TABLEAU DE BORD DE LA CLIENTÈLE SUR LA SATISFACTION. Danielle Dessureault POTENTIEL D UN OUTIL POUR MIEUX UTILISER LES RÉSULTATS DES SONDAGES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TABLEAU DE BORD DE LA CLIENTÈLE SUR LA SATISFACTION. Danielle Dessureault POTENTIEL D UN OUTIL POUR MIEUX UTILISER LES RÉSULTATS DES SONDAGES"

Transcription

1 TABLEAU DE BORD SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE POTENTIEL D UN OUTIL POUR MIEUX UTILISER LES RÉSULTATS DES SONDAGES AUPRÈS DE LA CLIENTÈLE DU PROGRAMME DES AIDES TECHNIQUES ÀLA MOBILITÉ ET ÀLA POSTURE Danielle Dessureault Chef du Programme des aides techniques àla mobilité et àla posture Manuela Mendonça Agente de planification de programme Colloque 2.0 réadaptation Aides techniques 12 mai 2011

2 OBJECTIF PARTAGER LES RÉSULTATS D UN PROJET INNOVATEUR EN DÉVELOPPEMENT AU PATMP VISANT L AMÉLIORATION D UN OUTIL POUR SIMPLIFIER ET VALORISER L INFORMATION ISSUE DES SONDAGES SUR LA SATISFACTION DES USAGERS

3 DÉROULEMENT Bref historique Cadre conceptuel du modèle d amélioration de la qualité Mandat et évolution Résultats : tableau de bord (TB) Prochaines étapes Conclusion et échange

4 HISTORIQUE DU PROGRAMME D AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ (PACQ)

5 1994 à 2000 LE PACQ AU CRLB: UNE CULTURE D APPRÉCIATION ET D AMÉLIORATION DES SERVICES PATMP : seul programme au CRLB à utiliser et àgérer de façon autonome la démarche PACQ depuis 15 ans à à Étude populationnelle de la RRMC mesure de la satisfaction et validation d un modèle Début PATMP Sept Sites pilotes dans les SAT du CRLB et du CRCL Consultants : SÉCOR 1999 Évaluation très positive Généralisation àd autres programmes (6) 2002 Adaptation du modèle pour les autres programmes. Le PATMP poursuit Début de l évaluation de programme (Politique + équipe) 2004 Insatisfaction des équipes de réalisation sur les PACQ, sauf au PATMP Consensus de tous les programme sur la pertinence de mesurer la satisfaction 2006 Révision des questionnaires utilisées par le PATMP 2007 Nouvelle démarche au CRLB : sondage satisfaction en complémentarité avec la démarche du Conseil québécois d agrément 2010 Réflexion sur le développement d un outil pour mieux utiliser les résultats du sondage de la satisfaction de la clientèle au PATMP

6 CADRE CONCEPTUEL DU MODÈLE D AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ Principes de base Simplicité d application Définition du concept de qualité de services Continuité de la mesure de la satisfaction Effet mobilisateur Changements immédiats

7 CYCLE D UN PACQ EN 6 ÉTAPES 6. Réajuster la qualité voulue 5. Améliorer la qualité livrée : Deux outils : Baromètre TB Niveau stratégique CA, CD, DSPQAU Comité de pilotage Niveau opérationnel Programmes Équipe de satisfaction 1. Connaître la qualité attendue 4. Mesurer la qualité perçue Ensemble des employés 2. Comprendre la qualité livrée 3. Définir la qualité voulue

8 MANDAT (2010) Mandat simple : améliorer la présentation du tableau et du graphique Au lieu de présenter l information dans un seul tableau, présenter plutôt les résultats dans 2 tableaux différents Fournir les consignes àla personne responsable de la compilation et du traitement de l information issue des sondages et fin du mandat!

9 OUTIL ACTUEL

10 QUELQUES CONSTATS SUR L OUTIL Contenu» Même information présentée àplusieurs instances dans l établissement» Plusieurs indicateurs traités dans le même tableau» Absence de liens avec le concept «Qualité» des sondages du CQA» Absence de documentation sur la démarche du programme Forme» Surcharge et lourdeur de l information (tableaux et graphiques)» Difficulté à comprendre tous les détails présentés Outils» Redondance de certaines questions» Compilation àla «mitaine», complexité des formules et du traitement des données» Absence de méthodologie pour l utilisation de l outil

11 Résultats prévus Responsables décembre janvier février mars avril mai juin ANALYSE Les outils pour réaliser les sondages sont améliorés 1 Analyse des questionnaires (Q1, Q2 et Q3) Conseillère Éval.Prog Présentation des résultats, validation et corrections Chef de programme Présentation au Comité PACQ: Plan d'action - PATMP - Version du 7 janvier 2011 Mandat: Améliorer l'outil de gestion que le PATMP utilise en lien avec la satisfaction des clients dans le but de simplifier et de valoriser l information issue des sondages et la rendre davantage utile Le projet TB (mandat) 2. Consultation sur les changements apportés aux questionnaires 3. Test des trois questionnaires auprès des membres Chef de programme 27 Protopype TB: Les informations issues des sondages sont simplifiées, valorisées et mieux utilisées TEST 4 5 Conception d'une base de données centralisée pour les 3 questionnaires (en fonction du test) Traitement et organisation des données en tenant compte des besoins en information: 1. CA + Comité PACQ: information générale 2. Directrice DPMC + Chef de programme + Comité opérations: information détaillée Amélioration de la présentation visuelle des graphiques Amélioration du processus de prise de décision (documentation) Conseillère Éval.Prog. 3 6 Validation du prototype de TB Chef de programme 8 7 Présentation des résultats du test au Comité des opérations Chef de programme Évaluation de la faisabilité de développement technologique facilitant la compilation et le traitement des données par F. Lavoie Rédaction d'un mini-guide: les sondages du PATMP de A à Z 10 Préparation et formation sur le nouvel outil 11 Opérationnalisation de la nouvelle démarche pour sonder les usagers du PATMP Analyste informatique Secrétaire programme Conseillère Éval. Prog. Conseillère Éval.Prog Secrétaire programme Conseillère Éval. Prog. IMPLANTATION DE LA NOUVELLE DÉMARCHE Chef de programme 1 12 Soutien, accompagnement, mises à jour, ajustements dans le but d'assurer la pérénnité du TB-SATISFACTION-PATMP Conseillère Éval.Prog.

12 QUELQUES RÉSULTATS : AMÉLIORATION DE LA PRÉSENTATION DES INFORMATIONS

13 AVANT APRÈS Année Période Janv-Fév-Mars-Avril (cotes 4+3) N=8 Satisfaction Indicateurs - Agrément Service 100% 100% 100% 100% 4. Très 3. Plutôt 2. Plutôt 100% satisfait satisfait 100% insatisfait Relation avec le client Conseil d'administration et Comité PACQ Le taux de satisfaction au PATMP Taux de satisfaction Objectif: 95% 1. Très insatisfait Année Période N Taux de satisfaction (cotes 4+3) Janv-Fév-Mars-Avril 8 Objectif: Écart 95% 100% Entretien préventif, réparation, attribution et suivi en CHSLD 67% 33% 0% 0% 100% 95% 5% Entretien et réparation 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Attribution d'une aide technique 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Prestation professionnelle Organisation des services Entretien préventif, réparation, attribution et suivi en CHSLD 67% 33% 0% 0% 100% 95% 5% Entretien et réparation 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Attribution d'une aide technique 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 87% 88% Entretien préventif, réparation, attribution et suivi en CHSLD 74% 13% 5% 8% 87% 95% -8% Entretien et réparation 88% 0% 6% 6% 88% 95% -8% Attribution d'une aide technique 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Total général 88% 6% 2% 3% 94% 95% -1% Entretien préventif, réparation, attribution et suivi en CHSLD Entretien et réparation Attribution d'une aide technique Entretien préventif, réparation, attribution et suivi en CHSLD Entretien et réparation Attribution d'une aide technique Entretien préventif, réparation, attribution et suivi en CHSLD Entretien et réparation Relation avec le client Prestation professionnelle Organisation des services Attribution d'une aide technique Présentation des résultats d un questionnaire Présentation des mêmes résultats à toutes les instances concernées Présentation des résultats selon les énoncés du questionnaires Présentation des résultats de 3 questionnaires Présentation des résultats selon les besoins des instances concernées Présentation des résultats selon les concepts «Qualité» Agrément

14 Année Période Janv-Fév-Mars-Avril Directions et Comité PACQ Conseil d'administration et Comité PACQ Le taux de satisfaction au PATMP TABLEAU DE BORD VISION GLOBALE N=8 Satisfaction Service Services d'entretien préventif, de réparation, d'attribution et de suivis en CHSLD Indicateurs - Agrément 4. Très satisfait 3. Plutôt satisfait 2. Plutôt insatisfait 1. Très insatisfait Taux de satisfaction (Somme cotes 4+3) Objectif: 95% Relation avec le client 67% 33% 0% 0% 100% 95% 5% Prestation professionnelle 67% 33% 0% 0% 100% 95% 5% Organisation des services 74% 13% 5% 8% 87% 95% -8% Moyenne - Services d'entretien préventif, de réparation, 73% 17% 4% 6% 90% 95% -5% Relation avec le client 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Service d'entretien et de réparation Prestation professionnelle 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Organisation des services 88% 0% 6% 6% 88% 95% -8% Moyenne - Service d'entretien et de réparation 93% 0% 4% 4% 93% 95% -2% Relation avec le client 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Attribution d'une aide technique Prestation professionnelle 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Organisation des services 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Moyenne - Attribution d'une aide technique 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Moyenne 88% 6% 2% 3% 94% 95% -1% Écart Dans une perspective de prise de décision : Quel sont les services qui doivent améliorer leur fonctionnement? Quel est l indicateur pour lequel on souhaite une amélioration? Quelle est l information précise qui vous permettra de savoir que le problème peut se corriger?

15 Direction DPMC, Chef de programme et Comité des opérations Le taux de satisfaction au PATMP TABLEAU DE BORD VISION CIBLÉE Année Période Janv-Fév-Mars- Avril N=8 Satisfaction Indicateurs - Agrément Organisation des services Moyenne Service Entretien préventif, réparation, attribution et suivi en CHSLD Entretien et réparation Dimensions Dimension du service (Thème du questionnaire) 4. Très satisfait 3. Plutôt satisfait 2. Plutôt insatisfait 1. Très insatisfait Taux de satisfaction (Somme cotes 4+3) Objectif: 95% Accessibilité 2. Services d entretien Préventif (PEP) 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Continuité 5. Services de suivis en CHSLD (TOP seulement) 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 1. Communication 75% 25% 0% 0% 100% 95% 5% 2. Services d entretien Préventif (PEP) 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 3. Services de réparations en CHSLD ou au CRLB 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Rapidité 4. Services cliniques d évaluation en CHSLD (Médecin+Ergo+TOP) 0% 0% 50% 50% 0% 95% -95% 5. Services de suivis en CHSLD (TOP seulement) 0% 50% 0% 50% 50% 95% -45% 6. Généralités 67% 33% 0% 0% 100% 95% 5% 1. Communication 50% 50% 0% 0% 100% 95% 5% Simplicité 2. Services d entretien Préventif (PEP) 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 3. Services de réparations en CHSLD ou au CRLB 0% 0% 50% 50% 0% 95% -95% 1. Communication 67% 0% 17% 17% 67% 95% -28% Rapidité 2. Prise de rendez-vous 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 3. Visite d'entretien / réparation 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 4. Généralités 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% Simplicité 3. Visite d'entretien / réparation 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 78% 9% 5% 7% 87% 95% -8% Dans une perspective de prise de décision : Quelles sont les deux dimensions du service qui doivent améliorer leur fonctionnement? Quelles sont les deux dimensions de la qualité à améliorer? Quelle est l information précise qui vous permettra de savoir que le problème peut se corriger? Écart

16 TABLEAU DE BORD VISION CIBLÉE ET OPÉRATIONNELLE Chef de programme et comité des opérations Année Période Janv-Fév-Mars-Avril N=8 Service Entretien et réparation Indicateurs - Agrément Organisation des services Moyenne - Entretien et réparation Dimensions Rapidité Simplicité Dimension du service (Thème du questionnaire) 1. Communication 2. Prise de rendezvous 3. Visite d'entretien / réparation 4. Généralités 3. Visite d'entretien / réparation Énoncés 1. Quand j ai téléphoné pour obtenir des informations, j ai rejoint rapidement la bonne personne. 3. Mon appel téléphonique m a été retourné rapidement. 4. Lorsque j ai laissé un message mon appel a été retourné par le chef d équipe à l intérieur de 2 jours ouvrables. 5. J ai obtenu un rendez-vous qui m a permis d accéder aux services dans un délai raisonnable. 6. Le délai d attente pour accéder à un rendez-vous d entretien / réparation a été de 2 semaines ou moins. 7. Le jour de mon rendez-vous, le délai d'attente pour rencontrer le mécanicien a été raisonnable (ne pas considérer une visite SANS rendez vous et non planifiée). 13. Globalement, suite à ma demande, les réponses ont été obtenues dans un laps de temps raisonnable. 11. Le personnel m a donné le maximum possible à l intérieur des règles fixées par mon agent payeur. Satisfactio n 4. Très satisfait 3. Plutôt satisfait 2. Plutôt insatisfait 1. Très insatisfait Taux de satisfactio n (Somme cotes 4+3) Objectif: 95% Écart 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 0% 0% 50% 50% 0% 95% -95% 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 88% 0% 6% 6% 88% 95% -8%

17 TABLEAU DE BORD VISION CIBLÉE ET OPÉRATIONNELLE Comité des opérations Direction DPMC, Chef de programme et Comité des opérations Le taux de satisfaction au PATMP Année Période Janv-Fév-Mars-Avril N=8 Service Entretien préventif, réparation, attribution et suivi en CHSLD Indicateurs - Agrément Organisation des services Dimensions Rapidité Simplicité Dimension du service (Thème du questionnaire) 1. Communication 2. Services d entretien Préventif (PEP) 3. Services de réparations en CHSLD ou au CRLB 4. Services cliniques d évaluation en CHSLD 5. Services de suivis en CHSLD (TOP seulement) 6. Généralités 1. Communication 2. Services d entretien Préventif (PEP) Énoncés Satisfactio n 4. Très satisfait 3. Plutôt satisfait 2. Plutôt insatisfait 1. Très insatisfait Taux de satisfactio n (Somme cotes 4+3) Objectif: 95% 1. Quand j ai téléphoné, j ai rejoint rapidement la bonne personne. 67% 33% 0% 0% 100% 95% 5% 3. Mon appel téléphonique m a été retourné rapidement. 50% 50% 0% 0% 100% 95% 5% 4. Lorsque j ai laissé un message, mon appel a été retourné à l intérieur de 2 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% jours ouvrables. 6. J ai obtenu un rendez-vous dans un délai raisonnable. 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 7A. 6 semaines ou moins. 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 7B. Rendez-vous pris en bloc à l avance. 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 14. J ai obtenu un rendez-vous dans un délai raisonnable. 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 15. Le délai d attente pour obtenir un rendez-vous urgent en CHSLD ou au CRLB a été de 72 heures ou moins (jours ouvrables). 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 16. Le délai d attente pour obtenir un rendez-vous régulier a été de 2 semaines 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% ou moins. 19. J ai obtenu un rendez-vous dans un délai raisonnable. 0% 0% 100% 0% 0% 95% -95% 20A. 6 semaines ou moins. 0% 0% 0% 100% 0% 95% -95% 22. J ai obtenu un rendez-vous dans un délai raisonnable. 0% 100% 0% 0% 100% 95% 5% 23A. 6 semaines ou moins. 0% 0% 0% 100% 0% 95% -95% 27. Globalement, suite à ma demande, les réponses ont été obtenues dans un 67% 33% 0% 0% 100% 95% 5% laps de temps raisonnable. 5. J ai été bien informé des procédures et documents requis pour préparer les 50% 50% 0% 0% 100% 95% 5% visites du PATMP. 12. J ai été bien informé du travail effectué et des suites à donner (pièces commandées, rendez-vous de suivi). 3. Services de 17. J ai été bien informé du travail réparations en CHSLD effectué et des suites à donner (pièces ou au CRLB commandées, rendez-vous de suivi). Moyenne - Entretien préventif, réparation, attribution et suivi en CHSLD Écart 100% 0% 0% 0% 100% 95% 5% 0% 0% 50% 50% 0% 95% -95% 70% 15% 6% 9% 85% 95% -10%

18 SUIVI DÉCISIONNEL : OUTIL POUR DOCUMENTER LES DÉCISIONS Indicateurs Résultat Standard Écart Pourquoi? Solutions du Comité des opérations Suivi Services d entretien et de réparation Service : Communication Dimension qualité : RAPIDITÉ Q4 : Retour d appel dans le 2 jours ouvrables 55% 95 % 40 % Dans son horaire, le chef d équipe n a pas le temps de retourner ses appels. Libérer le chef d équipe 1:30 heure par jour pour des tâches de bureau (Exemples: retour d appels et commande de pièces). Déplacer les tâches d accueil de la clientèle à un autre chef d équipe. 4 mois après Résultats des sondages: Problème réglé! Entretien préventif, réparation, attribution et suivi en CHSLD Service: Réparation CHSLD Dimension qualité: SIMPLICITÉ Q17 : J ai été bien informé du travail effectué 50%% 95 % 45 % L intervenant du CHSLD envoie le FR au PATMP sans que l intervenant du programme rencontre le client ni avant ni après. Difficile de communiquer à l usager les réparations ou commandes de pièces effectuées. Concevoir un formulaire avec la liste de toutes les réparations effectuées et les pièces en commande Envoyer ce formulaire via le retour du fauteuil à l intervenant du CHSLD L intervenant du CHSLD peut ainsi informer l usager du travail effectué 4 mois après Résultats des sondages: Problème non réglé: Que le chef d équipe s assure que ce formulaire est complété et envoyé au CHSLD.

19 QUELQUES RÉSULTATS : AMÉLIORATION DES OUTILS FACILITANT LA COMPILATION ET LE TRAITEMENT DES SONDAGES

20 OUTIL FACILITANT LA COMPILATION ET LE TRAITEMENT DES DONNÉES DU SONDAGE Sharepoint Outil de collaboration Facile d utilisation Souplesse pour gérer des sondages : compilation et visualisation rapide des résultats Possibilité dans l avenir de le rendre accessible à l externe (questionnaires en ligne)

21 DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE 1 re étape» Informatisation des questionnaires» Exportation vers Excel» Validation et tests 2 e étape:» Traitement des résultats : tableaux croisés dynamiques et graphiques» Automatisation des tableaux de bord 3 e étape:» Implantation, formation et support auprès de la secrétaire du programme

22 PROCHAINES ÉTAPES : L AJOUT D INDICATEURS EN LIEN AVEC LES OBJECTIFS ET LE FONCTIONNEMENT DU PROGRAMME

23 LIEN AVEC LE CADRE LOGIQUE DU PATMP (EXTRAIT) Plusieurs indicateurs d objectifs du PATMP sont liés aux questions du sondage de satisfaction. Le PATMP dispose d une partie de l information issue des sondages de satisfaction qui lui permettrait d évaluer dans quelle mesure il atteint certains de ses objectifs (efficacité).

24 LIEN AVEC LES PROCESSUS EXEMPLE DE L ATTRIBUTION Dans le passé, il y a eu un grand investissement du programme pour décrire tous ses processus. Est ce que l évolution des questionnaires d évaluation de satisfaction permettra de faire évoluer les processus?

25 LIEN AVEC LA MESURE DE LA PARTICIPATION SOCIALE Mesures de la participation sociale avant et après l acquisition d un FR Questionnaire «Réintégration àla vie normale» distribué depuis 2008 (Wood Dauphinee et al.) Absence d outils pour compiler et traiter les résultats Des indicateurs ajoutés au TB pour évaluer une partie du but du programme : «La personne maintient ou améliore sa posture et sa capacité à se mobiliser au moyen d aides techniques fonctionnelles, confortables et sécuritaires pour la réalisation de ses habitudes et ses projets de vie pour une pleine participation sociale.»

26 CONCLUSION ET ÉCHANGE

27 QUELQUES ENSEIGNEMENTS «Vieille» démarche de satisfaction qui a survécu seulement au PATMP et qui a toujours un potentiel de développement : Application du cadre conceptuel de l Agrément de façon simple et concrète Intégration et valorisation de l information Conception d un outil le TB qui permet àses utilisateurs de :» Comprendre» Prendre des décisions» Faire le suivi Nouvelle façon de faire pour «prendre soin» des données

28 QUELQUES ENSEIGNEMENTS Préoccupation d intégrer ou d adapter les différentes démarches pour répondre àune panoplie d exigences et leur donner un sens :» Ex. : PACQ vs AGRÉMENT vs ÉVALUATION DE PROGRAMMES vs PLANIFICATION STRATÉGIQUE vs Démystifier la complexité des multiples démarches Valoriser et donner un sens àla qualité de nos actions Implantation de la démarche àpartir du 1 er mai

Optimisation du processus de gestion des plaintes et des commentaires à la SAAQ

Optimisation du processus de gestion des plaintes et des commentaires à la SAAQ Permis Immatriculation Optimisation du processus de gestion des plaintes et des commentaires à la SAAQ Prévention Véhicules lourds Présentation à l ARGP Mars 2012 Victimes d accident Présenté par Nancy

Plus en détail

Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé

Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé Guide de correspondance entre les normes d agrément du CQA et les normes de promotion de la santé OMS-HPS Un outil à l usage des organisations Agence de la santé et des services sociaux de Montréal guide

Plus en détail

CONDITIONS POUR LE PRÊT D ÉQUIPEMENT AU SERVICE DES AIDES TECHNIQUES

CONDITIONS POUR LE PRÊT D ÉQUIPEMENT AU SERVICE DES AIDES TECHNIQUES CONDITIONS POUR LE PRÊT D ÉQUIPEMENT AU SERVICE DES AIDES TECHNIQUES Publication initiale mise en vigueur : 9 septembre 2014 Destinataires : Clientèle, intervenants du Service des aides techniques, intervenants

Plus en détail

ÉVALUATION INTERNE Synthèse des résultats

ÉVALUATION INTERNE Synthèse des résultats Saint-Brieuc le 30 janvier 2012 ÉVALUATION INTERNE Synthèse des résultats Madame, Monsieur, L Association de Protection des Majeurs Côtes d Armor, son groupe de pilotage évaluation interne et moi-même

Plus en détail

Statistiques des bibliothèques publiques du Québec : reflet actualisé d un réseau en constante évolution

Statistiques des bibliothèques publiques du Québec : reflet actualisé d un réseau en constante évolution Statistiques des bibliothèques publiques du Québec : reflet actualisé d un réseau en constante évolution Prendre la mesure de sa bibliothèque 9 mars 2012 Benoit Allaire, Observatoire de la culture et des

Plus en détail

Rapport d agrément Centre jeunesse de l Abitibi-Témiscamingue

Rapport d agrément Centre jeunesse de l Abitibi-Témiscamingue l Rapport d agrément Centre jeunesse de l Abitibi-Témiscamingue 16 mars 2015 La reproduction, par quelque procédé que ce soit, la traduction ou la diffusion du présent document, même partielles, sont interdites

Plus en détail

De la vision à l action. Démarche provinciale de transfert de connaissances du comité directeur de la recherche en traumatologie

De la vision à l action. Démarche provinciale de transfert de connaissances du comité directeur de la recherche en traumatologie De la vision à l action Démarche provinciale de transfert de connaissances du comité directeur de la recherche en traumatologie RÉDACTION Anabèle Brière, pht, Ph.D, chargée de projet en transfert des connaissances

Plus en détail

En outre 2 PDD sont impliqués dans le développement de politiques locales destinées à favoriser l'insertion des personnes handicapées.

En outre 2 PDD sont impliqués dans le développement de politiques locales destinées à favoriser l'insertion des personnes handicapées. PHOES Version : 2.0 - ACT id : 3813 - Round: 2 Raisons et Objectifs Programme de travail et méthodologie Dispositions financières Dispositions organisationnelles et mécanismes décisionnels Procédures de

Plus en détail

Postes en technologie de l information

Postes en technologie de l information Mutation 2013 Postes en technologie de l information Consultez les témoignages de nos ambassadeurs Suzanne Samson Gestionnaire en technologies de l information Simon Barriault Analyste en informatique

Plus en détail

Vue d ensemble. Initiatives des données. Gestion de la trésorerie. Gestion du risque. Gestion des fournisseurs 2 >>

Vue d ensemble. Initiatives des données. Gestion de la trésorerie. Gestion du risque. Gestion des fournisseurs 2 >> Access MD Online Vue d ensemble Access MD Online fournit aux organisations un accès en temps réel à leurs programmes de carte commerciale au sein d un environnement sécurisé, n importe où et n importe

Plus en détail

ANALYSE GLOBALE DES PROGRAMMES DE LA SHQ. SQEP 18 novembre 2011

ANALYSE GLOBALE DES PROGRAMMES DE LA SHQ. SQEP 18 novembre 2011 ANALYSE GLOBALE DES PROGRAMMES DE LA SHQ SQEP 18 novembre 2011 Contexte Problématiques Objectifs Cadre conceptuel Étude comparative des programmes - Modèle matriciel de comparaison (indice ICP) - Grille

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

Organiser ses ressources pour mieux apprendre : gérer son temps, son espace et ses outils de travail

Organiser ses ressources pour mieux apprendre : gérer son temps, son espace et ses outils de travail Introduction Auteur : François Ruph (Équipe de production) Organiser ses ressources pour mieux apprendre : gérer son temps, son espace et ses outils de travail Objectif : Comprendre le rôle de l organisation,

Plus en détail

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017 et d'atteinte des cibles d'impact des 1. Formaliser l'offre de services pour l'ensemble des programmes-services et des programmes de soutien. Définir et promouvoir l'offre de services en Dépendances (2013-12-

Plus en détail

2 LA GESTION INTÉGRÉE DE LA QUALITÉ AU CRDI DE QUÉBEC ADOPTÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 29 NOVEMBRE 2011 1

2 LA GESTION INTÉGRÉE DE LA QUALITÉ AU CRDI DE QUÉBEC ADOPTÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 29 NOVEMBRE 2011 1 2 LA GESTION INTÉGRÉE DE LA QUALITÉ AU CRDI DE QUÉBEC cadre de référence ADOPTÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 29 NOVEMBRE 2011 1 Table des matières 1. Introduction : pourquoi ce cadre de référence?...

Plus en détail

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.»

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet de fin d études 2 Sommaire OBJET DU DOCUMENT... 3 LES ETAPES DU PROJET... 4 ETUDE PREALABLE...5 1 L étude d opportunité...

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SEPTEMBRE 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 SONDAGE ET ÉCHANTILLONNAGE... 3 SONDAGE... 3 ÉCHANTILLONNAGE... 4 COMPILATION DES RÉSULTATS... 4

Plus en détail

GÉREZ VOTRE RELATION CLIENT SANS QUITTER MICRO SOFT OUTLOOK

GÉREZ VOTRE RELATION CLIENT SANS QUITTER MICRO SOFT OUTLOOK Face à l évolution rapide des marchés, les entreprises doivent continuellement reconsidérer leurs axes de développement et leurs stratégies commerciales. Les sollicitations permanentes des concurrents

Plus en détail

Modèle de plan d action pour le sondage en ligne

Modèle de plan d action pour le sondage en ligne Projet : Sondage en ligne (Préciser le nom de votre projet) Date / période : Territoire visé : Description : Opération consistant à interroger un certain nombre d'individus au sein d'une population déterminée

Plus en détail

BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique

BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique 2014 BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique SECTEUR INDUSTRIE-SERVICE CHORUS 2 : Refonte du référentiel des process Groupe Refondre le réferentiel des process Groupe grâce à la réalisation d un

Plus en détail

Université du Québec à Trois-Rivières Politique de gestion des documents actifs, semi-actifs et inactifs de l'u.q.t.r.

Université du Québec à Trois-Rivières Politique de gestion des documents actifs, semi-actifs et inactifs de l'u.q.t.r. Université du Québec à Trois-Rivières Politique de gestion des documents actifs, semi-actifs et inactifs de l'u.q.t.r. (Résolution 398-CA-3497, 25 novembre 1996) 1. Énoncé Par cette politique, l'université

Plus en détail

La formation hybride : une continuité naturelle de formations en présentiel qui utilisent les technopédagogies?

La formation hybride : une continuité naturelle de formations en présentiel qui utilisent les technopédagogies? La formation hybride : une continuité naturelle de formations en présentiel qui utilisent les technopédagogies? Pascale Blanc, Directrice de la (GTI) 6 ème colloque du CIRTA 16 novembre 2009 HEC Montréal

Plus en détail

GUIDE SUR LES INDICATEURS DE PERFORMANCE DANS LES UNITÉS DE VÉRIFICATION INTERNE

GUIDE SUR LES INDICATEURS DE PERFORMANCE DANS LES UNITÉS DE VÉRIFICATION INTERNE GUIDE SUR LES INDICATEURS DE PERFORMANCE DANS LES UNITÉS DE VÉRIFICATION INTERNE FRVI Mars 2009 Guide sur les indicateurs de performance dans les unités de vérification interne 2 Table des matières Introduction..04

Plus en détail

Able Informatique bvba Zakske 16 B-8000 Brugge Belgique Téléphone : + 32 50 34 59 04 www.admiralsoft.com

Able Informatique bvba Zakske 16 B-8000 Brugge Belgique Téléphone : + 32 50 34 59 04 www.admiralsoft.com Able Informatique bvba Zakske 16 B-8000 Brugge Belgique Téléphone : + 32 50 34 59 04 www.admiralsoft.com Logiciel de marketing opérationnel multitâches Votre support de marketing direct Data Quest est

Plus en détail

Développement spécifique d'un système d information

Développement spécifique d'un système d information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Procédure Qualité Développement spécifique d'un système d information Référence : CNRS/DSI/conduite-proj/developpement/proc-developpement-si

Plus en détail

Progiciels pour TPE - PME - PMI

Progiciels pour TPE - PME - PMI Gexos GexosPro Progiciels pour TPE - PME - PMI Parce qu une entreprise organisée est une entreprise plus productive et plus proche de sa clientèle, nous avons conçu la gamme GexosPro, progiciels de gestion

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales Contexte

Plus en détail

LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS

LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS Toute prise de décision implique un risque d erreur : elle exige donc le «courage de la responsabilité» nourri par la certitude que l engagement éthique est la marque

Plus en détail

TUTORIEL Qualit Eval. Introduction :

TUTORIEL Qualit Eval. Introduction : TUTORIEL Qualit Eval Introduction : Qualit Eval est à la fois un logiciel et un référentiel d évaluation de la qualité des prestations en établissements pour Personnes Agées. Notre outil a été spécifiquement

Plus en détail

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE La question posée s inscrit dans une démarche d amélioration de la circulation de l information. questionnaire d

Plus en détail

Questionnaire de sondage: de la communication interne dans l organisation

Questionnaire de sondage: de la communication interne dans l organisation Cours 7 Audit : Exemple de questionnaire Questionnaire de sondage: de la communication interne dans 1. Votre organisation s est-elle dotée officiellement d une stratégie, d un programme ou d une politique

Plus en détail

L externalisation de vos logiciels entreprises : une solution aux problèmes de coûts, de sécurités et de réactivités

L externalisation de vos logiciels entreprises : une solution aux problèmes de coûts, de sécurités et de réactivités Bureau Virtuel L externalisation de vos logiciels entreprises : une solution aux problèmes de coûts, de sécurités et de réactivités Que ce soit par la communication, par les échanges ou par la collaboration,

Plus en détail

Les projets d investissement en PME

Les projets d investissement en PME Le point sur Les projets d investissement en PME Concilier performance économique et conditions de travail L investissement reste un moment clé du développement d une entreprise. C est l occasion de repenser

Plus en détail

L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution?

L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution? L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution? 5 décembre 2013 Sommaire L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : Quels enjeux? Bureau

Plus en détail

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales.

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales. Chapitre 11 LA FONCTION CONTRÔLE DE GESTION REPORTING AUDIT INTERNE Un système de reporting homogène dans toutes les filiales permet un contrôle de gestion efficace et la production d un tableau de bord

Plus en détail

Training On Demand. www.crossknowledge.com

Training On Demand. www.crossknowledge.com Training On Demand www.crossknowledge.com CrossKnowledge France 2 bis, rue Godefroy - 92817 Puteaux Cedex - France T : +33 (0)1 41 38 14 99 - F : +33 (0)1 41 38 14 39 Plus d informations : contact@crossknowledge.com

Plus en détail

Gestion Comptable Sage 100

Gestion Comptable Sage 100 Gestion Comptable La réponse à tous les besoins comptables et financiers de l entreprise avec la richesse d une offre unique sur le marché. 1 SOMMAIRE 1.1. Le pôle comptable et Financier...3 1.2. Une couverture

Plus en détail

Modèle de curriculum vitae thématique. Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec)

Modèle de curriculum vitae thématique. Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec) Modèle de curriculum vitae thématique Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec) Résidence : 514) 873-0000 Bureau : (514) 873-1111 Télécopieur : (514) 873-9304 Courriel : pdupont@pdup.com Cadre infirmier

Plus en détail

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Les emplois repères de cette enquête sont disponibles selon les trois blocs suivants

Plus en détail

Vers l amélioration continue

Vers l amélioration continue Vers l amélioration continue Devis d évaluation et planification des travaux sur l assurance qualité Document recommandé par le comité de suivi du Plan stratégique, le comité de Régie interne et la Commission

Plus en détail

Politique de gestion documentaire

Politique de gestion documentaire Politique de gestion documentaire Responsabilité de gestion : Secrétariat général Date d approbation : 24 avril 1979 C.A. C.E. Direction générale Direction Date d'entrée en vigueur : 24 avril 1995 Date

Plus en détail

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Élaboré par la Direction de la qualité, de la mission universitaire et de la pratique multidisciplinaire Approuvé par le Comité de

Plus en détail

PLAN DE COURS CONCEPT ET MULTIMÉDIA 2 570 JCW 06

PLAN DE COURS CONCEPT ET MULTIMÉDIA 2 570 JCW 06 PLAN DE COURS CONCEPT ET MULTIMÉDIA 2 570 JCW 06 Pondération du cours 2-4-3 Session Automne 2011 Compétence(s) visée(s) OOPL - OOPM Programme-hôte Graphisme Professeur Sabin Farley Département de graphisme

Plus en détail

AVANTAGES MÉDICAUX DÉPLACEMENTS À DES FINS MÉDICALES PROGRAMME POUR L AUTONOMIE DES ANCIENS COMBATTANTS

AVANTAGES MÉDICAUX DÉPLACEMENTS À DES FINS MÉDICALES PROGRAMME POUR L AUTONOMIE DES ANCIENS COMBATTANTS AVANTAGES MÉDICAUX DÉPLACEMENTS À DES FINS MÉDICALES PROGRAMME POUR L AUTONOMIE DES ANCIENS COMBATTANTS 2013 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 AVANTAGES MÉDICAUX.... 2 APERÇU... 2 PROGRAMMES... 2 CARTE

Plus en détail

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Iut de Tours Département Information-Communication Option Gestion de l Information et du Document dans les Organisations Page 1 sur

Plus en détail

MICROSOFT DYNAMICS CRM 3.0

MICROSOFT DYNAMICS CRM 3.0 MICROSOFT DYNAMICS CRM 3.0 Face à l évolution rapide des marchés, les entreprises doivent continuellement reconsidérer leurs axes de développement et leurs stratégies commerciales. Les sollicitations permanentes

Plus en détail

Conseiller implantation de logiciel Milieu de la santé Supérieur immédiat : Vice-président opérations

Conseiller implantation de logiciel Milieu de la santé Supérieur immédiat : Vice-président opérations Poste En bref : En tant que Conseiller implantation de logiciel chez Gestion Portail Santé, vous pourrez contribuer à la croissance d une entreprise reconnue pour moderniser les résidences de personnes

Plus en détail

DATA QUERY : MODÉLISATION AVANCÉE DE VOS DONNÉES

DATA QUERY : MODÉLISATION AVANCÉE DE VOS DONNÉES Online Intelligence Solutions DATA QUERY : MODÉLISATION AVANCÉE DE VOS DONNÉES Marion JOFFRE, Chef de produit marketing WHITE PAPER Table des matières CONTEXTE 3 Un suivi précis et détaillé de l ensemble

Plus en détail

Présentation. l atteinte de la meilleur efficacité.

Présentation. l atteinte de la meilleur efficacité. Présentation Veneta System est une S.A.R.L qui a débuté son expérience professionnel en 1999 et contribue à ce jour avec vous pour VOUS apporter les solutions les plus adéquates avec un rapport qualité/prix

Plus en détail

M2S. Formation Gestion de projet. formation

M2S. Formation Gestion de projet. formation Formation Gestion de projet M2S formation Conduire et gérer un projet Construire et rédiger un chahier des charges de projet Conduite de projet informatiques Découpage et planification de projet Les méthodes

Plus en détail

C.V. Josée Leboeuf. 514 706-9954 joseesoleil@gmail.com

C.V. Josée Leboeuf. 514 706-9954 joseesoleil@gmail.com C.V. Josée Leboeuf 514 706-9954 joseesoleil@gmail.com C.V. Josée Leboeuf Sommaire des compe tences Détentrice d un D.E.C en administration option marketing. En bref Versatile, polyvalente, Flexible, Créative,

Plus en détail

solution technologique globale qui couvre en

solution technologique globale qui couvre en Dealer Management System solution technologique globale qui couvre en amont tous les besoins fonctionnels et techniques de l activité d un distributeur de véhicules : magasin, atelier, VN/VO. Adaptable

Plus en détail

Journée e dialogue al chef de file en santé mentale

Journée e dialogue al chef de file en santé mentale Journée e dialogue Le réseau r de l Est l de Montréal al chef de file en santé mentale UN PROCESSUS DE TRANSFERT DE LA CLIENTÈLE ENTRE LES ÉTABLISSEMENTS DE L EST DE MONTRÉAL POUR ASSURER LA CONTINUITÉ

Plus en détail

CRM Assurance. Fonctionnalités clés. Vue globale de l assuré. Gestion des échanges en Multicanal

CRM Assurance. Fonctionnalités clés. Vue globale de l assuré. Gestion des échanges en Multicanal CRM Assurance Fonctionnalités clés Vue globale de l assuré Le CRM pour les compagnies d'assurances est une solution spécialement conçue pour mettre en place et soutenir les fondements d une orientation

Plus en détail

CRM pour le Service clients et l Assistance technique

CRM pour le Service clients et l Assistance technique CRM pour le Service clients et l Assistance technique La satisfaction Maximizer. Inciter la fidélisation de la clientèle. Servir la clientèle efficacement est l élément clé d une croissance d affaires

Plus en détail

Plan de cours. Chiffriers et bases de données en gestion commerciale

Plan de cours. Chiffriers et bases de données en gestion commerciale Collège Lionel-Groulx 100, rue Duquet Sainte-Thérèse, (Québec) J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 430-2783 Site Internet : http://www.clg.qc.ca Session : Hiver 2009 No de cours : 420-CJ0-LG

Plus en détail

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Natalie Rinfret, Ph.D. Colloque de l Association des directeurs généraux des services

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION. Institut de l Innovation et du Développement de l Entrepreneuriat - InsIDE

CATALOGUE DE FORMATION. Institut de l Innovation et du Développement de l Entrepreneuriat - InsIDE CATALOGUE DE FORMATION Institut de l Innovation et du Développement de l Entrepreneuriat - InsIDE «L expression de l innovation et de l entrepreneuriat» - Devenir Community Manager : créer et animer sa

Plus en détail

Base de données QP3. Modélisation d un programme d amélioration continue et intégratif de la Qualité au CHU Sainte-Justine

Base de données QP3. Modélisation d un programme d amélioration continue et intégratif de la Qualité au CHU Sainte-Justine Base de données QP3 Modélisation d un programme d amélioration continue et intégratif de la Qualité au CHU Sainte-Justine 7 août 2013 Michel Lemay, directeur adjoint, DQSR et Coordonnateur Planetree Contexte

Plus en détail

Un réseau collectif fiable dans le système de santé publique

Un réseau collectif fiable dans le système de santé publique Un réseau collectif fiable dans le système de santé publique Cabinets médicaux/centres de soins médicaux/réseaux Cliniques/Hôpitaux Réhabilitation/Soins Prestataires de services médicaux Partenaires santé/assurances

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Mauricie et Centre-du-Québec Établissement : Centre de santé et de services

Plus en détail

Dynamiser la performance commerciale des réseaux : une affaire de bonnes pratiques!

Dynamiser la performance commerciale des réseaux : une affaire de bonnes pratiques! Dynamiser la performance commerciale des réseaux : une affaire de bonnes pratiques! les facteurs exogènes n ont pas un pouvoir explicatif déterminant de l efficacité commerciale d un point de vente «j

Plus en détail

Bibliothèque des Compétences clés

Bibliothèque des Compétences clés Bibliothèque des Compétences clés Modules Jours Heures S exprimer oralement 3 21 S exprimer à l écrit 4 28 Manipuler les chiffres et les ordres de grandeur 5 35 Utiliser les principaux outils bureautiques

Plus en détail

COMPTE RENDU DE L ENQUETE DE SATISFACTION CMS DECEMBRE 2012

COMPTE RENDU DE L ENQUETE DE SATISFACTION CMS DECEMBRE 2012 COMPTE RENDU DE L ENQUETE DE SATISFACTION CMS DECEMBRE 2012 62, rue Saint Lambert 75015 Paris N RCS 510 685 431 INTRODUCTION «Une société ne peut distancer ses concurrents que si elle peut établir une

Plus en détail

Formations 2013. adaptées à vos besoins! Optimisez l utilisation de vos logiciels et gagnez en productivité.

Formations 2013. adaptées à vos besoins! Optimisez l utilisation de vos logiciels et gagnez en productivité. adaptées à vos besoins! Optimisez l utilisation de vos logiciels et gagnez en productivité. Formations web Ces formations vous permettront de mieux maîtriser les fonctionnalités de votre logiciel et d

Plus en détail

Étude de faisabilité pour le réseautage des entreprises biologiques dans la région de la Capitale-Nationale

Étude de faisabilité pour le réseautage des entreprises biologiques dans la région de la Capitale-Nationale Étude de faisabilité pour le réseautage des entreprises biologiques dans la région de la Capitale-Nationale Rapport final Réalisé par Marie-Claude Lapierre, agr. Centre de référence en agriculture et agroalimentaire

Plus en détail

Sommaire. Partie 1 Comment construire un système de pilotage : la démarche... 19

Sommaire. Partie 1 Comment construire un système de pilotage : la démarche... 19 Sommaire Introduction... 15 Partie 1 Comment construire un système de pilotage : la démarche... 19 1 Contrôle de gestion et nouveaux outils de pilotage... 20 1. La démarche du contrôle de gestion... 20

Plus en détail

La transformation du travail au quotidien suite à l implantation d un nouveau logiciel de gestion

La transformation du travail au quotidien suite à l implantation d un nouveau logiciel de gestion La transformation du travail au quotidien suite à l implantation d un nouveau logiciel de gestion Pierre-Sébastien Fournier Sylvie Montreuil Maude Villeneuve Jean-Pierre Brun Un facteur de risque Intensification

Plus en détail

processus cliniques et administratifs en santé

processus cliniques et administratifs en santé Centre de santé et de services sociaux Du Nord de Lanaudière Les principes de la pensée LEAN appliqués s aux processus cliniques et administratifs en santé Marcelle Lajoie Directrice des programmes multiclientèles

Plus en détail

Impact d un déménagement de service sur la satisfaction relative au soins

Impact d un déménagement de service sur la satisfaction relative au soins Impact d un déménagement de service sur la satisfaction relative au soins MONTPELLIER JOURNEES DE MEDECINE PERINATALE 19 OCTOBRE 2012 Bénédicte Belgacem SANTE PUBLIQUE CHU Clermont-Fd PEPRADE La satisfaction

Plus en détail

Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises.

Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises. Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises. Mai 2009 Préface Les PME ont aujourd hui accès aux technologies déjà déployées dans les grandes entreprises. En

Plus en détail

Vérification des véhicules de transport pour les usagers

Vérification des véhicules de transport pour les usagers POLITIQUE P-G6-0750-01 Vérification des véhicules de transport pour les usagers Responsable de l application : Directeur des ressources financières, matérielles et informationnelles (DRFMI) À l usage de

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

Gestion d événements et modulation dynamique de choix sous Sphinx par calcul de contraintes en temps réel.

Gestion d événements et modulation dynamique de choix sous Sphinx par calcul de contraintes en temps réel. Gestion d événements et modulation dynamique de choix sous Sphinx par calcul de contraintes en temps réel. Entreprise ou organisme : ICN Business School Activité de l'entreprise ou de l'organisme : Par

Plus en détail

Nouveautés produits i7

Nouveautés produits i7 Nouveautés produits i7 1 - Nouveautés transverses A-Ergonomie B - La dimension Etendue C- Les éditions pilotées XL 2 - Gestion des Clients A - Sage 30 et Sage 100 Gestion Commerciale i7 1-1 La Gestion

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Présentation des nouveautés Sage i7

Présentation des nouveautés Sage i7 Présentation des nouveautés Sage i7 1 - Nouveautés transverses A. Ergonomie B. La dimension Etendue C. Les éditions pilotées XL 2 - Gestion des Clients A - Sage 30 et Sage 100 Gestion Commerciale i7 1-1

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Trousse d information L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Novembre 2004 L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé L approche populationnelle

Plus en détail

&203$6'\QDPLTXH 0DQXHOG $GRSWLRQ. GUIDE POUR L ADOPTION DU COMPAS Qualité ET DU COMPAS Dynamique

&203$6'\QDPLTXH 0DQXHOG $GRSWLRQ. GUIDE POUR L ADOPTION DU COMPAS Qualité ET DU COMPAS Dynamique GUIDE POUR L ADOPTION DU COMPAS Qualité ET DU COMPAS Dynamique Page 1/ 17 Page 2/ 17 6RPPDLUH,1752'8&7,21 A QUI S ADRESSE CE MANUEL?... 6 QUEL EST L OBJECTIF DE CE MANUEL?... 6 /(6)$&7(856'(5(866,7(3285/

Plus en détail

Cadre de référence en gestion de la performance et de l amélioration continue

Cadre de référence en gestion de la performance et de l amélioration continue Cadre de référence en gestion de la performance et de l amélioration continue Production : CSSS du Nord de Lanaudière, décembre 2014 Table des matières 1 Préface 4 2 Présentation de l établissement 6 3

Plus en détail

Implantation de la vidéoconférence par Internet au programme des adultes sourds de l IRDPQ

Implantation de la vidéoconférence par Internet au programme des adultes sourds de l IRDPQ Implantation de la vidéoconférence par Internet au programme des adultes sourds de l IRDPQ Mathieu Hotton, M.O.A. Audiologiste Colloque 2.0 RéadaptATion - Aides techniques AERDPQ, mai 2011 Auteurs du projet

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE-14 PRÉSIDENT DE L ÉQUIPE D ÉVALUATION PAR LES PAIRS CONSEILS ET RESPONSABILITÉS

LIGNE DIRECTRICE-14 PRÉSIDENT DE L ÉQUIPE D ÉVALUATION PAR LES PAIRS CONSEILS ET RESPONSABILITÉS LIGNE DIRECTRICE-14 PRÉSIDENT DE L ÉQUIPE D ÉVALUATION PAR LES PAIRS CONSEILS ET RESPONSABILITÉS Préambule L équipe d évaluation par les pairs (EEP) exécute l évaluation sur place aux fins de l agrément

Plus en détail

Au cœur des préoccupations du personnel du ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale : bien vous servir!

Au cœur des préoccupations du personnel du ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale : bien vous servir! Au cœur des préoccupations du personnel du ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale : bien vous servir! Voici la déclaration de services du ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale. Elle

Plus en détail

Circuit du médicament informatisé

Circuit du médicament informatisé Circuit du médicament informatisé Points de vigilance axe technique SOMMAIRE... 1 FICHE N 1- DISPONIBILITE ET PERFORMANCE... 2 FICHE N 2- ENVIRONNEMENT DE TEST... 4 FICHE N 3- VERSIONNING... 5 FICHE N

Plus en détail

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008 Cellulaire au volant Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR 1 19 novembre 2008 Plan de la présentation Données disponibles avant la prise de décision Disponibilité des données

Plus en détail

Développement d outils web

Développement d outils web 3D Ouest - Lannion Développement d outils web Seconde partie BERTHEUIL FABRICE Licence 3 Informatique, parcours MIAGE Université de Rennes 1 - IFISIC 1. Introduction Durant la deuxième partie de mon stage

Plus en détail

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique.

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Mandats Conseiller l Agence sur les orientations et les actions à privilégier en sécurité alimentaire; Planifier,

Plus en détail

Sage 30 BTP. La solution 100% gestion dédiée aux auto-entrepreneurs et artisans du BTP.

Sage 30 BTP. La solution 100% gestion dédiée aux auto-entrepreneurs et artisans du BTP. Sage 30 BTP La solution 100% gestion dédiée aux auto-entrepreneurs et artisans du BTP. 1 Sage 30 Multi Devis Plus d une entreprise sur deux devient client Sage par l acquisition d une solution Sage 30.

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Lanaudière Établissement : Centre de santé et de services sociaux du Sud

Plus en détail

Acteur durable et reconnu de la mobilité pour les professionnels.

Acteur durable et reconnu de la mobilité pour les professionnels. Acteur durable et reconnu de la mobilité pour les professionnels. OPTIMISEZ LA GESTION DE VOS INTERVENTIONS CLIENTS CONTRATS PARC CONTACTS PLAN INTERVENTIONS RAPPORT FORMULAIRES DASHBOARD CONSOMMATIONS?

Plus en détail

La réadaptation, l art du possible CODE D ÉTHIQUE. www.constance-lethbridge.com. Suivez-nous sur

La réadaptation, l art du possible CODE D ÉTHIQUE. www.constance-lethbridge.com. Suivez-nous sur La réadaptation, l art du possible CODE D ÉTHIQUE Suivez-nous sur www.constance-lethbridge.com Siège social 7005, boulevard de Maisonneuve Ouest Montréal (Québec) H4B 1T3 Point de services 16777, boulevard

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Le processus d acceptabilité sociale de Montréal : plan de la présentation

Le processus d acceptabilité sociale de Montréal : plan de la présentation Les Grandes Conférences les affaires FAVORISER L ADHÉSION DES PARTIES PRENANTES Ville de Montréal Le 5 décembre 2012 Le processus d acceptabilité sociale de Montréal : plan de la présentation Les éléments

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

Test psychométrique MPO

Test psychométrique MPO Test psychométrique MPO Mobilisation et Performance Organisationnelle Trouver la bonne personne Nos coordonnées Mario Turcotte M. Sc. CRHA, Formateur agréé et Consultant MPO accrédité Tél.: 450-442-2803

Plus en détail

Dossier de Presse SYLOB

Dossier de Presse SYLOB Dossier de Presse SYLOB 1 Table des matières 1 - SYLOB en Bref 3 2 L équipe dirigeante 5 3 Stratégie et positionnement 6 4 Une gamme de solutions ERP pour les PME industrielles 8 5 Les ERP SYLOB en mode

Plus en détail

Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique

Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale des services sociaux, Direction des dépendances et de l itinérance Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique

Plus en détail

STRATÉGIE CLIENT : PROCESSUS D AFFAIRES. Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA KPMG-SECOR

STRATÉGIE CLIENT : PROCESSUS D AFFAIRES. Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA KPMG-SECOR STRATÉGIE CLIENT : PROCESSUS D AFFAIRES Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA KPMG-SECOR Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA Associé ALAIN DUMAS Associé KPMG-SECOR 555, boul. René-Lévesque Ouest, 9 e étage Montréal,

Plus en détail