L endettement chez les jeunes Rapport final

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L endettement chez les jeunes Rapport final"

Transcription

1 L endettement chez les jeunes Rapport final Résultats du sondage pour le secteur d Alma L école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ainsi que le Collège d Alma Remis au : Service budgétaire de Lac- Saint- Jean- Est Par : Joannie Lalancette Julie Vallée Sophie Lavoie Rébéca Turcotte Collège d Alma 1

2

3 Table des matières Partie 1 Alma...5 Introduction...7 Renseignements sur la population étudiée...8 La possession et l utilisation de la carte de crédit chez les jeunes...9 Autres moyens de financement...11 à la carte de crédit!...1 Budget et imprévus...13 Connaissance du crédit...14 Conclusion...16 Partie Dolbeau- Mistassini...17 Introduction...19 Renseignements sur la population étudiée... La possession et l utilisation de la carte de crédit chez les jeunes....3 Autre moyens de financement...6 au crédit!...9 Budget et imprévus....3 Connaissances du crédit....3 Conclusion...36 Annexe

4

5 Partie 1 Alma

6

7 Introduction Dans le cadre de notre cours Gestion de projet, nous avons eu la chance de réaliser un projet qui englobe tout ce que nous avons acquis durant nos trois années de Techniques de comptabilité et de gestion. Après mûres discussions, nous avons retenu l alternative d effectuer une étude de marché en collaboration avec le Service budgétaire Lac-Saint- Jean-Est et le Service budgétaire et communautaire de la MRC Maria-Chapdelaine. L objectif était de recueillir de l information permettant de dresser un portrait global de la situation de nos jeunes avec le crédit. Nous avons distribué les questionnaires dans cinq écoles secondaires du Lac-Saint-Jean ainsi qu au Collège d Alma. La distribution s est faite aux mois d avril et mai 1. Nous avons ciblé les élèves de quatrième et de cinquième secondaire, ainsi que huit groupes du Collège. Les résultats de l étude ont été divisés en deux parties afin de permettre aux centres budgétaires de constater les résultats de leur région. Dans le secteur Lac-Saint-Jean Est, l école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé et le Collège d Alma ont été visités. Pour la MRC Maria- Chapdelaine, nous avons eu la chance de rencontrer les jeunes de quatre écoles, soit : Jean-Dolbeau, le Juvenat Saint-Jean, le Tournant et la polyvalente de Normandin. Notre collaboration avec les services budgétaires a motivé la réalisation de ce projet. L importance d informer la génération future était pour nous quelque chose d important. Nous avions entendu dire que les services budgétaires avaient besoin d information pour créer des projets d aide aux jeunes, nous avons tout de suite su qu une collaboration avec eux serait une implication dans notre région qui pourrait faire un changement. Vous pourrez donc voir dans le rapport qui suit la présentation des résultats de notre étude. Il sera possible de constater la comparaison entre les deux institutions scolaires étudiées. Pour ce qui est de la situation du haut du lac, il faudra consulter le «Rapport final pour le secteur Dolbeau» pour avoir plus de renseignements. Vous trouverez en annexe le sondage distribué dans les écoles.

8 Renseignements sur la population étudiée Dans le secteur d Alma, nous avons sondé le Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ainsi que le Collège d Alma. Ces écoles ont été ouvertes à nous accueillir. La population du Séminaire était de 16 personnes, les répondants avaient en moyenne 16 ans, du côté du Collège la moyenne d âge des 159 personnes sondées est de 18 ans L'âge des répondants (Séminaire) ans et moins 16 ans 17 ans 18 ans 19 ans ans 1 ans ans et plus L'âge des répondants (Collège) ans et moins 17 ans 18 ans 19 ans ans 1 ans ans et plus Notre collaboration avec les services budgétaires nous a amenées à nous questionner sur la popularité de cet organisme. Les résultats pour le Séminaire ont été négatifs à 66 %. Pour le Collège, la situation est semblable avec un taux de 4 %. Connaissez- vous les services budgétaire? (Séminaire) Connaissez- vous les services budgétaire? (Collège)

9 Pour ce qui est de savoir si les jeunes ont un emploi, ceux du secondaire, pour la plupart, ont des emplois d été ou des emplois avec peu d heures durant la saison hivernale. Au Collège, plus de besoins et de dépenses subviennent, nous pouvons donc observer une augmentation de % des élèves qui ont un travail à temps partiel et la plupart des répondants travaillent entre 6 à 5 heures. Avez- vous un emploi? (Séminaire) Avez- vous un emploi? (Collège) La possession et l utilisation de la carte de crédit chez les jeunes Le crédit chez les jeunes est un sujet d actualité, beaucoup de personnes affirmant que les jeunes sont surendettés. Nous avons pu observer une grande différence entre les élèves du secondaire et ceux du Collège. Au Séminaire Marie-Reine-du-Clergé, nous avons pu remarquer que seulement 14 % des répondants possèdent une carte de crédit tandis qu au Collège, le pourcentage augmente à 53 %. Combien de cartes de crédit possédez- vous? (Séminaire) Combien de cartes de crédit possédez- vous? (Collège) et plus et plus 9

10 L acquisition d une carte de crédit est nécessairement portée par un motif. La majorité de tous nos répondants ont souscrit au crédit dans une institution financière. Dans les deux écoles sondées, nous nous sommes informées sur les motifs qui étaient à l origine de l acquisition de leur carte de crédit. Les plus populaires ont été : pour «faire leur nom», pour les achats Internet et pour les imprévus. Pour cette question, les répondants pouvaient faire plus d un choix. Les moafs de l'acquisiaon de la carte de crédit? (Séminaire) promorons imprévus internet pas d'argent faire son nom voyage Les moafs de l'acquisiaon de la carte de crédit? (Collège) promorons imprévus internet pas d'argent faire son nom voyage Il était intéressant aussi de savoir si les personnes qui possédaient une carte de crédit réglaient le solde tous les mois. Une légère différence a pu être constatée entre les deux écoles : au Séminaire, 91 % ont dit payer le solde au moment demandé et du côté du Collège, seulement 81% ont cette bonne habitude. Payez- vous toujours votre solde au moment demandé? (Séminaire) Payez- vous toujours votre solde au moment demandé? (Collège)

11 Autres moyens de financement Le crédit chez les jeunes ne se limite pas à l utilisation de la carte de crédit. D autres méthodes sont utilisées par nos jeunes afin de financer les études, les véhicules, ou encore les montants non payés d un cellulaire. Toutes ces situations sont des causes d endettement. Nous avons questionné les élèves, à savoir s ils utilisent ou s ils envisagent utiliser le crédit pour leurs études. Au secondaire, la situation n est pas encore déterminante. Pour la plupart, ce sont leurs parents qui payent, quand ils iront aux études postsecondaires cela changera peut-être! Au niveau collégial, l utilisation des prêts et bourses ou des marges de crédit élevées est plus fréquente. UAlisez- vous ou allez vous ualiser le crédit pour vos études? (Séminaire) UAlisez- vous ou allez vous ualiser le crédit pour vos études? (Collège) Le véhicule à moteur chez nos jeunes est de plus en plus populaire. Au secondaire, seulement les élèves de cinquième secondaire peuvent avoir une automobile. Il y a quand même 37 % des élèves de cette école qui ont un véhicule. Au Collège, tous les élèves ont le droit d avoir un permis de conduire, donc d avoir un véhicule. 7 % de ces derniers affirment avoir une auto. Ces voitures sont soit financées par une institution financière, soit payées comptant. De quelle façon votre automobile a- t- elle été payé? (Séminaire) Comptant InsRtuRon financière parents De quelle façon votre automobile a- t- elle été payé? (Collège) Comptant InsRtuRon financière parents Don 11

12 Les cellulaires sont aussi une autre façon de s endetter, certaines personnes ne payent pas toujours le montant demandé. La situation constatée avec les résultats du sondage n est pas critique. Pour beaucoup de jeunes, c est leurs parents qui payent le cellulaire. Au Collège, seulement quelques élèves ne payent pas leur solde de fin de mois. Payez- vous la totalité de votre facture de téléphone cellulaire? (Séminaire) Assumé par mes parents Pas de cell Payez- vous la totalité de votre facture de téléphone cellulaire? (Collège) Assumé par mes parents Pas de cell à la carte de crédit! Dresser un portrait des jeunes et le crédit est favorable pour tous. Il est, par contre, intéressant de voir aussi les raisons du refus d utilisation du crédit. Au Séminaire, ainsi qu au Collège, beaucoup de jeunes ont déclaré ne pas être intéressés par ce mode de paiement. Pour cette question, les répondants pouvaient faire plus d un choix. Pourquoi n'avez- vous pas de carte de crédit? (Séminaire) Pourquoi n'avez- vous pas de carte de crédit? (Collège) Parents ne veulent pas Mauvais dossier Trop jeune J'ai une carte Pas intéressé Autre Parents ne veulent pas Mauvais dossier Trop jeune J'ai une carte Pas intéressé Autre 1

13 Budget et imprévus Pour améliorer notre situation financière, il est préférable de nous faire un budget et de prévoir de l argent pour les imprévus. Nous avons sondé les jeunes face à leur méthode de gestion financière. Au Séminaire, 55 % des élèves ont affirmé ne pas faire de budget. La même proportion est observée au Collège, 5 % de ceux-ci ne font pas de budget. Le montant de la dette totale varie vraiment selon l institution scolaire. Au Collège d Alma, beaucoup plus de personnes ont des dettes! Quel est le montant total de vos deles? (Séminaire) à 5 51 à 1 11 à à 5 51 à 5 51 à à 1 1 et plus Quel est le montant total de vos deles? (Collège) à 5 51 à 1 11 à à 5 51 à 5 51 à à 1 1 et plus Les imprévus arrivent sans nous avertir, il faut donc avoir un certain montant d argent prévu à cet effet. Si les jeunes n ont pas d argent, ils vont trouver un moyen pour en avoir. C est donc à ce moment qu ils se dotent d une carte de crédit, de marges de crédit ou encore de prêts élèves.nous voyons clairement que la situation est différente entre les jeunes du Séminaire et ceux de Collège. Les élèves collégiaux prévoient plus d argent pour des imprévus. Prévoyez- vous de l'argent pour des imprévus? (Séminaire) Prévoyez- vous de l'argent pour des imprévus? (Collège)

14 Connaissance du crédit Les jeunes qui prennent une carte de crédit ne se préoccupent pas de toutes les informations qui viennent avec. Comme par exemple, le taux d intérêt ou encore la façon dont ceux-ci sont calculés. Notre sondage a reflété deux situations bien distinctes. Au secondaire, dix des personnes qui possédaient une carte ne connaissaient même pas leur limite de crédit. Les 13 autres personnes avaient une marge entre 3 et 1$. La plupart des répondants ne connaissaient pas leur taux d intérêt. De plus, 18 élèves ont affirmé ne pas connaître la façon dont les intérêts sont calculés. Au Collège, une toute autre situation a été observée. La majorité des répondants qui avaient une carte de crédit étaient au courant du montant maximum disponible. Pour 8 élèves, la limite de crédit se situait, entre 3 et 15$, nous avons aussi eu 8 répondants qui avaient une marge de plus de 15$. 65% des 88 personnes possédant une carte de crédit ont attesté qu ils connaissaient leur taux d intérêt. Par contre, ces élèves ne sont pas au courant de la façon dont les intérêts sont calculés, soit sur les achats totaux du dernier mois, la majorité n a pas répondu correctement à la question. Il est donc clair que la situation diffère selon l âge et le niveau d étude. Connaissez- vous le taux d'intérêt de votre carte de crédit? (Séminaire) Connaissez- vous le taux d'intérêt de votre carte de crédit? (Collège) Sur quel montant les intérêts sont calculés? (Séminaire) 5 18 Sur le solde de la carte Achat totaux du dernier mois Je ne sais pas 6 4 calculés? (Collège) Sur le solde de la carte Achat totaux du dernier mois Je ne sais pas Sur quel montant les intérêts sont 14

15 Nous nous sommes intéressées à la façon dont les élèves recueillent l information sur le crédit. Il est agréable de voir que les parents apprennent à leurs enfants des notions face à ce mode de paiement. Les institutions scolaires informent, elles aussi, leurs jeunes. Depuis quelques années, la population se mobilise pour aider la relève. Encore beaucoup d élèves du secondaire manquent d information. Lors de la distribution des sondages, nous avons eu des questions du genre : «Est-ce qu une carte de guichet, c est une carte de crédit?» ou encore, «C est quoi une marge de crédit?». On peut donc s apercevoir que les jeunes ont encore besoin d information pour se préparer à bien utiliser le crédit. Pour cette question, les répondants pouvaient faire plus d un choix. Où avez- vous acquis vos connaissances face au crédit? (Séminaire) Parents École InsRtuRons Service budgétaire Internet Ne s'applique pas Autres Où avez- vous acquis vos connaissances face au crédit? (Collège) Parents École InsRtuRons Service budgétaire Internet Ne s'applique pas Autres Vous sentez- vous suffisamment informé sur le crédit? (Séminaire) Vous sentez- vous suffisamment informé sur le crédit? (Collège)

16 Conclusion L étude de marché a été réalisée dans le cadre de notre cours final de Gestion de projet. Les sondages ont été passés auprès des jeunes de niveau secondaire et collégial du secteur d Alma. Les résultats ont été expliqués et présentés à l aide de graphiques. Les jeunes du Collège d Alma connaissaient plus le Service budgétaire du Lac-Saint-Jean-Est que les jeunes du secondaire. Nous avons aussi fait ressortir que ces derniers possèdent rarement une carte de crédit alors que plus d un jeune sur deux, au Collège, possède au moins une carte de crédit. Avec l avancement de la technologie, on peut observer que plus de 85 % des jeunes possèdent un cellulaire dès le secondaire. La facture de ces cellulaires est payée à 34 % par les parents des jeunes du secondaire, alors qu au niveau collégial seulement 1 % est assumée par les parents. Il faut donc constater que la technologie est présente, et ce, très tôt dans la vie de nos jeunes. La question demandant le montant des dettes nous démontre que les jeunes du collégial ont des dettes plus élevées que les jeunes du secondaire. L étude auprès des jeunes a aussi permis d observer que plus de 4 % des jeunes ne se sentent pas suffisamment informés sur le crédit. Finalement, malgré le manque d information ressenti par les jeunes, la majorité des personnes sondées ne sont pas endettées. Au niveau secondaire, seulement 14 % ont des dettes de moins de 5 $ et, sur ce pourcentage, 9 % ont une dette de moins de 5 $, donc le taux d endettement est minime. Au niveau collégial, le taux d endettement est plus élevé, mais 6 % n ont aucune dette. Parmi les 4 % ayant une dette, 8 % doivent un montant de 5 $ ou moins. Nous sommes heureuses de pouvoir aider la communauté, chaque jeune qui lira notre rapport en apprendra plus sur la situation réelle de la région. Nous tenons à remercier le Service budgétaire du Lac-Saint-Jean-Est pour sa généreuse collaboration, ainsi que les écoles et les professeurs qui nous ont permis de réaliser cette étude. 16

17 Partie Dolbeau-Mistassini

18

19 Introduction Dans le cadre de notre cours Gestion de projet, nous avons eu la chance de réaliser un projet qui englobe tout ce que nous avons acquis durant nos trois années de Techniques de comptabilité et de gestion. Après mûres discussions, nous avons retenu l alternative d effectuer une étude de marché en collaboration avec le Service budgétaire Lac-Saint- Jean-Est et le Service budgétaire et communautaire de la MRC Maria-Chapdelaine. L objectif était de recueillir de l information permettant de dresser un portrait global de la situation de nos jeunes avec le crédit. Nous avons distribué les questionnaires dans cinq écoles secondaires du Lac-Saint-Jean ainsi qu au Collège d Alma. La distribution s est faite aux mois d avril et mai 1. Nous avons ciblé les élèves de quatrième et de cinquième secondaire, ainsi que huit groupes du Collège. Les résultats de l étude ont été divisés en deux parties afin de permettre aux centres budgétaires de constater les résultats de leur région. Dans le secteur Lac-Saint-Jean Est, l école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé et le Collège d Alma ont été visités. Pour la MRC Maria- Chapdelaine, nous avons eu la chance de rencontrer les jeunes de quatre écoles, soit : Jean-Dolbeau, le Juvénat Saint-Jean, le Tournant et la polyvalente de Normandin. Notre collaboration avec les services budgétaires a motivé la réalisation de ce projet. L importance d informer la génération future était pour nous quelque chose d important. Nous avions entendu dire que les services budgétaires avaient besoin d information pour créer des projets d aide aux jeunes, nous avons tout de suite su qu une collaboration avec eux serait une implication dans notre région qui pourrait faire un changement. Vous pourrez donc voir dans le rapport qui suit la présentation des résultats de notre étude. Il sera possible de constater la comparaison entre les quatre institutions scolaires étudiées.

20 Renseignements sur la population étudiée. Dans le secteur de Dolbeau-Mistassini, nous avons sondé la polyvalente Jean-Dolbeau, le Juvénat Saint-Jean, la polyvalente de Normandin et le Tournant. Ces écoles ont été ouvertes à nous accueillir. La population de la polyvalente de Jean-Dolbeau était de 17 personnes, les répondants avaient en moyenne 16 ans; du côté du Juvénat Saint-Jean, la moyenne d âge des 46 personnes sondées est aussi de 16 ans. Pour ce qui est de la polyvalente de Normandin, la population sondée est constituée de 119 personnes et a une moyenne d âge de 16 ans. Finalement, pour l école le Tournant, la moyenne d âge des 48 personnes sondées est de 17 ans L'âge des répondants (Jean- Dolbeau) ans et moins 16 ans 17 ans 18 ans 19 ans ans 1 ans ans et plus L'âge des répondants (Juvénat) ans et moins 16 ans 17 ans 18 ans 19 ans ans 1 ans ans et plus L'âge des répondants (Normandin) ans et moins 16 ans 17 ans 18 ans 19 ans ans 1 ans ans et plus L'âge des répondants (Tournant) ans et moins 17 ans 18 ans 19 ans ans 1 ans ans et plus

21 Notre collaboration avec les services budgétaires nous a amenées à nous questionner sur la popularité de l organisme. Les résultats pour Jean-Dolbeau ont été négatifs à 7 %. Pour le Juvénat Saint-Jean, la situation est plus marquée avec 94 % des répondants qui ignorent ce qu est cette organisation. Le résultat de la polyvalente de Normandin est semblable à celui du Juvénat Saint-Jean avec 9 %. Pour ce qui est du Tournant, la situation est comparable à celle de Jean-Dolbeau avec 77 %. On peut donc dire que 8 % de la population sondée ne connaît pas le Service budgétaire et communautaire de la MRC Maria-Chapdelaine. Connaissez- vous les services budgétaires? (Jean- Dolbeau) Connaissez- vous les services budgétaires? (Juvénat) Connaissez- vous les services budgétaires? (Normandin) Connaissez- vous les services budgétaires? (Tournant)

22 Pour ce qui est de savoir si les jeunes ont un emploi au secondaire, pour la plupart, ce sont des emplois d été, ou des emplois avec peu d heures durant la saison hivernale. Notre question ne portait pas sur les emplois d été, mais sur les emplois à l année, donc durant les études. Nous pouvons constater un taux d emploi semblable dans les 4 écoles sondées. Donc, 56 % des élèves de Jean-Dolbeau ont un emploi durant leur étude. Pour le Juvénat, c est 59 % des élèves et, pour la polyvalente de Normandin, ce pourcentage est de 61 %. Finalement, pour le Tournant, 5 % des élèves ont un emploi durant leurs études. On peut donc affirmer un taux d emploi moyen supérieur à 56 %. Avez- vous un emploi? (Jean- Dolbeau) Avez- vous un emploi? (Juvénat) Avez- vous un emploi? (Normandin) Avez- vous un emploi? (Tournant)

23 La possession et l utilisation de la carte de crédit chez les jeunes. Le crédit chez les jeunes est un sujet d actualité, beaucoup de personnes affirmant que les jeunes sont surendettés. Dans les quatre écoles visées, la possession d une carte de crédit est plus présente au Tournant qu aux trois autres écoles. À Jean-Dolbeau, nous avons pu remarquer que seulement 7 % des répondants possède une carte de crédit. Du côté du Juvénat Saint-Jean, ce pourcentage est de 9 %. La polyvalente de Normandin se situe au centre des deux, soit à 8 %. Finalement, le Tournant à un taux de possession de carte de crédit de 19 %. Ce pourcentage plus élevé peut s expliquer par une moyenne d âge des répondants plus élevée. Combien de cartes de crédit possédez- vous? (Jean- Dolbeau) et plus Combien de cartes de crédit possédez- vous? (Juvénat) et plus Combien de cartes de crédit possédez- vous? (Normandin) et plus Combien de cartes de crédit possédez- vous? (Tournant) et plus 3

24 L acquisition d une carte de crédit est nécessairement portée par un motif. La majorité de nos répondants ont souscrit au crédit dans une institution financière. Dans les quatre écoles, nous nous sommes informées sur les motifs qui étaient à l origine de l acquisition de la carte de crédit. Les plus populaires ont été : pour «faire leur nom», pour les imprévus et pour les achats sur Internet. Les moafs de l'acquisiaon de la carte de crédit? (Jean- Dolbeau) 4,5 4 3,5 3,5 1,5 1, promorons imprévus internet pas d'argent faire son nom voyage Les moafs de l'acquisiaon de la carte de crédit? (Juvénat),5 1,5 1,5 1 1 promorons imprévus internet pas d'argent faire son nom voyage Les moafs de l'acquisiaon de la carte de crédit? (Normandin) 4,5 4 3,5 3,5 1,5 1,5 1 4 promorons imprévus internet pas d'argent faire son nom voyage Les moafs de l'acquisiaon de la carte de crédit? (Tournant) 4,5 4 3,5 3,5 1,5 1, promorons imprévus internet pas d'argent faire son nom voyage 4

25 Il était intéressant aussi de savoir si les personnes qui possédaient une carte de crédit réglaient le solde tous les mois. Une légère différence a pu être constatée entre les quatre écoles. À Jean Dolbeau, 91 % ont dit payer le solde au moment demandé. Du côté du Juvénat Saint-Jean, 1 % ont cette habitude et, pour ce qui est de la polyvalente de Normandin, 89 % payent au moment demandé. Finalement, pour le Tournant, seulement 78 % ont cette bonne habitude. Payez- vous toujours votre solde au moment demandé? (Jean- Dolbeau) Payez- vous toujours votre solde au moment demandé? (Juvénat) Payez- vous toujours votre solde au moment demandé? (Normandin) Payez- vous toujours votre solde au moment demandé? (Tournant)

26 Autre moyens de financement. Le crédit chez les jeunes ne se limite pas à l utilisation de la carte de crédit. D autres méthodes sont utilisées afin de financer les études, les véhicules, ou encore les montants non payés d un cellulaire. Toutes ces situations sont des causes d endettement. Nous avons questionné les élèves, à savoir s ils utilisent ou envisagent d utiliser le crédit pour leurs études. Au secondaire, la situation n est pas encore déterminante, pour la plupart ce sont leurs parents qui payent. Quand ils iront aux études postsecondaires cela changera peut-être. Donc, les pourcentages se situent environ dans les 5 %. Par contre, le résultat du Tournant diffère des autres écoles, seulement 34 % croient utiliser le crédit pour leurs études. UAlisez- vous ou allez vous ualiser le crédit pour vos études? (Jean- Dolbeau) UAlisez- vous ou allez vous ualiser le crédit pour vos études? (Juvénat) UAlisez- vous ou allez vous ualiser le crédit pour vos études? (Normandin) UAlisez- vous ou allez vous ualiser le crédit pour vos études? (Tournant)

27 Le véhicule à moteur chez nos jeunes est de plus en plus populaire. Au secondaire, seulement les élèves d environ 17 ans peuvent avoir une automobile. Il y a quand même 77 % des élèves de Jean-Dolbeau qui ont un véhicule. Pour ce qui est du Juvénat Saint- Jean, 43 % des répondants ont un véhicule à moteur. La polyvalente de Normandin présente une situation moins importante avec son taux de possession de 36 %. Ceux du Tournant possèdent à 69% un véhicule à moteur. Les véhicules ont été payés majoritairement selon l ordre d importance : par les parents, en argent comptant ou finalement par une institution financière. De quelle façon votre automobile a- t- elle été payé? (Jean- Dolbeau) Comptant InsRtuRon financière parents De quelle façon votre automobile a- t- elle été payé? (Juvénat) Comptant InsRtuRon financière parents De quelle façon votre automobile a- t- elle été payé? (Normandin) De quelle façon votre automobile a- t- elle été payé? (Tournant) Comptant InsRtuRon financière parents Comptant InsRtuRon financière parents 7

28 Les cellulaires sont aussi une autre façon de s endetter, certaines personnes ne payant pas toujours la totalité de leur facture mensuelle. La situation constatée avec les résultats du sondage n est pas critique. Entre 67 % et 78 % des jeunes possèdent un cellulaire, et ce, dès le secondaire. La majorité des jeunes interrogés assument seuls ces frais, sinon c est leurs parents qui s en occupent. Les personnes qui ne règlent pas en totalité leur solde de cellulaire sont d environ 1 %. Payez- vous la totalité de votre facture de téléphone cellulaire? (Jean- Dolbeau) Assumé par mes parents Pas de cell Payez- vous la totalité de votre facture de téléphone cellulaire? (Juvénat) Assumé par mes parents Pas de cell Payez- vous la totalité de votre facture de téléphone cellulaire? (Normandin) Assumé par mes parents Pas de cell Payez- vous la totalité de votre facture de téléphone cellulaire? (Tournant) Assumé par mes parents Pas de cell 8

29 au crédit! Dresser un portrait des jeunes et le crédit est favorable pour tous. Il est, par contre, intéressant de voir les raisons du refus d utilisation du crédit. Aux quatre écoles visitées, beaucoup de jeunes ont déclaré ne pas être intéressés par ce mode de paiement. Pourquoi n'avez- vous pas de carte de crédit? (Jean- Dolbeau) Parents ne veulent pas Mauvais dossier Trop jeune J'ai une carte Pas intéressé Autre Pourquoi n'avez- vous pas de carte de crédit? (Juvénat) Parents ne veulent pas Mauvais dossier Trop jeune J'ai une carte Pas intéressé Autre Pourquoi n'avez- vous pas de carte de crédit? (Normandin) Pourquoi n'avez- vous pas de carte de crédit? (Tournant) br de répondants br de répondants

30 Budget et imprévus. Pour améliorer notre situation financière, il est préférable de se faire un budget et de prévoir de l argent pour les imprévus. À Jean-Dolbeau et au Tournant, 58 % des élèves ont affirmé ne pas faire de budget. Pour ce qui est du Juvénat, 65 % des élèves n utilisent pas le budget. Finalement, pour la polyvalente de Normandin, c est 5/5 quant à l utilisation de cette habitude. Le montant de la dette totale varie selon l institution scolaire. Quel est le montant total de vos deles? (Jean- Dolbeau) à 5 51 à 1 11 à à 5 51 à 5 51 à à 1 1 et plus Quel est le montant total de vos deles? (Juvénat) à 5 51 à 1 11 à à 5 51 à 5 51 à à 1 1 et plus Quel est le montant total de vos deles? (Normandin) Quel est le montant total de vos deles? (Tournant) à 5 51 à 1 11 à à 5 51 à 5 51 à à 1 1 et plus 1 à 5 51 à 1 11 à à 5 51 à 5 51 à à 1 1 et plus 3

31 Évidemment, les imprévus arrivant sans nous avertir, il faut donc avoir un certain montant d argent prévu à cet effet. Si les jeunes n ont pas d argent, ils vont trouver un moyen pour en avoir. C est donc à ce moment que ceux-ci se dotent d une carte de crédit, d une marge de crédit ou encore d un prêt élève. Nous avons sondé les jeunes afin de comprendre s ils prévoyaient de l argent. En moyenne seulement 45 % des personnes interrogées ont cette habitude. Prévoyez- vous de l'argent pour des imprévus? (Jean- Dolbeau) Prévoyez- vous de l'argent pour des imprévus? (Juvénat) Prévoyez- vous de l'argent pour des imprévus? (Normandin) Prévoyez- vous de l'argent pour des imprévus? (Tournant)

32 Connaissances du crédit. Les jeunes qui prennent une carte de crédit ne se préoccupent pas de toutes les informations qui viennent avec, par exemple le taux d intérêt ou encore la façon dont ceuxci sont calculés. Notre sondage a reflété une situation plutôt alarmante. La majorité des personnes qui possèdent une carte de crédit ne connaissent pas leur taux d intérêt. De plus, environ 5 % ne savent pas la limite de leur carte de crédit. Finalement, seulement trois des 34 répondants visés savent comment les intérêts sont calculés sur leur solde non payé. Connaissez- vous le taux d'intérêt de votre carte de crédit? (Jean- Dolbeau) Connaissez- vous le taux d'intérêt de votre carte de crédit? (Juvénat) 6 5 Connaissez- vous le taux d'intérêt de votre carte de crédit? (Normandin) Connaissez- vous le taux d'intérêt de votre carte de crédit? (Tournant)

33 Sur quel montant les intérêts sont calculés? (Jean- Dolbeau) Sur le solde de la carte Achat totaux du dernier mois Je ne sais pas Sur quel montant les intérêts sont calculés? (Juvénat) 4,5 4 3,5 3,5 1,5 1,5 4 Sur le solde de la carte Achat totaux du dernier mois Je ne sais pas Sur quel montant les intérêts sont calculés? (Normandin) 4,5 4 3,5 3,5 1,5 1,5 3 4 Sur le solde de la carte Achat totaux du dernier mois Je ne sais pas Sur quel montant les intérêts sont calculés? (Tournant) Sur le solde de la carte Achat totaux du dernier mois Je ne sais pas 33

Sondage sur l endettement chez les jeunes

Sondage sur l endettement chez les jeunes chez les jeunes Rapport préliminaire Présenté à Madame Caroline Toupin Agente de développement et des communications 13 octobre 2009 Réf. : 1666_200910/MO/jc (514) 282-0333 1-800-474-9493 www.observateur.qc.ca

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles Étude auprès de la génération X Le paiement virtuel et la gestion des finances Rapport Présenté à Madame Martine Robergeau Agente de Développement et des Communications 11 octobre 2011 Réf. : 1855_201109/EL/cp

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public

L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public 5R000-040048/001/CY Présenté à : L Agence de la consommation en matière financière du Canada 24 mars 2005 Table

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

1. Les comptes de dépôt et d épargne

1. Les comptes de dépôt et d épargne 1. Les comptes de dépôt et d épargne 1.1 Les comptes de dépôt 1.1.1 Le taux de possession d un compte de dépôt Le premier constat est celui d un accès important aux comptes de dépôt, quelle que soit la

Plus en détail

Bourses de soutien financier aux études Hiver 2015

Bourses de soutien financier aux études Hiver 2015 Bourses de soutien financier aux études Hiver 2015 La Fondation du Collège Ahuntsic, en collaboration avec Aramark, les Caisses Desjardins, la Librairie Coop Ahuntsic, le Syndicat du personnel de soutien

Plus en détail

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4.1 Les contacts avec la banque et la connaissance du fonctionnement bancaire 4.1.1 Les contacts avec la banque

Plus en détail

Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion

Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion Janvier 2010 Présentés au Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire (MAMROT) Par François Bellavance

Plus en détail

Association des banquiers canadiens

Association des banquiers canadiens Association des banquiers canadiens Littératie financière : adolescents et parents Décembre 009 Données techniques Données techniques Le Strategic Counsel est heureux de présenter les résultats des deux

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

L ACCÈS AU CRÉDIT ET LES ATTITUDES DES QUÉBÉCOIS QUANT À L ENDETTEMENT UN SONDAGE RÉALISÉ POUR JECOMPRENDS.CA. de la vie aux idées

L ACCÈS AU CRÉDIT ET LES ATTITUDES DES QUÉBÉCOIS QUANT À L ENDETTEMENT UN SONDAGE RÉALISÉ POUR JECOMPRENDS.CA. de la vie aux idées L ACCÈS AU CRÉDIT ET LES ATTITUDES DES QUÉBÉCOIS QUANT À L ENDETTEMENT UN SONDAGE RÉALISÉ POUR JECOMPRENDS.CA de la vie aux idées L accès au crédit et les attitudes des Québécois quant à l endettement

Plus en détail

Demande de bourse spéciale de longue durée 2015-2020

Demande de bourse spéciale de longue durée 2015-2020 Demande de bourse spéciale de longue durée 2015-2020 Cette bourse est demandée par des parents qui sont dans une situation financière difficile. Directives à suivre : 1. Le formulaire doit être rempli

Plus en détail

Patrimoines. La pierre angulaire d'une planification financière solide une gestion des dettes judicieuse

Patrimoines. La pierre angulaire d'une planification financière solide une gestion des dettes judicieuse Patrimoines La pierre angulaire d'une planification financière solide une gestion des dettes judicieuse Il y a deux ans, David emménage dans une autre ville. Il meuble sa nouvelle maison et règle plusieurs

Plus en détail

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET L utilisation des TIC par le personnel enseignant Marie-José Roy Depuis l apparition des micro-ordinateurs dans les années 1980, la tâche des enseignantes et enseignants s est vue modifiée à mesure que

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Anne LOONES Marie-Odile SIMON Août 2004 Département «Evaluation des Politiques Sociales»

Plus en détail

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sommaire exécutif Préparé pour le ministère du Patrimoine canadien 4 septembre 2012 Date d attribution

Plus en détail

Foresters pour. Guide sur. l assurance vie

Foresters pour. Guide sur. l assurance vie Foresters pour l assurance vie Guide sur l assurance vie Qu est-ce que l assurance vie? L assurance vie est un contrat établi entre une personne assurée et un prestataire d assurance vie qui verse un paiement

Plus en détail

Demande de bourse de soutien

Demande de bourse de soutien Demande de bourse de soutien Cette bourse est demandée par des parents qui sont dans une situation financière difficile. Directives à suivre : 1. Le formulaire doit être rempli et signé par la personne

Plus en détail

ATELIERS DE FORMATION

ATELIERS DE FORMATION ATELIERS DE FORMATION «Jeunes consommateurs» Vos droits et obligations L Union des consommateurs, en Les ACEF sont des organismes collaboration avec ses communautaires à but non lucratif membres, a élaboré

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois

Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois 2009 Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois Service des statistiques et des sondages Rédaction Mise en page Francis

Plus en détail

L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde?

L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde? GROUPE DE RECHERCHE SUR LES PRATIQUES DE GESTION DES RÉGIMES DE RETRAITE L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde? SOMMAIRE Le Groupe de recherche sur les pratiques

Plus en détail

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n Un seul compte pour votre retraite M a n u v i e u n Avant de prendre leur retraite, la plupart des Canadiens prennent les mesures qui s imposent pour se garantir un revenu mensuel stable. Ils peuvent

Plus en détail

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET Dans une société de l information, l accès à un ordinateur et à une connexion Internet à faible coût apparaît de première importance pour toutes les couches de

Plus en détail

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Prenez vos finances en main DIX conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Si vous vous sentez dépassé à l idée de prendre vos finances en main pour

Plus en détail

Plus de un propriétaire canadien sur trois du groupe d âge des 30 à 39 ans ne sait pas que les taux d intérêt n ont presque jamais été aussi bas.

Plus de un propriétaire canadien sur trois du groupe d âge des 30 à 39 ans ne sait pas que les taux d intérêt n ont presque jamais été aussi bas. Pour publication immédiate Le 12 septembre 2011 Connaissances limitées en matière de finances : un obstacle au remboursement des dettes Selon un sondage sur l endettement mené pour la Banque Manuvie du

Plus en détail

Faites-vous «pré-approuvé»

Faites-vous «pré-approuvé» Faites-vous «pré-approuvé» Être pré-approuvé veut dire que votre banque ou institution financière est déjà prête à vous endosser jusqu'à une limite déterminé par vos revenus et vos dépenses. Il y a de

Plus en détail

SONDAGE SUR LA CULTURE FINANCIERE D UNE POPULATION D INTERNAUTES MAROCAINS

SONDAGE SUR LA CULTURE FINANCIERE D UNE POPULATION D INTERNAUTES MAROCAINS SONDAGE SUR LA CULTURE FINANCIERE D UNE POPULATION D INTERNAUTES MAROCAINS Service Education des Epargnants &Habilitation des Intervenants Sondage sur la culture financière d une population d internautes

Plus en détail

environics research group

environics research group environics research group Sommaire Sondage en ligne sur les perceptions du public concernant le développement de carrière et le milieu de travail Janvier 2011 Préparé pour : Parrainé en partie par : 33,

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 22ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université de Paris X - Nanterre - Mardi 16 mars 2010 - Les faits marquants en 2009

Plus en détail

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Communauté locale de la Vallée de la Missisquoi Nord MRC de Memphrémagog Ce que les chiffres

Plus en détail

Guide d entretien concernant les secrétaires de l IUT Guide d entretien concernant l assistante de direction

Guide d entretien concernant les secrétaires de l IUT Guide d entretien concernant l assistante de direction Années universitaires : 2006-2007 Introduction I- Présentation générale du métier Polyvalence du métier Qualités requises Avantages et inconvénients Féminisation du métier II- Comparaison secteur privé

Plus en détail

Sondage sur l endettement des propriétaires Banque Manuvie. Printemps 2015

Sondage sur l endettement des propriétaires Banque Manuvie. Printemps 2015 Sondage sur l endettement des propriétaires Banque Manuvie Printemps 2015 1 Points saillants Les propriétaires canadiens ont pris ou sont disposés à prendre des mesures concrètes pour se désendetter plus

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Protection des renseignements personnels, publicité ciblée et médias sociaux : Ampleur du problème : certaines observations déconcertantes

Protection des renseignements personnels, publicité ciblée et médias sociaux : Ampleur du problème : certaines observations déconcertantes Protection des renseignements personnels, publicité ciblée et médias sociaux : Ampleur du problème : certaines observations déconcertantes Avner Levin * * Professeur agrégé et directeur, Privacy and Cyber

Plus en détail

Sondage sur l endettement et la retraite mené pour le compte de la Banque Manuvie

Sondage sur l endettement et la retraite mené pour le compte de la Banque Manuvie Sondage sur l endettement et la retraite mené pour le compte de la Banque Manuvie 15 mai 2012 #dettes #retraite Le sondage Le sondage effectué pour le compte de la Banque Manuvie du Canada a été mené auprès

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Qu est-ce que le crédit?

Qu est-ce que le crédit? Qu est-ce que le crédit? NIVEAU 9 11 Dans cette leçon, les élèves examineront les différents types de cartes de crédit offertes ainsi que les avantages et les inconvénients d acheter à crédit. Cours Initiation

Plus en détail

Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT

Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT 2011-2012 Symboles % : pourcentage $ : dollars M$ : millions de dollars Le présent document a été produit par le ministère de l Enseignement supérieur, de

Plus en détail

Le résumé ci-après condense un certain nombre de résultats sélectionnés. Le rapport intégral peut être obtenu auprès de Pro Senectute Suisse.

Le résumé ci-après condense un certain nombre de résultats sélectionnés. Le rapport intégral peut être obtenu auprès de Pro Senectute Suisse. Résumé de l étude Les seniors et Internet Pro Senectute Suisse L utilisation des technologies de la communication et de l information (TIC) par les personnes de 65 ans et plus en Suisse en 2015 Institut

Plus en détail

Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec

Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec Par Alexandre Moïse 1 Marie Hélène Noiseux 2 1-Alexandre Moïse, B.Gest., M.Sc.A., Chercheur à l'université du Québec

Plus en détail

L accompagnement des étudiants dans la gestion de leur budget. Colloque des services aux étudiants. Université du Québec 28 mai 2014

L accompagnement des étudiants dans la gestion de leur budget. Colloque des services aux étudiants. Université du Québec 28 mai 2014 L accompagnement des étudiants dans la gestion de leur budget Colloque des services aux étudiants Université du Québec 28 mai 2014 Une présence provinciale d associations de consommateur Coalition des

Plus en détail

«LE COMPORTEMENT DE L INVESTISSEUR TUNISIEN»

«LE COMPORTEMENT DE L INVESTISSEUR TUNISIEN» CONSEIL DU MARCHE FINANCIER DEPARTEMENT DES ETUDES ET DES STATISTIQUES «LE COMPORTEMENT DE L INVESTISSEUR TUNISIEN» SONDAGE REALISE AUPRES DES SOUSCRIPTEURS A L OCCASION DE L OPV SOTRAPIL Etude menée par

Plus en détail

L éduca onfinancière. Manuelduparticipant Lacotedecrédit. Unedivisionde

L éduca onfinancière. Manuelduparticipant Lacotedecrédit. Unedivisionde L éduca onfinancière Manuelduparticipant Lacotedecrédit Unedivisionde 1 DOCUMENT 7-1 Les bureaux de crédit Les bureaux de crédit sont des agences qui recueillent des renseignements sur la façon dont nous

Plus en détail

Coût des opérations bancaires

Coût des opérations bancaires Bureau de la consommation Coût des opérations bancaires Coût des opérations bancaires On peut obtenir cette publication sur demande en médias substituts. Communiquer avec le Centre de diffusion de l information

Plus en détail

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie 12 septembre 2011 Le sondage Le sondage effectué pour le compte de la Banque Manuvie du Canada a été mené auprès de 1 000 propriétaires canadiens âgés

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉVISION MAT-4104

DOCUMENT DE RÉVISION MAT-4104 CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES DOCUMENT DE RÉVISION MAT-4104 ÉLABORÉ PAR RICHARD ROUSSEAU, ENSEIGNANT EN MATHÉMATIQUES, CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES L ESCALE COMMISSION SCOLAIRE DE L AMIANTE MAI 005

Plus en détail

Genworth Financial Canada Moniteurs des nouveaux acheteurs de maison Décembre 2008

Genworth Financial Canada Moniteurs des nouveaux acheteurs de maison Décembre 2008 Genworth Financial Canada Moniteurs des nouveaux acheteurs de maison Décembre 2008 2008 Genworth Financial, Inc. Tous droits réservés. Commentaire de spécialiste Les résultats du sondage suivant indiquent

Plus en détail

La situation financière des Canadiens

La situation financière des Canadiens La situation financière des Canadiens 1 Approche client Microsoft Advertising Hiver 2015 LA SITUATION FINANCIÈRE DES CANADIENS 2 Des décisions financières difficiles et importantes doivent être prises

Plus en détail

PLAN DE LEÇON TITRE : Qu est-ce que le crédit? Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage

PLAN DE LEÇON TITRE : Qu est-ce que le crédit? Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage 70 minutes Résultats d apprentissage de la littératie financière À la fin de la leçon, les élèves pourront : expliquer l objectif du crédit; analyser le rôle et l importance du crédit en ce qui concerne

Plus en détail

Les cartes de crédit Acétates

Les cartes de crédit Acétates Huitième leçon Les cartes de crédit Acétates Le choix d une carte de crédit Les coûts Taux annuel ou frais de financement (intérêt) Délai de grâce Frais annuels Frais de transaction Mode de calcul des

Plus en détail

Gérer son budget, les bons réflexes

Gérer son budget, les bons réflexes GUIDE PRATIQUE Gérer son budget, les bons réflexes PRÉVOIR VOTRE BUDGET MAÎTRISER VOTRE BUDGET GÉRER VOTRE ARGENT ET VOS PROJETS ON A TOUS BESOIN DE CONSEILS POUR SON BUDGET L argent participe au bonheur

Plus en détail

ÉPARGNE Fiche de travail

ÉPARGNE Fiche de travail Questions de compréhension Exercice 1 Le schéma ci-après représente les budgets de Catherine, de Fred et de Louane. Laquelle de ces trois personnes a un budget équilibré, un budget présentant un excédent

Plus en détail

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt?

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt? Y : Cette année, je suis le cours ETIC de sujet MOOC, donc mon prof m a recommandé de vous contacter pour une interview, parce que vous avez fait beaucoup de MOOCs. R : Oui, j ai un peu d expérience. Y

Plus en détail

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire Rapport présenté à la Mars 2008 Tables des matières Contexte et objectifs.... 2 Page Méthodologie.3 Profil des répondants...6 Faits saillants..10

Plus en détail

Gérer son crédit. Introduction. Clientèle cible : Élèves des niveaux postsecondaires. Objectifs :

Gérer son crédit. Introduction. Clientèle cible : Élèves des niveaux postsecondaires. Objectifs : Introduction Auteure : Nicole Racette (Équipe de production) Gérer son crédit Objectifs : Atteindre une santé financière afin d avoir une meilleure qualité de vie; Considérer l épargne comme une solution

Plus en détail

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Après avoir étudié les types de paiement,

Plus en détail

22 Solut!ons pour planifier vos finances. Des stratégies éprouvées

22 Solut!ons pour planifier vos finances. Des stratégies éprouvées 22 Solut!ons pour planifier vos finances Des stratégies éprouvées pour améliorer vos finances L avenir que vous bâtissez aujourd hui est celui dont vous profiterez demain Seriez-vous rassuré de savoir

Plus en détail

SONDAGES RELATIFS AUX SERVICES D INFORMATION ET DE RÉFÉRENCE OFFERTS PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA DIFFUSION DE BANQ

SONDAGES RELATIFS AUX SERVICES D INFORMATION ET DE RÉFÉRENCE OFFERTS PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA DIFFUSION DE BANQ SONDAGES RELATIFS AUX SERVICES D INFORMATION ET DE RÉFÉRENCE OFFERTS PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA DIFFUSION DE BANQ RÉSULTATS DE L ÉTÉ 2008 JUMELÉS À CEUX DE L HIVER 2008 RAPPORT VERSION FINALE Daniel

Plus en détail

PLAN DE LEÇON TITRE : Comprendre le crédit et votre rapport de solvabilité. Résultats d apprentissage de la littératie financière

PLAN DE LEÇON TITRE : Comprendre le crédit et votre rapport de solvabilité. Résultats d apprentissage de la littératie financière Comprendre le crédit et votre rapport de solvabilité 70 minutes Résultats d apprentissage de la littératie financière À la fin de la leçon, les élèves pourront : décrire les répercussions que pourront

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement DÉCEMBRE 2013 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour toute

Plus en détail

Table des matières. Table des tableaux... 2

Table des matières. Table des tableaux... 2 Développement durable Comment les entrepreneurs québécois jonglent-ils avec l intégration des principes de développement durable? Réalisé par le Centre de vigie et de recherche sur la culture entrepreneuriale

Plus en détail

médicale canadienne, l Institut canadien d information sur la santé, Santé Canada et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

médicale canadienne, l Institut canadien d information sur la santé, Santé Canada et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES, la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) interroge ses membres sur plusieurs aspects touchant leur pratique professionnelle à l aide de sondages, de groupes de

Plus en détail

LA MÉTHODE D ENQUÊTE. Section Méthodologie LES CARACTÉRISTIQUES DE L ÉCHANTILLON SÉLECTIONNÉ

LA MÉTHODE D ENQUÊTE. Section Méthodologie LES CARACTÉRISTIQUES DE L ÉCHANTILLON SÉLECTIONNÉ Section Méthodologie Cette section provient intégralement du rapport Sécurité ou insécurité routière dans la culture populaire Enquête sur la tolérance à l insécurité routière détenteurs de permis de conduire

Plus en détail

Évolution du budget de réalisation du projet de la 11 e Chute

Évolution du budget de réalisation du projet de la 11 e Chute Évolution du budget de réalisation du projet de la 11 e Chute Description du poste budgétaire Coût de construction (incluant ingénierie pour construction) Budget étude d'impact Budget révisé août 2014

Plus en détail

ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT

ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT L enfant moyen est exposé { plus d un million de publicités avant même d atteindre l âge de 21 ans. Il subit une pression intense à consommer et à dépenser.

Plus en détail

5. Information et accès aux moyens de paiement

5. Information et accès aux moyens de paiement 5. Information et accès aux moyens de paiement Cette dernière partie mobilise des méthodes d analyse des données, permettant de mieux comprendre comment s articulent d une part l accès aux différents services

Plus en détail

CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015)

CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015) CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015) Préparée pour les Comptables professionnels agréés du Canada Le 1 er mai 2015 Renseignements sur le sondage Le rapport trimestriel CPA Canada Tendances conjoncturelles

Plus en détail

Présentation de l échantillon

Présentation de l échantillon Cette année, rien ne va plus pour la filière AES! Après une baisse de 5,4% d inscrits pour l année 2013-2014 par rapport à l année passée, la licence pluridisciplinaire par excellence souffle ses 40 bougies

Plus en détail

Exemple d utilisation des outils MicroSave-Africa au Brésil

Exemple d utilisation des outils MicroSave-Africa au Brésil Retour au sommaire Exemple d utilisation des outils MicroSave-Africa au Brésil BIM n 05-12 février 2002 Karin BARLET ; Bonnie BRUSKY Nous vous présentions en novembre dernier les outils d étude de marché

Plus en détail

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL BLOC 1 : LA FAMILLE ET LES CHARGES FAMILIALES 1. Avez vous des enfants à votre charge au quotidien?, avec moi en garde à temps plein, en garde partagée,

Plus en détail

Voici des réponses aux questions que vous vous posez:

Voici des réponses aux questions que vous vous posez: Bourse aux livres 2014: Mode d emploi Chaque année, vous achetez nombre de manuels scolaires pour vos enfants. Ces manuels coûtent cher: entre 7 et 25 en moyenne, mais certains peuvent aller jusqu à 60!

Plus en détail

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE DRUMMONDVILLE Le contenu de ce rapport a été rédigé et produit pour une utilisation par tous les services municipaux. Le Commissariat au commerce a colligé les données relatives au développement économique

Plus en détail

Services financiers collectifs. Comptes de placement collectifs Guide du participant

Services financiers collectifs. Comptes de placement collectifs Guide du participant Services financiers collectifs Comptes de placement collectifs Guide du participant 1 Services financiers collectifs Compte de placement collectif Choix Royal Votre employeur a mis en place un compte de

Plus en détail

DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ

DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ Vous trouverez les directives pour remplir ce formulaire et de l espace supplémentaire au verso de la page 4. Nom : Adresse : Prénom rue Nom de famille

Plus en détail

Crédit : Comment vous êtes coté

Crédit : Comment vous êtes coté Crédit : Comment vous êtes coté Comprendre et gérer votre situation à l égard du crédit à titre de consommateur et d entreprise D-IN0440F-0201 Introduction Nous vivons dans un monde en évolution constante

Plus en détail

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada MARS 2014 ÉCHEC ET MAT! LES RÉGIMES D ÉPARGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES CANADIENS EN VUE DE LA RETRAITE Notre 6 e sondage annuel Indice canadien de report de la retraite montre

Plus en détail

Guide d utilisation. Outil de gestion budgétaire Mon budget

Guide d utilisation. Outil de gestion budgétaire Mon budget Guide d utilisation Outil de gestion budgétaire Mon budget Table des matières PRÉSENTATION GÉNÉRALE Où trouver l outil de gestion budgétaire Mon budget? Est-ce que l utilisation de Mon budget peut modifier

Plus en détail

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Contexte et méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Investissements

Plus en détail

LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION. VO SANG Xuan Hoang

LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION. VO SANG Xuan Hoang LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION VO SANG Xuan Hoang 1 Introduction Du moment où une personne se décide de choisir une carrière d enseignant,

Plus en détail

RAPPORT DES QUESTIONNAIRES ENTREPRISES ET ETUDIANTS EDITION 2008

RAPPORT DES QUESTIONNAIRES ENTREPRISES ET ETUDIANTS EDITION 2008 RAPPORT DES QUESTIONNAIRES ENTREPRISES ET ETUDIANTS EDITION 2008 Version non définitive um Etudiants Entreprises de l UTC 1 Sommaire Introduction... 4 1. Point de vue des étudiants... 4 1.1. Nombre d étudiants...

Plus en détail

Cartes de crédit à vous de choisir. Choisir la carte de crédit qui vous convient

Cartes de crédit à vous de choisir. Choisir la carte de crédit qui vous convient Cartes de crédit à vous de choisir Choisir la carte de crédit qui vous convient À propos de l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) À l aide de ses ressources éducatives et de

Plus en détail

Direction de la recherche parlementaire

Direction de la recherche parlementaire Mini bulletin MR-105F LES CARTES DE CRÉDIT À FAIBLE TAUX D INTÉRÊT : UNE INNOVATION Terrence J. Thomas Division de l économie Le 27 janvier 1993 Bibliothèque du Parlement Library of Parliament Direction

Plus en détail

GERER SON BUDGET 1- LE BUDGET

GERER SON BUDGET 1- LE BUDGET D1 GERER SON BUDGET 1- LE BUDGET 1- Analyse de la situation. Caroline, 26 ans, a sélectionné un séjour en Espagne d un montant de 420 tout compris, pour ses vacances du 1 er au 15 aout. Elle devra régler

Plus en détail

QUELLE EST LA VALEUR DE VOTRE RÉPUTATION SUR LES MÉDIAS SOCIAUX?

QUELLE EST LA VALEUR DE VOTRE RÉPUTATION SUR LES MÉDIAS SOCIAUX? QUELLE EST LA VALEUR DE VOTRE RÉPUTATION SUR LES MÉDIAS SOCIAUX? QUI EST MESURE MÉDIA? - Des spécialistes en relations publiques qui mettent leur expertise au service de l évaluation des médias. -- Mesure

Plus en détail

TransÉnergie Gestion de projet durant la construction et contrôle de la qualité

TransÉnergie Gestion de projet durant la construction et contrôle de la qualité Évolution du budget de réalisation du projet de la 11 e Chute Description du poste budgétaire Coût de construction (incluant ingénierie pour construction) Budget étude d'impact Budget révisé août 2014

Plus en détail

le 17 octobre 2011 MC

le 17 octobre 2011 MC le 17 octobre 2011 MC Solution recommandée Votre objectif en matière de réduction de dettes : Accroître mes liquidités en réduisant le montant de mes paiements de dettes. Vous avez dit vous sentir plutôt

Plus en détail

LES ÉLÈVES INSCRITS EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET LEURS BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN À LA PERSÉVÉRANCE ET À LA RÉUSSITE. QUI SONT-ILS VRAIMENT?

LES ÉLÈVES INSCRITS EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET LEURS BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN À LA PERSÉVÉRANCE ET À LA RÉUSSITE. QUI SONT-ILS VRAIMENT? LES ÉLÈVES INSCRITS EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET LEURS BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN À LA PERSÉVÉRANCE ET À LA RÉUSSITE. QUI SONT-ILS VRAIMENT? Élisabeth Mazalon et Sylvain Bourdon Université de Sherbrooke

Plus en détail

Guide d utilisation Outil de gestion budgétaire Mon budget

Guide d utilisation Outil de gestion budgétaire Mon budget Guide d utilisation Outil de gestion budgétaire Mon budget 1. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX À quoi sert Mon budget? Où trouver l outil de gestion budgétaire Mon budget? Est-ce que l utilisation de Mon budget

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

Cartes prépayées. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa.

Cartes prépayées. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa. Ce ne sont pas des cartes de crédit. Avant de les utiliser, il faut y verser de l argent. Certaines entraînent des frais.

Plus en détail

Pension alimentaire pour enfants

Pension alimentaire pour enfants Pension alimentaire pour enfants Le Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau Brunswick (SPEIJ NB) est un organisme de bienfaisance enregistré dont l objectif est de fournir aux

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée?

Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée? Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée? Contexte Empruntis intervient sur le crédit depuis 15 ans 370 000 ménages nous sollicitent chaque année pour leur besoin en crédit à la consommation

Plus en détail

Programme de bourses McGill pour le maintien en poste: Rapport d évaluation

Programme de bourses McGill pour le maintien en poste: Rapport d évaluation Centre de recherche du CHU de Québec Programme de bourses McGill pour le maintien en poste: Rapport d évaluation Projet de formation et maintien en poste des professionnels de la santé Mars 2015 Marie

Plus en détail

FORMULAIRES DE BUDGET

FORMULAIRES DE BUDGET FORMULAIRES DE BUDGET INFORMATIONS GÉNÉRALES Je préconise l'utilisation d'un budget basé sur un salaire hebdomadaire multiplié par 4 plutôt que par 4.33. Ceci permet aussi de calculer les dépenses par

Plus en détail

LE CRÉDIT DANS UN NOUVEAU PAYS:

LE CRÉDIT DANS UN NOUVEAU PAYS: LE CRÉDIT DANS UN NOUVEAU PAYS: GUIDE DU CRÉDIT AU CANADA Une publication gratuite fournie par Consolidated Credit Counseling du Canada, Inc., un organisme de bienfaisance enregistré de conseils en crédit

Plus en détail

Sondage de fin d études secondaires 2010

Sondage de fin d études secondaires 2010 Sondage de fin d études secondaires 2010 Qu est-ce que t en penses? Secteur francophone Ministère de l Éducation Le Sondage de fin d études secondaires 2010 Qu est-ce que t en penses? se trouve sur le

Plus en détail