Pas d installations ou d équipement particuliers.

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pas d installations ou d équipement particuliers."

Transcription

1 COURS MAM1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : MARKÉTING ET GESTION Débutant Aucun L élève acquiert des notions de base en gestion et en markéting et donne des indications sur les meilleures stratégies de marchandisage aux employés, aux gestionnaires ou aux propriétaires de commerces de détail. Pas d installations ou d équipement particuliers. Résultats d apprentissage : L élève va : 1. identifier et décrire les rôles des intervenants et les particularités d un organisme 1.1 expliciter la mission de la direction (planification, organisation, orientation, encadrement, communication, etc.) 1.2 décrire le rôle et l évolution de la vente au détail au Canada 1.3 identifier et expliquer les fonctions de l achat, de la vente et du marchandisage 1.4 identifier et comparer les attributs des différentes formes d entreprises (entreprise individuelle, partenariat, société par actions, franchise, coopérative, conglomérat, multinationale, société d État) 2. préciser les caractéristiques du markéting et les modalités des décisions relatives au marchéage 2.1 identifier l importance du markéting pour l économie de marché 2.2 analyser le lien de causalité entre la satisfaction de la clientèle et le profit engendré 2.3 désigner les composantes du «marchéage», comme les quatre P (produit, prix, promotion, place), et les deux C (consommateurs et concurrence) 2.4 identifier les décisions prises relativement à chaque composante du marchéage 2.5 décrire les objectifs du markéting en fonction des différents types d entreprises : fabricants développement de produits et de services grossistes commercialisation des produits et des services auprès des détaillants et des autres entreprises détaillants commercialisation auprès de l utilisateur final (le consommateur final) 2.6 décrire les répercussions des décisions de markéting sur l entreprise (p. ex., enjeux écologiques ou culturels) 2.7 faire la différence entre le markéting et le commerce de détail 3. identifier et analyser les stratégies de marchandisage de détail actuellement utilisées sur le marché 3.1 évaluer le rôle de la technologie dans l évolution du commerce de détail, notamment : banque électronique (p. ex., cartes de crédit et de débit) achat à domicile numériseurs/code universel des produits amélioration de la qualité du produit livraison à temps Ce texte est conforme à la nouvelle orthographe. Débutant ÉPT, BIT : MAM1010 /1

2 3.2 analyser les stratégies de marchandisage utilisées pour accroître la vente de produits, incluant : commercialisation mixte réduction de la gamme de produits distribution d échantillons et démonstrations emplacement sur les étalages (p. ex., à la hauteur des yeux) emballage (p. ex., nom, couleur, dimension et image) choix et reconnaissance de la marque 3.3 analyser les stratégies de marchandisage relatives à l établissement du prix mises en place pour augmenter les ventes, incluant : fixation du prix du lot établissement du prix unitaire sur les étalages détermination du prix en entrepôt produits d appel 3.4 analyser les stratégies de marchandisage relatives aux services mises en place pour augmenter les ventes, incluant : heures d ouverture franchisage (p. ex., fiabilité, cohérence) programmes de fidélisation (p. ex., bons d achat) livraison, emballage-cadeau, installation ou réparation satisfaction garantie 3.5 analyser les stratégies de marchandisage relatives aux emplacements mises en place pour augmenter les ventes, incluant : dimensions du magasin aménagement de la surface de vente (p. ex., articles de consommation courante situés sur le pourtour du magasin) éclairage direct pour mettre les produits en valeur 3.6 analyser les stratégies de marchandisage relatives à la promotion mises en place pour augmenter les ventes, incluant : marchandisage visuel (p. ex., étalages en vitrine, disposition du point de vente) affiches et publicités dans le magasin relayant les campagnes publicitaires diffusées dans les médias étiquetage des promotions sur les étalages emballage et étiquetage 4. démontrer qu il possède des compétences de base 4.1 démontrer qu il possède des compétences de base pour : communiquer gérer l information manipuler des chiffres résoudre les problèmes éprouvés 4.2 démontrer qu il possède les compétences requises sur le plan personnel pour : adopter une attitude et un comportement positifs agir de façon responsable s adapter à la situation acquérir continuellement de nouvelles connaissances travailler en toute sécurité 4.3 démontrer qu il possède un esprit d équipe suffisant pour : collaborer avec les autres participer aux projets et aux tâches Débutant ÉPT, BIT : MAM1010 /2

3 5. faire le rapprochement entre les possibilités qui s offrent à lui, le contenu et les processus du thème afin de mieux choisir sa voie 5.1 réaliser ou tenir à jour un répertoire personnel, contenant par exemple ses préférences, ses valeurs, ses convictions, ses ressources, ses apprentissages précédents et ses expériences vécues 5.2 créer un lien entre son répertoire personnel et ses choix de carrière Débutant ÉPT, BIT : MAM1010 /3

4 COURS MAM1020 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : SERVICE DE QUALITÉ À LA CLIENTÈLE Débutant Aucun L élève définit et décrit la clientèle cible et l'espace de vente, y compris les activités commerciales et non commerciales. Il illustre les techniques que les employés doivent appliquer sur le terrain. Il est recommandé, mais non obligatoire, d avoir accès à un magasin scolaire. Cours d accompagnement : MAM1010 : Markéting et gestion Résultats d apprentissage : L élève va : 1. définir le concept de marché cible 2. connaitre et décrire les composantes d un marché cible 2.1 déterminer et décrire les participants, notamment : les acheteurs les utilisateurs les influenceurs 2.2 dégager les données démographiques, comme l'âge, le sexe, le revenu, le lieu de résidence, le niveau d instruction, l'origine ethnique, le profil économique 2.3 dégager les données psychographiques, comme le style de vie, notamment les attitudes, les intérêts et les habitudes 3. déterminer les marchés cibles de différents produits et/ou services 4. connaitre et décrire divers comportements des consommateurs 4.1 décrire des besoins élémentaires et donner plusieurs exemples 4.2 décrire des désirs secondaires et donner plusieurs exemples 4.3 distinguer dans les achats effectués récemment ceux qui sont de l ordre du besoin de ceux qui sont de l ordre du désir 4.4 décrire la hiérarchie des besoins de Maslow et indiquer les achats réalisés à chaque niveau 4.5 déterminer et donner des exemples de : motivation d'achat rationnelle motivation d'achat émotionnelle 4.6 déterminer leurs motivations d'achat dans le cadre d achats récents 4.7 expliquer les influences du revenu sur les achats 4.8 décrire comment la publicité influence les achats des consommateurs 4.9 décrire le concept AIDA (attention, intérêt, désir et action) et expliquer comment il se rattache au comportement des consommateurs 4.10 nommer les facteurs influant sur des achats récents Ce texte est conforme à la nouvelle orthographe. Débutant ÉPT, BIT : MAM1020 /1 Alberta Education, Canada, 2009

5 5. mettre en application des techniques de service à la clientèle et de vente au détail efficaces 5.1 respecter des normes élevées en matière de santé personnelle, d'hygiène et de propreté 5.2 faire preuve d'entregent et entretenir de bonnes relations avec : les clients ses collègues les surveillants les fournisseurs 5.3 faire la différence entre les fonctions du commis-vendeur/fournisseur de services et celles du vendeur 5.4 décrire et montrer comment les commis-vendeurs se familiarisent avec le produit 5.5 offrir un service de qualité à la clientèle : en préparant les reçus et les bordereaux de vente en traitant avec divers types de clients en gérant les plaintes des clients et les retours de marchandises 5.6 utiliser une démarche adéquate (accueil, service, marchandise) 5.7 montrer qu il respecte les politiques et les procédures du magasin 5.8 assurer l'entretien et la maintenance d'un magasin 5.9 assurer l approvisionnement des rayons 5.10 aider à préparer des campagnes de promotion, y compris le marchandisage visuel 5.11 faire preuve de compétences en matière de service de qualité à la clientèle à titre de caissier, en ce qui concerne notamment les liquidités, les encaissements, les rapprochements de caisse et la préparation des dépôts 6. démontrer qu il possède des compétences de base 6.1 démontrer qu il possède des compétences de base pour : communiquer gérer l information manipuler des chiffres résoudre les problèmes éprouvés 6.2 démontrer qu il possède les compétences requises sur le plan personnel pour : adopter des attitudes et comportements positifs agir de façon responsable s adapter à la situation acquérir continuellement de nouvelles connaissances travailler en toute sécurité 6.3 démontrer qu il possède un esprit d équipe suffisant pour : collaborer avec les autres participer aux projets et aux tâches 7. faire le rapprochement entre les possibilités qui s offrent à lui, le contenu et les processus du thème afin de mieux choisir sa voie 7.1 réaliser ou tenir à jour un répertoire personnel, contenant par exemple ses préférences, ses valeurs, ses convictions, ses ressources, ses apprentissages précédents et ses expériences vécues 7.2 créer un lien entre son répertoire personnel et ses choix de carrière Débutant ÉPT, BIT : MAM1020 /2 Alberta Education, Canada, 2009

6 COURS MAM1030 : STRATÉGIES DE COMMUNICATION 1 Niveau : Préalable : Description : Paramètres : Débutant Aucun L élève améliore ses aptitudes à communiquer sur le plan professionnel à l oral et à l écrit pour parvenir à gérer efficacement l information. L accent est mis sur les stratégies d écriture à privilégier dans le milieu de l entreprise ainsi que sur la rédaction de notes de service, de messages, et de correspondance professionnelle. Accès à un ordinateur équipé d un support d enregistrement, d un logiciel de traitement de texte et d autres outils, et d une connexion Internet. Cours d accompagnement: INF1030 : Traitement de texte 1 INF2090 : Correspondance Résultats d apprentissage : L élève va : 1. appliquer le processus d écriture dans sa correspondance 1.1 identifier et décrire les différents types de documents utilisés au sein de l entreprise, tels que : les notes de service les messages électroniques (courriels) la correspondance personnelle la correspondance professionnelle les rapports informels d activités les rapports formels d activités les propositions et communiqués de presse 1.2 identifier les différentes étapes du processus d écriture (réflexion, rédaction, révision, relecture) 1.3 faire appel aux stratégies de réflexion lors de la préparation de messages ou de notes de service afin : de structurer correctement le texte d en venir rapidement au fait de fournir des renseignements exacts d indiquer les mesures particulières à prendre 1.4 faire la différence entre la correspondance personnelle et la correspondance professionnelle 1.5 indiquer les fonctions d une correspondance professionnelle visant à : vendre des produits ou des services demander du matériel ou des renseignements répondre aux demandes ou aux plaintes des clients accroitre la cote d estime tenir lieu de document d archive préparer un contrat écrit 1.6 faire appel aux stratégies de rédaction lors de la préparation de courrier personnel ou professionnel afin : d identfier l objectif et le public visé de cibler les renseignements à intégrer Ce texte est conforme à la nouvelle orthographe. Introduction ÉPT, BIT : MAM1030 /1

7 1.6.3 d effectuer toutes les recherches nécessaires d identifier la structure de la lettre de faire en sorte que l information apparaisse dans le bon ordre dans le corps de la lettre 1.7 décrire les stratégies de préparation de documents professionnels pour : identifier l objectif principal identifier le public cible identifier le type de document (lettre, note de service) organiser le message en établissant une liste des points à traiter exposer ses idées selon un ordre logique 1.8 identifier le type de correspondance avant de se mettre à écrire 1.9 faire une première ébauche (introduction, développement et conclusion) à l aide du logiciel de traitement de texte 1.10 identifier les stratégies de révision propres à la correspondance professionnelle 1.11 identifier le type de message avant de rédiger une note de service ou un courriel 1.12 utiliser un modèle pour rédiger une première ébauche de note de service 1.13 vérifier la structure de la phrase ainsi que les règles de grammaire, d orthographe et de ponctuation 1.14 appliquer des stratégies de révision (clarté, concision, tournures actives) 1.15 mettre en pratique des stratégies de relecture pour : vérifier les faits, les dates, les noms, les chiffres et les données statistiques s assurer que les structures de phrase, la grammaire, l orthographe, la ponctuation ainsi que la structure du document sont justes 2. démontrer qu il est capable d appliquer les pratiques exemplaires lorsqu il est au téléphone 2.1 établir les stratégies de communication efficaces utilisées au sein de l entreprise 2.2 décrire l importance du langage non verbal 2.3 démontrer qu il est capable de se présenter de manière professionnelle 2.4 faire preuve de courtoisie pendant et après les conversations téléphoniques 3. démontrer qu il possède des compétences de base 3.1 démontrer qu il possède des compétences de base pour : communiquer gérer l information manipuler des chiffres résoudre les problèmes éprouvés 3.2 démontrer qu il possède les compétences requises sur le plan personnel pour : adopter une attitude et un comportement positifs agir de façon responsable s adapter à la situation acquérir continuellement de nouvelles connaissances travailler en toute sécurité 3.3 démonter qu il possède un esprit d équipe suffisant pour : collaborer avec les autres participer aux projets et aux tâches Introduction ÉPT, BIT : MAM1030 /2

8 4. faire le rapprochement entre les possibilités qui s offrent à lui, le contenu et les processus du thème afin de mieux choisir sa voie 4.1 réaliser ou tenir à jour un répertoire personnel, contenant par exemple ses préférences, ses valeurs, ses convictions, ses ressources, ses apprentissages précédents et ses expériences vécues 4.2 créer un lien entre son répertoire personnel et ses choix de carrière Introduction ÉPT, BIT : MAM1030 /3

9 COURS MAM1910 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : MAM PROJET A Débutant Aucun L élève développe des habiletés de conception et de gestion de projet pour approfondir et améliorer, dans un contexte qui lui est important, ses compétences et ses habiletés développées dans d autres cours du programme des ÉPT. Chaque cours de niveau débutant qui porte sur la réalisation d un projet doit être rattaché à au moins deux autres cours des ÉPT. L un de ces cours doit être de niveau débutant et faire partie du même domaine professionnel que le cours portant sur le projet. L autre ou les autres peuvent être soit du même niveau, soit de niveau intermédiaire, et faire partie de n importe quel domaine professionnel. Les cours portant sur la réalisation de projets ne peuvent pas se rattacher à des cours axés sur un projet ou un stage. Tous les projets ou les réalisations dirigés par les enseignants ou par les élèves doivent comprendre un plan de cours ou une proposition de l élève. Résultats d apprentissage : L enseignant/l élève va : 1. établir un lien entre ce cours portant sur la réalisation d un projet et au moins deux cours du programme des ÉPT 1.1 déterminer le ou les résultats d apprentissage de chaque cours du programme des ÉPT qui appuie ou appuient le projet ou les réalisations visées 1.2 expliquer comment ces résultats d apprentissage se rattachent au projet ou aux réalisations visées 2. proposer un projet ou une réalisation 2.1 cerner le projet ou la réalisation : en élaborant un plan en précisant les objectifs en définissant les réalisations visées en spécifiant l échéancier en expliquant la terminologie, les outils et les processus en déterminant les ressources, p. ex., les documents, les couts et le personnel 2.2 identifier et respecter toutes les normes de santé et de sécurité connexes 2.3 définir les normes d évaluation (indicateurs de réussite) 2.4 présenter la proposition et obtenir les autorisations nécessaires Ce texte est conforme à la nouvelle orthographe. Débutant ÉPT, BIT : MAM1910 /1

10 L élève va : 3. atteindre les objectifs déterminés dans le plan 3.1 terminer le projet ou la réalisation selon les étapes décrites dans le plan 3.2 surveiller l évolution du projet ou de la réalisation et apporter des changements au besoin 3.3 présenter le projet ou la réalisation en expliquant : les résultats atteints le lien entre les résultats et les objectifs fixés au début du cours 3.4 évaluer le projet ou la réalisation en expliquant : les processus et les stratégies appliqués les recommandations émises quant à la façon d améliorer le projet ou la réalisation 4. démontrer qu il possède des compétences de base 4.1 démontrer qu il possède des habiletés de base pour : communiquer gérer l information manipuler des chiffres résoudre les problèmes éprouvés 4.2 démontrer qu il possède les compétences requises sur le plan personnel pour : adopter des attitudes et comportements positifs agir de façon responsable s adapter à la situation acquérir continuellement de nouvelles connaissances travailler en toute sécurité 4.3 démontrer qu il possède un esprit d équipe suffisant pour : collaborer avec les autres participer aux projets et aux tâches 5. faire le rapprochement entre les possibilités qui s offrent à lui, le contenu et les processus du regroupement afin de mieux choisir sa voie 5.1 réaliser ou tenir à jour un répertoire personnel, contenant par exemple ses préférences, ses valeurs, ses convictions, ses ressources, ses apprentissages précédents et ses expériences vécues 5.2 créer un lien entre son répertoire personnel et ses choix de carrière Débutant ÉPT, BIT : MAM1910 /2

11 COURS MAM2950 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : STAGE INTERMÉDIAIRE MAM Intermédiaire Aucun Les élèves mettent leurs acquis en pratique et utilisent les attitudes, compétences et connaissances exigées par une organisation externe pour l obtention d un titre de compétence ou une attestation équivalente. Ce cours sous forme de stage, qui peut être donné dans l établissement ou à l extérieur de celui-ci, devrait être réservé aux élèves qui travaillent en vue d obtenir un titre de compétence reconnu ou l équivalent tel que défini par une organisation externe. Ce cours doit être lié à au moins un cours d ÉPT dans le même domaine professionnel et ne peut être suivi en même temps qu un cours de niveau avancé (3XXX). Un cours sous forme de stage ne peut être offert en guise de cours autonome, ne peut être combiné à un cours du programme d ÉPT et ne peut être suivi en même temps que le Programme d apprentissage enregistré ou le Green Certificate Program. Résultats d apprentissage : L élève va : 1. s acquitter des tâches et des responsabilités assignées, conformément aux exigences de l organisation délivrant le titre de compétence ou l attestation équivalente 1.1 déterminer les règlements et les organismes de réglementation associés au titre de compétence ou l attestation équivalente 1.2 décrire des rôles et des responsabilités personnels, y compris : responsabilités principales fonctions/responsabilités/attentes en matière de soutien code d éthique ou de conduite 1.3 décrire ses responsabilités professionnelles et les classer : tâches routinières (p. ex., quotidiennes, hebdomadaires, mensuelles, annuelles) tâches inhabituelles (p. ex., urgences) tâches nécessitant du jugement tâches nécessitant l approbation d un superviseur 1.4 démontrer des compétences de base favorisant l employabilité et s acquitter des tâches et des responsabilités en lien avec le titre de compétence ou le grade en question 2. analyser son rendement personnel par rapport aux normes établies 2.1 évaluer l application des attitudes, compétences et connaissances acquises dans les cours d ÉPT connexes 2.2 évaluer les normes de rendement en fonction : de la qualité du travail de la quantité du travail 2.3 évaluer la conformité à la législation relative à la santé et à la sécurité au travail Ce texte est conforme à la nouvelle orthographe. Intermédiaire ÉPT, BIT : MAM2950 /1

12 2.4 évaluer les exigences de rendement d une personne ayant reçu une formation, possédant de l expérience et occupant un poste connexe dans les domaines : de la formation et de la certification de l entregent des compétences techniques de l éthique 3. démontrer qu il possède des compétences de base 3.1 démontrer qu il possède des compétences de base pour : communiquer gérer l information manipuler des chiffres résoudre les problèmes éprouvés 3.2 démontrer qu il possède les compétences requises sur le plan personnel pour : adopter des attitudes et comportements positifs agir de façon responsable s adapter à la situation acquérir continuellement de nouvelles connaissances travailler en toute sécurité 3.3 démontrer qu il possède un esprit d équipe suffisant pour : collaborer avec les autres participer aux projets et aux tâches 4. déterminer des rôles qu on pourrait être appelé à jouer dans la vie et qui seraient en lien avec les compétences et le contenu de ce regroupement 4.1 reconnaitre puis analyser les possibilités et les obstacles dans l environnement immédiat 4.2 déterminer les ressources potentielles permettant de réduire au minimum les obstacles et d optimiser les possibilités Intermédiaire ÉPT, BIT : MAM2950 /2

Accès au centre d activités sur les matériaux, utilisation d outils manuels de base.

Accès au centre d activités sur les matériaux, utilisation d outils manuels de base. COURS FAB1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : OUTILS ET MATÉRIAUX DE FABRICATION Débutant Aucun L élève acquiert des connaissances et des compétences en matière d utilisation des outils

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS FIN1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : INFORMATION FINANCIÈRE PERSONNELLE Débutant Aucun L élève explore les concepts qui touchent aux finances des particuliers, y compris le code

Plus en détail

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE Résumé PREFACE 2 INTRODUCTION 2 1. BUT ET CHAMP D APPLICATION 2 2. REFERENCES DOCUMENTAIRES ET NORMES 3 3. TERMES ET DEFINITIONS 3 4. POLITIQUE POUR UNE CONSOMMATION RAISONNEE (PCC) 3 5. RESPONSABILITE

Plus en détail

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ANNEXE 6 Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ÉQUIPE DE PRODUCTION Responsabilité et coordination Nom Titre Organisation

Plus en détail

Assurance qualité appliquée aux OMCLs, Rabat, 27&28 Novembre 2007. L. Lempereur, Coordinateur Qualité DLC

Assurance qualité appliquée aux OMCLs, Rabat, 27&28 Novembre 2007. L. Lempereur, Coordinateur Qualité DLC Rabat, 27&28 Novembre 2007 L. Lempereur, Coordinateur Qualité DLC Exigences ISO 17025 relatives au personnel résumées dans 2 chapitres : 4.1 Organisation Points généraux liés au management 5.2 Personnel

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

Accès à un poste de travail informatisé et à un logiciel de traitement de texte.

Accès à un poste de travail informatisé et à un logiciel de traitement de texte. COURS INF1030 : TRAITEMENT DE TEXTE 1 Niveau : Préalable : Description : Paramètres : Débutant Aucun L élève apprend à accomplir correctement des tâches liées à l utilisation d un logiciel de traitement

Plus en détail

Roche Diagnostics en France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics en France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Roche Diagnostics en France Manuel Qualité Sécurité Environnement Nos processus Les processus de notre Système de Management Intégré sont représentés ci-contre. Fonctionnement des processus Processus

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction PROCEDURE D ACCUEIL 1 Introduction Le processus d accueil d un nouvel arrivant est un processus clé du département des ressources humaines et qui malheureusement est souvent sous-estimé par ce dernier.

Plus en détail

Conseiller implantation de logiciel Milieu de la santé Supérieur immédiat : Vice-président opérations

Conseiller implantation de logiciel Milieu de la santé Supérieur immédiat : Vice-président opérations Poste En bref : En tant que Conseiller implantation de logiciel chez Gestion Portail Santé, vous pourrez contribuer à la croissance d une entreprise reconnue pour moderniser les résidences de personnes

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DUPERSONNEL DE SOUTIEN (PO 13) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL

Plus en détail

Culture d entreprise

Culture d entreprise SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Culture d entreprise BP 5158 101 Antananarivo - MADAGASCAR (261) 32 11 225 25 culturedentreprise@univers.mg www.univers.mg www.univers.mg SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE

INTRODUCTION GENERALE INTRODUCTION GENERALE Contrôle de Gestion I. Le Contrôle de Gestion 1. Définition Le contrôle de gestion est une forme de contrôle organisationnel. C est une forme de contrôle adaptée aux structures d

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

5321 Vente-conseil. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2011-06

5321 Vente-conseil. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2011-06 Formation professionnelle technique formation continue Direction de la formation continue du soutien 5321 Vente-conseil Fiches descriptives Reconnaissance des acquis des compétences FP2011-06 LISTE DES

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Brevet Professionnel BOULANGER

Brevet Professionnel BOULANGER Brevet Professionnel BOULANGER SESSION 2014 Epreuve de gestion appliquée E4 Epreuves ponctuelles Sous épreuve E41 Environnement économique et juridique et gestion de l entreprise Sous épreuve dossier E42

Plus en détail

POLITIQUE D'ACCESSIBILITÉ

POLITIQUE D'ACCESSIBILITÉ POLITIQUE D'ACCESSIBILITÉ But L objectif de cette politique est d assurer que la Lutheran Community Care Centre offre un environnement sécuritaire et accessible d une manière qui respecte la dignité et

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Politique adoptée par la Résolution CA-2013-2014-7 du conseil d administration du Conservatoire à sa 26 e séance ordinaire tenue

Plus en détail

QMS-QUA-03 Mesures correctives et préventives

QMS-QUA-03 Mesures correctives et préventives 1 Domaine et application 1.1 Objectif QMS-QUA-03 Mesures correctives et préventives Fournir une méthode efficace et uniforme d aborder les problèmes, les plaintes, les suggestions et les anomalies concernant

Plus en détail

Conseiller, Ressources humaines

Conseiller, Ressources humaines Conseiller, Ressources humaines Supérieur hiérarchique : Directeur, Ressources humaines Type d emploi : Permanent, temps plein Lieu de travail : Ottawa, Ontario Nombre heures par semaine : 37.5 Clôture

Plus en détail

GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE

GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE GÉNÉRALISTE OU DISTRIBUTION OBTENIR UN : BAC+2 (NIVEAU III) DIPLÔME INSCRIT AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES (RNCP) PUBLIC CIBLE PUBLIC Jeunes

Plus en détail

Politique pour l apprentissage en milieu communautaire

Politique pour l apprentissage en milieu communautaire Education Éducation 1. Énoncé de politique L apprentissage en milieu communautaire permet aux élèves de faire des stages auprès d organismes d accueil ou d employeurs en milieu communautaire afin d explorer

Plus en détail

Gestion commerciale LCA.8Z. Information : (514) 376-1620, poste 419

Gestion commerciale LCA.8Z. Information : (514) 376-1620, poste 419 Gestion LCA.8Z Information : (514) 376-1620, poste 419 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 35 unités 1/3. Buts généraux du programme Ce programme

Plus en détail

Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc.

Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc. Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc. 1. OBJET Le conseil d administration a délégué au Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie les fonctions

Plus en détail

PROFIL DU POSTE. GESTIONNAIRE, Opérations des Jeux

PROFIL DU POSTE. GESTIONNAIRE, Opérations des Jeux PROFIL DU POSTE GESTIONNAIRE, Opérations des Jeux Objectifs associés au poste Le ou la gestionnaire, Opérations des Jeux, gérera les volets opérationnel et logistique des préparatifs des Jeux qui lui ont

Plus en détail

Développement et assurance de la qualité au sein des Ecoles européennes

Développement et assurance de la qualité au sein des Ecoles européennes Schola Europaea Bureau du Secrétaire général Réf. : 2000-D-264-fr-2 Orig. : EN Développement et assurance de la qualité au sein des Ecoles européennes Document approuvé par le Conseil supérieur des Ecoles

Plus en détail

Politique de gestion des plaintes. La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités

Politique de gestion des plaintes. La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités Politique de gestion des plaintes La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités PRÉAMBULE L administration gouvernementale québécoise place au cœur de ses priorités la qualité

Plus en détail

INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE

INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE INSTRUCTION GÉNÉRALE 25-201 RELATIVE AUX INDICATIONS À L INTENTION DES AGENCES DE CONSEIL EN VOTE CHAPITRE 1 OBJET ET CHAMP D APPLICATION 1.1. Objet Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (les

Plus en détail

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE ISO 9001:2000 PARTIE 2-3 CHAPITRE par CHAPITRE 9001:2000, domaine Satisfaction du client par la prévention des N.C. (ISO 9001:1994) Appliquer efficacement le système pour répondre aux besoins du client

Plus en détail

GESTIONNAIRE DE STOCKS. Organigramme

GESTIONNAIRE DE STOCKS. Organigramme Organigramme Les valeurs qui font notre Entreprise Construire au quotidien une relation de confiance avec notre clientèle et la placer au cœur de nos préoccupations, c est répondre tous ensemble à un objectif

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail

CHAPITRE 2 DESCRIPTION DES POSTES

CHAPITRE 2 DESCRIPTION DES POSTES DESCRIPTION DES POSTES Une des premières choses à faire en gestion des ressources humaines est de déterminer les tâches, les qualifications et les habiletés requises pour exercer une fonction au sein de

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 Professeur superviseur Philippe Pelletier ppelletier@cmaisonneuve.qc.ca

Plus en détail

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Direction des études Août 2009 Préambule Fondé en 1917, le Collège Bart est un établissement d enseignement collégial privé autorisé

Plus en détail

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision DESCRIPTION DU POSTE Titre : Agent du service aux donateurs Département : Collecte de fonds Supérieur hiérarchique : Directeur de la collecte de fonds Supervision : Personnel et bénévoles du service aux

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE LA GESTION DES RESSOURCES EN PERSONNEL DE DIRECTION ET DE LA RÉMUNÉRATION

MANDAT DU COMITÉ DE LA GESTION DES RESSOURCES EN PERSONNEL DE DIRECTION ET DE LA RÉMUNÉRATION MANDAT DU COMITÉ DE LA GESTION DES RESSOURCES EN PERSONNEL DE DIRECTION ET DE LA RÉMUNÉRATION Le conseil d administration a mis sur pied le comité de la gestion des ressources en personnel de direction

Plus en détail

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA DESCRIPTION DU POSTE D INTERVENANT-PIVOT Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA Titre : Intervenant-pivotRelève du : Gestionnaire du programme Programme : Services de soutien communautaireapprouvé

Plus en détail

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE CONSTANTIN Maurice Prestataire de Formation n 96 97 30382 97 81 av du Gal de Gaulle 97300 Cayenne Tél : 0594 29 29 42 maurice.constantin@amesco.net secretaire.amesco@orange.fr PROGRAMME FORMATION NEGOCIATION

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

SERVICES AUX PERSONNES ESTHETICIEN/ESTHETICIENNE EFFECTUER UN SOIN VISAGE

SERVICES AUX PERSONNES ESTHETICIEN/ESTHETICIENNE EFFECTUER UN SOIN VISAGE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 8 SERVICES AUX PERSONNES ORIENTATION D'ETUDES : ESTHETICIEN/ESTHETICIENNE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE EFFECTUER UN SOIN VISAGE FORMATION EN COURS DE CARRIERE

Plus en détail

Anglais CAHIER- PROGRAMME

Anglais CAHIER- PROGRAMME Anglais CAHIER- PROGRAMME Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte. NOTE : Tous les renseignements contenus dans ce document

Plus en détail

FICHE DE FONCTION - 04

FICHE DE FONCTION - 04 FICHE DE FONCTION - 04 ANIMATEUR/EDUCATEUR de classe 1 INTITULE DE LA FONCTION : animateur/éducateur RELATIONS HIERARCHIQUES L animateur/éducateur de classe 1 exerce ses fonctions sous la responsabilité

Plus en détail

Gérer votre programme Frequent Flyer - administrer les tâches et répondre aux défis (Module FFP 001)

Gérer votre programme Frequent Flyer - administrer les tâches et répondre aux défis (Module FFP 001) Gérer votre programme - administrer les tâches et répondre aux défis (Module FFP 001) Améliorer les compétences et le niveau de confiance des personnes responsables pour la gestion du programme Une journée

Plus en détail

Conseiller technique glisse. Responsable d équipe glisse (location/atelier) Conseiller technique cycle. Responsable d équipe cycle

Conseiller technique glisse. Responsable d équipe glisse (location/atelier) Conseiller technique cycle. Responsable d équipe cycle Responsable d équipe glisse (location/atelier) Conseiller technique cycle Responsable d équipe cycle Métiers spécifiques du commerce Environnement métier Intitulé du métier : Conseiller technique glisse

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE (ONGLET 37) Processus de consultation Comité de la politique linguistique 16 mars 2010 Comité de consultatif de gestion 23 mars 2011 Comité de parents 28 mars 2011 Comité de participation

Plus en détail

CHARTE D AUDIT INTERNE

CHARTE D AUDIT INTERNE CHARTE D AUDIT INTERNE adoptée par le Conseil des gouverneurs le 26 mars 2013 Centre de recherches pour le développement international Ottawa, Canada Assurances et conseils afin de soutenir le développement

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE 1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE Cette méthode, fruit de retours d expériences, permet de maîtriser un projet QSE et d atteindre l objectif de certification. C est une véritable «feuille

Plus en détail

VAE. Licence professionnelle MANAGEMENT DE L EVENEMENTIEL

VAE. Licence professionnelle MANAGEMENT DE L EVENEMENTIEL VAE Licence professionnelle MANAGEMENT DE L EVENEMENTIEL Une fois la candidature à la VAE validée auprès du service Formation continue de l IUT de Bayonne, le candidat doit préparer un dossier de VAE (composé

Plus en détail

Examen des pratiques de gestion du risque d atteinte à la réputation Principes, observations et prochaines étapes

Examen des pratiques de gestion du risque d atteinte à la réputation Principes, observations et prochaines étapes Examen des pratiques de gestion du risque Principes, observations et prochaines étapes Contexte Le présent document n est pas une ligne directrice. Il a pour objet de communiquer les principes de base

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

Métier et formation. Tâche : ensemble d opérations professionnelles à réaliser pour atteindre une compétence.

Métier et formation. Tâche : ensemble d opérations professionnelles à réaliser pour atteindre une compétence. Module : Filière : TSGE 1 ère Partie : Informations sur le métier de gestionnaire a) Définitions : Poste de travail : il s agit d un lieu d intervention où des moyens matériels sont mis à la disposition

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION DE L APLNB/ABPNB

PLAN DE COMMUNICATION DE L APLNB/ABPNB Général L élaboration d un plan de communication pour l Association a été reconnue comme une action essentielle pour la réalisation du Plan stratégique de l ABPNB 2009-2012. Un groupe de travail de quatre

Plus en détail

~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~

~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~ CHARTE DU COMITÉ DU RISQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION ~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~ Principales responsabilités Approuver le cadre de gestion des

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE PLACEMENT DU FONDS DE PENSION BANQUE DU CANADA

MANDAT DU COMITÉ DE PLACEMENT DU FONDS DE PENSION BANQUE DU CANADA 24 septembre 2013 MANDAT DU COMITÉ DE PLACEMENT DU FONDS DE PENSION BANQUE DU CANADA 1. Introduction La Banque du Canada (la «Banque») est l administrateur du Régime de pension de la Banque du Canada (le

Plus en détail

Politique de développement et de gestion des ressources humaines

Politique de développement et de gestion des ressources humaines RÈGLEMENT N 3 Politique de développement et de gestion des ressources humaines Adopté par le Conseil d administration Le 26 mars 1996 - Résolution n o 1931 Table des matières I. Préambule... 3 II. Objectifs

Plus en détail

Principaux domaines d'expertise

Principaux domaines d'expertise Principaux domaines d'expertise Élaborer des stratégies, programmes, plans et indicateurs de durabilité Politiques, procédures et plans environnementaux et/ou de durabilité de la société Les règlements

Plus en détail

Guide d application : Compétences de base des administrateurs (Catégorie 1)

Guide d application : Compétences de base des administrateurs (Catégorie 1) 4711 Yonge Street Suite 700 Toronto ON M2N 6K8 Telephone: 416-325-9444 Toll Free 1-800-268-6653 Fax: 416-325-9722 4711, rue Yonge Bureau 700 Toronto (Ontario) M2N 6K8 Téléphone : 416 325-9444 Sans frais

Plus en détail

1. Contact avec la clientèle

1. Contact avec la clientèle 1. Contact avec la clientèle Objectif évaluateur 1.1.1 Mener des entretiens Cet objectif est mis en œuvre et évalué en entreprise. Les bases théoriques sont fournies à l école. Je comprends les énoncés

Plus en détail

4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034)

4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034) 4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034) Processus de consultation dépôts: CCG - 15 février 2011 CPC - 17 février 2011 Conseil des commissaires - 22 février 2011 La présente politique s

Plus en détail

Annexe 3. GRILLE D ANALYSE à la disposition des jurys VAE. 1 er angle de lecture : (le niveau d emploi du candidat)

Annexe 3. GRILLE D ANALYSE à la disposition des jurys VAE. 1 er angle de lecture : (le niveau d emploi du candidat) Annexe 3 GRILLE D ANALYSE à la disposition des jurys VAE 1 er angle de lecture : (le niveau d emploi du candidat) Au vu de l intitulé de l emploi, de la rémunération, de l éventuelle position dans une

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE. PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015)

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE. PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015) École de réadaptation Programme de physiothérapie DOCUMENT DE RÉFÉRENCE PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015) Préparé par Direction

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE VALORISATION DE LA LANGUE FRANÇAISE Service émetteur : Direction des études Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 20

Plus en détail

Recommandations pour MS event!

Recommandations pour MS event! Recommandations pour MS event! I) BILAN ET DIAGNOSTIC A- BILAN MS com!, agence de communication spécialisée dans l édition et la communication globale, souhaite mettre en place une stratégie de communication

Plus en détail

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 Auto-évaluation Chapitre 10 Auto-évaluation Section Sujet traité Page 10000 Résumé.. 10-2 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 10200 Lettre déclarative de responsabilité.. 10-4 10300 Résolution

Plus en détail

POLITIQUE SUR L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN FORMATION GÉNÉRALE À L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE SUR L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN FORMATION GÉNÉRALE À L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Code : SE 1998 01 En vigueur : Approbation : Marcien Proulx directeur général POLITIQUE SUR L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN FORMATION GÉNÉRALE À L ENSEIGNEMENT

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Communication dans un réseau informatique INF-2101-1. Programme d études Informatique

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Communication dans un réseau informatique INF-2101-1. Programme d études Informatique DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Cours Communication dans un réseau informatique INF-2101-1 Programme d études Informatique Septembre 2008 Éléments de la définition du domaine d évaluation La définition

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN

LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN DÉFINITION l'ensemble des moyens dont dispose une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable LA CONCEPTION TRADITIONNELLE

Plus en détail

C.A.P. ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE PARFUMERIE

C.A.P. ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE PARFUMERIE C.A.P. ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE PARFUMERIE (Arrêté du 22 avril 2008) EP2 : VENTE DE PRODUITS ET DE PRESTATIONS DE SERVICES Consignes académiques pour la forme ponctuelle En attente de consignes nationales

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

MODULE 3 - Gestion Introduction Résultats visés... Fonctions de gestion. Compétences de gestion. Prendre des décisions...

MODULE 3 - Gestion Introduction Résultats visés... Fonctions de gestion. Compétences de gestion. Prendre des décisions... - Introduction 41 Résultats visés... 41 Fonctions de gestion. 42 Compétences de gestion. 43 Prendre des décisions... 44 Rédaction d un CV ou d une biographie. 45 40 Introduction : Le présent module permettra

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 1.0 PRÉAMBULE L adoption d une politique linguistique à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin s inscrit dans le Plan d action pour l amélioration

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

FICHE D EVALUATION ANNUELLE

FICHE D EVALUATION ANNUELLE FICHE D EVALUATION ANNUELLE Objectifs de la fiche d évaluation annuelle L évaluation porte sur le travail accompli par le collaborateur. Elle n est pas un jugement, mais une évaluation, pas sur ce qu il

Plus en détail

Mention complémentaire vendeur spécialisé en produits techniques pour l habitat RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

Mention complémentaire vendeur spécialisé en produits techniques pour l habitat RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 1. Définition Vendeur spécialisé dans plusieurs familles de produits, le titulaire de la mention complémentaire «vendeur spécialisé en produits techniques pour

Plus en détail

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du conseil d administration 1

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du conseil d administration 1 1 1. OBJET (1) Les membres du conseil d administration ont le devoir de surveiller la gestion des affaires tant commerciales qu internes de la Banque CIBC. Le conseil d administration donne, à la fois

Plus en détail

CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL

CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL Coopératives de services financiers Publication initiale : Décembre 2007 Mise à jour : TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction... 3 2. Principes généraux...

Plus en détail

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus dans une entreprise

Plus en détail

Principes de management de la qualité

Principes de management de la qualité Principes de management de la qualité Hassen Ammar, consultant formateur en management PLUS CONSEIL: www.plusconseil.net PLUS CONSEIL ISO 9000 Les 8 huit principes de management Principe 1 Orientation

Plus en détail

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité :

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité : Planification Activité : FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES Les directrices et directeurs d école peuvent se servir de la présente liste de contrôle pour vérifier si les ressources

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN COMPTABILITE

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN COMPTABILITE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 (Modifie et abrège le profil en date

Plus en détail

ANNEXE I. Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale

ANNEXE I. Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale ANNEXE I Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale Le Département des Hauts-de-Seine substitue, à titre expérimental, au titre

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Création informatique INF-2102-1. Programme d études Informatique

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Création informatique INF-2102-1. Programme d études Informatique DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Cours Création informatique INF-2102-1 Programme d études Informatique Septembre 2008 Éléments de la définition du domaine d évaluation La définition du domaine d évaluation

Plus en détail

PROMOTION DES SERVICES DU C.P.E.

PROMOTION DES SERVICES DU C.P.E. PROMOTION DES SERVICES DU C.P.E. Il est important pour le CPE de se différencier par une approche axée sur la valeur ajoutée. Vous découvrirez en lisant nos objectifs que notre approche marketing sera

Plus en détail

Guide 2. Autoformation. Pour le chef de projet

Guide 2. Autoformation. Pour le chef de projet Guide 2 Principes fondamentaux de la fonction de chef de projet Autoformation Pour le chef de projet Objectifs d apprentissage Après avoir lu la ressource Guide des principes fondamentaux de la fonction

Plus en détail

1/5. Ce document n a pas de valeur officielle. Les textes ayant force de loi sont ceux parus dans la Gazette officielle du Québec.

1/5. Ce document n a pas de valeur officielle. Les textes ayant force de loi sont ceux parus dans la Gazette officielle du Québec. Ce document n a pas de valeur officielle. Les textes ayant force de loi sont ceux parus dans la Gazette officielle du Québec. Règlement sur les normes d équivalence de diplôme ou de formation aux fins

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») 1. Généralités CHARTE DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité la gouvernance

Plus en détail