Le tableau de bord de gestion

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le tableau de bord de gestion"

Transcription

1 Le tableau de bord de gestion Concepts, composantes et démarche de conception

2 Éléments abordés Qu est-ce qu un tableau de bord de gestion (tbg)? Quelle est l utilité du tbg? Quels sont les composantes et les types de tbg? Démonstration d un tbg Comment lire et utiliser un tbg? Démarche de conception en 5 étapes Conclusion

3 Introduction Qu est-ce qu un tableau de bord DE GESTION? Basé sur la méthode créée par Pierre Voyer, professeur à l ENAP

4 Cadrans et jauges (ressources: carburant) Odomètre: vitesse Tachymètre (régime du moteur) Compteur de km: distance parcourue Clignotants avertisseurs (surveillance) Présente un ensemble d information significative: les indicateurs de performance

5 Définition : tableau de bord Un tableau de bord de gestion est une façon de sélectionner, d'agencer et de présenter des indicateurs de façon sommaire et ciblée, en général sous forme de «coups d œil» accompagnés de reportage ventilé ou synoptique. Ce qui permet au gestionnaire de dire: «Je vois ce qui se passe...» P. Voyer

6 Métaphore des Jeux olympiques Divers acteurs clients intérêts objectifs résultats : Individualité : chaque sport possède ses caractéristiques et ses façons de mesurer les résultats Universalité : tous les sports partagent certains objectifs communs, des mesures homogènes On peut ramener toutes les mesures de résultats à: des indicateurs spécifiques des indicateurs globaux

7 Qu est-ce qu un «indicateur»? Un indicateur est un élément ou un ensemble d éléments d information représentative par rapport à une préoccupation ou un objectif résultant de la mesure tangible ou de l observation d un état, de la manifestation d un phénomène, d une réalisation. P. Voyer

8 Transformer les données en information à valeur ajoutée Données Message brut non évalué, non traité et non valorisé Information Produire une donnée pouvant être interprétée et mise en contexte. Augmenter la connaissance et réduire les incertitudes Communication Permettre l échange et faciliter le consensus. Faire converger l action Défi : Rendre l'information compatible avec les besoins de l'organisation

9 Partie 1 QUELLE EST L UTILITÉ D UN TABLEAU DE BORD DE GESTION?

10 Les indicateurs et les TBG : pourquoi? Un autre exercice à la mode? 1. Stratégie et gestion de la performance Mesure rigoureuse des résultats en plus des ressources et des activités Loi sur l administration publique 2. Besoin d information «qui informe» Indicateurs ciblés, significatifs, riches, faciles à analyser, interpréter, utiliser Les indicateurs, une nécessité!

11 Performance et qualité: le cycle de la gestion axée sur les résultats agir connaître adapter S'améliorer apprendre changer S'engager planifier mesurer Évaluer comprendre livrer manager vérifier Rendre compte suivre Réaliser mettre en oeuvre Adaptation de la roue de Deming

12 Quelques questions suscitées Quel est le résultat obtenu? Est-ce une réussite? Un échec? Pourquoi? Quel est le résultat des 3 derniers mois? Quelle pourrait être la cible du mois prochain? Où se situe le problème? Devons-nous optimiser ce processus? Qu est-ce qui a déjà été fait? Que faire maintenant? Etc

13 Qualité et non quantité d information! Outil de gestion rigoureuse: suivi assidu des clients et de la réponse à leurs besoin, des activités, de l utilisation des ressources et de l atteinte des résultats visés Questionnement et guide d analyse: Fait ressortir les situations anormales, écarts, tendances et exceptions Présentation cohérente et évocatrice: Communication, rétroaction, reddition de compte Seulement les indicateurs essentiels et pertinents, «au-dessus et au-delà des statistiques»

14 Les limites d un tableau de bord Le tbg n est pas un outil qui: Prend des décisions Fait des analyses et porte des diagnostics Explique des situations Établit des relations de causes à effets Ce sont les utilisateurs qui le font avec leur «gros bon sens»! Le tableau de bord n est qu un soutien à la gestion, un miroir, un portrait de la situation

15 Partie 2 QUELS SONT LES COMPOSANTES ET LES TYPES DE TBG?

16 La capacité de FORAGE L analogie du journal quotidien La «une» : page sommaire, grands titres en relief, pictogrammes «en bref» ($$, résultats, météo ) Sections : page titre et manchettes contenu regroupé par grands titres pages de «classement» : tableaux ventilés, graphiques, statistiques détaillées analyses et commentaires sur les vedettes Le FORAGE permet de passer d un niveau global d information à des niveaux plus détaillés

17 Démonstration LE TABLEAU DE BORD DU CENTRE D INTERVENTION EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL

18 Les types de TBG selon Eckerson (2006) Tableau de bord stratégique : indicateurs stratégiques liés à la mission. Stratégies avec résultats à atteindre et déterminants à suivre. Emphase sur l atteinte des objectifs. Tableau de bord tactique : indicateurs d avancement d initiatives et de projets, indicateurs de suivi des changements et des tendances. Emphase sur les fonctions d analyse et de gestion. Tableau de bord opérationnel : indicateurs sur les processus opérationnels clés, «right-time information». Emphase sur les fonctions de suivi (monitoring).

19 Exemple d un TB stratégique (Kaplan & Norton)

20 Type de tbg = paire de lunette! Suivi de la clientèle à l urgence (opérationnel) Analyse populationnelle - offre de services (stratégique et tactique) Gestion de la qualité (tactique) Utilisation des ressources d hébergement - réponse aux besoins (opérationnel et tactique) Révision des activités du continuum (tactique) Gestion financière - utilisation optimale des ressources (stratégique et tactique) Analyse prévisionnelle - clientèle et environnement Évaluation de la performance (stratégique, tactique et opérationnel)

21 Un TBG pour performer! Le type de tableau de bord développé dépend directement des préoccupations de gestion de ses utilisateurs Il est nécessaire de documenter les finalités de gestion identifiées: «j ai besoin de pour» Défi: transformer les préoccupations en objets de mesure concrets pour prendre des décisions, initier une action, faire un changement... agir et améliorer!

22 Quelques messages-clés On ne peut avoir d indicateurs plus pertinents que les objectifs auxquels ils sont rattachés! L important n est pas de connaître votre type de tbg mais de constamment se remémorer ses finalités de gestion! Un indicateur peut être utile à plusieurs fins, prouvant ainsi sa pertinence! La clé: un cadre d analyse clair, compris et partagé!

23 COMMENT LIRE ET UTILISER UN TBG?

24 Logique d interprétation et d utilisation d un TBG 1.Interprétation et diagnostic Constat général: résultats Constats spécifiques, symptômes apparents et diagnostic Documentation complémentaire (objectifs / préoccupations et ficheindicateur) Analyse des facteurs et des causes des résultats obtenus

25 Logique d interprétation et d utilisation d un TBG 2.Utilisation et prise de décision (suite) Premières informations sur l utilisation de l indicateur pour décider Solutions envisagées: actions correctrices et mobilisatrices Degré d avancement d une action déjà amorcée

26 Logique d interprétation et d utilisation d un TBG 3. Maintien du tableau de bord de gestion à son niveau optimal Ajout d indicateurs : Voulons-nous ou devons-nous mesurer de nouveaux éléments? (suite) Modification d indicateurs : La méthode et l outil de mesure sont-ils toujours valides? Retrait d indicateurs : Pourrions-nous modifier nos mesures? Certains indicateurs sont-ils obsolètes?

27 Partie 3 LA DÉMARCHE DE CONCEPTION D UN TABLEAU DE BORD DE GESTION

28 Quatre critères applicables au TBG et aux indicateurs Pertinence : indicateurs arrimés à la gestion, cohérents à travers les divers paliers ou secteurs Qualité : précision de la définition, mesure, paramètres, rigueur possible dans l interprétation Convivialité : facilité d utilisation : visualisation, compréhension, interprétation contextée Faisabilité : localisation, disponibilité, coût des données, responsabilité de les produire/fournir

29 Trois voies convergentes et essentielles VOIE 1 Besoins de gestion Organisation et gestionnaires Objectifs et préoccupations Indicateurs voulus et paramètres 1 VOIE 3 Indicateurs Organisations génériques comparables existants Ex.: banque d indicateurs 3 VOIE 2 Données disponibles Systèmes d information Indicateurs existants ou possibles 2 Indicateurs retenus, pertinents, de qualité et exploitables

30 Projets actuels: constats La nécessité d une réflexion de gestion préalable : le projet nécessite temps et engagement Tableau de bord universel? Non mais de bons exemples, de bonnes pratiques! Système informatique? Plutôt un système de gestion informatisé Ne remplace pas les systèmes opérationnels mais s en alimente Simplement identifier l information de gestion? Beaucoup plus, l ORGANISER!

31 5 étapes de réalisation d un TBG 1. Organisation du projet TBG 2. Identification des préoccupations de gestion et des indicateurs correspondants 3. Précision des paramètres des indicateurs 4. Design visuel du TBG et informatisation 5. Implantation et mise en œuvre du TBG P. Voyer

32 Les membres-clés de l équipe de projet TBG Gestionnaire: l engagement de la haute direction Chargé de projet: la coordination du projet Utilisateurs: la réflexion et l expression des besoins de gestion concrets auxquels doit répondre le tbg Expert-conseil: le guide et la spécialisation sur les indicateurs et les tbg Spécialiste interne des systèmes d information: le lien entre le tbg et les autres systèmes Représentant des services informatiques: la faisabilité du tbg versus la capacité des systèmes

33 Étape 1: L organisation du projet TBG 1.1 Analyse : attentes et pertinence/vision partagée TBG 1.2 Identification secteurs ciblés, possibles 1.3 Analyse des conditions de succès 1.4 Diagnostic système existant de gestion d information 1.5 Organisations comparables et indicateurs disponibles 1.6 Analyse de faisabilité, «rentabilité» du secteur choisi 1.7 Plan de réalisation pour les secteurs choisis Pierre Voyer

34 Analyser les conditions de succès présentes Maturité et culture de gestion «résultats»? Perceptions souvent divergentes: vision claire et partagée de l outil Discours de désirabilité vs volonté réelle: attentes et bénéfices attendus, efforts à consentir et enjeux Gestion du changement: volets humain, budgétaire, informationnel et technologique Systèmes de gestion suffisamment articulés Ressources disponibles

35 Un prototype de TBG Une maquette d écrans Application restreinte mais réelle Prouve l applicabilité «gestion» du concept tbg Apprendre à penser tableau de bord Permet de «jouer» avec les indicateurs, en améliorer le contenu et la forme selon ses préférences Cerner les caractéristiques techniques souhaitées Une commande claire pour un outil utile!

36 Étape 2: Identification des préoccupations de gestion et des indicateurs 2.1. Découpage du secteur ciblé 2.2. Identification des préoccupations de gestion 2.3. Précision des cibles, objectifs chiffrés et balises d interprétation, comparaison (normes, marges) 2.4. Identification des indicateurs correspondants 2.5. Inventaire : l information + les indicateurs disponibles 2.6. Priorisation et choix des indicateurs à retenir Pierre Voyer

37 Des résultats à atteindre Tiré de Mazouz et Leclerc Pour qui? client Pourquoi? objectif Comment? activités Combien? ressources Pour quand? échéancier

38 Structure logique de performance

39 EXEMPLE Objectif stratégique : Réduire la morbidité, la mortalité et les coûts de santé reliés à l influenza

40 Un trio inséparable: Objectif Cible - Indicateur Objectif: Finalité de ce qu on entend réaliser (par le biais d activités) Favoriser la réussite scolaire des étudiants Traiter rapidement toutes les demandes reçues Cible: Présente le résultat chiffré visé par l objectif et ce, au cours d une période définie 75 % de réussite en % des demandes traitées en 10 jours maximum Indicateur: outil d information sur l atteinte du résultat visé Taux de réussite % de demandes traitées en 10 jours ou moins

41 Structurer sa logique de performance Outil : TABLEAU PRÉOCCUPATIONS-INDICATEURS Objectifs, projets ou activités Préoccupations de gestion Cibles chiffrées Indicateurs

42 Faire le diagnostic d indicateurs Analyser la correspondance des indicateurs existants aux objectifs/préoccupations et aux cibles énoncés : le «type» d indicateur selon la formulation de l objectif l existence et l identification de cibles quantifiables la disponibilité d indicateurs liés si nécessaire Même un système informatique très sophistiqué ne peut compenser pour des objectifs imprécis ou des indicateurs qui sont mal définis ou qui ne correspondent pas aux préoccupations de gestion ou aux objectifs.

43 Étape 2 : suite à l élaboration du tableau préoccupations indicateurs Inventaire des indicateurs disponibles ou rendus possibles par l existence d'informations pertinentes 2.6 Priorisation des indicateurs pertinents et possibles Choix des indicateurs à développer

44 Étape 3: Design des indicateurs et du tbg 3.1. Les paramètres des indicateurs 3.2. Design des panoramas et agencement des indicateurs 3.3. Structure logique de navigation et possibilités de forage par niveaux d information 3.4. L information complémentaire 3.5. Le tableau de suivi décisionnel P. Voyer

45 «Faire parler» un indicateur Ajouter à sa valeur interprétative et évaluative plus précisément : quantité, qualité, montant, temps relatif et absolu (nombre et %) plus largement : le mettre en perspective, choix des ventilations plus clairement : le présenter de façon visuellement évocatrice plus utilement : interprétation articulée, utilisation de gestion pertinente et reddition de comptes précise DÉFI TBG: Transformer les données en informations de gestion riches, significatives et faciles à analyser!

46 Besoin d information «qui informe» Et non De piètre qualité / peu fiable Trop fragmentée pour montrer le portrait global et la contribution relative à l organisation Trop détaillée ou trop générale : difficile à comprendre, à analyser et à interpréter Présentation trop disparate : mesures différentes / périodes différentes comparaison erronée

47 Exemple de fiche-indicateur : zones 1 et 2

48 Exemple de fiche-indicateur : zones 3 et 4

49 Suite à l élaboration des fiches-indicateurs Création du prototype Design des panoramas et agencement des indicateurs (illustration visuelle) Éléments et destinations de navigation Choix des possibilités de forage par niveaux d information Niveaux d information complémentaire, emplacement et accessibilité Tableau de suivi décisionnel: responsables de la documentation, type d information et fréquence

50 Étape 4: La réalisation informatique 4.1. Design de la structure: schémas informationnel et technologique 4.2. Choix technologiques: équipements et logiciels 4.3. Modifications et ajouts aux systèmes existants 4.4. Réalisation technique du tbg 4.5. Test et installation du prototype au site pilote P. Voyer

51 Les préoccupations liées à l informatisation Informationnelles: calcul et ventilation des indicateurs à partir des bases de données Logicielles: applications à utiliser, développer ou acquérir Matérielles: équipement et architecture technologique (actuel ou nouveau) Fonctionnelles: lien avec bases de données, extraction, conversion, écrans, accès, ) Budgétaires: ressources disponibles

52 Les limites d un tableau de bord Le tbg ne remplace par les systèmes d information opérationnels: il sert d interface intégratrice Il n existe pas de tbg universel Le tbg n est pas la solution au «grand ménage» des données et statistiques organisationnelles toutefois, la validité de l information qu il présente en dépendra!

53 Étape 5: La mise en œuvre du tbg 5.1 Plans : implantation, déploiement et changement 5.2 Implantation graduelle : installation et tests 5.3 Intégration à la gestion et exploitation du TBG 5.4 Gestion du changement organisationnel et technologique 5.5 Validation et ajustements périodiques du TBG P. Voyer

54 Étape 5.2 : Implantation graduelle Produire un prototype dans un secteur pilote Valider et évaluer le système auprès des utilisateurs Compléter le système et étendre progressivement l implantation Consolidation permanente des acquis Préparer le terrain pour les prochaines unités Maintenir le TBG à jour et à niveau : contenu, forme et support à l utilisation

55 Étape 5.3: intégration à la gestion Nécessité d un cadre d analyse: retour sur la structure logique de performance Monitorage: calendrier, fréquence et responsables Communication de l information: objectifs (réflexion, rétroaction et reddition de comptes) et destinataires Amélioration continue: actions et cycle intégré de gestion Évolution de l information de gestion: pertinence

56 Un tableau de bord doit évoluer! Améliorer le design des TBG : contenu et forme Effectuer les ajustements périodiques pour : respecter l évolution de l organisation : nouveaux objectifs, cibles et indicateurs (retraits des indicateurs inutiles) respecter l évolution de la gestion : cibles et comparatifs modifiés, amélioration continue et reddition de comptes en évolution Adapter le soutien à l utilisation selon l évolution du TBG et l étendue de son utilisation

57 Un tableau de bord doit évoluer! Améliorer le design des TBG : contenu et forme Effectuer les ajustements périodiques pour : respecter l évolution de l organisation : nouveaux objectifs, cibles et indicateurs (retraits des indicateurs inutiles) respecter l évolution de la gestion : cibles et comparatifs modifiés, amélioration continue et reddition de comptes en évolution Adapter le soutien à l utilisation selon l évolution du TBG et l étendue de son utilisation

58 Utilisation = rentabilité

59 CONCLUSION

60 «Vérités» Un TBG ne peut être implanté de force peut entraîner de vifs débats requiert des efforts de toute l équipe Conséquences possibles de l exercice : Remise en question des objectifs et activités Exigence de rationalisation des processus Remaniement en profondeur des systèmes

61 Conditions de réussite La réussite dépendra entre autres de : La compréhension des enjeux de la mesure par tous et leur motivation Le rythme d appropriation des méthodes rigoureuses et des outils de «gestion informée» et leur crédibilité La sensibilité croissante aux avantages de la mesure et de l amélioration continue des «outputs» aux clients (valorisation) Est-ce que le contenu du TBG répond aux besoins de ses destinataires / utilisateurs? Est-ce que la présentation visuelle facilite la compréhension et l analyse des résultats?

62 Le choix d un système métrique «Un tableau de bord efficace emploie un système métrique pertinent et compréhensible pour les parties prenantes et les métiers. Les sociétés qui maîtrisent convenablement la conception de leur tableau de bord commencent par analyser et préciser les attentes des métiers et des divers destinataires - ce qui doit être communiqué et à qui. Un des tableaux de bord opérationnels étudiés comprenait, par exemple, plus de 90 systèmes métriques qui produisaient des volumes de données importants mais, en réalité, très peu d informations substantielles. Fournir des données ou des outils sans lien avec les objectifs métiers. Cela rend le projet de tableau de bord incompatible avec l objectif initial d amélioration des performances. Dans beaucoup de cas, les tableaux de bord produisent tout simplement des chiffres tous les mois, qui ne sont pas liés à l activité des personnes. Le système métrique ne s appuie sur rien, aucune action n en découle et l on finit par se désintéresser du tableau de bord.» Tiré d une étude européenne - Compass

63 INFORMATION COMPLÉMENTAIRE

64 Pour en savoir plus... Volet informationnel : Volet stratégique : Volet informatique : rechercher sur Internet Intelligence d affaires (Business intelligence) Informatique décisionnelle

65 Références Voyer, P., Tableaux de bord de gestion et indicateurs de performance, 2 ième Édition, Presses de l'université du Québec, Ste-Foy, Kaplan R., Norton D., Le tableau de bord prospectif : pilotage stratégique, les 4 axes du succès, Éditions d organisation, Paris, 1998 (traduction de The Balanced Scorecard- Translating Strategy into Action, Harvard Business School Press, 1996) Public Productivity and Management Review: divers articles sur: mesure, performance... Kaplan R., Norton D., dans Harvard Business Review Loi 82 sur la modernisation de la gestion publique, adoptée le 25 mai 2000 : Pour de meilleurs services aux citoyens - Un nouveau cadre de gestion pour la fonction publique

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Indicateurs stratégiques pour une gestion axée sur les résultats par Marie-Susan Deschênes

Indicateurs stratégiques pour une gestion axée sur les résultats par Marie-Susan Deschênes Indicateurs stratégiques pour une gestion axée sur les résultats par Marie-Susan Deschênes Thèmes abordés Les indicateurs : la définition, les critères essentiels et une nomenclature utile et logique exemple

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ET INDICATEURS DE PERFORMANCE

TABLEAU DE BORD ET INDICATEURS DE PERFORMANCE TABLEAU DE BORD ET INDICATEURS DE PERFORMANCE Tous droits réservés. Ce manuel ne peut être reproduit en tout ou parti, sous aucune forme, sans la permission du détenteur des droits d auteur. LA GESTION

Plus en détail

curité des TI : Comment accroître votre niveau de curité

curité des TI : Comment accroître votre niveau de curité La sécurits curité des TI : Comment accroître votre niveau de maturité en sécurits curité Atelier 315 Par : Sylvain Viau Luc Boudrias Plan de la présentation Qui sommes-nous? Pourquoi la sécurité de vos

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

Livre Blanc. Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique. Mai 2010

Livre Blanc. Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique. Mai 2010 Livre Blanc Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique Mai 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com

Plus en détail

Présentation. Cette formation est possible grâce à :

Présentation. Cette formation est possible grâce à : Présentation Cette formation est possible grâce à : Sommaire de la formation L entreprise collective Le tableau de bord : c est quoi? Le tableau de bord : pour qui? Les indicateurs L implantation Démo

Plus en détail

GESTION DE LA PERFORMANCE

GESTION DE LA PERFORMANCE GESTION DE LA PERFORMANCE RÉDUISEZ L'ÉCART ENTRE VOTRE STRATÉGIE ET SON EXÉCUTION GESTION PERFORMANCE GESTION PROJETS GESTION RESSOURCES HUMAINES gestion PerformAnce GESTION PROJETS GESTION RESSOURCES

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

Sommaire Préface...XV Introduction générale... XVII Introduction à la 2e édition... XXI Définir le tableau de bord...1

Sommaire Préface...XV Introduction générale... XVII Introduction à la 2e édition... XXI Définir le tableau de bord...1 Sommaire Préface...XV Introduction générale... XVII Introduction à la 2 e édition... XXI 1 Définir le tableau de bord...1 1 Quelle définition peut-on donner au vocable tableau de bord?...3 2 Quelle est

Plus en détail

PÉRENNISER LA PERFORMANCE

PÉRENNISER LA PERFORMANCE PÉRENNISER LA PERFORMANCE La recherche de performance est aujourd hui au cœur des préoccupations des organisations : succession des plans de productivité et de profitabilité, plans de reprise d activités,

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Joël Darius Eloge ZODJIHOUE

Joël Darius Eloge ZODJIHOUE La gestion axée sur la Performance et les Résultats appliquée à la gestion des Finances Publiques: Préparation et Mise en place du Budget axée sur la performance et les résultats Joël Darius Eloge ZODJIHOUE

Plus en détail

Quelques conseils pour le choix des indicateurs

Quelques conseils pour le choix des indicateurs IDENTIFIER LES INDICATEURS ET LES CIBLES Pourquoi se doter d indicateurs de suivi Étant donné l aspect dynamique du contexte dans lequel s inscrit votre projet, il est important de mesurer de façon continue

Plus en détail

IND N ICA C TEURS S CL C ES

IND N ICA C TEURS S CL C ES INDICATEURS CLES LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Un indicateur est : - Une donnée c'est-à-dire un élément ou un ensemble d éléments d information significative, ex un taux. - un indice

Plus en détail

Actuate Customer Day

Actuate Customer Day Le conseil opérationnel par les processus Observatoire 2007/2008 Actuate Customer Day Romain Louzier Associé & Philippe Crabos Senior Manager louzier@audisoft-consultants.com 06 86 68 84 57 www.audisoft-consultants.com

Plus en détail

Solvabilité II Solution elearning

Solvabilité II Solution elearning Solvabilité II Solution Solvabilité II Solution Jusqu à présent les programmes Solvabilité II se sont surtout concentrés sur les éléments quantitatifs. La mise en place réussie de Solvabilité II exige

Plus en détail

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT COBIT (v4.1) Un référentiel de «bonnes pratiques» pour l informatique par René FELL, ABISSA Informatique INTRODUCTION Le Service Informatique (SI) est un maillon important de la création de valeur dans

Plus en détail

Recommandations organisationnelles. Outils et guides. Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire

Recommandations organisationnelles. Outils et guides. Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire Ensemble pour le développement de la chirurgie ambulatoire Recommandations organisationnelles Outils et guides Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire Mai 2013 Le document source est téléchargeable

Plus en détail

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques ITIL v3 La clé d une gestion réussie des services informatiques Questions : ITIL et vous Connaissez-vous : ITIL v3? ITIL v2? un peu! beaucoup! passionnément! à la folie! pas du tout! Plan général ITIL

Plus en détail

Exposé Sous le Thème : Le Reporting & Le Tableau de Bord

Exposé Sous le Thème : Le Reporting & Le Tableau de Bord Contrôle de Gestion Exposé Sous le Thème : Le Reporting & Le Tableau de Bord Encadré par : Mlle. EL GNAOUI Réalisé par : ABDELGHAFOUR El Mehdi EL MESKINE Fadwa YASSINE Salwa NASRI Loubna 3SIACG 2009/2010

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

LES TABLEAUX DE BORD DE COORDINATION

LES TABLEAUX DE BORD DE COORDINATION LES TABLEAUX DE BORD DE COORDINATION Trois constats généraux sont encore prépondérants dans bon nombre d organisations actuelles : Un fonctionnement avec une planification a priori et des constats a posteriori.

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

Gérer sous le modèle matriciel : l expérience du CRDI Normand-Laramée

Gérer sous le modèle matriciel : l expérience du CRDI Normand-Laramée Gérer sous le modèle matriciel : l expérience du CRDI Normand-Laramée Claude Belley, directeur général CRDI N-L Marie-Hélène Jobin, directrice Pôle santé 11 septembre 2012 Plan Mise en contexte La démarche

Plus en détail

Le tableau de bord d une agence ou d une activité bancaire

Le tableau de bord d une agence ou d une activité bancaire Le tableau de bord d une agence ou d une activité bancaire Mme ASKRI Leila Mrs ZHIOU Hamza HAMDI Mourad JELIZI Walid Les thèmes 1. Définitions et concepts 2. Les composantes et la Conception d'un tableau

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude de faisabilité. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude de faisabilité. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS. Le projet décisionnel dans sa totalité

LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS. Le projet décisionnel dans sa totalité Alain Fernandez LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS Le projet décisionnel dans sa totalité Préface de Gérard BALANTZIAN Troisième édition, 1999, 2000, 2003 ISBN : 2-7081-2882-5 Sommaire Préface

Plus en détail

Intelligence d Affaires 101 Capital Humain. Université Laval Cours Intelligence économique 4 mars 2013

Intelligence d Affaires 101 Capital Humain. Université Laval Cours Intelligence économique 4 mars 2013 Intelligence d Affaires 101 Capital Humain Université Laval Cours Intelligence économique 4 mars 2013 SYNTELL Inc. Le leader au Québec des solutions BI pour les RHs Firme québécoise Spécialisée en Intelligences

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

SILPROD. silprod. La solution adaptée à votre métier

SILPROD. silprod. La solution adaptée à votre métier SILPROD silprod La solution adaptée à votre métier SILPROD L ERP SILPROD est le logiciel utilisé par les TPE et PME modernes confrontées à la mondialisation et aux contraintes multiples (sécurité, multi-sites,

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int.

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. planification et examen Plan de la présentation Introduction Contexte

Plus en détail

La conduite du changement

La conduite du changement point de vue stratégie et gouvernance des systèmes d'information La conduite du changement dans les projets SI 1 En préambule Devant les mutations économiques, sociales et technologiques engagées depuis

Plus en détail

LE GESTIONNAIRE LEADER : SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE

LE GESTIONNAIRE LEADER : SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE CLARIFIER SA CONTRIBUTION À SON ORGANISATION. SITUER SON RÔLE DANS SON ORGANISATION ET INVENTORIER SES RESPONSABILITÉS DE GESTION.

Plus en détail

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL E NATIONS UNIES CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL Distr.: LIMITEE E/ECA/DISD/CODI.3/24 3 avril 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Troisième réunion du Comité de l'information

Plus en détail

La gestion de la performance: Définition, démarche et nouvelles tendances. ETS 2011, Saad Chafki

La gestion de la performance: Définition, démarche et nouvelles tendances. ETS 2011, Saad Chafki La gestion de la performance: Définition, démarche et nouvelles tendances ETS 2011, Saad Chafki 1 Table de matière La gestion de la performance L approche «Balanced Score Card» Exemple Les nouvelles tendances

Plus en détail

Méthodologie : Conduite du Changement et Anticipations des Usages

Méthodologie : Conduite du Changement et Anticipations des Usages Méthodologie : Conduite du Changement et Anticipations La conduite du changement et l anticipation des usages reposent avant tout sur la rencontre de trois objectifs primaires : l adhésion, la transformation

Plus en détail

Piloter sa démarche qualité efficacement Claude Ferreboeuf

Piloter sa démarche qualité efficacement Claude Ferreboeuf Piloter sa démarche qualité efficacement Claude Ferreboeuf p. 1 Sommaire 1 Le système de management - C est quoi avec les 5 parties intéressées? - Le pilotage par le fonctionnement des processus (Statique)

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

JOURNÉE PORTES OUVERTES

JOURNÉE PORTES OUVERTES JOURNÉE PORTES OUVERTES Approfondir l utilisation d outils RH vers une gestion dynamique et prospective des RH 7 octobre 2014 Mission Conseils et Organisation RH Face aux contraintes d activités, l évolution

Plus en détail

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Que la stratégie soit belle est un fait, mais n oubliez pas de regarder le résultat. Winston Churchill PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Conseil en Organisation, stratégie opérationnelle

Plus en détail

Problématique des politiques publiques au Bénin: défis et perspectives. Richard Georges SINSIN

Problématique des politiques publiques au Bénin: défis et perspectives. Richard Georges SINSIN Problématique des politiques publiques au Bénin: défis et perspectives Richard Georges SINSIN 1 Objectifs de la présentation Permettre aux participants : de mieux comprendre les politiques publiques mises

Plus en détail

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTEMES D INFORMATION 30 avenue du Général Leclerc 92100 Boulogne-Billancourt Tel : +33 1 55 38 99 38 Fax : +33 1 55 38 99 39 www.aldea.fr Aldea - Conseil Organisation

Plus en détail

Section 2 : Contrôle de gestion, Stratégie et Performance. 1. Concepts de base. 1.1. Stratégie

Section 2 : Contrôle de gestion, Stratégie et Performance. 1. Concepts de base. 1.1. Stratégie Section 2 : 1. Concepts de base 1.1. Stratégie Une définition : «Avec pour objectifs la réponse aux attentes des parties prenantes, l obtention d un avantage concurrentiel et la création de valeur pour

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

Architecte d infrastructures informatiques

Architecte d infrastructures informatiques Architecte d infrastructures informatiques E1C23 Infrastructures informatiques - IR L architecte d infrastructures informatiques pilote la conception, le déploiement et la mise en oeuvre d'architectures

Plus en détail

Les épreuves professionnelles du BTS Communication

Les épreuves professionnelles du BTS Communication Les épreuves professionnelles du BTS Communication EPREUVE E4 COEFFICIENT 4 Contrôle continu (CCF) + Oral EPREUVE E6 COEFFICIENT 4 Contrôle continu (CCF) + Oral EPREUVE E5 COEFFICIENT 4 Ecrit EPREUVES

Plus en détail

Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH

Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH I.Vous accompagner au pilotage métier de projet Le pilotage métier est le levier de sécurisation du projet de refonte SIRH. Avec Magn Ulteam, conjuguez

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

QUELS SONT LES DEFIS DE L OUTSOURCING? 3 INTEGRATION DE L OFFRE PROFECI DANS LE CADRE DE LA MISE EN PLACE D UNE RELATION D OUTSOURCING 6

QUELS SONT LES DEFIS DE L OUTSOURCING? 3 INTEGRATION DE L OFFRE PROFECI DANS LE CADRE DE LA MISE EN PLACE D UNE RELATION D OUTSOURCING 6 QUELS SONT LES DEFIS DE L OUTSOURCING? 3 DEFINIR VOS REGLES DU JEU 3 CONTROLER L APPLICATION DES REGLES 3 VOUS OBLIGER A JOUER LE JEU : «RECONNAITRE ET ACCEPTER LES CONTRAINTES S IMPOSANT A VOUS» 4 CONCLUSION

Plus en détail

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS REMARQUES PRÉLIMINAIRES Ces questions ont un double objectif. D'une part, mieux cerner les tenants et aboutissants de votre projet

Plus en détail

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici.

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici. Introduction Cet ouvrage a été conçu à partir de sollicitations exprimées par des managers de terrain soucieux de donner une dimension plus opérationnelle à leur management au quotidien. Il rassemble des

Plus en détail

GUIDE ORGANISATIONNEL L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

GUIDE ORGANISATIONNEL L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES 48 L évaluation du projet d alternance travail-études 1 permet de mesurer le degré d atteinte des résultats attendus et de cibler des actions en vue d

Plus en détail

«Pour une mobilisation durable : Visez l engagement»

«Pour une mobilisation durable : Visez l engagement» «Pour une mobilisation durable : Visez l engagement» Louis Fortin, MBA Président Actualisation IDH Le 23 avril 2014 Contenu de la présentation 1 L engagement en chiffre 4 Un leader mobilisateur 2 Les piliers

Plus en détail

2014-2015. Programme régional de formation

2014-2015. Programme régional de formation 2014-2015 Programme régional de formation L E C A D R E, U N G E S T I O N N A I R E D E P E R S O N N E S D A N S U N C O N T E X T E D E R É S E A U X D E S E R V I C E S À L A P O P U L A T I O N À

Plus en détail

Ici, le titre de la. Tableaux de bords de conférence

Ici, le titre de la. Tableaux de bords de conférence Ici, le titre de la Tableaux de bords de conférence pilotage d entreprise, indicateurs de performance reporting et BI quels outils seront incontournables à l horizon 2010? Les intervenants Editeur/Intégrateur

Plus en détail

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL ISO/IEC 20000- versus ITIL Séminaire du 6 Novembre itsmf OUEST C. LAHURE Axios Systems Ordre du jour ISO / IEC 20000- La Norme et son contexte Le référentiel La démarche d implémentation Le contexte de

Plus en détail

OBJECTIF. 2 RESULTATS. 2 INDICATEURS D IMPACT. 2 PRE-REQUIS. 2 ACTIVITES ET LIVRABLES. 2 PLANNING. 6 PRESTATAIRES. 6 PLAFOND DES CONTRIBUTIONS.

OBJECTIF. 2 RESULTATS. 2 INDICATEURS D IMPACT. 2 PRE-REQUIS. 2 ACTIVITES ET LIVRABLES. 2 PLANNING. 6 PRESTATAIRES. 6 PLAFOND DES CONTRIBUTIONS. Programme MOUSSANADA Axe : Système d information Action d assistance à la maîtrise d ouvrage pour l intégration d une solution informatique intégrée métier TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS...

Plus en détail

L évaluation au CRDI. Version de juillet 2013. Division de la stratégie générale et de l évaluation

L évaluation au CRDI. Version de juillet 2013. Division de la stratégie générale et de l évaluation L évaluation au CRDI Version de juillet 2013 Division de la stratégie générale et de l évaluation La démarche du CRDI en matière d évaluation Le CRDI appuie le recours à la recherche, par les pays en développement,

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

POLITIQUE 2500-031. ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11. MODIFICATION : Conseil d administration Résolution :

POLITIQUE 2500-031. ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11. MODIFICATION : Conseil d administration Résolution : POLITIQUE 2500-031 TITRE : Politique de gestion intégrée des risques ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11 MODIFICATION : Conseil d administration Résolution : ENTRÉE EN

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

PILOTER ET MESURER MAÎTRISER L ORGANISATION PAR LES TABLEAUX DE BORD RH

PILOTER ET MESURER MAÎTRISER L ORGANISATION PAR LES TABLEAUX DE BORD RH PILOTER ET MESURER MAÎTRISER L ORGANISATION PAR LES TABLEAUX DE BORD RH HR Public 9 juin 2011 INTRODUCTION Piloter = Mesurer Comment? Via les tableaux de bord RH Réduire l incertitude Stabiliser l information

Plus en détail

Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards)

Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards) Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards) Avant propos sur les tableaux de bord Le tableau de bord est l instrument sans qui tout démarche de progrès est impensable, comment assurer un jugement

Plus en détail

La mobilisation des professionnels, clé de la réussite d une démarche métiers-compétences. L expérience du CHRU de Lille

La mobilisation des professionnels, clé de la réussite d une démarche métiers-compétences. L expérience du CHRU de Lille ATELIER DE RETOUR D EXPÉRIENCES La mobilisation des professionnels, clé de la réussite d une démarche métiers-compétences L expérience du CHRU de Lille La définition de la GPMC Prévisionnelle : Prévoir,

Plus en détail

I. COMPREHENSION DU CONTEXTE

I. COMPREHENSION DU CONTEXTE I. COMPREHENSION DU CONTEXTE L informatisation du système de gestion des activités hôtelières constitue un facteur majeur de réussite pout tout projet d implantation et de gestion des établissements hôteliers.

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de

ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de la Commission de l UEMOA Ouagadougou, 05 Mars 2015 1

Plus en détail

CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC

CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC I. Introduction Comme nous vous l avons expliqué dans le support «Déroulement de l épreuve de CPPC», vous devez produire

Plus en détail

Objet : Mise en œuvre du plan d efficience de TransÉnergie. Établir une démarche d efficience de votre organisation structurée;

Objet : Mise en œuvre du plan d efficience de TransÉnergie. Établir une démarche d efficience de votre organisation structurée; Rapport d étape HYDRO-QUÉBEC MISE EN ŒUVRE DU PLAN D EFFICIENCE DE TRANSÉNERGIE Raymond Chabot Grant Thornton & Cie Conseillers en administration Société en nom collectif Le 29 juin 2007 Monsieur Pierre

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Sommaire 2. Généralités 3. ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4. Approche processus et cartographie 5

Sommaire 2. Généralités 3. ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4. Approche processus et cartographie 5 Sommaire 2 Généralités 3 ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4 Approche processus et cartographie 5 D une organisation fonctionnelle vers des processus 6 Pilotage des processus et Amélioration continue

Plus en détail

INFORMATIQUE - ANALYSE ET CONCEPTION D APPLICATIONS

INFORMATIQUE - ANALYSE ET CONCEPTION D APPLICATIONS MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES

JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES Survol de Risk IT UN NOUVEAU RÉFÉRENTIEL DE GESTION DES RISQUES TI GP - Québec 2010 JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES 3 mars 2010 - Version 4.0 Mario Lapointe ing. MBA CISA CGEIT mario.lapointe@metastrategie.com

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

Fiche d opportunité SOLUTION. (Nom du cadre client responsable du DA) (Nom du demandeur) (Nom du ou de la pilote)

Fiche d opportunité SOLUTION. (Nom du cadre client responsable du DA) (Nom du demandeur) (Nom du ou de la pilote) Outil no. 1 Page Fiche d opportunité 1/2 Définition du besoin À compléter par le demandeur Identification de la demande Type de demande cible requise Coûts estimé ($) Efforts estimés (J/P) cible requise

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

Conseiller implantation de logiciel Milieu de la santé Supérieur immédiat : Vice-président opérations

Conseiller implantation de logiciel Milieu de la santé Supérieur immédiat : Vice-président opérations Poste En bref : En tant que Conseiller implantation de logiciel chez Gestion Portail Santé, vous pourrez contribuer à la croissance d une entreprise reconnue pour moderniser les résidences de personnes

Plus en détail

uvox 360 : pour avoir voix au chapitre! La rétroaction à 360 Qu est-ce qu une rétroaction à 360º

uvox 360 : pour avoir voix au chapitre! La rétroaction à 360 Qu est-ce qu une rétroaction à 360º uvox 360 : pour avoir voix au chapitre! La rétroaction à 360 Dans un contexte de travail qui reconnaît la valeur stratégique des employés de l entreprise, les services des ressources humaines ont de plus

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Le parcours pédagogique Sage Business Intelligence. Utilisateur Niv I BO XI 3.0 WebI pour Sage 1000 2 jours

Le parcours pédagogique Sage Business Intelligence. Utilisateur Niv I BO XI 3.0 WebI pour Sage 1000 2 jours Vous êtes Consultant, Chef de Projets, Directeur des Systèmes d Information, Directeur Administratif et Financier, Optez pour les «formations Produits» Nous vous proposons des formations vous permettant

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Présentation des résultats de l enquête menée par Ineum Consulting sur les SIRH Collectivités Territoriales Paris, 30 mars

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Collection Manuels EO/FP dirigée par Armand Dayan. Ingénieur chimiste (ESCIL) FORCE DE VENTE DIRECTION ORGANISATION GESTION

Collection Manuels EO/FP dirigée par Armand Dayan. Ingénieur chimiste (ESCIL) FORCE DE VENTE DIRECTION ORGANISATION GESTION Collection Manuels EO/FP dirigée par Armand Dayan Alfred ZEYL Ingénieur chimiste (ESCIL) MBA Northwestern University Docteur en Gestion Professeur Émérite à l ESC Dijon-Bourgogne Consultant. Armand DAYAN

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013)

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.) TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Construire et piloter les tableaux de bord de gestion d une collectivité territoriale. elghalimohamed@yahoo.fr

Construire et piloter les tableaux de bord de gestion d une collectivité territoriale. elghalimohamed@yahoo.fr Construire et piloter les tableaux de bord de gestion d une collectivité territoriale elghalimohamed@yahoo.fr 1 Objectifs de la formation Identifier les fonctions d une unité de travail et du Tableau de

Plus en détail

PROST PROST. L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage

PROST PROST. L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage intègre la gestion commerciale de Sage (ligne 30 et 100) et s appuie sur les données commerciales (ventes et achats) pour organiser la gestion de production.

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DE LA CLIENTÈLE SUR LA SATISFACTION. Danielle Dessureault POTENTIEL D UN OUTIL POUR MIEUX UTILISER LES RÉSULTATS DES SONDAGES

TABLEAU DE BORD DE LA CLIENTÈLE SUR LA SATISFACTION. Danielle Dessureault POTENTIEL D UN OUTIL POUR MIEUX UTILISER LES RÉSULTATS DES SONDAGES TABLEAU DE BORD SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE POTENTIEL D UN OUTIL POUR MIEUX UTILISER LES RÉSULTATS DES SONDAGES AUPRÈS DE LA CLIENTÈLE DU PROGRAMME DES AIDES TECHNIQUES ÀLA MOBILITÉ ET ÀLA POSTURE

Plus en détail

Indicateurs et tableaux de bord

Indicateurs et tableaux de bord Indicateurs et tableaux de bord Fiche 19 Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards). 1. Définition. Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards) ont été conçus initialement par Robert

Plus en détail

CONDUIRE OU PARTICIPER AU PROJET GPMC DE SON ETABLISSEMENT LOT 1 RÉGION DATES

CONDUIRE OU PARTICIPER AU PROJET GPMC DE SON ETABLISSEMENT LOT 1 RÉGION DATES CONDUIRE OU PARTICIPER AU PROJET GPMC DE SON ETABLISSEMENT LOT 1 RÉGION Conduire ou participer au projet GPMC de son établissement LOT 1 OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Définir la stratégie de mise en place de

Plus en détail

Qu entend-on par leadership?

Qu entend-on par leadership? Qu entend-on par leadership? Position d un leader Capacité à diriger L action de diriger Le leadership est une capacité reconnue à un membre d un groupe par les autres membres du groupe de pouvoir influencer

Plus en détail

Formation Gérer le portefeuille des projets stratégiques de la DSI (4 + 1 jours)

Formation Gérer le portefeuille des projets stratégiques de la DSI (4 + 1 jours) QUALIPSO Formation Gérer le portefeuille des projets stratégiques de la DSI (4 + 1 jours) Formation-action de 5 jours + 3 mois d assistance à distance offerte 1er semestre 2014 Dates : 25-28 mars / 13-16

Plus en détail