Plan de commercialisation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan de commercialisation"

Transcription

1 Plan de commercialisation

2 Plan de commercialisation Organigramme VAliDATiON Du POSiTiONNEMENT ET DE la MiSSiON STrATÉGiES MArKETiNG MESSAGE PuBliciTÉ relations PuBliQuES PrOMOTiONS radio AcTiViTÉS SOciAlES information coupons-rabais TÉlÉViSiON ÉcHANTillONS imprimés ETc. ETc. VENTES

3 Table des matières OrGANiGrAMME 2 PlAN DE commercialisation 4 1. OBJEcTiFS 4 2. contenu Du PlAN DE commercialisation 4 3. ANAlYSE DE la SiTuATiON 5 4. OBJEcTiFS ViSÉS PAr l ENTrEPriSE Exemples d objectifs d affaires 5 5. POSiTiONNEMENT 6 6. MESSAGE 6 7. choix DES OuTilS DE commercialisation Quel est le meilleur outil permettant de rejoindre votre clientèle? Prenez des décisions! 9 8. ÉlABOrATiON Du MATÉriEl PrOMOTiONNEl ET PuBliciTAirE Élaboration du concept visuel et graphique Réalisation technique et production BuDGET ET ÉcHÉANciEr Différentes méthodes utilisées pour calculer le budget à allouer aux outils de commercialisation Quand doit-on investir en commercialisation? NOTES DE rendement 13 3

4 Plan de commercialisation 1. OBJEcTiFS Les objectifs de la commercialisation en marketing sont d informer, de persuader et d inciter à l achat. Il s agit de faire ressortir aux yeux des clients actuels et potentiels les avantages et les bénéfices que procurera l utilisation de vos produits ou services. L entreprise doit démontrer qu elle répond aux attentes de ses clients potentiels et qu elle a un positionnement intéressant par rapport à ses concurrents. Le plan de commercialisation est donc un élément majeur de votre plan marketing puisqu il permettra de : Faire connaître votre entreprise ; Promouvoir vos produits ou services ; Dégager une image de marque ; Développer un sentiment d appartenance ; Vous distinguer en fonction des critères sur lesquels vous avez choisi de vous positionner. Certaines conditions de base doivent être remplies pour que les consommateurs veuillent ou puissent acheter un produit ou un service : Ils doivent ressentir le besoin et le désir de se procurer une certaine catégorie de produits ou de services pour satisfaire un besoin ou un désir particulier ; Ils doivent percevoir vos produits ou services comme pouvant satisfaire ce besoin ; Ils doivent avoir une attitude suffisamment favorable envers vos produits ou services pour penser les acheter ; Les produits ou services doivent être facilement accessibles ; Les consommateurs doivent pouvoir se les offrir ; ce qui implique un pouvoir d achat de la clientèle visée. Pour être efficace, l entreprise doit donc bien connaître la clientèle qu elle cible, préparer un message qui sera compris et utiliser un (ou plusieurs) outils de communication qui pourront la rejoindre adéquatement. L élaboration de votre plan de commercialisation vous permettra de déterminer les actions que vous devez poser et les outils que vous utiliserez pour atteindre les objectifs de votre entreprise tout en respectant le budget dont vous disposez. 2. contenu Du PlAN DE commercialisation Analyse de la situation (diagnostic) ; Objectifs d affaires ; Positionnement ; Message ; Choix des outils ; Concept visuel et graphique ; Réalisation technique et production ; Budget et échéancier de réalisation ; Moyens de contrôle. 4

5 3. ANAlYSE DE la SiTuATiON Si ce n est déjà fait, vous devez analyser : l ENVirONNEMENT EXTErNE DE VOTrE ENTrEPriSE Votre secteur d activité Les différents facteurs ou tendances qui pourraient avoir de l influence sur votre secteur d activité et votre entreprise (Politique, Économique, Social, Technologique, Environnemental : PESTE). Votre clientèle Ses caractéristiques, ses besoins et ses désirs. la place et la distribution Les réseaux de distribution (agents de distribution, grossistes, détaillants), ainsi que sur le nombre de points de vente, le territoire couvert, les nouveaux débouchés d affaires, etc. Si vous avez pignon sur rue, vous avez évalué l emplacement, le local, son aménagement, la disposition des produits, etc. les communications L image projetée, la notoriété, la visibilité, l atteinte des objectifs visés en relation avec les outils utilisés au cours de l année précédente, etc. Vous avez validé l image de votre entreprise auprès de votre clientèle. Votre concurrence Ses forces, ses limites, vos avantages. l ENVirONNEMENT interne DE VOTrE ENTrEPriSE Les ressources humaines, matérielles et financières, vos forces et vos limites. Vous avez également révisé les éléments de votre plan marketing et pris des décisions stratégiques sur : Vos produits et services Leur qualité, leur forme, le choix de couleur, l emballage, les forfaits, la décision d en ajouter, d en retirer, de modifier la gamme des produits ou services, etc. les prix de vos produits ou services Bas de gamme : production de masse ; Haut de gamme : sur mesure, exclusivité, etc. Vous avez révisé les conditions générales de vente, les pratiques de vos concurrents, la capacité de payer de la clientèle visée, la rentabilité pour votre entreprise, etc. 4. OBJEcTiFS ViSÉS PAr l ENTrEPriSE À ce stade, préciser vos objectifs d entreprise vous aidera à formuler votre message et à préparer votre plan de commercialisation. 4.1 EXEMPlES D OBJEcTiFS D AFFAirES Augmenter, améliorer ou maintenir la notoriété, la visibilité, l image ; le chiffre d affaires de l entreprise ou les ventes par catégories de produits ou de services ; la rentabilité de l entreprise pour certains produits ou services ; la part du marché de l entreprise ; la quantité de produits vendus, de produits fabriqués ; le nombre d heures à facturer pour les services ; les clients existants ; le taux de satisfaction de la clientèle ; le territoire de distribution (nouveaux débouchés d affaires, nouveaux points de vente) ; la présence chez les intermédiaires (nombre, superficie occupée, etc.). 5

6 5. POSiTiONNEMENT Vous avez déterminé un positionnement pour votre entreprise : vous avez identifié des critères sur lesquels vos clients potentiels se basent pour sélectionner un fournisseur ou un commerce. À cette étape, vous devez vous référer aux critères d achat les plus importants pour vos clients et comment vous vous situez, dans leur esprit, par rapport à vos concurrents. C est à partir de ces axes que les messages que vous diffuserez à vos clients seront construits et que votre plan de communication sera établi. 6. MESSAGE Vous connaissez : Votre clientèle cible ; Vos concurrents, leurs forces et leurs limites ; Les caractéristiques, les avantages et les bénéfices des produits et services que vous voulez mettre en marché ; Le prix pour vos produits et services ; Le réseau de distribution que vous voulez utiliser ; Vos objectifs d affaires ; L image que vous voulez projeter. C est à partir de tous ces éléments que vous devez bâtir votre message et votre stratégie de communication. Vous devez déterminer ce que vous voulez dire à la clientèle identifiée et de quelle manière vous souhaitez être perçu par rapport à vos concurrents. Soyez cohérent! Vous pouvez choisir de communiquer : Votre positionnement, votre image ; Les caractéristiques techniques qui démarquent vos produits et vos services de ceux des concurrents ; Les besoins ou désirs qui seront comblés par l achat de vos produits ou services ; Les bénéfices qu en retireront vos clients ; Une promotion spéciale à durée limitée ; Une activité de relations publiques avec la clientèle visée ; Etc. Exemple : Le message peut répondre à un besoin ou à un désir : Qu est-ce que le client achète? Une laveuse ou des vêtements propres? De la fiabilité? De la durabilité? La sécurité d un bon service après vente? Le message doit : Capter l attention ; Être clair, précis et facile à comprendre : énoncez clairement les avantages et bénéfices de faire affaire avec vous ; Refléter clairement votre positionnement ; Être sincère, il doit faire référence à des choses vraies : si vous dites que vous pouvez livrer la marchandise en moins de 20 minutes, ça doit être vrai! ; Être formulé dans un langage susceptible de rejoindre votre clientèle cible : référez-vous au profil sociodémographique de votre clientèle ; Être véhiculé par les bons véhicules promotionnels : ce choix dépend de la clientèle cible, du message à communiquer et des ressources de l entreprise ; Convaincre et pousser à l action. 6

7 7. choix DES OuTilS DE commercialisation 7.1 QuEl EST le MEillEur OuTil PErMETTANT DE rejoindre VOTrE clientèle? De nombreux moyens de commercialisation sont possibles, vous devez en faire l analyse et essayer d identifier ceux qui conviennent le mieux pour véhiculer votre message, atteindre vos objectifs d entreprise, rejoindre la clientèle visée et respecter votre budget. Une bonne combinaison de plusieurs outils de commercialisation est souvent efficace. Les principaux outils de commercialisation sont : La publicité pour susciter la curiosité, l intérêt et le désir d achat de la clientèle (résultats de moyen terme à long terme) ; Les relations publiques pour se bâtir une crédibilité (résultats de moyen à long terme) ; Le marketing direct pour informer la clientèle potentielle ou le public de l existence de votre entreprise, de ses produits ou services (résultats de court à moyen terme) ; La promotion pour inciter la clientèle à essayer vos produits, à les acheter dans l immédiat (résultats à court terme) ; La sollicitation et la vente qui est la manière la plus directe d établir un lien avec la clientèle (résultats à court terme). la PuBliciTÉ La publicité contribue à forger l image, à augmenter la notoriété de l entreprise. Elle diffuse un message auprès de l ensemble ou d une partie de la clientèle cible. Elle permet de faire connaître votre entreprise. Le contenu (aspects visuels et écrits) doit susciter la curiosité, l intérêt et éventuellement le désir d achat. Elle génère des résultats de moyen à plus long terme. Elle peut aussi servir de véhicule pour annoncer vos promotions. QUELQUES QUESTIONS Quel message dois-je véhiculer pour rejoindre ma clientèle cible? Quels médias seraient les plus susceptibles de rejoindre ma clientèle cible? À quelle époque de l année dois-je faire de la publicité? Y a-t-il des moments plus favorables? À CONSIDÉRER La publicité exige des budgets souvent importants ; Elle ne génère pas nécessairement des ventes immédiates ; Certaines clientèles sont plus difficiles à rejoindre par la publicité. 7

8 les relations PuBliQuES Elles servent principalement à influencer favorablement l attitude des clients potentiels à l endroit d une entreprise. Les relations publiques se font dans tous les endroits que vous fréquentez et que vous pouvez utiliser pour faire connaître votre entreprise. Cette forme de communication est en général peu coûteuse et peut être très efficace. Avant d investir en publicité ou en promotion, essayez d établir des liens de confiance avec des personnes influentes dans votre secteur d activité ou dans les réseaux que fréquente votre public cible. PISTES DE RÉFLEXION Identifiez des endroits où vous avez intérêt à vous faire connaître : consommateurs potentiels, référents, réseaux d affaires, personnalités importantes dans votre secteur d activité, politiciens, etc. Exemples d activités de relations publiques : voir Annexe 1 l information L information fait partie des relations publiques. Elle peut être utilisée pour attirer l attention et diffuser des renseignements utiles susceptibles de valoriser votre entreprise, vos produits et vos services et qui peuvent intéresser vos clients potentiels ou actuels, des personnes influentes, des journalistes, etc. Elle peut annoncer un événement entourant votre entreprise : inauguration de vos nouveaux locaux, création d emploi, participation à un concours. Elle peut concerner des particularités de vos produits ou services : méthodes de production innovatrices, amélioration des mesures de protection de l environnement, etc. QUELQUES QUESTIONS Quel type d information pourrait intéresser certains consommateurs ou un public particulier? Qu est-ce qui peut intéresser qui? Exemples de véhicules d information : voir Annexe 1 la PrOMOTiON La promotion vise à influencer les habitudes et attitudes des clients potentiels et provoquer une réaction à court terme : essayer, acheter, fidéliser. QUELQUES QUESTIONS Comment inciter les clients que nous avons ciblés à faire un premier achat chez nous? Que pouvons-nous faire pour que nos clients actuels achètent davantage? Est-ce que la promotion que nous avons choisie va contribuer à attirer de la clientèle à long terme ou uniquement pendant la durée de la promotion? À CONSIDÉRER Vous réduisez votre marge de profit même si vous augmentez le volume de vos ventes pour une courte période ; Vous risquez d attirer des clients qui achètent uniquement des produits et services à rabais ; Vous pouvez diminuer votre crédibilité et nuire à votre image. Exemples de promotion : voir Annexe 1 8

9 7.2 PrENEZ DES DÉciSiONS! QuElS OuTilS DE communication utiliser? Vous pouvez élaborer votre plan de communication en prévoyant utiliser une combinaison de plusieurs outils de communication. QUELQUES QUESTIONS À VOUS POSER AVANT DE DÉCIDER OÙ ET COMMENT INVESTIR Quel est votre budget? Quel est le comportement d achat de votre clientèle? Où votre clientèle se renseigne-t-elle pour combler ses besoins et désirs? Pour chaque outil de communication que vous aurez choisi, vous devez spécifier les activités qui seront réalisées ainsi que : La période de l année où ces activités se réaliseront ; Les objectifs visés pour chaque activité ; Le budget consacré ; Les moyens de contrôle pour évaluer les résultats. Tous les outils ou méthodes que vous choisirez et développerez pour faire connaître vos produits et services et les vendre doivent : les PrATiQuES DANS VOTrE SEcTEur D AcTiViTÉ Il peut être utile d innover en matière de promotion et publicité mais vous devez d abord connaître les moyens utilisés par vos concurrents. Vous pourrez juger de l efficacité de leurs moyens et en développer des nouveaux plus performants, plus originaux. Attention! Ne perdez pas de vue le budget dont vous disposez et analysez-le en fonction des r ésultats attendus sur vos ventes. À CONSIDÉRER Aucune activité de communication ne peut être efficace si elle ne rejoint pas la clientèle cible au bon endroit au bon moment! Aucune activité de communication ne peut imposer une entreprise, un produit ou un service que la clientèle ne veut pas! Aucune activité de communication ne peut contribuer à vendre un produit ou un service s il est difficilement accessible! Les activités de communication peuvent avoir un effet néfaste si le message ne correspond pas à ce qui est réellement proposé. Être en lien avec votre mission ; Dégager une image conforme au positionnement que vous avez choisi ; Être parfaitement cohérents entre eux ; Rejoindre de la manière la plus simple et directe votre clientèle cible ; Tenir compte du budget dont vous disposez ; Convenir au secteur d activité dans lequel vous opérez. 9

10 8. ÉlABOrATiON Du MATÉriEl PrOMOTiONNEl ET PuBliciTAirE 8.1 ÉlABOrATiON Du concept ViSuEl ET GrAPHiQuE L élaboration du concept visuel et graphique de votre entreprise peut être faite à l interne ou par des professionnels en communication ; Identifiez votre entreprise! Le nom, le logo et le slogan sont les premières vitrines sur le public ; Ils doivent être cohérents avec le positionnement de votre entreprise ; Il est recommandé de valider auprès de la clientèle cible les résultats de la recherche visuelle et rédactionnelle avant d entreprendre la finalisation du matériel promotionnel. Testez et validez le concept et le message! 8.2 réalisation TEcHNiQuE ET PrODucTiON Vous pouvez faire affaire avec des professionnels ou faire vous-même votre matériel promotionnel ; Prévoyez les différentes étapes, un budget et un échéancier pour chaque étape ; Soyez cohérent avec votre positionnement et votre message! 9. BuDGET ET ÉcHÉANciEr On doit tenir compte de différents éléments : Le secteur d activité de votre entreprise ; Le chiffre d affaires et la part du marché ; Le montant des dépenses publicitaires dans votre secteur ; Le nombre d années d opération : démarrage, croissance, maturité ; Votre capacité à créer des contacts et des événements gratuits. La communication, si elle est efficace, n est pas une dépense, mais un investissement. 9.1 DiFFÉrENTES MÉTHODES utilisées POur calculer le BuDGET À AllOuEr AuX OuTilS DE commercialisation MÉTHODE : Pourcentage (%) fixe du chiffre d affaires : 3 %, 7 %, 10 % Ou Pourcentage (%) de contribution par unité vendue AVANTAGES Facile à calculer ; Une seule décision à prendre ; Facile à gérer : quand il n y a plus d argent, on arrête. limites Comment déterminer le %; Tendance à oublier la stratégie au profit de la gestion comptable ; Concentrer les dépenses en début d année sans trop prévoir de stratégies. 10

11 MÉTHODE : Budget ajusté sur celui des concurrents AVANTAGES Vous avez autant de visibilité que vos concurrents ; limites Difficulté de calculer les frais des concurrents ; Donne l impression que l on considère que les concurrents sont plus stratégiques. MÉTHODE : Budget ajusté aux activités que l on veut réaliser AVANTAGES Plus adapté à votre entreprise et à sa capacité financière. limites Peut coûter très cher si la planification n est pas adéquate et les cibles mal identifiées. MÉTHODE : Budget basé sur l historique de l entreprise (c est-à-dire les budgets des années passées). AVANTAGES Si les résultats des années antérieures sont probants, cette méthode est facile à calculer ; Une seule décision à prendre. limites Ne tient pas compte de l environnement et du contexte actuel ; Ne remet pas en question les stratégies passées et n en prévoit pas de nouvelles. 9.2 Quand doit-on investir en commercialisation? Les consommateurs achètent des produits et / ou services lorsqu ils le jugent opportun. Vous devez donc suivre la même logique avant d investir. Vous devez d abord tenir compte du laps de temps entre la prise de conscience d un besoin à combler et le moment de l achat. Le processus varie selon le type de besoin à combler et le risque qui y est associé. Le risque est normalement associé à l importance du montant à débourser pour combler le besoin. Pour un produit ou un service d achat réfléchi (biens durables tels qu une automobile, des appareils électroménagers) : Comme le prix de ces produits est élevé, le consommateur aura tendance à comparer plusieurs critères : les différentes marques, les prix, la qualité, le service après-vente, etc. Le processus se compte en termes de mois car les risques financiers sont grands. Pour un produit ou un service spécialisé (tel qu un parfum, des vêtements de marque) : Les consommateurs ont moins tendance à magasiner et à comparer les prix. Par contre, ils sont prêts à faire les efforts pour se rendre à l endroit où le produit ou le service est disponible car les risques sociaux liés à l achat sont importants. Le processus se compte habituellement en termes de semaines. Pour un produit ou un service de consommation courante (tel que l achat du contenu d un panier d épicerie) : Le prix unitaire à l achat étant relativement faible limite les efforts de recherche de la part du consommateur. Le processus se compte en termes de jours ou d heures, car peu de risques sont associés à l achat. Votre entreprise devrait investir environ 60 % de son budget de commercialisation pour la période de recherche d information initiale par le consommateur, l objectif étant de figurer parmi la liste des entreprises qu il aura retenues. 11

12 Pour la période précédant l achat, votre entreprise devrait investir environ 30 % de son budget de commercialisation pour indiquer aux consommateurs retardataires de considérer votre entreprise au moment de leur recherche d information. Vous investirez la balance de votre budget en commercialisation (environ 10 %) en cours de période forte, le but étant de rappeler l existence de votre entreprise (publicité de rappel). Simple question de logique : en période forte, les gens sont naturellement acheteurs. À CONSIDÉRER Vous avez prévu une campagne publicitaire et de promotion Êtes-vous capable de répondre à une augmentation de la demande? Votre personnel est-il prêt (au courant, connaissance des produits, capacité de compléter les formulaires)? Vos fournisseurs sont-ils prêts? Exemple : Vous vendez du chocolat - la décision d achat est habituellement assez courte. Périodes fortes % des ventes annuelles Budget de commercialisation Noël 15 % 15 % Échéancier de réalisation Fin novembre et début décembre Saint-Valentin 20 % 20 % Fin janvier et début février Pâques 30 % 30 % Fête des mères 5 % 5 % Un mois avant Pâques et plus intensément pendant la Semaine Sainte Deux semaines avant la Fête des mères 12

13 10. indices DE rendement Comparez les objectifs fixés pour votre entreprise avec les résultats obtenus avec les montants investis. communications OBJEcTiFS ViSÉS MOYENS DE contrôle Publicité Relations publiques Marketing direct Notoriété Image Positionnement Visibilité - Demandez à vos clients où ils ont vu la publicité ou comment ils ont entendu parler de vous ; - Nombre de demandes d information ou de rendez-vous ; - Perception de la valeur, de la qualité de vos produits et services par les clients ; - Quantités vendues ou nombre d heures facturées ; - Part de marché ; - Fréquentation des clients au point de vente ; - Nouveaux clients ou rétention des clients actuels ; - Valeur des commandes. Promotion Augmentation des ventes - Mesure de l achalandage avant et après la publicité ou la promotion ; - Demandez à vos clients leur appréciation de la promotion choisie ; - Quantité de coupons reçus ; - Ventes (brutes ou nettes) ; - Quantités vendues ou nombre d heures facturées ; - Nombre de demandes d essai. 13

14 Notes 14

15 Notes 15

16 93, RUE WELLINGTON NORD, SHERBROOKE (QUÉBEC) J1H 5B6 TÉLÉPHONE TÉLÉCOPIEUR Note : Les appellations qui s appliquent à des personnes visent autant les femmes que les hommes. L emploi du masculin est utilisé uniquement dans le but de faciliter la lecture du texte Tous droits réservés. Cet outil ne peut être reproduit ou utilisé sans l autorisation de PGE

17 plan de commercialisation Annexes 1 à 3

18 Annexe 1 outils de commercialisation PROMOTION RELATIONS PUBLIqUES PUBLICITÉ Objectifs : Objectifs : Objectifs : - Augmenter le désir d achat ; - Mener à l action. - influencer favorablement l attitude des clients potentiels à l endroit d une entreprise ; - Augmenter la notoriété. - faire connaître les produits et services ; - Augmenter la notoriété, la visibilité, l image. - s adresse plus directement aux acheteurs actuels ou potentiels. - S adressent à une partie du public cible ou à des personnes pouvant influencer le public cible. - S adresse à l ensemble ou à une grande partie du public cible. Promotion aux consommateurs Participation à des événements Support publicitaire - Les essais : échantillons, essais gratuits 30 jours, etc. ; - coupons rabais, bons de réduction ; - rabais temporaires ; - Articles en prime ou objets promotionnels ; - Activités pour créer de l achalandage : spectacles, personnalité invitée, prix spéciaux certains jours de la semaine ; - concours ou tirages ; - cartes fidélité : donner un escompte sur les ventes après 10 achats, etc. ; - Formats bonis. - salons ; - expositions ; - colloques ; - Mondanités d affaires ; - Participation à des réseaux d affaires professionnels / spécialisés ; - Participation aux activités des organismes du milieu ; - commandites d événements ; - Visite de votre entreprise (portes ouvertes) ; - communiqué ou conférence de presse ; - informations auprès de journalistes ou de certains publics (événements, création d emploi, gagnant d un concours, innovation dans les moyens de production, etc.). - télévision, radio ; - Journaux (incluant publi-reportage) ; - revues ; - répertoires spécialisés ; - site internet ; - cassettes, cd-rom (audio, vidéo) ; - Pages jaunes du bottin téléphonique ; - enseigne ou affichage extérieur ; - distribution de feuillets ; - emballage (produit) ; - Véhicule publicitaire. Promotion aux intermédiaires ou distributeurs MARKETINg DIRECT (information) Matériel imprimé - réduction de prix ou rabais de quantité ; - Offres de produits ou remises ; - Foires ou salons professionnels ; - Publicité sur les lieux de vente ; - concours de vente ; - Publicité de groupe. - lettres ou envois personnalisés ; - Publipostage ; - Télémarketing ; - groupes de discussions ; - sondages ; - cartes (satisfaction, suggestion, souhaits) ; - Dégustations, démonstrations ; - kiosques d information. - Logo ; - cartes d affaires, affiches, autocollants ; - dépliants, pochettes ou brochures corporatives ; - Papeterie corporative (enveloppes, factures, contrats, estimation, lettres à en-tête) ; - catalogue, circulaires ; - Liste de prix ; - rapport annuel ; - cv corporatif. 2

19 Annexe 2 Modèle de plan de commercialisation TYPE D ACTIVITÉ PÉRIODE DE L ANNÉE OBJECTIFS VISÉS BUDgET PRÉVU Promotion Publicité Relations publiques Information Autres MOYENS DE CONTRÔLE 3

20 Annexe 3 Le plan de commercialisation en lien avec les prévisions de vente Mois : Nombre d unités : Objectifs de vente : $ Nombre d heures : ACTIONS OUTILS À PRÉPARER DATE D ÉCHÉANCE OBJECTIFS VISÉS ATTEINTS 4

21 notes 5

22 notes 6

23 notes 7

24 93, rue Wellington Nord, Sherbrooke (Québec) J1H 5B6 Téléphone Télécopieur Note : Les appellations qui s appliquent à des personnes visent autant les femmes que les hommes. L emploi du masculin est utilisé uniquement dans le but de faciliter la lecture du texte Tous droits réservés. Cet outil ne peut être reproduit ou utilisé sans l autorisation de PGE

Schéma du plan d affaires

Schéma du plan d affaires Plan d affaires Schéma du plan d affaires SOMMAIRE EXÉCUTIF DESCRIPTION DU PROJET OBJECTIFS FORME JURIDIQUE ÉQUIPE DIRIGEANTE MARKETING PRODUCTION SOUTIEN ADMINISTRATIF ANALYSE MARCHÉ ANALYSE MARKETING

Plus en détail

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE Ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l image de l entreprise vis-à-vis de ses clients et différents partenaires.

Plus en détail

BOURSE DE SOUTIEN FINANCIER EN ENTREPRENEURIAT DES CLD DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR RÉDIGER LE PLAN D AFFAIRES

BOURSE DE SOUTIEN FINANCIER EN ENTREPRENEURIAT DES CLD DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR RÉDIGER LE PLAN D AFFAIRES BOURSE DE SOUTIEN FINANCIER EN ENTREPRENEURIAT DES CLD DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR RÉDIGER LE PLAN D AFFAIRES 1. LE PROJET 1.2 Résumé du projet Sous cette rubrique, il est important de préciser l origine

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION

AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Benoît Tremblay Conseiller en gestion Collaborateurs : MM. Paul Bleau,

Plus en détail

Chap 20 : Les stratégies de communication

Chap 20 : Les stratégies de communication Chap 20 : Les stratégies de communication I. Les bases de la communication A. Les objectifs de la communication B. Les conditions de validité des objectifs Pour être valides, les objectifs de communication

Plus en détail

Analyse de l environnement et positionnement

Analyse de l environnement et positionnement Analyse de l environnement et positionnement Schéma du processus RAISON D ÊTRE DE L ENTREPRISE (MISSION) ANALySE DE L ENVIRONNEMENT INTERNE - FONCTIONS DE L ENTREPRISE EXTERNE - PESTE - CONCURRENCE - CLIENTÈLE

Plus en détail

Planificateur de campagne de publipostage

Planificateur de campagne de publipostage www.postescanada.ca Planificateur de campagne de publipostage Postes Canada 6-640 (11 04) Un guide par étapes pour vous aider à planifier et à créer votre prochaine campagne de publipostage Utilisez votre

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

Formation PME Marketing

Formation PME Marketing Formation PME Marketing Fit for Business (PME)? Pour plus de détails sur les cycles de formation PME et sur les business-tools, aller sous www.banquecoop.ch/business Le terme anglais marketing, qui signifie

Plus en détail

Guide administratif d interprétation et d application de la politique concernant la publicité, la sollicitation et la commandite

Guide administratif d interprétation et d application de la politique concernant la publicité, la sollicitation et la commandite Guide administratif d interprétation et d application de la politique concernant la publicité, la sollicitation et la commandite Commandite Table des matières 1. Campagne de financement, levée de fonds

Plus en détail

Cours du Marketing approfondi

Cours du Marketing approfondi Cours du Marketing approfondi Le marketing direct Le marketing direct est un marketing interactif qui utilise un ou plusieurs médias en vue d obtenir une réponse et / ou une transaction. «Le marketing

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

Le marketing 4P 5P 6P. Olivier Gareau 16 octobre 2012

Le marketing 4P 5P 6P. Olivier Gareau 16 octobre 2012 Le marketing 4P 5P 6P Olivier Gareau 16 octobre 2012 Au menu ce midi Test marketing Pourquoi un plan de marketing... stratégique? Composantes et phases Le Centre d entrepreneuriat ESG UQÀM Un petit test

Plus en détail

Une campagne d achat local à Boucherville

Une campagne d achat local à Boucherville Une campagne d achat local à Boucherville L Association des Gens d Affaires de Boucherville (AGAB) organise, en collaboration avec la ville de Boucherville, une campagne d achat local intitulée «À Boucherville,

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? Typologie des sites web Les sites «vitrines» Les sites de «marque» Les sites «catalogues» Les sites marchands Site web et stratégie commerciale Etapes clés de la

Plus en détail

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc.

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc. RÉUSSIR VOTRE SALON 2012 Encourage inc. OPTIMISEZ VOTRE PARTICIPATION À UN SALON Réussir votre salon, c est non seulement réserver un emplacement et monter un kiosque mais c est aussi, et surtout, bien

Plus en détail

Guide de rédaction du plan d affaires

Guide de rédaction du plan d affaires Guide de rédaction du plan d affaires Raison sociale ou nom du projet En date du mois année Raison sociale de l entreprise ou nom du projet page 1 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉSENTATION DU PROJET... 2 1.1

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

Français, 9 e année (FRA1D) Introduction aux affaires, 9 e et 10 e année (BBI10/BBI20) 2 périodes de 70 minutes

Français, 9 e année (FRA1D) Introduction aux affaires, 9 e et 10 e année (BBI10/BBI20) 2 périodes de 70 minutes Niveau 9 Dans la présente leçon, les élèves seront amenés à mieux comprendre les rôles des institutions financières au moyen de l analyse de publicités bancaires. Après avoir effectué une recherche sur

Plus en détail

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82 La communication : un outil de vente ouvert à tous jeudi 6 mars 2008 Go Between - Christian Fabre Plan de la présentation Pourquoi communiquer?

Plus en détail

Organismes sans but lucratif. Nouveaux critères de comptabilisation des actifs incorporels appliqués par un organisme sans but lucratif.

Organismes sans but lucratif. Nouveaux critères de comptabilisation des actifs incorporels appliqués par un organisme sans but lucratif. Mai 2010 Organismes sans but lucratif Nouveaux critères de comptabilisation des actifs incorporels appliqués par un organisme sans but lucratif Contexte En février 2008, le Conseil des normes comptables

Plus en détail

MARKETING INTERNET ET IMPRIMÉ STRATÉGIE, CONSEILS, CRÉATION ET DÉVELOPPEMENT

MARKETING INTERNET ET IMPRIMÉ STRATÉGIE, CONSEILS, CRÉATION ET DÉVELOPPEMENT MARKETING INTERNET ET IMPRIMÉ STRATÉGIE, CONSEILS, CRÉATION ET DÉVELOPPEMENT CONCEPTION DE SITE WEB Rien qu au Canada, 160 millions de recherches se font à chaque jour sur internet! 86% des Canadiens visitent

Plus en détail

Le mix de la communication marketing

Le mix de la communication marketing Le mix de la communication marketing Denis Pettigrew Normand Turgeon McGraw Hiil Chapitre 11 Adapté par Guy Grégoire - 2002 Sommaire " La communication marketing de masse! La publicité! La promotion des

Plus en détail

Révisions : définir et expliquer

Révisions : définir et expliquer Révisions : définir et expliquer 1. Fondements du marketing et études de marché 1) Notions de valeurs perçues par le client? Rapport qualité prix. 2) Quels sont les leviers d actions qui crée de la valeur?

Plus en détail

GUIDE EN ENTREPRENEURIAT

GUIDE EN ENTREPRENEURIAT PLACE À LA JEUNESSE GUIDE EN ENTREPRENEURIAT Le document présent vous présente un aperçu général de ce qu est l entreprenariat. Certaines autres notions seront nécessaires à la complétion du cas académique

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES ORGANISMES QUI DEMANDENT UNE COMMANDITE. Ville de Gatineau Service des communications Mise à jour : février 2015

GUIDE À L INTENTION DES ORGANISMES QUI DEMANDENT UNE COMMANDITE. Ville de Gatineau Service des communications Mise à jour : février 2015 GUIDE À L INTENTION DES ORGANISMES QUI DEMANDENT UNE COMMANDITE Ville de Gatineau Service des communications Mise à jour : février 2015 1 VILLE DE GATINEAU Guide à l intention des organismes qui demandent

Plus en détail

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Introduction La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Un principe simple mais imparable : «Attirez votre cible vers vos offres» La stratégie «pull», ou stratégie d attraction, consiste à

Plus en détail

Analyse de marché. idée de projet et ValidaTion. objectif de l analyse. clientèle (demande) caractéristiques segment de marché

Analyse de marché. idée de projet et ValidaTion. objectif de l analyse. clientèle (demande) caractéristiques segment de marché Analyse de marché Analyse de marché idée de projet et ValidaTion objectif de l analyse environnement clientèle (demande) concurrence (offre) externe interne caractéristiques segment de marché avantages

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir. stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir. stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS Une action de communication ne s engage pas n importe quand, n importe comment et à n importe

Plus en détail

ENTREPRENEURIAT Cours n 6 : Business plan S6 FSR.2013

ENTREPRENEURIAT Cours n 6 : Business plan S6 FSR.2013 ENTREPRENEURIAT Cours n 6 : Business plan S6 FSR.2013 Place du business plan Idée arrêt opportunité arrêt définition du projet arrêt business model arrêt business plan arrêt concrétisation LP -ECE -FSJES

Plus en détail

Planificateur de production de publipostage

Planificateur de production de publipostage www.postescanada.ca Postes Canada Planificateur de production de publipostage Des conseils utiles pour vous aider à économiser du temps et à réaliser votre prochaine campagne de publipostage. Utilisez

Plus en détail

MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING

MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING CONFÉRENCE MAXIMISEZ VOS DOLLARS MARKETING MANUEL DU PARTICIPANT Conférencier : Ronald Martineau, Conseiller stratégique, TAO Design & Marketing Collège de l immobilier du Québec 600, chemin du Golf, Île

Plus en détail

vos envois Direct Mail

vos envois Direct Mail vos envois Direct Mail version 2013 définition et exemples le Direct Mail, un outil efficace à un tarifavantageux... Vous souhaitez acquérir de nouveaux clients, fidéliser votre clientèle ou générer du

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CREATION

LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION DE VOTRE ENTREPRISE L ELABORATION DU PROJET p. 13 A/ L étude commerciale p. 13 B/ L étude financière p. 18 C/ L étude juridique p. 27 LES FORMALITES

Plus en détail

Promotions économiques régionales

Promotions économiques régionales Le fil rouge pour la commercialisation d un produit Lausanne Région Association de la Région Cossonay - Aubonne - Morges Association de la Région du Gros-de-Vaud INTRODUCTION Cette brochure est éditée

Plus en détail

La réalisation d'un plan de communication en 10 étapes

La réalisation d'un plan de communication en 10 étapes COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 1 La réalisation d'un plan de communication en 10 étapes Avant de mettre sur pied une campagne d'information, de publicité ou de relations publiques, il

Plus en détail

ASPECTS LÉGAUX RELATIFS À LA SOLLICITATION COMMERCIALE DANS LES ÉTABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT

ASPECTS LÉGAUX RELATIFS À LA SOLLICITATION COMMERCIALE DANS LES ÉTABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT ASPECTS LÉGAUX RELATIFS À LA SOLLICITATION COMMERCIALE DANS LES ÉTABLISSEMENTS Le 10 décembre 2003 TABLE DES MATIÈRES Page INTRODUCTION...3 1. FONDEMENT LÉGAL Loi sur l Instruction publique...3 Loi sur

Plus en détail

Valorisation du capital humain Une façon d accroître son revenu

Valorisation du capital humain Une façon d accroître son revenu Fiche technique 5.2 Marketing page 1 Nous savons qu il y a une abondance de connaissances et de savoir-faire à la portée de chaque communauté agricole, agroalimentaire et rurale franco-ontarienne. Le projet

Plus en détail

Chapitre 13 La promotion des ventes. I. Caractéristiques de la promotion des ventes

Chapitre 13 La promotion des ventes. I. Caractéristiques de la promotion des ventes www.extreme.fr I. Caractéristiques de la promotion des ventes 1. Une incitation temporaire La promotion des ventes est définie comme un ensemble de techniques d incitation ponctuelles, créé pour stimuler

Plus en détail

à l'usage des Artisans de l'alimentaire

à l'usage des Artisans de l'alimentaire à l'usage des Artisans de l'alimentaire Se faire connaître Séduire Susciter l achat Fidéliser le client Mangez-mo ORIGINE DE L'ACTION Les recommandations présentées dans ce document sont issues de l étude

Plus en détail

Communiquer, c est entrer dans la structure de l autre.

Communiquer, c est entrer dans la structure de l autre. Le plan de communication marketing ou Communiquer, c est entrer dans la structure de l autre. Atelier - conférence présentée par Diane Lépine Directrice du développement des Affaires et gestionnaire sénior

Plus en détail

Le merchandising dans un commerce indépendant

Le merchandising dans un commerce indépendant Le merchandising dans un commerce indépendant CCI du Gers 24 Février 2014 www.lemoineconseil.fr Arnaud Lemoine Définition du merchandising Le bon produit > notion d assortiments Au bon endroit > notion

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS MAM1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : MARKÉTING ET GESTION Débutant Aucun L élève acquiert des notions de base en gestion et en markéting et donne des indications sur les meilleures

Plus en détail

vos envois Direct Mail définition & exemples

vos envois Direct Mail définition & exemples vos envois Direct Mail définition & exemples le Direct Mail, un outil efficace à un tarifavantageux... Un outil efficace, c est prouvé Vous avez décidé d utiliser le Direct Mail comme média de communication.

Plus en détail

Notre mission. Un héritage à partager MD Québec regroupe plus de 155 organismes de bienfaisance.

Notre mission. Un héritage à partager MD Québec regroupe plus de 155 organismes de bienfaisance. PLAN D ACTION 2015 Notre mission Un héritage à partager MD Québec est le chapitre québécois du programme canadien Un héritage à partager MD. Mis sur pied par l Association canadienne des professionnels

Plus en détail

Module 5 - Transparents

Module 5 - Transparents Module 5 - Transparents Qu est-ce que le marketing? Les cinq principes de base du marketing 87 Activités de marketing (PRIX) 89 Concept de marketing 90 Le marketing mix (quatre principes). 91 Marketing

Plus en détail

Cessions d images de Droits Gérés simplifiées

Cessions d images de Droits Gérés simplifiées Cessions d images de Droits Gérés simplifiées 200069959-001, Michael Kelley/Stone+ Vous nous avez demandé de simplifier la cession d images de Droits Gérés. C est chose faite. Des cessions de droits flexibles.

Plus en détail

111 solutions. pour propulser vos ventes to boost your sales. Plus de clients, plus de ventes. Un rapport produit et rédigé par Nicolas Delorme

111 solutions. pour propulser vos ventes to boost your sales. Plus de clients, plus de ventes. Un rapport produit et rédigé par Nicolas Delorme 111 solutions pour propulser vos ventes to boost your sales Un rapport produit et rédigé par Nicolas Delorme marketing marketing marketing Plus de clients, plus de ventes. 111 solutions pour propulser

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

MATÉRIEL ET SERVICES PUBLICITAIRES

MATÉRIEL ET SERVICES PUBLICITAIRES BULLETIN N o 035 Publié en juillet 2001 Révisé en juillet 2013 LOI DE LA TAXE SUR LES VENTES AU DÉTAIL MATÉRIEL ET SERVICES PUBLICITAIRES Le présent bulletin explique aux entreprises la taxe sur les ventes

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

L ETUDE DE MARCHE. 5. Analyse d un indicateur : la part de marché

L ETUDE DE MARCHE. 5. Analyse d un indicateur : la part de marché L ETUDE DE MARCHE 1. Définition du marché 2. Analyse de la demande 3. Analyse de l offre 4. Analyse de l environnement 5. Analyse d un indicateur : la part de marché 1. Définition du marché le marché Il

Plus en détail

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Programme de formations et de conférences Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Outils concrets, actualisés et flexibles pour professionnels, gestionnaires,

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 16 I. COMPÉTENCES C1. PROSPECTER C11. Élaborer un projet de prospection C12. Organiser une opération de prospection C13. Réaliser une opération de prospection C14. Analyser

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

{Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2

{Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2 LA DEMARCHE EN MARKETING Le 10 Mars 1999 4 ème Cours {Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2 4. LES DIFFERENTS SERVICES

Plus en détail

MÉDIA KIT. Une Association, une industrie, une passion! Camping Québec. campingquebec.com

MÉDIA KIT. Une Association, une industrie, une passion! Camping Québec. campingquebec.com MD MÉDIA KIT Une Association, une industrie, une passion! campingquebec.com Le rendez-vous des passionnés Camping Québec 2001 de la Métropole suite 700 Longueuil, Qc, J4G 1S9 T 450 651-7396 SF 1 800 363-0457

Plus en détail

Comment assurer une bonne relation commerciale? 17 Avril 2015 CCI Christophe Chéneau

Comment assurer une bonne relation commerciale? 17 Avril 2015 CCI Christophe Chéneau Comment assurer une bonne relation commerciale? 17 Avril 2015 CCI Christophe Chéneau Sommaire : Quelques idées reçues à tailler en brèche dès maintenant Le préalable à toute action soignez chaque jour

Plus en détail

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing Stéphanie MICHEL AMATO Consultante AJEM Consultants Avec le témoignage de François CHALUMEAU Directeur GlobaWare International

Plus en détail

PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise

PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise Note préliminaire : Le plan d'actions commerciales est un document interne à l'entreprise, ayant pour objectif de présenter et de rationaliser

Plus en détail

MON MARIAGE AU BOUT D UN CLIC!

MON MARIAGE AU BOUT D UN CLIC! MON MARIAGE AU BOUT D UN CLIC! Kit média - Juillet 2015 L unique répertoire virtuel de commerçants du mariage au QUéBEC! jememarie.ca c est quoi? Une plateforme unique et inestimable pour les fournisseurs

Plus en détail

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication De nos jours, la force de vente et la communication apparaissent comme des fers de lance de toute entreprise. En effet leur prise en compte engendre des chiffres d affaires notoires. La force de vente

Plus en détail

Plan d affaires (version abrégée)

Plan d affaires (version abrégée) Plan d affaires (version abrégée) Le plan d affaires est un outil essentiel qui permet aux entrepreneurs de se questionner et de structurer, de renforcer ou de modifier leur idée de projet d affaires.

Plus en détail

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Notions de marketing en restauration Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Introduction Formation sur le marketing appliqué aux futurs métiers de nos élèves. L objectif est de vous aider dans

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

La commandite. Comment créer des conditions gagnantes. 30 avril 2014

La commandite. Comment créer des conditions gagnantes. 30 avril 2014 La commandite Comment créer des conditions gagnantes 30 avril 2014 Qu est-ce que la commandite? Qu est-ce que la commandite? Une relation de partenariat dans laquelle le commanditaire investit pour accéder

Plus en détail

PRIX DE VENTE DU FABRICANT AUX GRANDES CHAÎNES

PRIX DE VENTE DU FABRICANT AUX GRANDES CHAÎNES PRIX DE VENTE DU FABRICANT AUX GRANDES CHAÎNES Direction du développement des entreprises Cet outil de gestion est une initiative conjointe de la Direction du commerce, des services et de la construction

Plus en détail

Processus décisionnel d achat

Processus décisionnel d achat décisionnel d achat Que se passe-t-il dans la tête du prospect entre le moment où l envie prend naissance et sa décision d acheter. Bien cerner ce processus, permet de mettre en œuvre les outils de communication

Plus en détail

La solution POINT DE VENTE

La solution POINT DE VENTE La solution POINT DE VENTE Des raisons de sourire pour vous et vos clients Pour vous, chaque client, chaque heure et chaque vente compte. Vous devez être chaque jour plus compétitif et plus rentable. Mais...

Plus en détail

COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi

COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS MEDIAS Mme. Zineb El Hammoumi Communication hors médias Marketing direct Définition Objectifs Moyens Outils SOMMAIRE PLV (Publicité sur lieu de Vente) Définition

Plus en détail

Imaginez votre communication

Imaginez votre communication Imaginez votre communication Livret d accompagnement à la réflexion Organisez... Ciblez... Réalisez! Imaginez votre communication Livret d accompagnement à la réflexion Ce document est destiné à vous accompagner

Plus en détail

SEQUENCE N 5 HASSAN AZOUAOUI

SEQUENCE N 5 HASSAN AZOUAOUI SEQUENCE N 5 HASSAN AZOUAOUI INTRODUCTION Publicité? Robert Leduc: «la publicité est l ensemble des moyens destinés à informer le public et à le convaincre d acheter un produit ou un service». Philip Kotler

Plus en détail

Le système d information marketing

Le système d information marketing Le système d information marketing Denis Pettigrew Normand Turgeon Gilbert Rock 2001 Chapitre 4 Adapté par Guy Grégoire - Automne 2002l Sommaire Les composantes du SIM (système d information d marketing)

Plus en détail

Introduction. Pour qui, pour quoi? Essentiellement, le programme coop Produits Neptune est offert à tous nos détaillants. (sur tous produits vendus).

Introduction. Pour qui, pour quoi? Essentiellement, le programme coop Produits Neptune est offert à tous nos détaillants. (sur tous produits vendus). Introduction Produits Neptune vous invite à profiter de son programme de publicité coop. Cette initiative auprès de notre réseau vient intensifier un partenariat déjà riche avec vous. Elle établit le cadre

Plus en détail

«Un collège qui sait faire réussir» Adoptée par le conseil d administration le 12 mai 2004

«Un collège qui sait faire réussir» Adoptée par le conseil d administration le 12 mai 2004 Régie interne POLITIQUE DE COMMUNICATION «Un collège qui sait faire réussir» Adoptée par le conseil d administration le 12 mai 2004 Service des communications Produit le 22 mars 2004 1 re révision : Régie

Plus en détail

CDC 14 Pack vendre +

CDC 14 Pack vendre + CDC 14 Pack vendre + COMPOSITION DU PACK : Durée : 100 heures, soit 91 heures en collectif et 9 heures en accompagnement individuel. TC 14/1 - Faire connaître son entreprise : 14 heures Objectifs : choisir

Plus en détail

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F. Adm.A., CMC Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

Check-list des points à présenter dans l établissement d un business-plan de création d entreprise

Check-list des points à présenter dans l établissement d un business-plan de création d entreprise Check-list des points à présenter dans l établissement d un business-plan de création d entreprise I. Description du projet A. Quelles activités exercez-vous ou envisagez-vous d exercer? B. Quels sont

Plus en détail

MODULE 1 LE MARKETING UNITÉ 1 UNITÉ 2

MODULE 1 LE MARKETING UNITÉ 1 UNITÉ 2 MODULE 1 LE MARKETING UNITÉ 1 LA VÉRITÉ SUR LE MARKETING: QU EST-CE QUE LE MARKETING? QU EST-CE QUE N EST PAS LE MARKETING? DIX CONSEILS POUR UNE GESTION DE MARQUE EFFICACE UNITÉ 2 LA PLANIFICATION STRATÉGIQUE

Plus en détail

Session 4 : Quels sont les stratégies marketing à développer en assainissement?

Session 4 : Quels sont les stratégies marketing à développer en assainissement? Session 4 : Quels sont les stratégies marketing à développer en assainissement? Jeu des 4 P Séquence prévue : 3 février 2012, de 14h30 à 17h15 Format : - Jeu des 4P : jeu de plateau, inspiré du jeu de

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Cégep de Sept-Îles POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service émetteur : Direction des communications Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 mars 2006 Dernière révision :

Plus en détail

Domaine d apprentissage Discipline Compétence disciplinaire Compétence 3 : Apprécier des images Arts plastiques

Domaine d apprentissage Discipline Compétence disciplinaire Compétence 3 : Apprécier des images Arts plastiques Médias, Dans le but de créer une affiche ou une mascotte à partir de matériaux récupérés, afin de faire la promotion de gestes écologiques, visiter des sites Internet pour y observer et apprécier des images

Plus en détail

Proposition de projet. Activité de levée de fonds au profit de la Société Parkinson du Québec

Proposition de projet. Activité de levée de fonds au profit de la Société Parkinson du Québec Proposition de projet Activité de levée de fonds au profit de la Société Parkinson du Québec IMPORTANT Votre proposition de projet doit être acceptée par la Société parkinson du Québec avant que ne débutent

Plus en détail

Cartes de noël > ...que des solutions!

Cartes de noël > ...que des solutions! Cartes de noël >...que des solutions! Cartes de noël Imprimées Cartes préétablies Vous cherchez un produit simple, traditionnel, qui ne fera pas exploser votre budget? Optez pour une carte préétablie.

Plus en détail

L industrie du voyage Glossaire des termes

L industrie du voyage Glossaire des termes L industrie du voyage Glossaire des termes Accompagnateur, guide touristique, directeur touristique : Personne travaillant habituellement pour un voyagiste qui accompagne un groupe tout au long de son

Plus en détail

MANUEL DE GESTION. OBJET : Politique de développement des ressources humaines NUMÉRO : 3400-451-05

MANUEL DE GESTION. OBJET : Politique de développement des ressources humaines NUMÉRO : 3400-451-05 1. OBJECTIF Promouvoir le développement professionnel et personnel pour que chacun contribue à l atteinte des objectifs organisationnels, à l amélioration continue de la qualité et de l efficacité des

Plus en détail

195, rue Marquette, Sherbrooke (Québec) J1H 1L6 Tél.: (819) 563-2050 Téléc.: (819) 562-8261 courriel: courrier@seminaire-sherbrooke.qc.

195, rue Marquette, Sherbrooke (Québec) J1H 1L6 Tél.: (819) 563-2050 Téléc.: (819) 562-8261 courriel: courrier@seminaire-sherbrooke.qc. Normes à suivre pour la conception de moyens de communication dans le cadre d activités en lien avec le Collégial du Séminaire de Sherbrooke, ses programmes et ses équipes sportives 195, rue Marquette,

Plus en détail

Politique des prix minimum annoncés (PMA)

Politique des prix minimum annoncés (PMA) Politique des prix minimum annoncés (PMA) Politique et portée des prix minimum annoncés (PMA) : Aux États-Unis et au Canada, Polaris Industries Inc. a établi une politique des prix minimum annoncés (PMA)

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Division des communications NOVEMBRE 2010 TABLE DES MATIERES 1) DÉFINITION... 2 2) PRINCIPES DIRECTEURS... 2 3) LA COMMUNICATION INTERNE... 3 3.1) L accueil des employés... 3

Plus en détail

ESCOMPTES, COUPONS ET REMISES EN ESPÈCES

ESCOMPTES, COUPONS ET REMISES EN ESPÈCES BULLETIN N o 028 Publié en mai 2000 Révisé en juillet 2013 LOI DE LA TAXE SUR LES VENTES AU DÉTAIL ESCOMPTES, COUPONS ET REMISES EN ESPÈCES Le présent bulletin décrit l application de la taxe sur les ventes

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

Programme d optimisation. L image de votre entreprise

Programme d optimisation. L image de votre entreprise Programme d optimisation L image de votre entreprise SOMMAIRE L image joue un rôle pondérable dans les pratiques commerciales et est dédiée exclusivement à assurer une représentativité corporative de l

Plus en détail

PLAN. --> PDV (Promotion de ventes) et PLV (Publicité sur lieu de vente)

PLAN. --> PDV (Promotion de ventes) et PLV (Publicité sur lieu de vente) COURS N 4 : LA POLITIQUE DE DISTRIBUTION COURS DE MARKETING / Cours n 4 : La politique de distribution --> MSG / IAE --> Novembre 2005 1 --> Introduction --> Les fonctions de la distribution --> Canal

Plus en détail

Fiche 1 Le résumé du projet

Fiche 1 Le résumé du projet Fiche 1 Le résumé du projet Le résumé présente les grandes lignes du plan en un seul coup d oeil. Aussi, il doit être concis et s énoncer dans peu de pages. Deux pages c est bien, mais une page, c est

Plus en détail

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer!

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! www.forum-export.ca Palais des Congrès de Montréal Montréal (Québec) 12 et 13 novembre 2003 Un forum de mobilisation des exportateurs québécois Paul-Arthur

Plus en détail

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) EN COLLABORATION AVEC : CDEC ROSEMONT PETITE-PATRIE (Mois et année) POURQUOI UN PLAN D AFFAIRES? Le

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMMERCE. Cahier des charges. Action «Promotion - Animation» (en application à la rentrée de septembre 2005)

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMMERCE. Cahier des charges. Action «Promotion - Animation» (en application à la rentrée de septembre 2005) BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMMERCE Cahier des charges Action «Promotion - Animation» (en application à la rentrée de septembre 2005) Participants : Christiane DUPONT IEN-ET Économie Gestion Rosine REGNAULT

Plus en détail

1 : Définition et importance de la promotion des ventes 1 :

1 : Définition et importance de la promotion des ventes 1 : LE COUT ET L IMPACT DES AXES ET OUTILS DE COMMUNICATION 50 SECTION 2 : LA PROMOTION DES VENTES 1 : Définition et importance de la promotion des ventes 1 : La promotion des ventes tient une place de plus

Plus en détail