Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI)"

Transcription

1 Fiche Synthètique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Juillet

2 Le secteur des télécommunications a subi des modifications qui ont permis aux quatre opérateurs pris en compte dans cette étude de s imposer comme les leaders du marché. Le marché des fournisseurs d accès à internet (FAI) est en constante mutation et offre aujourd hui des services divers : des offres familiales, offres internet à domicile couplées aux offres mobiles Dans une offre riche et pleine de nuances, le Consumer Journey permet d éclairer l usage de chaque point de contact à chaque étape du choix d un opérateur internet. Les individus interrogés, nouveaux clients de chacun des grands opérateurs, ont défini, à chaque étape de leur parcours consommateur, les points de contacts qui ont importé dans leur choix, mais également les facteurs de choix qui ont influé sur leur choix d abonnement.

3 1 Rappel de la méthodologie 1.Objectifs Consumer Journey Score est une étude Points de contact de nouvelle génération dont les principaux objectifs sont : de comprendre la place de chaque point de contact dans les différentes phases constituant la souscription d une offre internet. d analyser l importance des points de contact activables via le media Courrier dans ce Consumer Journey. de définir des moments et des axes de communication pour chaque point de contact. 2.Carte d identité Institut : iligo Terrain : Cawi du 24 mai au 11 juin 2013 Répondants : 800 individus de 18 à 64 ans, ayant au moins un enfant au foyer (âge indifférent), et ayant changé d opérateur internet dans les 6 mois précédents l enquête (nouveaux clients). Quotas : 200 répondants pour chaque opérateur : Free, Bouygues Télécom, Orange, SFR/Neuf 3.Périmètre et indicateurs Une étude centrée sur 4 FAI : Orange, Bouygues, SFR et Free 35 points de contacts sont analysés pour mesurer leur bénéfice tout au long du Consumer Journey Score. Les 5 étapes du Consumer Journey : Pour chaque point de contact, on mesure sa capacité à ❶ ❷ ❸ ❹ ❺ Attirer l attention vers un opérateur au moment de souscrire à une offre internet (DECOUVERTE) Aider à sélectionner la ou les offres qui correspondent (SELECTION) Inciter à souscrire à l offre d'un opérateur (SOUSCRIPTION) Permettre de rester en contact avec votre opérateur (RELATION CLIENT) Donner envie de rester fidèle à l'opérateur que vous avez choisi (FIDELITE) Les questions posées : Quels sont les moyens de communication qui ❶ ❷ attirent votre attention vers un opérateur au moment de souscrire à une offre Internet? (DECOUVERTE) vous aident à sélectionner la ou les offres qui vous correspondent? (SELECTION) ❸ vous incitent à souscrire à l'offre d'un opérateur Internet? (SOUSCRIPTION) ❹ ❺ vous permettent de rester en contact avec votre opérateur Internet? (RELATION CLIENT) vous motivent à rester fidèle à l'opérateur Internet que vous avez choisi? (FIDELITE)

4 Liste des 35 points de contacts étudiés MEDIA (12) Catalogues, brochures reçus (domicile)- Dépliants, prospectus, promotions reçus (domicile)- Publicités reçues par SMS- Publicités en presse magazine- Publicités au cinéma- Publicités à la télévision -Publicités à la radio - Publicités en presse quotidienne Publicité en affichage- Publicité sur internet- Publicité sur téléphone mobile- Sponsoring émissions TV ou radio MARKETING DIRECT(8) Courrier / catalogues, brochures/ envoyés par un opérateur (client) - Courrier / envoyés par un opérateur (pas client) Factures e t documents associés reçus par courrier /sur internet, par mail, ou sur l espace personnel (clients) Appel de l opérateur (proposition d offres commerciales) MEDIA DIGITAUX (7) Moteurs de recherche - Comparateurs de prix sur Internet - Sites internet /Application Smartphone ou tablette/boutique en ligne de l opérateur-blogs dédiés à la téléphonie- Présence de l opérateur sur les réseaux sociaux RP (3) Articles de presse ou sur Internet parlant de l opérateur Discours des associations de consommateurs- Partenariat évènementiels, culturels ou sportifs POINT DE VENTE (3) Guide des offres et tarifs en boutique - Conseils du vendeur en boutique Vitrines et affichages dans les boutiques CRM (1) Service clientèle par téléphone BAO (1) Recommandations de la famille, des amis 4. Remarques complémentaires Cette fiche synthétique cumule les résultats obtenus par les quatre opérateurs avec un poids identique pour chacun d entre eux c està-dire sans tenir compte des parts de marché réelles (données confidentielles). Cette analyse globale permet de comparer les résultats de chacun des fournisseurs par rapport à une «moyenne». Outre cette analyse globale, chacun des 4 FAI a fait l objet d une analyse spécifique, sur cibles clients de l opérateur. Ces rapports sont disponibles sur demande.

5 3 Nombre moyen de points de contact activés durant l étape L étape de DÉCOUVERTE (points de contact ayant attiré l attention vers un opérateur au moment de souscrire à une offre de FAI) Les étapes du Consumer Journey 1 L étape de 2 L étape de la 3 4 L étape de la 5 SELECTION (points de contact ayant aidé à sélectionner la ou les offres qui correspondaient aux répondants) SOUSCRIPTION (points de contact ayant incité à souscrire à l'offre d'un opérateur Internet) RELATION CLIENT (points de contact permettant de rester en contact avec le FAI) L étape de la FIDÉLITÉ (points de contact qui motivent à rester fidèle au FAI choisi) TOP 5 des catégories de points de contact (% des individus citant au moins un point de contact) 1. Media 78% 2. MD 73% 3. Digital 69% 4. RP 57% 5. PDV 56% 1. Digital 74% 2. Media 68% 3. MD 61% 4. PDV 56% 5. RP 47% 1. Digital 55% 2. MD 46% 3. Media 43% 4. PDV 39% 5. RP 29% 1. MD 68% 2. Digital 61% 3. Media 53% 4. PDV 41% 5. CRM 34% 1. MD 58% 2. Digital 51% 3. Media 44% 4. PDV 27% 5. RP 24% Commentaires C est lors de l étape de Découverte que les consommateurs utilisent le plus de points de contact. Il s agit d une prise d information tout d abord passive (publicité, marketing direct) puis active (presse, internet, comparateurs ). L étape de Sélection correspond à un besoin d information pour comparer les offres et faire un choix. Un nombre de contacts relativement élevé est également activé sur cette phase, avec majoritairement des médias «in home» (digital, grands médias). Dans l étape de Souscription le nombre de points de contact activés diminue. À ce stade, le choix d un opérateur est fait, reste à le concrétiser. Le digital est le média le plus activé, permettant de trouver rapidement les dernières informations utiles, ET de souscrire La Relation client est une étape relativement riche et valorisée : 6 points de contact en moyenne déclarés. Il s agit de l étape où le MD a le plus d importance. C est le pouvoir du courrier et de l à entrer dans le domicile du client qui crée la meilleure relation entre l opérateur et lui. L étape de Fidélité nécessite d être informé sur l abonnement auquel on a souscrit, mais n exclut pas de s informer sur les offres concurrentes. Logiquement, le MD, qui sert ces deux objectifs, domine sur cette étape. Performances des points de contact de la Boite-aux-lettres : % de répondants citant le point pour chaque étape Prospectus 38% Catalogues, Brochures 34% C. Adressé (pas client) 33% Catalogues (client) 31% Factures courrier 31% Catalogues, Brochures 28% Prospectus 22% Catalogues (Client) 22% C. Adressé (client) 16% C. Adressé (pas client) 16% Catalogues, Brochures 13% Catalogues (client) 13% Factures courrier 12% Prospectus 11% C. Adressé (client) 11% C Adressé (client) 27% Factures courrier 26% Catalogues (client) 22% C. Adressé (pas client) 15% Prospectus 14% C. Adressé (client) 24% Factures courrier 23% Catalogues (client) 19% Prospectus 10% Catalogues, brochures 9%

6 1 L étape de la DECOUVERTE Détail des Points de contact L étape de Découverte est dominée par les mass media, en majorité la télévision mais aussi par les courriers en BAL et la publicité extérieure. La vitrine des boutiques est elle-même en soi un mass média de découverte.

7 2 L étape de la SELECTION Détail des Points de contact L étape de Sélection est une étape plus active que la précédente, avec un poids important du renseignement via des leviers digitaux «neutres» (comparateurs, search ), des catalogues présents en boutique ou le conseiller, et via les catalogues et brochures reçus en BAL.

8 3 L étape de la SOUSCRIPTION Détail des Points de contact Durant l étape de Souscription, le point de vente physique demeure important, mais le digital prend une place dominante sur ce secteur. La boutique en ligne est ainsi le premier point de contact activé (d ailleurs, un des 4 opérateurs n offre quasiment que cette possibilité). À noter que le téléphone (appel montant ou descendant) se situe particulièrement bien sur ce marché.

9 4 L étape de la RELATION CLIENT Détail des Points de contact Durant l étape de Relation client, les points de contacts activés sont très diversifiés, mêlant différents moyens techniques (internet, téléphone, SMS, contact physique, contact virtuel ). Selon les opérateurs, la part de liens humain, de contacts online ou de contacts offline varie, mais les points de contact les plus utiles sont toujours les mêmes. A noter que les courriers adressés (factures et brochures) demeurent à un niveau élevé du classement

10 5 L étape de la FIDELITE Détail des Points de contact L étape de Fidélité est une étape clé du Consumer Journey, où se juxtaposent la Relation Client, mais aussi la Découverte de potentielles nouvelles offres. Dans cette phase, les points de contacts qui émergent montrent l importance d une présence plus personnalisée des opérateurs : le courrier adressé ressort en première position. A noter : dans cette phase les points de contact mineurs auparavant prennent leur importance, comme par exemple les applications smartphone et tablette de l opérateur, ou la présence de l opérateur sur les réseaux sociaux.

11 Synthèse Un parcours d achat complexe avec une succession de typologie de points de contact suivant les étapes : - Domination des grands médias lors de la Découverte de l offre - Puis relai du digital pour la Sélection et la Concrétisation de l offre - Et enfin fort impact des points de contacts directs pour la gestion de la Relation client et la Fidélisation A noter une assez faible présence du Point de vente physique. Malgré des réseaux de boutiques importants, la souscription «virtuelle» s impose de plus en plus, notamment sous la pression de Free qui n utilise que ce canal (ou presque). Cette complexité se retrouve dans la hiérarchie successive des Points de contact spécifiques à Médiapost Publicité et à activer : - Forte sollicitation de l Imprimé Publicitaire dans la phase de Découverte et de Sélection - Puis relai de l adressé lors de la Concrétisation et de la Relation client post-achat

12 4 Les facteurs de choix à chaque étape Rappels des questions : Parmi ces différents facteurs, quels sont ceux qui : attirent votre attention au moment de souscrire à une offre internet? vous aident à sélectionner la ou les offres qui vous correspondent en matière d'abonnement internet? vous incitent à souscrire à l'offre d'un opérateur internet? vous motivent à rester fidèle à votre opérateur internet? attirent votre attention sur les offres des autres opérateurs? Facteurs : La réputation de l'opérateur La qualité du service en général La qualité du service après-vente (bilan conseil après quelques mois, échange en cas de panne...) La possibilité de conseil par le personnel en boutique Le prix des offres Les avis d'autres consommateurs Les caractéristiques techniques de l'abonnement (vitesse de connexion...) Les promotions ponctuelles La possibilité d'assistance à l'installation Le design de la box Les services complémentaires (jeux, VOD, accès à un service de musique en ligne, surveillance du domicile...) Les accessoires fournis (poste de téléphone, manette de jeux, télécommandes...) L'accessibilité des chaines de télévision sur plusieurs terminaux (tablette, smartphone, pc...) Le contenu de l'abonnement (nombre de chaines, téléphonie illimitée en France ou à l'étranger, services de téléphonie de type messagerie ou signal d'appels...) Aucun de ces facteurs

13 Facteurs de choix : la domination du prix Sur le marché des FAI, on constate que le choix d un opérateur est en majorité porté sur le prix. De façon surprenante, cette variable est «maximale» dans son poids lors de la phase de Découverte de l offre. C est donc dès cette découverte que l impact prix influe et va impacter tout le parcours. Le second facteur de choix, la qualité, permet de nuancer cette variable prix pour chaque individu, la qualité n étant pas perçue de la même façon par tous. La définition même de la qualité, repose dans cette étude sur le contenu de l abonnement, juste avant les considérations techniques de vitesse de connexion par exemple. Mise en avant dans les étapes avant la concrétisation, la qualité du Service après vente est également un point positif qui donne envie de rester fidèle à un opérateur, mais surtout, lorsqu il est négatif, peut pousser à en changer. Pour finir, la promotion ne se supplante pas comme facteur de choix à la qualité perçue du service avant d avoir souscrit à une offre. Cependant, son importance devient plus importante en phase de «renouvellement», au moment de se demander si l on désire garder le même opérateur ou en changer.

14 5 Synthèse : La démarche des clients en 4 points Un secteur très «pragmatique» La connexion à internet n est pas forcément un choix, c est devenu une nécessité. Dès lors, la démarche requiert peu de «séduction» et beaucoup plus d information et d argumentation : Les médias digitaux «utilitaires» et les médias du marketing direct dominent souvent les phases de concrétisation et de fidélisation. Avec une crispation sur la variable prix Le marché de l accès à internet, déjà très bataillé autour de 5 grands opérateurs nationaux, a vu la compétition s accroître avec l arrivée de Free en téléphonie mobile et très vite avec la guerre autour du «quadruple play». Quelle que soit l étape du Consumer Journey, le prix domine. Ce qui est souvent observé sur la phase de souscription (achat effectif) se retrouve sur ce marché également très en amont (dès la découverte de l offre où l impact prix est même le plus fort) et très en aval (dans la gestion de la relation client). Cet état de fait est probablement transitoire du fait de la redistribution en cours des positions des acteurs sur ce marché. Une recherche importante de nouvelles opportunités Le nombre de points de contact utilisés par les individus qui ont changé d opérateur est maximal sur la phase de Découverte. C est dans cette phase que la recherche est la plus diversifiée. Un rôle primordial des médias d exposition large à ce stade : La phase de Découverte des offres est celle qui est la plus dévolue aux médias grand public, le digital et la relation client ont ensuite tendance à dominer. Mais également une valorisation du lien Une fois la relation entamée, la frénésie d attente sur le prix cache une attente de liens avec l opérateur. Une attente multicanal : Pour garder le contact avec son opérateur, les quatre premiers points de contact sont tous techniquement différents et donc complémentaires : le téléphone (message montant de l individu vers l opérateur), l (message descendant), le site (message montant), le courrier (message descendant).

15 Pour plus d informations, vos contacts : Katrine Vincent : Melysa Gilbert :

Consumer. Fiche Synthétique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs

Consumer. Fiche Synthétique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs Fiche Synthétique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Automobile Véhicules neufs Février 2014 1 1 CONTEXTE En 2013, le marché automobile français a réalisé sa pire performance depuis

Plus en détail

Fiche Synthétique. Marketing. Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux»

Fiche Synthétique. Marketing. Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux» Fiche Synthétique Marketing Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux» Mars 2014 1 1. Objectifs Déterminer les meilleures occasions de contact entre les marques du secteur des

Plus en détail

FICHE SYNTHÉTIQUE SECTEUR DISTRIBUTION SPÉCIALISÉE BRICOLAGE & JARDINAGE

FICHE SYNTHÉTIQUE SECTEUR DISTRIBUTION SPÉCIALISÉE BRICOLAGE & JARDINAGE FICHE SYNTHÉTIQUE SECTEUR DISTRIBUTION SPÉCIALISÉE BRICOLAGE & JARDINAGE Quels sont les Points de Contacts les plus influents? Marketing Juillet 2012 1 CATÉGORIE : ETUDE SECTORIELLE FAMILLE : Points de

Plus en détail

Mesure de l utilité des points de contact Banques de réseaux & Grandes Surfaces Alimentaires

Mesure de l utilité des points de contact Banques de réseaux & Grandes Surfaces Alimentaires Mesure de l utilité des points de contact Banques de réseaux & Grandes Surfaces Alimentaires Paris, le 20 septembre 2012 Pauline Lermigeaux 01 53 00 92 89 Olivier Goulet 01 53 00 92 84 Méthodologie Digital

Plus en détail

Marketing Mesure de l utilité des points de contact

Marketing Mesure de l utilité des points de contact Marketing Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Magasins d optique» Pour & Paris, le 22 Août 2012 Pauline Lermigeaux 01 53 00 92 89 Olivier Goulet 01 53 00 92 84 Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9

Plus en détail

FICHE SYNTHÉTIQUE LES DIGITAL INFLUENCERS ET LE COURRIER PUBLICITAIRE. 1ère par(e : percep(on & usages du courrier

FICHE SYNTHÉTIQUE LES DIGITAL INFLUENCERS ET LE COURRIER PUBLICITAIRE. 1ère par(e : percep(on & usages du courrier FICHE SYNTHÉTIQUE LES DIGITAL INFLUENCERS ET LE COURRIER PUBLICITAIRE 1ère par(e : percep(on & usages du courrier 1 CATÉGORIE : ETUDE CIBLE FAMILLE : PERCEPTION & USAGES DU COURRIER ETUDE DIGITAL INFLUENCERS

Plus en détail

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que :

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que : NetObserver Europe TOUT SAVOIR SUR LES INTERNAUTES Communiqué de presse Paris, Mars 2008 Enseignements de la 16 ème vague de l étude NetObserver Europe : Des différences sensibles entre générations d internautes

Plus en détail

Les Français et la consommation cross-canal. Septembre 2012

Les Français et la consommation cross-canal. Septembre 2012 Les Français et la consommation cross-canal Septembre 2 Note méthodologique Étude réalisée pour : Generix Échantillon : Echantillon de 00 personnes, représentatif de la population française âgée de 8 ans

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012)

FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012) FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012) 1 CATÉGORIE : ETUDE D AUDIENCE BALmétrie : LA MESURE D AUDIENCE DU MEDIA COURRIER 1. Introduction Création, en 2011, d un GIE qui réunit les principales parties

Plus en détail

LE MARKETING DIRECT SRC1 2012

LE MARKETING DIRECT SRC1 2012 LE MARKETING DIRECT SRC1 2012 Une définition Le marketing direct est Une démarche marketing consistant à gérer de manière plus ou moins interactive une offre personnalisée faite directement à un client

Plus en détail

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS Communiquer en entreprise Votre guide SMS Pourquoi le SMS est-il si efficace? Quelque soit l activité de votre entreprise il est important que vous puissiez communiquer efficacement avec vos clients, fournisseurs

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport Les Français et le courrier publicitaire Rapport Sommaire 1. Présentation de l'étude 2. Principaux enseignements 3. Résultats détaillés 4. Les habitudes en termes de courrier 5. Appréciation des différents

Plus en détail

DU VIRTUEL AU REEL, LE RETOUR DU CONTACT PHYSIQUE

DU VIRTUEL AU REEL, LE RETOUR DU CONTACT PHYSIQUE DU VIRTUEL AU REEL, LE RETOUR DU CONTACT PHYSIQUE et MEDIAPOST Publicité MEDIAPOST Publicité, c est En tant que Régie du Home Media, la transversalité est dans notre ADN La question que MEDIAPOST Publicité

Plus en détail

L arbre de décision d achat des Français

L arbre de décision d achat des Français L arbre de décision d achat des Français Avril 2014 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Baromètre des Usages Multiécrans. Descriptif et conditions budgétaires

Baromètre des Usages Multiécrans. Descriptif et conditions budgétaires Baromètre des Usages Multiécrans Descriptif et conditions budgétaires Octobre 2014 Contexte A travers ces baromètres semestriels, iligo a l ambition d analyser la perception, les usages mais surtout l

Plus en détail

Améliorez les parcours transactionnels et relationnels de vos publics

Améliorez les parcours transactionnels et relationnels de vos publics Améliorez les parcours transactionnels et relationnels de vos publics 4, rue Saulnier 75009 Paris France Phone : +33 (0)1 42 29 88 80 RCS Paris 513 530 469 www.ysthad.fr Contact : Christophe Ralle 1 L

Plus en détail

Cours du Marketing approfondi

Cours du Marketing approfondi Cours du Marketing approfondi Le marketing direct Le marketing direct est un marketing interactif qui utilise un ou plusieurs médias en vue d obtenir une réponse et / ou une transaction. «Le marketing

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Résultats détaillés p. 6 3. Le contexte : attitudes envers les marques

Plus en détail

pour La formation professionnelle vue par les salariés

pour La formation professionnelle vue par les salariés pour La formation professionnelle vue par les salariés Introduction Quelle est la vision des salariés sur la formation continue : quel est leur bilan sur 2009? Quelles sont leurs priorités pour 2010? Comment

Plus en détail

CONFIDENTIEL ROADSHOW TEMPS FORT 25/09

CONFIDENTIEL ROADSHOW TEMPS FORT 25/09 1 Un discours sur la box trop focalisé sur le prix et des réflexes de vente à optimiser Le tarif La promo ne suffit Plus Pas assez de démonstrations du produit Pas assez de propositions de la BOX à ses

Plus en détail

Choisissez le meilleur partenaire pour vos réalisations Internet. Entreprises Associations Indépendants

Choisissez le meilleur partenaire pour vos réalisations Internet. Entreprises Associations Indépendants Choisissez le meilleur partenaire pour vos réalisations Internet Entreprises Associations Indépendants Site Internet vitrine Vous voulez avoir une identité sur Internet : vous faire connaître, vous mettre

Plus en détail

Observatoire du Club Courrier

Observatoire du Club Courrier Observatoire du Club Courrier Etude CSA pour Club Courrier SEPTEMBRE 2013 Une interrogation en miroir des expéditeurs et des destinataires de courrier publicitaire Les Français.destinataires Les professionnels

Plus en détail

Media : moyen de communication

Media : moyen de communication Media : moyen de communication La transmission d un message peut se faire au moyen de différents outils tels que l image (photo, vidéo), le son (musique, voix), le texte (affiche), mais aussi l événement,

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Octobre 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Generix Echantillon : Echantillon de 1006 personnes représentatif de la

Plus en détail

TOUT SIMPLEMENT UNE PRÉSENCE ACCRUE SUR LE MARCHÉ Regrouper les informations, étendre la portée, accroître les ventes

TOUT SIMPLEMENT UNE PRÉSENCE ACCRUE SUR LE MARCHÉ Regrouper les informations, étendre la portée, accroître les ventes TOUT SIMPLEMENT UNE PRÉSENCE ACCRUE SUR LE MARCHÉ Regrouper les informations, étendre la portée, accroître les ventes _ Vos informations produits sur tout le marché suisse de la santé _ NOUVEAU: avec vitavista,

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

vos envois Direct Mail définition & exemples

vos envois Direct Mail définition & exemples vos envois Direct Mail définition & exemples le Direct Mail, un outil efficace à un tarifavantageux... Un outil efficace, c est prouvé Vous avez décidé d utiliser le Direct Mail comme média de communication.

Plus en détail

Le déploiement du THD : enjeux et perspectives au regard des usages. Une approche quantitative. Michaël Bourgatte

Le déploiement du THD : enjeux et perspectives au regard des usages. Une approche quantitative. Michaël Bourgatte Le déploiement du THD : enjeux et perspectives au regard des usages. Une approche quantitative. Michaël Bourgatte Composition de l échantillon : 1 ère vague de recrutement : 1004 foyers, soit 2440 individus

Plus en détail

L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B

L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B L influence des contextes éditoriaux et des marques médias sur la perception et la prescription de la publicité B to B OBJECTIFS ET MÉTHODOLOGIE 2 Objectifs et méthodologie : les objectifs Objectifs :

Plus en détail

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Laure BERTHELEMY Mars 2013 L enquête : Le développement de l usage des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) au sein

Plus en détail

16DEPARTEMENT DES VOSGES

16DEPARTEMENT DES VOSGES Acte Certifié exécutoire le : 30/01/ Pôle Vie Publique Direction de l'information, de la communication et du marketing - Service communication du territoire 16DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations

Plus en détail

mode d emploi des services de votre ligne fixe

mode d emploi des services de votre ligne fixe mode d emploi des services de votre ligne fixe mode d emploi des services I 1 sommaire gérer ses appels stop secret présentation du nom présentation du numéro transfert d appel signal d appel service 3131

Plus en détail

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez Toute action marketing a pour objectif nécessairement de vous permettre de maîtriser votre marché, ses contraintes et ses acteurs pour développer une offre, en adéquation parfaite, avec les attentes de

Plus en détail

Avec ideo, Bouygues Telecom invente les Tout-en-un le meilleur du mobile et de la box réunis

Avec ideo, Bouygues Telecom invente les Tout-en-un le meilleur du mobile et de la box réunis Boulogne, le 14 mai 2009 Communiqué de presse Avec ideo, Bouygues Telecom invente les Tout-en-un le meilleur du mobile et de la box réunis Le 25 mai, Bouygues Telecom lancera ideo, les Tout-en-un qui proposent

Plus en détail

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs Baromètre Direct Assurance des Cyberconsommateurs DIRECT ASSURANCE Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs Février 2011 Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires Connection creates value Méthodologie

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

Chapitre 1 : Le plan média (media planning)

Chapitre 1 : Le plan média (media planning) Chapitre 1 : Le plan média (media planning) Introduction Cela consiste à sélectionner les médias et à définir leurs modes d utilisation. Objectif : rechercher l efficacité maximum des médias dans la contrainte

Plus en détail

Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3

Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3 Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3 Sondage Opinion Way pour MeilleursAgents Paris, le 2 décembre 2014 MeilleursAgents s intéresse à un sujet de société qui anime les débats depuis

Plus en détail

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 3 : le e-commerce. Baromètre Akio

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 3 : le e-commerce. Baromètre Akio EXPÉRIENCE CLIENT Baromètre Akio Saison 3 : le e-commerce Etude réalisée par INIT Marketing pour Akio Software en juillet 2014 sur un échantillon représentatif de la population française de 1001 panélistes

Plus en détail

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association ,, Véritable partenaire du commerce de proximité, nous vous accompagnons

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

BAROMÈTRE PERCEPTION ET INTERET POUR LES «SERVICES MOBILES SANS CONTACT»

BAROMÈTRE PERCEPTION ET INTERET POUR LES «SERVICES MOBILES SANS CONTACT» BAROMÈTRE PERCEPTION ET INTERET POUR LES «SERVICES MOBILES SANS CONTACT» 31MARS2011 L Intelligence de l information marketing 89, avenue Aristide Briand 92120 Montrouge www.mv2group.com REPRODUCTION INTERDITE

Plus en détail

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Le développement du numérique dans la sphère de l édition, les mutations induites par la dématérialisation des supports ont profondément influencé

Plus en détail

Chap 20 : Les stratégies de communication

Chap 20 : Les stratégies de communication Chap 20 : Les stratégies de communication I. Les bases de la communication A. Les objectifs de la communication B. Les conditions de validité des objectifs Pour être valides, les objectifs de communication

Plus en détail

Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015

Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015 Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015 Frédéric Micheau, Directeur des études d opinion OpinionWay Hervé Grelet, General Manager Retail Wincor Nixdorf France Nicolas Pelletier,

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS................................................................... 7 PRÉFACE............................................................................ 9 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

Gagnez du temps et de l argent

Gagnez du temps et de l argent Gagnez du temps et de l argent Avec le catalogue «Meilleure valeur en ligne *» de Dell pour les écoles Simplifiez-vous la vie avec le catalogue «Meilleure valeur en ligne» de Dell pour les écoles Au lieu

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage :

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage : Sommaire 1. Gérer la publicité : 1.1 Les acteurs de la publicité : 1.2. Les objectifs publicitaires : 1.3 La détermination du budget : 1.4 L élaboration du message : 1.5 Le choix des médias et des supports

Plus en détail

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

Surveillez et gérez votre e-réputation ti sur internet

Surveillez et gérez votre e-réputation ti sur internet LUNDI 17 MARS 2014 LES ATELIERS PRATIQUES Surveillez et gérez votre e-réputation ti sur internet t Surveillez & Gérez votre E réputation Intervenant : Jérôme Richard Gérant de Digital Overview : Stratégie

Plus en détail

GRILLE D'AIDE AU CHOIX D'UN OPERATEUR (= Fournisseur d'accès Internet) POUR LES PARTICULIERS - VERSION 1-09/12/2013 PREAMBULE : Afin de connaitre

GRILLE D'AIDE AU CHOIX D'UN OPERATEUR (= Fournisseur d'accès Internet) POUR LES PARTICULIERS - VERSION 1-09/12/2013 PREAMBULE : Afin de connaitre GRILLE D'AIDE AU CHOIX D'UN OPERATEUR (= Fournisseur d'accès Internet) POUR LES PARTICULIERS - VERSION 1-09/12/2013 PREAMBULE : Afin de connaitre tous les termes d'un contrat, lisez attentivement les conditions

Plus en détail

LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP

LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP 2 ENJEUX MEDIAPOST COMMUNICATION ÊTRE LE LEADER DE L INTELLIGENCE CLIENT À TRAVERS

Plus en détail

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 SOMMAIRE I. L étude en quelques mots II. Méthodologie & Profil des répondants III. Faits marquants IV. Personas V. Conclusion I. L étude EMA BtoC en quelques

Plus en détail

vos envois Direct Mail

vos envois Direct Mail vos envois Direct Mail version 2013 définition et exemples le Direct Mail, un outil efficace à un tarifavantageux... Vous souhaitez acquérir de nouveaux clients, fidéliser votre clientèle ou générer du

Plus en détail

Restaurateurs : des solutions cloud pour développer et fidéliser votre clientèle en temps réel

Restaurateurs : des solutions cloud pour développer et fidéliser votre clientèle en temps réel Restaurateurs : des solutions cloud pour développer et fidéliser votre clientèle en temps réel Vos solutions Marketing Direct et Relation Client Vos solutions Marketing Direct et Relation Client Soyez

Plus en détail

BAROMÈTRE e-commerce : l achat en ligne Vague 5

BAROMÈTRE e-commerce : l achat en ligne Vague 5 BAROMÈTRE e-commerce : l achat en ligne Vague 5 Principaux résultats extraits du rapport complet Contacts : Frédérique BONHOMME TEL : 01 40 92 27 68 Isabelle HENRI TEL : 01 40 92 57 01 Septembre 2007 Baromètre

Plus en détail

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 1 FIDELISER, POURQUOI? Les actions de promotion/communication peuvent être classées en deux grandes catégories. LA CONQUETE S adresse à un large

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES

INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES LICENCE: LANGUES, CULTURES ET SOCIETES DU MONDE SPECIALITE : COMMUNICATION INTERCULTURELLE ET LANGUES DU MONDE (CILM) Design graphique et multimédia

Plus en détail

Auxidirect, l outil de gestion quotidienne de votre communication

Auxidirect, l outil de gestion quotidienne de votre communication Auxidirect, l outil de gestion quotidienne de votre communication Les avantages d Auxidirect Auxidirect Plus puissante, plus performante, plus séduisante et plus dynamique, Auxidirect offre aujourd hui

Plus en détail

JANNEAU Julien. Conférence : Les clés de succès sur Internet

JANNEAU Julien. Conférence : Les clés de succès sur Internet HYMBERT Medhi JANNEAU Julien Master 2 SCPN Conférence : Les clés de succès sur Internet Introduction : Depuis sa démocratisation durant les années 2000, la toile Internet a complètement «explosée» devant

Plus en détail

Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011. 28 avril 2011

Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011. 28 avril 2011 Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011 28 avril 2011 Agenda Observatoire 2010 des solutions de paiement sur facture opérateur Internet+ / MPME: une proposition de

Plus en détail

La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité

La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité SAGE CRM EXPRESS La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité Titre de la rubrique Pourquoi un logiciel de Gestion de la Relation Client? Découvrir

Plus en détail

Eléments clés d une Stratégie Omni canal

Eléments clés d une Stratégie Omni canal Eléments clés d une Stratégie Omni canal Pascal BIZZARI, Groupe AVISIA Conseil en stratégie marketing relationnel Préambule Pourquoi une tribune aujourd hui? Fondé en 2007 le Groupe AVISIA est un acteur

Plus en détail

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT Institut National des Sciences de Gestion Département de Marketing Marketing et Stratégies Commerciales ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT MARKETING DIRECT Rédigé

Plus en détail

REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS

REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS Réalité, tendances et comparaisons des marchés publicitaires espagnols et français en. ETUDE 2005 REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS - 1 -

Plus en détail

PARTEZ A LA CONQUETE DE NOUVEAUX CLIENTS SUR LE NET! Jeudi 13 novembre 2008

PARTEZ A LA CONQUETE DE NOUVEAUX CLIENTS SUR LE NET! Jeudi 13 novembre 2008 PARTEZ A LA CONQUETE DE NOUVEAUX CLIENTS SUR LE NET! Jeudi 13 novembre 2008 INTERVENANT Laure NERVI 04 91 39 58 50 laure.nervi@ccimp.com OBJECTIFS DE L ECHANGEUR Marseille-Provence Faciliter l utilisation

Plus en détail

Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015

Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015 Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015 Frédéric Micheau, Directeur des études d opinion - OpinionWay Hervé Grelet, General Manager Retail Wincor Nixdorf France Nicolas Pelle

Plus en détail

Comment bien développer d. idées, astuces et solutions. FÉDÉRATION DES AUTO-ENTREPRENEURS - contact@fedae.fr - www.federation-auto-entrepreneur.

Comment bien développer d. idées, astuces et solutions. FÉDÉRATION DES AUTO-ENTREPRENEURS - contact@fedae.fr - www.federation-auto-entrepreneur. Comment bien développer d son activité en auto-entrepreneur : idées, astuces et solutions. FÉDÉRATION DES AUTO-ENTREPRENEURS - contact@fedae.fr - www.federation-auto-entrepreneur.fr 1 1- Le marketing ou

Plus en détail

Baromètre UDA/OpinionWay 2010 de l'e-marketing

Baromètre UDA/OpinionWay 2010 de l'e-marketing Baromètre UDA/OpinionWay 2010 de l'e-marketing Présentation du 31 mars 2010 Baromètre UDA / OpinionWay 2010 de l e-marketing page 1 Sommaire 1. Méthodologie et structure de l échantillon 2. Résultats Expertise

Plus en détail

Observatoire du consommateur connecté. Juin 2015

Observatoire du consommateur connecté. Juin 2015 Observatoire du consommateur connecté Juin 2015 Médiamétrie//NetRatings Partenaire des distributeurs et e-commerçants dans la mesure de leurs performances Audience Efficacité (3R) Comportements Mesures

Plus en détail

NetObserver Europe. TOUT SAVOIR SUR LES INTERNAUTES Communiqué de presse Paris, Septembre 2008

NetObserver Europe. TOUT SAVOIR SUR LES INTERNAUTES Communiqué de presse Paris, Septembre 2008 NetObserver Europe TOUT SAVOIR SUR LES INTERNAUTES Communiqué de presse Paris, Septembre 2008 Constat issu de la 17 ème vague de l étude NetObserver Europe : Des différences de profils et de comportement

Plus en détail

LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE

LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE I. Introduction On estime à plus de 385 milliards d euros le budget publicitaire mondial, dont 11 milliards pour la France, Procter and Gamble, le plus grand annonceur au

Plus en détail

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014 LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014 TOTttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt

Plus en détail

E t u d e r é a l i s é e e n A v r i l 2 0 1 4. P a r

E t u d e r é a l i s é e e n A v r i l 2 0 1 4. P a r Etude sur les jeunes, leur relation aux marques et à la publicité E t u d e r é a l i s é e e n A v r i l 2 0 1 4 P a r Méthodologie Cible, taille d échantillon, mode d interrogation Méthodologie Mode

Plus en détail

Mode & tendances en matière de commerce en ligne. Un nouveau tremplin pour les marques de mode. tradedoubler.com

Mode & tendances en matière de commerce en ligne. Un nouveau tremplin pour les marques de mode. tradedoubler.com Mode & tendances en matière de commerce en ligne Un nouveau tremplin pour les marques de mode tradedoubler.com Les consommateurs réinventent leur façon de vivre la mode et d acheter des articles de mode

Plus en détail

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?»

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» «L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» 7 juin 2012 Note méthodologique Étude réalisée auprès de trois cibles : Un échantillon de 301 chefs représentatif de l ensemble des chefs français à

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

RELATION CLIENT, E-MAILING,

RELATION CLIENT, E-MAILING, RELATION CLIENT, E-MAILING, PROSPECTION, SITE WEB... : COMMENT NE PAS ALLER TROP LOIN? La loi Informatique & Libertés : contraintes et opportunités pour les entreprises 8 novembre 2012 FILS CONDUCTEURS!

Plus en détail

Noël. + de fréquentation. + de communication

Noël. + de fréquentation. + de communication GUIDE DE NOËL GROUPE PROGMAG - ZA de Clairac - 260 rue St-Exupéry - 26760 Beaumont les Valence Téléphone : +33 4 75 780 780 - Fax : +33 4 75 780 781 Email : progmag@progmag.com Site : www.progmag.com Les

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

GROUPE BARID AL MAGHRIB. Barid eshop

GROUPE BARID AL MAGHRIB. Barid eshop GROUPE BARID AL MAGHRIB Barid eshop GROUPE BARID AL MAGHRIB Barid Al Maghrib: Quelques chiffres Clés: Chiffre d affaires: 1,4 MM DH Collaborateurs: 8000 Nombre d agences 1800 Flotte: ~ 600 véhicules GROUPE

Plus en détail

Baromètre Internet+ 18 février 2010. Baromètre Internet+ (18 février 2010) 1

Baromètre Internet+ 18 février 2010. Baromètre Internet+ (18 février 2010) 1 Baromètre Internet+ 18 février 2010 1 Sommaire Accueil Hélène Viot-Poirier, Présidente de l association Internet+ Baromètre Internet+ 2009 Remi Provendier, DG Innovation Marketing, SFR Bilan & perspectives

Plus en détail

Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez

Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez Commençons par un cas réel Un cas réel de carte bancaire à destination des jeunes La campagne Objectif : Inciter les jeunes à souscrire la carte

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

2013 : les attentes des annonceurs en marketing digital 18 avril 2013

2013 : les attentes des annonceurs en marketing digital 18 avril 2013 2013 : les attentes des annonceurs en marketing digital 18 avril 2013 Charles-Henri d Auvigny, Directeur délégué général OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Introduction La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Un principe simple mais imparable : «Attirez votre cible vers vos offres» La stratégie «pull», ou stratégie d attraction, consiste à

Plus en détail

Avec l Assistance Intégrale et les forfaits Darty Mobile, DartyBox propose une gamme complète de solutions multimédia.

Avec l Assistance Intégrale et les forfaits Darty Mobile, DartyBox propose une gamme complète de solutions multimédia. Bondy, le 23 août 2011 Communiqué de presse «DartyBox et Darty Mobile» Nouveautés DartyBox : avec l Assistance Intégrale et Darty Mobile, DARTY lance le 4P à Prix DARTY Services compris DARTY annonce le

Plus en détail

@utotruck. Gestion des garages

@utotruck. Gestion des garages @utotruck Gestion des garages ENVIRONNEMENT Fonctionne sous «Windows/NT/2000/XP» Base de données «SQL/Server» Outil de développement «MAGIC 8.3» Fonctionne en mono-poste ou multi-postes réseaux Licences

Plus en détail

TD1 Gestion de la relation clientèle

TD1 Gestion de la relation clientèle TD1 Gestion de la relation clientèle Prof. Christophe Sempels Plan des TD TD1 : le mailing et les outils alternatifs TD2 : l ACP et l analyse typologique méthodes d analyses utiles à la segmentation et

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE SOMMAIRE 1) L étude en quelques mots....p 3 Qui? Quoi? Quand? Comment? Pourquoi? 2) Quid des applications mobiles & des musées..p

Plus en détail