6 : LA MOTO ET SES RISQUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "6 : LA MOTO ET SES RISQUES"

Transcription

1 Les 20 fiches du permis moto Un aide-mémoire pour faciliter les révisions avant l'interrogation orale du permis moto Fiche 1 : APPRENTISSAGE DE LA CONDUITE 2 façons d apprendre : soit seul, soit avec un formateur apprendre seul présente 2 avantages un faible coût et peu de contraintes mais présente surtout de nombreux inconvénients : formation incomplète, défauts non corrigés, chutes graves possibles. avec un formateur, le but de l apprentissage sera une formation théorique qui prépare à la formation pratique, à savoir maîtriser la moto, éviter les risques et avoir une conduite sûre sans se laisser surprendre. Le moniteur est là pour adapter l enseignement, il explique, conseille, encourage et évalue. Il aide à surmonter les difficultés qui sont notamment les nouvelles notions théoriques et techniques, l impression de ne pas progresser et un sentiment de découragement Les étapes de la formation Tout d abord le livret de formation qui présente les objectifs du programme étape par étape et dans lequel on note ses acquis pour en rien oublier et savoir quels points travailler Ensuite la maîtrise de la moto qui passe par les heures dites de plateau au cours desquelles on apprend à manier la moto pour circuler en toute sécurité, càd prévoir les dangers et savoir y faire face les situations d urgence nécessitent une réaction rapide précise et automatisée donc un apprentissage et des exercices adaptés. les différentes étapes de la formation sont : 1 maîtrise à allure lente 2 maîtrise à allure normale 3 choisir sa position sur la chaussée, franchir une intersection et changer de direction 4 circuler en condition normales sur route et en agglomération 5 connaître les situations présentant des difficultés particulières Aucune étape n est à négliger car toutes contiennent les connaissances nécessaires pour bien progresser Fiche 2 : APRES LE PERMIS Adaptation progressive de la conduite d une moto car notre expérience est limitée à qq heures, à une moto unique et à des situations peu diversifiées. Il va donc falloir découvrir peu à peu les nouvelles difficultés comme la nuit, le trafic, les intempéries et les situations d urgence, etc et pour cela il faudra avaler les km et se forger son expérience. Pour progresser sans danger une moto de moyenne cylindrée sera plus adaptée Les risques liés au débutant sont surtout un cumul de risques tels que la vitesse, l inexpérience, les automatismes plus fragiles, la fatigue, s adapter à la moto, etc la confiance en soi pour un débutant est importante à jauger, il faut prendre conscience de ses limites en respectant les limitations et en augmentant sa marge de sécurité la première moto est celle dont on a pas l habitude, une adaptation progressive est nécessaire afin de ne pas être surpris les échanges d expérience permettent de confronter ses idées, de recevoir des conseils, de se faire une idée de sa future moto en discutant avec des utilisateurs et de développer son expérience Fiche 3 : FORME PHYSIQUE DU MOTARD ET CONDUITE Une bonne forme physique est la garantie d une meilleure efficacité, bien conduire, c est surtout bien voir, avoir des gestes précis et être en forme donc reposé, calme et éviter l alcool et les médicaments. la fatigue peut provenir de causes personnelles comme le manque de sommeil ou la mauvaise forme ou de causes externes comme la météo, la circulation ou la faible visibilité. Les signes de fatigue sont la tête et les paupières lourdes, les crampes et les bâillements, la position de conduite inconfortable Les effets sont une vision et des gestes perturbés, un temps de réaction allongé et des phases de micro sommeil donc un risque d accident plus élevé On peut éviter la fatigue, avant la conduite en préparant son itinéraire, en étant reposé, bien équipé et en ayant une alimentation équilibrée. Pendant la conduite en faisant des pauses toutes les 2 heures, en respectant la vitesse et en ayant une bonne position. l alcool est présent dans 32 % des accidents graves l infraction commence à partir de 0.25 mg/l d air expiré (0.50 g/l de sang) sans atteindre 0.40 mg/l d air : infraction = amende -6 pts + suspension le délit commence à 0.40 mg/l d air expiré (0.80 g/l de sang). Délit = amende + retrait + prison éventuelle 6 pts les effets sont une vision et des gestes perturbés, un temps de réaction allongé, une prise de risque, de l euphorie ou de l agressivité Fiche 4 : MOTO PRATIQUE, MOTO LOISIR 2 utilisations pour la moto : utilitaire pour les trajets et le travail et loisir pour les randonnées, les voyages, les concentrations et les compétitions Les avantages de la moto sont un coût d achat plus faible, une circulation plus facile, les sensations de liberté et l image qu elle procure. Les inconvénients sont une assurance plus chère, le transport de bagage est limité, l achat d équipement, les intempéries et les risques plus élevés. comparatif moto-voiture : la moto est plus maniable mais est limité à un ou deux, l équilibre instable, nous sommes plus vulnérables et elle nécessite un équipement adapté. La voiture quant à elle permet le transport de passager et de bagages, elle procure une protection contre les chocs et intempéries, par contre elle est plus encombrante et est soumise aux embouteillages. le sport moto se pratique sous licence et sur circuit, il est varié comme le tout terrain, la vitesse, l enduro

2 Fiche 5 : CHOIX D UNE MOTO 6 catégories 1 les utilitaires de petite et moyenne cylindrées pour un usage urbain qui sont peu coûteuses 2 Les tourismes de moyenne et grosse cylindrée destinées à la route et à l autoroute possédant un équipement complet 3 Les trails légers et maniables destinés à la ville et aux chemins 4 Les sportives puissantes avec une position de conduite pas très confortable et demandant un pilotage exigeant 5 les customs utilitaire ou tourisme misant sur le look et la personnalisation 6 les tout terrain pour la compétition et le loisir vert les raisons d un choix l achat est fonction de l usage qu on veut en faire, la moto doit être adaptée à ses besoins, à son expérience de conduite et au budget dont on dispose le coût de la moto et son budget il comprend le prix d achat, les frais administratifs, mais aussi les frais d utilisation (péages, carburant, assurance), l entretien (vidange, pneus, révisions, ), les équipements personnels et ceux de la moto et pour finir la dépréciation lors de la vente Fiche 6 : LA MOTO ET SES RISQUES risques comparés de la moto et de la voiture le risque d accident corporel est 3 fois plus élevé. -Premièrement, il est du à l instabilité de la moto qui est fonction de la faible adhérence, des intempéries, des forces latérales, du blocage de roue, des mouvements du passager et du mauvais dosage accélérateur/frein -Deuxièmement, à cause de l absence de carrosserie de laquelle découle les projections, un manque de protection et une fragilité accrue lors de chocs -Et troisièmement, une moto est moins visible qu une voiture à cause de son faible encombrement, de ses accélérations plus vives et de son éclairage moins performant l équilibre est la résultante de force s appliquant à la moto : effet gyroscopique source d équilibre, les forces dynamiques liées au déplacement, la force centrifuge, le vent latéral et l adhérence les conséquences de l absence de carrosserie par mauvais temps sont les risques de chute et la diminution des capacités visuelles et physiques les conséquences de l absence de carrosserie en cas de choc sont le port impératif du casque et d un équipement adapté. Fiche 7 : EQUIPEMENT DE LA MOTO ET ENTRETIEN 2 raisons d équiper sa moto : premièrement pour l agrément : un carénage, une tête de fourche, un porte bagage, un top case, des sacoches, un tablier et des manchons, une montre, une radio deuxièmement pour la sécurité : pare cylindre, pare carter, pare jambe, feux additionnels, dispositifs réfléchissants, rétroviseur droit, signal de détresse, amortisseur de direction et un anti vol les modifications techniques sont soumises à l autorisation du service des mines en cas de modification de moteur, type de transmission, géométrie, diamètre des roues et side car vérif, entretien de la moto et sécurité : avant le départ, vérifier la popreté des plaques et des feux, l état des commandes, les pneus, les roues et les liquides périodiquement, les freins, la transmission, les plaquettes, les disques, la direction et les suspensions Fiche 8 : EQUIPEMENT DU MOTARD 3 raisons d avoir un équipement : 1 une protection conter les intempéries : pluie, vent, projections, insectes, poussières et gravillons 2 une protection contre les chutes et les chocs pour limiter les frottements, les brûlures et les blessures 3 un équipement pour être plus visible donc des vêtements clairs avec des éléments réfléchissants quel équipement? tout d abord celui obligatoire, donc le casque homologué. Viennent ensuite les autres équipements : cagoule, blouson ou combinaison, ceinture de maintien, vêtement de pluie, gants et surgants, bottes et surbottes. Le casque doit être conforme aux normes NF ou E, il doit être moulé en plastique ou fibre de verre. 2 types de casques : les «jets» en fibre de verre, légers et aérés mais protégeant moins et les «intégraux» protégeant mieux les tempes, le front, la nuque et le menton, en contrepartie, ils sont plus sensibles à la buée, le champ visuel est rétréci et la visière est soumise aux rayures. Le casque est personnel, il doit être adapté à la morphologie de chacun, acheté neuf et permettre le port de lunettes. L entretien du casque se fait conformément à la notice du fabricant, avec du savon et de l eau. Il doit être changé en cas de choc. Fiche 9 : PASSAGERS, BAGAGES il existe 2 types de passagers : 1 les habitués capables de se tenir et qui ne déséquilibrent pas la moto 2 les non habitués qui peuvent se crisper, faire des faux mouvements donc faire contrepoids et rendre instable la moto donc un risque de chute les explications à donner aux habitués sont de lui rappeler les conseils d installation, vérifier l attache du casque et établir un code de communication. Pour un non habitué, en plus de ceci, il faut adopter une circulation plus lente pour ne pas le surprendre, être encore plus précis quant à l installation (genoux, pieds, mains), bien lui dire de se tenir au démarrage et au freinage (cabrage et poussée) et pour fini, préciser l importance du regard notamment dans les virages. Les bagages doivent bénéficier en règle générale d un arrimage soigné, être placé le plus bas possible pour ne pas modifier le centre de gravité. Si possible utiliser des sacoches latérales ou un top case pour les transporter. Les conséquences du chargement sont qu il augmente le poids et le volume de la moto, allonge les distances de freinage, déplace le centre de gravité, augmente la garde au sol et augmente la prise au vent. Il y a donc nécessité de s adapter en réduisant sa vitesse et en prévoyant des trajectoires plus larges les réglages en fonction du chargement ont pour but de limiter les effets de la charge, il faut régler les amortisseurs et les phares, augmenter la pression des pneus et régler la transmission.

3 Fiche 10 : VOYAGER ITINERAIRE ET HORAIRE l itinéraire varie selon le but recherché, si on est pressé, on privilégiera les autoroutes et les grands axes plus rapides, en meilleur état et des services disponibles, en contrepartie, le voyage est monotone, risque d embouteillage et les autoroutes sont coûteuses. Si on veut faire du tourisme, on profitera du réseau secondaire offrant la découverte et les paysages, attention toutefois à la visibilité et à l adhérence. Quel que soit l itinéraire choisi on le préparera à l avance avec des cartes routières ou internet. les heures départ et d arrivée sont à bien choisir. L heure de départ sera fonction du voyage, mais mieux vaut partir le matin car on est plus reposé ou à des heures creuses pour éviter le trafic. Il faudra en dernier lieu tenir compte de la longueur du trajet et de la météo L heure d arrivée ne se prévoit pas ou alors en prenant assez de marge pour tenir compte des impondérables comme le trafic, les travaux ou les accidents Les étapes se préparent à l avance pour savoir où s arrêter où dormir et où manger, elles ne dispensent pas toutefois de s arrêter au minimum toutes les 2 heures pour faire des pauses et se détendre Les voyages en groupe nécessitent de voyager en petits groupes, minimiser les écarts de cylindrées et encadrer les motards inexpérimentés. Un itinéraire sera planifié avant le départ et un point de rdv sera fixé, les consignes de sécurité seront rappelées, à savoir respect des vitesses, distances de sécurité, rouler en quinconce, contrôler ses arrières et faire attention aux traversées des agglomérations. Fiche 11 : METEO : ETAT DE LA ROUTE il y a principalement 5 conditions atmosphériques difficiles : la pluie, le vent, le verglas, la neige et le brouillard chacune de ces conditions nécessite une adaptation de sa conduite - par temps de pluie, diminuer sa vitesse, augmenter les distances de sécurité, conduire souplement, faire des pauses, avoir des pneus et un éclairage en bon état et un équipement du motard adapté - par temps de vent, diminuer sa vitesse, augmenter ses distances latérales, faire attention aux zones abritées et non abritées, tenir fermement son guidon, faire des pauses régulière - par temps de neige et de verglas, mieux vaut s abstenir, sinon, rouler à allure lente, anticiper d avantage, avoir des gestes souples et faire des pauses très fréquentes. - par temps de brouillard, il faut appliquer la règle des 3 V, si Visibilité < à 50 m alors Vitesse = 50 et laisser 50 mètres entre les Véhicules. Nettoyer ses feux et sa visière, porter des vêtements adaptés, s aider du marquage au sol et s arrêter souvent Les info routières sont données par les médias et les services spécialisés, ils nous renseignent sur l état du trafic, de la route et de la météo, ces info sont à prendre en compte avant le départ Les conditions difficiles liées à la route sont le rainurage qui peut entraîner un guidonnage et la boue qui peut entraîner un défaut d adhérence, donc adapter son allure. Fiche 12 : ROUTE DE NUIT les accidents de nuit sont 2 fois plus graves, ils sont dus à la vitesse, la faible visibilité, la fatigue, l alcool, une plus grande prise de risque, l alerte donnée plus tardivement que le jour. Les précautions à prendre - avant le départ sont de vérifier le bon état de fonctionnement et la propreté des feux, l état de la batterie, avoir fusibles et ampoules de rechange, un outillage adapté, une lampe de poche, une visière en parfait état càd non rayée et non teintée et des vêtements clairs et réfléchissants. - pendant le voyage, adapter son allure à la visibilité, utiliser son feu de route, en cas d éblouissement il faut ralentir de suite et regarder vers la droite, il faut utiliser ses appels lumineux au besoin et faire fréquemment pauses et arrêts les virages la nuit, la trajectoire n est pas éclairée, il est difficile d apprécier le rayon et la courbe du virage, cela peut masquer des pièges, il faut donc adapter sa vitesse en ralentissant, prendre des marges sécurité suffisante Fiche 13 : LA VITESSE la vitesse en mètre par seconde permet d évaluer des petites distances, elle se calcule en multipliant par 3 le chiffre de dizaine, ainsi à 90 km/h, on parcours 27m/s la distance d arrêt correspond à la distance de réaction + la distance de freinage, elle se calcule en multipliant le chiffre des dizaine par lui même, ainsi à 90 km/h, la distance d arrêt sera de 81 m le temps de réaction correspond au laps de temps qui s écoule entre la perception d un événement et l action du conducteur : vision+analyse+décision. le temps de réaction est d 1 seconde, mais il peut être allongé par la prise de médicament, d alcool, par la fatigue et les soucis la distance de freinage correspond à la distance parcourue pendant le freinage, elle varie en fonction de l énergie cinétique, càd si la vitesse est doublée, la distance de freinage est quadruplée. La distance de freinage varie aussi en fonction de l état des pneu, de la suspension, des freins, de l état de la route et du savoir faire du motard (expérience) la force centrifuge est la force qui nous pousse vers l extérieur d un virage, elle varie avec le carré de la vitesse, le rayon du virage et le poids de la moto le carré de la vitesse correspond à la vitesse x la vitesse (V²) l impression d aller vite ou non varie en fonction de l accoutumance, de la monotonie et du défilement du paysage, le seul repère exact est le compteur de vitesse.

4 Fiche 14 : LE FREINAGE le freinage est la distance parcourue entre la perception de l obstacle et l arrêt du véhicule. La distance d arrêt correspond à la distance parcourue pendant le temps de réaction + la distance de freinage, elle peut varier avec la forme physique et l expérience, l état de la route, des pneus, des suspension et des freins, de la technique de freinage et du carré de la vitesse les pneus assurent l adhérence, pour cela ils doivent être bien gonflés en bon état et bien équilibrés. Ils doivent être adaptés au terrain et à la moto L état de la route est primordial, il varie avec les conditions climatiques, l entretien des routes, le trafic et les lieux en eux mêmes. L état de la route nécessite d adapter en permanence sa vitesse pour ne pas être surpris en cas de freinage Le frein avant et le frein arrière sont deux commandes indépendantes, la répartition au moment du freinage est de 70 % avant et 30 % arrière. les réaction de la moto suite à l utilisation des freins sont : Le frein avant engendre un transfert de charge qui fait plonger la moto en avant. le frein arrière à un rôle de stabilisateur, son utilisation est plus délicate, nécessite un bon dosage. Le freinage d urgence nécessite de freiner des 2 freins tout en sollicitant en premier le frein arrière pour une meilleure adhérence et éviter un blocage de roue. les causes du dérapage sont un dosage excessif des freins, un revêtement défectueux, une rétrogradation violente ou un manque d expérience, le dérapage peut survenir suite à un blocage de roues dus à un problème mécanique ou un mauvais dosage, la solution consiste à détendre la pression pour retrouver sa motricité Fiche 15 : STABILITE ET TRAJECTOIRE l effet gyroscopique est le phénomène qui permet de maintenir la roue en équilibre, il augmente avec la vitesse, il s oppose à l inclinaison et nécessite de contre braquer dans les virages. L effet gyroscopique assure la stabilité de la moto mais cette stabilité dépend aussi de la chasse (surface de la roue en contact avec le sol) et l angle de chasse qui influent sur la maniabilité. la force centrifuge pousse la machine vers l extérieur du virage, elle augmente en fonction de la vitesse (carré de la vitesse), de la masse du véhicule et du rayon du virage. L inclinaison en virage compense cet effet gyroscopique et la force centrifuge, l inclinaison n est possible que si la vitesse est adaptée et que l adhérence est suffisante. le contre braquage est une technique d inclinaison qui consiste à pousser sur le guidon du côté du virage, le contre braquage s utilise aussi pour éviter les obstacles en basculant rapidement la moto d un côté puis de l autre. Les virages à moto : La visibilité est le facteur essentiel pour adapter sa vitesse et choisir la trajectoire, il faut tenir compte de l angle de la courbe, de l état de la chaussée, de la présence des usagers et d obstacles potentiels. La vitesse doit être adaptée au rayon, elle doit être fonction de la visibilité, de l adhérence et de la masse de la moto, freiner et rétrograder sont les maîtres mots de la vitesse en virage. La trajectoire, on doit élargir en entrée de virage, regarder le point de corde puis vers la sortie, il faut solliciter la moto vers l intérieur et reprendre de la vitesse pour retrouver sa position initiale Fiche 16 : LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES l image des motards est variable, elle attire les jeunes et laisse un sentiments mitigés chez les autres car elle est dégradée par certains comportements comme la vitesse et les accélérations qui surprennent, les slaloms et l occupation des zones réservées irritent, les bandes et les groupes rendent cette image marginale et le casque inquiète. En dernier lieu, les médias renforcent cette impression, le stéréotype du blouson noir. Cette image évolue toutefois de façon positive grâce à une banalisation de la moto, elles sont de plus en plus nombreuses donc la cohabitation est meilleure avec les autres usagers. L accès à la moto s est démocratisé, tout le monde y a accès, la formation est mieux adaptée, et les pouvoirs publics ont pris en compte cette catégorie d usagers. La mentalité des motard a aussi évoluée les nuisances peuvent être les suivantes : - des bruits et de la fumée provoqués par des régimes moteurs élevés, les accélérations, les échappement et les antiparasites non réglementaires ou défectueux - des gênes occasionnées par la pratique dangereuse du slalom, la circulation en groupe et l occupation des trottoirs. - des dégradations de l environnement (moto verte) avec le bruit et la fumée. En cas d infraction, on risque une amende et une immobilisation éventuelle de la machine Fiche 17 : LE MOTARD ET LES AUTRES : LA REGLE DU JEU la réglementation est rendue nécessaire car des millions d usagers circulent sur les routes, une règle du jeu doit donc être mise en place. La connaître et la respecter permet de s adapter aux autres. Mettre en pratique cette réglementation consiste à appliquer les règles, respecter les autres usagers en ne gênant pas et en ne se faisant pas surprendre, pour cela l expérience n est jamais négligeable. la réglementation propre à la moto est de porter obligatoirement son casque et de rouler en feu de croisement. Les débutants apposeront le «A» réglementaire et rouleront aux vitesses adaptées. Il est permis aux motards de remonter une file par la gauche, de stationner sans éclairage et de pousser sa moto sur la droite de la chaussée Il est par contre interdit de slalomer entre les véhicules, de circuler à deux de front, de remonter une file par la droite et de franchir des passages à niveau fermés. l équipement d un moto se décompose en 3 points : - les accessoires obligatoires qui sont 1 rétroviseur, 1 plaque, 1 silencieux, 1 antiparasite, 1 selle biplace ou 1 siège avec poignée de maintien. Les pneus cloutés sont interdits - l éclairage et signalisation avant qui sont 1 feu de position, 1 feu de croisement, 1 feu de route, des clignotants - l éclairage et signalisation arrière qui sont 1 feu rouge, 1 feu stop, 1 éclairage de plaque, 1 dispositif réfléchissant et des clignotants

5 Fiche 18 : LE MOTARD ET LES AUTRES : QUELQUES RISQUES A CONNAITRE Les statistiques indiquent que 2/3 des tués à moto circulaient sur des motos de plus de 125 cm3. les facteurs de risques sont l infrastructure, la machine et le conducteur Ne pas être vu ou être vu trop tard en effet la moto surprend souvent les automobilistes, pour diminuer ce risque il faut être mieux vu donc allumer son feu de croisement, porter des vêtements clairs, avoir un dispositif réfléchissant et au besoin faire des appels lumineux ou sonores. Il faut savoir mieux voir en recherchant les indices utiles notamment le regard des autres signe qu ils nous ont vus, il faut porter un casque équipé d une visière propre et s assurer que ses feux sont propres eux aussi. Les accélérations brutales surprennent et engendrent des erreurs d évaluation, être surpris se produit souvent dans les circonstance suivantes : le véhicule est en sortie de stationnement ou au démarrage à un stop pensant pouvoir s insérer avant la moto, quand un véhicule tourne à gauche et coupe la trajectoire du motard qui arrive en face ou qui le dépasse les changements de direction des autres peuvent surprendre lorsqu ils freinent brutalement, ils n utilisent pas leur clignotant pour changer de direction, ils coupent la trajectoire de la moto, quand un véhicule en masque un autre les dépassements sont des manœuvres dangereuses, pour cela il faut s assurer que la manœuvre est permise, contrôler que la voie est libre, avertir les autres en étant vu et compris et respecter les règles de sécurité les virages doivent être abordés avec prudence, il faut adapter sa vitesse en fonction de la courbe et de la visibilité, de l adhérence, de l état des pneus, du passager éventuel et de son expérience la marge de sécurité permet de ne pas être surpris et d avoir le temps de réagir en cas de danger notamment derrière un véhicule, dans des zones sans visibilité ou en dépassant Fiche 19 : L ASSURANCE les conséquences du défaut d assurance sont que le conducteur doit indemniser lui même les tiers en cas de dommages corporels et/ou matériels. Ces sommes sont trop élevées pour être payées par un individu, ce manquement est donc sanctionné par une forte amende, une immobilisation du véhicule et une suspension du permis 2 types d assurances : Celle obligatoire dite «responsabilité civile» qui couvre le remboursement des tiers Celles facultatives qui sont au nombre de 5 : - la garantie «individuelle conducteur» qui couvre les risques corporels - la garantie «dommage collision», en cas de collision avec un tiers, les dommages à la moto sont couverts - la garantie «dommage tout accident ou tous risques» qui couvre tous les dommages, y compris ceux ou nous sommes seul dans l accident - la garantie «vol-incendie» qui demande souvent une franchise et des équipements antivol - la garantie «défense-recours» qui couvre les frais judiciaires en cas de problème le constat amiable est à remplir avec soin sur les lieux de l accident, bien cocher et compter les croix, remplir toutes les rubriques, faire un schéma, signer et faire signer par la partie adverse et ne plus rien modifier suite à ces signature les cas de refus de payer de l assureur peuvent se présenter si l assuré de remplit pas ses obligations qui sont principalement de payer sa prime, de ne pas faire de fausses déclarations, d avoir le permis et l âge requis, porter son casque, porter ses lunettes ou lentilles, pas d alcool, ne pas modifier sa machine et ne pas prêter sa moto (sauf si c est prévu au contrat) Fiche 20 : ACCIDENTS le nombre de tués en moto est de 810 contre 5730 tous usagers confondus soit 14 %, les blessés sont de contre un total de soit 11 % les accidents de motos sont 4 fois plus fréquents et leur indemnisation 2 fois plus élevée ils se répartissent ainsi 61 % en campagne, 17 % seul, majoritairement des hommes, le risque d être tué est multiplié par 6 et 33 % des accidents ont lieu la nuit la gravité est accentuée par l absence de carrosserie, les plus impliqués sont les plus de 125 cm3, les principaux facteurs sont la vitesse, les fausses manœuvres, l alcool, l inexpérience, les manœuvres dangereuses et le non port du casque la prise de risque intervient surtout avec la fatigue, les infractions, dans les virages ou les dépassements, aux intersections, lors de circulation en file, en cas de conduite de nuit et avec la prise d alcool. l attitude à tenir en cas d accident : le PAS Tout d abord s arrêter pour -Protéger pour éviter une aggravation de l accident sauf si les secours sont déjà là, sinon utiliser ses feux de détresse -Alerter en appeler la police ou la gendarmerie (17) et en donnant des information s précises sur le lieu, le nombre et l état des blessés ainsi que les véhicules concernés -Secourir, pour cela il faut rassurer et couvrir les blessés, ne pas les déplacer et ne pas retirer leur casque

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES L image de motards o Parfois mal vus par population (imprudents) o Accélération violentes o Faufile entre voitures o Circule sur trottoirs, bande arrêt d urgence

Plus en détail

Fiche 1 LA FORMATION. L'apprentissage de la conduite Apprendre seul Avantages : o pas de RDV o Pas de règles o Coût faible

Fiche 1 LA FORMATION. L'apprentissage de la conduite Apprendre seul Avantages : o pas de RDV o Pas de règles o Coût faible Fiche 1 LA FORMATION L'apprentissage de la conduite Apprendre seul Avantages : o pas de RDV o Pas de règles o Coût faible Inconvénients : o pas de notion de bas o Mauvaises habitudes o Pas d encouragements

Plus en détail

Fiche N 20 - Les accidents. Fiche N 1 - L apprentissage de la conduite. L apprentissage de la conduite. Les étapes de la formation

Fiche N 20 - Les accidents. Fiche N 1 - L apprentissage de la conduite. L apprentissage de la conduite. Les étapes de la formation Nombre de tués et de blessés (en 1996) 170 000 Blessés dont 16 000 motards (10%) 8 000 Tués dont 750 motards (10%) Les accidents de moto Fréquence plus de 2 fois > à celle des véhicules particuliers Frais

Plus en détail

RESUME DES FICHES MOTO

RESUME DES FICHES MOTO RESUME DES FICHES MOTO Sommaire 1. LE MOTARD ET SA FORMATION - FICHE N 1... 1 1.1. L APPRENTISSAGE DE LA CONDUITE... 1 1.1.1. Les différentes façon d apprendre à conduire... 1 1.1.2. Apprendre seul à conduire...

Plus en détail

FICHE 1 LA CONNAISSANCE DU VEHICULE

FICHE 1 LA CONNAISSANCE DU VEHICULE FICHE 1 LA CONNAISSANCE DU VEHICULE I LA SECURITE ACTIVE / PASSIVE ET LES AIDES A LA CONDUITE 1 Définitions * Sécurité active : ensemble des éléments liés au véhicule ainsi qu'aux gens et à l'environnement

Plus en détail

Connaissances à retenir

Connaissances à retenir Connaissances à retenir Le cyclomoteur et sa réglementation : Le cyclomoteur est un véhicule à deux roues équipé d'un moteur ne dépassant pas cm3. La vitesse maximale autorisée est 45 Km/h. Les cyclomoteurs

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr twitter.com/routeplussure Délégation à la sécurité et à la circulation routières Place des Degrés Tour Pascal B 92055 LA Défense Cedex DSCR - AVRIL 2013 -

Plus en détail

Correction détaillée ASSR2. Session 2011

Correction détaillée ASSR2. Session 2011 détaillée ASSR2 Epreuve principale Session 2011 Question 1 Piétons Rollers Dépasser un piéton C est bien sur le trottoir que le roller, qui est considéré comme un piéton, doit circuler. Mais, plus rapide

Plus en détail

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12 PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 1 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 4 12 Classe 5 12 Classe 6 13 Classe 7 Permis progressif (Niveau I et II) 13 Classe 8 14 Classe 9 15 1.2

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

Faire de la moto. Le plaisir de la conduite deux-roues en toute sécurité. bpa Bureau de prévention des accidents

Faire de la moto. Le plaisir de la conduite deux-roues en toute sécurité. bpa Bureau de prévention des accidents Faire de la moto Le plaisir de la conduite deux-roues en toute sécurité bpa Bureau de prévention des accidents Faire de la moto: la délicieuse sensation du vent, un sentiment de liberté absolu, une franche

Plus en détail

DDTM 50 - Coordination sécurité routière

DDTM 50 - Coordination sécurité routière DDTM 50 - Coordination sécurité routière DDTM 50 - Coordination sécurité routière En France en 2012 : Accidentalité des motocyclistes ------------------- Les victimes Sur 843 personnes qui ont perdu la

Plus en détail

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45 L ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE NIVEAU 3 L attestation scolaire de sécurité routière comporte : - une attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de premier niveau qui se passe en 5 e

Plus en détail

Facilitez vos démarches,

Facilitez vos démarches, Facilitez vos démarches, renseignez-vous avant de vous déplacer CIRCULER EN TOUTE SÉCURITÉ Conducteurs de deux-roues motorisés Pour obtenir une information ou connaître l adresse du point d accueil le

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSR 2 LES PIETONS LES CYCLISTES. 1 ) La circulation des cyclistes peut se faire sur les trottoirs si j ai :

QUESTIONNAIRE ASSR 2 LES PIETONS LES CYCLISTES. 1 ) La circulation des cyclistes peut se faire sur les trottoirs si j ai : LES PIETONS 1 ) Quels sont les usagers des trottoirs? (citez-en 8) Adultes, enfants, animaux, utilisateurs en rollers, patins à roulettes, planches à roulettes, personnes handicapées en fauteuil roulant,

Plus en détail

Les défaillances du conducteur:

Les défaillances du conducteur: Les défaillances du conducteur: L accident est dû non pas à la fatalité mais dans 90 % des cas au conducteur luimême. Conduire demande une attention particulière afin de réagir efficacement. Cette attention

Plus en détail

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route L ASSR L'ASSR de premier niveau est obligatoire pour pouvoir conduire un cyclomoteur. Pour conduire un cyclomoteur, il faut en effet avoir quatorze ans et posséder le brevet de sécurité routière (BSR).

Plus en détail

6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE

6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE Par tage de la route 6 6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE N oubliez pas que de nombreux usagers circulent dans nos rues et sur nos routes. Il incombe à chaque usager de tenir compte de la présence et des

Plus en détail

Risques de la conduite et comportement:

Risques de la conduite et comportement: Risques de la conduite et comportement: La nuit : Conduire la nuit est plus dangereux que la conduite en journée. Malgré le trafic moins dense il y a autant d accidents mortels que la journée Les risques

Plus en détail

CODE DE LA ROUTE. Points particuliers à savoir / à retenir :

CODE DE LA ROUTE. Points particuliers à savoir / à retenir : CODE DE LA ROUTE Points particuliers à savoir / à retenir : - Distance écart avec un cycliste ou un piéton que l on double : 1,5 m en campagne, 1 m en ville. - Les lampes bleues dans un tunnel sont des

Plus en détail

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES L UEL, en partenariat avec l Association d assurance accident et forte de la participation d acteurs nationaux, a lancé une nouvelle version de

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

J aime aller vite dans les virages! Le saviez-vous?

J aime aller vite dans les virages! Le saviez-vous? La vitesse et ses limites Pour certains, rouler vite est source de plaisir ou synonyme de liberté. Pour d autres, cela permet de ne2pas gaspiller du temps. Cependant, la vitesse peut être un piège mortel.

Plus en détail

CARNET POUR ELEVES ET ACCOMPAGNATEURS. EN A.A.C et C.S. ETATS-UNIS CONDUITE 31200 TOULOUSE. Secourir Si vous n êtes pas secouriste, il faut éviter :

CARNET POUR ELEVES ET ACCOMPAGNATEURS. EN A.A.C et C.S. ETATS-UNIS CONDUITE 31200 TOULOUSE. Secourir Si vous n êtes pas secouriste, il faut éviter : CARNET POUR ELEVES ET ACCOMPAGNATEURS EN A.A.C et C.S. 15 : SAMU ou SMUR 17 : POLICE ou GENDAMERIE 18 : POMPIERS 112 : NUMERO UNIQUE A PARTIR D UN PORTABLE Secourir Si vous n êtes pas secouriste, il faut

Plus en détail

3. ÉQUIPEMENT. 3.1 Éclairage. Feux de route. Feux de croisement. Feux de croisement

3. ÉQUIPEMENT. 3.1 Éclairage. Feux de route. Feux de croisement. Feux de croisement 3. ÉQUIPEMENT Cette partie porte sur l équipement obligatoire et facultatif pour votre véhicule. Elle propose aussi des moyens d assurer une utilisation plus sécuritaire de la route. 3.1 Éclairage Nul

Plus en détail

FICHE 1 LE RISQUE ROUTIER EN MOTO ET COMPORTEMENT EN PRÉSENCE D UN ACCIDENT

FICHE 1 LE RISQUE ROUTIER EN MOTO ET COMPORTEMENT EN PRÉSENCE D UN ACCIDENT FICHE 1 LE RISQUE ROUTIER EN MOTO ET COMPORTEMENT EN PRÉSENCE D UN ACCIDENT 4 QUESTIONS - Le risque routier moto? - Les accidents mortels en moto? - Gravité? - Comportement en présence d un accident? Le

Plus en détail

Quelques éléments pour réviser l ASSR

Quelques éléments pour réviser l ASSR Quelques éléments pour réviser l ASSR En 2007, en moyenne, chaque jour en France, plus de 13 personnes sont décédées des suites d un accident de la route. Si l on prend uniquement en considération le nombre

Plus en détail

LIVRET. La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE

LIVRET. La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE LIVRET La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE Club Entreprises Sécurité routière du Rhône Mail : contact@clubesr69.fr www.clubesr69.com FICHE 1 ASPECTS HUMAINS

Plus en détail

Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR

Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Éducation à la Sécurité Routière - Enjeux et perspectives Séminaire

Plus en détail

100 questions sur le livre de code

100 questions sur le livre de code 100 questions sur le livre de code 1)quel poids maximum de matériel peut transporter un véhicule conduisible avec un permis B(3,5 tonnes) 2)citer 3 catégories de conducteurs soumis à une visite médicale

Plus en détail

Hala Boudjemaa. Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité. Publibook

Hala Boudjemaa. Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité. Publibook Hala Boudjemaa Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http ://www.publibook.com

Plus en détail

E-bike Bicyclette électrique. La nouvelle manière de pratiquer le vélo

E-bike Bicyclette électrique. La nouvelle manière de pratiquer le vélo E-bike Bicyclette électrique La nouvelle manière de pratiquer le vélo 1 Sommaire Introduction p. 3 Technique et équipement p. 4 Règles de la circulation p. 7 Quelle bicyclette électrique pour moi? p. 7

Plus en détail

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie»

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Contrôle 2 roues-motorisés et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» le vendredi 24 mai 2013 au Grand Travers à Carnon Le Préfet de l Hérault

Plus en détail

RISQUES ROUTIERS : POUR L USAGE PROFESSIONNEL D UN VEHICULE UTILITAIRE LEGER

RISQUES ROUTIERS : POUR L USAGE PROFESSIONNEL D UN VEHICULE UTILITAIRE LEGER RISQUES ROUTIERS : POUR L USAGE PROFESSIONNEL DUREE 2 jours soit14 heures DATES 13 et 14 mars 2013 LIEU Site Centaure A62 Echangeur de Saint-Jory 31150 BRUGUIERES FRAIS PEDAGOGIQUES 540 / stagiaire Niveau

Plus en détail

Re: REMORQUE ET HOMOLOGATION

Re: REMORQUE ET HOMOLOGATION Re: REMORQUE ET HOMOLOGATION Le permis de conduire et la carte grise Depuis le 1er mars 1999, pour les permis B délivrés après cette date, tracter une caravane ou une remorque de plus de 750 kg requiert

Plus en détail

Vérifications intérieures V1

Vérifications intérieures V1 INTERROGATION ORALE Vérifications intérieures V1 1 Effectuez un appel lumineux. Feux de route/feux de croisement ou appel de feux de route. 2 3 Vérifiez la présence du certificat d immatriculation du véhicule

Plus en détail

SIMULATEUR AUTO-ECOLE

SIMULATEUR AUTO-ECOLE SIMULATEUR AUTO-ECOLE Programme National de Formation : Etape n 1 0 CONTENU PEDAGOGIQUE CONNAITRE LE VEHICULE Savoir situer les organes mécaniques savoir situer les principaux organes de la voiture et

Plus en détail

Collision n 1 : le croisement de droite

Collision n 1 : le croisement de droite 1 SECURITE des CYCLISTES : (SUR) VIVRE AVEC ET MALGRE LES AUTRES VEHICULES Au-delà des simples consignes habituelles, respecter le code de la route et porter un casque. Le texte qui suit montre de façon

Plus en détail

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème Au collège, les élèves doivent obtenir La partie théorique du BSR (Brevet de Sécurité Routière). Il est important de bien préparer cet

Plus en détail

Cours de perfectionnement de conduite Véhicules prioritaires

Cours de perfectionnement de conduite Véhicules prioritaires Cours de perfectionnement de conduite Véhicules prioritaires Trajet de formation permis de conduire C Danger lors de la conduite de véhicules prioritaires pompiers Formation conducteur de camion Trajet

Plus en détail

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière Sécurité routière Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu de la Sécurité Routière ETE 2003 Sécurité routière Sommaire Communiqué d actualité A l occasion du second chassé croisé de l été 2003, la Sécurité

Plus en détail

marchant dans la rue. fauteuil roulant... possible. jouer avec sur le trottoir. les conditions de visibilité sont bonnes. gilet jaune.

marchant dans la rue. fauteuil roulant... possible. jouer avec sur le trottoir. les conditions de visibilité sont bonnes. gilet jaune. A pieds Je n écoute pas de musique (casque) en marchant dans la rue. Je facilite le passage des personnes âgées, des parents avec des poussettes, des personnes en fauteuil roulant... Si le trottoir est

Plus en détail

Vu le décret n 79/341 du 03 septembre 1979 portant réglementation de circulation routière, et ses texte modificatifs subséquents ;

Vu le décret n 79/341 du 03 septembre 1979 portant réglementation de circulation routière, et ses texte modificatifs subséquents ; REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX-TRAVAIL-PATRIE DECISION N 00469/D/MINT/DTT/ SDRC DU 01 SEP 2000 CONTENUE DU PROGRAMME, COMPOSITION DES EPREUVES ET MODALITES DE DELIBERATION DE L EXAMEN DU PERMIS DE CONDUIRE

Plus en détail

Qu est ce que la vitesse?

Qu est ce que la vitesse? 34 La vitesse J Actuellement, beaucoup d accidents de la route sont dus à une vitesse mal maîtrisée et mal adaptée qui, dans le cas des cyclomotoristes, résulte souvent du non-respect des distances de

Plus en détail

1 point de pénalité par réponse fausse si plusieurs réponses requises 1/2 point de pénalité par réponse manquante

1 point de pénalité par réponse fausse si plusieurs réponses requises 1/2 point de pénalité par réponse manquante QUESTIONS ODE DE L ROUTE attention certaines questions comportent plusieurs réponses 1 point de pénalité par réponse fausse si plusieurs réponses requises 1/2 point de pénalité par réponse manquante 1

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE 1 A. MODALITÉS DE MISE A DISPOSITION DU VÉHICULE RESERVATION 1) Faire la demande auprès du CDH53, définir la date à laquelle vous viendrez chercher le véhicule (hors samedi

Plus en détail

La priorité à droite À une intersection, lorsqu'il n'y a pas de panneau ou que l'on trouve le panneau priorité à droite qui s'applique.

La priorité à droite À une intersection, lorsqu'il n'y a pas de panneau ou que l'on trouve le panneau priorité à droite qui s'applique. Comment franchir une intersection avecprioritéàdroite? Une intersection (carrefour) est une zone où se rejoignent, se croisent des usagers venant de directions différentes. Dans quel ordre doivent-ils

Plus en détail

Circulez à vélo, roulez en toute sécurité

Circulez à vélo, roulez en toute sécurité Prudence sur les routes de Saône-et-Loire La Saône-et-Loire déplore une mortalité routière particulièrement défavorable depuis le début de l année 2015, notamment chez les deux roues : 71 accidents de

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

La pédagogie routière sans limite!

La pédagogie routière sans limite! La pédagogie routière sans limite! ROAD STAR Réalisme, Interactivité... Le logiciel pédagogique ROAD STAR ouvre une nouvelle ère et révolutionne la formation au risque routier. Associé à un poste de conduite

Plus en détail

FICHE 1 : APPRENTISSAGE DE LA CONDUITE :

FICHE 1 : APPRENTISSAGE DE LA CONDUITE : FICHE 1 : APPRENTISSAGE DE LA CONDUITE : I Apprendre seul : Avantages : Pas d horaires à respecter Pas de règles Coût modique Inconvénients : Prendre de mauvaises habitudes Risque de casser la moto prêtée

Plus en détail

Les vérifications extérieures en permis B

Les vérifications extérieures en permis B Les vérifications extérieures en permis B 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Contrôlez et la propreté de tous les rétroviseurs extérieurs du véhicule. Qu'appelle-t-on un "angle mort"? Montrez l'orifice de remplissage

Plus en détail

Exigences de la loi 2012: Tracteurs, remorques et véhicules spéciaux

Exigences de la loi 2012: Tracteurs, remorques et véhicules spéciaux Exigences de la loi 2012: Tracteurs, remorques et s spéciaux Remarque: Les données de ces tableaux ne nous engagent pas juridiquement ; elles correspondent à nos connaissances actuelles lors de la date

Plus en détail

Sommaire. Jean-Luc Millard

Sommaire. Jean-Luc Millard Deuxième tirage 2005 Vous préparez votre permis de conduire et vous avez choisi cette nouvelle édition du Code de la route Codoroute : je vous en remercie. Né en 1961, ce Code a développé au fil des ans

Plus en détail

LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR

LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR Introduction: - Les accidents de la route constituent la première cause de mortalité chez les jeunes de 15 à 24 ans. - C'est entre 14 et 18 ans qu'il y a le plus de cyclomotoristes

Plus en détail

Conduire en étant fatigué est beaucoup moins dangereux que conduire sous l influence d alcool.

Conduire en étant fatigué est beaucoup moins dangereux que conduire sous l influence d alcool. Dossier : fatigue Introduction S endormir au volant peut être fatal. Pourtant, de nombreux conducteurs continuent à conduire alors qu ils se sentent fatigués. Ils pensent pouvoir chasser le sommeil qui

Plus en détail

¾ des cyclistes urbains mal éclairés la nuit : l association Prévention Routière et l assureur MMA se mobilisent!

¾ des cyclistes urbains mal éclairés la nuit : l association Prévention Routière et l assureur MMA se mobilisent! COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 9 octobre 2013 ¾ des cyclistes urbains mal éclairés la nuit : l association Prévention Routière et l assureur MMA se mobilisent! 3/4 des cyclistes urbains qui utilisent un

Plus en détail

Les cyclomoteurs : Aujourd hui, les deux types de cyclo que nous pouvons rencontrer le plus sont les scooters et les mécaboites (50cm3 à vitesses).

Les cyclomoteurs : Aujourd hui, les deux types de cyclo que nous pouvons rencontrer le plus sont les scooters et les mécaboites (50cm3 à vitesses). : Avertissement : Cette documentation a été créée à titre informatif. L auteur décline toute responsabilité en cas d usage sans précaution de cette documentation. Un cyclomoteur est un véhicule à deux

Plus en détail

la sécurité en voiture. Les trois phases complémentaires de la sécurité :

la sécurité en voiture. Les trois phases complémentaires de la sécurité : la sécurité en voiture. Pour exercer la sécurité automobile on doit prendre en compte non seulement le véhicule et le comportement du conducteur au volant mais également l'environnement routier (infrastructures,

Plus en détail

Le risque routier. 1. Quelques données chiffrées : des progrès mais qui ne placent la France que dans la moyenne européenne

Le risque routier. 1. Quelques données chiffrées : des progrès mais qui ne placent la France que dans la moyenne européenne Le risque routier 1. Quelques données chiffrées : des progrès mais qui ne placent la France que dans la moyenne européenne Sécurité routière : les jeunes et les femmes? Pierre GUENEBAUT 1 Et pour le travail?

Plus en détail

Panel d exercices Base de loisirs de l Etang de la forêt

Panel d exercices Base de loisirs de l Etang de la forêt PANEL D EXERCICES > de l activité V.T.T. Le cycle VTT a pour objectif de : Sensibiliser les enfants aux consignes de sécurités. Celles-ci porteront sur la nécessité d utiliser un vélo en état de fonctionnement.

Plus en détail

N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le. PROPOSITION DE LOI visant à renforcer la protection et la sécurité

Plus en détail

La marche arrière en ligne droite (MALD)

La marche arrière en ligne droite (MALD) Toutes ces manœuvres se font au ralenti (point de patinage - s arrêter si nécessaire pour corriger sa trajectoire) en observant en vision directe et ponctuellement dans les rétroviseurs pour se repérer.

Plus en détail

Campagne motards 2015 Les chiffres

Campagne motards 2015 Les chiffres Campagne motards 2015 Les chiffres Le printemps est synonyme du retour de nombreux motards sur nos routes. Le mois d avril marque également le début de la période la plus meurtrière pour les motards. Même

Plus en détail

Ce petit guide a été réalisé par le Conseil Municipal Enfants grâce aux informations trouvées sur le site internet de la sécurité routière.

Ce petit guide a été réalisé par le Conseil Municipal Enfants grâce aux informations trouvées sur le site internet de la sécurité routière. Page 2 : Sommaire Page 3 : Présentation du petit guide Page 4 et 5: Le petit guide des piétons Page 6 et 7 : Le petit guide du cyclisme Page 8 : Le petit guide des planches à rou lettes, patins et trottinettes

Plus en détail

LES 20 FICHES DU PERMIS MOTO

LES 20 FICHES DU PERMIS MOTO LES 20 FICHES DU PERMIS MOTO FICHE 1 : APPRENTISSAGE DE LA CONDUITE I - Apprendre seul Avantages - Pas d horaires à respecter - Pas de règles - Coût modique Inconvénients - Prendre de mauvaises habitudes

Plus en détail

COACH CODE Apprenez tout le code de la route!

COACH CODE Apprenez tout le code de la route! COACH CODE Apprenez tout le code de la route! Les différentes règles de priorités : Priorités aux intersections. Remarques générales Lors du franchissement d une intersection, l automobiliste doit : -

Plus en détail

Vérifications intérieures & extérieures

Vérifications intérieures & extérieures Vérifications intérieures & extérieures Vérifications intérieures L interrogation du candidat se déroule à l intérieur du véhicule. Il doit montrer un témoin lumineux, une commande ou un organe et dire

Plus en détail

Liste des délits et infractions au code de la route.

Liste des délits et infractions au code de la route. Liste des délits et infractions au code de la route. Délits Conduite en état d'ivresse manifeste ou sous l'empire d'un état alcoolique (>= 0.8 g/l de sang ou 0.4 mg/l d'air expiré) CR: code de la route,

Plus en détail

CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES

CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES Compétence du socle : Compétence 4 : La maîtrise des techniques usuelles de l information et de la communication Contribution

Plus en détail

INTERROGATION ORALE PERMIS B VERIFICATIONS INTERIEURES DU VEHICULE SEAT IBIZA

INTERROGATION ORALE PERMIS B VERIFICATIONS INTERIEURES DU VEHICULE SEAT IBIZA INTERROGATION ORALE PERMIS B VERIFICATIONS INTERIEURES DU VEHICULE SEAT IBIZA Vérifications intérieures du véhicule 01/67. Effectuez un appel lumineux. Mettez le contact. Utilisez la commande de gauche

Plus en détail

CPM «EXPERIENCE ET COMPORTEMENT» VISA 1 & 2

CPM «EXPERIENCE ET COMPORTEMENT» VISA 1 & 2 CPM «EXPERIENCE ET COMPORTEMENT» VISA 1 & 2 Un bon conducteur n'est pas quelqu un qui a de bons réflexes, mais celui qui par son sens de l'observation n'a pas à s'en servir... Nous partageons la route

Plus en détail

Les règles de priorités:

Les règles de priorités: Les règles de priorités: Remarques générales Lors du franchissement d une intersection, l automobiliste doit : Ralentir en côntrôlant son rétroviseur intérieur. S assurer que la route est libre. Observer

Plus en détail

IV. CAPACITE ET VITESSE

IV. CAPACITE ET VITESSE IV. CAPACITE ET VITESSE EN FONCTION DE LA GEOMETRIE DES ROUTES ET DES TUNNELS ROUTIERS IV.1. Introduction Cette partie traite des différents mouvements de la circulation à l intérieur d un tunnel routier

Plus en détail

PERMIS A POINTS. Faisons le point

PERMIS A POINTS. Faisons le point PERMIS A POINTS Faisons le point Capital de départ 12 POINTS (6 points pendant la période probatoire de 3 ans) 1, 2, 3, 4 ou 6 points sont retirés à chaque infraction. Quand il ne reste plus aucun point,

Plus en détail

Référence : code de la route articles R412-36 et R412-42

Référence : code de la route articles R412-36 et R412-42 1/ Lorsque nous marchons le long d une route avec un groupe d enfants, devons-nous le faire à gauche ou à droite de la chaussée? Quelles précautions particulières devons-nous prendre lors des déplacements

Plus en détail

Banque de questions : Vérifications extérieures

Banque de questions : Vérifications extérieures Banque de questions : Vérifications extérieures L'interrogation du candidat s'effectue à l'extérieur du véhicule et se décompse en deux temps : - une vérification à faire ou montrer où cela s'effectue

Plus en détail

Le stage de récupération de points se déroule sur 2 journées consécutives de 7H30 chacune.

Le stage de récupération de points se déroule sur 2 journées consécutives de 7H30 chacune. Déroulement du stage Durée Le stage de récupération de points se déroule sur 2 journées consécutives de 7H30 chacune. Le respect des horaires est impératif. En cas de non-respect des horaires, le stagiaire

Plus en détail

Suspension 3 ans (sans sursis) Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans

Suspension 3 ans (sans sursis) Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans Conduite en état d'ivresse ou sous l'emprise d'un état alcoolique (de 0,8 g/l de sang ou 0,4 mg/l d'air expiré Refus de se soumettre au contrôle d'alcoolémie ou de produits stupéfiants. Conduite sous l'influence

Plus en détail

La route et son code. La route et son code. La route et son code. La route et son code. Prénom : Prénom : Prénom : Prénom :

La route et son code. La route et son code. La route et son code. La route et son code. Prénom : Prénom : Prénom : Prénom : CC by-sa http://bdemauge.free.fr Cette série de petits tests quotidiens te servira d entraînement pour te repérer et saisir rapidement les informations importantes dans un document. Note chaque fois ton

Plus en détail

CHARTE DE L AUTOMOBILISTE

CHARTE DE L AUTOMOBILISTE CHARTE DE L AUTOMOBILISTE CHARTE DE L AUTOMOBILISTE A travers cette charte, nous voulons rappeler le bon comportement de l automobiliste pour permettre le mieux vivre des gens et la sécurité de tous. Nous

Plus en détail

EN TOUTE SÉCURITÉ. fanion sonnette. arrière. éclairage arrière et réflecteurs rouges cadenas en U pneus bien gonflés. Éléments indispensables

EN TOUTE SÉCURITÉ. fanion sonnette. arrière. éclairage arrière et réflecteurs rouges cadenas en U pneus bien gonflés. Éléments indispensables Avant de partir, vérifie ton équipement et celui de ton vélo : fanion sonnette (petit drapeau) obligatoire conseillé frein arrière écarteur de danger éclairage avant et réflecteur blancs ou jaunes frein

Plus en détail

Les dangers de l alcool et la conduite

Les dangers de l alcool et la conduite Les dangers de l alcool et la conduite Sciences de la vie et de la Terre 4e - 3e Compétences du Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Connaître les risques.

Plus en détail

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012 J. 121300 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 16 mai 2012 Question 1 Le fait pour un conducteur

Plus en détail

Le guide pratique du constat amiable

Le guide pratique du constat amiable À lire dès maintenant et à conserver dans votre véhicule Réf. 180216 09 2008 - - Crédit photo : Ce guide vous sera utile en cas d accident ou d'incident lié à votre véhicule. La signature du constat amiable

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Pour connaître le nombre de points sur votre permis, connectez-vous sur le site : www.interieur.gouv.fr les principales infractions au code de la route et leurs sanctions En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

Plus en détail

Vitesse et distance d arrêt

Vitesse et distance d arrêt Vitesse et distance d arrêt Mathématiques 3e Compétences du Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Connaître les risques liés aux conditions météo (freinage,

Plus en détail

ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE

ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE asa ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE Catalogue des compétences Catégorie M 22 mars 2011 Principe de base pour la

Plus en détail

1 er guide de prévention du risque routier. tous modes de transport, toutes activités

1 er guide de prévention du risque routier. tous modes de transport, toutes activités 1 er guide de prévention du risque routier tous modes de transport, toutes activités Le sous-marinage est la terminologie qui définit le glissement du bassin sous la ceinture de sécurité. Lors d un accident,

Plus en détail

À vous de rouler à vélo BIXI!

À vous de rouler à vélo BIXI! À vous de rouler à vélo BIXI! 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Phare avant* Panier (capacité de 8 kg) Bande élastique Levier de frein* Poignée tournante de changement de vitesse* Clochette*

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 N IDENTIFICATION : CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES DES TRAVAUX PUBLICS DE L'ETAT spécialité «routes, bases

Plus en détail

L accidentalité dans l Orne en 2013

L accidentalité dans l Orne en 2013 08 juillet 2014 2009 2010 2011 2012 2013 provisoire Accidents 185 148 178 131 129 37 25 22 26 26 Blessés 228 186 272 180 152 L insécurité routière recule légèrement en 2013. Le nombre d accidents corporels

Plus en détail

Modifier. son véhicule. Avant de modifier son auto, mieux vaut connaître les modifications PERMISES et celles qui sont INTERDITES

Modifier. son véhicule. Avant de modifier son auto, mieux vaut connaître les modifications PERMISES et celles qui sont INTERDITES Modifier son véhicule Avant de modifier son auto, mieux vaut connaître les modifications PERMISES et celles qui sont INTERDITES PERMIS OU INTERDIT? Les véhicules modifiés ou de fabrication artisanale La

Plus en détail

Conseils pour les personnes âgées qui achètent un véhicule

Conseils pour les personnes âgées qui achètent un véhicule Types de véhicules La taille du véhicule relève d un choix personnel. Certains aînés se sentent plus en sécurité dans un véhicule plus lourd, alors que d autres considèrent que les petites voitures sont

Plus en détail

Les seniors et la route

Les seniors et la route Les seniors et la route La mobilité est le gage de la qualité de vie et de la préservation du lien social. Il est capital de s interroger sur ses capacités, de prévenir les difficultés et de savoir remettre

Plus en détail

Liste des délits et infractions Les plus importants : A apprendre!!

Liste des délits et infractions Les plus importants : A apprendre!! Liste des délits et infractions Les plus importants : A apprendre!! Les délits : Conduite en état d'ivresse manifeste ou sous l'empire d'un état alcoolique (>= 0.8 g/l de sang ou 0.4 mg/l d'air expiré)

Plus en détail

Règles de circulation à Vélo

Règles de circulation à Vélo Règles de circulation à Vélo circulation sur les trottoirs : les véhicules doivent, sauf en cas de nécessité absolue, circuler sur la chaussée ; toutefois, ils peuvent franchir un trottoir, à partir de

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie En 2009, 1 200 vies auraient pu être sauvées si tous les conducteurs avaient respecté la limite légale

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE B PERMIS DE CONDUIRE-ONLINE 2009

GUIDE PRATIQUE B PERMIS DE CONDUIRE-ONLINE 2009 GUIDE PRATIQUE B PERMIS DE CONDUIRE-ONLINE 2009 1. L ACCOMPAGNATEUR 1.1 Réussite de l examen théorique. Délai de 3 ans. Date de la demande. Date de délivrance 1.2 Un permis de conduire provisoire B avec

Plus en détail