La situation financière des Canadiens

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La situation financière des Canadiens"

Transcription

1 La situation financière des Canadiens 1 Approche client Microsoft Advertising Hiver 2015

2 LA SITUATION FINANCIÈRE DES CANADIENS 2 Des décisions financières difficiles et importantes doivent être prises Quand j étais jeune, je croyais que l argent était ce qu il y a de plus important dans la vie. Maintenant que je suis vieux, je le sais. Oscar Wilde Plus que jamais, les Canadiens ont l embarras du choix quand vient le temps d épargner ou d investir leur argent, et les options d investissements qui s offrent à eux sont de plus en plus complexes. Même s il est avantageux d avoir du choix, ça peut parfois devenir déroutant. C est sans compter la longévité croissante de la population, l élimination des pensions de retraite et le très grand nombre de facteurs financiers qui sont en jeu. À moins d avoir une boule de cristal pour prédire l avenir, les gens ont peine à identifier leurs besoins, à comprendre leurs options et à faire les bons choix pour demain.

3 LA SITUATION FINANCIÈRE DES CANADIENS 3 Méthodologie Pour examiner la façon dont les Canadiens gèrent leurs finances aujourd hui, nous avons adopté une approche à plusieurs volets... Volet quantitatif Un sondage de 25 minutes en ligne réalisé en anglais et en français répondants (échantillon représentatif sur le plan national) Le travail sur le terrain a eu lieu en septembre et octobre 2014 Volet qualitatif La tenue d un journal en ligne sur la planification financière et l approche quotidienne des transactions Des entrevues approfondies

4 Au Canada, la planification prudente règne et l épargne est une préoccupation généralisée «J admire les gens qui semblent pouvoir prendre des risques dans le but de faire fructifier leur argent. Je suis trop frileux pour le faire.» [homme de 44 ans] «J ai peur de perdre. Investir, c est comme une partie de poker. Je suis prudent. J ai grandi pendant cette fichue récession.» [homme de 27 ans] >

5 LA SITUATION FINANCIÈRE DES CANADIENS 5 Il s agit d être responsable, en s assurant d avoir un plan et en pensant à long terme. C est toutefois plus facile à dire qu à faire. Plus de la moitié des Canadiens ont un plan d épargne ou d investissement et les deux tiers se décrivent comme étant prudents et réticents à prendre des risques. Les personnes ayant des salaires plus élevés planifient davantage, mais sont aussi légèrement plus audacieuses (sans doute parce qu elles peuvent se le permettre). Deux consommateurs sur trois affirment ne pas pouvoir épargner autant qu ils le souhaitent. Moins de la moitié disent posséder des connaissances suffisantes en finance. 35 % ne savent pas par où commencer. Aidez les Canadiens à bâtir une vision de leurs besoins futurs. Utilisez des messages à caractère émotif qui démontrent toute l importance d une bonne planification. Définissez des objectifs et des domaines d épargne précis. Orientez les consommateurs à l aide d indicateurs personnalisés.

6 Jongler avec plusieurs objectifs différents (et parfois contradictoires) >

7 LA SITUATION FINANCIÈRE DES CANADIENS 7 Il ne suffit pas de définir un objectif et de se lancer l établissement des priorités est essentiel 38 % des Canadiens ont de la difficulté à prioriser tous leurs objectifs financiers. 39 % sont dépassés par la planification de leur avenir. Plus de la moitié aimeraient être meilleurs dans la gestion de leur argent. Les consommateurs ont en moyenne de trois à quatre objectifs principaux. Les jeunes ont moins d objectifs (2,9), mais peinent à planifier en raison de leur manque d expérience. Ils seraient ravis de recevoir des conseils. Les parents ont davantage d objectifs (4,2) et probablement moins de revenus disponibles. Le problème, c est qu ils doivent jongler avec plusieurs objectifs. La définition d objectifs précis va de pair avec une plus grande confiance en la capacité de les réaliser. La clarté favorise la confiance. Les consommateurs ont besoin de renseignements liés à des situations personnelles et à des objectifs quantifiables. Ils veulent recevoir des conseils, des trucs et des astuces sur les éléments à prioriser et savoir à quel moment ils doivent s en occuper, et ce, pour différentes étapes de leur vie. Les fournisseurs peuvent aider en définissant des objectifs et des domaines d épargne précis et en guidant les consommateurs à l aide d indicateurs personnalisés.

8 La technologie joue un rôle majeur «J aimerais qu il y ait une sorte de loi ou de règlement qui impose aux entreprises cotées en bourse d avoir une application mobile. Je pourrais ainsi avoir à tout moment sa valeur en temps réel au bout des doigts.» [homme de 44 ans] «Grâce à des sites comme Mint et aux services bancaires en ligne, la technologie nous permet de voir en temps réel ce qui se passe avec notre argent.» [femme de 20 ans] >

9 LA SITUATION FINANCIÈRE DES CANADIENS 9 L utilisation de la technologie est déjà bien intégrée à la planification financière, et une plus grande utilisation serait bienvenue Les services bancaires en ligne sont les services bancaires les plus populaires (60 % des Canadiens utilisent ces services au moins une fois par semaine). 62 % des citoyens aimeraient pouvoir gérer tous leurs comptes et leurs produits financiers au même endroit. De plus, les consommateurs soutiennent que des outils permettant de vérifier le rendement et la valeur, des outils de planification et de l information globale leur seraient utiles. De nouveaux outils attirent tout le monde, mais en particulier les personnes de 18 à 34 ans qui souhaitent obtenir de l aide pour planifier leurs finances. En effet, les consommateurs de ce groupe sont conscients de leur manque de connaissances dans ce domaine. Ils veulent donc de l aide et des conseils qui leur permettront de prendre des décisions éclairées. Les fournisseurs doivent proposer aux Canadiens des outils qui les aideront à apprendre et à agir par eux-mêmes. En proposant de l information globale, des connaissances et des mesures concrètes, ces outils donnent aux consommateurs le sentiment d être en contrôle de leurs finances.

10 Toutefois, les banques doivent aussi bonifier leur offre de services et d outils numériques «Environ trois ou quatre fois par mois, je suis témoin d un manque d intégration entre les principales banques canadiennes au niveau de la plateforme logicielle. Je peux virer des fonds entre mes différents comptes (chèques, épargne, carte de crédit et ligne de crédit), mais seulement s ils sont au sein d une même banque.» [homme de 44 ans] «J aimerais profiter d une technologie plus suggestive et plus autonome. Les systèmes actuellement en place ne font qu afficher des données. C est à nous de les analyser, puis d accomplir une action. Ce serait formidable si les sites ou les applications bancaires évoluaient au point de suggérer une action visant à améliorer nos finances ou au point d accomplir une action en fonction de nos habitudes.» [homme de 28 ans] >

11 LA SITUATION FINANCIÈRE DES CANADIENS 11 Comme ils ont facilement accès à une multitude de technologies exceptionnelles, les consommateurs ressentent de la frustration devant tout désagrément et souhaitent vivre une expérience bancaire adaptée à leurs besoins Qu est-ce que votre banque a fait pour vous récemment? Certaines personnes qui utilisent le libreservice bancaire et les services bancaires en ligne ont l impression de tout faire elles-mêmes. 49 % des Canadiens affirment que la technologie a amélioré leur relation avec leur banque. Cependant, 44 % des Canadiens ont l impression d effectuer la plupart de leurs opérations bancaires eux-mêmes et que l institution bancaire n a pas vraiment d importance. La moitié des citoyens veulent une banque qui offre une approche personnelle (en particulier les personnes de 25 à 34 ans et les nouveaux immigrants). Les offres intéressantes sont importantes (surtout pour les consommateurs avertis et plus aventureux), mais de l information précise et personnalisée est essentielle. Cela s applique particulièrement aux consommateurs les moins et les plus âgés, sans doute en raison d un manque d expérience ou de connaissances au sujet des outils numériques offerts. La technologie peut être proactive et aider les banques à offrir des services spécialisés, assurant ainsi leur pertinence. Pour offrir des expériences plus personnalisées, les données autorisées sont essentielles. Les banques peuvent prouver leur utilité en proposant des services sur mesure, y compris des conseils aux jeunes et des offres intéressantes aux plus âgés.

12 La compréhension et le contrôle sont des éléments cruciaux «Ce serait formidable si la technologie me permettait de faire de l argent plutôt que de permettre à tout le monde de suivre ma trace dans leur propre intérêt. Je saurais alors exactement dans quoi je m embarque. On suivrait peut-être ma trace, mais au moins j en tirerais des avantages.» [homme de 27 ans] «[...] la sécurité doit être améliorée pour les besoins des services bancaires personnels et pour prévenir l usurpation d identité et les virus qui nuisent au fonctionnement de votre ordinateur. Pour que les applications puissent réellement être pratiques, la sécurité doit être améliorée également.» [femme de 28 ans] >

13 LA SITUATION FINANCIÈRE DES CANADIENS 13 La technologie est appréciée, mais une bonne compréhension de la nature des renseignements recueillis et un contrôle de ces renseignements sont des éléments cruciaux pour tout le monde Pour le moment, les utilisateurs des services financiers n ont pas l impression de bénéficier d une juste valeur d échange pour leurs renseignements personnels. Bien que la majorité d entre eux croient que le contrôle et la visibilité des renseignements sont essentiels, la plupart sont d avis qu il y a des lacunes à ce niveau. Pour eux, il est important de connaître les avantages qu ils tireront. Cependant, savoir qui ou quoi utilisera leurs renseignements personnels et à quel escient le sont encore plus. Des taux et des tarifs peu élevés sont intéressants, mais les offres proposées en échange de renseignements sont généralement peu attrayantes. Il est donc essentiel d aider les consommateurs à contrôler leurs renseignements personnels et à comprendre comment ils sont utilisés. La bonne nouvelle? Les gens font déjà relativement confiance aux banques pour ce qui est de leurs renseignements personnels et financiers. Le contrôle est un sentiment intense. Les consommateurs sont prêts à divulguer des renseignements personnels à leur sujet, mais selon LEURS propres conditions. Pour gagner la confiance des consommateurs, les banques doivent faire preuve de clarté et de transparence au sujet de l utilisation des données des clients, et offrir à ces derniers des récompenses claires, comme des taux améliorés, des options personnalisées, des alertes et des primes en échange de leurs renseignements.

14 Le règne de l argent comptant tire à sa fin de nouvelles approches en matière de paiements exercent un attrait majeur >

15 LA SITUATION FINANCIÈRE DES CANADIENS 15 Confiance et commodité favorisent l adoption de nouvelles technologies Même si les Canadiens affirment que l argent a toujours sa place et ses avantages, la moitié d entre eux en ont rarement en leur possession et le tiers espèrent un avenir sans argent (cette proportion est plus élevée chez les 25 à 34 ans et chez les personnes ayant des salaires plus élevés). Même si on reconnaît les avantages des nouvelles technologies, on demeure méfiant : 59 % des Canadiens ont l impression que les nouvelles façons d effectuer des paiements faciliteront leur vie et 68 % affirment qu ils ont besoin d un certain temps avant d avoir confiance en de nouvelles manières de payer Les paiements effectués par simple toucher ont suscité beaucoup d intérêt, tandis que les paiements mobiles et le Bitcoin tirent encore de l arrière. Le manque de connaissances freine le progrès des technologies mobiles et des autres nouvelles technologies. Pour ceux qui les utilisent, sachez qu en matière de confiance et de sécurité, les portefeuilles mobiles sont tout près des paiements effectués par simple toucher. L idée est d unir la commodité et la confiance. L éducation améliorera l adoption de nouvelles méthodes et les banques sont bien placées pour prendre cette responsabilité. En effet, comme les banques et les fournisseurs de cartes de crédit ont gagné la confiance des consommateurs, ils sont très bien placés pour instaurer de nouveaux types de paiements fiables.

16 Principaux points à retenir >

17 LA SITUATION FINANCIÈRE DES CANADIENS 17 PRINCIPAUX POINTS À RETENIR Un monde financier complexe a besoin de la technologie Les Canadiens sont de prudents planificateurs qui désirent mieux gérer leurs finances, ce qui n est pas toujours facile. Alors que la mise en place d un bon plan est primordiale pour combattre l inertie, le doute et le mécontentement, la complexité des décisions financières fait en sorte qu une aide est nécessaire. Les consommateurs désirent des renseignements personnalisés qui les aideront à prioriser leurs nombreux objectifs et à avoir une meilleure vue d ensemble. Avec l adoption massive des opérations bancaires et des outils en ligne, l art de la gestion financière est prêt à recevoir un coup de pouce technologique. Les consommateurs qui adoptent les nouvelles technologies apprécient la commodité et la souplesse qu elles leur offrent. De plus en plus, les fournisseurs doivent utiliser ces outils pour susciter l intérêt des consommateurs et les mettre en confiance. Les planificateurs règnent et l épargne est une préoccupation généralisée. On doit jongler avec plusieurs objectifs différents simultanément. Avec ces nombreux objectifs dont on doit tenir compte, une aide est toujours appréciée. La technologie joue un grand rôle.

18 LA SITUATION FINANCIÈRE DES CANADIENS. 18 PRINCIPAUX POINTS À RETENIR La technologie a ses avantages, mais attention Avec l augmentation de l adoption des outils et des technologies numériques, les banques doivent déployer plus d efforts pour aider les consommateurs à contrôler leurs renseignements et à décider de leur avenir. Dans le monde actuel où le libre-service bancaire en ligne occupe une place importante et où les paiements numériques évoluent rapidement, les fournisseurs doivent prouver leur utilité en offrant des conseils et une valeur d échange claire à leurs clients. Alors que les avantages des nouvelles approches en matière de paiements sont évidents pour plusieurs, la méfiance envers l inconnu subsiste. Le manque de connaissances freine le progrès des nouvelles plateformes de paiements et devises, mais comme les consommateurs font naturellement confiance aux banques et aux sociétés de cartes de crédit en ce qui concerne leurs renseignements, ces institutions sont très bien placées pour renforcer la crédibilité des nouvelles technologies. Les individus de la génération Y sont plus ouverts à recevoir de l aide et des conseils, mais désirent également utiliser de nouvelles approches. La technologie signifie que les banques doivent bonifier leur offre. Aider les consommateurs à contrôler leurs renseignements personnels et à comprendre comment ils sont utilisés est essentiel. Le règne de l argent comptant tire à sa fin de nouvelles approches en matière de paiements exercent un attrait majeur.

19 19 advertising.microsoft.com/fr Des questions? Écrivez à l adresse Microsoft Corporation, Tous droits réservés. Microsoft, Windows, Windows Vista et les autres noms de produits sont ou peuvent être des marques déposées ou des marques de commerce aux États-Unis ou dans d autres pays. Les renseignements ci-inclus sont fournis à titre informatif uniquement et représentent le point de vue de Microsoft Corporation à la date de cette présentation. Microsoft étant soumise aux fluctuations des conditions du marché, ces renseignements ne doivent pas être interprétés comme étant un engagement de la part de Microsoft; Microsoft ne peut garantir l exactitude des renseignements fournis après la date de cette présentation. MICROSOFT EXCLUT TOUTE GARANTIE, EXPRESSE, IMPLICITE OU LÉGALE, EN CE QUI CONCERNE L INFORMATION CONTENUE DANS CETTE PRÉSENTATION.

RÉSUMÉ ÉTAPES DE LA VIE FINANCIÈRE DES CANADIENS ÂGÉS COMMISSION DES VALEURS MOBILIÈRES DE L ONTARIO

RÉSUMÉ ÉTAPES DE LA VIE FINANCIÈRE DES CANADIENS ÂGÉS COMMISSION DES VALEURS MOBILIÈRES DE L ONTARIO RÉSUMÉ ÉTAPES DE LA VIE FINANCIÈRE DES CANADIENS ÂGÉS COMMISSION DES VALEURS MOBILIÈRES DE L ONTARIO RÉSUMÉ La présente recherche décrit les principales préoccupations financières des Canadiens âgés, dans

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

environics research group

environics research group environics research group Sommaire Sondage en ligne sur les perceptions du public concernant le développement de carrière et le milieu de travail Janvier 2011 Préparé pour : Parrainé en partie par : 33,

Plus en détail

2014 Sondage d AGF sur les perspectives des investisseurs. Revoir la notion des placements

2014 Sondage d AGF sur les perspectives des investisseurs. Revoir la notion des placements 2014 Sondage d AGF sur les perspectives des investisseurs Revoir la notion des placements Un message de Blake C. Goldring, m.s.m., ll.d., cfa PRÉSIDENT DU CONSEIL ET CHEF DE LA DIRECTION, LA SOCIÉTÉ DE

Plus en détail

Financer la croissance des PME

Financer la croissance des PME Financer la croissance des PME Allocution de Marion G. Wrobel Vice-président, Politiques et opérations Association des banquiers canadiens (ABC) Prononcée devant le Comité sénatorial permanent des banques

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Baromètre Gemalto - TNS Sofres. Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique

Baromètre Gemalto - TNS Sofres. Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique Baromètre Gemalto - TNS Sofres Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique Amsterdam, 12 mars 2008 Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO),

Plus en détail

Les Dix Meilleures Pratiques de Gestion des Plans D actionnariat Salarié

Les Dix Meilleures Pratiques de Gestion des Plans D actionnariat Salarié Les Dix Meilleures Pratiques de Gestion des Plans D actionnariat Salarié 1 2 3 Conciliez les objectifs de vos collaborateurs et ceux de votre société Vous envisagez de modifier votre plan d actionnariat

Plus en détail

Indice canadien de report de la retraite Sun Life

Indice canadien de report de la retraite Sun Life Indice canadien de report de la retraite Sun Life Rapport sur l Indice canadien de report de la retraite Sun Life 2014 La vie est plus radieuse sous le soleil Table des matières À propos de l Indice canadien

Plus en détail

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Devenir un employeur de choix Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Les propriétaires de petites et moyennes entreprises ont tout intérêt à mettre

Plus en détail

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada MARS 2014 ÉCHEC ET MAT! LES RÉGIMES D ÉPARGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES CANADIENS EN VUE DE LA RETRAITE Notre 6 e sondage annuel Indice canadien de report de la retraite montre

Plus en détail

Frais bancaires Troisième rapport annuel. 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca

Frais bancaires Troisième rapport annuel. 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca Frais bancaires Troisième rapport annuel 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca Aperçu Cette année, le rapport annuel porte sur : 1. L attitude des Canadiens à l égard des frais bancaires

Plus en détail

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Prenez vos finances en main DIX conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Si vous vous sentez dépassé à l idée de prendre vos finances en main pour

Plus en détail

Une meilleure approche aux services bancaires, la façon de faire des caisses populaires

Une meilleure approche aux services bancaires, la façon de faire des caisses populaires Une meilleure approche aux services bancaires, la façon de faire des caisses populaires À la caisse populaire, nos membres sont notre priorité absolue. Quand il est question de déposer et de gérer votre

Plus en détail

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent QUESTION Guide pratique : Les coûts d emprunt Commanditaire fondateur ABC Alpha pour la vie Canada Guide pratique Question : Les coûts d emprunt Faire l épicerie coûte de l argent. Les vêtements coûtent

Plus en détail

Une étude pour les membres d OCLC

Une étude pour les membres d OCLC Perceptions des bibliothèques 2010 Contexte et communauté Une étude pour les membres d OCLC Études pour les membres 2003 2005 2007 2009 2010 Le consommateur d information - 2005 1. Pour les jeunes, c est

Plus en détail

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa.

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. L interchange Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. Il n y a pas si longtemps, les consommateurs n avaient d autre choix que d utiliser

Plus en détail

SECTION 3. La prévention de la fraude. Il existe plus de 50 types de fraude sachez vous protéger. Un guide pour les aînés

SECTION 3. La prévention de la fraude. Il existe plus de 50 types de fraude sachez vous protéger. Un guide pour les aînés SECTION 3. La prévention de la fraude Il existe plus de 50 types de fraude sachez vous protéger Un guide pour les aînés 19 SECTION 3. La prévention de la fraude L exploitation financière d une personne

Plus en détail

Au lieu de ressortir les habituelles résolutions du Nouvel An qui sont

Au lieu de ressortir les habituelles résolutions du Nouvel An qui sont É pour Au lieu de ressortir les habituelles résolutions du Nouvel An qui sont de moins manger et de faire plus d exercice, pourquoi ne pas vous concentrer sur une chose qui sera également bonne pour vous

Plus en détail

Évoluer ou ne rien changer? De l opportunité de conquérir de nouveaux clients

Évoluer ou ne rien changer? De l opportunité de conquérir de nouveaux clients Évoluer ou ne rien changer? De l opportunité de conquérir de nouveaux clients Évoluer ou ne rien changer? De l opportunité de conquérir de nouveaux clients Dans chaque secteur, la course à la différenciation

Plus en détail

Bonjour, Vous trouverez ensuite une lettre que j ai envoyée à certains politiciens fédéraux en 2008, pour leur demander d examiner cette idée.

Bonjour, Vous trouverez ensuite une lettre que j ai envoyée à certains politiciens fédéraux en 2008, pour leur demander d examiner cette idée. De : Bill Strautman Date : Le 12 août 2011 5:28 PM Pour : ~Finance/Finances Cc : Sujet : LA POPULATION CANADIENNE EST INVITÉE À FAIRE CONNAÎTRE SES PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL 2012 Bonjour, On a porté

Plus en détail

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 0 1 5 RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 Le premier rapport sur la confiance des investisseurs (fondé sur un sondage mené auprès de 1 502 Canadiens ayant au

Plus en détail

Pratiques de gestion du risque de change des entreprises canadiennes

Pratiques de gestion du risque de change des entreprises canadiennes Recherches en marketing Pratiques de gestion du risque de change des entreprises canadiennes Les résultats du sondage du mois de Juin du Panel de recherche d EDC démontrent que la fluctuation des taux

Plus en détail

Assurance médicaments 2.0

Assurance médicaments 2.0 PRINCIPES ET PRIORITÉS Assurance médicaments 2.0 Avant-propos Objectif Pour renouveler les discussions nationales sur un cadre pancanadien d assurance médicaments, il faut présenter des preuves claires

Plus en détail

Voulez-vous offrir le service libre-service bancaire ultime?

Voulez-vous offrir le service libre-service bancaire ultime? Voulez-vous offrir le service libre-service bancaire ultime? Logiciel libre-service NCR APTRA La première plateforme logicielle libre-service financière au monde. Experience a new world of interaction

Plus en détail

Le rôle du courtier principal

Le rôle du courtier principal AIMA CANADA SÉRIE DE DOCUMENTS STRATÉGIQUES Le rôle du courtier principal Le courtier principal (ou courtier de premier ordre) offre aux gestionnaires de fonds de couverture des services de base qui donnent

Plus en détail

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est penchée ce que nous pourrions faire pour aider nos clients

Plus en détail

Nous vous aidons à nourrir les. relations qui nourrissent votre succès.

Nous vous aidons à nourrir les. relations qui nourrissent votre succès. Nous vous aidons à nourrir les relations qui nourrissent votre succès. 101000101010100010101101000101011010001010110101010101010101 010010100010101011010001010110100010101101000101010101010101 00100101000101000101011010001010110100010101001011011010100

Plus en détail

Antécédents de crédit Banque Bon d études canadien Calendrier des dépenses Carte de crédit Carte de débit CELI Chèque du Gouvernement du Canada

Antécédents de crédit Banque Bon d études canadien Calendrier des dépenses Carte de crédit Carte de débit CELI Chèque du Gouvernement du Canada Antécédents de crédit Les renseignements rassemblés qui montrent le temps que cela vous prend à payer l argent que vous avez emprunté. Banque Une institution financière qui dépose de l argent, prête de

Plus en détail

22 Solut!ons pour planifier vos finances. Des stratégies éprouvées

22 Solut!ons pour planifier vos finances. Des stratégies éprouvées 22 Solut!ons pour planifier vos finances Des stratégies éprouvées pour améliorer vos finances L avenir que vous bâtissez aujourd hui est celui dont vous profiterez demain Seriez-vous rassuré de savoir

Plus en détail

Négociez dès aujourd hui. Votre guide pour commencer à négocier par l entremise de Placements directs TD

Négociez dès aujourd hui. Votre guide pour commencer à négocier par l entremise de Placements directs TD Négociez dès aujourd hui Votre guide pour commencer à négocier par l entremise de Placements directs TD Bienvenue à Placements directs TD Merci d avoir choisi Placements directs TD. Nous accordons une

Plus en détail

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Établir un plan Mettre votre plan à exécution Penser à long terme SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Votre argent doit

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

Genworth Financial Canada Résultats des indices de l état financier

Genworth Financial Canada Résultats des indices de l état financier Genworth Financial Canada Résultats des indices de l état financier UNE PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE LA RECHERCHE QUANTITATIVE Juillet 2010 Contexte et méthodologiem Méthodologie Un total de 2 001 entrevues

Plus en détail

Littératie financière pour jeunes Ce que vous devez savoir

Littératie financière pour jeunes Ce que vous devez savoir 06 Littératie financière pour jeunes Ce que vous devez savoir La littératie financière est essentielle dans la vie. Les jeunes qui ont acquis une compréhension de l argent dès leur jeune âge seront mieux

Plus en détail

CONSULTATIONS AUPRÈS DU SECTEUR DE L ASSURANCE-VIE (CSAV) 2013-14

CONSULTATIONS AUPRÈS DU SECTEUR DE L ASSURANCE-VIE (CSAV) 2013-14 CONSULTATIONS AUPRÈS DU SECTEUR DE L ASSURANCE-VIE (CSAV) 2013-14 SOMMAIRE A. Contexte et objectifs de recherche L enquête visait principalement à recueillir les impressions laissées par le BSIF lors de

Plus en détail

Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine Canada. au Comité permanent des finances. de la Chambre des communes

Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine Canada. au Comité permanent des finances. de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine Canada au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Novembre 2013 Recommandations Au nom des organismes de bienfaisance canadiens, Imagine Canada

Plus en détail

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Canada Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

«LE COMPORTEMENT DE L INVESTISSEUR TUNISIEN»

«LE COMPORTEMENT DE L INVESTISSEUR TUNISIEN» CONSEIL DU MARCHE FINANCIER DEPARTEMENT DES ETUDES ET DES STATISTIQUES «LE COMPORTEMENT DE L INVESTISSEUR TUNISIEN» SONDAGE REALISE AUPRES DES SOUSCRIPTEURS A L OCCASION DE L OPV SOTRAPIL Etude menée par

Plus en détail

À qui confier ses impôts? Mais examinons pour commencer 1)Les grandes lignes de notre système fiscal

À qui confier ses impôts? Mais examinons pour commencer 1)Les grandes lignes de notre système fiscal JEAN PELLETIER, COMPTABLE PROFESSIONNEL AGRÉÉ (CA) À qui confier ses impôts? Mais examinons pour commencer 1)Les grandes lignes de notre système fiscal Au Canada, l impôt sur le revenu est prélevé sur

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne 2011 Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne Rédaction Marc-Olivier Robert Lambert Collaboration Francis Picotte Mise en page Nathalie Cloutier Révision linguistique

Plus en détail

Bâtir. Protéger. Prospérer. Façonnez votre avenir financier avec VU Manuvie

Bâtir. Protéger. Prospérer. Façonnez votre avenir financier avec VU Manuvie Bâtir. Protéger. Prospérer. Façonnez votre avenir financier avec VU Manuvie Un produit simple et commode, qui réunit protection d assurance vie et placements fiscalement avantageux Assurance vie universelle

Plus en détail

mes placements mon argent @u travail

mes placements mon argent @u travail mon argent @u travail mes placements Régime de retraite à cotisations déterminées et régime d épargne-retraite collectif de la Société canadienne des postes mon argent. mes outils. À titre de participant

Plus en détail

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom :

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom : 3. Projet de lecture Médias : Fait ou fiction? Français 30-2 Cahier de l élève Nom : Fait ou fiction? DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire un texte qui traite de la validité de l information en ligne pour

Plus en détail

Résumé: Perceptions des étudiants universitaires au sujet des carrières du secteur communautaire

Résumé: Perceptions des étudiants universitaires au sujet des carrières du secteur communautaire Résumé: Perceptions des étudiants universitaires au sujet des carrières du secteur communautaire Mars 2010 Le Conseil RH fait progresser les enjeux relatifs à la main-d œuvre communautaire. En tant que

Plus en détail

Document d information du CCR Consultations de CIC sur le programme des parents et des grands-parents

Document d information du CCR Consultations de CIC sur le programme des parents et des grands-parents CONSEIL CANADIEN POUR LES RÉFUGIÉS CANADIAN COUNCIL FOR REFUGEES Document d information du CCR Consultations de CIC sur le programme des parents et des grands-parents Citoyenneté et immigration Canada

Plus en détail

Services bancaires pour nouveaux arrivants Ce que vous devez savoir

Services bancaires pour nouveaux arrivants Ce que vous devez savoir 03 Services bancaires pour nouveaux arrivants Ce que vous devez savoir Toutes les grandes banques offrent une multitude de renseignements et d outils, notamment des listes de vérification, de l information

Plus en détail

Conférence de presse annuelle

Conférence de presse annuelle Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Conférence de presse annuelle Berne, le 12 mai 2015 Dossier de presse 1. Communiqué de presse 2. Exposés 3. Rapport d activité 2014

Plus en détail

Votre profil d investisseur

Votre profil d investisseur ÉPARGNE ET RETRAITE INDIVIDUELLES Votre profil d investisseur Placements La répartition de vos placements constitue le cœur de votre stratégie financière. Il est donc important, avant de choisir la répartition

Plus en détail

Étude de NCP. Perceptions des consommateurs sur la publicité 2015

Étude de NCP. Perceptions des consommateurs sur la publicité 2015 Étude de NCP Perceptions des consommateurs sur la publicité 2015 2 Étude de NCP Étude de NCP 3 Table des matières Aperçu 4 Faits saillants 5 1 2 3 Les Canadiens perçoivent la publicité de manière favorable

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Manuvie Un La majorité des Canadiens gèrent leurs finances comme suit : 1. Ils déposent leur revenu et autres actifs

Plus en détail

Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie

Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie Pourquoi choisir la TD pour vos besoins en gestion de patrimoine? Vos occasions se multiplient avec la croissance de votre

Plus en détail

Services bancaires. Introduction. Objectifs d apprentissage

Services bancaires. Introduction. Objectifs d apprentissage Services bancaires Introduction Les institutions financières, notamment les banques, les sociétés de fiducie, les coopératives de crédit et les caisses populaires, sont des entités essentielles à la gestion

Plus en détail

FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie. 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2

FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie. 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2 FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2 13-09-27 17:26 LES PORTEFEUILLES DIAPASON Plus qu une solution pour vos placements Vous avez des obligations

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT. accompagnant le document: Recommandation de la Commission

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT. accompagnant le document: Recommandation de la Commission COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 14.7.2014 SWD(2014) 233 final DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT accompagnant le document: Recommandation de la Commission

Plus en détail

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n Un seul compte pour votre retraite M a n u v i e u n Avant de prendre leur retraite, la plupart des Canadiens prennent les mesures qui s imposent pour se garantir un revenu mensuel stable. Ils peuvent

Plus en détail

Se doter d un site web: par où commencer?

Se doter d un site web: par où commencer? Se doter d un site web: par où commencer? Table des matières Définitions L importance d avoir un site web Les éléments indispensables Le commerce électronique Les 5 pièges à éviter lors de la création

Plus en détail

RISQUE, COMPORTEMENT ET CONVICTIONS DES INVESTISSEURS RÉSUMÉ

RISQUE, COMPORTEMENT ET CONVICTIONS DES INVESTISSEURS RÉSUMÉ RISQUE, COMPORTEMENT ET CONVICTIONS DES INVESTISSEURS RÉSUMÉ Rédigé par Edwin L. Weinstein, Ph.D., C.Psych. The Brondesbury Group Résumé Le présent sondage a pour objectif premier de cerner les facteurs

Plus en détail

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit L éducation financière Manuel du participant Les notions de base du crédit 2 Contenu DOCUMENT 6-1 Les types de crédit Type de crédit Prêteur Usages Modalités Crédit renouvelable Carte de crédit (garantie

Plus en détail

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION Contexte L accès à une prestation de retraite ou de pension pour les employés des organismes du secteur

Plus en détail

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la. planification financière. planification financière ISSD-043(1)-05-10

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la. planification financière. planification financière ISSD-043(1)-05-10 Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la planification financière 1 planification financière ISSD-043(1)-05-10 Préparer un plan financier est une façon de prendre en main votre avenir

Plus en détail

Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON

Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON VOTRE COMPTE VIRIDIAN DÉCOUVREZ LA DIFFÉRENCE Votre compte à honoraires Viridian est un compte de premier ordre de conseils de pleins exercices, offert par Raymond James

Plus en détail

Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT

Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT 1 Comprendre le financement des placements par emprunt Le financement des placements par emprunt consiste simplement à emprunter pour

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite

CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite 1er juillet 2008 Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres FICHE TECHNIQUE Étude réalisée pour CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT

Plus en détail

Mémoire de Visa Canada au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires de 2015

Mémoire de Visa Canada au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires de 2015 6 août 2014 Mémoire de Visa Canada au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires de 2015 Introduction Visa Canada salue l occasion qui lui est

Plus en détail

25/11/2010. 1 re partie Comprendre l assurance

25/11/2010. 1 re partie Comprendre l assurance dans le secteur bénévole sans but lucratif 1 re partie Comprendre l assurance La nécessité d être assuré Les acteurs du secteur de l assurance Contracter de l assurance Compagnies d assurances Facteurs

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière 101 Rembourser ses dettes pour se donner une plus grande marge de manœuvre Si vous voulez réaliser des objectifs financiers précis, vous pourriez y arriver plus rapidement en vous

Plus en détail

Conférence de Presse Tendances Epargne & Retraite Entreprises

Conférence de Presse Tendances Epargne & Retraite Entreprises Conférence de Presse Tendances Epargne & Retraite Entreprises 20 septembre 2011 10 ANS Méthodologie! 10 ème édition du baromètre annuel Tendances Epargne et Retraite Entreprises (TE&RE), réalisé conjointement

Plus en détail

2011 MasterIndex. sur les femmes et la technologie

2011 MasterIndex. sur les femmes et la technologie 2011 MasterIndex MC sur les femmes et la technologie État de la situation MasterCard: Au premier plan de l évolution de la technologie mobile Du paiement sans contact aux paiements mobiles, MasterCard

Plus en détail

Groupe d experts-conseils de Solutions de décision. Solutions de pointe pour entreprises de pointe

Groupe d experts-conseils de Solutions de décision. Solutions de pointe pour entreprises de pointe Groupe d experts-conseils de Solutions de décision Solutions de pointe pour entreprises de pointe Vue d ensemble Les entreprises d aujourd hui font face à de nombreux défis. Problèmes Tandis que le comportement

Plus en détail

Mémoire. La littératie financière. en perspective avec la planification financière. l Institut québécois de planification financière

Mémoire. La littératie financière. en perspective avec la planification financière. l Institut québécois de planification financière Mémoire La littératie financière en perspective avec la planification financière présenté par l Institut québécois de planification financière au Groupe de travail sur la littératie financière le 31 mai

Plus en détail

LA FORMATION CONTINUE BÉNÉFIQUE POUR VOUS?

LA FORMATION CONTINUE BÉNÉFIQUE POUR VOUS? LA FORMATION CONTINUE BÉNÉFIQUE POUR VOUS? Questions Vrai Faux J ai suivi un cours ou lu un livre traitant de mon secteur d activité au 1 cours des trois dernières années. 0 1 Mon secteur d activité a

Plus en détail

Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI

Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI Guides de Tangerine sur les finances personnelles Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI Guide pour les Canadiens Les RÉR existent depuis longtemps, mais les CÉLI sont relativement nouveaux,

Plus en détail

Cambridge (Ontario) Jeudi 13 novembre 2008. Pour de plus amples renseignements :

Cambridge (Ontario) Jeudi 13 novembre 2008. Pour de plus amples renseignements : Allocution présentée par la surintendante Julie Dickson, Bureau du surintendant des institutions financières Canada (BSIF), dans le cadre du Life Insurance Invitational Forum 2008 du Northwind Professional

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010 assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients est un portefeuille de solutions de gestion matures et intégrées, qui contribue

Plus en détail

Indice canadien de report de la retraite Sun Life

Indice canadien de report de la retraite Sun Life Indice canadien de report de la retraite Sun Life 2013 Rapport sur l Indice canadien de report de la retraite Sun Life La vie est plus radieuse sous le soleil Table des matières L Indice canadien de report

Plus en détail

agility made possible

agility made possible DOSSIER SOLUTION Flexibilité et choix dans la gestion d infrastructure Le SI peut-il répondre aux attentes métier face à la complexité croissante des infrastructures et aux importantes contraintes en termes

Plus en détail

Éducation Financière pour un BonDébut au Canada

Éducation Financière pour un BonDébut au Canada Éducation Financière pour un BonDébut au Canada 1 L essentiel des services bancaires 2 Comptes-chèques et comptes d épargne Compte-chèques Un endroit pour garder l argent dont vous aurez besoin Retrait

Plus en détail

Manuvie. vous souhaite la bienvenue! Le fournisseur de services de votre programme de retraite collectif de Cargill

Manuvie. vous souhaite la bienvenue! Le fournisseur de services de votre programme de retraite collectif de Cargill Manuvie vous souhaite la bienvenue! Le fournisseur de services de votre programme de retraite collectif de Cargill Cargill a choisi Manuvie à titre de nouveau fournisseur de services pour son programme

Plus en détail

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Une étude personnalisée commandée par Cisco Systems Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Juillet 2013 Déploiement d'une large gamme

Plus en détail

Services bancaires pour nouveaux arrivants au Canada Ce que vous devez savoir

Services bancaires pour nouveaux arrivants au Canada Ce que vous devez savoir 07 Services bancaires pour nouveaux arrivants au Canada Ce que vous devez savoir Toutes les grandes banques offrent une multitude de renseignements et d outils, notamment des listes de vérification, de

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois

Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois 2009 Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois Service des statistiques et des sondages Rédaction Mise en page Francis

Plus en détail

Sections communautaires d Unifor

Sections communautaires d Unifor Sections communautaires d Unifor Guide des membres potentiels Unifor offre une nouvelle manière d aider les travailleuses et travailleurs à améliorer leur vie par l action collective. Sections communautaires

Plus en détail

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN JEAN-PIERRE BRUN PROFESSEUR CHAIRE EN GESTION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL UNIVERSITÉ LAVAL http://cgsst.fsa.ulaval.ca Dans quatre

Plus en détail

Où les Canadiens envisagent-ils de vivre à leur retraite et pourquoi?

Où les Canadiens envisagent-ils de vivre à leur retraite et pourquoi? Où les Canadiens envisagent-ils de vivre à leur retraite et pourquoi? L Institut Info-Patrimoine offre de l information et propose des stratégies relatives à la planification du patrimoine et aux décisions

Plus en détail

HR. Payroll. Benefits.

HR. Payroll. Benefits. Les ressources humaines peuvent-elles introduire plus de flexibilité, d efficacité et de fiabilité dans la croissance des entreprises? HR. Payroll. Benefits. RESSOURCES HUMAINES : SIMPLIFIER LA GESTION

Plus en détail

Norvège. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Norvège. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Norvège Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

SOLUTIONS D AFFICHAGE SAMSUNG POUR LA VENTE AU DÉTAIL

SOLUTIONS D AFFICHAGE SAMSUNG POUR LA VENTE AU DÉTAIL SOLUTIONS D AFFICHAGE SAMSUNG POUR LA VENTE AU DÉTAIL Des écrans numériques captivants et conçus pour enrichir l expérience de magasinage et simplifier la gestion de l affichage LA NOUVELLE EXPÉRIENCE

Plus en détail

L analytique au service des banques pour augmenter la part du portefeuille des clients

L analytique au service des banques pour augmenter la part du portefeuille des clients Siège social : 5 Speen Street Framingham, MA 01701 USA Tél. : 508 620-5533 Fax : 508 988-6761 www.idc-fi.com L analytique au service des banques pour augmenter la part du portefeuille des clients L I V

Plus en détail

Le comité des traducteurs salariés de l ATIO est

Le comité des traducteurs salariés de l ATIO est Brève introduction aux résultats du sondage de 2012 des traducteurs salariés Par le comité des traducteurs salaries de l ATIO Le comité des traducteurs salariés de l ATIO est fier de présenter les résultats

Plus en détail

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Commentaires du Conseil du patronat du Québec Mai 2010 Maintenir la solidité du système

Plus en détail

Parole d utilisateur. Parole d'utilisateur. Volvo espère réduire de moitié ses coûts de conférences grâce à sa nouvelle solution de communication

Parole d utilisateur. Parole d'utilisateur. Volvo espère réduire de moitié ses coûts de conférences grâce à sa nouvelle solution de communication Parole d utilisateur Parole d'utilisateur Témoignage Windows Server 2003 Avec Microsoft Office Communicator 2007, lancer une conférence est très simple. Il suffit d envoyer un message instantané à ses

Plus en détail

S associer à un fournisseur de services pour la gestion de la rémunération globale Terry Lister Services-conseils en affaires, IBM

S associer à un fournisseur de services pour la gestion de la rémunération globale Terry Lister Services-conseils en affaires, IBM CHAPITRE 8 l S associer à un fournisseur de services pour la gestion de la rémunération globale Terry Lister Services-conseils en affaires, IBM évolution des attentes ne cesse de pousser les entreprises

Plus en détail

Améliorez la sécurité en matière de soins de santé et de soins aux patients grâce à la VDI avancée d Imprivata

Améliorez la sécurité en matière de soins de santé et de soins aux patients grâce à la VDI avancée d Imprivata Livre blanc Améliorez la sécurité en matière de soins de santé et de soins aux patients grâce à la VDI avancée d Imprivata Erik Willey 12.12.2014 SUMMARY: ImprivataMD OneSignMD propose une solution facile

Plus en détail

Document d information n o 1 sur les pensions

Document d information n o 1 sur les pensions Document d information n o 1 sur les pensions Importance des pensions Partie 1 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition, que

Plus en détail

Transformation de l assurance la perspective canadienne. kpmg.ca/assurance

Transformation de l assurance la perspective canadienne. kpmg.ca/assurance Transformation de l assurance la perspective canadienne kpmg.ca/assurance 2 Transformation de l assurance La perspective canadienne Lors de la 23 e Conférence annuelle de KPMG sur l assurance, nous avons

Plus en détail

Comptes bancaires selon vos besoins Ce que vous devez savoir

Comptes bancaires selon vos besoins Ce que vous devez savoir 02 Comptes bancaires selon vos besoins Ce que vous devez savoir Vous disposez d un vaste choix : il existe près de 100 forfaits offerts par plus de 20 banques au Canada. Vous pouvez comparer les caractéristiques

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE DE PLANIFICATION FINANCIÈRE

MÉTHODOLOGIE DE PLANIFICATION FINANCIÈRE MÉTHODOLOGIE DE PLANIFICATION FINANCIÈRE Les outils de planification MeDirect proposent des solutions de planification d investissement en ligne qui fournissent des projections de votre patrimoine et des

Plus en détail