Complément pédagogique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Complément pédagogique"

Transcription

1 Complément pédagogique L intimité de son corps La violence verbale Le racket L égalité L amour

2 L intimité de son corps L enfant, comme l adulte, est maître de son corps et seul juge de ses sentiments. Le bien être physique est un droit fondamental, et personne n est autorisé à l agresser de quelque manière que ce soit. Chaque homme, chaque femme a un corps qui lui appartient. Il faut le protéger, le respecter, en prendre soin. Il a le droit aussi à un espace que l autre doit respecter. Pour cela, il faut toujours dire à l autre ce que l on ressent lorsqu il me touche. Personne, pas même quelqu un que l on aime n a le droit de me toucher d une manière qui m est désagréable et qui me gêne. Si cela arrive, il faut en parler à une personne en qui on a confiance et chercher de l aide jusqu à ce que l on en trouve. Mots-Clés Atteintes sexuelles «Concerne les attouchements sexuels commis par un majeur sur un mineur de 15 ans sans violence, contrainte, menace, ni surprise» (article à du code pénal) Agressions sexuelles «Constitue une agression sexuelle, toute atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise» (article du Code Pénal). Viol «Tout acte de pénétration sexuelle de quelque nature que ce soit, commis sur la personne d autrui, par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol» (article du Code Pénal). Circonstances aggravantes Les sanctions sont aggravées dans des circonstances particulières : Lorsque l agresseur est un ascendant légitime, naturel ou adoptif, ou tout autre personne ayant autorité sur l enfant. Lorsque l agresseur est une personne qui abuse de l autorité que lui confèrent ses fonctions auprès des enfants Lorsque l enfant est âgé de moins de 15 ans. Questions / Réponses Que faire en cas de violences? parler à quelqu un en qui on a confiance ne pas se sentir coupable ne pas rester seul(e) chercher les personnes et les lieux prêts à vous aider (se réfugier dans une pharmacie par exemple) Que peut faire l entourage? écouter la personne, la croire l aider dans ses démarches toute personne et notamment les professionnels, ont l obligation de signalement auprès du Procureur de la République.

3 La violence verbale Les insultes et les injures constituent des violences. La personne à qui sont adressées ces insultes éprouve des sentiments qui risquent d atteindre son identité et l image qu elle a d elle-même. On peut être en désaccord et se fâcher avec quelqu un, mais on ne doit pas l injurier ni l insulter. On ne doit jamais banaliser les insultes et les injures, elles sont des formes de violences qui atteignent parfois très profondément la personne qui en est l objet. Etre rabaissé(e), méprisé(e), humilié(e) n est jamais constructif, surtout dans le cadre d une relation affective. Ce n est pas à la personne insultée de régler la question, mais à un adulte : instituteur(trice), directeur(trice) d école, parent, animateur(trice) Mots-Clés Une discrimination C est une action qui établit une différence dans le but d exclure une personne au vu de cette différence. Exemple : les filles ne jouent pas au foot parce qu elles sont des filles (discrimination sexiste) ou Mohamed dit momo est exclu parce qu il est bougnoule (insulte et discrimination raciste). Vous pouvez chercher d autres exemples La loi punit (voir article 225,1 du Code Pénal) : «Toute sorte de discriminations, et notamment toute distinction entre les personnes à raison de leur origine, leur sexe, leur santé, leur âge, leur orientation sexuelle, leur opinion politique, leur religion» «pédé sexuel» : Injure qui fait allusion à l homosexualité masculine. Questions / Réponses Comment se sent-on quand on est insulté(e)? On peut se sentir très triste, on peut ne plus avoir confiance en soi.. Quand on est en colère, comment peut-on l exprimer sans insulter ou injurier celui qui est en face de nous? On peut exprimer ce que l on ressent soi-même, critiquer les gestes ou l action de la personne, mais jamais la personne elle-même. Que peut-on répondre à une personne qui vous insulte? Je n accepte pas que tu m insultes, quand tu me parles comme ça, ça me fait tel effet Est-ce que cela arrive autant aux filles qu aux garçons? Oui, cela arrive autant aux filles qu aux garçons.

4 Le racket Si l on oblige un enfant sous la menace, la violence, le chantage ou l intimidation, à remettre de l argent ou un objet qui lui appartient ou encore si on le contraint à rendre un service tel que porter le cartable ou faire les devoirs d un autre, si de plus, on exige de lui le silence, c est du racket. Le racket, qu est-ce que c est? Le racket peut prendre différentes formes : Il peut s agir d un individu ou d une bande qui fait pression moralement (menaces) ou physiquement (des coups) en effrayant un élève, seul, moins fort, ou plus jeune les filles sont autant victimes que les garçons. Cela se passe : dans l école dans la cour aux abords de l école, dans les lieux isolés Comment agir? Victime ou témoin d un racket, il ne faut pas rester seul. Il faut parler à un adulte de confiance. Cela peut-être : un proche (ami, parent, professeur) Conseils Quelques conseils de prévention : Eviter d apporter des objets de valeur Ne pas changer de trajet pour aller de l école à la maison En cas de crainte ne pas rentrer seul(e) à la maison Ne pas garder le silence ; le silence profite toujours aux racketteurs Déposer plainte

5 L égalité L égalité entre les sexes ne signifie pas que les hommes et les femmes sont identiques, mais qu ils aspirent à ce que les droits s appliquent sans différenciation entre eux. Aujourd hui le principe «égalité garçon/fille» est inscrit dans toutes les lois qui régissent tous les domaines de la vie. Article 2 : «Tu as le droit à la non-discrimination» Tous les droits énoncés par la Convention des Droits de l Enfant doivent être accordés ainsi qu à tous les autres enfants, filles et garçons, quelle que soit leur origine ou celle de leurs parents. Nous sommes tous différents et pourtant tous égaux : garçons/filles et plus tard hommes/femmes. Mots-Clés Egalité professionnelle En 1983, une première loi est votée sur l égalité entre les hommes et les femmes. Une petite fille aujourd hui a le droit de rêver de devenir un jour pompière, policière, ingénieure A toi, de trouver d autres métiers... Questions / Réponses FAMILLE : Est-ce qu un père et une mère ont les mêmes droits et devoirs envers leurs enfants? Oui, depuis la loi de EMPLOI : Est-ce que pour un même travail un homme peut gagner plus d argent? Non, depuis la loi de Est-ce qu une femme qui travaille peut faire ce qu elle veut de son argent? Oui, depuis la loi de 1907.

6 L amour L amour n existe que dans un échange et une relation d égalité, de réciprocité, de liberté. Chaque femme, chaque homme a des désirs mais aussi des droits. Ne pas respecter le désir ou l absence de désir de l autre, c est attenter à ses droits. Etre amoureux, c est donner et prendre du plaisir, c est de la tendresse, du respect. Pour être amoureux, il faut être deux, c est quelque fois compliqué. Il y a des malentendus, des disputes, des réconciliations. Etre amoureux peut rendre heureux, malheureux ou très heureux. Etre en couple ne signifie pas que le corps de l autre vous appartient. Au nom de l amour, certaines personnes exercent un pouvoir ou un contrôle sur leur partenaire. D autres, parce qu ils ou elles ont plus de maturité, de force, d argent, d autorité se sentent supérieurs(es) et se croient autorisés(es) à imposer leur volonté. Mais l amour, ce n est pas la loi du plus fort. Mots-Clés Hétérosexuel(le) Personne qui éprouve une attirance sexuelle pour quelqu un du sexe opposé au sien. Homosexuel(le) Personne qui éprouve une attirance sexuelle pour une personne de son propre sexe. Bisexuel(le) Personne qui éprouve une attirance sexuelle pour des personnes des deux sexes. Questions / Réponses Il ou elle m empêche de faire ce que je veux, d aller où je veux. C est normal, il ou elle a besoin de savoir C est pour me protéger Ce n est pas juste : moi aussi je suis libre, j ai le droit de faire ce que je veux. La liberté d aller et venir, la liberté de décider sont des droits fondamentaux. Priver quelqu un d exercer librement ses propres droits, n est pas une manifestation d amour. Il ou elle ne veut pas que j éteigne mon portable pour qu il ou elle puisse m appeler tout le temps. Il ou elle m aime. Il ou elle a toujours envie de m entendre Il ou elle ne se rend pas compte que ça me dérange Il ou elle a besoin de vérifier où je suis. Bien sûr quand on est amoureux, on a du mal à se quitter. On voudrait être tout le temps ensemble, mais aimer ne donne pas le droit d envahir la vie de l autre

7 Comment agir pour protéger l'enfant? Appeler immédiatement : en maternelle : le médecin de PMI en élémentaire : le médecin de l Education nationale en secondaire : l assistance sociale, le médecin de l Education nationale. Le directeur d école ou le chef d établissement alerte immédiatement l Inspection académique Contacts utiles / Bibliographie Allo Enfance maltraitée : Inspection académique de Seine-Maritime : Conseillers techniques de l Inspecteur d Académie : assistante sociale conseillère technique : médecin conseiller technique : / infirmière conseillère technique : / Assistant(es) social(es) de quartier Département 76 P.M.I Aide sociale à l enfance au Conseil Général : La justice : 08 victimes au Procureur de la République Juge pour enfants écrire au : Tribunal de Grande Instance Palais de Justice, place Foch ROUEN 6 Avocats : n vert : Action pilotée par le conseil départemental de l accès au droit de la Seine Maritime 7 Associations : n vert Jeunes violences écoute : Fil Santé Jeunes : S.O.S. violences : Centre d Information et de Documentation des Femmes (CIDF) : Planning Familial : La Boussole : Commissariat de Police Brigade des mineurs : Commissariat de Police de quartier ou Hôtel de Police 9 rue Brisout de Barneville ROUEN tél : Maison de Justice et du Droit de Rouen : Centre administratif du Châtelet (dans le bâtiment de la mairie annexe) 1 place Alfred de Musset ROUEN Possibilité de rencontrer un éducateur, un avocat, un correspondant des droits de l enfant. Sites Internet : pour l égalité, les discriminations : le ministère : Quelques livres et vidéos pour mieux comprendre : Livres : A partir de 3 ans : «collection mine de rien» 47 titres - éditions Gallimard, giboulées A partir de 5 ans : «collection citoyens en herbe» -G et F Puig Rosado- éditions Hatier A partir de 6 ans : «collection Max et Lili» - Dominique de St Mons.Serge Bloch édition Calligram A partir de 7 ans : «collection les histoires de la vie» - édition - Actes Sud junior A partir de 8 ans : «collection goûters philo» - Edition Milan A partir de 11 ans : «collection oxygène» - édition de la Martinière Jeunesse «Espace protégé» - BD interactive AISPAS public 6/12 ans «Te laisse pas faire» - Editions de l Homme 2000 livre destiné aux parents et enfants de 4 à 12 ans «filles et garçons» - Docteur Catherine Dolto Gallimard Jeunesse «respecte mon corps» - Docteur Catherine Dolto Gallimard Jeunesse Cassettes : «mon corps, c est mon corps» - office national du film du Canada «ça dérap ou un espace de parole» - livret pédagogique et vidéo forum AISPAS public de 6 à 12 ans Association AISPAS 19 rue de la Résistance Saint Etienne : tél : «non oui, c est moi qui le dit» - CRDP Franche Comté/SOLIDARITE FEMMES K7 vidéo de prévention des abus pour 3 niveaux de maternelle «Cet autre que moi» JE, TU, IL 18 rue de Saussure Paris 17ème Prévention des violences entre pré-ados

8 A l initiative d élus municipaux, la ville de Rouen pilote une table ronde dont l objet est de définir des actions de prévention pour lutter contre les phénomènes et les mécanismes de la prostitution. Les réflexions menées pendant plusieurs mois par un groupe de travail composé de représentants de l Etat, de collectivités territoriales et d associations œuvrant dans ce secteur, ont conduit à engager une action visant à sensibiliser les jeunes sur les thèmes du respect de l autre, de son corps et de l égalité hommes/femmes. Grâce à un travail collectif et concerté entre tous les partenaires, une bande dessinée a été réalisée, avec la collaboration de l'éditeur "Petit à Petit". Ces fiches pédagogiques accompagnent l'ouvrage. Elles permettent aux adultes (parents, enseignants, éducateurs...) qui le souhaitent, de les guider pour répondre aux questions des enfants. Ces fiches ont été rédigées en collaboration avec l Education Nationale, le Centre d information et de documentation des femmes et l association du Planning familial. La ville de Rouen tient à remercier particulièrement le Département de la Seine Maritime et la DDASS, cofinanceurs de ce projet ainsi que les associations qui ont participé à la table ronde. Direction Régional des Affaires Sanitaires et Sociales En partenariat avec l Education Nationale Editions Petit à Petit 11, rue aux juifs Darnétal Dessins : F.Duprat Couleurs : J.Bretzner Mai 2006

brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 1 C o n s e i l g é n é r a l d e s j e u n e s

brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 1 C o n s e i l g é n é r a l d e s j e u n e s brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 1 C o n s e i l g é n é r a l d e s j e u n e s brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 2 Sommaire Qu est-ce que la violence?... 4 Pourquoi

Plus en détail

Et si... c était un mariage forcé?

Et si... c était un mariage forcé? Et si... c était un mariage forcé? Un mariage forcé, c est un mariage avec une personne que vous n avez pas choisie, qui vous est imposée sans tenir compte de vos choix et de vos désirs, que ce soit le

Plus en détail

La liberté de religion des enfants et des adolescents. Thomas, ses parents et leur religion

La liberté de religion des enfants et des adolescents. Thomas, ses parents et leur religion La liberté de religion des enfants et des adolescents Thomas, ses parents et leur religion Mise en situation Tu es un avocat qui travaille en droit familial depuis bientôt 15 ans. Tu participes également

Plus en détail

25 Novembre: Journée internationale de lutte contre toutes les violences faites aux femmes

25 Novembre: Journée internationale de lutte contre toutes les violences faites aux femmes 25 Novembre: Journée internationale de lutte contre toutes les violences faites aux femmes «La violence faite aux femmes désigne tout acte de violence fondé sur l appartenance au sexe féminin, causant

Plus en détail

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici».

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». 1. Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». Près d un enfant sur cinq est victime de violence sexuelle, y compris d abus sexuels. Vous pouvez empêcher que cela arrive à votre enfant. Apprenez

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

Réalité de la Violence conjugale et mesures prises en France. Dr Nicolas Pastour Centre Hospitalier J. M. Charcot - Plaisir CPAV - Octobre 2010

Réalité de la Violence conjugale et mesures prises en France. Dr Nicolas Pastour Centre Hospitalier J. M. Charcot - Plaisir CPAV - Octobre 2010 Réalité de la Violence conjugale et mesures prises en France Dr Nicolas Pastour Centre Hospitalier J. M. Charcot - Plaisir CPAV - Octobre 2010 Définition de la violence «Toute tentative, aussi subtile

Plus en détail

F a c e à l a p o l i c e

F a c e à l a p o l i c e Face à la police Si tu as besoin d aide. Parfois, les choses ne se passent pas comme nous l expliquons. En général, il y a moyen de réagir. Fais-toi aider. Une des premières personnes qui peut t aider

Plus en détail

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer!

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! HARCÈLEMENT CRIMINEL Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! Qu est-ce que c est? Le harcèlement criminel est un crime. Généralement, il s agit d une conduite répétée durant une période de temps qui

Plus en détail

Questions/Réponses. Question : Vrai ou Faux? Il est interdit de faire travailler un enfant de moins de 16 ans.

Questions/Réponses. Question : Vrai ou Faux? Il est interdit de faire travailler un enfant de moins de 16 ans. Questions/Réponses CATÉGORIE : DISCRIMINATION FONDÉE SUR L ÂGE. Il est interdit de faire travailler un enfant de moins de 16 ans. Faux. Un enfant de moins de 16 ans peut travailler en dehors des heures

Plus en détail

ouhouuu l esclavage, clac!

ouhouuu l esclavage, clac! Cette BD a été conçue au sein de l ADEJ par Shanti KAISER, chargée de mission, en collaboration avec les juristes. Les illustrations ont été réalisées par Dan MOYAL. Ce document à été réalisé grâce au

Plus en détail

Institutions Acteurs Procédures Vos droits. Les violences conjugales

Institutions Acteurs Procédures Vos droits. Les violences conjugales Institutions Acteurs Procédures Vos droits Les violences conjugales F i c h e P r a t i q u e Les violences conjugales Toute personne qui subit des violences physiques, verbales, psychologiques ou sexuelles

Plus en détail

4. Dois-je être informé(e) de ce droit aux services d un avocat?

4. Dois-je être informé(e) de ce droit aux services d un avocat? Chapitre 3 : Avocats Partie 1 : Le droit aux services d un avocat 1. Quand ai-je besoin d un avocat? Tu devrais parler à un avocat dans tous les cas où tu es accusé(e)* d avoir enfreint la loi, tu es arrêté(e)

Plus en détail

JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER

JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER QUE DOIS-JE FAIRE? Que dois-je faire? Que dois-je savoir avant de prendre ma décision? Quelles sont les démarches légales et de régularisation?

Plus en détail

Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement

Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement Dossier de presse Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement 7 janvier 2015 Communiqué de presse Campagne de communication «Pas de relations sexuelles sans consentement» «Pas

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Programme d actions pour améliorer la prévention des violences faites aux femmes, des violences intrafamiliales, et l aide aux victimes MESURE D ACCOMPAGNEMENT PROTÉGÉ DES ENFANTS

Plus en détail

Une avancée majeure :

Une avancée majeure : d i t o édito Une avancée majeure : Fatima LALEM Adjointe au Maire de Paris en charge de l Égalité femmes hommes La possibilité pour les femmes victimes de violences de demander une ordonnance de protection,

Plus en détail

Quel est le lien entre un adulte de confiance et la sécurité sur Internet

Quel est le lien entre un adulte de confiance et la sécurité sur Internet Il est important que les adolescents puissent compter sur des adultes de confiance dans leur entourage. Comme adultes, nous tenons pour acquis que les ados savent à qui s adresser en cas de problème. Cependant,

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

Extrait du projet du plan d action de la Commission scolaire des Hauts-Cantons. Document élaboré par Isabelle Dagneau, coordonnatrice aux services

Extrait du projet du plan d action de la Commission scolaire des Hauts-Cantons. Document élaboré par Isabelle Dagneau, coordonnatrice aux services 1 Signalement ÉLÈVES Tu vis une situation d intimidation ou de violence ou tu veux en signaler une quoi f air e? Tu peux remplir la fiche de signalement que tu trouveras : Auprès d un intervenant de ton

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

REMISE TEMPORAIRE D UN ELEVE A SA FAMILLE EXCLUSION D UN ELEVE

REMISE TEMPORAIRE D UN ELEVE A SA FAMILLE EXCLUSION D UN ELEVE F3D24 REMISE TEMPORAIRE D UN ELEVE A SA FAMILLE EXCLUSION D UN ELEVE 1. Un Chef d établissement a-t-il le droit d exclure un élève et, si oui, à quelles conditions? Dans une école privée sous contrat avec

Plus en détail

Guide pratique. Des conseils pour vous aider, des contacts pour vous accompagner

Guide pratique. Des conseils pour vous aider, des contacts pour vous accompagner Guide pratique Des conseils pour vous aider, des contacts pour vous accompagner ÉDITO Les violences faites aux femmes, malgré les progrès accomplis, restent malheureusement une réalité. C est une problématique

Plus en détail

Réglementation relative à la prévention du vol à l étalage 27.05.2014

Réglementation relative à la prévention du vol à l étalage 27.05.2014 Réglementation relative à la prévention du vol à l étalage 27.05.2014 Puis-je refuser l accès au magasin? OUI Magasin = votre propriété Liberté de vendre ou non Uniquement critères objectifs (et pas :

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Violence conjugale vécue par les aînées 1

Violence conjugale vécue par les aînées 1 Violence conjugale vécue par les aînées 1 7 À ce jour, l intervention en matière de violence La violence psychologique, conjugale auprès des femmes aînées a été peu abordée. «Ça fait son chemin et ça On

Plus en détail

Toutes illustrations 2007 Les Éditions Albert-René/Goscinny-Uderzo

Toutes illustrations 2007 Les Éditions Albert-René/Goscinny-Uderzo Des droits pour tous les enfants du monde Dès sa naissance un enfant a besoin d être entouré pour grandir et devenir à son tour un adulte. Ses parents lui parlent, lui sourient, lui racontent des histoires

Plus en détail

Le juge est là pour me protéger

Le juge est là pour me protéger Le juge est là pour me protéger Guide à l usage des enfants et adolescents pour se repérer dans une procédure judiciaire Ce guide appartient à : NOM :... Prénom :... Date de naissance : / / Sommaire Est-ce

Plus en détail

justice dans les affaires impliquant les enfants victimes et témoins Lignes directrices de l Organisation des Nations Unies en matière de

justice dans les affaires impliquant les enfants victimes et témoins Lignes directrices de l Organisation des Nations Unies en matière de Lignes directrices de l Organisation des Nations Unies en matière de justice dans les affaires impliquant les enfants victimes et témoins d actes criminels VERSION POUR ENFANTS Table des matières Commençons

Plus en détail

SÛRETE, SECURITE : Jean Michel CICHOCKI. Quelques précisions sémantiques

SÛRETE, SECURITE : Jean Michel CICHOCKI. Quelques précisions sémantiques SÛRETE, SECURITE : Quelques précisions sémantiques SÛRETÉ SÉCURITÉ La signification attribuée aux termes «sûreté» et «sécurité» varie selon les métiers et les cultures professionnelles. Par exemple : La

Plus en détail

Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à

Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à Banville Côté, Christine (2014). C tu ça de l abus? Programme d intervention sexologique créé dans le cadre du stage en sexologie (UQAM), réalisé à la Direction de santé publique Agence de la santé et

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU MOI INFIRMIER Je veux être conseillé dans l exercice de mon métier Notre métier est en constante évolution. En cela, il est passionnant

Plus en détail

Pour que les soirées restent festives et sereines pour tous, garantissons ensemble un respect mutuel... SUIVEZ LE GUIDE!

Pour que les soirées restent festives et sereines pour tous, garantissons ensemble un respect mutuel... SUIVEZ LE GUIDE! Pour que les soirées restent festives et sereines pour tous, garantissons ensemble un respect mutuel... SUIVEZ LE GUIDE! SI L ENTRÉE M EST REFUSÉE DANS UN ÉTABLISSEMENT QUEL QU IL SOIT (DISCOTHÈQUE, BAR,

Plus en détail

Regroupement hockey de Québec Ouest REGROUPEMENT HOCKEY DE QUÉBEC OUEST CODE DE DÉONTOLOGIE

Regroupement hockey de Québec Ouest REGROUPEMENT HOCKEY DE QUÉBEC OUEST CODE DE DÉONTOLOGIE REGROUPEMENT HOCKEY DE QUÉBEC OUEST CODE DE DÉONTOLOGIE SAISON 2010-2011 TABLE DES MATIÈRES 1. Le lexique... 3 2. Le code de déontologie... 3 3. Les règles d éthique... 3 Le code d éthique des administrateurs...

Plus en détail

InStItutIon PuBlIQue de ProtectIon de la JeuneSSe Je suis Placé en I.P.P.J.!

InStItutIon PuBlIQue de ProtectIon de la JeuneSSe Je suis Placé en I.P.P.J.! aide et protection de la jeunesse InStItutIon PuBlIQue de ProtectIon de la JeuneSSe Je suis Placé en I.P.P.J.! Tu as commis un délit (vol, coups et blessures)? Tu vas ou tu es placé en I.P.P.J.? A partir

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence Justice alternative Lac-Saint-Jean Printemps 2013 OBJECTIFS Démystifier la problématique violence. Promouvoir les solutions pacifiques en matière de résolution de

Plus en détail

Protection de l enfance

Protection de l enfance Protection de l enfance En situation de danger ou en risque de l être De quoi parle-t-on? Extraits du «Petit Guide de procédures, Enfance en danger» réalisé par le conseil général de l'yonne Les situations

Plus en détail

Les adolescentes et les adolescents face à l alcool. Conseils aux parents et aux adultes en charge d éducation

Les adolescentes et les adolescents face à l alcool. Conseils aux parents et aux adultes en charge d éducation Les adolescentes et les adolescents face à l alcool Conseils aux parents et aux adultes en charge d éducation L alcool... un problème? Pour la plupart des adolescent-e-s, l alcool n est pas un problème,

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX

POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX Page 4005-1 1.0 Contexte Présents depuis quelques années tant dans notre vie personnelle que dans notre vie professionnelle, les médias sociaux ont été très rapidement adoptés par les jeunes et les moins

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

AU NIVEAU DES TEXTES :

AU NIVEAU DES TEXTES : Fiche n 4 ENSEIGNANTS ET JUSTICE Page 1/5 1 : Sur le plan général : AU NIVEAU DES TEXTES : Etat des lieux : Les fonctionnaires bénéficient, à l occasion de l exercice de leurs fonctions, d une protection

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Edition 2016. le Guide. Si vous êtes victime de violences. Les aides au logement et les solutions d hébergement Si vous êtes mineure

Edition 2016. le Guide. Si vous êtes victime de violences. Les aides au logement et les solutions d hébergement Si vous êtes mineure Edition 2016 JE SUIS ENCEINTE le Guide Si vous êtes victime de violences Les démarches essentielles Les aides financières et matérielles Si vous êtes victime de violences Les aides au logement et les solutions

Plus en détail

PREVENIR L HOMOPHOBIEL ET SOUTENIR LES JEUNES LGBT ET HORS DE L ECOLEL

PREVENIR L HOMOPHOBIEL ET SOUTENIR LES JEUNES LGBT ET HORS DE L ECOLEL PREVENIR L HOMOPHOBIEL ET SOUTENIR LES JEUNES LGBT A L ECOLE L ET HORS DE L ECOLEL BILANS ET PERSPECTIVES DES PROJETS RESEAU D ALLIESD ET TOTEM Michael Hausermann, Julie Huber, Nathaniel King Avec le soutien

Plus en détail

CONCOURS EUROPEEN DES DROITS DE L HOMME RENE CASSIN. CAS PRATIQUE Procédure de sélection 2012-13

CONCOURS EUROPEEN DES DROITS DE L HOMME RENE CASSIN. CAS PRATIQUE Procédure de sélection 2012-13 CONCOURS EUROPEEN DES DROITS DE L HOMME RENE CASSIN CAS PRATIQUE Procédure de sélection 2012-13 1. Marie Marion et Martin Roméo sont des ressortissants de la République Syldave. La République de Syldavie

Plus en détail

PRÉVENTION DE L AGRESSION SEXUELLE AU PRÉSCOLAIRE : «Les petits découvreurs de la sexualité!»

PRÉVENTION DE L AGRESSION SEXUELLE AU PRÉSCOLAIRE : «Les petits découvreurs de la sexualité!» PRÉVENTION DE L AGRESSION SEXUELLE AU PRÉSCOLAIRE : «Les petits découvreurs de la sexualité!» L activité pédagogique Les petits découvreurs de la s exualité! comporte quatre capsules, chacune abordant

Plus en détail

RÉPUBLIQUE D'ALBANIE L AVOCAT DU PEUPLE

RÉPUBLIQUE D'ALBANIE L AVOCAT DU PEUPLE RÉPUBLIQUE D'ALBANIE L AVOCAT DU PEUPLE Résumé du Rapport spécial de l Avocat du Peuple sur La violence contre les femmes Juillet 2012 L Avocat du Peuple Blvd.: Zhan D Ark No. 2, Tirana, Albanie, Tel./Fax:

Plus en détail

Programme pour contrer toute forme de violence ou de harcèlement

Programme pour contrer toute forme de violence ou de harcèlement Programme pour contrer toute forme de violence ou de harcèlement Adopté au Conseil d administration le 29 novembre 2004 Table des matières Préambule... 3 Définitions... 4 Objectifs, principes et champ

Plus en détail

Sécurité en ligne Conseils pour les adolescents

Sécurité en ligne Conseils pour les adolescents Le présent document contient des lignes directrices étape par étape pour la présentation du fichier PowerPoint qui y est joint. Avant de présenter l exposé, veuillez imprimer la page des ressources. *Remarque

Plus en détail

5 questions-réponses sur la notion des violences sexuelles dans le sport

5 questions-réponses sur la notion des violences sexuelles dans le sport Textes-clés tirés du code du sport (source Légifrance) Article L332-6 Lors d une manifestation sportive ou de la retransmission en public d une telle manifestation dans une enceinte sportive, le fait de

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

QUELLES DÉMARCHES ENTREPRENDRE?

QUELLES DÉMARCHES ENTREPRENDRE? 150x210_4vol_Victimes 15/09/08 16:08 Page 1 QUELLES DÉMARCHES ENTREPRENDRE? Effectuer un examen médical le plus tôt possible Qu une plainte soit déposée ou non, il est important de faire constater par

Plus en détail

N 32 Du 1 oct au 5 oct 2012

N 32 Du 1 oct au 5 oct 2012 N 32 Du 1 oct au 5 oct 2012 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE 4 octobre 2012 par Bénédicte Boucays C est quoi, un propos sexiste à l école? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent.

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. «Je ne veux plus être un violeur» Mise en garde Trigger warning Contient plusieurs récits

Plus en détail

COMMISSION AUTEUR DES VIOLENCES CAS PRATIQUE COMPARATIF

COMMISSION AUTEUR DES VIOLENCES CAS PRATIQUE COMPARATIF CARTA EUROPEA avec le soutien de la Commission Européenne et des barreaux des Programmes EUROMED DROIT et EURODROIT SUD EST MEDITERRANEE Siège social Maison de l Europe à Montpellier Adresse administrative

Plus en détail

Soirées Thema. Compte-rendu de la soirée Thema. du 21 novembre 2013 : «la vie affective et sexuelle des personnes en situation de.

Soirées Thema. Compte-rendu de la soirée Thema. du 21 novembre 2013 : «la vie affective et sexuelle des personnes en situation de. 1 Soirées Thema Compte-rendu de la soirée Thema du 21 novembre 2013 : «la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap» 2 Les soirées Thema c est quoi? Ces soirées sont des séances-débats

Plus en détail

Bienvenue à la conférence en ligne Violence au travail : présentation des résultats du sondage mené auprès de trois secteurs professionnels

Bienvenue à la conférence en ligne Violence au travail : présentation des résultats du sondage mené auprès de trois secteurs professionnels Bienvenue à la conférence en ligne Violence au travail : présentation des résultats du sondage mené auprès de trois secteurs professionnels Conférencier : Richard Boyer, Ph. D., chercheur au Centre de

Plus en détail

Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE)

Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE) Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE) Tu viens d être confié(e) au Conseil général, au service de l Aide Sociale à l Enfance, et tu dois te poser

Plus en détail

Mai 2010 Mandatory credit : AIVI/IPSOS Nobody s Unpredictable

Mai 2010 Mandatory credit : AIVI/IPSOS Nobody s Unpredictable Etat des lieux de la situation des personnes victimes d inceste : vécu, état de santé et impact sur la vie quotidienne Mai 2010 Mandatory credit : AIVI/IPSOS Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage

Plus en détail

BAREME DES SANCTIONS DE REFERENCE

BAREME DES SANCTIONS DE REFERENCE BAREME DES SANCTIONS DE REFERENCE Pour la Ligue de Paris Ile de France INTRODUCTION Le présent barème énonce à titre indicatif les sanctions disciplinaires infligées à l encontre des clubs de football,

Plus en détail

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes :

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : On a souvent considéré la mixité comme un fait acquis, comme si le «vivre ensemble» allait de soi. Et pourtant, les

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau. Politique pour contrer le harcèlement

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau. Politique pour contrer le harcèlement Centre de la petite enfance Le Petit Réseau Politique pour contrer le harcèlement Février 2008 2 A- Énoncé et application L objectif premier de cette politique est de consacrer notre souci de prévenir

Plus en détail

Annexe A : Modèle de lettre : Situation N 1 Septembre 2009

Annexe A : Modèle de lettre : Situation N 1 Septembre 2009 Annexe A : Modèle de lettre : Situation N 1 Septembre 2009 Ecole de...... Madame (ou) Monsieur... Monsieur le Procureur de la République Tribunal de Grande Instance Périgueux (ou) Bergerac Monsieur le

Plus en détail

2. La police peut-elle m arrêter et m interroger sans raison?

2. La police peut-elle m arrêter et m interroger sans raison? Chapitre 2 : La police Partie 1: Contact avec la police 1. Quand puis-je être en contact avec la police? La police pourrait entrer en contact avec toi si elle a des motifs raisonnables de croire que tu

Plus en détail

Quelle place, quels devoirs, quelles obligations?

Quelle place, quels devoirs, quelles obligations? Quelle place, quels devoirs, quelles obligations? Dr Michaël Robin (CH. Charcot, Plaisir) Pourquoi moi? «Soyez attentifs, vous êtes souvent les premiers, voire les seuls médecins que les victimes de violence

Plus en détail

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM,

ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO. Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Hotel SARAKAWA, Vendredi 22 novembre 2013 ATELIER DE DE LANCEMENT DE LA CARTOGRAPHIE ET L ANALYSE DES SYSTEMES DE PROTECTION DE L ENFANT AU TOGO Discours de Docteur Viviane VAN STEIRTEGHEM, Représentante

Plus en détail

L audition de l enfant

L audition de l enfant L audition de l enfant On t écoute ton opinion compte Pour les enfants dès 5 ans Chère mère, cher père, cette brochure appartient à votre enfant mais vous Impressum Edition Institut Marie Meierhofer pour

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit pénal Les crimes et la police Qu est-ce que le droit pénal? Le droit pénal rend illégal tout actes qui mènent à la blessure ou la mort de quelqu un à la main de quelqu

Plus en détail

LES DISCRIMINATIONS NOUS CONCERNENT TOUS

LES DISCRIMINATIONS NOUS CONCERNENT TOUS LES DISCRIMINATIONS NOUS CONCERNENT TOUS Qu est-ce qu une discrimination? C est un traitement moins favorable subi par une personne par rapport à une autre dans une situation comparable, en raison de critères

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Visite de l espace rencontre parents/enfants «Le Lien»

DOSSIER DE PRESSE. Visite de l espace rencontre parents/enfants «Le Lien» Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 26 novembre 2014 DOSSIER DE PRESSE Visite de l espace rencontre parents/enfants «Le Lien» Samedi 29 novembre 2014 à 11 heures

Plus en détail

TABLE RONDE DU 21/11/2001

TABLE RONDE DU 21/11/2001 TABLE RONDE DU 21/11/2001 Devenir parents est une aventure qui se construit au quotidien avec ses enfants. Dans notre société, les modifications récentes de la structure familiale comme les familles monoparentales

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

adolescents difficiles APPROCHe PSYCHOPATHOLOGIQUe et éducative DIPLÔme D UNIVeRSITé INTeRPROFeSSIONNeL Directeur : professeur Philippe Jeammet DPJJ

adolescents difficiles APPROCHe PSYCHOPATHOLOGIQUe et éducative DIPLÔme D UNIVeRSITé INTeRPROFeSSIONNeL Directeur : professeur Philippe Jeammet DPJJ adolescents difficiles DIPLÔme D UNIVeRSITé INTeRPROFeSSIONNeL Directeur : professeur Philippe Jeammet APPROCHe PSYCHOPATHOLOGIQUe et éducative Objectifs généraux > Informer les professionnels sur l état

Plus en détail

Atelier d animation «Le respect sur le terrain et sur Internet»

Atelier d animation «Le respect sur le terrain et sur Internet» Temps estimé: 20 min Intégré à la séance d entraînement GUIDE PRATIQUE POUR LES EDUCATEURS Atelier d animation «Le respect sur le terrain et sur Internet» 1 ATELIER D ANIMATION ENGAGEMENT CITOYEN Cet atelier

Plus en détail

Titre : POLITIQUE AFIN DE CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE OU TOUTE AUTRE FORME DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL

Titre : POLITIQUE AFIN DE CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE OU TOUTE AUTRE FORME DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL Titre : POLITIQUE AFIN DE CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE OU TOUTE AUTRE FORME DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL Numéro : 1. Objet général La présente politique vise à établir les règles applicables

Plus en détail

Le journalisme. Diaporama réalisé à partir de la présentation de M-C Lipani de l IJBA

Le journalisme. Diaporama réalisé à partir de la présentation de M-C Lipani de l IJBA Le journalisme Diaporama réalisé à partir de la présentation de M-C Lipani de l IJBA LA LIBERTE D EXPRESSION L Ce qu elle garantie Déclaration des droits de l homme et du citoyen de 1789 Liberté de la

Plus en détail

Le coup en valait-il la peine de prison?

Le coup en valait-il la peine de prison? Les peines pour adolescents Le coup en valait-il la peine de prison? Mise en situation Salut, je m appelle Jason et j ai 16 ans. Cet été, j étais au palais de justice. C était mon procès. J ai été déclaré

Plus en détail

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT LE CYBER-HARCÈLEMENT Avec l utilisation massive des nouvelles technologies, le harcèlement entre élèves peut se poursuivre, voire débuter, en dehors de l enceinte des établissements scolaires. On parle

Plus en détail

Un grand merci pour ta participation!

Un grand merci pour ta participation! Chère élève, cher élève, Quels sont tes vœux pour l avenir? Participes-tu activement à la vie publique? Où aimerais-tu pouvoir t exprimer davantage? Nous souhaitons en savoir plus à ce sujet: ce questionnaire

Plus en détail

Contenu. Respect 6 Inclusion / Tous capables 7 Empathie 7 Joie 8 Discipline 8 Attention 9 Confiance 9 Clarté & transparence 10

Contenu. Respect 6 Inclusion / Tous capables 7 Empathie 7 Joie 8 Discipline 8 Attention 9 Confiance 9 Clarté & transparence 10 CHARTE 1 Dans Eis Schoul l idée de l inclusion, de la solidarité entre enfants et adultes provenant de contextes sociaux et ethniques différents et aux talents et compétences distincts est fondamentale.

Plus en détail

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick SONDAGE SUR L ATTITUDE DES PARENTS ENVERS L ÉDUCATION EN MATIÈRE DE SANTÉ SEXUELLE Nota : Vous pouvez transmettre ce sondage de

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

Ne restez pas seule!

Ne restez pas seule! Violences conjugales Accueil - écoute - soutien Ne restez pas seule! PREFET DE LA SEINE-SAINT-DENIS Direction départementale de la cohésion sociale Mission départementale aux Droits des Femmes et à l Ẻgalité

Plus en détail

Les préservatifs sont en vente libre.

Les préservatifs sont en vente libre. C est un moment important dans une vie. Il doit être librement choisi, c est à dire sans aucune contrainte ni violence. Il importe que cette experience unique soit placée sous le signe de l amour, de l

Plus en détail

J ai besoin d aide...

J ai besoin d aide... J ai besoin d aide... Si tu as besoin d aide. Parfois, les choses ne se passent pas comme nous l expliquons. En général, il y a moyen de réagir. Fais-toi aider. Une des premières personnes qui peut t aider

Plus en détail

solidarité www.aulnay-sous-bois.fr

solidarité www.aulnay-sous-bois.fr bureau d aide aux solidarité www.aulnay-sous-bois.fr Violences conjugales Vol avec violence Accidents de circulation Harcèlement Viol Agression Agression, Viol, Vol avec violence, Discriminations, Violences

Plus en détail

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Place Vignioboul Mon Pass Loisirs Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Prénom : / Nom : Ma date de naissance : / / Téléphone (domicile) : / Mon portable : / Mon mail : / Cocher 1 possibilité : (OBLIGATOIRE)

Plus en détail

Les violences contre les femmes

Les violences contre les femmes Les violences contre les femmes Les violences contre les femmes sont très fréquentes dans les sociétés africaines où elles sont considérées comme une chose banale. On en parle peu, à commencer par les

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit de la famille Les droits de mariage Les droits et les responsabilités Si vous êtes mariés ou si vous êtes dans une relation de conjoint de fait pour deux ans ou plus,

Plus en détail

PERSONNES ÂGÉES À LA DÉFENSE DE VOS DROITS. Des services professionnels gratuits www.cdpdj.qc.ca

PERSONNES ÂGÉES À LA DÉFENSE DE VOS DROITS. Des services professionnels gratuits www.cdpdj.qc.ca PERSONNES ÂGÉES À LA DÉFENSE DE VOS DROITS Des services professionnels gratuits www.cdpdj.qc.ca 1 PROTECTION CONTRE L EXPLOITATION Toute personne âgée ou handicapée a le droit d être protégée contre toute

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Vous êtes victime de violences dans votre couple et vous vous adressez à la Police Nationale pour faire valoir vos droits.

NOTICE EXPLICATIVE. Vous êtes victime de violences dans votre couple et vous vous adressez à la Police Nationale pour faire valoir vos droits. NOTICE EXPLICATIVE Vous êtes victime de violences dans votre couple et vous vous adressez à la Police Nationale pour faire valoir vos droits. écrit. Vous allez être reçu(e) pour relater des faits qui seront

Plus en détail

L audition de l enfant. C est de toi qu il s agit ton opinion compte. Pour les jeunes dès 13 ans

L audition de l enfant. C est de toi qu il s agit ton opinion compte. Pour les jeunes dès 13 ans L audition de l enfant C est de toi qu il s agit ton opinion compte Pour les jeunes dès 13 ans Impressum Edition Institut Marie Meierhofer pour l enfant, MMI UNICEF Suisse Texte Sabine Brunner, licenciée

Plus en détail

La protection contre les discriminations

La protection contre les discriminations Accueil > Informations pratiques > Fiches pratiques > Egalité professionnelle / Discrimination Dernière mise à jour le 22 avril 2010 La protection contre les discriminations Synthèse Toute décision de

Plus en détail

Survies. 20 portraits et témoignages de personnes victimes d un accident de la route. Une exposition de Catherine Cabrol

Survies. 20 portraits et témoignages de personnes victimes d un accident de la route. Une exposition de Catherine Cabrol 20 portraits et témoignages de personnes victimes d un accident de la route Une exposition de Catherine Cabrol 03 Note d intention «Tour à tour automobiliste, motarde, cycliste ou piétonne, je pense à

Plus en détail

DIRA-LAVAL LES ABUS FINANCIERS ET L EXPLOITATION FINANCIÈRE

DIRA-LAVAL LES ABUS FINANCIERS ET L EXPLOITATION FINANCIÈRE Qu est-ce que l exploitation financière? L exploitation financière est l utilisation à mauvais escient de votre argent ou de vos biens par un parent ou une personne en qui vous avez confiance. L exploitation

Plus en détail