Logiques des acteurs. Gestion du risque : «logiques des compagnies d assurances»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Logiques des acteurs. Gestion du risque : «logiques des compagnies d assurances»"

Transcription

1 Séminaire du Groupe de Travail «Services Spatiaux Environnementaux» 14 et 15 décembre 2011 Logiques des acteurs Gestion du risque : «logiques des compagnies d assurances» Roland NUSSBAUM, Directeur de la Mission Risques Naturels Association entre la FFSA et le GEMA 1

2 Sommaire PREAMBULES : la MRN, ses mandantes, le CEA Première partie 1. Acteurs de l assurance 2. Economie industrielle de l assurance 3. Contexte de l assurance des risques naturels Seconde partie 4. Quels besoins des métiers de l assurance? 5. A nouveaux cadres de partage des données, nouveaux modèles économiques? CONCLUSION 2

3 PREAMBULES Présentation de l intervenant Un regard multiple Directeur groupement technique de la profession des assurances engagement associatif, dont : Association française pour la prévention des catastrophes naturelles (Bureau/CA) Association française de génie parasismique (CAREX) Conseil scientifique fondation d utilité publique Enseignement : Agro/Mines/Ponts ParisTech, MASTERES ENSAM-ESTP, Lyon III, Montpellier II, Paris XII, UHA, etc Climate Change Task Force Expertise : UE (DGs ENV et RTD/PCRD) Banque Mondiale et GFDRR 3

4 PREAMBULES Présentation de la MRN Mission Risques Naturels Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels Association créée en 2000 entre : 4

5 PREAMBULES Présentation de l équipe MRN 6 collaborateurs, dont 4 ingénieurs et scientifiques Réseau collaboratif de plusieurs centaines de correspondants dans les sociétés d assurance correspondants société correspondants prévention départementaux groupes de travail, club utilisateurs SIG MRN 5

6 PREAMBULES Activités de la MRN Etudes Opérationnelles Institutionnelles 6

7 PREAMBULES La MRN, vecteur d innovation au service de l intérêt général professionnel - méthodes et outils : observatoire des enjeux et SIG MRN - concepts et langages : seuils conventionnels - partenariats : EP LOIRE, projet ORN - services périphériques à l assurance : connaissance, prévention, vigilance et alerte 7

8 PREAMBULES Le CEA Federation of European insurance associations Sustainable Non Life Committee Former Working Groups: Climate change Natural Hazards 8

9 Première partie 1. Acteurs de l assurance 9

10 1. Acteurs de l assurance Assurés (particuliers, professionnels, corporate) Conseils, experts d assurés Intermédiaires Agents, Courtiers Experts d assurance FFSA - GEMA ENTREPRISES D ASSURANCE Courtiers de réassurance REASSUREURS Agences de modélisation R. NUSSBAUM,

11 1. Acteurs de l assurance concentration du secteur Concentration du marché français de l'assurance dommages aux biens (source : 123 sociétés FFSA et GEMA, 2008, chiffres en milliards d'euros) % 11% 20% 28% 37% 46% 55% 64% 73% 82% 91% 100% 11

12 Première partie 2. Economie industrielle de l assurance 12

13 2. Economie industrielle de l assurance Chaine de valeur de l entreprise d assurance logistique amont fabrication logistique aval et vente Service Client I. Réassureur II. Assureur Fabricant III. Assureur Fabricantdistributeur IV. Marketing Global Services Financiers R. NUSSBAUM,

14 2. Economie industrielle de l assurance Analyse de l environnement de l entreprise d assurance: les 5 forces de Porter NOUVEAUX ENTRANTS CONCURRENCE POUVOIR DE NEGOCIATION DES FOURNISSEURS INTERNE AU SEGMENT STRATEGIQUE POUVOIR DE NEGOCIATION DES CLIENTS CONTRAINTES IMPOSEES PAR L ETAT (MARCHE REGLEMENTE) NOUVELLES TECHNOLOGIES ET/OU PRODUITS DE SUBSTITUTION 14

15 2. Economie industrielle de l assurance Enjeux de maîtrise des coûts de l entreprise d assurance non vie % risque coûts % gestion 15

16 Conception et marketing produit Relation client ex post selon statuis et règles de souscription de la compagnie Gestion des sinistres & procédures de règlement 2. Economie industrielle de l assurance Analyse des enjeux de gestion des coûts sur le cycle d assurance non vie segmentation & tarification Economie du recours (tiers responsables) et du sauvetage (épaves, objets volés) Conception du programme de réassurance Relation client ex ante prévention / négociation des contrats Economie de la réparation R. NUSSBAUM,

17 Première partie 3. Contexte de l assurance des risques naturels 17

18 3. Contexte de l assurance des risques naturels Synoptique évènementiel, législatif et réglementaire Sécheresse Séisme Bretagne des Saintes Somme Inondations Gard Rhône Tempête Klaus Xynthia Var Arc méditerranéen Loi n relative à la prévention des risques technologiques et naturels, dite Loi Bachelot Loi n de modernisation de la sécurité civile Directive européenne 2007/2/CE INSPIRE Directive européenne 2007/60/CE Directive Inondation Loi n du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l'environnement (LENE) Décret n portant création du Conseil d orientation pour la prévention des risques naturels majeurs (COPRNM) Arrêté composition COPRNM Adoption de la stratégie nationale d adaptation au changement climatique Plan national d'adaptation au changement climatique Plan Séisme ( ) Plan de prévention des submersions marines et des crues rapides 18

19 3. Contexte de l assurance des risques naturels «cartographie» des risques environnementaux selon degré d assurabilité, par classes de garanties d assurance, en France, hors risques agricoles «Nature hostile» Aléas naturels effets domino «Nature victime» Risques technologiques et atteintes à l environnement Assurablilité Garanties Tempête Grêle Neige TGN Cyclône Seisme Volcanisme MVT Inondation (loi CatNat 07/82) CATNAT Feux de forêt Foudre CatTECH IRD RI Risques CatTech (loi du 21/07/03) Resp. environnementale (loi du 01/08/08) Détériorations dir/ind mesurables et graves : Eaux EHNP (Espèces et Habitats naturels protégés) Contamination des SOLS créant risque atteinte grave à santé Détériorations dir/ind mesurables affectant services écologiques de Eaux, EHNP, sols au bénéfice d une de ces ressources ou du public Resp. environnement via ASSURPOL R. NUSSBAUM,

20 3. Contexte de l assurance des risques naturels Sinistralité événements naturels en France Indemnités versées (montants actualisés en millions ) Evolution des indemnités versées en France par régime d'indemnisation (CATNAT et TGN) tempêtes subsidence Années inondations CATNAT TGN Sources : FFSA-GEMA (2011) & MEDDTL / BD GASPAR (2011) Auteur : MRN mai

21 3. Contexte de l assurance des risques naturels Part de l assurance des risques naturels dans l assurance dommages, en France Primes d assurance risques naturels = env 3 Mds /an: - 1,4 Mds /an : garantie catnat - env. 1,5 Mds /an : garanties TGN et aléas divers (hors agricole) 21

22 3. Contexte de l assurance des risques naturels Couplage entre la prévention et l assurance 22

23 3. Contexte de l assurance des risques naturels Principaux dossiers en évolution Directive inondation Gouvernance concertée Observatoire des risques naturels Régime CatNat Solvabilité 2 Domaine Public Domaine Assurantiel Besoin de métriques communes Vers des projets partenariaux 23

24 Seconde partie 4. Quels besoins des métiers de l assurance? 24

25 4. Quels besoins des métiers de l assurance? Catégories de besoins en connaissance des risques naturels par métiers Job Purpose Trends Type of service Underwriting Site / risk survey Prevention incentive Risk exposure eval Claims consistency control Evolution of ins. regime Site by site scoring Claims management Rapid evaluation of total claims cost of the event Crisis management Evolution of ins. regime Reinsurance cessions Risk accumulations Reinsurance underwriting Evolution of ins. regime Modeling tools Solvency II Accumulation modelling Statistics Actuarial sc. Risk management Portfolio exposure eval and monitoring Assets Liabilities Mgt Solvency II Modelling tools Real estate assets portfolio managment Prevention and crisis preparedness within insurance company Safety managmeent plan Susbtainablity reporting duties for companies Site by site scoring Modelling 25

26 4. Quels besoins des métiers de l assurance? L enjeu multi-acteurs de la modélisation hazards exposure damages losses modules assets Insurance undertakings: - Preliminary claims loss assessment; - «stress test» for Solvency II prudential rules And their partners within insurance industry: reinsurers and brokers modeling agencies Other stakeholders: - State and local authorities, civil protection, urban planners, floodplain managers - Real estate and utilities managers - Geographic information industry 26

27 4. Quels besoins des métiers de l assurance? Méthodes et outils d évaluation des dommages Approaches A posteriori per event Ex ante per scenario micro Meso, macro (portfolio, network) Loss adjustment report First estimate Accounting, Reserving Site survey modeling statistic Average costs Damage functions Fonctions d endommagement 27

28 Exemples de stratégies d arbitrages entre prévention/protection et transfert de risque 28

29 Stratégies d arbitrage entre rétention et transfert du risque 29

30 Seconde partie 5. A nouveaux cadres de partage des données entre parties prenantes, nouveaux modèles économiques? 30

31 5. A nouveaux cadres de partage des données et résultats, nouveaux modèles économiques? Projet d Observatoire des risques naturels (ORN) Proposition de B. SPITZ, vice-président de l AFA, président de la FFSA, après Xynthia, reprise dans le rapport de la mission parlementaire post-xynthia (proposition 15). Besoin stratégique des acteurs publics et privés qui reconnaissent la nécessité de se mettre en réseau, partager leurs données et d échanger sur les analyses pour mieux contribuer à l adaptation des enjeux aux aléas naturels et à la couverture des risques. Mission : rassembler les données pour conduire des évaluations de la vulnérabilité des territoires et de l efficacité des procédures et actions mises en œuvre. Le COPRNM a décidé de la création d un groupe de pilotage du projet (GPP), présidé par DGPR, et de 3 groupes de travail : Expérimentation Gouvernance Communication Les opérateurs nationaux et les observatoires régionaux sont auditionnés. Annonce de la mise en place de l Observatoire aux Assises Nationales des Risques Naturels à Bordeaux en janvier

32 CONCLUSIONS Une industrie de l assurance qu il faut appréhender dans toute la diversité de ses acteurs, ses marchés nationaux, ses services Retard structurel de l assurance française des risques naturels à l utilisation des données spatialisées Un fort potentiel d innovation Dans le champ de l intérêt général et des PPPs(cf. MRN, participation au projet d ORN), Dans le champ concurrentiel (cf. COVENTEO, partenariat GROUPAMA-PREDICT Services). 32

33 Merci de votre attention Mission Risques Naturels 1 rue Jules Lefebvre Paris 33

Présentation de la MRN et de l ONRN Partage et transfert, dans la gestion des risques naturels Economie du Risque

Présentation de la MRN et de l ONRN Partage et transfert, dans la gestion des risques naturels Economie du Risque Rencontre annuelle des formateurs Risques Majeurs Education Pluralité des risques, pluralité des territoires Colmar du 26 au 29 octobre 2012 Session du 28 octobre 2012 Approches juridiques et culturelles

Plus en détail

Financement des dommages et prévention des catastrophes naturelles : un ensemble indissociable à perfectionner

Financement des dommages et prévention des catastrophes naturelles : un ensemble indissociable à perfectionner Financement des dommages et prévention des catastrophes naturelles : un ensemble indissociable à perfectionner PREVIRISQ 2010 Atelier 5 R. NUSSBAUM, MRN 1 22/09/2010 Financement des dommages et prévention

Plus en détail

Prévention et Assurance : Comment agir face aux risques de catastrophes naturelles

Prévention et Assurance : Comment agir face aux risques de catastrophes naturelles Conférence publique à Barcelonnette Centre Seolane - 24 juin 2013 Prévention et Assurance : Comment agir face aux risques de catastrophes naturelles Roland Nussbaum Directeur Mission des sociétés d assurances

Plus en détail

Assurance et prévention des risques naturels David BOURGUIGNON - MRN

Assurance et prévention des risques naturels David BOURGUIGNON - MRN 25 juin 2015 - Merlimont Assurance et prévention des risques naturels David BOURGUIGNON - MRN Eléments d introduction La Mission Risques Naturels association entre FFSA et GEMA 2 www.mrn.asso.fr 3 Les

Plus en détail

L assurance, source de connaissance sur la sinistralité des évènements naturels

L assurance, source de connaissance sur la sinistralité des évènements naturels Mercredi 12 juin 2013, AG de l AFPS L assurance, source de connaissance sur la sinistralité des évènements naturels Michel LUZI 2 Segmentation des risques Le Régime des Catastrophes Naturelles Dommages

Plus en détail

Catastrophes naturelles : prévention et assurance

Catastrophes naturelles : prévention et assurance CDRNM 10 octobre 2013 Préfecture de Lille Catastrophes naturelles : prévention et assurance Philippe HERREYRE TOURNEMAINE MRN Sommaire 2 1. Les CATastrophes NATurelles en chiffres 1. La composante assurance

Plus en détail

Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels www.mrn-gpsa.org

Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels www.mrn-gpsa.org Une association créée en 2000 entre : Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels www.mrn-gpsa.org Le régime des catastrophes naturelles et technologiques

Plus en détail

COLLOQUE AGIR AUJOURD HUI POUR LE LITTORAL DE DEMAIN. Session : Vulnérabilités des biens. Sommaire

COLLOQUE AGIR AUJOURD HUI POUR LE LITTORAL DE DEMAIN. Session : Vulnérabilités des biens. Sommaire COLLOQUE AGIR AUJOURD HUI POUR LE LITTORAL DE DEMAIN APPROCHES PRAGMATIQUES ISSUES DE RETOURS D EXPERIENCES ET D APPORTS DE LA RECHERCHE 17 et 18 novembre 2015 - MONTPELLIER Evolution de l indemnisation

Plus en détail

Le rôle de CCR dans le régime d indemnisation des catastrophes naturelles. Séisme de Lambesc (1909 - Sud-est de la France)

Le rôle de CCR dans le régime d indemnisation des catastrophes naturelles. Séisme de Lambesc (1909 - Sud-est de la France) Le rôle de CCR dans le régime d indemnisation des catastrophes naturelles. Séisme de Lambesc (1909 - Sud-est de la France) MACIF le 12 mai 2013 1 Rôle de la réassurance fractionner les risques afin de

Plus en détail

L assurance française contre les catastrophes. Colloque HCFDC/FFSA du 2 juin 2010 1

L assurance française contre les catastrophes. Colloque HCFDC/FFSA du 2 juin 2010 1 L assurance française contre les catastrophes 1 Les différents périls et leurs victimes Catastrophes naturelles (hors vent) Tempêtes Terrorisme Catastrophes technologiques Catastrophes écologiques Dommages

Plus en détail

L Observatoire National des Risques Naturels (ONRN)

L Observatoire National des Risques Naturels (ONRN) L Observatoire National des Risques Naturels (ONRN) Mettre en réseau, partager et échanger les connaissances Le projet d un Observatoire National des Risques Naturels (ONRN) résulte d une volonté commune

Plus en détail

CCR acteur majeur dans le domaine des catastrophes naturelles en France

CCR acteur majeur dans le domaine des catastrophes naturelles en France CCR acteur majeur dans le domaine des catastrophes naturelles en France CCR est une entreprise de réassurance chargée de concevoir, mettre en œuvre et gérer des instruments performants répondant à des

Plus en détail

Vulnérabilité et assurance : comment réduire le coût des sinistres? Roland NUSSBAUM MRN 21/05/2015

Vulnérabilité et assurance : comment réduire le coût des sinistres? Roland NUSSBAUM MRN 21/05/2015 CEREMA Nancy Journée Technique Risque Inondation et vulnérabilité Vulnérabilité et assurance : comment réduire le coût des sinistres? Roland NUSSBAUM MRN 21/05/2015 Vulnérabilité et assurance Sommaire

Plus en détail

Enjeux juridiques, économiques et sociaux des catastrophes naturelles

Enjeux juridiques, économiques et sociaux des catastrophes naturelles Enjeux juridiques, économiques et sociaux des catastrophes naturelles Qu est-ce que CCR? Société anonyme de réassurance créée en 1946 entièrement détenue par l Etat français. Réassureur avec garantie de

Plus en détail

PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE DANS LE CADRE DU REGIME D ASSURANCE DES RISQUES DE CATASTROPHES NATURELLES EN FRANCE. Casablanca - 13 novembre 2006 1

PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE DANS LE CADRE DU REGIME D ASSURANCE DES RISQUES DE CATASTROPHES NATURELLES EN FRANCE. Casablanca - 13 novembre 2006 1 PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE DANS LE CADRE DU REGIME D ASSURANCE DES RISQUES DE CATASTROPHES NATURELLES EN FRANCE Casablanca - 13 novembre 2006 1 Rappel des principes du régime d indemnistation des victimes

Plus en détail

Charte développement durable

Charte développement durable Charte développement durable Préambule Professionnels de la gestion des risques, acteurs de la préparation de l avenir et du développement économique, les assureurs sont étroitement intégrés à tous les

Plus en détail

Formation et conseil en réassurance

Formation et conseil en réassurance Formation et conseil en réassurance Formation personnalisée Formation-conseil Strada Conseil, spécialiste reconnu des secteurs de l assurance et de la réassurance depuis 2002, complète sa gamme de prestations

Plus en détail

«Notre situation nous permet de préparer, avec la plus grande sérénité, les défis réglementaires, économiques, environnementaux et numériques qui

«Notre situation nous permet de préparer, avec la plus grande sérénité, les défis réglementaires, économiques, environnementaux et numériques qui 2014 L essentiel «Notre situation nous permet de préparer, avec la plus grande sérénité, les défis réglementaires, économiques, environnementaux et numériques qui concernent l'ensemble des acteurs de l'assurance.»

Plus en détail

CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES

CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels WWW.mrn-gpsa.org Une association créée en 2000 entre : Mission

Plus en détail

Analyses spatio-temporelles des dommages assurés

Analyses spatio-temporelles des dommages assurés Evénements et territoires : le coût des inondations en France Analyses spatio-temporelles des dommages assurés David BOURGUIGNON Conférence-débat Vers une connaissance partagée des événements naturels

Plus en détail

Les enjeux «Inondations» en France

Les enjeux «Inondations» en France Les enjeux «Inondations» en France Séminaire du 6 mai 2015, Moulins Direction territoriale Centre-Est S. MOREIRA / D. NICOGOSSIAN Les chiffres clés des inondations en France Coût moyen annuel (réf CatNat)

Plus en détail

Utilisation d un Système d Information Géographique pour la cartographie des risques sur un portefeuille d entreprise d assurances

Utilisation d un Système d Information Géographique pour la cartographie des risques sur un portefeuille d entreprise d assurances Utilisation d un Système d Information Géographique pour la cartographie des risques sur un portefeuille d entreprise d assurances VERSAILLES 31 SEPTEMBRE 2009 Nicolas Theuray - Mathieu Grenier Alexandra

Plus en détail

Système d Information Géographique (SIG) : quels apports dans les métiers de l assurance?

Système d Information Géographique (SIG) : quels apports dans les métiers de l assurance? Système d Information Géographique (SIG) : quels apports dans les métiers de l assurance? 20 mars 2012 Agenda Présentation Esri A quels enjeux du secteur Assurance un SIG peut-il répondre? Qu est-ce qu

Plus en détail

Atelier A N 16. «Le risk manager et la mise en place de la couverture des salariés»

Atelier A N 16. «Le risk manager et la mise en place de la couverture des salariés» Atelier A N 16 «Le risk manager et la mise en place de la couverture des salariés» Intervenants Eric MAUMY Directeur Général eric.maumy@verlingue.fr Michel MAUVIEL Risk Manager mmauviel@mousquetaires.com

Plus en détail

GESTION DES RISQUES Méthode d optimisation globale

GESTION DES RISQUES Méthode d optimisation globale Bernard Barthélemy et Philippe Courrèges GESTION DES RISQUES Méthode d optimisation globale Deuxième édition augmentée, 2000, 2004 ISBN : 2-7081-3041-2 SOMMAIRE SOMMAIRE Introduction.....................................................

Plus en détail

Conférence ESRI SIG 2010

Conférence ESRI SIG 2010 Conférence ESRI SIG 2010 Session assurances Méthodes de géolocalisation et leur optimisation Jérôme Chemitte Ingénieur de projets Cette présentation n engage que son auteur. 1 SOMMAIRE L âge de pierre

Plus en détail

Organisation de la journée. 19 juin 2014

Organisation de la journée. 19 juin 2014 Les PPRT : Quelles contraintes? Quelles dynamiques pour les territoires impactés? Organisation de la journée 19 juin 2014 F.Zoulalian /DDTM 13/Service Urbanisme/Pôle aménagement Programme - Introduction

Plus en détail

MUTUELLES DE SANTE JOURNEE D'INFORMATION SOLVABILITE II

MUTUELLES DE SANTE JOURNEE D'INFORMATION SOLVABILITE II MUTUELLES DE SANTE JOURNEE D'INFORMATION SOLVABILITE II JEUDI 20 MARS 2014 Les défis du Pilier 2 : Contrôle Interne et ORSA Manifestation organisée par en partenariat avec Le déblocage du processus européen

Plus en détail

ECONOMIE ET EVALUATION

ECONOMIE ET EVALUATION COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 9 Mars 2009 Le rôle de l assurance dans la des catastrophes naturelles ECONOMIE ET EVALUATION RISQUES ET ASSURANCE Le régime de l assurance des catastrophes

Plus en détail

6. Assurance automobile et assurance multirisques habitation : une année riche en actualité

6. Assurance automobile et assurance multirisques habitation : une année riche en actualité 6. Assurance automobile et assurance multirisques habitation : une année riche en actualité Comité consultatif du secteur financier Rapport 2010-2011 77 Au cours des années 2010 et 2011, le CCSF a porté

Plus en détail

Les risques majeurs et l!action publique

Les risques majeurs et l!action publique Les risques majeurs et l!action publique Présentation du rapport n 105 du Conseil d!analyse économique Céline Grislain-Letrémy, Reza Lahidji et Philippe Mongin Sujet et méthode du rapport Approches du

Plus en détail

Atelier B9. Stratégie de financement évolution des captives

Atelier B9. Stratégie de financement évolution des captives Atelier B9 Stratégie de financement évolution des captives INTRODUCTION La mise en application de Solvency 2 bouscule les captives existantes : 1. Quelles sont les normes applicables? 2. Quels agréments

Plus en détail

Analyse du comportement individuel et collectif des professionnels. des professionnels forestiers face aux risques

Analyse du comportement individuel et collectif des professionnels. des professionnels forestiers face aux risques Analyse du comportement individuel et collectif des professionnels forestiers face aux risques Réflexion sur la dimension assurantielle Carrefours de l innovation agronomique. Sylviculture, Forêts et Tempêtes,

Plus en détail

L assurabilité des risques. François Bucchini - Assurabilité Club APREF 1 er mars 2012

L assurabilité des risques. François Bucchini - Assurabilité Club APREF 1 er mars 2012 L assurabilité des risques Club APREF 1 er mars 2012 Introduction : (1/2) Les conséquences des problèmes d assurabilité sont connues : Protection des biens des individus, difficultés d entreprendre, d

Plus en détail

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Prévention et gestion des risques et des territoires: application opérationnelle au niveau local et à grande échelle dans une

Plus en détail

FrontERM. Solution de Pilotage Global des Risques pour le secteur de l assurance Contexte : Solvabilité II

FrontERM. Solution de Pilotage Global des Risques pour le secteur de l assurance Contexte : Solvabilité II FrontERM Solution de Pilotage Global des Risques pour le secteur de l assurance Contexte : Solvabilité II efront - Présentation Nos valeurs CA en M SATISFACTION CLIENT 31% Croissance organique 37 48,0

Plus en détail

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières)

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières) Gestion des Risques Nos métiers par activité La Gestion des Risques consiste principalement à maîtriser et à contrôler l ensemble des risques de Crédit Agricole CIB afin de minimiser le coût du risque

Plus en détail

Réglementation parasismique: intérêts pour l assureur

Réglementation parasismique: intérêts pour l assureur Réglementation parasismique: intérêts pour l assureur CFMS, demi-journée technique du 4 octobre 2006 (14h-18h30) ENPC rue des Saints Pères (Amphi Caquot) Guillaume Pousse Assurer contre une catastrophe

Plus en détail

LE GROUPE MACIF ET LA RSE

LE GROUPE MACIF ET LA RSE LE GROUPE MACIF ET LA RSE SOMMAIRE Présentation du Groupe MACIF, ses engagements RSE Quelle organisation, quelle prise en compte dans les pratiques internes Quelles réponses aux enjeux RSE dans le cœur

Plus en détail

CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES

CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels WWW.mrn-gpsa.org Une association créée en 2000 entre : Catastrophes

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2010

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2010 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2010 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes de la Direction des études et des statistiques FFSA-GEMA.

Plus en détail

L assurance récoltes en France

L assurance récoltes en France P A C I F I C A - A S S U R A N C E S D O M M A G E S L assurance récoltes en France Colloque FARM - Pluriagri du 18 décembre 2012 Thierry LANGRENEY Directeur général de Pacifica L assurance, un outil

Plus en détail

Pôle Risques? Systèmes de surveillance environnementale? L ASI Risques? Une brique centrale : SIG de Synext

Pôle Risques? Systèmes de surveillance environnementale? L ASI Risques? Une brique centrale : SIG de Synext Pôle Risques? Systèmes de surveillance environnementale? L ASI Risques? Une brique centrale : SIG de Synext THE INNOVATIVE CLUSTER IN RISK MANAGEMENT L innovation au service de la gestion des risques Pôle?

Plus en détail

«Solvabilité 2 Courtage 2» : Les conséquences de Solvabilité 2 pour les courtiers, les délégataires de gestion et les grossistes

«Solvabilité 2 Courtage 2» : Les conséquences de Solvabilité 2 pour les courtiers, les délégataires de gestion et les grossistes «Solvabilité 2 Courtage 2» : Les conséquences de Solvabilité 2 pour les courtiers, les délégataires de gestion et les grossistes Résultats du sondage Caroline ALBANET-SAROCCHI Associé et Directeur Général

Plus en détail

La gestion des risques au Maroc

La gestion des risques au Maroc La gestion des risques au Maroc Laila EL FOUNTI, Maroc Key words: RÉSUMÉ La croissance des risques naturels et technologiques est un phénomène mondial préoccupant qui résulte notamment de l industrialisation

Plus en détail

JOURNEE DES COMMISSIONS TABLE RONDE

JOURNEE DES COMMISSIONS TABLE RONDE Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise JOURNEE DES COMMISSIONS TABLE RONDE «LES EVENEMENTS NATURELS» AMRAE JOURNEE DES COMMISSIONS- 20/05/2011 Partie 1 : Evénements

Plus en détail

QBE France. Votre partenaire en gestion de risques

QBE France. Votre partenaire en gestion de risques QBE France Votre partenaire en gestion de risques QBE, un savoir-faire reconnu et des équipes professionnelles à l écoute des entreprises et des courtiers QBE, un leader mondial de l assurance et de la

Plus en détail

Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie

Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie Conférence Régionale sur l Assurance et la Réassurance des Risques liés aux Catastrophes Naturelles en Afrique Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie Présenté par Mr Abdelkrim

Plus en détail

GROUPAMA, ASSUREUR DE TOUTES LES AGRICULTURES

GROUPAMA, ASSUREUR DE TOUTES LES AGRICULTURES GROUPAMA, ASSUREUR DE TOUTES LES AGRICULTURES Déjeuner de presse Agricole 17 février 2015 INTERVENANTS Jean-Yves DAGÈS Président de la Fédération Nationale Groupama Thierry MARTEL Directeur général Groupama

Plus en détail

PARTIE 1. Phénoménologie

PARTIE 1. Phénoménologie TABLE DES MATIÈRES Du même auteur........................................ Table des matières....................................... Abréviations........................................... Sigles.................................................

Plus en détail

L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages

L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages Pierre Babinsky Directeur des communications et des affaires publiques École d été de l UQÀM 2015 La réduction des impacts et la communication

Plus en détail

Etat des risques naturels, miniers et technologiques

Etat des risques naturels, miniers et technologiques Etat des risques naturels, miniers et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. Référence : 15/IMO/0204 Date de réalisation : 16 avril 2015 (Valable 6 mois)

Plus en détail

La prévention et la gestion des risques au Maroc. Par Amal Lemsioui Rabat du 07 au 09 février 2012

La prévention et la gestion des risques au Maroc. Par Amal Lemsioui Rabat du 07 au 09 février 2012 La prévention et la gestion des risques au Maroc Par Amal Lemsioui Rabat du 07 au 09 février 2012 Introduction Le Maroc est exposé aux phénomènes climatiques, météorologiques, géologiques ou biologiques:

Plus en détail

2006 IBM Corporation

2006 IBM Corporation 2006 IBM Corporation IBM SOA Executive Summit Paris 31 Mai 2007 Session Gestion de s «Facteur clé de compétitivité et d innovation pour les compagnies d assurance» Emmanuel Auriol Solutions Assurances

Plus en détail

Indicateur : arrêtés de catastrophe naturelle dans les communes littorales

Indicateur : arrêtés de catastrophe naturelle dans les communes littorales Indicateur : arrêtés de catastrophe naturelle dans les communes littorales Contexte Les communes littorales françaises hébergent plus de 7,5 millions d habitants et ont une capacité d accueil touristique

Plus en détail

Analyse synthétique de l emploi et de la formation professionnelle dans le secteur des assurances

Analyse synthétique de l emploi et de la formation professionnelle dans le secteur des assurances Analyse synthétique de l emploi et de la formation professionnelle dans le secteur des assurances Société Eurocaribéenne de Conseils et d Organisation BP 382 97288 Lamentin Cédex (Martinique) Sommaire

Plus en détail

Atelier A05. Gestion de sinistres: Retour d expérience sur FUKUSHIMA

Atelier A05. Gestion de sinistres: Retour d expérience sur FUKUSHIMA Atelier A05 Gestion de sinistres: Retour d expérience sur FUKUSHIMA 1 Atelier A05 Intervenants Dominique DEBRAY Michel JOSSET Juriste Inspecteur Expert, Gestion sinistres Dommages et Fraude auprès de Axa

Plus en détail

Comment construire un Plan de Continuité d Activité. Retour d expérience de gestion des risques naturels Novembre 2011

Comment construire un Plan de Continuité d Activité. Retour d expérience de gestion des risques naturels Novembre 2011 Comment construire un Plan de Continuité d Activité Retour d expérience de gestion des risques naturels Novembre 2011 Les menaces directes ou indirectes du fait des réactions en chaîne (coupure des réseaux

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain Avalanches

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain Avalanches Etat des risques naturels, miniers et technologiques en application des articles L 125-5 et R 125-26 du Code de l'environnement 1. Cet état, relatif aux obligations, interdictions, servitudes et prescriptions

Plus en détail

L information des acquéreurs et des locataires sur les risques naturels et technologiques majeurs

L information des acquéreurs et des locataires sur les risques naturels et technologiques majeurs DIRECTION GÉNÉRALE DE LA PRÉVENTION DES RISQUES L information des acquéreurs et des locataires sur les risques naturels et technologiques majeurs Renseignements utiles à l état des risques et à la déclaration

Plus en détail

Assurances de biens et de responsabilité

Assurances de biens et de responsabilité Enquête Juin 2011 Assurances de biens et de responsabilité Inondations du Var des 15 et 16 juin 2010 Bilan chiffré au 31 mai 2011 1 LES INONDATIONS DU VAR DES 15 ET 16 JUIN 2010 SYNTHESE Les conséquences

Plus en détail

Marché concurrentiel

Marché concurrentiel Jeudi 11 juillet 2013, ONRN ONRN ET ASSUREURS Michel LUZI Organisation de l assurance en France 2 FFSA Syndicats professionnels 245 membres (en 2010) Fédération Française des Sociétés d Assurances GEMA

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES FORMATION A LA REALISATION DES DOSSIERS D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES FORMATION A LA REALISATION DES DOSSIERS D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES FORMATION A LA REALISATION DES DOSSIERS D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES SOMMAIRE MODALITES DES FORMATIONS...3 Modalités pratiques...3 Modalités

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Atelier C11. Gouvernance, gestion et communication des risques dans les ETI

Atelier C11. Gouvernance, gestion et communication des risques dans les ETI Atelier C11 Gouvernance, gestion et communication des risques dans les ETI Intervenants François COTTIGNIES Administrateur indépendant Pascal GAY Pilot Corporation of Europe Secrétaire Général Caroline

Plus en détail

COURS SUR LA GESTION DES RISQUES ASSURABLES

COURS SUR LA GESTION DES RISQUES ASSURABLES GILBERT BRAT Année universitaire 2012-2013 COURS SUR LA GESTION DES RISQUES ASSURABLES INTRODUCTION Historique Définition Le risque, c est un danger éventuel plus ou moins prévisible. Entreprise Ressources

Plus en détail

Les mesures compensatoires des atteintes à la biodiversité en France

Les mesures compensatoires des atteintes à la biodiversité en France Les mesures compensatoires des atteintes à la biodiversité en France Paris, 22 septembre 2010 SIFEE Delphine MORANDEAU Chargée de mission biodiversité Ministère de l écologie, de l énergie, du développement

Plus en détail

Fiche 1 : Couverture des PPRN sur la région PACA et dynamique d élaboration (III.1)

Fiche 1 : Couverture des PPRN sur la région PACA et dynamique d élaboration (III.1) Fiche : Couverture des PPRN et dynamique d élaboration - août 5 Fiche : Couverture des PPRN sur la région PACA et dynamique d élaboration (III.) Contexte La région Provence-Alpes-Côte d Azur, du fait du

Plus en détail

Nouveaux Risques pour les Entreprises Comment les identifier?

Nouveaux Risques pour les Entreprises Comment les identifier? Nouveaux Risques pour les Entreprises Comment les identifier? RISK MANAGEMENT & INSURANCE WHAT? WHERE? WHO? 2 RISK MANAGEMENT & INSURANCE 3 Agenda: 1. Définition 2. Processus standard 3. Scénario du risque

Plus en détail

rv de septembre - 09/09/2008 - XC

rv de septembre - 09/09/2008 - XC rv de septembre - 09/09/2008 - XC Rendez-vous de septembre 9 septembre 2008 - Monte Carlo LE TRANSFERT DE RISQUES DANS SOLVABILITÉ II Xavier Cognat Fédération Française des Sociétés d Assurances rv de

Plus en détail

La tarification vue par les commissaires aux comptes

La tarification vue par les commissaires aux comptes La tarification vue par les commissaires aux comptes Journées d études IARD - Institut des Actuaires Niort, 20 & 21 Mars 2014 Cédric FONTAN Groupe Y Audit Département Actuariat 1 Sommaire Les obligations

Plus en détail

Les management actions dans le cadre de l ORSA

Les management actions dans le cadre de l ORSA Les management actions dans le cadre de l ORSA Atelier Congrès Institut des Actuaires 20 juin 2014 Intervenants Emmanuel Berthelé, Optimind Winter, Responsable Practice Gildas Robert, Optimind Winter,

Plus en détail

3. Des données financières globalement positives en 2010

3. Des données financières globalement positives en 2010 3. Des données financières globalement positives 3.1 Une nouvelle progression du bilan À fin 2010, le total de bilan agrégé de l ensemble des organismes d assurance et de réassurance contrôlés par l Autorité

Plus en détail

expertise complète pour vos projets

expertise complète pour vos projets Choisissez une expertise complète pour vos projets d entrepreneur > Une vision globale pour bien assurer >toute l entreprise et la vie privée. > ASSURANCES DE PERSONNES ASSURANCES DES BIENS Obligations

Plus en détail

Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. www.developpement-durable.gouv.fr

Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. www.developpement-durable.gouv.fr L information des acquéreurs et des Locataires sur Les risques naturels et technologiques majeurs Renseignements utiles à l état des risques et à la déclaration de sinistre Ministère de l'écologie, du

Plus en détail

LE RÉASSUREUR DES MUTUELLES

LE RÉASSUREUR DES MUTUELLES LE RÉASSUREUR DES MUTUELLES Mission : la des mutuelles MutRé a pour mission de conforter le développement des mutuelles et des acteurs de l économie sociale en leur proposant : des couvertures de réassurance

Plus en détail

Epargne longue : la nouvelle donne

Epargne longue : la nouvelle donne Epargne longue : la nouvelle donne Septembre 2008 Etude disponible le 1 er septembre 2008 Les objectifs Traiter les questions de fond -réglementation, fiscalité, taille et segmentation du marché, etc.-

Plus en détail

Les responsabilités et les assurances

Les responsabilités et les assurances Les responsabilités et les assurances Géotechnique et développement durable 1 SOLSCOPE 27 et 28 Mars 2013 Sommaire Les différents aspects du développement durable et la géotechnique Les incidences sur

Plus en détail

PARIS, PLACE DE RÉASSURANCE. Propositions opérationnelles 2015. Mai 2015

PARIS, PLACE DE RÉASSURANCE. Propositions opérationnelles 2015. Mai 2015 PARIS, PLACE DE RÉASSURANCE Propositions opérationnelles 2015 Mai 2015 1 SOMMAIRE Contexte Réassurance Captives Run off 2 CONTEXTE La place de Paris décline depuis une vingtaine d années au profit d autres

Plus en détail

Transparence en assurance

Transparence en assurance The European Federation of Insurance Intermediaries La Fédération européenne des intermédiaires d assurances PRINCIPES DU BIPAR Transparence en assurance Bruxelles, juin 2008 Le BIPAR, la Fédération européenne

Plus en détail

Sommaire. AgroParisTech Formation et Recherche dans le domaine de l eau Les unités de recherche Les formations Projets et perspectives

Sommaire. AgroParisTech Formation et Recherche dans le domaine de l eau Les unités de recherche Les formations Projets et perspectives Sommaire AgroParisTech Formation et Recherche dans le domaine de l eau Les unités de recherche Les formations Projets et perspectives 1 AgroParisTech was founded on January 1st, 2007 1824 1893 1826 by

Plus en détail

Conseil National des Assurances. Architecture & Urbanisme des Systèmes d Informations.

Conseil National des Assurances. Architecture & Urbanisme des Systèmes d Informations. Conseil National des Assurances Atelier du 21 février 2005 Architecture & Urbanisme des Systèmes d Informations. Guy ALRIC Expert MEDA Organisation et Systèmes d Informations Assurance guy.alric@wanadoo.fr

Plus en détail

Solvency II. Contexte et enjeux de la réforme. Pour obtenir la présentation complète, écrire à : insight@sia-conseil.com.

Solvency II. Contexte et enjeux de la réforme. Pour obtenir la présentation complète, écrire à : insight@sia-conseil.com. Solvency II Contexte et enjeux de la réforme Pour obtenir la présentation complète, écrire à : insight@sia-conseil.com Juin 2006 Sommaire Introduction Tour d horizon de Solvency II La gestion des risques

Plus en détail

La fonction Conformité dans l assurance

La fonction Conformité dans l assurance La fonction Conformité dans l assurance L approche par les risques L exemple de la lutte contre le blanchiment Présentation pour : Faculté d Orléans Intervenant(s) : Laurent GUEREL AG2R LA MONDIALE 1/19

Plus en détail

La Gestion globale et intégrée des risques

La Gestion globale et intégrée des risques La Gestion globale et intégrée des risques (Entreprise-wide Risk Management ERM) Une nouvelle perspective pour les établissements de santé Jean-Pierre MARBAIX Directeur Technique Ingénierie Gestion des

Plus en détail

Atelier B01. Nouvelle stratégie d utilisation de captives : quelles diversifications?

Atelier B01. Nouvelle stratégie d utilisation de captives : quelles diversifications? Atelier B01 Nouvelle stratégie d utilisation de captives : quelles diversifications? 1 Atelier B01 Intervenants Hugh ROSENBAUM Towers Watson Retired Principal Fabrice FRERE Aon Global Risk Consulting (Luxembourg)

Plus en détail

Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST)

Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST) Document élaboré par la Commission Enseignement Supérieur du CNESST. Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST) Ce référentiel rassemble des compétences de base en santé et

Plus en détail

Plan de continuité des activités,

Plan de continuité des activités, Plan de continuité des activités, Définitions? Utilités? Séminaire SSPS 23 Mai 2008 Patrick JACQUES Utilité d un plan de continuité C.A. C.A. sans sinistre C.A. suite à sinistre avec plan de continuité

Plus en détail

Aviso Ré. Introduction à la réassurance. Technique de réassurance. Programme. Pour progresser : modules T2 et T3

Aviso Ré. Introduction à la réassurance. Technique de réassurance. Programme. Pour progresser : modules T2 et T3 T 1 Découvrir les différents rôles joués par la et son impact sur le développement de l'assurance Comprendre l'impact de la sur la gestion des assureurs Débutants en, toutes fonctions Cadres opérationnels

Plus en détail

Vers une meilleure maîtrise des engagements Dommages aux Biens

Vers une meilleure maîtrise des engagements Dommages aux Biens Vers une meilleure maîtrise des engagements Dommages aux Biens Adam SENIO, Fabrice TAILLIEU Le montant des biens endommagés lors d un sinistre est généralement estimé par les experts mandatés par l assureur

Plus en détail

le point sur l assurance française

le point sur l assurance française 2014 le point sur l assurance française conférence de presse de la FFSA maison de l assurance / mercredi 25 juin 2014 2014 le point sur l assurance française le bilan les perspectives 2 1/ La situation

Plus en détail

PARIS, PLACE DE RÉASSURANCE ET D ASSURANCE INTERNATIONALE. Projet de stratégie 2015-2020. Mai 2015

PARIS, PLACE DE RÉASSURANCE ET D ASSURANCE INTERNATIONALE. Projet de stratégie 2015-2020. Mai 2015 PARIS, PLACE DE RÉASSURANCE ET D ASSURANCE INTERNATIONALE Projet de stratégie 2015-2020 Mai 2015 1 SOMMAIRE Introduction Place internationale assurance/réassurance Diagnostic de place Plan de développement

Plus en détail

SYNTHESE. Sécheresse de 2003 Un passé qui ne passe pas. A. La gestion des suites de la sécheresse de 2003

SYNTHESE. Sécheresse de 2003 Un passé qui ne passe pas. A. La gestion des suites de la sécheresse de 2003 SYNTHESE Sécheresse de 2003 Un passé qui ne passe pas A. La gestion des suites de la sécheresse de 2003 1. Entre 1989 et 2007, plus de 444.000 sinistres dus à la sécheresse ont été recensés, pour un coût

Plus en détail

Conseil départemental de sécurité civile et des risques naturels majeurs Réunion du 14 octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE

Conseil départemental de sécurité civile et des risques naturels majeurs Réunion du 14 octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE Conseil départemental de sécurité civile et des risques naturels majeurs Réunion du 14 octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE Contact presse Préfecture de La Réunion - Service régional de la communication interministérielle

Plus en détail

QBE Risk Profile Cartographier les risques majeurs

QBE Risk Profile Cartographier les risques majeurs QBE Risk Profile Cartographier les risques majeurs QBE, un des leaders mondiaux de l assurance et de la réassurance, intervient dans près de 40 pays sur 5 continents. Implanté en France depuis près de

Plus en détail

STAGE - Chargé(e) de communication junior 6 mois à pourvoir dès que possible Paris 9 ème

STAGE - Chargé(e) de communication junior 6 mois à pourvoir dès que possible Paris 9 ème STAGE - Chargé(e) de communication junior Au sein du service Communication Groupe, vous aurez essentiellement en charge les missions suivantes : > Participer aux missions de communication interne et externe,

Plus en détail

Etat des risques naturels, miniers et technologiques

Etat des risques naturels, miniers et technologiques Etat des risques naturels, miniers et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. Référence : 10200 Réalisé par FRANCK MAY Pour le compte de EX'IM - EURL DIAGNOS'IM

Plus en détail

Offre de services spéciale bureaux d études

Offre de services spéciale bureaux d études Offre de services spéciale bureaux d études Analyses et diagnostics multirisques Gestion de crise Cartographie SIG Outils de communication Information préventive Réseau de spécialistes pluridisciplinaires

Plus en détail

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain X Avalanches

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain X Avalanches Etat des risques naturels, miniers et technologiques en application des articles L 125-5 et R 125-26 du Code de l'environnement 1. Cet état, relatif aux obligations, interdictions, servitudes et prescriptions

Plus en détail