QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE"

Transcription

1 QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE Le premier contact avec vos élèves est déterminant, il y a de nombreux éléments à prendre en compte pour le réussir. Un professeur doit très vite asseoir son autorité. Asseoir son autorité mobilise des éléments de fond (c est-à-dire la pertinence des activités disciplinaires proposées) mais aussi et surtout, dès les premières heures, des éléments de forme (attitudes, civilité et courtoisie, règles de vie dans la classe ). Les fiches suivantes déclinent l ensemble de ces éléments en quatre items et ont pour objectif de vous aider à parvenir rapidement et efficacement à établir un climat de classe propice à une bonne année scolaire. Fiche 1 : établir l autorité dès les premières heures de cours Fiche 2 : mettre les élèves en activité Fiche 3 : prévenir les dysfonctionnements Fiche 4 : gérer les dysfonctionnements Dans ce qui suit, les exemples de remarques adressées aux élèves font usage du vouvoiement. Le choix du tutoiement est laissé à l appréciation de chacun, il dépend des âges respectifs de l enseignant et de ses élèves et de la personnalité du professeur. En début d année un nouvel enseignant n est pas précédé d une «réputation», il est donc naturellement «testé» par les élèves : votre capacité à établir des règles claires et simples, à les faire respecter, à conserver votre calme sera décisive.

2 Fiche 1 : Établir l autorité dès les premières heures de cours Une tenue vestimentaire neutre est de rigueur. 1 - L entrée en classe - Être soi-même ponctuel. - Saluer les élèves. - Éviter l empressement mais ne pas perdre de temps. - Il est souvent plus pertinent d aller rapidement se placer dans la salle auprès des élèves pendant qu ils s installent que d aller au bureau remplir des papiers les yeux baissés la proximité du professeur attentif à leurs faits et gestes évite des interpellations ou des frictions déplacées entre élèves lors de cette mise en place - Selon les niveaux et les locaux utilisés, cela peut prendre diverses formes. Exemple : Les élèves se mettent en rang devant la salle de classe et l enseignant attend qu ils soient «suffisamment calmes» avant de les faire entrer. Retenez qu il s agit d insérer la classe dans un nouveau temps d activité et que l efficacité de votre entame de séance dépend avant tout du fait que les élèves sont rapidement placés en activité. 2 - La communication - S exprimer par des phrases courtes, concises et précises. - Parler lentement mais fermement, ne pas trop élever la voix. - Jouer sur la clarté d élocution, voire de l articulation, le ton et le rythme de la voix. - Utiliser une communication non verbale : silences, gestes, postures, expressions faciales... - Utiliser le regard : regarder chacun des élèves en s adressant à tous. Ne pas hésiter à avoir un regard ferme, qui s assouplira ensuite. - Se démarquer de la façon de s exprimer des élèves. Distinguer les interventions à destination de tous (à voix haute en mobilisant leur écoute) et les échanges individuels ou avec quelques élèves (à voix basse en évitant de déranger le travail des autres). 3 - Les attitudes - Ne pas enseigner assis derrière votre bureau ou collé au tableau en tournant le dos aux élèves. - S adresser à tous y compris aux élèves du fond de la classe. - Ne pas évoquer sa vie privée (il n y a aucune raison de donner son âge, de parler de sa situation familiale ou professionnelle : inutile par exemple de mentionner votre statut de stagiaire). L enseignant est face aux élèves lorsqu il mène des temps dialogués et souhaite l attention de tous, il se déplace dans la classe pour apporter de l aide pendant le travail personnel (pas forcément individuel) des élèves. Il s assure que sa circulation dans l espace de la salle de classe est équitablement répartie de façon à ce qu aucun élève ne se sente en dehors de son attention.

3 Fiche 2 : Mettre les élèves en activité 1 - Etablir au plus tôt une ambiance de travail - Une remarque préliminaire : la mise en activité doit être rapide : en effet plus un élève attend passivement, plus il est difficile de le mettre en situation de concentration ; en revanche, un élève lancé dans son travail a beaucoup moins tendance à s agiter ou à perturber la classe. - Etre concis dans l introduction et entrer rapidement dans le vif du sujet. - Donner tout de suite du sens à la séance. Le point de départ est important : situation concrète, problématique qui fait sens. Une entame efficace permet d installer la concentration, il vous reste ensuite à la maintenir. - Un enseignant organise le travail des élèves : pour cela, préciser votre méthode de travail (matériel nécessaire, mode d utilisation du manuel scolaire, types et fréquence des évaluations ). - Une classe peu concentrée est une classe qui ne s est pas mise au travail ou qui n a plus de travail à faire. - Il est pertinent d en venir rapidement à un travail écrit personnel - La clé du succès est de fournir aux élèves des activités intéressantes et variées. - En ce qui concerne le support de travail, vous reporter aux conseils par discipline des l IA-IPR sur le site académique (fiche ou pas, nature et quantité des documents fournis ) - Une activité doit être achevée en fin de séance : l objectif atteint, le bilan établi, la suite envisagée. - Alterner des temps d activité pour les élèves, accompagnés discrètement par l enseignant, et des temps d apport de connaissance ou de bilan menés par le professeur. Ces deux attitudes doivent être clairement différenciées pour être lisibles par les élèves (Qui agit? Qui écoute?). Montrer rapidement aux élèves qu ils auront à acquérir des connaissances, mais aussi des savoir-faire et des attitudes liées aux contenus comme à la vie de classe (autonomie, initiative, écoute et respect des autres, comportement en travail de groupe ) 2 - Donner des directives précises - S assurer d'avoir l'attention de tous les élèves lorsqu on communique avec la classe (en particulier lors des consignes). - Parler clairement et distinctement de façon à être entendu par tous - Utiliser un vocabulaire simple mais précis. - Expliquer l'objectif de la séance, de l activité - Éviter de donner trop de consignes à la fois, procéder par étapes. Ne pas hésiter à laisser des traces écrites au tableau de ce que l on vient de dire (par exemple le numéro d une page du manuel ou d un exercice). Le tableau, outil essentiel pour la classe, constitue un media contractuel entre l enseignant et les élèves : il faut donc le gérer avec attention. - Demander aux élèves de répéter et/ou de reformuler les consignes.

4 Fiche 3 : Prévenir les dysfonctionnements 1 - Établir une relation de confiance - Apprendre au plus tôt le nom et le prénom des élèves (plan de classe, étiquette sur la table ). - Établir un respect mutuel : insister sur le fait que chaque élève doit demander la parole et que seul l enseignant est autorisé à la lui accorder. - Encourager, relever des réussites, même modestes : " J'apprécie que vous travailliez de façon concentrée." " Je suis satisfait de vous voir travailler si bien." " Avez-vous constaté les progrès que vous avez réalisés? Je vous en savais capable." - Établir un système où les élèves ont des responsabilités. - Faire prendre conscience à l élève des conséquences de ses actes - S assurer que l'élève a conscience des conséquences de ses actes. - Mettre l'élève en face de ses responsabilités. Exemple :" Si vous ennuyez votre camarade, vous aurez à travailler seul. C'est votre choix ". - Apporter toujours une réponse (immédiate ou reportée) à un élève qui questionne : prendre en compte toute réaction des élèves et, parfois, ne pas se méprendre sur la signification réelle pour l élève d une question qu il vous pose. 2- Établir des règles - Respecter et faire respecter le règlement intérieur de l établissement. Exemples : L'élève qui se dit malade va à l'infirmerie ou au bureau du CPE, il est toujours accompagné du délégué de classe. Usage des baladeurs, téléphones portables, bonnets, casquettes, chewing-gum Retards - Toute règle supplémentaire doit être précise et porter sur un nombre réduit de points jugés essentiels. Elle doit pouvoir s appliquer (Penser aux critères de faisabilité). Elle identifie un comportement spécifique. Exemples : Prise de parole. Dates de remise des travaux. Déplacements dans la classe selon les activités. Consignes de sécurité spécifiques - Il est important d'impliquer la classe dans le processus de rédaction des règles spécifiques pour que celles-ci deviennent contractuelles. - Féliciter l'élève qui adhère aux règlements. - Communiquer l exigence en utilisant :. la suggestion : " Tout le monde devrait être à sa place.". la question : " Pourriez-vous retourner à votre place?". l ordre : "Je veux que l'on s'assoie.". l injonction : " Assis, immédiatement!"

5 Fiche 4 : Gérer les dysfonctionnements Il convient de distinguer les sanctions relatives au comportement des élèves de l évaluation de leur travail personnel. 1 - Avoir conscience des besoins de l'élève indiscipliné - L'élève doit ressentir qu'il y a un adulte responsable de lui qui établit et maintient des limites. - L'adulte lui apprend à séparer l'émotion de l'action. Exemple: "Vous êtes en colère parce que Kévin s est moqué de votre réponse ; le bousculer n'est pas la solution à adopter." - L'élève prend modèle sur l adulte et l enseignant est le seul adulte de la classe. - Les efforts d un élève pour se contrôler doivent être reconnus. Un enseignant qui ne se contrôle pas perd toute crédibilité 2 - Exprimer le désaccord et non le sarcasme - Décrire ce qui est vu, ce qui est ressenti, ce qui doit être fait. - Ne pas attaquer la personne mais l action (attitude, travail ). - Ne pas se sentir personnellement attaqué. - Être «équitable» et savoir faire le premier pas vers l'élève réprimandé. - Savoir distinguer ce qui nécessite une médiation de ce qui doit être sanctionné : cela permet d établir un climat de justice 3 Distinguer les conflits individuels de ceux avec un groupe d élèves - Conflit avec un élève : éviter de traiter le problème devant les autres. On peut lui demander de rester dans la salle en fin de séance pour préciser à nouveau les règles et l écouter. - Conflit avec un groupe ou la classe : ne pas hésiter à en parler avec le professeur principal et le CPE. En cas de conflit sérieux, prévoir un travail avec l équipe pédagogique et la direction de l établissement. 4. L exclusion ponctuelle d un cours Une telle mesure ne peut être justifiée que par un manquement grave, elle doit rester exceptionnelle et donne lieu systématiquement à une information écrite au CPE ou au chef d établissement. Attention ce cas peut être encadré par le règlement intérieur de l établissement qui s impose aux membres de la communauté éducative. Elle s accompagne d une prise en charge de l élève dans le cadre d un dispositif prévu à cet effet (par exemple : travail donné à faire, relevé et corrigé par l enseignant) Pour clore ces premiers conseils, rappelons les trois principaux critères de la «typologie» d un «bon professeur» définie par un panel de collégiens, d après les travaux du sociologue Bernard Charlot : «Un bon professeur 1.répond quand on lui pose une question 2. considère les élèves comme des individus 3. organise des sorties scolaires» Tout en le prenant simplement pour ce qu il est, ce point de vue peut être médité

La gestion d une équipe vie scolaire. Quelques petits conseils pour être un super manager!

La gestion d une équipe vie scolaire. Quelques petits conseils pour être un super manager! La gestion d une équipe vie scolaire Quelques petits conseils pour être un super manager! Les facteurs de stress Dans une équipe, on peut repérer différents facteurs de stress Une direction trop autoritaire

Plus en détail

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

Exprimer sa reconnaissance

Exprimer sa reconnaissance Atelier - le 30 juin 2010 dans le management au quotidien :, consultante RH Une rencontre organisée par Les principaux besoins par rapport au travail 1 TABLEAU RÉCAPITULATIF SUR LES SIGNES DE RECONNAISSANCE

Plus en détail

Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant

Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant le mot du médiateur de l éducation nationale Madame, monsieur, Parent, enseignant, vous aurez l occasion, au long de l année scolaire, de vous

Plus en détail

RECADRER UN COLLABORATEUR

RECADRER UN COLLABORATEUR RECADRER UN COLLABORATEUR Le recadrage du collaborateur s effectue en entretien individuel. Ses objectifs sont nombreux : Il permet au manager d exprimer son désaccord afin de faire évoluer positivement

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE INTRODUCTION Les CPE d aujourd hui s interrogent légitimement sur le rôle, sur leur positionnement dans l établissement et sur les relations dans lesquelles

Plus en détail

Préparez votre débat

Préparez votre débat Préparez votre débat L enjeu éducatif d un débat sur des questions portant sur le changement climatique est principalement de permettre : - d éveiller l intérêt des élèves sur le sujet en laissant la pensée,

Plus en détail

La démarche commerciale de vente se concrétise dans la relation avec les prospects ou les clients. Une bonne maîtrise de l entretien de vente est

La démarche commerciale de vente se concrétise dans la relation avec les prospects ou les clients. Une bonne maîtrise de l entretien de vente est La démarche commerciale de vente se concrétise dans la relation avec les prospects ou les clients. Une bonne maîtrise de l entretien de vente est indispensable pour assurer le succès. A EVITER Saluer de

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

Comment montrer de la rigueur lorsque l on débute dans l enseignement?

Comment montrer de la rigueur lorsque l on débute dans l enseignement? Comment montrer de la rigueur lorsque l on débute dans l enseignement? LE PREMIER JOUR accueillir les élèves à la porte, les saluer en anglais, se montrer souriant, faire attention au regard tenue vestimentaire

Plus en détail

Le stage en entreprise

Le stage en entreprise Collège Geneviève de Gaulle-Anthonioz 45460 LES BORDES Le stage en entreprise Semaine du lundi 14 au vendredi 18 décembre 2015 Le rapport de stage se fera sous la forme d un diaporama avec présentation

Plus en détail

Ateliers de formation

Ateliers de formation Ateliers de formation Donnez de la hauteur à vos managers et commerciaux! Efficacité managériale Efficacité individuelle Intelligence relationnelle Efficacité commerciale Efficacité managériale S ADAPTER

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

Félicitations X pour ton sérieux et ton implication dans ton travail. Tes résultats sont excellents et ceci dans tous les domaines étudiés.

Félicitations X pour ton sérieux et ton implication dans ton travail. Tes résultats sont excellents et ceci dans tous les domaines étudiés. Trimestre 1 X a fait énormément de progrès tout au long du trimestre et je ne peux que la féliciter. Il/elle s investit beaucoup en classe en participant activement. Les résultats en français/maths ont

Plus en détail

Management - Ressources humaines Exemples de formations

Management - Ressources humaines Exemples de formations Management - Ressources humaines Exemples de formations Management - Ressources humaines - Animation d'équipes - Les entretiens professionnels d'évaluation - L'intégration de nouveaux salariés - Anticiper

Plus en détail

Compagnonnage en milieu de travail

Compagnonnage en milieu de travail Programme d apprentissage en milieu de travail Compagnonnage en milieu de travail Outil de référence pour compagne et compagnon Technicien et technicienne de véhicules récréatifs Note Dans le but d alléger

Plus en détail

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Adopté en Conseil d'école du 26 juin 2015 Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Pour les étudiants fonctionnaires stagiaires de l ÉSPÉ de l académie de Versailles,

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

NOS FORMATIONS À LA COMMUNICATION ORALE

NOS FORMATIONS À LA COMMUNICATION ORALE NOS FORMATIONS À LA COMMUNICATION ORALE Vous cherchez à communiquer sur vos activités,sur un événement, sur votre engagement, ou vous voulez simplement améliorer votre capacité à prendre la parole en public

Plus en détail

NOS FORMATIONS À LA COMMUNICATION ORALE

NOS FORMATIONS À LA COMMUNICATION ORALE NOS FORMATIONS À LA COMMUNICATION ORALE Vous cherchez à communiquer sur vos activités,sur un événement, sur votre engagement, ou vous voulez simplement améliorer votre capacité à prendre la parole en public

Plus en détail

Stratégies pour développer et appuyer les échanges axés sur l apprentissage

Stratégies pour développer et appuyer les échanges axés sur l apprentissage Stratégies pour développer et appuyer les échanges axés sur l apprentissage Nicole de Korte et Armand Gagné Direction des politiques et des normes en matière d enseignement Objectifs de la séance d aujourd

Plus en détail

CAP AGENT DE PREVENTION ET DE MEDIATION

CAP AGENT DE PREVENTION ET DE MEDIATION CAP AGENT DE PREVENTION ET DE MEDIATION DOSSIER D EVALUATION PAR CONTROLE EN COURS DE FORMATION Session 2013 EP1- U1 Accueil, information et accompagnement EP1.A Accueil, information et accompagnement

Plus en détail

Commentaires pour le premier trimestre

Commentaires pour le premier trimestre Commentaires pour le premier trimestre Elèves en progrès Après un début d année décevant,. semble s être ressaisi. Ses résultats sont convenables dans la Maîtrise de la Langue voire satisfaisants en Mathématiques.

Plus en détail

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Bien accueillir les enfants et leurs parents est une des clefs essentielle, pour qu à l école maternelle,

Plus en détail

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1 Enquête de PSMT Qu est-ce que PSMT? Protégeons la santé mentale au travail est un ensemble exhaustif de ressources uniques, fondées sur des données probantes, qui ont été conçues dans le but d évaluer

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

Séminaire «Répondre au téléphone et tenue du bureau»

Séminaire «Répondre au téléphone et tenue du bureau» LE TELEPHONE Répondre au téléphone réunit plusieurs paramètres: Un contexte Un message Une relation 1 Le contexte Pouvoir entendre son interlocuteur endroit calme, silencieux. Le téléphone sonne alors

Plus en détail

Bienvenue Corinne Dulac

Bienvenue Corinne Dulac Bienvenue Corinne Dulac Coach Certifiée ICI Paris Particuliers - Entreprises 11 rue Clos Aubert 45750 Saint-Pryvé-Saint-Mesmin 06.21.33.57.13 happy.attitude.coaching@gmail.fr @ happy-attitude-coaching.com

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

LES FICHES OUTILS DE L ANIMATION

LES FICHES OUTILS DE L ANIMATION LES FICHES OUTILS DE L ANIMATION Page 1 sur 16 FICHE 1 LES TECHNIQUES D ANIMATION DE GROUPE FICHE 2 LES DIFFERENTES OPERATIONS MENTALES FICHE 3 LES VERBES D ACTION FICHE 4 LES METHODES DE RESOLUTIONS DE

Plus en détail

1 Concevoir et réaliser un projet de formation

1 Concevoir et réaliser un projet de formation 1 Concevoir et réaliser un projet de formation Nous présentons, dans ce chapitre, la méthodologie générale de conception et de réalisation d un projet de formation. La caisse à outils du formateur 2 1.1

Plus en détail

Enseigner les Lettres avec les TICE http://lettres.ac-dijon.fr

Enseigner les Lettres avec les TICE http://lettres.ac-dijon.fr Académie de Dijon Enseigner les Lettres avec les TICE http://lettres.ac-dijon.fr TraAM travaux académiques mutualisés, un accompagnement au développement des usages des TIC Créer un forum d écriture avec

Plus en détail

Entretien professionnel : Guide de l évalué

Entretien professionnel : Guide de l évalué Entretien professionnel : Guide de l évalué REFERENCES JURIDIQUES Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale notamment l article 76-1,

Plus en détail

Managers, comment construire et exercer efficacement votre leadership?

Managers, comment construire et exercer efficacement votre leadership? SEMINAIRE DE FORMATION Pour Qui? Ce séminaire est destiné aux PCA PDG, DG, DGA,... et Directeurs Opérationnels. Managers, comment construire et exercer efficacement votre leadership? 1 DANS SON ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Coaching Identifier et valoriser ses propres potentiels et ceux des autres

Coaching Identifier et valoriser ses propres potentiels et ceux des autres Identifier et valoriser ses propres potentiels et ceux des autres Thèmes du dossier Gestion Personnel Direction Succès & carrière Communication Marketing & Vente Finances IT & Office Avantages immédiats

Plus en détail

VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS

VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS CREFECO Centre régional francophone pour l Europe Centrale et Orientale VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS Document élaboré par les stagiaires Formation Formateurs de formateurs CREFECO, 10-14 octobre

Plus en détail

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE Niveau 1 2 2.2 L enseignement du ski est une question de relations humaines. Pour les clients, une expérience mémorable à la montagne repose d abord sur la relation qu ils établiront avec leur moniteur,

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE La formation s intitule «Développement personnel et professionnel». PUBLIC CIBLE Cette formation s adresse à toute personne qui souhaite développer ses compétences

Plus en détail

LES VASES COMMUNICANTS

LES VASES COMMUNICANTS 1 LES SITUATIONS SIMPLES, MISE EN ŒUVRE LES VASES COMMUNICANTS Objectif de ce document : Vous aider à réussir cette séance en analysant dans le détail votre rôle d enseignant. En espérant que, vous appuyant

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

LEADERSHIP ET PRISE DE DECISION

LEADERSHIP ET PRISE DE DECISION TITRE /THEME DE LA SEQUENCE LEADERSHIP ET PRISE DE DECISION BUT Permettre d analyser son mode de management et expérimenter un exercice de prise de décision dans gestion de projet OBJECTIFS : NOMMER DIFFERENTS

Plus en détail

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre.

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Contenu : Un mode d emploi Un panneau 50/70 cm Un rouleau de papier collant 30

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

Accompagnement et formation du professeur stagiaire du 2 nd degré

Accompagnement et formation du professeur stagiaire du 2 nd degré Accompagnement et formation du professeur stagiaire du 2 nd degré La formation sera étayée à partir de fiches de travail. Chaque fiche sera déclinée en plusieurs items ou démarches à entreprendre. Ce cahier

Plus en détail

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale Consultez-nous Traiter votre plainte par la résolution locale 2 Table des matières Qu est-ce que le Bureau du directeur indépendant de l examen de la police?...3 Qu est-ce que la résolution locale?...

Plus en détail

Kit de rentrée Année scolaire 2013-2014

Kit de rentrée Année scolaire 2013-2014 1 Kit de rentrée Année scolaire 2013-2014 Collège du Chaudron 2 Kit de rentrée Année scolaire 2013-2014 Ce kit pédagogique répond à la demande des professeurs qui ont suivi les formations sur lʼéducation

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

Communication. Description. Marche à suivre. Activités en ligne et les deux tâches de consolidation. Notions étudiées. Tâche de consolidation

Communication. Description. Marche à suivre. Activités en ligne et les deux tâches de consolidation. Notions étudiées. Tâche de consolidation Communication Description La capacité de communiquer efficacement est une compétence très importante pour réussir au travail. Une bonne communication en milieu de travail permet aux gens de recevoir et

Plus en détail

Modalités de mise en œuvre : Professeurs concernés : un ou deux professeurs de lettres

Modalités de mise en œuvre : Professeurs concernés : un ou deux professeurs de lettres éduscol Travailler l'expression orale Constat La Poésie : du texte à la performance orale Ressources accompagnement personnalisé La classe de seconde se définit par une grande hétérogénéité : les élèves

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2015

CATALOGUE FORMATION 2015 CATALOGUE FORMATION 2015 11/02/2015 Cabinet N. M. P. CONSEILS. Fondatrice & Dirigeante : Nathalie MONCLA 10 Avenue Georges POMPIDOU SIRET : 518 654 819 00011 31500 TOULOUSE APE : 7022z Tél : 06 78 98 78

Plus en détail

Réunions et entretiens

Réunions et entretiens Réunions et entretiens Quelques conseils! Introduction Notre métier de consultant s inscrit essentiellement dans une dynamique relationnelle entre les divers acteurs de l entreprise concernés par les Systèmes

Plus en détail

Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école

Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école Le conseil d école des enfants est un moment privilégié durant lequel les enfants deviennent acteurs au sein de leur école, en faisant des propositions

Plus en détail

ÉVALUATION DES STAGES FORMULAIRE A L'INTENTION DU GUIDE DE STAGE

ÉVALUATION DES STAGES FORMULAIRE A L'INTENTION DU GUIDE DE STAGE Identification du stagiaire ÉVALUATION DES STAGES FORMULAIRE A L'INTENTION DU GUIDE DE STAGE Nom et prénom du stagiaire Nom du guide de stage Dates de stage Identification du milieu de travail Nom de l

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DE L EDUCATION NATIONALE

ECOLE SUPERIEURE DE L EDUCATION NATIONALE ECOLE SUPERIEURE DE L EDUCATION NATIONALE Formation des Chefs d Etablissement d Affectation Management adaptatif et délégations Support participants SOMMAIRE La formation dans son contexte p.3 Les facteurs

Plus en détail

Pour une gestion des comportements difficiles à l école

Pour une gestion des comportements difficiles à l école Pour une gestion des comportements difficiles à l école Services d animation et de psychologie DDEC 29 Comportements difficiles Septembre 2006 DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DU FINISTERE 2, rue

Plus en détail

Construire un référentiel de communication avec les élèves

Construire un référentiel de communication avec les élèves Construire un référentiel de communication avec les élèves Oser entrer en communication : Ø Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre Ø S exprimer

Plus en détail

Faire parler les étudiants : Pourquoi? Comment?

Faire parler les étudiants : Pourquoi? Comment? Christophe Rabut, Pierre Baudy Université de Toulouse (INSA, IREM, IMT) 1er septembre 2010 Faire parler les étudiants : Pourquoi? Comment? PEG : Une Pédagogie basée sur l Entraide au sein d un Groupe Pour

Plus en détail

Bilan année : Objectifs année :

Bilan année : Objectifs année : ENTRETIEN ANNUEL COMMERCIAUX Bilan année : Objectifs année : Société : Service : Date de l entretien : Evaluateur : Collaborateur évalué : Lieu de l entretien : Durée de l entretien : ENTRETIEN ANNUEL

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION

LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION L ouvrage «Jeux coopératifs pour bâtir la paix» propose 300 jeux et sports coopératifs sans perdant ni gagnant! Il invite à disputer 7 parties correspondant

Plus en détail

«Développer l estime de soi des enfants. Le rôle des parents»

«Développer l estime de soi des enfants. Le rôle des parents» «Développer l estime de soi des enfants. Le rôle des parents» Intervention de Monsieur Gilbert Jeanvion, ancien enseignant spécialisé et psychologue scolaire, animateur au sein de l «Association des Groupes

Plus en détail

Positiver la fonction de manager

Positiver la fonction de manager Positiver la fonction de manager Cycle de 9 jours soit 63 heures Les objectifs de la formation 1 COMMUNICATION MANAGÉRIALE Mieux se connaître dans son nouveau rôle de Manager. Prendre sa place et se positionner

Plus en détail

METHODOLOGIE DE L EXPOSÉ IFSI CHARLES FOIX UE 6.1

METHODOLOGIE DE L EXPOSÉ IFSI CHARLES FOIX UE 6.1 METHODOLOGIE DE L EXPOSÉ IFSI CHARLES FOIX UE 6.1 AVANT DE PRENDRE LA PAROLE EN PUBLIC CONTEXTE Pour qui? Où O? Quand? Combien de personnes? Combien de temps? OBJECTIF Pourquoi? SUJET Quoi? STRUCTURE D

Plus en détail

Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées

Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées VISITE D ENTREPRISE INTERVENTION DE PROFESSIONNELS EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE TABLE RONDE Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées Edition 2013 SOMMAIRE

Plus en détail

Expérimenter et maîtriser les techniques de conduite de réunion,

Expérimenter et maîtriser les techniques de conduite de réunion, CONTEXTE L Agence Régionale de Santé de Basse-Normandie souhaite mettre en place dans le cadre de son plan de formation 2013, une formation sur «la conduite de réunion». En effet, aujourd'hui les réunions

Plus en détail

Qu entend-on par leadership?

Qu entend-on par leadership? Qu entend-on par leadership? Position d un leader Capacité à diriger L action de diriger Le leadership est une capacité reconnue à un membre d un groupe par les autres membres du groupe de pouvoir influencer

Plus en détail

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire Enseignement : INTRODUCTION A LA SOCIOLOGIE 2 : CONCEPTS, METHODES, ET ENJEU ACTUELS Excellent Bon Moyen Insuffisant Comment évaluez-vous la préparation et l'organisation des séances? 6 (30%) 11 (55%)

Plus en détail

SOLUTIONS RESSOURCES HUMAINES SUD

SOLUTIONS RESSOURCES HUMAINES SUD «Impacts de la pratique de la reconnaissance au travail sur la santé des salariés» Jean-Marie GOBBI La reconnaissance, une préoccupation actuelle Le contexte social Montée de l individualisme Effritement

Plus en détail

LES SITUATIONS DE COMMUNICATION MANAGERIALE (grilles)

LES SITUATIONS DE COMMUNICATION MANAGERIALE (grilles) Céline Mansencal Jacqueline Brassart LES SITUATIONS DE COMMUNICATION MANAGERIALE (grilles) L entretien de recrutement L intégration L entretien d évaluation ou d appréciation La réunion L animation d équipe

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Activité langagière en situation de RÉCEPTION (1) la mise en œuvre et à l'adaptation de

Plus en détail

Coaching et la relève

Coaching et la relève Coaching et la relève Coaching Faire usage de son intégrité, de sa crédibilité, de son leadership et de ses compétences pour amener un ou des individus à agir, dans le cadre de leurs fonctions, en personne

Plus en détail

BILAN ET POURSUITE DE LA FORMATION A L ECOUTE MAI 2012. Sommaire

BILAN ET POURSUITE DE LA FORMATION A L ECOUTE MAI 2012. Sommaire Sommaire Introduction :... 2 I- Déroulement... 2 II- Qu est-ce qui détermine la qualité d écoute?... 3 III- La reformulation... 3 Conclusion... 4 Bibliographie... 5 1 RECit considère «l écoute» comme une

Plus en détail

Enseigner par tâches complexes

Enseigner par tâches complexes Enseigner par tâches complexes Enseigner par tâches complexes pour permettre aux élèves d'acquérir les compétences du socle commun et favoriser la différenciation pédagogique. 1. Pourquoi enseigner par

Plus en détail

Retour d expérience d équipe innovante accompagnée par la MEIP 2009/2010

Retour d expérience d équipe innovante accompagnée par la MEIP 2009/2010 Retour d expérience d équipe innovante accompagnée par la MEIP 2009/2010 Coordonnées de l établissement Lycée Joseph Desfontaines 2 rue Guillotière 79500 MELLE Tél. : 05.49.27.00.88 - fax : 05.49.27.91.06

Plus en détail

Mais au-delà de cette obligation réglementaire, l entretien professionnel est avant tout un acte de management.

Mais au-delà de cette obligation réglementaire, l entretien professionnel est avant tout un acte de management. GUIDE D ENTRETIEN PROFESSIONNEL (D appréciation et de développement professionnel) La loi du 4 mai 2004 relative à la formation professionnelle tout au long de la vie fait de l entretien professionnel

Plus en détail

Questions typiques d entrevue

Questions typiques d entrevue Questions typiques d entrevue 1- Parlez-moi de vous? Question la plus importante de l entrevue; pourrait être la seule. Soyez bref. Ne tombez pas dans le piège de donner tout en détail. Ne dépassez pas

Plus en détail

Formation «Agent d accueil et conseiller en séjour dans un site culturel ou touristique» Paris, 21 & 22 avril 2015

Formation «Agent d accueil et conseiller en séjour dans un site culturel ou touristique» Paris, 21 & 22 avril 2015 Formation «Agent d accueil et conseiller en séjour dans un site culturel ou touristique» Paris, 21 & 22 avril 2015 Présentation générale de la formation L accueil est le métier de base des offices de tourisme

Plus en détail

SEQUENCE : Expression corporelle

SEQUENCE : Expression corporelle SEQUENCE : Expression corporelle Compétence : Découvrir son corps pour s exprimer grâce à lui Objectifs : - Créer une dynamique de classe, travailler en groupe, ou au contraire, canaliser son énergie -

Plus en détail

ENTREVUE D EMBAUCHE : COMMENT S Y PRÉPARER?

ENTREVUE D EMBAUCHE : COMMENT S Y PRÉPARER? ENTREVUE D EMBAUCHE : COMMENT S Y PRÉPARER? 1 PRÉPARATION GÉNÉRALE : Bien connaître son C.V. et en amener des copies supplémentaires (si plusieurs employeurs ou si celui-ci l a perdu). Ne pas plier son

Plus en détail

ANIMER, CONDUIRE ET ACCOMPAGNER SON EQUIPE MANAGEMENT INTERMEDIAIRE

ANIMER, CONDUIRE ET ACCOMPAGNER SON EQUIPE MANAGEMENT INTERMEDIAIRE ANIMER, CONDUIRE ET ACCOMPAGNER SON EQUIPE MANAGEMENT INTERMEDIAIRE Intégrer concrètement une équipe en tant que responsable Se positionner par rapport à l équipe et à la hiérarchie Prendre conscience

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 2 ans à 3 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 2 ans à 3 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 2 ans à 3 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 3 OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 2 ANS A 3 ANS 5 1. DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT L enfant a besoin d apprendre, et, en premier lieu, d apprendre à parler pour échanger et vivre en société. Ce sont

Plus en détail

CONDUITE DE CHANGEMENT ET PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Dans le secteur des maisons de retraite. Action collective inter-entreprises

CONDUITE DE CHANGEMENT ET PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Dans le secteur des maisons de retraite. Action collective inter-entreprises CONDUITE DE CHANGEMENT ET PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Dans le secteur des maisons de retraite Action collective inter-entreprises Fiche méthodologique du groupe de ARACT Bourgogne -2009 1 Étapes

Plus en détail

AESS en Sciences Physique

AESS en Sciences Physique AESS en Sciences Physique Préparation d une leçon: principes généraux Bernard Knaepen Déterminer les objectifs: fixer la matière en fonction du programme: Pour l enseignement organisé par la Communauté

Plus en détail

MATINEE RH CCI 18. 30 octobre 2014

MATINEE RH CCI 18. 30 octobre 2014 MATINEE RH CCI 18 30 octobre 2014 2 Qu est-ce que c est? Pourquoi le faire? 3 Qu est-ce c est? C est un outil de management et de gestion des ressources humaines C est un moment de dialogue privilégié

Plus en détail

Les personnes âgées et les personnes en fin de vie. L animation Conduire des ateliers spécifiques en lien avec les besoins des personnes âgées

Les personnes âgées et les personnes en fin de vie. L animation Conduire des ateliers spécifiques en lien avec les besoins des personnes âgées CFPC Formation Professionnelle Sommaire Les personnes âgées et les personnes en fin de vie 9 heures Repérer, pour mieux y répondre, les phases de la fin de vie. Comment prendre soin des personnes âgées

Plus en détail

DEVENEZ UN CONSULTANT PROFESSIONNEL ET PROSPÈRE TRAVAILLER SELON SON TYPE DE PERSONNALITÉ UNE ÉQUIPE ENGAGÉE ET PERFORMANTE

DEVENEZ UN CONSULTANT PROFESSIONNEL ET PROSPÈRE TRAVAILLER SELON SON TYPE DE PERSONNALITÉ UNE ÉQUIPE ENGAGÉE ET PERFORMANTE FOCUS Ressources humaines & Stratégies de développement vous offre différentes formations. Elles sont spécialement dispensées pour votre entreprise et ne sont pas disponibles en séance publique. Chacune

Plus en détail

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation PROFILS DES ELEVES Difficultés d ordre méthodologique et d organisation Les élèves commencent les exercices avant d avoir vu la leçon; ils ne savent pas utiliser efficacement les manuels. Ils ne se rendent

Plus en détail

L ITINÉRAIRE DU CHERCHEUR

L ITINÉRAIRE DU CHERCHEUR 2014 L ITINÉRAIRE DU CHERCHEUR Définir ses objectifs d emploi. Où chercher un emploi qui vous convient? Faire un appel efficace: Conseils pratiques Canevas d appels aux employeurs Bien réussir votre entrevue.

Plus en détail

Compréhension de la langue

Compréhension de la langue Compréhension de la langue Les petits guides Démarche Compréhension de la langue (CP) permet aux élèves de s interroger sur le sens d un texte, en développant l écoute, la prise de parole et la justification.

Plus en détail

Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1

Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1 Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1 Critères efficaces dans la relation d aide «Empathie, disponible, attentif, attentionné,

Plus en détail

Protocole d intervention en situation de crise

Protocole d intervention en situation de crise Protocole d intervention en situation de crise École : Date : 20 1) Personnes répondantes au protocole Personnel régulier Substituts 2) Nom de code 3) Lieux pouvant accueillir l élève en difficulté 4)

Plus en détail

Ne pas diffuser Lytt SARL 2014. Bonnes pratiques de visioconsultation en soin psychologique

Ne pas diffuser Lytt SARL 2014. Bonnes pratiques de visioconsultation en soin psychologique Bonnes pratiques de visioconsultation en soin psychologique I. La visioconsultation, en complément de la consultation en face-à-face La visioconférence consiste à mettre en relation visuelle et sonore

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail