La cyberintimidation en Suisse : Résultats de l étude neteen

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La cyberintimidation en Suisse : Résultats de l étude neteen"

Transcription

1 La cyberintimidation en Suisse : Résultats de l étude neteen lic. phil. Fabio Sticca Jacobs Center for Productive Youth Development Forum national pour la protection de la jeunesse face aux médias, Fribourg, Forum national pour la protection de la jeunesse face aux médias, Fribourg, Seite 1

2 Cyberbullycide Ryan Halligan Megan Meier

3 Contenu 1. Définition : Qu est-ce que le cybermobbing (= cyberintimidation)? 2. Sur le plan international : Quelle est l ampleur de la cyberintimidation? 3. En Suisse : Quelle est la situation dans notre pays? Quelle est l ampleur de la cyberintimidation? Quels sont les facteurs de risque de la cyberintimidation? Quelles sont les conséquences de la cyberintimidation? 4. Prévention : Que peut-on faire contre? 5. Conclusion

4 Définition : la cyberintimidation En 2008, Smith définit la cyberintimidation comme un acte d agression intentionnel : perpétré par un individu ou un groupe d individus de manière répétée à l encontre d une personne qui peut difficilement se défendre par le biais de contacts électroniques (différence avec le harcèlement traditionnel)

5 Définition : la cyberintimidation L exemple de Holly Grogan ( ) : «Plusieurs filles ont adressé des insultes en série à Holly sur sa page Facebook. Elle a aussi été victime de harcèlement à l école et souffrait d un manque de confiance en elle.» (Bird, 2009)

6 Incidence internationale de la cyberintimidation Les évaluations relatives à la fréquence de la cyberintimidation varient énormément pour les raisons suivantes : méthodes différentes : définition, mesure, catégories de réponses, période de référence, choix des valeurs critiques véritables différences internationales (?) Tokunaga (2010) estime qu en moyenne, env. 20 % des jeunes ont été victimes de cyberintimidation. Pour la plupart entre 12 et 14 ans Pas de différence (systématique) entre les sexes

7 La cyberintimidation en Suisse : l étude netteen Etude longitudinale en cours en Suisse : Quatre relevés (novembre 2010 à mai 2012) 850 jeunes (13 ans, 50 % de filles) Cantons : Valais, Thurgovie, Tessin Principale interrogation : Quelle est l impact de la cyberintimidation sur l adaptation psychosociale des auteurs et des victimes?

8 La cyberintimidation en Suisse : Incidence

9 La cyberintimidation en Suisse : Incidence

10 La cyberintimidation en Suisse : Incidence

11 La cyberintimidation en Suisse : Incidence

12 La cyberintimidation en Suisse : Incidence

13 Facteurs de risque (auteurs) Les facteurs de risques majeurs de la cyberintimidation sont les facteurs relationnels (Sticca & Perren, 2011): Auteurs traditionels (fort chevauchement) Comportement ne respectant pas la norme Cyber victimes (victimes agressives) Communication en ligne fréquente

14 Facteurs de risque (victimes) Victime traditionnelle (fort chevauchement) Cyber auteurs (victimes agressives) Communication en ligne fréquente

15 Conséquences Les cyber victimes et les victimes traditionnelles montrent des tendances dépressives plus élevées Les effets de la cyberintimidation et de l intimidation traditionnelle se cumulent sur les tendances dépressives Cyber ou traditionnelle: pas primordial L important c est la fréquence La cyberintimidation est une, mais non la seule cause de cyberbullycide. Definition International Schweiz Prävention Schlussfolgerung

16 Prévention : Que peut-on faire contre la cyberintimidation? Harcèlement traditionnel CYBER intimidation Risques en ligne généraux Prévention du harcèlement à l école Clarification Stratégies de cybersécurité

17 Conclusion L on a tendance à surestimer l incidence de la cyberintimidation, et surtout l incidence des formes graves. La Suisse ne se démarque pas de manière frappante des schémas internationaux. La prévention doit dépasser les limites des domaines. Prévention du harcèlement (whole school approach) Compétences sociales Compétences médiatiques (aspects techniques et sociaux) Clarification générale (p. ex. aux conséquences et incidences)

18 Take Home Message

19 Références Bird, S. (2009, September 21). Holly Grogan, 15, leapt to her death after abuse from Facebook bullies. The Times, Retrieved october 12, 2011 from Slonje, R., & Smith, P. K. (2008). Cyberbullying: Another main type of bullying? Scandinavian Journal of Psychology, 49, Sticca, F., & Perren, S. (2011). Cyberbullying in adolescence: correlates and longitudinal risk factors. Manuscript submitted for publication. Tokunaga, R. (2010). Following you home from school: A critical review and synthesis of research on cyberbullying victimization. Computers in Human Behaviour, 26, Contact: Fabio Sticca

20 La cyberintimidation en Suisse : Incidence

Internet, jeux vidéo, téléphone portable: frontière entre utilisation intensive et dépendance comportementale

Internet, jeux vidéo, téléphone portable: frontière entre utilisation intensive et dépendance comportementale Internet, jeux vidéo, téléphone portable: frontière entre utilisation intensive et dépendance comportementale Derniers résultats de la recherche Gregor Waller, MSc Berne, le 7 mars 2013 Forum national

Plus en détail

Comprendre le comportement des auteurs de harcèlement à l école : un test de cinq hypothèses. Benoit Galand Université catholique de Louvain.

Comprendre le comportement des auteurs de harcèlement à l école : un test de cinq hypothèses. Benoit Galand Université catholique de Louvain. Comprendre le comportement des auteurs de harcèlement à l école : un test de cinq hypothèses Benoit Galand Université catholique de Louvain Plan Qu est-ce que le harcèlement à l'école? Quelles sont les

Plus en détail

Atelier : Cyberharcèlement, d accès et usages d Internet auprès des jeunes. Claire Piguet

Atelier : Cyberharcèlement, d accès et usages d Internet auprès des jeunes. Claire Piguet Atelier : Cyberharcèlement, moyens d accès et usages d Internet auprès des jeunes Journée cantonale de formation des médiatrices et des médiateurs scolaires du canton de Vaud Claire Piguet Plan Usage d

Plus en détail

Nouveaux médias. Guide pour les écoles obligatoires. Utilisation des téléphones mobiles Le cyber-harcèlement

Nouveaux médias. Guide pour les écoles obligatoires. Utilisation des téléphones mobiles Le cyber-harcèlement Nouveaux médias Guide pour les écoles obligatoires Utilisation des téléphones mobiles Le cyber-harcèlement 1 Police cantonale bernoise Etat-major/Prévention Groupe nouveaux médias Case postale 7571, 3001

Plus en détail

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT LE CYBER-HARCÈLEMENT Avec l utilisation massive des nouvelles technologies, le harcèlement entre élèves peut se poursuivre, voire débuter, en dehors de l enceinte des établissements scolaires. On parle

Plus en détail

Quels sont les types de cyberharcèlement? Les victimes des cyberharceleurs répondentelles à un profil particulier?

Quels sont les types de cyberharcèlement? Les victimes des cyberharceleurs répondentelles à un profil particulier? Cyberharcèlement - Teacher@Web: Questions Mes élèves sont parfois amenés à surfer sur Internet dans le cadre du cours d informatique. Suis-je responsable si ceux-ci ne respectent pas les consignes d utilisation

Plus en détail

Safersurfing Sécurité sur les réseaux sociaux

Safersurfing Sécurité sur les réseaux sociaux Safersurfing Sécurité sur les réseaux sociaux En collaboration avec École et TIC Mentions légales Éditeur Auteur Photos educa.ch Prévention Suisse de la Criminalité www.skppsc.ch büro z {grafik design},

Plus en détail

Cyber Security An Insurer Perspective. Québec, April 29, 2015

Cyber Security An Insurer Perspective. Québec, April 29, 2015 Cyber Security An Insurer Perspective Québec, April 29, 2015 About me Kevvie Fowler, GCFA Gold, CISSP Partner, Advisory Services KPMG Canada Bay Adelaide Centre 333 Bay Street Suite 4600 Toronto, ON SANS

Plus en détail

Idées et propositions de cours «Cyber-Mobbing»

Idées et propositions de cours «Cyber-Mobbing» Page 1 NetLa Matériel pédagogique 7 Idées et propositions de cours «Cyber-Mobbing» Informations sur le cours...page 2 Complément d informations pour l enseignant...page 3 Préparation...Page 5 Introduction

Plus en détail

C est quoi l intimidation?

C est quoi l intimidation? C est quoi l intimidation? Définition de l intimidation (Olweus, 1996) : «Un élève est intimidé ou victimisé lorsqu il est exposé de façon répétée et soutenue à des gestes négatifs de la part d un ou de

Plus en détail

Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation.

Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation. Chaque Matin... Chaque heure de MIDI... Chaque AprÈs-midi... Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation. Apprenez comment vous pouvez faire cesser l intimidation. Les communautés et les écoles

Plus en détail

Les sources de la violence: le défi de la complexité

Les sources de la violence: le défi de la complexité Les sources de la violence : le défi de la complexité Les sources de la violence: le défi de la complexité Les aspects développementaux des violences intimes Colloque soulignant le 30 e anniversaire de

Plus en détail

Les risques psychosociaux: nouvelle réglementation

Les risques psychosociaux: nouvelle réglementation Les risques psychosociaux: nouvelle réglementation Dès le 1er septembre 2014, la nouvelle réglementation concernant les risques psychosociaux sera d application. De récentes modifications ont été apportées

Plus en détail

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE ANNEXE A MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE MISE À JOUR EN AOÛT 2015 MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE 1. Les outils

Plus en détail

Le harcèlement entre pairs à l école : le Valais entre traits communs et spécificités

Le harcèlement entre pairs à l école : le Valais entre traits communs et spécificités Le harcèlement entre pairs à l école : le Valais entre traits communs et spécificités Dr Zoe Moody, Haute école pédagogique du Valais Prof. Philip Jaffé, Institut universitaire Kurt Bösch Objectifs de

Plus en détail

Politique quant à l utilisation des médias sociaux

Politique quant à l utilisation des médias sociaux Politique quant à l utilisation des médias sociaux 2012-2013 Cette politique vise à guider les élèves du Collège dans leur usage des médias sociaux. Pour tous les élèves du Collège St-Jean-Vianney Politique

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX. Mais, au fait! Un réseau social, qu est-ce que c est?

LES RÉSEAUX SOCIAUX. Mais, au fait! Un réseau social, qu est-ce que c est? Facebook, Twitter, MySpace, Netlog... ces noms te sont sans doute très familiers. Il s agit en effet des réseaux sociaux les plus populaires. Mais, au fait! Un réseau social, qu est-ce que c est? C est

Plus en détail

L ordinateur et votre enfant

L ordinateur et votre enfant L ordinateur et votre enfant Nous nous trouvons présentement dans une ère où les appareils électroniques font partie intégrante de la vie des enfants. Cela a mené beaucoup d effets positifs au plan des

Plus en détail

Mesures structurelles dans le domaine de la prévention des problèmes liés à l alcool

Mesures structurelles dans le domaine de la prévention des problèmes liés à l alcool Prévention structurelle des dépendances : une approche axée sur le contexte Les mesures de prévention structurelle visent à modifier les structures et l environnement des groupes cibles (contrairement

Plus en détail

Prévention et lutte contre le cyber-harcèlement : un nouveau défi pour l école!

Prévention et lutte contre le cyber-harcèlement : un nouveau défi pour l école! Prévention et lutte contre le cyber-harcèlement : un nouveau défi pour l école! - Dans le cadre des cours des élèves surfent sur internet à des fins de recherche ou d illustration. L enseignant est-il

Plus en détail

MODÈLE D ANNOTATION DES INTERVENTIONS ASSOCIÉES À DES PRATIQUES EXEMPLAIRES, À DES PRATIQUES PROMETTEUSES ET À DES MÉTHODES ÉPROUVÉES

MODÈLE D ANNOTATION DES INTERVENTIONS ASSOCIÉES À DES PRATIQUES EXEMPLAIRES, À DES PRATIQUES PROMETTEUSES ET À DES MÉTHODES ÉPROUVÉES MODÈLE D ANNOTATION DES INTERVENTIONS ASSOCIÉES À DES PRATIQUES EXEMPLAIRES, À DES PRATIQUES PROMETTEUSES ET À DES MÉTHODES ÉPROUVÉES SECTION 1 : RENSEIGNEMENTS DE BASE Titre de l intervention : Fast Track

Plus en détail

Harcèlement entre pairs à l'école.

Harcèlement entre pairs à l'école. Refuser l'oppression conformiste : prévenir le harcèlement à l'école : Éric DEBARBIEUX professeur de sciences de l'éducation université Paris Est Créteil; observatoire international de la violence a été

Plus en détail

INTERNET ET SÉCURITÉ

INTERNET ET SÉCURITÉ INTERNET ET SÉCURITÉ DES ETUDES, ANALYSES SUR LES MÉDIAS SOCIAUX «L usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans». Juin 2011. Etude réalisée par TNS SOFRES à la demande de l UNAF, Action Innocence, CNIL.

Plus en détail

Dignité de la personne au travail BEI - 12/03 - FR

Dignité de la personne au travail BEI - 12/03 - FR Dignité de la personne au travail BEI - 12/03 - FR Politique en matière de respect de la dignité de la personne au travail La BEI vise à offrir un environnement de travail favorable, qui aide et encourage

Plus en détail

Situations interpersonnelles sensibles (harcèlement sexuel, insultes verbales, agression physique)

Situations interpersonnelles sensibles (harcèlement sexuel, insultes verbales, agression physique) POLITIQUE : SITUATIONS INTERPERSONNELLES SENSIBLES (HARCÈLEMENT SEXUEL, INSULTES VERBALES, AGRESSION PHYSIQUE) 1 CODE: HR-10 Origine : Service des ressources humaines Autorité : Résolutions 89-03-29-7.1;

Plus en détail

11 es Journées de la Schizophrénie du 17 au 21 mars 2014

11 es Journées de la Schizophrénie du 17 au 21 mars 2014 11 es Journées de du 17 au 21 mars 2014 Contact Association des Journées de Secrétariat Mme Rachel Grandvuillemin Service PGE - Site de Cery 1008 Prilly +41 21 314 29 67 / +41 79 642 39 21 1 Contexte général

Plus en détail

Voici des exemples de cyberintimidation :

Voici des exemples de cyberintimidation : LEXIQUE COMMUN DÉFINITIONS Cette section est créée dans le but de disposer d un vocabulaire commun à l ensemble des personnes touchées par le plan de prévention et d intervention pour contrer l intimidation

Plus en détail

DESCRIPTIF DES CONFÉRENCES ET DES ATELIERS

DESCRIPTIF DES CONFÉRENCES ET DES ATELIERS DESCRIPTIF DES CONFÉRENCES ET DES ATELIERS Conférences : 9.30 10.45 Françoise Alsaker, professeure émérite à l Université de Berne Titre : Les aspects spécifiques du harcèlement scolaire Bien que le terme

Plus en détail

«Plus de chances pour tous, en apprenant avec les meilleurs.»

«Plus de chances pour tous, en apprenant avec les meilleurs.» «Plus de chances pour tous, en apprenant avec les meilleurs.» L éducation est décisive pour notre avenir Chaque enfant compte! Le Forum Bildung est la seule organisation indépendante, qui se consacre aux

Plus en détail

(N de ligne du PCS : 166) (N de fiche EQSJS : 15.4) Introduction

(N de ligne du PCS : 166) (N de fiche EQSJS : 15.4) Introduction Proportion des élèves du secondaire ayant été victimes de violence à l école ou sur le chemin de l école ou de cyberintimidation durant l année scolaire (EQSJS) (N de ligne du PCS : 166) (N de fiche EQSJS

Plus en détail

Le harcèlement moral au travail : un délit en mal de définition

Le harcèlement moral au travail : un délit en mal de définition Le harcèlement moral au travail : un délit en mal de définition Mise sur le devant de la scène avec la publication en 1998 de l ouvrage de Marie-France HIRIGOYEN, «Le Harcèlement moral, la violence au

Plus en détail

Cyberharcèlement manuel pour enseignants

Cyberharcèlement manuel pour enseignants Cyberharcèlement manuel pour enseignants Université de Nice Sophia Antipolis zazimierz wielki university - bydgoszcz UNIVERSIDAD AUTONOMA Universidad autonoma de madrid department of psychology, second

Plus en détail

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 -

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 - Guide d intervention sur l intimidation destiné aux intervenants - 1 - Rédaction Linda Laliberté : Mélanie Blais : Michèle Gariépy : Joanie Charrette : Espace Bois-Francs InterVal Pacte Bois-Francs organisme

Plus en détail

Guide pratique pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves

Guide pratique pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves Guide pratique pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves AVANT-PROPOS A l occasion des premières Assises Nationales sur le harcèlement à l École des 2 et 3 mai 2011, Luc CHATEL, ministre de

Plus en détail

Harcèlement à l école. Staff Santé Publique Le 11/04/2012

Harcèlement à l école. Staff Santé Publique Le 11/04/2012 Harcèlement à l école Staff Santé Publique Le 11/04/2012 Plan Le Harcèlement Définition, caractéristique et fondement Formes de harcèlement Facteurs de risque Conséquences Signes Epidémiologie Prévention

Plus en détail

Delphine Roulet Schwab, Professeure à la HEdS-La Source Maurice Demont, Directeur de Pro Senectute Genève

Delphine Roulet Schwab, Professeure à la HEdS-La Source Maurice Demont, Directeur de Pro Senectute Genève Personnes âgées: GUIDE POUR L ANALYSE ET LA GESTION DE SITUATIONS COMPLEXES À RISQUE DE MALTRAITANCE - Extrait - Repères destinés aux collaborateurs de la consultation sociale de Pro Senectute Genève Delphine

Plus en détail

La cyberintimidation et le cyberharcèlement

La cyberintimidation et le cyberharcèlement Direction de la prévention et du soutien Ministère de la Sécurité publique La cyberintimidation et le cyberharcèlement L intimidation et le harcèlement ne sont pas des phénomènes nouveaux. Alors qu on

Plus en détail

13. VISIONARY PORTAIL INTERNET EUROPEEN SUR LA PREVENTION DE LA VIOLENCE A L ECOLE

13. VISIONARY PORTAIL INTERNET EUROPEEN SUR LA PREVENTION DE LA VIOLENCE A L ECOLE 13. VISIONARY PORTAIL INTERNET EUROPEEN SUR LA PREVENTION DE LA VIOLENCE A L ECOLE Thomas Jäger Centre de recherche sur l éducation, Université de Coblence-Landau, Allemagne João Amado Faculté de psychologie

Plus en détail

Etude MIKE - Abstract

Etude MIKE - Abstract www.zhaw.ch/psychologie Etude MIKE - Abstract L étude MIKE a examiné de manière représentative le comportement en matière d utilisation des médias des enfants en âge d aller à l école primaire vivant en

Plus en détail

Nous luttons concrètement contre les abus, les violences physiques et psychiques impliquant les enfants et les adolescents.

Nous luttons concrètement contre les abus, les violences physiques et psychiques impliquant les enfants et les adolescents. Association Romande pour la Prévention de la Violence Nous luttons concrètement contre les abus, les violences physiques et psychiques impliquant les enfants et les adolescents. Association Patouch, Ch.

Plus en détail

Les réseaux sociaux. ViGlob Informatique Inc. 400 boulevard Saint-Marin Ouest, bureau 206 Laval (Québec) H7M 3Y8

Les réseaux sociaux. ViGlob Informatique Inc. 400 boulevard Saint-Marin Ouest, bureau 206 Laval (Québec) H7M 3Y8 Les réseaux sociaux TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 2 LES RÉSEAUX SOCIAUX... 3 Gestion des contacts... 4 Comment fonctionnent les forums dans les réseaux sociaux?... 5 Pourquoi exploiter les réseaux

Plus en détail

Combattre les comportements «toxiques»

Combattre les comportements «toxiques» Combattre les comportements «toxiques» Matthieu POIROT Docteur en gestion et Psychologue social Expert en santé psychologique au travail Depuis les années 90, une sensibilité particulière s'est développée

Plus en détail

«cool and clean» sport de performance

«cool and clean» sport de performance «cool and clean» «cool and clean» sport de performance Nom : Mark Prénom : Hannes Date de naissance : 12.1.1984 Origine : Grisons 5 e engagement : On ne peut dépasser personne si on suit ses traces. (François

Plus en détail

ACCORD DU 26 MARS 2010 PRÉAMBULE

ACCORD DU 26 MARS 2010 PRÉAMBULE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord interprofessionnel HARCÈLEMENT ET VIOLENCE AU TRAVAIL ACCORD DU 26 MARS 2010 RELATIF AU HARCÈLEMENT ET À

Plus en détail

Le harcèlement sur Internet chez les jeunes

Le harcèlement sur Internet chez les jeunes Le harcèlement sur Internet chez les jeunes Analyse CODE Décembre 2012 Aujourd hui, Internet occupe une grande place dans la vie des ados. Les chiffres parlent d ailleurs d eux-mêmes : près de 96% des

Plus en détail

CYBERINTIMIDATION DROIT DES JEUNES: ASPECTS LÉGAUX

CYBERINTIMIDATION DROIT DES JEUNES: ASPECTS LÉGAUX CYBERINTIMIDATION DROIT DES JEUNES: ASPECTS LÉGAUX Plan de la présentation 1. Définir la cyberintimidation 2. La liberté d expression 3. La Loi sur les écoles tolérantes en Ontario 4. L approche de la

Plus en détail

Plus de protection, plus de responsabilité

Plus de protection, plus de responsabilité Plus de protection, plus de responsabilité Positions sur la protection des enfants et des jeunes Approuvées par la présidence du parti le 19 mai 2014 à Berne Les neuf exigences les plus importantes du

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

LA RUMEUR Enquête 1 / Leïla, 3ème

LA RUMEUR Enquête 1 / Leïla, 3ème Enquête 1 / Leïla, 3ème OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES DU MODULE Insister sur l'impact possible d' «une simple rumeur» Sensibiliser aux risques du cyberharcèlement et aux différents types de cyberviolences ZOOM

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Kevin O Shea Public Legal Information Association of NL (PLIAN)

Kevin O Shea Public Legal Information Association of NL (PLIAN) Stratégies d éducation des jeunes sur la prévention de la violence Kevin O Shea Public Legal Information Association of NL (PLIAN) PLIAN est un organisme sans but lucratif et de bienfaisance enregistré

Plus en détail

L Education à la Sexualité (ES) dans les établissements privés et publics au Liban

L Education à la Sexualité (ES) dans les établissements privés et publics au Liban L Education à la Sexualité (ES) dans les établissements privés et publics au Liban Assaad Yammine, Iman Khalil, Pierre Clement To cite this version: Assaad Yammine, Iman Khalil, Pierre Clement. L Education

Plus en détail

RESPONS. Info Mail 3 Janvier 2015 RESPONS SHURP ENSEMBLE. Lettre d information de l étude RESPONS

RESPONS. Info Mail 3 Janvier 2015 RESPONS SHURP ENSEMBLE. Lettre d information de l étude RESPONS RESPONS RESPONS RESidents Perspectives Of Living in Nursing Homes in Switzerland est un projet du Domaine santé de la Haute école spécialisée bernoise. RESPONS étudie la qualité des soins du point de vue

Plus en détail

Aide aux victimes en cas d infraction commise

Aide aux victimes en cas d infraction commise Département fédéral de justice et police DFJP Office fédéral de la justice OFJ Domaine de direction Droit public Unité Projets et méthode législatifs 1 er janvier 2015 Aide aux victimes en cas d infraction

Plus en détail

European School Brussels II. Avenue Oscar Jespers 75. 1200 Brussels

European School Brussels II. Avenue Oscar Jespers 75. 1200 Brussels European School Brussels II Avenue Oscar Jespers 75 1200 Brussels Toute forme de harcèlement, qu il soit verbal, physique ou psychologique, est absolument inacceptable dans notre école. Ce document de

Plus en détail

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer!

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! HARCÈLEMENT CRIMINEL Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! Qu est-ce que c est? Le harcèlement criminel est un crime. Généralement, il s agit d une conduite répétée durant une période de temps qui

Plus en détail

Titre : POLITIQUE AFIN DE CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE OU TOUTE AUTRE FORME DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL

Titre : POLITIQUE AFIN DE CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE OU TOUTE AUTRE FORME DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL Titre : POLITIQUE AFIN DE CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE OU TOUTE AUTRE FORME DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL Numéro : 1. Objet général La présente politique vise à établir les règles applicables

Plus en détail

Maltraitance envers les enfants et impacts sur l épidémiologie du développement psychosocial

Maltraitance envers les enfants et impacts sur l épidémiologie du développement psychosocial Maltraitance envers les enfants et impacts sur l épidémiologie du développement psychosocial NICO TROCMÉ, Ph. D. Centre d excellence pour la protection et le bien-être des enfants, CANADA (Publication

Plus en détail

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence Justice alternative Lac-Saint-Jean Printemps 2013 OBJECTIFS Démystifier la problématique violence. Promouvoir les solutions pacifiques en matière de résolution de

Plus en détail

http://www.pdc.ch/medias/communiques/communique/article... PDC suisse Position du PDC suisse sur la protection des enfants et des jeunes

http://www.pdc.ch/medias/communiques/communique/article... PDC suisse Position du PDC suisse sur la protection des enfants et des jeunes PDC suisse» Communiqué http://www.pdc.ch/medias/communiques/communique/article... PDC suisse 02.06.14-08:52 Protection renforcée, responsabilité accrue Position du PDC suisse sur la protection des enfants

Plus en détail

Girls and Boys, Women and Men - Filles et garçons, femmes et hommes - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility

Girls and Boys, Women and Men - Filles et garçons, femmes et hommes - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility Girls and Boys, Women and Men - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility Filles et garçons, femmes et hommes - respecter les différences, promouvoir l égalité et partager les

Plus en détail

2.3 De maintenir un climat de travail exempt d incivilité et de harcèlement.

2.3 De maintenir un climat de travail exempt d incivilité et de harcèlement. Objet : Politique concernant le harcèlement au travail En vigueur le : 2011-06-02 Mise à jour le : 2014-09-01 DIRECTIVE NO : 26 Page 1 de 5 Cette politique remplace toute autre politique antérieure concernant

Plus en détail

Annexe A : Résumé des résultats obtenus

Annexe A : Résumé des résultats obtenus FNRS 1113-061971.00 Rapport final Annexes 1 Annexe A : Résumé des résultats obtenus Méthode et instruments de recherche Les élèves en apprentissage dual suivis dans cette étude sont issus des quatre écoles

Plus en détail

Circulaire 2014 05 PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX AU TRAVAIL

Circulaire 2014 05 PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX AU TRAVAIL Prévention des risques psychosociaux au travail dont LE STRESS, LA VIOLENCE et LE HARCÈLEMENT MORAL et SEXUEL PRINCIPE L employeur a une obligation légale de protéger chaque travailleur contre les risques

Plus en détail

Le développement des enfants en service de garde éducatif. État des connaissances

Le développement des enfants en service de garde éducatif. État des connaissances Le développement des enfants en service de garde éducatif. État des connaissances Dix ans après la politique familiale, quelle est la place des CPE dans la société QUÉBÉCOISE? Jeudi le 10 mai 2007, 75

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DE BASSIN DU 26 AVRL 2012

COMPTE RENDU DE LA REUNION DE BASSIN DU 26 AVRL 2012 COMPTE RENDU DE LA REUNION DE BASSIN DU 26 AVRL 2012 Nous accueillons pour la première fois la collègue CPE, de l Institut Notre Dame de Valence. La matinée est consacrée au harcèlement à l école. Stéphane

Plus en détail

Sarah DÉRAPS. Université du Québec à Montréal

Sarah DÉRAPS. Université du Québec à Montréal Analyse communicationnelle de l épuisement professionnel (burnout) chez les travailleurs et travailleuses du domaine des communications-marketing au Québec Sarah DÉRAPS Université du Québec à Montréal

Plus en détail

Profil des répondants

Profil des répondants 1/7 Profil des répondants La discrimination des collaborateurs-trices et agent-e-s LGBT* : le monde du travail pas très gai. Cette étude a été réalisée dans le cadre de recherches effectuées pour une thèse

Plus en détail

cybersécurité Comment puis-je assurer la sécurité de mes enfants en ligne? Un guide pour les parents bellaliant.net/cybersécurité

cybersécurité Comment puis-je assurer la sécurité de mes enfants en ligne? Un guide pour les parents bellaliant.net/cybersécurité cybersécurité Comment puis-je assurer la sécurité de mes enfants en ligne? Un guide pour les parents bellaliant.net/cybersécurité Pour les jeunes, Internet est un excellent merveilleux d apprentissage,

Plus en détail

International Self-reported Delinquency Survey (ISRD-3):

International Self-reported Delinquency Survey (ISRD-3): International Self-reported Delinquency Survey (ISRD-3): Premiers résultats concernant la Suisse - Délinquance et expériences de victimes - Consommations de substances - Tendances 1992 2006 2013 - Différences

Plus en détail

Grandir avec Facebook

Grandir avec Facebook Enquête Lycéens et réseaux sociaux Grandir avec Facebook «Les mondes numériques font maintenant partie du paysage des adolescents. Des jeux vidéo aux réseaux sociaux, en passant par la téléphonie mobile,

Plus en détail

Stratégies efficaces visant à promouvoir une «communauté d action» pour lutter contre les agressions sexuelles

Stratégies efficaces visant à promouvoir une «communauté d action» pour lutter contre les agressions sexuelles Stratégies efficaces visant à promouvoir une «communauté d action» pour lutter contre les agressions sexuelles Jill J. Green, R.Psych, Université MacEwan Kimberly McCall, Sexual Assault Centre of Edmonton

Plus en détail

Cyberharcèlement: Agir de bon droit. Informations sur le thème du cyberharcèlement et de son cadre réglementaire

Cyberharcèlement: Agir de bon droit. Informations sur le thème du cyberharcèlement et de son cadre réglementaire Cyberharcèlement: Agir de bon droit Informations sur le thème du cyberharcèlement et de son cadre réglementaire Votre police et la Prévention Suisse de la Criminalité (PSC) un organe intercantonal de coordination

Plus en détail

Note de présentation APDISCRI. «Mise en évidence de discriminations envers les jeunes»

Note de présentation APDISCRI. «Mise en évidence de discriminations envers les jeunes» Note de présentation APDISCRI «Mise en évidence de discriminations envers les jeunes» Juin 2015 L appel à projets «Mise en évidence de discriminations envers les jeunes» - APDISCRI a été lancé en février

Plus en détail

L INTERNET CULTUREL DES 11-24 ANS

L INTERNET CULTUREL DES 11-24 ANS LES INÉDITS L INTERNET CULTUREL DES 11-24 ANS RECONFIGURATION DE L ÉCOLOGIE DE LA CULTURE ET DES MÉDIAS : SUPPORTS, FONCTIONS ET PRODUCTIONS À L ÈRE D INTERNET Hervé Glevarec Nous nous appuyons sur une

Plus en détail

Louer sans discriminer

Louer sans discriminer 1 Louer sans discriminer Guide pratique pour les propriétaires Novembre 2010 2 La présente publication est financée par le programme communautaire pour l emploi et la solidarité sociale (2007-2013). Ce

Plus en détail

Info Délits Plus Mai 2014 Division prévention criminalité

Info Délits Plus Mai 2014 Division prévention criminalité Cyberharcèlement : Agir de bon droit A l'ère où le numérique fait partie intégrante du quotidien de chacun, la nécessité de s'informer sur ses dangers et menaces devient essentielle. A cet effet, la Prévention

Plus en détail

Aide-mémoire pour comprendre et se comprendre

Aide-mémoire pour comprendre et se comprendre Aide-mémoire pour comprendre et se comprendre La violence «Toute manifestation de force, de forme verbale, écrite, physique, psychologique ou sexuelle, exercée intentionnellement contre une personne, ayant

Plus en détail

Rendement INFORMATIONS FINANCIERES. gère votre patrimoine. 9 ième année mars 2015 n 30

Rendement INFORMATIONS FINANCIERES. gère votre patrimoine. 9 ième année mars 2015 n 30 gère votre patrimoine Rendement 9 ième année mars 2015 n 30 INFORMATIONS FINANCIERES Les avantages de la diversification globale Malgré la mondialisation galopante, la diversification internationale au

Plus en détail

Suicide en lien avec le travail

Suicide en lien avec le travail 1 di 5 24/07/2007 15.01 Suicide en lien avec le travail Depuis la fin de l'année 2006, les suicides sur le lieu du travail ou attribués aux conditions de travail ont fait irruption dans la sphère médiatique.

Plus en détail

APPREHENDER LES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX

APPREHENDER LES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX APPREHENDER LES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX Comment définir les RPS? Plus simple alors!!!! L agent demande, au travail aussi, à être considéré comme «une personne globale». La socialisation dans les relations

Plus en détail

Compte rendu du 5 avril 2012. inter CVL Bassin Amiens

Compte rendu du 5 avril 2012. inter CVL Bassin Amiens Compte rendu du 5 avril 2012 inter CVL Bassin Amiens Participants présents: Les élus du CVL des lycées Louis Thuillier, Edouard Branly, Edouard Gand, La Hotoie, Lamarck, Robert de Luzarches, Madeleine

Plus en détail

IST Lausanne 19 Septembre 2013 Prévention RPS Qualité de vie au travail Promotion de la santé au travail

IST Lausanne 19 Septembre 2013 Prévention RPS Qualité de vie au travail Promotion de la santé au travail 1 IST Lausanne 19 Septembre 2013 Prévention RPS Qualité de vie au travail Promotion de la santé au travail Dr Marie Christine SOULA mcs@mcs santetravail.fr 06 84 20 42 87 IPRP organisationnel et médical

Plus en détail

MÈRE ADOLESCENTE À GENÈVE : QUEL PARCOURS, QUELS SOUTIENS?

MÈRE ADOLESCENTE À GENÈVE : QUEL PARCOURS, QUELS SOUTIENS? MÈRE ADOLESCENTE À GENÈVE : QUEL PARCOURS, QUELS SOUTIENS? Module : Immersion en communauté Juin 2012 Fournier Jacinthe, Mareschal Julie, Siegfried Danielle PLAN DE LA PRÉSENTATION Introduction Problématique

Plus en détail

Aspects psycho-sociaux des interruptions volontaires de grossesse chez les mineures

Aspects psycho-sociaux des interruptions volontaires de grossesse chez les mineures Aspects psycho-sociaux des interruptions volontaires de grossesse chez les mineures Aude Le Borgne To cite this version: Aude Le Borgne. Aspects psycho-sociaux des interruptions volontaires de grossesse

Plus en détail

I N F R A S T R U C T U R E T I S É C U R I S É E P O U R L E C O M M E R C E É L E C T R O N I Q U E

I N F R A S T R U C T U R E T I S É C U R I S É E P O U R L E C O M M E R C E É L E C T R O N I Q U E Résumé Le présent rapport de recherche décrit les composantes d une infrastructure TI sécurisée pour le commerce électronique. L objectif est de fournir une description exhaustive des enjeux liés à la

Plus en détail

HARCELEMENT MORAL : repères et mise au point

HARCELEMENT MORAL : repères et mise au point HARCELEMENT MORAL : repères et mise au point Le harcèlement moral, également dénommé «psycho-terreur» ou «mobbing», existe depuis toujours. Ce n est que depuis 2002 que le législateur en a introduit la

Plus en détail

L efficacité d actions de prévention de morsures de chien chez les enfants de 10-11 ans

L efficacité d actions de prévention de morsures de chien chez les enfants de 10-11 ans L association Univers-Cité du Chien présente L efficacité d actions de prévention de morsures de chien chez les enfants de 10-11 ans Juin 2011 Résumé Les enfants de moins de 11 ans sont la cible majeure

Plus en détail

Predisposing factors of burn out among Parisian General Practitioners Trainees. A longitudinal study

Predisposing factors of burn out among Parisian General Practitioners Trainees. A longitudinal study Predisposing factors of burn out among Parisian General Practitioners Trainees. A longitudinal study Pr Eric GALAM ; Dr Camille VAULOUP-SOUPAULT EAPH Barcelona April 21th, 2015 egalam@hotmail.com 1 Burn

Plus en détail

Remerciements : Attitudes et recours à la violence physique et psychologique dans l éducation des enfants au Québec de 1999 à 2004

Remerciements : Attitudes et recours à la violence physique et psychologique dans l éducation des enfants au Québec de 1999 à 2004 Attitudes et recours à la violence physique et psychologique dans l éducation des enfants au Québec de 1999 à 2004 Marie-Ève Clément Département de psychoéducation et de psychologie Université du Québec

Plus en détail

victimes d actes criminels RECUEIL DES RECHERCHES SUR LES Recueil des recherches sur les victimes d actes criminels a

victimes d actes criminels RECUEIL DES RECHERCHES SUR LES Recueil des recherches sur les victimes d actes criminels a Recueil des recherches sur les victimes d actes criminels a Un aperçu de la cyberintimidation L utilisation de la technologie pour venir en aide aux victimes L utilisation des chiens de soutien pour aider

Plus en détail

Étude sur la compétitivité des administrations cantonales

Étude sur la compétitivité des administrations cantonales Étude sur la compétitivité des administrations cantonales réalisée pour les Chambres de commerce latines Avril 2015 2 1. Descriptif de la recherche Contexte et méthodologie 3 La 7 ème vague de l étude

Plus en détail

Harcèlement psychologique

Harcèlement psychologique Harcèlement psychologique Bienvenue dans la section sur le harcèlement psychologique. Vous trouverez dans cette section toute l information requise pour répondre à vos questions. Du nouveau! Du nouveau!

Plus en détail

MOBBING SUBIR OU RE-AGIR

MOBBING SUBIR OU RE-AGIR MOBBING SUBIR OU RE-AGIR (Texte paru dans le numéro de Novembre 1997 de Psychoscope (FSP) - Auteurs : Marie-Claude Audétat, Psychologue du travail, Neuchâtel, en collaboration pour la recherche documentaire

Plus en détail

PERSONNES ÂGÉES À LA DÉFENSE DE VOS DROITS. Des services professionnels gratuits www.cdpdj.qc.ca

PERSONNES ÂGÉES À LA DÉFENSE DE VOS DROITS. Des services professionnels gratuits www.cdpdj.qc.ca PERSONNES ÂGÉES À LA DÉFENSE DE VOS DROITS Des services professionnels gratuits www.cdpdj.qc.ca 1 PROTECTION CONTRE L EXPLOITATION Toute personne âgée ou handicapée a le droit d être protégée contre toute

Plus en détail

Education civique : Les libertés individuelles et collectives

Education civique : Les libertés individuelles et collectives Education civique : Les libertés individuelles et collectives - Pilier 4 La maîtrise des techniques usuelles de l information et de la communication (et B2I) Connaissances : «Les élèves doivent savoir

Plus en détail

SAP Social Media Analytics by NetBase. Dominique Blanc Business Architect SAP Thomas Dutreive Student Diploma / Consulting Sales SAP

SAP Social Media Analytics by NetBase. Dominique Blanc Business Architect SAP Thomas Dutreive Student Diploma / Consulting Sales SAP SAP Social Media Analytics by NetBase Dominique Blanc Business Architect SAP Thomas Dutreive Student Diploma / Consulting Sales SAP 500 millions de tweets par jour 1,184 millions d'utilisateurs 100 millions

Plus en détail

La lutte contre le harcèlement à l école : un enjeu éducatif majeur Identifier le harcèlement à l école Un constat et des réponses en chiffres

La lutte contre le harcèlement à l école : un enjeu éducatif majeur Identifier le harcèlement à l école Un constat et des réponses en chiffres SOMMAIRE Édito de la ministre La lutte contre le harcèlement à l école : un enjeu éducatif majeur Identifier le harcèlement à l école Un constat et des réponses en chiffres Les 4 axes de la lutte contre

Plus en détail

PRÉVENTION ET LUTTE CONTRE LES VIOLENCES EN MILIEU SCOLAIRE

PRÉVENTION ET LUTTE CONTRE LES VIOLENCES EN MILIEU SCOLAIRE PRÉVENTION ET LUTTE CONTRE LES VIOLENCES EN MILIEU SCOLAIRE DÉLÉGATION MINISTÉRIELLE CHARGÉE DE LA PRÉVENTION ET DE LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES EN MILIEU SCOLAIRE 1 Le «Climat scolaire»: Simple évidence

Plus en détail

Internet et les jeunes : le temps, les relations et l autonomie.

Internet et les jeunes : le temps, les relations et l autonomie. Internet et les jeunes : le temps, les relations et l autonomie. 2ième colloque régional sur les dépendances en Outaouais: «la dépendance et ses multiples facettes» Jeudi 4 novembre 2010 Jean-Fran François

Plus en détail