Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education"

Transcription

1 Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education Recherche-accompagnement de projet d innovation pédagogique et organisationnelle au sein du 2 ème degré professionnel de l enseignement secondaire de plein exercice Expérimenter au service de la réussite des élèves de 3 ème professionnel Damien Canzittu Place du Parc 18, B-7000 Mons Tél : +32 (0) Fax : +32 (0)

2 Plan de la journée 9h30 11h45 : présentation des projets et réflexion sur les thématiques suivantes: La communication La gestion d une équipe pédagogique 11h45 12h30: la communication et la gestion de projet PAUSE 13h30 14h45: la gestion de projet et les rôles des acteurs 15h 16h: la communication avec les parents Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 2

3 Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education 1. PRÉSENTATION DES PROJETS Damien Canzittu Place du Parc 18, B-7000 Mons Tél : +32 (0) Fax : +32 (0)

4 Partage autour de deux thématiques importantes Objectifs 1. La communication interne et externe : focus sur les parents d élèves 2. La gestion d une équipe lors de l implémentation d un projet Les objectifs de ces présentations sont: - Découvrir des pratiques mises en place dans les autres établissements et transférables ; - Repartir avec des pistes de solutions aux éventuelles difficultés rencontrées ; - Identifier des invariants, c est-à-dire des éléments communs auquel il faut être attentif, quel que soit le contexte où le projet est mis en place. Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 4

5 Année scolaire Conception d un guide de «bonnes pratiques» expliquer et favoriser l implémentation d un projet d innovation pédagogique Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 5

6 Lister des «invariants» «Chaque famille de tâches est structurée par des invariants, c est-à-dire les caractéristiques qui la fondent. Il convient de respecter les limites imposées par ces invariants fondamentaux quand on opère les variations relatives aux différents contextes des exemples de tâches, faute de quoi, on risque de sortir de la famille de tâches» (COE, 2008). Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 6

7 Une mission Manager un projet Deux dimensions Gérer Animer Structurer Organiser Des fonctions en synergie Prévoir Piloter Echanger Mobiliser Deux axes Systèmes et tâches à réaliser Equipe projet Un objectif Assurer la gestion du projet Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 7

8 Consignes 10 de présentation par groupe. Bref rappel du projet Pour chacune des thématiques de la journée, répondre à trois questions : 1. Quels sont les deux points forts de votre projet? 2. Citez deux points faibles : que feriez-vous différemment si vous pouviez recommencer? 3. Quelles questions vous posez-vous dans le cadre de votre projet? Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 8

9 Consignes Répartition des participants en 3 groupes. Chaque groupe écrit les points abordés lors des présentations qui leur semblent transférables. Ceci revient donc à lister les «invariants». Les participants notent également les questions et remarques en fonction des invariants. 5 de mise en commun en petits groupes. 10 de mise en commun en grand groupe des invariants repérés et discussion. Le chercheur reprend les notes des participants, les synthétisera et les mettra à disposition des participants (site internet). Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 9

10 Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education 2. LA COMMUNICATION Damien Canzittu Place du Parc 18, B-7000 Mons Tél : +32 (0) Fax : +32 (0)

11 Communication dans le projet Projet Communiquer tenir compte de paramètres communicationnels entre les différents acteurs Organiser nécessite de tenir compte de paramètres communicationnels entre les acteurs et de définir une forme d organisation de projet. Déterminer qui fait quoi, qui communique avec qui? Où? Quand? Comment? Pourquoi? Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 11

12 Objectifs de la communication Informer Préparer à des changements, à une évolution Expliquer l établissement et ses orientations stratégiques Motiver Fédérer Écouter Convaincre Créer un sentiment d appartenance. Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 12

13 Les différents acteurs du projet La direction Le chef de projet Les familles COMMUNICATION Les enseignants Les élèves Les partenaires extérieurs 6 catégories d acteurs Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 13

14 Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education 3. LA GESTION D UNE ÉQUIPE PÉDAGOGIQUE Damien Canzittu Place du Parc 18, B-7000 Mons Tél : +32 (0) Fax : +32 (0)

15 Le pilotage d un projet Gérer une équipe, c est avant tout piloter le projet. Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 15

16 Le pilotage d un projet Piloter = démarche en boucle Actions redondantes prendre en compte le réalisé comparer le réalisé avec le prévu réajuster, si le réalisé est différent du prévu mettre à jour la documentation projet communiquer les réajustements aux différents acteurs du projet. Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 16

17 Le diagramme de Gantt Permet de visualiser graphiquement l exécution des tâches et/ou l utilisation des ressources au cours du temps À chaque tâche est associée un segment ou une barre de longueur proportionnelle à la durée de la tâche En ordonnancement de projet sans contraintes de ressources, les tâches apparaissent en ordonnée et le temps sur l axe des abscisses. Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 17

18 Un exemple du diagramme de Gantt Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 18

19 Vers une gestion des équipes: définition des rôles des acteurs (d après Canzittu, Tutak et Willam, 2012) 1. La direction Principal moteur d un projet; sensibilise le corps professoral à la démarche du projet et le dynamise; travail à la fois social, en motivant ses enseignants; et structurel, en proposant des aménagements rendant le projet faisable et cohérent; l appui de la direction se révèle être une nécessité dans la mise en place d un projet pédagogique. Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 19

20 Vers une gestion des équipes: définition des rôles des acteurs Les directions d établissement La direction d établissement a-t-elle: fait figurer le projet au sein de son projet d établissement? affirmé sa position quant au projet mené à l ensemble du corps professoral? en collaboration avec les autres acteurs, défini un plan d actions pour le projet? prévu un plan d action progressif pour l implémentation du projet? en collaboration avec les autres acteurs, défini des formations envisageables, relatives au projet mené, pour les acteurs de terrain? Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 20

21 Vers une gestion des équipes: définition des rôles des acteurs Les directions d établissement La direction d établissement a-t-elle: en collaboration avec les autres acteurs, défini un calendrier pour les actions à mettre en place dans le cadre du projet mené? défini un chef de projet et délimité ses objectifs et rôles? constitué un noyau de personnes de référence (coordinateur, enseignants, parents ) pour le projet mené? La direction se positionne-t-elle pour reconnaître les efforts et valoriser le travail de l équipe éducative? La direction assure-t-elle son rôle de leadership auprès des enseignants, des parents, des élèves dans le projet mené La direction a-t-elle prévu des aménagements structuraux (horaires, locaux ) facilitant le travail de l équipe? Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 21

22 Vers une gestion des équipes: définition des rôles des acteurs 2. Le chef de projet Est la personne ressource pour les enseignants; est le lien entre le corps professoral et la direction d établissement; il gère le projet et s assure de son bon déroulement; il recueille les demandes et besoins des enseignants. Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 22

23 Vers une gestion des équipes: définition des rôles des acteurs Le chef de projet Le coordinateur permet-il l échange des informations au sein de son établissement scolaire? Le coordinateur organise-t-il des réunions régulières avec les enseignants? Le coordinateur réalise-t-il les PV des réunions avec les enseignants et rend-il un compte-rendu de celles-ci à la direction? Le coordinateur favorise-t-il la mise en place de projets orientants et stimule-t-il l interdisciplinarité? Le coordinateur a-t-il mis en évidence les actions déjà menées dans l école qui s insèrent dans le cadre du projet mené? Le coordinateur assure-t-il un rôle de relais auprès des parents? Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 23

24 Vers une gestion des équipes: définition des rôles des acteurs 3. Les enseignants Sont les contacts directs entre les élèves et l école; doivent fournir aux élèves des pistes leur permettant de travailler leur orientation et ce, par le travail conjoint des compétences disciplinaires, transversales et vocationnelles. Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 24

25 Vers une gestion des équipes: définition des rôles des acteurs Les enseignants L ensemble des enseignants ont-ils été réunis en début d année scolaire afin de décider des grandes lignes du projet? Les enseignants ont-ils prévu ou mis en place des actions permettant d évaluer les bénéfices du travail mené? Les enseignants ont-ils participé à l élaboration des activités et/ou projets mis en place dans l établissement? Les nouveaux (en début ou en cours d année scolaire) enseignants ont-ils eu l occasion d être renseignés quant au projet mené? Les enseignants ont-ils été formés pour l utilisation d outils orientants? Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 25

26 Vers une gestion des équipes: définition des rôles des acteurs Les enseignants L enseignant associe-t-il régulièrement des compétences liées au développement de carrière à des compétences transversales dans le cadre de son enseignement? L enseignant réexploite-t-il les activités d information et d orientation scolaire et professionnelle pour les intégrer à son enseignement? L enseignant travaille-t-il en interdisciplinarité avec les autres enseignants pour développer et réaliser des activités d information et d orientation scolaire et professionnelle intégrée à son enseignement? L enseignant travaille-t-il en complémentarité avec un agent du centre PMS associé à son établissement? Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 26

27 Vers une gestion des équipes: définition des rôles des acteurs Les enseignants L enseignant travaille-t-il en complémentarité avec les parents d élèves lors d activités d information scolaire et professionnelle? Dans le cadre de son cours, l enseignant fait-il appel à des représentants du monde du travail? L enseignant participe-t-il à des rencontres avec des partenaires de l école et du monde du travail pour organiser ses activités d information? L enseignant participe-t-il à des formations continues portant sur l orientation scolaire? L enseignant invite-t-il au besoin ses élèves à rencontrer un agent PMS? Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 27

28 Consignes Prendre connaissance des rôles et actions des trois acteurs (direction, chef de projet et enseignants). Constitution de trois groupes (selon les compétences de chacun). Analyse des propositions de rôles et d actions selon trois axes: 1. La pertinence du propos. 2. Les freins pouvant être rencontrés. 3. Les solutions à ces freins. Chaque groupe fait état aux deux autres des conclusions de son analyse. Le chercheur reprend les notes des participants, les synthétisera et les mettra à disposition des participants (site internet). Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 28

29 Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education 4. LA COMMUNICATION AVEC LES PARENTS Damien Canzittu Place du Parc 18, B-7000 Mons Tél : +32 (0) Fax : +32 (0)

30 Quelques principes de base Une première entrée: la connaissance du système scolaire. Les analyses montrent que plus les parents prennent part à leur apprentissage, mieux les élèves réussissent. Des actions «simples» existent pour tous les parents. Participer, pour les parents, c est au sein de l école, mais aussi à domicile. Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 30

31 Quelques recommandations pour la participation des parents Planifier La Participation Et L engagement Des Parents. Un guide pour les parents et les écoles. Conseil ontarien des directeurs de l éducation (p.18-21). Téléchargeable ici: Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 31

32 Quelques recommandations pour la participation des parents Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 32

33 Quelques recommandations pour la participation des parents Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 33

34 Quelques recommandations pour la participation des parents Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 34

35 Exemples d activités orientantes avec les parents Ces activités proviennent de L exploration professionnelle au primaire. Un outil pour la réussite. Le Petit magazine des services complémentaires. Edition spéciale, automne Education Québec (p.18-19). Téléchargeable ici: Activité 1 La profession de mes parents Chaque élève rédige un court texte où il tente d expliquer la profession ou le métier de sa mère ou de son père ou encore d un parent proche ou même d un voisin si les parents n ont pas d emploi; il essaie aussi de nommer l endroit où la personne travaille. À l aide de documentations ou d Internet, il tente de donner son titre exact. Après avoir rappelé que tout travail est important et que tous les travailleurs sont utiles à la société, l enseignant peut demander aux élèves d écrire leurs réponses au tableau. Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 35

36 Activité 2 Une entrevue Exemples d activités orientantes avec les parents En équipes de quatre ou cinq, les élèves préparent un questionnaire d entrevue pour obtenir des informations sur la profession d un membre de la famille. Voici des exemples de questions : «Qu est-ce que tu fais dans une journée de travail? Quelles habiletés et qualités est-ce que ça prend? Qu est-ce que tu aimes le plus et le moins dans ton travail? Quelles études as-tu faites? À quelle école as-tu étudié? Où est-elle située? Quand utilises-tu tes connaissances du français? As-tu besoin des mathématiques, des sciences ou d autres connaissances pour faire ton travail?» Les réponses peuvent être simplement synthétisées au tableau par l enseignant et commentées à l occasion. Les élèves peuvent faire une synthèse individuelle des réponses obtenues en les classant selon les questions posées et communiquer leurs résultats aux membres de leur équipe. D autres exercices en français peuvent être demandés aux élèves; ils peuvent, par exemple, rédiger un poème où ils donnent leur impression sur l emploi de leurs parents. Cette activité peut aussi être faite pendant le cours de langue. Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 36

37 Exemples d activités orientantes avec les parents Activité 3 Les travailleurs du voisinage : un sondage Chaque élève doit faire un sondage auprès de trois travailleurs dans le voisinage et leur poser les questions suivantes :«Êtes-vous allé à l école secondaire, au collège ou à l université pour vous préparer à votre emploi actuel? À quelle école avez-vous étudié? Où est-elle située?» Les résultats peuvent être compilés sur un graphique avec les pourcentages de professions requérant des études secondaires, collégiales ou universitaires. Les villes et les régions où ils ont étudié peuvent être marquées sur la carte géographique du Québec grâce à une étiquette tenue par une corde sur laquelle sont indiqués le nom des établissements qui offrent une formation professionnelle secondaire, collégiale technique ou universitaire. Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 37

38 Exemples d activités orientantes avec les parents Activité 4 L évolution de la science et de la technologie Les élèves qui ont un grand-parent habitant près de leur domicile ou qu ils peuvent rencontrer facilement pourront obtenir de l information sur sa profession et sa formation. Un grand-parent ou une personne retraitée du voisinage peut être invité à venir parler en classe de sa carrière. Cette personne est bien placée pour parler des outils, de l équipement et des méthodes de travail qui ont beaucoup changé au fil des ans, de même que des exigences beaucoup plus grandes de nos jours en matière de formation. Les élèves font un rapport de l entrevue ou de la conférence en utilisant les temps de verbe passé, présent et futur. Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 38

39 Exemples d activités orientantes avec les parents Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 39

40 Exemples d activités orientantes avec les parents Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 40

41 Quelques références concernant la problématique des parents Deslandes, R. (2008). Contribution des parents à la socialité des jeunes. Éducation et francophonie, 36, (2), Hoover-Dempsey, K. V. et Sandler, H. M. (1997). Why do parents become involved in their children s education? Review of Educational Research, 67 (1), p Kao, G. (2004). Social capital and its relevance to minority and immigrant populations. Sociology of Education, 77(2), Kanouté, F.et Vatz-Laaroussi, M. (2008). La relation écoles-familles immigrantes : une préoccupation récurrente, et pertinente. Revue des sciences de l éducation, 34, (2), Partenariat avec les parents (2010). Politique de participation des parents pour les écoles de l Ontario. Vatz Laaroussi, M. Kanouté, F. et Rachédi (2008). Les divers modèles de collaborations familles immigrantesécoles : de l implication assignée au partenariat. Revue des sciences de l éducation, 34, (2), 2008, See more at: Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 41

42 Contact Adresse du site : Contacts avec l équipe de recherche : Université de Mons Damien Canzittu Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 42

Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education. Mieux communiquer dans un projet. Points de vigilance. Alizée Tutak alizee.tutak@umons.ac.

Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education. Mieux communiquer dans un projet. Points de vigilance. Alizée Tutak alizee.tutak@umons.ac. Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education Mieux communiquer dans un projet Points de vigilance Alizée Tutak alizee.tutak@umons.ac.be Place du Parc 18, B-7000 Mons Tél : +32 (0)65 37 31 79 Fax

Plus en détail

MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire

MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire Université Saint-Joseph Faculté des Sciences de l Éducation MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire 2014 2015 Faculté des Sciences de l Education, mis à jour 26 novembre 2014 TABLE

Plus en détail

Présentation du Pacte (support Prezi) Texte à l intention des directions Septembre 2015

Présentation du Pacte (support Prezi) Texte à l intention des directions Septembre 2015 Présentation du Pacte (support Prezi) Texte à l intention des directions Septembre 2015 Préambule Ce document a pour objectif de fournir un outil aux directions, en vue de présenter le processus du Pacte

Plus en détail

Synthèse réalisée par. Karine Messier Newman. Stéphane Martineau UQTR CRIFPE

Synthèse réalisée par. Karine Messier Newman. Stéphane Martineau UQTR CRIFPE Shepherd, Monica Lynn (2009). Evaluating the impact of the Beginning Teacher Induction Program on the Retention Rate of Beginning Teachers. Gardner-Webb University, School of Education, Thèse, 117 pages.

Plus en détail

ANNEXE III Outils d évaluation du dispositif ARPPEGE

ANNEXE III Outils d évaluation du dispositif ARPPEGE La pratique réflexive Un concept et des mises en œuvre à définir > Yann VACHER Université de Corse ANNEXE III Outils d évaluation du dispositif ARPPEGE Nous avons formalisé des outils de recueil des avis,

Plus en détail

Description de voie pour les formateurs et les personnes apprenantes Études secondaires

Description de voie pour les formateurs et les personnes apprenantes Études secondaires Curriculum en littératie des adultes de l Ontario Description de voie pour les formateurs et les personnes apprenantes Études secondaires Ministère de la Formation et des Collèges et Universités de l Ontario

Plus en détail

Le Réseau REPTIC : une communauté pour développer et partager son expertise

Le Réseau REPTIC : une communauté pour développer et partager son expertise Le Réseau REPTIC : une communauté pour développer et partager son expertise Nicole Perreault Animatrice du Réseau 7 octobre 2015 Plan 1. Présentation du Réseau REPTIC 2. Activités 3. Ressources 4. Outils

Plus en détail

Mon portrait Renseignements généraux Les renseignements généraux font état des principales caractéristiques du jeune. On y trouve quand, où et avec

Mon portrait Renseignements généraux Les renseignements généraux font état des principales caractéristiques du jeune. On y trouve quand, où et avec MON PORTRAIT Ce portrait, obtenu à partir du questionnaire en ligne, permet de structurer l échange avec le jeune en vue de planifier les actions à entreprendre. Il procure à celui-ci un bilan de ses réponses

Plus en détail

Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education

Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education Innovation pédagogique et organisationnelle au sein du 2 ème degré professionnel de l enseignement secondaire de plein exercice Expérimenter au service

Plus en détail

Ressource sur les médias sociaux du PCO Notes pour le personnel enseignant et les animateurs, et liens avec le curriculum de l Ontario

Ressource sur les médias sociaux du PCO Notes pour le personnel enseignant et les animateurs, et liens avec le curriculum de l Ontario Ressource sur les médias sociaux du PCO Notes pour le personnel enseignant et les animateurs, et liens avec le curriculum de l Ontario Bienvenue à la Ressource sur les médias sociaux du Passeport-compétences

Plus en détail

Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires.

Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires. Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires. Mise à jour actualisée en fonction des modifications au Régime pédagogique entrant en vigueur le 1 er juillet

Plus en détail

Le management de projet

Le management de projet OBJECTIFS Être capable de planifier, évaluer, planifier, organiser, démarrer, piloter, évaluer un projet simple Être capable de résoudre des problèmes d'optimisation dans les domaines de la logistique

Plus en détail

Auto-évaluation 2015. Service des affaires socioculturelles. Rapport de synthèse

Auto-évaluation 2015. Service des affaires socioculturelles. Rapport de synthèse Auto-évaluation 2015 Service des affaires socioculturelles Rapport de synthèse 1. Introduction 2 2. Missions du SASC 2 3. Bilan 2 4. Expertise externe 4 5. Plan de développement 2015 2020 6 7 octobre 2015

Plus en détail

MOTIV ACTION. Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer

MOTIV ACTION. Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer 5 MOTIV ACTION Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer André Bélanger, psychologue au collège Bois-de-Boulogne Diane Da Sylva, psychologue au cégep de Saint-Laurent André Grégoire,

Plus en détail

FICHES D ÉVALUATION FORMATIVE

FICHES D ÉVALUATION FORMATIVE COMPOSANTE ENFANTS VULNERABLES FICHES D ÉVALUATION FORMATIVE RÉFÉRENTIEL DE FORMATION ENFANTS DANS LE DAARA Domaines «Langue et Communication» «Mathématiques» «Compétence de Vie courante» «Découverte du

Plus en détail

À bas les trafiquants d heures! Gérer des tâches imposantes.

À bas les trafiquants d heures! Gérer des tâches imposantes. À bas les trafiquants d heures! Gérer des tâches imposantes. Apprentissage critique Matériel et interactions Comprendre en quoi la gestion du temps au secondaire diffère de celle au collège. Reconnaître

Plus en détail

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités DES OUTILS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN MATIÈRE DE SEXUALITÉ JEUNESSE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN MATHÉMATIQUE Les tâches familiales Planification des activités PRIMAIRE 1er cycle,

Plus en détail

repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis

repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis Version 2 : 20 juillet 2012 L expérimentation conduite par l Agence nationale de lutte contre l illettrisme

Plus en détail

Suggestions de pistes pédagogiques pour une éducation financière à l école

Suggestions de pistes pédagogiques pour une éducation financière à l école Suggestions de pistes pédagogiques pour une éducation financière à l école La FSMA (l Autorité des services et marchés financiers) est un organisme public autonome. Parmi les missions qui lui ont été confiées

Plus en détail

M2S. Formation Gestion de projet. formation

M2S. Formation Gestion de projet. formation Formation Gestion de projet M2S formation Conduire et gérer un projet Construire et rédiger un chahier des charges de projet Conduite de projet informatiques Découpage et planification de projet Les méthodes

Plus en détail

STAGIAIRE. Collège Jean Rogissart - Nouzonville ENTREPRISE OBJECTIFS DU STAGE. STAGE DE DECOUVERTE 3 ème. Nom : Prénom : Classe :

STAGIAIRE. Collège Jean Rogissart - Nouzonville ENTREPRISE OBJECTIFS DU STAGE. STAGE DE DECOUVERTE 3 ème. Nom : Prénom : Classe : STAGE DE DECOUVERTE 3 ème 9 rue Bara 08700 NOUZONVILLE Collège Jean Rogissart - Nouzonville STAGIAIRE Nom : Prénom : Classe : ENTREPRISE NOM de L ENTREPRISE : ADRESSE : Dates du stage : du.. au. OBJECTIFS

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

ÉCOLE SUPÉRIEURE DU PROFESSORAT ET DE L ÉDUCATION DE LORRAINE DOSSIER DE PRESSE - INAUGURATION

ÉCOLE SUPÉRIEURE DU PROFESSORAT ET DE L ÉDUCATION DE LORRAINE DOSSIER DE PRESSE - INAUGURATION ÉCOLE SUPÉRIEURE DU PROFESSORAT ET DE L ÉDUCATION DE LORRAINE DOSSIER DE PRESSE - INAUGURATION ESPÉ de l Université de Lorraine Service Communication&Culture Dossier de presse sommaire L ESPÉ DE LORRAINE

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

Stratégies métacognitives. Leur intégration dans la classe de FLE (1) 1- Introduction 2- Domaine d action 3- L apport théorique

Stratégies métacognitives. Leur intégration dans la classe de FLE (1) 1- Introduction 2- Domaine d action 3- L apport théorique Stratégies métacognitives. Leur intégration dans la classe de FLE (1) Raquel Partemi rpartemi@logos.uncu.edu.ar María Cristina Azcona sanchere@speedy.com.ar Noemí Jiménez castellotejimenez@yahoo.com.ar

Plus en détail

Les Canadiens et le bilinguisme

Les Canadiens et le bilinguisme Les Canadiens et le bilinguisme Rapport final Présenté à La Société Radio-Canada Recherche, Grille et Diffusion Décembre 2006 07-5517rap-final-complet Table des matières Méthodologie 3 Notes de lecture..

Plus en détail

Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES

Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES Objectif : Donner du sens aux Enseignements d Exploration en évaluant les compétences, placer les dispositifs d évaluation

Plus en détail

Objectif de la présentation

Objectif de la présentation Faculté d éducation 5 e Congrès de l AMSE, Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc, 2-6 juin 2008 Communication présentée dans le cadre du colloque Le rapport aux ressources de l Internet dans le processus

Plus en détail

LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1

LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1 Pôle Ressources Humaines Service Formation des Personnels Gestion des compétences Anne-Sophie LECLERCQ LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1 MAI-JUIN 2011 Entretiens professionnels Lille 1-2011

Plus en détail

Comptabilité, finance et gestion des affaires

Comptabilité, finance et gestion des affaires Comptabilité, finance et gestion des affaires LCA.AX Information : (514) 376-1620, poste 388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 40 unités 1/3.

Plus en détail

Communication et surdité

Communication et surdité Cégep du Vieux Montréal Service d aide à l intégration des élèves (SAIDE) Communication et surdité RCT.02 Programme de formation menant à l obtention d une attestation d études collégiales (AEC) INFORMATION:

Plus en détail

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics :

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics : DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016 U1AG Unité d enseignement UAG/10 ECTS Savoir-faire/Stage U1AG Intitulé du cours : séminaires interdisciplinaires d analyse des pratiques Enseignant(s) : Cécile

Plus en détail

Sondage sur la satisfaction de la clientèle qui communique avec la Régie par téléphone. Service des statistiques et des sondages

Sondage sur la satisfaction de la clientèle qui communique avec la Régie par téléphone. Service des statistiques et des sondages 2010 Sondage sur la satisfaction de la clientèle qui communique avec la Régie par téléphone Service des statistiques et des sondages Rédaction Mise en page Révision linguistique Graphisme Martine Pelletier

Plus en détail

Ordre du jour. Première rencontre de l an 1 d implantation (primaire)

Ordre du jour. Première rencontre de l an 1 d implantation (primaire) Ordre du jour Première rencontre de l an 1 d implantation (primaire) - Mot de bienvenue et présentation des participantes et participants - Présentation des objectifs - Qu est-ce que l approche orientante?

Plus en détail

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013)

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Considérant le nombre d articles scientifiques disponibles, il est essentiel

Plus en détail

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB NOM DU FICHIER TESSA : Togo_Ma_M1_S2_G_110213 PAYS TESSA : Togo DOMAINE DU MODULE : MATHEMATIQUES Module numéro : 1 Titre du module : Étude du nombre et de la structure

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

Cahier des charges du Groupe de travail "Etat des lieux" Adopté par le Groupe central du 26 février 2015

Cahier des charges du Groupe de travail Etat des lieux Adopté par le Groupe central du 26 février 2015 Cahier des charges du Groupe de travail "Etat des lieux" Adopté par le Groupe central du 26 février 2015 Conformément à la note relative au Pacte pour un enseignement d'excellence, le Groupe de travail

Plus en détail

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Nom, école Ce qui vous amène Ce que je connais de l entrepreneuriat étudiant 2 2000.réflexion sur les programmes et sur l entrepreneurship

Plus en détail

Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café. Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire?

Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café. Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire? Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire? Cette question s inscrit dans le contexte où plusieurs acteurs

Plus en détail

Annexe 1 : Illustration de la démarche :

Annexe 1 : Illustration de la démarche : Annexe 1 : Illustration de la démarche : ETAPE 1 : Travail sur les représentations des élèves. Capacités visées : Questionner un sujet, identifier une problématique, développer son esprit critique. Dossier

Plus en détail

Le service de formation à distance pour adultes de l Ontario 2012-2013

Le service de formation à distance pour adultes de l Ontario 2012-2013 Le service de formation à distance pour adultes de l Ontario 2012-2013 Un programme de la Graphisme : Vincent Kember Impression : Merriam Print Tous droits réservés. COFA 2012 Table des matières Introduction

Plus en détail

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Après avoir étudié les types de paiement,

Plus en détail

Evaluateur du projet : Pour l INRP Arielle Compeyron et Laurent Lima Laboratoire des Sciences de l Education Grenoble 2

Evaluateur du projet : Pour l INRP Arielle Compeyron et Laurent Lima Laboratoire des Sciences de l Education Grenoble 2 Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Ajouter ici le logo de la structure évaluatrice Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE

Plus en détail

Document entrepreneurial

Document entrepreneurial Document entrepreneurial 1. La culture entrepreneuriale Comme mentionné, la culture entrepreneuriale est présente dans les trois visées du PFEQ. L élève entreprend et mène à terme des projets qui développent

Plus en détail

Ma représentation du problème

Ma représentation du problème Niveaux : 6 e et 8 e année, secondaire 3 Ma représentation du problème (Collecte de données) Matières scolaires : sciences de la nature, français, mathématiques Objectifs de l ERE : les connaissances,

Plus en détail

L APPROCHE ORIENTANTE AU CÉGEP DE BAIE-COMEAU. Bref historique

L APPROCHE ORIENTANTE AU CÉGEP DE BAIE-COMEAU. Bref historique Bref historique Une école orientante au Québec, c est celle qui mentionne explicitement sa mission d orientation dans son projet éducatif et qui se caractérise par son personnel engagé et sensibilisé par

Plus en détail

Annexe 1 : Modèles de plans de transition

Annexe 1 : Modèles de plans de transition 35 Annexe 1 : Modèles de plans de transition Les quatre modèles de plans de transition ci-après sont fondés sur des cas fictifs, qui ont été conçus uniquement à titre d illustration. Les trois premiers

Plus en détail

Guide pour aider à l évaluation des actions de formation

Guide pour aider à l évaluation des actions de formation Guide pour aider à l évaluation des actions de formation Pourquoi évaluer? L évaluation constitue la dernière étape du service d ingénierie que le conseiller de l AGEFOS PME Bretagne peut apporter à l

Plus en détail

Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Nom du professeur principal

Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Nom du professeur principal RAPPORT DE STAGE 3 ème Quels conseils méthodologiques pour la réalisation de votre rapport Voilà des conseils et des questions pour vous aider dans la réalisation de votre rapport. Ils vous sont proposés

Plus en détail

GUIDE D ANIMATION ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE

GUIDE D ANIMATION ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE GUIDE D ANIMATION 7 ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE TABLE DES MATIÈRES 1 Contexte de réalisation de la vidéo... p.4 2 Présentation de la vidéo... p.5 3 Animation destinée au personnel enseignant...p.6 3.1

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

REALISER UN DIAGRAMME DE GANTT

REALISER UN DIAGRAMME DE GANTT REALISER UN DIAGRAMME DE GANTT Henry Laurence GANTT (86 99) est un ingénieur américain en mécanique et consultant en management. Il est surtout connu pour avoir mis au point en 90 son célèbre diagramme

Plus en détail

Solange CHAMPION Consultante en gestion de carrière, Relaxologue & formatrice Membre de la Fédération Internationale des Relaxologues

Solange CHAMPION Consultante en gestion de carrière, Relaxologue & formatrice Membre de la Fédération Internationale des Relaxologues - 1 - COACHING Accompagnement Managérial Personnalisé Consultante en gestion de carrière, Relaxologue & formatrice Membre de la Fédération Internationale des Relaxologues La convergence de 2 mondes : Les

Plus en détail

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE Un problème de recherche est l écart qui existe entre ce que nous savons et ce que nous voudrions savoir à propos d un phénomène donné. Tout problème de recherche

Plus en détail

Le cheminement Tremplin DEC (081.06)

Le cheminement Tremplin DEC (081.06) Le cheminement Tremplin DEC (081.06) Service de la gestion et du développement des programmes d études 2015-2016 Secteur : conduit vers un programme Préuniversitaire Technique Sanction Diplôme d études

Plus en détail

TECHNIQUES D ENQUETE

TECHNIQUES D ENQUETE TECHNIQUES D ENQUETE Le Système d Information Marketing L étude de marché Les différentes sources d informations Méthodologie d enquête BENSGHIR AFAF ESTO 1 Plan d'apprentissage du cours " Méthodologie

Plus en détail

BILAN DE CARRIERE. La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol.

BILAN DE CARRIERE. La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol. - 1 - Conseil RH et Formation BILAN DE CARRIERE La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol.fr L heure est au changement et, pour

Plus en détail

L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES

L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Questions Éléments de réponse 1) L

Plus en détail

L'INFORMATIQUE À L'ÉCOLE MATERNELLE. Premier compte-rendu d étude exploratoire

L'INFORMATIQUE À L'ÉCOLE MATERNELLE. Premier compte-rendu d étude exploratoire 129 L USAGE DE L INFORMATIQUE À L ÉCOLE MATERNELLE Premier compte-rendu d étude exploratoire Théo PRINIOTAKIS, Sandrine COURTOIS Contexte C est une recherche en didactique de l informatique en milieu préélémentaire

Plus en détail

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom :

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom : E Projet d écoute Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : Le grand voyage DESCRIPTION DU PROJET Tu vas écouter un extrait d une pièce de théâtre. Tu seras invité

Plus en détail

LA GESTION DE PROJETS. Regroupement CPE des régions 03 et 12 Session 1 27 octobre 2011

LA GESTION DE PROJETS. Regroupement CPE des régions 03 et 12 Session 1 27 octobre 2011 LA GESTION DE PROJETS Regroupement CPE des régions 03 et 12 Session 1 27 octobre 2011 2 Présentations Présentation de la formatrice Présentation des participantes et leurs attentes 3 Attentes du formatrice

Plus en détail

Politiques d accueil des territoires de projets et Agendas 21 : Mise en évidence des complémentarités et des bonnes pratiques

Politiques d accueil des territoires de projets et Agendas 21 : Mise en évidence des complémentarités et des bonnes pratiques Politiques d accueil des territoires de projets et Agendas 21 : Mise en évidence des complémentarités et des bonnes pratiques Contribution Réseau Rural Français Groupe de travail «Politique d accueil et

Plus en détail

Guide de production des notes pédagogiques mai 2011, septembre 2014

Guide de production des notes pédagogiques mai 2011, septembre 2014 Centre de cas 7 99 2011 001 Guide de production des notes pédagogiques mai 2011, septembre 2014 Document produit par la professeure Anne MESNY, marginalement révisé par la professeure Alix MANDRON 1 En

Plus en détail

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Coordination Direction des mesures et services aux entreprises et du placement Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale Rédaction Direction

Plus en détail

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET PROJET : «ensemble des actions à entreprendre afin de répondre à un besoin défini dans des délais fixés». Délimité dans le temps avec un début et une fin, mobilisant

Plus en détail

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS Faculté des lettres et sciences humaines PRÉAMBULE Ce règlement facultaire sur la reconnaissance des acquis s inscrit dans le cadre de la Politique

Plus en détail

Animation d ateliers prospectifs sur les TIC dans le bâtiment à l horizon 2030

Animation d ateliers prospectifs sur les TIC dans le bâtiment à l horizon 2030 Animation d ateliers prospectifs sur les TIC dans le bâtiment à l horizon 2030 Sommaire Partie 1 : Méthodologie de la démarche Partie 2 : Vision prospective Partie 3 : Plan d action Partie 4 : Annexes

Plus en détail

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 La grille d évaluation des projets en Entrepreneuriat étudiant est développée pour faciliter l évaluation des projets déposés

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D INTÉGRATION

QUESTIONNAIRE D INTÉGRATION QUESTIONNAIRE D INTÉGRATION 2015-2016 0 Section à être complétée par les parents Nom de l élève : Degré : Date de naissance : En guise d introduction, nous aimerions avoir un bref historique de la situation

Plus en détail

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Vers un nouveau lycée 2010 Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Fiche : L utilisation des TIC : partage des informations sur l ENT de l établissement

Plus en détail

La gestion par objectifs: le développement de la qualité scolaire au Luxembourg

La gestion par objectifs: le développement de la qualité scolaire au Luxembourg La gestion par objectifs: le développement de la qualité scolaire au Luxembourg Démarche, accompagnement et outils Amina KAFAÏ-AFIF Plan de la présentation I. Démarche du développement scolaire I. 1. Démarche

Plus en détail

L accompagnement à 360 avec Rhesoe!

L accompagnement à 360 avec Rhesoe! L accompagnement à 360 avec Rhesoe! L Accompagnement professionnel Groupe d échange et de développement des Talents Prévention et gestion des risques psychosociaux L Accompagnement au recrutement Communication

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR LA CLASSE DE TROISIÈME

ORIENTATIONS POUR LA CLASSE DE TROISIÈME 51 Le B.O. N 1 du 13 Février 1997 - Hors Série - page 173 PROGRAMMES DU CYCLE CENTRAL 5 e ET 4 e TECHNOLOGIE En continuité avec le programme de la classe de sixième, celui du cycle central du collège est

Plus en détail

Pénétration des ICT dans l enseignement obligatoire (Projet ICTVS)

Pénétration des ICT dans l enseignement obligatoire (Projet ICTVS) Pénétration des ICT dans l enseignement obligatoire (Projet ICTVS) Pour les personnes qui utilisent un ou plusieurs ordinateurs dans l enseignement en classe, que l établissement soit porteur ou non d

Plus en détail

CONDITIONS ET PROCESSUS FAVORABLES A LA REUSSITE D UN PROJET DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Synthèse de quelques éléments d observation

CONDITIONS ET PROCESSUS FAVORABLES A LA REUSSITE D UN PROJET DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Synthèse de quelques éléments d observation CONDITIONS ET PROCESSUS FAVORABLES A LA REUSSITE D UN PROJET DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Synthèse de quelques éléments d observation Marc Thiébaud Septembre 2002 Remarque préliminaire Cette synthèse

Plus en détail

- Conceptualisation de la démarche de recherche documentaire (transférabilité de cette méthode. Profession

- Conceptualisation de la démarche de recherche documentaire (transférabilité de cette méthode. Profession COMPETENCE : RECHERCHE DOCUMENTAIRE FICHE EDUSCOL (Non) Nature de l activité : Travail méthodologique : Savoir faire transférable : Acquérir la méthode de recherche documentaire transposable dans toutes

Plus en détail

Dossier d accompagnement pour l orientation 5R

Dossier d accompagnement pour l orientation 5R Année 2014-2015 Dossier d accompagnement pour l orientation 5R? «S orienter aujourd hui, ce n est pas choisir un métier, c est construire progressivement un itinéraire au fur et à mesure des décisions

Plus en détail

BILAN DES COMPETENCES

BILAN DES COMPETENCES 2014 BILAN DES COMPETENCES L OBJECTIF DE NOTRE ACTION Permettre au futur collaborateur : D engager une réflexion approfondie sur son passé et son devenir, un travail d introspection professionnel, permettant

Plus en détail

taparoleestenjeu.ca GUIDE PÉDAGOGIQUE

taparoleestenjeu.ca GUIDE PÉDAGOGIQUE taparoleestenjeu.ca GUIDE PÉDAGOGIQUE BANQUE D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES 2.1 EXPLOITATION GÉNÉRALE DU SITE Même si Ta parole est en jeu a été conçu pour que chaque jeune teste ses connaissances et visionne

Plus en détail

RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH

RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH Juillet 2012 Contexte Les prix et les bourses spéciales du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) forment

Plus en détail

Cultiver le goût d entreprendre à l école

Cultiver le goût d entreprendre à l école DÉFI DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE Cultiver le goût d entreprendre à l école Le Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan vous présente son Guide d ateliers pédagogiques pour les élèves

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues, littératures et civilisations étrangères de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation -2012 Section

Plus en détail

POUR UNE VEILLE SOCIALE ACTIVE VILLE AU CARRE

POUR UNE VEILLE SOCIALE ACTIVE VILLE AU CARRE POUR UNE VEILLE SOCIALE ACTIVE DE L OBSERVATOIRE DU SAN DE SENART VILLE AU CARRE 29 juin 2010 Présentation d une démarche d observation LA VEILLE SOCIALE ET L OBSERVATOIRE 2 Une contribution demandée aux

Plus en détail

TASK-FORCE FORMATION. Comment commencer l organisation d une campagne, une action ou une activité

TASK-FORCE FORMATION. Comment commencer l organisation d une campagne, une action ou une activité Comment commencer l organisation d une campagne, une action ou une activité 1 Ce guide a pour objectif de proposer un outil concret pour les représentants étudiants qui cherche à développer une nouvelle

Plus en détail

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI Comprendre ses propres stratégies d échec et de réussite Mettre à jour ses freins, ses propres croyances Développer son potentiel et repousser ses

Plus en détail

Quel sera le parcours des étudiants de 2010?

Quel sera le parcours des étudiants de 2010? Quel sera le parcrs des étudiants de 2010? Les principaux changements Le Programme de formation de l école québécoise (PFÉQ) place l élève au cœur de ses apprentissages. Il vise l élaboration d une vision

Plus en détail

2014-2015. Programme régional de formation

2014-2015. Programme régional de formation 2014-2015 Programme régional de formation L E C A D R E, U N G E S T I O N N A I R E D E P E R S O N N E S D A N S U N C O N T E X T E D E R É S E A U X D E S E R V I C E S À L A P O P U L A T I O N À

Plus en détail

Quel profil pour les futurs professionnels de l'informatique? Le référentiel de compétences du master en sciences informatiques de l'ucl.

Quel profil pour les futurs professionnels de l'informatique? Le référentiel de compétences du master en sciences informatiques de l'ucl. université catholique de louvain louvain-la-neuve, belgique Quel profil pour les futurs professionnels de l'informatique? raisonner théorie appliquer apprendre examens concevoir bachelier référentiel universitaire

Plus en détail

Module 6 heures. Rappel 2 I. Les points de passage obligés 4 II. Les ressources et points d appui 9

Module 6 heures. Rappel 2 I. Les points de passage obligés 4 II. Les ressources et points d appui 9 Module 6 heures Rappel 2 I. Les points de passage obligés 4 II. Les ressources et points d appui 9 VADE-MECUM - Découverte professionnelle - Module 6 heures 1 Rappel Le module de découverte professionnelle

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION BGE Provence Alpes Méditerranée ACCES CONSEIL Siège social 7 rue Gaston FLOTTE 13012 MARSEILLE Tél. : 04 91 90 88 66 Siret : 33447279200103 www.acces-conseil.com REPARTITION DU STAGE

Plus en détail

Coordonnées du tuteur de stage : Nom et prénom: Fonction dans l'entreprise Numéro de téléphone : Adressa mail :

Coordonnées du tuteur de stage : Nom et prénom: Fonction dans l'entreprise Numéro de téléphone : Adressa mail : Coordonnées du tuteur de stage : Nom et prénom: Fonction dans l'entreprise Numéro de téléphone : Adressa mail : Stage effectué du 12 au 16 janvier 2016 NOM et Prénom du stagiaire : Activité ou poste proposé

Plus en détail

GUIDE POUR L ENTRETIEN

GUIDE POUR L ENTRETIEN GUIDE POUR L ENTRETIEN PROFESSIONNEL 1 Ce guide s inscrit dans le cadre du décret du 17 septembre 2007 : il vise à faciliter la réalisation de l entretien professionnel, à la fois pour les agents et pour

Plus en détail

ENTREVUE ÉCRITE. Boucherie de détail (DEP) Boulangerie (DEP) Cuisine (DEP) Pâtisserie (DEP) Service de la restauration (DEP) Vente de voyages (DEP)

ENTREVUE ÉCRITE. Boucherie de détail (DEP) Boulangerie (DEP) Cuisine (DEP) Pâtisserie (DEP) Service de la restauration (DEP) Vente de voyages (DEP) 7, rue Robert-Rumilly Québec, G1K 2K5 ENTREVUE ÉCRITE Nom : Prénom : Date de naissance : Code permanent : Inscrit sur vos bulletins ou sur votre carte étudiante No de téléphone : COCHEZ LE PROGRAMME POUR

Plus en détail

Merci beaucoup de votre collaboration

Merci beaucoup de votre collaboration QUESTIONNAIRE FUTURS ENSEIGNANTS Ce questionnaire permettra de recueillir des informations sur l intégration des technologies de l information et de la communication (TIC) par les futurs enseignants lors

Plus en détail

Questions de soins infirmiers : Formation

Questions de soins infirmiers : Formation Questions de soins infirmiers : Formation Introduction La présente fiche d information analyse la formation des infirmières et infirmiers des catégories suivantes : Infirmières et infirmiers autorisés

Plus en détail