PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean"

Transcription

1 PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence Justice alternative Lac-Saint-Jean Printemps 2013

2 OBJECTIFS Démystifier la problématique violence. Promouvoir les solutions pacifiques en matière de résolution de conflits.

3 Cycle du passage à l acte Désir d agir l interdit Planification du geste et choix de la victime PASSAGE À L ACTE Sensation de pouvoir Malaise Culpabilité Minimisation Repentir Événement négatif Pensées et émotions négatives Retour au calme Source: Gagnon, François, M. Serv. soc.

4 Cycle du passage à l acte et processus de gestion du conflit Désir d agir l interdit Planification du geste et choix de la victime PASSAGE À L ACTE Sensation de pouvoir Malaise Culpabilité Minimisation Repentir Événement négatif Pensées et émotions négatives Retour au calme Cessez-lefeu Volonté de régler le conflit Se responsabiliser et se mettre dans la peau de l autre Communication Règlement du conflit Nonrèglement du conflit Source: Gagnon, François, M.Serv.soc. et Claudine Tremblay, B.T.S. Remettre aux autres ce qui leur appartient Utiliser le bouclier Se protéger

5 PROBLÉMATIQUE VIOLENCE

6 PERCEPTION DE LA VIOLENCE

7 Que voyez-vous exactement?

8

9 Perception de la violence «La violence on peut la voir partout sans discernement, tout comme elle peut être invisible à notre regard. Tout dépend de nos perceptions et de la manière dont on la définit.» Notre perception est influencée par différents facteurs soit : nos valeurs, nos préjugés, notre hiérarchie sociale, notre entourage, les facteurs physiologiques (âge, la fatigue, l état de santé, etc.), notre personnalité, nos connaissances, nos expériences de vie, nos besoins, notre humeur, etc.. Source: 1- «La violence à l école n est pas un jeu d enfant, pour intervenir dès le primaire», Diane Prud homme, Les éditions du remue-ménage, 140 pages.

10 La VIOLENCE peut être Valorisée Banalisée Peu importe si la violence est VALORISÉE ou BANALISÉE, la violence est un comportement CHOISI individuellement.

11 FORMES DE VIOLENCE

12 Violence PHYSIQUE Tout GESTE ou ACTE qui porte atteinte à l autre personne au plan physique. Exemples: Blesser Retenir Pousser/ bousculer Pincements Claques Cracher à la figure Jambettes Séquestration Attaque à mains armées Etc.

13 Violence VERBALE C est une violence qui S ENTEND (au niveau de ce qui est dit). Violence qui comprend: paroles blessantes, propos méprisants, menaces, chantage Violence qui vise à créer un état de tension, de peur ou d insécurité chez l autre. (impacts psychologiques possibles)

14 Violence PSYCHOLOGIQUE Généralement, SÉRIE d attitudes ou de propos qui diminuent la confiance et l estime de soi de l autre. Violence qui comprend toute action ou parole visant à culpabiliser, dévaloriser, faire peur, humilier, diminuer l autonomie de l autre Violence qui est souvent subtile et non verbale.

15 Violence SEXUELLE Violence qui porte atteinte à l intégrité sexuelle de l autre. Violence qui comprend: plaisanteries, insultes à caractère sexuel, attouchements indésirables, activités sexuelles forcées, etc.

16 INTIMIDATION Source: «Loi visant à lutter contre l intimidation et la violence à l école», Projet de loi 56, Ministère de l éducation, du loisir et du sport.

17 Violence sur INTERNET CYBERINTIMIDATION «Actes répétés d agression psychologique commis par un individu, ou par un groupe d individus, qui rejoint ses victimes par l intermédiaire du réseau Internet, du courriel, de la messagerie instantanée ou textuelle.» Source: L Office québécois de la langue française. OQLF. Cyberintimidation. En ligne;

18 «Ignorer la violence ou s abstenir d intervenir peut être perçu comme un encouragement pour celui qui tente d en bénéficier. Une personne qui utilise la violence sans avoir de sanctions accumule des expériences qui la renforcent toujours plus dans des stratégies, elle acquiert des habiletés à s imposer par la force dans ses relations avec autrui. La violence devient alors un moyen très efficace pour répondre à ses besoins.» Source: «La violence à l école n est pas un jeu d enfant, pour intervenir dès le primaire», Diane Prud homme, Les éditions du remue-ménage, 140 pages.

19 D après vous, quelle est la forme de violence la plus grave et dangereuse? TOUTES les formes de violence sont GRAVES et DANGEREUSES!

20 Objectif de la violence La violence vise à PRENDRE LE POUVOIR ET LE CONTRÔLE SUR L AUTRE POUR OBTENIR CE QUE JE VEUX.

21 La violence est un comportement APPRIS CHOISI PAYANT C est pourquoi il se maintient

22 Cycle du passage à l acte Désir d agir l interdit Planification du geste et choix de la victime PASSAGE À L ACTE Sensation de pouvoir Malaise Culpabilité Minimisation Repentir Événement négatif Pensées et émotions négatives Retour au calme Source: Gagnon, François, M. Serv.soc.

23 Lorsque j adopte un comportement violent, j en suis l unique responsable.

24 PROCESSUS DE GESTION DU CONFLIT

25 GESTION DU CONFLIT

26 Le CONFLIT Le conflit est un «événement négatif qui nous arrive et qui nous trouble» (Gagnon, F.). Comme nous vivons en société, les conflits: - sont inévitables; - sont porteurs de changements; - peuvent mener à l agression («Cycle du passage à l acte», Gagnon, F.).

27 SIGNES DU CONFLIT Je ne veux plus voir cette personne Je suis tendu et mal J ai tendance à me trouver des alliés pour m appuyer (Essayer de vendre mon DVD de mauvais souvenirs) J attend que l autre fasse les premiers pas Je gère difficilement mes émotions Je mets beaucoup d énergie à prouver à l autre qu il a tort et que j ai raison Etc.

28 GESTION DE LA COLÈRE

29 Cycle du passage à l acte et processus de gestion du conflit Événement négatif Pensées et émotions négatives PASSAGE À L ACTE Cessez-lefeu Volonté de régler le conflit Se responsabiliser et se mettre dans la peau de l autre Communication Règlement du conflit Nonrèglement du conflit Source: Gagnon, François, M.Serv.soc. et Claudine Tremblay, B.T.S. Remettre aux autres ce qui leur appartient Utiliser le bouclier Se protéger

30 SIGNES DE LA COLÈRE Tics nerveux Débit verbal rapide Pleurs Gesticule Rougeurs au visage Regard fuyant Fait du bruit Brasse du matériel Brise du matériel Lance des objets Coups de poing/ de pied dans le mur Etc. Source: «La relation d aide sécuritaire. Violence et harcèlement psychologique, comment s en sortir., Isabelle Côté, BSS

31 Cycle du passage à l acte et processus de gestion du conflit Événement négatif Pensées et émotions négatives PASSAGE À L ACTE Cessez-lefeu Volonté de régler le conflit Se responsabiliser et se mettre dans la peau de l autre Communication Règlement du conflit Nonrèglement du conflit Source: Gagnon, François, M.Serv.soc. et Claudine Tremblay, B.T.S. Remettre aux autres ce qui leur appartient Utiliser le bouclier Se protéger

32 Techniques de communication Micro et écouteur Bouton VERT et Bouton ROUGE

33 J ACTIONNE - Je parle en «JE» - Je n interromps pas l autre - Je suis calme - Je suis poli - J ai une bonne écoute - Je suis respectueux - L autre démontre de l ouverture - J obtiens sa collaboration - Je facilite la communication (rapprochement) Le bouton VERT

34 J ACTIONNE - Je critique l autre - Je le juge - Je lui donne des ordres - Je deviens agressif - Je l accuse - J ai des comportements irrespectueux - L autre risque de me parler de la même façon - L autre a envie de se défendre - La communication se bloque ou se détériore (le tu tue) Le bouton ROUGE

35 Les autres ingrédients - Faire preuve de «timing» - Régler un problème à la fois - Utiliser le contrôle de soi - Être capable de s excuser - Composer avec l accusation - Composer avec la colère de l autre et avec ses peurs

36 Cycle du passage à l acte et processus de gestion du conflit Événement négatif Pensées et émotions négatives PASSAGE À L ACTE Cessez-lefeu Volonté de régler le conflit Se responsabiliser et se mettre dans la peau de l autre Communication Règlement du conflit Nonrèglement du conflit Source: Gagnon, François, M.Serv.soc. et Claudine Tremblay, B.T.S. Remettre aux autres ce qui leur appartient Utiliser le bouclier Se protéger

37 Merci!!

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 -

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 - Guide d intervention sur l intimidation destiné aux intervenants - 1 - Rédaction Linda Laliberté : Mélanie Blais : Michèle Gariépy : Joanie Charrette : Espace Bois-Francs InterVal Pacte Bois-Francs organisme

Plus en détail

Aide-mémoire pour comprendre et se comprendre

Aide-mémoire pour comprendre et se comprendre Aide-mémoire pour comprendre et se comprendre La violence «Toute manifestation de force, de forme verbale, écrite, physique, psychologique ou sexuelle, exercée intentionnellement contre une personne, ayant

Plus en détail

Voici des exemples de cyberintimidation :

Voici des exemples de cyberintimidation : LEXIQUE COMMUN DÉFINITIONS Cette section est créée dans le but de disposer d un vocabulaire commun à l ensemble des personnes touchées par le plan de prévention et d intervention pour contrer l intimidation

Plus en détail

C est quoi l intimidation?

C est quoi l intimidation? C est quoi l intimidation? Définition de l intimidation (Olweus, 1996) : «Un élève est intimidé ou victimisé lorsqu il est exposé de façon répétée et soutenue à des gestes négatifs de la part d un ou de

Plus en détail

Harcèlement psychologique

Harcèlement psychologique Harcèlement psychologique Bienvenue dans la section sur le harcèlement psychologique. Vous trouverez dans cette section toute l information requise pour répondre à vos questions. Du nouveau! Du nouveau!

Plus en détail

PROCÉDURES POUR UNE VIE SCOLAIRE SAINE ET HARMONIEUSE

PROCÉDURES POUR UNE VIE SCOLAIRE SAINE ET HARMONIEUSE SYSTÈME DISCIPLINAIRE DE L ÉCOLE RÈGLES DE VIE DE L ÉCOLE : RESPECT ET SÉCURITÉ Approuvées le 25 mars 2013 (CE 12/13 28) Les manquements à ces règles seront considérés comme majeurs. Ils seront consignés

Plus en détail

brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 1 C o n s e i l g é n é r a l d e s j e u n e s

brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 1 C o n s e i l g é n é r a l d e s j e u n e s brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 1 C o n s e i l g é n é r a l d e s j e u n e s brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 2 Sommaire Qu est-ce que la violence?... 4 Pourquoi

Plus en détail

Code de conduite APPRENDRE ET GRANDIR ENSEMBLE

Code de conduite APPRENDRE ET GRANDIR ENSEMBLE Références PROGSAE-28A Éducation et Enseignement supérieur Manitoba Écoles sûres et accueillantes Code de conduite provincial Interventions et mesures disciplinaires, janvier 2014 Éducation, Citoyenneté

Plus en détail

Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à

Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à la Direction de santé publique Agence de la santé et

Plus en détail

Le harcèlement sexuel : des comportements à prendre au sérieux!

Le harcèlement sexuel : des comportements à prendre au sérieux! Capsule 9 Le harcèlement sexuel : des comportements à prendre au sérieux! QUE FAIRE? Joyce ne sait plus quoi faire. Son coordonnateur, Luc, a une drôle d attitude envers elle. Il vient la voir inutilement

Plus en détail

SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES

SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES OBJECTIFS : Développer des comportements de non-violence et de respect. Amener l élève à développer des habiletés dans la résolution de ses conflits interpersonnels. Assurer

Plus en détail

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT LE CYBER-HARCÈLEMENT Avec l utilisation massive des nouvelles technologies, le harcèlement entre élèves peut se poursuivre, voire débuter, en dehors de l enceinte des établissements scolaires. On parle

Plus en détail

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer!

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! HARCÈLEMENT CRIMINEL Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! Qu est-ce que c est? Le harcèlement criminel est un crime. Généralement, il s agit d une conduite répétée durant une période de temps qui

Plus en détail

PASSePORT MON CHOIX, C EST MON DROIT! Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car -1-

PASSePORT MON CHOIX, C EST MON DROIT! Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car -1- PASSePORT Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car MON CHOIX, C EST MON DROIT! -1- «Le mariage ne peut être conclu qu avec le libre et plein consentement des

Plus en détail

Les Risques Psychosociaux. Document de sensibilisation du GT CHSCTA de l académie de Toulouse

Les Risques Psychosociaux. Document de sensibilisation du GT CHSCTA de l académie de Toulouse Les Risques Psychosociaux Document de sensibilisation du GT CHSCTA de l académie de Toulouse Pourquoi une démarche d information en direction des personnels? Une obligation réglementaire Article L 230-2

Plus en détail

APPREHENDER LES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX

APPREHENDER LES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX APPREHENDER LES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX Comment définir les RPS? Plus simple alors!!!! L agent demande, au travail aussi, à être considéré comme «une personne globale». La socialisation dans les relations

Plus en détail

Guide à l intention des parents. Ensemble pour prévenir et traiter

Guide à l intention des parents. Ensemble pour prévenir et traiter Guide à l intention des parents Ensemble pour prévenir et traiter Les résultats de recherches démontrent que de 10 à 15 % des élèves fréquentant nos écoles québécoises sont susceptibles d être impliqués

Plus en détail

Guide pratique pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves

Guide pratique pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves Guide pratique pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves AVANT-PROPOS A l occasion des premières Assises Nationales sur le harcèlement à l École des 2 et 3 mai 2011, Luc CHATEL, ministre de

Plus en détail

L ordinateur et votre enfant

L ordinateur et votre enfant L ordinateur et votre enfant Nous nous trouvons présentement dans une ère où les appareils électroniques font partie intégrante de la vie des enfants. Cela a mené beaucoup d effets positifs au plan des

Plus en détail

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile Conseils Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile www.douglas.qc.ca Le retour Le retour Votre proche a eu des gestes ou des propos agressifs. Vous êtes inquiet pour lui et

Plus en détail

ATHLÉTISME CANADA RÈGLEMENTS CONCERNANT LE COMPORTEMENT DES MEMBRE

ATHLÉTISME CANADA RÈGLEMENTS CONCERNANT LE COMPORTEMENT DES MEMBRE ATHLÉTISME CANADA RÈGLEMENTS CONCERNANT LE COMPORTEMENT DES MEMBRE 1. Mise en vigueur de ce règlement a) Ce règlement s applique pour tous les membres d Athlétisme Canada, soit : les entraîneurs, les directeurs

Plus en détail

EN TOUT TEMPS ET EN TOUS LIEUX, EN GESTES COMME EN PAROLES, JE RESPECTE TOUTES LES PERSONNES DE L ÉCOLE, ADULTES ET ENFANTS

EN TOUT TEMPS ET EN TOUS LIEUX, EN GESTES COMME EN PAROLES, JE RESPECTE TOUTES LES PERSONNES DE L ÉCOLE, ADULTES ET ENFANTS EN TOUT TEMPS ET EN TOUS LIEUX, EN GESTES COMME EN PAROLES, JE RESPECTE TOUTES LES PERSONNES DE L ÉCOLE, ADULTES ET ENFANTS ÉCOLE DU MOULIN Bonjour à toi, Tu sais, sans doute, que pour vivre ensemble dans

Plus en détail

Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation.

Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation. Chaque Matin... Chaque heure de MIDI... Chaque AprÈs-midi... Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation. Apprenez comment vous pouvez faire cesser l intimidation. Les communautés et les écoles

Plus en détail

Politique sur la non-violence en milieu de travail

Politique sur la non-violence en milieu de travail Politique sur la non-violence en milieu de travail Direction des ressources humaines Adoptée le 15 avril 2013 Résolution 130415-4 POLITIQUE SUR LA NON-VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL 1. Objectifs La Ville

Plus en détail

Troubles psychiques et travail

Troubles psychiques et travail Troubles psychiques et travail Dr Dominique PHAM Médecin-chef SDIS 29 ANXIETE DEPRESSION STRESS ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE BURNOUT RISQUES PSYCHOSOIAUX ANXIETE DEPRESSION STRESS ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE

Plus en détail

Guide du Règlement sur les mesures d assurancede la qualité

Guide du Règlement sur les mesures d assurancede la qualité Guide du Règlement sur les mesures d assurancede la qualité Décharge de responsabilité : Le présent document est un guide en langage simple destiné à vous aider à mieux comprendre le Règlement sur les

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX 1. Définition Les risques psychosociaux (RPS) recouvrent des risques d origine et de nature variées et sont admis comme des : «risques pour la santé, mentale mais aussi

Plus en détail

Tu as des droits.. Document original d Annie Simard TES

Tu as des droits.. Document original d Annie Simard TES Pourquoi dire non? Savoir dire non est indispensable pour me protéger, poser mes limites face aux autres et éviter de me laisser envahir par des demandes abusives. Quand les autres envahissent mon territoire

Plus en détail

Internet et les jeunes : le temps, les relations et l autonomie.

Internet et les jeunes : le temps, les relations et l autonomie. Internet et les jeunes : le temps, les relations et l autonomie. 2ième colloque régional sur les dépendances en Outaouais: «la dépendance et ses multiples facettes» Jeudi 4 novembre 2010 Jean-Fran François

Plus en détail

Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation. Septembre 2008

Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation. Septembre 2008 Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation Septembre 2008 Louis Plamondon Centre de recherche de l institut universitaire de gériatrie

Plus en détail

Violence en milieu scolaire: quelques outils de soutien à l intervention

Violence en milieu scolaire: quelques outils de soutien à l intervention Deuxième conférence mondiale sur la violence à l école Recherches, pratiques exemplaires et formation des maîtres Centre des Congrès de Québec Mai, 2003 Violence en milieu scolaire: quelques outils de

Plus en détail

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation 1. Introduction Constat : La cour de récréation est explicitement désignée par la majorité des élèves comme le principal lieu d expression

Plus en détail

Plan de lutte visant à prévenir et à combattre l intimidation et la violence à l école. École Sainte-Rosalie 2012-2013

Plan de lutte visant à prévenir et à combattre l intimidation et la violence à l école. École Sainte-Rosalie 2012-2013 Plan de lutte visant à prévenir et à combattre l intimidation et la violence à l école École Sainte-Rosalie 2012-2013 Le plan d action pour prévenir et traiter la violence à l école : ça vaut le coup d

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

Le droit criminel et le droit de la famille

Le droit criminel et le droit de la famille FR 00 4 4 Le droit criminel et le droit de la famille Le droit de la famille et les femmes en Ontario Un seul droit de la famille pour toutes les femmes Renseignez-vous sur vos droits fodf Femmes ontariennes

Plus en détail

Remerciements : Attitudes et recours à la violence physique et psychologique dans l éducation des enfants au Québec de 1999 à 2004

Remerciements : Attitudes et recours à la violence physique et psychologique dans l éducation des enfants au Québec de 1999 à 2004 Attitudes et recours à la violence physique et psychologique dans l éducation des enfants au Québec de 1999 à 2004 Marie-Ève Clément Département de psychoéducation et de psychologie Université du Québec

Plus en détail

FORMATIONS AUTOMNE/HIVER 2014

FORMATIONS AUTOMNE/HIVER 2014 FORMATIONS AUTOMNE/HIVER 2014 Projets de formation validés par la Commission Paritaire Nationale Emploi Formation et financés par Uniformation au titre du projet de branche des Régies de Quartier et de

Plus en détail

COMPORTEMENT ET DISCIPLINE

COMPORTEMENT ET DISCIPLINE COMPORTEMENT ET DISCIPLINE Le comportement des enfants a plusieurs origines. Il n est pas attendu qu une semaine de camp peut régler tous les problèmes de comportement. En tant que moniteurs, vous devez

Plus en détail

GUIDE DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE LA VIOLENCE ENVERS LE PERSONNEL DE L ÉDUCATION

GUIDE DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE LA VIOLENCE ENVERS LE PERSONNEL DE L ÉDUCATION GUIDE DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE LA VIOLENCE ENVERS LE PERSONNEL DE L ÉDUCATION Conception : Danielle Leclerc (Université du Québec à Trois-Rivières) Claire Beaumont (Université Laval) Line

Plus en détail

Elaborer des règles principes généraux

Elaborer des règles principes généraux Elaborer des règles principes généraux ELABORER DES REGLES Elaborer des règles de vie, permettre aux élèves de leur donner du sens, les rendre lisibles par tous, les faire respecter et envisager des sanctions

Plus en détail

Ateliers de la Commission Sociale : LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX. 25 juin 2014

Ateliers de la Commission Sociale : LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX. 25 juin 2014 Ateliers de la Commission Sociale : LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX 25 juin 2014 1 Intervenant Sébastien-Pierre TOMI, Avocat, Cabinet FROMONT BRIENS 2 QUELQUES CHIFFRES LES EXIGENCES AU TRAVAIL : 23% des actifs

Plus en détail

Règles de vie. Règle 1 : Je n utilise aucune forme de violence (physique ou verbale) et d intimidation.

Règles de vie. Règle 1 : Je n utilise aucune forme de violence (physique ou verbale) et d intimidation. École des Bâtisseurs Règles de vie Règle 1 : Je n utilise aucune forme de violence (physique ou verbale) et d intimidation. Règle 2 : Je respecte tous les adultes et les élèves de l école. Règle 3 : Je

Plus en détail

Je tente de régler moi-même mes conflits, de trouver une solution équitable.

Je tente de régler moi-même mes conflits, de trouver une solution équitable. Je tente de régler moi-même mes conflits, de trouver une solution équitable. J encourage les autres. Je leur dis des choses gentilles et je leur trouve des qualités. Je partage mes idées et mes opinions,

Plus en détail

Déroulement de l activité

Déroulement de l activité Enseignement des habiletés sociales au primaire Groupe 4 : Solutions de rechange à l agression Habileté 42 : Accepter des conséquences Chantal Thivierge Fiche de planification Habileté sociale : ACCEPTER

Plus en détail

Titre : POLITIQUE AFIN DE CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE OU TOUTE AUTRE FORME DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL

Titre : POLITIQUE AFIN DE CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE OU TOUTE AUTRE FORME DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL Titre : POLITIQUE AFIN DE CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE OU TOUTE AUTRE FORME DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL Numéro : 1. Objet général La présente politique vise à établir les règles applicables

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

Entre Toit et moi pas de place pour la rue

Entre Toit et moi pas de place pour la rue Entre Toit et moi pas de place pour la rue Clés en main Présentation organisme Origine du projet Entre Toit et moi; pas de place pour la rue But : Favoriser le maintien en logement Objectifs Population

Plus en détail

Compte rendu du 5 avril 2012. inter CVL Bassin Amiens

Compte rendu du 5 avril 2012. inter CVL Bassin Amiens Compte rendu du 5 avril 2012 inter CVL Bassin Amiens Participants présents: Les élus du CVL des lycées Louis Thuillier, Edouard Branly, Edouard Gand, La Hotoie, Lamarck, Robert de Luzarches, Madeleine

Plus en détail

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation Informations aux parents Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation Recherche-action sous la direction du Professeur Willy Lahaye Chercheurs responsables : Bruno Humbeeck, Frédéric

Plus en détail

ÉTHIQUE Violences au travail Comité de la condition féminine Décembre 2001

ÉTHIQUE Violences au travail Comité de la condition féminine Décembre 2001 ÉTHIQUE et Violences au travail Comité de la condition féminine Décembre 2001 INTRODUCTION Pourquoi un code d éthique relatif aux violences au travail? Comment un code d éthique peut-il nous aider, nous

Plus en détail

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE ANNEXE A MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE MISE À JOUR EN AOÛT 2015 MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE 1. Les outils

Plus en détail

Guide pour adolescents

Guide pour adolescents Guide pour adolescents Guide pour adolescents Nous remercions le ministère de la Justice du Canada pour sa contribution financière. Nous remercions également Public Legal Education Association Saskatchewan

Plus en détail

1 La cellule d urgence médico-psychologique départementale 14. 2 Exemple d une procédure administrative après l agression d un salarié 15

1 La cellule d urgence médico-psychologique départementale 14. 2 Exemple d une procédure administrative après l agression d un salarié 15 Violence au travail Violence au travail Introduction et cadre de réflexion 3 Quelques définitions 4 Mesures de prévention 4 Prévention primaire 6 Prévention secondaire 9 Prévention tertiaire 10 Annexes

Plus en détail

Circulaire 2014 05 PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX AU TRAVAIL

Circulaire 2014 05 PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX AU TRAVAIL Prévention des risques psychosociaux au travail dont LE STRESS, LA VIOLENCE et LE HARCÈLEMENT MORAL et SEXUEL PRINCIPE L employeur a une obligation légale de protéger chaque travailleur contre les risques

Plus en détail

SYSTÈME DISCIPLINAIRE DE L ÉCOLE

SYSTÈME DISCIPLINAIRE DE L ÉCOLE SYSTÈME DISCIPLINAIRE DE L ÉCOLE À CONSERVER À LA MAISON RÈGLES DE VIE DE L ÉCOLE : RESPECT ET SÉCURITÉ Approuvées le 7 avril 2015 (CE-14-15 26) Les manquements à ces règles seront considérés comme majeurs.

Plus en détail

Guide pour les jeunes

Guide pour les jeunes Guide pour les jeunes Le Comité sénatorial permanent des droits de la personne This report is also available in English Comité sénatorial permanent des droits de la personne CANADA LA CYBERINTIMIDATION,

Plus en détail

Prévention et gestion des risques psychosociaux. Ateliers de sensibilisation

Prévention et gestion des risques psychosociaux. Ateliers de sensibilisation Ateliers de sensibilisation LE STRESS PROFESSIONNEL Le stress: définition «Le stress est la réaction d un individu face aux modifications, exigences, menaces de son environnement» Un état de stress survient

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

GUIDE A L'ATTENTION DES PERSONNELS

GUIDE A L'ATTENTION DES PERSONNELS LES VIOLENCES ET LES INCIVILITES AU TRAVAIL GUIDE A L'ATTENTION DES PERSONNELS L'amélioration des conditions de travail est un objectif majeur de l'accord du 20 novembre 2009 sur la santé et la sécurité

Plus en détail

AGIR CONTRE LA VIOLENCE POLITIQUE

AGIR CONTRE LA VIOLENCE POLITIQUE AGIR CONTRE LA VIOLENCE POLITIQUE Novembre 2012 Politique Les objectifs de la politique Faire connaître la position de l école concernant la violence et l intimidation au personnel, aux élèves, aux parents

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA PRÉVENTION ET À LA GESTION DES SITUATIONS DE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL

POLITIQUE RELATIVE À LA PRÉVENTION ET À LA GESTION DES SITUATIONS DE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL POLITIQUE RELATIVE À LA PRÉVENTION ET À LA GESTION DES SITUATIONS DE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL La Politique relative à la prévention et à la gestion des situations de harcèlement au travail est entrée vigueur

Plus en détail

La gestion des situations d urgence et de crise. module GSC BJOP 2008 (CESG)

La gestion des situations d urgence et de crise. module GSC BJOP 2008 (CESG) La gestion des situations d urgence Objectif de la sensibilisation Gestion des situations d urgence Comprendre des notions de crise et d urgence Typologie et phases de l agression Mieux connaître les différentes

Plus en détail

Violence au travail Un organisme national

Violence au travail Un organisme national Violence au travail Un organisme national Violence au travail : prévention, protocoles et sanctions Politique La Société s engage à offrir un milieu de travail sécuritaire. Elle reconnaît que la violence

Plus en détail

Un milieu de travail sans harcèlement psychologique. C est l affaire de tous!

Un milieu de travail sans harcèlement psychologique. C est l affaire de tous! Un milieu de travail sans harcèlement psychologique. C est l affaire de tous! Qu est-ce que le harcèlement psychologique au travail? Le harcèlement est une conduite vexatoire qui se manifeste par des comportements,

Plus en détail

Atelier La gestion de l anxiété

Atelier La gestion de l anxiété Atelier La gestion de l anxiété Trucs et Astuces Annie Fratarcangeli, éducatrice spécialisée Mireille St-Pierre, parent Différence entre la peur et l anxiété La peur est une réaction normale face à un

Plus en détail

PLAN DE LUTTE. Protocole d intervention sur l intimidation et la violence Disons NON à l intimidation

PLAN DE LUTTE. Protocole d intervention sur l intimidation et la violence Disons NON à l intimidation PLAN DE LUTTE Protocole d intervention sur l intimidation et la violence Disons NON à l intimidation École Saint-Claude Novembre 2012 Plan de lutte contre l intimidation et la violence à l école DATE D

Plus en détail

2.3 De maintenir un climat de travail exempt d incivilité et de harcèlement.

2.3 De maintenir un climat de travail exempt d incivilité et de harcèlement. Objet : Politique concernant le harcèlement au travail En vigueur le : 2011-06-02 Mise à jour le : 2014-09-01 DIRECTIVE NO : 26 Page 1 de 5 Cette politique remplace toute autre politique antérieure concernant

Plus en détail

RESPECT DE SOI, DES AUTRES ET DES RÈGLES. Respect de soi

RESPECT DE SOI, DES AUTRES ET DES RÈGLES. Respect de soi RESPECT DE SOI, DES AUTRES ET DES RÈGLES Respect de soi 1. Je m assure d être propre pour venir à l école et de posséder une bonne hygiène corporelle 1.1. J évite les teintures de couleurs inappropriées

Plus en détail

En cas de conflits, l élève utilise la démarche de la résolution de conflit

En cas de conflits, l élève utilise la démarche de la résolution de conflit TABLE DES MATIÈRES Respect de soi... 1 Respect de l autre... 1 Respect de l environnement... 1 Niveaux de responsabilités...2 Fonctionnement en salle de classe...2 Fonctionnement général de l école...2

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL SOCIÉTÉ AGIL obnl

POLITIQUE SUR LE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL SOCIÉTÉ AGIL obnl G aménagement - gestion - innovation - legs SOCIÉTÉ OBNL POLITIQUE SUR LE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL SOCIÉTÉ AGIL obnl Cette Politique sur le harcèlement au travail résulte de la révision et de l actualisation

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Vous êtes victime de violences dans votre couple et vous vous adressez à la Police Nationale pour faire valoir vos droits.

NOTICE EXPLICATIVE. Vous êtes victime de violences dans votre couple et vous vous adressez à la Police Nationale pour faire valoir vos droits. NOTICE EXPLICATIVE Vous êtes victime de violences dans votre couple et vous vous adressez à la Police Nationale pour faire valoir vos droits. écrit. Vous allez être reçu(e) pour relater des faits qui seront

Plus en détail

DROIT DE L'ENFANT français 13/06/08 19:38 Page 1

DROIT DE L'ENFANT français 13/06/08 19:38 Page 1 DROIT DE L'ENFANT français 13/06/08 19:38 Page 1 DROIT DE L'ENFANT français 13/06/08 19:38 Page 2 ISBN : 9954-1-4007-7 Dépôt légal : 2007/2026 Illustrations : Nathalie Logié Manche Cliparts : Pressimage,

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 4 Droit pénal et droit de la famille FR 004 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Droit pénal et droit de la

Plus en détail

Les 5 clés pour gérer les conflits au travail

Les 5 clés pour gérer les conflits au travail Les 5 clés pour gérer les conflits au travail Illustration : Olivier Prime Dunod, 2015 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN 978-2-10-073858-8 Avant- propos Dunod - Toute reproduction non

Plus en détail

Harcèlement et violences au travail

Harcèlement et violences au travail Dossier INRS - extrait du site www.inrs.fr Mise à jour : 09/12/2010 Harcèlement et violences au travail Le harcèlement moral et le harcèlement sexuel sont les formes les plus connues des violences exercées

Plus en détail

De l injonction à l invitation Les défis de l intervention

De l injonction à l invitation Les défis de l intervention De l injonction à l invitation Les défis de l intervention Steven Bélanger Psychologue Coordonnateur clinique Pro-gam Centre d intervention et de recherche en violence conjugale et familiale 1 La nature

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ

4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ 4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ 13-14 (gestion) 4.1 L IMPORTANT EST DE 1) identifier les facteurs de stress 2) reconnaître ses propres symptômes 3) identifier ses propres déclencheurs de stress, 4) gérer son

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE PRÉAMBULE

CODE D ÉTHIQUE PRÉAMBULE CODE D ÉTHIQUE PRÉAMBULE Depuis ses origines, Maison l Échelon s inspire de valeurs humanistes qui placent la dignité de la personne au premier plan. Le client souffrant de maladie psychiatrique est une

Plus en détail

CODE DE VIE DE L ÉCOLE SECONDAIRE LES SEIGNEURIES

CODE DE VIE DE L ÉCOLE SECONDAIRE LES SEIGNEURIES Conformément à l article 76 de la LIP, le conseil d établissement a approuvé unanimement les règles de conduite et les mesures de sécurité proposées par la direction de l école ce 15 avril 2015. CODE DE

Plus en détail

Bienvenue au centre de réadaptation. Table des matières

Bienvenue au centre de réadaptation. Table des matières vie Table des matières 3 Bienvenue au centre de réadaptation 4 Loi sur la protection de la jeunesse 5 Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents 7 La réadaptation, pour t aider à évoluer

Plus en détail

LES MAUVAIS TRAITEMENTS DONT SONT VICTIMES LES PERSONNES ÂGÉES

LES MAUVAIS TRAITEMENTS DONT SONT VICTIMES LES PERSONNES ÂGÉES FEUILLETS D INFORMATION SUR LES MAUVAIS TRAITEMENTS DONT SONT VICTIMES LES PERSONNES ÂGÉES Préparé par : B.C. CENTRE FOR ELDER ADVOCACY AND SUPPORT (B.C. CEAS) 411 Dunsmuir Street, 3 e étage Vancouver,

Plus en détail

GESTION DE LA VIOLENCE EN MILIEU HOSPITALIER

GESTION DE LA VIOLENCE EN MILIEU HOSPITALIER GESTION DE LA VIOLENCE EN MILIEU HOSPITALIER Journées de printemps de la SMSTO «Les métiers d aide àla personne» Plan Mise en place des protagonistes Définitions des violences Les réponses institutionnelles

Plus en détail

LA SANCTION. D après les interventions de Mr ORDRENNEAU Albert, enseignant spécialisé et formateur IUFM Lorraine - Formation CAPASH, 2007-2008.

LA SANCTION. D après les interventions de Mr ORDRENNEAU Albert, enseignant spécialisé et formateur IUFM Lorraine - Formation CAPASH, 2007-2008. LA SANCTION D après les interventions de Mr ORDRENNEAU Albert, enseignant spécialisé et formateur IUFM Lorraine - Formation CAPASH, 2007-2008. Comment se règle la question du rapport à la loi et de la

Plus en détail

Politique et procédures en matière de harcèlement sexuel

Politique et procédures en matière de harcèlement sexuel CIRCULAIRE N O 543(REV.1) HRD Série: 6 Distribution A 1 29 septembre 2004 Politique et procédures en matière de harcèlement sexuel 1. Selon la politique du Bureau, chacun a le droit d être traité avec

Plus en détail

Prendre conscience de la violence conjugale

Prendre conscience de la violence conjugale Prendre conscience de la violence conjugale Une aide que nous souhaitons vous apporter Au Japon, il existe des lois qui vous protègent (lois relatives à la prévention contre les violences conjugales et

Plus en détail

CENTRE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS SPORTIFS DU CANADA CRDSC. Politique contre le harcèlement

CENTRE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS SPORTIFS DU CANADA CRDSC. Politique contre le harcèlement CENTRE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS SPORTIFS DU CANADA CRDSC Politique contre le harcèlement Version finale Adoptée par résolution du conseil d administration le 11 mai 2006 CRDSC Politique contre le harcèlement

Plus en détail

Écoles de l Ontario. Code de. Code. conduite

Écoles de l Ontario. Code de. Code. conduite Écoles de l Ontario C Code Code de conduite Introduction L école est un lieu où l on préconise la responsabilité, le respect, la civilité et l excellence scolaire dans un climat d apprentissage et d enseignement

Plus en détail

Voisins, amis et familles un réseau pour les aînés

Voisins, amis et familles un réseau pour les aînés Voisins, amis et familles un réseau pour les aînés Comment reconnaître les signes de mauvais traitements et aider les personnes âgées qui sont à risqué Nous avons la responsabilité partagée de promouvoir

Plus en détail

Mémento. A l usage des parents et de leurs enfants

Mémento. A l usage des parents et de leurs enfants Mémento A l usage des parents et de leurs enfants Quelques adresses utiles Département de l instruction publique, de la culture et du sport www.ge.ch/dip/ Centrale de la police www.ge.ch/police tél. 022

Plus en détail

1. 2.1 Comportement attendu : «Je grandis dans le RESPECT» 2.2 Résolution de conflits

1. 2.1 Comportement attendu : «Je grandis dans le RESPECT» 2.2 Résolution de conflits SECTION 1 - INTRODUCTION 1.1 Définition 1.2 Objectifs 1.3 Application SECTION 2 RÈGLES 1. 2.1 Comportement attendu : «Je grandis dans le RESPECT» 2.2 Résolution de conflits SECTION 3 RÈGLES DE SÉCURITÉ

Plus en détail

European School Brussels II. Avenue Oscar Jespers 75. 1200 Brussels

European School Brussels II. Avenue Oscar Jespers 75. 1200 Brussels European School Brussels II Avenue Oscar Jespers 75 1200 Brussels Toute forme de harcèlement, qu il soit verbal, physique ou psychologique, est absolument inacceptable dans notre école. Ce document de

Plus en détail

Travail et santé: est-ce compatible?

Travail et santé: est-ce compatible? Travail et santé: est-ce compatible? HR Neuchâtel Jeudi 20 janvier 2011, Salle du Lobby, Complexe de la Maladière, Neuchâtel Dr méd. Sophie-Maria Praz-Christinaz, médecin du travail FMH, médecin associé,

Plus en détail

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici».

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». 1. Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». Près d un enfant sur cinq est victime de violence sexuelle, y compris d abus sexuels. Vous pouvez empêcher que cela arrive à votre enfant. Apprenez

Plus en détail

Les bonnes pratiques lors de l intrusion d un tireur actif

Les bonnes pratiques lors de l intrusion d un tireur actif Les bonnes pratiques lors de l intrusion d un tireur actif Service de la sûreté institutionnelle avec la collaboration du Service de police de la Ville de Montréal Octobre 2010 Objectifs de cette présentation

Plus en détail

Procédure de prévention et d intervention Gestion des crises de colère et d agressivité

Procédure de prévention et d intervention Gestion des crises de colère et d agressivité Procédure de prévention et d intervention Gestion des crises de colère et d agressivité Un service de garde de qualité est un service qui est capable de reconnaître les besoins des enfants et d y répondre.

Plus en détail

UN TRAIT D UNION. Bulletin d information pour les parents et les jeunes Édition 15, volume 4, avril 2014

UN TRAIT D UNION. Bulletin d information pour les parents et les jeunes Édition 15, volume 4, avril 2014 UN TRAIT D UNION Bulletin d information pour les parents et les jeunes Édition 15, volume 4, avril 2014 La Toxicomanie manie! Les relations amoureuses! o La drogue et mon ado que faire? o Action Toxicomanie!

Plus en détail

Violence conjugale vécue par les aînées 1

Violence conjugale vécue par les aînées 1 Violence conjugale vécue par les aînées 1 7 À ce jour, l intervention en matière de violence La violence psychologique, conjugale auprès des femmes aînées a été peu abordée. «Ça fait son chemin et ça On

Plus en détail

Pourquoi. mon. enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel

Pourquoi. mon. enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel Pourquoi mon enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel Ce guide a été produit par le CAVAC de Laval avec la collaboration de la commission scolaire de Laval,

Plus en détail

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Vous êtes visé Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Prévenir les vols ou les effets d un vol sur les employés Rôle de la direction de la succursale Désigner un

Plus en détail