Formation Repreneurs MODULE COMMERCIAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation Repreneurs MODULE COMMERCIAL"

Transcription

1 Formation Repreneurs MODULE COMMERCIAL

2 I. Introduction Plan L objet du marketing Les étapes de la démarche commerciale Les déclencheurs d achat II. La notion de produit Les caractéristiques du produit III. La notion de prix Le prix pour le consommateur et l entreprise Les conséquences du prix Les incidences sur la rentabilité IV. La communication Généralités La communication commerciale La communication lors d une reprise V. Conclusion La vente idéale

3 I. Introduction Plan L objet du marketing Les étapes de la démarche commerciale Les déclencheurs d achat II. La notion de produit Les caractéristiques du produit III. La notion de prix Le prix pour le consommateur et l entreprise Les conséquences du prix Les incidences sur la rentabilité IV. La communication Généralités La communication commerciale La communication lors d une reprise V. Conclusion La vente idéale

4 I. Introduction (1/3) L objet du marketing Fournir aux clients ce dont ils ont besoin, tout en respectant les objectifs financiers de l entreprise. L offre d une entreprise sur un marché est constituée par son marketing mix. On parle des «4 P» pour : Produit (Product) Prix (Price) Communication (Promotion) Distribution (Place) Le produit/service est au cœur de cette offre. Les autres éléments du mix rendent ce produit/service plus ou moins facile à posséder.

5 I. Introduction (2/3) Les étapes de la démarche commerciale Etape 1 Etape 2 Etape 3 ANALYSER le MARCHE DECIDER : - de mes CIBLES CLIENTS, - de mon POSITIONNEMENT - de mes OFFRES CHOISIR mes ACTIONS de DEVELOPPEMENT COMMERCIAL - Chiffrer la demande potentielle (pour calculer un prévisionnel réaliste) - Connaître les concurrents (pour s en démarquer) - Faire évoluer la place de mon entreprise sur le marché - Développer l identité de mon entreprise Feed-back +/- : quels résultats de vente? - Pour faire plus connaître mon entreprise (notoriété) - Pour construire une image cohérente, valorisante (donner «envie») - Pour faire venir certains types de clients - Pour les faire acheter mes produits / prestations / offres

6 I. Introduction (3/3) Les déclencheurs d achat La méthode SONCAS permet de retenir facilement les principaux déclencheurs d achat : Sécurité Orgueil Nouveauté Confort Argent Sympathie

7 La vente idéale Plan I. Introduction L objet du marketing Les étapes de la démarche commerciale Les déclencheurs d achat II. La notion de produit Les caractéristiques du produit III. La notion de prix Le prix pour le consommateur et l entreprise Les conséquences du prix Les incidences sur la rentabilité IV. La communication Généralités La communication commerciale La communication lors d une reprise V. Conclusion

8 II. La notion de produit Les caractéristiques du produit Caractéristiques périphériques Qualité Marque Services associés Composants intrinsèques intrinsèques Emballage Conseils Livraison SAV Garantie Formation Les composants intrinsèques : Fonctionnalité Performance Conformité Durabilité Réparabilité Etc.

9 La vente idéale Plan I. Introduction L objet du marketing Les étapes de la démarche commerciale Les déclencheurs d achat II. La notion de produit Les caractéristiques du produit III. La notion de prix Le prix pour le consommateur et l entreprise Les conséquences du prix Les incidences sur la rentabilité IV. La communication Généralités La communication commerciale La communication lors d une reprise V. Conclusion

10 III. La notion de prix (1/2) Le prix pour le consommateur/ l entreprise Consommateur/ client - Un sacrifice - Une contrepartie attendue vis-àvis du produit Le prix plafond Entreprise - Chiffre d affaires - Bénéfice - Coût Le prix plancher

11 III. La notion de prix (2/2) Les conséquences du prix Le prix - Positionnement de la marque - Demande - Rentabilité de l activité Incidences sur la rentabilité PRIX DE VENTE Volume des ventes Marge unitaire MARGE TOTALE Prix de revient unitaire

12 I. Introduction Plan L objet du marketing Les étapes de la démarche commerciale Les déclencheurs d achat II. La notion de produit Les caractéristiques du produit III. La notion de prix Le prix pour le consommateur et l entreprise Les conséquences du prix Les incidences sur la rentabilité IV. La communication Généralités La communication commerciale La communication lors d une reprise V. Conclusion La vente idéale

13 III. La communication (1/20) Généralités (1/3) Définition La politique de communication peut être définie comme toutes les techniques utilisées par une entreprise pour : «Faire savoir» «Faire valoir» Il y a deux types de communication : La communication informelle : exemple de la propreté des locaux, de la tenue vestimentaire des salariés, etc. La communication formelle : exemple de la publicité, etc. Total Nutella 1 Nutella 2 Décryptage Nutella

14 III. La communication (2/20) Généralités (2/3) Principes de communication Je vois bien que vous Le vocabulaire La voix Le non verbal 8% 37% 55%

15 III. La communication (3/20) Généralités (3/3) Système de communication Retours Codage Emetteur MESSAGE Récepteur Bruits

16 III. La communication (4/20) La communication commerciale (1/8) Les différentes étapes de la communication commerciale (1/ 3) Etape1 : Définir les objectifs de communication Cognitif : faire connaître son produit ou son service Affectif : faire aimer son service ou son produit Conatif : faire agir Ces objectifs de communication auront une double finalité : Recrutement de clientèle : prospection Valorisation du capital client (clientèle rachetée) : fidélisation

17 III. La communication (5/20) La communication commerciale (2/8) Les différentes étapes de la communication commerciale (2/3) Etape2 : Définir les cibles de communication: Celles-ci, qui correspondent aux segments que l on cherche à toucher, dépendent du positionnement du produit (où l on veut se situer par rapport à ses concurrents) Ciblage extensif Ciblage sélectif Cibles (s) Consommateur ou Utilisateur Relais Actuel = Client de l entreprise Client concurrence Potentiel = Prospect Acheteur? Non-consommateur relatif Prescripteur Conseiller Distributeur Revendeur Leader d opinions

18 III. La communication (6/20) La communication commerciale (3/8) Les différentes étapes de la communication commerciale (3/3) Etape 3 : Mettre en place la communication Le but est de toucher de la façon la plus pertinente possible les cibles de communication Choix de la forme de communication La publicité La promotion des ventes Les relations publiques La communication par l évènement Le marketing direct Choix du canal (pour la publicité)

19 III. La communication (7/20) La communication commerciale (4/8) Exemple de communication commerciale (1/5) Signalétique Pub média Évènementiel Relationnel Marketing - Nom / Logo - Enseigne - Marquage de véhicule - Cartes de visite (simples, sobres) - Papier à entête - Devis / factures - Vitrines - Vêtements : image de l entreprise (couleur) - Catalogue - Plaquette - Presse : nationale, locale, spécialisée - Rédactionnel dans les journaux locaux - Radio - Affichage - Internet : courriel, site web - Annuaire : pages jaunes - Inauguration - Portes ouvertes - Foires - Marchés - Salons - Fêtes - Parrainage : mise en œuvre du bouche à oreille, outil de fidélisation, sponsoring - Mécénat : achat de place de spectacles - Clubs - Associations - Mailing - Phoning - Cadeaux (valeur maxi : 60 ) - Objet publicitaire - Échantillon - Tracts - Dépliant

20 III. La communication (8/20) La communication commerciale (5/8) Exemple de communication commerciale (2/5) Le prospectus «Si l on n est pas différent, on ne sera pas lu et si l on n est pas pertinent, on ne sera pas cru» Règles de présentation : Une accroche forte et immédiate portant sur la nature exacte de l offre promotionnelle. Un texte clair (phrases courtes et claires) et aéré (laisser des blancs) qui doit convaincre en dix secondes. Bien hiérarchiser les différents éléments (les plus importants en haut). N oubliez pas les mentions légales du type: «ne pas jeter sur la voie publique». Un acte de communication qui repose sur 3 axes : L objectif : drainer des clients vers le point de vente en annonçant une promotion ou un évènement. Le ciblage : diffuser le prospectus en fonction de critères géographiques, sociodémographiques, etc. Le coût : trouver le meilleur rapport qualité/prix.

21 III. La communication (9/20) La communication commerciale (6/8) Exemple de communication commerciale (3/5) Le prospectus Mentions obligatoires Nom Adresse de l entreprise Capital Numéro RM Nom de l imprimeur ou «imprimé par nos soins» Ne pas jeter sur la voie publique Attention, impression en noire et blanc interdite

22 III. La communication (10/20) La communication commerciale (7/8) Exemple de communication commerciale (4/5) Dépliant, plaquette, catalogue Mise en page : Sens de lecture Diagonale de lecture Magazine double page Zone d ombre Zone d attrait Zone d ombre Zone d ombre Pages simples Zone d attrait

23 III. La communication (11/20) La communication commerciale (8/8) Exemple de communication commerciale (5/5) Dépliant, plaquette, catalogue Lignes de force publicitaire : E G Points de force A B Les couleurs C F H D Lignes de force Les couleurs froides ont des vertus apaisantes. Elles symbolisent la fraicheur et le calme. Le bleu est la couleur de l intuition, du calme et de la stabilité Le vert représente la générosité, la compréhension et l inspiration Les couleurs chaudes sont associées à la chaleur, au bien-être, au plaisir et à l énergie. Le rouge est la couleur du courage, de la passion L orange invite à la bonne humeur, au mouvement, à la détente et au plaisir Le jaune est considéré comme la meilleure couleur pour l activité intellectuelle

24 III. La communication (12/20) La communication lors d une reprise (1/9) La communication envers les salariés (1/5) Quand il conduit un changement, le manager touche à tous les fondamentaux : peur de l inconnu, peur de prendre un risque, peur de la surcharge de travail. Pour que cela fonctionne, il doit intéresser ses collaborateurs au changement. Le temps gage de réussite Lors d un changement important, les équipes ont besoin de faire leur deuil de la situation antérieure. L'adhésion ne s'obtient pas sans informer les salariés. L'ennemi à combattre: la résistance au changement. Il faut donc être à l'écoute de chaque personne, informer en adaptant son discours, pour amener tous les acteurs à prendre en charge leur propre évolution.

25 III. La communication (13/20) La communication lors d une reprise (2/9) La communication envers les salariés (2/5) Le changement est un processus qui amène l individu à traverser nécessairement 4 phases. Annonce du changement Etape 1: doute Etape 4: plan d action Etape 2: bilan Etape 3: Projet Déclic

26 III. La communication (14/20) La communication lors d une reprise (3/9) La communication envers les salariés (3/5) Phase1 : Le doute L annonce du changement est perçue comme une rupture que l individu interprète comme un risque de régression. Selon son niveau d énergie, il entre en résistance plus ou moins forte pour défendre son équilibre. La résistance au changement est inversement proportionnelle au niveau d énergie de chaque individu. Les résistances sont d autant moins fortes si elles sont immédiatement écoutées, reconnues et comprises par le manager. Phase2 : Le bilan C est le début d une prise de conscience. L individu visualise peu à peu, de manière objective, ce qui va perdurer (points positifs sur lesquels il peut continuer à s appuyer) et ce qui va changer. C est le moment où l individu prend la décision de changer. Il a alors véritablement conscience que son intérêt est dans le changement.

27 III. La communication (15/20) La communication lors d une reprise (4/9) La communication envers les salariés (4/5) Phase3 : Le projet L individu, qui a accepté l idée de changer, veut maintenant construire une vision précise de son avenir. Le niveau de mobilisation d un individu est lié à la certitude qu il a de contribuer à construire un avenir plus passionnant et plus attractif que le passé. Il est très important de communiquer la «vision» afin que le projet soit mobilisateur et dépasse le changement. Phase4 : Le plan d action L individu est engagé dans la traduction pratique du changement. Il est prêt à construire les plans d action et à s investir dans leur mise en œuvre.

28 III. La communication (16/20) La communication lors d une reprise (5/9) La communication envers les salariés (5/5) A proscrire impérativement Saut de tarzan Annonce du changement Etape1: doute Etape4: plan d action Etape2: bilan Etape3: Projet Déclic Dans beaucoup de démarches de changement, dès l annonce du changement, on présente aux équipes les nouveaux plans d action à appliquer. Les individus ont besoin d une période de deuil (phase 1 et 2) avant d être à même de s engager durablement et pleinement dans la mise en œuvre du changement (phase 3 et 4). A chaque phase doit correspondre un accompagnement spécifique, permettant d aider les équipes à progresser dans les meilleures conditions possibles.

29 III. La communication (17/20) La communication lors d une reprise (6/9) La communication envers les clients (1/3) Etape1 : définir de manière précise les caractéristiques du cœur de cible : Attributs objectifs : Age Sexe Profession et catégorie socio-professionnelle Autres attributs : Valeurs Attentes Raisons de leur fidélité

30 III. La communication (18/20) La communication lors d une reprise (7/9) La communication envers les clients (2/3) Etape 2 : Définir l objectif de communication Fidélisation Conquête de nouveaux clients Etape 3 : Mettre en place une politique de communication Pour la fidélisation Communiquer sur le maintien de l activité du cédant Insister sur les points communs présents entre le produit/service proposé par le cédant et celui proposé par le repreneur L erreur à ne pas commettre serait de changer un nombre important d éléments lors de la reprise (nom, prix, produit ou service proposé, etc.), ce qui aurait pour conséquence de perturber le client qui risquerait de ne pas rester fidèle à l entreprise.

31 III. La communication (19/20) La communication lors d une reprise (8/9) La communication envers les clients (3/3) Etape 3 : Mettre en place une politique de communication Pour la conquête de nouveaux clients : expliquer pourquoi les non consommateurs ne sont pas clients et axé sa politique de communication en fonction : Manque de notoriété de l entreprise. Connaissance de l entreprise mais peu de personnes ont essayé le produit ou le service. Manque de professionnalisme du cédant (produit ou service de mauvaise qualité, horaires variables, manque de compétences commerciales du cédant). En fonction des raisons, axer sa politique de communication pour : Faire savoir Faire agir Beaucoup communiquer sur le changement de propriétaire

32 III. La communication (20/20) La communication lors d une reprise (9/9) La communication envers les investisseurs Connaître l entreprise rachetée Connaître son marché Avoir réalisé son prévisionnel financier Avoir défini des axes de développement Mettre en concurrence différents investisseurs

33 Plan I. Introduction L objet du marketing Les étapes de la démarche commerciale Les déclencheurs d achat II. La notion de produit Les caractéristiques du produit III. La notion de prix Le prix pour le consommateur et l entreprise Les conséquences du prix Les incidences sur la rentabilité IV. La communication Généralités La communication commerciale V. Conclusion La vente idéale

34 IV. Conclusion : la vente idéale Etape 1 : l accueil Bonne impression indispensable Attention, Une seule chance! Règle des 4x20 : 20 premières secondes 20 premiers pas 20 premiers mots 20 premiers gestes

35 IV. Conclusion : la vente idéale Etape 2 : Découverte des besoins 80% de temps consacré au client et 20 % de temps pour le vendeur Un maximum de questions ouvertes! Etape 3 : Reformulation Doit se faire de façon synthétique Le vocabulaire employé doit être professionnel = Susciter a confiance du client Eviter de : Juger Etiqueter Manipuler Faire du chantage Poser des exigences Faire culpabiliser

36 IV. Conclusion : la vente idéale Etape 4 : les propositions Propositions, conseils Sous forme de choix dans la mesure du possible! Etape 5 : réponse des objections Dans l immédiat ou ultérieurement Attention, chaque objection doit avoir une réponse!

37 IV. Conclusion : la vente idéale Etape 6 : validation, vente Signature devis et reporting Etape 7 : prise de congés Remerciements / Salutations Fidélisation

38 MODULE COMMERCIAL Formation Repreneurs Des questions?

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication De nos jours, la force de vente et la communication apparaissent comme des fers de lance de toute entreprise. En effet leur prise en compte engendre des chiffres d affaires notoires. La force de vente

Plus en détail

La vente ophtalmique

La vente ophtalmique Marketing : la vente ophtalmique 1 La vente ophtalmique La vente représente la finalité pour commerçant. Pour la réussir il faut la préparer. I. LES CONAISSANCE PRÉALABLES A. Connaitre les produits La

Plus en détail

PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise

PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise Note préliminaire : Le plan d'actions commerciales est un document interne à l'entreprise, ayant pour objectif de présenter et de rationaliser

Plus en détail

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE Ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l image de l entreprise vis-à-vis de ses clients et différents partenaires.

Plus en détail

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82 La communication : un outil de vente ouvert à tous jeudi 6 mars 2008 Go Between - Christian Fabre Plan de la présentation Pourquoi communiquer?

Plus en détail

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 16 I. COMPÉTENCES C1. PROSPECTER C11. Élaborer un projet de prospection C12. Organiser une opération de prospection C13. Réaliser une opération de prospection C14. Analyser

Plus en détail

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Matérialiser votre concept CONSTRUCTION DE L IMAGE ET DE LA COMMUNICATION Traduire votre concept en véritable projet d entreprise >> Confirmer votre offre

Plus en détail

Imaginez votre communication

Imaginez votre communication Imaginez votre communication Livret d accompagnement à la réflexion Organisez... Ciblez... Réalisez! Imaginez votre communication Livret d accompagnement à la réflexion Ce document est destiné à vous accompagner

Plus en détail

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Chapitre 4 La planification : le marketing opérationnel ou marketing-mix Le marché cible est défini,

Plus en détail

COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi

COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS MEDIAS Mme. Zineb El Hammoumi Communication hors médias Marketing direct Définition Objectifs Moyens Outils SOMMAIRE PLV (Publicité sur lieu de Vente) Définition

Plus en détail

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing Stéphanie MICHEL AMATO Consultante AJEM Consultants Avec le témoignage de François CHALUMEAU Directeur GlobaWare International

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

VENDRE : LES 7 REFLEXES GAGNANTS

VENDRE : LES 7 REFLEXES GAGNANTS LA PROSPECTION TELEPHONIQUE S approprier les nouvelles s et outils pour rendre sa prospection téléphonique plus efficace Renforcer sa compétence de prise de rendez-vous par téléphone Etre capable de maintenir

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

Méthodes et techniques de la Prospection commerciale

Méthodes et techniques de la Prospection commerciale Méthodes et techniques de la Prospection commerciale Maison de l'entreprise de l'yonne 6 route de Monéteau - BP 303 89005 AUXERRE Cedex Tél. : 03 86 49 26 00 Fax : 03 86 46 47 00 Nom de l émetteur 09/2006

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT LA POLITIQUE DE COMMUNICATION Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication La communication est l'ensemble des actions permettant de faire connaître les produits et

Plus en détail

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches (CQPI) «Vente

Plus en détail

Une entreprise doit-elle nécessairement faire de la publicité? LA COMMUNICATION COMMERCIALE

Une entreprise doit-elle nécessairement faire de la publicité? LA COMMUNICATION COMMERCIALE Une entreprise doit-elle nécessairement faire de la publicité? LA COMMUNICATION COMMERCIALE La saturation des marchés, l intensité concurrentielle et l évolution du comportement du consommateur devenu

Plus en détail

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII Les outils de communication essentiels pour démarrer Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII «On ne peut pas ne pas communiquer» Mais Paul WATZLAWICK (Ecole

Plus en détail

La P N L appliquée à la vente

La P N L appliquée à la vente La P N L appliquée à la vente Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Objectifs : Maîtriser les outils de programmation de la démarche commerciale. Programmer les objectifs de la réussite commerciale.

Plus en détail

Media : moyen de communication

Media : moyen de communication Media : moyen de communication La transmission d un message peut se faire au moyen de différents outils tels que l image (photo, vidéo), le son (musique, voix), le texte (affiche), mais aussi l événement,

Plus en détail

QUELLE STRATÉGIE METTRE EN PLACE (QUAND, COMMENT, OÙ)?

QUELLE STRATÉGIE METTRE EN PLACE (QUAND, COMMENT, OÙ)? STRATÉGIE COMMERCIALE : DÉMARCHER SA CLIENTÈLE Cette fiche vous propose des conseils pratiques sur la prospection d une clientèle ainsi que sur la prospection commerciale, et vous guide pour la concrétisation

Plus en détail

LA COMMUNICATION - Page 1 sur 16

LA COMMUNICATION - Page 1 sur 16 LA COMMUNICATION - Page 1 sur 16 LES DOSSIERS MADWATCH.net Cours LA COMMUNICATION (fondements) Novembre 2003 Nb de pages : 16 LA COMMUNICATION - Page 2 sur 16 S O M M A I R E I- CADRE THEORIQUE DE LA COMMUNICATION

Plus en détail

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014 LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014 TOTttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt

Plus en détail

81% des consommateurs CONNAISSENT LA

81% des consommateurs CONNAISSENT LA 81% des consommateurs CONNAISSENT LA MARQUE des objets publicitaires qu ils ont conservés et plus de 79% aimeraient en RECEVOIR DAVANTAGE Pas un Objet Pub! Une pub TV finit souvent ZAPPEE POURQUOI COMMUNIQUER

Plus en détail

8 formations. carrément commerciales. Catalogue 2015

8 formations. carrément commerciales. Catalogue 2015 8 formations carrément commerciales Catalogue 2015 8 formations pour : vendre plus et mieux Vendre ses prestations intellectuelles page 4 La relation client dans la gestion de projet page 5 Apprendre à

Plus en détail

Comment faire le bon choix d outils de communication? Quoi choisir?

Comment faire le bon choix d outils de communication? Quoi choisir? Atelier 3 : Comment? 28 mai 2014 Comment faire le bon choix d outils de communication? Quoi choisir? Plan de l atelier 3 Comment faire le bon choix d outils de communication? Quoi choisir? 8 h 30 Suite

Plus en détail

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc.

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc. RÉUSSIR VOTRE SALON 2012 Encourage inc. OPTIMISEZ VOTRE PARTICIPATION À UN SALON Réussir votre salon, c est non seulement réserver un emplacement et monter un kiosque mais c est aussi, et surtout, bien

Plus en détail

Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise

Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise # Webmarketing Le mercredi 16 avril 2014 Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise # E-marketing # Marketing 2.0 # Net Marketing # Marketing digital # Cyber Marketing Marketing : «Ensemble des

Plus en détail

COM 300 / CHAPITRE 7: COMMUNICATION HORS MEDIAS: RELATIONS PUBLIQUES. Mme. Zineb El Hammoumi

COM 300 / CHAPITRE 7: COMMUNICATION HORS MEDIAS: RELATIONS PUBLIQUES. Mme. Zineb El Hammoumi COM 300 / CHAPITRE 7: COMMUNICATION HORS MEDIAS: RELATIONS PUBLIQUES Mme. Zineb El Hammoumi SOMMAIRE Relations publiques / Relations presse Définition, objectifs, cibles Moyens des Relations Publiques:

Plus en détail

Plan de commercialisation

Plan de commercialisation Plan de commercialisation Plan de commercialisation Organigramme VAliDATiON Du POSiTiONNEMENT ET DE la MiSSiON STrATÉGiES MArKETiNG MESSAGE PuBliciTÉ relations PuBliQuES PrOMOTiONS radio AcTiViTÉS SOciAlES

Plus en détail

Conquérir et fidéliser ses clients pour booster son chiffre d affaire. Animé par : Oliver THONNEL

Conquérir et fidéliser ses clients pour booster son chiffre d affaire. Animé par : Oliver THONNEL Conquérir et fidéliser ses clients pour booster son chiffre d affaire Animé par : Oliver THONNEL SE POSITIONNER SUR SON MARCHÉ Le CLIENT - la CIBLE Comprendre Des BESOINS Des ATTENTES Répondent-ils au

Plus en détail

81% des consommateurs CONNAISSENT LA

81% des consommateurs CONNAISSENT LA 81% des consommateurs CONNAISSENT LA MARQUE des objets publicitaires qu ils ont conservés et plus de 79% aimeraient en RECEVOIR DAVANTAGE Pas un Objet Pub! Une pub TV finit souvent ZAPPEE POURQUOI COMMUNIQUER

Plus en détail

L ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE

L ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE L ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE 800 HT/jour Prendre conscience de l'importance et des enjeux d'un accueil physique et téléphonique de qualité Maîtriser les techniques de communication pour optimiser

Plus en détail

Services de direction marketing externalisée

Services de direction marketing externalisée Services de direction marketing externalisée VOTRE DIRECTION MARKETING DÉDIÉE Pour les dirigeants des PME et TPE, le marketing semble inaccessible et sophistiqué : souvent, vous considérez le marketing

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

notre agence TOUT OUTIL DE COMMUNICATION DOIT ÊTRE PENSÉ EN AMONT ET ADAPTÉ À DES BESOINS PRÉCIS.

notre agence TOUT OUTIL DE COMMUNICATION DOIT ÊTRE PENSÉ EN AMONT ET ADAPTÉ À DES BESOINS PRÉCIS. agencerkdz.com C O M M U N I C A T ICONSEIL,STRATÉGIE O N & É V É N E M E N TCOMMUNICATION I E L & ÉVÉNEMENTIEL TEL.: 021 63 0412-02163 03 97-021 63 21 94 - FAX: 02163 11 17 E-mail: info@agencerkdz.com

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Relations Commerciales Chapitre 3 Créer des contacts

Relations Commerciales Chapitre 3 Créer des contacts Un prospect est un client potentiel. Lorsque l on contacte le prospect, il faut opter pour un angle d attaque (prétexte fondé pour prise de contact), montrer que l on ai renseigné sur l annonceur et lui

Plus en détail

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr Attention Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION BGE Provence Alpes Méditerranée ACCES CONSEIL Siège social 7 rue Gaston FLOTTE 13012 MARSEILLE Tél. : 04 91 90 88 66 Siret : 33447279200103 www.acces-conseil.com REPARTITION DU STAGE

Plus en détail

BEP Vente - action marchande I - COMPETENCES ET SAVOIR FAIRE

BEP Vente - action marchande I - COMPETENCES ET SAVOIR FAIRE I - COMPETENCES ET SAVOIR FAIRE 15 COMPETENCES PROFESSIONNELLES C.1. Participer à l approvisionnement du point de vente C.2. Intervenir dans la gestion et la présentation marchande des produits C.3. Communiquer

Plus en détail

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir. stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir. stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS Une action de communication ne s engage pas n importe quand, n importe comment et à n importe

Plus en détail

A quoi sert un plan de communication

A quoi sert un plan de communication Séminaire-atelier Bujumbura 8-9 Octobre 2014 La Communication Parlementaire A quoi sert un plan de communication 1. La communication c est quoi? Même si ces concepts sont connus il n est pas inutile de

Plus en détail

L ENTRETIEN DE PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE EN BTOB

L ENTRETIEN DE PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE EN BTOB L ENTRETIEN DE PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE EN BTOB Durée : 2J / 14H Groupe de : 6 max Formateur : Consultant expert en relation client et management commercial. Formateur confirmé. Formation à la vente Objectifs

Plus en détail

Lucie, Laurent et Elodie

Lucie, Laurent et Elodie Lucie, Laurent et Elodie Elo Relations Publiques D éf n itio n Les relations publiques se défnissent comme un ensemble de techniques de communication destinées à donner une image favorable à une personne

Plus en détail

Table des matières ETAPE 1 FAIRE LE POINT AVANT DE SE LANCER19

Table des matières ETAPE 1 FAIRE LE POINT AVANT DE SE LANCER19 Table des matières ETAPE 1 FAIRE LE POINT AVANT DE SE LANCER19 CHAPITRE 1 ÉTUDIER LA CLIENTÈLE. 21 1.1 Une phase indispensable...24 1.2 Comment s y prendre?...26 1.3 Exploitez vos résultats....32 CHAPITRE

Plus en détail

I -L expertise de WSI -WeSimplifyInternet. 5 grands domaines d expertise 9/14/2013

I -L expertise de WSI -WeSimplifyInternet. 5 grands domaines d expertise 9/14/2013 I -L expertise de WSI -WeSimplifyInternet Conférence Réussir ses campagnes E-Mailing Présenté par Christine QUINT Digiting WSI Le 13 septembre 2013 Christine QUINT 1 WSI estle leader mondialdu conseilen

Plus en détail

Transformer une simple envie en une véritable pulsion

Transformer une simple envie en une véritable pulsion Transformer une simple envie en une véritable pulsion CONSEIL ET STRATéGIE Publicité Promotion Identité Corporate événementiel AUDIO-VISUEL SUPPORTS IMPRIMéS SITES INTERNET Pulsion Agence de communication

Plus en détail

Mix Distribution : où vendre ses produits?

Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous

Plus en détail

Vendre. PANdOre INTRODUCTION. But du vendeur : faire en sorte que tout se passe au mieux entre l entreprise et les clients/les partenaires.

Vendre. PANdOre INTRODUCTION. But du vendeur : faire en sorte que tout se passe au mieux entre l entreprise et les clients/les partenaires. Vendre PANdOre INTRODUCTION But du vendeur : faire en sorte que tout se passe au mieux entre l entreprise et les clients/les partenaires. Historique de la relation client-fournisseur : 1955-1965 : le fournisseur

Plus en détail

Optimisez votre participation à un salon

Optimisez votre participation à un salon Optimisez votre participation à un salon LE MEDIA SALON Vecteur commercial Support commercial Support de communication Veille marché Veille concurrentielle Ouverture sur l international (coût réduit par

Plus en détail

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT Institut National des Sciences de Gestion Département de Marketing Marketing et Stratégies Commerciales ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT MARKETING DIRECT Rédigé

Plus en détail

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel Sommaire PRESENTATION GENERALE DU MARKETING: Qu est-ce que le Marketing? Introduction et définition

Plus en détail

Construire votre communication : Les enjeux de la communication en entreprise

Construire votre communication : Les enjeux de la communication en entreprise Construire votre communication : Les enjeux de la communication en entreprise Quels sont, selon vous les enjeux de la Communication en entreprise...? Communiquer efficacement : un vrai point d'équilibre

Plus en détail

Quels sont les outils de l action ATELIER IMPULSION BUSINESS 10 06 16H30

Quels sont les outils de l action ATELIER IMPULSION BUSINESS 10 06 16H30 Quels sont les outils de l action commerciale? ATELIER IMPULSION BUSINESS 10 06 16H30 Organiser les étapes d'une action de prospection Réflexion et choix des moyens Validation des outils de ventes Elaboration

Plus en détail

Une fois défini le concept, le produit, le besoin et le budget, n oubliez pas l un des paramètres trop souvent négligé dans le choix d un objet

Une fois défini le concept, le produit, le besoin et le budget, n oubliez pas l un des paramètres trop souvent négligé dans le choix d un objet Tri Indri Hardini Une fois défini le concept, le produit, le besoin et le budget, n oubliez pas l un des paramètres trop souvent négligé dans le choix d un objet publicitaire : sa couleur! Quelle couleur

Plus en détail

La fidélité est contraire à la nature humaine.

La fidélité est contraire à la nature humaine. La fidélité est contraire à la nature humaine. CHARLES FOURIER Philosophe et économiste français. POURQUOI FIDELISER? Un cas de force majeure 20% des investissements en fidélisation représentent 80% du

Plus en détail

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2014 ET LES PRÉVISIONS POUR 2015

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2014 ET LES PRÉVISIONS POUR 2015 LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2014 ET LES PRÉVISIONS POUR 2015 TOTttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt

Plus en détail

Table des matières. Partie I Les différents contextes du marketing BtoB... 7. Avant-propos... 1

Table des matières. Partie I Les différents contextes du marketing BtoB... 7. Avant-propos... 1 Avant-propos........................................................................ 1 Partie I Les différents contextes du marketing BtoB.................... 7 Chapitre 1 Les spécificités du marketing

Plus en détail

Fiche Synthétique. Marketing. Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux»

Fiche Synthétique. Marketing. Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux» Fiche Synthétique Marketing Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux» Mars 2014 1 1. Objectifs Déterminer les meilleures occasions de contact entre les marques du secteur des

Plus en détail

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 6 I. CHAMP D ACTIVITÉ I.1. DÉFINITION Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) Le titulaire du baccalauréat

Plus en détail

Pour être prêt à contacter un futur partenaire, l organisateur devra penser à :

Pour être prêt à contacter un futur partenaire, l organisateur devra penser à : 6. Approche du Sponsor Ce chapitre offre aux organisateurs d évènements une clarification sur le sujet de la recherche de sponsors. Cet aspect est très important, il permet d augmenter les fonds de la

Plus en détail

L analyse de la gestion de la clientèle

L analyse de la gestion de la clientèle chapitre 1 - La connaissance du client * Techniques utilisées : observation, recherche documentaire, études de cas, études qualitatives (entretiens de groupes ou individuels, tests projectifs, analyses

Plus en détail

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise?

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Livre blanc CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Longtemps considéré comme un outil de luxe exclusivement réservé aux grands groupes, le CRM a su démontrer au fil du temps, que son efficacité

Plus en détail

13 Modification de l article L.122-11 du Code de la consommation sur les pratiques commerciales agressives.

13 Modification de l article L.122-11 du Code de la consommation sur les pratiques commerciales agressives. 5. LA PUBLICITÉ Les analyses réalisées ci-après s appuient sur l examen des supports transmis par les prêteurs, sur des recherches sur les sites Internet de ces établissements, sur l observation sur des

Plus en détail

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Introduction La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Un principe simple mais imparable : «Attirez votre cible vers vos offres» La stratégie «pull», ou stratégie d attraction, consiste à

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Négociateur(trice) Technico-Commercial(e) Niveau III

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Négociateur(trice) Technico-Commercial(e) Niveau III REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Négociateur(trice) Technico-Commercial(e) Niveau III Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre

Plus en détail

La GRC ou comment mettre le client au coeur de l entreprise

La GRC ou comment mettre le client au coeur de l entreprise composantes Relation de la Relation relation 4 Les outils 4 Les 4-1 outils Les de bases la GRC de 4-1 données Les bases de données 4-2 Les logiciels et 5 Les de freins la GRC au La GRC ou comment mettre

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

PERSONNALISEZ VOTRE COMMUNICATION D ENTREPRISE! WWW.MANGERBOUGER.FR Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière.

PERSONNALISEZ VOTRE COMMUNICATION D ENTREPRISE! WWW.MANGERBOUGER.FR Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière. PERSONNALISEZ VOTRE COMMUNICATION D ENTREPRISE! WWW.MANGERBOUGER.FR Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière. UN LARGE CHOIX DE PACKS POUR CRÉER VOS MY M&M S PERSONNALISÉS! OFFREZ UN

Plus en détail

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise Etude de marché Selon l Agence Pour la Création d Entreprise (APCE), 70% des cas de défaillance ont pour origine la mauvaise qualité des études de marché, que celles-ci soient mal réalisées ou de manière

Plus en détail

SAGEMCOM VALORISE SES PARTENAIRES

SAGEMCOM VALORISE SES PARTENAIRES PROGRAMME DE PARTENARIAT SAGEMCOM VALORISE SES PARTENAIRES PROGRAMME DE PARTENARIAT 1 CONNAÎTRE VOTRE ENTREPRISE Sagemcom place ses partenaires commerciaux au centre de son programme. Nous sommes déterminés

Plus en détail

Logiciel SuiviProspect Version Utilisateur

Logiciel SuiviProspect Version Utilisateur Logiciel SuiviProspect Version Utilisateur 1 Le logiciel SuiviProspect permet le suivi des prospects, mais aussi des clients et fournisseurs; il s agit des contacts. Le logiciel permet l envoi de courrier,

Plus en détail

www.abcp-formation.fr LES 6 MOTIVATIONS CLIENT DU S.O.N.C.A.S SECURITE Vocabulaire adapté :

www.abcp-formation.fr LES 6 MOTIVATIONS CLIENT DU S.O.N.C.A.S SECURITE Vocabulaire adapté : SECURITE Solidité de l'entreprise (le fournisseur souhaité) Fiabilité de ses Produits Fiabilité du Vendeur, de ses conseils Références - Garantie Démonstrations, échantillons SAV, Etc... Réfléchit à 2

Plus en détail

10 clés pour (mieux) réussir. son développement commercial.

10 clés pour (mieux) réussir. son développement commercial. 10 clés pour (mieux) réussir son développement commercial. 1 8 2 4 6 3 9 7 10 5 2 10 clés pour (mieux) réussir son développement commercial /// décembre 2013 Comment mieux vendre? Vendre c est à la fois

Plus en détail

Session 4 : Quels sont les stratégies marketing à développer en assainissement?

Session 4 : Quels sont les stratégies marketing à développer en assainissement? Session 4 : Quels sont les stratégies marketing à développer en assainissement? Jeu des 4 P Séquence prévue : 3 février 2012, de 14h30 à 17h15 Format : - Jeu des 4P : jeu de plateau, inspiré du jeu de

Plus en détail

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014 Etre présent sur le Web sans site Web 29 septembre 2014 Présence sur le Web : une absolue nécessité pour le commerce de proximité Le Web-to-Store est un concept déjà bien ancré chez les internautes acheteurs

Plus en détail

Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015

Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015 Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015 Frédéric Micheau, Directeur des études d opinion - OpinionWay Hervé Grelet, General Manager Retail Wincor Nixdorf France Nicolas Pelle

Plus en détail

DEVELOPPER SON POTENTIEL COMMERCIAL GRACE A DES OPERATIONS DE COMMUNICATIONS ET DE MARKETING QUI IMPACTENT

DEVELOPPER SON POTENTIEL COMMERCIAL GRACE A DES OPERATIONS DE COMMUNICATIONS ET DE MARKETING QUI IMPACTENT Mardi 07 octobre 2014 DEVELOPPER SON POTENTIEL COMMERCIAL GRACE A DES OPERATIONS DE COMMUNICATIONS ET DE MARKETING QUI IMPACTENT Par Mme Kriss Brochec Directrice de Congo Web Agency Kriss BROCHEC Fondatrice

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI)

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Fiche Synthètique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Juillet 2013 1 Le secteur des télécommunications a subi des modifications qui ont permis

Plus en détail

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise?

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? 4 Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? à quoi sert une newsletter? Objectifs et atouts Fabriquer sa newsletter Gérer vos envois

Plus en détail

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Résultats détaillés p. 6 3. Le contexte : attitudes envers les marques

Plus en détail

OPEN SOFT SYSTEM DEPARTEMENT EVENEMENTIEL CONTACT : Eddie MARAJO Tel: 0596 61 16 32/ 0696 25 34 79 - Fax: 0596 61 18 99 E-mail: open-soft@wanadoo.

OPEN SOFT SYSTEM DEPARTEMENT EVENEMENTIEL CONTACT : Eddie MARAJO Tel: 0596 61 16 32/ 0696 25 34 79 - Fax: 0596 61 18 99 E-mail: open-soft@wanadoo. 0 SOMMAIRE I. INTRODUCTION 2 II. PRESENTATION GENERALE 3 III. LA COMMUNICATION 4 IV. PLAN D IMPLANTATION DES STANDS 5 V. LES TARIFS DE LOCATION DES STANDS 6 VI. INSCRIPTIONS 7 VII. LES PARTENARIATS 9 VIII.

Plus en détail

Plus d'infos sur www.demai.fr

Plus d'infos sur www.demai.fr Plus d'infos sur www.demai.fr L'Administration des Ventes au Service du Client 3 jours (24 heures) Comprendre les nouveaux enjeux de l'adv ; développer les compétences du service commercial grâce à la

Plus en détail

Comment développer l attractivité d un commerce multiservices?

Comment développer l attractivité d un commerce multiservices? Comment développer l attractivité d un commerce multiservices? L attractivité pour un commerce multiservices : Comment la déterminer? Quel sens lui donner? Quel sens donnez-vous au mot ATTRACTIVITE, dans

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMMERCE. Cahier des charges. Action «Promotion - Animation» (en application à la rentrée de septembre 2005)

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMMERCE. Cahier des charges. Action «Promotion - Animation» (en application à la rentrée de septembre 2005) BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMMERCE Cahier des charges Action «Promotion - Animation» (en application à la rentrée de septembre 2005) Participants : Christiane DUPONT IEN-ET Économie Gestion Rosine REGNAULT

Plus en détail

Centre de relation client

Centre de relation client Centre de relation client Emission et réception d appels Etudes qualitatives et quantitatives Mesure de qualité de services Enquêtes en ligne - appels mystères Fidélisation clients Détection de projets

Plus en détail

OPTIMISER VOTRE COMMUNICATION DANS VOTRE ACTIVITE PROFESSIONNELLE

OPTIMISER VOTRE COMMUNICATION DANS VOTRE ACTIVITE PROFESSIONNELLE OPTIMISER VOTRE COMMUNICATION DANS VOTRE ACTIVITE PROFESSIONNELLE Réf : C 01 Durée : 21 heures 1090 HT / jour Dates : à définir en 2012 Maîtriser les principes de communication Mieux se connaître pour

Plus en détail

LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES

LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES LES CONTENUS DE FORMATION COMMUNS Champ professionnel «Métiers de la relation aux clients et aux

Plus en détail

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport Les Français et le courrier publicitaire Rapport Sommaire 1. Présentation de l'étude 2. Principaux enseignements 3. Résultats détaillés 4. Les habitudes en termes de courrier 5. Appréciation des différents

Plus en détail

S OMMAIRE. Introduction. Créer son entreprise de télésecrétariat 11. Préparer son démarrage 15

S OMMAIRE. Introduction. Créer son entreprise de télésecrétariat 11. Préparer son démarrage 15 S OMMAIRE 5 Introduction Créer son entreprise de télésecrétariat 11 Préparer son démarrage 15 1. Les qualités et compétences 15 Les qualités d une télésecrétaire 15 Le sens de la communication 15 La maîtrise

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

LE TELEPHONE COMMERCIAL

LE TELEPHONE COMMERCIAL Mini CATALOGUE LE TELEPHONE COMMERCIAL SOMMAIRE Les relations téléphoniques performantes 2 La prise de rendez-vous en prospection 3 La négociation commerciale 5 La vente en émission d appel 6 Rebond et

Plus en détail

1Les clés pour réussir

1Les clés pour réussir 1Les clés pour réussir vos brochures et dépliants Téléchargez également les autres guides de la collection Les Clés pour réussir sur : www.microsoft.com/france/entrepreneur Microsoft France - SAS au capital

Plus en détail