Français, 9 e année (FRA1D) Introduction aux affaires, 9 e et 10 e année (BBI10/BBI20) 2 périodes de 70 minutes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Français, 9 e année (FRA1D) Introduction aux affaires, 9 e et 10 e année (BBI10/BBI20) 2 périodes de 70 minutes"

Transcription

1 Niveau 9 Dans la présente leçon, les élèves seront amenés à mieux comprendre les rôles des institutions financières au moyen de l analyse de publicités bancaires. Après avoir effectué une recherche sur un produit ou un service financier, les élèves créeront un produit médiatique relatif à ce produit ou service. Cours Durée Résultats d apprentissage de la littératie financière Français, 9 e année (FRA1D) Introduction aux affaires, 9 e et 10 e année (BBI10/BBI20) 2 périodes de 70 minutes À la fin de cette leçon, les élèves pourront : utiliser aisément la financière; effectuer une prise de conscience à titre de consommateurs en examinant les produits et les services offerts par les institutions financières. Attentes et contenus d apprentissage Français, 9 e et 10 e année (2007) Français, 9 e année, cours théorique (FRA1D) Attente Lecture Interpréter une variété de textes littéraires et courants pour en construire le sens, y réagir de façon critique et se donner des repères culturels. Contenu d apprentissage Interprétation Interpréter des textes publicitaires en tenant compte, entre autres, des éléments suivants : la situation de communication, le format et la mise en page, le point de vue, les procédés indicatifs, les types d appuis pour convaincre ou persuader et les éléments visuels. PAGE 1

2 Attentes et contenus d apprentissage (suite) Affaires et commerce, 9 e et 10 e année (2006) Initiation aux affaires (BBI1O ou BBI2O) Attente Gestion financière Décrire les services offerts par les institutions financières aux ménages ainsi qu aux entreprises. Contenus d apprentissage Services financiers Comparer les besoins en matière d opérations bancaires d un ménage à ceux d une entreprise (par exemple, compte personnel, compte commercial, marge de crédit). Décrire les nouvelles tendances qui influent sur les activités financières (par exemple, banques en ligne, guichets automatiques, transactions en ligne). Évaluer les produits et les services offerts par les principales institutions financières canadiennes (par exemple, banques, caisses populaires, coopératives financières, banques en ligne). Contenus d apprentissage Planification financière Décrire les types d investissement (par exemple, fonds communs de placement, actions, obligations, fonds éthiques). Comparer les avantages de l investissement à ceux de l épargne. Évaluation Les élèves doivent produire une affiche, une brochure, une maquette de page Web, une publicité radiophonique ou un message publicitaire pour la télévision afin de faire la promotion de leur institution financière et de leur produit ou service financier. Utiliser la rubrique d évaluation «Publicités bancaires» (annexe B). Matériel Feuillets autocollants (deux couleurs); un feuillet de chaque couleur par élève Deux ou trois vidéos de messages publicitaires actuels d une durée de 30 secondes portant sur des institutions financières (des sites comme YouTube donnent accès à de telles publicités, lesquelles devraient, si possible, porter sur des institutions présentes dans la collectivité des élèves) Exemplaires pour les élèves du document Créez votre propre publicité bancaire! (annexe A) Ordinateurs avec accès à Internet Appareils d enregistrement (audio et vidéo) Matériel d artiste (ciseaux, colle, marqueurs, crayons et papier graphique) PAGE 2

3 Mise en situation Jour 1 Entamer une brève discussion en posant les questions suivantes : Allez-vous à la même institution financière que vos parents? Selon vous, pourquoi vos parents fréquentent-ils cette institution financière en particulier? Expliquer aux élèves que certaines études ont démontré que, parmi les facteurs qui suscitent la confiance des gens envers une institution financière, l un des facteurs clés est l exposition fréquente à des publicités de cette institution. Indiquer aux élèves qu ils vont visionner une série de messages publicitaires d institutions financières. Distribuer un feuillet autocollant de chaque couleur à chacun des élèves. Demander aux élèves de visionner les messages publicitaires, de repérer la mention d un produit ou d un service financier et d inscrire le nom de ce produit ou de ce service sur le feuillet autocollant de «couleur A». En même temps, les élèves doivent tenter de repérer les façons dont l institution financière essaie de susciter l intérêt du public, sur le plan des valeurs, de la culture ou des émotions. Les élèves doivent inscrire ces observations sur le feuillet autocollant de «couleur B». S ils n ont pas d observation à noter sur le feuillet de «couleur A» ou le feuillet de «couleur B», se servir de l absence de réponse pour amorcer une discussion à propos des méthodes publicitaires des institutions financières (c est-à-dire, donner de l information ou créer une perception) et de la sensibilité des élèves à une approche plutôt qu à l autre. Exemples : Produit ou service financier : Compte d épargne, régime enregistré d épargneretraite, prêt hypothécaire. Effets sur le plan des valeurs, de la culture ou des émotions : Suscite l intérêt par le truchement des rêves ou des objectifs futurs, en donnant des conseils personnels. Montrer les messages publicitaires. Demander aux élèves de coller leurs feuillets sur le tableau en regroupant ceux qui sont de la même couleur. Allouer aux élèves suffisamment de temps pour examiner les résultats. Si une couleur prédomine par rapport à l autre, discuter des raisons pouvant expliquer pourquoi il en est ainsi. Les institutions financières ont-elles davantage tendance à présenter de l information sur leurs produits ou services ou plutôt à créer chez les gens une certaine perception sur le plan des valeurs, de la culture ou des émotions? Les élèves sont-ils plus sensibles à une approche plutôt qu à l autre, ou pensent-ils que les institutions financières utilisent davantage une méthode que l autre? PAGE 3

4 Scénario Marc a vu une publicité à la télévision dans laquelle on offrait de meilleurs services bancaires que ceux qu il utilise déjà du moins c est ce qui lui semblait. Pour clarifier la question, Marc décide de comparer les publicités de quelques institutions financières. Par la suite, il ne sait plus quoi penser parce que dans chaque publicité, on affirme que l offre en question est la meilleure. Que peut-il faire pour déterminer laquelle des institutions financières lui convient réellement? Action Activité : Créer une publicité bancaire Inscrire une liste de sites Web d institutions financières au tableau et expliquer aux élèves qu ils créeront leur propre publicité. Par groupes de 4, les élèves travailleront pendant environ 40 minutes; ils visiteront les sites Web et suivront les directives figurant dans le document Créez votre propre publicité bancaire! (annexe A) de façon à obtenir les généraux dont ils ont besoin pour créer leur propre publicité. Offrir aux élèves plusieurs choix en ce qui concerne le média qu ils utiliseront pour présenter leur publicité. Veiller à allouer davantage de temps aux élèves qui choisissent de créer une publicité vidéo ou radiophonique. Consolidation Jour 2 Chacun des groupes présente sa publicité au reste de la classe. Pour chaque présentation, déterminer le produit ou le service financier faisant l objet de la publicité et inciter la classe à repérer l approche que le groupe a choisi de privilégier dans sa publicité (c est-à-dire, information ou perception). Poser les questions suivantes : 1. Qu est-ce qui vous influence le plus lorsque vous décidez d acheter quelque chose : l information donnée ou la perception que vous avez du produit ou du service? Selon vous, lequel de ces deux éléments est le plus important dans une publicité d institution financière? 2. S il y a lieu, quels sont les conflits d intérêts qui surviennent lorsque les institutions financières font la promotion de leurs produits et de leurs services? 3. La plupart des institutions financières imposent des conditions qui sont énoncées en «petits caractères» peu évidents sur leurs documents écrits. S il y a lieu, quels sont les enjeux d éthique liés au fait que ces sont moins visibles pour les consommateurs? PAGE 4

5 Annexe A Publicités bancaires Créez votre propre publicité bancaire! En tant que membre de l équipe d élite chargée de la publicité au sein de votre institution financière, vous avez la tâche de créer une nouvelle campagne publicitaire pour ses produits et ses services financiers. Étape 1 Pour la première étape de cette campagne, vous devez choisir l institution financière et le produit ou service financier dont vous ferez la promotion. À cette fin, rendez-vous sur le site Web d une institution financière (choisissez-en une dans la liste inscrite au tableau) et sélectionnez un produit ou un service. Déterminez trois avantages clés liés à l utilisation de ce produit ou service. Nom du produit ou du service : Trois avantages clés : Étape 2 Maintenant que vous connaissez le produit ou le service, vous devez décider quel sera votre public cible. Public cible : Groupe d âge (encerclez le groupe cible) : de 15 à 24 ans de 25 à 34 ans de 35 à 44 ans de 45 à 54 ans 55 ans et plus Sexe (hommes, femmes ou les deux) : Statut socioéconomique (encerclez le statut choisi) : revenu faible revenu moyen revenu élevé Étape 3 Déterminez ensuite la forme que prendra votre publicité : affiche, brochure, page Web (avec un plan de la page), publicité radiophonique ou message publicitaire pour la télévision. Étape 4 Vous devez maintenant travailler ensemble à la création de la publicité. Réfléchissez à l approche que vous souhaiteriez adopter : voulez-vous intéresser votre public au moyen d information ou influer sur sa perception des valeurs et de la culture de votre institution financière? La durée des publicités audio et vidéo ne devrait pas dépasser 30 secondes. PAGE 5

6 Annexe B Publicités bancaires Rubrique d évaluation «Publicités bancaires» Catégorie Niveau 1 (50 à 59 %) Niveau 2 (60 à 69 %) Niveau 3 (70 à 79 %) Niveau 4 (80 à 100 %) Connaissance et compréhension L élève utilise la aisance. une aisance limitée. une certaine aisance. grande aisance. une aisance exceptionnelle. Réflexion L élève comprend les textes médiatiques en repérant leurs divers éléments. Il fait preuve d une compréhension limitée des textes médiatiques. Il fait preuve d une certaine compréhension des textes médiatiques. Il fait preuve d une bonne compréhension des textes médiatiques. Il fait preuve d une excellente compréhension des textes médiatiques. Communication L élève crée des textes médiatiques qui transmettent le. limitée. moyenne. bonne. exceptionnelle. Application L élève crée des textes médiatiques qui financiers. limitée. moyenne. bonne. exceptionnelle. PAGE 6

Connaître vos revenus et vos dépenses

Connaître vos revenus et vos dépenses Connaître vos revenus et vos dépenses NIVEAU 9-12 La présente leçon donnera l occasion aux élèves d examiner leurs revenus et leurs dépenses, et d apprendre à établir un budget. Cours Initiation aux affaires

Plus en détail

40 minutes. Attente Vie active Participer à une variété d activités physiques dans le but d être une personne active tout au long de sa vie.

40 minutes. Attente Vie active Participer à une variété d activités physiques dans le but d être une personne active tout au long de sa vie. Vite à la banque! Niveau 4 Dans la présente leçon, les élèves participeront à une activité physique visant à simuler le concept d épargner de l argent en le déposant à la banque. Ce jeu vise également

Plus en détail

2 périodes de 40 minutes

2 périodes de 40 minutes Faire de l argent! NIVEAU 4 Vous êtes-vous déjà demandé qui choisissait les images et les mots figurant sur les pièces de monnaie et les billets de banque? Et comment ces images et ces mots étaient choisis?

Plus en détail

Qu est-ce que le crédit?

Qu est-ce que le crédit? Qu est-ce que le crédit? NIVEAU 9 11 Dans cette leçon, les élèves examineront les différents types de cartes de crédit offertes ainsi que les avantages et les inconvénients d acheter à crédit. Cours Initiation

Plus en détail

Épargne et dépenses NIVEAU 11-12

Épargne et dépenses NIVEAU 11-12 NIVEAU 11-12 Au cours de la présente leçon, les élèves examineront le pour et le contre de l épargne et des dépenses. Ils verront aussi l effet de l intérêt sur l épargne et les emprunts. Ils discuteront

Plus en détail

PLAN DE LEÇON TITRE : Connaître vos flux de trésorerie. Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage

PLAN DE LEÇON TITRE : Connaître vos flux de trésorerie. Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage 70 minutes Résultats d apprentissage de la littératie financière À la fin de la leçon, les élèves pourront : connaître leurs besoins et leurs désirs, les comprendre et les distinguer; établir un budget.

Plus en détail

Faire des placements, 2 e partie

Faire des placements, 2 e partie Faire des placements, 2 e partie NIVEAU 9-10 Dans cette leçon, les élèves apprendront à connaître les instruments de placement et à structurer différents types de portefeuilles d investissement. Cours

Plus en détail

Qu est-ce qui influence nos dépenses?

Qu est-ce qui influence nos dépenses? Qu est-ce qui influence nos dépenses? NIVEAU 6 Dans la présente leçon, les élèves analyseront les facteurs qui ont une influence sur les produits qu ils aiment acheter. Cette leçon encourage les élèves

Plus en détail

Comparer l intérêt simple et l intérêt composé

Comparer l intérêt simple et l intérêt composé Comparer l intérêt simple et l intérêt composé Niveau 11 Dans la présente leçon, les élèves compareront divers instruments d épargne et de placement en calculant l intérêt simple et l intérêt composé.

Plus en détail

PLAN DE LEÇON TITRE : Qu est-ce que le crédit? Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage

PLAN DE LEÇON TITRE : Qu est-ce que le crédit? Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage 70 minutes Résultats d apprentissage de la littératie financière À la fin de la leçon, les élèves pourront : expliquer l objectif du crédit; analyser le rôle et l importance du crédit en ce qui concerne

Plus en détail

Argent présent et pris en compte!

Argent présent et pris en compte! Argent présent et pris en compte! Niveau 8 Au cours de la présente leçon, les élèves compareront les taux d intérêt appliqués à divers comptes bancaires et calculeront le potentiel de rendement au fil

Plus en détail

À la fin de la leçon, les élèves pourront : établir un budget personnel.

À la fin de la leçon, les élèves pourront : établir un budget personnel. 70 minutes Résultats d apprentissage de la littératie financière À la fin de la leçon, les élèves pourront : établir un budget personnel. Attentes et contenus d apprentissage Sciences humaines et sociales,

Plus en détail

Activité d apprentissage

Activité d apprentissage Activité d apprentissage Civisme et citoyenneté, 10e année, cours ouvert Des citoyens actifs dans la communauté scolaire : une campagne pour l économie d énergie Aperçu Dans cette activité d apprentissage,

Plus en détail

Avantages et inconvénients des voitures hybrides

Avantages et inconvénients des voitures hybrides NIVEAU 7 Les voitures hybrides sont de plus en plus populaires. Dans la présente leçon, les élèves compareront les coûts et les avantages avec ceux des voitures à essence. Ils examineront aussi les répercussions

Plus en détail

Notions de base sur le budget personnel

Notions de base sur le budget personnel Notions de base sur le budget personnel Niveau 8 Dans la présente leçon, les élèves apprendront les notions de base relatives à l établissement d un budget. La leçon portera sur la consignation des revenus

Plus en détail

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Introduction Des employés engagés et productifs ont à cœur la réussite de leur employeur. Par leur attitude et leur confiance en eux,

Plus en détail

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la 8. fraude et de l escroquerie ISSD-043(8)-05-10

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la 8. fraude et de l escroquerie ISSD-043(8)-05-10 Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la 8 fraude et de l escroquerie ISSD-043(8)-05-10 La fraude est le premier acte criminel en importance commis à l endroit des Canadiens âgés.

Plus en détail

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de 7. l exploitation financière ISSD-043(7)-11-10

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de 7. l exploitation financière ISSD-043(7)-11-10 Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de 7 l exploitation financière ISSD-043(7)-11-10 L exploitation financière est la forme la plus répandue de mauvais traitement envers les aînés

Plus en détail

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la. planification financière. planification financière ISSD-043(1)-05-10

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la. planification financière. planification financière ISSD-043(1)-05-10 Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la planification financière 1 planification financière ISSD-043(1)-05-10 Préparer un plan financier est une façon de prendre en main votre avenir

Plus en détail

Choisir le bon compte d épargne

Choisir le bon compte d épargne OPÉRATIONS BANCAIRES Choisir le bon compte d épargne Un compte d épargne est un bon moyen de mettre de l argent de côté pour atteindre des objectifs à court terme ou constituer un fonds d urgence pour

Plus en détail

Programme d aide à la production

Programme d aide à la production Programme d aide à la production Le Fonds TELUS finance la création de contenu exceptionnel qui a le potentiel de divertir, d intéresser les Canadiens et les éclairer quant à leurs choix en matière de

Plus en détail

ANALYSER LA PUBLICITÉ

ANALYSER LA PUBLICITÉ Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans ANALYSER LA PUBLICITÉ NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ L élève apprend à reconnaître une publicité et à

Plus en détail

Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel. Niveau

Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel. Niveau Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel Niveau 6 Dans la présente leçon, les élèves auront l occasion d évaluer des conseils financiers donnés par des membres de leur famille et des experts de

Plus en détail

Domaine d apprentissage Discipline Compétence disciplinaire Compétence 3 : Apprécier des images Arts plastiques

Domaine d apprentissage Discipline Compétence disciplinaire Compétence 3 : Apprécier des images Arts plastiques Médias, Dans le but de créer une affiche ou une mascotte à partir de matériaux récupérés, afin de faire la promotion de gestes écologiques, visiter des sites Internet pour y observer et apprécier des images

Plus en détail

Exploitation de l énergie éolienne à Kent Hills, au Nouveau-Brunswick

Exploitation de l énergie éolienne à Kent Hills, au Nouveau-Brunswick Exploitation de l énergie éolienne à Kent Hills, au Nouveau-Brunswick Aperçu de la leçon Les élèves découvrent le fonctionnement des éoliennes. Ils étudient les étapes de captation et d exploitation de

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario.

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario. À TITRE D INFORMATION : Le présent document vous est fourni à seul titre d information. Un lien URL unique utilisable une seule fois sera fourni aux directions des écoles élémentaires financées par les

Plus en détail

Comparaison de services de téléphonie cellulaire

Comparaison de services de téléphonie cellulaire Comparaison de services de téléphonie cellulaire Résultat d apprentissage Description Mathématiques 10C, Relations et Fonctions, n o 1 Interpréter et expliquer les relations parmi des données, des graphiques

Plus en détail

APPEL DE PROPOSITIONS 47 E CONGRÈS ANNUEL DU BCEI. Une éducation pour un monde meilleur : notre responsabilité sociale collective

APPEL DE PROPOSITIONS 47 E CONGRÈS ANNUEL DU BCEI. Une éducation pour un monde meilleur : notre responsabilité sociale collective 47 E CONGRÈS ANNUEL DU BCEI Du 17 au 20 novembre 2013 Westin Bayshore Vancouver (C-B) Une éducation pour un monde meilleur : notre responsabilité sociale collective APPEL DE PROPOSITIONS Date limite de

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS FIN1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : INFORMATION FINANCIÈRE PERSONNELLE Débutant Aucun L élève explore les concepts qui touchent aux finances des particuliers, y compris le code

Plus en détail

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie 12 septembre 2011 Le sondage Le sondage effectué pour le compte de la Banque Manuvie du Canada a été mené auprès de 1 000 propriétaires canadiens âgés

Plus en détail

maternelle à la 2 e année

maternelle à la 2 e année maternelle à la 2 e année Normes et attentes..................... 2 Qu est-ce que l argent?................. 7 Comment obtient-on de l argent?....... 10 En a-t-on réellement besoin?........... 13 Comment

Plus en détail

Comptes bancaires selon vos besoins Ce que vous devez savoir

Comptes bancaires selon vos besoins Ce que vous devez savoir 02 Comptes bancaires selon vos besoins Ce que vous devez savoir Vous disposez d un vaste choix : il existe près de 100 forfaits offerts par plus de 20 banques au Canada. Vous pouvez comparer les caractéristiques

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

UNITÉ D ENSEIGNEMENT

UNITÉ D ENSEIGNEMENT UNITÉ D ENSEIGNEMENT Volet : Titre : Matière d enseignement recommandée : Autre(s) matière(s) pertinente(s) : Investir de l argent Les principes de base de l investissement Français Mathématiques Le projet

Plus en détail

Programme d aide au développement

Programme d aide au développement Programme d aide au développement Le Fonds TELUS finance le développement de contenu exceptionnel qui peut contribuer à divertir et intéresser les Canadiens et les éclairer quant à leurs choix en matière

Plus en détail

Présentation des Principes fondamentaux de la communication

Présentation des Principes fondamentaux de la communication Présentation des Principes fondamentaux de la communication Voici les Principes fondamentaux de la communication un atelier modulaire! L objectif de cette ressource est de fournir aux animateurs les outils

Plus en détail

ÉVALUATION SOMMATIVE : CANDIDATURE AU PROJET D EXPÉRIENCES CANADA 150&Moi

ÉVALUATION SOMMATIVE : CANDIDATURE AU PROJET D EXPÉRIENCES CANADA 150&Moi LANGUE D ENSEIGNEMENT : ANNÉE : PROGRAMME D ÉTUDES :_ ÉVALUATION SOMMATIVE : CANDIDATURE AU PROJET D EXPÉRIENCES CANADA 150&Moi Répondre à la question du programme : «Quelle est la plus grande difficulté

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

AUTO-EVALUATION DES CAPACITES. 2Module. Evaluation des liens extérieurs. Table des matières. SECTION 1 Evaluation des liens extérieurs 54

AUTO-EVALUATION DES CAPACITES. 2Module. Evaluation des liens extérieurs. Table des matières. SECTION 1 Evaluation des liens extérieurs 54 2Module Evaluation des liens Table des matières SECTION 1 Evaluation des liens 54 53 Module 2 Section 1 Evaluation des liens Les domaines clés de sont les suivants : Relations avec les autres organisations

Plus en détail

Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie

Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie Pourquoi choisir la TD pour vos besoins en gestion de patrimoine? Vos occasions se multiplient avec la croissance de votre

Plus en détail

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6 Clair et net! Comprendre, structurer et expliquer un concept. Apprentissage critique Comprendre et apprécier l importance de fournir des consignes claires. Tenir compte du point de vue de l auditoire et

Plus en détail

Comment utiliser la vidéo en classe

Comment utiliser la vidéo en classe Comment utiliser la vidéo en classe Aujourd hui, les étudiants sont toujours «branchés» au web et aux médias sociaux, et c est afin de susciter leur intérêt que les enseignants ont recours à la technologie

Plus en détail

Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières

Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières 1. Présentation de L'entreprise INC 1.1 Identification de l entreprise 1.2 Mission de l entreprise 1.3 Historique 1.4

Plus en détail

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières DIRECTORATE FOR FINANCIAL AND ENTERPRISE AFFAIRS Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières RECOMMANDATION DU CONSEIL Ces Principes et Bonnes Pratiques

Plus en détail

E-Learning / Ergonomie :

E-Learning / Ergonomie : BARRAU Mathieu Licence Pro Communication Electronique GRUFFAZ Loic Université Lyon 2 E-Learning / Ergonomie : Cahier des charges, contenu et organisation du support de cours pour le programme de formation

Plus en détail

Chapitre 4. Ressources et tableaux de correspondance. Programme d études - Arts plastiques - 4 e Année (2010) 121

Chapitre 4. Ressources et tableaux de correspondance. Programme d études - Arts plastiques - 4 e Année (2010) 121 RESSOURCES Chapitre 4 Ressources et tableaux de correspondance Programme d études - Arts plastiques - 4 e Année (2010) 121 Ressources 122 Programme d études - Arts plastiques - 4 e Année (2010) RESSOURCES

Plus en détail

Unité D : Placements. Demi-cours VI

Unité D : Placements. Demi-cours VI Unité D : Placements Demi-cours VI DEMI-COURS VI Unité D : Durée : Placements 12 heures Résultat d apprentissage général : Apprendre à connaître et à différencier les différents types de placements financiers

Plus en détail

Association des banquiers canadiens

Association des banquiers canadiens Association des banquiers canadiens Littératie financière : adolescents et parents Décembre 009 Données techniques Données techniques Le Strategic Counsel est heureux de présenter les résultats des deux

Plus en détail

MATÉRIEL ET SERVICES PUBLICITAIRES

MATÉRIEL ET SERVICES PUBLICITAIRES BULLETIN N o 035 Publié en juillet 2001 Révisé en juillet 2013 LOI DE LA TAXE SUR LES VENTES AU DÉTAIL MATÉRIEL ET SERVICES PUBLICITAIRES Le présent bulletin explique aux entreprises la taxe sur les ventes

Plus en détail

Faire des placements, 1 re partie

Faire des placements, 1 re partie Faire des placements, 1 re partie NIVEAU 10 12 Dans cette leçon, les élèves apprendront des termes financiers clés et quelques règles de base qui les aideront à gérer leur argent. Cours Durée Résultats

Plus en détail

Les coûts liés au piratage de musique

Les coûts liés au piratage de musique Les coûts liés au piratage de musique Niveau 10 La présente leçon porte sur les coûts liés au piratage de musique du point de vue des artistes, des compositeurs, des consommateurs et des autres intervenants

Plus en détail

TROUSSE D OUTILS MARKETING

TROUSSE D OUTILS MARKETING TROUSSE D OUTILS MARKETING POUR LES MÉDIAS SOCIAUX Trousse d outils marketing pour les médias sociaux 1 INTRODUCTION Les médias sociaux sont là pour durer. C est une bonne chose puisqu ils peuvent vous

Plus en détail

Planificateur de campagne de publipostage

Planificateur de campagne de publipostage www.postescanada.ca Planificateur de campagne de publipostage Postes Canada 6-640 (11 04) Un guide par étapes pour vous aider à planifier et à créer votre prochaine campagne de publipostage Utilisez votre

Plus en détail

Simplifier la technologie

Simplifier la technologie Simplifier la technologie ET GÉRER LE RISQUE Guide des entreprises sur le système d exploitation Windows Phone 8 Guide des entreprises sur le système d exploitation Windows Phone 8... 01 Pourquoi le système

Plus en détail

PLAN DE COURS. Nom : Ashley Tomlinson Date : 25 mars 2010. Titre : Affiches d immigration DESCRIPTION

PLAN DE COURS. Nom : Ashley Tomlinson Date : 25 mars 2010. Titre : Affiches d immigration DESCRIPTION PLAN DE COURS Nom : Ashley Tomlinson Date : 25 mars 2010 Titre : Affiches d immigration Matière : Études sociales Année : 8e Sujet : Influences géographiques Objectifs d apprentissage 8.2.3 Illustrer et

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca La recherche antérieure a montré que la majorité des consommateurs canadiens affichent une préférence marquée pour l achat de produits alimentaires canadiens par rapport aux produits d importation. Est-ce

Plus en détail

Notre. GÉNIE Location de personnel

Notre. GÉNIE Location de personnel Notre GÉNIE Location de personnel VOLCANIK, EN BREF Volcanik Marketing, un département marketing complet pour les PME du Québec. Volcanik propose une toute nouvelle approche marketing : le Génie Marketing.

Plus en détail

Guide. Trop cool Un vrai homme. pédagogique. Texte d opinion Dépliant. Programme-cadre de Français FRA3E

Guide. Trop cool Un vrai homme. pédagogique. Texte d opinion Dépliant. Programme-cadre de Français FRA3E Guide pédagogique Trop cool Un vrai homme Programme-cadre de Français FRA3E Texte d opinion Dépliant Trop cool, Un vrai homme deux émissions de la série Presserebelle.com Durée : 30 minutes chacune GUIDE

Plus en détail

Le contrôle parental. Premier partenaire de votre réussite

Le contrôle parental. Premier partenaire de votre réussite Le contrôle parental Premier partenaire de votre réussite Table des matières 1 - Qu est-ce qu un logiciel de contrôle parental? 2 - Le contrôle parental «pas à pas» L onglet «Accueil» L onglet «administration»

Plus en détail

Bons aujourd hui, meilleurs demain

Bons aujourd hui, meilleurs demain Fonds d investissement BMO Portefeuilles de retraite Bons aujourd hui, meilleurs demain Vous le savez, une saine alimentation et la pratique de l exercice physique vous aideront à vivre plus longtemps

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION. Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme

COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION. Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme Introduction Définition Globalement un plan de communication, c est : «Un outil qui

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

Guide sur l alphabétisation et les compétences essentielles

Guide sur l alphabétisation et les compétences essentielles Maintenant et demain L excellence dans tout ce que nous entreprenons Guide sur l alphabétisation et les compétences essentielles destiné aux fournisseurs de services qui travaillent auprès de clients sans

Plus en détail

PARTICIPER NOS MEMBRES

PARTICIPER NOS MEMBRES VISION 2020 : FAIRE PARTICIPER NOS MEMBRES Conférence des fédérations de la FHCC novembre 6-9 2008 Panélistes: Nicholas Gazzard Panélistes: Nicholas Gazzard Sue Moorhead Objectifs informer les fédérations

Plus en détail

Bureau de la sécurité des transports du Canada. Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein

Bureau de la sécurité des transports du Canada. Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein Bureau de la sécurité des transports du Canada Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein des institutions fédérales (2005-2006) Modèle pour la

Plus en détail

Comment faire un budget et le respecter

Comment faire un budget et le respecter Budget et gestion des finances personnelles Comment faire un budget et le respecter Le mot «budget» vous fait-il grincer des dents? Il est vrai qu un budget ne se fait pas tout seul et qu on doit y mettre

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

Principes de comptabilité financière, 12 e année, cours préuniversitaire/précollégial (BAT4M)

Principes de comptabilité financière, 12 e année, cours préuniversitaire/précollégial (BAT4M) Principes de comptabilité financière, 12 e année, cours préuniversitaire/précollégial (BAT4M) Ce cours porte sur les principes comptables s appliquant aux états financiers. L élève examine de quelle façon

Plus en détail

Un voyage virtuel dans le temps

Un voyage virtuel dans le temps 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 Un voyage virtuel dans le temps Guide destiné au corps enseignant du secondaire I en vue de l utilisation pédagogique des chroniques suisses de www.ideesuisse.ch

Plus en détail

Téléchargez U snap sur votre smartphone, vous ne verrez plus les publicités comme avant

Téléchargez U snap sur votre smartphone, vous ne verrez plus les publicités comme avant FIGAROMEDIAS, LE 1 ER PARTENAIRE DE LA LICENCE ET DE LA PLATEFORME U SNAP, VOUS PROPOSE D ENRICHIR VOS COMMUNICATIONS PRINT ET DE PROLONGER L EXPÉRIENCE DE MARQUE * Téléchargez U snap sur votre smartphone,

Plus en détail

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques Le commerce électronique et ses répercussions sur les boutiques Table des matières 2 Introduction 3 4 5 6 Le commerce en ligne gruge une partie des ventes au détail Le furetage en magasin est maintenant

Plus en détail

MON ÉDUCATION FINANCIÈRE

MON ÉDUCATION FINANCIÈRE une étape facile. MON ÉDUCATION FINANCIÈRE Mise en contexte Au cours des dernières années, des études* ont révélé que de nombreux canadiens ne possédaient pas les connaissances requises pour prendre de

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

Notre engagement à l égard du service offert à nos entreprises clientes

Notre engagement à l égard du service offert à nos entreprises clientes Services bancaires aux entreprises Notre engagement à l égard de votre entreprise Notre engagement à l égard du service offert à nos entreprises clientes Une relation fondée sur une promesse. En tant que

Plus en détail

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Série L ABC des prêts hypothécaires Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Le processus de renouvellement

Plus en détail

Choisir le bon compte-chèques et forfait bancaire

Choisir le bon compte-chèques et forfait bancaire OPÉRATIONS BANCAIRES Choisir le bon compte-chèques et forfait bancaire Pour la plupart des gens, un compte-chèques est un bon moyen de gérer leurs opérations bancaires courantes. Les banques, les coopératives

Plus en détail

Patinage Canada et une entreprise locale Boîte à outils d activation de club de patinage

Patinage Canada et une entreprise locale Boîte à outils d activation de club de patinage Événement d inscription en magasin (si l entreprise possède la capacité d accueillir les gens) Voici des suggestions, des conseils et des outils pour vous aider à organiser un événement d inscription à

Plus en détail

Guide. Enfin, ma voiture. pédagogique. Texte d opinion Dépliant. Programme-cadre de Français FRA3E

Guide. Enfin, ma voiture. pédagogique. Texte d opinion Dépliant. Programme-cadre de Français FRA3E Guide pédagogique Enfin, ma voiture Programme-cadre de Français FRA3E Texte d opinion Dépliant Enfin, ma voiture Émission de la série C est d mes affaires Documentaires de 30 minutes GUIDE PÉDAGOGIQUE

Plus en détail

Programme d optimisation. L image de votre entreprise

Programme d optimisation. L image de votre entreprise Programme d optimisation L image de votre entreprise SOMMAIRE L image joue un rôle pondérable dans les pratiques commerciales et est dédiée exclusivement à assurer une représentativité corporative de l

Plus en détail

Antécédents de crédit Banque Bon d études canadien Calendrier des dépenses Carte de crédit Carte de débit CELI Chèque du Gouvernement du Canada

Antécédents de crédit Banque Bon d études canadien Calendrier des dépenses Carte de crédit Carte de débit CELI Chèque du Gouvernement du Canada Antécédents de crédit Les renseignements rassemblés qui montrent le temps que cela vous prend à payer l argent que vous avez emprunté. Banque Une institution financière qui dépose de l argent, prête de

Plus en détail

n ctio istin ffre D O

n ctio istin ffre D O Offre Distinction les membres particuliers Une offre à la hauteur de votre réussite est fier d être partenaire de l Association du Jeune Barreau de Montréal et d offrir à ses membres des solutions financières

Plus en détail

Mitraillage publicitaire A Epidaure

Mitraillage publicitaire A Epidaure Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire A Epidaure Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE

PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ En tenant compte des préférences de

Plus en détail

Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre. compte d épargne libre d impôt collectif

Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre. compte d épargne libre d impôt collectif Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre compte d épargne libre d impôt collectif Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un compte d épargne-placement flexible qui vous permet de gagner

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon Niveau : 11 e année Matière : Français (10331-10332), Informatique et société (63311A), Introduction à la programmation informatique (02411E)

Plus en détail

Table des matières. Formation à l ISPC

Table des matières. Formation à l ISPC Table des matières Ateliers... 2 Planification et prise de décisions axées sur la santé de la population... 2 Autoapprentissage à l ISPC... 3 Introduction à la santé de la population... 3 Explorer la santé

Plus en détail

Les grands reliefs du Canada

Les grands reliefs du Canada Les grands reliefs du Canada Aperçu général Dans cette leçon, les élèves identifient, décrivent et expliquent les processus qui ont formé les grands reliefs du Canada. Ils dressent une carte de ces grands

Plus en détail

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing Création d un programme de Préparé par Hana Cherif, professeure, Département de stratégie des affaires Danielle Maisonneuve, professeure, Département de communication sociale et publique Francine Charest,

Plus en détail

L éducation financière dans le réseau de l éducation

L éducation financière dans le réseau de l éducation L éducation financière dans le réseau de l éducation L Institut collégial de la littératie financière, le Cégep Gérald-Godin et le Collège de Rosemont proposent trois cours sur la gestion des finances

Plus en détail

Le comportement financier des Québécois à l égard de la retraite Présenté par Nathalie Madore Directrice de la statistique et de l analyse

Le comportement financier des Québécois à l égard de la retraite Présenté par Nathalie Madore Directrice de la statistique et de l analyse Le comportement financier des Québécois à l égard de la retraite Présenté par Nathalie Madore Directrice de la statistique et de l analyse quantitative Régie des rentes du Québec 27 septembre 2012 Proportion

Plus en détail

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles Étude auprès de la génération X Le paiement virtuel et la gestion des finances Rapport Présenté à Madame Martine Robergeau Agente de Développement et des Communications 11 octobre 2011 Réf. : 1855_201109/EL/cp

Plus en détail

ÉLECTIONS SCOLAIRES 2 NOVEMBRE 2014 L ABC D UNE CAMPAGNE. electionsscolaires2014.com

ÉLECTIONS SCOLAIRES 2 NOVEMBRE 2014 L ABC D UNE CAMPAGNE. electionsscolaires2014.com ÉLECTIONS SCOLAIRES 2 NOVEMBRE 2014 L ABC D UNE CAMPAGNE É L E C T O R A L E electionsscolaires2014.com Quoi faire pour réussir une campagne électorale? Connaître le rôle d un élu scolaire. Connaître le

Plus en détail

Frais bancaires Troisième rapport annuel. 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca

Frais bancaires Troisième rapport annuel. 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca Frais bancaires Troisième rapport annuel 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca Aperçu Cette année, le rapport annuel porte sur : 1. L attitude des Canadiens à l égard des frais bancaires

Plus en détail

MODÈLE D APPLICATION MONTAGE FINANCIER ET PLAN D AFFAIRES

MODÈLE D APPLICATION MONTAGE FINANCIER ET PLAN D AFFAIRES MODÈLE D APPLICATION MONTAGE FINANCIER ET GÉNÉRALE Liste des abréviations PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES Section 1 Section 2 Section 3 Section 4 Section 5 Section 6 Section 7 Section 8 Section 9 Section 10

Plus en détail

FORMATION : INTRODUCTION AUX MÉDIAS SOCIAUX (FACEBOOK)

FORMATION : INTRODUCTION AUX MÉDIAS SOCIAUX (FACEBOOK) FORMATION : INTRODUCTION AUX MÉDIAS SOCIAUX (FACEBOOK) Par Marie Nicollet Stratégie et Web Marketing PLAN DE LA FORMATION 1. Facebook: état des lieux 2. How-to ; créer une page Facebook 3. Comportements

Plus en détail