Campagne motards 2015 Les chiffres

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Campagne motards 2015 Les chiffres"

Transcription

1 Campagne motards 2015 Les chiffres

2 Le printemps est synonyme du retour de nombreux motards sur nos routes. Le mois d avril marque également le début de la période la plus meurtrière pour les motards. Même si ce type d usager est présent tout au long de l année sur les routes belges, on en rencontre en effet davantage pendant la période d avril à octobre. L Agence wallonne pour la Sécurité routière a donc choisi cette période pour lancer la campagne En avril, gaffe aux motos qui défilent. L objectif est de rappeler aux automobilistes qu ils doivent accorder de l attention à la présence des motards. 1. Ampleur du phénomène Selon le baromètre de l IBSR, en 2014, 66 motocyclistes sont décédés (tués sur place) sur les routes belges dont 30 en Wallonie. Ce chiffre marque une baisse considérable du nombre de motards décédés sur nos routes. En l espace de seulement 4 ans, le nombre de motards décédés a en effet baissé de 33% en Wallonie. On ne peut que se réjouir de cette diminution positive. Mais les motocyclistes restent néanmoins un type d usagers de la route courant un risque important d être impliqué dans un accident. En effet, ils représentent moins de 1 % des kilomètres parcourus mais 14% des usagers décédés sur nos routes 1. Cette surreprésentation des motards dans les victimes des accidents montre bien la nécessité de mener des actions pour améliorer la situation. 2. Causes principales des accidents impliquant les motards Différents éléments peuvent expliquer la représentation importante des motards dans les victimes d accidents. 1 Source : SPF Economie DG Statistique / Infographie : IBSR

3 Les motards, difficilement repérables Les automobilistes ont souvent beaucoup de difficultés à repérer les motards sur la route. Dans l étude MOTAC 2 réalisée par l IBSR en 2013, dans plus d un accident sur deux (53%) impliquant un motard et un autre usager de la route, l autre usager n a pas vu le motard. Ce problème est dû à plusieurs éléments. Premièrement, la silhouette étroite du motard. Son gabarit réduit rend le motard beaucoup moins repérable sur la route. Il fait également en sorte que les automobilistes ont beaucoup de mal à évaluer sa vitesse et la distance à laquelle il se trouve. Ce qui est petit a en effet, toujours l air de se trouver plus loin qu il ne l est en réalité. Deuxièmement, les motards ont des accélérations plus rapides que les automobilistes. La vitesse moyenne pratiquée par les motards est d ailleurs souvent supérieure à celle des automobilistes. Cela peut surprendre les conducteurs et diminuer leur visibilité. Plus la vitesse d un motard est élevée, plus il sera difficilement repéré par les autres usagers. Troisièmement, si les automobilistes ne s attendent pas forcément à rencontrer des motards sur la route, ils auront moins de facilité à les repérer. L être humain a en effet, tendance à sélectionner les informations qui lui semblent pertinentes pour réaliser ses activités. 3 Pourtant, les motards sont des usagers de la route à part entière. Les motos sont d ailleurs de plus en plus présentes sur nos routes et pas seulement au retour des beaux jours. Cela s explique notamment par le fait que la moto ou le scooter représentent une solution idéale pour se déplacer facilement et éviter les problèmes d engorgement de la circulation. C est particulièrement le cas pendant les heures de pointe. Le réflexe motards doit donc être adopté toute l année par les autres usagers et pas uniquement quand il fait beau. 2 Martensen, H. & Roynard, M. (2013) MOTAC Motorcycle accident causation. Analyse approfondie des accidents graves et mortels impliquant des motocyclistes. Bruxelles, Belgique : Institut Belge pour la Sécurité Routière Centre de Connaissance Sécurité Routière 3 Van Elslande P., coordinateur scientifique. (2009) Les deux-roues motorisés : nouvelles connaissances et besoins de recherche Actes du colloque international 5 et 6 mars Marseille : Actes n 122, Inrets

4 Enfin, le champ visuel d un automobiliste n est pas stable. 4 Il peut varier, d une part, en fonction d éléments liés à la conduite, comme la vitesse ou la densité du trafic et d autre part, en fonction d éléments liés à l automobiliste. Par exemple, s il est fatigué, cela peut réduire son champ de vision. Dans ce cas, il aura encore plus de difficultés à repérer le motard. Par ailleurs, certaines activités pratiquées par l automobiliste au volant, comme le fait d utiliser son GSM, peuvent également avoir des effets négatifs sur son champ de vision et augmenter son temps de réaction. Une vitesse excessive La vitesse pratiquée par les motocyclistes entre également en cause dans les accidents. L étude MOTAC a établi qu environ 36% des accidents impliquant des motocyclettes étaient dus à une vitesse excessive des motocyclistes en question. Ce sont les accidents impliquant une moto seule qui enregistrent le taux le plus élevé d excès de vitesse avec 43% contre 32% pour les motos impliquées dans un accident avec un autre usager. 5 La vulnérabilité des motards : facteur aggravant La question de la vulnérabilité est également importante. Il ne s agit pas d une cause d accident en tant que telle mais d un facteur aggravant. Les motards sont des usagers faibles qui ne sont pas protégés par une carrosserie. Les conséquences des accidents dans lesquels ils sont impliqués sont donc systématiquement beaucoup plus graves pour eux. Selon une étude menée en , le conducteur d une moto court, par km parcouru, 57 fois plus de risques qu un automobiliste d être gravement blessé ou de perdre la vie dans un accident de la circulation. 4 idem 5 Martensen, H. & Roynard, M. (2013) MOTAC Motorcycle accident causation. Analyse approfondie des accidents graves et mortels impliquant des motocyclistes. Bruxelles, Belgique : Institut Belge pour la Sécurité Routière Centre de Connaissance Sécurité Routière 6 Martensen, H. Analyse du risque de blessures graves ou mortelles dans la circulation, en fonction de l âge et du mode de déplacement. Bruxelles, Belgique : Institut Belge pour la Sécurité Routière Centre de Connaissance Sécurité Routière

5 3. Période des accidents impliquant des motards Les accidents de motos ont généralement lieu au printemps et en été, ce qui correspond à la période pendant laquelle on croise davantage de motards sur les routes. C est pendant la période s étalant d avril à octobre qu on enregistre le plus grand nombre d accidents impliquant des motards. Pendant cette période, on identifie clairement 2 pics d accidents, l un en avril et l autre en juillet. Par ailleurs, les accidents mortels ont principalement lieu durant les week-ends qui comptabilisent 53% des motards décédés sur nos routes. 7 On peut donc supposer que ce type d accident a souvent lieu lors de déplacements qui sont réalisés dans le cadre de loisirs par des motocyclistes qui n utilisent pas uniquement la moto pour son côté pratique, par exemple, pour éviter les embouteillages. Conclusion La difficulté à repérer les motards est une cause importante des accidents impliquant un motard et un autre usager. Dans plus d un accident sur deux, l autre usager n a pas vu le motard. La vitesse excessive ou inadaptée pratiquée par certains motards vient encore renforcer ce problème. Il est donc primordial de rappeler aux automobilistes la nécessité d être particulièrement attentifs à la présence des motards tout au long de l année. Des gestes très simples sont indispensables pour garantir la sécurité des motards et la sécurité routière en général. Des gestes comme : systématiquement regarder dans ses rétroviseurs et tenir compte de l angle mort en se retournant si nécessaire avant de réaliser une manœuvre ; toujours indiquer ses changements de direction à l aide de ses feux clignotants ; se dire qu il vaut mieux perdre une minute pour laisser passer un motard avant de s engager sur une route plutôt que d estimer qu on a le temps de vite passer. Les motards, de leur côté, doivent également tenir compte du fait qu ils sont difficilement repérables en s assurant d avoir été identifiés par les autres usagers et en cas de doute, adapter leur vitesse en conséquence. Ils doivent également veiller à se rendre le plus visibles possible pour éviter de surprendre les automobilistes. Le port de vêtements de protection ou d un casque de couleurs vives 7 Source : SPF Economie DG Statistique / Infographie : IBSR

6 est un bon moyen de pallier, en partie, à ce problème. Par ailleurs, il est réellement important que les motards respectent les limitations de vitesse. Personnes de contact: Audrey Jacquiez, porte-parole du Ministre Maxime Prévot 0497/ Belinda Demattia, porte-parole AWSR 0498/

CENTRE DE CONNAISSANCE SÉCURITE ROUTIÈRE

CENTRE DE CONNAISSANCE SÉCURITE ROUTIÈRE CENTRE DE CONNAISSANCE SÉCURITE ROUTIÈRE MOTAC MOTORCYCLE ACCIDENT CAUSATION MOTAC Motorcycle accident causation D/213/779/15 Analyse approfondie des accidents graves et mortels impliquant des motocyclistes.

Plus en détail

N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le. PROPOSITION DE LOI visant à renforcer la protection et la sécurité

Plus en détail

centre de connaissance sécurite routière

centre de connaissance sécurite routière centre de connaissance sécurite routière EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE DES UTILISATEURS DE DEUX-ROUES MOTORISÉS EN RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE Mesure de comportement : Equipements de protection

Plus en détail

Conseil national de la sécurité routière. Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau

Conseil national de la sécurité routière. Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau Conseil national de la sécurité routière Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau Sommaire 27 novembre 2012 : Manuel Valls, ministre de l Intérieur, relance le Conseil national de la sécurité routière (CNSR)

Plus en détail

Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité sur la route, mais toujours des prises de risque

Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité sur la route, mais toujours des prises de risque Communiqué de presse Mardi 16 septembre 2014 Baromètre AXA Prévention sur le comportement des Français en deux-roues motorisés Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité

Plus en détail

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr twitter.com/routeplussure Délégation à la sécurité et à la circulation routières Place des Degrés Tour Pascal B 92055 LA Défense Cedex DSCR - AVRIL 2013 -

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 Hôtel de Roquelaure 18 juin 2008 Jean CHAPELON Secrétaire général de l Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) La sécurité

Plus en détail

Moto 125 Le nouvel espace dédié aux conducteurs de 125 cm3 sur les sites des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention

Moto 125 Le nouvel espace dédié aux conducteurs de 125 cm3 sur les sites des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention COMMUNIQUE DE PRESSE Paris - 19 mai 2011 Moto 125 Le nouvel espace dédié aux conducteurs de 125 cm3 sur les sites des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention Embouteillages, problèmes

Plus en détail

CENTRE DE CONNAISSANCE SÉCURITE ROUTIÈRE

CENTRE DE CONNAISSANCE SÉCURITE ROUTIÈRE CENTRE DE CONNAISSANCE SÉCURITE ROUTIÈRE ANALYSE STATISTIQUE DES ACCIDENTS DE LA ROUTE 2010 Merci de référer à ce document de la façon suivante : Nuyttens, N., Focant F., Casteels Y. (2012) Analyse statistique

Plus en détail

Les journées "Trajectoires" au service des motards

Les journées Trajectoires au service des motards PRÉFET DE LA HAUTE-SAVOIE Point presse Les journées "Trajectoires" au service des motards 19 avril 2015 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie www.haute-savoie.gouv.fr Les journées

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 Le nombre de victimes d accidents de la route en Belgique a diminué en 2012 La Direction générale Statistique et Information économique publie aujourd hui

Plus en détail

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012 PREFET DE LA HAUTE-LOIRE Bilan de l accidentalité routière 01 Bilan national France métropolitaine Accidents corporels Tués Blessés dont blessés hospitalisés 01 60 437 3 653 75 851 7 14 011 65 04 3 963

Plus en détail

Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch

Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch Le 29 janvier 2015 Informations complémentaires au communiqué de presse conducteur-d-elit.ch Campagne conducteur-d-elite.ch: suivre des cours, c est avoir une conduite plus sûre. L objectif de la campagne

Plus en détail

La situation en France

La situation en France La situation en France Motocyclettes et cyclomoteurs = moins de 2% du trafic 26% des morts (chiffres 2010) 1/3 des morts en milieu urbain 2/3 en milieu rural 2/3 des blessés en milieu urbain 1/3 en milieu

Plus en détail

N 2527 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 2527 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 2527 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 20 mai 2010. PROPOSITION DE LOI visant à renforcer la protection et

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012. Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau

BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012. Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012 Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau Paris, le 24 janvier 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Manuel VALLS, ministre de l'intérieur, annonce un bilan de l accidentalité routière

Plus en détail

Moins d accidents et moins de victimes en 2009

Moins d accidents et moins de victimes en 2009 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 12 avril 2011 Moins d accidents et moins de victimes en 2009 Les chiffres des accidents de la route portant sur 2009 viennent

Plus en détail

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance Définition Un accident corporel (mortel ou non mortel) de

Plus en détail

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012 Dossier de presse SOMMAIRE Présentation...3 Une étude scientifique pour dresser un état des lieux des comportements sur autoroute...4 L occupation des voies : des résultats venant confirmer l importance

Plus en détail

COPYRIGHT AUTO ECOLE MILLELIRI P.1

COPYRIGHT AUTO ECOLE MILLELIRI P.1 COPYRIGHT AUTO ECOLE MILLELIRI P.1 1 Le risque routier moto / Comportement en présence d un accident Le risque routier moto Gravité Comportement en présence d un accident Le risque routier moto La moto

Plus en détail

CIRCULATION DES PIETONS ET DES DEUX ROUES: cas du Cameroun

CIRCULATION DES PIETONS ET DES DEUX ROUES: cas du Cameroun CIRCULATION DES PIETONS ET DES DEUX ROUES: cas du Cameroun Présenté par : M. BEKOLO MINKOUMOU Sous-directeur en charge de l Entretien Routier au Ministère des Travaux Publics Yaoundé Cameroun INTRODUCTION

Plus en détail

Dossier de presse. Sécurité routière en Martinique Bilan 2014 et plan 2015. Conférence de presse Vendredi 13 février 2015 à 11h30

Dossier de presse. Sécurité routière en Martinique Bilan 2014 et plan 2015. Conférence de presse Vendredi 13 février 2015 à 11h30 Cabinet du préfet Bureau de la communication interministérielle Fort-de-France, le 2015 Dossier de presse Sécurité routière en Martinique Bilan 2014 et plan 2015 Conférence de presse Vendredi 13 février

Plus en détail

Plan d action sécurité routière. Table ronde contre l insécurité routière

Plan d action sécurité routière. Table ronde contre l insécurité routière Plan d action sécurité routière Table ronde contre l insécurité routière Objectif : combattre l insécurité routière durablement Vision Zéro Zéro mort Zéro blessé grave 2 Plan d action «sécurité routière»

Plus en détail

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation BILAN ROUTIER Portrait de la sécurité routière et de la circulation 2010 UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! Le partage de la route en milieu urbain est l enjeu qui pose le plus grand défi autant aux usagers

Plus en détail

Contrôle routier du 26 juin 2015. Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone

Contrôle routier du 26 juin 2015. Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone Contrôle routier du 26 juin 2015 Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone Contacts presse : Préfecture de région : 04 67 61 61 25 pref-communication@herault.gouv.fr Facebook : facebook.com/prefet34lr

Plus en détail

Bilan des accidents de la route 2013

Bilan des accidents de la route 2013 1. Accidents corporels et victimes - principales tendances Comparaison 2012 / 2013 2012 2013 Diff. en % Accidents corporels 1019 949-7 dont mortels 34 41 +21 Victimes tuées 34 45 +32 Blessés graves 339

Plus en détail

Accidents de la route dans le département de la Marne. Bilan et évolution DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE 1/24

Accidents de la route dans le département de la Marne. Bilan et évolution DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE 1/24 Accidents de la route dans le département de la Marne Bilan et évolution 202 20 DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE /24 2/24 Quelques données sur les radars dans le département En 202,

Plus en détail

LE permis moto Et CYCLomotEUr (permis A)

LE permis moto Et CYCLomotEUr (permis A) LE permis moto et CYCLOMOTEUR * (PERMIS A) * à partir du 1 mai 2013 EXPERIENCE ET CONFIANCE Balade du dimanche, week-end d évasion, traversée des embouteillages sans perte de temps, les raisons d adopter

Plus en détail

Volet sécurité routière

Volet sécurité routière Volet sécurité routière Volet sécurité routière Rédigé par Sylvie Tremblay Novembre 2012 Vice-présidence à la sécurité routière Direction du développement en sécurité routière TABLE DES MATIÈRES Avant-propos

Plus en détail

Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière

Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière Mercredi 1er juillet 2015 Bilan de l accidentologie en Saône-et-Loire Évolution des ATBH 2015/2014 pour la période du 1er janvier au 28 juin Période

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Pour connaître le nombre de points sur votre permis, connectez-vous sur le site : www.interieur.gouv.fr les principales infractions au code de la route et leurs sanctions En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

Plus en détail

ABS 2RM : quels effets observés sur la fréquence accident?

ABS 2RM : quels effets observés sur la fréquence accident? ABS 2RM : quels effets observés sur la fréquence accident? Bertrand Nelva-Pasqual, Mutuelle des Motards Journées Scientifiques "Deux-roues motorisés" 15 et 16 octobre 2013, Lyon-Bron Groupe d Échanges

Plus en détail

Manifestation le 15 mars 2003

Manifestation le 15 mars 2003 Dossier de presse Manifestation le 15 mars 2003 Contre le discours simpliste et sur-répressif de la sécurité routière Pour une vraie politique de formation à la sécurité routière Pour en finir avec les

Plus en détail

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème Au collège, les élèves doivent obtenir La partie théorique du BSR (Brevet de Sécurité Routière). Il est important de bien préparer cet

Plus en détail

Faites vérifier le système de freinage, la direction, les éclairages, la batterie

Faites vérifier le système de freinage, la direction, les éclairages, la batterie entretien entretenir son vehicule.1 1. Entretenir son véhicule 2. Savoir partir en forme 3. Protéger sa vie et celle des autres 4. Maintenir une vigilance maximale au volant 5. Savoir faire une pause 6.

Plus en détail

ASSURANCE MOTO : tout ce que vous devez savoir!

ASSURANCE MOTO : tout ce que vous devez savoir! ASSURANCE MOTO : tout ce que vous devez savoir! ASSURANCE MOTO : TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR! À l approche du printemps, les amateurs de motos commencent à rêver de partir à l aventure sur les routes

Plus en détail

Évolution de l accidentalité et futurs enjeux

Évolution de l accidentalité et futurs enjeux COTITA Centre Est 29 mai 2012 Évolution de l accidentalité et futurs enjeux Christian Machu Secrétaire général-adjoint Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) Sommaire 1.

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

L actualité. en q uestion. 21 tués. Stop à l hécatombe! Janvier-mai 2014 : sur les routes du département, Sécurité routière.

L actualité. en q uestion. 21 tués. Stop à l hécatombe! Janvier-mai 2014 : sur les routes du département, Sécurité routière. Sécurité routière L actualité en q uestion La lettre des services de l État en Vendée Janviermai 4 : 2 tués sur les routes du département, Stop à l hécatombe! Photo : Simon Bourcier Mai 4 La lettre des

Plus en détail

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités La sécurité du passager dépend pour une grande part du conducteur, mais il a aussi sa part de responsabilité. Des règles spécifiques en fonction du

Plus en détail

Découverte de l accident. Découverte de l accident

Découverte de l accident. Découverte de l accident Découverte de l accident 1 Découverte de l accident Découverte de l accident Pour vous, un accident de la route, c'est quoi? 2 Découverte de l accident Pour certain un accident c est : Un fait divers dans

Plus en détail

QUELS RÉFLEXES ADOPTER EN VILLE?

QUELS RÉFLEXES ADOPTER EN VILLE? QUESTIONS DE CONDUITE PIÉTONS, CYCLISTES, CONDUCTEURS QUELS RÉFLEXES ADOPTER EN VILLE? Les assureurs avec vous Pourquoi ce guide? En ville, les accidents de circulation sont spécifiques. Du fait de vitesses

Plus en détail

Dans l Aude, 27 usagers de deux roues motorisées ont été tués depuis le 1 er janvier 2007.

Dans l Aude, 27 usagers de deux roues motorisées ont été tués depuis le 1 er janvier 2007. LA SEMAINE EUROPEENNE de la SECURITE ROUTIERE et de la MOBILITE En 2010 comme en 2009, la semaine nationale de la sécurité routière s associe avec la semaine européenne de la mobilité et devient ainsi

Plus en détail

Sécurité Routière. réalisation programme

Sécurité Routière. réalisation programme Sécurité Routière réalisation programme 2014 2015 SÉCURITÉ ROUTIÈRE ÉDITO LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE, UN OUTIL DE RECONQUÊTE DE NOS RUES. La sécurité routière participe à notre volonté de reconquérir les rues.

Plus en détail

ASSURER ET PREVENIR. La sécurité des cyclos et des motos - Journée d information et d échange

ASSURER ET PREVENIR. La sécurité des cyclos et des motos - Journée d information et d échange ASSURER ET PREVENIR La sécurité des cyclos et des motos - Journée d information et d échange ASSURER Les particularités de l assurance moto: 3 exemples >L hivernage >L équipement >Les sinistres ASSURER

Plus en détail

Centre de formation d enseignant de la conduite auto et moto.

Centre de formation d enseignant de la conduite auto et moto. DU GRANIER Centre de formation d enseignant de la conduite auto et moto. - Centre Commercial Richelieu 73490 La Ravoire - ZA Plan Cumin, 660rue de la Jacquère 73800 Les Marches Tél: 04 79 72 55 12 Siret

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE DOCUMENT GENERAL D ORIENTATION 2013-2017

SECURITE ROUTIERE DOCUMENT GENERAL D ORIENTATION 2013-2017 SECURITE ROUTIERE DOCUMENT GENERAL D ORIENTATION 2013-2017 18 avril 2013 2 SOMMAIRE INTRODUCTION...4 DEMARCHE...5 LES CARACTERISTIQUES GENERALES DE L ACCIDENTALITE...6 LES ENJEUX...7 LES JEUNES... 7 LES

Plus en détail

Quelques mythes et réalités en matière de sécurité moto

Quelques mythes et réalités en matière de sécurité moto Présentation Salons de la moto 2005 Quelques mythes et réalités en matière de sécurité moto -www.promocycle.com Par Jean-Pierre Belmonte Février 2005 2 : La Fondation Promocycle -Fondée en 1990, la Fondation

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.1/2010/5 Distr. générale 12 janvier 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Groupe de

Plus en détail

CENTRE DE CONNAISSANCE SÉCURITE ROUTIÈRE

CENTRE DE CONNAISSANCE SÉCURITE ROUTIÈRE CENTRE DE CONNAISSANCE SÉCURITE ROUTIÈRE BLIND SPOT ACCIDENT CAUSATION (BLAC) ETUDE MULTIDISCIPLINAIRE APPROFONDIE SUR LES ACCIDENTS ENTRE POIDS LOURDS ET USAGERS FAIBLES EN FLANDRE-ORIENTALE ET EN FLANDRE-OCCIDENTALE

Plus en détail

PROVINCIAL 20 mai, 18h30. www.tourdusilencequebec.com

PROVINCIAL 20 mai, 18h30. www.tourdusilencequebec.com PROVINCIAL 20 mai, 18h30 www.tourdusilencequebec.com COMMUNIQUÉ DE PRESSE POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Tour du Silence : rouler pour sensibiliser! Montréal, 12 mai 2015 Pour l édition 2015 du Tour du Silence,

Plus en détail

DE L APPRENTI MOTOCYCLISTE

DE L APPRENTI MOTOCYCLISTE DE L APPRENTI MOTOCYCLISTE TABLE DES MATIÈRES 1. DEVENIR ACCOMPAGNATEUR 4 Expérience requise...4 Quel est votre rôle?...6 Pour rafraîchir vos connaissances...7 3. EXERCICES D APPRENTISSAGE 12 Avant de

Plus en détail

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45 L ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE NIVEAU 3 L attestation scolaire de sécurité routière comporte : - une attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de premier niveau qui se passe en 5 e

Plus en détail

GRANDS EXCÈS DE VITESSE : DES SANCTIONS PLUS SÉVÈRES

GRANDS EXCÈS DE VITESSE : DES SANCTIONS PLUS SÉVÈRES GRANDS EXCÈS DE VITESSE : DES SANCTIONS PLUS SÉVÈRES DES SANCTIONS PLUS SÉVÈRES POUR VITESSE EXCESSIVE Chaque année, sur les routes du Québec, la vitesse tue environ 175 personnes et en blesse près de

Plus en détail

La sécurité routière en Ille-et-Vilaine Bilan 2014 et évolutions

La sécurité routière en Ille-et-Vilaine Bilan 2014 et évolutions La sécurité routière en Ille-et-Vilaine Bilan 201 et évolutions Observatoire Départemental de la Sécurité Routière d Ille-et-Vilaine Sommaire, indicateurs et définitions Sommaire Les définitions Page

Plus en détail

C O M M U N I Q U É DE PRESSE

C O M M U N I Q U É DE PRESSE Bordeaux, le 5 juillet 2014 C O M M U N I Q U É DE PRESSE Sécurité Routière : bilan du 1er semestre 2014 en Gironde Le Préfet de la région Aquitaine, Préfet de la Gironde, Michel DELPUECH, a participé

Plus en détail

Disparités régionales des accidents de la route

Disparités régionales des accidents de la route Disparités régionales des accidents de la route Présentation des mesures en Suisse romande Conférence de presse, 19 janvier 2010 Brigitte Buhmann, Directrice, bpa b.buhmann@bpa.ch www.bpa.ch Disparités

Plus en détail

Epidémiologie des accidents de la route au Togo BENISSAN A. SETODJI K. ABALO A. YAWOVI K. KOUSSOUGBO K. DOSSIM A.

Epidémiologie des accidents de la route au Togo BENISSAN A. SETODJI K. ABALO A. YAWOVI K. KOUSSOUGBO K. DOSSIM A. Epidémiologie des accidents de la route au Togo BENISSAN A. SETODJI K. ABALO A. YAWOVI K. KOUSSOUGBO K. DOSSIM A. INTRODUCTION Moyens de transport = élément clé de expansion économique; Certains effets

Plus en détail

Les accidents de la route en lien avec le travail. Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1

Les accidents de la route en lien avec le travail. Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1 Les accidents de la route en lien avec le travail Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1 Sources de données pour l étude des accidents de la route liés au travail Régimes

Plus en détail

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité Introduction: Être responsable de ses actes Vivre en société exige l existence et le respect de règles visant à garantir la liberté des individus qui la composent, 2 mais aussi à les protéger sur les plans

Plus en détail

Conseils sur l usage des scooters au Vietnam

Conseils sur l usage des scooters au Vietnam Conseils sur l usage des scooters au Vietnam Ces renseignements sont donnés à titre indicatif et n engagent pas la responsabilité de l ambassade de France au Vietnam. La réglementation vietnamienne Il

Plus en détail

DONNÉES DÉTAILLÉES DE L ACCIDENTALITÉ

DONNÉES DÉTAILLÉES DE L ACCIDENTALITÉ PARTIE 6 # DONNÉES DÉTAILLÉES DE L ACCIDENTALITÉ DONNÉES DÉTAILLÉES DE L ACCIDENTALITÉ / LES ACCIDENTS ET LES USAGERS Les accidents et les usagers Selon les modes de déplacement 161 DONNÉES GÉNÉRALES D

Plus en détail

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012 J. 121300 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 16 mai 2012 Question 1 Le fait pour un conducteur

Plus en détail

Bilan des actions août 2015

Bilan des actions août 2015 Ministère de l Intérieur Le 13 août 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation Présentées le 26 janvier 2015 par Bernard CAZENEUVE, ministre de l Intérieur. Bilan des actions août

Plus en détail

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route L ASSR L'ASSR de premier niveau est obligatoire pour pouvoir conduire un cyclomoteur. Pour conduire un cyclomoteur, il faut en effet avoir quatorze ans et posséder le brevet de sécurité routière (BSR).

Plus en détail

ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE

ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE asa ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE Catalogue des compétences Catégorie M 22 mars 2011 Principe de base pour la

Plus en détail

INTERVENTIONS EN MILIEU SCOLAIRE

INTERVENTIONS EN MILIEU SCOLAIRE LIGUE CONTRE LA VIOLENCE ROUTIERE DES ALPES-MARITIMES 5 & 6 Rue Saint-Véran 06140 VENCE Tél/Fax : 04.93.58.72.65 Port : 06.24.46.23.25 E.mail : lcvr06@free.fr VERS UN COMPORTEMENT SECURITAIRE INTERVENTIONS

Plus en détail

Synthèse de l étude ADEME "2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile"

Synthèse de l étude ADEME 2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile mai 2007 Synthèse de l étude ADEME "2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile" Contexte de l étude La mise en application de la nouvelle étape réglementaire Euro3

Plus en détail

2004 2014 : un risque a chassé l autre

2004 2014 : un risque a chassé l autre 2004 2014 : un risque a chassé l autre En 10 ans, le profil des conducteurs français a évolué, leur rapport à la conduite aussi. Pour autant le poids des bons et mauvais conducteurs est resté stable, de

Plus en détail

GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui

GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui Présentation de l'étude GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui Présentation de l étude L association GEMA

Plus en détail

La sécurité routière : un enjeu pour le milieu professionnel, aussi!

La sécurité routière : un enjeu pour le milieu professionnel, aussi! La sécurité routière : un enjeu pour le milieu professionnel, aussi! Accident avec arrêt Accident avec incapacité temporaire Accident avec incapacité permanente 2.000 à 4.000 25.000 86.000 Accident mortel

Plus en détail

À DEUX-ROUES COMMENT ÉVITER LES PIÈGES?

À DEUX-ROUES COMMENT ÉVITER LES PIÈGES? QUESTIONS DE CONDUITE ÉQUIPEMENT, VISIBILITÉ, ANTICIPATION À DEUX-ROUES COMMENT ÉVITER LES PIÈGES? Pourquoi ce guide? Vous avez choisi le deux-roues motorisé parce que c est la liberté, la possibilité

Plus en détail

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement?

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? 1 Concerne : Abords d école limitation 30Km/h Gilet rétro réfléchissant Camions Nouvelles cartes de stationnement - Motards Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? Arrêté Royal

Plus en détail

La politique de segmentation de KBC Assurances

La politique de segmentation de KBC Assurances Plusieurs critères interviennent dans notre décision d assurer ou non un risque, et le cas échéant, pour quel tarif. Nous utilisons ces critères de segmentation pour parvenir à un équilibre entre la prime

Plus en détail

2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION

2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION 1. QUE DIT LA LOI? 2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION 2 0 : Petite définition: La distraction suppose un détournement de l attention accordée à la conduite, parce

Plus en détail

FORMATION AU BEPECASER MENTION DEUX ROUES SESSION 2015

FORMATION AU BEPECASER MENTION DEUX ROUES SESSION 2015 Institut de la Conduite Automobile pour la Recherche et l Enseignement Organisme de formation professionnelle adhérant aux Centres d Education Routière FORMATION AU BEPECASER MENTION DEUX ROUES SESSION

Plus en détail

PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE

PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE PRÉFET DE LA LOIRE PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE Année 2015 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION...3 1. BILAN 2014...4 1.1. Accidentologie dans le département de la Loire

Plus en détail

Mise en candidature de l agent Sophia Provost Responsable du dossier sur la sécurité des piétons au SPVM

Mise en candidature de l agent Sophia Provost Responsable du dossier sur la sécurité des piétons au SPVM Campagne de sécurité des piétons «Zéro accident» Mise en candidature de l agent Sophia Provost Responsable du dossier sur la sécurité des piétons au SPVM PRIX DE PARTENARIAT CCATM-POLICE CCMTA CCATM CANADIAN

Plus en détail

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008 Cellulaire au volant Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR 1 19 novembre 2008 Plan de la présentation Données disponibles avant la prise de décision Disponibilité des données

Plus en détail

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto»

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto» LEARNING BY EAR Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto» Auteur : Victoria Averill Editeurs : Johannes Beck, Katrin Ogunsade Correction : Martin Vogl Traduction : Aude Gensbittel Personnages

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

ceinture bouclée, casque attaché, je prends la route en toute sérénité

ceinture bouclée, casque attaché, je prends la route en toute sérénité assurance auto & moto ceinture bouclée, casque attaché, je prends la route en toute sérénité sécurité du conducteur Pourquoi mettez-vous votre ceinture de sécurité ou votre casque de moto? Parce que vous

Plus en détail

6 : LA MOTO ET SES RISQUES

6 : LA MOTO ET SES RISQUES Les 20 fiches du permis moto Un aide-mémoire pour faciliter les révisions avant l'interrogation orale du permis moto Fiche 1 : APPRENTISSAGE DE LA CONDUITE 2 façons d apprendre : soit seul, soit avec un

Plus en détail

2 FOIS PLUS DE RISQUES 2 FOIS PLUS DE PRUDENCE

2 FOIS PLUS DE RISQUES 2 FOIS PLUS DE PRUDENCE É D I T I O N 2 0 0 8 G U I D E P R A T I Q U E 2 FOIS PLUS DE RISQUES 2 FOIS PLUS DE PRUDENCE PRÉFECTURE DE LA SEINE-MARITIME PRÉAMBULE La Seine-Maritime connaît, avec les autres départements français,

Plus en détail

BIENTÔT MOTO CONDUCTEUR D UNE

BIENTÔT MOTO CONDUCTEUR D UNE BIENTÔT CONDUCTEUR D UNE MOTO 25 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2 e trimestre 2015 ISBN 978-2-550-72882-5 (Imprimé) ISBN 978-2-550-72883-2 (PDF) 2015, Société de l assurance

Plus en détail

La perte de vigilance ou l'attention perturbée

La perte de vigilance ou l'attention perturbée ANNEXE F La perte de vigilance ou l'attention perturbée I Perte de vigilance II Attention perturbée ou «distraction» DGO / étude des accidents corporels 2007-2011 1 DGO / étude des accidents corporels

Plus en détail

MESURE DE L EXPOSITION AU RISQUE D ACCIDENT DE LA ROUTE À L AIDE DES ENQUÊTES DE MOBILITÉ

MESURE DE L EXPOSITION AU RISQUE D ACCIDENT DE LA ROUTE À L AIDE DES ENQUÊTES DE MOBILITÉ MESURE DE L EXPOSITION AU RISQUE D ACCIDENT DE LA ROUTE À L AIDE DES ENQUÊTES DE MOBILITÉ Haddak M., Amoros E., Bouaoun L., Pascal L., Mintsa-Eya C. Umrestte (IFSTTAR-Univ. Lyon1) 7 colloque Francophone

Plus en détail

La Réforme 2010. - Je peux stationner dans une zone de rencontre uniquement sur des emplacements aménagés.

La Réforme 2010. - Je peux stationner dans une zone de rencontre uniquement sur des emplacements aménagés. La Réforme 2010 - La consommation de drogue peut être décelée avec un test salivaire ou urinaire. - La première cause de mortalité des jeunes de 18 à 24 ans au volant est l alcool. - Dans une «zone 30»les

Plus en détail

PREFECTURE DES COTES D'ARMOR. Pierre SOUBELET. Préfet des Côtes d'armor

PREFECTURE DES COTES D'ARMOR. Pierre SOUBELET. Préfet des Côtes d'armor PREFECTURE DES COTES D'ARMOR Pierre SOUBELET Préfet des Côtes d'armor a le plaisir de vous de vous proposer une journée de Sécurité Moto organisée dans le cadre du plan départemental d'action de sécurité

Plus en détail

Bonjour et merci de me recevoir. Je vais essayer d être le plus bref possible.

Bonjour et merci de me recevoir. Je vais essayer d être le plus bref possible. Tarification: calcul d une prime d assurance Mémoire sur le document de consultation: Pour un régime durable et équitable Jean-François Guimond 16 mai 2006 Prime = Fréquence x Coût moyen Facteurs influençant

Plus en détail

SERVICE PUBLIC FEDERAL Economie, P.M.E., Classes moyennes & Energie. Guide de Sécurité. Mini-motos (pocket-bikes)

SERVICE PUBLIC FEDERAL Economie, P.M.E., Classes moyennes & Energie. Guide de Sécurité. Mini-motos (pocket-bikes) SERVICE PUBLIC FEDERAL Economie, P.M.E., Classes moyennes & Energie Guide de Sécurité Mini-motos (pocket-bikes) 22.06.2006 Ce guide de sécurité a été élaboré par le Service Sécurité des Produits du Service

Plus en détail

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12 PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 1 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 4 12 Classe 5 12 Classe 6 13 Classe 7 Permis progressif (Niveau I et II) 13 Classe 8 14 Classe 9 15 1.2

Plus en détail

Mémoire. Présenté au. Conseil d experts sur les contributions d assurance automobile. Dans le cadre de. La consultation publique

Mémoire. Présenté au. Conseil d experts sur les contributions d assurance automobile. Dans le cadre de. La consultation publique Mémoire Présenté au Conseil d experts sur les contributions d assurance automobile Dans le cadre de La consultation publique Sur les contributions d assurances automobiles Par le Front Commun Motocycliste

Plus en détail

D5.2 KIT D ACTION LUTTER CONTRE LES ACCIDENTS DE 2RM EN MILIEU URBAIN

D5.2 KIT D ACTION LUTTER CONTRE LES ACCIDENTS DE 2RM EN MILIEU URBAIN D5.2 KIT D ACTION LUTTER CONTRE LES ACCIDENTS DE 2RM EN MILIEU URBAIN Auteurs principaux: DGT & ALTRAN Documentation du rapport Titre: Auteurs: Mots clés: Kit d action Lutter contre les accidents de 2RM

Plus en détail

N o 93. Expéditeur : IBSR, chaussée de Haecht 1405, 1130 Bruxelles - P405038

N o 93. Expéditeur : IBSR, chaussée de Haecht 1405, 1130 Bruxelles - P405038 Expéditeur : IBSR, chaussée de Haecht 1405, 1130 Bruxelles - P405038 Revue trimestrielle de l Institut Belge pour la Sécurité Routière avril 2015 N o 93 Alcool au volant: les bonnes pratiques à l étranger

Plus en détail

Transport des victimes d accidents par les taxis de Ho Chi Minh ville

Transport des victimes d accidents par les taxis de Ho Chi Minh ville Transport des victimes d accidents par les taxis de Ho Chi Minh ville Dr David TRAN Afravietmur Association Franco-Vietnamienne de médecine d urgence Assises de la coopération franco-vietnamienne Brest

Plus en détail

Test électoral 2014 de la RTBF

Test électoral 2014 de la RTBF ÉLECTIONS 2014 Test électoral 2014 de la RTBF L AVIS DES PRINCIPAUX PARTIS FRANCOPHONES EN MATIÈRE DE MOBILITÉ NIVEAU FÉDÉRAL Les voitures de société doivent être taxées plus fortement Il s agit avant

Plus en détail

Impacts du transport sur la santé: de la métropole jusqu au quartier. par Louis Drouin, M.D., M.P.H.,

Impacts du transport sur la santé: de la métropole jusqu au quartier. par Louis Drouin, M.D., M.P.H., Impacts du transport sur la santé: de la métropole jusqu au quartier Direction de santé publique par Louis Drouin, M.D., M.P.H., responsable, secteur Environnement urbain et santé (avec la collaboration

Plus en détail