C est quoi l intimidation?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "C est quoi l intimidation?"

Transcription

1 C est quoi l intimidation? Définition de l intimidation (Olweus, 1996) : «Un élève est intimidé ou victimisé lorsqu il est exposé de façon répétée et soutenue à des gestes négatifs de la part d un ou de plusieurs autres élèves. Cela comprend les gestes posés dans l intention délibérée de blesser ou de nuire à un autre élève. Ces comportements vont de la violence physique (coups, coups de pied, poussées) à la violence verbale (insultes, menaces, railleries, taquineries abusives, diffusion de rumeurs malveillantes) en passant par les grimaces, les gestes obscènes ou l exclusion intentionnelle d un groupe. Ces derniers comportements (habituellement plus subtils) sont généralement appelés «intimidation indirecte», l expression étant réservée aux attaques relativement évidentes (violence verbale ou physique) contre la victime.» On dit qu un élève est intimidé quand un ou plusieurs autres élèves : Lui disent des choses méchantes et blessantes ou se moquent de lui et le traitent de noms méchants ou blessants; L ignorent complètement ou le rejettent volontairement de leur groupe d amis ou d activités; Le frappent, le poussent, le bousculent, le blessent méchamment ou l enferment dans un local; Le niaisent, le taquinent méchamment ou l insultent; Le menacent ou le harcèlent; Racontent ou écrivent des mensonges, répandent de fausses rumeurs à son sujet en cherchant à amener d autres élèves à le rejeter; Font de l extorsion, du taxage; Lui font subir de la discrimination. Quand on parle d intimidation, ces choses se répètent souvent et il est difficile pour l élève qui se fait intimider de se défendre. On dit aussi qu il y a intimidation quand un élève est agacé, souvent de manière méchante ou blessante. L intimidation est une atteinte à l intégrité de la personne. Nous ne parlons pas d intimidation quand l élève se fait taquiner amicalement en plaisantant. Ce n est pas non plus de l intimidation lorsque deux élèves de force semblable se tiraillent ou argumentent ensemble.

2 Caractéristiques majeures de l intimidation : 1. Rapport de force sur la victime (sentiment d impuissance, réel ou perçu); o Position d abus de pouvoir déséquilibre des forces; o But : oppresser, agresser, blesser. 2. Caractère répétitif ( «pattern» qui s installe); 3. Survient dans des endroits où il y a moins de surveillance : hors de la classe (corridor, cour de récréation...) et dans les déplacements écolemaison; 4. Distinction entre intimidation, chicanes et conflits normaux entre pairs et taquinerie; Chicane = processus de socialisation où chacun fait valoir son point de vue (il peut avoir de l intimidation dans une chicane mais il peut y avoir de l intimidation sans chicane). Dynamique entre individu Dynamique entre groupe Égalité entre les parties Duel, bataille Ex. : combat de boxe Bandes de forces équivalentes Ex. : guerre Inégalité entre les parties Intimidateur / Victime Ex. : violence conjugale Un groupe fort agresse un groupe plus faible Ex. : intimidation 5. Aspect dimensionnel : escalade de l agressivité; 6. Pas nécessairement de gestes d agression physique, de simples paroles peuvent intimider. Va de la parole blessante jusqu aux actes criminels; 7. Menaces pouvant passer inaperçues aux yeux de l adulte. Distinction entre l intimidation et le taxage : o Le taxage o Extorsion; o Rare dans les écoles (spectaculaire quand cela arrive); o Rare dans la vie des enfants; o Suppose toujours un vol; o Effets peuvent être graves (ressentie); o Toujours perçu comme grave; o Nécessite intervention répressive (ex. : intervention DPJ, poursuite criminelle); o Nécessite intervention avec intervenant extérieur (TS, Policier).

3 o o L intimidation o Fréquent, à toutes les semaines (10% des jeunes disent en subir à toutes les semaines); o Touche 10% des élèves dans toutes les écoles; o Peut se faire sans coup, ni vol et sans transgresser les règles scolaires; o Effets pervers; peut conduire au suicide ou au meurtre; o Souvent perçue comme anodine (banalisée par les adultes mais très souffrant pour l enfant.); o Intervention éducatives d abord et non interventions répressives; o Intervention par les intervenants scolaires (enseignants, éducateurs, surveillants, service de garde); o En français, on parle d «intimidation» : en anglais, on parle de «bullying» : dans les pays scandinaves, on parle de «mobbing»; o Code criminel article 423 (1); Loi sur le système de justice pénale pour adolescent. Les principales formes d intimidation : o Intimidation directe (davantage utilisée par les garçons mais non exclusivement). Le jeune qui est victime est attaqué verbalement ou physiquement. Type verbal (ridiculiser, se moquer, dénigrer, insulter, menacer d agression, chantage, sobriquet ); Type physique (pousser, bousculer, frapper, enfermer, cracher, blesser); Type matériel / économique (vol, taxage, vandalisme, extorsion). o Intimidation indirecte (davantage utilisée par les filles mais non exclusivement) Le jeune qui est victime est ignoré ou rejeté du groupe. Type exclusion / rejet (menacer d isolement, exclure d un groupe ou d une activité, manipuler les relations entre amis...); Type aliénation sociale (répandre des rumeurs, parler dans le dos, écrire des notes anonymes -lettre, clavardage, mentir, «stooler»...).

4 Les actes d intimidation : Tableau des comportements d intimidation Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Pousser; Bousculer; Agacer. Parler dans le dos; Mettre dans l embarras; S arranger pour que l autre ait l air ridicule; Menacer de révéler des informations personnelles. Se moquer; Dire des noms; Regards méchants; Niaiser; Niaiser à propos d objets ou de vêtements. Agression physique Abîmer le matériel ou les objets personnels ou des vêtements; Graffiti; Voler; Cracher; Coup de pied; Frapper; S approprier des objets (ex. : lunch, vêtements, jouets ); Gestes qui sont méprisants et humiliants mais sans faire mal physiquement (ex. : baisser les pantalons, jouer un mauvais tour, ); Enfermer dans un endroit restreint. Agression sociale Insulte à caractère radical ou sexiste; S arranger pour faire porter le blâme ; Faire circuler des rumeurs; Défier publiquement à faire quelque chose; Humilier en public (ex. : révéler des informations personnelles, ); Exclure du groupe d amis Rejet social. Agression verbale Niaiser à propos d apparence physique; Menaces par téléphone. Violence physique envers des membres de sa famille ou des amis; Menace avec une arme; Agression dans le but de faire mal. Exclure avec malice; Manipuler les autres pour qu ils rejettent; Menacer d isolement total du groupe de pairs; Isoler totalement du groupe de pairs; Contraindre à faire quelque chose; Faire circuler des rumeurs avec malice; Extorsion; Tapage. Menaces verbales de violence contre objets, de coups ou de violence corporelle; Menace de s en prendre à des membres de la famille ou à des amis.

5 Conséquences pour des actes d intimidation Niveau 1 Infraction Conséquences 1 re Excuses verbales ou écrites envers l intimidé. 2 e Réflexion écrite sur l intimidation avec participation et signature des parents. 3 e Rencontre du comité d intimidation; Travail sur l intimidation (affiche, recherche, texte...) avec la participation des parents; Présentation du travail à un groupe classe en présence de la direction. 4 e Rencontre des parents de l élève intimidateur et la direction; Signature d un contrat par l élève intimidateur et ses parents. 5 e Rencontre des parents de l élève intimidateur et du policier éducateur.

6 Conséquences pour des actes d intimidation Niveau 2 Infraction Conséquence 1 re Réflexion écrite sur l intimidation avec participation et signature des parents; Rencontre avec la direction. 2 e Rencontre du comité d intimidation Travail sur l intimidation (affiche, recherche, texte, etc.) avec la participation des parents; Présentation du travail à un groupe classe en présence de la direction. 3 e Rencontre des parents de l élève intimidateur et la Réparation envers l intimidé (ex. lui rendre un service); direction; Signature d un contrat par l élève intimidateur et ses parents. 4 e Suspension interne ou externe Réparation envers l intimidé (ex. : lui rendre un service) Rencontre des parents de l élève intimidateur et du policier éducateur

7 Conséquences pour des actes d intimidation Niveau 3 Infraction Conséquences 1 re Rencontre du comité d intimidation; Travail sur l intimidation (affiche, recherche, texte, etc.) avec la participation des parents; Présentation du travail à un groupe classe en présence de la direction. 2 e Rencontre des parents de l élève intimidateur et la direction; Signature d un contrat par élève intimidateur et ses parents. 3 e Suspension interne ou externe; Rencontre des parents de l élève intimidateur et du policier éducateur.

Voici des exemples de cyberintimidation :

Voici des exemples de cyberintimidation : LEXIQUE COMMUN DÉFINITIONS Cette section est créée dans le but de disposer d un vocabulaire commun à l ensemble des personnes touchées par le plan de prévention et d intervention pour contrer l intimidation

Plus en détail

[CADRE DE RÉFÉRENCE RELATIF À LA GESTION DES INCIDENTS D INTIMIDATION]

[CADRE DE RÉFÉRENCE RELATIF À LA GESTION DES INCIDENTS D INTIMIDATION] 2012 [CADRE DE RÉFÉRENCE RELATIF À LA GESTION DES INCIDENTS D INTIMIDATION] Document à l intention des écoles secondaires et des établissements de la formation aux adultes de la Commission scolaire du

Plus en détail

Plan de prévention et d intervention contre l intimidation et la violence

Plan de prévention et d intervention contre l intimidation et la violence Plan de prévention et d intervention contre l intimidation et la violence Printemps 2013 Déclaration de principes Nous, membres du conseil d administration et de l équipe de direction de l École Alex Manoogian,

Plus en détail

Plan de prévention et d intervention contre l intimidation et la violence

Plan de prévention et d intervention contre l intimidation et la violence École Augustin Roscelli 11960, boul. de l Acadie Montréal H3M 2T7 Tél. (514) 334-0057 Plan de prévention et d intervention contre l intimidation et la violence PLAN DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE

Plus en détail

Plan de prévention et d intervention contre l intimidation et la violence. 2012-2013

Plan de prévention et d intervention contre l intimidation et la violence. 2012-2013 Plan de prévention et d intervention contre l intimidation et la violence. 2012-2013 Ce plan vise à assurer la protection, la sécurité et l intégrité physique, psychologique et morale des élèves et des

Plus en détail

Plan de prévention et d intervention contre l intimidation et la violence

Plan de prévention et d intervention contre l intimidation et la violence Plan de prévention et d intervention contre l intimidation et la violence Mise à jour : Hiver 2012 PLAN DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE DÉCLARATION DE PRINCIPES Nous,

Plus en détail

DIS NON À L INTIMIDATION!

DIS NON À L INTIMIDATION! DIS NON À L INTIMIDATION! >> OBJECTIFS D APPRENTISSAGE Au cours de cette activité, l élève sera amené à : décrire des types et des comportements d intimidation y compris l intimidation faite par voie électronique;

Plus en détail

EN TOUT TEMPS ET EN TOUS LIEUX, EN GESTES COMME EN PAROLES, JE RESPECTE TOUTES LES PERSONNES DE L ÉCOLE, ADULTES ET ENFANTS

EN TOUT TEMPS ET EN TOUS LIEUX, EN GESTES COMME EN PAROLES, JE RESPECTE TOUTES LES PERSONNES DE L ÉCOLE, ADULTES ET ENFANTS EN TOUT TEMPS ET EN TOUS LIEUX, EN GESTES COMME EN PAROLES, JE RESPECTE TOUTES LES PERSONNES DE L ÉCOLE, ADULTES ET ENFANTS ÉCOLE DU MOULIN Bonjour à toi, Tu sais, sans doute, que pour vivre ensemble dans

Plus en détail

CODE DE VIE. Nous croyons fermement que dans l éducation d un enfant, l école et les parents doivent à tout prix être partenaires.

CODE DE VIE. Nous croyons fermement que dans l éducation d un enfant, l école et les parents doivent à tout prix être partenaires. CODE DE VIE Aux parents, Nous croyons sincèrement que le code de vie est un outil d éducation et de formation qui doit aider l écolier à devenir une personne responsable et autonome. C est parce que ce

Plus en détail

Aide-mémoire pour comprendre et se comprendre

Aide-mémoire pour comprendre et se comprendre Aide-mémoire pour comprendre et se comprendre La violence «Toute manifestation de force, de forme verbale, écrite, physique, psychologique ou sexuelle, exercée intentionnellement contre une personne, ayant

Plus en détail

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 -

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 - Guide d intervention sur l intimidation destiné aux intervenants - 1 - Rédaction Linda Laliberté : Mélanie Blais : Michèle Gariépy : Joanie Charrette : Espace Bois-Francs InterVal Pacte Bois-Francs organisme

Plus en détail

RÈGLES DE VIE ET MESURES DE SÉCURITÉ

RÈGLES DE VIE ET MESURES DE SÉCURITÉ RÈGLES DE VIE ET MESURES DE SÉCURITÉ Ces règles de vie se veulent un reflet des valeurs privilégiées par notre école. Celles-ci tiennent compte d une double réalité : le respect des droits collectifs et

Plus en détail

PROCÉDURES POUR UNE VIE SCOLAIRE SAINE ET HARMONIEUSE

PROCÉDURES POUR UNE VIE SCOLAIRE SAINE ET HARMONIEUSE SYSTÈME DISCIPLINAIRE DE L ÉCOLE RÈGLES DE VIE DE L ÉCOLE : RESPECT ET SÉCURITÉ Approuvées le 25 mars 2013 (CE 12/13 28) Les manquements à ces règles seront considérés comme majeurs. Ils seront consignés

Plus en détail

Protocole d intervention pour contrer l intimidation et la violence École Saint-Fidèle

Protocole d intervention pour contrer l intimidation et la violence École Saint-Fidèle École Saint-Fidèle Rédigé par le comité de lutte contre l intimidation Et la violence de l école St-Fidèle Inspiré du protocole rédigé par Marie-Claude Auclair,2011 Psychoéducatrice école de la Chanterelle

Plus en détail

École élémentaire catholique Notre-Dame-de-la-Jeunesse. Le code de vie de l école

École élémentaire catholique Notre-Dame-de-la-Jeunesse. Le code de vie de l école École élémentaire catholique Notre-Dame-de-la-Jeunesse Le code de vie de l école Table des matières Le code de vie de l école - Introduction 3 Respect de soi et des autres 4 RESPECT DE L AUTORITÉ 4 ASSIDUITÉ

Plus en détail

Extrait du projet du plan d action de la Commission scolaire des Hauts-Cantons. Document élaboré par Isabelle Dagneau, coordonnatrice aux services

Extrait du projet du plan d action de la Commission scolaire des Hauts-Cantons. Document élaboré par Isabelle Dagneau, coordonnatrice aux services 1 Signalement ÉLÈVES Tu vis une situation d intimidation ou de violence ou tu veux en signaler une quoi f air e? Tu peux remplir la fiche de signalement que tu trouveras : Auprès d un intervenant de ton

Plus en détail

Qu'est-ce que le Cyber-Harcèlement à l'école?

Qu'est-ce que le Cyber-Harcèlement à l'école? Qu'est-ce que le Cyber-Harcèlement à l'école? HHDT TTNHNN HH 1 Présentation de la thématique : Les usages des médias numériques : le Cyber-Harcèlement. Activité N 1 : Brainstorming : Que savez-vous du

Plus en détail

les services sociaux Plan de prévention et o contre l intimidation et la violence

les services sociaux Plan de prévention et o contre l intimidation et la violence les services sociaux Plan de prévention et o contre l intimidation et la violence Table des matières Table des matières... 2 Po u o o... 3 // Introduction... 3 // Portrait sommaire de la situation... 5

Plus en détail

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence Justice alternative Lac-Saint-Jean Printemps 2013 OBJECTIFS Démystifier la problématique violence. Promouvoir les solutions pacifiques en matière de résolution de

Plus en détail

Si une personne en formation est victime d'actes de violence, cherchez le dialogue avec elle, parlez de la situation et des mesures à prendre.

Si une personne en formation est victime d'actes de violence, cherchez le dialogue avec elle, parlez de la situation et des mesures à prendre. Aide-mémoire 201 Violence Si vous observez qu'une personne en formation dans votre entreprise est exposée à des actes de violence psychique ou physique, sous quelque forme que ce soit, ou qu'elle a elle-même

Plus en détail

SÛRETE, SECURITE : Jean Michel CICHOCKI. Quelques précisions sémantiques

SÛRETE, SECURITE : Jean Michel CICHOCKI. Quelques précisions sémantiques SÛRETE, SECURITE : Quelques précisions sémantiques SÛRETÉ SÉCURITÉ La signification attribuée aux termes «sûreté» et «sécurité» varie selon les métiers et les cultures professionnelles. Par exemple : La

Plus en détail

Plan de prévention et d intervention contre l intimidation et la violence

Plan de prévention et d intervention contre l intimidation et la violence Plan de prévention et d intervention contre l intimidation et la violence Mise à jour : Décembre 2012 PLAN DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE DÉCLARATION DE PRINCIPES

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION

PLAN DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION École secondaire Jean-Paul II PLAN DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE Adopté par le conseil d administration le 11 décembre 2012 Résolution 2012/12/11-8 INTRODUCTION Plan

Plus en détail

Protocole d intervention en cas d intimidation et de violence pour l école Jean-du-Nord/Manikoutai

Protocole d intervention en cas d intimidation et de violence pour l école Jean-du-Nord/Manikoutai Protocole d intervention en cas d intimidation et de violence pour l école Jean-du-Nord/Manikoutai Projet de loi n 56: Loi visant à prévenir et à combattre l intimidation et la violence à l école Commission

Plus en détail

Programme pour contrer toute forme de violence ou de harcèlement

Programme pour contrer toute forme de violence ou de harcèlement Programme pour contrer toute forme de violence ou de harcèlement Adopté au Conseil d administration le 29 novembre 2004 Table des matières Préambule... 3 Définitions... 4 Objectifs, principes et champ

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation.

Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation. Chaque Matin... Chaque heure de MIDI... Chaque AprÈs-midi... Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation. Apprenez comment vous pouvez faire cesser l intimidation. Les communautés et les écoles

Plus en détail

Conférence. L agressivité chez les jeunes enfants. Geneviève Veillette Thouin

Conférence. L agressivité chez les jeunes enfants. Geneviève Veillette Thouin Conférence L agressivité chez les jeunes enfants Geneviève Veillette Thouin Étudiante à la maîtrise en psychoéducation à l UQAT et intervenante en petite enfance à la Maison de la Famille de Val-d Or Le

Plus en détail

Guide d information aux parents sur. la violence et l intimidation à l école. En collaboration avec

Guide d information aux parents sur. la violence et l intimidation à l école. En collaboration avec Guide d information aux parents sur la violence et l intimidation à l école En collaboration avec MOT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE DE LA FONDATION DESJARDINS La Fondation Desjardins contribue à la réussite

Plus en détail

brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 1 C o n s e i l g é n é r a l d e s j e u n e s

brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 1 C o n s e i l g é n é r a l d e s j e u n e s brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 1 C o n s e i l g é n é r a l d e s j e u n e s brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 2 Sommaire Qu est-ce que la violence?... 4 Pourquoi

Plus en détail

ANNEXE I Politique anti-harcèlement Principes et procédures

ANNEXE I Politique anti-harcèlement Principes et procédures ANNEXE I Politique anti-harcèlement Principes et procédures I. Principes I.1 Engagements MicroCred s engage à garantir à tous ses collaborateurs des conditions de travail respectueuses. Considérant que

Plus en détail

Règles de vie. Règle 1 : Je n utilise aucune forme de violence (physique ou verbale) et d intimidation.

Règles de vie. Règle 1 : Je n utilise aucune forme de violence (physique ou verbale) et d intimidation. École des Bâtisseurs Règles de vie Règle 1 : Je n utilise aucune forme de violence (physique ou verbale) et d intimidation. Règle 2 : Je respecte tous les adultes et les élèves de l école. Règle 3 : Je

Plus en détail

Académie Marie-Claire Manuel de discipline. Manuel de discipline

Académie Marie-Claire Manuel de discipline. Manuel de discipline Les fondations du Code de Conduite de l'académie Marie-Claire sont bâties sur le respect, la courtoisie et la diligence. Ces notions sont inculquées aux élèves de l'académie et sont mises en pratique en

Plus en détail

1.1 AIDE-MÉMOIRE POUR COMPRENDRE ET SE COMPRENDRE SENS DE LA DÉFINITION

1.1 AIDE-MÉMOIRE POUR COMPRENDRE ET SE COMPRENDRE SENS DE LA DÉFINITION 1.1 AIDE-MÉMOIRE POUR COMPRENDRE ET SE COMPRENDRE Dans la littérature, les définitions de la violence sont nombreuses et diversifiées. Une démarche collective de prévention et de traitement de la violence

Plus en détail

Portrait de la violence dans les écoles du Québec Retombées sur la pra/que et l opinion publique

Portrait de la violence dans les écoles du Québec Retombées sur la pra/que et l opinion publique 5 e Congrès biennal du Comité québécois pour les jeunes en difficulté de comportement Avril 2014 Portrait de la violence dans les écoles du Québec Retombées sur la pra/que et l opinion publique Claire

Plus en détail

Violence conjugale vécue par les aînées 1

Violence conjugale vécue par les aînées 1 Violence conjugale vécue par les aînées 1 7 À ce jour, l intervention en matière de violence La violence psychologique, conjugale auprès des femmes aînées a été peu abordée. «Ça fait son chemin et ça On

Plus en détail

Harcèlement : comment puis-je être aidé? Que peux-tu faire? Il faut en parler pour trouver des solutions!

Harcèlement : comment puis-je être aidé? Que peux-tu faire? Il faut en parler pour trouver des solutions! Conseils aux victimes : élèves de l école primaire Harcèlement : comment puis-je être aidé? Si, à l école, tes camarades se moquent de toi, te volent ou abîment tes affaires, te donnent des surnoms méchants,

Plus en détail

SYSTÈME DISCIPLINAIRE DE L ÉCOLE

SYSTÈME DISCIPLINAIRE DE L ÉCOLE SYSTÈME DISCIPLINAIRE DE L ÉCOLE À CONSERVER À LA MAISON RÈGLES DE VIE DE L ÉCOLE : RESPECT ET SÉCURITÉ Approuvées le 7 avril 2015 (CE-14-15 26) Les manquements à ces règles seront considérés comme majeurs.

Plus en détail

Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves. Procédure administrative : Numéro : PA 7.038

Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves. Procédure administrative : Numéro : PA 7.038 Procédure administrative : Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves Numéro : PA 7.038 Catégorie : Administration des écoles Pages : 6 Approuvée : le 3 mars 2008 Modifiée

Plus en détail

EN TOUT TEMPS ET EN TOUT LIEU,

EN TOUT TEMPS ET EN TOUT LIEU, EN TOUT TEMPS ET EN TOUT LIEU, EN GESTES COMME EN PAROLES, JE RESPECTE TOUTES LES PERSONNES DE L ÉCOLE, ADULTES ET ENFANTS ÉCOLE DU MOULIN 2012-06-15 Page Bonjour à toi, Tu sais sans doute que pour vivre

Plus en détail

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation 1. Introduction Constat : La cour de récréation est explicitement désignée par la majorité des élèves comme le principal lieu d expression

Plus en détail

Prévention et gestion des risques psychosociaux. Ateliers de sensibilisation

Prévention et gestion des risques psychosociaux. Ateliers de sensibilisation Ateliers de sensibilisation LE STRESS PROFESSIONNEL Le stress: définition «Le stress est la réaction d un individu face aux modifications, exigences, menaces de son environnement» Un état de stress survient

Plus en détail

RESPECT DE SOI, DES AUTRES ET DES RÈGLES. Respect de soi

RESPECT DE SOI, DES AUTRES ET DES RÈGLES. Respect de soi RESPECT DE SOI, DES AUTRES ET DES RÈGLES Respect de soi 1. Je m assure d être propre pour venir à l école et de posséder une bonne hygiène corporelle 1.1. J évite les teintures de couleurs inappropriées

Plus en détail

Conseils aux parents des victimes

Conseils aux parents des victimes Conseils aux parents des victimes Harcèlement : comment en parler à l école, au collège ou au lycée? Si votre enfant subit de façon répétée des violences verbales et/ou morales (surnoms méchants, insultes,

Plus en détail

Intimidation, harcèlement Ce qu il faut savoir pour agir. Quelques extraits. Frédérique Saint-Pierre. Intimidation et harcèlement

Intimidation, harcèlement Ce qu il faut savoir pour agir. Quelques extraits. Frédérique Saint-Pierre. Intimidation et harcèlement Quelques extraits Intimidation, harcèlement Ce qu il faut savoir pour agir Frédérique Saint-Pierre Que l on soit enfant, adolescent, parent, éducateur, enseignant, directeur, entraîneur ou intervenant,

Plus en détail

Code de conduite dans les écoles

Code de conduite dans les écoles Code de conduite dans les écoles Code de conduite dans les écoles Direction des services aux élèves Ministère de l Éducation, Nouvelle-Écosse 2001 Contenu Introduction... 1 Principes... 2 Respect... 2

Plus en détail

CENTRE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS SPORTIFS DU CANADA CRDSC. Politique contre le harcèlement

CENTRE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS SPORTIFS DU CANADA CRDSC. Politique contre le harcèlement CENTRE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS SPORTIFS DU CANADA CRDSC Politique contre le harcèlement Version finale Adoptée par résolution du conseil d administration le 11 mai 2006 CRDSC Politique contre le harcèlement

Plus en détail

Guide à l intention des parents. Ensemble pour prévenir et traiter

Guide à l intention des parents. Ensemble pour prévenir et traiter Guide à l intention des parents Ensemble pour prévenir et traiter Les résultats de recherches démontrent que de 10 à 15 % des élèves fréquentant nos écoles québécoises sont susceptibles d être impliqués

Plus en détail

AGIR CONTRE LA VIOLENCE POLITIQUE

AGIR CONTRE LA VIOLENCE POLITIQUE AGIR CONTRE LA VIOLENCE POLITIQUE Novembre 2012 Politique Les objectifs de la politique Faire connaître la position de l école concernant la violence et l intimidation au personnel, aux élèves, aux parents

Plus en détail

Remerciements : Attitudes et recours à la violence physique et psychologique dans l éducation des enfants au Québec de 1999 à 2004

Remerciements : Attitudes et recours à la violence physique et psychologique dans l éducation des enfants au Québec de 1999 à 2004 Attitudes et recours à la violence physique et psychologique dans l éducation des enfants au Québec de 1999 à 2004 Marie-Ève Clément Département de psychoéducation et de psychologie Université du Québec

Plus en détail

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer!

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! HARCÈLEMENT CRIMINEL Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! Qu est-ce que c est? Le harcèlement criminel est un crime. Généralement, il s agit d une conduite répétée durant une période de temps qui

Plus en détail

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT LE CYBER-HARCÈLEMENT Avec l utilisation massive des nouvelles technologies, le harcèlement entre élèves peut se poursuivre, voire débuter, en dehors de l enceinte des établissements scolaires. On parle

Plus en détail

1. 2.1 Comportement attendu : «Je grandis dans le RESPECT» 2.2 Résolution de conflits

1. 2.1 Comportement attendu : «Je grandis dans le RESPECT» 2.2 Résolution de conflits SECTION 1 - INTRODUCTION 1.1 Définition 1.2 Objectifs 1.3 Application SECTION 2 RÈGLES 1. 2.1 Comportement attendu : «Je grandis dans le RESPECT» 2.2 Résolution de conflits SECTION 3 RÈGLES DE SÉCURITÉ

Plus en détail

Service Enfance Ville de Vénissieux 19/10/2013

Service Enfance Ville de Vénissieux 19/10/2013 Service Enfance Ville de Vénissieux 19/10/2013 La maltraitance, qu est-ce que c est pour vous? Formation Maltraitance. 19/10/13. Intervenante : Claire Singer, Psychologue & Ph.D La maltraitance, qu est-ce

Plus en détail

POLITIQUE EN MATIÈRE DE HARCÈLEMENT

POLITIQUE EN MATIÈRE DE HARCÈLEMENT POLITIQUE EN MATIÈRE DE HARCÈLEMENT La Fédération canadienne des municipalités (FCM) s engage à assurer un milieu de travail libre de harcèlement, de violence et de discrimination, dans lequel chaque personne

Plus en détail

file://g:\ressources humaines\formulaires VARIÉS\Directive sur le harcèlement a...

file://g:\ressources humaines\formulaires VARIÉS\Directive sur le harcèlement a... Page 1 sur 6 Bureau des ressources humaines Accueil English Directive sur le harcèlement au travail - Fonction publique du Nouveau- Brunswick 1. APPLICATION La présente directive vise tous les membres

Plus en détail

une intervention concrète et concertée de l adulte témoin face à la violence.

une intervention concrète et concertée de l adulte témoin face à la violence. Intervention 100 %: une intervention concrète et concertée de l adulte témoin face à la violence. Claudine Pelletier, ps.éd. agente de soutien régional pour la stratégie gouvernementale pour prévenir et

Plus en détail

Aide-mémoire pour comprendre et se comprendre

Aide-mémoire pour comprendre et se comprendre Aide-mémoire pour comprendre et se comprendre La violence «Toute manifestation de force, de forme verbale, écrite, physique, psychologique ou sexuelle, exercée intentionnellement contre une personne, ayant

Plus en détail

Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves.

Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves. Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves. Il n y aura plus de perte de points, vous serez informés des manquements de votre enfant par le biais de

Plus en détail

CHARTE DE PARTICIPATION AU PROCESSUS DE DROIT FAMILIAL COLLABORATIF

CHARTE DE PARTICIPATION AU PROCESSUS DE DROIT FAMILIAL COLLABORATIF Charte droit familial collaboratif approuvée en date du 24.06.2008 par le conseil de l Ordre français des avocats du Barreau de Bruxelles CHARTE DE PARTICIPATION AU PROCESSUS DE DROIT FAMILIAL COLLABORATIF

Plus en détail

Projet de loi C-10 Loi sur la sécurité des rues et des communautés

Projet de loi C-10 Loi sur la sécurité des rues et des communautés Projet de loi C-10 Loi sur la sécurité des rues et des communautés François Bérard, M. sc. Crim. Société de criminologie du Québec Mont-Tremblant (7 novembre 2013) Introduction Déroulement exposé Présentation

Plus en détail

GUIDE DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE LA VIOLENCE ENVERS LE PERSONNEL DE L ÉDUCATION. La violence laisse des traces. Il Faut s en occuper!

GUIDE DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE LA VIOLENCE ENVERS LE PERSONNEL DE L ÉDUCATION. La violence laisse des traces. Il Faut s en occuper! GUIDE DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE LA VIOLENCE ENVERS LE PERSONNEL DE L ÉDUCATION La violence laisse des traces. Il Faut s en occuper! - - Guide de prevention et d intervention contre la violence

Plus en détail

NOS JEUNES ET LES NOUVELLES TECHNOLOGIES: QUELS DANGERS? COMMENT REAGIR? L'utilisation des nouvelles technologies par les jeunes

NOS JEUNES ET LES NOUVELLES TECHNOLOGIES: QUELS DANGERS? COMMENT REAGIR? L'utilisation des nouvelles technologies par les jeunes NOS JEUNES ET LES NOUVELLES TECHNOLOGIES: QUELS DANGERS? COMMENT REAGIR? L'utilisation des nouvelles technologies par les jeunes Les enfants surfent sur internet majoritairement à partir de 8 ans 64%*

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA POLITIQUE POUR UN MILIEU DE TRAVAIL EXEMPT DE HARCÈLEMENT ET DE VIOLENCE

COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA POLITIQUE POUR UN MILIEU DE TRAVAIL EXEMPT DE HARCÈLEMENT ET DE VIOLENCE COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA Note explicative (s il y a lieu) Code : P - 39 - RH Rés : CC-0999 Date : 19 décembre 2005 Page : 1 de 9 POLITIQUE POUR UN MILIEU DE TRAVAIL EXEMPT DE HARCÈLEMENT ET

Plus en détail

CONTEXTE FACTUEL. État de stress post-traumatique (ESPT)

CONTEXTE FACTUEL. État de stress post-traumatique (ESPT) CONTEXTE FACTUEL Qu est-ce que l ESPT? État de stress post-traumatique (ESPT) L état de stress post-traumatique, ou ESPT, est un trouble mental qui revêt la forme d un trouble anxieux qui peut affliger

Plus en détail

Je dis NON à la violence physique Page 1 de 8. Réaction. Directives Lancer le dé pour trouver la personne qui débute le jeu.

Je dis NON à la violence physique Page 1 de 8. Réaction. Directives Lancer le dé pour trouver la personne qui débute le jeu. Je dis NON à la violence physique Page 1 de 8 Jeu Réaction Matériel 4 pages pour fabriquer le jeu cartes réactions cartes réaction A B C D dés 1 jeton différent par joueur Fabrication du jeu 1. Coller

Plus en détail

L accompagnement des personnes victimes de harcèlement en milieu de travail: ça fait partie d notre job

L accompagnement des personnes victimes de harcèlement en milieu de travail: ça fait partie d notre job L accompagnement des personnes victimes de harcèlement en milieu de travail: ça fait partie d notre job Formatrices : Kristine Doederlein Jennifer Boucher harcèlement sexuel PRÉSENTATION DU GAIHST Organisme

Plus en détail

Pourquoi. mon. enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel

Pourquoi. mon. enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel Pourquoi mon enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel Ce guide a été produit par le CAVAC de Laval avec la collaboration de la commission scolaire de Laval,

Plus en détail

Ce que tout adulte devrait savoir pour accompagner les jeunes sur le WEB

Ce que tout adulte devrait savoir pour accompagner les jeunes sur le WEB Constable Marie-Ève Tremblay Section Développement stratégique Service de police de la Ville de Québec Sarah-Émilie Labonté Psychoéducatrice et conseillère pédagogique à la Commission scolaire de la Capitale

Plus en détail

Politique sur la non-violence en milieu de travail

Politique sur la non-violence en milieu de travail Politique sur la non-violence en milieu de travail Direction des ressources humaines Adoptée le 15 avril 2013 Résolution 130415-4 POLITIQUE SUR LA NON-VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL 1. Objectifs La Ville

Plus en détail

Questions/Réponses. Question : Vrai ou Faux? Il est interdit de faire travailler un enfant de moins de 16 ans.

Questions/Réponses. Question : Vrai ou Faux? Il est interdit de faire travailler un enfant de moins de 16 ans. Questions/Réponses CATÉGORIE : DISCRIMINATION FONDÉE SUR L ÂGE. Il est interdit de faire travailler un enfant de moins de 16 ans. Faux. Un enfant de moins de 16 ans peut travailler en dehors des heures

Plus en détail

Quelques mots sur la Convention relative aux droits de l'enfant

Quelques mots sur la Convention relative aux droits de l'enfant Quelques mots sur la Convention relative aux droits de l'enfant Pourquoi les pays signent-ils des conventions internationales? Imagine un t-shirt cousu en Chine avec du tissu fabriqué en Inde, transporté

Plus en détail

Circulaire 2014 05 PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX AU TRAVAIL

Circulaire 2014 05 PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX AU TRAVAIL Prévention des risques psychosociaux au travail dont LE STRESS, LA VIOLENCE et LE HARCÈLEMENT MORAL et SEXUEL PRINCIPE L employeur a une obligation légale de protéger chaque travailleur contre les risques

Plus en détail

Politique pour contrer la violence et l intimidation à l école

Politique pour contrer la violence et l intimidation à l école Politique pour contrer la violence et l intimidation à l école École secondaire Jean-de-Brébeuf 2012-2013 Déclaration d intention Nous croyons qu à notre école tous les élèves et tous les membres du personnel

Plus en détail

ET LIBRE DE TOUTE FORME DE VIOLENCE ENVERS LE PERSONNEL SUR LES LIEUX DE TRAVAIL. Direction de l évaluation et de l assurance qualité

ET LIBRE DE TOUTE FORME DE VIOLENCE ENVERS LE PERSONNEL SUR LES LIEUX DE TRAVAIL. Direction de l évaluation et de l assurance qualité POLITIQUE POL-DÉAQ-03 POLITIQUE FAVORISANT UN CLIMAT DE TRAVAIL SAIN ET LIBRE DE TOUTE FORME DE VIOLENCE ENVERS LE PERSONNEL SUR LES LIEUX DE TRAVAIL ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : Direction de l évaluation

Plus en détail

Réalité de la Violence conjugale et mesures prises en France. Dr Nicolas Pastour Centre Hospitalier J. M. Charcot - Plaisir CPAV - Octobre 2010

Réalité de la Violence conjugale et mesures prises en France. Dr Nicolas Pastour Centre Hospitalier J. M. Charcot - Plaisir CPAV - Octobre 2010 Réalité de la Violence conjugale et mesures prises en France Dr Nicolas Pastour Centre Hospitalier J. M. Charcot - Plaisir CPAV - Octobre 2010 Définition de la violence «Toute tentative, aussi subtile

Plus en détail

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Premiers secours en équipe Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de cette partie vous serez capable : de prendre

Plus en détail

Harcèlement psychologique

Harcèlement psychologique Harcèlement psychologique Bienvenue dans la section sur le harcèlement psychologique. Vous trouverez dans cette section toute l information requise pour répondre à vos questions. Du nouveau! Du nouveau!

Plus en détail

2.3 De maintenir un climat de travail exempt d incivilité et de harcèlement.

2.3 De maintenir un climat de travail exempt d incivilité et de harcèlement. Objet : Politique concernant le harcèlement au travail En vigueur le : 2011-06-02 Mise à jour le : 2014-09-01 DIRECTIVE NO : 26 Page 1 de 5 Cette politique remplace toute autre politique antérieure concernant

Plus en détail

Le Conseil supérieur de l égalité professionnelle entre les Femmes et les Hommes

Le Conseil supérieur de l égalité professionnelle entre les Femmes et les Hommes Le Conseil supérieur de l égalité professionnelle entre les Femmes et les Hommes Intervention de Brigitte Grésy, Secrétaire générale du CSEP Commission pour l égalité entre les femmes et les hommes (GEC),

Plus en détail

Le harcèlement entre pairs à l école : le Valais entre traits communs et spécificités

Le harcèlement entre pairs à l école : le Valais entre traits communs et spécificités Le harcèlement entre pairs à l école : le Valais entre traits communs et spécificités Dr Zoe Moody, Haute école pédagogique du Valais Prof. Philip Jaffé, Institut universitaire Kurt Bösch Objectifs de

Plus en détail

La maltraitance des personnes âgées et/ou handicapées vue par le droit Comment le droit appréhende-t- il la maltraitance? Point important: la maltraitance ne constitue pas une notion juridique C est un

Plus en détail

www.cyberactionjeunesse.ca

www.cyberactionjeunesse.ca www.cyberactionjeunesse.ca CyberAction Jeunesse Canada 2011 Présentation de l organisme Projet pilote Prévention (approche en amont) Mission Objectif CyberAction Jeunesse Canada 2011 Plan de la présentation

Plus en détail

MALTRAITANCE DES PERSONNES AGÉES

MALTRAITANCE DES PERSONNES AGÉES MALTRAITANCE DES PERSONNES AGÉES Maltraiter : 1) Soumettre quelqu un, un animal à de mauvais traitements 2) Traiter durement. Maltraitance : 1) Le fait de maltraiter un enfant ou/et une PA dépendante 2)

Plus en détail

Guide pratique pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves

Guide pratique pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves Guide pratique pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves AVANT-PROPOS A l occasion des premières Assises Nationales sur le harcèlement à l École des 2 et 3 mai 2011, Luc CHATEL, ministre de

Plus en détail

SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES

SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES OBJECTIFS : Développer des comportements de non-violence et de respect. Amener l élève à développer des habiletés dans la résolution de ses conflits interpersonnels. Assurer

Plus en détail

Fédération 3977 contre la maltraitance. Maltraitance, brisons la chaîne du silence

Fédération 3977 contre la maltraitance. Maltraitance, brisons la chaîne du silence Fédération 3977 contre la maltraitance Maltraitance, brisons la chaîne du silence Maltraitance des personnes âgées et des adultes handicapés La maltraitance est le préjudice résultant d une multiplication

Plus en détail

«École sans arachides. et sans fruits de mer (crustacés et mollusques)»

«École sans arachides. et sans fruits de mer (crustacés et mollusques)» École Carrefour Beausoleil 300, chemin Beaverbrook Miramichi (N.B.) E1V 1A1 Madame Denise Daigle Lavigne, directrice Courriel : Denise.Daigle@nbed.nb.ca Madame Gina Matheson, directrice adjointe Courriel

Plus en détail

Enseignement des habiletés sociales au secondaire

Enseignement des habiletés sociales au secondaire Enseignement des habiletés sociales au secondaire Groupe 4 : Solutions de rechange à l agression Habileté 28 : Bien réagir aux taquineries Par Sonia Breton Fiche de planification Habileté sociale : Bien

Plus en détail

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION NOVEMBRE 2014 La Fédération québécoise de l'autisme (FQA) est un regroupement

Plus en détail

DOSSIER FLASH «ASK.FM»

DOSSIER FLASH «ASK.FM» DOSSIER FLASH «ASK.FM» Les élèves nous parlent de plus en plus de ce réseau social qui se nomme «Ask.fm», à ne pas confondre avec le moteur de recherche «Ask». Selon les dires des jeunes que nous rencontrons,

Plus en détail

La définition juridique du crime d agression sexuelle et la détermination de la peine

La définition juridique du crime d agression sexuelle et la détermination de la peine La définition juridique du crime d agression sexuelle et la détermination de la peine J U L I E D E S R O S I E R S P R O F E S S E U R E F A C U L T É D E D R O I T U N I V E R S I T É L A V A L Plan

Plus en détail

Questionnaire aux parents sur la sécurité à l école

Questionnaire aux parents sur la sécurité à l école Questionnaire aux parents sur la sécurité à l école Chers parents, Nous sommes chargés d'évaluer les formes et la fréquence de l'intimidation et du harcèlement à notre école. Comme notre école est fermement

Plus en détail

Que pouvez-vous faire pour que quelqu un ait une meilleure image de lui ou d elle-même? Qu est-ce qu un bon ami?

Que pouvez-vous faire pour que quelqu un ait une meilleure image de lui ou d elle-même? Qu est-ce qu un bon ami? Que pouvez-vous faire pour que quelqu un ait une meilleure image de lui ou d elle-même? Passer du temps avec cette personne Présenter la personne à vos amis Lui dire que vous l aimez bien Qu est-ce qu

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF 2012-2017

PROJET ÉDUCATIF 2012-2017 PROJET ÉDUCATIF 2012-2017 Orientation 1 Objectif 1.1 Soutenir le développement des compétences en français, en mathématique et en anglais. Améliorer la compétence Écrire en français pour les 3 cycles.

Plus en détail

Un milieu de travail sans harcèlement psychologique. C est l affaire de tous!

Un milieu de travail sans harcèlement psychologique. C est l affaire de tous! Un milieu de travail sans harcèlement psychologique. C est l affaire de tous! Qu est-ce que le harcèlement psychologique au travail? Le harcèlement est une conduite vexatoire qui se manifeste par des comportements,

Plus en détail

Le harcèlement moral au travail : un délit en mal de définition

Le harcèlement moral au travail : un délit en mal de définition Le harcèlement moral au travail : un délit en mal de définition Mise sur le devant de la scène avec la publication en 1998 de l ouvrage de Marie-France HIRIGOYEN, «Le Harcèlement moral, la violence au

Plus en détail

Brendan, 19 ans, gai Victimisation intense et continue

Brendan, 19 ans, gai Victimisation intense et continue «Bon, qu est-ce qui va se passer encore aujourd hui?» La violence à caractère homophobe dans les écoles secondaires du Québec et ses impacts 15 e Journées annuelles es de santé publique 1 décembre 2011

Plus en détail

Code : DRH-507. TITRE : Politique concernant la prévention et la gestion des situations conflictuelles visant à contrer

Code : DRH-507. TITRE : Politique concernant la prévention et la gestion des situations conflictuelles visant à contrer POLITIQUE 1. FONDEMENTS Code : DRH-507 Le cadre législatif entourant les différentes formes de harcèlement et de violence en milieu de travail impose à l Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie

Plus en détail

Sondage sur le climat. scolaire. Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement

Sondage sur le climat. scolaire. Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement Sondage sur le climat scolaire Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement Nom de l école Numéro d identification de l école Nom

Plus en détail