Modèle de plan d action pour le sondage en ligne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modèle de plan d action pour le sondage en ligne"

Transcription

1 Projet : Sondage en ligne (Préciser le nom de votre projet) Date / période : Territoire visé : Description : Opération consistant à interroger un certain nombre d'individus au sein d'une population déterminée afin d'étudier une ou des caractéristiques de cette population en utilisant des méthodes statistiques adaptées (Office québécois de la langue française, 2005). Type de données recueillies : quantitatives et qualitatives Types de sondages pouvant être réalisés : entrevues en personne à l aide de questionnaires papier, entrevues téléphoniques ou sondage en ligne. Coordination: Qui coordonne la réalisation du sondage? Qui sera mis à contribution pour la réalisation des différentes étapes du sondage (voir suite du plan d action)? Budget : Quel est le montant du budget alloué? Contexte : Dans quel contexte s inscrit le sondage? Territoire visé : Quel est le périmètre du territoire d analyse et/ou d intervention? Résultats souhaités : Quelles informations, complémentaires aux données existantes, permettraient de bonifier le projet? À quoi serviront les résultats du sondage? Objectifs du sondage en ligne : Quels sont les objectifs du sondage? Il est préférable de choisir un nombre limité d objectifs, de 2 à 4. Le sondage en ligne peut être utilisé à différentes étapes de la planification et de la mise en œuvre d un projet d aménagement, dont notamment : Au démarrage du projet : Faire la promotion du projet (Nom de votre projet) Mesurer les connaissances des résidents au concept de (Nom de votre projet) ainsi qu à la démarche. Mesurer l adhésion des résidents au projet. Valider les connaissances (Forces/Faiblesses/Potentiels/Contraintes) des sites ou enjeux prioritaires ciblés par le comité local. Connaitre les perceptions que les répondants entretiennent à l égard de leur quartier. Connaître l intérêt des résidents pour de nouveaux équipements (pistes cyclables, arrêts d autobus) ou l instauration de politiques favorables aux transports actifs et collectifs. Connaître les lieux qui sont bien aménagés/appréciés/fréquentés ou les lieux mal aménagés/moins appréciés/moins fréquentés et les raisons qui motivent ces choix. Connaitre le niveau de connaissance des répondants sur les enjeux d aménagement et de transport. Lors de l analyse de la situation : Préciser les habitudes de déplacements des résidents, visiteurs et travailleurs dans le quartier. Connaître les lieux de fréquentation et les lieux inhospitaliers identifiés par les résidents et visiteurs. Connaître le niveau de satisfaction des résidents quant aux infrastructures de transport actif et collectif. Lors du développement ou de la validation des scénarios d aménagement : Mesurer l adhésion des répondants aux mesures générales. Cibler les lieux et axes d intervention plus importants (priorisation). Mesurer l adhésion à des solutions d aménagement proposées. Recueillir des commentaires par rapport aux solutions d aménagement proposées (préoccupations, bonifications).

2 Suite à la mise en œuvre des aménagements : Mesurer le niveau de satisfaction et les changements de comportements. Public cible : Quel est votre public cible? Y a-t-il besoin d un questionnaire en d autres langues? Le sondage peut s adresser uniquement aux résidents du secteur concerné, mais il peut également s adresse aux travailleurs et visiteurs du secteur. Échantillon : Combien de personnes voulez-vous rejoindre pour que votre échantillon soit valable? Promotion et diffusion : Quels sont les canaux et outils de promotion et de diffusion? Outil informatique et/ou matériel nécessaire : Quel logiciel de sondage utiliserez-vous? Quel logiciel de compilation de données utiliserez-vous? Échéancier du projet (grandes tâches) Dates Notes / idées Date de diffusion du sondage : À quelle date avons-nous besoin des données analysées? À quelle période de l année est-ce préférable de diffuser le sondage? Quelle est la date de diffusion? Période d affichage : Combien de semaines le sondage sera-t-il diffusé? Nous conseillons de diffuser le sondage sur une période minimale de 1 mois. Planification du sondage Semaine du «JJ/MM/AA» Noter les choses à prendre en considération, à évaluer, à ne pas oublier. OU date Développement du sondage (questionnaire et visuels) Période de rodage (tests, modifications, traduction) Développement de la stratégie de communication Mise en ligne du sondage Promotion du sondage Suivi et promotion du sondage durant la période d affichage Fermeture de sondage Compilation et analyse des données Production d un rapport Diffusion des résultats Évaluation de la démarche

3 PRÉPARATION (AVANT) Tâche Ce qu elle implique Responsable et pers. impliquées Planification du sondage Développement du questionnaire Définir qui coordonne la réalisation, qui sera mis à contribution. Définir les ressources humaines et financières. Préciser le contexte, le territoire visé, les enjeux et les résultats souhaités. Fixer les objectifs. Déterminer s il est souhaitable que le sondage circule en version papier (enquêteur ou à certains endroits névralgiques) et/ou de mettre en place des bornes d accès à internet (selon public cible). Préciser le public cible et l échantillon souhaité. Valider que le type de sondage soit adapté aux besoins. (sondage en ligne vs sondage téléphonique ou en personne). Établir l échéancier du projet (voir ci-dessus). Cibler le logiciel de sondage qui sera utilisé* (prévoir du temps pour se l approprier). Définir la longueur souhaitée du sondage ainsi que le nombre de questions à choix de réponses et/ou ouvertes. Définir si des visuels (photos, cartes) accompagneront une ou des questions ainsi que la qualité souhaitée de ceux-ci*. Rédiger le questionnaire* (introduction, questions, mise en contexte (pour les questions plus complexes) et remerciements). Au besoin, créer les visuels. Faire un 1 er prétest à l interne et/ou auprès de citoyens ciblés et d acteurs concernés (sur papier). Réviser le questionnaire selon les commentaires. Faire la révision linguistique du questionnaire. Au besoin, traduire le sondage Modèle de plan d action pour le sondage en ligne Notes (ex. date de rencontre, responsable de la validation, etc.) Échéance et diffusion État d avancement

4 Communications et promotion du sondage Transposer le questionnaire dans le logiciel de sondage. Faire un 2 e prétest à l interne et/ou auprès de citoyens ciblés et d acteurs concernés (valider contenu et contenant : liens Internet, visuels, etc.). Réviser le questionnaire et/ou la présentation selon les commentaires. Mettre en ligne le sondage. Développer une stratégie de communication pour rejoindre les publics cibles. Envisager d offrir un prix de participation au sondage (commandité ou financé). Au besoin, trouver des enquêteurs. Au besoin, cibler les endroits névralgiques où seront déposés les questionnaires. Au besoin, mettre en place des bornes d accès à internet. Développer un outil de promotion (tract, dépliant, affiche, signet) Faire la mise en page du/des outils de promotion. Au besoin, imprimer le/les outils de promotion. Cibler les réseaux d acteurs locaux et canaux pour la distribution et la diffusion des outils de promotion. Distribuer les outils de promotion. Diffuser les outils de promotion par courriel, sur les réseaux sociaux ainsi que dans les médias locaux et régionaux.

5 RÉALISATION (PENDANT) Tâche Ce qu elle implique Responsable et pers. impliquées Collecte de données Communication et mobilisation Au besoin, sonder les citoyens sur le terrain (présence d enquêteurs). Faire le suivi du nombre de répondants. Relancer la promotion à la moitié de la période d affichage. Au besoin (peu de répondants), envisager une prolongation. Notes (ex. date de rencontre, resp. de la validation, etc.) Modèle de plan d action pour le sondage en ligne Échéance et diffusion État d avancement ANALYSE, DIFFUSION DES RÉSULTATS ET ÉVALUATION (APRÈS) Tâche Ce qu elle implique Responsable et pers. impliquées Compilation et analyse des données Diffusion des résultats Évaluation de la Au besoin, récupérer les questionnaires papier. Au besoin, compiler les données des questionnaires papier. Analyser les données brutes en fonction des objectifs fixés. Noter les différences significatives, les groupes sous ou surreprésentés (par rapport au profil de la population ou du public cible). Si possible, croiser les données. Cibler les faits saillants. Représenter graphiquement les résultats (diagramme, graphique, carte, etc.). Préparer un rapport présentant les résultats. Diffuser les résultats du sondage auprès des répondants et des acteurs locaux concernés. Diffuser publiquement les résultats (ex. : site internet des acteurs concernés, réseaux sociaux médias locaux et régionaux, conseil de ville, événements publics, etc.) Évaluer la démarche* (voir questionnaire Notes (ex. date de rencontre, resp. de la validation, etc.) Échéance et diffusion État d avancement

6 démarche d évaluation proposé). Transmettre les résultats d évaluation au CEUM. MATÉRIEL NÉCESSAIRE Type Matériel Quantité Responsable Sondage sur le terrain Questionnaires papier Tablettes à clip Crayons Etc. Outils de promotion Signets Etc. Autres BUDGET Dépenses Estimation Réel Achat d un logiciel de sondage Production de visuels Révision linguistique Traduction du questionnaire Impression des questionnaires Bornes d accès à internet Graphisme des outils de promotion Impression des outils de promotion Impression du rapport final Autres Total Les tâches suivies d un * indiquent que la référence est disponible sur le CD fourni au cours de la rencontre de planification du sondage. Commentaire [IsaG1]: Reformulation suggérée : Les «*» indiquent que le document de référence est disponible en ligne dans les documents complémentaires.

ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS

ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS VERSION JUIN 2014 COMPRENDRE SON QUARTIER et EXPLORER DES SOLUTIONS ATELIER DE VALIDATION DES SCÉNARIOS Toute forme de reproduction et de diffusion des outils du projet QVAS est encouragée à condition

Plus en détail

RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC

RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC Novembre 2014 UN BREF RAPPEL : Pourquoi ce sondage a été réalisé? Parce que l opinion du citoyen est importante. La Municipalité

Plus en détail

QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014. Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont

QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014. Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014 Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont par Magali Vaidye, le 17 janvier 2012 QUÉBEC EN FORME ROSEMONT Plan de communication 2011-2014

Plus en détail

Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie.

Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie. Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie 16 octobre 2013 Table des matières Contexte... 3 Mandat... 3 Format du forum... 4 Participation...

Plus en détail

GUIDE RELEXION. Préparez votre site Internet

GUIDE RELEXION. Préparez votre site Internet Cogitons et développons ensemble votre projet Web Alexis MARC Société COGINET Pôle tertiaire ATRIUM Avenue de Gramont 03200 VICHY Tél. 04 70 99 63 82 Port. 06 78 27 58 65 GUIDE RELEXION Préparez votre

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne 2011 Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne Rédaction Marc-Olivier Robert Lambert Collaboration Francis Picotte Mise en page Nathalie Cloutier Révision linguistique

Plus en détail

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire Rapport présenté à la Mars 2008 Tables des matières Contexte et objectifs.... 2 Page Méthodologie.3 Profil des répondants...6 Faits saillants..10

Plus en détail

Stratégie pro-parent

Stratégie pro-parent Stratégie pro-parent Objectifs généraux : 1. Amélioration de la communication 1.1. Entre l école et les parents 1.2. Institutionnelle avec l école et les parents 1.3. Entre la Commission scolaire et le

Plus en détail

Techniques d enquête. Florence Huguenin-Richard - 2014

Techniques d enquête. Florence Huguenin-Richard - 2014 Techniques d enquête Florence Huguenin-Richard - 2014 1. Méthodologie générale Pourquoi faire une enquête? On a besoin d informations qui n existent pas ailleurs! Une enquête vient après une recherche

Plus en détail

Voir plus loin que la photo : la consultation comme outil de mobilisation

Voir plus loin que la photo : la consultation comme outil de mobilisation Voir plus loin que la photo : la consultation comme outil de mobilisation Sébastien Béchard, TACA Dominic Simard, UQAR Mission : Jeunesse 12 novembre 2014 Plan de la présentation 1- Mise en contexte :

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉVELOPPEMENT DURABLE Loi sur le DÉVELOPPEMENT DURABLE UNE LOI FONDAMENTALE POUR LE QUÉBEC La Loi sur le développement durable, sanctionnée le 19 avril 2006, établit un nouveau cadre de gestion pour tous les ministères et organismes

Plus en détail

Sondage - Les Rendez-vous de l énergie. Perception des Témiscabitibiens à l égard des questions énergétiques

Sondage - Les Rendez-vous de l énergie. Perception des Témiscabitibiens à l égard des questions énergétiques Sondage - Les Rendez-vous de l énergie Perception des Témiscabitibiens à l égard des questions énergétiques Réalisé en Abitibi-Témiscamingue à l automne 2010 Dans le but de susciter un débat ouvert dans

Plus en détail

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc.

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc. RÉUSSIR VOTRE SALON 2012 Encourage inc. OPTIMISEZ VOTRE PARTICIPATION À UN SALON Réussir votre salon, c est non seulement réserver un emplacement et monter un kiosque mais c est aussi, et surtout, bien

Plus en détail

liste de ContrÔle Pour le Clean-uP-daY

liste de ContrÔle Pour le Clean-uP-daY liste de ContrÔle Pour le Clean-uP-daY L idée de base du Clean-Up-Day est de se mettre ensemble pour nettoyer la Suisse et donner ainsi un signal fort et durable contre les décharges sauvages et pour un

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES Période du 1 er avril 2013 au 31 mars 2015 PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE

Plus en détail

Étalonnage Consolidation au Québec

Étalonnage Consolidation au Québec Étalonnage Consolidation au Québec Fiche de présentation Sommaire 1. Pourquoi participer à cet étalonnage?... 1 2. Composition détaillée du questionnaire... 2 3. Extraits de la synthèse livrée... 3 4.

Plus en détail

Rencontre avec le conseil municipal

Rencontre avec le conseil municipal F-7 Fiche Action Mobilisation et implication page 1/4 Rencontre avec le conseil municipal Objectifs éducatifs 1. 2. Sensibiliser les élus municipaux aux préoccupations écologiques des élèves. Initier l

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois

Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois 2009 Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois Service des statistiques et des sondages Rédaction Mise en page Francis

Plus en détail

4 e escale : Évaluation (ou bilan)

4 e escale : Évaluation (ou bilan) 4 e escale : Évaluation (ou bilan) Dernière escale avant d arriver à bon port : l évaluation! Cette étape peut paraître bien anodine en terme d impact sur votre action (puisque celle-ci est déjà passée!),

Plus en détail

uvox 360 : pour avoir voix au chapitre! La rétroaction à 360 Qu est-ce qu une rétroaction à 360º

uvox 360 : pour avoir voix au chapitre! La rétroaction à 360 Qu est-ce qu une rétroaction à 360º uvox 360 : pour avoir voix au chapitre! La rétroaction à 360 Dans un contexte de travail qui reconnaît la valeur stratégique des employés de l entreprise, les services des ressources humaines ont de plus

Plus en détail

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5)

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5) ANNEXE 4 Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information (Module 3, partie I, section 2.5) Dans les pages qui suivent, nous présentons neuf méthodes de collecte d information.

Plus en détail

SOMMAIRE. FÉVRIER 2013 RESSOURCES HUMAINES ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

SOMMAIRE. FÉVRIER 2013 RESSOURCES HUMAINES ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES FÉVRIER 2013 RESSOURCES HUMAINES ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Contexte et méthode de sondage 3 Profil des répondants

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE COMMUNICATIONS ET RELATIONS AVEC LES CITOYENS. Document budgétaire de 2011

DIRECTION GÉNÉRALE COMMUNICATIONS ET RELATIONS AVEC LES CITOYENS. Document budgétaire de 2011 DIRECTION GÉNÉRALE COMMUNICATIONS ET RELATIONS AVEC LES CITOYENS Document budgétaire de 2011 Présentation du budget de fonctionnement de Le 25 mai TABLE DES MATIÈRES Direction générale Page - Mission 1

Plus en détail

C est un outil important pour : - mener une politique de communication cohérente, - et fixer des priorités.

C est un outil important pour : - mener une politique de communication cohérente, - et fixer des priorités. Élaborer un plan de communication stratégique pour une organisation publique - Guide pour les communicateurs fédéraux - COMM Collection - N 19 Bruxelles, juin 2010 Cette démarche suppose une analyse approfondie

Plus en détail

Comité des avocates et avocats de l Administration publique et parapublique

Comité des avocates et avocats de l Administration publique et parapublique Comité des avocates et avocats de l Administration publique et parapublique Rapport sur le sondage effectué auprès des membres du Barreau du Québec exerçant leur profession dans les domaines publics et

Plus en détail

Les Canadiens et le bilinguisme

Les Canadiens et le bilinguisme Les Canadiens et le bilinguisme Rapport final Présenté à La Société Radio-Canada Recherche, Grille et Diffusion Décembre 2006 07-5517rap-final-complet Table des matières Méthodologie 3 Notes de lecture..

Plus en détail

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Veuillez noter que l analyse des besoins vous permet de déterminer les lacunes dans les compétences particulières, les aspects à améliorer

Plus en détail

Plan de travail 2012-2013

Plan de travail 2012-2013 Plan de travail 2012-2013 Bilan des réalisations Juin 2013 DOSSIERS ÉMERGEANTS. Calendriers scolaires;. Modification à la politique sur le transport (chemins privés);. Implantation des maternelles 4 ans;.

Plus en détail

DATE LIMITE DE REMISE : 18 SEPTEMBRE 2015. Éléments importants à nous transmettre dans votre rapport

DATE LIMITE DE REMISE : 18 SEPTEMBRE 2015. Éléments importants à nous transmettre dans votre rapport DATE LIMITE DE REMISE : 18 SEPTEMBRE 2015 Lors de votre sélection pour Jeune Citoyen Engagé (JCE), vous avez signé une entente dans laquelle il est indiqué que vous devez rédiger un rapport sur votre expérience

Plus en détail

Bonnes pratiques de réalisation des enquêtes de satisfaction au sein des Maisons de Retraites et des EHPAD

Bonnes pratiques de réalisation des enquêtes de satisfaction au sein des Maisons de Retraites et des EHPAD Bonnes pratiques de réalisation des enquêtes de satisfaction au sein des Maisons de Retraites et des EHPAD Résultats de la 2 partie Modes d enquêtes existants et modes idéal INIT 2 rue Antoine Etex, 94020

Plus en détail

Édition 2012. Sondage postcampagne et évaluation des comportements relatifs à la distraction au volant auprès de la population québécoise

Édition 2012. Sondage postcampagne et évaluation des comportements relatifs à la distraction au volant auprès de la population québécoise Édition 2012 Sondage postcampagne et évaluation des comportements relatifs à la distraction au volant auprès de la population québécoise Rapport d analyse final Dossier 77236-173 3 janvier 2013 Contexte

Plus en détail

Sondage sur la satisfaction de la clientèle qui communique avec la Régie par téléphone. Service des statistiques et des sondages

Sondage sur la satisfaction de la clientèle qui communique avec la Régie par téléphone. Service des statistiques et des sondages 2010 Sondage sur la satisfaction de la clientèle qui communique avec la Régie par téléphone Service des statistiques et des sondages Rédaction Mise en page Révision linguistique Graphisme Martine Pelletier

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Perception et opinion des Canadiens à l égard des personnes homosexuelles

Perception et opinion des Canadiens à l égard des personnes homosexuelles Sondage d opinion auprès des Canadiens FONDATION ÉMERGENCE ÉTUDE OMNIBUS PAN CANADIENNE Perception et opinion des Canadiens à l égard des personnes homosexuelles Mai 2007 Dossier : 12717-010 507, place

Plus en détail

Manuel de formation de base. FP Solutions

Manuel de formation de base. FP Solutions Manuel de formation de base FP Solutions Manuel de formation de base FP Solutions Soutien technique 1 800 263-4983 soutientechnique@cch.ca Formation 1 800 363-8304, poste 242 formation@cch.ca www.cch.ca

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

Café urbain : mode d emploi

Café urbain : mode d emploi Document du Centre Saint-Pierre, Montréal Café urbain : mode d emploi Qu est-ce qu un Café urbain? Cette appellation désigne une série de rencontres pouvant être organisées chaque année par un ou plusieurs

Plus en détail

Finances et trésorerie : Étude Points de vue de BDC

Finances et trésorerie : Étude Points de vue de BDC Finances et trésorerie : Étude Points de vue de BDC Décembre 2011 Intelligence de marchés (Marketing) à BDC Sommaire Financement collectif Processus de planification Dette et incertitude économique Moins

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES ORGANISMES QUI DEMANDENT UNE COMMANDITE. Ville de Gatineau Service des communications Mise à jour : février 2015

GUIDE À L INTENTION DES ORGANISMES QUI DEMANDENT UNE COMMANDITE. Ville de Gatineau Service des communications Mise à jour : février 2015 GUIDE À L INTENTION DES ORGANISMES QUI DEMANDENT UNE COMMANDITE Ville de Gatineau Service des communications Mise à jour : février 2015 1 VILLE DE GATINEAU Guide à l intention des organismes qui demandent

Plus en détail

QUESTIONNAIRE CAHIER DES CHARGES POUR FACILITER LA CREATION DE VOTRE SITE WEB

QUESTIONNAIRE CAHIER DES CHARGES POUR FACILITER LA CREATION DE VOTRE SITE WEB QUESTIONNAIRE CAHIER DES CHARGES POUR FACILITER LA CREATION DE VOTRE SITE WEB 1. Quel est mon idée? Mon concept? Un site vitrine Un portfolio Un site de commerce 2. Quel est l objectif de mon site? 3 quels

Plus en détail

Diriger une association dans le secteur culturel

Diriger une association dans le secteur culturel Diriger une association dans le secteur culturel une affaire de compétence et d'engagement Les faits saillants du résultat de l analyse de la profession Dirigeante ou dirigeant d association Avec la collaboration

Plus en détail

Présentation du «Guide de planification stratégique»

Présentation du «Guide de planification stratégique» Commission de développement économique des Premières Nations du Québec et du Labrador Présentation du «Guide de planification stratégique» Préparé par Raymond Chabot Grant Thornton Août 2011 Mise en contexte

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA SATISFACTION DES RAPPORT DE RECHERCHE CITOYENS DU QUÉBEC À LA SUITE DES ÉLECTIONS GÉNÉRALES DU 7 AVRIL 2014.

ÉVALUATION DE LA SATISFACTION DES RAPPORT DE RECHERCHE CITOYENS DU QUÉBEC À LA SUITE DES ÉLECTIONS GÉNÉRALES DU 7 AVRIL 2014. ÉVALUATION DE LA SATISFACTION DES CITOYENS DU QUÉBEC À LA SUITE DES ÉLECTIONS GÉNÉRALES DU 7 AVRIL 2014 RAPPORT DE RECHERCHE Présenté au : DIRECTEUR GÉNÉRAL DES ÉLECTIONS DU QUÉBEC JUIN 2014 PRÉAMBULE

Plus en détail

Quelques conseils pour le choix des indicateurs

Quelques conseils pour le choix des indicateurs IDENTIFIER LES INDICATEURS ET LES CIBLES Pourquoi se doter d indicateurs de suivi Étant donné l aspect dynamique du contexte dans lequel s inscrit votre projet, il est important de mesurer de façon continue

Plus en détail

promotion de l action bénévole!

promotion de l action bénévole! Pour une 2 e année consécutive, le RÉSEAU DE L ACTION BÉNÉVOLE DU QUÉBEC (RABQ) organise une campagne nationale de promotion de l action bénévole. Elle culminera lors de la Journée internationale des bénévoles

Plus en détail

Salon de l Auto 2008 Dedicated Research

Salon de l Auto 2008 Dedicated Research Dedicated Research Avenue Brugmann 216 Tel: +32 2 344 00 88 www.dedicated.be B-1050 Brussels -Belgium Fax: +32 2 343 92 22 info@dedicated.be Salon de l Auto 2008 PLAN 1. Introduction 2. Possibilités de

Plus en détail

TPSGC VOTRE SERVICE. Nos services, nos normes et nos résultats 2014 2015 TRADUCTION, TERMINOLOGIE ET INTERPRÉTATION

TPSGC VOTRE SERVICE. Nos services, nos normes et nos résultats 2014 2015 TRADUCTION, TERMINOLOGIE ET INTERPRÉTATION TPSGC VOTRE SERVICE Nos services, nos normes et nos résultats 2014 2015 TRADUCTION, TERMINOLOGIE ET INTERPRÉTATION PRINCIPAUX SERVICES En matière de services linguistiques, nous répondons à vos besoins

Plus en détail

L ENQUETE PAR QUESTIONNAIRE

L ENQUETE PAR QUESTIONNAIRE L ENQUETE PAR QUESTIONNAIRE 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? L'enquête par questionnaire est un outil d observation qui permet de quantifier et comparer l information. Cette information est

Plus en détail

Regard des entreprises au Québec sur les politiques publiques

Regard des entreprises au Québec sur les politiques publiques Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Regard des entreprises au Québec sur les politiques publiques Janvier 2010 www.legermarketing.com Table des matières Contexte, objectifs

Plus en détail

Demande de propositions

Demande de propositions Demande de propositions Visant la reconception graphique et la conception graphique régulière de la revue Education Canada de l Association canadienne d éducation Lancée par : L Association canadienne

Plus en détail

Document d information du CCR Consultations de CIC sur le programme des parents et des grands-parents

Document d information du CCR Consultations de CIC sur le programme des parents et des grands-parents CONSEIL CANADIEN POUR LES RÉFUGIÉS CANADIAN COUNCIL FOR REFUGEES Document d information du CCR Consultations de CIC sur le programme des parents et des grands-parents Citoyenneté et immigration Canada

Plus en détail

Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires.

Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires. Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires. Mise à jour actualisée en fonction des modifications au Régime pédagogique entrant en vigueur le 1 er juillet

Plus en détail

SONDAGES RELATIFS AUX SERVICES D INFORMATION ET DE RÉFÉRENCE OFFERTS PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA DIFFUSION DE BANQ

SONDAGES RELATIFS AUX SERVICES D INFORMATION ET DE RÉFÉRENCE OFFERTS PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA DIFFUSION DE BANQ SONDAGES RELATIFS AUX SERVICES D INFORMATION ET DE RÉFÉRENCE OFFERTS PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA DIFFUSION DE BANQ RÉSULTATS DE L ÉTÉ 2008 JUMELÉS À CEUX DE L HIVER 2008 RAPPORT VERSION FINALE Daniel

Plus en détail

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels Présentation des projets de plans directeurs sectoriels 20.05.2014 Le plan sectoriel transports (PST) Sommaire Considérations générales Le PST, ses éléments réglementaires et mise en conformité des PAG

Plus en détail

Inventaire des logiciels de gestion des infrastructures municipales et RTU pour les petites municipalités et les villes moyennes et grandes

Inventaire des logiciels de gestion des infrastructures municipales et RTU pour les petites municipalités et les villes moyennes et grandes Inventaire des logiciels de gestion des infrastructures municipales et RTU pour les petites municipalités et les villes moyennes et grandes Centre d expertise et de recherche en infrastructures urbaines

Plus en détail

Passer à l action! (partie 2) Préparer un dépliant sur un enjeu.

Passer à l action! (partie 2) Préparer un dépliant sur un enjeu. Passer à l action! (partie 2) Préparer un dépliant sur un enjeu. Apprentissage critique Employer ses compétences en littératie pour poser des gestes qui feront une différence dans le monde (littératie

Plus en détail

Les résidents de l arrondissement Montréal-Nord et la vie municipale Indicateur Municipal 2015

Les résidents de l arrondissement Montréal-Nord et la vie municipale Indicateur Municipal 2015 Les résidents de l arrondissement Montréal-Nord et la vie municipale Indicateur Municipal 2015 Présentation des résultats Par : Cyntia Darisse, chargée de projet Le 27 novembre 2015 Contexte et objectifs

Plus en détail

L analyse des besoins des usagers Sondages et enquêtes. Danielle Chagnon Directrice de la référence et du prêt

L analyse des besoins des usagers Sondages et enquêtes. Danielle Chagnon Directrice de la référence et du prêt L analyse des besoins des usagers Sondages et enquêtes Danielle Chagnon Directrice de la référence et du prêt Deux types de sondages et d enquêtes Première partie Quantitatif : sondage par questionnaire

Plus en détail

Les forces du site Internet

Les forces du site Internet Les forces du site Internet - Bravo pour le site, il est vraiment beau et pertinent. - Un site très riche en information. - Ce site WEB est vraiment une très belle initiative, et il s appuie manifestement

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION Projet régional d organisation des services intégrés

PLAN DE COMMUNICATION Projet régional d organisation des services intégrés PLAN DE COMMUNICATION Projet régional d organisation des services intégrés Adopté par le comité directeur du Projet régional d organisation de services intégrés 29 mars 2005 2 1. INTRODUCTION Le Projet

Plus en détail

Service de la bibliothèque

Service de la bibliothèque Sondage LibQUAL+ 2013 Document de diffusion Service de la bibliothèque Université du Québec en Outaouais Septembre 2013 Introduction En février 2013, la bibliothèque a effectué un sondage auprès de la

Plus en détail

Champ de Manœuvre. Résultat de l enquête d évaluation de la démarche de concertation auprès du Panel Citoyen

Champ de Manœuvre. Résultat de l enquête d évaluation de la démarche de concertation auprès du Panel Citoyen Champ de Manœuvre Résultat de l enquête d évaluation de la démarche de concertation auprès du Panel Citoyen Février 2015 La mobilisation effective d une cinquantaine de personnes 24 répondants 23 lors

Plus en détail

Voulez-vous mieux connaître vos clients et savoir ce qu ils pensent de vous?

Voulez-vous mieux connaître vos clients et savoir ce qu ils pensent de vous? Voulez-vous mieux connaître vos clients et savoir ce qu ils pensent de vous? La véritable solution qui valorise vos données clients et fait évoluer votre image Etudes Recettes pour mesurer votre image,

Plus en détail

Politique. d utilisation de Facebook

Politique. d utilisation de Facebook Politique d utilisation de Facebook Adoptée par le Conseil d administration, le 20 septembre 2012 Table des matières Préambule 3 Ce qui amène la TROCL sur Facebook 4 Qui est sur Facebook actuellement?

Plus en détail

Le comité des traducteurs salariés de l ATIO est

Le comité des traducteurs salariés de l ATIO est Brève introduction aux résultats du sondage de 2012 des traducteurs salariés Par le comité des traducteurs salaries de l ATIO Le comité des traducteurs salariés de l ATIO est fier de présenter les résultats

Plus en détail

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé.

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Cote DSPD-13-14 Réservé à la Direction général Procédure Titre : BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Destinataires : Direction de l hébergement Direction

Plus en détail

Investissements d avenir

Investissements d avenir Investissements d avenir Aide à la rénovation thermique des logements privés «Protocole territorial relatif à la mise en œuvre du programme Habiter Mieux» Communauté de Communes du Bassin de vie de l ILE

Plus en détail

Les besoins des parents en matière d accueil de l enfance

Les besoins des parents en matière d accueil de l enfance Les besoins des parents en matière d accueil de l enfance Résultats d enquête de la Ligue des familles 14 mars 2012 L accueil des 0-3 ans L accueil extrascolaire des 3-12 ans au quotidien pendant les vacances

Plus en détail

Cahier des charges. Les membres du COPIL. Les membres du COPIL. 01 09/01/2012 Sylvie Marchand 0. 02 10/01/2012 Elodie Trotin 3

Cahier des charges. Les membres du COPIL. Les membres du COPIL. 01 09/01/2012 Sylvie Marchand 0. 02 10/01/2012 Elodie Trotin 3 Cahier des charges Document rédigé par : Document à vérifier par : Document à approuver par : Sylvie Marchand (Directrice DTIC), Elodie Trotin (Ingénieur pédagogique Orléans), Lionel Fandeur (Ingénieur

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES USAGERS DES ARTÈRES COMMERCIALES

ENQUÊTE AUPRÈS DES USAGERS DES ARTÈRES COMMERCIALES ENQUÊTE AUPRÈS DES USAGERS DES ARTÈRES COMMERCIALES AVENUE DU MONT-ROYAL (VILLAGE DE LORIMIER) ARRONDISSEMENT PLATEAU MONT-ROYAL CADRE DU SONDAGE Infocité a réalisé une vaste enquête sur rue à l échelle

Plus en détail

EVALUATION DES SERVICES GUIDE A L INTENTION DE LA CHEFFE OU DU CHEF DE SERVICE ET DE SES COLLABORATRICES ET COLLABORATEURS

EVALUATION DES SERVICES GUIDE A L INTENTION DE LA CHEFFE OU DU CHEF DE SERVICE ET DE SES COLLABORATRICES ET COLLABORATEURS EVALUATION DES SERVICES GUIDE A L INTENTION DE LA CHEFFE OU DU CHEF DE SERVICE ET DE SES COLLABORATRICES ET COLLABORATEURS Ce document présente la procédure d évaluation des services centraux de l UNIL

Plus en détail

Guide de gestion des actifs en immobilisations

Guide de gestion des actifs en immobilisations Guide de gestion des actifs en immobilisations Claude Bruxelle, ing., Ph.D. CLAUDE BRUXELLE CONSULTANT Plan de la présentation Introduction Mise en contexte Démarche de gestion des actifs en immobilisations

Plus en détail

Rappelons d abord l événement dans ses grandes lignes.

Rappelons d abord l événement dans ses grandes lignes. Étude de cas : Hydro-Québec et la tempête de verglas par Steve Flanagan Présenté au colloque «Les communications en temps de crise» Organisé par l Université du Québec à Montréal janvier 1999 L analyse

Plus en détail

Politique d approbation des mémoires internationaux

Politique d approbation des mémoires internationaux Contexte et objet Politique d approbation des mémoires internationaux Document 215033 Un «mémoire» est soit la réponse officielle de l Institut à un appel à commentaires, soit un ensemble de commentaires

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

Guides d introduction sur l amélioration de la qualité. Guide d introduction sur la propagation

Guides d introduction sur l amélioration de la qualité. Guide d introduction sur la propagation Guides d introduction sur l amélioration de la qualité Guide d introduction sur la propagation REMERCIEMENTS Ce manuel est le résultat des efforts de Qualité des services de santé Ontario (QSSO). Pour

Plus en détail

Angle mort organisationnel : Le rôle des processus métiers documentaires dans la croissance du chiffre d affaires

Angle mort organisationnel : Le rôle des processus métiers documentaires dans la croissance du chiffre d affaires Livre blanc IDC réalisé pour Ricoh Septembre 2012 Synthèse Angle mort organisationnel : Le rôle des processus métiers documentaires dans la croissance du chiffre d affaires Angèle Boyd // Joseph Pucciarelli

Plus en détail

2 e escale : plan d action (partie 2)

2 e escale : plan d action (partie 2) 2 e escale : plan d action (partie 2) 10- Activités à mettre sur pied Au cours de la réalisation de votre projet, vous serez amené à mettre sur pied une ou plusieurs activités de sensibilisation, de financement

Plus en détail

Guide méthodologique : Enquêtes en ligne

Guide méthodologique : Enquêtes en ligne Guide méthodologique : Enquêtes en ligne Une enquête est une «méthode systématique de collecte d'informations à partir d un échantillon possédant des caractéristiques représentatives de l'ensemble de la

Plus en détail

Se former pour rester performant FORMATION BUREAUTIQUE. Organisme certifié. 04 99 133 500 www.orionsante.fr

Se former pour rester performant FORMATION BUREAUTIQUE. Organisme certifié. 04 99 133 500 www.orionsante.fr Se former pour rester performant FORMATION BUREAUTIQUE Organisme certifié 04 99 133 500 www.orionsante.fr Formation sur 4 logiciels Niveaux de difficulté Vous vous formez de chez vous à votre rythme et

Plus en détail

La communication des risques Une préoccupation citoyenne! La communication des risques Une préoccupation citoyenne! Martin Leblond, directeur sécurité civile Ville de Victoriaville René Camiré Responsable

Plus en détail

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Approches & opportunités face aux enjeux de volume, variété et vélocité France, 2012-2014 28 mars 2013 Ce document

Plus en détail

Les 10 étapes incontournables pour réaliser un site internet performant et accessible

Les 10 étapes incontournables pour réaliser un site internet performant et accessible COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 2 Les 10 étapes incontournables pour réaliser un site internet performant et accessible Les 10 étapes que vous retrouvez ci-dessous peuvent faire partie

Plus en détail

1) Pourquoi faire des portes ouvertes à la ferme? A. Calendrier prévisionnel :

1) Pourquoi faire des portes ouvertes à la ferme? A. Calendrier prévisionnel : (JPO) Une ferme est une entreprise qu il peut être fort intéressant de visiter. Elles servent à valoriser l image de l exploitation et à diffuser un message. Les visites gratuites ont un impact sur les

Plus en détail

Améliorer les services : Sonder les groupes cibles

Améliorer les services : Sonder les groupes cibles Améliorer les services : Sonder les groupes cibles Madeline Sheridan Coordonnatrice des études de marché Commission des accidents du travail de la Saskatchewan (WCB) La présentation d aujourd hui Discuter

Plus en détail

Guide pour la rédaction d'une politique linguistique. (Suggestions à l'intention des commissions scolaires francophones) - 2010

Guide pour la rédaction d'une politique linguistique. (Suggestions à l'intention des commissions scolaires francophones) - 2010 Guide pour la rédaction d'une politique linguistique (Suggestions à l'intention des commissions scolaires francophones) - 2010 Gouvernement du Québec Ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport, 2010

Plus en détail

Conseils consultatifs des aînés. Cadre de référence 1

Conseils consultatifs des aînés. Cadre de référence 1 Conseils consultatifs des aînés Cadre de référence 1 Dénomination. L article 1122-35 du Code de la démocratie locale et de la décentralisation consacre l appellation «conseil consultatif». Il convient

Plus en détail

Bilan 2012-2013. Plan d action régional de lutte contre les punaises de lit

Bilan 2012-2013. Plan d action régional de lutte contre les punaises de lit Bilan 2012-2013 Plan d action régional de lutte contre les punaises de lit Plan d action régional de lutte contre les punaises de lit Bilan 2012-2013 Objectif Maximiser l efficacité des interventions visant

Plus en détail

situation-problème n 13

situation-problème n 13 situation-problème n 13 TITRE : Qui a le plus d argent dans la classe? MISE EN SITUATION : «Aujourd hui j ai apporté des enveloppes contenant de l argent pour chacun de vous. Dites-moi qui a le plus d

Plus en détail

Miniguide de l organisateur d événement écoresponsable. Notre avenir à tous!

Miniguide de l organisateur d événement écoresponsable. Notre avenir à tous! Miniguide de l organisateur d événement écoresponsable Notre avenir à tous! D ans le cadre de sa démarche en matière de développement durable, la Ville de Saguenay met à la disposition des organisateurs

Plus en détail

Club de lecture d été de la Banque TD. Rapport national de statistiques du programme pour Bibliothèque et Archives Canada

Club de lecture d été de la Banque TD. Rapport national de statistiques du programme pour Bibliothèque et Archives Canada Club de lecture d été de la Banque TD Rapport national de statistiques du programme pour Bibliothèque et Archives Canada Octobre 2005 Avertissement de propriété exclusive Les renseignements contenus dans

Plus en détail

Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural

Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural CAHIER DES CHARGES Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural Juillet 2013 Sarah Pecas I - PRESENTATION

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

PLAN D ACTION 2015 À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION 2015 À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INTRODUCTION En vertu de l article 61.1 de la Loi assurant l exercice des droits des personnes, en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et

Plus en détail

Opinion des résidants d Outremont à l égard du projet d implantation du campus de l Université de Montréal sur le site de la cour de triage

Opinion des résidants d Outremont à l égard du projet d implantation du campus de l Université de Montréal sur le site de la cour de triage Ville de Montréal Arrondissement d Outremont Enquête auprès des résidants de l arrondissement d Outremont -Juin 2007- Opinion des résidants d Outremont à l égard du projet d implantation du campus de l

Plus en détail

RELATIONS AGENTS-APPRENANTAPPRENANT. Processus: Modeling, renforcement, interaction sociale.. Agents: Parents, pairs, école, médias

RELATIONS AGENTS-APPRENANTAPPRENANT. Processus: Modeling, renforcement, interaction sociale.. Agents: Parents, pairs, école, médias Université de Lyon II Janvier 2014 Choix de la méthode de recherche: Aspects pratiques Marie J. Lachance Professeure titulaire Sciences de la consommation Université Laval, Québec Question et problématique

Plus en détail

Activité 7 : Facile à dire! projet d enquête

Activité 7 : Facile à dire! projet d enquête Activité 7 : Facile à dire! projet d enquête Niveau suggéré : secondaire Matières : mathématiques, sciences sociales, gestion des données Aperçu Cette activité offre aux élèves une expérience pratique

Plus en détail

GUIDE DU. bureau vert

GUIDE DU. bureau vert GUIDE DU bureau vert Ivanhoé Cambridge, en accord avec une de ses valeurs fondamentales, la responsabilité sociale d entreprise, a su faire l expérience au cours des dernières années de nouvelles pratiques

Plus en détail

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la gestion interculturelle. Elle est destinée aux gestionnaires de PME afi

Plus en détail