Passer à un modèle services de conseils tarifés. Parlons vrai avec les clients : les frais

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Passer à un modèle services de conseils tarifés. Parlons vrai avec les clients : les frais"

Transcription

1 Passer à un modèle services de conseils tarifés Parlons vrai avec les clients : les frais

2 De plus en plus d investisseurs dans le monde exigent une meilleure transparence des frais de placement. Le Royaume-Uni et l Australie sont allés jusqu à interdire les commissions. Au Canada, le modèle de prestation des services de conseils financiers est en train de changer. Forts de notre envergure internationale, nous pouvons vous faire part de notre expérience et vous aider à modifier votre modèle de frais dès aujourd hui. À l aide du présent guide, évaluez votre modèle d affaires et sachez comment aborder avec vos clients la question des avantages d un compte tarifé. N hésitez pas à communiquer avec nous. Consultez le site vanguardcanada.ca ou composez le pour parler à votre directeur commercial Vanguard. Table des matières 1 Les avantages des services tarifés 2 Communiquer avec les clients 6 Conclure le marché 7 Conception de votre proposition de valeur 8 Par la suite...

3 Les avantages des services tarifés Le principal avantage d un modèle de services de conseils tarifés est que c est vous qui déterminez votre propre barème de tarifs. À long terme, vous maîtriserez mieux vos revenus et, en définitive, votre activité. Certains conseillers craignent que passer à un modèle tarifé leur fasse perdre la stabilité de leurs revenus. En effet, les commissions perçues auprès des fournisseurs de produits financiers peuvent, à première vue, passer pour une source de revenu plus fiable. Il arrive que les conseillers qui adoptent un modèle tarifé enregistrent, au début, une baisse de revenu. Dans une étude commanditée par Vanguard et réalisée par Rogers Publishing, seulement 38 % des répondants n appliquant pas de services tarifés ont déclaré que s ils devaient opter pour un tel modèle, ils s attendraient à enregistrer une hausse de revenu. En moyenne, les répondants s attendaient plutôt à une baisse de revenu de 1 % 1. Après avoir franchi les premiers obstacles et convaincu les clients des avantages d un barème de services tarifés, de nombreux conseillers affirment que leur revenu remonte et se stabilise comme jamais auparavant. Dans la même étude, 68 % des conseillers ayant adopté un modèle tarifé déclarent enregistrer des revenus supérieurs une fois la transition franchie. Le gain de revenu moyen (en tenant compte de ceux qui ont déclaré ne pas avoir subi de changement et ceux qui ont déclaré une baisse de revenu) s établit à 17 % 2. Créer une valeur supplémentaire À une époque, les conseillers concevaient leur proposition de valeur en partant du principe qu ils pouvaient obtenir des rendements supérieurs à ceux du marché. Toutefois, les recherches réalisées sur les fonds gérés activement et les fonds indiciels indiquent combien il est difficile de surclasser le marché 3. Plutôt que de courir après le rendement, les conseilleurs peuvent créer de la valeur en tenant un rôle de gestionnaire de patrimoine et d accompagnateur comportemental. Ils instaurent ainsi des règles de discipline auprès de clients qui, sans l aide d un conseiller, sont capables de prendre des décisions impulsives dommageables sous le coup de l émotion. La valeur que crée un bon conseiller financier va bien au-delà de la gestion de placements. Elle englobe l encadrement spécialisé, la planification financière et la surveillance des progrès accomplis vers les objectifs fixés. Les conseillers peuvent fournir de nombreux services à leurs clients, outre la gestion de leurs placements. Encadrement spécialisé Orientation financière Planification financière Gestion de placement Localisation d actif Rééquilibrage Surveillance répondants à la question : «À votre avis, quelle proportion de changement enregistreraient vos revenus si vous passiez à un modèle de services tarifés?» 2 84 répondants à la question : «Dans quelle proportion vos revenus ont-ils augmenté ou baissé depuis que vous êtes passé à un modèle de services tarifés?» 3 Le bien-fondé des placements dans des fonds indiciels, Christopher B. Philips et al, mai 2013, The Vanguard Group, Inc. 1

4 Communiquer avec les clients Une fois votre modèle d affaires établi et votre proposition de valeur définie, vous devez concevoir un plan de communication efficace. Disposer d un modèle d affaires formidable ne garantit pas que vos clients le comprendront. Ils peuvent très bien penser que vous allez leur procurer des rendements supérieurs au marché alors que vous vous attachez à les aider à atteindre leurs objectifs financiers à long terme. Pour commencer, mettez-vous à la place du client : pour quelles raisons devrait-il faire appel à vous? Quels avantages peut-il en tirer? Pour répondre à ces questions, considérez les facteurs suivants : Qualité Que pouvez-vous proposer de mieux à votre client? (Mieux que ce qu il peut faire lui-même, mieux que ce qu un autre conseiller peut offrir.) Quantité Que pouvez-vous proposer de plus (par exemple, des mises à jour de plan) ou de moins (par exemple, moins de distorsion de marché)? Coût Que pouvez-vous faire de manière plus rentable pour le client? (Par exemple, trouver l équivalent d un produit à coût inférieur.) Temps Quelle rentabilité de temps pouvez-vous apporter à votre client? (Par exemple, établir un calendrier de rééquilibrage régulier.) Le client d abord Vos clients doivent avoir le sentiment que le changement que vous leur proposez sert leurs intérêts, pas uniquement les vôtres. Intéressez-les en décrivant les avantages qu ils vont tirer de ce nouveau modèle, pas uniquement au niveau financier. Vous avez su, par le passé, joindre la prestation de conseils et la perception de commissions. Abandonner le système de commissions va vous permettre d améliorer la qualité de votre conseil. Appliquer des services tarifés vous permet de mettre l accent sur des services non commissionnés mais importants pour vos clients : répartition stratégique de l actif, recherche et contrôle diligent, suivi et rééquilibrage avec à l esprit les objectifs à long terme du client. 2

5 En tant que professionnels du secteur, nous devons expliquer à nos clients comment nous sommes rémunérés. Comprendre le point de vue de vos clients Vous réussirez votre transition vers un modèle de services de conseils tarifés si vous parvenez à mettre en avant la valeur ajoutée des services que vous proposez. Les clients sont disposés à payer certains services comme des assurances et des conseils juridiques, car ils en comprennent la valeur. Acquitter des coûts n est pas un problème lorsqu on obtient quelque chose en contrepartie. Un barème de services tarifés vous permet de mettre en exergue la valeur de chaque service. C est la raison pour laquelle il est essentiel, pour attirer et fidéliser des clients, que vous détailliez l envergure de vos services : accompagnement spécialisé, planification financière, répartition judicieuse de l actif, rééquilibrage, surveillance des rendements, etc. En quoi consiste ce nouveau modèle? Un conseiller financier canadien, au sujet des résultats de l étude Vanguard/Rogers Publishing sur la rémunération des conseillers. Vos clients comprendront mieux votre nouveau barème de tarifs s ils en comprennent les avantages. Ils n ont jamais reçu de conseils «gratuits», c est juste que les coûts n étaient pas visibles. Vous pouvez facturer des frais fixes, un tarif horaire ou des frais qui dépendent de l actif que le client vous demande de gérer. Selon le montant et le barème des tarifs que vous facturez et le mode de structure de ces tarifs, il se peut que la transition vers un modèle de services tarifés ne change rien pour vos clients, la différence étant que les frais qu ils payent seront plus visibles. 3

6 Qu en pensent réellement vos clients? Certains conseillers se demandent si leurs clients seront disposés à payer un service qu ils pensaient gratuit. En fait, la plupart des clients savent qu ils payent déjà les conseils que vous leur prodiguez en vertu de la convention de services qui existe entre vous. Q : D après vous, comment votre principal conseiller financier est-il rémunéré? Commission 13% Salaire 12% Honoraires 12% Salaire et commission 11% Salaire et honoraires 10% Salaire et primes 10% Honoraires et commission 8% Honoraires forfaitaires 1% Autre < 1% Je ne sais pas 22% Source : illustration de Vanguard à partir de données extraites de l étude de Vanguard/Rogers Publishing auprès de 999 investisseurs, février «Commission» s entend d un montant versé au conseiller fondé sur l ampleur ou la valeur monétaire d une transaction ou d un placement. «Salaire» s entend d un montant fixe versé au conseiller par la société qui l emploie. «Honoraires» s entend d un pourcentage de l actif géré par un conseiller. «Honoraires et commission» s entendent d un versement convenu additionné d une commission réduite selon l envergure ou la valeur monétaire d une transaction ou d un placement. 4

7 Les investisseurs sont disposés à verser des honoraires à leur conseiller pour qu il les aide à établir et à atteindre leurs objectifs à long terme. Q : Je serais disposé(e) à verser des honoraires à mon conseiller financier en contrepartie des services suivants : Revue périodique/annuelle de mes plans ou comptes Recherche de titres/placements 15% 19% Établissement d un énoncé de politique de placement 8% Rédaction d un plan financier écrit formel 23% Une lettre d engagement énonçant vos responsabilités et celles de votre conseiller 7% Planification successorale 23% Déclaration fiscale 23% Document précisant la rémunération du conseiller 6% Source : illustration de Vanguard à partir de données extraites de l étude de Vanguard/Rogers Publishing auprès de 999 investisseurs, février Au total 53 % de répondants ont indiqué qu ils seraient disposés à payer au moins un des services cités. Les conseillers financiers sont importants pour les investisseurs, comme l indique leur disposition à payer pour bénéficier de leurs services. Q : Comment décririez-vous la valeur que vous apporte votre principal conseiller financier? Supérieure 24% Très bonne 39% Bonne 21% Juste 12% Insuffisante 4% Source : illustration de Vanguard à partir de données de l étude Vanguard/Rogers Publishings auprès de 999 investisseurs, février

8 Conclure le marché À un moment donné, il faudra que vous vous assoyiez avec vos clients pour leur exposer les raisons de ce changement de rémunération et le nouveau barème que vous mettez en place. Cette conversation sera l étape la plus importante de votre transition vers un barème de services de conseils tarifés. Il est fondamental que vous vous prépariez convenablement à cette entrevue. N attendez pas Plus vite vous rencontrerez vos clients, plus ils auront le temps de s habituer à votre nouveau mode de rémunération. Il leur sera plus facile d aborder cette conversation s ils en connaissent le sujet auparavant. Envoyez-leur une lettre leur exposant cette transition et ses raisons, pour qu ils aient le temps d y réfléchir avant votre rencontre. Leur donner le temps d y penser plutôt que d aborder soudainement le sujet en leur présence est un bon moyen d instaurer la confiance. Mettez leurs intérêts en avant, pas les vôtres Mettez-vous à la place de votre client afin de trouver le ton juste. Essayez de prévoir ce qu il pourrait penser, les objections qu il pourrait soulever et les questions qu il pourrait poser. Il arrive que les conversations se compliquent. Savoir comment vous réagissez sous la pression et comment vous évitez de tomber dans l agressivité peut empêcher une conversation de dérailler. Soyez prêt à rompre la relation Dans de rares cas, les clients pourront refuser de payer pour recevoir vos conseils, malgré les avantages que vous leur présentez. D autres n auront pas un actif suffisant pour que le modèle de services tarifés leur convienne et soit rentable pour eux. Dans tous les cas, vous devriez envisager des moyens de les aider à trouver des conseils qui puissent leur convenir. Vous modifiez votre modèle d affaires; pour réussir, vous devez concentrer votre énergie sur les clients qui vous permettront d établir une activité suffisamment rentable à long terme. Étant donné l ampleur du changement que vous apportez, ne pensez pas que vous allez pouvoir conserver tous vos clients. Attachez-vous aux avantages de la transition plutôt qu aux raisons pour lesquelles vous avez modifié votre modèle d affaires. Posez des questions pour alimenter une conversation dans les deux sens. 6

9 Conception de votre proposition de valeur Votre valeur ajoutée ne réside pas dans des tentatives visant à surclasser le marché ou à atteindre un taux de rendement particulier, mais plutôt dans votre aptitude à comprendre les besoins et les objectifs de chacun de vos clients. Votre proposition de valeur est votre capacité à communiquer votre offre et l impact positif que vous exercez sur la vie de vos clients. Vous allez devoir surmonter certains obtacles au cours de votre transition vers un modèle de services tarifés, depuis l établissement de votre barème de tarifs jusqu à sa mise en place. Vous pouvez les franchir si vous disposez d un plan et que vous prenez le temps de le suivre étape par étape. Quels tarifs appliquer? Les conseillers financiers canadiens qui appliquent un barème de services tarifés facturent généralement un montant annuel situé entre 1 % et 1,5 % de l actif que le client leur confie à gérer. Ces tarifs sont négociables, surtout en cas d actif important. Utilisez ce modèle pour créer un formulaire d une page sur les services offerts et leurs tarifs. Les avantages d un modèle de services tarifés : Transparence complète au regard des frais Aucun conflit d intérêts réel ou perçu Harmonisation des intérêts du conseiller avec ceux du client Prises de décisions éclairées par les clients Une gamme complète de services : Énoncé de politique de placement personnalisé Solution de portefeuille personnalisée Services de rééquilibrage Examens de portefeuille trimestriels ou semestriels Planification de la retraite Planification financière Modèle de grille de tarifs Actif Tarif $ à $ 1,75 % $ à $ 1,50 % $ à $ 1,25 % $ à $ 1,00 % $ ou plus Négociable Planification d assurance, planification fiduciaire et planification de succession Réseau d orientation pour des services comptables et juridiques Planification fiscale Rapports de recherche trimestriels Accompagnement comportemental en matière de finance États financiers mensuels ou trimestriels consolidés 7

10 Par la suite... Persuader vos clients est l une des étapes les plus importantes de la gestion de la transition vers un modèle de conseils tarifés. Pour vous assurer des bénéfices, vous devrez fournir un service continu apprécié par vos clients et qu ils seront prêts à payer. N hésitez pas à communiquer avec nous Vanguard accorde une importance majeure à la valeur du conseil financier. Nous sommes prêts à vous aider à créer de la valeur pour vos clients. Notre société mère, The Vanguard Group, Inc., a l expérience de la collaboration mondiale avec des conseillers dispensant des services tarifés. Pour en savoir plus, consultez vanguardcanada.ca. N hésitez pas à composer le pour parler à un directeur des ventes de Vanguard. Nous aimerions savoir le type de soutien qui vous sera le plus utile pour développer votre activité de conseil. 8

11

12 Placements Vanguard Canada Inc. 155, rue Wellington Ouest Bureau 3720 Toronto, ON M5V 3H1 Connect with Vanguard vanguardcanada.ca Les FNB Vanguard peuvent donner lieu à des commissions de courtage, à des frais de gestion ou à d autres frais. Les objectifs de placement, les risques, les frais et les commissions, ainsi que d autres informations importantes figurent au prospectus; veuillez le lire avant d investir. Des exemplaires peuvent être obtenus auprès de Placements Vanguard Canada Inc. à l adresse Les FNB ne sont pas garantis, leur valeur change fréquemment, et leur rendement passé peut ne pas se reproduire à l avenir. Date de première parution : 3 septembre Dans le présent document, toute mention de «Vanguard» peut désigner Placements Vanguard Canada Inc. et/ou l une de ses sociétés liées. Les FNB Vanguard sont gérés par Placements Vanguard Canada Inc., une filiale indirecte en propriété exclusive de The Vanguard Group, Inc. Les FNB Vanguard sont offerts partout au Canada. Les FNB Vanguard se négocient à la Bourse de Toronto. Les investisseurs doivent acheter ou vendre les FNB Vanguard sur le marché secondaire avec l assistance d un courtier en valeur inscrit. Lors de l achat ou de la vente d un FNB, les transactions des investisseurs s effectueront au cours du marché, qui pourrait être plus ou moins élevé que la valeur liquidative. Les conclusions des études sont présentées pour information uniquement. Placements Vanguard Canada Inc. ne préconise la prise d aucune mesure dans le présent document. Rogers Publishing a interrogé 999 investisseurs particuliers et 813 conseillers financiers au Canada pour le compte de Vanguard. Les études ont été réalisées en février et mars Sauf indication contraire, le contenu de la présente publication n est fondé que sur les renseignements transmis à Rogers par les participants aux enquêtes. Il ne représente pas nécessairement l opinion de Placements Vanguard Inc. Les conclusions de ces études ne sont pas forcément représentatives de l ensemble du secteur. La présente publication contient uniquement des extraits choisis de l étude. Communiquez avec votre directeur des ventes pour obtenir la version complète de l étude. Cette communication est fournie à titre d information uniquement et ne constitue ni une recommandation, ni une offre, ni une sollicitation en vue d acheter ou de vendre des FNB, ou en vue d adopter une stratégie de placement ou de portefeuille particulière. Cette présentation n est pas destinée à fournir de manière fiable des conseils en matière d analyse ou de placement, des conseils financiers, juridiques, comptables, fiscaux, en matière commerciale ou autre. Veuillez consulter vos propres conseillers professionnels avant de prendre une quelconque décision à partir des données contenues dans le présent document. Les données de l étude sont exactes à la date indiquée. Les répondants pourraient donner une réponse différente si on leur reposait la même question. Placements Vanguard Canada Inc. n a pris aucune autre mesure pour actualiser, vérifier ou interpréter les données de l étude. Placements Vanguard Canada Inc. ne fournit aucune garantie quant à l exactitude, l exhaustivité, l actualité ou la fiabilité de l information, des graphiques, des illustrations et des figures, ou de tout ce qui peut résulter de leur utilisation. Réservé aux conseillers financiers uniquement. Document non destiné à la distribution publique Placements Vanguard Canada Inc. Tous droits réservés. MTFBAF

Les avantages d une gestion de portefeuille cœur-satellite

Les avantages d une gestion de portefeuille cœur-satellite Les avantages d une gestion de portefeuille cœur-satellite Table des matières 1 Cœur-satellite : une méthode de placement efficace 3 Avantages d une gestion indicielle pour le cœur du portefeuille 6 La

Plus en détail

Découvrez TD Waterhouse. Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie

Découvrez TD Waterhouse. Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie Découvrez TD Waterhouse Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie Bienvenue à TD Waterhouse Tout le personnel de TD Waterhouse* s engage à vous aider à atteindre vos objectifs

Plus en détail

Un bilan mitigé : Performance des catégories de fonds spéculatifs avant et après la crise financière

Un bilan mitigé : Performance des catégories de fonds spéculatifs avant et après la crise financière Un bilan mitigé : Performance des catégories de fonds spéculatifs avant et après la crise financière Une étude menée par Vanguard 2012 Sommaire. Au cours d une étude précédente examinant diverses catégories

Plus en détail

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE M E T T E Z - Y D E L A L U M I È R E RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROACHE ORIGINALE. LES CLIENTS FORTUNÉS SONT À LA

Plus en détail

Bienvenue chez Banque Nationale Réseau des correspondants

Bienvenue chez Banque Nationale Réseau des correspondants Bienvenue chez Banque Nationale Réseau des correspondants Pour atteindre vos objectifs financiers, vous devez pouvoir compter sur un partenaire fiable pour la gestion de votre patrimoine. Et, à ce titre,

Plus en détail

Fonds d investissement Tangerine

Fonds d investissement Tangerine Fonds d investissement Tangerine Prospectus simplifié Portefeuille Tangerine revenu équilibré Portefeuille Tangerine équilibré Portefeuille Tangerine croissance équilibrée Portefeuille Tangerine croissance

Plus en détail

Mettez les FNB à profit pour vos clients

Mettez les FNB à profit pour vos clients Mettez les FNB à profit pour vos clients Table des matières 2 Que sont les FNB? 4 Avantages potentiels des FNB 5 Comparaison des FNB et des fonds communs de placement 6 Comment les FNB fonctionnent-ils?

Plus en détail

MODÈLE DE PROCURATION ET NOTE EXPLICATIVE

MODÈLE DE PROCURATION ET NOTE EXPLICATIVE MODÈLE DE PROCURATION ET NOTE EXPLICATIVE TABLE DES MATIÈRES Votre procuration est un document important Mise en garde 4 Pour bien comprendre la procuration Note explicative 6 1. Qu est-ce qu une procuration?...

Plus en détail

1. FAIR Canada est favorable aux obligations d information sur les coûts et le rendement

1. FAIR Canada est favorable aux obligations d information sur les coûts et le rendement 10 avril 2014 Richard J. Corner Vice-président à la politique de réglementation des membres Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 121, rue King Ouest, bureau 2000 Toronto

Plus en détail

Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON

Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON VOTRE COMPTE VIRIDIAN DÉCOUVREZ LA DIFFÉRENCE Votre compte à honoraires Viridian est un compte de premier ordre de conseils de pleins exercices, offert par Raymond James

Plus en détail

Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002.

Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002. Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002. COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA DIVERSIFICATION DE SIX FNB VANGUARD D ACTIONS INTERNATIONALES

Plus en détail

Investir avec l aide d un conseiller financier

Investir avec l aide d un conseiller financier Investir avec l aide d un conseiller financier Autorités canadiennes en valeurs mobilières Les autorités provinciales et territoriales en la matière se sont regroupées pour former les Autorités canadiennes

Plus en détail

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS Champ d application de la politique Il y a placement privé lorsqu un émetteur distribue des titres en contrepartie d espèces aux termes des dispenses de prospectus ou des

Plus en détail

Questionnaire de l investisseur

Questionnaire de l investisseur Questionnaire de l investisseur La somme que vous décidez d allouer aux actions, aux obligations et à une réserve à court terme est un élément important qui déterminera le rendement et la volatilité à

Plus en détail

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT Champ d application de la politique Les options d achat d actions incitatives servent à récompenser les titulaires d option pour les services qu ils fourniront à l émetteur.

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013 Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013 Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds renferme

Plus en détail

Étude de cas n o 1. Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite. Des solutions qui cliquent. Vers une meilleure retraite

Étude de cas n o 1. Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite. Des solutions qui cliquent. Vers une meilleure retraite Vers une meilleure retraite Étude de cas n o 1 Section header 1 Section header 2 Des solutions qui cliquent Étude de cas n o 1 Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite À l intention

Plus en détail

Investir à long terme

Investir à long terme BMO Gestion mondiale d actifs Fonds d investissement Investir à long terme Conservez vos placements et réalisez vos objectifs Concentrez-vous sur l ENSEMBLE de la situation Le choix des bons placements

Plus en détail

L essentiel sur L ASSURANCE VIE. Fonds en euros. Fiscalité. Unités de compte

L essentiel sur L ASSURANCE VIE. Fonds en euros. Fiscalité. Unités de compte L ASSURANCE VIE L essentiel sur Fiscalité Fonds en euros Unités de compte Qu est ce que c est? Un produit d épargne à moyen et long terme L assurance vie sert à épargner et faire fructifier son capital,

Plus en détail

Services financiers collectifs. Comptes de placement collectifs Guide du participant

Services financiers collectifs. Comptes de placement collectifs Guide du participant Services financiers collectifs Comptes de placement collectifs Guide du participant 1 Services financiers collectifs Compte de placement collectif Choix Royal Votre employeur a mis en place un compte de

Plus en détail

REER, CELI ou prêt hypothécaire : comment faire le bon choix?

REER, CELI ou prêt hypothécaire : comment faire le bon choix? REER, CELI ou prêt hypothécaire : comment faire le bon choix? Jamie Golombek L épargne est une pratique importante. Elle nous permet de mettre de côté une partie de nos revenus actuels afin d en profiter

Plus en détail

FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE VANGUARD RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DISTRIBUTIONS

FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE VANGUARD RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DISTRIBUTIONS MTL01: 2557258: v1 1. Introduction FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE VANGUARD RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DISTRIBUTIONS Chaque Fonds négocié en bourse Vanguard précisé à l occasion à l annexe A ci-jointe (chacun

Plus en détail

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR LE GUIDE DE L INVESTISSEUR Nous avons élaboré un guide des principes de base en investissement. Si vous les comprenez bien et les respectez, vous obtiendrez plus de succès dans vos investissements et par

Plus en détail

Fonds communs de placement de la HSBC

Fonds communs de placement de la HSBC Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des parts décrites dans le prospectus simplifié et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. Les parts

Plus en détail

S E R V I C E D E G E S T I O N P R I V É E

S E R V I C E D E G E S T I O N P R I V É E S E R V I C E D E G E S T I O N P R I V É E 2 QUAND LA GESTION DE PORTEFEUILLE SE DÉMOCRATISE 3 Le debut des activités, en 2011, de la Société de gestion privée des Fonds FMOQ inc. marque une nouvelle

Plus en détail

SECTION NATIONALE DU DROIT DES ASSURANCES DE L ASSOCIATION DU BARREAU CANADIEN

SECTION NATIONALE DU DROIT DES ASSURANCES DE L ASSOCIATION DU BARREAU CANADIEN Mémoire sur : Les relations entre assureurs et intermédiaires Document de consultation SECTION NATIONALE DU DROIT DES ASSURANCES DE L ASSOCIATION DU BARREAU CANADIEN Septembre 2005 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Contexte et méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Investissements

Plus en détail

Assurance soins de longue durée. Protection Temporelle

Assurance soins de longue durée. Protection Temporelle Assurance soins de longue durée Protection Temporelle Protection Temporelle Pour rester maître de la situation si vous devenez en état de dépendance La Protection Temporelle est une assurance soins de

Plus en détail

Faites-la comme il faut du premier coup! Évitez les erreurs les plus courantes en préparant votre déclaration de revenus par Jamie Golombek

Faites-la comme il faut du premier coup! Évitez les erreurs les plus courantes en préparant votre déclaration de revenus par Jamie Golombek 19 mars 2014 Faites-la comme il faut du premier coup! Évitez les erreurs les plus courantes en préparant votre déclaration de revenus par Jamie Golombek Produire votre déclaration de revenus peut vous

Plus en détail

Barèmes des commissions et frais généraux

Barèmes des commissions et frais généraux Barèmes des commissions et frais généraux En vigueur le 1 er décembre 2014 Barème des commissions Transactions effectuées par l entremise de nos systèmes électroniques (site Web et site mobile) Tarification

Plus en détail

LES CLÉS D UNE RETRAITE PLUS SÛRE

LES CLÉS D UNE RETRAITE PLUS SÛRE LES CLÉS D UNE RETRAITE PLUS SÛRE CFA Institute est à l avant-garde du comportement éthique dans les marchés d investissement et une source de connaissances respectée au sein de la communauté financière

Plus en détail

S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur :

S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur : S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur : Avoir un commerce : Avoir un immeuble à revenus : mais cela sous-entend aussi gérer des troubles,

Plus en détail

Comprendre le financement des placements par emprunt. Prêts placement

Comprendre le financement des placements par emprunt. Prêts placement Comprendre le financement des placements par emprunt Prêts placement Comprendre le financement des placements par emprunt Le financement des placements par emprunt consiste simplement à emprunter pour

Plus en détail

PROGRAMME PATRIMOINE PRIVÉ MACKENZIE. Guide de l investisseur

PROGRAMME PATRIMOINE PRIVÉ MACKENZIE. Guide de l investisseur PROGRAMME PATRIMOINE PRIVÉ MACKENZIE Guide de l investisseur la protection de votre patrimoine Au fur et à mesure que votre patrimoine financier s accroît, de nouvelles possibilités se présentent, tant

Plus en détail

Objet : Processus de déclaration proposé pour l application des avantages en vertu d une convention concernant des sommes payées à des non-résidents

Objet : Processus de déclaration proposé pour l application des avantages en vertu d une convention concernant des sommes payées à des non-résidents Le Comité mixte sur la fiscalité de l Association du Barreau canadien et de l Institut Canadien des Comptables agréés L Institut Canadien des Comptables agréés, 277, rue Wellington Ouest, Toronto (Ontario)

Plus en détail

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Gestion de placement privée CI Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Un programme d investissement complet et sophistiqué, aussi unique que vous l êtes. Gestion de placement privée

Plus en détail

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION Nous sommes tenus par la réglementation en valeurs mobilières provinciale de vous remettre ce document

Plus en détail

LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE

LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE BIENVENUE DANS UN RÉGIME DE RETRAITE À NUL AUTRE PAREIL LE REER COLLECTIF FÉRIQUE EN BREF En vertu d une entente avec Gestion FÉRIQUE, votre employeur

Plus en détail

Généralités. Concepts importants à retenir à la lecture de la présente déclaration. Divulgation requise

Généralités. Concepts importants à retenir à la lecture de la présente déclaration. Divulgation requise Déclaration de principes Industrielle Alliance Valeurs mobilières inc. Déclaration de principes concernant les conflits d intérêts avec les émetteurs reliés et les émetteurs associés au 1 er avril 2014

Plus en détail

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais En vigueur à compter du 6 octobre 2014 En tant que client de Pro-Investisseurs MD CIBC, vous avez accepté de payer certains frais selon les types

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance. Adoptées le 11 décembre 2014

Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance. Adoptées le 11 décembre 2014 Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance Adoptées le 11 décembre 2014 Le conseil d administration (le «conseil») de Restaurant Brands International

Plus en détail

Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke

Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke Démystifier l industrie financière Par : Martin Roy, BAA, CIM md, Conseiller en gestion de patrimoine Marie-Eve Tanguay, BAA, Associée Principale

Plus en détail

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE Janvier 2013 99-36 (13-01) 1 DÉFINITIONS Dans le présent Régime et les formulaires qui

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Fonds diversifiés Fonds de répartition d'actifs Banque Nationale Pour la période terminée le 30 juin 2015 Le présent rapport intermédiaire

Plus en détail

La situation financière des Canadiens

La situation financière des Canadiens La situation financière des Canadiens 1 Approche client Microsoft Advertising Hiver 2015 LA SITUATION FINANCIÈRE DES CANADIENS 2 Des décisions financières difficiles et importantes doivent être prises

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification AUDIT DES COMPTES D UN CANDIDAT À UNE ÉLECTION FÉDÉRALE AOÛT 2015 Modèle de lettre de mission d audit, modèle de lettre d acceptation et modèle de rapport de l auditeur indépendant

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

ENTENTE DE COMPTE DE L INVESTISSEUR RELATIVE À LA SÉRIE PWX/PWX8 (signature de l investisseur requise)

ENTENTE DE COMPTE DE L INVESTISSEUR RELATIVE À LA SÉRIE PWX/PWX8 (signature de l investisseur requise) PROGRAMME PATRIMOINE PRIVÉ MACKENZIE ENTENTE DE COMPTE DE L INVESTISSEUR RELATIVE À LA SÉRIE PWX/PWX8 (signature de l investisseur requise) À remplir par l investisseur pour indiquer les honoraires de

Plus en détail

Vérification des procédures en fin d exercice

Vérification des procédures en fin d exercice Vérification des procédures en fin d exercice DIVERSIFICATION DE L ÉCONOMIE DE L OUEST CANADA Direction générale de la vérification et de l évaluation Décembre 2011 Table des matières 1.0 Résumé 1 2.0

Plus en détail

Tout sur les frais. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les frais reliés à vos fonds de placement

Tout sur les frais. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les frais reliés à vos fonds de placement Tout sur les frais Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les frais reliés à vos fonds de placement Les frais payés directement par le client Frais d entrée Aussi appelés «frais d achat», ou «frais

Plus en détail

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Auteur : Jamie Golombek Juin 2015 Il semble que de plus en plus de Canadiens font l achat de propriétés de vacances aux États-Unis.

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ DU SECTEUR PRIVÉ EN PLEINE TRANSITION

LA COMPTABILITÉ DU SECTEUR PRIVÉ EN PLEINE TRANSITION Incidences du passage aux IFRS sur la comptabilité du secteur public PAR JIM KEATES, DIRECTEUR DE PROJETS, CONSEIL SUR LA COMPTABILITÉ DANS LE SECTEUR PUBLIC, L INSTITUT CANADIEN DES COMPTABLES AGRÉÉS

Plus en détail

Vérification de l identité dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d argent CI. Août 2015

Vérification de l identité dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d argent CI. Août 2015 Vérification de l identité dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d argent CI Août 2015 géré par CI Investments Inc. émis par la Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie Formulaire de vérification

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Introduction La planification financière couvre un large éventail de sujets et dans le meilleur des cas, elle les regroupe d une manière ordonnée et intégrée. Toutefois, vu qu

Plus en détail

Gestion privée 1859. Stéphane Gagnon, CFA

Gestion privée 1859. Stéphane Gagnon, CFA Gestion privée 1859 Stéphane Gagnon, CFA Gestion privée 1859 TABLE DES MATIÈRES L environnement de marché Notre organisation Nos services Notre approche de gestion Notre modèle d affaires Gestion de l

Plus en détail

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM ARRANGEMENTS ENTRE UN REMISIER ET UN COURTIER CHARGÉ DE COMPTES

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM ARRANGEMENTS ENTRE UN REMISIER ET UN COURTIER CHARGÉ DE COMPTES Personne-ressource : Paige Ward Avocate générale et vice-présidente, Politiques Téléphone : 416 943-5838 Courriel : pward@mfda.ca APA-0003 Le 16 mars 2001 (Mis à jour le 4 mars 2013) AVIS DU PERSONNEL

Plus en détail

Audit de l inscription automatique à une pension de la Sécurité de la vieillesse Phase 1A

Audit de l inscription automatique à une pension de la Sécurité de la vieillesse Phase 1A Direction générale des services de vérification interne Audit de l inscription automatique à une pension de la Sécurité de la vieillesse Phase 1A Février 2014 Non Classifié SP-611-03-14F Vous pouvez télécharger

Plus en détail

Services fiduciaires privés. Guide de l exécuteur testamentaire et du fiduciaire

Services fiduciaires privés. Guide de l exécuteur testamentaire et du fiduciaire Services fiduciaires privés Guide de l exécuteur testamentaire et du fiduciaire Table des matières Des experts dignes de confiance............................ 1 Rôle des spécialistes en matière de succession

Plus en détail

Information et sensibilisation des consommateurs à l égard des risques importants liés aux produits hypothécaires

Information et sensibilisation des consommateurs à l égard des risques importants liés aux produits hypothécaires Information et sensibilisation des consommateurs à l égard des risques importants liés aux produits hypothécaires Le Conseil canadien des autorités de réglementation des courtiers hypothécaires (CCARCH)

Plus en détail

Vous arrive-t-il de rêver à l avenir de votre chalet?

Vous arrive-t-il de rêver à l avenir de votre chalet? BMO Assurance Programme de protection du patrimoine Vous arrive-t-il de rêver à l avenir de votre chalet? Grâce à une planification adéquate, vous pouvez préserver ce joyau familial. Le saviezvous? À votre

Plus en détail

Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier

Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier Introduction L assurance vie cédée en garantie d un prêt est une stratégie de planification financière qui utilise la valeur de

Plus en détail

Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie

Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie Pourquoi choisir la TD pour vos besoins en gestion de patrimoine? Vos occasions se multiplient avec la croissance de votre

Plus en détail

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Contexte Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) souscrit aux principes d Approvisionnement

Plus en détail

Fonds communs de placement de la HSBC Notice annuelle

Fonds communs de placement de la HSBC Notice annuelle Le 25 juin 2015 Fonds communs de placement de la Notice annuelle Offre de parts de série investisseurs, de série conseillers, de série privilèges, de série gestionnaires et de série institutions des Fonds

Plus en détail

ÉBAUCHE POUR COMMENTAIRE MODALITÉS RELATIVES AUX ADJUDICATIONS DES OBLIGATIONS À TRÈS LONG TERME DU GOUVERNEMENT DU CANADA

ÉBAUCHE POUR COMMENTAIRE MODALITÉS RELATIVES AUX ADJUDICATIONS DES OBLIGATIONS À TRÈS LONG TERME DU GOUVERNEMENT DU CANADA ÉBAUCHE POUR COMMENTAIRE Banque du Canada MODALITÉS RELATIVES AUX ADJUDICATIONS DES OBLIGATIONS À TRÈS LONG TERME DU GOUVERNEMENT DU CANADA 1. Par les présentes, le ministre des Finances donne avis que

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC POLITIQUE DE PLACEMENT RELATIVE AUX ACTIFS DU RÉGIME DE RETRAITE Février 1998 Mise à jour : Revue en septembre

Plus en détail

COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA. Vérification de la gestion des ressources humaines

COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA. Vérification de la gestion des ressources humaines COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA Vérification de la gestion des ressources humaines 13 mai 2010 Préparée par le Centre de gestion publique Inc. TABLE DES MATIÈRES 1.0 Sommaire...

Plus en détail

Formulaire d inscription dépôt commun

Formulaire d inscription dépôt commun Formulaire d inscription dépôt commun Données générales titulaire du dépôt 1 (veuillez compléter tous les champs) Tél. professionnel Activité professionnelle Tél. privé Employeur Données générales titulaire

Plus en détail

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Établir un plan Mettre votre plan à exécution Penser à long terme SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Votre argent doit

Plus en détail

1. Assurance-invalidité : si vous devenez incapable de travailler

1. Assurance-invalidité : si vous devenez incapable de travailler Assurances Aspects financiers du statut d associé : les assurances 1. Assurance-invalidité 2. Assurance-vie 3. Assurance responsabilité professionnelle Votre cabinet a peut-être déjà mis en place un programme

Plus en détail

Normes d admissibilité des agents en hypothèques (NAAH) Droits d auteur Imprimeur de la Reine pour l Ontario

Normes d admissibilité des agents en hypothèques (NAAH) Droits d auteur Imprimeur de la Reine pour l Ontario A. Applications A1. Analyser le cadre contextuel des opérations hypothécaires en Ontario. A1.1 Expliquer le rôle des divers participants au sein de l industrie du courtage hypothécaire. A1. Débattre des

Plus en détail

lautorite.qc.ca Comment choisir avec qui investir?

lautorite.qc.ca Comment choisir avec qui investir? lautorite.qc.ca Comment choisir avec qui investir? Qui sommes-nous? L Autorité des marchés financiers est l organisme de réglementation et d encadrement du secteur financier au Québec. Elle veille à la

Plus en détail

SOMMAIRE DU RÉGIME RÉGIME FIDUCIAIRE D ÉPARGNE-ÉTUDES GLOBAL (le «Régime»)

SOMMAIRE DU RÉGIME RÉGIME FIDUCIAIRE D ÉPARGNE-ÉTUDES GLOBAL (le «Régime») SOMMAIRE DU RÉGIME RÉGIME FIDUCIAIRE D ÉPARGNE-ÉTUDES GLOBAL (le «Régime») Type de régime : Régime de bourses d études individuel Gestionnaire d investissement du fonds : Les actifs de croissance Global

Plus en détail

I. ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT RÔLES ET RESPONSABILITÉS

I. ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT RÔLES ET RESPONSABILITÉS I. ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT 1. Le but premier de Golf Canada en ce qui concerne son portefeuille de placement (le «Portefeuille») est d aider Golf Canada à atteindre ses objectifs tels qu énoncés

Plus en détail

FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie. 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2

FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie. 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2 FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2 13-09-27 17:26 LES PORTEFEUILLES DIAPASON Plus qu une solution pour vos placements Vous avez des obligations

Plus en détail

Investir dans des produits financiers

Investir dans des produits financiers En savoir plus sur les services financiers Investir dans des produits financiers La directive MiFID : guide du Consommateur Comité Européen des Régulateurs des Marchés de Valeurs mobilières Commission

Plus en détail

Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne

Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne PARTIE I OBJET ET INTERPRÉTATION 1.1 Objet de l entiercement 1.2 Interprétation 1.3 Les

Plus en détail

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Quel type d assurance-vie convient le mieux aux propriétaires d entreprise? Tout

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION Approuvé par le conseil d administration le 6 juin 2014

MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION Approuvé par le conseil d administration le 6 juin 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION Approuvé par le conseil d administration le 6 juin 2014 6 juin 2014

Plus en détail

Budget Fédéral 2015. Mesures fiscales proposées. dans le budget fédéral 2015. Services de gestion de patrimoine RBC

Budget Fédéral 2015. Mesures fiscales proposées. dans le budget fédéral 2015. Services de gestion de patrimoine RBC Services de gestion de patrimoine RBC Budget Fédéral 2015 Mesures fiscales proposées dans le budget fédéral 2015 Résumé des principales mesures fiscales pouvant avoir une incidence sur vous Le ministre

Plus en détail

à moyen Risque moyen Risq à élevé Risque élevé Risq e Risque faible à moyen Risq Risque moyen à élevé Risq

à moyen Risque moyen Risq à élevé Risque élevé Risq e Risque faible à moyen Risq Risque moyen à élevé Risq e élevé Risque faible Risq à moyen Risque moyen Risq à élevé Risque élevé Risq e Risque faible à moyen Risq Risque moyen à élevé Risq L e s I n d i c e s F u n d a t a é Risque Les Indices de faible risque

Plus en détail

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt Introduction des comptes d épargne libre d impôt Comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt ont été introduits par le gouvernement fédéral dans le

Plus en détail

Avis relatif à l intégrité du marché

Avis relatif à l intégrité du marché Avis relatif à l intégrité du marché 28 novembre 2003 N 2003-025 Acheminement suggéré : Négociation, et Affaires juridiques et Conformité LIGNES DIRECTRICES SUR LES OBLIGATIONS DE SUPERVISION DE LA NÉGOCIATION

Plus en détail

Lignes directrices à l intention des praticiens

Lignes directrices à l intention des praticiens Janvier 2005 Lignes directrices à l intention des praticiens Visiter notre site Web : www.cga-pdnet.org/fr-ca Le praticien exerçant seul ou au sein d un petit cabinet et l indépendance Le Code des principes

Plus en détail

UV DIRECT MODALITÉS DU COMPTE

UV DIRECT MODALITÉS DU COMPTE UV DIRECT MODALITÉS DU COMPTE Les pages suivantes contiennent des renseignements importants au sujet de votre compte UV DIRECT dont vous devez prendre connaissance. Si vous avez des questions, nous serons

Plus en détail

Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation

Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation Commission des services financiers de l Ontario Le 17 décembre 2010 Table

Plus en détail

Régime d épargne collectif de 2001 1

Régime d épargne collectif de 2001 1 SOMMAIRE DU PLAN Régime d épargne collectif de 2001 Type de plan : Plan de bourses d études collectif Gestionnaire de fonds d investissement : Consultants C.S.T. inc. Le 25 mai 2015 Ce sommaire contient

Plus en détail

Foire aux questions MAI 2014

Foire aux questions MAI 2014 Foire aux questions MAI 2014 Table des matières Caractéristiques générales 03 Processus de sélection des fonds 06 Caractéristiques des portefeuilles et classes d actif 09 Opérations et frais 10 03 Caractéristiques

Plus en détail

Étude de l OCRCVM sur l incidence des modifications apportées aux

Étude de l OCRCVM sur l incidence des modifications apportées aux Avis administratif Généralités RUIM Destinataires à l interne : Affaires juridiques et conformité Détail Haute direction Institutions Pupitre de négociation Personne-ressource : Victoria Pinnington Vice-présidente

Plus en détail

22 Solut!ons pour planifier vos finances. Des stratégies éprouvées

22 Solut!ons pour planifier vos finances. Des stratégies éprouvées 22 Solut!ons pour planifier vos finances Des stratégies éprouvées pour améliorer vos finances L avenir que vous bâtissez aujourd hui est celui dont vous profiterez demain Seriez-vous rassuré de savoir

Plus en détail

Formulaire d'opérations automatiques

Formulaire d'opérations automatiques Formulaire d'opérations automatiques Veuillez choisir la ou les options dont vous souhaitez convenir. Le montant total minimum pour chaque transaction automatique est de 100 $ 1 Veuillez préciser le type

Plus en détail

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant 1 Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices RBC Votre employeur a

Plus en détail

Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements

Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements INVESTIR Foire aux questions Contexte et foire aux questions Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements Mise en contexte Placements Banque Nationale inc.

Plus en détail

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NEUF DES PLUS GRANDES INSTITUTIONS FINANCIÈRES ET CAISSES DE RETRAITE CANADIENNES PRÉSENTENT

Plus en détail

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS 550, RUE SHERBROOKE OUEST MONTRÉAL (QUÉBEC) H3A 1B9 BUREAU 900 TOUR EST T 514 849-8086, POSTE 3064 Réflexions méthodologiques Depuis des années,

Plus en détail

RÈGLES DE CONDUITE DE BSI SA

RÈGLES DE CONDUITE DE BSI SA BANQUIERS SUISSES DEPUIS 1873 RÈGLES DE CONDUITE DE BSI SA MAI 2012 BSI SA (ci-après BSI ou la Banque ), soucieuse d accroître en permanence le niveau de qualité et d efficacité des services et produits

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds à revenu fixe Fonds d obligations ultra court terme TD Fonds d obligations à court terme TD Fonds hypothécaire TD Fonds d obligations canadiennes TD Portefeuille à revenu

Plus en détail