JOURNEE DES COMMISSIONS TABLE RONDE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JOURNEE DES COMMISSIONS TABLE RONDE"

Transcription

1 Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise JOURNEE DES COMMISSIONS TABLE RONDE «LES EVENEMENTS NATURELS» AMRAE JOURNEE DES COMMISSIONS- 20/05/2011

2 Partie 1 : Evénements Naturels et Réassurance Evénements Naturels et Réassurance Sandrine Journée MINVIELLE des Commissions AON BENFIELD Partie 2: La souscription des CAT 1 er juin 2010 David GIERSKI - AXA CORPORATE SOLUTIONS Partie 3 : AMRAE Retours d expériences Laurent BARBAGLI - LAFARGE Julien CAMUS SCHLUMBERGER Modérateur : Anne-Marie FOURNIER PPR Vice-présidente de l AMRAE -98-

3 Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise Evénements e naturels et Réassurance a Sandrine Minvielle Aon Benfield

4 Evénements Naturels et Réassurance Partie 1 Journée : des Commissions Rappel l sur les Evénements naturels ( Trend, Couts, Type 1 er juin ) 2010 AMRAE Partie 2: Réaction du Marché de la réassurance -100-

5 Les Evénements Naturels : En Fréquence Deux grandes catégories de risques Risques climatiques: inondation, tempêtes, sécheresse, grêle, etc. Trend croissant Risques géologiques: tremblements t de terre, tsunami, etc. Trend constant 101

6 Les Evénements naturels : En coût Aon Benfield Fac Loss Index Man made Nat Cat

7 Coûts des sinistres CAT EvénementsNaturels 2011 Estimation coût assuré Miads $ Inondations Australie ( Dec Fev 2011) 2 Cyclone Yasi / Australie (Fev 2011) 0.5 Tremblement de terre NZ ( Fev 2011) 10 Tremblement de terre Japon ( Mars 2011) 39 Tornades US ( Mai 2011) 5 Inondations Mississipi i i i? TOTAL dont 49 de TdT Rappel : Principaux Evénements Naturels 2010 Estimation coût assuré Miads $ Tremblement de terre Chili ( Fev 2010) 2 Tremblement de terre NZ ( Sept 2010) TOTAL

8 Ratio souscription / Ratio combiné 40 years insured property losses, worldwide Total global insured property losses man-made cats > USD50m Insured losses in USD millions Ratios % natural cats > USD50m Total global insured property ratio % Combined ratio % Most costliest insured losses Hugo 1991 Mireille 1992 Andrew 1994 Northridge WTC 2004 Charley 2004 Ivan 2005 Katrina 2005 Rita 2005 Wilma 2008 Ike 2009 Klaus 2009 Morakot Chile 2010 DWH 2010 Xynthia 2011 Aust Sources: Aon Benfield Fac, Swiss Re Sigma, Munich Re, III Year / event -104-

9 La réassurance : A court terme Derniers renouvellements CAT La capacité «événements naturels» : toujours là ( léger «flou sur le japon») Augmentation g de prix dans les peak-zones Stabilité relative dans les autres zones -105-

10 A moyen terme STABILITE? HAUSSE? Niveau record de capital des ass/réassureurs /é Rendements érodéssur presque toutes t les aidé par un développement favorable des prov branches RC La capacité Events Nats n a na pas disparu ( mais Estimation à la hausse des modélisations CAT flou sur le Japon). sur ouragans US Les derniers événements n ont pas affectés le Trend haussier des événements climatiques. capital ( earning event versus capital event) Coût moyen en augmentation ( y compris evnts géologiques) Ratio combinés encore relativement «bons» ( début 2011) S/P moyen globalement bon La saison cyclonique US ne fait que commencer ( 16 N St versus 12) Dégradation récente des Ratio combinés Renouvellement des Rétro? (1 er Janvier) Renouvellement des traités? SUR CAPACITE (+500 Milliards dollars ): Effets de solvency II ( 2013 )? concurrence accrue -106-

11 A long terme..? Augmentation de la fréquence des événements climatiques + Augmentation du coût moyen? -107-

12 Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise La souscription des CAT David Gierski Axa Corporate Solutions

13 La Souscription des CAT Processus Souscription Géocodage site par site Les métriques de l exposition CAT GEAR, CAT Reliability Portfolio Management Benchmarking Conditions d assurance Data Quality Tarification Data Quality, Tarification Capacité -109-

14 Processus de souscription CAT Etape 1 Mise en forme des données Etape 2 EDI avec un prestataire Géocodage Etape 3 Importation des données géocodées dans l outil de tarification Etape 4 Application du niveau de risque EQ et WS selon les coordonnées géographiques de chaque site

15 Les métriques de l exposition CAT CAT GEAR Earthquake Gear (0-20) 13,6 Rating de 0-20 Tropical WS Gear (0-20) 8,7 Indépendant des conditions CAT Reliability (%) 96% d assurance Fonction de la sommes des capitaux assurés par niveau de risque. 20 CAT RELIABILITY Pourcentage de capitaux ,8 14 correctement géocodé 12 Average GEAR = 12, E C A D Company B -111-

16 Portfolio Management Premium Quality Rapport entre le prix commercial et le prix technique Portfolio Management Benchmark entre exposition et les conditions d assurance

17 Conditions d assurance Qualité des données A défaut de pouvoir géocoder, une zone de risque conservatrice est appliquée L amélioration des données réduit la tarification Tarification Fonction des franchises, limites et exposition site par site. Des caractéristiques locales du risque Capacité Fonction des cumuls et de l exposition Fonction du Premium Quality Définition des zones de risque par zone administrative : Pays ou Etat US

18 Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise Retour d expériences e Laurent BARBAGLI Lafarge

19 Risques évènements naturels Démontrer que nous connaissons bien nos risques Modélisation événements naturels régulièrement mise à jour Journée des Commissions Investissement en temps : recensement de tous les sites et de toutes les adresses (géocodage) et le cas échéant des modes de construction Enjeu : assurance et gestion des risques Attention : données macro 1niveau er juin «pays» 2010 et non «sites» Beaucoup de zones ne sont pas modélisables (ex. Middle East) Audit de sites clés AMRAE Quel prestataire retenir (vigilance sur les coûts) Bien qualifier le livrable en étant réaliste en première approche Obtenir un SMP en recensant au préalable par site : Étude de sol Données de construction de l usine Normes locales de construction Retour d expérience : «valeur» forte de cette démarche pour négocier les couvertures d assurances -115-

20 Risques évènements naturels Peut-on réduire nos risques? Projet de développement visibilité de la fonction pour être dans la boucle en amont Journée des Commissions 1 er juin 2010 Plan structuré d identification des mesures pour réduire l impact des événements d intensité moyenne, AMRAE par exemple : Fixer au sol les transformateurs t Veiller à un meilleur ancrage des bandes transporteuses Consolidation de structures Etre pragmatique -116-

21 Sinistres évènements naturels Retour d expérience post Tsunami 2004 et Chine 2008 Enjeu court terme : reconstitution des garanties > spécificité é assurance événements é naturels : sur base annuelle Journée épuisable des Commissions par un seul sinistre lourd Apprécier au plus vite le montant du sinistre versus la couverture 1 juin annuelle 2010 effet de levier = qualité et délai de gestion du sinistre Consolider «rapidement AMRAE» le partenariat assureur (gagnant/gagnant) g g g Enjeu moyen terme : Tous les marchés y compris au-delà de l assurance Toutes les solutions En filigrane : le partenariat long terme consolidé avec un ou des assureurs reste clé -117-

22 Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise Retour d expérience e Julien CAMUS - Schlumberger

23 Quelles priorités pour traiter ces risques? Prévention Implantation des nouveaux sites Design Journée des sites (E&C) des Commissions Equipe dédiée en 1 er interne (E&C) juin 2010 Expertise externe (E) AMRAE Audit et inspection régulière de tous sites (Ext / Int) Exercices et tests des mesures de prévention Responsabilités formelles / MBO Suivi des actions d amélioration Reporting -119-

24 Quelles priorités pour traiter ces risques? Préparationp EV VENT Inondations Ouragans Tremblements de terre Gestion de l urgence local ERP IMPACT I Hommes Sites Operations Continuité de l activité business BCP Gestion de Crise CMP Corporate -120-

25 Quels outils pour pérenniser le dispositif? Reporting au niveau DG et COMEX Documentation solide Révisions Journée planifiéesdes Commissions Un propriétaire par document Partage sur le hub 1 er du Risk Management Formations et certifications juin 2010 Formations et tests obligatoires Gestion des habilitations AMRAE Stress tests Systématiques sur tous les «plans» Incluant le processus d escalade Outils informatiques Notification des événement Enregistrement des audits et inspections Suivi des actions Travail de mise en cohérence de ces mesures avec les partenaires clés -121-

Le coût des Catastrophes Laurent Montador

Le coût des Catastrophes Laurent Montador Le coût des Catastrophes Laurent Montador Agenda Définitions Bilan des catastrophes dans le monde Cas de la France Actualité 2012 2 Définitions 3 Définition d une catastrophe Définition Solvabilité 2 «The

Plus en détail

Vers une meilleure maîtrise des engagements Dommages aux Biens

Vers une meilleure maîtrise des engagements Dommages aux Biens Vers une meilleure maîtrise des engagements Dommages aux Biens Adam SENIO, Fabrice TAILLIEU Le montant des biens endommagés lors d un sinistre est généralement estimé par les experts mandatés par l assureur

Plus en détail

Indicateur - Coût de traitement des risques assurables 80, Boulevard Haussmann 75008 PARIS

Indicateur - Coût de traitement des risques assurables 80, Boulevard Haussmann 75008 PARIS Risk Manager Indicateur - Coût de traitement des risques assurables 80, Boulevard Haussmann 75008 PARIS Avant - Propos Chers Membres de l Amrae, Nous réfléchissons depuis quelques temps à la manière de

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2010

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2010 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2010 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes de la Direction des études et des statistiques FFSA-GEMA.

Plus en détail

Assurance et prévention des risques naturels David BOURGUIGNON - MRN

Assurance et prévention des risques naturels David BOURGUIGNON - MRN 25 juin 2015 - Merlimont Assurance et prévention des risques naturels David BOURGUIGNON - MRN Eléments d introduction La Mission Risques Naturels association entre FFSA et GEMA 2 www.mrn.asso.fr 3 Les

Plus en détail

La réassurance mondiale est en bonne santé. La Réassurance maintient le cap! REPÈRES. Expertise courtage

La réassurance mondiale est en bonne santé. La Réassurance maintient le cap! REPÈRES. Expertise courtage La Réassurance maintient le cap! L année 2008 avait été considérée par les réassureurs comme importante en termes de catastrophes mondiales : on en avait dénombré 137 d origine naturelle et 174 d ordre

Plus en détail

Logiques des acteurs. Gestion du risque : «logiques des compagnies d assurances»

Logiques des acteurs. Gestion du risque : «logiques des compagnies d assurances» Séminaire du Groupe de Travail «Services Spatiaux Environnementaux» 14 et 15 décembre 2011 Logiques des acteurs Gestion du risque : «logiques des compagnies d assurances» Roland NUSSBAUM, Directeur de

Plus en détail

6. Assurance automobile et assurance multirisques habitation : une année riche en actualité

6. Assurance automobile et assurance multirisques habitation : une année riche en actualité 6. Assurance automobile et assurance multirisques habitation : une année riche en actualité Comité consultatif du secteur financier Rapport 2010-2011 77 Au cours des années 2010 et 2011, le CCSF a porté

Plus en détail

CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES

CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels WWW.mrn-gpsa.org Une association créée en 2000 entre : Catastrophes

Plus en détail

Catastrophes naturelles : prévention et assurance

Catastrophes naturelles : prévention et assurance CDRNM 10 octobre 2013 Préfecture de Lille Catastrophes naturelles : prévention et assurance Philippe HERREYRE TOURNEMAINE MRN Sommaire 2 1. Les CATastrophes NATurelles en chiffres 1. La composante assurance

Plus en détail

Le Marché de la Réassurance en 2008

Le Marché de la Réassurance en 2008 Le Marché de la Réassurance en 2008 International et France- Annexes Conférence de presse, Paris 9 juillet 2009 APREF F.Vilnet - Président FFSA B.Spitz - Président 1 Annexes Le marché mondial de la réassurance

Plus en détail

Les outils de couverture des risques majeurs alternatifs à l assurance et à la réassurance conventionnelles

Les outils de couverture des risques majeurs alternatifs à l assurance et à la réassurance conventionnelles Les outils de couverture des risques majeurs alternatifs à l assurance et à la réassurance conventionnelles André SCHMITT et Sandrine SPAETER BETA, Université de Strasbourg HEC Paris, 25 octobre 2013 Couverture

Plus en détail

L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages

L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages Pierre Babinsky Directeur des communications et des affaires publiques École d été de l UQÀM 2015 La réduction des impacts et la communication

Plus en détail

Assurance & Réassurance des risques de Catastrophes Naturelles L EXPERIENCE ALGERIENNE. Par Mr. Abdelmadjid OULMANE Chargé Des CAT NAT

Assurance & Réassurance des risques de Catastrophes Naturelles L EXPERIENCE ALGERIENNE. Par Mr. Abdelmadjid OULMANE Chargé Des CAT NAT Assurance & Réassurance des risques de Catastrophes Naturelles Par Mr. Abdelmadjid OULMANE Chargé Des CAT NAT L EXPERIENCE NNE Àla Compagnie Centrale de Réassurance -Algérie ALGERI E I- Brève présentation

Plus en détail

Bilan décennal des catastrophes naturelles en France

Bilan décennal des catastrophes naturelles en France Bilan décennal des catastrophes naturelles en France SOMMAIRE BILAN DÉCENNAL EN TERMES DE NOMBRE ET DE TYPE DE CATASTROPHES NATURELLES BILAN EN TERME DE VICTIMES.. 2 5 BILAN DÉCENNAL EN TERMES ÉCONOMIQUES

Plus en détail

CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES

CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels WWW.mrn-gpsa.org Une association créée en 2000 entre : Mission

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Communiqué de presse TORONTO, le 8 février 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Croissance des primes de près de 50 % au quatrième trimestre,

Plus en détail

Annexes Solvabilité 2 Compte rendu 2011 Réassureurs et captives de réassurances

Annexes Solvabilité 2 Compte rendu 2011 Réassureurs et captives de réassurances Annexes Solvabilité 2 Compte rendu 2011 Réassureurs et captives de réassurances Luxembourg - 3 juin 2013 Marc Comes / Valérie Scheepers 1 Introduction Bilan sous Solvabilité 2 BSCR Annexes 2012 les nouveautés

Plus en détail

Le Rôle du Courtier de Réassurance Jeudi 25 septembre 2014 Auditorium de la F.F.S.A.

Le Rôle du Courtier de Réassurance Jeudi 25 septembre 2014 Auditorium de la F.F.S.A. Conférence Sup de Ré 2014 Le Rôle du Courtier de Réassurance Jeudi 25 septembre 2014 Auditorium de la F.F.S.A. SUP DE RE septembre 2014 «Le rôle du courtier de réassurance» - le point de vue de la cédante

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION... 3

SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 I - PRESENTATION DE L ENQUETE... 5 A - OBJECTIFS DE L ENQUETE...5 B - CHAMP DE L ENQUETE...5 C - DETERMINATION DES «GROUPES» DE SOCIETES...6 II - VUE D ENSEMBLE DES CESSIONS...

Plus en détail

Comment piloter une entreprise d assurance IARD sous Solvabilité II?

Comment piloter une entreprise d assurance IARD sous Solvabilité II? Comment piloter une entreprise d assurance IARD sous Solvabilité II? Journées IARD de l Institut des Actuaires Les nouveaux défis de l assurance IARD liés à Solvabilité II 11 avri l 2012 Gildas Robert,

Plus en détail

Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels www.mrn-gpsa.org

Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels www.mrn-gpsa.org Une association créée en 2000 entre : Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels www.mrn-gpsa.org Le régime des catastrophes naturelles et technologiques

Plus en détail

le rôle de la réassurance dans le calcul du SCR Cat Journées IARD de l Institut des Actuaires

le rôle de la réassurance dans le calcul du SCR Cat Journées IARD de l Institut des Actuaires 31 Mars 2011 le rôle de la réassurance dans le calcul du SCR Cat Journées IARD de l Institut des Actuaires Emmanuel Dubreuil Eric Paire www.guycarp.com Plan Petit rappel de l évolution du SCR Cat entre

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 1 er mai 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Croissance des primes de près de 50 % pour un deuxième trimestre consécutif Résultat

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 2 novembre 2011 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,97 $ attribuable aux résultats en assurance

Plus en détail

Assurances de biens et de responsabilité

Assurances de biens et de responsabilité Enquête Juin 2011 Assurances de biens et de responsabilité Inondations du Var des 15 et 16 juin 2010 Bilan chiffré au 31 mai 2011 1 LES INONDATIONS DU VAR DES 15 ET 16 JUIN 2010 SYNTHESE Les conséquences

Plus en détail

Les management actions dans le cadre de l ORSA

Les management actions dans le cadre de l ORSA Les management actions dans le cadre de l ORSA Atelier Congrès Institut des Actuaires 20 juin 2014 Intervenants Emmanuel Berthelé, Optimind Winter, Responsable Practice Gildas Robert, Optimind Winter,

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES

SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES ASSURANCE ET REASSURANCE EL AURASSI le 10 juin 2007 Alger LA REASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES EN ALGÉRIE Expérience de la CCR Présentation de la CCR Historique de la

Plus en détail

Chiffres clés de l assurance transport 2011 réalisés par l ABAM

Chiffres clés de l assurance transport 2011 réalisés par l ABAM Chiffres clés de l assurance transport 2011 réalisés par l ABAM Contenu 1. Facultés : la Belgique reste dans le top 15... 2 2. La branche CMR reste dans le vert... 3 3. Corps fluviaux... 4 4. Corps maritimes...

Plus en détail

Atelier B01. Nouvelle stratégie d utilisation de captives : quelles diversifications?

Atelier B01. Nouvelle stratégie d utilisation de captives : quelles diversifications? Atelier B01 Nouvelle stratégie d utilisation de captives : quelles diversifications? 1 Atelier B01 Intervenants Hugh ROSENBAUM Towers Watson Retired Principal Fabrice FRERE Aon Global Risk Consulting (Luxembourg)

Plus en détail

La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret

La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret 1 Contenu 1. Gouvernance de la gestion de risques dans le Groupe AXA 2. AXA Canada - Structure organisationnelle de la gestion de risques

Plus en détail

Assurances de biens et de responsabilité. Etude Mars 2014

Assurances de biens et de responsabilité. Etude Mars 2014 Assurances de biens et de responsabilité Etude Mars 2014 Tempêtes, grêle et neige : Résultats de l année 2012 Ce document est la propriété exclusive de la FFSA et du GEMA et est protégé par le droit d'auteur.

Plus en détail

La couverture financière des événements climatiques extrêmes*

La couverture financière des événements climatiques extrêmes* POLITIQUES PUBLIQUES ET ACTIONS DE TOUS 89 La couverture financière des événements climatiques extrêmes* La question est posée, dans le contexte d événements climatiques potentiellement de plus en plus

Plus en détail

Comment lutter efficacement contre la fraude à l assurance

Comment lutter efficacement contre la fraude à l assurance Comment lutter efficacement contre la fraude à l assurance 1 En cette période de tension sur leur rentabilité et de pression sur les tarifs, les assureurs soulignent la nécessité de renforcer leur dispositif

Plus en détail

SOLVENCY II - PILLAR 2 Vue générale. Jean-Francois DECROOCQ Présentation interne

SOLVENCY II - PILLAR 2 Vue générale. Jean-Francois DECROOCQ Présentation interne SOLVENCY II - PILLAR 2 Vue générale Jean-Francois DECROOCQ Présentation interne 1 Pilier 2: la maitrise des risques Dans un premier temps, l attention s est portée sur la mesure quantitative du risque

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014/15

Chiffre d affaires 2014/15 Chiffre d affaires 2014/15 Conférence téléphonique 29 avril 2015 Croissance 2014/15 dynamique : +15% Chiffre d affaires Données non auditées (M ) 2014/15 2013/14 Variation à périmètre comparable (1) Variation

Plus en détail

Captives: l auto-financement des entreprises; Face aux réductions de capacités et de «

Captives: l auto-financement des entreprises; Face aux réductions de capacités et de « Atelier B5 Captives: l auto-financement des entreprises; Face aux réductions de capacités et de «prise de risques» des assureurs : l étude de l'auto-assurance, malgré un encadrement plus strict, n'est-elle

Plus en détail

Dossier de presse Catastrophes naturelles

Dossier de presse Catastrophes naturelles Fédération Française des Sociétés d'assurances Dossier de presse Catastrophes naturelles Le système d indemnisation mis en place par la loi du 13 juillet 1982 Avant 1982, l assurance ne couvrait que certains

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES FORMATION A LA REALISATION DES DOSSIERS D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES FORMATION A LA REALISATION DES DOSSIERS D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES FORMATION A LA REALISATION DES DOSSIERS D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES SOMMAIRE MODALITES DES FORMATIONS...3 Modalités pratiques...3 Modalités

Plus en détail

7e HEPTA CONSULT. Offre de services & équipe de consultants. 5, Z.A.I. de Bourmicht L 8070 BERTRANGE

7e HEPTA CONSULT. Offre de services & équipe de consultants. 5, Z.A.I. de Bourmicht L 8070 BERTRANGE Actuaires Conseils 5, Z.A.I. de Bourmicht L 8070 BERTRANGE Tél. : 263 179-1 http://www.heptaconsult.lu Fax. : 263 179-24 Offre de services & équipe de consultants Nos activités principales Conseils aux

Plus en détail

Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire

Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire 16 juin 2006 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent des prévisions qui portent notamment sur des

Plus en détail

Le rôle de l assurance dans la continuité des services (informatiques) Pascal LOINTIER Président du CLUSIF Ingénieur sécurité ACE Europe

Le rôle de l assurance dans la continuité des services (informatiques) Pascal LOINTIER Président du CLUSIF Ingénieur sécurité ACE Europe Le rôle de l assurance dans la continuité des services (informatiques) Pascal LOINTIER Président du CLUSIF Ingénieur sécurité ACE Europe La disponibilité au regard de Données et programmes Equipements

Plus en détail

Premier trimestre 2006. Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com

Premier trimestre 2006. Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com Premier trimestre 2006 1 Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com Toronto (Ontario) Le 11 mai 2006 ING Canada affiche de solides résultats pour le

Plus en détail

Les sociétés d Assurances Takaful et les sociétés d assurances Traditionnelles Théorie et l Expérience Pratique

Les sociétés d Assurances Takaful et les sociétés d assurances Traditionnelles Théorie et l Expérience Pratique Ministère de L'enseignement Supérieur et de la recherche scientifique Université Ferhat Abbas Laboratoire partenariat et investissement dans les PME/PMI dans l espace Euro-Maghrébin Faculté des sciences

Plus en détail

point sur l assurance française

point sur l assurance française le point sur l assurance française conférence de presse de la FFSA maison de l assurance / jeudi 29 janvier le point sur l assurance française ce qu il faut pour 2 Loi ALUR Publication Omnibus 2 L année

Plus en détail

Résultats intermédiaires

Résultats intermédiaires Résultats intermédiaires Rapport semestriel 2000 du groupe Zurich Financial Services y compris les rapports semestriels d Allied Zurich p.l.c. et de Zurich Allied AG Principaux chiffres en millions de

Plus en détail

SYSTEM AGRO Assurance-récoltes durable en réponse au changement climatique

SYSTEM AGRO Assurance-récoltes durable en réponse au changement climatique SYSTEM AGRO Assurance-récoltes durable en réponse au changement climatique MUNICH RE Special and Financial Risks SFR Agro SystemAgro : assurance-récoltes changement climatique Sommaire 1. Expérience mondiale

Plus en détail

Pictet - Security : Pour un monde plus sûr

Pictet - Security : Pour un monde plus sûr PICTET - SECURITY Pictet - Security : Pour un monde plus sûr Frédéric Rollin Mars 2014 La demande en produits de sécurité est tirée par trois facteurs puissants : l urbanisation, l accélération de l innovation

Plus en détail

Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013

Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013 Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013 Eléments de contexte Un coût significatif, une évolution des typologies Selon l ALFA (sur la base

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 %

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR démarre l année avec de solides performances grâce à la mise en œuvre rigoureuse de son plan stratégique

Plus en détail

GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES. Risques Supply Chain : le point sur le marché de l'assurance

GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES. Risques Supply Chain : le point sur le marché de l'assurance GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES Risques Supply Chain : le point sur le marché de l'assurance Le 3 juin 2014 Gérard GUENDAFA Risques Supply Chain Vulnérabilité dans la chaîne d approvisionnement

Plus en détail

Financement des dommages et prévention des catastrophes naturelles : un ensemble indissociable à perfectionner

Financement des dommages et prévention des catastrophes naturelles : un ensemble indissociable à perfectionner Financement des dommages et prévention des catastrophes naturelles : un ensemble indissociable à perfectionner PREVIRISQ 2010 Atelier 5 R. NUSSBAUM, MRN 1 22/09/2010 Financement des dommages et prévention

Plus en détail

Atelier B 06. Les nouveaux risques de la cybercriminalité

Atelier B 06. Les nouveaux risques de la cybercriminalité Atelier B 06 Les nouveaux risques de la cybercriminalité 1 Atelier Cybercriminalité Intervenants Eric Freyssinet Etienne de Séréville Luc Vignancour Guillaume de Chatellus Modérateur Laurent Barbagli Pôle

Plus en détail

Prise de Position de L AMRAE concernant le livre vert sur les assurances contre les catastrophes d origine naturelle et humaine.

Prise de Position de L AMRAE concernant le livre vert sur les assurances contre les catastrophes d origine naturelle et humaine. L Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise rassemble 820 membres appartenant à 520 entreprises françaises publiques et privées (dont 38 des 40 entreprises du CAC 40).

Plus en détail

Atelier B8. La gestion des risques et des assurances dans les ETI

Atelier B8. La gestion des risques et des assurances dans les ETI Atelier B8 La gestion des risques et des assurances dans les ETI Intervenants Hélène DUVIVIER Philippe LABEY Responsable Régional Lyon SET Risques et Assurances Xavier MARY Bernard DURAND Modérateur Nicolas

Plus en détail

GT PERTES D EXPLOITATION

GT PERTES D EXPLOITATION Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise GT PERTES D EXPLOITATION AMRAE JOURNEE DES COMMISSIONS- JEUDI 13 JUIN 2013 Jean Paul Fort - JPF-Conseil Bertrand Chaugny - Marsh

Plus en détail

Cahiers de l ONRN. Connaissance de la sinistralité pour la prévention des risques naturels

Cahiers de l ONRN. Connaissance de la sinistralité pour la prévention des risques naturels #2 Cahiers de l ONRN Connaissance de la sinistralité pour la prévention des risques naturels CONNAISSANCE DE LA SINISTRALITE POUR LA PREVENTION DES RISQUES NATURELS N 2, mars 2015 2 Avertissement Ce document

Plus en détail

Lloyd s City Risk Index 2015-2025

Lloyd s City Risk Index 2015-2025 Lloyd s City Risk Index 2015-2025 lloyds.com/cityriskindex Synthèse A propos du Lloyd s Le Lloyd s est le seul marché de l assurance et de la réassurance spécialisé au monde à proposer une combinaison

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2012

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2012 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2012 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes de la Direction des études et des statistiques FFSA-GEMA.

Plus en détail

Conférence de presse du 3 mars 2015

Conférence de presse du 3 mars 2015 Conférence de presse du 3 mars 2015 Aperçu annuel 2014 Zoom sur les assurances dommages et catastrophes naturelles L assurance de groupe dans un contexte de taux d intérêts faibles 1 03/03/2015 Ordre du

Plus en détail

Le rôle de CCR dans le régime d indemnisation des catastrophes naturelles. Séisme de Lambesc (1909 - Sud-est de la France)

Le rôle de CCR dans le régime d indemnisation des catastrophes naturelles. Séisme de Lambesc (1909 - Sud-est de la France) Le rôle de CCR dans le régime d indemnisation des catastrophes naturelles. Séisme de Lambesc (1909 - Sud-est de la France) MACIF le 12 mai 2013 1 Rôle de la réassurance fractionner les risques afin de

Plus en détail

Intact Corporation financière

Intact Corporation financière Intact Corporation financière (TSX : IFC) Un enthousiasme incessant à bâtir une société d assurance de dommages de classe mondiale Revue de la performance du T4-2013 Le mercredi 5 février 2014 Charles

Plus en détail

PASCAL DECARY DIRECTEUR ACHATS GROUPE REDACTEUR : BENJAMIN HULOT VERSION - DATE : V1 : 08-12-2014 DATE D APPLICATION : 01-01-2014

PASCAL DECARY DIRECTEUR ACHATS GROUPE REDACTEUR : BENJAMIN HULOT VERSION - DATE : V1 : 08-12-2014 DATE D APPLICATION : 01-01-2014 PROCEDURE DE GESTION GROUPE REPORTING ACHATS DD DAG PASCAL DECARY DIRECTEUR ACHATS GROUPE REDACTEUR : BENJAMIN HULOT VERSION - DATE : V1 : 08-12-2014 DATE D APPLICATION : 01-01-2014 OBJECTIF 1. Définition

Plus en détail

Assurance de biens des particuliers

Assurance de biens des particuliers Assurance de biens des particuliers Chapitre 1 Introduction à l assurance de biens et responsabilité 29/04/2012 Chapitre 1 1 Assurance de biens des particuliers Évolution des produits d assurance Fonctionnement

Plus en détail

Chiffres clés du marché français

Chiffres clés du marché français Chiffres clés du marché français Version présentée lors de la conférence de presse du 27 janvier 2011 Conférence de presse du 27 janvier 2011 1 L environnement économique et financier Une croissance modérée

Plus en détail

Les changements climatiques et la Suisse en 2050 Assurances 137. Assurances. Auteurs

Les changements climatiques et la Suisse en 2050 Assurances 137. Assurances. Auteurs Les changements climatiques et la Suisse en 2050 Assurances 137 Assurances Auteurs Dörte Aller Pamela Heck Jan Kleinn Roland Hohmann Aller Risk Management Swiss Re PartnerRe Rédaction, OcCC, Berne 138

Plus en détail

LA MESURE DES PERFORMANCES DES COMPAGNIES D ASSURANCES

LA MESURE DES PERFORMANCES DES COMPAGNIES D ASSURANCES LA MESURE DES PERFORMANCES DES COMPAGNIES D ASSURANCES Séminaire - Atelier La mesure des performances des compagnies d assurances 1 ère communication Généralités sur les processus d évaluation des activités

Plus en détail

Informations sur Atradius Notation

Informations sur Atradius Notation Informations sur Atradius Notation Décembre 2013 Atradius N.V. Atradius est le numéro 2 mondial de l assurance-crédit et du cautionnement, et le leader de ces solutions pour les multinationales, avec une

Plus en détail

Revue de la performance du T2-2014

Revue de la performance du T2-2014 Revue de la performance du T2-2014 Intact Corporation financière (TSX : IFC) Le mercredi 30 juillet 2014 Intact Corporation financière Charles Brindamour Chef de la direction Intact Corporation financière

Plus en détail

Analyse Financière. Tunis Re en Bourse. En toute Ré Assurance. Souscrire à l OPF

Analyse Financière. Tunis Re en Bourse. En toute Ré Assurance. Souscrire à l OPF Analyse Financière Tunis Re en Bourse En toute Ré Assurance Souscrire à l OPF Mars 2010 2A n a l y s e F i n a n c i è r e I n t r o d u c t i o n e n b o u r s e : O f f r e à p r i x f e r m e Secteur

Plus en détail

Avantages économiques procurés par le secteur des assurances

Avantages économiques procurés par le secteur des assurances 6 Avantages économiques procurés par le secteur des assurances Sans les assurances, rien ne va plus dans notre monde moderne Le secteur des assurances constitue un pilier central de l économie helvétique

Plus en détail

La situation des principaux organismes d assurance en 2014

La situation des principaux organismes d assurance en 2014 La situation des principaux organismes d assurance en 214 n 52 Juillet 215 1 SOMMAIRE 1 ANALYSE DES ORGANISMES VIE... 4 1.1 Collecte en hausse... 4 1.2 Rentabilité en baisse... 6 1.2.1 Rendements financiers

Plus en détail

JOURNEES DES COMMISSIONS 16 octobre 2008. Groupe thématique " Les programmes internationaux d assurances»

JOURNEES DES COMMISSIONS 16 octobre 2008. Groupe thématique  Les programmes internationaux d assurances» JOURNEES DES COMMISSIONS 16 octobre 2008 Groupe thématique " Les programmes internationaux d assurances» Modérateur : Zaïlla ASSAOUI, Responsable assurance groupe Yves Rocher Intervenants : Isabelle CREMIEUX,

Plus en détail

Régime des catastrophes naturelles

Régime des catastrophes naturelles actuel Contexte Dans la constitution de l après guerre, le principe de solidarité et d égalité entre les français est inscrit comme une règle d or. C est ce principe qui s applique au régime des catastrophes

Plus en détail

La gestion du risque chez AXA

La gestion du risque chez AXA Séminaire International de la Presse Suduiraut 21 & 22 juin 2006 La gestion du risque chez AXA François Robinet Chief Risk officer Groupe AXA Sommaire I. La Gestion du Risque : Définition D II. III. La

Plus en détail

CONCLUSION... 89 5 RÉPERTOIRE... 91 REMERCIEMENTS...125 REFERENCES UTILES...139

CONCLUSION... 89 5 RÉPERTOIRE... 91 REMERCIEMENTS...125 REFERENCES UTILES...139 SOMMAIRE 7 1 - LE RÉGIME JURIDIQUE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE DU FAIT DES PRODUITS DÉFECTUEUX AUX ETATS-UNIS... 11 1.1 Les règles régissant la responsabilité du fait des produits défectueux...11 1.1.1

Plus en détail

Baromètre 2013 des Assurances Dommages

Baromètre 2013 des Assurances Dommages Baromètre 2013 des Assurances Dommages (3 ème édition) 2 Analyse stratégique du marché et Mise en perspective V1.01 au 31 juillet 2013 Facts & Figures 69 avenue André Morizet 92100 Boulogne Billancourt

Plus en détail

L assurabilité des risques. François Bucchini - Assurabilité Club APREF 1 er mars 2012

L assurabilité des risques. François Bucchini - Assurabilité Club APREF 1 er mars 2012 L assurabilité des risques Club APREF 1 er mars 2012 Introduction : (1/2) Les conséquences des problèmes d assurabilité sont connues : Protection des biens des individus, difficultés d entreprendre, d

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 29 juillet 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,56 $ avec un ratio combiné de 91,6 %.

Plus en détail

Catastrophes naturelles. Prévention. assurance. M i s s i o n R i s q u e s N a t u r e l s

Catastrophes naturelles. Prévention. assurance. M i s s i o n R i s q u e s N a t u r e l s Catastrophes naturelles Prévention et assurance 420 communes inondées en 2 jours dans le sud-est en septembre 2002. 3 milliards d euros : coût des inondations de septembre 2002 et décembre 2003. 130 000

Plus en détail

Practice Finance & Risk Management BCBS 239 enjeux et perspectives. Equinox-Cognizant, tous droits réservés. 2014.

Practice Finance & Risk Management BCBS 239 enjeux et perspectives. Equinox-Cognizant, tous droits réservés. 2014. Practice Finance & Risk Management BCBS 239 enjeux et perspectives 2014 Contexte du BCBS 239 2 Une nouvelle exigence Les Principes aux fins de l agrégation des données sur les et de la notification des

Plus en détail

Mise en place du Mécanisme de Supervision Unique (MSU)

Mise en place du Mécanisme de Supervision Unique (MSU) Mise en place du Mécanisme de Supervision Unique (MSU) Mise en place du Mécanisme de Supervision Unique (MSU) 1. Le MSU est l un des piliers de l Union bancaire européenne 2. La mise en œuvre opérationnelle

Plus en détail

1. Titre du contrat. (si les travaux de montage se font en plusieurs tranches, indiquer quelle est la tranche ou les tranches à assurer)

1. Titre du contrat. (si les travaux de montage se font en plusieurs tranches, indiquer quelle est la tranche ou les tranches à assurer) FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE TOUS RISQUES MONTAGE - ESSAI 1. Titre du contrat (si les travaux de montage se font en plusieurs tranches, indiquer quelle est la tranche ou les tranches à

Plus en détail

L assurance récoltes en France

L assurance récoltes en France P A C I F I C A - A S S U R A N C E S D O M M A G E S L assurance récoltes en France Colloque FARM - Pluriagri du 18 décembre 2012 Thierry LANGRENEY Directeur général de Pacifica L assurance, un outil

Plus en détail

PLAN STATISTIQUE AUTOMOBILE DU QUÉBEC Définitions

PLAN STATISTIQUE AUTOMOBILE DU QUÉBEC Définitions PLAN STATISTIQUE AUTOMOBILE DU QUÉBEC Définitions Juillet 2014 N/Réf. : 930.01 Le Groupement des assureurs automobiles agit à titre d agence autorisée par l Autorité des marchés financiers. Ce document

Plus en détail

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous.

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie Assemblée annuelle Le 5 mai 2011 Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Je suis heureux de pouvoir m adresser à vous à l occasion de cette assemblée

Plus en détail

ASSEMBLEE GENRALE 2015

ASSEMBLEE GENRALE 2015 ASSEMBLEE GENRALE 2015 Réponse du conseil d Administration du 29 avril 2015 (articles L. 225-108 et R 225-84 du Code de commerce) QUESTIONS ECRITES D ACTIONNAIRE posée le 17 avril 2015 par EUROPEAN WOMEN

Plus en détail

le management de la continuité d activité

le management de la continuité d activité le management de la continuité d activité Le management de la continuité d activité au service de la performance de votre organisation Les entreprises évoluent dans un environnement de plus en plus complexe

Plus en détail

Des instruments financiers face aux risques de désastres en France et dans le monde

Des instruments financiers face aux risques de désastres en France et dans le monde Association Française pour la Prévention des Catastrophes Naturelles (AFPCN) Des instruments financiers face aux risques de désastres en France et dans le monde Le régime français d assurance des risques

Plus en détail

Conférence de presse du 5 mai 2010 - Cannes. Sommaire. Chiffres clés du marché : résultats et perspectives. Sujets d actualité

Conférence de presse du 5 mai 2010 - Cannes. Sommaire. Chiffres clés du marché : résultats et perspectives. Sujets d actualité Sommaire Chiffres clés du marché : résultats et perspectives Sujets d actualité 2 Présentation des résultats de l assurance transports en 2009 3 Assurance transports Evolution des cotisations en 2009 Affaires

Plus en détail

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité?

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? Atelier A7 Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? 1 Intervenants Jean-Pierre Hottin Associé, PWC jean-pierre.hottin@fr.pwc.com Annie Bressac Directeur de l audit et du contrôle

Plus en détail

Atelier C08. How to monitor Supply Chain Risks? Cartographie de la Supply Chain et des (inter)dépendances 9/2 2012 2:30 PM

Atelier C08. How to monitor Supply Chain Risks? Cartographie de la Supply Chain et des (inter)dépendances 9/2 2012 2:30 PM Atelier C08 How to monitor Supply Chain Risks? Cartographie de la Supply Chain et des (inter)dépendances 9/2 2012 2:30 PM 1 Atelier C08 Intervenants Céline Le Bars Guillaume Monville Christian Kert Patrick

Plus en détail

N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010

N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010 Ligne directrice Objet : (entreprises d assurances multirisques) Catégorie : Comptabilité N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010 Introduction La présente ligne directrice

Plus en détail

Le Baromètre du Risk Manager

Le Baromètre du Risk Manager Le Baromètre du Risk Manager 2013 en partenariat avec Baromètre Editorial du Risk Manager Le Baromètre du Risk Manager 2013 L AMRAE est très heureuse de vous présenter cette 3 e édition du Baromètre du

Plus en détail

Jean-Francois DECROOCQ - 03/01/2012

Jean-Francois DECROOCQ - 03/01/2012 www.varm.fr Solvabilité 2 commentaires sur l ORSA Jean-Francois DECROOCQ - 03/01/2012 Sommaire Introduction... 2 Principes pour une gestion intégrée des risques... 3 La mise en place de l ORSA... 5 Introduction

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

Information Le secteur des services financiers canadien

Information Le secteur des services financiers canadien Les assurances multirisques au Canada Aperçu Information Le secteur des services financiers canadien L industrie canadienne des assurances multirisques couvre les risques de toutes les branches d assurance,

Plus en détail

AirPlus Assurances. Comment s y retrouver dans la nébuleuse des assurances et assistances voyages. AIRPLUS. WHAT TRAVEL PAYMENT IS ALL ABOUT.

AirPlus Assurances. Comment s y retrouver dans la nébuleuse des assurances et assistances voyages. AIRPLUS. WHAT TRAVEL PAYMENT IS ALL ABOUT. AirPlus Assurances. Comment s y retrouver dans la nébuleuse des assurances et assistances voyages. AIRPLUS. WHAT TRAVEL PAYMENT IS ALL ABOUT. Contexte L attentat de Karachi survenu en 2002 a eu des conséquences

Plus en détail