FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT"

Transcription

1 FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes sources de revenus de placement et leur imposition; De connaître des stratégies afin de réduire le revenu de placement imposable; De reconnaître l imposition reliée au type de contrat. Mise à jour : juin

2 Sommaire Sommaire L imposition des revenus de placement Le revenu d intérêt Le revenu de dividende déterminé Le revenu de dividende non déterminé Le gain en capital Le revenu de source étrangère Diminuer le revenu de placement imposable Les pertes en capital Le prêt levier Les honoraires de gestion de portefeuille L Imposition par type de contrat Le contrat non enregistré Le contrat enregistré Le Régime Enregistré d Épargne Études (REEE) L Imposition en fonds de placement Les fonds de placement et le revenu d intérêt Les fonds de placement et le revenu de dividende Les fonds de placement et le gain en capital Les fonds de placement et le revenu de source étrangère La fiscalité lors d une dissolution d union Le divorce Les conjoints de fait Le décès

3 1 L imposition des revenus de placement Toute forme d investissement non enregistré génère un revenu imposable pour le particulier. Le revenu imposable peut être du revenu d intérêt, un revenu de dividendes, un gain en capital ou un revenu de source étrangère. Ces différents revenus de placement ne sont pas assujettis aux mêmes règles d imposition. 1.1 Le revenu d intérêt Ce type de revenu, qu il soit de source canadienne ou étrangère, est imposé à 100 %, c'est àdire que chaque dollar reçu en revenu d intérêt doit être ajouté au revenu du particulier et être imposé à son taux marginal d imposition. Le revenu d intérêt ne bénéficie donc d aucun avantage fiscal particulier. Le rendement après impôts d un placement ne rapportant que des intérêts est calculé de la façon suivante : t = taux d imposition marginal / 100 i = taux de rendement du placement Rendement après impôts = i (1 t) Par exemple, un particulier détenant un placement portant intérêt à 3,75 % et dont le taux marginal d imposition est de 45 % aura un rendement net de : 3,75 % (1 0,45) = 2,06 % Les intérêts sont imposables annuellement, qu il s agisse d un placement à intérêt simple ou à intérêt composé. Il n est généralement pas intéressant de faire des placements à intérêt composé à l extérieur d un régime de report d impôt (REER ou FERR, entre autres), puisque l intérêt couru est imposé annuellement même s il n est encaissé qu à l échéance, ce qui reviendrait à payer l impôt à l avance. Les placements à intérêt simple ont au moins un avantage : l intérêt encaissé fournit les liquidités nécessaires au paiement de l impôt sur cet intérêt. 3

4 Exemple d un placement à intérêt composé : $, terme de 3 ans, intérêts composés, taux de 3, 00 % À échéance : Capital : $ Intérêts versés à échéance : 300,00 $ Intérêts imposables annuellement : An 1 : 300,00 $ (3 % x $) An 2 : 309,00 $ (3 % x ( $ $)) An 3 : 318,27 $ (3% x ( $ $ + 309,00 $)) 1.2 Le revenu de dividende déterminé Le dividende déterminé, ou dividende admissible, est défini comme étant un revenu versé par : 1. Une société publique, ou par toute autre société qui n est pas une société privée sous contrôle canadien (SPCC) et dont le revenu est assujetti au taux général de l impôt sur le revenu des sociétés; 2. Une société privée sous contrôle canadien (SPCC), dans la mesure où leur revenu (autre que le revenu de placement) est assujetti au taux général de l impôt sur le revenu des sociétés. Le dividende doit être majoré pour ensuite bénéficier d un crédit d impôt pour dividende. Les tableaux suivants résument, pour le Québec, l impôt exigé sur le revenu de dividende admissible et le taux d imposition marginal le plus élevé d un dividende admissible: Taux de majoration et de crédit au Québec : Fédéral Québec Majoration du dividende admissible 45 % 45 % Crédit d impôt pour dividende 19 % 11.9 % 4

5 Taux d imposition marginal le plus élevé d un dividende déterminé: Fédéral 12,11 % Québec 17,55 % Total combiné 29,66 % 1.3 Le revenu de dividende non déterminé Le revenu de dividende non déterminé, ou autre dividende, est tout simplement défini comme un dividende autre que le dividende déterminé. Il est assujetti aux mêmes normes de majoration et de crédit, seuls les taux respectifs changent. Voici donc les tableaux résumant, pour le Québec, l impôt exigé sur le revenu de dividende non déterminé et le taux d imposition marginal le plus élevé d un dividende non déterminé: Taux de majoration et de crédit au Québec Fédéral Québec Majoration du dividende non déterminé 25 % 25 % Crédit d impôt pour dividende 13,33 % 8 % Taux d imposition marginal le plus élevé d un dividende non déterminé : Fédéral 16,36 % Québec 20,00 % Total combiné 36,36 % 5

6 1.4 Le gain en capital Il y a gain en capital lorsque le produit de la vente excède le prix d acquisition, ce dernier étant accru de toutes les dépenses relatives à l acquisition et à la disposition (les frais de rachat d un fonds, par exemple). Il y a perte en capital lorsque la situation inverse se présente les pertes en capital seront traitées dans une prochaine section. Le gain en capital réalisé n est pas pleinement imposable. Seul 50 % du gain doit être ajouté au revenu du particulier et être imposé à son taux marginal d imposition. Par exemple, un particulier rachète en totalité un placement et obtient $. Le placement avait été acquis au coût de $ : Le gain en capital réalisé est de $, soit la différence entre le prix de vente de $ et le coût d acquisition de $. Étant donné que seul 50 % du gain en capital réalisé est imposable, notre particulier devra ajouter $ à ses revenus de l année. 1.5 Le revenu de source étrangère Tel que mentionné précédemment, le revenu d intérêt de source étrangère est soumis à la même règle d imposition que le revenu d intérêt de source canadienne. Le revenu de dividende de source étrangère entre aussi dans la catégorie des revenus imposés à 100 %. Aucune majoration ne doit être effectuée et aucun crédit d impôt pour dividende n est disponible pour le dividende de source étrangère. Le gain en capital de source étrangère conserve la même coloration que le gain en capital de source canadienne. Seul 50 % du gain de source étrangère doit être ajouté au revenu du particulier et être imposé à son taux marginal d imposition. 2 Diminuer le revenu de placement imposable Lorsque vient le moment d établir un portefeuille non enregistré, des stratégies peuvent être mises en place afin de maximiser le rendement net (rendement après impôt). Voici les trois stratégies les plus connues et utilisées afin de diminuer le revenu de placement imposable : 6

7 2.1 Les pertes en capital Il y a perte en capital lorsque le prix d acquisition, accru de toutes les dépenses relatives à l acquisition et à la disposition (les frais de rachat d un fonds, par exemple) excède le produit de la vente. Les pertes en capital diminuent le revenu imposable parce qu elles peuvent annuler du gain en capital réalisé sur d autres investissements. Étant donné que seul 50 % du gain en capital est imposable, seul 50 % de la perte réalisée est déductible. Reprenons l exemple précédent mais en inversant la situation : un particulier rachète en totalité un placement et obtient $. Le placement avait été acquis au coût de $ : La perte en capital réalisée est de $, soit la différence entre le coût d acquisition de $ et le prix de vente de $. Étant donné que seul 50 % de la perte en capital réalisée est déductible, notre particulier pourra annuler jusqu à $ de gain en capital d une autre provenance. Si sur une année fiscale donnée les pertes en capital sont plus élevées que le gain en capital (ou s il y a absence de gain en capital), le solde non utilisé n est pas perdu. Il est possible pour le contribuable d amender ses rapports d impôt antérieurs (jusqu à 3 années) ou de les conserver en réserve pour déduction future (sans délai de prescription). Les pertes en capital peuvent annuler du gain en capital seulement, du vivant du particulier. Au décès, s il reste un solde aux pertes en capital (après annulation du gain en capital), ce dernier peut être déduit de tout autre revenu de l année du décès ou de l année précédente. Toutefois, si un solde subsiste, ce dernier ne peut passer ni au conjoint, ni à la succession, ni aux bénéficiaires. Supposons qu au décès de notre particulier, la réserve de perte en capital est toujours de $. Cette dernière pourra annuler tout d abord du gain en capital. Si un solde subsiste, il pourra y avoir annulation de revenu de dividende, d intérêt et même de revenu d emploi. Toutefois, si les possibilités d annuler du revenu sont épuisées et qu il reste toujours un solde à la réserve de perte en capital, ce montant s éteint. Aucun transfert n est possible. 7

8 2.2 Le prêt levier Le recours au prêt levier est une stratégie de placement faisant valoir la possibilité de déduire les frais d intérêt. L objectif est de déduire les intérêts payés à titre de frais financiers dans les déclarations fiscales et d amplifier les gains si le taux de rendement réalisé sur les placements est supérieur au coût des fonds empruntés. L effet de levier ou le surinvestissement joue dans les deux sens, c est à dire qu il augmente le potentiel de gain tout autant que celui des pertes. Les risques associés à cette stratégie ont été plus d une fois élaborés, mais il est bien important de répéter que la qualification de votre client est l étape essentielle à effectuer avant de mettre en place un levier d investissement. Le traitement fiscal des intérêts est différent selon le palier de gouvernement. Tandis que le gouvernement fédéral permet de déduire les intérêts à l encontre de toute forme de revenus, le gouvernement québécois ne permet la déduction des intérêts qu à l encontre des revenus de placement. Tout comme les pertes en capital, si sur une année fiscale donnée les intérêts payés sont plus élevées que le revenu généré, le solde non utilisé n est pas perdu. Il est possible pour le contribuable d amender ses rapports d impôt antérieurs (jusqu à 3 années) ou de les conserver en réserve pour déduction future (sans délai de prescription, ou jusqu au décès). Illustrons l effet de levier et les avantages reliés par divers exemples : Tout d abord, l augmentation de la valeur du patrimoine que permet l utilisation d une telle stratégie : Montant initial du levier : $ Amortissement : 20 ans Taux d intérêt sur emprunt : 7,25 % Rendement sur investissement : 7,25 % Portion imposable du rendement : 40 % Taux marginal d imposition : 45 % Remboursement mensuel des intérêts sur l emprunt : 302,08 $ Solde accumulé après 20 ans : ,07 $ Remboursement du prêt : ( $) Solde net du placement : ,07 $ 8

9 Pour obtenir la même valeur de portefeuille en fonction d un rendement de 7,25 %, il faudrait épargner mensuellement 418,97 $. À l opposé, l épargnant qui déposerait l équivalent du remboursement mensuel des intérêts sur le prêt, soit 302,08 $, par mois pendant 20 ans accumulerait un portefeuille d une valeur de $ (rendement de 7,25 %). Voyons maintenant l économie fiscale réalisée : Année Solde en début d'année Revenu brut (7,25 %) Solde en fin d'année Solde du prêt en début d'année Coûts d intérêts (7,25 %) Remb. brut (annuel) ,00 $ 3 625,00 $ ,00 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,00 $ 3 887,81 $ ,81 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,81 $ 4 169,68 $ ,49 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,49 $ 4 471,98 $ ,47 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,47 $ 4 796,20 $ ,67 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,67 $ 5 143,92 $ ,59 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,59 $ 5 516,86 $ ,45 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,45 $ 5 916,83 $ ,28 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,28 $ 6 345,80 $ ,08 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,08 $ 6 805,87 $ ,96 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,96 $ 7 299,30 $ ,25 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,25 $ 7 828,50 $ ,75 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,75 $ $ ,81 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,81 $ 9 004,78 $ ,59 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,59 $ 9 657,62 $ ,21 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,21 $ ,80 $ ,01 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,01 $ ,74 $ ,75 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,75 $ ,12 $ ,87 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,87 $ ,90 $ ,77 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ ,77 $ ,30 $ ,07 $ ,00 $ 3 625,00 $ 3 625,00 $ 9

10 Selon les revenus de placement et les coûts d intérêt détaillés dans le tableau précédent, nous pouvons maintenant calculer l impact fiscal de l investissement avec effet de levier. Année Impôt à payer 1 Déduction fiscale 2 Impact fiscal net 1 652,50 $ 1 631,25 $ 978,75 $ 2 699,81 $ 1 631,25 $ 931,44 $ 3 750,54 $ 1 631,25 $ 880,71 $ 4 804,96 $ 1 631,25 $ 826,29 $ 5 863,32 $ 1 631,25 $ 767,93 $ 6 925,91 $ 1 631,25 $ 705,34 $ 7 993,03 $ 1 631,25 $ 638,22 $ ,03 $ 1 631,25 $ 566,22 $ Solde d intérêts non déduits si revenus de placement d autres sources sont insuffisants (au Québec seulement) ,24 $ 1 631,25 $ 489,01 $ ,06 $ 1 631,25 $ 406,19 $ ,87 $ 1 631,25 $ 317,38 $ ,13 $ 1 631,25 $ 222,12 $ ,29 $ 1 631,25 $ 119,96 $ ,86 $ 1 631,25 $ 10,39 $ ,37 $ 1 631,25 $ 107,12 $ ,40 $ 1 631,25 $ 233,15 $ ,57 $ 1 631,25 $ 368,32 $ ,54 $ 1 631,25 $ 513,29 $ ,02 $ 1 631,25 $ 668,77 $ ,77 $ 1 631,25 $ 835,52 $ 1 L impôt à payer correspond à la portion imposable du rendement réalisé sur l investissement multiplié par le taux marginal d imposition du client. (Exemple de l an 1 : 3 625,00 $ x 40 % * 45 % = 652,50 $) 10

11 2 La déduction fiscale correspond à l intérêt payé sur l emprunt multiplié par le taux marginal d imposition du client (3 625,00 $ x 45 % = 1 631,25 $). 2.3 Les honoraires de gestion de portefeuille Tout d abord, il ne faut pas confondre avec les frais de gestion des fonds de placement. Ces derniers étant prélevés à même l actif du fonds, aucune déduction n est possible. Toutefois, les particuliers bien nantis ont accès à des services de gestion de portefeuille haut de gamme, communément appelés Gestion privée de placement/portefeuille. Dans ce type d investissement, il est alors question d honoraires de gestion de portefeuille et non de frais de gestion. Ces derniers étant prélevés à même le portefeuille du particulier, ils deviennent déductibles pour le particulier. Les mêmes règles de déduction que les intérêts d un levier financier s appliquent, soit à l encontre de toute forme de revenu au fédéral et à l encontre du revenu de placement seulement au Québec. 3 L Imposition par type de contrat 3.1 Le contrat non enregistré Ce type de contrat n étant pas un abri fiscal, les formes d imposition décrites jusqu à maintenant s appliquent. 3.2 Le contrat enregistré Toute somme investie dans un contrat enregistré (REER/CRI/RERI/FERR/FRV/FRVR) n est assujetti à aucune forme d imposition. Ce sont les rachats effectués dans ces types de contrat qui sont imposables. L imposition devient sous forme de revenu, sans égard à la source du revenu qui est racheté. 11

12 3.3 Le Régime Enregistré d Épargne Études (REEE) Tout comme les autres formes de contrats enregistrés, le REEE est un abri fiscal. Ce ne sera qu au moment des rachats qu il y aura imposition. La particularité du REEE est que ce n est pas nécessairement le souscripteur qui s impose, il est possible que ce soit le bénéficiaire (l étudiant) qui aura à s imposer sur la valeur du montant racheté. En effet, si les rachats sont faits sous forme de Paiement d Aide aux Études (PAE), ce sera l étudiant qui s imposera pour les montants reçus. Le PAE est composé des revenus de placement générés et des différentes subventions reçues. Par contre, si les rachats sont faits sous forme de Paiement de Revenus Accumulés (PRA) ou par fermeture du régime, ce sera le souscripteur qui devra s imposer. Le PRA est composé des revenus de placement générés seulement. L imposition est sous forme de revenu, sans égard à la source du revenu qui est racheté. De plus, il y aura une imposition additionnelle de 20 % lors de PRA. Finalement, les sommes cotisées au REEE reviennent au souscripteur, sans aucune imposition. 4 L Imposition en fonds de placement Que ce soit un contrat de fonds distinct ou un contrat de fonds mutuel, les règles d imposition sont les mêmes. Tout d abord, le particulier doit s imposer annuellement sur les revenus générés par le fonds. Ces derniers sont comptabilisés par la Compagnie et recensés sur un feuillet fiscal. Par la suite, si le particulier procède au rachat en totalité ou en partie de son fonds de placement, la fluctuation marchande devient imposable pour l investisseur (ou déductible). ***L imposition des fonds distincts et des fonds mutuels est traité en profondeur dans le Q IA «Comparaison de la fiscalité des fonds distincts par rapport à celle des fonds mutuels*** 4.1 Les fonds de placement et le revenu d intérêt Le revenu d intérêt est une source de revenu généré par tous les fonds, si ce n est que par la portion de liquidités qui doit y être maintenue. Toutefois, on peut dire qu il s agit d une source de revenu générée principalement par les fonds de revenus. 12

13 4.2 Les fonds de placement et le revenu de dividende Les fonds d actions sont les fonds offrant cette source de revenu. Qu il s agisse de dividende déterminé ou non déterminé, la Compagnie s assure de recenser sur le feuillet fiscal les différents dividendes versés par les fonds d action. 4.3 Les fonds de placement et le gain en capital Les fonds d obligations et les fonds d action sont les deux catégories de fonds susceptibles de générer du gain en capital. Le gain en capital réalisé dans un fonds provient des transactions effectuées par le gestionnaire du fonds, soit par le roulement des titres contenus dans le fonds, ou par des événements précis, tels que des fusions d entreprise. 4.4 Les fonds de placement et le revenu de source étrangère Les fonds d obligations étrangères et les fonds d actions mondiaux sont les deux catégories de fonds susceptibles de verser du revenu de source étrangère. Finalement, les fonds diversifiés (ou équilibrés) génèrent toutes les catégories de revenus mentionnés précédemment. 5 La fiscalité lors d une dissolution d union Le traitement fiscal lors d une dissolution d union est fort différent selon que les particuliers étaient au préalable mariés ou conjoint de fait. Les règles de dissolution d union sont établies, au Québec, par le Code civil et ce dernier ne reconnaît pas le conjoint de fait. 13

14 5.1 Le divorce Le plus simple est de débuter par les contrats enregistrés d épargne retraite. Ces derniers sont assujettis aux règles du patrimoine familial. S il doit y avoir transfert de solde d un conjoint à l autre, aucun impact fiscal n y sera relié. L épargne non enregistrée et/ou le CELI n est pas à partager selon les règles du patrimoine familial. Toutefois, selon le régime matrimonial, un partage peut avoir lieu. Si le régime matrimonial est celui de la séparation de biens, aucun partage ne sera effectué. Par contre, si le régime matrimonial est celui de la société d acquêts, un partage pourrait avoir lieu. Tout comme pour l épargne enregistrée, s il doit y avoir un transfert de solde d un conjoint à l autre, aucun impact fiscal n y est relié. Il est possible de transféré au coût de base rajusté, pour les épargnes non enregistrée, évitant ainsi une disposition et les impôts reliés. 5.2 Les conjoints de fait Tel que mentionné précédemment, la dissolution d union est régie, au Québec, par le Code civil, et ce dernier ne reconnaît pas les conjoints de fait. Aucun transfert de solde ne sera donc fait, à moins de l existence d une convention entre conjoints de fait. 5.3 Le décès Au premier décès, le roulement des épargnes est possible au conjoint, sans impact fiscal. En l absence de conjoint, il est possible de rouler l épargne enregistrée aux enfants mineurs, en autant que les sommes soient converties en une rente certaine, jusqu au 18 ème anniversaire de naissance des enfants. Toutefois, il est possible de rouler l épargne non enregistrée au conjoint seulement. En l absence de conjoint, il y aura disposition des épargnes et l imposition reliée. Contrairement au divorce, la définition de conjoint est selon la législation fiscale, qui reconnait le conjoint de fait et le conjoint de même sexe. 14

LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT

LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes caractéristiques du CELI; De maîtriser les différences entre une contribution au REER ou au CELI;

Plus en détail

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014 Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité 1 Bilan Budget Sources de revenus à la retraite Revenus de sources publiques Revenus de sources privées Revenus

Plus en détail

Tableau Comparatif CELI ET REER

Tableau Comparatif CELI ET REER Tableau Comparatif CELI ET REER Y a-t-il un âge minimal pour ouvrir un compte ou un régime? Il faut avoir 18 ans. (La législation sur l âge de la majorité peut s appliquer à certains placements.) Il n

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Pour un avenir de classe Conçu pour vous aider à financer des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, le REEE vous donne

Plus en détail

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistréss de revenu de retraite La plupart des Canadiens connaissent le régime enregistré d épargne-retraite (REER). Ils sont nombreux à s en servir pendant

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Table des schémas et tableaux...xxv. Liste des sigles et acronymes... xxvii. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1

Table des schémas et tableaux...xxv. Liste des sigles et acronymes... xxvii. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1 Table des matières xv Table des matières Table des schémas et tableaux...xxv Liste des sigles et acronymes... xxvii Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1 1. Le cadre fiscal canadien et

Plus en détail

Compte d épargne libre d impôt (CELI)

Compte d épargne libre d impôt (CELI) Compte d épargne libre d impôt (CELI) MD Marque déposée de L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Les polices sont établies par L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Compte d'épargne libre d'impôt «Les Canadiens

Plus en détail

Table des matières. Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE

Table des matières. Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE 1.1 Résidence et assises juridiques de l impôt (Q)...................... 1 1.2 Textes fiscaux

Plus en détail

1.6 Responsabilité des fiduciaires et des représentants successoraux... 4 1.7 Certificats de décharge... 5

1.6 Responsabilité des fiduciaires et des représentants successoraux... 4 1.7 Certificats de décharge... 5 TABLE DES MATIÈRES Remerciements...iii Chapitre 1 Exigences de déclaration et administration 1.1 Qui doit produire une déclaration?... 1 1.2 Où faut-il envoyer la déclaration?... 2 1.3 Comment produire...

Plus en détail

Incorporation de ma pratique

Incorporation de ma pratique Incorporation de ma pratique Sujet Incorporation : mythe ou réalité Avantages et désavantages Salaire ou dividende Taux d impôts des particuliers et des compagnies RRQ dans le contexte de l incorporation

Plus en détail

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Novembre 2007 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Les avantages du CELI Franklin Templeton

Les avantages du CELI Franklin Templeton INVESTIR SANS JAMAIS PAYER D IMPÔTS Qu est-ce que le CELI? Le compte d épargne libre d impôts (CELI), qui sera ouvert au public à compter du 2 janvier 2009, est un nouveau type de compte d épargne enregistré

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

GUIDE DES PLACEMENTS FISCALEMENT EFFICIENTS

GUIDE DES PLACEMENTS FISCALEMENT EFFICIENTS VIE IMPOSITION VOLATILITE REVENU EROSION GUIDE DES PLACEMENTS FISCALEMENT EFFICIENTS FONDS CONSTITUÉS EN SOCIÉTÉ ACTIONS DE SÉRIE T L efficience fiscale revêt une importance particulière pour ceux et celles

Plus en détail

Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85)

Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85) Régimes fiscaux Impôt sur le revenu Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85) Michel Maher Copyright Université Ottawa, 2007 Touts droits réservés pour tous pays. Toute traduction ou reproduction sous

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-119

BULLETIN FISCAL 2011-119 BULLETIN FISCAL 2011-119 Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Lors de l achat d une résidence, plusieurs personnes ont emprunté de leur REER par le biais du Régime d accession à la propriété. Toutefois,

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

SECTION 1 PRÉPARATION À L EFC

SECTION 1 PRÉPARATION À L EFC PRÉFACE... vii LISTE DES ABRÉVIATIONS... ix SECTION 1 PRÉPARATION À L EFC...1 1.1 LA GRILLE DE COMPÉTENCES SECTION FISCALITÉ : VUE D ENSEMBLE...1 1.2 EXEMPLE DE CONNAISSANCES ATTENDUES À CHAQUE NIVEAU

Plus en détail

BARÈME DE COMMISSIONS DE L EMPIRE VIE

BARÈME DE COMMISSIONS DE L EMPIRE VIE BARÈME DE COMMISSIONS DE L EMPIRE VIE TABLE DES MATIÈRES Information générale...2 Sommaire des commissions...4 Contrats d assurance vie individuelle...6 Trilogie...6 Prime cible...6 Prime excédentaire...6

Plus en détail

Qu est-ce que l effet de levier?

Qu est-ce que l effet de levier? EMPRUNTER POUR INVESTIR : CE N EST PAS POUR TOUT LE MONDE Qu est-ce que l effet de levier? L effet de levier consiste à investir en empruntant une partie ou la totalité des sommes. De cette façon, vous

Plus en détail

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Publiées par le ministre des Finances l honorable William Francis Morneau, c.p., député Décembre 2015 Préface Les présentes notes explicatives

Plus en détail

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE...

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... INTRODUCTION MODULE I HISTORIQUE 2 RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 2 3 HISTORIQUE QUÉBÉCOIS... 3 4 LA LOI 188 ET LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 4 4.1 Objectifs de la loi... 4 4.2 Le

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2012

Bulletin fiscal. Novembre 2012 Bulletin fiscal Novembre 2012 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l

Plus en détail

Les rachats de service

Les rachats de service Les rachats de service Table des matières 3 3 5 7 8 9 10 11 12 13 Qu est-ce qu une proposition de rachat? Avez-vous vraiment besoin de racheter du service? Est-ce financièrement avantageux pour vous d

Plus en détail

Les comptes d épargne libre d impôt. Une nouvelle façon d épargner

Les comptes d épargne libre d impôt. Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Définition du CELI Un compte où le revenu de placement n est pas imposable Un niveau de cotisation annuelle maximal de 5 000 $ Les montants

Plus en détail

Régime de retraite des chargés de cours Comment et pourquoi y contribuer?

Régime de retraite des chargés de cours Comment et pourquoi y contribuer? Régime de retraite des chargés de cours Comment et pourquoi y contribuer? Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec (RRCCUQ)

Plus en détail

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec Édition 2015-2016 Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés

Plus en détail

Le Régime de retraite assurée d entreprise. Parce que les entreprises prospères ont besoin d une sécurité et d un revenu

Le Régime de retraite assurée d entreprise. Parce que les entreprises prospères ont besoin d une sécurité et d un revenu Le Régime de retraite assurée d entreprise Parce que les entreprises prospères ont besoin d une sécurité et d un revenu L opportunité Des propriétaires d entreprise qui ont besoin d assurance pour les

Plus en détail

Fiducies familiales et stratégies de gel ou de dégel successoral dans un marché à la baisse. Par M. Éric Julien, LL.B, LL.M.Fisc.

Fiducies familiales et stratégies de gel ou de dégel successoral dans un marché à la baisse. Par M. Éric Julien, LL.B, LL.M.Fisc. Fiducies familiales et stratégies de gel ou de dégel successoral dans un marché à la baisse Par M. Éric Julien, LL.B, LL.M.Fisc. 514-858-3329 Plan de la présentation 2 Discussion sur les caractéristiques

Plus en détail

Efficience de l actif de l entreprise

Efficience de l actif de l entreprise Solutions d assurance-vie Efficience de l actif de l entreprise Gérer. Profiter. Préserver. Une solution intelligente pour les professionnels : l assurance-vie permanente, un actif unique pouvant offrir

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1. 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1. 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8 TABLE DES MATIÈRES Paragraphe 1. INTRODUCTION...1 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8 3. REVENU OU PERTE PROVENANT D UNE ENTREPRISE OU D UN BIEN ET AUTRES REVENUS ET

Plus en détail

T R AT É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É

T R AT É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É Service Fiscalité et SFR Retraite STRATÉGIES PLACEMENTS ET FISCALITÉ 17 PROFITER AU MAXIMUM DE VOTRE CELI LOUISE GUTHRIE B. Math, FLMI, ACS, CAM, CFP, EPC, FDS Vice-présidente adjointe Service Fiscalité

Plus en détail

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 9. REEE Plus seulement pour les enfants

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 9. REEE Plus seulement pour les enfants SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 9 REEE Plus seulement pour les enfants Pour la majorité des gens, un régime enregistré d épargne-études (REEE)

Plus en détail

Le Régime de transfert des actifs d entreprise

Le Régime de transfert des actifs d entreprise Le Régime de transfert des actifs d entreprise Si quelqu un doit profiter du travail acharné de votre client, ce devrait être sa famille, n est-ce pas? Marché cible Le propriétaire d une compagnie privée

Plus en détail

Fractionnement du revenu. Les faits

Fractionnement du revenu. Les faits Fractionnement du revenu Les faits Le fractionnement du revenu sert à réduire le fardeau fiscal d une famille. Une personne imposée à un taux élevé transfère une partie de son revenu à un autre membre

Plus en détail

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables Table des matières Introduction... 3 Revenu pleinement imposable et revenu de placement

Plus en détail

Notes / Instructions aux répondants

Notes / Instructions aux répondants Division de la statistique du revenu Section des enquêtes sur les pensions et le patrimoine Recensement des caisses de retraite en fiducie 2012 Notes / Instructions aux répondants Retour du questionnaire

Plus en détail

Le traitement fiscal des fonds communs de placement pour les particuliers

Le traitement fiscal des fonds communs de placement pour les particuliers C Le traitement fiscal des fonds communs de placement pour les particuliers e feuillet de renseignement porte sur le traitement fiscal des revenus reçus de fonds communs de placement canadiens. Il explique

Plus en détail

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 11 Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre De nombreux propriétaires d entreprise ont accumulé des sommes

Plus en détail

Cotisations Volontaires

Cotisations Volontaires Cotisations Volontaires Document d information à l intention des participants Direction du Régime de retraite des chargés de cours printemps 2011 Introduction Le Régime de retraite des chargés de cours

Plus en détail

2014 Renseignements sur l impôt et les gains en capital

2014 Renseignements sur l impôt et les gains en capital 2014 Renseignements sur l impôt et les gains en capital VOS FONDS COMMUNS DE PLACEMENT SPC La présente brochure renferme des renseignements fi scaux afférents à vos investissements et gains en capital

Plus en détail

Caractéristiques et Règlement du Régime

Caractéristiques et Règlement du Régime Caractéristiques et Règlement du Régime En tout temps, les dispositions du Régime ainsi que celles de la Loi ont préséance sur toute information contenue dans le présent document. Il vous est possible

Plus en détail

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ QUELS SONT LES AVANTAGES DU REEI? En cotisant à un REEI ouvert pour vous-même ou pour un proche

Plus en détail

LES VALEURS MOBILIERES LA FISCALITE DES PLACEMENTS A LONG TERME

LES VALEURS MOBILIERES LA FISCALITE DES PLACEMENTS A LONG TERME LES VALEURS MOBILIERES LA FISCALITE DES PLACEMENTS A LONG TERME Une note de Riviera Family Office Mise à jour : juillet 2004 Les principaux avantages fiscaux des valeurs mobilières Aucune imposition sous

Plus en détail

Les fonds en catégorie de société de Manuvie : des solutions de placement fiscalement avantageuses pour les épargnants

Les fonds en catégorie de société de Manuvie : des solutions de placement fiscalement avantageuses pour les épargnants Les fonds en catégorie de société de Manuvie : des solutions de placement fiscalement avantageuses pour les épargnants Les fonds de placement structurés en catégorie de société offrent de multiples avantages

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013 BULLETIN FISCAL 2013-131 Novembre 2013 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE PLACEMENT Emprunter à la banque afin d investir plus de fonds et d améliorer ses gains peut être attrayant pour plusieurs investisseurs,

Plus en détail

Comment tirer le maximum de votre CELI

Comment tirer le maximum de votre CELI Comment tirer le maximum de votre CELI STRATÉgie placements et fiscalité n o 17 Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) est un excellent instrument d épargne, mais il faut savoir dans quelles circonstances

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ)

FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) QUESTIONS FRÉQUENTES SECTION 1 : Général 1.1 Qu'est-ce que le RIC? 1.2 Qui peut souscrire au RIC? 1.3 Quel est le montant minimum d'une souscription? 1.4 Peut-on souscrire tout

Plus en détail

DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT

DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT TP-1016 2001-02 DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT Ce formulaire s adresse à tout particulier qui demande au ministère du Revenu d autoriser son employeur (ou le payeur) à réduire sa retenue d

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant 03 Pour un avenir de classe Permettre à un jeune d obtenir une éducation de qualité, qu il s agisse d études universitaires, collégiales

Plus en détail

Le compte d épargne libre d impôt Essentiel pour atteindre vos objectifs financiers

Le compte d épargne libre d impôt Essentiel pour atteindre vos objectifs financiers Le compte d épargne libre d impôt Essentiel pour atteindre vos objectifs financiers L abri fiscal le plus souple qui soit Pour la retraite ou bien avant. Le compte d épargne libre d impôt, ou CELI, est

Plus en détail

Revenus de retraite. Produits de décaissement Rentes, FERR et FRV

Revenus de retraite. Produits de décaissement Rentes, FERR et FRV Revenus de retraite Produits de décaissement Rentes, FERR et FRV Produits de décaissement Profiter pleinement de votre nouveau mode de vie sans inquiétude financière Depuis des années, vous épargnez pour

Plus en détail

FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer

FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer SOYEZ MAÎTRE DE VOTRE RETRAITE FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer Nous comprenons que la retraite n est pas qu une question d argent. Il est important de réfléchir aux aspects tant financiers

Plus en détail

Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux. Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc.

Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux. Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc. Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc. L arrivée de 2012 nous apporte plusieurs ajustements de taux aux fins fiscales. Voici les principaux ajustements à

Plus en détail

FORME JURIDIQUE DE L ENTREPRISE

FORME JURIDIQUE DE L ENTREPRISE FORME JURIDIQUE DE L LE CHOIX DE LA FORME JURIDIQUE DE L Démarche à effectuer Exploitation de par l entrepreneur sous ses noms et prénoms complets Aucune démarche particulière Exploitation de par l entrepreneur

Plus en détail

Comment tirer le maximum de votre CELI

Comment tirer le maximum de votre CELI SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 17 Comment tirer le maximum de votre CELI Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) peut être un excellent

Plus en détail

FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) COLLECTIF POUR LE PERSONNEL ENSEIGNANT ET LE PERSONNEL ADMINISTRATIF ET DE SOUTIEN DE MCGILL

FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) COLLECTIF POUR LE PERSONNEL ENSEIGNANT ET LE PERSONNEL ADMINISTRATIF ET DE SOUTIEN DE MCGILL FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) COLLECTIF POUR LE PERSONNEL ENSEIGNANT ET LE PERSONNEL ADMINISTRATIF ET DE SOUTIEN DE MCGILL MON FRV/FRR COLLECTIF EN BREF À la date de votre départ à la retraite ou de votre

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

Dossier pour réunion 6 avril 2007

Dossier pour réunion 6 avril 2007 Définition / objectif Option Capital / Rente Option Rente Produit de retraite de type «rente différée» à échéance 65 ans, Adhésion facultative 2 options à la souscription du contrat Option capital/rente

Plus en détail

Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille

Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille Les Canadiens sont des gens généreux. Chaque année, ils sont des milliers à soutenir les causes qui leur tiennent

Plus en détail

Le compte d épargne libre d impôt proposé dans le budget

Le compte d épargne libre d impôt proposé dans le budget Le compte d épargne libre d impôt proposé dans le budget Parmi les promesses électorales faites en 2006 par les Conservateurs figurait l élimination de l impôt sur les gains en capital à condition que

Plus en détail

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers But de la présentation Cette présentation s adresse à vous si vous avez quitté un pays, ou une province ou un territoire du Canada, pour venir vous établir

Plus en détail

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES Table des matières. les frais d études EN 2030, UNE RÉALITÉ FRAPPANTE 2 2. Des subventions attrayantes canadienne pour l épargne-études (SCEE) 4 Bon d études canadien

Plus en détail

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt Introduction des comptes d épargne libre d impôt Comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt ont été introduits par le gouvernement fédéral dans le

Plus en détail

Gestion d actifs. privée

Gestion d actifs. privée Gestion d actifs privée Avantages Diversification à divers paliers : Mandats : plus de 30 mandats de placement Gestionnaires : 9 équipes distinctes de gestion de portefeuille Catégories d actif : 8 catégories

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers du premier exercice de neuf mois Accompagnés du rapport des vérificateurs

Plus en détail

É T A T S F I N A N C I E R S pour le RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES FONDS NON PUBLICS DES FORCES CANADIENNES pour l année prenant fin le 31

É T A T S F I N A N C I E R S pour le RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES FONDS NON PUBLICS DES FORCES CANADIENNES pour l année prenant fin le 31 É T A T S F I N A N C I E R S pour le RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES FONDS NON PUBLICS DES FORCES CANADIENNES pour l année prenant fin le 31 DÉCEMBRE 2009 RAPPORT DES VÉRIFICATEURS Au président et

Plus en détail

Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité

Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité - 1 - Qu est-ce que les Fonds de catégorie de société Concept éprouvé: Fonds de catégorie de société créée en 1987 42 choix de part de Fonds

Plus en détail

Retirer des fonds d un régime immobilisé

Retirer des fonds d un régime immobilisé Retirer des fonds d un régime immobilisé S T R A T É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É N o 5 Les fonds de pension constituent une source importante de revenu de retraite, mais les restrictions

Plus en détail

Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux?

Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux? 1 Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux? Présenté par France Gagnon, CPA, CA, M.FISC. Le 26 novembre 2014 Agenda Introduction Qu en est il du REÉR? Taux d

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES

Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES OBJECTIFS : cette leçon vise à rendre l auditeur capable de : identifier les principales dépenses donnant droit à réduction

Plus en détail

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier : une vision à modifier Prenons un pas de recul sur le but des mécanismes de retraite; Le besoin des gens: Besoins financiers pour arrêter de travailler à un certain âge; Ce besoin sera différent si :

Plus en détail

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 :

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : I.S.F. Patrimoine taxable Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : Vous êtes redevable de l ISF si votre patrimoine net taxable excède 1,3 million au 1 er janvier

Plus en détail

Formation continue des conseillers

Formation continue des conseillers Connaissance formation continue éducation en ligne perception participation Le placement protégé pour particuliers Une solution efficace sur le plan fiscal qui fait appel à l assurance-vie exonérée pour

Plus en détail

Dix astuces sur les REER

Dix astuces sur les REER PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE Dix astuces sur les REER Janvier 2016 Un REER vous permet d épargner une partie de vos revenus en prévision de votre retraite. Les montants cotisés à un REER et les

Plus en détail

Fiche d infos financières assurance vie

Fiche d infos financières assurance vie Fiche d infos financières assurance vie Assurance solde restant dû sur une tête 1 Type d assurance vie Garanties Groupe-cible Assurance décès (branche 21) avec rendement garanti par Argenta Assurances

Plus en détail

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Le gouvernement du Canada a annoncé la création du compte d épargne libre d impôt (CELI) à l occasion de son budget de 2008, puis a procédé à son

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap

Pour les Canadiens atteints d un handicap BMO Fonds d investissement Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Le REEI met à la disposition des personnes handicapées un instrument d épargne et de placement

Plus en détail

Les comptes d épargne libre d impôt Un excellent incitatif pour épargner

Les comptes d épargne libre d impôt Un excellent incitatif pour épargner Les comptes d épargne libre d impôt Un excellent incitatif pour épargner Discours du budget 2008 De quoi s agit-il? Un compte où les cotisations sont versées en dollars après impôt et les retraits sont

Plus en détail

Rachat de l année de vos 24 ans dans le Régime de rentes du Mouvement Desjardins (RRMD)

Rachat de l année de vos 24 ans dans le Régime de rentes du Mouvement Desjardins (RRMD) Novembre 2005 Rachat de l année de vos 24 ans dans le Régime de rentes du Mouvement Desjardins (RRMD) (Mise à jour du Communiqué de 1998) À qui s'adresse le rachat? Le rachat ne s'adresse pas à tous les

Plus en détail

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Vous cherchez à augmenter votre pouvoir d achat en réduisant vos impôts... Le système fiscal luxembourgeois vous

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI)

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 1 Découvrez les avantages du REEI Le régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) offre

Plus en détail

Bulletin fiscal. Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE

Bulletin fiscal. Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Bulletin fiscal Mai 2011 EMPRUNT D UN REER HYPOTHÈQUE Lors de l achat d une résidence, plusieurs personnes ont emprunté de leur REER par le biais du Régime d accession à la propriété. Toutefois, peu de

Plus en détail

Fiche d informations financières assurance vie. Argenta-Flexx 1

Fiche d informations financières assurance vie. Argenta-Flexx 1 Fiche d informations financières assurance vie Argenta-Flexx 1 Type d assurance vie Assurance vie (branche 21) avec rendement garanti par Argenta Assurances SA (dénommée ci-après l Assureur ). Depuis le

Plus en détail

États financiers pour le RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES FONDS NON PUBLICS DES FORCES CANADIENNES Au 31 décembre 2008

États financiers pour le RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES FONDS NON PUBLICS DES FORCES CANADIENNES Au 31 décembre 2008 États financiers pour le RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES FONDS NON PUBLICS DES FORCES CANADIENNES Au 31 décembre 2008 RAPPORTS DES VÉRIFICATEURS Au président et aux membres du comité du Régime de retraite

Plus en détail

Réduire le fardeau fiscal familial par le fractionnement du revenu au moyen d un prêt

Réduire le fardeau fiscal familial par le fractionnement du revenu au moyen d un prêt SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N o 6 Réduire le fardeau fiscal familial par le fractionnement du revenu au moyen d un prêt Les stratégies de

Plus en détail

Module 5 - L épargne Document 5-7

Module 5 - L épargne Document 5-7 Document 5-7 Outils d épargne (notions détaillées) Compte d épargne à intérêt élevé Il s agit d un type de compte de dépôt, sur lequel la banque vous verse un intérêt. Ce taux d intérêt, qui est variable,

Plus en détail

LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION

LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION MC Retraiteréfléchie PRÉSERVATION DU CAPITAL FISCALEMENT AVANTAGEUSE LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION Le fractionnement du revenu de pension constitue l une des modifications les plus importantes

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion EssentIA REER collectif Rencontre d adhésion Ordre du jour Introduction Caractéristiques de votre régime Planifiez votre retraite en deux temps, trois mouvements! Étape 1 : Fixez-vous un objectif de retraite

Plus en détail

16 Solut!ons pour planifier vos finances

16 Solut!ons pour planifier vos finances Quelles options s offrent à vous en cette saison des REER? 16 Solut!ons pour planifier vos finances Coup d œil sur les fonds communs et les fonds distincts Vous savez sûrement que vous devriez cotiser

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU CALCULATEUR DES SOMMES RÉCUPÉRABLES

GUIDE D UTILISATION DU CALCULATEUR DES SOMMES RÉCUPÉRABLES GUIDE D UTILISATION DU CALCULATEUR DES SOMMES RÉCUPÉRABLES Table des matières Introduction...................................................... 3 Revenu pleinement imposable et revenu de placement Revenu

Plus en détail

Jamie Golombek Budget fédéral de 2013

Jamie Golombek Budget fédéral de 2013 Le 22 mars 2013 Jamie Golombek Directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale Gestion privée de patrimoine CIBC Jamie.Golombek@cibc.com Le budget fédéral du 21 mars 2013 a introduit plusieurs

Plus en détail

VIVRE AVEC CONFIANCE.

VIVRE AVEC CONFIANCE. VIVRE AVEC CONFIANCE. Pour mieux vous démontrer le rôle de l assurance-vie au sein de cette stratégie, nous utiliserons des illustrations comportant les éléments suivants : une compagnie (OPCO), une société

Plus en détail

Plan d'epargne Retraite Populaire

Plan d'epargne Retraite Populaire Plan d'epargne Retraite Populaire Préparez votre retraite en bénéficiant d une fiscalité avantageuse (1) grâce au Plan d Épargne Retraite Populaire. EN BREF Le Plan d Épargne Retraite Populaire est un

Plus en détail

Régime de retraite individuel

Régime de retraite individuel Régime de retraite individuel Préparée pour : 30 mars, 2010 Madame Hélène Vestie François Forget Directeur administratif Stratégie financière Impact inc. 485, rue McGill bureau 400 Montréal, Québec Téléphone

Plus en détail