TABLEAU DE BORD DE LA CLIENTÈLE SUR LA SATISFACTION. Danielle Dessureault POTENTIEL D UN OUTIL POUR MIEUX UTILISER LES RÉSULTATS DES SONDAGES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TABLEAU DE BORD DE LA CLIENTÈLE SUR LA SATISFACTION. Danielle Dessureault POTENTIEL D UN OUTIL POUR MIEUX UTILISER LES RÉSULTATS DES SONDAGES"

Transcription

1 TABLEAU DE BORD SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE POTENTIEL D UN OUTIL POUR MIEUX UTILISER LES RÉSULTATS DES SONDAGES AUPRÈS DE LA CLIENTÈLE DU PROGRAMME DES AIDES TECHNIQUES ÀLA MOBILITÉ ET ÀLA POSTURE Danielle Dessureault Chef du Programme des aides techniques àla mobilité et àla posture Manuela Mendonça Agente de planification de programme Colloque 2.0 réadaptation Aides techniques 12 mai 2011

2 OBJECTIF PARTAGER LES RÉSULTATS D UN PROJET INNOVATEUR EN DÉVELOPPEMENT AU PATMP VISANT L AMÉLIORATION D UN OUTIL POUR SIMPLIFIER ET VALORISER L INFORMATION ISSUE DES SONDAGES SUR LA SATISFACTION DES USAGERS

3 DÉROULEMENT Bref historique Cadre conceptuel du modèle d amélioration de la qualité Mandat et évolution Résultats : tableau de bord (TB) Prochaines étapes Conclusion et échange

4 HISTORIQUE DU PROGRAMME D AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ (PACQ)

5 1994 à 2000 LE PACQ AU CRLB: UNE CULTURE D APPRÉCIATION ET D AMÉLIORATION DES SERVICES PATMP : seul programme au CRLB à utiliser et àgérer de façon autonome la démarche PACQ depuis 15 ans à à Étude populationnelle de la RRMC mesure de la satisfaction et validation d un modèle Début PATMP Sept Sites pilotes dans les SAT du CRLB et du CRCL Consultants : SÉCOR 1999 Évaluation très positive Généralisation àd autres programmes (6) 2002 Adaptation du modèle pour les autres programmes. Le PATMP poursuit Début de l évaluation de programme (Politique + équipe) 2004 Insatisfaction des équipes de réalisation sur les PACQ, sauf au PATMP Consensus de tous les programme sur la pertinence de mesurer la satisfaction 2006 Révision des questionnaires utilisées par le PATMP 2007 Nouvelle démarche au CRLB : sondage satisfaction en complémentarité avec la démarche du Conseil québécois d agrément 2010 Réflexion sur le développement d un outil pour mieux utiliser les résultats du sondage de la satisfaction de la clientèle au PATMP

6 CADRE CONCEPTUEL DU MODÈLE D AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ Principes de base Simplicité d application Définition du concept de qualité de services Continuité de la mesure de la satisfaction Effet mobilisateur Changements immédiats

7 CYCLE D UN PACQ EN 6 ÉTAPES 6. Réajuster la qualité voulue 5. Améliorer la qualité livrée : Deux outils : Baromètre TB Niveau stratégique CA, CD, DSPQAU Comité de pilotage Niveau opérationnel Programmes Équipe de satisfaction 1. Connaître la qualité attendue 4. Mesurer la qualité perçue Ensemble des employés 2. Comprendre la qualité livrée 3. Définir la qualité voulue

8 MANDAT (2010) Mandat simple : améliorer la présentation du tableau et du graphique Au lieu de présenter l information dans un seul tableau, présenter plutôt les résultats dans 2 tableaux différents Fournir les consignes àla personne responsable de la compilation et du traitement de l information issue des sondages et fin du mandat!

9 OUTIL ACTUEL

10 QUELQUES CONSTATS SUR L OUTIL Contenu» Même information présentée àplusieurs instances dans l établissement» Plusieurs indicateurs traités dans le même tableau» Absence de liens avec le concept «Qualité» des sondages du CQA» Absence de documentation sur la démarche du programme Forme» Surcharge et lourdeur de l information (tableaux et graphiques)» Difficulté à comprendre tous les détails présentés Outils» Redondance de certaines questions» Compilation àla «mitaine», complexité des formules et du traitement des données» Absence de méthodologie pour l utilisation de l outil

11 Résultats prévus Responsables décembre janvier février mars avril mai juin ANALYSE Les outils pour réaliser les sondages sont améliorés 1 Analyse des questionnaires (Q1, Q2 et Q3) Conseillère Éval.Prog Présentation des résultats, validation et corrections Chef de programme Présentation au Comité PACQ: Plan d'action - PATMP - Version du 7 janvier 2011 Mandat: Améliorer l'outil de gestion que le PATMP utilise en lien avec la satisfaction des clients dans le but de simplifier et de valoriser l information issue des sondages et la rendre davantage utile Le projet TB (mandat) 2. Consultation sur les changements apportés aux questionnaires 3. Test des trois questionnaires auprès des membres Chef de programme 27 Protopype TB: Les informations issues des sondages sont simplifiées, valorisées et mieux utilisées TEST 4 5 Conception d'une base de données centralisée pour les 3 questionnaires (en fonction du test) Traitement et organisation des données en tenant compte des besoins en information: 1. CA + Comité PACQ: information générale 2. Directrice DPMC + Chef de programme + Comité opérations: information détaillée Amélioration de la présentation visuelle des graphiques Amélioration du processus de prise de décision (documentation) Conseillère Éval.Prog. 3 6 Validation du prototype de TB Chef de programme 8 7 Présentation des résultats du test au Comité des opérations Chef de programme Évaluation de la faisabilité de développement technologique facilitant la compilation et le traitement des données par F. Lavoie Rédaction d'un mini-guide: les sondages du PATMP de A à Z 10 Préparation et formation sur le nouvel outil 11 Opérationnalisation de la nouvelle démarche pour sonder les usagers du PATMP Analyste informatique Secrétaire programme Conseillère Éval. Prog. Conseillère Éval.Prog Secrétaire programme Conseillère Éval. Prog. IMPLANTATION DE LA NOUVELLE DÉMARCHE Chef de programme 1 12 Soutien, accompagnement, mises à jour, ajustements dans le but d'assurer la pérénnité du TB-SATISFACTION-PATMP Conseillère Éval.Prog.

12 QUELQUES RÉSULTATS : AMÉLIORATION DE LA PRÉSENTATION DES INFORMATIONS

13 AVANT APRÈS Année Période Janv-Fév-Mars-Avril (cotes 4+3) N=8 Satisfaction Indicateurs - Agrément Service 100% 100% 100% 100% 4. Très 3. Plutôt 2. Plutôt 100% satisfait satisfait 100% insatisfait Relation avec le client Conseil d'administration et Comité PACQ Le taux de satisfaction au PATMP Taux de satisfaction Objectif: 95% 1. Très insatisfait Année Période N Taux de satisfaction (cotes 4+3) Janv-Fév-Mars-Avril 8 Objectif: Écart 95% 100% Entretien préventif, réparation, attribution et suivi en CHSLD 67% 33% 0% 0% 100% 95% 5% Entretien et réparation 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Attribution d'une aide technique 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Prestation professionnelle Organisation des services Entretien préventif, réparation, attribution et suivi en CHSLD 67% 33% 0% 0% 100% 95% 5% Entretien et réparation 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Attribution d'une aide technique 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 87% 88% Entretien préventif, réparation, attribution et suivi en CHSLD 74% 13% 5% 8% 87% 95% -8% Entretien et réparation 88% 0% 6% 6% 88% 95% -8% Attribution d'une aide technique 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Total général 88% 6% 2% 3% 94% 95% -1% Entretien préventif, réparation, attribution et suivi en CHSLD Entretien et réparation Attribution d'une aide technique Entretien préventif, réparation, attribution et suivi en CHSLD Entretien et réparation Attribution d'une aide technique Entretien préventif, réparation, attribution et suivi en CHSLD Entretien et réparation Relation avec le client Prestation professionnelle Organisation des services Attribution d'une aide technique Présentation des résultats d un questionnaire Présentation des mêmes résultats à toutes les instances concernées Présentation des résultats selon les énoncés du questionnaires Présentation des résultats de 3 questionnaires Présentation des résultats selon les besoins des instances concernées Présentation des résultats selon les concepts «Qualité» Agrément

14 Année Période Janv-Fév-Mars-Avril Directions et Comité PACQ Conseil d'administration et Comité PACQ Le taux de satisfaction au PATMP TABLEAU DE BORD VISION GLOBALE N=8 Satisfaction Service Services d'entretien préventif, de réparation, d'attribution et de suivis en CHSLD Indicateurs - Agrément 4. Très satisfait 3. Plutôt satisfait 2. Plutôt insatisfait 1. Très insatisfait Taux de satisfaction (Somme cotes 4+3) Objectif: 95% Relation avec le client 67% 33% 0% 0% 100% 95% 5% Prestation professionnelle 67% 33% 0% 0% 100% 95% 5% Organisation des services 74% 13% 5% 8% 87% 95% -8% Moyenne - Services d'entretien préventif, de réparation, 73% 17% 4% 6% 90% 95% -5% Relation avec le client 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Service d'entretien et de réparation Prestation professionnelle 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Organisation des services 88% 0% 6% 6% 88% 95% -8% Moyenne - Service d'entretien et de réparation 93% 0% 4% 4% 93% 95% -2% Relation avec le client 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Attribution d'une aide technique Prestation professionnelle 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Organisation des services 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Moyenne - Attribution d'une aide technique 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Moyenne 88% 6% 2% 3% 94% 95% -1% Écart Dans une perspective de prise de décision : Quel sont les services qui doivent améliorer leur fonctionnement? Quel est l indicateur pour lequel on souhaite une amélioration? Quelle est l information précise qui vous permettra de savoir que le problème peut se corriger?

15 Direction DPMC, Chef de programme et Comité des opérations Le taux de satisfaction au PATMP TABLEAU DE BORD VISION CIBLÉE Année Période Janv-Fév-Mars- Avril N=8 Satisfaction Indicateurs - Agrément Organisation des services Moyenne Service Entretien préventif, réparation, attribution et suivi en CHSLD Entretien et réparation Dimensions Dimension du service (Thème du questionnaire) 4. Très satisfait 3. Plutôt satisfait 2. Plutôt insatisfait 1. Très insatisfait Taux de satisfaction (Somme cotes 4+3) Objectif: 95% Accessibilité 2. Services d entretien Préventif (PEP) 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Continuité 5. Services de suivis en CHSLD (TOP seulement) 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 1. Communication 75% 25% 0% 0% 100% 95% 5% 2. Services d entretien Préventif (PEP) 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 3. Services de réparations en CHSLD ou au CRLB 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Rapidité 4. Services cliniques d évaluation en CHSLD (Médecin+Ergo+TOP) 0% 0% 50% 50% 0% 95% -95% 5. Services de suivis en CHSLD (TOP seulement) 0% 50% 0% 50% 50% 95% -45% 6. Généralités 67% 33% 0% 0% 100% 95% 5% 1. Communication 50% 50% 0% 0% 100% 95% 5% Simplicité 2. Services d entretien Préventif (PEP) 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 3. Services de réparations en CHSLD ou au CRLB 0% 0% 50% 50% 0% 95% -95% 1. Communication 67% 0% 17% 17% 67% 95% -28% Rapidité 2. Prise de rendez-vous 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 3. Visite d'entretien / réparation 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 4. Généralités 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Simplicité 3. Visite d'entretien / réparation 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 78% 9% 5% 7% 87% 95% -8% Dans une perspective de prise de décision : Quelles sont les deux dimensions du service qui doivent améliorer leur fonctionnement? Quelles sont les deux dimensions de la qualité à améliorer? Quelle est l information précise qui vous permettra de savoir que le problème peut se corriger? Écart

16 TABLEAU DE BORD VISION CIBLÉE ET OPÉRATIONNELLE Chef de programme et comité des opérations Année Période Janv-Fév-Mars-Avril N=8 Service Entretien et réparation Indicateurs - Agrément Organisation des services Moyenne - Entretien et réparation Dimensions Rapidité Simplicité Dimension du service (Thème du questionnaire) 1. Communication 2. Prise de rendezvous 3. Visite d'entretien / réparation 4. Généralités 3. Visite d'entretien / réparation Énoncés 1. Quand j ai téléphoné pour obtenir des informations, j ai rejoint rapidement la bonne personne. 3. Mon appel téléphonique m a été retourné rapidement. 4. Lorsque j ai laissé un message mon appel a été retourné par le chef d équipe à l intérieur de 2 jours ouvrables. 5. J ai obtenu un rendez-vous qui m a permis d accéder aux services dans un délai raisonnable. 6. Le délai d attente pour accéder à un rendez-vous d entretien / réparation a été de 2 semaines ou moins. 7. Le jour de mon rendez-vous, le délai d'attente pour rencontrer le mécanicien a été raisonnable (ne pas considérer une visite SANS rendez vous et non planifiée). 13. Globalement, suite à ma demande, les réponses ont été obtenues dans un laps de temps raisonnable. 11. Le personnel m a donné le maximum possible à l intérieur des règles fixées par mon agent payeur. Satisfactio n 4. Très satisfait 3. Plutôt satisfait 2. Plutôt insatisfait 1. Très insatisfait Taux de satisfactio n (Somme cotes 4+3) Objectif: 95% Écart 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 0% 0% 50% 50% 0% 95% -95% 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 88% 0% 6% 6% 88% 95% -8%

17 TABLEAU DE BORD VISION CIBLÉE ET OPÉRATIONNELLE Comité des opérations Direction DPMC, Chef de programme et Comité des opérations Le taux de satisfaction au PATMP Année Période Janv-Fév-Mars-Avril N=8 Service Entretien préventif, réparation, attribution et suivi en CHSLD Indicateurs - Agrément Organisation des services Dimensions Rapidité Simplicité Dimension du service (Thème du questionnaire) 1. Communication 2. Services d entretien Préventif (PEP) 3. Services de réparations en CHSLD ou au CRLB 4. Services cliniques d évaluation en CHSLD 5. Services de suivis en CHSLD (TOP seulement) 6. Généralités 1. Communication 2. Services d entretien Préventif (PEP) Énoncés Satisfactio n 4. Très satisfait 3. Plutôt satisfait 2. Plutôt insatisfait 1. Très insatisfait Taux de satisfactio n (Somme cotes 4+3) Objectif: 95% 1. Quand j ai téléphoné, j ai rejoint rapidement la bonne personne. 67% 33% 0% 0% 100% 95% 5% 3. Mon appel téléphonique m a été retourné rapidement. 50% 50% 0% 0% 100% 95% 5% 4. Lorsque j ai laissé un message, mon appel a été retourné à l intérieur de 2 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% jours ouvrables. 6. J ai obtenu un rendez-vous dans un délai raisonnable. 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 7A. 6 semaines ou moins. 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 7B. Rendez-vous pris en bloc à l avance. 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 14. J ai obtenu un rendez-vous dans un délai raisonnable. 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 15. Le délai d attente pour obtenir un rendez-vous urgent en CHSLD ou au CRLB a été de 72 heures ou moins (jours ouvrables). 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 16. Le délai d attente pour obtenir un rendez-vous régulier a été de 2 semaines 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% ou moins. 19. J ai obtenu un rendez-vous dans un délai raisonnable. 0% 0% 100% 0% 0% 95% -95% 20A. 6 semaines ou moins. 0% 0% 0% 100% 0% 95% -95% 22. J ai obtenu un rendez-vous dans un délai raisonnable. 0% 100% 0% 0% 100% 95% 5% 23A. 6 semaines ou moins. 0% 0% 0% 100% 0% 95% -95% 27. Globalement, suite à ma demande, les réponses ont été obtenues dans un 67% 33% 0% 0% 100% 95% 5% laps de temps raisonnable. 5. J ai été bien informé des procédures et documents requis pour préparer les 50% 50% 0% 0% 100% 95% 5% visites du PATMP. 12. J ai été bien informé du travail effectué et des suites à donner (pièces commandées, rendez-vous de suivi). 3. Services de 17. J ai été bien informé du travail réparations en CHSLD effectué et des suites à donner (pièces ou au CRLB commandées, rendez-vous de suivi). Moyenne - Entretien préventif, réparation, attribution et suivi en CHSLD Écart 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 0% 0% 50% 50% 0% 95% -95% 70% 15% 6% 9% 85% 95% -10%

18 SUIVI DÉCISIONNEL : OUTIL POUR DOCUMENTER LES DÉCISIONS Indicateurs Résultat Standard Écart Pourquoi? Solutions du Comité des opérations Suivi Services d entretien et de réparation Service : Communication Dimension qualité : RAPIDITÉ Q4 : Retour d appel dans le 2 jours ouvrables 55% 95 % 40 % Dans son horaire, le chef d équipe n a pas le temps de retourner ses appels. Libérer le chef d équipe 1:30 heure par jour pour des tâches de bureau (Exemples: retour d appels et commande de pièces). Déplacer les tâches d accueil de la clientèle à un autre chef d équipe. 4 mois après Résultats des sondages: Problème réglé! Entretien préventif, réparation, attribution et suivi en CHSLD Service: Réparation CHSLD Dimension qualité: SIMPLICITÉ Q17 : J ai été bien informé du travail effectué 50%% 95 % 45 % L intervenant du CHSLD envoie le FR au PATMP sans que l intervenant du programme rencontre le client ni avant ni après. Difficile de communiquer à l usager les réparations ou commandes de pièces effectuées. Concevoir un formulaire avec la liste de toutes les réparations effectuées et les pièces en commande Envoyer ce formulaire via le retour du fauteuil à l intervenant du CHSLD L intervenant du CHSLD peut ainsi informer l usager du travail effectué 4 mois après Résultats des sondages: Problème non réglé: Que le chef d équipe s assure que ce formulaire est complété et envoyé au CHSLD.

19 QUELQUES RÉSULTATS : AMÉLIORATION DES OUTILS FACILITANT LA COMPILATION ET LE TRAITEMENT DES SONDAGES

20 OUTIL FACILITANT LA COMPILATION ET LE TRAITEMENT DES DONNÉES DU SONDAGE Sharepoint Outil de collaboration Facile d utilisation Souplesse pour gérer des sondages : compilation et visualisation rapide des résultats Possibilité dans l avenir de le rendre accessible à l externe (questionnaires en ligne)

21 DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE 1 re étape» Informatisation des questionnaires» Exportation vers Excel» Validation et tests 2 e étape:» Traitement des résultats : tableaux croisés dynamiques et graphiques» Automatisation des tableaux de bord 3 e étape:» Implantation, formation et support auprès de la secrétaire du programme

22 PROCHAINES ÉTAPES : L AJOUT D INDICATEURS EN LIEN AVEC LES OBJECTIFS ET LE FONCTIONNEMENT DU PROGRAMME

23 LIEN AVEC LE CADRE LOGIQUE DU PATMP (EXTRAIT) Plusieurs indicateurs d objectifs du PATMP sont liés aux questions du sondage de satisfaction. Le PATMP dispose d une partie de l information issue des sondages de satisfaction qui lui permettrait d évaluer dans quelle mesure il atteint certains de ses objectifs (efficacité).

24 LIEN AVEC LES PROCESSUS EXEMPLE DE L ATTRIBUTION Dans le passé, il y a eu un grand investissement du programme pour décrire tous ses processus. Est ce que l évolution des questionnaires d évaluation de satisfaction permettra de faire évoluer les processus?

25 LIEN AVEC LA MESURE DE LA PARTICIPATION SOCIALE Mesures de la participation sociale avant et après l acquisition d un FR Questionnaire «Réintégration àla vie normale» distribué depuis 2008 (Wood Dauphinee et al.) Absence d outils pour compiler et traiter les résultats Des indicateurs ajoutés au TB pour évaluer une partie du but du programme : «La personne maintient ou améliore sa posture et sa capacité à se mobiliser au moyen d aides techniques fonctionnelles, confortables et sécuritaires pour la réalisation de ses habitudes et ses projets de vie pour une pleine participation sociale.»

26 CONCLUSION ET ÉCHANGE

27 QUELQUES ENSEIGNEMENTS «Vieille» démarche de satisfaction qui a survécu seulement au PATMP et qui a toujours un potentiel de développement : Application du cadre conceptuel de l Agrément de façon simple et concrète Intégration et valorisation de l information Conception d un outil le TB qui permet àses utilisateurs de :» Comprendre» Prendre des décisions» Faire le suivi Nouvelle façon de faire pour «prendre soin» des données

28 QUELQUES ENSEIGNEMENTS Préoccupation d intégrer ou d adapter les différentes démarches pour répondre àune panoplie d exigences et leur donner un sens :» Ex. : PACQ vs AGRÉMENT vs ÉVALUATION DE PROGRAMMES vs PLANIFICATION STRATÉGIQUE vs Démystifier la complexité des multiples démarches Valoriser et donner un sens àla qualité de nos actions Implantation de la démarche àpartir du 1 er mai

LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES

LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES Brigitte Fillion Chargée de projets, CRLB Virtuel Nicole Beaudoin Conseillère aux affaires cliniques, AERDPQ Colloque Aides techniques 2.0 12 mai 2011

Plus en détail

Optimisation du processus de gestion des plaintes et des commentaires à la SAAQ

Optimisation du processus de gestion des plaintes et des commentaires à la SAAQ Permis Immatriculation Optimisation du processus de gestion des plaintes et des commentaires à la SAAQ Prévention Véhicules lourds Présentation à l ARGP Mars 2012 Victimes d accident Présenté par Nancy

Plus en détail

LE CRLB-VIRTUEL un projet novateur alliant le Web 2.0, la téléréadaptation et les services à distance

LE CRLB-VIRTUEL un projet novateur alliant le Web 2.0, la téléréadaptation et les services à distance LE CRLB-VIRTUEL un projet novateur alliant le Web 2.0, la téléréadaptation et les services à distance Brigitte Fillion, chargée de projet, CRLB-Virtuel François Thibault, coordonnateur clinique, Programme

Plus en détail

Évaluer pour s améliorer : au cœur de la qualité des services

Évaluer pour s améliorer : au cœur de la qualité des services Évaluer pour s améliorer : au cœur de la qualité des services Le concept de qualité des services : un outil d'évaluation de la satisfaction adapté aux attentes des usagers ÉVALUER POUR S AMÉLIORER : AU

Plus en détail

Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé

Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé OMS-HPS Un outil à l usage des organisations Agence de la santé et des services sociaux de Montréal guide

Plus en détail

La norme ISO 10007:2003 définit des lignes directrices pour la gestion de la configuration

La norme ISO 10007:2003 définit des lignes directrices pour la gestion de la configuration ! " Rappel : les référentiels pour la gestion de configuration ISO10007 (1/3) La norme ISO 10007:2003 définit des lignes directrices pour la gestion de la configuration Elle est une révision de la version

Plus en détail

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Récipiendaire de la subvention de la Fondation de l OIIQ Présenté au 16 e Colloque de l Ordre régional des infirmières et infirmiers de Laurentides/Lanaudière

Plus en détail

TECHNIQUES DE RECHERCHE SOCIALE RESSOURCES POUR LES EMPLOYEURS

TECHNIQUES DE RECHERCHE SOCIALE RESSOURCES POUR LES EMPLOYEURS TECHNIQUES DE RECHERCHE SOCIALE RESSOURCES POUR LES EMPLOYEURS Département de techniques de recherche sociale Collège de Rosemont 6400, 16 e Avenue, Montréal (Québec) H1X 2S9 Téléphone 514 376-1620, poste

Plus en détail

Statistiques des bibliothèques publiques du Québec : reflet actualisé d un réseau en constante évolution

Statistiques des bibliothèques publiques du Québec : reflet actualisé d un réseau en constante évolution Statistiques des bibliothèques publiques du Québec : reflet actualisé d un réseau en constante évolution Prendre la mesure de sa bibliothèque 9 mars 2012 Benoit Allaire, Observatoire de la culture et des

Plus en détail

Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!»

Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!» Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!» Mme Danielle St Louis Directrice de la qualité, MSSS Mme Catherine Maranda Conseillère àla Direction de la qualité, MSSS Plan

Plus en détail

Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS

Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS Le 2 mai 2013 Aux professionnels du SAD membres de l APTS, Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS Madame, Monsieur, Nous accusons réception

Plus en détail

ÉVALUATION INTERNE Synthèse des résultats

ÉVALUATION INTERNE Synthèse des résultats Saint-Brieuc le 30 janvier 2012 ÉVALUATION INTERNE Synthèse des résultats Madame, Monsieur, L Association de Protection des Majeurs Côtes d Armor, son groupe de pilotage évaluation interne et moi-même

Plus en détail

POLITIQUE en matière de gestion intégrée de la santé, sécurité et bien-être au travail

POLITIQUE en matière de gestion intégrée de la santé, sécurité et bien-être au travail POLITIQUE en matière de gestion intégrée de la santé, sécurité et bien-être au travail Ce document s'adresse à tout le personnel La Direction des ressources humaines est responsable de son application

Plus en détail

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.»

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet de fin d études 2 Sommaire OBJET DU DOCUMENT... 3 LES ETAPES DU PROJET... 4 ETUDE PREALABLE...5 1 L étude d opportunité...

Plus en détail

Postes en technologie de l information

Postes en technologie de l information Mutation 2013 Postes en technologie de l information Consultez les témoignages de nos ambassadeurs Suzanne Samson Gestionnaire en technologies de l information Simon Barriault Analyste en informatique

Plus en détail

Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 22 avril 2015. À votre écoute pour progresser!

Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 22 avril 2015. À votre écoute pour progresser! Enquête de 2015 réalisée du 8 au 22 avril 2015 PREFECTURE DES DEUX-SEVRES 302 questionnaires collectés / 39 questions Résultats en % des exprimés À votre écoute pour progresser! 1. Le contexte de l étude

Plus en détail

5/23/2014. Norme de santé et sécurité psychologique et autres normes dans le marché

5/23/2014. Norme de santé et sécurité psychologique et autres normes dans le marché La norme nationale sur la santé et sécurité psychologiques au travail, la norme "Entreprise en santé" et la norme "Conciliation travail famille": Comment s'y retrouver et comment choisir? Présentée par:

Plus en détail

Politique de gestion des plaintes. La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités

Politique de gestion des plaintes. La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités Politique de gestion des plaintes La CSST place la satisfaction de sa clientèle au coeur de ses priorités PRÉAMBULE L administration gouvernementale québécoise place au cœur de ses priorités la qualité

Plus en détail

Vous êtes médecin traitant?

Vous êtes médecin traitant? Programme Vous êtes médecin traitant? Que représente ce programme... - pour vous? - pour votre patient? Saviez-vous que...? Chaque année, plus de 30 000 personnes remplissent une demande d indemnité suite

Plus en détail

CONDITIONS POUR LE PRÊT D ÉQUIPEMENT AU SERVICE DES AIDES TECHNIQUES

CONDITIONS POUR LE PRÊT D ÉQUIPEMENT AU SERVICE DES AIDES TECHNIQUES CONDITIONS POUR LE PRÊT D ÉQUIPEMENT AU SERVICE DES AIDES TECHNIQUES Publication initiale mise en vigueur : 9 septembre 2014 Destinataires : Clientèle, intervenants du Service des aides techniques, intervenants

Plus en détail

BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique

BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique 2014 BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique SECTEUR INDUSTRIE-SERVICE CHORUS 2 : Refonte du référentiel des process Groupe Refondre le réferentiel des process Groupe grâce à la réalisation d un

Plus en détail

LE MANAGEMENT DE LA QUALITE EN ASSURANCE

LE MANAGEMENT DE LA QUALITE EN ASSURANCE LE MANAGEMENT DE LA QUALITE EN ASSURANCE Séminaire - Atelier Le management de la qualité en assurance 1 ère communication Généralités sur le management de la qualité 2 ème communication Le management de

Plus en détail

Progiciels pour TPE - PME - PMI

Progiciels pour TPE - PME - PMI Gexos GexosPro Progiciels pour TPE - PME - PMI Parce qu une entreprise organisée est une entreprise plus productive et plus proche de sa clientèle, nous avons conçu la gamme GexosPro, progiciels de gestion

Plus en détail

uvox 360 : pour avoir voix au chapitre! La rétroaction à 360 Qu est-ce qu une rétroaction à 360º

uvox 360 : pour avoir voix au chapitre! La rétroaction à 360 Qu est-ce qu une rétroaction à 360º uvox 360 : pour avoir voix au chapitre! La rétroaction à 360 Dans un contexte de travail qui reconnaît la valeur stratégique des employés de l entreprise, les services des ressources humaines ont de plus

Plus en détail

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017 et d'atteinte des cibles d'impact des 1. Formaliser l'offre de services pour l'ensemble des programmes-services et des programmes de soutien. Définir et promouvoir l'offre de services en Dépendances (2013-12-

Plus en détail

Le Concept Swyna *L OUTIL D ENQUÊTE EN LIGNE SIMPLEMENT PUISSANT

Le Concept Swyna *L OUTIL D ENQUÊTE EN LIGNE SIMPLEMENT PUISSANT Le Concept Swyna *L OUTIL D ENQUÊTE EN LIGNE SIMPLEMENT PUISSANT Nous sommes à votre écoute : 04 72 85 08 14 info@swyna.fr Le Concept Swyna swyna est l outil idéal pour mener des enquêtes en ligne récurrentes

Plus en détail

M2S. Formation Gestion de projet. formation

M2S. Formation Gestion de projet. formation Formation Gestion de projet M2S formation Conduire et gérer un projet Construire et rédiger un chahier des charges de projet Conduite de projet informatiques Découpage et planification de projet Les méthodes

Plus en détail

Service de Transport des élèves Windsor-Essex student transportation services PLAN STRATÉGIQUE. Septembre 2010. 1 P age

Service de Transport des élèves Windsor-Essex student transportation services PLAN STRATÉGIQUE. Septembre 2010. 1 P age Service de Transport des élèves Windsor-Essex student transportation services PLAN STRATÉGIQUE Septembre 2010 1 P age 1.0 INTRODUCTION Le Plan stratégique du Service de Transport des élèves Windsor Essex

Plus en détail

Introduction La méthodologie

Introduction La méthodologie Direction des soins infirmiers et de la qualité 1 Introduction À l automne 2013, le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Lac-des- Deux-Montagnes a fait des sondages dans le but d estimer la

Plus en détail

Politique de gestion des plaintes et des commentaires

Politique de gestion des plaintes et des commentaires Politique de gestion des plaintes et des commentaires 03.01.0 Page 1 de 6 DATE DE LA MISE À JOUR 2010-11-03 RÉSUMÉ Cette politique vise à encadrer et harmoniser la gestion des plaintes et des commentaires

Plus en détail

L importance des processus opérationnels dans la planification des objectifs

L importance des processus opérationnels dans la planification des objectifs L importance des processus opérationnels dans la planification des objectifs Présentation et retour d expérience des méthodologies du Service public de Wallonie et de la démarche Qualité mise en place

Plus en détail

PROGRAMME DE GESTION INTÉGRÉE DE LA QUALITÉ

PROGRAMME DE GESTION INTÉGRÉE DE LA QUALITÉ PROGRAMME DE GESTION INTÉGRÉE DE LA QUALITÉ Rédaction Marie Chevalier Directrice de la qualité et de la mission universitaire Pour obtenir des exemplaires du document : Centre de santé et de services sociaux

Plus en détail

CONDUIRE OU PARTICIPER AU PROJET GPMC DE SON ETABLISSEMENT LOT 1 RÉGION DATES

CONDUIRE OU PARTICIPER AU PROJET GPMC DE SON ETABLISSEMENT LOT 1 RÉGION DATES CONDUIRE OU PARTICIPER AU PROJET GPMC DE SON ETABLISSEMENT LOT 1 RÉGION Conduire ou participer au projet GPMC de son établissement LOT 1 OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Définir la stratégie de mise en place de

Plus en détail

Rapport d agrément Centre jeunesse de l Abitibi-Témiscamingue

Rapport d agrément Centre jeunesse de l Abitibi-Témiscamingue l Rapport d agrément Centre jeunesse de l Abitibi-Témiscamingue 16 mars 2015 La reproduction, par quelque procédé que ce soit, la traduction ou la diffusion du présent document, même partielles, sont interdites

Plus en détail

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales.

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales. Chapitre 11 LA FONCTION CONTRÔLE DE GESTION REPORTING AUDIT INTERNE Un système de reporting homogène dans toutes les filiales permet un contrôle de gestion efficace et la production d un tableau de bord

Plus en détail

Biographie des présentateurs

Biographie des présentateurs Biographie des présentateurs Jean- François Robert: Ingénieur en informa4que de forma4on (Université de Sherbrooke) depuis 2001 Maîtrise en ges4on de projet à l UQAR depuis 2014 Conseiller cadre en ges4on

Plus en détail

Système d information VERSION : 4.00

Système d information VERSION : 4.00 METHODE ET ORGANISATION VERSION : 4.00 Jean-Michel Grandclément Confidentiel Reproduction Interdite Page 1 sur 21 Auteur Jean-Michel Grandclément Version / Date Version : 4.0 Date : 04/04/04 E-mail jean-michel.grandclement@grandclement.fr

Plus en détail

LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS

LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS Toute prise de décision implique un risque d erreur : elle exige donc le «courage de la responsabilité» nourri par la certitude que l engagement éthique est la marque

Plus en détail

Une. expertise. à partager

Une. expertise. à partager Une expertise à partager Programmation 2012-2013 Table des matières 27 novembre 2012 Le trouble du comportement chez l adulte présentant une déficience physique : notions de base 13 et 14 décembre 2012

Plus en détail

Regards croisés sur la Bientraitance. Charte Bientraitance. Outil d aide à la décision - formation

Regards croisés sur la Bientraitance. Charte Bientraitance. Outil d aide à la décision - formation Promotion de la bientraitance «Remobiliser les équipes» Regards croisés sur la Bientraitance Charte Bientraitance Outil d aide à la décision - formation Marie José D Alché-Gautier Réseau Bas Normand Santé

Plus en détail

En outre 2 PDD sont impliqués dans le développement de politiques locales destinées à favoriser l'insertion des personnes handicapées.

En outre 2 PDD sont impliqués dans le développement de politiques locales destinées à favoriser l'insertion des personnes handicapées. PHOES Version : 2.0 - ACT id : 3813 - Round: 2 Raisons et Objectifs Programme de travail et méthodologie Dispositions financières Dispositions organisationnelles et mécanismes décisionnels Procédures de

Plus en détail

Méthodes et outils de l analyse des pratiques professionnelles

Méthodes et outils de l analyse des pratiques professionnelles Méthodes et outils de l analyse des pratiques professionnelles Dr Nelly LE REUN, DIU soignant en gérontologie, Brest, 9 mai 2012 11/05/2012 1 Formation initiale Formation continue: acquisition de nouvelles

Plus en détail

1.1. Qu est ce qu un audit?... 17

1.1. Qu est ce qu un audit?... 17 Table des matières chapitre 1 Le concept d audit 17 1.1. Qu est ce qu un audit?... 17 1.1.1. Principe général... 17 1.1.2. Historique... 19 1.1.3. Définitions des termes particuliers utilisés en audit...

Plus en détail

PROJETS DE RÉORGANISATION DES SOINS DE TYPE «LEAN SANTÉ» Position de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

PROJETS DE RÉORGANISATION DES SOINS DE TYPE «LEAN SANTÉ» Position de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec PROJETS DE RÉORGANISATION DES SOINS DE TYPE «LEAN SANTÉ» Adoptée par le Conseil d administration le 13 décembre 2012 LE CONTEXTE Lors de la dernière Assemblée générale annuelle de l Ordre des infirmières

Plus en détail

De la vision à l action. Démarche provinciale de transfert de connaissances du comité directeur de la recherche en traumatologie

De la vision à l action. Démarche provinciale de transfert de connaissances du comité directeur de la recherche en traumatologie De la vision à l action Démarche provinciale de transfert de connaissances du comité directeur de la recherche en traumatologie RÉDACTION Anabèle Brière, pht, Ph.D, chargée de projet en transfert des connaissances

Plus en détail

Programme «Responsable en logistique de Distribution» Titre de l ISLT inscrit au RNCP de niveau 2

Programme «Responsable en logistique de Distribution» Titre de l ISLT inscrit au RNCP de niveau 2 Programme «Responsable en logistique de Distribution» Titre de l ISLT inscrit au RNCP de niveau 2 INSTITUT NEMO 36-38 AVENUE PIERRE BROSSOLETTE 92240 MALAKOFF 1 Public visé Tout public, titulaire d un

Plus en détail

LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU

LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU Geneviève MÉNARD, inf., M.Sc., inf., M.Sc. (A.) Directrice-conseil, Affaires externes Ordre des infirmières et infirmiers

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Composition du comité... 3. Tenue des réunions... 3. Participation au conseil d administration et autres comités...

TABLE DES MATIÈRES. Composition du comité... 3. Tenue des réunions... 3. Participation au conseil d administration et autres comités... BILAN DES ACTIVITÉS 2013-2014 Comité des usagers Centre de réadaptation La Maison Mars 2014 TABLE DES MATIÈRES Composition du comité... 3 Tenue des réunions... 3 Participation au conseil d administration

Plus en détail

PLAN DE COURS CONCEPT ET MULTIMÉDIA 2 570 JCW 06

PLAN DE COURS CONCEPT ET MULTIMÉDIA 2 570 JCW 06 PLAN DE COURS CONCEPT ET MULTIMÉDIA 2 570 JCW 06 Pondération du cours 2-4-3 Session Automne 2011 Compétence(s) visée(s) OOPL - OOPM Programme-hôte Graphisme Professeur Sabin Farley Département de graphisme

Plus en détail

Optimiser le processus d évaluation pour l octroi d un FR motorisé, un choix qui porte fruit

Optimiser le processus d évaluation pour l octroi d un FR motorisé, un choix qui porte fruit Optimiser le processus d évaluation pour l octroi d un FR motorisé, un choix qui porte fruit Orélie Cloutier, technicienne en éducation spécialisée Élise Jobin, ergothérapeute INTRODUCTION Petit historique

Plus en détail

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009 Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois Catherine Martin 14 mai 2009 Sommaire de la présentation 1. Comment définir les meilleures pratiques et les inscrire

Plus en détail

MANUEL DE GESTION GESTION ET PRÉVENTION DES RISQUES

MANUEL DE GESTION GESTION ET PRÉVENTION DES RISQUES SCECR-DIR-04-09 MANUEL DE GESTION TITRE : GESTION ET PRÉVENTION DES RISQUES TYPE DE DOCUMENT : DIRECTIVE ET PROCÉDURE Expéditeur : Service conseil à l évaluation, aux communications et à la recherche Destinataires

Plus en détail

La transformation du travail au quotidien suite à l implantation d un nouveau logiciel de gestion

La transformation du travail au quotidien suite à l implantation d un nouveau logiciel de gestion La transformation du travail au quotidien suite à l implantation d un nouveau logiciel de gestion Pierre-Sébastien Fournier Sylvie Montreuil Maude Villeneuve Jean-Pierre Brun Un facteur de risque Intensification

Plus en détail

Organiser ses ressources pour mieux apprendre : gérer son temps, son espace et ses outils de travail

Organiser ses ressources pour mieux apprendre : gérer son temps, son espace et ses outils de travail Introduction Auteur : François Ruph (Équipe de production) Organiser ses ressources pour mieux apprendre : gérer son temps, son espace et ses outils de travail Objectif : Comprendre le rôle de l organisation,

Plus en détail

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité POLITIQUE POL-DEAQ-04 AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : Direction de l évaluation et de l assurance qualité Conseil d administration DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 6 octobre 2011

Plus en détail

Réalisation d une étude épidémiologique

Réalisation d une étude épidémiologique Réalisation d une étude épidémiologique Dr A.TIBICHE, Médecin Epidémiologiste, Service d Epidémiologie et de Médecine Préventive, CHU de Tizi-Ouzou. Introduction La réalisation d une étude épidémiologique

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

Une gestion efficace en mode réseau

Une gestion efficace en mode réseau Le Centre d éd études en transformation des organisations Une gestion efficace en mode réseau Alain RONDEAU, Ph.D. Professeur titulaire et directeur Centre d études en transformation des organisations

Plus en détail

Développement spécifique d'un système d information

Développement spécifique d'un système d information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Procédure Qualité Développement spécifique d'un système d information Référence : CNRS/DSI/conduite-proj/developpement/proc-developpement-si

Plus en détail

Méthodes d enquête et modélisations statistiques au gouvernement :

Méthodes d enquête et modélisations statistiques au gouvernement : La statistique au service de la collectivité Hommage à Louis-Paul Rivest pour ses 60 ans Méthodes d enquête et modélisations statistiques au gouvernement : de la théorie à la pratique Rébecca Tremblay,

Plus en détail

REGISTRE QUÉBÉCOIS DU CANCER PLAN D ACTION POUR LES LAURENTIDES 2012-2013

REGISTRE QUÉBÉCOIS DU CANCER PLAN D ACTION POUR LES LAURENTIDES 2012-2013 REGISTRE QUÉBÉCOIS DU CANCER PLAN D ACTION POUR LES LAURENTIDES -2013 Direction régionale de la santé physique Direction des ressources immobilières et innelles Juillet Rédaction : Madame Isabelle Trépanier

Plus en détail

Présenté au conseil d administration Le 10 novembre 2008. TABLEAU DE BORD DE GESTION pour le conseil d administration

Présenté au conseil d administration Le 10 novembre 2008. TABLEAU DE BORD DE GESTION pour le conseil d administration Présenté au conseil d administration Le 10 novembre 2008 TABLEAU DE BORD pour le conseil d administration INTRODUCTION L augmentation de la population âgée vulnérable, l augmentation incontournable des

Plus en détail

GUIDE DE GESTION DE LA PERFORMANCE DES CADRES

GUIDE DE GESTION DE LA PERFORMANCE DES CADRES Service des ressources humaines 2015 GUIDE DE GESTION DE LA PERFORMANCE DES CADRES ORIENTER MOBILISER ÉVALUER 1 TABLE DES MATIÈRES Ce guide vise à familiariser tous les employés cadres de la Ville de Montréal

Plus en détail

La formation hybride : une continuité naturelle de formations en présentiel qui utilisent les technopédagogies?

La formation hybride : une continuité naturelle de formations en présentiel qui utilisent les technopédagogies? La formation hybride : une continuité naturelle de formations en présentiel qui utilisent les technopédagogies? Pascale Blanc, Directrice de la (GTI) 6 ème colloque du CIRTA 16 novembre 2009 HEC Montréal

Plus en détail

MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire

MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire Université Saint-Joseph Faculté des Sciences de l Éducation MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire 2014 2015 Faculté des Sciences de l Education, mis à jour 26 novembre 2014 TABLE

Plus en détail

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités À L INTENTION DES GESTIONNAIRES ET AUTRES RESPONSABLES DE PROJETS DE FORMATION SUR MESURE

Plus en détail

Plan de positionnement du Cégep@distance

Plan de positionnement du Cégep@distance du Cégep@distance 2012-2017 La réalisation de ce document a été rendue possible grâce à la collaboration de nombreuses personnes. Nous les en remercions. Rédaction principale Maïté Roy, conseillère pédagogique

Plus en détail

Indicateurs stratégiques pour une gestion axée sur les résultats par Marie-Susan Deschênes

Indicateurs stratégiques pour une gestion axée sur les résultats par Marie-Susan Deschênes Indicateurs stratégiques pour une gestion axée sur les résultats par Marie-Susan Deschênes Thèmes abordés Les indicateurs : la définition, les critères essentiels et une nomenclature utile et logique exemple

Plus en détail

ANALYSE GLOBALE DES PROGRAMMES DE LA SHQ. SQEP 18 novembre 2011

ANALYSE GLOBALE DES PROGRAMMES DE LA SHQ. SQEP 18 novembre 2011 ANALYSE GLOBALE DES PROGRAMMES DE LA SHQ SQEP 18 novembre 2011 Contexte Problématiques Objectifs Cadre conceptuel Étude comparative des programmes - Modèle matriciel de comparaison (indice ICP) - Grille

Plus en détail

2 LA GESTION INTÉGRÉE DE LA QUALITÉ AU CRDI DE QUÉBEC ADOPTÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 29 NOVEMBRE 2011 1

2 LA GESTION INTÉGRÉE DE LA QUALITÉ AU CRDI DE QUÉBEC ADOPTÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 29 NOVEMBRE 2011 1 2 LA GESTION INTÉGRÉE DE LA QUALITÉ AU CRDI DE QUÉBEC cadre de référence ADOPTÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 29 NOVEMBRE 2011 1 Table des matières 1. Introduction : pourquoi ce cadre de référence?...

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE L INFORMATIQUE

PLAN DIRECTEUR DE L INFORMATIQUE Commission scolaire de Rouyn-Noranda PLAN DIRECTEUR DE L INFORMATIQUE Adopté par la résolution CC-0783 (17 mai 2004) 2004-03-30 TABLE DES MATIÈRES 1 INTRODUCTION... 3 2 ORIENTATIONS GÉNÉRALES... 3 3 PRINCIPES

Plus en détail

Able Informatique bvba Zakske 16 B-8000 Brugge Belgique Téléphone : + 32 50 34 59 04 www.admiralsoft.com

Able Informatique bvba Zakske 16 B-8000 Brugge Belgique Téléphone : + 32 50 34 59 04 www.admiralsoft.com Able Informatique bvba Zakske 16 B-8000 Brugge Belgique Téléphone : + 32 50 34 59 04 www.admiralsoft.com Logiciel de marketing opérationnel multitâches Votre support de marketing direct Data Quest est

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES PLAINTES

POLITIQUE DE GESTION DES PLAINTES POLITIQUE DE GESTION DES PLAINTES Novembre 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. La politique sur la gestion des plaintes... 4 1.1 Préambule... 4 1.2 Objectif... 4 1.3 Définitions... 4 1.4 Champ d application de

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA. Note explicative (s'il y a lieu) Code : P 10 DG

COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA. Note explicative (s'il y a lieu) Code : P 10 DG COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA Note explicative (s'il y a lieu) Code : P 10 DG Rés. : CC-0109 Date : Le 15 mars 1999 Page : 1 de 8 POLITIQUE TOUCHANT LA CONSULTATION, LES RELATIONS ET LES COMMUNICATIONS

Plus en détail

L Infolettre VIGIE TECHNOCLINIQUE. Promouvoir le partage des connaissances sur les technologies de soutien à l intervention!

L Infolettre VIGIE TECHNOCLINIQUE. Promouvoir le partage des connaissances sur les technologies de soutien à l intervention! L Infolettre Bulletin externe du CRDITED de Montréal Février 2014 Nous revoilà! Nous voici déjà au deuxième numéro de L Infolettre du CRDITED de Montréal, et ce, avec grand plaisir! Dans cette parution,

Plus en détail

Pilotage de la performance par les processus et IT

Pilotage de la performance par les processus et IT Pilotage de la performance par les processus et IT Pilotage par les processus, Apports de la DSI aux processus métiers, Maturité des entreprises en matière de pilotage par les processus. 1 1 Piloter par

Plus en détail

Training On Demand. www.crossknowledge.com

Training On Demand. www.crossknowledge.com Training On Demand www.crossknowledge.com CrossKnowledge France 2 bis, rue Godefroy - 92817 Puteaux Cedex - France T : +33 (0)1 41 38 14 99 - F : +33 (0)1 41 38 14 39 Plus d informations : contact@crossknowledge.com

Plus en détail

solution technologique globale qui couvre en

solution technologique globale qui couvre en Dealer Management System solution technologique globale qui couvre en amont tous les besoins fonctionnels et techniques de l activité d un distributeur de véhicules : magasin, atelier, VN/VO. Adaptable

Plus en détail

gestion et organisation administrative

gestion et organisation administrative Catherine BÉRÈS Directrice départementale du Trésor Public, chargée de la mission de modernisation de la gestion des retraites de l Etat Le service des retraites de l Etat, au cœur de la modernisation

Plus en détail

Rapport d agrément Centre jeunesse de Québec Institut universitaire

Rapport d agrément Centre jeunesse de Québec Institut universitaire Rapport d agrément Centre jeunesse de Québec Institut universitaire 19 avril 2012 Note : Le masculin est utilisé pour alléger la présentation et désigne aussi bien les femmes que les hommes. T a b l e

Plus en détail

Nouvelle philosophie d accueil dans les bibliothèques de Laval. 1 er décembre 2014

Nouvelle philosophie d accueil dans les bibliothèques de Laval. 1 er décembre 2014 Nouvelle philosophie d accueil dans les bibliothèques de Laval 1 er décembre 2014 Thèmes abordés 1. Contexte lavallois - Coup d œil sur le territoire lavallois 2. Les bibliothèques de Laval - La mission

Plus en détail

Modèle de plan d action pour le sondage en ligne

Modèle de plan d action pour le sondage en ligne Projet : Sondage en ligne (Préciser le nom de votre projet) Date / période : Territoire visé : Description : Opération consistant à interroger un certain nombre d'individus au sein d'une population déterminée

Plus en détail

TUTORIEL Qualit Eval. Introduction :

TUTORIEL Qualit Eval. Introduction : TUTORIEL Qualit Eval Introduction : Qualit Eval est à la fois un logiciel et un référentiel d évaluation de la qualité des prestations en établissements pour Personnes Agées. Notre outil a été spécifiquement

Plus en détail

Mettre en place une stratégie QSE. Pilotage et tableau de bord du système QSE

Mettre en place une stratégie QSE. Pilotage et tableau de bord du système QSE Mettre en place une stratégie...2 Pilotage et tableau de bord du système.2 Réussir les audits...3 Management de la Qualité ISO 9001...3 Management de l Environnement ISO 14001.4 Management de la Santé

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

Rapport d agrément Centre de réadaptation en dépendance Foster

Rapport d agrément Centre de réadaptation en dépendance Foster Rapport d agrément Centre de réadaptation en dépendance Foster 22 mai 2014 La reproduction, par quelque procédé que ce soit, la traduction ou la diffusion du présent document, même partielles, sont interdites

Plus en détail

ÉTUDE PAR EVENEMENTS DE VIE SUR LA COMPLEXITÉ VOLET ENTREPRISES 2013

ÉTUDE PAR EVENEMENTS DE VIE SUR LA COMPLEXITÉ VOLET ENTREPRISES 2013 ÉTUDE PAR EVENEMENTS DE VIE SUR LA COMPLEXITÉ VOLET ENTREPRISES 2013 1 Méthodologie LA CIBLE : Au sein de chaque entreprise, est interrogée la personne en charge de la majorité des démarches administratives

Plus en détail

Technologie. Présentateurs Michel Fortin et Luc Moisan. Le mercredi 30 septembre 2009 Québec

Technologie. Présentateurs Michel Fortin et Luc Moisan. Le mercredi 30 septembre 2009 Québec État d avancement des travaux du MSSS en regard de la gouvernance des ressources informationnelles volet gestion de portefeuilles et de projets TI au sein du réseau sociosanitaire Présentateurs Michel

Plus en détail

Éric Des Cormiers, MBA, MA Colloque CQA, octobre 2012

Éric Des Cormiers, MBA, MA Colloque CQA, octobre 2012 Outils de suivi de la qualité Éric Des Cormiers, MBA, MA Colloque CQA, octobre 2012 Ce que nous faisons: Développement d outils d aide à la prise de décision Sondages Système de tableaux de bord de gestion

Plus en détail

SOMMAIRE. Rubrique : Audit et amélioration. Sommaire THEMATIQUE

SOMMAIRE. Rubrique : Audit et amélioration. Sommaire THEMATIQUE SOMMAIRE Rubrique : Audit et amélioration... 2 Rubrique : Divers...12 Rubrique : Maintenance...17 Rubrique : Système de management de la qualité...20 1 Rubrique : Audit et amélioration SOMMAIRE Auditer

Plus en détail

26/05/2011 SIMPLIFICATION. Comment? Quoi? Qui? Et avec qui? Combien? Où? Quand? Pourquoi?

26/05/2011 SIMPLIFICATION. Comment? Quoi? Qui? Et avec qui? Combien? Où? Quand? Pourquoi? SIMPLIFICATION Simplifier les procédures, les outils, les modèles Simplifier? «CQQCOQP» Comment? Quoi? Qui? Et avec qui? Combien? Où? Quand? Pourquoi? 2 1 Comment? En analysant les procédures, les documents,

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF 2014-2019

PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 Mission Instruire Socialiser Qualifier Orientation 1 Travailler ensemble au développement de tous nos élèves, tant au niveau intellectuel, physique, affectif, social que moral,

Plus en détail

SEMENT DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX. e des matières. Table des matières

SEMENT DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX. e des matières. Table des matières SEMENT DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX e des matières CODE D ÉTHIQUE Table des matières JANVIER 2013 TABLE DES MATIERES PRÉAMBULE 3 Pourquoi un code d éthique? 3 À qui s adresse le code d éthique? 3 LA

Plus en détail

Le projet SyMO : Un outil informatisé de planification et de suivi de la clientèle

Le projet SyMO : Un outil informatisé de planification et de suivi de la clientèle Le projet SyMO : Un outil informatisé de planification et de suivi de la clientèle Contexte du projet en soins palliatifs nombre de personnes atteintes de cancer dans la population. nombre de demandes

Plus en détail

Les projets d investissement en PME

Les projets d investissement en PME Le point sur Les projets d investissement en PME Concilier performance économique et conditions de travail L investissement reste un moment clé du développement d une entreprise. C est l occasion de repenser

Plus en détail

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SEPTEMBRE 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 SONDAGE ET ÉCHANTILLONNAGE... 3 SONDAGE... 3 ÉCHANTILLONNAGE... 4 COMPILATION DES RÉSULTATS... 4

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DESTINATAIRES : DATE : Le 4 septembre 2015 OBJET :

NOTE DE SERVICE DESTINATAIRES : DATE : Le 4 septembre 2015 OBJET : NOTE DE SERVICE DESTINATAIRES : Personnes responsables locales à la «classification et carrière» des sections de Revenu Québec (RQ) Personnes responsables locales à la «classification et carrière» des

Plus en détail

Expertises Marketing et Communication en Assurance

Expertises Marketing et Communication en Assurance Expertises Marketing et Communication en Assurance LE DEPARTEMENT ETUDES CONTACT: etudes@molitorconsult.com Document totalement confidentiel Droits de reproduction interdits Page - 1 Qui sommes nous? Spécialistes

Plus en détail

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Les emplois repères de cette enquête sont disponibles selon les trois blocs suivants

Plus en détail