Cultiver l esprit d équipe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cultiver l esprit d équipe"

Transcription

1 Cultiver l esprit d équipe Les objectifs : Promouvoir une prise de conscience de la nécessité de travailler en équipe et de cultiver les liens entre les personnes pour consolider l esprit d équipe Fournir au gouverneur du district des suggestions et outils pour faciliter le travail d équipe et les rapports d équipe au sein du district Promouvoir des méthodes d éviter les problèmes pour éviter de se trouver dans des situations difficiles L organisation : Cette documentation renferme plusieurs sujets et chaque sujet est structuré de la façon suivante : Vue d ensemble du sujet et quelques précisions Des suggestions ou conseils pour expliquer le programme dans le district/club Liste de documentation sur le sujet (selon le cas) Vue d ensemble : Le travail important que nous faisons est rarement le travail d une personne. Chacun de nous est appelé à travailler avec d autres Lions dans le club ou le district pour réaliser des objectifs concrets. Pour réussir nos programmes il nous faut travailler en équipe. En tant que gouverneur de district, vous aurez l occasion de cultiver cet esprit d équipe pour réduire la nécessité d appliquer des méthodes de résolution de conflits dans les clubs et le district. Au lieu d intervenir, si le manque d esprit d équipe influe négativement sur le travail qui est fait dans le district, vos efforts peuvent être consacrés à cultiver la compréhension et la coopération pour maintenir l harmonie de vos équipes. Cette section de votre boîte à outils à pour but de fournir quelques lignes de conduire sur le travail d équipe et comment cultiver des relations harmonieuses pour résoudre les problèmes qui existent. Sujets traités 1. Définition de l équipe 2. Caractéristiques de l équipe efficace 3. Caractéristiques de l équipe inefficace 4. Cultiver l esprit d équipe pour avoir des équipes plus performantes Questions courantes reliées aux sujets: Qu est qu une équipe? Qu est-ce qui fait qu une équipe est performante? Qu est-ce qui contribue à rendre une équipe inefficace? Que puis-je faire pour cultiver l esprit d équipe? CB 2.FR - 1 -

2 Définition de l équipe «Une équipe c est un groupe de personnes qui travaillent ensemble vers la réalisation d un but commun». 1. Discuter de la définition Présentez la définition Mettez l accent sur les mots : GROUPE, TRAVAILLENT, BUT COMMUN Demandez si le groupe travaille ensemble à la réalisation d un but commun et si chacun comprend et est d accord avec le but en question Les caractéristiques de l équipe efficace : L équipe efficace se construit sur : La communication La confiance Le partage des décisions L encouragement La coopération La souplesse La concentration sur le but commun La synergie 1. Discuter des caractéristiques de l équipe efficace Expliquez que certaines équipes sont efficaces et d autres ne le sont pas Demandez l avis du groupe sur ce qui fait une équipe efficace (s assurer que les caractéristiques citées ci-dessus sont mentionnées) Rappelez que les groupes efficaces peuvent accomplir plus ensemble que si chacun d eux travaillait seul. 2. Parlez de la leçon de Milton Olson «sur les oies qui volent en formation» qui est expliquée cidessous : Premier énoncé : Lorsque les oies volent en formation, elles vont environ 71 % plus vite et plus loin que lorsqu'elles volent seules. Leçon 1 : Les gens qui partagent une même direction peuvent arriver à leur destination plus rapidement et plus facilement parce qu ils leurs actions sont basées sur la confiance mutuelle. CB 2.FR - 2 -

3 Deuxième énoncé : Lorsque l oie sort du groupe en formation, elle sent rapidement la résistance du vent contre ses ailes qui lui fait perdre de la vitesse. Elle regagne rapidement les autres oies pour bénéficier de leur protection. Leçon 2 : Si nous étions aussi sensés que les oies, nous resterions en formation V avec ceux et celles qui vont dans la direction que nous voulons atteindre. Nous acceptons leur aide et nous donnons la nôtre à ceux qui en ont besoin. Troisième énoncé: Lorsque la meneuse fatigue, elle reprend rapidement sa place dans le V pour se laisser porter pendant un certain temps par les autres et une autre prend la tête Les oies tiennent compagnie à celles qui tombent. Leçon 3 : Il est opportun de travailler à tour de rôle en rotation dans la réalisation d une tâche complexe ou difficile. Tout comme les oies, les hommes dépendent les uns des autres. Quatrième énoncé : Les cris des oies qui volent en formation contribuent à encourager celles qui sont devant à continuer. Leçon 4 : Les mots d'encouragement et d'appui (comme les cris de l'oie) contribuent à inspirer et à stimuler ceux qui sont en première ligne, les encourageant à faire beaucoup plus. Cinquième énoncé : Les oies tiennent compagnie à celles qui tombent. Lorsqu'une oie malade ou faible doit quitter la formation de vol, au moins une autre oie se joint à elle pour l'aider et la protéger. Leçon 5 : Si nous étions aussi sensées que les oies, nous resterions proche les uns des autres pour traverser les difficultés et partager les succès ensemble. CB 2.FR - 3 -

4 Les caractéristiques de l équipe inefficace : L équipe inefficace se caractérise par les éléments suivants : Le manque de confiance Le manque de compréhension Le manque de considération à l égard d autrui Le manque de sincérité Motiver par le pouvoir personnel ou l égoïsme Désir de la part de certains des membres de l équipe de vouloir dominer Discuter des caractéristiques de l équipe inefficace Expliquez que l inefficacité d une équipe est le résultat direct de l absence de communication ou d une mauvaise communication entre ses membres. Demandez aux participants de réfléchir à leur expérience personnelle lorsqu ils ont fait partie d équipes inefficaces et de décrire les points faibles (s assurer que les caractéristiques citées cidessus sont mentionnées). Rappelez que, pour assurer le succès de l équipe, il n est pas conseillé de se concentrer uniquement sur la tâche à accomplir et qu il faut faire preuve de considération à l égard des personnes qui font partie de l équipe et de leurs attentes. Nous devons cultiver l esprit d équipe. CB 2.FR - 4 -

5 Cultiver l esprit d équipe pour améliorer sa performance Cultiver l esprit d équipe en créant un compte en banque d émotion, consistant en «dépôts» pour compenser pour les «retraits». Comprendre la personne S occuper des petits détails Garder ses promesses/engagements Clarifier les attentes Faire preuve d intégrité Demander sincèrement pardon pour avoir faire un «retrait» 1. Discuter de l idée d un compte «d émotions» Expliquez qu en faisant un dépôt au compte d émotions, l on peut établir une réserve d éléments tels que la confiance, la bonté, l honnêteté, la communication. Lorsqu il faut faire appel à cette personne ou faire un «retrait», il sera plus facile parce que le compte aura une réserve. Discuter des six principales caractéristiques, tel qu expliqué par Stephen Covey dans son ouvrage «Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu'ils entreprennent» : Comprendre la personne S occuper des petits détails Garder ses promesses/engagements Clarifier les attentes Faire preuve d intégrité Demander sincèrement pardon pour avoir faire un «retrait» 2. Demandez aux participants de penser à une personne avec laquelle les communications ou rapports étaient difficiles et de réfléchir aux «dépôts» et «retraits» qu ils ont fait ou qu ils auraient pu faire. 3. Demandez aux participants de partager leur expérience en se servant des points suivants pour encourager la discussion : Comprendre la personne Clé de tous les autres «dépôts» Ce qui pourrait être pour vous un «dépôt» peut sembler être un «retrait» pour une autre personne Accorder de l importance à ce qui est important pour quelque d autres Ne pas croire que l on sait ce dont a besoin une autre personne CB 2.FR - 5 -

6 S occuper des petits détails Dans les rapports avec les autres, les petites choses sont les plus importantes Ne pas oublier les éléments tels que la courtoisie, la franchise, le respect et la bonté Même les êtres les plus durs ont des sentiments et émotions Garder ses promesses/engagements Gardez une promesse est un important «dépôt» et le contraire est un «retrait» majeur Ne faites pas de promesses que vous ne pouvez pas garder, mais gardez les promesses que vous faites Si vous ne pouvez pas garder une promesse, demandez à en être dégagé Garder des promesses contribue à construire des ponts de confiance. Préciser les attentes Définissez les rôles, les attentes, les buts et les résultats attendus La majorité des difficultés est due au fait que les rôles et objectifs sont en conflits ou ambigus Mettez tout sur la table Ne tenir les gens responsable que des obligations qui ont été clairement définies Faire preuve d intégrité Le manque d intégrité fait naître le manque de confiance Vous obtenez la confiance des gens qui sont présents en étant loyal à ceux qui ne le sont pas Comportez-vous de la même façon avec tout le monde (un poids une mesure) Demander sincèrement pardon pour avoir faire un «retrait» Un pardon sincère peut faire un «dépôt» d un «retrait» Tout le monde peut faire une erreur, c est grave lorsque l on ne l admet pas Ressource : L ouvrage de Stephen Covey dans son ouvrage «Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu'ils entreprennent» CB 2.FR - 6 -

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

Le leader d Ingénieurs Canada

Le leader d Ingénieurs Canada Le leader d Ingénieurs Canada Sommaire Ingénieurs Canada existe pour fournir du soutien et du leadership à l échelle nationale au nom des organismes de réglementation du génie, afin de promouvoir et de

Plus en détail

Feuille de route d apprentissage et de perfectionnement à l intention des employés

Feuille de route d apprentissage et de perfectionnement à l intention des employés Feuille de route d apprentissage et de perfectionnement à l intention des employés Feuille de route d apprentissage et de perfectionnement à l intention des employés Vous voulez prendre votre carrière

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

Une introduction à l Action professionnelle

Une introduction à l Action professionnelle Une introduction à l Action professionnelle Le But du Rotary Le Rotary a pour objectif de cultiver l idéal de servir auquel aspire toute profession honorable et, plus particulièrement s engage à : PREMIÈREMENT

Plus en détail

LES 11 COMPÉTENCES ESSENTIELLES EN COACHING DE L INTERNATIONAL COACH FEDERATION (ICF)

LES 11 COMPÉTENCES ESSENTIELLES EN COACHING DE L INTERNATIONAL COACH FEDERATION (ICF) LES 11 COMPÉTENCES ESSENTIELLES EN COACHING DE L INTERNATIONAL COACH FEDERATION (ICF) Les 11 compétences essentielles en coaching ont été développées par ICF afin d assurer une meilleure compréhension

Plus en détail

ÉVALUATION PERSONNELLE

ÉVALUATION PERSONNELLE ÉVALUATION PERSONNELLE Agent (e) de développement NOM : ÉVALUÉ PAR : DATE : PROFIL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES PERSONNELLES Ces compétences permettent au personnel d atteindre un équilibre et de se ressources

Plus en détail

Avoir de bons outils pour gérer son temps Comprendre et pratiquer ; désapprendre et remplacer

Avoir de bons outils pour gérer son temps Comprendre et pratiquer ; désapprendre et remplacer Béatrice MILLETRE, Docteur en Psychologie Avoir de bons outils pour gérer son temps Comprendre et pratiquer ; désapprendre et remplacer Au-delà de la théorie, qui nous permet de changer notre regard sur

Plus en détail

Français, 9 e année (FRA1D) Introduction aux affaires, 9 e et 10 e année (BBI10/BBI20) 2 périodes de 70 minutes

Français, 9 e année (FRA1D) Introduction aux affaires, 9 e et 10 e année (BBI10/BBI20) 2 périodes de 70 minutes Niveau 9 Dans la présente leçon, les élèves seront amenés à mieux comprendre les rôles des institutions financières au moyen de l analyse de publicités bancaires. Après avoir effectué une recherche sur

Plus en détail

Représentant des ventes Un portrait

Représentant des ventes Un portrait Représentant des ventes Un portrait Un représentant des ventes est un employé du service des ventes dont la fonction est de promouvoir et de vendre les produits et les services d une entreprise tels que

Plus en détail

Cadre de compétences de la FAO

Cadre de compétences de la FAO Cadre de compétences de la FAO Cadre de compétences de la FAO La FAO remercie le Secrétariat de l ONUSIDA qui a bien voulu lui permettre de réutiliser, et d adapter, si nécessaire, le texte explicatif

Plus en détail

Code de déontologie. des entraîneurs professionnels

Code de déontologie. des entraîneurs professionnels Code de déontologie des entraîneurs professionnels En vigueur : octobre 2007 CODE DE DÉONTOLOGIE DES 1 1.0 ÉNONCÉ DE MISSION DE PATINAGE CANADA Patinage Canada est une association qui a pour mandat de

Plus en détail

La Formation au Jugement Professionnel dans l Enseignement de la Comptabilité : Approche Théorique et Application au Cas Tunisien

La Formation au Jugement Professionnel dans l Enseignement de la Comptabilité : Approche Théorique et Application au Cas Tunisien Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université de Sfax Faculté des Sciences Économiques et de Gestion de Sfax Mémoire de Mastère en comptabilité Sujet

Plus en détail

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine Ressources & Actualisation Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement Comment atteindre ses objectifs de façon certaine À l attention du lecteur, Ce présent document est protégé par la

Plus en détail

ÉTHIQUE ROTARIENNE ET DÉONTOLOGIED

ÉTHIQUE ROTARIENNE ET DÉONTOLOGIED Séminaire de Formation des Présidents Elus MAURANDEthique (S. F. P E.) - 20 mars 2010 LES COMMISSIONS 2010-2011 EFFECTIF & FIDELISATION François MAURAND François MAURAND Ethique rotarienne Gouverneur 2007/2008

Plus en détail

Cultiver le goût d entreprendre à l école

Cultiver le goût d entreprendre à l école DÉFI DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE Cultiver le goût d entreprendre à l école Le Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan vous présente son Guide d ateliers pédagogiques pour les élèves

Plus en détail

Exemple : Module d enseignement et planification de l évaluation Études informatiques 10 e année (4 e secondaire)

Exemple : Module d enseignement et planification de l évaluation Études informatiques 10 e année (4 e secondaire) Exemple : Module d enseignement et planification de l évaluation Études informatiques 10 e année (4 e secondaire) Titre du cours ou module : Informatique et enjeux sociaux Résultat d apprentissage visé

Plus en détail

Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable

Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable Déclaration de Hangzhou Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable Adoptée à Hangzhou, République populaire de Chine, le 17 mai 2013 Nous, les participants réunis à Hangzhou à l

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

LA PROTECTION DE LA PROPRIÉTÉ EN CHINE : TRANSFORMATION DU DROIT INTERNE ET INFLUENCE DU DROIT INTERNATIONAL. LI Bin Résumé

LA PROTECTION DE LA PROPRIÉTÉ EN CHINE : TRANSFORMATION DU DROIT INTERNE ET INFLUENCE DU DROIT INTERNATIONAL. LI Bin Résumé LA PROTECTION DE LA PROPRIÉTÉ EN CHINE : TRANSFORMATION DU DROIT INTERNE ET INFLUENCE DU DROIT INTERNATIONAL LI Bin Résumé 1. Thème. Le droit de propriété a été l objet de réformes successives en Chine.

Plus en détail

Bienvenue Corinne Dulac

Bienvenue Corinne Dulac Bienvenue Corinne Dulac Coach Certifiée ICI Paris Particuliers - Entreprises 11 rue Clos Aubert 45750 Saint-Pryvé-Saint-Mesmin 06.21.33.57.13 happy.attitude.coaching@gmail.fr @ happy-attitude-coaching.com

Plus en détail

Conférence Les deuils situationnels

Conférence Les deuils situationnels Conférence Les deuils situationnels Sylvie Dufresne, psychothérapeute Les étapes de résolution du deuil Choc Négation déni Expression des émotions Prise en charge des tâches liées au deuil Découverte d

Plus en détail

Processus d excellence de club Lite (autoguidé) Carnet de travail du participant

Processus d excellence de club Lite (autoguidé) Carnet de travail du participant CLUB EXCELLENCE Lite Processus d excellence de club Lite (autoguidé) PROCESS Carnet de travail du participant Cher participant de l atelier de travail du PEC, Le Lions Clubs International est heureux d

Plus en détail

EVALUER LES COMPETENCES DES COLLABORATEURS

EVALUER LES COMPETENCES DES COLLABORATEURS EVALUER LES COMPETENCES DES COLLABORATEURS F r a n ç oi se AD AM P a ge 1 su r 1 7 SOMMAIRE DEFINITIONS LA NOTION DE COMPETENCE LES FACTEURS DETERMINANTS DE LA COMPETENCE LES VERBES D ACTION LA NOTION

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

CODE DE DÉONTOLOGIE DES ENTRAÎNEURS

CODE DE DÉONTOLOGIE DES ENTRAÎNEURS CODE DE DÉONTOLOGIE DES ENTRAÎNEURS RÉVISÉ ET APPROUVÉ en octobre 2002 1 CODE DE DÉONTOLOGIE DES ENTRAÎNEURS 1.0 ÉNONCÉ DU MANDAT DE PATINAGE CANADA Patinage Canada est une association qui a pour mandat

Plus en détail

direction de l éducation conseil en matière de gouvernance Partie A : L évaluation du rendement de la Partie B : L autoévaluation du rendement du

direction de l éducation conseil en matière de gouvernance Partie A : L évaluation du rendement de la Partie B : L autoévaluation du rendement du CORPORATION DES SERVICES EN ÉDUCATION DE L ONTARIO Programme de perfectionnement professionnel des membres des conseils scolaires Modules 5 Partie A : L évaluation du rendement de la direction de l éducation

Plus en détail

CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS

CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS AVANT-PROPOS 1. Le Programme des cadres dirigeants (PCD) est un programme de séminaire en résidence de quatre jours et demi à l intention des officiers

Plus en détail

COMPORTEMENT ET DISCIPLINE

COMPORTEMENT ET DISCIPLINE COMPORTEMENT ET DISCIPLINE Le comportement des enfants a plusieurs origines. Il n est pas attendu qu une semaine de camp peut régler tous les problèmes de comportement. En tant que moniteurs, vous devez

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon. Matières : Biologie (53411-53412), Entrepreneuriat (83411), Français (10411-10412)

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon. Matières : Biologie (53411-53412), Entrepreneuriat (83411), Français (10411-10412) PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon Niveau : 11 e et 12 e année Matières : Biologie (53411-53412), Entrepreneuriat (83411), Français (10411-10412) Titre de la leçon : Mascotte magnifique!

Plus en détail

LE CONCEPT DU MARKETING DE RESEAU

LE CONCEPT DU MARKETING DE RESEAU LE CONCEPT DU MARKETING DE RESEAU PLAN Qu est-ce que le marketing de réseau? En quoi consiste le travail du distributeur? La déontologie à FLP L attitude du distributeur Comment réussir en Marketing de

Plus en détail

Un concept central aujourd hui : les compétences dans le monde du travail

Un concept central aujourd hui : les compétences dans le monde du travail Introduction Un concept central aujourd hui : les compétences dans le monde du travail En devenant une notion clé de la gestion des ressources humaines, le concept de compétence a progressivement élargi

Plus en détail

Amorcer la réconciliation

Amorcer la réconciliation AMORCER LA RÉCONCILIATION PROGRÈS RÉALISÉS DEPUIS L ÉTAPE PRÉCÉDENTE Posez-vous les questions suivantes avant d aborder le cinquième sujet : 1. Est-ce que vous atteignez votre but de traitement? Oui En

Plus en détail

arbitres et entraîneurs de haut niveau

arbitres et entraîneurs de haut niveau La gestion des conflits arbitres et entraîneurs de haut niveau A quel type de conflits entraîneurs et arbitres sont-ils confrontés? Les Conflits CONSTATS La plupart du temps se sont les mêmes situtations

Plus en détail

La supervision des stagiaires. Dans le cadre du programme de stage du baccalauréat spécialisé et de la maîtrise en criminologie.

La supervision des stagiaires. Dans le cadre du programme de stage du baccalauréat spécialisé et de la maîtrise en criminologie. La supervision des stagiaires Dans le cadre du programme de stage du baccalauréat spécialisé et de la maîtrise en criminologie. Coordonnatrices de stage Joanne Cardinal 120 Université/University(14002)

Plus en détail

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Ce Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance a été adapté, avec la permission de Quantum Transformation Technologies, de son Governance & Managerial

Plus en détail

RAFRAICHIR RENOUVELER RALLUMER RANIMER RENOUER LES LIENS Série de cours de recyclage Lions

RAFRAICHIR RENOUVELER RALLUMER RANIMER RENOUER LES LIENS Série de cours de recyclage Lions RAFRAICHIR RENOUVELER RALLUMER RANIMER RENOUER LES LIENS Série de cours de recyclage Lions Cette série de cours de recyclage comprend cinq parties, qui couvrent les sujets suivants: Notre illustre histoire

Plus en détail

Gestion de plaintes / feedback de communautés

Gestion de plaintes / feedback de communautés Notes de CAFOD sur la Redevabilité: Niveau 1 (basique) / feedback de communautés Le présent document fournit aux partenaires de CAFOD un guide basique et méthodique sur la gestion de plaintes et feedback

Plus en détail

360 feedback «Benchmarks»

360 feedback «Benchmarks» 360 feedback «Benchmarks» La garantie d un coaching ciblé Pour préparer votre encadrement aux nouveaux rôles attendus des managers, Safran & Co vous propose un processus modulable, adapté aux réalités

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

4e Partie: Le rôle des réseaux de groupes associatifs

4e Partie: Le rôle des réseaux de groupes associatifs 4e Partie: Le rôle des réseaux de groupes associatifs Un réseau de groupes associatifs (RGA) est une fédération informelle réunissant un certain nombre de groupes qui veulent s entraider dans des domaines

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME ET DES MODULES DE FORMATION

PRÉSENTATION DU PROGRAMME ET DES MODULES DE FORMATION PRÉSENTATION DU PROGRAMME ET DES MODULES DE FORMATION ORIGINES ET FONDEMENTS DU PROGRAMME La mission du Mouvement Desjardins, en tant qu institution financière coopérative, l amène à s investir dans l

Plus en détail

SUPPORT AUX CONJOINTS(ES)

SUPPORT AUX CONJOINTS(ES) 1 SUPPORT AUX CONJOINTS(ES) EXPATRIÉS(ES) DÉVELOPPÉ EN PARTENARIAT AVEC Animation et présentation par : Céline Chabée, Formateur et coach certifiée RENCONTRE 2 Le point sur la rencontre 2: 3 SOMMAIRE 1.

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Séminaire «Répondre au téléphone et tenue du bureau»

Séminaire «Répondre au téléphone et tenue du bureau» LE TELEPHONE Répondre au téléphone réunit plusieurs paramètres: Un contexte Un message Une relation 1 Le contexte Pouvoir entendre son interlocuteur endroit calme, silencieux. Le téléphone sonne alors

Plus en détail

Exprimer sa reconnaissance

Exprimer sa reconnaissance Atelier - le 30 juin 2010 dans le management au quotidien :, consultante RH Une rencontre organisée par Les principaux besoins par rapport au travail 1 TABLEAU RÉCAPITULATIF SUR LES SIGNES DE RECONNAISSANCE

Plus en détail

Compétences méthodologiques

Compétences méthodologiques Compétences méthodologiques Techniques de travail Les assistants socio-éducatifs CFC mettent en œuvre des méthodes, techniques et moyens leur permettant de s'acquitter de leurs tâches professionnelles

Plus en détail

GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS

GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS Dans des organisations en constante évolution, un manager doit pouvoir devenir une base de sécurité pour l équipe qu il dirige. Il doit pouvoir être une source de

Plus en détail

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques NATIONS UNIES BES IPBES/3/L.8 Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques Distr. : limitée 17 janvier 2015 Français Original : anglais Plénière

Plus en détail

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP.

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. MOBILIS PERFORMA PRÉSENTE LE PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN, UNE FORMATION ÉLABORÉE

Plus en détail

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Module 2 : Consolider une équipe

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Module 2 : Consolider une équipe GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Module 2 : Consolider une équipe Révisé en décembre 2012 Objectif du guide L objectif du guide est de vous aider, votre

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE N o 4 POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Modifiée le 9 novembre 2010 cegepdrummond.ca Règlement n o 12 abrogé : 6 décembre 2004 (CA-04-12-06-03) Politique adoptée au conseil d administration

Plus en détail

Jardins carrés et Culture d Entreprise

Jardins carrés et Culture d Entreprise Jardins carrés et Culture d Entreprise Un concept innovant pour développer l efficacité collective Le concept Les jardins carrés sont une méthode de jardinage élaborée dans les années 1980 par l américain

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

Objectifs de la présentation

Objectifs de la présentation Objectifs de la présentation Stimuler la réflexion des gestionnaires et des intervenants du secteur de la santé, autour de la problématique et des défis du suivi post formation Partager l expérience du

Plus en détail

Description du projet. La visée

Description du projet. La visée Description du projet La visée «Dans une conjoncture économique difficile et incertaine, dans un environnement de travail sans cesse évolutif, devant des risques répétés de perte d emploi,, celui qui pourra

Plus en détail

FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR)

FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR) FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR) Profession de foi Changer la façon de s habiller, sortir des sentiers battus, et proposer une autre vision du monde. Notre mission Le groupe FAST

Plus en détail

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Comptes rendus experts des compétences et guide de développement Paul Durand 21 Boulevard Haussmann 75009 PARIS T 01 80956881 I www.groupehumanmobility.fr

Plus en détail

CHARTE DE PARTICIPATION AU PROCESSUS DE DROIT FAMILIAL COLLABORATIF

CHARTE DE PARTICIPATION AU PROCESSUS DE DROIT FAMILIAL COLLABORATIF Charte droit familial collaboratif approuvée en date du 24.06.2008 par le conseil de l Ordre français des avocats du Barreau de Bruxelles CHARTE DE PARTICIPATION AU PROCESSUS DE DROIT FAMILIAL COLLABORATIF

Plus en détail

ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES

ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES Programme A -TERMES DE REFERENCE- ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES I. CONTEXTE Le Togo possède une variété

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES Préambule: DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée

Plus en détail

Sport pur - Trousse d engagement pour les associations de sport scolaire au Canada

Sport pur - Trousse d engagement pour les associations de sport scolaire au Canada Sport pur - Trousse d engagement pour les associations de sport scolaire au Canada Un guide sur la façon de joindre, vivre et faire grandir Sport pur dans votre province/territoire INTRODUCTION L ÉCOLE

Plus en détail

Evaluation de l organisation interne

Evaluation de l organisation interne Module 1 Module Evaluation de l organisation interne Table des matières SECTION 1 Mission et valeurs 34 SECTION 2 Gestion 1 40 SECTION 3 Gestion 2 46 T E A R F U N D 2 0 0 3 33 Module 1 Section 1 Mission

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

Communication. Description. Marche à suivre. Activités en ligne et les deux tâches de consolidation. Notions étudiées. Tâche de consolidation

Communication. Description. Marche à suivre. Activités en ligne et les deux tâches de consolidation. Notions étudiées. Tâche de consolidation Communication Description La capacité de communiquer efficacement est une compétence très importante pour réussir au travail. Une bonne communication en milieu de travail permet aux gens de recevoir et

Plus en détail

ASSAINISSEMENT ET EAU POUR TOUS : Un cadre d action global

ASSAINISSEMENT ET EAU POUR TOUS : Un cadre d action global ASSAINISSEMENT ET EAU POUR TOUS : Un cadre d action global Mettre en place les instruments pour réaliser un accès universel viable à l assainissement et à l eau potable ASSAINISSEMENT ET EAU POUR TOUS

Plus en détail

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Vision Enfance et Famille est un organisme qui regroupe des personnes-ressources du milieu des services

Plus en détail

Présentation de l équipe

Présentation de l équipe Libérer et révéler les potentiels individuels et collectifs Présentation de l équipe Consultants coachs et formateurs : Certifiés en coaching individuel et team building Formés en AT, PNL, approche systémique.

Plus en détail

Gestion des compétences au sein de l Administration fédérale

Gestion des compétences au sein de l Administration fédérale Gestion des compétences au sein de l Administration fédérale Profils de compétences Base Support/Epert D Décembre 2009 SUPPORT/EXPERT D 1/ PROFIL DE BASE - Tableau Gestion de X Comprendre Assimiler Analyser

Plus en détail

Jeu des 7 situations managériales.

Jeu des 7 situations managériales. Team building Jeu des 7 situations managériales. RECRUTER PILOTER ET PARLER POUR ÊTRE COMPRIS FORMER COACHER RESOUDRE, GERER LES CONFLITS DELEGUER et DEVELOPPER L'AUTONOMIE PAR DES MICRO-PROJETS CONDUIRE

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 FR ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 Ce que j attends de moi, je l attends aussi de vous K.R. Ravindran Président élu du Rotary Lorsque je me suis adressé

Plus en détail

Idées nouvelles recherchent avocats du diable. Récolte

Idées nouvelles recherchent avocats du diable. Récolte Idées nouvelles recherchent avocats du diable (et vice-versa...) Récolte de la rencontre du 6 octobre 2015 Et si notre milieu était appelé à s adapter, sommes-nous vraiment à l écoute de ces aînés qui

Plus en détail

La confiance en soi ça se développe. Créez le rapport de confiance!

La confiance en soi ça se développe. Créez le rapport de confiance! La confiance en soi ça se développe Créez le rapport de confiance! Rencontre Réseau EAF 23 septembre 2010 Esc Brest Introduction Installer son leadership, croire en ses capacités, en son produit/service,

Plus en détail

Guide manager pour l entretien professionnel

Guide manager pour l entretien professionnel Guide manager pour l entretien professionnel Le présent guide a pour objet de faciliter la mise en oeuvre de l entretien professionnel et, de rappeler pour chacune des étapes les activités à conduire et

Plus en détail

Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3

Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3 Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3 LEGO Education a le plaisir de présenter l édition pour tablette du logiciel LEGO MINDSTORMS Education EV3, un moyen amusant

Plus en détail

La communication d affaires, le téléphone et le réseau Internet

La communication d affaires, le téléphone et le réseau Internet La communication d affaires, le téléphone et le réseau Internet Communication et représentation commerciale, 3e édition Chapitre 1 Reste devant la porte si tu veux qu on te l ouvre. Ne quitte pas la voie

Plus en détail

Domaine d apprentissage Discipline Compétence disciplinaire Compétence 3 : Apprécier des images Arts plastiques

Domaine d apprentissage Discipline Compétence disciplinaire Compétence 3 : Apprécier des images Arts plastiques Médias, Dans le but de créer une affiche ou une mascotte à partir de matériaux récupérés, afin de faire la promotion de gestes écologiques, visiter des sites Internet pour y observer et apprécier des images

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS Frédéric Crépin MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS, 2004. ISBN : 2-7081-3140-0 5 Chapitre 1 idées reçues sur les managers et le management au quotidien Idée reçue n 1 : managers et salariés doivent avoir les

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Communiqué de presse Rolle, le 13.11.13 L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Education 4 Peace, Fondation Suisse basée à Rolle, en collaboration avec l UEFA, publie le premier

Plus en détail

Création d'un espace de dialogue pour les Organisations de la société civile et les Autorités locales: Le Forum politique pour le développement

Création d'un espace de dialogue pour les Organisations de la société civile et les Autorités locales: Le Forum politique pour le développement DOCUMENT DE TRAVAIL Création d'un espace de dialogue pour les Organisations de la société civile et les Autorités locales: Le Forum politique pour le développement Le présent document propose la mise en

Plus en détail

Association suisse des services d aide et de soins à domicile

Association suisse des services d aide et de soins à domicile Association suisse des services d aide et de soins à domicile Concept qualité pour l aide et les soins à domicile dans le cadre de l introduction d une gestion de la qualité institutionnalisée dans les

Plus en détail

GDF SUEZ CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE

GDF SUEZ CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE SOMMAIRE Préambule 1 Article 1 2 Conflits d Intérêts Article 2 3 Qualité de l information du Public Article 3 3 Respect des lois, règles et règlements

Plus en détail

Argumentaire et cadrage. Séminaire régional des Cours des Comptes (CdC) maghrébines

Argumentaire et cadrage. Séminaire régional des Cours des Comptes (CdC) maghrébines Argumentaire et cadrage Séminaire régional des Cours des Comptes (CdC) maghrébines Thème : Contrôle de performance et évaluation des politiques publiques 1 Cadre du séminaire : La GIZ (Deutsche Gesellschaft

Plus en détail

Le chef de projet efficace

Le chef de projet efficace Formation Nodesway Le chef de projet efficace 12 bonnes pratiques pour un management humain La méthode ne suffit pas Si la réussite des projets était uniquement dépendante du choix de la méthode et des

Plus en détail

NOS PRINCIPES DIRECTEURS

NOS PRINCIPES DIRECTEURS NOS PRINCIPES DIRECTEURS Depuis 50 ans, les bulletins verts décrivent la manière dont John Deere conduit ses affaires et met ses valeurs en pratique. Ces bulletins sont des guides utiles au moment d émettre

Plus en détail

Relation entre la mission et les valeurs:

Relation entre la mission et les valeurs: Le respect de la dignité des personnes et la recherche de relations justes et humaines L'esprit d'intégration et la synergie Le souci de l'intégrité de la Maison Vivre Relation entre la mission et les

Plus en détail

Guides d introduction sur l amélioration de la qualité. Gestion du changement

Guides d introduction sur l amélioration de la qualité. Gestion du changement Guides d introduction sur l amélioration de la qualité Gestion du changement REMERCIEMENTS Ce manuel est le résultat des efforts de Qualité des services de santé Ontario (QSSO). Pour connaître les autres

Plus en détail

TASK-FORCE FORMATION. Comment commencer l organisation d une campagne, une action ou une activité

TASK-FORCE FORMATION. Comment commencer l organisation d une campagne, une action ou une activité Comment commencer l organisation d une campagne, une action ou une activité 1 Ce guide a pour objectif de proposer un outil concret pour les représentants étudiants qui cherche à développer une nouvelle

Plus en détail

Copyright 2011 - Le Cercle DLP - Tous droits réservés

Copyright 2011 - Le Cercle DLP - Tous droits réservés 1 Licence L auteur s est efforcé d être aussi précis et complet que possible lors de la création de cet ouvrage, malgré ceci, il ne peut en aucun cas garantir ou représenter l exactitude de son contenu

Plus en détail

Énoncé de mission du Théâtre de la Ville

Énoncé de mission du Théâtre de la Ville Énoncé de mission du Théâtre de la Ville Août 2006 Théâtre de la Ville août 2006 page 1 1. ENONCE DE MISSION DU TDLV VERSION 2006 1.1 Les idées maîtresses L énoncé de mission d une organisation devrait

Plus en détail

Relations avec la clientèle

Relations avec la clientèle Description Domaine de compétences Z4 Relations avec la clientèle Examen professionnel Coordinateur d atelier automobile Diagnosticien d automobiles orientation véhicules légers Diagnosticien d automobiles

Plus en détail

PRIORISER SES VALEURS

PRIORISER SES VALEURS PRIORISER SES VALEURS présenté par LOUISE BOURGET, CRHA IDENTIFIER ET PRIORISER SES VALEURS Nos valeurs orientent nos choix et nous guident dans l'action. Notre intégrité à agir en cohérence avec nos valeurs

Plus en détail

Nikolaos Karavasilis 23 février 2015

Nikolaos Karavasilis 23 février 2015 Nikolaos Karavasilis 23 février 2015 Résumé du projet de Guide de l OCDE pour des chaînes d'approvisionnement agricoles responsables, qui était soumis a consultation en janvier-février 2015 Dans les années

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE DE WENDEL

CHARTE ETHIQUE DE WENDEL CHARTE ETHIQUE DE WENDEL Mars 2015 1 Message du Directoire Wendel est l une des toutes premières sociétés d investissement en Europe. Grâce au soutien d un actionnariat familial stable, Wendel a su se

Plus en détail

LE PROGRAMME DE MENTORAT LIONS

LE PROGRAMME DE MENTORAT LIONS LE PROGRAMME DE MENTORAT LIONS Guide de base de mentorat TABLE DES MATIÈRES Introduction Au mentoré Au mentor Le programme de mentorat Lions Programme de base de mentorat 5 Programme avancé de mentorat

Plus en détail

MODÈLE GUIDE D APPRÉCIATION DU RENDEMENT DU PERSONNEL DU PERSONNEL INTRODUCTION LES OBJECTIFS DU GUIDE D ÉVALUATION DE RENDEMENT BUT

MODÈLE GUIDE D APPRÉCIATION DU RENDEMENT DU PERSONNEL DU PERSONNEL INTRODUCTION LES OBJECTIFS DU GUIDE D ÉVALUATION DE RENDEMENT BUT INTRODUCTION En matière de gestion des ressources humaines, il ne suffit pas à une municipalité de bien choisir et de bien former son personnel, il faut qu'elle puisse périodiquement en contrôler l'évolution,

Plus en détail