LISTE DES 11 CHANTIERS / 53 ATELIERS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LISTE DES 11 CHANTIERS / 53 ATELIERS"

Transcription

1 LISTE DES 11 CHANTIERS / 53 ATELIERS Pour construire ensemble des propositions concrètes et pour faire avancer l EEDD. 11 chantiers Construits à partir des échanges avec les acteurs de l EEDD, des programmes et propositions des Assises en Territoires, des contributions en ligne... les chantiers et leurs ateliers sont le reflet des préoccupations actuelles identifiées au sein du processus des 3 e Assises. Ils se rassemblent autour de 3 dimensions principales : - La transition écologique : Eau, climat-énergie, biodiversité, santé-environnement, villes et territoires durables, alimentation, consommation et production responsables. - La mobilisation collective : Place aux jeunes, tous acteurs. - La capacité à agir : Gouvernance, valeurs et éthique. Les chantiers et les ateliers ont pour but de : - Favoriser l échange d expériences autour de thématiques communes entre les territoires et les acteurs. - S appuyer sur les contributions et les propositions issues des Assises Territoriales - Permettre la formulation de propositions concrètes et réalistes qui aillent au-delà des intentions grâce à la présence de toutes les sphères d acteurs concernées dans les ateliers. 53 ateliers participatifs Les ateliers ont pour vocation de nous amener à construire ensemble des plans d actions et à rédiger des argumentaires pour faire avancer l EEDD sur un plan politique et pédagogique, avec les différentes sphères d acteurs de la société. Ils ne sont pas un temps de présentation de projets ou un temps de formation, mais bien un temps de travail collectif à partir des connaissances et compétences des participants. Deux types d ateliers ont été identifiés : - des ateliers dont le résultat attendu est la construction d un plan d action ou d une stratégie. - des ateliers dont le résultat attendu est la rédaction d un argumentaire ou d un texte de positionnement et sa stratégie de diffusion. Inscrivez-vous : au plus tard le 1 er février 2013 Chaque personne inscrite aux Assises est invitée à formuler trois choix d ateliers, au moment de son inscription ou après son inscription, en se connectant, avec ses codes d accès sur le site internet. Les participants seront répartis dans les ateliers, en fonction de leurs souhaits et avec le souci de favoriser la représentation des différents types d acteurs (Services de l Etat, Collectivités, Associations, Entreprises, Syndicats) au sein de chaque atelier. Chaque participant en sera informé 15 jours avant les Assises. Contact inscriptions : Marion Martineau au GRAINE Rhône-Alpes tél. : Liste des ateliers, 15 janvier 2013 page 1 sur 10

2 L eau est une ressource naturelle fragile et épuisable. Bien commun à préserver, elle est un support pertinent pour mobiliser, ici et ailleurs, tous les citoyens et acteurs autour des enjeux écologiques, économiques, culturels et sociaux du développement durable. Il s agit d accompagner et de mettre en place ensemble de nouveaux projets éducatifs afin que nous devenions tous les parties prenantes de sa protection au quotidien. 1. Renforcer le sentiment d appartenance des habitants, collectivités, et acteurs économiques, à leur bassin versant pour en faire des acteurs plus engagés de la gestion de l eau. Bassin versant - Fleuve - Rivière - Usagers - Identité - Territoire - Citoyenneté - Culture - Patrimoine - Géographie - Histoire. Résultat attendu : Construire une démarche éducative (objectifs, outils, méthodes et actions à mettre en œuvre) axée autour du bassin versant comme territoire d appartenance. 2. Développer et consolider les partenariats entre structures d EEDD, collectivités et/ou acteurs publics gestionnaires pour renforcer la participation des citoyens à la gouvernance de l eau. Consultation du public - Directive Cadre Européenne sur l Eau - Concertation - Comité de Bassin - Commission Locale de l Eau - Accès à l information. Résultat attendu : Construire un programme d actions pour favoriser la participation des habitants (méthodes, outils, partenariats, financements) à la gouvernance de l eau. 3. Faire comprendre le lien entre nos actes individuels et leurs conséquences globales sur la ressource en eau, sur l environnement et sur la santé, en s appuyant sur la notion de bien commun. Consommation - Activités de loisirs, économiques, touristiques - Pollutions diffuses - Biodiversité - Partage de la ressource - Accès à l information - Solidarité internationale - Local/global - Individuel/collectif. Résultat attendu : Construire une démarche d accompagnement du changement favorisant l évolution des modes vies et modes de consommation (préconisations, points de vigilances, méthodes et outils, moyens, partenariats). 4. Utiliser les formes de communication innovantes pour favoriser la mobilisation citoyenne en faveur de la préservation de la ressource en eau. Réseaux sociaux - Outils web collaboratifs - Participation citoyenne - Messages - Recherche - Consultation - NTIC. Résultat attendu : Construire une campagne de mobilisation et de sensibilisation s appuyant sur les réseaux sociaux et autres nouveaux outils de communication. Changement climatique, raréfaction des sources d énergie fossile, précarité énergétique : la transition est au cœur des enjeux environnementaux, économiques et sociaux. Elle implique un changement culturel important. Ce dernier concerne à la fois nos façons de penser l énergie, ses usages et ses formes de production et aussi nos façons d anticiper et de nous adapter aux modifications du climat dans chaque territoire. Au-delà de la nécessaire sensibilisation de tous et de la formation des professionnels, il s agit d imaginer de nouvelles démarches participatives pour de nouveaux savoir-faire et savoir-être. 5. Soutenir, valoriser, accompagner et faciliter l émergence de projets collectifs d initiative citoyenne : quelles contributions de l EEDD et de ses acteurs? Chaufferies collectives - Composts collectifs - Centrales photovoltaïques citoyennes - Auto-partage Covoiturage - Territoires en transition - Dispositifs de soutien Accompagnement - Moyens financiers - Participation à des projets collectifs comme forme d éducation Coopération Incitation. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire sur le rôle de l EEDD et la démarche partenariale à mettre en œuvre entre ces collectifs citoyens, les acteurs de l EEDD et les collectivités. 6. Construire avec les habitants des solutions pour lutter contre la précarité énergétique en matière de déplacements et page 2 sur 10 Liste des ateliers, 15 janvier 2013

3 d habitat dans une démarche partenariale entre structures d EEDD, bailleurs et acteurs sociaux Précarités - Partenariats - Lien social - Quartier - Centres sociaux - Mobilisation - Accompagnement individuel et collectif - Proximité - Rénovation de l habitat - Auto-réhabilitation accompagnée - Mobilité - Transport - Coût de l énergie - Covoiturage. Résultat attendu : Construire ensemble un programme d actions pour lutter contre la précarité énergétique (méthodes, outils, partenariats, financements). 7. Intégrer un volet éducatif dans les politiques territoriales en vue de la transition énergétique. Plans Climat-Energie Territoriaux - Plans de Déplacements - Volet éducatif - Politiques publiques - Formation - Innovation - Démarches Développement Durable des zones d activités. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire pour intégrer un volet éducatif dans les politiques territoriales en vue de la transition énergétique et élaborer la stratégie d animation et de diffusion de cet argumentaire. 8. Favoriser l appropriation par les habitants de nouvelles pratiques cohérentes dans leur manière d habiter grâce à un partenariat entre acteurs de l habitat et acteurs de l EEDD. Efficacité énergétique - Qualité de l air intérieur - Précarité énergétique - Matériaux - Accompagnement - Démarche éducative - Lien social - Santé - Déchets - Ergonomie - Economies. Résultat attendu : Construire un plan d actions entre acteurs de l habitat, bailleurs, promoteurs, acteurs de l EEDD. 9. Renforcer la prise en compte des enjeux de la transition écologique et énergétique dans la formation professionnelle des métiers du bâtiment. Ecomatériaux - Ecoconception - Eco-rénovation - Energies renouvelables - Fonctionnement du bâtiment - Bâti ancien - Formation initiale - BEP-CAP - Formation continue - Plan bâtiment - Schémas régionaux de formation professionnelle - Apprentissage - Compagnonnage. Résultat attendu : Construire un plan d actions pour une prise en compte accrue des enjeux de la transition écologique dans l offre de formation initiale et continue, sur les territoires pour les divers métiers liés aux bâtiments. Observer, ressentir, rencontrer, comprendre. C est au contact de la nature que nous renouvelons et confortons notre sentiment d appartenance à la biosphère. Pourtant, pour beaucoup, être dans la nature ce n est finalement pas si naturel. Cela s apprend. Faire émerger, enrichir et partager une nouvelle culture de la nature est une étape indispensable. Elle permettra de renforcer notre capacité à agir ensemble pour la biodiversité en faisant de la participation citoyenne et de la formation des acteurs et professionnels (sport, tourisme, santé, gestion des territoires) des leviers de réussite. 10. A partir des expériences existantes, fonder une stratégie nationale favorisant la mise en place de plans d éducation à la nature dans les territoires. Etat - Territoires - Déficit de nature - Sorties nature - Classes et séjours de découvertes - Gestionnaires d espaces naturels - Tourisme - Activités Physiques de Pleine Nature - Stratégie Nationale de la Biodiversité. Résultat attendu : Rédiger les grandes orientations d une stratégie nationale d éducation à la nature et des préconisations pour sa mise en œuvre. 11. Favoriser le développement de l éducation à la nature et à la biodiversité dans les activités sportives et touristiques de pleine nature. Vivant - Stratégie Nationale Développement Durable du Sport - Partenariat - Sratégie Nationale de la Biodiversité - Comités Départementaux des Espaces Sites et Itinéraires. Résultat attendu : Construire un plan d actions partenarial pour intégrer l éducation à la nature dans les activités se déroulant dans des milieux naturels. 12. Contribuer à la sensibilisation et la formation des acteurs de l aménagement du territoire pour faire progresser leur culture de la nature. Techniciens - Agriculteurs - Paysagistes - Elus - Décideurs - Terrain - Approche sensible - Approche naturaliste - Visites d études. Résultat attendu : Construire une démarche opérationnelle s appuyant sur les modalités de formation existantes. 13. Favoriser les échanges entre le monde de la recherche et les acteurs de terrain pour mieux comprendre notre rapport à la nature et améliorer les démarches éducatives. Liste des ateliers, 15 janvier 2013 page 3 sur 10

4 Sorties nature - Approche sensible - Approche symbolique - Recherche-action - Philosophie - Ethnologie - Sociologie - Psychologie Histoire - Cultures. Résultat attendu : Construire un plan d actions entre chercheurs et acteurs de l EEDD pour un enrichissement mutuel des pratiques. 14. Adosser un volet éducatif à chaque niveau de politique publique en rapport avec la connaissance et la protection de la nature. Trames vertes et bleues - Schémas Régionaux de Cohérence Ecologique - Natura Espaces Naturels Sensibles et de Nature Ordinaire - Atlas de la Biodiversité Communale - Réserves Naturelles - Parcs Naturels - Stratégie Nationale et Stratégies régionales de la Biodiversité. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire pour intégrer un volet éducatif et élaborer la stratégie d animation et de diffusion de cet argumentaire. Les problématiques de santé et celles d environnement sont de plus en plus convergentes : qualité de l air intérieur, pollution atmosphérique, alimentation, OGM... Faire exister et mettre en œuvre une dimension éducative forte dans les politiques et dispositifs de santé publique et de santé environnementale sont aujourd hui des volontés partagées. Par les acteurs de l éducation à l environnement, ceux de l éducation pour la santé et les travailleurs sociaux. Un des enjeux est de renforcer les liens entre eux pour favoriser leur connaissance mutuelle, l échange d outils et de pratiques, et encourager les partenariats de projets. 15. Mutualiser les approches positives de l EEDD et de l Education pour la Santé pour sensibiliser à la santé environnementale. Posture de l éducateur - Non-culpabilisation - Peurs - Discours alarmiste - Risques - Prévention. Résultat attendu : Rédiger des préconisations (outils, concepts, méthodes) pour les campagnes de sensibilisation. 16. Répondre à la demande sociale d information sur les risques émergents dans un contexte d absence de positionnements institutionnels clairs et de controverse scientifique. Demande sociale - Recherche - Accès à l information - Données épidémiologiques - Incertitudes - Perturbateurs endocriniens - Ondes électromagnétiques - Nanotechnologies - OGM - Parole anxiogène - Posture de l éducateur - Médiation scientifique - Objectivité - Indépendance de l expertise scientifique. Résultat attendu : Construire des pistes d actions pour répondre à cette problématique. 17. Tirer le meilleur parti des expériences menées autour du jardin comme support pour éduquer à la santé environnementale. Approche systémique - Pesticides - OGM - Alimentation - Partenariats - Expériences existantes - Education au goût - Circuits courts - Vivre ensemble - Saisonnalité - Changement climatique -Nutrition. Résultat attendu : Construire une trame de projet jardin permettant une approche systémique en associant des acteurs multiples pour sensibiliser à la santé environnementale. 18. Favoriser la prise en compte de la nature comme déterminant de santé dans les politiques publiques. Syndrome de déficit de nature - Santé psychique - Santé physique - Bien-être - Espaces verts - Aménagement du territoire - Urbanisme - Classes et séjours de découvertes - Sports de nature - Plan National Santé Environnement - Plan Régional Santé Environnement. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire et élaborer la stratégie d animation et de diffusion de cet argumentaire. 19. Travailler ensemble entre acteurs de l EEDD et de l Education pour la Santé. Participation - Complémentarités - Partenariats - Luttes contre les inégalités socio-économiques et environnementales - Méthodes pédagogiques - Collectivités - Associations - Entreprises - Acteurs de la santé. Résultat attendu : Construire un plan d actions pour ouvrir des passerelles entre les deux champs d acteurs. page 4 sur 10 Liste des ateliers, 15 janvier 2013

5 La ville concentre les habitants, leurs activités et des problématiques spécifiques (bruit, déplacements, qualité de l air). Son étalement modifie les modes de vie d une majorité d habitants péri-urbains ou ruraux ainsi que l aménagement des territoires proches. D où la volonté d inventer un nouvel art de vivre ensemble au moyen d une éducation qui redonne du sens à un projet collectif de territoire et en favorisant la participation. Pour cela, l EEDD doit se faire éducation au territoire, à son histoire, son patrimoine, son organisation et son avenir. Et favoriser ainsi l émergence d initiatives éco-citoyennes au plus proche de l habitant et de ses modes de vie. 20. Favoriser l implication citoyenne dans l aménagement du territoire : quelles démarches éducatives? Conseil de quartier - Démocratie locale - Aménagement d un jardin ou d une cour d école - Concertation - Participation - Conseil de développement - Articulation et compréhension des documents de planification - Schéma de Cohérence Territoriale - Projet d Aménagement et de Développement Durable - Plan Locaux d Urbanisme - Plans Locaux de l Habitat. Résultat attendu : Construire un plan d actions s appuyant sur les documents et politiques d urbanisme pour en faciliter la compréhension et favoriser l implication citoyenne dans l aménagement du territoire. 21. Eduquer à l environnement et au développement durable en investissant l espace public. Expression citoyenne - Art - Culture - Débat - Fêtes et manifestations - Places publiques Résultat attendu : Construire un plan d actions pour que l EEDD investisse l espace public. 22. S appuyer sur l EEDD pour renforcer le lien social du territoire. Précarité - Contrat Urbain de Cohésion Sociale - Travail social - Partenariat - Luttes contre les discriminations - Centres sociaux. Résultat attendu : Construire un plan d actions d EEDD partenarial pour renforcer le lien social sur un territoire. 23. Articuler les politiques éducatives locales et les politiques de développement durable d un territoire. Agendas 21 locaux - Ecole - Education populaire - Projet Educatif Local - Politiques de la ville - Plans climats - Projets urbains - Grands Projets de Ville - Plans de déplacements. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire basé sur les politiques existantes et leurs articulations possibles en faveur de l EEDD. 24. Eduquer au territoire dans toutes ses dimensions : historiques, sociales, culturelles, environnementales. Territoire - Nature - Culture - Sentiment d appartenance - Identité - Histoire - Art - Patrimoine - Architecture - Aménagement - Evolutions - Parcs Naturels Régionaux - Villes - Campagnes - Industries - Economie. Résultat attendu : Construire un plan d actions partenarial pour une démarche pédagogique globale. 25. Favoriser les partenariats pour éduquer à l écologie urbaine entre les acteurs de l éducation à la mobilité et aux déplacements, à l environnement sonore, à la nature en ville, à la qualité de l air. Environnement sonore - Mobilité - Pollution visuelle - Pollution lumineuse - Nature en ville - Déchets - Mise en réseau - Approche systémique - Air. Résultat attendu : Elaborer une stratégie pour favoriser les partenariats entre acteurs sur chacune des thématiques et entre eux. Nos choix de consommation alimentaire ont des répercussions dans de nombreux domaines : santé, qualité des sols, agriculture, transports, relations nord-sud. Ils sont profondément culturels, liés à l histoire des territoires et aux dimensions de plaisir et de convivialité. Manger est un des actes quotidiens qui nous relie le plus à tous les enjeux, à la fois locaux et globaux. L EEDD doit contribuer à cette prise de conscience et accompagner les choix faits, comme dans les cantines par exemple, dans le sens du faire ensemble pour une agriculture solidaire et durable. Liste des ateliers, 15 janvier 2013 page 5 sur 10

6 26. Accompagner les changements des modes de vies et pratiques agricoles dans une perspective de développement durable. Agro-écologie - Produire et consommer autrement - Vivre autrement - Solidarités - Agriculture biologique - Formation - Accompagnement - Relations villes-campagnes - Diversification des activités agricoles. Résultat attendu : Construire un plan d actions d EEDD avec les divers acteurs du monde de l agriculture pour accompagner les changements de pratiques, produire et vivre autrement dans une perspective de développement durable. 27. Rapprocher les acteurs des éducations à la santé, à l environnement, à la solidarité, à l agriculture, au commerce équitable,... pour une approche globale de l éducation à l alimentation. Fermes pédagogiques - Nutrition - Consommation - Rapports Nord-Sud - Citoyenneté mondiale - Education au goût - Jardins pédagogiques - Jardins partagés. Résultat attendu : Construire un plan d actions partagé pour développer des outils et dispositifs pédagogiques communs. 28. Aller vers plus d écoresponsabilité dans la restauration collective dans une démarche qui vise aussi à sensibiliser les bénéficiaires. Etablissements scolaires et de loisirs - Structures d accueil - Maisons de retraites - Restaurants d entreprises et administratifs - Cantines bio. Résultat attendu : Construire un plan d actions pour renforcer la capacité des différents intervenants à aller vers plus d écoresponsabilité au moyen d une démarche éducative. 29. Sensibiliser à la lutte contre le gaspillage et à la valorisation des déchets alimentaires. Mots clés : Déchets Composts Cantines - Restauration collective - Solidarité internationale - Coproduits. Résultat attendu : Construire un plan de sensibilisation. Nos modes de production et de consommation se traduisent par une exploitation croissante des ressources naturelles, et une consommation intense de biens à la durée de vie de plus en plus courte. Consommateurs, entreprises de production, de valorisation des déchets, distributeurs... l EEDD peut contribuer à la mobilisation de tous. Il s agit de travailler ensemble à une transformation profonde de nos modes de vie, de production et de consommation. Pour ainsi, favoriser les changements de comportement, sortir de la culture de l abondance et du gaspillage, agir de manière responsable et équitable. 30. Développer la cohérence des lieux d accueil collectif pour en faire des outils d éducation à la consommation au quotidien. Cohérence - Label CED - Etablissements scolaires en Démarches de Développement Durable - Agendas 21 scolaires - Eco-école - Centr A ERE - Réseau Ecorce - Accueils Collectifs de Mineurs - Centres de vacances - Maisons de retraites - Centres sociaux - Maisons de jeunes - Maisons de quartier. Résultat attendu : Partager les expériences pour construire un plan d actions pour accompagner des lieux d accueil vers plus de cohérence, à travers une démarche éducative. 31. Travailler ensemble entre acteurs de l EEDD, de l éducation au commerce équitable, à la consommation, aux médias, à l ESS pour développer un projet partagé d éducation à la consommation responsable. Autonomie - Responsabilité - Approche systémique - Complexité - Médias - Publicité - Marketing - Esprit critique. Résultat attendu : Construire un plan d action partagé pour éduquer à la consommation responsable. 32. Accompagner les changements de comportements pour une consommation responsable, dans la durée, au plus proche des personnes et dans leur quotidien. Conduite du changement - Sciences sociales - Actes individuels - Passage à l action - Recherche. Résultat attendu : A partir d expériences existantes, construire une démarche ou un dispositif éducatif au plus proche des personnes. 33. Travailler ensemble entre acteurs de l EEDD et acteurs de la grande distribution. Partenariat - Faire ensemble - Ethique et valeurs - Marketing - Sensibilisation - Enjeux économiques. page 6 sur 10 Liste des ateliers, 15 janvier 2013

7 Résultat attendu : Rédiger un argumentaire et élaborer la stratégie d animation et de diffusion de cet argumentaire. 34. Développer des méthodes pédagogiques innovantes pour éduquer à la réduction des déchets de manière durable. Déchets à la source - Réduction - Ecoconception - Coproduits - Emballages - Valorisation - Innovation pédagogique - Ecologie Industrielle. Résultats attendus : Identifier et proposer des méthodes et démarches pédagogiques innovantes pour éduquer à la réduction des déchets. La participation active et reconnue des jeunes constitue un levier essentiel dans la prise en compte du développement durable. En ce sens, l EEDD peut aider à repenser l éducation, en permettant aux enfants, adolescents et jeunes adultes de s impliquer dans la vie de leurs territoires. En leur donnant les moyens de prendre des initiatives et d agir avec les autres. Il s agit de favoriser une éducation au choix qui invite à l engagement dans l amélioration de la qualité de vie de tous, dans tous lieux d éducation et tous projets éducatifs locaux. Cela se fera avec l appui de l ensemble des acteurs éducatifs, au premier rang desquels les parents. 35. Construire avec les jeunes un plan d action pour faciliter leur participation aux démarches de développement durable. Agenda 21 scolaire - E3D - Eco-école - INJEP - Projets transversaux - Eco-délégués - Ecoparlement des jeunes - Conseils municipaux d enfants et de jeunes - Chantiers de jeunes - MJC - Séjours vacances - Campus responsables - Accueils Collectifs de Mineurs. Résultat attendus : Identification des méthodes et proposition de plan d actions pour favoriser la participation des jeunes, construit par et pour les jeunes. 36. Identifier les compétences essentielles et transversales pour éduquer à l environnement et au développement durable. Posture de l éducateur - Transversalité - Complexité - Esprit critique - Expression des jeunes - Accueil de leur expression - Formation des enseignants - Formation des animateurs - Formation initiale et continue - Ecoles Supérieures du Professorat et de l Education. Résultat attendu : Construire un référentiel commun de compétences pour tous les éducateurs, animateurs et enseignants, pour éduquer à l environnement et au développement durable. 37. Prendre en compte l EEDD dans les Projets Educatifs Locaux. Politiques territoriales d éducation - Rythme de l enfant - Gouvernance - Education nationale - Education non formelle - MJC - Education populaire - Parents d élèves - Projet éducatifs de territoires - Projet éducatifs Globaux - Réseau Français des Villes Educatrices - Refondation de l Ecole. Résultat attendu : Construire un argumentaire et une stratégie d animation de cet argumentaire pour intégrer l EEDD dans les projets éducatifs locaux. 38. Assurer la continuité et la cohérence des parcours d EEDD dans la vie des enfants et des jeunes. Crèches - Ecoles - Collèges - Lycées - Universités - Ouverture des lieux éducatifs - Projets Educatifs Locaux - Rythme de l enfant et du jeune - Clubs sportifs - Bibliothèques - Passeports écocitoyens - Villages de vacances et clubs touristiques. Résultat attendu : Construire un plan d actions pour mobiliser l ensemble des acteurs concernés. L EEDD est essentielle pour accompagner le processus de transformation de notre société et le changement de nos modes de vie. L éducation, c est aussi la sensibilisation et la formation des adultes en formation, dans leurs activités professionnelles, en famille, pendant leurs vacances, dans leurs pratiques sportives ou culturelles. Pour favoriser l implication et la participation du plus grand nombre et encourager ainsi des changements durables, il est nécessaire de donner l occasion à chacun de se former, s informer, s engager, et de retrouver ainsi sa capacité d agir. Liste des ateliers, 15 janvier 2013 page 7 sur 10

8 39. Permettre aux adultes d être acteurs et auteurs d autres manières d être et de faire dans la sphère privée et familiale. Foyers - Familles - Parents - Enfants - Accompagnement - Proximité - Quotidien - Centres sociaux - Intergénérationnel - Culture - Associations de parents - Associations familiales - Associations de consommateurs. Résultat attendu : A partir des expériences existantes, travailler sur les fondamentaux pour s adresser aux adultes dans la sphère familiale, repérer les méthodes transférables et élaborer une stratégie pour les diffuser. 40. Permettre à chacun de travailler autrement en intégrant l EEDD dans les formations professionnelles initiales et continues. Métiers - Chambres de Commerce et d Industrie - Centre National de la Fonction Publique Territoriale - Services Publics Régionaux de Formation - Fédérations et chambres professionnelles - Organismes Paritaires Collecteurs Agréés. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire pour cette intégration et sa stratégie de mise en œuvre avec les différents acteurs de la formation initiale et continue. 41. Favoriser l implication et la participation des salariés et usagers aux démarches de développement durable et de responsabilité sociale et environnementale des organisations (entreprises, administrations, associations). ISO Plans de déplacements - Agendas 21 - Chartes internes - Projets associatifs - Administrations écoresponsables - Formation - Sensibilisation - Syndicats. Résultat attendu : Construire ensemble une démarche d accompagnement pour favoriser la participation des salariés et usagers aux démarches de développement durable. 42. Favoriser l accès à l information dans les centres de ressources et les médias Maisons de l environnement - Presse - Transparence - Données scientifiques - Vulgarisation - Traitement de l information - Veille informative - Diffusion. Résultat attendu : Construire un plan d actions pour favoriser l accès des citoyens à l information environnementale, sociétale et économique. 43. Rendre l EEDD accessible à tous! Personnes en situation de handicap - Milieu carcéral - Maisons de retraite - Hôpitaux - Education spécialisée - Travail social - Insertion - Qualité d usage - Inclusion - Mixité des publics. Résultat attendu : Pour des publics demandant une attention particulière, construire ensemble, avec les personnes concernées, les modalités d actions et pistes de partenariats possibles pour poursuivre l effort d une EEDD pour tous. Etat, collectivités, associations, syndicats, entreprises : la volonté d agir ensemble pour construire une stratégie de développement de l EEDD aux niveaux local, national, européen ou mondial est de plus en plus présente. Il faut renforcer cette concertation et ce partenariat. Ce sont de véritables leviers pour le développement d actions sur les territoires. Au moment où se multiplient les appels d offres concernant les activités pédagogiques, c est par le dialogue et des partenariats équilibrés que les acteurs de l EEDD trouveront les voies de leur développement durable. 44. Vers une reconnaissance de l intérêt général de l EEDD dans les territoires pour consolider les partenariats entre secteur associatif et pouvoirs publics. Partenariat associations/pouvoirs publics - Prestations - Appels d offres - Convention - Modes de contractualisation - Règlementation européenne - Subvention - Loi ESS - Financements - Concurrence. Résultat attendu : A partir d initiatives et de travaux existants, rédiger un argumentaire pour la reconnaissance de l intérêt général de l EEDD, la stratégie de mise en œuvre et la diffusion de cet argumentaire au niveau national. 45. Associations et entreprises : contribuer ensemble à l EEDD. Posture - Partenariats - Mécénat (financier, de compétences,...) - Ethique - Représentations - Complémentarité - Faire ensemble - Fondations - Connaissance mutuelle - Dialogue - Collaboration. Résultat attendu : Construire un plan d actions reproductible sur la manière dont les acteurs de l EEDD et les entreprises d un territoire peuvent contribuer ensemble à l EEDD. page 8 sur 10 Liste des ateliers, 15 janvier 2013

9 46. L articulation des acteurs en réseau, du local à l international pour l EEDD. Réseaux - Collectifs - Fédérations - Circulation de l information - Identité - Liens - Echelles de territoires - Réseaux thématiques - Faire ensemble - Rôles de chacun. Résultat attendu : Rédiger un texte clarifiant l articulation des réseaux d acteurs du local à l international avec des schémas de fonctionnement concrets. 47. Favoriser une dynamique de concertation entre services de l Etat, collectivités, associations, entreprises, syndicats pour le développement et la coordination de l EEDD à chaque échelle de territoire. Espace National de Concertation - Espaces régionaux et territoriaux de concertation - Conventions cadres - Plans d actions - Stratégie territoriale - Plateformes - Collectifs - Réseaux - Ancrage territorial - Financements. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire proposant un mode de fonctionnement partenarial entre les acteurs des différentes sphères pour développer l EEDD sur les territoires, ainsi que la stratégie de mise en œuvre et de diffusion de cet argumentaire. 48. Faire de l évaluation territoriale de l EEDD l affaire de tous. Amélioration - Démarche de progrès - Outil de pilotage - Evaluation des politiques publiques - Impacts - Concertation - Moyens financiers - Partenariat - Qualitatif - Quantitatif. Résultat attendu : Rédiger un argumentaire expliquant en quoi l évaluation de l EEDD peut être un outil d aide à la décision et un levier pour la multiplication des actions sur les territoires, et identifier les pistes de mise en œuvre. Entre transformation culturelle de la société et changement des comportements individuels, les finalités éducatives et les postures sont plurielles. Elles ouvrent des débats sur l éducation et la pédagogie d un côté, et sur les notions d environnement et de développement durable de l autre. L EEDD questionne nos représentations du monde, très diverses selon les cultures et les individus, la place de l Homme dans la nature et les rapports Nature Culture. C est aussi une invitation à promouvoir une éducation au choix, à l esprit critique, au débat et à forger les clés de compréhension des messages véhiculés par des discours, des images, la publicité. Ce chantier sera l opportunité de construire ensemble, non pas une, mais plusieurs définitions de l EEDD. 49 Pour un projet éducatif commun entre les réseaux d éducation à (EEDD, solidarité internationale, santé, citoyenneté, consommation, commerce équitable, ESS...). Complémentarités - Spécificités - Valeurs - Principes - Convictions - Finalités - Approches - Ethique - Chartes - Partenariat - Citoyenneté mondiale - Ecocitoyenneté. Résultat attendu : Rédiger un projet éducatif commun (finalités, principes, valeurs, méthodes), et ses modalités de diffusion. 50. Entre le temps long de l éducation au choix et l urgence du changement de comportements : quelle éthique de l EEDD? Posture éducative - Comportementalisme - Sciences sociales - Psychologie - Sociologie - Pédagogie - Courants pédagogiques - Nécessité de changement - Comportement - Attitudes - Transformation culturelle - Emancipation - Esprit critique - Education au débat - Complexité. Résultat attendu : Rédiger un texte de positionnement sur l éthique de l EEDD entre éducation au choix et volonté de changer les comportements, en prévoir la stratégie de diffusion. 51. Définissons l EEDD pour être mieux compris. Information - Communication - Messages - Simplicité - Complexité - Lisibilité - Clarté - Diversité. Résultat attendu : Rédiger des définitions de l EEDD adaptées aux différentes sphères d acteurs impliquées et concernées : entreprises, collectivités, familles, parents, jeunes, enfants et leurs modalités de diffusion. 52. Eclaircir les sigles EEDD, EDD, EE pour aller vers une plus grande compréhension mutuelle. Education à l Environnement et au/ pour un / vers un/ Développement Durable - Education à l Environnement - Education Nature - Education au Développement Durable - Histoire - Valeurs - Principes - Courants pédagogiques - Education en vue de la transition écologique. Résultat attendu : Rédiger un texte explicitant les différentes postures et visions, et prévoir sa diffusion. Liste des ateliers, 15 janvier 2013 page 9 sur 10

10 53. L EEDD, un moyen pour transformer le rapport Nature Culture dans nos sociétés? Intime - Social - Images - Symboles - Culture - Psychologie - Sociologie - Histoire - Ethnologie - Humanisme - Altérité - Respect du vivant - Respect de soi - Dignité - Respect de l autre - Valeurs - Transmission. Résultat attendu : Rédiger un texte de positionnement et évoquer les pistes possibles pour poursuivre ce travail en partenariat. page 10 sur 10 Liste des ateliers, 15 janvier 2013

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région Agenda 21 Île-de-France Le référentiel de l Eco-Région Un Agenda 21 pour renforcer l'eco-région 2008 Forum de lancement de l Agenda 21 Île-de-France Le choix d un agenda 21 interne : périmètre de l institution

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Compte rendu de l atelier de production «Travailler ensemble» Journée Post assises de l EEDD Mardi 18 juin

Compte rendu de l atelier de production «Travailler ensemble» Journée Post assises de l EEDD Mardi 18 juin Compte rendu de l atelier de production «Travailler ensemble» Journée Post assises de l EEDD Mardi 18 juin Les différents temps de travail se sont déroulés avec des méthodes en démarche participative (

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Co-organisation : CFEEDD et GRAINE Rhône-Alpes www.assises-eedd.org L Education à l Environnement et au Développement

Plus en détail

En avant pour les chantiers!

En avant pour les chantiers! En avant pour les chantiers! Mise en place des Groupes de Préparation des Chantiers - 30 octobre 2012 Ils sont 11 un parcours à travers les différentes étapes de ces 3 jours : ouvrir le regard, ouvrir

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Guide sur les thématiques liées au développement durable

Guide sur les thématiques liées au développement durable Guide sur les thématiques liées au développement durable De manière spontanée, les organisations de l ESS doivent s interroger, d une part sur la finalité poursuivie et d autre part sur les moyens, actions,

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..)

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..) 1 Enjeu : Dans le contexte socio-économique et sanitaire du Département des Ardennes, les Centres Sociaux structures de proximité peuvent jouer un véritable rôle dans l amélioration de la santé des habitants,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail

La place de l environnement urbain dans les programmes de l école primaire.

La place de l environnement urbain dans les programmes de l école primaire. Éduquer à l environnement urbain : le bruit, l air, l architecture, l énergie et la mobilité La place de l environnement urbain dans les programmes de l école primaire. Dominique Gillet, Inspectrice de

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN NOUS SOMMES DES PROFESSIONNELS DU DSU Nous sommes des professionnels du développement territorial ou local, du développement social urbain,

Plus en détail

Programme Observatoire ESSpace

Programme Observatoire ESSpace Programme Observatoire ESSpace Observatoire ESSpace est un projet interrégional conduit par les 4 Chambres régionales de l économie sociale et solidaire (ESS) des régions de Franche-Comté et Rhône-Alpes

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE LOGEMENT PUBLIC

TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE LOGEMENT PUBLIC TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE ET LOGEMENT PUBLIC 8 points de repère pour l action communautaire* Concerner un réseau Habitants, professionnels, élus, institutions. Se définit autour d un espace géographique,

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Le développement durable dans la politique de FPC de la Région Aquitaine : les évolutions sur l offre de formation 2013

Le développement durable dans la politique de FPC de la Région Aquitaine : les évolutions sur l offre de formation 2013 Le développement durable dans la politique de FPC de la Région Aquitaine : les évolutions sur l offre de formation 2013 Pôle Formation Professionnelle et Apprentissage Direction de la Formation Professionnelle

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT REGLEMENT APPEL A PROJETS DEPARTEMENT MARTINIQUE 2015 1 CONTEXTE ET ENJEUX Depuis plus de dix ans,

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles Bénévolat Portefeuille de compétences Liste des compétences Pour tous les bénévoles 1. S engager, prendre position 2. Travailler en équipe 3. Communiquer 4. Organiser 5. Être force de proposition Selon

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 LE CEAS : Centre d étude et d action sociale de la Sarthe Association créée en 1937, secrétariat social, la première étude

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 ACTION DE LUTTE CONTRE LA DÉSCOLARISATION ET L EXCLUSION Objectifs de l action Accompagner les dispositifs de prévention de la déscolarisation. Mettre en place

Plus en détail

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures BO Santé du 20 juin 07 ANNEXE III RÉFÉRENTIEL DE FORMATION ES DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures La personne de la naissance à la fin de vie : Approche pluridisciplinaire : physiologique,

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 La franche-comté, une région grande par ses talents Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 PRÉFET DE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE,

Plus en détail

LE DISPOSITIF FÉDÉRAL DE FORMATION ou DFF

LE DISPOSITIF FÉDÉRAL DE FORMATION ou DFF LE DISPOSITIF FÉDÉRAL DE FORMATION ou DFF La formation constitue un outil au service du projet politique décliné au niveau local. Elle contribue au rayonnement de l USEP au sein des départements et des

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE Formations 2014 Soucieux de s inscrire dans une démarche de prise en compte des préoccupations de qualité environnementale et de développement durable dans le bâti et dans

Plus en détail

GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES

GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES 1/7 GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES PROMOUVOIR LE PARTAGE D'EXPERIENCES POSITIVES ET LA PARTICIPATION CITOYENNE La Pairémulation Une forme de soutien mutuel pour stimuler et soutenir l accès

Plus en détail

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients Un trait d union Cabinet de conseil en management et ressources humaines, PRANA aide les organisations à faire de la relation de travail et des relations au travail une source d énergie et de création

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PAISES

DOSSIER DE PRESSE PAISES DOSSIER DE PRESSE PAISES Mercredi 13 mai 2009 Qu est ce que PAISES? Le projet PAISES est une Plateforme d Accompagnement, d Information et de Sensibilisation sur les Echanges Solidaires. C est un centre

Plus en détail

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable.

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable. Préambule 1 De plus en plus d organisations s engagent dans une démarche concertée d éducation à l environnement et au développement durable tout en rendant public leur engagement. L école de la Morelle

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Lyon, Ville équitable et durable

Lyon, Ville équitable et durable Lyon, Ville équitable et durable Dossier de presse Mars 2012 SOMMAIRE INTRODUCTION...P.3 LE LABEL «LYON, VILLE EQUITABLE ET DURABLE»... P.4 LE LABEL EN CHIFFRES.. P.8 LES LABELLISES. P.9 DES ACTIONS NOMBREUSES

Plus en détail

Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation?

Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation? Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation? Taux de sensibilisation à la question de l accompagnement social : 85 % des 22 Parcs questionnés estiment que le développement social est

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers 1 Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan Proposition commune des associations d usagers (document élaboré sur la base de la note publique rédigée par Saïd Acef)

Plus en détail

Les politiques régionales montagne et formation professionnelle : Le développement durable comme enjeu

Les politiques régionales montagne et formation professionnelle : Le développement durable comme enjeu Les politiques régionales montagne et formation professionnelle : Le développement durable comme enjeu Nils Ginestou Service Montagne et Massif Alpin Direction Développement des Territoires Mission Service

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PRÉAMBULE Le présent document est la première politique de développement durable du Musée Stewart, développée et mise en œuvre en collaboration avec le Musée McCord.

Plus en détail

Réalisation 1. Réalisation 2. Réalisation 3. Réalisation 4. 3 formations internes. visites chez les locataires

Réalisation 1. Réalisation 2. Réalisation 3. Réalisation 4. 3 formations internes. visites chez les locataires L évaluation des actions Agenda 21 Mardi 22 mai 2012 Définition des indicateurs d évaluation «Indicateur de suivi» - «Indicateur de Réalisation» : vérifier si les actions sont réalisées, et dans quelle

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014 Se saisir des outils formation Sylvie Bocquet Chef de service Animation Territoriale» Direction de la Formation Permanente

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

Plan d'action de la 2ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe

Plan d'action de la 2ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe Plan d'action de la ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe 1. Objectifs Sur le long terme, le projet vise à consolider une démarche

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE Plan de la présentation Élaboration du projet de politique Objet de la Politique Fondements de la Politique Définition de patrimoine Axes d intervention 1 Élaboration

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE»

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» A l attention des professeurs de SVT, Physique- Chimie et Histoire Géographie. Ecocène

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 1 Les partis pris méthodologiques Privilégier la participation active pour une co-production Sont privilégiées les approches et méthodologies

Plus en détail

Le dialogue territorial : une démarche de concertation basée sur les principes de la médiation. GEYSER et DialTer www.comedie.org

Le dialogue territorial : une démarche de concertation basée sur les principes de la médiation. GEYSER et DialTer www.comedie.org Le dialogue territorial : une démarche de concertation basée sur les principes de la médiation Philippe Barret GEYSER et DialTer www.comedie.org Journée sur le SCOT Autunois-Morvan Autun 25 septembre 2013

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville Charte Handicap de la Ville de Romainville Préambule La «Charte Handicap» de la Ville de Romainville vise à améliorer dans la cité, pour tous les citoyens, porteurs

Plus en détail

EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun)

EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun) EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun) Présentation: Achille Ndaimai Atelier International sur les Droits

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES Sous-Direction de l Action Sociale Le 30 janvier 2014 Département PREVENTION, PREPARATION A LA RETRAITE, ETUDES ET PROSPECTIVE MPP/NC G:\DAR\SDAS_DBVRP\3_Etudes_Prospectives\Etudes\Charge_Etude\TABLE RONDE

Plus en détail

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP)

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) CDCPP (2012) 9 le 20 mars 2012 lère Session Plénière Strasbourg, 14-16 mai 2012 CONVENTION EUROPEENNE DU PAYSAGE 10e Réunion du Conseil

Plus en détail

L'usine du futur : quel travail dans quel modèle économique?

L'usine du futur : quel travail dans quel modèle économique? Conférences ATEMIS L'usine du futur : quel travail dans quel modèle économique? Tommaso Pardi sociologue GERPISA, ENS-Cachan Sandro De Gasparo ergonome ATEMIS ESCP - Paris, le 2 avril 2015 L'usine du futur

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Réf. document : AT.PEG.22 LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Définition d un «Projet éducatif global» Les objectifs du Projet éducatif global d un établissement de formation du BTP représentent

Plus en détail

Une participation volontaire des organismes de formation

Une participation volontaire des organismes de formation LES PRINCIPES CLES DE LA DEMARCHE QUALITATIVE D ACCUEIL EN FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE Une participation volontaire des organismes de formation Sur la base du volontariat et dans le cadre d un engagement

Plus en détail

Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif

Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif Support de présentation - Animation n 1 Guide «Structurer une offre territoriale d accompagnement des petites et moyennes associations employeuses»

Plus en détail

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014

COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014 COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014 Ville de La Charité-sur-Loire Centre Social Municipal Une volonté politique éducative et sociale forte pour un projet éducatif de territoire de qualité La

Plus en détail

B.P.J.E.P.S. Animation Culturelle

B.P.J.E.P.S. Animation Culturelle Centre de Formation du Théâtre en Miettes LA PRESENTATION DETAILLEE DE LA FORMATION LE PUBLIC Cette formation s'adresse à plusieurs types de candidats : - Des candidats actuellement employés sur des postes

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Cités et Gouvernements Locaux Unis - Commission de culture. Conseils sur la mise en œuvre locale de l'agenda 21 de la culture

Cités et Gouvernements Locaux Unis - Commission de culture. Conseils sur la mise en œuvre locale de l'agenda 21 de la culture Cités et Gouvernements Locaux Unis - Commission de culture Conseils sur la mise en œuvre locale de l'agenda 21 de la culture Conseils sur la mise en œuvre locale de l Agenda 21 de la culture Document approuvé

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel

Plus en détail

Contexte et problématique de départ :

Contexte et problématique de départ : Défi 2 Pour une production et une consommation responsables Objectif 5 Promouvoir une gestion territoriale des emplois et des compétences à l échelle du Pays Action 10 Education permanente au Développement

Plus en détail