Evaluation quantitative du risque - critères d acceptabilité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evaluation quantitative du risque - critères d acceptabilité"

Transcription

1 Evaluation quantitative du risque - critères d acceptabilité Urbanisme Aménagement du Territoire Evaluation des Risques Risques & Développement Eric LEROI (Urban-planning Land-use planning Risk assessment) PAU / GEMENOS/LYON/PARIS - MAURICE France (Risks & +33 (0) Development)

2 Quelques interrogations Risque acceptable Qu est ce que le risque? Qu est ce que l acceptabilité? De quelle acceptabilité parle-t-on? Acceptable pour qui? Acceptable quand? Acceptable jusqu où?

3 Acceptable en matière de risque? Quel risque?

4 Acceptable en matière de perte? EC

5 Acceptable en matière de victimes / de pertes? Bilan 2011 des risques naturels : 366 md$ de perte économique (2005 : 220 md$) coût pour les assurances 100 md$ morts 260 millions de personnes touchées La décennie md$ de pertes économiques

6 Limiter le développement dans les zones exposées

7 Limiter le développement dans les zones exposées

8 Limiter le développement dans les zones exposées «PLAN DE PREVENTION DES RISQUES» (PPR) Loi «LITTORAL» Contraintes fortes Contraintes faibles (PLU / POS)

9 Acceptable en matière de développement? PPR zones rouges: 20 % Loi Littoral - L146-6 : 35 % Loi Littoral - L146.2 : 2 % PPR zones bleues : 30 % DTA Loi Littoral : 30 %

10 Limiter le développement dans les zones exposées

11 Acceptable en matière de développement?

12 De quelle acceptabilité parle-t-on? 13% de surprime, est-ce acceptable? Que les personnes non exposées paient pour les personnes exposées, est-ce acceptable? Que des secteurs soient inondés plusieurs années de suite, est-ce acceptable? Qu on ne définisse pas de critère de risque acceptable, est-ce acceptable? Qu on se base sur un critère d aléa acceptable, est-ce acceptable? Qu on bloque le développement à cause du risque, est-ce acceptable?

13 Evaluation quantitative, gestion et réduction du risques R I S K M A N A G E M E N T RISK ASSESSMENT RISK ANALYSIS Political Aspirations Social demands Elements at risk Budget Regulation Vulnerability Other constraints Risk acceptance criteria Temporal Spatial probability Frequency analysis DANGER (LANDSLIDE) DANGER CHARACTERISATION CHARACTERISATION Mechanics, Location Volume HAZARD HAZARD ANALYSIS Travel distance ANALYSIS And velocity RISK RISK ANALYSIS ANALYSIS RISK RISK EVALUATION EVALUATION RISK MITIGATION RISK MITIGATION OPTIONS & CONTROL PLAN CONTROLCONTROL OPTIONS & CONTROL PLAN Consequences Values Judgement Monitor and Review

14 Stratégie de réduction du risque

15 Stratégie de réduction du risque

16 Qu est ce que le risque? Qu est ce que le risque? Quelles sont les catégories de risques et limites de sécurité? probabilité (annuelle) de perte Dommages effet quantifié et mesurable du à l impact d un phénomène (direct et indirect). Mesure : morts, victimes, sans abris, argent, etc.

17 Qu est ce que le risque? R = H * Exp * V * (unité : personne/ argent) Hazard Exposure (EAR) Vulnerability (EAR) Type Location ( X, Y, Z / including runout) Intensity (volume)/ magnitude (Mass, Location (X, Y, Z ) Probability (p, annual) Functiuns (M/D Magnitude/da mage, damage/damag e)

18 Vulnérabilité Physical / direct %vulnerability Damages I Functional vulnerability Netwotks Dysfunctions Services to the society socio-economical vulnerability H

19 Vulnérabilité Elément à Risque Phénomène f( Dommages / pertes ) f : vulnérabilité D = f(i, Exp) I = g(mg) Direct / Indirect Immédiat / différé

20 Vulnérabilité Vulnérabilité structurelle directe

21 Vulnérabilité Vulnérabilité fonctionnelle

22 Vulnérabilité Vulnérabilité fonctionnelle

23 Vulnérabilité Vulnérabilité fonctionnelle systémique (santé, éducation, loisirs, emploi...)

24 Résilience Résilience

25 Exposition % Damages 100 R1 < R V1 = V2 Exp1 = Exp2 1 I 2

26 Exposition % Damages V1 = V2 Exp1 = Exp2 1 2 I R2 < R1 2

27 Risque Total Il intègre le risque dans le temps R = H * Exp * V * (unit : people / money) Hazard Exposure (EAR) Vulnerability (EAR) Type Location ( X, Y, Z / including runout) Intensity (volume)/ magnitude (Mass, velocity, acceleration) Probability (p, annual) Location (X, Y, Z ) Probability (p, annual) Functiuns (M/D Magnitude/damage, damage/damage) Défini par la Resilience

28 Résilience From Walter Ammann / Global Risk Forum Davos

29 Résilience From Walter Ammann / Global Risk Forum Davos

30 Résilience From Walter Ammann / Global Risk Forum Davos

31 Résilience From Walter Ammann / Global Risk Forum Davos

32 Stratégie de réduction du risque Territoire : système complexe - Ensemble de composantes qui interagissent - Ensemble d acteurs aux intérêts divergents Acceptable pour qui? Acceptable pour quoi?

33 Stratégie de réduction du risque Le rêve de l Etat / puissance publique - Un acceptable pour tous et pour tout - L école des fans tout le monde gagne! - La contrainte par le consensus le chemin médian pour satisfaire tout le monde

34 S1 ETAT Responsabilité / loi Protection de l environnement Protection de la population Cohérence globale développement Municipalité Responsabilité / loi Ambitions politiques (Election) Protection de la population Développement local Population Coût financier acceptable S2 S3 S4 S5 S6 S7

35 Les attentes de la population Liberté Protection Coûts

36 Acceptabilité Acceptable pour qui? Quand va-t-on accepter de dire que certains vont perdre? Que 10 % perdent pour que 90 % gagnent, est acceptable? Doit-on accepter l égalité ou l équité? Acceptable quand? - Ce qui est acceptable avant, est ce accepté après? - Le juge va-t-il accepté la même chose que vous? sur quelle base : Le bon? Le vrai? Le juste? nécessité de définir des critères d acceptabilité sur une base quantifiée

37 Critères d acceptabilité PROTECTION

38 Critères d acceptabilité PROTECTION Quelle est la sécurité derrière la digue?

39 Critères d acceptabilité PROTECTION P(t) = 10-2

40 Critères d acceptabilité PROTECTION

41 Critères d acceptabilité PROTECTION P(t) = 10-4

42 Critères d acceptabilité PROTECTION

43 Critères d acceptabilité PROTECTION P(t) = 10-8

44 Critères d acceptabilité PROTECTION Coût / Impact / 10-8

45 cartographie Sous-estimation : responsabilité P(t) = 10-4 P(t) = 10-2 P(t) = 10-8 Sur-estimation : Conséquences socio-economic Principe de précaution

46 Critères d acceptabilité Les objectifs de protection et de développement (zonage) doivent être clairement définis en termes : - De risque acceptable / tolérable - De coût acceptable... Sur la base des courbes F/N

47 Critères d acceptabilité F 10-4 intolérable Tolérable = f( ) (ALARP) Acceptable N

48 Critères d acceptabilité Courbe moyenne de mortalité annuelle

49 Critères d acceptabilité F 10-4 intolérable Tolérable = f( ) (ALARP) Acceptable N

50 Critères d acceptabilité : un besoin

51 Critères d acceptabilité : un besoin Des pays l ont fait (Australie, Hong Kong, Pays-Bas ) Les espaces ne sont pas illimités, et les budgets non plus La vie est mortelle Une nécessité pour : - Définir des stratégies et des plans d actions - Sortir de l incantatoire - Limiter la responsabilité des techniciens comme des élus en rappelant que tout le monde ne gagnera pas. et qu un risque est plus facilement accepté quand il est choisi

52 Risque acceptable tout est relatif!

1 Définitions préalables :

1 Définitions préalables : 1 Définitions préalables : Pour savoir en quoi consiste notre travail de recherche, définissons tout d abord les différents termes qui y sont liés. Pour ces définitions, nous nous sommes basés sur les

Plus en détail

Cartographie multirisques : une méthode semi-automatique

Cartographie multirisques : une méthode semi-automatique Cartographie multirisques : une méthode semi-automatique Yannick Manche Ingénieries EAT 1998 Risques naturels p 115 à 119 L étude des risques naturels est devenue une préoccupation majeure en France avec

Plus en détail

Des bases de données sur les pertes en cas de catastrophe comme le point de départ d'une stratégie de gestion des risques

Des bases de données sur les pertes en cas de catastrophe comme le point de départ d'une stratégie de gestion des risques 1 Des bases de données sur les pertes en cas de catastrophe comme le point de départ d'une stratégie de gestion des risques www.unisdr.org Atelier de travail sur la Réduction des Risques de Catastrophes

Plus en détail

RISQUE et GÉOGRAPHIEG

RISQUE et GÉOGRAPHIEG RISQUE et GÉOGRAPHIEG Vulnérabilit rabilité et Assurances Professeur Université PARIS X Inondation en Laonnois SOMMAIRE Définition et histoire du risque (rappel)( La vulnérabilit rabilité Territoires L'ÉMERGENCE

Plus en détail

Information de l acquéreur ou du locataire. Obligations du vendeur ou du bailleur

Information de l acquéreur ou du locataire. Obligations du vendeur ou du bailleur Information de l acquéreur ou du locataire Obligations du vendeur ou du bailleur Introduction La loi du 30 juillet 2003 relative à la prévention des risques technologiques et naturels et à la réparation

Plus en détail

Terminologie 101. Terminology:

Terminologie 101. Terminology: Terminologie 101 Terminology: (a) Please use the Glossary of Risk Terms prepared by ISSMGE Technical Committee TC32, an excerpt of which is attached in Appendix A. (b) Use terms describing the features

Plus en détail

Maroc : Analyse des risques de catastrophes naturelles

Maroc : Analyse des risques de catastrophes naturelles Maroc : Analyse des risques de catastrophes naturelles Maroc : Analyse des risques de catastrophes naturelles Préface Entre 2008 et 2012, le Ministère des Affaires Générales et de la Gouvernance a travaillé

Plus en détail

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain X Avalanches

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain X Avalanches Etat des risques naturels, miniers et technologiques en application des articles L 125-5 et R 125-26 du Code de l'environnement 1. Cet état, relatif aux obligations, interdictions, servitudes et prescriptions

Plus en détail

Evaluation et cartographie par SIG du risque glissement de terrain. Application aux Alpes du Sud.

Evaluation et cartographie par SIG du risque glissement de terrain. Application aux Alpes du Sud. Interactions Nature-Société - Analyse et Modèles. UMR CNRS 6554 LETG, La Baule 2006 1 Evaluation et cartographie par SIG du risque glissement de terrain. Application aux Alpes du Sud. OLIVIER MAQUAIRE*,

Plus en détail

Séminaire GLOBAL. Principes généraux d évaluation (estimation?) des risques. Bruno Debray. Direction des risques accidentels

Séminaire GLOBAL. Principes généraux d évaluation (estimation?) des risques. Bruno Debray. Direction des risques accidentels 31/05/2006 - PAGE 1 Séminaire GLOBAL Principes généraux d évaluation (estimation?) des risques Bruno Debray Direction des risques accidentels 31/05/2006 - PAGE 2 Plan Quelques documents de référence sur

Plus en détail

REALISATION D UNE ETUDE SUR LES CRITERES POUR LA DEFINITION DE MESURES DE REDUCTION DU RISQUE SISMIQUE DU BATI EXISTANT EN FRANCE

REALISATION D UNE ETUDE SUR LES CRITERES POUR LA DEFINITION DE MESURES DE REDUCTION DU RISQUE SISMIQUE DU BATI EXISTANT EN FRANCE 48, avenue Trespoey 64000 PAU & 6b, rue des Migraniers 13360 ROQUEVAIRE FRANCE Tél / Fax : +33 (0)5 59 30 46 50 Mobile : +33 06 81 95 88 06 E-mail : urbater@wanadoo.fr REALISATION D UNE ETUDE SUR LES CRITERES

Plus en détail

Questions les plus fréquentes sur l information acquéreur locataire

Questions les plus fréquentes sur l information acquéreur locataire Questions les plus fréquentes sur l information acquéreur locataire Généralités A quoi sert cette nouvelle obligation? L objectif est d assurer une transparence totale lors de transactions immobilières

Plus en détail

Vulnérabilité et risque tsunami dans le contexte de la côte méditerranéenne française

Vulnérabilité et risque tsunami dans le contexte de la côte méditerranéenne française Vulnérabilité et risque tsunami dans le contexte de la côte méditerranéenne française BRGM Direction de Risques et Prévention D. Monfort d.monfortcliment@brgm.fr Journée CFGI 8 février 2014 Risques littoral

Plus en détail

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain Avalanches

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain Avalanches Etat des risques naturels, miniers et technologiques en application des articles L 125-5 et R 125-26 du Code de l'environnement 1. Cet état, relatif aux obligations, interdictions, servitudes et prescriptions

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Naturels sur les Bas-Champs du Sud de la Baie de Somme Rencontre Nationale IFFORME Dimanche 23 octobre 2011

Plan de Prévention des Risques Naturels sur les Bas-Champs du Sud de la Baie de Somme Rencontre Nationale IFFORME Dimanche 23 octobre 2011 Plan de Prévention des Risques Naturels sur les Bas-Champs du Sud de la Baie de Somme Rencontre Nationale IFFORME Dimanche 23 octobre 2011 D.D.T.M de la Somme SOMMAIRE Les risques majeurs sur le littoral

Plus en détail

Politique de gestion. des RISQUEs D'INONDATION. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie. Risques

Politique de gestion. des RISQUEs D'INONDATION. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie. Risques Collection Risques Politique de gestion des RISQUEs D'INONDATION Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie 2 POLITIQUE DE GESTION Risque POLITIQUE DE GESTION Risque 3 En réponse

Plus en détail

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation X crue torrentielle mouvements de terrain Avalanches

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation X crue torrentielle mouvements de terrain Avalanches Etat des risques naturels, miniers et technologiques en application des articles L 125-5 et R 125-26 du Code de l'environnement 1. Cet état, relatif aux obligations, interdictions, servitudes et prescriptions

Plus en détail

Politique de prévention des risques d'inondation. Le mardi 25 mars 2014. Agen Lycée de Baudre

Politique de prévention des risques d'inondation. Le mardi 25 mars 2014. Agen Lycée de Baudre Direction Départementale des Territoires de Lot-et-Garonne Politique de prévention des risques d'inondation Le mardi 25 mars 2014 Agen Lycée de Baudre Sommaire Connaissance Cartographie Une des inondations

Plus en détail

Les enjeux «Inondations» en France

Les enjeux «Inondations» en France Les enjeux «Inondations» en France Séminaire du 6 mai 2015, Moulins Direction territoriale Centre-Est S. MOREIRA / D. NICOGOSSIAN Les chiffres clés des inondations en France Coût moyen annuel (réf CatNat)

Plus en détail

Séminaire SMARS : "Les smartphones et les réseaux sociaux comme outils d alerte face au risque inondation : enjeux et perspectives"

Séminaire SMARS : Les smartphones et les réseaux sociaux comme outils d alerte face au risque inondation : enjeux et perspectives Séminaire SMARS : "Les smartphones et les réseaux sociaux comme outils d alerte face au risque inondation : enjeux et perspectives" Avignon, les 25 et 26 mars 2015 Intervention : "Applications, réseaux

Plus en détail

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie DREAL de Haute-Normandie Service Risques février 2015 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement

Plus en détail

refine initiative Conference 2011 Radisson Blu Centrum Hotel - WARSAW 04 / 05 October 2011

refine initiative Conference 2011 Radisson Blu Centrum Hotel - WARSAW 04 / 05 October 2011 Conference 2011 Conference under the patronage of the Polish National Contact Point for Research Programmes of the EU Supported by: Let s Construct Europe s Future With Innovative Buildings and Infrastructures

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SUR LES CATASTROPHES NATURELLES ET LEUR GESTION

PROGRAMME DE FORMATION SUR LES CATASTROPHES NATURELLES ET LEUR GESTION PROGRAMME DE FORMATION SUR LES CATASTROPHES NATURELLES ET LEUR GESTION SOMMAIRE MODALITES DES FORMATIONS...2 Modalités pratiques...2 Modalités tarifaires...2 CONTENU DE LA FORMATION...3 1 MODALITES DES

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES 24-26 quai d Austerlitz 75 013 PARIS RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants

Plus en détail

AMÉLIORER LA RÉSILIENCE URBAINE PAR UN DIAGNOSTIC COLLABORATIF L exemple des services urbains parisiens face à l inondation

AMÉLIORER LA RÉSILIENCE URBAINE PAR UN DIAGNOSTIC COLLABORATIF L exemple des services urbains parisiens face à l inondation 1 AMÉLIORER LA RÉSILIENCE URBAINE PAR UN DIAGNOSTIC COLLABORATIF L exemple des services urbains parisiens face à l inondation Marie Toubin 26 février 2014 2 Problématique Démarche Conclusion Contexte La

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES 7 rue Mercure 94 700 MAISONS-ALFORT RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants 8,

Plus en détail

AlivrableV.3. Phase1. Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux. Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord

AlivrableV.3. Phase1. Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux. Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux p.5 Introduction Pourquoi un PPR? p.7 Partie 1 Méthode de détermination de l aléa p.22

Plus en détail

Modélisa)on des risques opéra)onnels dans le cadre de Solvency II Ins)tut des Actuaires & S.A.C.E.I Le 18 Septembre 2009

Modélisa)on des risques opéra)onnels dans le cadre de Solvency II Ins)tut des Actuaires & S.A.C.E.I Le 18 Septembre 2009 Modélisa)on des risques opéra)onnels dans le cadre de Solvency II Ins)tut des Actuaires & S.A.C.E.I Le 18 Septembre 2009 1. Objectifs de la quantification des risques opérationnels 2. Définition du capital

Plus en détail

LE RISQUE INONDATION ET SA GESTION À L ÉCHELLE DU BASSIN VERSANT

LE RISQUE INONDATION ET SA GESTION À L ÉCHELLE DU BASSIN VERSANT LE RISQUE INONDATION ET SA GESTION À L ÉCHELLE DU BASSIN VERSANT Gestion des milieux aquatiques et risque inondation : Quels outils à l échelle des bassins versant? Journée technique d information et d

Plus en détail

Introduction = lieu d'accident suivi du déversement en mer de pétrole brut ou d'hydrocarbure supérieur à 500 tonnes, dans la période 1955-2006

Introduction = lieu d'accident suivi du déversement en mer de pétrole brut ou d'hydrocarbure supérieur à 500 tonnes, dans la période 1955-2006 Introduction = lieu d'accident suivi du déversement en mer de pétrole brut ou d'hydrocarbure supérieur à 500 tonnes, dans la période 1955-2006 Sources : période 1955-1979 - A.R.V. BERTRAND, Revue de l'institut

Plus en détail

Directive Seveso et étude de dangers dans quelques pays européens : quelles divergences et quelles convergences?

Directive Seveso et étude de dangers dans quelques pays européens : quelles divergences et quelles convergences? Directive Seveso et étude de dangers dans quelques pays européens : quelles divergences et quelles convergences? Régis Farret To cite this version: Régis Farret. Directive Seveso et étude de dangers dans

Plus en détail

PROPOSITION DE LOI tendant à assurer une gestion effective du risque de submersion marine,

PROPOSITION DE LOI tendant à assurer une gestion effective du risque de submersion marine, PROPOSITION DE LOI tendant à assurer une gestion effective du risque de submersion marine, PRÉSENTÉE Par MM. Bruno Retailleau, Alain Anziani, Sénateurs - 3 - EXPOSÉ DES MOTIFS Mesdames, Messieurs, Notre

Plus en détail

Résumé de «The psychology of Security- DRAFT»

Résumé de «The psychology of Security- DRAFT» Résumé de «The psychology of Security- DRAFT» 1. Introduction La sécurité est un sentiment et une réalité. La réalité de la sécurité est mathématique, elle est basée sur la probabilité de différents risques

Plus en détail

Lloyd s City Risk Index 2015-2025

Lloyd s City Risk Index 2015-2025 Lloyd s City Risk Index 2015-2025 lloyds.com/cityriskindex Synthèse A propos du Lloyd s Le Lloyd s est le seul marché de l assurance et de la réassurance spécialisé au monde à proposer une combinaison

Plus en détail

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES Introduction : Le management des risques est un processus qui permet au Business Manager d équilibrer les coûts économiques et opérationnels et faire du

Plus en détail

Fiche 1 : Couverture des PPRN sur la région PACA et dynamique d élaboration (III.1)

Fiche 1 : Couverture des PPRN sur la région PACA et dynamique d élaboration (III.1) Fiche : Couverture des PPRN et dynamique d élaboration - août 5 Fiche : Couverture des PPRN sur la région PACA et dynamique d élaboration (III.) Contexte La région Provence-Alpes-Côte d Azur, du fait du

Plus en détail

Enjeux juridiques, économiques et sociaux des catastrophes naturelles

Enjeux juridiques, économiques et sociaux des catastrophes naturelles Enjeux juridiques, économiques et sociaux des catastrophes naturelles Qu est-ce que CCR? Société anonyme de réassurance créée en 1946 entièrement détenue par l Etat français. Réassureur avec garantie de

Plus en détail

Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques

Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques Contrat de rivière et PLU sur les secteur soumis à l aléa inondation Exemple de la commune de Venelles

Plus en détail

Mieux comprendre la capacité d adaptation pour bâtir des trajectoires d adaptation réalistes

Mieux comprendre la capacité d adaptation pour bâtir des trajectoires d adaptation réalistes Mieux comprendre la capacité d adaptation pour bâtir des trajectoires d adaptation réalistes Alexandre MAGNAN Iddri alexandre.magnan@iddri.org Institute for sustainable development and international relations

Plus en détail

Evaluation et gestion du risque des champs radiofréquences: Une perspective de l'oms

Evaluation et gestion du risque des champs radiofréquences: Une perspective de l'oms Evaluation et gestion du risque des champs radiofréquences: Une perspective de l'oms Dr E. van Deventer HSE/PHE/IHE 239 Le Projet International EMF Etabli en 1996 Coordonné au siège de l'oms Un effort

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Document valable jusqu au : 2 octobre 2012 RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES SOMMAIRE - Déclaration de l état des risques naturels et technologiques

Plus en détail

Plan. - La VaR. - Introduction à l FRTB. - Principales révisions Frontières Banking / Trading book l Expected Shortfall Les horizons de liquidité

Plan. - La VaR. - Introduction à l FRTB. - Principales révisions Frontières Banking / Trading book l Expected Shortfall Les horizons de liquidité PAGE 1 F R T B ( F u n d a m e n t a l R e v i e w o f t h e T r a d i n g B o o k ) u n e n o u v e l l e p e r s p e c t i v e d e m e s u r e d e l a V A R. Y o u s s e f M e l l o u k i Plan PAGE 2

Plus en détail

NOUVELLE GESTION DES RISQUES ET CULTURE D ENTREPRISE PHILIPPE CARREL

NOUVELLE GESTION DES RISQUES ET CULTURE D ENTREPRISE PHILIPPE CARREL NOUVELLE GESTION DES RISQUES ET CULTURE D ENTREPRISE PHILIPPE CARREL La crise est-elle passée? Immobilier / Profits des banques? Croissance Chinoise / Exports US? Petrole? Inflation? Bourse? Lorsque les

Plus en détail

SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL

SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL COMMUNE DE SAINT-CERGUES SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL Réunion publique de concertation du 4 avril 2013 E s p a c e s & M u t a t i o n s B. L E M A I R E AEspaces r c h & i tmutations e c t e B.LEMAIRE

Plus en détail

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation. du bassin Seine Normandie. Forum de l eau Seine-Amont 15 janvier 2015

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation. du bassin Seine Normandie. Forum de l eau Seine-Amont 15 janvier 2015 Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie Forum de l eau Seine-Amont 15 janvier 2015 Élodie SALLES délégation de bassin - DRIEE Direction Régionale et Interdépartementale

Plus en détail

CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES

CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels WWW.mrn-gpsa.org Une association créée en 2000 entre : Mission

Plus en détail

Administration Générale PLAN DE PREVENTION DES RISQUES INONDATIONS DU GARDON D ALES

Administration Générale PLAN DE PREVENTION DES RISQUES INONDATIONS DU GARDON D ALES Administration Générale PLAN DE PREVENTION DES RISQUES INONDATIONS DU GARDON D ALES . P.P.R.I REGLEMENT Approuvé par arrêté préfectoral n 2010-313-0016 du 09 Novembre 2010 COMPTE RENDU I- DISPOSITIONS

Plus en détail

CLUVA WORKSHOP ON ECOLOGICAL ASSESSMENT OF UMT s 21 st -28 th April in Freising-Munich

CLUVA WORKSHOP ON ECOLOGICAL ASSESSMENT OF UMT s 21 st -28 th April in Freising-Munich PROGRAMME Saturday 21 st April - Arrival Sunday 22 nd City excursion, including of Munich s Urban Morphology Types Monday 23 rd April Introduction and update on Task 2.2 work to date on characterizing

Plus en détail

10. Outil d analyse de la vulnérabilité du bâti aux inondations et de réduction du risque

10. Outil d analyse de la vulnérabilité du bâti aux inondations et de réduction du risque Mém. Soc. vaud. Sc. nat. 25: 127-135. ISSN 0037-9611 10. Outil d analyse de la vulnérabilité du bâti aux inondations et de réduction du risque par Eric LEROI 1, Marc CHOFFET 2, Arnaud MAYIS 1, Renzo BIANCHI

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Port Haut 78 130 LES MUREAUX RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants 8, le bourg

Plus en détail

DOSSIER COMMUNAL D'INFORMATIONS

DOSSIER COMMUNAL D'INFORMATIONS DOSSIER COMMUNAL D'INFORMATIONS ACQUÉREURS - LOCATAIRES COMMUNE DU BEAUSSET Direction départementale des territoires et de la mer du Var 244, avenue de l'infanterie de Marine BP 501-83041 TOULON CEDEX

Plus en détail

Introduction. Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1

Introduction. Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1 Introduction Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1 Marketing des services de l information Vos attentes Redéfinir clairement à qui vous vous adressez Mieux connaître les attentes de votre

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Quai Bucherel 95 500 PONTOISE RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants 8, le bourg

Plus en détail

Forum Bodlanmè MERCREDI 17 JUIN 2015

Forum Bodlanmè MERCREDI 17 JUIN 2015 1 Forum Bodlanmè MERCREDI 17 JUIN 2015 «LA RELOCALISATION DES ACTIVITÉS ET DES BIENS : ÉTUDE ET EXPÉRIMENTATION SUR LA COMMUNE DE PETIT-BOURG, EN GUADELOUPE» Myriam Roch-Bergopsom Directrice Mélanie Arnaudies

Plus en détail

ANALYSE INTEGREE DE LA RESILIENCE TERRITORIALE La Clapière - Alpes-Maritimes

ANALYSE INTEGREE DE LA RESILIENCE TERRITORIALE La Clapière - Alpes-Maritimes ANALYSE INTEGREE DE LA RESILIENCE TERRITORIALE La Clapière - Alpes-Maritimes Elise TRIELLI 1 CEREMA Direction Territoriale Méditerranée www.cerema.fr SOMMAIRE Cadre de l étude Contexte du site (Aléas,

Plus en détail

les ORN (Ouvrage à Risque Normal)

les ORN (Ouvrage à Risque Normal) Exigences en matière de risque sismique en France Philippe Sabourault Direction Générale de la Prévention des Risques La réglementation nationale en vigueur Le zonage actuel(articles R563-1 à R563-7 du

Plus en détail

Orientations fondamentales et dispositions. 12 - Réduire le risque d inondations par les cours d eau

Orientations fondamentales et dispositions. 12 - Réduire le risque d inondations par les cours d eau Orientations fondamentales et dispositions 12 - Réduire le risque d inondations par les cours d eau SCHÉMA DIRECTEUR D AMÉNAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU BASSIN LOIRE-BRETAGNE 2010-2015 95 96 SCHÉMA

Plus en détail

Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de la petite mer de Gâvres. Réunion Publique à Port-Louis DDTM56/SPACES/PRN

Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de la petite mer de Gâvres. Réunion Publique à Port-Louis DDTM56/SPACES/PRN Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de la petite mer de Gâvres Réunion Publique à Port-Louis DDTM56/SPACES/PRN 12 octobre 2015 Plan de prévention des risques littoraux Introduction Les littoraux

Plus en détail

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015!

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015! URBANITES Lausanne, 16 février 2015 Urbanistes dans la ville : enjeux de la formation savoirs, savoir-faire, savoir dire Antonio Da Cunha Professeur ordinaire Institut de géographie et durabilité Faculté

Plus en détail

Gestion du risque et aqueduc

Gestion du risque et aqueduc Gestion du risque et aqueduc Application des principes de gestion du risque à la gestion et la conception d infrastructures de distribution d eau potable CERIU INFRA 2011 1 Objectifs de la présentation

Plus en détail

DIRECTIVES OPERATIONNELLES DE LA BOAD

DIRECTIVES OPERATIONNELLES DE LA BOAD RISQUES NATURELS 1. D importantes régions dans le monde sont exposées à des risques naturels. Les pays l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ne sont pas exempts des ces risques naturels.

Plus en détail

Les risques majeurs et l!action publique

Les risques majeurs et l!action publique Les risques majeurs et l!action publique Présentation du rapport n 105 du Conseil d!analyse économique Céline Grislain-Letrémy, Reza Lahidji et Philippe Mongin Sujet et méthode du rapport Approches du

Plus en détail

L application du concept de vulnérabilité aux infrastructures critiques : quelles implications pour la gestion territoriale des risques?

L application du concept de vulnérabilité aux infrastructures critiques : quelles implications pour la gestion territoriale des risques? L APPLICATION DU CONCEPT DE VULNÉRABILITÉ AUX INFRASTRUCTURES CRITIQUES 35 L application du concept de vulnérabilité aux infrastructures critiques : quelles implications pour la gestion territoriale des

Plus en détail

Applications of Earth Observation for Disaster Risk Management

Applications of Earth Observation for Disaster Risk Management Satellite Earth Observation & Disaster Risks Applications of Earth Observation for Disaster Risk Management Hicham EZZINE, Regional Centre for Disaster Risk Reduction Data Info. INRODUCTION INRODUCTION

Plus en détail

CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN

CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN Centre européen de sensibilisation et d éducation aux risques Le contexte français Toujours trop de victimes Chaque année en France, 11 millions d accidents de la vie courante

Plus en détail

ECONOMIE ET EVALUATION

ECONOMIE ET EVALUATION COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 9 Mars 2009 Le rôle de l assurance dans la des catastrophes naturelles ECONOMIE ET EVALUATION RISQUES ET ASSURANCE Le régime de l assurance des catastrophes

Plus en détail

La gestion des risques au Maroc

La gestion des risques au Maroc La gestion des risques au Maroc Laila EL FOUNTI, Maroc Key words: RÉSUMÉ La croissance des risques naturels et technologiques est un phénomène mondial préoccupant qui résulte notamment de l industrialisation

Plus en détail

TERME DE REFERENCE RELATIF A L ELABORATION D UN GUIDE DE GESTION DE L INFORMATION ET LA FORMATION DES COMMUNICATEURS SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES

TERME DE REFERENCE RELATIF A L ELABORATION D UN GUIDE DE GESTION DE L INFORMATION ET LA FORMATION DES COMMUNICATEURS SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES TERME DE REFERENCE RELATIF A L ELABORATION D UN GUIDE DE GESTION DE L INFORMATION ET LA FORMATION DES COMMUNICATEURS SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES FOCUS INONDANTIONS DANS LE GRAND COTONOU 1 1. CONTEXTE

Plus en détail

TITRE I : PORTEE DU PPR DISPOSITIONS GENERALES

TITRE I : PORTEE DU PPR DISPOSITIONS GENERALES TITRE I : PORTEE DU PPR DISPOSITIONS GENERALES I - 1- Organisation du règlement Le présent règlement comprend : Titre I Portée du PPR Dispositions générales Titre II Réglementation des projets nouveaux

Plus en détail

Concours architectural. Habiter avec la mer

Concours architectural. Habiter avec la mer DOSSIER DE PRESSE Concours architectural La commune de Noirmoutier-en-l Ile a proposé aux étudiants et aux professionnels de l architecture un concours d idées Concours imaginez d idées l'habitat noirmoutrin

Plus en détail

FOCUS 2015. Atelier Caen/Alexandria : La Résilience. WS1 : la Résilience comment gérer les risques naturels croissants en matière d urbanisme?

FOCUS 2015. Atelier Caen/Alexandria : La Résilience. WS1 : la Résilience comment gérer les risques naturels croissants en matière d urbanisme? FOCUS 2015 Du 5 au 6 mars 2015 Washington DC Ambassade de France Atelier Caen/Alexandria : La Résilience Pour commencer, quelques définitions Qu est-ce que la Résilience? Face aux évolutions (croissance

Plus en détail

Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince

Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince Ministère des Travaux Publics, Transports et Communications (MTPTC) Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince Le

Plus en détail

La réassurance des catastrophes naturelles. Quels enjeux en terme de modélisation? Colloque SCM «La gestion des risques naturels» 25 janvier 2011

La réassurance des catastrophes naturelles. Quels enjeux en terme de modélisation? Colloque SCM «La gestion des risques naturels» 25 janvier 2011 La réassurance des catastrophes naturelles. Quels enjeux en terme de modélisation? Colloque SCM «La gestion des risques naturels» 25 janvier 2011 PRESENTATION DE LA CCR Créée en 1946, la CCR est une société

Plus en détail

De la prévention des accidents domestiques de l enfant à la promotion de la sécurité : l engagement d un réseau francophone

De la prévention des accidents domestiques de l enfant à la promotion de la sécurité : l engagement d un réseau francophone De la prévention des accidents domestiques de l enfant à la promotion de la sécurité : l engagement d un réseau francophone From child accident prevention at home to safety promotion : the commitment of

Plus en détail

Une évaluation des plans de gestion de crise «inondations» en Angleterre, en France et aux Pays-Bas Darren Lumbroso 1,2 Jean-Raphaël Leclere 3

Une évaluation des plans de gestion de crise «inondations» en Angleterre, en France et aux Pays-Bas Darren Lumbroso 1,2 Jean-Raphaël Leclere 3 Une évaluation des plans de gestion de crise «inondations» en Angleterre, en France et aux Pays-Bas Darren Lumbroso 1,2 Jean-Raphaël Leclere 3 1 HR Wallingford, Howbery Park, Wallingford, Oxfordshire OX10

Plus en détail

CARTOGRAPHIER LES RISQUES NATURELS : QUELS OUTILS GEODECISIONNELS?

CARTOGRAPHIER LES RISQUES NATURELS : QUELS OUTILS GEODECISIONNELS? CARTOGRAPHIER LES RISQUES NATURELS : QUELS OUTILS GEODECISIONNELS? 2 novembre 2010 Qui sommes-nous? Exploitation du site web www.catnat.net Conseil et bureau d éd étude spécialis cialisé + Etude et conseil:

Plus en détail

Enseigner la France. Territoire aménagé, territoire à ménager Les risques. Lyon 1/12/2011. Yvette VEYRET Professeur Université Paris X - Nanterre

Enseigner la France. Territoire aménagé, territoire à ménager Les risques. Lyon 1/12/2011. Yvette VEYRET Professeur Université Paris X - Nanterre Enseigner la France Territoire aménagé, territoire à ménager Les risques Lyon 1/12/2011 Yvette VEYRET Professeur Université Paris X - Nanterre Relations société/nature, les risques dans l analyse des territoires

Plus en détail

Pourquoi? Dire quoi, à qui? Comment? Quelques exemples Un Cartoon!

Pourquoi? Dire quoi, à qui? Comment? Quelques exemples Un Cartoon! 28 Mai 2010 midis Training personnels Education étudiants Dialogue public www.nanosmile.org Yves SICARD Conseiller scientifique CEA LITEN DTNM Laboratoire de Chimie et Sécurité des Nanotechnologies Maitre

Plus en détail

conclusions Table ronde 1: produire et partager l information et les données

conclusions Table ronde 1: produire et partager l information et les données MedFlood Solutions conclusions Table ronde 1: produire et partager l information et les données Crues torrentielles et inondations en Méditerranée : quelles solutions face aux risques? Conclusions: 1.

Plus en détail

Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. www.developpement-durable.gouv.fr

Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. www.developpement-durable.gouv.fr L information des acquéreurs et des Locataires sur Les risques naturels et technologiques majeurs Renseignements utiles à l état des risques et à la déclaration de sinistre Ministère de l'écologie, du

Plus en détail

Plan de gestion des risques d inondation Rhin Meuse Cycle de gestion 2016 2021

Plan de gestion des risques d inondation Rhin Meuse Cycle de gestion 2016 2021 Plan de gestion des risques d inondation Rhin Meuse Cycle de gestion 2016 2021 Le PGRI D où vient il? A quoi sert il? Comment ça se présente? Qui l élabore? Qui le met en œuvre? Qu est ce que ça change?

Plus en détail

Portrait cartographique des accidents hors autoroutes en Montérégie (2008-2012)

Portrait cartographique des accidents hors autoroutes en Montérégie (2008-2012) Portrait cartographique des accidents hors autoroutes en Montérégie (2008-2012) Guide d accompagnement Avril 2015 DIRECTION DE SANTÉ PUBLIQUE DE LA MONTÉRÉGIE Préparé par le secteur Planification, évaluation

Plus en détail

Séminaire Sûreté de Fonctionnement - LIX Franck MARLE Novembre 2012

Séminaire Sûreté de Fonctionnement - LIX Franck MARLE Novembre 2012 Séminaire Sûreté de Fonctionnement - LIX Franck MARLE Novembre 2012 1 2 Problématique posée par la complexité Application du processus MAD au projet Tramway 3 Modélisation 4 Analyse 5 Décision 2 Complexité

Plus en détail

Epargne : définitions, formes et finalités.

Epargne : définitions, formes et finalités. Epargne : définitions, formes et finalités. 1) Définitions de l épargne. Le dictionnaire Larousse définit l épargne comme une «fraction du revenu individuel ou national qui n est pas affectée à la consommation»,

Plus en détail

Qu est-ce qu un système d Information? 1

Qu est-ce qu un système d Information? 1 Qu est-ce qu un système d Information? 1 Une définition du système d information «Tout moyen dont le fonctionnement fait appel à l électricité et qui est destiné à élaborer, traiter, stocker, acheminer,

Plus en détail

PROJET DE CONCEPTION (6GIN333)

PROJET DE CONCEPTION (6GIN333) PROJET DE CONCEPTION (6GIN333) Cours #7 Hiver 2012 Ordre du jour Gestion des risques Introduction Concepts & définitions Processus d analyse Outils & méthodes Résultats Pause de 15 minutes Suivit des coûts

Plus en détail

Prévention et Assurance : Comment agir face aux risques de catastrophes naturelles

Prévention et Assurance : Comment agir face aux risques de catastrophes naturelles Conférence publique à Barcelonnette Centre Seolane - 24 juin 2013 Prévention et Assurance : Comment agir face aux risques de catastrophes naturelles Roland Nussbaum Directeur Mission des sociétés d assurances

Plus en détail

Etude statistique des données fournies par la CCIJP

Etude statistique des données fournies par la CCIJP Etude statistique des données fournies par la CCIJP Sommaire Introduction : Stagnation du nombre de cartes accordées en 2012... 4 1. Dans quels secteurs d activité les journalistes encartés travaillent-ils?

Plus en détail

Cascade. Logiciel d aide à la gestion de crises. Préparation aux crises Exercices et formations Gestion de crise en temps réel Retour d expérience

Cascade. Logiciel d aide à la gestion de crises. Préparation aux crises Exercices et formations Gestion de crise en temps réel Retour d expérience Cascade Logiciel d aide à la gestion de crises Préparation aux crises Exercices et formations Gestion de crise en temps réel Retour d expérience http://www.overmind-dynamic.com Qu est-ce que Cascade? Cascade

Plus en détail

Jean Pierre THIBAULT / DREAL Aquitaine / Stratégie nationale

Jean Pierre THIBAULT / DREAL Aquitaine / Stratégie nationale Jean Pierre THIBAULT / DREAL Aquitaine / Stratégie nationale Stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte : vers la relocalisation des activités et des biens Ministère de l'écologie, du développement

Plus en détail

SYNTHESE. Sécheresse de 2003 Un passé qui ne passe pas. A. La gestion des suites de la sécheresse de 2003

SYNTHESE. Sécheresse de 2003 Un passé qui ne passe pas. A. La gestion des suites de la sécheresse de 2003 SYNTHESE Sécheresse de 2003 Un passé qui ne passe pas A. La gestion des suites de la sécheresse de 2003 1. Entre 1989 et 2007, plus de 444.000 sinistres dus à la sécheresse ont été recensés, pour un coût

Plus en détail

Docteur José LABARERE

Docteur José LABARERE UE7 - Santé Société Humanité Risques sanitaires Chapitre 1 : Epidémiologie descriptive Docteur José LABARERE Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

Méthode d élaboration de la carte de qualification de l aléa mouvement de terrain

Méthode d élaboration de la carte de qualification de l aléa mouvement de terrain CoTITA Méditerranée Journée du 17 novembre 2011 Conférences sur les risques Plan de Prévention des Risques Méthode d élaboration de la carte de qualification de l aléa mouvement de terrain Laboratoire

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Intercommunal

Plan Local d Urbanisme Intercommunal ARCHITOUR Architectes et associés GAMA Environnement Plan Local d Urbanisme Intercommunal Réunions publiques de lancement Fay : 16 juin 2014 Pruillé le Chétif : 20 juin 2014 Trangé : 23 juin 2014 Chaufour

Plus en détail

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP Capacités d accueil, aménagements commerciaux, mutabilité foncière : des outils concrets pour construire un SCOT intégrant les vulnérabilités énergétiques et climatique Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Plus en détail

SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Présentation des Guides méthodologiques m prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi

SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Présentation des Guides méthodologiques m prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Pyrénées. Présentation des Guides méthodologiques m de prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi 1ère JOURNEE TECHNIQUE «SCoT ET BIODIVERSITE»

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET DU PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS (PPRN) ET RÉGLEMENTATION EN VIGUEUR...5

SOMMAIRE 1. OBJET DU PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS (PPRN) ET RÉGLEMENTATION EN VIGUEUR...5 SOMMAIRE 1. OBJET DU PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS (PPRN) ET RÉGLEMENTATION EN VIGUEUR...5 1.1 LA RÉGLEMENTATION DES PPR ET PROCÉDURE RÉGLEMENTAIRE D ÉLABORATION...5 1.2 ASSURANCES ET CATASTROPHES

Plus en détail

PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE DANS LE CADRE DU REGIME D ASSURANCE DES RISQUES DE CATASTROPHES NATURELLES EN FRANCE. Casablanca - 13 novembre 2006 1

PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE DANS LE CADRE DU REGIME D ASSURANCE DES RISQUES DE CATASTROPHES NATURELLES EN FRANCE. Casablanca - 13 novembre 2006 1 PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE DANS LE CADRE DU REGIME D ASSURANCE DES RISQUES DE CATASTROPHES NATURELLES EN FRANCE Casablanca - 13 novembre 2006 1 Rappel des principes du régime d indemnistation des victimes

Plus en détail

Normalisation internationale de la gestion des risques des infrastructures

Normalisation internationale de la gestion des risques des infrastructures Normalisation internationale de la gestion des risques des infrastructures Frédéric Hervo Directeur des systèmes de paiement et des infrastructures de marché Séminaire EIFR 9 octobre 2013 Banque de France

Plus en détail

Flood risk assessment in the Hydrographic Ebro Basin. Spain

Flood risk assessment in the Hydrographic Ebro Basin. Spain Flood risk assessment in the Hydrographic Ebro Basin. Spain Évaluation du Risque d Inondation dans la Démarcation Hydrographique de Congrès SHF, Evénements extrêmes fluviaux et maritimes, Paris, 1-2 février

Plus en détail