Stratégie d assurance retraite

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stratégie d assurance retraite"

Transcription

1 Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1

2 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police universelle Règle générale page 3 Règle de disposition page4 CBR page 5 Concept Mise en place page 6 Période d accumulation page 6 Période d encaissement page 7 Remboursement au décès page 8 Bénéficiaires de la police page 8 Recommandations Épargne hors police page 10 Revenu de retraite page 12 Police d assurance vie page 13 Clientèle cible page 14 SAR corporatif page 14 Conclusion Avantages du concept page 15 Exemple page 16 Introduction INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 2

3 La Stratégie d assurance retraite a pour objectif de maximiser les revenus de retraite au moyen de la police universelle. Cet outil financier est avantageux sur le plan fiscal car grâce à deux caractéristiques recherchées en matière de planification financière : un report d impôt au moment de l accumulation et des rendements non imposables au moment de la retraite. Situation Plusieurs investisseurs ont une bonne situation financière qui leur permet de mener une vie confortable, et ils désirent conserver leur niveau de vie lorsqu ils seront à la retraite. Ils aimeraient aujourd hui pouvoir cotiser à leurs REER et leurs CELI au-delà de la limite permise ou encore tirer profit d un outil financier complémentaire avantageux sur le plan fiscal. Ces clients pourraient investir dans des placements traditionnels, mais ceux-ci ne sont pas avantageux sur le plan fiscal. En effet, au cours de la période d accumulation, l imposition sur les revenus de placement hors REER et hors CELI ralentit considérablement l accumulation de l épargne-retraite. C est dans ce contexte que la police universelle peut devenir un outil de planification financière de la retraite. En période d accumulation, la fiscalité de la police universelle diffère de celle des placements traditionnels. Cependant, il existe certaines contraintes puisque les retraits effectués en période d encaissement (comme disposition) peuvent être imposés. Il est néanmoins possible de rendre cette situation avantageuse en utilisant la Stratégie d assurance retraite. Mais voici d abord les règles fiscales applicables au retrait partiel ou total dans la police universelle. Fiscalité de la police universelle Afin de bien comprendre la Stratégie d assurance retraite, il faut avoir en tête quelques notions de base de la fiscalité des polices universelles. Un des avantages de la police universelle est son abri fiscal pour les revenus générés sur les sommes investies dans le fonds d accumulation. Les revenus de placement ne sont pas imposables tant et aussi longtemps qu ils demeurent dans le fonds d accumulation de la police universelle. Au moment d un retrait, d un rachat ou de toute autre transaction touchant le fonds d accumulation, le montant de cette transaction est soumis à la règle de disposition. INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 3

4 Règle de disposition* Toute disposition totale ou partielle d un contrat d assurance (vie universelle ou traditionnel) peut apporter un gain imposable. Ce gain doit être compté comme un revenu, tel que prescrit par la Loi de l impôt sur le revenu. Cette section porte sur la règle de disposition pour le retrait, mais vous trouverez la liste complète des transactions entraînant une disposition au contrat dans le document de l ACCAP (Partie de l assurance) et dans la Loi de l impôt sur le revenu. Que le retrait soit total ou partiel, une portion peut être imposable, même si le montant est inférieur au coût de base rajusté (CBR). S il est supérieur au CBR, une portion est imposable. Celle-ci peut être calculée de cette façon : Portion imposable : 1- CBR VR Exemple : Valeurs de la police universelle au 18 e anniversaire de la police Valeur de rachat : $ CBR : $ Portion imposable : 48,81 % Si le client effectue un retrait de $ au cours du 18 e anniversaire de la police, le montant imposable de $ (48,81 % X $) est imposable au taux d impôt du client. À noter que l impôt est à payer au moment de la déclaration d impôt et non au moment du retrait. *Disposition : Retrait, rachat, avance ou transfert au fonds transitoire. L avance de prime n est pas considérée comme une disposition. INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 4

5 Coût de bas rajusté (CBR) L évolution du CBR dépend de deux éléments : les primes déposées et le coût net d assurance pure (CNAP). Lorsque les primes déposées sont plus importantes que le CNAP, le CBR croît, et si le CNAP dépasse les primes déposées, le CBR commence à décroître. À la suite du croisement entre le CBR et la valeur de rachat, les rachats sont imposables. De plus, le CBR est susceptible d être réduit à zéro avec le temps. Dans ce cas, les retraits, aussi petits soient-ils, sont imposés à 100 %. Voilà qui est à l origine de la Stratégie d assurance retraite, qui permet d obtenir un revenu de retraite non imposé! Stratégie d assurance retraite Grâce à la Stratégie d assurance retraite, les clients investissent dans un contrat d assurance vie universelle afin de profiter d avantages fiscaux. Il faut comprendre que ces avantages se limitent au rendement des sommes investies dans la police universelle, tel que mentionné précédemment. Ainsi, au moment de la retraite, si le client désire retirer des sommes de la police universelle, une portion de ce retrait est imposable. Le client doit ajouter cette portion à son revenu à la fin de l année, ce qui est parfois désavantageux. Il peut alors être intéressant d avoir recours aux prêts collatéraux. La Stratégie d assurance retraite débute donc par l émission d un contrat d assurance vie universelle, dans laquelle le client investit des sommes importantes. Au moment de la retraite, le fonds d accumulation de cette police peut servir de garantie pour une série de prêts auprès d une institution financière. Ces prêts procurent un revenu de retraite libre de toute imposition. En cédant en garantie le fonds d accumulation de la police d assurance vie, le client peut obtenir un meilleur taux d intérêt sur un prêt. Les versements mensuels ou annuels constituent le complément du revenu de retraite souhaité. Au décès, le capital assuré de la police d assurance vie rembourse le solde du prêt, y compris les intérêts accumulés. Le revenu provenant du prêt n est pas imposable et les intérêts du prêt sont généralement non déductibles. INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 5

6 STRATÉGIE Étape par étape Stratégie d assurance retraite 2012 Voici la procédure en quatre étapes pour profiter pleinement de la stratégie : Première étape : La mise en place Le client souscrit une police d assurance vie universelle : - Le client est l assuré - Il peut s assurer en couverture conjointe afin de baisser les coûts d assurance - Il désigne les bénéficiaires de son choix : le bénéficiaire n est pas obligatoirement l institution financière (voir la section Bénéficiaires) Le client précise certains points de sa stratégie : - Ses objectifs financiers - Les dépôts projetés au cours de la période d accumulation afin d atteindre ses objectifs financiers de retraite - Le début de la période d encaissement visée Il est certain que ces données peuvent changer en cours de route, car elles ne sont pas fixées par le contrat. Cependant, si le client effectue un changement dans sa stratégie, les données projetées et les objectifs financiers devront être révisés en conséquence. Deuxième étape : La période d accumulation - Les sommes investies s accumulent à l abri de l impôt selon les choix de placement déterminés par le profil d investisseur du client - Il est toujours possible de faire des changements dans la stratégie : o Le client peut modifier les montants déposés, le nombre d années d accumulation, la date de début de la retraite, etc. o Par contre, les clauses contractuelles de la police universelle ne peuvent évidemment pas être changées. INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 6

7 Troisième étape : La période d encaissement à la retraite - La stratégie doit être en place et un prêt bancaire garanti doit être octroyé par une institution financière - Des dispositions doivent être prises avec l institution financière du client afin d obtenir la série de prêts désirés. Les documents légaux et administratifs sont nécessaires à la souscription du prêt. Cette stratégie utilise le mécanisme de levier financier, avec lequel le client doit être à l aise. - Une analyse financière du client est faite par l institution financière prêteuse. - Le client cède en garantie le fonds d accumulation de sa police d assurance afin d obtenir le montant qu il désire (mensuel ou annuel). - Un transfert vers les compte à termes fixes à l intérieur de la police d assurance est exigé par l institution financière afin d accroître le potentiel d emprunt et de garantir la valeur du fonds d accumulation. Les termes du prêt varient d une institution financière à l autre. Le transfert dans les comptes à termes garantis permet d emprunter jusqu à 90 % de la valeur du fonds d accumulation, tandis que les fonds de placement limitent le prêt à 50 % de cette valeur. - Les prêts permettent de recevoir un revenu de retraite libre de tout impôt. Avec cette stratégie, les institutions financières acceptent que les intérêts soient capitalisés (non payés) et ajoutés au solde du prêt. - Le fonds d accumulation continue de s accroître grâce aux rendements jusqu au décès, même si le fonds d accumulation est cédé en garantie. Lorsque le prêt est conclu, le client dispose de plusieurs options pour obtenir le revenu souhaité. Ces options se négocient exclusivement entre l institution financière et le client. N oublions pas que la stratégie n est ni un contrat ni une clause d un contrat. Le client souscrit une police d assurance vie avant tout et sa stratégie se développe autour de cette police. Les caractéristiques de la stratégie peuvent changer jusqu au moment de retirer le revenu de retraite. Nous sommes soumis aux règles fiscales et légales et aux ententes avec les institutions financières, mais aussi aux besoins du client et à ses objectifs financiers, qui peuvent évoluer avec le temps. INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 7

8 Le client investit dans un contrat d assurance Il cède son fonds d accumulation en garantie à une institution financière Ce prêt lui procure un revenu de retraite non imposable Le client reçoit un prêt d une institution financière indépendante Le remboursement des sommes dues à l institution financière prêteuse s effectue grâce à la prestation de décès Si le remboursement de l emprunt devait se faire du vivant de l assuré avec les fonds accumulés dans la police universelle, il pourrait y avoir des incidences fiscales importantes que le conseiller financier devrait considérer. Quatrième étape : La prestation de décès et le remboursement Au moment du décès du client, le capital assuré et le fonds d accumulation sont versés en prestation de décès. Une portion de cette prestation est versée à l institution financière prêteuse pour le remboursement total de l emprunt, et l excédent de la prestation de décès sur le solde de l emprunt est versé aux bénéficiaires stipulés au contrat, toujours libre d impôt. INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 8

9 Bénéficiaires Le bénéficiaire stipulé au contrat n est pas systématiquement l institution financière. Le choix des bénéficiaires revient toujours au détenteur du contrat. Cependant, au moment de conclure le prêt, deux scénarios peuvent se produire. 1. Les bénéficiaires sont ceux qui figurent au contrat de la police universelle, sauf que l institution financière exige un transport en garantie. Ce transport en garantie a pour but de céder le contrat pour la portion due à l institution financière, et l excédent du prêt est toujours la propriété du contractant. Au moment du décès, la compagnie rembourse à l institution financière le solde du prêt et verse l excédent aux bénéficiaires. Aucune transaction ne pourra se faire sans le consentement du créancier. 2. L institution financière demande à être nommé bénéficiaire irrévocable du contrat pour le montant initial du prêt, soit une portion de la prestation totale. Au moment du décès, le prêt est remboursé en totalité et l excédent est versé aux bénéficiaires indiqués au contrat. Cette pratique n est pas courante car l institution financière n est pas aussi bien protégée que si elle utilise le transport en garantie. Le bénéficiaire irrévocable voit ses droits s exercer seulement au décès de l assuré et non du vivant. Comment s assurer que la Stratégie d assurance retraite est la meilleure solution pour le client? Pour s assurer que cette stratégie est le meilleur choix pour un client, on peut faire plusieurs comparaisons. Nous faisons ici un tour d horizon des comparaisons que propose le logiciel, mais rien ne vous empêche de vérifier d autres options selon les objectifs financiers et la situation de votre client. INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 9

10 1. Épargne hors police La première comparaison sert à déterminer si la stratégie est plus avantageuse qu un placement non enregistré. Voici les points techniques facilement identifiables : - Les rendements du placement : Les rendements du placement non enregistré sont imposables chaque année. Il est important de déterminer dans quels types de placement le client investirait, car la portion imposable est différente d un produit d épargne à l autre : o Revenus d intérêt : 100 % o Gain en capital : 50 % o Dividendes : 33 % Le rendement de la police universelle est toujours considéré comme un revenu d intérêt, peu importe le choix de placement du client à l intérieur de la police, mais les sommes investies dans le fonds d accumulation de celle-ci ne sont pas imposables. - Le coût d assurance : Ce coût est une «dépense» supplémentaire pour le client. En effectuant les mêmes dépôts dans la police d assurance vie que dans le placement non enregistré, le dépôt net dans la police universelle est moindre car il faut payer : o o Le coût d assurance pour la protection La taxe sur prime Mais cette «dépense» est souvent compensée par l élimination de l impôt annuel du rendement du placement non enregistré. La stratégie est donc avantageuse si le coût d assurance est inférieur à l impôt sur le placement que choisirait le client. Impôt à payer Coût d assurance - La valeur de l actif. Le fait d ajouter une protection d assurance vie modifie l actif du vivant, mais également au décès. La police universelle et le placement non enregistré étant deux options difficiles à comparer à cet égard, on ne peut énoncer de règle générale qui s applique à tous les cas. Chaque situation est unique : dans certains cas, le placement non enregistré est plus profitable pour le client, tandis que parfois, c est la police universelle qui s avère la meilleure solution. C est INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 10

11 pourquoi une bonne analyse est toujours nécessaire afin de comprendre les effets de la stratégie pour chaque client. Par contre, au décès, la valeur de la police universelle est généralement plus importante que celle du placement non enregistré, car l assurance vie a un effet multiplicateur. Finalement, une comparaison avec un produit d assurance temporaire et un produit de placement traditionnel permet de démontrer encore une fois l avantage de la police universelle. L abri fiscal de celle-ci la rend plus avantageuse que le produit d assurance vie et le produit de placement traditionnel. Le tableau ci-dessus compare la valeur successorale pour les trois produits. La première colonne représente la valeur nette d une police universelle de la Stratégie d assurance retraite après le remboursement de l emprunt, donc le montant que reçoivent les bénéficiaires. La deuxième colonne correspond à la valeur de la police universelle, mais le revenu de retraite est prélevé directement dans le fonds d accumulation. La valeur indiquée est nette de tout impôt. La troisième colonne indique la valeur successorale du placement traditionnel sans contrat d assurance vie. INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 11

12 2. Revenu de retraite Le deuxième point de comparaison est le revenu de retraite selon l option choisie : les retraits partiels directement dans la police, le prêt collatéral ou le placement alternatif. Cette comparaison permet de savoir lequel de ces outils procure le meilleur revenu de retraite. Cependant, il faut considérer les enjeux de chacun : - Les retraits partiels procurent un revenu possiblement imposable selon la différence entre la valeur du coût de base rajusté et la valeur de rachat. Par contre, la demande de retrait soulève les questions suivantes : o o o Est-ce que la police tombera en déchéance? Est-ce que les objectifs financiers du client sont toujours respectés? Est-ce que la valeur successorale sera moindre? - De son côté, la Stratégie d assurance retraite génère des revenus de retraite grâce au fonds d accumulation. L administration de cette stratégie est un peu plus complexe que le retrait direct dans la police. De plus, nos hypothèses sont basées sur des données actuelles, mais il est probable qu elles auront varié au moment de la retraite. Le revenu réel peut donc être différent de celui prévu. Un simple écart de un pourcent sur le rendement ou sur le taux d emprunt peut parfois faire une bonne différence sur le revenu obtenu. Il est donc important d évaluer toutes les possibilités. Le client devrait-il choisir le prêt collatéral ou les retraits directement dans la police? Encore une fois, cela dépend de ses objectifs. Vous pouvez l aider à prendre cette décision au moment de sa retraite. - Le revenu provenant d un placement non enregistré dépend lui aussi du rendement et de l imposition. Comme le placement est imposé chaque année, sa valeur au moment de la retraite est moindre que celle des deux autres options. INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 12

13 Police d assurance vie contre police d assurance vie Que faire lorsque deux compagnies prévoient un revenu de retraite différent pour un même client? Il faut d abord vérifier si les hypothèses de la stratégie sont les mêmes, c està-dire le taux de rendement de la police universelle, le taux d emprunt, les frais de gestion, etc. L élément principal à comparer n est pas le revenu de retraite projeté par l illustration de la police d assurance vie, mais bien la valeur du fonds d accumulation. Comme nous l avons mentionné précédemment, la stratégie n est qu une application, et il est impossible de garantir quoi que ce soit avant le moment de la retraite. En effet, rien ne confirme que dans dix ans les institutions financières effectueront toujours des prêts collatéraux ou que les règles fiscales nous permettront encore d offrir la Stratégie d assurance retraite. La valeur du fonds d accumulation est la valeur la plus importante car c est elle qui servira de point de départ au moment opportun. Le fonds d accumulation est donc l élément principal à comparer. Avantage de la stratégie L avantage de la stratégie est la non-imposition des rendements réalisés au cours de la période d accumulation grâce à la police universelle, ainsi que des revenus touchés au cours de la période d encaissement avec le prêt collatéral. De plus, au décès, la valeur successorale est plus importante avec la stratégie qu avec un placement non enregistré. Ces avantages, combinés à des hypothèses bien établies et à un bon suivi, forment une recette gagnante! INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 13

14 Clientèle cible À qui s adresse la Stratégie d assurance retraite que nous venons de présenter? Le client visé : N a aucune cotisation REER et CELI non utilisée. N a pas de dettes importantes (donc aucun prêt hypothécaire) Possède des placements non enregistrés importants S intéresse aux placements avantageux sur le plan fiscal A besoin d un complément de revenus de retraite à ses REER et à son régime de retraite afin de conserver son niveau de vie élevé à sa retraite Possède un horizon de placement d au moins 15 ans, afin de se procurer un revenu de retraite complémentaire satisfaisant Connaît bien les principes du levier financier Veut augmenter le patrimoine qu il léguera à sa succession Est assurable. SAR corporative Cette stratégie peut également être proposée à la clientèle corporative. Dans ce cas, le détenteur de la police est la société (habituellement la société de gestion ou de portefeuille), et le bénéficiaire peut être la même société ou une autre, telle la compagnie opérante. L argent investi dans le fonds d accumulation provient donc de la société détentrice du contrat. L actionnaire peut utiliser cette police d assurance vie pour garantir un ou des prêts personnels qu il contracte au moment de la retraite. La stratégie peut ainsi créer un avantage en sa faveur, puisqu il utilise un bien de la société (le contrat d assurance) pour garantir un ou des prêts personnels. L actionnaire doit donc déterminer avec son conseiller fiscal s il y a effectivement un avantage et, si oui, calculer la valeur de cet avantage. En tant qu emprunteur, il doit payer des «frais de garantie» à la société (propriétaire du contrat d assurance). Le paiement de ces frais peut-être effectué au moyen des avantages imposables. Comment déterminer le montant de ces frais? Il incombe au conseiller fiscal du client de le déterminer. Plusieurs conseillers fiscaux suggèrent à leur client de faire deux demandes de prêt : une sans garantie, et une en cédant la police d assurance en garantie. La différence INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 14

15 des taux d intérêt imposés par l institution financière pour ces deux demandes peut être un bon indicatif de la valeur de l avantage. Au décès, la prestation d assurance vie totale est amputée du montant du solde du prêt dû à l institution financière. Par contre, la société peut créditer au compte de dividendes en capital la totalité de la prestation de décès moins la valeur du coût de base rajusté, ce qui entraîne une économie d impôt importante pour les héritiers de l actionnaire. L avis d un fiscaliste est primordial afin que le client puisse être bien conseillé en fonction des lois fiscales en vigueur et de sa situation personnelle. En conclusion, la Stratégie d assurance retraite peut être avantageuse autant pour une société que pour un individu. Les objectifs du client et son profil détermineront lequel est plus avantageux. INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 15

16 Scénario : Profil Un couple de clients, tous deux âgés de 45 ans Les clients sont non fumeur, assurables et en bonne santé Le revenu annuel conjoint pour le couple est de $ La valeur actuelle de leurs investissements o REER et CELI : $ (aucune cotisation non utilisée) o Non enregistré : $ (Actions : $ & Titres à revenu fixe : $) Leur résidence est payée et ils n ont aucune dette importante (aucun prêt hypothécaire) À 55 ans, la conjointe prendra sa retraite et touchera des prestations de retraite de son employeur. Capacité d épargne annuelle pour des placements non enregistrés : $ OBJECTIF Le couple désire minimiser l impôt sur le revenu qu ils paient à l heure actuelle (sur leurs placements non enregistrés) et aussi avoir accès à une source de revenu complémentaire au cours de la retraite. SOLUTION : utiliser la stratégie d Assurance-Retraite Établir une protection d assurance vie universelle Genesis ayant les caractéristiques suivantes : Protection : Conjointe dernier décès Type de capital décès : Avec minimisation du capital Boni d intérêt sur le fonds : Option boni garanti : 1,20% Période de dépôt de prime : 5 ans Montant initial d assurance : $ Dépôt annuel : $ $ provenant de l épargne annuelle future pour les placements non enregistrés $ provenant d une partie de l épargne accumulée à l intérieur de titres à revenu fixe Taux de rendement projeté : Fonds d accumulation du contrat Genesis : 5 % (4 % après le transfert au compte à intérêt fixe) Placement alternatif : 6 %, capital investi dans des titres à revenu fixe, imposable à % Taux d emprunt bancaire : 7 % Ratio maximum du solde de l emprunt sur la valeur de rachat totale : 90 %( après le transfert du compte à intérêt fixe) INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 16

17 COMPARAISON Placement alternatif VS Stratégie d assurance-retraite Voici les valeurs accumulées Placement Alternatif Stratégie d Assurance-Retraite Année (6 % moins impôt) Valeur des comptes Prestation de décès (5 %) $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ Présumons que notre couple désire compléter leur revenu de retraite pendant 20 ans, soit de l âge de 65 à 84 ans : Placements imposables Stratégie SAR* Revenu annuel après impôt $ $ * Se fonde sur l utilisation de la valeur de rachat de Genesis comme garantie d un prêt bancaire annuel moyennant certaines hypothèses. INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 17

18 Voici les sommes qui seront versées aux héritiers, selon l âge du 2è décès et une fois les prêts bancaires remboursés (s il y a lieu) Placements imposables Stratégie SAR* Second décès à 80 ans $ $ Second décès à 85 ans 0 $ $ Second décès à 90 ans 0 $ $ Second décès à 95 ans 0 $ $ Second décès à 100 ans 0 $ $ De plus, au premier décès, la valeur des comptes sera disponible, en partie ou en totalité, à titre de capital décès libre d impôt au cas. Ce versement pourrait entre autre servir à rembourser le(s) prêt(s) bancaire(s). INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 18

Efficience de l actif de l entreprise

Efficience de l actif de l entreprise Solutions d assurance-vie Efficience de l actif de l entreprise Gérer. Profiter. Préserver. Une solution intelligente pour les professionnels : l assurance-vie permanente, un actif unique pouvant offrir

Plus en détail

VIVRE AVEC CONFIANCE.

VIVRE AVEC CONFIANCE. VIVRE AVEC CONFIANCE. Pour mieux vous démontrer le rôle de l assurance-vie au sein de cette stratégie, nous utiliserons des illustrations comportant les éléments suivants : une compagnie (OPCO), une société

Plus en détail

Transfert du patrimoine de l entreprise avec retrait en espèces :

Transfert du patrimoine de l entreprise avec retrait en espèces : Solutions d assurance-vie Produits Actifs Occasions Garanties Croissance Capital Protection Revenu Avantage Solutions Options Stabilité PLANIFIER AUJOURD HUI. ASSURER L AVENIR. Transfert du patrimoine

Plus en détail

Stratégie de transfert du patrimoine de l entreprise

Stratégie de transfert du patrimoine de l entreprise Série Monarque de la Transamerica Guide du client Stratégie de transfert du patrimoine Série Monarque La logique à l appui de la solution Série Monarch Monarque Series La logique à l appui de la solution

Plus en détail

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 11 Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre De nombreux propriétaires d entreprise ont accumulé des sommes

Plus en détail

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Novembre 2007 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Pourquoi pas un remboursement de primes du vivant en assurance-vie?

Pourquoi pas un remboursement de primes du vivant en assurance-vie? Pourquoi pas un remboursement de primes du vivant en assurance-vie? Pourquoi pas un remboursement de primes du vivant en assurance-vie? «Pourquoi pas» Concept peu ou pas utilisé en assurance-vie Deux raisons

Plus en détail

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier : une vision à modifier Prenons un pas de recul sur le but des mécanismes de retraite; Le besoin des gens: Besoins financiers pour arrêter de travailler à un certain âge; Ce besoin sera différent si :

Plus en détail

Don. d assurance vie. Une stratégie de constitution d un legs. Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie

Don. d assurance vie. Une stratégie de constitution d un legs. Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie Don d assurance vie Une stratégie de constitution d un legs Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie Plusieurs personnes disposent d une partie de revenu qu elles investissent et souhaitent

Plus en détail

Aidez vos clients à planifier leur avenir

Aidez vos clients à planifier leur avenir Aidez vos clients à planifier leur avenir L assurance en réponse aux besoins de planification personnelle de votre client Ce document est destiné aux conseillers uniquement. Il n a pas été rédigé à l intention

Plus en détail

Incorporation de ma pratique

Incorporation de ma pratique Incorporation de ma pratique Sujet Incorporation : mythe ou réalité Avantages et désavantages Salaire ou dividende Taux d impôts des particuliers et des compagnies RRQ dans le contexte de l incorporation

Plus en détail

Revenu de retraite majoré

Revenu de retraite majoré 1 Revenu de retraite majoré Capitalisation fiscalement avantageuse pour compléter votre revenu de retraite Considérations importantes Tous les commentaires relatifs à l'imposition sont de nature générale

Plus en détail

Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie

Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie À l usage exclusif des conseillers Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie FINANCIÈRE SUN LIFE Temporaire Sun Life Vie primes limitées Sun Life Universelle Sun Life et Universelle Sun Life Max Vie

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Le Régime de retraite assurée d entreprise. Parce que les entreprises prospères ont besoin d une sécurité et d un revenu

Le Régime de retraite assurée d entreprise. Parce que les entreprises prospères ont besoin d une sécurité et d un revenu Le Régime de retraite assurée d entreprise Parce que les entreprises prospères ont besoin d une sécurité et d un revenu L opportunité Des propriétaires d entreprise qui ont besoin d assurance pour les

Plus en détail

Imposition des participations et des avances sur police d assurance vie

Imposition des participations et des avances sur police d assurance vie Imposition des participations et des avances sur police d assurance vie Introduction Le titulaire d un contrat d assurance vie (aussi appelé «police») doit ajouter à son revenu les gains réalisés par suite

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Pour un avenir de classe Conçu pour vous aider à financer des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, le REEE vous donne

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

l assurance vie, les entreprises privées et les dividendes en capital

l assurance vie, les entreprises privées et les dividendes en capital Solutions de protection Tout sur l assurance vie, les entreprises privées et les dividendes en capital avec la Standard Life À l intention du représentant en assurance. Bonjour. La Loi de l impôt sur le

Plus en détail

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Solutions d assurance-vie progresse, les affaires aussi Protection de la vie Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Augmentez le flux de trésorerie de votre entreprise grâce à une police d assurance-vie

Plus en détail

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Découvrez les avantages et désavantages des trois méthodes vous permettant d avoir accès à vos fonds.

Plus en détail

Impact des changements budgétaires sur les stratégies impliquant de l assurance vie

Impact des changements budgétaires sur les stratégies impliquant de l assurance vie Impact des changements budgétaires sur les stratégies impliquant de l assurance vie Normand Gervais Vice-président, Administration Assurance et rentes individuelles 1 Conférence Élite, 24 au 31 octobre

Plus en détail

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistréss de revenu de retraite La plupart des Canadiens connaissent le régime enregistré d épargne-retraite (REER). Ils sont nombreux à s en servir pendant

Plus en détail

L assurance dans la planification de la retraite

L assurance dans la planification de la retraite Carl Yergeau, MBA, CPA, CMA, Pl. Fin. Analyste Service de planification financière avancée L assurance dans la planification de retraite L assurance dans la planification de la retraite 2 octobre 2014

Plus en détail

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes sources de revenus de placement et leur imposition; De connaître des stratégies afin de réduire

Plus en détail

Modifications fiscales de 2017 touchant. L assurance-vie EN DÉTAIL. La vie est plus radieuse sous le soleil

Modifications fiscales de 2017 touchant. L assurance-vie EN DÉTAIL. La vie est plus radieuse sous le soleil 1 Modifications fiscales de 217 touchant l assurance-vie EN DÉTAIL offre une protection, mais certains L assurance-vie contrats permettent en plus d accumuler de l épargne de façon fiscalement avantageuse.

Plus en détail

compte de retraite complémentaire à effet de levier

compte de retraite complémentaire à effet de levier Solutions de protection Votre guide sur le compte de retraite complémentaire à effet de levier avec la Standard Life À l intention du représentant en assurance. Un des défis auxquels font face les gens

Plus en détail

DONS D'ASSURANCE VIE

DONS D'ASSURANCE VIE DONS D'ASSURANCE VIE Il est intéressant de donner par le biais d une assurance vie car ainsi, pour un coût modeste, on peut faire un don ultérieur substantiel. Plusieurs options sont envisageables : 1

Plus en détail

Compte d épargne libre d impôt (CELI)

Compte d épargne libre d impôt (CELI) Compte d épargne libre d impôt (CELI) MD Marque déposée de L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Les polices sont établies par L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Compte d'épargne libre d'impôt «Les Canadiens

Plus en détail

Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille

Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille Les Canadiens sont des gens généreux. Chaque année, ils sont des milliers à soutenir les causes qui leur tiennent

Plus en détail

LE DON PLANIFIÉ par l assurance vie BIENVENUE POUR LE BÉNÉFICE DES MISSIONS CHARITABLES EN PARTENARIAT AVEC :

LE DON PLANIFIÉ par l assurance vie BIENVENUE POUR LE BÉNÉFICE DES MISSIONS CHARITABLES EN PARTENARIAT AVEC : LE DON PLANIFIÉ par l assurance vie POUR LE BÉNÉFICE DES MISSIONS CHARITABLES BIENVENUE EN PARTENARIAT AVEC : 1 Objectifs spécifiques : Soutenir un organisme qui nous tient à cœur Bénéficier d un crédit

Plus en détail

Régime de retraite individuel

Régime de retraite individuel Régime de retraite individuel Préparée pour : 30 mars, 2010 Madame Hélène Vestie François Forget Directeur administratif Stratégie financière Impact inc. 485, rue McGill bureau 400 Montréal, Québec Téléphone

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

Le Régime de transfert des actifs d entreprise

Le Régime de transfert des actifs d entreprise Le Régime de transfert des actifs d entreprise Si quelqu un doit profiter du travail acharné de votre client, ce devrait être sa famille, n est-ce pas? Marché cible Le propriétaire d une compagnie privée

Plus en détail

DONNEZ UNE AUGMENTATON À VOS CLIENTS, BIEN APRÈS LEUR DÉPART À LA RETRAITE

DONNEZ UNE AUGMENTATON À VOS CLIENTS, BIEN APRÈS LEUR DÉPART À LA RETRAITE DONNEZ UNE AUGMENTATON À VOS CLIENTS, BIEN APRÈS LEUR DÉPART À LA RETRAITE Le Compte de retraite Élite Une stratégie faisant appel à l assurance-vie exonérée. La situation Robert, âgé de 45 ans, est le

Plus en détail

Facilité de crédit aux fins d investissement (FCI)

Facilité de crédit aux fins d investissement (FCI) Le plus important fournisseur de solutions d assurance-vie au Canada en matière de planification successorale et fiscale Facilité de crédit aux fins d investissement (FCI) Tirer parti d une FCI pour générer

Plus en détail

CIG d Investissements Manuvie. Sécurité pour votre portefeuille, Choix et souplesse pour vous

CIG d Investissements Manuvie. Sécurité pour votre portefeuille, Choix et souplesse pour vous CIG d Investissements Manuvie Sécurité pour votre portefeuille, Choix et souplesse pour vous Les CIG * d Investissements Manuvie DES CARACTÉRISTIQUES NOVATRICES ADAPTÉES À VOS BESOINS DE PLACEMENT 1. Profitez

Plus en détail

Protéger les familles. Protéger les personnes.

Protéger les familles. Protéger les personnes. Solutions de placement Protéger les familles. Protéger les personnes. Amorcez dès maintenant votre planification à long terme; n attendez pas à demain Une approche stratégique de placement pour l avenir

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

Options de 10, 15 et 20 ans

Options de 10, 15 et 20 ans Options de 10, 15 et 20 ans Simplifiez-vous la vie. Planifiez votre avenir avec des garanties. A s s u r a n c e V i e u n i v e r s e l l e d e l a G r e at- W e s t Coût de l assurance à versements déter

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

Gérer son crédit. Introduction. Clientèle cible : Élèves des niveaux postsecondaires. Objectifs :

Gérer son crédit. Introduction. Clientèle cible : Élèves des niveaux postsecondaires. Objectifs : Introduction Auteure : Nicole Racette (Équipe de production) Gérer son crédit Objectifs : Atteindre une santé financière afin d avoir une meilleure qualité de vie; Considérer l épargne comme une solution

Plus en détail

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE...

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... INTRODUCTION MODULE I HISTORIQUE 2 RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 2 3 HISTORIQUE QUÉBÉCOIS... 3 4 LA LOI 188 ET LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 4 4.1 Objectifs de la loi... 4 4.2 Le

Plus en détail

EssentIA. CELI collectif. Rencontre d adhésion

EssentIA. CELI collectif. Rencontre d adhésion EssentIA CELI collectif Rencontre d adhésion Ordre du jour Introduction Caractéristiques de votre régime Planifiez votre retraite en deux temps, trois mouvements! Étape 1 : Fixez-vous un objectif de retraite

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1

Table des matières. Chapitre 1 Table des matières Chapitre 1 Les objectifs de la planification financière et les objectifs de placement 1 Les objectifs de la planification financière personnelle 1 Premier objectif: atteindre un certain

Plus en détail

Journal d inventaire de la succession

Journal d inventaire de la succession Journal d inventaire de la succession Introduction L une des principales responsabilités du liquidateur d une succession consiste à dresser la liste des biens et des dettes de la personne décédée. C est

Plus en détail

Convention de partage de la prime Modèle

Convention de partage de la prime Modèle Convention de partage de la prime Modèle Les parties détiennent conjointement le contrat d assurance vie. Le titulaire du capital-décès (CD) (normalement, le capital assuré) paie «un montant raisonnable»

Plus en détail

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Produits d épargne-retraite collective Comment choisir votre régime d épargne-retraite collective? Si vous êtes à l étape

Plus en détail

Votre guide des des polices d assurance-vie avec participation. de la Great-West

Votre guide des des polices d assurance-vie avec participation. de la Great-West Votre guide des des polices d assurance-vie avec participation de la Great-West Ce guide vous donne un aperçu de haut niveau des principales caractéristiques de l assurance-vie avec participation de la

Plus en détail

Table des matières générale

Table des matières générale Table des matières générale MODULE 1 ASSURANCE ET PLANIFICATION FINANCIÈRE PERSONNELLE... 1 3 1.1. Processus de planification financière personnelle... 1 3 1.2. Objectif de la PFP : dépenser!... 1 4 1.3.

Plus en détail

Quelle est la meilleure solution :

Quelle est la meilleure solution : Quelle est la meilleure solution : un FERR ou une rente? Question : Je viens tout juste d avoir 71 ans et j ai reçu un avis selon lequel je dois transformer mon régime enregistré d épargne retraite (REER)

Plus en détail

Aidez vos clients à planifier leur avenir

Aidez vos clients à planifier leur avenir Aidez vos clients à planifier leur avenir L assurance en réponse aux besoins de planification personnelle de votre client SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE Ce document est destiné

Plus en détail

BARÈME DE COMMISSIONS DE L EMPIRE VIE

BARÈME DE COMMISSIONS DE L EMPIRE VIE BARÈME DE COMMISSIONS DE L EMPIRE VIE TABLE DES MATIÈRES Information générale...2 Sommaire des commissions...4 Contrats d assurance vie individuelle...6 Trilogie...6 Prime cible...6 Prime excédentaire...6

Plus en détail

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014 Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité 1 Bilan Budget Sources de revenus à la retraite Revenus de sources publiques Revenus de sources privées Revenus

Plus en détail

1 À noter... 3. 2 Demande de prêt REER... 3. 3 But du produit... 4. 4 Le produit en bref... 5. 5 Les principaux avantages... 6

1 À noter... 3. 2 Demande de prêt REER... 3. 3 But du produit... 4. 4 Le produit en bref... 5. 5 Les principaux avantages... 6 Table des matières 1 À noter... 3 2 Demande de prêt REER... 3 3 But du produit... 4 4 Le produit en bref... 5 5 Les principaux avantages... 6 6 Utilisation du prêt REER... 6 6.1 Taux d intérêt... 6 7 Modalités

Plus en détail

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion EssentIA REER collectif Rencontre d adhésion Ordre du jour Introduction Caractéristiques de votre régime Planifiez votre retraite en deux temps, trois mouvements! Étape 1 : Fixez-vous un objectif de retraite

Plus en détail

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n Un seul compte pour votre retraite M a n u v i e u n Avant de prendre leur retraite, la plupart des Canadiens prennent les mesures qui s imposent pour se garantir un revenu mensuel stable. Ils peuvent

Plus en détail

Chronique. Planification financière. La vraie nature du REÉR. Éric Brassard

Chronique. Planification financière. La vraie nature du REÉR. Éric Brassard hronique Planification financière Chronique La vraie nature du REÉR Le régime enregistré d épargne-retraite («REÉR») est un type de véhicule de placement particulier qui, le plus souvent, fait l objet

Plus en détail

Les avantages du CELI Franklin Templeton

Les avantages du CELI Franklin Templeton INVESTIR SANS JAMAIS PAYER D IMPÔTS Qu est-ce que le CELI? Le compte d épargne libre d impôts (CELI), qui sera ouvert au public à compter du 2 janvier 2009, est un nouveau type de compte d épargne enregistré

Plus en détail

Table des matières. Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE

Table des matières. Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE 1.1 Résidence et assises juridiques de l impôt (Q)...................... 1 1.2 Textes fiscaux

Plus en détail

Le partage du patrimoine familial. Une nouvelle stratégie pour vous et votre famille

Le partage du patrimoine familial. Une nouvelle stratégie pour vous et votre famille Le partage du patrimoine familial Une nouvelle stratégie pour vous et votre famille Il existe une méthode excellente et unique qui consiste à utiliser une assurance vie universelle pour améliorer votre

Plus en détail

5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital

5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital 217 5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital Les assurances vie constitutives de capital couvrent principalement l assurance mixte et ses différentes variantes. Il y a donc

Plus en détail

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt Introduction des comptes d épargne libre d impôt Comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt ont été introduits par le gouvernement fédéral dans le

Plus en détail

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Quel type d assurance-vie convient le mieux aux propriétaires d entreprise? Tout

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI)

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 1 Découvrez les avantages du REEI Le régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) offre

Plus en détail

Formation continue des conseillers

Formation continue des conseillers Connaissance formation continue éducation en ligne perception participation Le placement protégé pour particuliers Une solution efficace sur le plan fiscal qui fait appel à l assurance-vie exonérée pour

Plus en détail

Partage du patrimoine familial. Un nouveau concept pour les conseillers

Partage du patrimoine familial. Un nouveau concept pour les conseillers Partage du patrimoine familial Un nouveau concept pour les conseillers Il existe un moyen unique et captivant de miser sur l assurance vie universelle afin d élargir votre clientèle. Cette stratégie s

Plus en détail

Accumulation et transfert de patrimoine au moyen d un contrat d assurance vie

Accumulation et transfert de patrimoine au moyen d un contrat d assurance vie Accumulation et transfert de patrimoine au moyen d un contrat d assurance vie Le point de vue du particulier L assurance vie est bien connue pour sa capacité de procurer des liquidités qui permettent de

Plus en détail

Rente dos à dos. 30 mars 2010

Rente dos à dos. 30 mars 2010 Rente dos à dos Préparée pour : 30 mars 2010 M. Roger Guardian François Forget Directeur administratif Stratégie financière Impact inc. 485, rue McGill bureau 400 Montréal, Québec Téléphone : (514) 328-4405

Plus en détail

Fractionnement du revenu. Les faits

Fractionnement du revenu. Les faits Fractionnement du revenu Les faits Le fractionnement du revenu sert à réduire le fardeau fiscal d une famille. Une personne imposée à un taux élevé transfère une partie de son revenu à un autre membre

Plus en détail

Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada

Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada Renseignements L'assurance-vie joue un rôle de plus en plus important dans la planification financière en raison de la croissance

Plus en détail

Les CELI pour propriétaires d entreprise Un choix intelligent

Les CELI pour propriétaires d entreprise Un choix intelligent Les CELI pour propriétaires d entreprise Un choix intelligent Octobre 2015 Jamie Golombek Directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale Services consultatifs de gestion de patrimoine CIBC

Plus en détail

Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5))

Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5)) Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5)) Introduction Bien des propriétaires d entreprises se demandent,

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap

Pour les Canadiens atteints d un handicap BMO Fonds d investissement Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Le REEI met à la disposition des personnes handicapées un instrument d épargne et de placement

Plus en détail

FORME JURIDIQUE DE L ENTREPRISE

FORME JURIDIQUE DE L ENTREPRISE FORME JURIDIQUE DE L LE CHOIX DE LA FORME JURIDIQUE DE L Démarche à effectuer Exploitation de par l entrepreneur sous ses noms et prénoms complets Aucune démarche particulière Exploitation de par l entrepreneur

Plus en détail

Planification successorale

Planification successorale Planification successorale Suzanne Désy L.L.B, D.D.N, Pl. Fin Aujourd hui Fiducie exclusive au conjoint Compte de dividende en capital (CDC) Règle sur la minimisation des pertes Fiducie exclusive au conjoint

Plus en détail

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Vous cherchez à augmenter votre pouvoir d achat en réduisant vos impôts... Le système fiscal luxembourgeois vous

Plus en détail

L assurance vie universelle

L assurance vie universelle L assurance vie universelle ASSURANCE VIE UNIVERSELLE L assurance vie universelle vise deux objectifs. Protéger au moyen d une assurance à long terme le patrimoine que vous créez à l intention des personnes

Plus en détail

Étude de cas. Protection du patrimoine. Guide sur la fiscalité de l assurance-santé au Canada

Étude de cas. Protection du patrimoine. Guide sur la fiscalité de l assurance-santé au Canada Étude de cas Guide sur la fiscalité de l assurance-santé au Canada grâce à l assurance maladies graves assortie d une garantie de remboursement des primes à la résiliation ou à l expiration Août 2012 La

Plus en détail

Fiche d informations financières assurance vie. Argenta-Flexx 1

Fiche d informations financières assurance vie. Argenta-Flexx 1 Fiche d informations financières assurance vie Argenta-Flexx 1 Type d assurance vie Assurance vie (branche 21) avec rendement garanti par Argenta Assurances SA (dénommée ci-après l Assureur ). Depuis le

Plus en détail

CURRICULUM PQAP MODULE : Assurance contre la maladie ou les accidents DURÉE DE L EXAMEN : 75 minutes - NOMBRE DE QUESTIONS : 30 questions

CURRICULUM PQAP MODULE : Assurance contre la maladie ou les accidents DURÉE DE L EXAMEN : 75 minutes - NOMBRE DE QUESTIONS : 30 questions CURRICULUM PQAP MODULE : DURÉE DE L EXAMEN : 75 minutes - NOMBRE DE QUESTIONS : 30 questions Compétence : Recommander des produits individuels et collectifs d assurance contre la maladie ou les accidents

Plus en détail

Le dilemme de la rémunération : Toucher un salaire ou des dividendes?

Le dilemme de la rémunération : Toucher un salaire ou des dividendes? décembre 2013 Le dilemme de la rémunération : Toucher un salaire ou des dividendes? Jamie Golombek Avec l arrivée prochaine de la fin d exercice de plusieurs entreprises, les propriétairesdirigeants devront

Plus en détail

IMPOSITION DES INTÉRÊTS, DES DIVIDENDES ET DES GAINS EN CAPITAL A CHYPRE LOIS ET DÉCRETS

IMPOSITION DES INTÉRÊTS, DES DIVIDENDES ET DES GAINS EN CAPITAL A CHYPRE LOIS ET DÉCRETS IMPOSITION DES INTÉRÊTS, DES DIVIDENDES ET DES GAINS EN CAPITAL A CHYPRE LOIS ET DÉCRETS Loi relative à l impôt sur le revenu (amendement) de 2005 Loi relative à la contribution spéciale à la défense (amendement)

Plus en détail

ALERT U.S. TAX. Juin 2015. Partager maintenant

ALERT U.S. TAX. Juin 2015. Partager maintenant Cet article est le deuxième d une série de quatre visant à examiner les implications fiscales canadiennes et états-uniennes dans le cadre d une affectation temporaire d un employé du Canada aux États-Unis.

Plus en détail

Les comptes d épargne libre d impôt. Une nouvelle façon d épargner

Les comptes d épargne libre d impôt. Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Définition du CELI Un compte où le revenu de placement n est pas imposable Un niveau de cotisation annuelle maximal de 5 000 $ Les montants

Plus en détail

Régime de retraite des chargés de cours Comment et pourquoi y contribuer?

Régime de retraite des chargés de cours Comment et pourquoi y contribuer? Régime de retraite des chargés de cours Comment et pourquoi y contribuer? Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec (RRCCUQ)

Plus en détail

Qu est-ce que l effet de levier?

Qu est-ce que l effet de levier? EMPRUNTER POUR INVESTIR : CE N EST PAS POUR TOUT LE MONDE Qu est-ce que l effet de levier? L effet de levier consiste à investir en empruntant une partie ou la totalité des sommes. De cette façon, vous

Plus en détail

24, rue de l Hôtel des Postes - B.P. 1760 06016 NICE CEDEX 01 04 92 17 34 34

24, rue de l Hôtel des Postes - B.P. 1760 06016 NICE CEDEX 01 04 92 17 34 34 24, rue de l Hôtel des Postes - B.P. 1760 06016 NICE CEDEX 01 04 92 17 34 34 gillettadesaintjoseph@notaires.fr http://gillettadesaintjoseph.notaires.fr ASSURANCE-VIE L assurance-vie sous tous les angles

Plus en détail

Régimes de retraite individuels

Régimes de retraite individuels Ces dernières années, les propriétaires d entreprise ont commencé à reconnaître les avantages offerts par les régimes de retraite individuels (RRI). Un RRI permet aux propriétaires d entreprise et à certains

Plus en détail

Services Financiers Dominique Leblanc inc.

Services Financiers Dominique Leblanc inc. OFFRE DE SERVICES POUR LES PERSONNES EN AFFAIRES S il y a un élément pour lequel vous vous êtes investis au maximum, c est bien l entreprise que vous dirigez aujourd hui. Nos solutions peuvent vous aider

Plus en détail

Table des schémas et tableaux...xxv. Liste des sigles et acronymes... xxvii. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1

Table des schémas et tableaux...xxv. Liste des sigles et acronymes... xxvii. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1 Table des matières xv Table des matières Table des schémas et tableaux...xxv Liste des sigles et acronymes... xxvii Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1 1. Le cadre fiscal canadien et

Plus en détail

R E V E N U GARANTI POUR LA VIE. Série

R E V E N U GARANTI POUR LA VIE. Série R E V E N U GARANTI POUR LA VIE Série soyez investis Série Un revenu garanti pour la vie, quelle que soit la conjoncture des marchés. SÉRIE ECOFLEXTRA vous procure un revenu à vie garanti de ne pas diminuer,

Plus en détail

REVENU GARANTI POUR LA VIE. Série

REVENU GARANTI POUR LA VIE. Série REVENU GARANTI POUR LA VIE Série Série Un revenu garanti pour la vie, quelle que soit la conjoncture des marchés. SÉRIE ECOFLEXTRA vous procure un revenu à vie garanti de ne pas diminuer, sans égard au

Plus en détail

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec Édition 2015-2016 Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés

Plus en détail

SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT. Aide-mémoire

SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT. Aide-mémoire SOLUTIONS DE LA BANQUE MANUVIE POUR DES CONTRATS D ASSURANCE PERMANENTE DONNÉS EN GARANTIE D UN PRÊT Aide-mémoire 1 Solutions de la Banque Manuvie pour des contrats d assurance permanente donnés en garantie

Plus en détail

Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier

Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier Introduction L assurance vie cédée en garantie d un prêt est une stratégie de planification financière qui utilise la valeur de

Plus en détail

ASSURMAXMC. GUIDE DU PRODUIT Assurance vie permanente avec participation Planifier votre avenir RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

ASSURMAXMC. GUIDE DU PRODUIT Assurance vie permanente avec participation Planifier votre avenir RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS ASSURMAXMC GUIDE DU PRODUIT Assurance vie permanente avec participation Planifier votre avenir RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS FAITS SAILLANTS Options de primes AssurMax 100 AssurMax 20 primes Options de protection

Plus en détail

Le Régime de transfert des actifs intergénérationnel

Le Régime de transfert des actifs intergénérationnel Le Régime de transfert des actifs intergénérationnel En l absence d un régime de transfert des actifs, le fisc se fera un plaisir de s en occuper pour eux. «Y a-t-il une façon plus simple de transférer

Plus en détail