Incluant l analyse du patrimoine. Description du rapport (Couple seulement)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Incluant l analyse du patrimoine. Description du rapport (Couple seulement)"

Transcription

1 Incluant l analyse du patrimoine Description du rapport (Couple seulement) Révisé le 25 mai 2011

2 Table des matières 1. Introduction Le rapport PRO et Patrimoine : outil privilégié de communication avec le client Contenu du rapport PRO Sommaire de l étude de cas Sections du rapport Page couverture Introduction Table des matières Sommaire de la situation actuelle État de la valeur nette Calcul du niveau de vie actuel Objectif de niveau de vie à la retraite Graphiques Simulation du niveau de vie à la retraite, situation actuelle Simulation du bilan pour le couple, situation actuelle Simulation du patrimoine familial, situation actuelle Optimisations et commentaires Simulation du niveau de vie à la retraite, scénario optimisé Simulation du bilan pour le couple, situation actuelle Simulation du patrimoine familiale, scénario optimisé Tableaux (scénario optimisé) Projection des revenus Prestations gouvernementales Simulation de votre portefeuille enregistré (REER/FERR) Simulation de votre portefeuille non enregistré Simulation du CELI Régime de pension à cotisations déterminées, CRI, FRV Simulation de la société de portefeuille Assurances Bilan de fin d année Patrimoine Mai 2011 Page 2 de 48

3 1. Introduction 1.1 Le rapport PRO et Patrimoine : outil privilégié de communication avec le client Dans le document intitulé «Guide de l utilisateur», nous avons décrit le mode de fonctionnement de l application en plus de définir chacun des champs apparaissant dans les sept écrans de saisie des données. Le Programme de retraite optimisé incluant le Patrimoine (PRO et Patrimoine) utilise une méthode unique permettant d améliorer la situation actuelle du client. À l aide d une série d optimisations automatisées, il est possible de visualiser à l écran les bienfaits des stratégies proposées qui deviennent le scénario optimisé. Une fois les renseignements consignés dans l application, vous êtes en mesure de produire un rapport qui deviendra votre outil privilégié de communication avec vos clients. L objectif de ce document est de décrire tous les aspects du rapport PRO et Patrimoine. 1.2 Contenu du rapport PRO Lorsque vous arrivez au terme de la saisie des données, il est temps d analyser les résultats de la situation actuelle des clients. Pour ce faire, il faut activer le bouton «Résultats» qui se trouve dans la barre de menu de l application PRO et Patrimoine. Une fois les calculs requis effectués, deux graphiques apparaîtront à l écran (onglet Détails retraite ainsi que dans l onglet Détails patrimoine), soit la situation actuelle du client et le scénario optimisé. Afin de produire le rapport, il faut cliquer sur l onglet Rapport, sélectionner les feuilles pertinentes et enfin demander le rapport 1. Le rapport PRO se divise en huit sections : - le sommaire de la situation actuelle; - l état de la valeur nette en date de la production du rapport; - le calcul du niveau de vie actuel; - le calcul du niveau de vie à la retraite; - la représentation graphique de la situation actuelle; - les optimisations et les commentaires; - la représentation graphique du scénario optimisé; - les différents tableaux du scénario optimisé. Bien entendu, le document comporte une page titre, une introduction ainsi qu une table des matières. 1- Le rapport analysé dans ce document est celui intitulé «couple seulement». Vous avez aussi la possibilité de produire un rapport dit «complet» dans lequel il y aura une section complète pour le client, une section complète pour le conjoint et enfin, une section complète pour le couple (graphiques et tableaux). Mai 2011 Page 3 de 48

4 1.3 Sommaire de l étude de cas Pour illustrer et expliquer le rapport produit par PRO et Patrimoine, un cas fictif a été créé dans l application. Afin de faciliter la compréhension du contenu du rapport, voici les résultats de la saisie des données. Informations générales Mai 2011 Page 4 de 48

5 Revenus Mai 2011 Page 5 de 48

6 Placements PRO Description du rapport (couple seulement) Mai 2011 Page 6 de 48

7 Immobilisations PRO Description du rapport (couple seulement) Mai 2011 Page 7 de 48

8 Passifs Style de vie Mai 2011 Page 8 de 48

9 Patrimoine PRO Description du rapport (couple seulement) Mai 2011 Page 9 de 48

10 Résultats Détails retraite Mai 2011 Page 10 de 48

11 Détails patrimoine PRO Description du rapport (couple seulement) Mai 2011 Page 11 de 48

12 Optimisations PRO Description du rapport (couple seulement) Maximiser l usage d un CELI Modifications au niveau de vie Mai 2011 Page 12 de 48

13 Fractionnement des revenus Optimisation du patrimoine Mai 2011 Page 13 de 48

14 2. Sections du rapport 2.1 Page couverture La page couverture comporte le nom commercial de l application, le nom des clients pour qui l analyse a été faite et les coordonnées du conseiller. Mai 2011 Page 14 de 48

15 2.2 Introduction La page suivante est l introduction au rapport. Ce court texte explique la méthode utilisée par PRO et Patrimoine et avertit le client que la simulation est le résultat de calculs mathématiques et ne représente pas une prédiction de leur avenir financier. Mai 2011 Page 15 de 48

16 2.3 Table des matières La table des matières indique le nom et le numéro des pages que vous avez choisi d inclure dans le rapport. Mai 2011 Page 16 de 48

17 2.4 Sommaire de la situation actuelle La fonction du sommaire de la situation actuelle est d organiser les renseignements personnels et financiers des clients sous forme de tableau facile à lire. On y trouve le nom et le prénom des clients ainsi que leur date de naissance et leur âge prévu à la retraite. Les renseignements financiers regroupent le revenu annuel actuel des clients ainsi que les cotisations ou dépôts aux différents comptes (non enregistrés et enregistrés). Le niveau de vie actuel est aussi indiqué, de même que le niveau de vie à la retraite. La dernière section dresse la liste des hypothèses de rendement pour les différents comptes (avant et à la retraite), l indice des prix à la consommation utilisé, de même que les hypothèses de croissance pour les revenus. Mai 2011 Page 17 de 48

18 2.5 État de la valeur nette L état de la valeur nette se veut un «portrait» des avoirs des clients à une date donnée. Si vous avez indiqué des acquisitions ou des ventes futures de certains éléments d actif énumérés dans l état de la valeur nette, ces dernières n y apparaîtront évidemment pas. La pertinence d une analyse de retraite repose sur la précision des données qui sont consignées dans l application. Il est relativement facile de vérifier le solde des comptes de placements des clients; cette tâche est un peu plus complexe lorsque vient le temps de déterminer la juste valeur marchande (JVM) des autres biens. Nous vous invitons à la prudence; vaut mieux adopter une approche conservatrice que trop enthousiaste. Mai 2011 Page 18 de 48

19 2.6 Calcul du niveau de vie actuel Ajout des revenus de placements pour déterminer le revenu imposable Soustraction des revenus de placements, parce que non utilisés pour maintenir le niveau de vie actuel Niveau de vie actuel Le niveau de vie actuel est au cœur de l analyse de retraite. Il s agit de déterminer le montant d argent avec lequel vos clients vivent actuellement. Ce calcul est critique, car il servira de base pour établir le niveau de vie à la retraite. Dans l exemple ci-dessus, on observe que le tableau est divisé en trois sections. D abord, on dresse la liste des revenus actuels des clients. Il peut s agir d un revenu d emploi (salaire); d un revenu net de location; d un dividende non déterminé (provenant d une société de portefeuille ou d une société privée autre que la société de portefeuille (GESCO); et des revenus de placements, par exemple. Puis, on en fait un premier total partiel. De ce total partiel, on soustrait les cotisations ou contributions aux différents régimes (gouvernementaux ou privés) qui n affectent pas le niveau de vie. En effet, les sommes qui sont destinées à un REER ne servent pas au niveau de vie actuel des clients. Le résultat de ce calcul est le revenu imposable des clients. À partir de ce chiffre, l application est en mesure de calculer le taux effectif d impôt des clients actuellement. La dernière section du tableau permet de faire des ajustements au niveau de vie actuel dans le cas où, par exemple, les clients déposent des sommes régulièrement dans leurs comptes de placements non enregistrés ou encore s ils n utilisent pas les revenus de placements pour maintenir leur niveau de vie actuel. Mai 2011 Page 19 de 48

20 2.7 Objectif de niveau de vie à la retraite Dépenses qui n auront plus cours à la retraite Niveau de vie à la retraite Niveau de vie à la retraite choisi par le client Objectif de niveau de vie à la retraite augmenté de l inflation Le niveau de vie à la retraite est une projection dans le temps du niveau de vie actuel. La logique de cette méthode repose sur la prémisse suivante : si le client est à l aise avec son niveau de vie actuel, donnons-nous comme objectif de protéger ce niveau de vie au moment de la retraite. Bien entendu, il se peut que des éléments particuliers viennent modifier le niveau de vie. Dans l exemple ci-dessus, on observe que les clients remboursent à même leur niveau de vie actuel un emprunt hypothécaire. Or, cette dette sera complètement remboursée au moment de la retraite. Il est logique de soustraire ce montant du niveau de vie actuel. Dans l éventualité où votre client a déjà une idée du niveau de vie qu il veut conserver à la retraite, il est possible de passer outre ce calcul. Si c est le cas, le montant choisi par le client s affichera sur une autre ligne. Le montant qui aura été saisi dans le questionnaire sera également augmenté de l inflation. Mai 2011 Page 20 de 48

21 3. Graphiques PRO Description du rapport (couple seulement) 3.1 Simulation du niveau de vie à la retraite, situation actuelle Simulation du décès du client à l âge de 88 ans (espérance de vie : âge 81 ans = 7 ans) Ce graphique représente le niveau de vie estimé du couple (ligne verte), mis en relation avec le niveau de vie désiré du couple ou objectif (ligne rouge). C est une projection dans le temps des renseignements qui ont été saisis dans l application. En dessous du graphique, il y a deux échelles graduées qui représentent respectivement l âge du client et l âge du conjoint. Ici, on observe une différence d âge de 1 an. Les autres éléments du graphique sont l âge du client à la retraite (carré noir), l âge du conjoint à la retraite (triangle mauve), l espérance de vie du client (losange noir) et l espérance de vie du conjoint (croix mauve). Le graphique ci-dessus démontre que les clients auront utilisé toutes leurs épargnes à l âge de 85 ans du client. À partir de cette date, les seules sources de revenus seront les régimes gouvernementaux (RRQ et PSV), la pension d employeur de la conjointe et les revenus nets de location. L étendue de l analyse (durée) est déterminée par le conseiller. Il y a deux possibilités : laisser l application calculer l espérance de vie des clients et ajouter 30 % jusqu à un maximum de 7 ans, ou, court-circuiter le calcul en déterminant un âge spécifique. L application va simuler le décès du client à l âge de l espérance de vie + 30 % ou jusqu à un maximum de 7 ans. Mai 2011 Page 21 de 48

22 3.2 Simulation du bilan pour le couple, situation actuelle La simulation du bilan est une représentation graphique de l état de la valeur nette. Comme sur la page précédente, nous sommes en mesure de suivre l évolution des actifs selon l âge des clients. Sous chacune des couleurs, un regroupement de l actif (ou du passif) a été fait. Solde des épargnes (couleur mauve) : il s agit de la valeur de tous les comptes de placements non enregistrés (incluant le CELI). Solde des régimes privés (couleur verte) : comprend le solde de tous les comptes enregistrés (REER, CRI, FERR, FRV et RPCD). Solde des placements dans la société de portefeuille (GESCO) (couleur bleu) : comprend les investissements de la société de portefeuille des clients qui pourraient être utilisés pour le maintien du niveau de vie. Total des actifs familiaux (couleur jaune) : englobe la résidence principale, la résidence secondaire, les biens à usage personnel, les immeubles locatifs. Total des passifs (couleur rouge) : réunit tous les passifs. Mai 2011 Page 22 de 48

23 3.3 Simulation du patrimoine familial, situation actuelle La simulation du patrimoine familiale est une représentation graphique du patrimoine du couple, incluant l assurance vie et les impôts latents. Les catégories d actif ainsi que les impôts latents sont représentés par des couleurs différentes. Les actifs non imposables (bleu) regroupent la résidence principale, le portefeuille de placements non enregistrés, incluant le CELI. Les protections d assurance vie (orange) regroupent les polices individuelles ainsi que les polices conjointes premier et/ou dernier décès. Les actifs imposables (jaune plus rouge pour les impôts latents) regroupent le solde des comptes enregistrés (REER, FEER, CRI, FRV), les propriétés imposables (résidence secondaire, immeubles à revenu et terrains) sociétés (opérantes ou de portefeuille) de même que les biens à usage personnel. La valeur de la section des impôts latents (rouge) est incluse dans la valeur totale des actifs imposables. Elle représente le montant d impôt que la succession aurait à payer sur disposition de tous les actifs. Mai 2011 Page 23 de 48

24 3.4 Optimisations et commentaires Mai 2011 Page 24 de 48

25 La fonction de cette page est de faire le lien entre la situation actuelle des clients et le scénario optimisé que vous aurez préparé. Tel qu observé à la page «Simulation du niveau de vie à la retraite pour le couple, situation actuelle», les clients manqueront de ressources lorsque le client atteindra l âge de 85 ans. Pour remédier à cette situation, PRO et Patrimoine propose une série d optimisations. Celles qui auront été choisies pour aider les clients à atteindre leur objectif viendront s inscrire sur cette page. PRO et Patrimoine a prévu une brève description (statique) de chacune des optimisations. Afin de personnaliser davantage le rapport, PRO et Patrimoine a prévu un endroit où écrire des commentaires et/ou des recommandations. Mai 2011 Page 25 de 48

26 3.5 Simulation du niveau de vie à la retraite, scénario optimisé Ce graphique est le résultat des optimisations. Trois stratégies ont été proposées : 1- Maximiser l usage du CELI; 2- Cesser d indexer l objectif de niveau de vie à la retraite à l âge de 75 ans du client; 3- Fractionnement des revenus de retraite. En un seul coup d œil, les clients sont en mesure de réaliser qu en adoptant ces stratégies, ils seront dans une meilleure position financière à la retraite qu ils ne le sont présentement. Une stratégie supplémentaire a été recommandée pour remédier au problème des impôts latents soit l ajout d une police d assurance vie conjointe dernier décès d un capital décès de $500,000. Mai 2011 Page 26 de 48

27 3.6 Simulation du bilan pour le couple, situation actuelle Il s agit du même graphique qu à la page 10, qui présente les nouvelles valeurs obtenues à la suite des optimisations. Mai 2011 Page 27 de 48

28 3.7 Simulation du patrimoine familiale, scénario optimisé Il s agit du même graphique que celui de la page 11, qui représente les nouvelles valeurs obtenues à la suite des optimisations et recommandations, incluant la nouvelle police d assurance vie conjointe dernier décès de $. On observe maintenant que la section orange est plus visible et presque l équivalent des impôts latents. Mai 2011 Page 28 de 48

29 4. Tableaux (scénario optimisé) 4.1 Projection des revenus Le tableau «projection des revenus» résume la situation financière des clients à partir du moment présent jusqu aux limites de l analyse qui auront été déterminées lors de la saisie des données. Mai 2011 Page 29 de 48

30 Description des colonnes : Âge M. et Âge M me : Âge des clients. À chacune des lignes correspond une année civile. C est pour cette raison qu à l âge de la retraite, on remarque des revenus provenant à la fois des épargnes et des revenus bruts d emploi. La retraite est déterminée par la date d anniversaire des clients. Par exemple, si le client prévoit prendre sa retraite à l âge de 65 ans et que sa date de naissance est le 30 juin, l application simulera un salaire jusqu à cette date; pour le reste de l année, les revenus proviendront d autres sources. Revenus bruts d emploi (1) : Total des revenus bruts d emploi des clients. Client $ et conjoint $ total : $. Autres revenus (2) : Si les clients touchent d autres types de revenu, ceux-ci s afficheront dans cette colonne. Une description de tous les types de revenu possibles est présentée au bas de la page. Dans cet exemple, les clients touchent un revenu de dividende provenant de GESCO de 15,000 $ par année. Total des prestations gouvernementales (3): Total des rentes de la RRQ et de la pension de la Sécurité de la vieillesse. Épargnes enregistrées (4) : Total des épargnes enregistrées nécessaires au maintien du niveau de vie du couple. PRO applique une méthode de décaissement (voir «Guide») originale pour combler le revenu de retraite. Retraits non imposables (5) : Montant qui doit être retiré des épargnes pour le maintien du niveau de vie (voir «Guide» pour règles de décaissement à la retraite). Retraits bruts (6) : Puisque l application PRO se base sur des revenus avant impôt pour calculer le niveau de vie actuel et le niveau de vie à la retraite, on doit convertir les montants de la colonne précédente en montant avant impôt. Le taux d impôt utilisé pour faire la conversion est calculé chaque année selon les revenus du client et du conjoint. Contributions et cotisations à différents régimes (7) : total des cotisations aux différents régimes tels la RRQ, l A.-E., le RQAP, les REER, les dépôts dans les épargnes non enregistrées et les CELI (dans ces deux cas, puisqu il s agit de montants après impôt, une conversion en montants avant impôt est nécessaire). Estimation du niveau de vie (8) : Jusqu à l âge de la retraite : différence entre la somme des revenus gagnés et les cotisations aux différents régimes. À la retraite : niveau de vie que les clients sont en mesure de maintenir selon l objectif voulu (1)+(2)+(3)+(4)+(6)-(7) = (8). Niveau de vie à conserver (9) : Le niveau de vie à conserver et l estimation du niveau de vie sont les mêmes jusqu au moment de la retraite. Par la suite, selon l option choisie, l application calculera le niveau de vie à conserver à la retraite ou le niveau désiré sera spécifiquement indiqué dans la saisie des données. Revenu excédentaire (déficitaire) (10) : À compter de l âge de la retraite, s il y a une différence (positive ou négative) entre l estimation du niveau de vie et le niveau de vie à conserver, elle s affichera dans cette colonne. Lorsque le montant est positif, il est automatiquement redéposé dans les épargnes non enregistrées. Un revenu déficit aire indique que les clients n ont plus de ressources pour combler le niveau de vie à conserver. Mai 2011 Page 30 de 48

31 4.2 Prestations gouvernementales Mai 2011 Page 31 de 48

32 Description des colonnes Âge M. et Âge M me : Âge des clients. À chacune des lignes correspond une année civile. La retraite est déterminée par la date d anniversaire des clients. Par exemple, si le client prévoit prendre sa retraite à l âge de 65 ans et que sa date de naissance est le 30 juin, l application simulera des prestations de l État pour les mois qui restent dans cette année civile. RRQ/RPC (1) : Total des prestations reçues de la Régie des rentes du Québec. Pension de la Sécurité de la vieillesse (2) : Total des pensions provenant de la Sécurité de la vieillesse. Remboursements de transferts sociaux (3) : La présence de chiffres dans cette colonne indique que les clients auront à rembourser une partie de leur pension de la sécurité de la vieillesse. Il faut se rappeler qu il s agit ici du tableau de la situation actuelle. En principe, en choisissant l optimisation «Fractionnement de revenus», les remboursements seront réduits autant que faire se peut. Total des prestations gouvernementales (4) : Total des prestations reçues par le couple (1)+(2)-(3) = (4). Mai 2011 Page 32 de 48

33 4.3 Simulation de votre portefeuille enregistré (REER/FERR) Simulation du décès du client à l âge de 88 ans (espérance de vie : âge 81 ans = 7 ans) Mai 2011 Page 33 de 48

34 Description des colonnes Âge M. et Âge M me : Âge des clients. À chacune des lignes correspond une année civile. La retraite est déterminée par la date d anniversaire des clients. Par exemple, si le client prévoit prendre sa retraite à l âge de 65 ans et que sa date de naissance est le 30 juin, l application simulera des prestations de l État pour les mois qui restent dans cette année civile. Solde du début (1) : Total au début de l année civile des épargnes enregistrées pour le client et le conjoint. Rattrapage des droits de cotisations non utilisés (2) : Si les clients ont des droits de cotisation non utilisés, vous serez en mesure de proposer des stratégies de rattrapage par l entremise des optimisations. Cotisations (3) : Total des cotisations au REER déterminé soit dans la saisie des données, soit dans la section optimisation «Augmentation des cotisations REER». Ce chiffre ne correspond pas nécessairement au montant inscrit dans le sommaire. Si on a fait un changement dans la section optimisation, c est cette dernière cotisation qui apparaîtra. Il est à noter qu une dernière cotisation se fait l année de la retraite. Dans certains cas, il se peut qu un retrait supplémentaire des épargnes (enregistrées ou non) soit nécessaire pour effectuer cette cotisation. Revenu de placement (4) : Accroissement du REER selon le taux de rendement indiqué dans la saisie des données. Ce rendement est calculé en incluant la cotisation de l année courante. Retrait minimum du FERR souhaité (5) : Si les clients désirent faire des retraits des épargnes (montants déterminés dans la saisie des revenus) avant que l application ne le fasse de manière automatique (voir règles de décaissement), ils s afficheront dans cette colonne. Retrait minimum exigé (6) : Retrait minimum exigé par la loi à partir de l âge de 72 ans. Tous les retraits sont faits en fin d année, après le calcul du rendement. Retrait pour couvrir le niveau de vie (7) : Dans le processus de décaissement, si les clients ont besoin de faire des retraits des épargnes enregistrées avant l âge limite des retraits obligatoires, les montants s afficheront dans cette colonne. Solde de fin (8) : Montant résiduel des épargnes enregistrées une fois toutes les transactions effectuées (1)+(2)+(3)+(4)-(6) = (8). Mai 2011 Page 34 de 48

35 4.4 Simulation de votre portefeuille non enregistré Remboursement d un prêt Produit de la vente de la société opérante Flux de trésorerie positif suite de la vente de la Transfert résidence résultant du principale et décès du l achat client du condo Mai 2011 Page 35 de 48

36 Description des colonnes Âge M. et Âge M me : Âge des clients. À chacune des lignes correspond une année civile. La retraite est déterminée par la date d anniversaire des clients. Dépôt annuel (1) : Tel que déterminé dans la saisie des données. Il s agit des dépôts que les clients font déjà, soit ceux qui auront été inscrits dans la section optimisation, option «Augmenter vos épargnes». Montant forfaitaire (2) : Ces montants ont été inscrits dans la saisie «Placements». Ce sont des montants nets qui viennent s ajouter aux épargnes en fin d année. Cela signifie que le rendement sur ces dépôts se calculera l année suivante. Revenu excédentaire à la retraite (3): À partir de l âge de la retraite, si l estimation du niveau de vie (page 18 du rapport, colonne 10) est supérieure au niveau de vie à conserver, il se créera un surplus. L application considère que ce surplus est réinvesti dans les épargnes non enregistrées. Impôt sur revenu excédentaire à la retraite (4) : Puisqu il s agit d un surplus avant impôt (revenu brut), l application calcule les impôts à payer selon le taux effectif des clients l année où le surplus apparaît. Impôt sur disposition d actif (5) : Au cours de leur vie, si les clients effectuent des transactions financières sur lesquelles un impôt doit être calculé, ce montant s affichera dans cette colonne. Le taux utilisé est celui qui est calculé chaque année. Transferts (6) : Le résultat net de toutes les transactions financières effectuées par les clients s affiche dans cette colonne. Il peut s agir d un montant positif ou négatif (vente ou achat d actif). Revenu de placements (7) : Rendement obtenu sur le solde des placements en début d année (ou à la fin de l année précédente). Impôt sur revenu de placements (8) : Impôt calculé sur les revenus de placements en fonction du taux effectif et du type de revenu de placements de chaque client. Retraits cumulatifs (9) : À la retraite, montants nécessaires pour couvrir le niveau de vie (calculé ou désiré) des clients. Ces montants sont déterminés à partir des règles de décaissement énoncées dans le Guide. Si l option «transfert à partir des épargnes non enregistrées» de l optimisation «Maximiser l usage du CELI» a été sélectionnée, l application effectuera automatiquement des transferts d argent maximaux vers le CELI des clients. Solde à la fin (10) : En fin d année, le montant qui reste dans les épargnes non enregistrées une fois toutes les transactions effectuées. Cette colonne incluse également la prime des assurances vie suggérées dans la section optimisation (patrimoine), si cette option a été sélectionnée. Solde de départ (tel qu indiqué dans la saisie des données)+(1)+(2)+(3)-(4)-(5)+(6)+(7)-(8)-(9) = (10) Mai 2011 Page 36 de 48

37 4.5 Simulation du CELI Mai 2011 Page 37 de 48

38 Description des colonnes Âge M. et Âge M me : Âge des clients. À chacune des lignes correspond une année civile. La retraite est déterminée par la date d anniversaire des clients. Solde du début (1) : Montant total des épargnes que les clients détiennent dans leurs CELI. Dépôt annuel (2) : Avant l âge de la retraite, total des dépôts dans les CELI. Ces montants sont déterminés au moment de la saisie des données ou dans l optimisation. Si au moment de l entrevue les clients ont effectués leurs contributions au CELI, elles devraient être déduites du solde. Par exemple, le client a $ dans son CELI et contribue 5 000$ à chaque année. Le système va afficher dans la colonne «solde de départ» un montant de $ et une contribution de $ pour un total de $. Si le client a fait sa contribution, il est préférable d indiquer un solde de départ de $. À partir de la retraite, si l optimisation «Maximiser l usage du CELI» a été sélectionnée, des transferts s effectueront à parti des épargnes non enregistrées des clients. Le système garde en mémoire le solde disponible des CELI de chaque client. Il importe de noter que le calcul des besoins de chaque client peut entraîner des dépôts inexpliqués dans cette colonne. Cependant, le solde est exact. Les dépôts sont présumés être faits en début d année. Revenu de placements (3) : Les revenus de placements sont calculés en fin d année sur le solde en début d année augmenté des dépôts. Le taux de rendement est inscrit dans la saisie des données; ce rendement n est pas imposable. Retrait pour couvrir le niveau de vie souhaité (4) : Selon les règles de décaissements, montants nécessaires pour couvrir le niveau de vie. Retrait pour achat d actif (5) : Si le solde des épargnes non enregistrées n est pas suffisant au moment de faire un achat d actif, l application viendra faire les retraits nécessaires dans le CELI des clients. Solde à la fin (6) : À la fin de l année, le solde du CELI après toutes les transactions de l année (1)+(2)+(3)-(4)-(5) = (6). Mai 2011 Page 38 de 48

39 4.6 Régime de pension à cotisations déterminées, CRI, FRV Mai 2011 Page 39 de 48

40 Description des colonnes Âge M. et Âge M me : Âge des clients. À chacune des lignes correspond une année civile. La retraite est déterminée par la date d anniversaire des clients. Solde du début (1) : Montant total des régimes de pension à cotisations déterminées (solde au moment de la simulation), des comptes de retraite immobilisés et/ou fonds de retraite viagers. Cotisations annuelles (2) : Si les clients participent à un régime de pension à cotisations déterminées, la cotisation annuelle représente le total de la portion déposée par l employé et de celle consentie par l employeur. Revenu de placements (3) : Rendement du régime selon le taux inscrit dans la saisie des données. Retraits (4) : Retraits effectués pour maintenir le niveau de vie. Ces retraits sont doivent respecter certaines balises (retrait minimum et retrait maximal). Solde à la fin (5) : Solde en fin d année, après tous les mouvements de trésorerie (1)+(2)+(3)-(4) = (5). Mai 2011 Page 40 de 48

41 4.7 Simulation de la société de portefeuille Mai 2011 Page 41 de 48

42 Description des colonnes Âge M. et Âge M me : Âge des clients. À chacune des lignes correspond une année civile. La retraite est déterminée par la date d anniversaire des clients. Solde du début (1) : Solde des sommes disponibles dans les sociétés de portefeuille pouvant servir au maintien du niveau de vie. Ce solde devrait exclure les immobilisations détenues dans les sociétés de portefeuille (le cas échéant). Dépôt dans la société (2) : Montant annuel qui est transféré dans la société de portefeuille à partir de la société opérante (par voie de dividendes inter société). Revenu de placement (3) : Rendement des investissements selon le taux inscrit dans la saisie des données. Impôt annuel (4) : Impôt à payer sur les revenus de placement selon le taux applicable sur les revenus de placement dans une société de portefeuille. Tous les revenus de placement sont considérés comme des revenus d intérêt. Impôt remboursable (5) : Montant d impôt récupérable lorsqu un dividende est versé. IMRTD cumulatif (6) : Montant cumulatif de l impôt remboursable; fluctue en fonction des dividendes versés. Dividende versé (7) : Montant du dividende versé pour maintenir le niveau de vie. Peu aussi provenir de la saisie des données dans la section «Revenus». Maximum récupérable (8) : Selon le dividende versé, montant d impôt maximal récupérable dans l année. IMRTD cumulatif fin (9) : Différence entre l IMRTD cumulatif et le maximum récupérable. Solde à la fin (10) : Solde de fin d année de la société de portefeuille. Mai 2011 Page 42 de 48

Guide de l utilisateur PRO PATRIMOINE

Guide de l utilisateur PRO PATRIMOINE Guide de l utilisateur PRO PATRIMOINE Mise à jour : janvier 2013 Table des matières Introduction... 3 1.1 - Qu est-ce que le Programme de retraite optimisé et patrimoine?... 3 1.2 - Accéder au Programme

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 19 janvier 2015

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 19 janvier 2015 PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE Marie Bouvier 19 janvier 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Taux de remplacement du revenu Sources de revenus à la retraite Régimes publics Pension de la sécurité de la

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 13 MARS 2014

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 13 MARS 2014 PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE Marie Bouvier 13 MARS 2014 PLAN DE LA PRÉSENTATION Taux de remplacement du revenu Sources de revenus à la retraite Régimes publics Pension de la sécurité de la vieillesse

Plus en détail

Régime de retraite individuel

Régime de retraite individuel Régime de retraite individuel Préparée pour : 30 mars, 2010 Madame Hélène Vestie François Forget Directeur administratif Stratégie financière Impact inc. 485, rue McGill bureau 400 Montréal, Québec Téléphone

Plus en détail

Préparé pour M. Jean Untel, Mme Marie Untel le 24 septembre 2010

Préparé pour M. Jean Untel, Mme Marie Untel le 24 septembre 2010 Préparé pour M. Jean Untel, Mme Marie Untel le 24 septembre 2010 Jean Le Conseiller Conseiller en sécurité financière Bons conseils et associés 1234, rue du Conseil Montréal(Québec) Téléphone: 514-555-5555

Plus en détail

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistréss de revenu de retraite La plupart des Canadiens connaissent le régime enregistré d épargne-retraite (REER). Ils sont nombreux à s en servir pendant

Plus en détail

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014 Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité 1 Bilan Budget Sources de revenus à la retraite Revenus de sources publiques Revenus de sources privées Revenus

Plus en détail

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE...

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... INTRODUCTION MODULE I HISTORIQUE 2 RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 2 3 HISTORIQUE QUÉBÉCOIS... 3 4 LA LOI 188 ET LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 4 4.1 Objectifs de la loi... 4 4.2 Le

Plus en détail

Préparez la retraite que vous voulez

Préparez la retraite que vous voulez Préparez la retraite que vous voulez Vous méritez une retraite agréable La retraite est l un des événements les plus importants de votre vie. Elle marque le passage vers une nouvelle étape merveilleuse

Plus en détail

Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux?

Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux? 1 Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux? Présenté par France Gagnon, CPA, CA, M.FISC. Le 26 novembre 2014 Agenda Introduction Qu en est il du REÉR? Taux d

Plus en détail

FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) COLLECTIF POUR LE PERSONNEL ENSEIGNANT ET LE PERSONNEL ADMINISTRATIF ET DE SOUTIEN DE MCGILL

FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) COLLECTIF POUR LE PERSONNEL ENSEIGNANT ET LE PERSONNEL ADMINISTRATIF ET DE SOUTIEN DE MCGILL FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) COLLECTIF POUR LE PERSONNEL ENSEIGNANT ET LE PERSONNEL ADMINISTRATIF ET DE SOUTIEN DE MCGILL MON FRV/FRR COLLECTIF EN BREF À la date de votre départ à la retraite ou de votre

Plus en détail

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier : une vision à modifier Prenons un pas de recul sur le but des mécanismes de retraite; Le besoin des gens: Besoins financiers pour arrêter de travailler à un certain âge; Ce besoin sera différent si :

Plus en détail

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT. Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT. Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Le compte d épargne libre d impôt Tout résident canadien âgé de 18 ans ou plus qui possède

Plus en détail

Rapport préparé pour M. Jean Assurance et Mme Marie Assurance. Préparé par François Forget Planiste

Rapport préparé pour M. Jean Assurance et Mme Marie Assurance. Préparé par François Forget Planiste Rapport préparé pour M. Jean Assurance et Mme Marie Assurance Préparé par François Forget Planiste Téléphone: (514) 328-4405 Télécopieur: (514) 328-1538 Courriel: frforget@strategieimpact.com Date: 2015-02-11

Plus en détail

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt Introduction des comptes d épargne libre d impôt Comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt ont été introduits par le gouvernement fédéral dans le

Plus en détail

LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT

LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes caractéristiques du CELI; De maîtriser les différences entre une contribution au REER ou au CELI;

Plus en détail

OBJECTIFS DE L ÉTUDE

OBJECTIFS DE L ÉTUDE PRESTATIONS DES RÉGIMES DE RETRAITE ET COUVERTURE DES BESOINS DES RETRAITÉS Luc Godbout, Suzie St-Cerny et Marie-Andrée Babineau Université de Sherbrooke OBJECTIFS DE L ÉTUDE 2 1. Quantifier l importance

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 11 NOVEMBRE 2013

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 11 NOVEMBRE 2013 PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE Marie Bouvier 11 NOVEMBRE 2013 PLAN DE LA PRÉSENTATION Taux de remplacement du revenu Sources de revenus à la retraite Régimes publics Pension de la sécurité de

Plus en détail

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également

Plus en détail

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Solutions d assurance-vie progresse, les affaires aussi Protection de la vie Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Augmentez le flux de trésorerie de votre entreprise grâce à une police d assurance-vie

Plus en détail

Transfert du patrimoine de l entreprise avec retrait en espèces :

Transfert du patrimoine de l entreprise avec retrait en espèces : Solutions d assurance-vie Produits Actifs Occasions Garanties Croissance Capital Protection Revenu Avantage Solutions Options Stabilité PLANIFIER AUJOURD HUI. ASSURER L AVENIR. Transfert du patrimoine

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version fin mai 2012 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

Avis important NOTE : Bien que le masculin soit utilisé dans le texte, les mots relatifs aux personnes désignent aussi bien les femmes que les hommes.

Avis important NOTE : Bien que le masculin soit utilisé dans le texte, les mots relatifs aux personnes désignent aussi bien les femmes que les hommes. Avis important Le présent document est produit pour fins d information. Son contenu n est pas exhaustif. Seuls les lois et règlements applicables aux différentes sources de revenus mentionnées (exemples

Plus en détail

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Le gouvernement du Canada a annoncé la création du compte d épargne libre d impôt (CELI) à l occasion de son budget de 2008, puis a procédé à son

Plus en détail

Rentes immédiates RBC. Comment transformer votre épargne en une source de revenu pour votre retraite

Rentes immédiates RBC. Comment transformer votre épargne en une source de revenu pour votre retraite Rentes immédiates RBC Comment transformer votre épargne en une source de revenu pour votre retraite 2 Rentes immédiates RBC Après avoir passé des années à épargner et à investir pour l avenir, vous serez

Plus en détail

Revenus de retraite. Produits de décaissement Rentes, FERR et FRV

Revenus de retraite. Produits de décaissement Rentes, FERR et FRV Revenus de retraite Produits de décaissement Rentes, FERR et FRV Produits de décaissement Profiter pleinement de votre nouveau mode de vie sans inquiétude financière Depuis des années, vous épargnez pour

Plus en détail

Journal d inventaire de la succession

Journal d inventaire de la succession Journal d inventaire de la succession Introduction L une des principales responsabilités du liquidateur d une succession consiste à dresser la liste des biens et des dettes de la personne décédée. C est

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version janvier 2015 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Le gouvernement du Canada a annoncé la création du compte d épargne libre d impôt (CELI) à l occasion de son budget de 2008, puis a procédé à son

Plus en détail

É T A T S F I N A N C I E R S pour le RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES FONDS NON PUBLICS DES FORCES CANADIENNES pour l année prenant fin le 31

É T A T S F I N A N C I E R S pour le RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES FONDS NON PUBLICS DES FORCES CANADIENNES pour l année prenant fin le 31 É T A T S F I N A N C I E R S pour le RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES FONDS NON PUBLICS DES FORCES CANADIENNES pour l année prenant fin le 31 DÉCEMBRE 2009 RAPPORT DES VÉRIFICATEURS Au président et

Plus en détail

L assurance dans la planification de la retraite

L assurance dans la planification de la retraite Carl Yergeau, MBA, CPA, CMA, Pl. Fin. Analyste Service de planification financière avancée L assurance dans la planification de retraite L assurance dans la planification de la retraite 2 octobre 2014

Plus en détail

Guide à l usage des curateurs et des tuteurs au majeur qui doivent fournir un rapport annuel

Guide à l usage des curateurs et des tuteurs au majeur qui doivent fournir un rapport annuel Guide à l usage des curateurs et des tuteurs au majeur qui doivent fournir un rapport annuel Ce guide est conçu pour vous accompagner dans la production de votre rapport annuel à titre de tuteur ou de

Plus en détail

Le compte d épargne libre d impôt proposé dans le budget

Le compte d épargne libre d impôt proposé dans le budget Le compte d épargne libre d impôt proposé dans le budget Parmi les promesses électorales faites en 2006 par les Conservateurs figurait l élimination de l impôt sur les gains en capital à condition que

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

FERR RRQ CRÉDITS D IMPÔT

FERR RRQ CRÉDITS D IMPÔT FERR Fonds enregistré de revenu de retraite RRQ Régime de rentes du Québec SV Programme fédéral de la Sécurité de la vieillesse CRÉDITS D IMPÔT FERR. Page 03 RRQ....Page 06 SV...Page 13 Crédits d impôts..

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

PROJET - POUR DISCUSSIONS SEULEMENT AUCUNES RECOMMENDATIONS À CE STADE-CI. Université de Moncton

PROJET - POUR DISCUSSIONS SEULEMENT AUCUNES RECOMMENDATIONS À CE STADE-CI. Université de Moncton PROJET - POUR DISCUSSIONS SEULEMENT Université de Moncton Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Actualisation du régime Étape 3 Évaluation des coûts Préparé par Conrad Ferguson

Plus en détail

CAPSULE n o 4 LE FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) ET LE REVENU TEMPORAIRE. CHAPITRE CONCERNÉ : Le chapitre 12 sections 12.4 et 12.4.1.

CAPSULE n o 4 LE FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) ET LE REVENU TEMPORAIRE. CHAPITRE CONCERNÉ : Le chapitre 12 sections 12.4 et 12.4.1. CAPSULE n o 4 LE FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) ET LE REVENU TEMPORAIRE CHAPITRE CONCERNÉ : Le chapitre 12 sections 12.4 et 12.4.1. MISE AU POINT : Cette Capsule s adresse aux étudiant(e)s de cours spécialisés

Plus en détail

Stratégie d assurance retraite

Stratégie d assurance retraite Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police

Plus en détail

RENTE À CONSTITUTION IMMÉDIATE

RENTE À CONSTITUTION IMMÉDIATE À L USAGE EXCLUSIF DES conseillers RENTE À CONSTITUTION IMMÉDIATE SURMONTER LES OBJECTIONS La vie est plus radieuse sous le soleil Vue d ensemble Les rentes à constitution immédiate sont un puissant outil

Plus en détail

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables Table des matières Introduction... 3 Revenu pleinement imposable et revenu de placement

Plus en détail

Comprendre le fonds de pension? Septembre 2006

Comprendre le fonds de pension? Septembre 2006 «NOTRE FORCE, C EST D ÊTRE UNIS ET SOLIDAIRES» Septembre 2006 Comprendre le fonds de pension Depuis le temps que l on en parle, voici un document qui vous aidera à comprendre votre fonds de pension. Consultez-le

Plus en détail

La dure réalité! SE PRÉPARER FINANCIÈREMENT À LA RETRAITE Un article qui valait 1,00 $ en 1972, coûte maintenant 3,78 $ En tenant compte d un taux d inflation moyen, le prix présentement payé pour un article

Plus en détail

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Novembre 2007 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Versions 7.1.0.2 7.2.1

Versions 7.1.0.2 7.2.1 Versions 7.1.0.2 7.2.1 Septembre 2012 Dernières évolutions 1. Loi de Finances rectificative 2012 Impacts edixit... 2 1.1. Transmission Droits de mutation à titre gratuit... 2 1.2. Contribution exceptionnelle

Plus en détail

Analyse des besoins financiers en cas de décès (ABF)

Analyse des besoins financiers en cas de décès (ABF) Analyse des besoins financiers en cas de décès (ABF) Projet #1 Préparée pour : Monsieur Albert Client Madame Marie Client 17 déc. 2010 Jean Le Conseiller Bons conseils et associés Conseiller en sécurité

Plus en détail

Cas. Option 2 1 890 $ par mois avec pension de conjoint survivant de 75 %

Cas. Option 2 1 890 $ par mois avec pension de conjoint survivant de 75 % Cas James, un CFP professionnel, rencontre Todd et Nadine Paulson, qui sont tous deux âgés de 58 ans. Les deux conjoints travaillent pour ABC Financial, une institution financière fédérale, depuis de nombreuses

Plus en détail

Calculez la somme à épargner en vue de votre retraite

Calculez la somme à épargner en vue de votre retraite Calculez la somme à épargner en vue de votre retraite Ce sont vos projets de retraite qui vous permettront d établir le montant à épargner. Les calculs suivants vous aideront à déterminer la somme à mettre

Plus en détail

LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION

LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION MC Retraiteréfléchie PRÉSERVATION DU CAPITAL FISCALEMENT AVANTAGEUSE LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION Le fractionnement du revenu de pension constitue l une des modifications les plus importantes

Plus en détail

Le nouveau Régime Volontaire d Épargne Retraite RVER. (Tel que proposé dans le budget 2012 du gouvernement du Québec)

Le nouveau Régime Volontaire d Épargne Retraite RVER. (Tel que proposé dans le budget 2012 du gouvernement du Québec) Le nouveau Régime Volontaire d Épargne Retraite RVER (Tel que proposé dans le budget 2012 du gouvernement du Québec) Mise à jour le 1er août 2012 Intervenants du RVER - Agence du Revenu du Canada (ARC)

Plus en détail

GUIDE DE RÉFLEXION. Pour bien préparer sa retraite

GUIDE DE RÉFLEXION. Pour bien préparer sa retraite GUIDE DE RÉFLEXION Pour bien préparer sa retraite Table des matières 1. Introduction... 3 2. Avoir l heure juste 2.1 Estimation de vos revenus à la retraite... 4 2.2 Estimation de vos besoins financiers

Plus en détail

FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer

FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer SOYEZ MAÎTRE DE VOTRE RETRAITE FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer Nous comprenons que la retraite n est pas qu une question d argent. Il est important de réfléchir aux aspects tant financiers

Plus en détail

Guide de l'utilisateur NaviPlan : Calculatrices (Volume II sur VI)

Guide de l'utilisateur NaviPlan : Calculatrices (Volume II sur VI) Guide de l'utilisateur NaviPlan : Calculatrices (Volume II sur VI) Version canadienne - NaviPlan v15.0 Droits d'auteur et droits de marques de commerce Droit d'auteur 2013-2014 Advicent LP et ses filiales

Plus en détail

Quand arrive la retraite

Quand arrive la retraite Quand arrive la retraite Régime de rentes du Québec La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit

Plus en détail

La retraite: Un équilibre à trouver

La retraite: Un équilibre à trouver La retraite: Un équilibre à trouver Préparé par Aon Hewitt Présentée par Mélanie Beauvais Le 31 mai 2013 Aon Hewitt inc., 2013. Tous droits réservés. Ordre du jour Les grandes questions Le ratio de remplacement

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2012

Bulletin fiscal. Novembre 2012 Bulletin fiscal Novembre 2012 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

Régie des rentes du Québec Régimes complémentaires de re trai te 2006 Pour mieux

Régie des rentes du Québec Régimes complémentaires de re trai te 2006 Pour mieux Régie des rentes du Québec Régimes complémentaires de re trai te 2006 Pour mieux le CRI le FRV Ce document d information n a pas force de loi. En cas de conflit d interprétation, il faut s en remettre

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Avenir des régimes complémentaires de retraite. Mettre la table pour une réflexion éclairée

Avenir des régimes complémentaires de retraite. Mettre la table pour une réflexion éclairée Avenir des régimes complémentaires de retraite Mettre la table pour une réflexion éclairée Présentation à la Fédération des travailleurs et des travailleuses du Québec Georges Langis Bureau de l actuaire

Plus en détail

Pour mieux connaître le CRI et le FRV

Pour mieux connaître le CRI et le FRV Pour mieux connaître le CRI et le FRV Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultez-le pour obtenir la mise à jour de l information et

Plus en détail

L importance de l épargne et des investissements hors ferme pour favoriser le transfert des entreprises agricoles

L importance de l épargne et des investissements hors ferme pour favoriser le transfert des entreprises agricoles Colloque gestion et établissement Succombez à la tentation de gérer! 2 et 3 novembre 2009 L importance de l épargne et des investissements hors ferme pour favoriser le transfert des entreprises agricoles

Plus en détail

Les comptes d épargne libre d impôt. Une nouvelle façon d épargner

Les comptes d épargne libre d impôt. Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Définition du CELI Un compte où le revenu de placement n est pas imposable Un niveau de cotisation annuelle maximal de 5 000 $ Les montants

Plus en détail

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion EssentIA REER collectif Rencontre d adhésion Ordre du jour Introduction Caractéristiques de votre régime Planifiez votre retraite en deux temps, trois mouvements! Étape 1 : Fixez-vous un objectif de retraite

Plus en détail

Informations détaillées pour l emploi du calculateur TCF sur le 2 e pilier

Informations détaillées pour l emploi du calculateur TCF sur le 2 e pilier Informations détaillées pour l emploi du calculateur TCF sur le 2 e pilier 1 er secteur: informations tirée de votre certificat d assurance Vous recevez chaque année, entre février et mars, un certificat

Plus en détail

LE QUÉBEC ADOPTE LA LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE

LE QUÉBEC ADOPTE LA LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE Le 17 janvier 2014 LE QUÉBEC ADOPTE LA LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE La Loi sur les régimes volontaires d'épargne-retraite (la «Loi») a été adoptée par l'assemblée nationale du Québec

Plus en détail

Le compte d épargne libre d impôt Essentiel pour atteindre vos objectifs financiers

Le compte d épargne libre d impôt Essentiel pour atteindre vos objectifs financiers Le compte d épargne libre d impôt Essentiel pour atteindre vos objectifs financiers L abri fiscal le plus souple qui soit Pour la retraite ou bien avant. Le compte d épargne libre d impôt, ou CELI, est

Plus en détail

États financiers pour le RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES FONDS NON PUBLICS DES FORCES CANADIENNES Au 31 décembre 2008

États financiers pour le RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES FONDS NON PUBLICS DES FORCES CANADIENNES Au 31 décembre 2008 États financiers pour le RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES FONDS NON PUBLICS DES FORCES CANADIENNES Au 31 décembre 2008 RAPPORTS DES VÉRIFICATEURS Au président et aux membres du comité du Régime de retraite

Plus en détail

Étude de cas n o 1. Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite. Des solutions qui cliquent. Vers une meilleure retraite

Étude de cas n o 1. Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite. Des solutions qui cliquent. Vers une meilleure retraite Vers une meilleure retraite Étude de cas n o 1 Section header 1 Section header 2 Des solutions qui cliquent Étude de cas n o 1 Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite À l intention

Plus en détail

Certains ont réussi pourquoi? Étude de cas réel de gestion de risque. Lise Gervais, présidente du comité de retraite

Certains ont réussi pourquoi? Étude de cas réel de gestion de risque. Lise Gervais, présidente du comité de retraite Certains ont réussi pourquoi? Étude de cas réel de gestion de risque Par Lise Gervais, présidente du comité de retraite Avril 2013 1 L origine du Régime 2 1 L origine du Régime (1/2) Un projet collectif

Plus en détail

Source: Loi sur les prestations de pension, par. 21(13.1) et 31(4), Règlement, par. 18.1, 18.2 et 18.3.1

Source: Loi sur les prestations de pension, par. 21(13.1) et 31(4), Règlement, par. 18.1, 18.2 et 18.3.1 Mise à jour #30 Révisé Mai 2005 Fonds de Revenu de Retraite Immobilisé (FRRI) Source: Loi sur les prestations de pension, par. 21(13.1) et 31(4), Règlement, par. 18.1, 18.2 et 18.3.1 EFFET DU RÈGLEMENT

Plus en détail

Questionnaire sur le profil d investisseur. Nom du client : Nom du conseiller : Date : Objectif financier : 4728-00F-JUIN15

Questionnaire sur le profil d investisseur. Nom du client : Nom du conseiller : Date : Objectif financier : 4728-00F-JUIN15 Questionnaire sur le profil d investisseur Nom du client : Nom du conseiller : Date : Objectif financier : 4728-00F-JUIN15 Questionnaire 1. Quand aurez-vous besoin de toucher à ce portefeuille de placement,

Plus en détail

Compte d épargne libre d impôt (CELI)

Compte d épargne libre d impôt (CELI) Compte d épargne libre d impôt (CELI) MD Marque déposée de L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Les polices sont établies par L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Compte d'épargne libre d'impôt «Les Canadiens

Plus en détail

Incorporation de ma pratique

Incorporation de ma pratique Incorporation de ma pratique Sujet Incorporation : mythe ou réalité Avantages et désavantages Salaire ou dividende Taux d impôts des particuliers et des compagnies RRQ dans le contexte de l incorporation

Plus en détail

Guide de répartition de l actif

Guide de répartition de l actif Le présent document est conçu pour les investisseurs qui ont des objectifs de sécurité financière à long terme. Si votre horizon de placement est de moins de cinq ans, ou si vous n êtes pas à l aise avec

Plus en détail

Un changement important s appliquera à votre rente à vos 65 ans

Un changement important s appliquera à votre rente à vos 65 ans À quel moment la coordination au RRQ prend-elle effet? À votre retraite, la coordination au RRQ prendra effet le mois suivant l atteinte de vos 65 ans, âge auquel la rente du RRQ devient payable sans réduction.

Plus en détail

F-201. Portant la note : (Mise à jour : Janvier 2010) «IMPRESSION : DÉCEMBRE 2007»

F-201. Portant la note : (Mise à jour : Janvier 2010) «IMPRESSION : DÉCEMBRE 2007» F-201 Portant la note : «IMPRESSION : DÉCEMBRE 2007» (Mise à jour : Janvier 2010) Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel

Plus en détail

Retour sur la rencontre «Connaître et comprendre le fonctionnement du régime de retraite» Objectifs de la rencontre

Retour sur la rencontre «Connaître et comprendre le fonctionnement du régime de retraite» Objectifs de la rencontre Régime de retraite des employées et employés de l Université de Sherbrooke (RRUS) Me familiariser avec la planification de la retraite Mélissa Cyr Conseillère (Régime de retraite) Automne 2015 Objectifs

Plus en détail

DEMANDE D'AIDE FINANCIÈRE - ANNEXE C

DEMANDE D'AIDE FINANCIÈRE - ANNEXE C DEMANDE D'AIDE FINANCIÈRE - ANNEXE C FORMULAIRE À COMPLÉTER PAR LES PARENTS (GARDIENS) DE L ÉLÈVE ET PAR L ÉLÈVE À RETOURNER À LA DIRECTION DE LA MAISON D ENSEIGNEMENT IMPORTANT : TOUTE DEMANDE DOIT ÊTRE

Plus en détail

info Au-delà du rêve Rappel important : Hiver 2014

info Au-delà du rêve Rappel important : Hiver 2014 Hiver 2014 info Au-delà du rêve Une nouvelle année s amorce et avec le passage du temps vient l approche de la retraite. Bien qu il soit agréable de rêver concentrer sur les projets et les gens qui nous

Plus en détail

Introduction à FP Solutions 3

Introduction à FP Solutions 3 Table des matières Introduction à FP Solutions 3 Travailler dans FP Solutions... 3 Navigation dans l interface de FP Solutions... 3 Utilisation de la barre de menus... 4 Utilisation de la Barre d outils...

Plus en détail

Cotisations Volontaires

Cotisations Volontaires Cotisations Volontaires Document d information à l intention des participants Direction du Régime de retraite des chargés de cours printemps 2011 Introduction Le Régime de retraite des chargés de cours

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Maryse Mc Mahon CA, CMA, Pl. fin., M. Fisc. SCF Fédération de l UPA du Centre-du-Québec Plan de la présentation Introduction Situation financière Situation fiscale Situation à la retraite Situation au

Plus en détail

Préparation à la retraite

Préparation à la retraite Préparation à la retraite RÉGIME DE RETRAITE DE LA CORPORATION DE L ÉCOLE POLYTECHNIQUE 2 novembre 2010 Objectifs de la séance Vous aider à mieux comprendre les enjeux de la retraite et à mieux vous préparer

Plus en détail

Préparer sa retraite. Que trouve-t-on dans ce feuillet d information?

Préparer sa retraite. Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information décrit le fondement de la planification en vue de la retraite. Pour en savoir davantage, communiquez avec le Service des ressources

Plus en détail

SécurOption. Questions et réponses

SécurOption. Questions et réponses SécurOption Questions et réponses Table des matières Admissibilité... 3 Cotisations... 4 Adhésion... 4 Projection revenu de rentes... 5 Rachat possible de la rente en cours d accumulation... 6 Choix de

Plus en détail

Revenu de retraite. RentÀvie Rente viagère différée 100 % garantie à vie

Revenu de retraite. RentÀvie Rente viagère différée 100 % garantie à vie Revenu de retraite RentÀvie Rente viagère différée 100 % garantie à vie RentÀvie Conservez votre niveau de vie à la retraite Si vous avez entre 40 et 60 ans et que la planification de votre revenu de retraite

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec Édition 2015-2016 Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés

Plus en détail

QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE

QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE QUESTIONNAIRE N O 1 1 QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE 1. Renseignements généraux Nom(s) et prénom(s) État civil Date de naissance (âge) Occupation(s) Adresse Résidence

Plus en détail

Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85)

Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85) Régimes fiscaux Impôt sur le revenu Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85) Michel Maher Copyright Université Ottawa, 2007 Touts droits réservés pour tous pays. Toute traduction ou reproduction sous

Plus en détail

Planification financière personnalisée pour :

Planification financière personnalisée pour : Document 2.2 Planification financière personnalisée pour : Questionnaire n o 1 Profil de la situation financière personnelle et familiale Date : Lieu : Questionnaire n o 1 Profil de la situation personnelle

Plus en détail

Guide de l utilisateur

Guide de l utilisateur Guide de l utilisateur EquiSoft inc. est le développeur de Mise au point EquiSoft inc. exige que l utilisateur prenne connaissance de ce qui suit: (a) Ce manuel, ainsi que le logiciel qui y est décrit,

Plus en détail

RÉGIME DE RETRAITE DES PROFESSEURS ET PROFESSEURES DE L'UNIVERSITÉ LAVAL (RRPPUL) Guide pour les nouvelles professeures et les nouveaux professeurs

RÉGIME DE RETRAITE DES PROFESSEURS ET PROFESSEURES DE L'UNIVERSITÉ LAVAL (RRPPUL) Guide pour les nouvelles professeures et les nouveaux professeurs RÉGIME DE RETRAITE DES PROFESSEURS ET PROFESSEURES DE L'UNIVERSITÉ LAVAL (RRPPUL) Guide pour les nouvelles professeures et les nouveaux professeurs Principales dispositions au 1 er janvier 2011 INTRODUCTION

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE PRODUITS DE RETRAITE RÉGLEMENTÉS À L INTENTION DES PARTICIPANTS À DES RÉGIMES DE RETRAITE À COTISATIONS DÉTERMINÉES

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE PRODUITS DE RETRAITE RÉGLEMENTÉS À L INTENTION DES PARTICIPANTS À DES RÉGIMES DE RETRAITE À COTISATIONS DÉTERMINÉES DOCUMENT DE RÉFÉRENCE PRODUITS DE RETRAITE RÉGLEMENTÉS À L INTENTION DES PARTICIPANTS À DES RÉGIMES DE RETRAITE À COTISATIONS DÉTERMINÉES Le 28 mars 2014 PRODUITS DE RETRAITE RÉGLEMENTÉS À L INTENTION

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL SOMMAIRE DES DISPOSITIONS TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 ADMISSIBILITÉ ET ADHÉSION AU RÉGIME... 4 COTISATIONS... 5 PARTICIPATION VOLONTAIRE...

Plus en détail