FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT"

Transcription

1 FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes sources de revenus de placement et leur imposition; De connaître des stratégies afin de réduire le revenu de placement imposable; De reconnaître l imposition reliée au type de contrat. Mise à jour : juin

2 Sommaire Sommaire L imposition des revenus de placement Le revenu d intérêt Le revenu de dividende déterminé Le revenu de dividende non déterminé Le gain en capital Le revenu de source étrangère Diminuer le revenu de placement imposable Les pertes en capital Le prêt levier Les honoraires de gestion de portefeuille L Imposition par type de contrat Le contrat non enregistré Le contrat enregistré Le Régime Enregistré d Épargne Études (REEE) L Imposition en fonds de placement Les fonds de placement et le revenu d intérêt Les fonds de placement et le revenu de dividende Les fonds de placement et le gain en capital Les fonds de placement et le revenu de source étrangère La fiscalité lors d une dissolution d union Le divorce Les conjoints de fait Le décès

3 1 L imposition des revenus de placement Toute forme d investissement non enregistré génère un revenu imposable pour le particulier. Le revenu imposable peut être du revenu d intérêt, un revenu de dividendes, un gain en capital ou un revenu de source étrangère. Ces différents revenus de placement ne sont pas assujettis aux mêmes règles d imposition. 1.1 Le revenu d intérêt Ce type de revenu, qu il soit de source canadienne ou étrangère, est imposé à 100 %, c'est àdire que chaque dollar reçu en revenu d intérêt doit être ajouté au revenu du particulier et être imposé à son taux marginal d imposition. Le revenu d intérêt ne bénéficie donc d aucun avantage fiscal particulier. Le rendement après impôts d un placement ne rapportant que des intérêts est calculé de la façon suivante : t = taux d imposition marginal / 100 i = taux de rendement du placement Rendement après impôts = i (1 t) Par exemple, un particulier détenant un placement portant intérêt à 3,75 % et dont le taux marginal d imposition est de 45 % aura un rendement net de : 3,75 % (1 0,45) = 2,06 % Les intérêts sont imposables annuellement, qu il s agisse d un placement à intérêt simple ou à intérêt composé. Il n est généralement pas intéressant de faire des placements à intérêt composé à l extérieur d un régime de report d impôt (REER ou FERR, entre autres), puisque l intérêt couru est imposé annuellement même s il n est encaissé qu à l échéance, ce qui reviendrait à payer l impôt à l avance. Les placements à intérêt simple ont au moins un avantage : l intérêt encaissé fournit les liquidités nécessaires au paiement de l impôt sur cet intérêt. 3

4 Exemple d un placement à intérêt composé : $, terme de 3 ans, intérêts composés, taux de 3, 00 % À échéance : Capital : $ Intérêts versés à échéance : 300,00 $ Intérêts imposables annuellement : An 1 : 300,00 $ (3 % x $) An 2 : 309,00 $ (3 % x ( $ $)) An 3 : 318,27 $ (3% x ( $ $ + 309,00 $)) 1.2 Le revenu de dividende déterminé Le dividende déterminé, ou dividende admissible, est défini comme étant un revenu versé par : 1. Une société publique, ou par toute autre société qui n est pas une société privée sous contrôle canadien (SPCC) et dont le revenu est assujetti au taux général de l impôt sur le revenu des sociétés; 2. Une société privée sous contrôle canadien (SPCC), dans la mesure où leur revenu (autre que le revenu de placement) est assujetti au taux général de l impôt sur le revenu des sociétés. Le dividende doit être majoré pour ensuite bénéficier d un crédit d impôt pour dividende. Les tableaux suivants résument, pour le Québec, l impôt exigé sur le revenu de dividende admissible et le taux d imposition marginal le plus élevé d un dividende admissible: Taux de majoration et de crédit au Québec : Fédéral Québec Majoration du dividende admissible 45 % 45 % Crédit d impôt pour dividende 19 % 11.9 % 4

5 Taux d imposition marginal le plus élevé d un dividende déterminé: Fédéral 12,11 % Québec 17,55 % Total combiné 29,66 % 1.3 Le revenu de dividende non déterminé Le revenu de dividende non déterminé, ou autre dividende, est tout simplement défini comme un dividende autre que le dividende déterminé. Il est assujetti aux mêmes normes de majoration et de crédit, seuls les taux respectifs changent. Voici donc les tableaux résumant, pour le Québec, l impôt exigé sur le revenu de dividende non déterminé et le taux d imposition marginal le plus élevé d un dividende non déterminé: Taux de majoration et de crédit au Québec Fédéral Québec Majoration du dividende non déterminé 25 % 25 % Crédit d impôt pour dividende 13,33 % 8 % Taux d imposition marginal le plus élevé d un dividende non déterminé : Fédéral 16,36 % Québec 20,00 % Total combiné 36,36 % 5

6 1.4 Le gain en capital Il y a gain en capital lorsque le produit de la vente excède le prix d acquisition, ce dernier étant accru de toutes les dépenses relatives à l acquisition et à la disposition (les frais de rachat d un fonds, par exemple). Il y a perte en capital lorsque la situation inverse se présente les pertes en capital seront traitées dans une prochaine section. Le gain en capital réalisé n est pas pleinement imposable. Seul 50 % du gain doit être ajouté au revenu du particulier et être imposé à son taux marginal d imposition. Par exemple, un particulier rachète en totalité un placement et obtient $. Le placement avait été acquis au coût de $ : Le gain en capital réalisé est de $, soit la différence entre le prix de vente de $ et le coût d acquisition de $. Étant donné que seul 50 % du gain en capital réalisé est imposable, notre particulier devra ajouter $ à ses revenus de l année. 1.5 Le revenu de source étrangère Tel que mentionné précédemment, le revenu d intérêt de source étrangère est soumis à la même règle d imposition que le revenu d intérêt de source canadienne. Le revenu de dividende de source étrangère entre aussi dans la catégorie des revenus imposés à 100 %. Aucune majoration ne doit être effectuée et aucun crédit d impôt pour dividende n est disponible pour le dividende de source étrangère. Le gain en capital de source étrangère conserve la même coloration que le gain en capital de source canadienne. Seul 50 % du gain de source étrangère doit être ajouté au revenu du particulier et être imposé à son taux marginal d imposition. 2 Diminuer le revenu de placement imposable Lorsque vient le moment d établir un portefeuille non enregistré, des stratégies peuvent être mises en place afin de maximiser le rendement net (rendement après impôt). Voici les trois stratégies les plus connues et utilisées afin de diminuer le revenu de placement imposable : 6

7 2.1 Les pertes en capital Il y a perte en capital lorsque le prix d acquisition, accru de toutes les dépenses relatives à l acquisition et à la disposition (les frais de rachat d un fonds, par exemple) excède le produit de la vente. Les pertes en capital diminuent le revenu imposable parce qu elles peuvent annuler du gain en capital réalisé sur d autres investissements. Étant donné que seul 50 % du gain en capital est imposable, seul 50 % de la perte réalisée est déductible. Reprenons l exemple précédent mais en inversant la situation : un particulier rachète en totalité un placement et obtient $. Le placement avait été acquis au coût de $ : La perte en capital réalisée est de $, soit la différence entre le coût d acquisition de $ et le prix de vente de $. Étant donné que seul 50 % de la perte en capital réalisée est déductible, notre particulier pourra annuler jusqu à $ de gain en capital d une autre provenance. Si sur une année fiscale donnée les pertes en capital sont plus élevées que le gain en capital (ou s il y a absence de gain en capital), le solde non utilisé n est pas perdu. Il est possible pour le contribuable d amender ses rapports d impôt antérieurs (jusqu à 3 années) ou de les conserver en réserve pour déduction future (sans délai de prescription). Les pertes en capital peuvent annuler du gain en capital seulement, du vivant du particulier. Au décès, s il reste un solde aux pertes en capital (après annulation du gain en capital), ce dernier peut être déduit de tout autre revenu de l année du décès ou de l année précédente. Toutefois, si un solde subsiste, ce dernier ne peut passer ni au conjoint, ni à la succession, ni aux bénéficiaires. Supposons qu au décès de notre particulier, la réserve de perte en capital est toujours de $. Cette dernière pourra annuler tout d abord du gain en capital. Si un solde subsiste, il pourra y avoir annulation de revenu de dividende, d intérêt et même de revenu d emploi. Toutefois, si les possibilités d annuler du revenu sont épuisées et qu il reste toujours un solde à la réserve de perte en capital, ce montant s éteint. Aucun transfert n est possible. 7

8 2.2 Le prêt levier Le recours au prêt levier est une stratégie de placement faisant valoir la possibilité de déduire les frais d intérêt. L objectif est de déduire les intérêts payés à titre de frais financiers dans les déclarations fiscales et d amplifier les gains si le taux de rendement réalisé sur les placements est supérieur au coût des fonds empruntés. L effet de levier ou le surinvestissement joue dans les deux sens, c est à dire qu il augmente le potentiel de gain tout autant que celui des pertes. Les risques associés à cette stratégie ont été plus d une fois élaborés, mais il est bien important de répéter que la qualification de votre client est l étape essentielle à effectuer avant de mettre en place un levier d investissement. Le traitement fiscal des intérêts est différent selon le palier de gouvernement. Tandis que le gouvernement fédéral permet de déduire les intérêts à l encontre de toute forme de revenus, le gouvernement québécois ne permet la déduction des intérêts qu à l encontre des revenus de placement. Tout comme les pertes en capital, si sur une année fiscale donnée les intérêts payés sont plus élevées que le revenu généré, le solde non utilisé n est pas perdu. Il est possible pour le contribuable d amender ses rapports d impôt antérieurs (jusqu à 3 années) ou de les conserver en réserve pour déduction future (sans délai de prescription, ou jusqu au décès). Illustrons l effet de levier et les avantages reliés par divers exemples : Tout d abord, l augmentation de la valeur du patrimoine que permet l utilisation d une telle stratégie : Montant initial du levier : $ Amortissement : 20 ans Taux d intérêt sur emprunt : 7,25 % Rendement sur investissement : 7,25 % Portion imposable du rendement : 40 % Taux marginal d imposition : 45 % Remboursement mensuel des intérêts sur l emprunt : 302,08 $ Solde accumulé après 20 ans : ,07 $ Remboursement du prêt : ( $) Solde net du placement : ,07 $ 8

9 Pour obtenir la même valeur de portefeuille en fonction d un rendement de 7,25 %, il faudrait épargner mensuellement 418,97 $. À l opposé, l épargnant qui déposerait l équivalent du remboursement mensuel des intérêts sur le prêt, soit 302,08 $, par mois pendant 20 ans accumulerait un portefeuille d une valeur de $ (rendement de 7,25 %). Voyons maintenant l économie fiscale réalisée : Année Solde en début d'année Revenu brut (7,25 %) Solde en fin d'année Solde du prêt en début d'année Coûts d intérêts (7,25 %) Remb. brut (annuel) ,00 $ 3 625,00 $ ,00 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,00 $ 3 887,81 $ ,81 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,81 $ 4 169,68 $ ,49 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,49 $ 4 471,98 $ ,47 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,47 $ 4 796,20 $ ,67 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,67 $ 5 143,92 $ ,59 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,59 $ 5 516,86 $ ,45 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,45 $ 5 916,83 $ ,28 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,28 $ 6 345,80 $ ,08 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,08 $ 6 805,87 $ ,96 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,96 $ 7 299,30 $ ,25 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,25 $ 7 828,50 $ ,75 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,75 $ $ ,81 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,81 $ 9 004,78 $ ,59 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,59 $ 9 657,62 $ ,21 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,21 $ ,80 $ ,01 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,01 $ ,74 $ ,75 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,75 $ ,12 $ ,87 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,87 $ ,90 $ ,77 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,77 $ ,30 $ ,07 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ 9

10 Selon les revenus de placement et les coûts d intérêt détaillés dans le tableau précédent, nous pouvons maintenant calculer l impact fiscal de l investissement avec effet de levier. Année Impôt à payer 1 Déduction fiscale 2 Impact fiscal net 1 652,50 $ 1 631,25 $ 978,75 $ 2 699,81 $ 1 631,25 $ 931,44 $ 3 750,54 $ 1 631,25 $ 880,71 $ 4 804,96 $ 1 631,25 $ 826,29 $ 5 863,32 $ 1 631,25 $ 767,93 $ 6 925,91 $ 1 631,25 $ 705,34 $ 7 993,03 $ 1 631,25 $ 638,22 $ ,03 $ 1 631,25 $ 566,22 $ Solde d intérêts non déduits si revenus de placement d autres sources sont insuffisants (au Québec seulement) ,24 $ 1 631,25 $ 489,01 $ ,06 $ 1 631,25 $ 406,19 $ ,87 $ 1 631,25 $ 317,38 $ ,13 $ 1 631,25 $ 222,12 $ ,29 $ 1 631,25 $ 119,96 $ ,86 $ 1 631,25 $ 10,39 $ ,37 $ 1 631,25 $ 107,12 $ ,40 $ 1 631,25 $ 233,15 $ ,57 $ 1 631,25 $ 368,32 $ ,54 $ 1 631,25 $ 513,29 $ ,02 $ 1 631,25 $ 668,77 $ ,77 $ 1 631,25 $ 835,52 $ 1 L impôt à payer correspond à la portion imposable du rendement réalisé sur l investissement multiplié par le taux marginal d imposition du client. (Exemple de l an 1 : 3 625,00 $ x 40 % * 45 % = 652,50 $) 10

11 2 La déduction fiscale correspond à l intérêt payé sur l emprunt multiplié par le taux marginal d imposition du client (3 625,00 $ x 45 % = 1 631,25 $). 2.3 Les honoraires de gestion de portefeuille Tout d abord, il ne faut pas confondre avec les frais de gestion des fonds de placement. Ces derniers étant prélevés à même l actif du fonds, aucune déduction n est possible. Toutefois, les particuliers bien nantis ont accès à des services de gestion de portefeuille haut de gamme, communément appelés Gestion privée de placement/portefeuille. Dans ce type d investissement, il est alors question d honoraires de gestion de portefeuille et non de frais de gestion. Ces derniers étant prélevés à même le portefeuille du particulier, ils deviennent déductibles pour le particulier. Les mêmes règles de déduction que les intérêts d un levier financier s appliquent, soit à l encontre de toute forme de revenu au fédéral et à l encontre du revenu de placement seulement au Québec. 3 L Imposition par type de contrat 3.1 Le contrat non enregistré Ce type de contrat n étant pas un abri fiscal, les formes d imposition décrites jusqu à maintenant s appliquent. 3.2 Le contrat enregistré Toute somme investie dans un contrat enregistré (REER/CRI/RERI/FERR/FRV/FRVR) n est assujetti à aucune forme d imposition. Ce sont les rachats effectués dans ces types de contrat qui sont imposables. L imposition devient sous forme de revenu, sans égard à la source du revenu qui est racheté. 11

12 3.3 Le Régime Enregistré d Épargne Études (REEE) Tout comme les autres formes de contrats enregistrés, le REEE est un abri fiscal. Ce ne sera qu au moment des rachats qu il y aura imposition. La particularité du REEE est que ce n est pas nécessairement le souscripteur qui s impose, il est possible que ce soit le bénéficiaire (l étudiant) qui aura à s imposer sur la valeur du montant racheté. En effet, si les rachats sont faits sous forme de Paiement d Aide aux Études (PAE), ce sera l étudiant qui s imposera pour les montants reçus. Le PAE est composé des revenus de placement générés et des différentes subventions reçues. Par contre, si les rachats sont faits sous forme de Paiement de Revenus Accumulés (PRA) ou par fermeture du régime, ce sera le souscripteur qui devra s imposer. Le PRA est composé des revenus de placement générés seulement. L imposition est sous forme de revenu, sans égard à la source du revenu qui est racheté. De plus, il y aura une imposition additionnelle de 20 % lors de PRA. Finalement, les sommes cotisées au REEE reviennent au souscripteur, sans aucune imposition. 4 L Imposition en fonds de placement Que ce soit un contrat de fonds distinct ou un contrat de fonds mutuel, les règles d imposition sont les mêmes. Tout d abord, le particulier doit s imposer annuellement sur les revenus générés par le fonds. Ces derniers sont comptabilisés par la Compagnie et recensés sur un feuillet fiscal. Par la suite, si le particulier procède au rachat en totalité ou en partie de son fonds de placement, la fluctuation marchande devient imposable pour l investisseur (ou déductible). ***L imposition des fonds distincts et des fonds mutuels est traité en profondeur dans le Q IA «Comparaison de la fiscalité des fonds distincts par rapport à celle des fonds mutuels*** 4.1 Les fonds de placement et le revenu d intérêt Le revenu d intérêt est une source de revenu généré par tous les fonds, si ce n est que par la portion de liquidités qui doit y être maintenue. Toutefois, on peut dire qu il s agit d une source de revenu générée principalement par les fonds de revenus. 12

13 4.2 Les fonds de placement et le revenu de dividende Les fonds d actions sont les fonds offrant cette source de revenu. Qu il s agisse de dividende déterminé ou non déterminé, la Compagnie s assure de recenser sur le feuillet fiscal les différents dividendes versés par les fonds d action. 4.3 Les fonds de placement et le gain en capital Les fonds d obligations et les fonds d action sont les deux catégories de fonds susceptibles de générer du gain en capital. Le gain en capital réalisé dans un fonds provient des transactions effectuées par le gestionnaire du fonds, soit par le roulement des titres contenus dans le fonds, ou par des événements précis, tels que des fusions d entreprise. 4.4 Les fonds de placement et le revenu de source étrangère Les fonds d obligations étrangères et les fonds d actions mondiaux sont les deux catégories de fonds susceptibles de verser du revenu de source étrangère. Finalement, les fonds diversifiés (ou équilibrés) génèrent toutes les catégories de revenus mentionnés précédemment. 5 La fiscalité lors d une dissolution d union Le traitement fiscal lors d une dissolution d union est fort différent selon que les particuliers étaient au préalable mariés ou conjoint de fait. Les règles de dissolution d union sont établies, au Québec, par le Code civil et ce dernier ne reconnaît pas le conjoint de fait. 13

14 5.1 Le divorce Le plus simple est de débuter par les contrats enregistrés d épargne retraite. Ces derniers sont assujettis aux règles du patrimoine familial. S il doit y avoir transfert de solde d un conjoint à l autre, aucun impact fiscal n y sera relié. L épargne non enregistrée et/ou le CELI n est pas à partager selon les règles du patrimoine familial. Toutefois, selon le régime matrimonial, un partage peut avoir lieu. Si le régime matrimonial est celui de la séparation de biens, aucun partage ne sera effectué. Par contre, si le régime matrimonial est celui de la société d acquêts, un partage pourrait avoir lieu. Tout comme pour l épargne enregistrée, s il doit y avoir un transfert de solde d un conjoint à l autre, aucun impact fiscal n y est relié. Il est possible de transféré au coût de base rajusté, pour les épargnes non enregistrée, évitant ainsi une disposition et les impôts reliés. 5.2 Les conjoints de fait Tel que mentionné précédemment, la dissolution d union est régie, au Québec, par le Code civil, et ce dernier ne reconnaît pas les conjoints de fait. Aucun transfert de solde ne sera donc fait, à moins de l existence d une convention entre conjoints de fait. 5.3 Le décès Au premier décès, le roulement des épargnes est possible au conjoint, sans impact fiscal. En l absence de conjoint, il est possible de rouler l épargne enregistrée aux enfants mineurs, en autant que les sommes soient converties en une rente certaine, jusqu au 18 ème anniversaire de naissance des enfants. Toutefois, il est possible de rouler l épargne non enregistrée au conjoint seulement. En l absence de conjoint, il y aura disposition des épargnes et l imposition reliée. Contrairement au divorce, la définition de conjoint est selon la législation fiscale, qui reconnait le conjoint de fait et le conjoint de même sexe. 14

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014 Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité 1 Bilan Budget Sources de revenus à la retraite Revenus de sources publiques Revenus de sources privées Revenus

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant 03 Pour un avenir de classe Permettre à un jeune d obtenir une éducation de qualité, qu il s agisse d études universitaires, collégiales

Plus en détail

Tableau Comparatif CELI ET REER

Tableau Comparatif CELI ET REER Tableau Comparatif CELI ET REER Y a-t-il un âge minimal pour ouvrir un compte ou un régime? Il faut avoir 18 ans. (La législation sur l âge de la majorité peut s appliquer à certains placements.) Il n

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013 BULLETIN FISCAL 2013-131 Novembre 2013 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Pour un avenir de classe Conçu pour vous aider à financer des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, le REEE vous donne

Plus en détail

T R AT É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É

T R AT É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É Service Fiscalité et SFR Retraite STRATÉGIES PLACEMENTS ET FISCALITÉ 17 PROFITER AU MAXIMUM DE VOTRE CELI LOUISE GUTHRIE B. Math, FLMI, ACS, CAM, CFP, EPC, FDS Vice-présidente adjointe Service Fiscalité

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables Table des matières Introduction... 3 Revenu pleinement imposable et revenu de placement

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

GESTION DE NOS SOURCES DE REVENUS À LA RETRAITE RENTE DE RETRAITE RRQ ÉPARGNES PERSONNELLES

GESTION DE NOS SOURCES DE REVENUS À LA RETRAITE RENTE DE RETRAITE RRQ ÉPARGNES PERSONNELLES Association québécoise des directeurs et directrices d établissement d enseignement retraités GESTION DE NOS SOURCES DE REVENUS À LA RETRAITE RENTE DE RETRAITE RRQ SV ÉPARGNES PERSONNELLES RENTE DE RETRAITE

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1. 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1. 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8 TABLE DES MATIÈRES Paragraphe 1. INTRODUCTION...1 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8 3. REVENU OU PERTE PROVENANT D UNE ENTREPRISE OU D UN BIEN ET AUTRES REVENUS ET

Plus en détail

Faites-la comme il faut du premier coup! Évitez les erreurs les plus courantes en préparant votre déclaration de revenus par Jamie Golombek

Faites-la comme il faut du premier coup! Évitez les erreurs les plus courantes en préparant votre déclaration de revenus par Jamie Golombek 19 mars 2014 Faites-la comme il faut du premier coup! Évitez les erreurs les plus courantes en préparant votre déclaration de revenus par Jamie Golombek Produire votre déclaration de revenus peut vous

Plus en détail

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt Introduction des comptes d épargne libre d impôt Comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt ont été introduits par le gouvernement fédéral dans le

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL SOMMAIRE DES DISPOSITIONS TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 ADMISSIBILITÉ ET ADHÉSION AU RÉGIME... 4 COTISATIONS... 5 PARTICIPATION VOLONTAIRE...

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Auteur : Jamie Golombek Juin 2015 Il semble que de plus en plus de Canadiens font l achat de propriétés de vacances aux États-Unis.

Plus en détail

Caractéristiques et Règlement du Régime

Caractéristiques et Règlement du Régime Caractéristiques et Règlement du Régime En tout temps, les dispositions du Régime ainsi que celles de la Loi ont préséance sur toute information contenue dans le présent document. Il vous est possible

Plus en détail

SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada. Le présent certificat est émis en vertu de la

SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada. Le présent certificat est émis en vertu de la SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada Le présent certificat est émis en vertu de la POLICE DE RENTE COLLECTIVE FONDS DE REVENU STABLE MD établie en faveur de LA COMPAGNIE TRUST ROYAL

Plus en détail

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE...

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... INTRODUCTION MODULE I HISTORIQUE 2 RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 2 3 HISTORIQUE QUÉBÉCOIS... 3 4 LA LOI 188 ET LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 4 4.1 Objectifs de la loi... 4 4.2 Le

Plus en détail

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE (Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien, L.N.-B. 2002, c.i-12.05, art.5(2)e), 9(1)b)(ii), 23(2)f) et 27(1)b)(ii)) Je suis le demandeur

Plus en détail

Comment tirer le maximum de votre CELI

Comment tirer le maximum de votre CELI Comment tirer le maximum de votre CELI STRATÉgie placements et fiscalité n o 17 Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) est un excellent instrument d épargne, mais il faut savoir dans quelles circonstances

Plus en détail

Stratégie d assurance retraite

Stratégie d assurance retraite Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police

Plus en détail

2014 Renseignements sur l impôt et les gains en capital

2014 Renseignements sur l impôt et les gains en capital 2014 Renseignements sur l impôt et les gains en capital VOS FONDS COMMUNS DE PLACEMENT SPC La présente brochure renferme des renseignements fi scaux afférents à vos investissements et gains en capital

Plus en détail

DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT

DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT TP-1016 2001-02 DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT Ce formulaire s adresse à tout particulier qui demande au ministère du Revenu d autoriser son employeur (ou le payeur) à réduire sa retenue d

Plus en détail

Les REEE. et les solutions d éducation. Pour commencer. Pour progresser. Pour réussir. Guide sur les régimes enregistrés d épargne-études

Les REEE. et les solutions d éducation. Pour commencer. Pour progresser. Pour réussir. Guide sur les régimes enregistrés d épargne-études Les REEE et les solutions d éducation Guide sur les régimes enregistrés d épargne-études Pour commencer Notions de base sur les REEE Pour progresser Avantages des REEE Pour réussir Solutions REEE Pour

Plus en détail

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Le gouvernement du Canada a annoncé la création du compte d épargne libre d impôt (CELI) à l occasion de son budget de 2008, puis a procédé à son

Plus en détail

Imposition des sociétés

Imposition des sociétés Imposition des sociétés Introduction L imposition des sociétés est un sujet qui revêt une grande importance pour toute personne qui s occupe de planification financière ou successorale. La mise en place

Plus en détail

Conseils fiscaux de fin d année pour 2014 Auteur : Jamie Golombek

Conseils fiscaux de fin d année pour 2014 Auteur : Jamie Golombek Octobre 2014 Conseils fiscaux de fin d année pour 2014 Auteur : Jamie Golombek Comme l année tire à sa fin, nous vous présentons une mise à jour de nos conseils fiscaux de fin d année dont vous souhaiterez

Plus en détail

Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada

Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada Janvier 2015 L assurance-vie joue un rôle de plus en plus important dans la planification financière en raison du patrimoine croissant

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS SUR L IMPÔT ET LES GAINS EN CAPITAL

RENSEIGNEMENTS SUR L IMPÔT ET LES GAINS EN CAPITAL FONDS COMMUNS DE PLACEMENT AGF ET ACUITY 2014 RENSEIGNEMENTS SUR L IMPÔT ET LES GAINS EN CAPITAL La présente brochure renferme des renseignements fi scaux afférents à vos investissements et gains en capital

Plus en détail

LES FAITS COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI)

LES FAITS COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI) LES FAITS COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI) Tout ce que vous devez savoir au sujet des CELI Avant 2009, la plupart des Canadiens plaçaient leurs épargnes dans un REER, puisque leurs cotisations étaient

Plus en détail

Les rachats de service

Les rachats de service Les rachats de service Table des matières 3 3 5 7 8 9 10 11 12 13 Qu est-ce qu une proposition de rachat? Avez-vous vraiment besoin de racheter du service? Est-ce financièrement avantageux pour vous d

Plus en détail

Bulletin fiscal. Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE

Bulletin fiscal. Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Bulletin fiscal Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Lors de l achat d une résidence, plusieurs personnes ont emprunté de leur REER par le biais du Régime d accession à la propriété. Toutefois, peu de

Plus en détail

Compte d épargne libre d impôt (CELI)

Compte d épargne libre d impôt (CELI) Compte d épargne libre d impôt (CELI) MD Marque déposée de L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Les polices sont établies par L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Compte d'épargne libre d'impôt «Les Canadiens

Plus en détail

SECTION 1 PRÉPARATION À L EFC

SECTION 1 PRÉPARATION À L EFC PRÉFACE... vii LISTE DES ABRÉVIATIONS... ix SECTION 1 PRÉPARATION À L EFC...1 1.1 LA GRILLE DE COMPÉTENCES SECTION FISCALITÉ : VUE D ENSEMBLE...1 1.2 EXEMPLE DE CONNAISSANCES ATTENDUES À CHAQUE NIVEAU

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-119

BULLETIN FISCAL 2011-119 BULLETIN FISCAL 2011-119 Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Lors de l achat d une résidence, plusieurs personnes ont emprunté de leur REER par le biais du Régime d accession à la propriété. Toutefois,

Plus en détail

Conseils fiscaux de fin d année pour 2013

Conseils fiscaux de fin d année pour 2013 CONSEILS FISCAUX Conseils fiscaux de fin d année pour 2013 Jamie Golombek, CPA, CA, CFP, CLU, TEP Directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale pour les Services consultatifs de gestion

Plus en détail

Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux?

Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux? 1 Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux? Présenté par France Gagnon, CPA, CA, M.FISC. Le 26 novembre 2014 Agenda Introduction Qu en est il du REÉR? Taux d

Plus en détail

Efficience de l actif de l entreprise

Efficience de l actif de l entreprise Solutions d assurance-vie Efficience de l actif de l entreprise Gérer. Profiter. Préserver. Une solution intelligente pour les professionnels : l assurance-vie permanente, un actif unique pouvant offrir

Plus en détail

Régime de retraite Québec pour les Cris de la Baie James et les Naskapis. Brochure aux employés

Régime de retraite Québec pour les Cris de la Baie James et les Naskapis. Brochure aux employés Octobre 2008 Régime de retraite Québec pour les Cris de la Baie James et les Brochure aux employés Mercer (Canada) limitée Table des matières Section 1. Introduction... 1 Section 2. Admissibilité et participation

Plus en détail

L informateur. financier. Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie. mai 2002. Les choses changent. Vous devez savoir.

L informateur. financier. Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie. mai 2002. Les choses changent. Vous devez savoir. L informateur financier DU GROUPE-CONSEIL EN PROTECTION DU PATRIMOINE MD À LA FINANCIÈRE SUN LIFE Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie mai 2002 Les choses changent. Vous devez savoir.

Plus en détail

F-201. Portant la note : (Mise à jour : Janvier 2010) «IMPRESSION : DÉCEMBRE 2007»

F-201. Portant la note : (Mise à jour : Janvier 2010) «IMPRESSION : DÉCEMBRE 2007» F-201 Portant la note : «IMPRESSION : DÉCEMBRE 2007» (Mise à jour : Janvier 2010) Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel

Plus en détail

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT. Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT. Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Le compte d épargne libre d impôt Tout résident canadien âgé de 18 ans ou plus qui possède

Plus en détail

16 Solut!ons pour planifier vos finances

16 Solut!ons pour planifier vos finances Quelles options s offrent à vous en cette saison des REER? 16 Solut!ons pour planifier vos finances Coup d œil sur les fonds communs et les fonds distincts Vous savez sûrement que vous devriez cotiser

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers du premier exercice de neuf mois Accompagnés du rapport des vérificateurs

Plus en détail

Cotisations Volontaires

Cotisations Volontaires Cotisations Volontaires Document d information à l intention des participants Direction du Régime de retraite des chargés de cours printemps 2011 Introduction Le Régime de retraite des chargés de cours

Plus en détail

Rachat de l année de vos 24 ans dans le Régime de rentes du Mouvement Desjardins (RRMD)

Rachat de l année de vos 24 ans dans le Régime de rentes du Mouvement Desjardins (RRMD) Novembre 2005 Rachat de l année de vos 24 ans dans le Régime de rentes du Mouvement Desjardins (RRMD) (Mise à jour du Communiqué de 1998) À qui s'adresse le rachat? Le rachat ne s'adresse pas à tous les

Plus en détail

GUIDE REER. Faites fructifier votre argent selon vos conditions grâce aux placements REER

GUIDE REER. Faites fructifier votre argent selon vos conditions grâce aux placements REER GUIDE REER Faites fructifier votre argent selon vos conditions grâce aux placements REER Sommaire Équilibre entre dépenses et épargne...3 REER...4 Foire aux questions...5 Votre liste de vérification REER...7

Plus en détail

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 11 Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre De nombreux propriétaires d entreprise ont accumulé des sommes

Plus en détail

Aspects fiscaux à considérer. à l'approche de la retraite

Aspects fiscaux à considérer. à l'approche de la retraite Aspects fiscaux à considérer à l approche de la retraite Direction principale Fiscalité, MD Mai 2015 1 Aspects fiscaux à considérer à l'approche de la retraite Direction principale Fiscalité, MD (418)

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ QUELS SONT LES AVANTAGES DU REEI? En cotisant à un REEI ouvert pour vous-même ou pour un proche

Plus en détail

Prêt REER RAP. Régime d accession à la propriété

Prêt REER RAP. Régime d accession à la propriété Prêt REER RAP Régime d accession à la propriété Prêt REER RAP Utilisez vos REER pour l achat de votre propriété Vous voulez acquérir une maison mais vous n avez pas la mise de fonds nécessaire, ou vous

Plus en détail

S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur :

S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur : S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur : Avoir un commerce : Avoir un immeuble à revenus : mais cela sous-entend aussi gérer des troubles,

Plus en détail

Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité

Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité - 1 - Qu est-ce que les Fonds de catégorie de société Concept éprouvé: Fonds de catégorie de société créée en 1987 42 choix de part de Fonds

Plus en détail

Compte d épargne libre d impôt LES FAITS

Compte d épargne libre d impôt LES FAITS Compte d épargne libre d impôt LES FAITS Tout ce que vous devez savoir au sujet des comptes d épargne libre d impôt (CELI) Avant 2009, bien des Canadiens plaçaient leur épargne dans un régime enregistré

Plus en détail

OPTIMISATION FISCALE Michel Lavoie, M.Fisc., Pl.Fin., CPA, CA.

OPTIMISATION FISCALE Michel Lavoie, M.Fisc., Pl.Fin., CPA, CA. Michel Lavoie, M.Fisc., Pl.Fin., CPA, CA. 1 I- Présentation II- Objectifs Connaître les règles de base de l optimisation fiscale: Pour les individus; Les familles; Les personnes en affaires. Fournir des

Plus en détail

Contrats d assurance vie avec droits acquis

Contrats d assurance vie avec droits acquis Contrats d assurance vie avec droits acquis Introduction Le budget fédéral de novembre 1981 proposait des modifications fondamentales à l égard du traitement fiscal avantageux accordé aux contrats d assurance

Plus en détail

Rapport sur les PME Repenser les REER pour les propriétaires d entreprises : Pourquoi le versement d un salaire n est peut-être pas la meilleure idée

Rapport sur les PME Repenser les REER pour les propriétaires d entreprises : Pourquoi le versement d un salaire n est peut-être pas la meilleure idée le 19 octobre 2010 Jamie Golombek 1 CA, CPA, CFP, CLU, TEP Directeur général de la planification fiscale et successorale Gestion privée de patrimoine CIBC Jamie.Golombek@cibc.com Résumé On recommande habituellement

Plus en détail

1 À noter... 3. 2 Demande de prêt REER... 3. 3 But du produit... 4. 4 Le produit en bref... 5. 5 Les principaux avantages... 6

1 À noter... 3. 2 Demande de prêt REER... 3. 3 But du produit... 4. 4 Le produit en bref... 5. 5 Les principaux avantages... 6 Table des matières 1 À noter... 3 2 Demande de prêt REER... 3 3 But du produit... 4 4 Le produit en bref... 5 5 Les principaux avantages... 6 6 Utilisation du prêt REER... 6 6.1 Taux d intérêt... 6 7 Modalités

Plus en détail

Laissez le REER travailler pour votre retraite

Laissez le REER travailler pour votre retraite Fonds de placement garanti RBC Laissez le REER travailler pour votre retraite Get an RRSP working for your retirement La retraite est une perspective agréable pour nombre d entre nous, mais il est difficile

Plus en détail

Introduction Son mécanisme

Introduction Son mécanisme La rente-assurance Introduction L une des préoccupations de nombreuses personnes âgées est de maximiser leurs sources de revenu de retraite régulier sans devoir réduire le montant qu ils destinent à leurs

Plus en détail

Revenus de placement

Revenus de placement PUBLICATION SPÉCIALE DE FIN D ANNÉE STRATÉGIES F ISCALES PERSONNELLES POUR 2009 Automne 2009 Comme l année tire à sa fin, les contribuables devraient envisager les stratégies de planification disponibles

Plus en détail

Les incidences fiscales de l assurance vie détenue par une société

Les incidences fiscales de l assurance vie détenue par une société Les incidences fiscales de l assurance vie détenue par une société Au moment de souscrire une police d assurance, il est important de se demander si le titulaire devrait être une personne ou une société.

Plus en détail

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital Vente de la ferme et l exonération des gains en capital RBC Banque Royale Vente de la ferme et l exonération des gains en capital 2 L article suivant a été écrit par Services de gestion de patrimoine RBC.

Plus en détail

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC Mars 2005 Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC La majeure partie des avoirs financiers des propriétaires de petite entreprise est souvent immobilisée dans les actions d

Plus en détail

RRI. Le régime de retraite individuel Une solution sensée pour les cadres supérieurs et les chefs d entreprises

RRI. Le régime de retraite individuel Une solution sensée pour les cadres supérieurs et les chefs d entreprises RRI Le régime de retraite individuel Une solution sensée pour les cadres supérieurs et les chefs d entreprises Une solution sensée pour les cadres supérieurs et les chefs d entreprises Pour une majorité

Plus en détail

Le Régime de retraite assurée d entreprise. Parce que les entreprises prospères ont besoin d une sécurité et d un revenu

Le Régime de retraite assurée d entreprise. Parce que les entreprises prospères ont besoin d une sécurité et d un revenu Le Régime de retraite assurée d entreprise Parce que les entreprises prospères ont besoin d une sécurité et d un revenu L opportunité Des propriétaires d entreprise qui ont besoin d assurance pour les

Plus en détail

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Produits d épargne-retraite collective Comment choisir votre régime d épargne-retraite collective? Si vous êtes à l étape

Plus en détail

Le Régime de retraite assurée d entreprise de BMO MD Assurance

Le Régime de retraite assurée d entreprise de BMO MD Assurance Un guide pour le conseiller Le Régime de retraite assurée d entreprise de BMO MD Assurance Parce que les entreprises prospères ont besoin d une sécurité et d un revenu Table des matières Introduction au

Plus en détail

Le Régime de transfert des actifs d entreprise

Le Régime de transfert des actifs d entreprise Le Régime de transfert des actifs d entreprise Si quelqu un doit profiter du travail acharné de votre client, ce devrait être sa famille, n est-ce pas? Marché cible Le propriétaire d une compagnie privée

Plus en détail

Un choix fiscalement avantageux

Un choix fiscalement avantageux LES SOLUTIONS CATÉGORIES DE SOCIÉTÉ RUSSELL Un choix fiscalement avantageux Nos solutions catégories de société offrent des occasions de placement fiscalement avantageuses pour que vous ayez plus d argent

Plus en détail

Des investisseurs peuvent parfois vouloir planifier la réalisation des pertes en

Des investisseurs peuvent parfois vouloir planifier la réalisation des pertes en NUMÉRO 2013-10 WWW.BDO.CA LE FACTEUR FISCAL RÈGLES FISCALES À CONSIDÉRER LORSQUE VOUS DÉCLAREZ UNE PERTE EN CAPITAL Des investisseurs peuvent parfois vouloir planifier la réalisation des pertes en capital

Plus en détail

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Octobre 2014 En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Les revenus de placement gagnés au sein de votre société sont imposés en fonction du type de revenu

Plus en détail

VIVRE AVEC CONFIANCE.

VIVRE AVEC CONFIANCE. VIVRE AVEC CONFIANCE. Pour mieux vous démontrer le rôle de l assurance-vie au sein de cette stratégie, nous utiliserons des illustrations comportant les éléments suivants : une compagnie (OPCO), une société

Plus en détail

Rachat de services passés Enrichir votre pension

Rachat de services passés Enrichir votre pension Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information explique le rachat de services et donne des exemples de situations de rachat. Pour en savoir davantage, communiquez avec le Service

Plus en détail

Qu est-ce que l effet de levier?

Qu est-ce que l effet de levier? EMPRUNTER POUR INVESTIR : CE N EST PAS POUR TOUT LE MONDE Qu est-ce que l effet de levier? L effet de levier consiste à investir en empruntant une partie ou la totalité des sommes. De cette façon, vous

Plus en détail

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Découvrez les avantages et désavantages des trois méthodes vous permettant d avoir accès à vos fonds.

Plus en détail

Régime d épargne collectif de 2001 1

Régime d épargne collectif de 2001 1 SOMMAIRE DU PLAN Régime d épargne collectif de 2001 Type de plan : Plan de bourses d études collectif Gestionnaire de fonds d investissement : Consultants C.S.T. inc. Le 25 mai 2015 Ce sommaire contient

Plus en détail

Notes explicatives relatives à la Loi et au Règlement de l impôt sur le revenu

Notes explicatives relatives à la Loi et au Règlement de l impôt sur le revenu Notes explicatives relatives à la Loi et au Règlement de l impôt sur le revenu Publiées par le ministre des Finances l honorable James M. Flaherty, c.p., député Août 2012 Préface Les présentes notes explicatives

Plus en détail

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI)

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) PLANIFICATION FISCALE Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un instrument d épargne lancé en 2009 permettant aux résidents canadiens

Plus en détail

Notes / Instructions aux répondants

Notes / Instructions aux répondants Division de la statistique du revenu Section des enquêtes sur les pensions et le patrimoine Recensement des caisses de retraite en fiducie 2012 Notes / Instructions aux répondants Retour du questionnaire

Plus en détail

Pour mieux connaître le CRI et le FRV

Pour mieux connaître le CRI et le FRV Pour mieux connaître le CRI et le FRV Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultez-le pour obtenir la mise à jour de l information et

Plus en détail

Contribuer de façon durable à l éducation et au succès de nos jeunes LE GUIDE DU DON PLANIFIÉ

Contribuer de façon durable à l éducation et au succès de nos jeunes LE GUIDE DU DON PLANIFIÉ Contribuer de façon durable à l éducation et au succès de nos jeunes LE GUIDE DU DON PLANIFIÉ Table des matières Le don planifié : Une contribution durable à l éducation de nos jeunes 3 Qu est-ce qu un

Plus en détail

LE POINT DE VUE DE NOS PROFESSIONNELS DU SERVICE DE LA PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE

LE POINT DE VUE DE NOS PROFESSIONNELS DU SERVICE DE LA PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE BUDGET FÉDÉRAL 2015 LE POINT DE VUE DE NOS PROFESSIONNELS DU SERVICE DE LA PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE Un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour 2015 Le gouvernement conservateur

Plus en détail

4795-00F-MAR15. Brochure de produit

4795-00F-MAR15. Brochure de produit 4795-00F-MAR15 Brochure de produit ParPlus et ParPlus Junior Assomption Vie, une des rares compagnies mutuelles d assurance vie au Canada, est fière d offrir ses plus récents produits d assurance vie entière

Plus en détail

Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre. compte d épargne libre d impôt collectif

Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre. compte d épargne libre d impôt collectif Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre compte d épargne libre d impôt collectif Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un compte d épargne-placement flexible qui vous permet de gagner

Plus en détail

Gros plan sur. mon argent la vie durantmc. Entrée en matière

Gros plan sur. mon argent la vie durantmc. Entrée en matière mon argent la vie durantmc Gros plan sur mon argent la vie durant Entrée en matière mon argent la vie durant est un excellent moyen de vous assurer un revenu de retraite minimum garanti pour la vie, tout

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1

Table des matières. Chapitre 1 Table des matières Chapitre 1 Les objectifs de la planification financière et les objectifs de placement 1 Les objectifs de la planification financière personnelle 1 Premier objectif: atteindre un certain

Plus en détail

Le 15 juillet 2015. This document is also available in English

Le 15 juillet 2015. This document is also available in English s du Régime enregistré d épargne-invalidité, de la Subvention canadienne pour l épargne-invalidité et du Bon canadien pour l épargne-invalidité This document is also available in English Table des matières

Plus en détail

Les points d appui des prêts-levier

Les points d appui des prêts-levier Les points d appui des prêts-levier Déductibilité des frais d intérêt et diversification rapide du portefeuille sont les deux grands piliers sur lesquels s appuie le prêt-levier. Étendant le concept de

Plus en détail

Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux. Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc.

Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux. Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc. Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc. L arrivée de 2012 nous apporte plusieurs ajustements de taux aux fins fiscales. Voici les principaux ajustements à

Plus en détail

Mises de fonds et documentation requise

Mises de fonds et documentation requise Mises de fonds et documentation requise VÉRIFICATION DE L AVOIR PROPRE L avoir propre est le montant que l emprunteur verse à titre de mise de fonds à l achat de cette propriété. Les exigences relatives

Plus en détail

Préparé pour : M. Hubert REER Par : Jean Le Conseiller

Préparé pour : M. Hubert REER Par : Jean Le Conseiller Préparé pour : M. Hubert REER Par : Jean Le Conseiller Planiste Ltée. 485 McGill, Bureau 400 - Montréal (Québec) H2Y 2H4 Téléphone :(514) 904-0934 - Sans frais :1 (866) 904-0934 - Télécopieur :(514) 904-0936

Plus en détail

L investissement fiscalement avantageux à son meilleur

L investissement fiscalement avantageux à son meilleur L investissement fiscalement avantageux à son meilleur Payer des impôts, ça vous plaît? Si vous investissez à l extérieur d un régime enregistré, les distributions et les transactions pourraient créer

Plus en détail

Quelques notions de fiscalité applicables à certains produits d assurance

Quelques notions de fiscalité applicables à certains produits d assurance Quelques notions de fiscalité applicables à certains produits d assurance Mars 2013 L éléphant, symbole de nos 100 ans de force et de solidité. 1 Sujets traités > Règles applicables à certains transferts

Plus en détail

Si vous avez réalisé des retraits sur votre PEA «classique», vous pourrez bénéficier d une nouvelle enveloppe fiscale pour de nouveaux versements

Si vous avez réalisé des retraits sur votre PEA «classique», vous pourrez bénéficier d une nouvelle enveloppe fiscale pour de nouveaux versements Le PEA PME-ETI Création d un nouveau PEA-PME permettant d investir dans des PME et des ETI EN BREF Dispositif adopté par le Parlement dans le cadre de la Loi de finances pour 2014, le PEA «PME- ETI» est

Plus en détail

L éducation Le meilleur investissement

L éducation Le meilleur investissement L éducation Le meilleur investissement Investir dans l avenir Ça commence par nos enfants Qu il s agisse d études universitaires, collégiales ou professionnelles, qu il s agisse de votre propre enfant,

Plus en détail