Exprimer sa reconnaissance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exprimer sa reconnaissance"

Transcription

1 Atelier - le 30 juin 2010 dans le management au quotidien :, consultante RH Une rencontre organisée par

2 Les principaux besoins par rapport au travail 1

3 TABLEAU RÉCAPITULATIF SUR LES SIGNES DE RECONNAISSANCE SIGNES DE RECONNAISSANCE Inconditionnels ETRE Ma remarque sur l autre concerne ce qu il est Conditionnels FAIRE Ma remarque sur l autre concerne ce qu il fait Positifs Vous êtes ordonné. Vous avez du charisme. Vous êtes compétent. Réaction + : sympathie, bien-être, bonheur Réaction - : méfiance, suspicion Les objectifs sont atteints. Ton compte-rendu est excellent. Vos renseignements sont fiables. Réaction : satisfaction, motivation Négatifs Vous n êtes pas sérieux Vous êtes mauvais Vous êtes lent Réaction - : rejet, antipathie, frustration pouvant conduire au conflit Ces dossiers sont mal classés Les clients se plaignent de l attente au guichet Les délais sont dépassés Réaction : recherche de solutions d amélioration Ouverture à la remotivation LES 4 QUALITÉS D UN SIGNE RECONNAISSANCE - SINCÈRE - SPONTANÉ - SPÉCIFIQUE - DOSÉ 2

4 VALORISER et MOTIVER Comment féliciter? Manager, c est informer son collaborateur sur ses performances, ses difficultés et l aider à trouver ses solutions. Valoriser les réussites, valoriser le collaborateur Besoin de reconnaissance Une stimulation pour progresser. Une condition : Etre sincère Votre félicitation est concrète (sur des faits), récente, faite au bon moment, sincère, spécifique. Pas d emphase. Féliciter à la juste valeur de l objet de la félicitation. Expliquer le motif de la félicitation : résultats et/ou efforts consentis : «je tiens à vous féliciter parce que» Exprimer sa satisfaction : «J en suis très heureux» Suggérer les bénéfices pour le collaborateur et pour l organisation Conclure en encourageant à continuer dans cette voie. Comment construire une critique? Formuler des critiques constructives La critique porte sur des faits, de l observable et non sur une personne Exprimez Un résultat par rapport à un objectif Des critiques portant sur des faits, avec des exemples concrets, datés, Votre critique avec assurance et en terme simple Une critique à la fois Faire la critique en privé Une recherche de solutions, une entente sur un plan d action De juger une personne Evitez De faire des comparaisons, des généralités Les exagérations, les jugements De vous excuser D assommer le collaborateur par une foule de remarques De critiquer devant des témoins Rompre le dialogue Comment réprimander? Préparez-vous Faites un constat clair, précis sur des faits (résultat, comportement, objectifs) Posez une question neutre : «Etes-vous d accord avec moi sur le fait que?» Dites votre ressenti Rechercher ensemble une solution, un consensus Ayez une attitude positive : la réprimande doit faire évoluer. Recevez l engagement concret du collaborateur Ne pas confondre : La critique porte sur une erreur, un dysfonctionnement. on corrige. La sanction porte sur un manquement aux règles. on sanctionne. 3

5 LE FEEDBACK COMMENT DONNER DU FEEDBACK? 1. Observer. 2. Formuler clairement vos observations de façon constructive. 3. Fonder vos observations sur des faits et des compétences. Eviter les jugements sur la personne. 4. Ajouter votre point de vue personnel en utilisant «je» et non pas «vous» 5. Laisser l autre s exprimer, confirmer, faire des suggestions ou des rectifications. 6. Si le feedback est négatif, formuler ensemble un objectif d amélioration. 7. Si le feedback est positif, trouver ensemble comment optimiser le développement. COMMENT RECEVOIR DU FEEDBACK? 1. Se remémorer la situation. 2. Ecouter le feedback et le reformuler. Vous êtes trop impulsif n est pas un feedback satisfaisant car pas assez précis. Demander à son interlocuteur de préciser sa pensée, de citer des exemples pour illustrer ce qu il affirme. 3. Confirmer ensemble le fait en question. 4. Interroger la critique effectuée, ses motivations, ses références, son histoire. 5. Arriver à un terrain d entente, par l écoute et la recherche de clarification. 6. Formuler ensemble des objectifs clairs et concrets. 7. S engager, après adhésion. 8. Remercier. COMMENT DEMANDER DU FEEDBACK? Demander à son interlocuteur ce qu il pense de nous ou de nos actions. 1. Avoir une demande concrète et précise. Bien cibler le fait et votre comportement. Ne pas demander «qu est-ce que vous avez pensé de moi?» mais «pensez vous que j ai pris la parole au détriment d autres personnes?». 2. Réclamer un feedback c est aussi prendre le risque de recevoir des critiques. Accepter les. Ecouter et prendre note de ces remarques pour en bénéficier positivement. 3. Eclaircir au mieux les critiques de l interlocuteur. Demander des exemples concrets. 4. Reformuler. Donner son point de vue. 5. Parvenir à des objectifs. Remercier votre interlocuteur pour sa franchise et son aide. Construire, si besoin est un plan d action pour résoudre un éventuel problème. 4

6 LA TECHNIQUE DU DESC une approche pour demander, gérer un conflit D décrire des faits E exprimer un sentiment Proposer des S solutions Valoriser C les conséquences bénéfiques de la solution choisie 5

7 DES LEVIERS DE RECONNAISSANCE Identifier les leviers utilisés BOÎTE À OUTILS Réaliser un inventaire à partir de la liste ci-dessous Cocher les leviers utilisés dans votre entreprise. Rajouter ceux qui n y figurent éventuellement pas mais que vous estimez nécessaires. Les leviers liés à la gestion des ressources humaines 1. Conditions d emploi Transformation d un CDD en CDI Modification de la durée du contrat de travail (réduction ou augmentation) Évolution de statut : passer d ouvrier à ouvrier qualifié, d agent de maîtrise à cadre, de cadre à cadre dirigeant Accès à un compte épargne temps Accès à des services : restaurants collectifs, crèches d entreprise, plan de déplacements d entreprise Obtention d avantages : téléphone portable, voiture de fonction 2.Politique de rémunération et autres avantages Évolution dans la grille de classification Mise en place de participation aux bénéfices : accord d intéressement Attribution de primes individuelles et collectives Obtention d avantages sociaux : chèques vacances, mutuelles, retraites, primes pour congés Augmentation des dédommagements : astreintes, primes de panier, frais de déplacements 3. Politique de formation Choix du contenu de la formation Participation à l élaboration du plan de formation 4. Parcours professionnels Mobilité interne Mise en place d entretiens réguliers de carrière Validation des acquis de l expérience Les leviers liés au travail 5. Contenu du travail Attribution de nouvelles responsabilités ou tâches Implication dans un projet valorisant Possibilité d apprendre et de développer de nouvelles compétences Attribution de tâches intéressantes 6. Conditions de travail Souplesse des horaires Amélioration de la qualité des locaux et du matériel Aménagement de lieux conviviaux 6

8 7.Organisation du travail Organisation du travail permettant les coopérations Possibilité de prendre des initiatives et des décisions : plannings autogérés par l équipe Mise en place de transfert des compétences Organisation de moments d échanges sur les pratiques de travail Les leviers liés aux relations professionnelles et sociales 8.Mode de management Transmission de la satisfaction clients aux salariés y ayant contribué Information régulière aux salariés sur les évolutions de l entreprise Participation des salariés aux décisions : de l encadrement lors de recrutement, des ouvriers sur l organisation du travail Actes ponctuels de valorisation du travail réalisé Négociation des moyens avec son équipe pour la réalisation du travail Officialisation et suivi des décisions Délégation de tâches à tous les niveaux : entretiens d évaluation aux cadres, choix des prestataires et des matériaux aux techniciens 9. Relations de travail Organisation de moments communs (pause, repas ) Organisation d événements particuliers entre salariés hors activité de travail Actes quotidiens de félicitations 10.Dialogue social Professionnalisation des représentants du personnel Concertation avec ces derniers - Autres, lesquels? Extrait du guide pratique «Reconnaître vos salariés» Anact Décembre

innovation sociale en rhône-alpes BOÎTE À OUTILS GRH EN PME DOSSIER N 3 RECONNAÎTRE VOS SALARIÉS GUIDE PRATIQUE

innovation sociale en rhône-alpes BOÎTE À OUTILS GRH EN PME DOSSIER N 3 RECONNAÎTRE VOS SALARIÉS GUIDE PRATIQUE innovation sociale en rhône-alpes BOÎTE À OUTILS GRH EN PME DOSSIER N 3 RECONNAÎTRE VOS SALARIÉS GUIDE PRATIQUE DÉCEMBRE 2006 BOÎTE À OUTILS BOÎTE À OUTILS GRH EN PME DOSSIER N 3 METTRE EN PLACE UN SYSTÈME

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE Le premier contact avec vos élèves est déterminant, il y a de nombreux éléments à prendre en compte pour le réussir. Un professeur doit

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice. Délégation interministérielle à la Famille ENQUÊTE SALARIÉS Baromètre de l Observatoire de la parentalité en entreprise, en partenariat avec la Délégation interministérielle à la famille et l Union nationale

Plus en détail

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1 Généralités, l'écoute active : présentation et techniques... 3 Introduction... 3 Plan... 3 La présentation de l'écoute active... 4 Définition... 4 Fondement... 4 Application... 4 de l'écoute active...

Plus en détail

Comprendre les différentes formes de communication

Comprendre les différentes formes de communication Chapitre 2 Communiquer de façon professionnelle 2. Lisez la mise en situation ci-dessous. Ensuite, nommez les attitudes favorisant la communication qui n ont pas été mises en pratique et expliquez votre

Plus en détail

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN JEAN-PIERRE BRUN PROFESSEUR CHAIRE EN GESTION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL UNIVERSITÉ LAVAL http://cgsst.fsa.ulaval.ca Dans quatre

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

Sommaire. n Règles d or du management P. 1/2. n Conduite de réunion P. 3/4. n Entretien professionnel annuel P. 5/6. n Formation de formateur P.

Sommaire. n Règles d or du management P. 1/2. n Conduite de réunion P. 3/4. n Entretien professionnel annuel P. 5/6. n Formation de formateur P. Management Sommaire n Règles d or du management P. 1/2 n Conduite de réunion P. 3/4 n Entretien professionnel annuel P. 5/6 n Formation de formateur P. 7/8 n Manager et gérer un projet de A à Z P. 9/10

Plus en détail

Sondage pour la Semaine pour la Qualité de Vie au Travail 10 e édition. «La Qualité de Vie au Travail, c est quoi?» ANACT QVT

Sondage pour la Semaine pour la Qualité de Vie au Travail 10 e édition. «La Qualité de Vie au Travail, c est quoi?» ANACT QVT Sondage pour la Semaine pour la Qualité de Vie au Travail 10 e édition «La Qualité de Vie au Travail, c est quoi?» Julie.coquille@tns-sofres.com / 01 40 92 66 03 Mathilde.tommy-martin@tns-sofres.com 01

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES

PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES Le parcours proposé se découpe en 8 journées de qui permettent d aborder l ensemble des missions couvertes par la fonction RH. L ensemble du parcours permet

Plus en détail

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale Consultez-nous Traiter votre plainte par la résolution locale 2 Table des matières Qu est-ce que le Bureau du directeur indépendant de l examen de la police?...3 Qu est-ce que la résolution locale?...

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

Groupements d employeurs

Groupements d employeurs Groupements d employeurs Rapport d étude Sommaire Objectifs de l étude.. Page 3 Déroulement de l étude. Page 4 Les 3 groupements.. Page 5 Méthodologie.. Page 6 Caractéristiques des 3 groupements.. Page

Plus en détail

Procédure de passation d un marché de prestations d assistance à la gestion de la paie du Palais omnisports de Paris-Bercy.

Procédure de passation d un marché de prestations d assistance à la gestion de la paie du Palais omnisports de Paris-Bercy. Procédure de passation d un marché de prestations d assistance à la gestion de la paie du Palais omnisports de Paris-Bercy. REPONSES A DES DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES Question 1 Reprise

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle CONTRE-VALEURS 7 octobre 2014 Les contre-valeurs représentent ce que l on cherche à fuir. Elles nous motivent négativement en ce sens où elles incarnent des situations que nous évitons ou que nous cherchons

Plus en détail

Se former autrement. Catalogue. deformation 2010-2011

Se former autrement. Catalogue. deformation 2010-2011 Catalogue deformation 2010-2011 Sommaire Edito n CapSkills créateur de solutions...4 n Les parcours professionnalisants...8 n La fonction...10 n Le management...24 n Le développement personnel...34 n Efficacité

Plus en détail

Nouveau jeune collaborateur

Nouveau jeune collaborateur Insérez le logo de l'entreprise LIVRET D'ACCUEIL Nouveau jeune collaborateur Livret d accueil de : Prénom NOM ACCUEIL ACCOMPAGNEMENT Nous sommes heureux de vous accueillir au sein de notre entreprise.

Plus en détail

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC SOUTIEN, DÉVELOPPEMENT, REPRÉSENTATION L APER EST LA

Plus en détail

ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172)

ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172) ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172) SOMMAIRE PREAMBULE ARTICLE A : DISPOSITIONS ANNULEES ET REMPLACEES PAGES 2 ARTICLE B :

Plus en détail

L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris.

L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris. L ECOUTE ACTIVE DEFINITION L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris. Ecouter c est donner à l autre de

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Modèles de lettres réseau

Modèles de lettres réseau Lettre de demande d entretien suite à une recommandation Mentionnez la personne qui vous recommande J ai travaillé avec votre collègue Cécile Dubois, lorsqu elle était en poste chez Renault. Elle connaît

Plus en détail

LES ETAPES DU MANAGEMENT LE CONTEXTE MONDIAL

LES ETAPES DU MANAGEMENT LE CONTEXTE MONDIAL LE CONTEXTE MONDIAL LE CONTEXTE COUTS QUALITE DELAIS LE RÔLE DU MANAGER ROLE DU MANAGER A ) ROLE DE GESTIONNAIRE FINALITE PRODUIRE. Ateindre les objectifs MOYENS GERER Organiser / Planifier / coordonner

Plus en détail

ATELIER DE LA PROFESSION. Comment optimiser la politique de rémunération de l entreprise pour augmenter sa compétitivité?

ATELIER DE LA PROFESSION. Comment optimiser la politique de rémunération de l entreprise pour augmenter sa compétitivité? ATELIER DE LA PROFESSION Comment optimiser la politique de rémunération de l entreprise pour augmenter sa compétitivité? Comment optimiser la politique de rémunération de l entreprise pour augmenter sa

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

Détail des modules de la formation en appels sortants

Détail des modules de la formation en appels sortants Détail des modules de la formation en appels sortants Module 1 : Le centre d appels et le rôle du conseiller 1 Définition et chiffres du secteur (définition de centre d appel interne et externe) 2 Types

Plus en détail

LE SCHÉMA DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES Adapter la GRH aux projets de développement de votre entreprise et à l évolution de son environnement

LE SCHÉMA DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES Adapter la GRH aux projets de développement de votre entreprise et à l évolution de son environnement BOÎTE À OUTILS GRH EN PME DOSSIER N 2 LE SCHÉMA DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES Adapter la GRH aux projets de développement de votre entreprise et à l évolution de son environnement Financée par le Conseil

Plus en détail

Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant

Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant le mot du médiateur de l éducation nationale Madame, monsieur, Parent, enseignant, vous aurez l occasion, au long de l année scolaire, de vous

Plus en détail

LE TELEPHONE COMMERCIAL

LE TELEPHONE COMMERCIAL Mini CATALOGUE LE TELEPHONE COMMERCIAL SOMMAIRE Les relations téléphoniques performantes 2 La prise de rendez-vous en prospection 3 La négociation commerciale 5 La vente en émission d appel 6 Rebond et

Plus en détail

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Dans le cadre du baromètre social institutionnel, vous avez la possibilité de poser quelques questions spécifiques à votre organisme et à

Plus en détail

Outil R10 - Livret d accueil. Juillet 2014

Outil R10 - Livret d accueil. Juillet 2014 Outil R10 - Livret d accueil Juillet 2014 Juillet 2014 Outil R10 - Livret d accueil Le livret d'accueil est un guide transmis à chaque nouvel embauché, quelques soient la durée et le type de contrat (CDI,

Plus en détail

AIDE À DOMICILE. Le métier abordé dans ce film est celui d aide à domicile qui relève du secteur social.

AIDE À DOMICILE. Le métier abordé dans ce film est celui d aide à domicile qui relève du secteur social. JE SUIS... Santé - Social - Soins esthétiques AIDE À DOMICILE Réalisation : Luc Millet Production exécutive : CRIPT Sylvestre Audiovisuel Production : Educagri éditions, DRAF SRFD Pays de la Loire, ONISEP

Plus en détail

3. Comment traiter. un conflit?

3. Comment traiter. un conflit? Conflits d équipes et crises institutionnelles 3. Comment traiter Comment traiter un conflit? un conflit? On demande On un jour demanda à Henri IV un : jour à He «Sire, comment se débarrasser de ses ennemis?»

Plus en détail

S3CP. Socle commun de connaissances et de compétences professionnelles

S3CP. Socle commun de connaissances et de compétences professionnelles S3CP Socle commun de connaissances et de compétences professionnelles Référentiel Le présent socle décrit un ensemble de connaissances et compétences devant être apprécié dans un contexte professionnel.

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

Fiche de Fonction. Assistant(e) Ressources Humaines. Finalité de la fonction

Fiche de Fonction. Assistant(e) Ressources Humaines. Finalité de la fonction Fiche de Fonction Assistant(e) Ressources Humaines Version : 1 Service : R.H. Date : 2014 Pages : 4 Service Ressources Humaines Fonction du responsable Responsable Ressources Humaines hiérarchique Lieu

Plus en détail

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI OBJECTIF Développer la confiance en soi pour être plus à l aise dans sa vie personnelle et professionnelle. Adopter les comportements efficaces pour établir

Plus en détail

Enquête sur le Bien-être au Travail

Enquête sur le Bien-être au Travail Enquête sur le Bien-être au Travail Résultats de l étude Comundi Janvier 2010 Et RDV sur www.etre-bien-au-travail.fr Objectif et mode opératoire de l étude Objectif : Constituer un baromètre du bien-être

Plus en détail

Les grandes fonctions du tuteur

Les grandes fonctions du tuteur Agence Erasmus+ Jeunesse & Sport Les grandes fonctions du tuteur Ce document rend compte de travaux effectués en ateliers par les participants lors des sessions de formation de tuteurs SVE organisées depuis

Plus en détail

MEMOIRE DU GOUVERNEMENT SUR LA RECEVABILITE ET LE BIEN-FONDE

MEMOIRE DU GOUVERNEMENT SUR LA RECEVABILITE ET LE BIEN-FONDE EUROPEAN COMMITTEE OF SOCIAL RIGHTS COMITÉ EUROPÉEN DES DROITS SOCIAUX 9 octobre 2012 Pièce n 2 Union syndicale des magistrats administratifs (USMA) c. France Réclamation n 84/2012 MEMOIRE DU GOUVERNEMENT

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DES PERIODES EN ALTERNANCE*

LIVRET DE SUIVI DES PERIODES EN ALTERNANCE* LIVRET DE SUIVI DES PERIODES EN ALTERNANCE* Année scolaire STAGIAIRE LIEU DE STAGE NOM : Prénom : Date de naissance : Classe : Collège : Tél. : NOM : Adresse : Tél. : Tuteur professionnel : Secteur professionnel

Plus en détail

PROGRAMME PARRAINAGE

PROGRAMME PARRAINAGE PROGRAMME PARRAINAGE Le portage grâce au parrainage L indépendance tout en confiance Rejoignez l équipe d AS COM Ingénierie C est quoi le portage? Vous avez un savoir-faire et voulez devenir votre propre

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Chargé d affaires PA 4700 PERSONNEL CONCERNÉ

Chargé d affaires PA 4700 PERSONNEL CONCERNÉ Chargé d affaires PERSONNEL CONCERNÉ Conducteur de travaux, Chargé d'affaires ayant moins de 5 années d'expérience dans la fonction et toute personne amenée à devenir Chargé d affaires. Mise à niveau du

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC METTRE EN PLACE UNE GPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Cette fiche technique aborde la mise en place d une démarche GPEC sous l angle de la description d un processus. Elle présente

Plus en détail

Compte-rendu des ateliers

Compte-rendu des ateliers FORUM DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL LOCAL 2010 2 E rencontre citoyenneté Compte-rendu des ateliers La 2e rencontre du Forum a abordé le thème de la citoyenneté. Cette rencontre s'est déroulé en suivant en partie

Plus en détail

Sous la direction de Laurent Faibis avec la collaboration de Jean-Michel Quatrepoint. Actes du Colloque Xerfi

Sous la direction de Laurent Faibis avec la collaboration de Jean-Michel Quatrepoint. Actes du Colloque Xerfi Sous la direction de Laurent Faibis avec la collaboration de Jean-Michel Quatrepoint Finance emploi relocalisations Actes du Colloque Xerfi Michel Aglietta Eric Bourdais de Charbonnière Jérôme Cazes Louis

Plus en détail

Guide de demande de subvention pour la création d une équipe de santé familiale

Guide de demande de subvention pour la création d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Guide de demande de subvention pour la création d une équipe de santé familiale Mise à jour : mai 2010 Version 3.1 Table des matières À

Plus en détail

FORMATIONS 100% MANAGEMENT

FORMATIONS 100% MANAGEMENT Catalogue des Formations 2015 1 SOMMAIRE DES FORMATIONS Pages 1 & 2 : 100% Management Pages 3 : Management et Communication Page 4 : Management et RH Page 4 : Management et efficience Pages 4 : Gestion

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

Sommaire détaillé (1) «Gestion pratique des rémunérations du BTP»

Sommaire détaillé (1) «Gestion pratique des rémunérations du BTP» Sommaire détaillé (1) «Gestion pratique des rémunérations du BTP» Référence Partie n 1 - Embaucher un salarié et déterminer sa rémunération Chapitre 1.1 - Mettre en place une politique salariale à l'embauche

Plus en détail

Comprendre les phénomènes biologiques et psychologiques du stress

Comprendre les phénomènes biologiques et psychologiques du stress GÉRER LE STRESS DANS L ENTREPRISE OBJECTIFS PEDAGOGIQUES DUREE : 1 JOUR Comprendre les phénomènes biologiques et psychologiques du stress Identifier la notion de risques psychosociaux au titre de la Loi

Plus en détail

Katja Ingman. Être pro en anglais. Sous la direction de Marie Berchoud. Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0

Katja Ingman. Être pro en anglais. Sous la direction de Marie Berchoud. Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0 Katja Ingman Être pro en anglais Sous la direction de Marie Berchoud, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0 Fiche 1 Grow Your English : autoévaluation et plan d action Passez à l action : définissez votre objectif,

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION.2015

CATALOGUE FORMATION.2015 CATALOGUE FORMATION.2015 INTRA ET INTER ENTREPRISES. MANAGEMENT FORMATION GESTION COMMERCIALE /VENTE D.CO Développement. COnseils Siret : 431 597 095 000 48 N Activité : 72 33 08301 33 SOMMAIRE 1 MANAGEMENT...

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE. I. La démarche pas à pas. Lire la bibliographie : thèses, articles

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE. I. La démarche pas à pas. Lire la bibliographie : thèses, articles GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE I. La démarche pas à pas Date Démarche Trouver un sujet qui vous intéresse Lire la bibliographie : thèses, articles Participer au séminaire «thèse»

Plus en détail

Risques psychosociaux et petites entreprises Outil "Faire le point"

Risques psychosociaux et petites entreprises Outil Faire le point Risques psychosociaux et petites entreprises Outil "Faire le point" 1 L entreprise est-elle confrontée à un problème récurent d absentéisme? tout à fait Plutôt oui Plutôt non pas du tout 2 L entreprise

Plus en détail

SMART SAVINGS : PROTECTION DES CLIENTS DANS LA PROCEDURE D EPARGNE

SMART SAVINGS : PROTECTION DES CLIENTS DANS LA PROCEDURE D EPARGNE SMART SAVINGS : PROTECTION DES DANS LA PROCEDURE D EPARGNE Une vue d ensemble de l intégration des pratiques de protection du client par les institutions de microfinance dans la procédure d épargne. 1

Plus en détail

Baromètre 2012 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. - Résultats du Volet "salariés-parents" - 3 avril 2012

Baromètre 2012 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. - Résultats du Volet salariés-parents - 3 avril 2012 Baromètre 2012 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale - Résultats du Volet "salariés-parents" - 3 avril 2012 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 La conciliation

Plus en détail

Management - Ressources humaines Exemples de formations

Management - Ressources humaines Exemples de formations Management - Ressources humaines Exemples de formations Management - Ressources humaines - Animation d'équipes - Les entretiens professionnels d'évaluation - L'intégration de nouveaux salariés - Anticiper

Plus en détail

vous concerne! cet accord donnez votre avis Consultation du personnel du 28 novembre au 2 décembre 2011 spécial accord temps de travail erdf grdf

vous concerne! cet accord donnez votre avis Consultation du personnel du 28 novembre au 2 décembre 2011 spécial accord temps de travail erdf grdf spécial accord temps de travail erdf grdf novembre 2011 agents de maîtrise et cadres cet accord vous concerne! donnez Photo P. Lejaune votre avis Consultation du personnel du 28 novembre au 2 décembre

Plus en détail

Etude du niveau stress ressenti par les salariés de plusieurs entreprises du tertiaire. Un outil de mesure.

Etude du niveau stress ressenti par les salariés de plusieurs entreprises du tertiaire. Un outil de mesure. Etude du niveau stress ressenti par les salariés de plusieurs entreprises du tertiaire. Un outil de mesure. Participants : Dr Evelyne Barraud, Martine Chevillard, Marie-José Dureau Mer, Isabelle Gouget,

Plus en détail

BTS MUC E4 : MGUC code : MUMGUC-CORRIGÉ

BTS MUC E4 : MGUC code : MUMGUC-CORRIGÉ BTS MUC E4 : MGUC code : MUMGUC-CORRIGÉ Corrigé indicatif Cas CHRONODRIVE DOSSIER 1 : LES PERFORMANCES DU DRIVE 24pts 1.1 Construisez et complétez un tableau de bord pour les deux magasins CHRONODRIVE

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

Analyse des besoins sociaux

Analyse des besoins sociaux La commune de Le Verger réalise une analyse sur les besoins sociaux de sa population. Afin d améliorer la qualité de vie et de services sur notre commune, nous vous remercions par avance de remplir ce

Plus en détail

MANAGEMENT SITUATIONNEL VERS L AUTONOMIE ET LA RESPONSABILISATION

MANAGEMENT SITUATIONNEL VERS L AUTONOMIE ET LA RESPONSABILISATION Fiche de lecture : MANAGEMENT SITUATIONNEL VERS L AUTONOMIE ET LA RESPONSABILISATION I. PRESENTATION GENERALE «Management situationnel Vers l autonomie et la responsabilisation» (nouvelle édition enrichie),

Plus en détail

Activité collaborative en ligne. Isabelle GRAND, IAE/IUP Santé

Activité collaborative en ligne. Isabelle GRAND, IAE/IUP Santé Activité collaborative en ligne Isabelle GRAND, IAE/IUP Santé Objectifs et contexte Construire un cours de management d'équipe et communication MASTER 1 Management du Social et de la Santé Dispositif à

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne Rapport d étude réalisé pour monabanq. Décembre 2010 CREDOC / 17 mai 2011 1 Synthèse 1 Internet a modifié la relation des Français avec leurs banques en s imposant comme

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager. Assistant(e) secrétaire commercial(e)

OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager. Assistant(e) secrétaire commercial(e) OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager Assistant(e) secrétaire commercial(e) Référentiel d activités+analyse d activités Référentiel de compétences Référentiel

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Ressources humaines et communication Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés

Plus en détail

Fin du contrat : quelles sont vos obligations administratives?

Fin du contrat : quelles sont vos obligations administratives? 1 sur 5 29/09/2014 09:21 Fin du contrat : quelles sont vos obligations administratives? Fiche rédigée par l équipe éditoriale de WebLex En collaboration avec Cécile Gilbert, Avocat au Barreau de l'eure,

Plus en détail

Boostez votre management!

Boostez votre management! Boostez votre management! MOTIVATION: Mode d Emploi??? Valérie Francisque Coach Co-Actif accréditée CTI France Sondage Ipsos Selon le baromètre du bien-être publié en Avril 2011: 31% seulement des salariés

Plus en détail

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H)

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) Sur REIMS Public : Artisans et conjoints collaborateurs, salarié(e)s. Objectifs : 1. Vendre Quoi?, A qui?, Où? Incidence sur l aménagement du point de

Plus en détail

CIF CDI GUIDE PRATIQUE. Congé individuel de formation CDI Suivre une formation pour évoluer ou se reconvertir

CIF CDI GUIDE PRATIQUE. Congé individuel de formation CDI Suivre une formation pour évoluer ou se reconvertir CIF CDI Congé individuel de formation CDI Suivre une formation pour évoluer ou se reconvertir LE CONGÉ INDIVIDUEL DE FORMATION CDI EN BREF Qu est-ce que le congé individuel de formation CDI? Le congé individuel

Plus en détail

LE COACHING. Texte communiqué par. Norbert CASAS. MONTPELLIER Mars 2005

LE COACHING. Texte communiqué par. Norbert CASAS. MONTPELLIER Mars 2005 LE COACHING Texte communiqué par Norbert CASAS MONTPELLIER Mars 2005 Le terme de «coaching» recouvre aujourd hui une réalité disparate car il et utilisé dans de nombreux domaines aussi divers que la gestion

Plus en détail

ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ET CONVENTIONS COLLECTIVES

ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ET CONVENTIONS COLLECTIVES ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ET CONVENTIONS COLLECTIVES Fiche technique à destination des SIAE Août 2013 SOMMAIRE 1 2 3 4 5 Introduction Éclairages sur les conventions collectives Panorama des conventions

Plus en détail

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS Frédéric Crépin MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS, 2004. ISBN : 2-7081-3140-0 5 Chapitre 1 idées reçues sur les managers et le management au quotidien Idée reçue n 1 : managers et salariés doivent avoir les

Plus en détail

Sage Suite RH Le logiciel de paie moderne qui valorise votre meilleur atout : le capital humain.

Sage Suite RH Le logiciel de paie moderne qui valorise votre meilleur atout : le capital humain. Fiche produit Sage Suite RH Le logiciel de paie moderne qui valorise votre meilleur atout : le capital humain. Optez pour une gestion optimisée de la Paie et des Ressources Humaines Les données conjoncturelles

Plus en détail

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Comptes rendus experts des compétences et guide de développement Paul Durand 21 Boulevard Haussmann 75009 PARIS T 01 80956881 I www.groupehumanmobility.fr

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année GUIDE DU TUTEUR Ce guide est complété par le tuteur durant la première année de BTS. Une copie doit être fournie au professeur et à l étudiant ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC Management des Unités Commerciales

Plus en détail

L art de la reconnaissance en gestion

L art de la reconnaissance en gestion L art de la reconnaissance en gestion Sophie Tremblay Coach & Stratège Dans votre parcours professionnel, quelle est la personne qui vous a offert la reconnaissance qui vous a le plus marqué? Quelles sont

Plus en détail

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60 Le Mouvement Associatif Novembre 2014 1 Présentation de l enquête Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Enquête en miroir : 501 jeunes représentatif des personnes âgées de 18 à 24 ans

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE TEMPS GUIDE DU CET

LE COMPTE EPARGNE TEMPS GUIDE DU CET GUIDE DU CET 1 Un principe - Une condition C est une démarche volontaire du salarié Pour ouvrir son CET, celui-ci doit verser du temps ou de l argent Tous les salariés (CDI, CDD, Apprentis, Contrats de

Plus en détail

Bibliothèque des Compétences clés

Bibliothèque des Compétences clés Bibliothèque des Compétences clés Modules Jours Heures S exprimer oralement 3 21 S exprimer à l écrit 4 28 Manipuler les chiffres et les ordres de grandeur 5 35 Utiliser les principaux outils bureautiques

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

Cohésion d Equipe - Team Building

Cohésion d Equipe - Team Building Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Cohésion d Equipe - Team Building Objectifs : Comprendre les mécanismes de fonctionnement d une équipe. Comprendre les rôles de chacun et le rôle de l encadreur.

Plus en détail

02/12/2014. Institut Jean-Pierre Lallemand. Historique. Historique. Théorie de la communication

02/12/2014. Institut Jean-Pierre Lallemand. Historique. Historique. Théorie de la communication Institut Jean-Pierre Lallemand Théorie de la communication Chapitre 6 PNL (30 périodes) Bachelier Educateur spécialisé Niveau I Approche conceptuelle I Année académique 2010-2011 Cours de Daniel Cornelis

Plus en détail

Contenu. N Pages. Formavision: Une approche pratique de la formation 2. Objectifs de la séance 3

Contenu. N Pages. Formavision: Une approche pratique de la formation 2. Objectifs de la séance 3 QUAND LE MANAGER DEVIENT "COACH"... GUIDE DE L'ANIMATEUR LA BOITE A OUTILS D U M A N A G E R Contenu Formavision: Une approche pratique de la formation 2 Objectifs de la séance 3 Les cinq étapes pour qu'un

Plus en détail

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI ()

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () I. Se donner une compréhension de ce qu est ou pourrait être le socle. A. Une lecture critique de ces 50

Plus en détail

Il/Elle assiste le chef d entreprise dans la gestion au quotidien de l entreprise.

Il/Elle assiste le chef d entreprise dans la gestion au quotidien de l entreprise. FICHE MÉTIER ASSISTANT(E) ADMINISTRATIF(VE) POLYVALENTE CHARCUTIER-TRAITEUR Il/Elle assiste le chef d entreprise dans la gestion au quotidien de l entreprise. Que doit-il savoir-faire? Réaliser le secrétariat

Plus en détail

Plus d'infos sur www.demai.fr

Plus d'infos sur www.demai.fr Plus d'infos sur www.demai.fr L'Administration des Ventes au Service du Client 3 jours (24 heures) Comprendre les nouveaux enjeux de l'adv ; développer les compétences du service commercial grâce à la

Plus en détail

SALARIÉS ET DIRIGEANTS D ENTREPRISES

SALARIÉS ET DIRIGEANTS D ENTREPRISES SALARIÉS ET DIRIGEANTS D ENTREPRISES FORMATIONS CONTINUES ET DIPLÔMANTES 2011 Manager 22 Formation - Action pour dirigeants et cadres Manager les performances de vos équipes Formation - Action pour dirigeants

Plus en détail

268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex. Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22

268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex. Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22 268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22 Tableau des assiettes des cotisations dans le secteur du BTP AVRIL

Plus en détail

Face à la crise (volet 3)

Face à la crise (volet 3) Face à la crise (volet 3) Face à la crise (volet 3) quelle prospection commerciale? quelle prospection commerciale? Animé par Anne-Marie GILLET Consultant Formateur en développement commercial Union Régionale

Plus en détail

Document réalisé par Yannick Maffone BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SECRETARIAT. Compétences Professionnelles

Document réalisé par Yannick Maffone BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SECRETARIAT. Compétences Professionnelles BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SECRETARIAT Compétences Professionnelles 1 I. Compétences du secrétariat SOMMAIRE GENERAL 1. Communication 1.1. Accueil internes externes 1.2. Communication écrite interne externe

Plus en détail