accueil - Maisons de retraites - Restaurants d entreprises et administratifs - Cantines bio. Résultat attendu : Construire un plan d actions pour renforcer la capacité des différents intervenants à aller vers plus d écoresponsabilité au moyen d une démarche éducative. 29. Sensibiliser à la lutte contre le gaspillage et à la valorisation des déchets alimentaires. Mots clés : Déchets Composts Cantines - Restauration collective - Solidarité internationale - Coproduits. Résultat attendu : Construire un plan de sensibilisation. Nos modes de production et de consommation se traduisent par une exploitation croissante des ressources naturelles, et une consommation intense de biens à la durée de vie de plus en plus courte. Consommateurs, entreprises de production, de valorisation des déchets, distributeurs... l EEDD peut contribuer à la mobilisation de tous. Il s agit de travailler ensemble à une transformation profonde de nos modes de vie, de production et de consommation. Pour ainsi, favoriser les changements de comportement, sortir de la culture de l abondance et du gaspillage, agir de manière responsable et équitable. 30. Développer la cohérence des lieux d accueil collectif pour en faire des outils d éducation à la consommation au quotidien. Cohérence - Label CED - Etablissements scolaires en Démarches de Développement Durable - Agendas 21 scolaires - Eco-école - Centr A ERE - Réseau Ecorce - Accueils Collectifs de Mineurs - Centres de vacances - Maisons de retraites - Centres sociaux - Maisons de jeunes - Maisons de quartier. Résultat attendu : Partager les expériences pour construire un plan d actions pour accompagner des lieux d accueil vers plus de cohérence, à travers une démarche éducative. 31. Travailler ensemble entre acteurs de l EEDD, de l éducation au commerce équitable, à la consommation, aux médias, à l ESS pour développer un projet partagé d éducation à la consommation responsable. Autonomie - Responsabilité - Approche systémique - Complexité - Médias - Publicité - Marketing - Esprit critique. Résultat attendu : Construire un plan d action partagé pour éduquer à la consommation responsable. 32. Accompagner les changements de comportements pour une consommation responsable, dans la durée, au plus proche des personnes et dans leur quotidien. Conduite du changement - Sciences sociales - Actes individuels - Passage à l action - Recherche. Résultat attendu : A partir d expériences existantes, construire une démarche ou un dispositif éducatif au plus proche des personnes. 33. Travailler ensemble entre acteurs de l EEDD et acteurs de la grande distribution. Partenariat - Faire ensemble - Ethique et valeurs - Marketing - Sensibilisation - Enjeux économiques. page 6 sur 10 Liste des ateliers, 15 janvier 2013

7 Résultat attendu : Rédiger un argumentaire et élaborer la stratégie d animation et de diffusion de cet argumentaire. 34. Développer des méthodes pédagogiques innovantes pour éduquer à la réduction des déchets de manière durable. Déchets à la source - Réduction - Ecoconception - Coproduits - Emballages - Valorisation - Innovation pédagogique - Ecologie Industrielle. Résultats attendus : Identifier et proposer des méthodes et démarches pédagogiques innovantes pour éduquer à la réduction des déchets. La participation active et reconnue des jeunes constitue un levier essentiel dans la prise en compte du développement durable. En ce sens, l EEDD peut aider à repenser l éducation, en permettant aux enfants, adolescents et jeunes adultes de s impliquer dans la vie de leurs territoires. En leur donnant les moyens de prendre des initiatives et d agir avec les autres. Il s agit de favoriser une éducation au choix qui invite à l engagement dans l amélioration de la qualité de vie de tous, dans tous lieux d éducation et tous projets éducatifs locaux. Cela se fera avec l appui de l ensemble des acteurs éducatifs, au premier rang desquels les parents. 35. Construire avec les jeunes un plan d action pour faciliter leur participation aux démarches de développement durable. Agenda 21 scolaire - E3D - Eco-école - INJEP - Projets transversaux - Eco-délégués - Ecoparlement des jeunes - Conseils municipaux d enfants et de jeunes - Chantiers de jeunes - MJC - Séjours vacances - Campus responsables - Accueils Collectifs de Mineurs. Résultat attendus : Identification des méthodes et proposition de plan d actions pour favoriser la participation des jeunes, construit par et pour les jeunes. 36. Identifier les compétences essentielles et transversales pour éduquer à l environnement et au développement durable. Posture de l éducateur - Transversalité - Complexité - Esprit critique - Expression des jeunes - Accueil de leur expression - Formation des enseignants - Formation des animateurs - Formation initiale et continue - Ecoles Supérieures du Professorat et de l Education. Résultat attendu : Construire un référentiel commun de compétences pour tous les éducateurs, animateurs et enseignants, pour éduquer à l environnement et au développement durable. 37. Prendre en compte l EEDD dans les Projets Educatifs Locaux. Politiques territoriales d éducation - Rythme de l enfant - Gouvernance - Education nationale - Education non formelle - MJC - Education populaire - Parents d élèves - Projet éducatifs de territoires - Projet éducatifs Globaux - Réseau Français des Villes Educatrices - Refondation de l Ecole. Résultat attendu : Construire un argumentaire et une stratégie d animation de cet argumentaire pour intégrer l EEDD dans les projets éducatifs locaux. 38. Assurer la continuité et la cohérence des parcours d EEDD dans la vie des enfants et des jeunes. Crèches - Ecoles - Collèges - Lycées - Universités - Ouverture des lieux éducatifs - Projets Educatifs Locaux - Rythme de l enfant et du jeune - Clubs sportifs - Bibliothèques - Passeports écocitoyens - Villages de vacances et clubs touristiques. Résultat attendu : Construire un plan d actions pour mobiliser l ensemble des acteurs concernés. L EEDD est essentielle pour accompagner le processus de transformation de notre société et le changement de nos modes de vie. L éducation, c est aussi la sensibilisation et la formation des adultes en formation, dans leurs activités professionnelles, en famille, pendant leurs vacances, dans leurs pratiques sportives ou culturelles. Pour favoriser l implication et la participation du plus grand nombre et encourager ainsi des changements durables, il est nécessaire de donner l occasion à chacun de se former, s informer, s engager, et de retrouver ainsi sa capacité d agir. Liste des ateliers, 15 janvier 2013 page 7 sur 10

8 39. Permettre aux adultes d être acteurs et auteurs d autres manières d être et de faire dans la sphère privée et familiale. Foyers - Familles - Parents - Enfants - Accompagnement - Proximité - Quotidien - Centres sociaux - Intergénérationnel - Culture - Associations de parents - Associations familiales - Associations de consommateurs. Résultat attendu : A partir des expériences existantes, travailler sur les fondamentaux pour s adresser aux adultes dans la sphère familiale, repérer les méthodes transférables et élaborer une stratégie pour les diffuser. 40. Permettre à chacun de travailler autrement en intégrant l EEDD dans les formations professionnelles initiales et continues. Métiers - Chambres de Commerce et d Industrie - Centre National de la Fonction Publique Territoriale - Services Publics Régionaux de Formation - Fédérations et chambres professionnelles - Organismes Paritaires Collecteurs Agréés. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire pour cette intégration et sa stratégie de mise en œuvre avec les différents acteurs de la formation initiale et continue. 41. Favoriser l implication et la participation des salariés et usagers aux démarches de développement durable et de responsabilité sociale et environnementale des organisations (entreprises, administrations, associations). ISO Plans de déplacements - Agendas 21 - Chartes internes - Projets associatifs - Administrations écoresponsables - Formation - Sensibilisation - Syndicats. Résultat attendu : Construire ensemble une démarche d accompagnement pour favoriser la participation des salariés et usagers aux démarches de développement durable. 42. Favoriser l accès à l information dans les centres de ressources et les médias Maisons de l environnement - Presse - Transparence - Données scientifiques - Vulgarisation - Traitement de l information - Veille informative - Diffusion. Résultat attendu : Construire un plan d actions pour favoriser l accès des citoyens à l information environnementale, sociétale et économique. 43. Rendre l EEDD accessible à tous! Personnes en situation de handicap - Milieu carcéral - Maisons de retraite - Hôpitaux - Education spécialisée - Travail social - Insertion - Qualité d usage - Inclusion - Mixité des publics. Résultat attendu : Pour des publics demandant une attention particulière, construire ensemble, avec les personnes concernées, les modalités d actions et pistes de partenariats possibles pour poursuivre l effort d une EEDD pour tous. Etat, collectivités, associations, syndicats, entreprises : la volonté d agir ensemble pour construire une stratégie de développement de l EEDD aux niveaux local, national, européen ou mondial est de plus en plus présente. Il faut renforcer cette concertation et ce partenariat. Ce sont de véritables leviers pour le développement d actions sur les territoires. Au moment où se multiplient les appels d offres concernant les activités pédagogiques, c est par le dialogue et des partenariats équilibrés que les acteurs de l EEDD trouveront les voies de leur développement durable. 44. Vers une reconnaissance de l intérêt général de l EEDD dans les territoires pour consolider les partenariats entre secteur associatif et pouvoirs publics. Partenariat associations/pouvoirs publics - Prestations - Appels d offres - Convention - Modes de contractualisation - Règlementation européenne - Subvention - Loi ESS - Financements - Concurrence. Résultat attendu : A partir d initiatives et de travaux existants, rédiger un argumentaire pour la reconnaissance de l intérêt général de l EEDD, la stratégie de mise en œuvre et la diffusion de cet argumentaire au niveau national. 45. Associations et entreprises : contribuer ensemble à l EEDD. Posture - Partenariats - Mécénat (financier, de compétences,...) - Ethique - Représentations - Complémentarité - Faire ensemble - Fondations - Connaissance mutuelle - Dialogue - Collaboration. Résultat attendu : Construire un plan d actions reproductible sur la manière dont les acteurs de l EEDD et les entreprises d un territoire peuvent contribuer ensemble à l EEDD. page 8 sur 10 Liste des ateliers, 15 janvier 2013

9 46. L articulation des acteurs en réseau, du local à l international pour l EEDD. Réseaux - Collectifs - Fédérations - Circulation de l information - Identité - Liens - Echelles de territoires - Réseaux thématiques - Faire ensemble - Rôles de chacun. Résultat attendu : Rédiger un texte clarifiant l articulation des réseaux d acteurs du local à l international avec des schémas de fonctionnement concrets. 47. Favoriser une dynamique de concertation entre services de l Etat, collectivités, associations, entreprises, syndicats pour le développement et la coordination de l EEDD à chaque échelle de territoire. Espace National de Concertation - Espaces régionaux et territoriaux de concertation - Conventions cadres - Plans d actions - Stratégie territoriale - Plateformes - Collectifs - Réseaux - Ancrage territorial - Financements. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire proposant un mode de fonctionnement partenarial entre les acteurs des différentes sphères pour développer l EEDD sur les territoires, ainsi que la stratégie de mise en œuvre et de diffusion de cet argumentaire. 48. Faire de l évaluation territoriale de l EEDD l affaire de tous. Amélioration - Démarche de progrès - Outil de pilotage - Evaluation des politiques publiques - Impacts - Concertation - Moyens financiers - Partenariat - Qualitatif - Quantitatif. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire expliquant en quoi l évaluation de l EEDD peut être un outil d aide à la décision et un levier pour la multiplication des actions sur les territoires, et identifier les pistes de mise en œuvre. Entre transformation culturelle de la société et changement des comportements individuels, les finalités éducatives et les postures sont plurielles. Elles ouvrent des débats sur l éducation et la pédagogie d un côté, et sur les notions d environnement et de développement durable de l autre. L EEDD questionne nos représentations du monde, très diverses selon les cultures et les individus, la place de l Homme dans la nature et les rapports Nature Culture. C est aussi une invitation à promouvoir une éducation au choix, à l esprit critique, au débat et à forger les clés de compréhension des messages véhiculés par des discours, des images, la publicité. Ce chantier sera l opportunité de construire ensemble, non pas une, mais plusieurs définitions de l EEDD. 49 Pour un projet éducatif commun entre les réseaux d éducation à (EEDD, solidarité internationale, santé, citoyenneté, consommation, commerce équitable, ESS...). Complémentarités - Spécificités - Valeurs - Principes - Convictions - Finalités - Approches - Ethique - Chartes - Partenariat - Citoyenneté mondiale - Ecocitoyenneté. Résultat attendu : Rédiger un projet éducatif commun (finalités, principes, valeurs, méthodes), et ses modalités de diffusion. 50. Entre le temps long de l éducation au choix et l urgence du changement de comportements : quelle éthique de l EEDD? Posture éducative - Comportementalisme - Sciences sociales - Psychologie - Sociologie - Pédagogie - Courants pédagogiques - Nécessité de changement - Comportement - Attitudes - Transformation culturelle - Emancipation - Esprit critique - Education au débat - Complexité. Résultat attendu : Rédiger un texte de positionnement sur l éthique de l EEDD entre éducation au choix et volonté de changer les comportements, en prévoir la stratégie de diffusion. 51. Définissons l EEDD pour être mieux compris. Information - Communication - Messages - Simplicité - Complexité - Lisibilité - Clarté - Diversité. Résultat attendu : Rédiger des définitions de l EEDD adaptées aux différentes sphères d acteurs impliquées et concernées : entreprises, collectivités, familles, parents, jeunes, enfants et leurs modalités de diffusion. 52. Eclaircir les sigles EEDD, EDD, EE pour aller vers une plus grande compréhension mutuelle. Education à l Environnement et au/ pour un / vers un/ Développement Durable - Education à l Environnement - Education Nature - Education au Développement Durable - Histoire - Valeurs - Principes - Courants pédagogiques - Education en vue de la transition écologique. Résultat attendu : Rédiger un texte explicitant les différentes postures et visions, et prévoir sa diffusion. Liste des ateliers, 15 janvier 2013 page 9 sur 10

10 53. L EEDD, un moyen pour transformer le rapport Nature Culture dans nos sociétés? Intime - Social - Images - Symboles - Culture - Psychologie - Sociologie - Histoire - Ethnologie - Humanisme - Altérité - Respect du vivant - Respect de soi - Dignité - Respect de l autre - Valeurs - Transmission. Résultat attendu : Rédiger un texte de positionnement et évoquer les pistes possibles pour poursuivre ce travail en partenariat. page 10 sur 10 Liste des ateliers, 15 janvier 2013

En avant pour les chantiers!

En avant pour les chantiers! En avant pour les chantiers! Mise en place des Groupes de Préparation des Chantiers - 30 octobre 2012 Ils sont 11 un parcours à travers les différentes étapes de ces 3 jours : ouvrir le regard, ouvrir

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Education à l environnement et au territoire Orientations stratégiques des Parcs naturels régionaux

Education à l environnement et au territoire Orientations stratégiques des Parcs naturels régionaux Education à l environnement et au territoire Orientations stratégiques des Parcs naturels régionaux Novembre 2011 Suite à la relance de l animation du réseau des Parcs naturels régionaux en 2009, la Fédération

Plus en détail

1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE

1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE 1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE Pour un développement économique équilibré favorisant l emploi durable Pour un

Plus en détail

Compte rendu de l atelier de production «Travailler ensemble» Journée Post assises de l EEDD Mardi 18 juin

Compte rendu de l atelier de production «Travailler ensemble» Journée Post assises de l EEDD Mardi 18 juin Compte rendu de l atelier de production «Travailler ensemble» Journée Post assises de l EEDD Mardi 18 juin Les différents temps de travail se sont déroulés avec des méthodes en démarche participative (

Plus en détail

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Co-organisation : CFEEDD et GRAINE Rhône-Alpes www.assises-eedd.org L Education à l Environnement et au Développement

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région Agenda 21 Île-de-France Le référentiel de l Eco-Région Un Agenda 21 pour renforcer l'eco-région 2008 Forum de lancement de l Agenda 21 Île-de-France Le choix d un agenda 21 interne : périmètre de l institution

Plus en détail

DEVENIR Pour un développement durable dans les accueils collectifs de mineurs dans les Alpes de Haute-Provence

DEVENIR Pour un développement durable dans les accueils collectifs de mineurs dans les Alpes de Haute-Provence A l initiative du Réseau ADD (Acteurs du Développement Durable du 04) Centre Éco-Pilote DEVENIR Pour un développement durable dans les accueils collectifs de mineurs dans les Alpes de Haute-Provence Avec

Plus en détail

Guide sur les thématiques liées au développement durable

Guide sur les thématiques liées au développement durable Guide sur les thématiques liées au développement durable De manière spontanée, les organisations de l ESS doivent s interroger, d une part sur la finalité poursuivie et d autre part sur les moyens, actions,

Plus en détail

DÉMARCHES EEDD ECO-ECOLE ET AGENDA 21 SCOLAIRES. Mettre en œuvre une démarche EEDD au sein d un établissement scolaire

DÉMARCHES EEDD ECO-ECOLE ET AGENDA 21 SCOLAIRES. Mettre en œuvre une démarche EEDD au sein d un établissement scolaire DÉMARCHES EEDD ECO-ECOLE ET AGENDA 21 SCOLAIRES Mettre en œuvre une démarche EEDD au sein d un établissement scolaire AGENDA 21 ET LABEL ECO ECOLE Le label Eco-Ecole Le label Eco-Ecole permet d initier

Plus en détail

(Texte non paru au Journal officiel)

(Texte non paru au Journal officiel) Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Direction générale de la prévention des risques RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Plus en détail

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 1 Les partis pris méthodologiques Privilégier la participation active pour une co-production Sont privilégiées les approches et méthodologies

Plus en détail

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011 CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 7 novembre 20 «L Association des Maisons de quartier de Reims a pour objet le développement, le

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE Entre : Le Département de Loire-Atlantique, domicilié à l hôtel du département, 3 quai Ceineray- 44041 Nantes cedex 01, représenté

Plus en détail

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois,

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois, ÉDITO Chères Clermontoises, Chers Clermontois, La municipalité de Clermont a fait le choix d accorder une place importante à la préservation de l environnement et du cadre de vie des Clermontois en maintenant

Plus en détail

Appropriation et mise en œuvre du plan cancer par les villes-santé de l OMS.

Appropriation et mise en œuvre du plan cancer par les villes-santé de l OMS. Appropriation et mise en œuvre du plan cancer par les villes-santé de l OMS. Francine MORAT-VUONG Boulogne-Billancourt Vice-présidente du réseau français des villes santé de l OMS. LES VILLES S IMPLIQUENT

Plus en détail

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Service de Presse Paris, le 25 octobre 2012 ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Mesdames, Messieurs, Je suis très heureuse que les organisateurs

Plus en détail

EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE Projets et actions

EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE Projets et actions EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE Les textes de l ONU (RIO 1992) et du MEN depuis 2004 Développement durable Pilier Environnement (Ecologie) Pilier participation populaire / culturel/ social Pilier économique

Plus en détail

Le développement durable dans les organisations. Module de base

Le développement durable dans les organisations. Module de base Le développement durable dans les organisations Module de base Quels enjeux pour le développement durable en environnement de travail? Nous allons voir Comment appréhender le thème dans sa globalité Pourquoi

Plus en détail

SANTÉ ET DÉVELOPPEMENT DURABLE. Des plans d action pour les Villes-Santé de l OMS. Plan Santé Municipal. Population SECTEUR ÉCONOMIQUE ENVIRONNEMENT

SANTÉ ET DÉVELOPPEMENT DURABLE. Des plans d action pour les Villes-Santé de l OMS. Plan Santé Municipal. Population SECTEUR ÉCONOMIQUE ENVIRONNEMENT SANTÉ ET DÉVELOPPEMENT DURABLE Des plans d action pour les Villes-Santé de l OMS Plan Santé Municipal Population ENTREPRISES TRANSPORTS SECTEUR ÉCONOMIQUE SECTEUR SANTÉ ET SOCIAL ENVIRONNEMENT INDUSTRIE

Plus en détail

La place de l environnement urbain dans les programmes de l école primaire.

La place de l environnement urbain dans les programmes de l école primaire. Éduquer à l environnement urbain : le bruit, l air, l architecture, l énergie et la mobilité La place de l environnement urbain dans les programmes de l école primaire. Dominique Gillet, Inspectrice de

Plus en détail

Résumé des actions de l Agenda 21

Résumé des actions de l Agenda 21 Résumé des actions de l Agenda 21 AXE 1: Vie locale et liens sociaux : leviers du vivre ensemble Renforcer les liens entres les habitants Action 1 : Créer un réseau social local Nous avons constaté une

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

STRATEGIE GLOBALE POUR LA BIODIVERSITE EN PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR. CRB 3 juin 2014

STRATEGIE GLOBALE POUR LA BIODIVERSITE EN PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR. CRB 3 juin 2014 STRATEGIE GLOBALE POUR LA BIODIVERSITE EN PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR CRB 3 juin 2014 Une démarche de co-construction depuis 2010 : 1 - Diagnostic partagé (état de la biodiversité, relations homme-nature,

Plus en détail

Plan de mandat 2014-2020. Conseil Municipal du 9 juillet 2015

Plan de mandat 2014-2020. Conseil Municipal du 9 juillet 2015 Plan de mandat 2014-2020 Conseil Municipal du 9 juillet 2015 3 enjeux majeurs vont irriguer le mandat De l agenda 21 à la transition énergétique La requalification du quartier de l Esplanade L optimisation

Plus en détail

Le projet associatif décline et précise la raison

Le projet associatif décline et précise la raison association pour adultes et jeunes handicapés du Val-de-Marne Projet associatif Le projet associatif décline et précise la raison d être et les statuts de l association. Il constitue le document de référence

Plus en détail

CONSTRUIRE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES FAVORABLES A LA SANTE Quels acteurs? Quelles actions? Quelles articulations? Quelles évaluations?

CONSTRUIRE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES FAVORABLES A LA SANTE Quels acteurs? Quelles actions? Quelles articulations? Quelles évaluations? APPEL A COMMUNICATIONS 7 ème édition Rencontres territoriales de la santé publique CONSTRUIRE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES FAVORABLES A LA SANTE Quels acteurs? Quelles actions? Quelles articulations? Quelles

Plus en détail

Cahier des charges & Règlement

Cahier des charges & Règlement Concours Affiche Evènement «Le mois des Monts» Cahier des charges & Règlement A lire attentivement & à retourner signé Toute affiche ne respectant pas l un des points de ce règlement ne pourra être retenue.

Plus en détail

LA JEUNESSE, UNE PRIORITE TRANSVERSALE

LA JEUNESSE, UNE PRIORITE TRANSVERSALE 1 Cadre de référence LA JEUNESSE, UNE PRIORITE TRANSVERSALE août 2014 1 Le comité interministériel de la jeunesse du 21 février 2013 conçoit la jeunesse comme une priorité transversale de l action gouvernementale.

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Une ville socialement responsable

Une ville socialement responsable Angoulême, une ville dynamique, attractive, apprenant et solidaire Une ville socialement responsable Des moyens nouveaux pour soutenir la recherche d emploi 5 objectifs : le soutien actif, la (re)motivation

Plus en détail

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Avec le soutien de Lignes directrices pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Le Comité français de l UICN (Union Internationale pour la Conservation de la

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Caravane des partenariats

Caravane des partenariats Lorsque humanisme et efficacité se rencontrent! Caravane des partenariats Contexte, enjeux et typologie des partenariats associations - entreprises Lille, 04 juin 2012 Le RAMEAU Association loi 1901, déclarée

Plus en détail

Ministère des sports. Le ministre des sports

Ministère des sports. Le ministre des sports Ministère des sports Direction des sports Mission sport et développement durable Personnes chargées du dossier : Arnaud JEAN Tél. : 01 40 45 96 74 Mel: arnaud.jean@jeunesse-sports.gouv.fr Fabienne COBLENCE

Plus en détail

Enjeux du projet de territoire 2015-2027 pour le PNR de Lorraine

Enjeux du projet de territoire 2015-2027 pour le PNR de Lorraine Enjeux du projet de territoire 2015-2027 pour le PNR de Lorraine G&D conseil - juin 2010 - Page 1 sur 6 1- Objet Ce document est destiné à ouvrir le débat sur les enjeux pour les territoires du PNR de

Plus en détail

«Construire son PROJET ASSOCIATIF : De la RÉDACTION à l EVALUATION»

«Construire son PROJET ASSOCIATIF : De la RÉDACTION à l EVALUATION» «Construire son PROJET ASSOCIATIF : De la RÉDACTION à l EVALUATION» CDOS de Gironde Bordeaux (33) 19 Janvier Jacques LAPORTE Conseil-Formation-Coaching 1 «C est le désir qui crée le désirable et le projet

Plus en détail

Syndicat Mixte pour le Sundgau

Syndicat Mixte pour le Sundgau IGT.ITG 22 rue Saint-Louis 67000 STRASBOURG Tél : 09 52 38 37 65 Fax : 09 57 38 37 65 Courriel : igt.itg@igt-itg.eu www.igt-itg.eu Cabinet ARGOS 8 rue Raymond Bank BP 1523 38025 GRENOBLE cedex 1 Tel :

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

Charte des relations

Charte des relations Charte des relations entre Élus, membres des Conseils consultatifs de quartier et agents des services de la Ville de Brest et de Brest métropole océane Bellevue, Brest-Centre 1 Europe, Lambezellec Quatre

Plus en détail

EcoSenS : système partenarial de développement de l Economie sociale et solidaire

EcoSenS : système partenarial de développement de l Economie sociale et solidaire EcoSenS : système partenarial de développement de l Economie sociale et solidaire Parler d économie sociale et solidaire n est plus aujourd hui ni une incongruité, ni une affirmation écoutée avec commisération

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

PARTIE 2. Cécile de Blic - Carrefour des Pays Lorrains. Etienne Timmermans - Fondation rurale de Wallonie

PARTIE 2. Cécile de Blic - Carrefour des Pays Lorrains. Etienne Timmermans - Fondation rurale de Wallonie Programme cofinancé par l Union européenne. Fonds européen de développement régional. «L Union européenne investit dans votre avenir.» PARTIE 2 Cécile de Blic - Carrefour des Pays Lorrains Etienne Timmermans

Plus en détail

http://www.animetcom.fr/

http://www.animetcom.fr/ http://www.animetcom.fr/ NOS DOMAINES DE FORMATION Education Populaire Sports Loisirs... 3 Petite Enfance Enfance Adolescence... 4 Social et Médico-Social... 5 Commercial et Centre de Profits... 6 Communication

Plus en détail

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Julien Roissé Chargé du SCoT du Pays du Mans Référent technique Grand Ouest de la Fédération Nationale des SCoT Séminaire SCoT Energie Bordeaux 04 novembre 2014

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. EXTRAIT DES DÉLIBÉRATIONS Séance du 14 décembre 2006 DOSSIER N 2007 BP I 1e04. Objet : Adoption de l'agenda 21 départemental

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. EXTRAIT DES DÉLIBÉRATIONS Séance du 14 décembre 2006 DOSSIER N 2007 BP I 1e04. Objet : Adoption de l'agenda 21 départemental RÉPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DES DÉLIBÉRATIONS Séance du 14 décembre 2006 DOSSIER N 2007 BP I 1e04 Politique : - ECONOMIE Secteur d'intervention : Energie Programme(s) : développement durable Objet : Adoption

Plus en détail

Le plan régional pour le climat et son articulation avec l Agenda21. METROPOLIS 15 décembre 2010

Le plan régional pour le climat et son articulation avec l Agenda21. METROPOLIS 15 décembre 2010 Le plan régional pour le climat et son articulation avec l Agenda21 METROPOLIS 15 décembre 2010 Vue d ensemble de la démarche Plan Climat 2 Livre Vert Etat des lieux des enjeux Information et implication

Plus en détail

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Fiche 10 ENSEIGNEMENT Faire de nos écoles des lieux d apprentissage, de métissage, d ouverture et d émancipation, en favorisant le mieux-vivre

Plus en détail

Merville-Franceville. passe au durable!

Merville-Franceville. passe au durable! Du 23 mars au 7 avril Merville-Franceville passe au durable! Contact presse : Virginie QUENTRIC Tél. 02 31 30 43 27 vquentric@cpievdo.fr 1/10 Du 23 mars au 7 avril : Merville-Franceville passe au durable!

Plus en détail

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre»

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Dominique Veuillet Service Consommation et Prévention Web-conférence «Achats et restaurations responsables dans

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

erritoires ruraux et périurbains d Île-de France

erritoires ruraux et périurbains d Île-de France erritoires ruraux et périurbains d Île-de France Comment construire et mettre en place un projet de territoire? Module de formation 1 26.06.2010 Mobilisation, animation, gouvernance: les différentes étapes

Plus en détail

Programme Stratégique Transversal

Programme Stratégique Transversal Programme Stratégique Transversal 2013-2018 Avant-propos Gérer, c est prévoir! Prévoir, c est se fixer des objectifs à atteindre bien évidemment avec les moyens mis à notre disposition! En effet, la crise

Plus en détail

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste Appel à projets " Plan Climat Régional» Soutien de l investissement participatif dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l énergie au bénéfice des territoires 1 Contexte : Les grands objectifs

Plus en détail

La charte régionale des manifestations sportives de nature

La charte régionale des manifestations sportives de nature La charte régionale des manifestations sportives de nature Le texte et la fiche d adhésion à remplir par le signataire La réussite d une manifestation sportive de nature n est possible que si un certain

Plus en détail

Ateliers Citoyens Départementaux sur la Mobilité Arrondissement de l Avesnois

Ateliers Citoyens Départementaux sur la Mobilité Arrondissement de l Avesnois Ateliers Citoyens Départementaux sur la Mobilité Arrondissement de l Avesnois Maubeuge - Hôtel de Ville 14 mars 2013 80 participants Les mots de la mobilité dans l Avesnois : la mobilité pour vous c est

Plus en détail

de la Fédération Française

de la Fédération Française Les bonnes pratiques Développement Durable de la Fédération Française d Aviron Les bonnes pratiques Développement Durable de la Fédération Française d Aviron sont structurées sur la base de la Stratégie

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

100 Jours 100% Gagnants

100 Jours 100% Gagnants 100 Jours 100% Gagnants Charte et guide du parrainage Le Département du Pas-de-Calais se veut porteur d une ambition et de projets pour la jeunesse. Le 17 décembre 2012, il s est donc doté d un Pacte départemental

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Plan Local de Santé Publique

Plan Local de Santé Publique Plan Local de Santé Publique Martigues/Port-de-Bouc n 2 2010-2013 Axes et Objectifs prioritaires Atelier Santé Ville Martigues/Port-de-Bouc PLSP2 - Juin 2010 Axes prioritaires (Sont mentionnés en vert

Plus en détail

La démarche québécoise de développement durable. Comment le gestionnaire de parc immobilier est-il concerné?

La démarche québécoise de développement durable. Comment le gestionnaire de parc immobilier est-il concerné? La démarche québécoise de développement durable Comment le gestionnaire de parc immobilier est-il concerné? Visez vert des gestes durables AGPI Robert Lauzon, directeur Bureau de coordination du développement

Plus en détail

Vade-mecum pour la présentation d un projet de club

Vade-mecum pour la présentation d un projet de club Vade-mecum pour la présentation d un projet de club Ce document a pour objectif de donner quelques repères pour la présentation du projet de club : description, valorisation et priorisation des objectifs.

Plus en détail

Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014

Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014 Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014 DEROULE DE LA MATINEE : 9h30 : accueil et introduction par Bernard Delcros, Président du GAL Leader 1. Le programme

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Réalisation 1. Réalisation 2. Réalisation 3. Réalisation 4. 3 formations internes. visites chez les locataires

Réalisation 1. Réalisation 2. Réalisation 3. Réalisation 4. 3 formations internes. visites chez les locataires L évaluation des actions Agenda 21 Mardi 22 mai 2012 Définition des indicateurs d évaluation «Indicateur de suivi» - «Indicateur de Réalisation» : vérifier si les actions sont réalisées, et dans quelle

Plus en détail

TROPHÉE J APPRENDS L ÉNERGIE GUIDE ENSEIGNANT

TROPHÉE J APPRENDS L ÉNERGIE GUIDE ENSEIGNANT TROPHÉE J APPRENDS L ÉNERGIE GUIDE ENSEIGNANT A. Cinq bonnes raisons de participer... 3 B. Quelles sont les classes et disciplines concernées?... 4 C. Comment délimiter le sujet?... 5 D. Que faut-il présenter?...

Plus en détail

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Faciliter l accès et la compréhension du système de retraite aux assurés : il s agit d une exigence de service public. Depuis désormais

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Edition 2015 Juillet 2015 Document Grand Public 83, rue du Mail - CS 80011-49020 ANGERS Cedex 02 Tél. : www.angers.fr 02 41 22 32 30

Plus en détail

Éducation civique et Éducation pour un Développement Durable à l école primaire

Éducation civique et Éducation pour un Développement Durable à l école primaire Éducation civique et Éducation pour un Développement Durable à l école primaire Istanbul mars 2008 Evelyne Touchard Conseillère pédagogique Inspection académique de l Isère Objectifs de la formation Connaître

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures BO Santé du 20 juin 07 ANNEXE III RÉFÉRENTIEL DE FORMATION ES DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures La personne de la naissance à la fin de vie : Approche pluridisciplinaire : physiologique,

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN NOUS SOMMES DES PROFESSIONNELS DU DSU Nous sommes des professionnels du développement territorial ou local, du développement social urbain,

Plus en détail

Projet associatif. du CPIE Brenne - Pays d Azay 2013-2016

Projet associatif. du CPIE Brenne - Pays d Azay 2013-2016 1 Projet associatif du CPIE Brenne - Pays d Azay 2013-2016 Sommaire 1. CONTEXTE 3 2 Pourquoi un projet associatif? Les orientations et les valeurs partagées par les CPIE 4 4 2. NOTRE POSITIONNEMENT 5 Nos

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

GRILLE DE PROGRAMMATION DE L UNITÉ SENIORS ACTIFS VERSION INTERMÉDIAIRE

GRILLE DE PROGRAMMATION DE L UNITÉ SENIORS ACTIFS VERSION INTERMÉDIAIRE Le cadre de planification proposé par l unité de concertation «Seniors actifs 1» comprend : - six objectifs spécifiques à atteindre endéans les cinq ans ; - une série d objectifs intermédiaires, à initier

Plus en détail

«L ESS, une réponse à la crise?» Rencontre territoriale de l ESS. Lunel, 12 novembre 2009 Eléments de synthèse

«L ESS, une réponse à la crise?» Rencontre territoriale de l ESS. Lunel, 12 novembre 2009 Eléments de synthèse «L ESS, une réponse à la crise?» Rencontre territoriale de l ESS. Lunel, 12 novembre 2009 Eléments de synthèse Ce titre, «l économie sociale et solidaire, une réponse à la crise?» aurait pu être trompeur.

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

Politique de développement durable

Politique de développement durable Politique de développement durable Responsabilité de gestion : Direction générale Date d approbation : 1996.06.06 C.A. C.E. Direction générale Direction Date d'entrée en vigueur : 1996.06.06 Référence

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES Offre de service : ASSISTANCE POUR LA MISE EN PLACE EQUIPE PROJET Appui méthodologique et expertise sur des projets complexes nécessitant des expertises techniques poussées au regard de l évolution des

Plus en détail

Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat

Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat Une entreprise engagée dans la transition écologique L eau du robinet, pour une consommation responsable

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT REGLEMENT APPEL A PROJETS DEPARTEMENT MARTINIQUE 2015 1 CONTEXTE ET ENJEUX Depuis plus de dix ans,

Plus en détail

Dossier de presse. La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain.

Dossier de presse. La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain. Dossier de presse La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain Contacts presse Zakia Douakha Cécile Joachin Tél. : 04 73 31 93 58 Tél.

Plus en détail

FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014

FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014 FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014 INTRODUCTION ACCUEIL Daniel Boulens Directeur du service des espaces verts de Lyon Membre du jury régional INTRODUCTION LE FORMATEUR Mathieu Battais

Plus en détail

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..)

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..) 1 Enjeu : Dans le contexte socio-économique et sanitaire du Département des Ardennes, les Centres Sociaux structures de proximité peuvent jouer un véritable rôle dans l amélioration de la santé des habitants,

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Pays Vallée de la Sarthe

Pays Vallée de la Sarthe PLAN D ACTIONS POUR LE CLIMAT ET LA TRANSITION ENERGÉTIQUE Contact Adeline Charré - 0 43 94 80 80 energie@vallee-de-la-sarthe.com Pourquoi se mobiliser contre le changement climatique? Une charte : pourquoi?

Plus en détail

Commission Climat - Energie. Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014

Commission Climat - Energie. Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014 Commission Climat - Energie Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014 Ordre du jour Présentation des membres : tour de table Rôle et du fonctionnement de la commission Plan Climat Energie Territorial

Plus en détail