Atelier B8. La gestion des risques et des assurances dans les ETI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier B8. La gestion des risques et des assurances dans les ETI"

Transcription

1 Atelier B8 La gestion des risques et des assurances dans les ETI

2 Intervenants Hélène DUVIVIER Philippe LABEY Responsable Régional Lyon SET Risques et Assurances Xavier MARY Bernard DURAND Modérateur Nicolas MASON Directeur du Management des Risques Directeur Relations grand courtage, Pilotage comptable et Réassurance Risk & Insurance Manager

3 La gestion des risques et des assurances dans les ETI Gestion des risques, cartographies, gestions de crises, Plan de Continuité d Activité («PCA») Le risque «ETI» vu par un assureur Risques assurables: avec quels partenaires?

4 Gestion des risques, cartographies, gestions de crises, PCA Retours d expériences

5 La gestion des risques dans les ETI Un vrai avantage concurrentiel Partager l analyse de l environnement et la stratégie de l ETI Etre conscient de ses points forts et de ses vulnérabilités. Réfléchir aux risques collatéraux si un seul business model. Anticiper les risques nouveaux ou émergents sans attendre la crise (taux de sel)

6 La gestion des risques dans une ETI Un vrai avantage concurrentiel (suite) Comprendre les problématiques des autres. Savoir qui fait quoi pour gérer la pénurie en cas de crise (temps, personnel etc..) Gagner du temps, anticiper sur les risques longs (pyramide des âges..). Développer la veille Développer un nouvel état d esprit. Devenir proactifs et non réactifs.

7 1. La cartographie des risques Facteurs clés de succès Travailler avec un échantillon représentatifs des différents process de la société (acheter, vendre, produire, etc..) Faire simple dans un premier temps même si incomplet. Utiliser des schémas simples et partagés Définir immédiatement des plans d action Revenir sur l exercice tous les ans pour approfondir et détailler.

8 Ex: appeler EDF pour trouver un système compatible Ex: Etudier possibilité achat générateur Exemple de tableau simple à partager ACTION 1 ACTION 2 ACTION 1 ACTION 1 ACTION 2 ACTION 1 ACTION 1 ACTION 2 CONTRÔLE 1 CONTRÔLE 2 CONTRÔLE 1 CONTRÔLE 1 CONTRÔLE 2 Ex: système de backup CAUSE 1 CAUSE 2 CAUSE 3 Ex: panne électrique RISQUE Ex : Arrêt de la production Ex: Chômage technique IMPACT 1 IMPACT 2 Ex: Polyvalence CONTRÔLE 1 CONTRÔLE 2 CONTRÔLE 3 CONTRÔLE 1 CONTRÔLE 2 ACTION 1 ACTION 1 ACTION 1 ACTION 2 ACTION 1 ACTION 2 ACTION 1 ACTION 2 Ex: mise en place de formations internes

9 1. La cartographie des risques Les obstacles rencontrés Les approches trop générales, trop vagues ou détaillées Faites le vous-même! Les domaines réservés La gestion limitée aux simples risques assurables La peur de consacrer trop de temps à un exercice stérile Les ambiguïtés de vocabulaires Glossaire nécessaire

10 1. La cartographie des risques Comment ADL a fait évoluer sa gestion des risques? Hier, gestion des risques par module métiers et experts 2007: passage en S.A. Réponse à la demande des actionnaires: rassurer et assurer la pérennité de l entreprise Nécessité d assurer la gestion globale des risques Mise en place d une Direction du Management des Risques. Organisation similaire à Lyon et à Paris (ADP)

11 1. La cartographie des risques: La première étape incontournable Soutien d un cabinet extérieur (aide & pédagogie, mise en place, ) Travail d appropriation (notion de propriétaires de risques) Identification d une dizaine de risques prioritaires, suivis par les membres du CODIR Mise en place d un RM pour le suivi, l animation et audit interne

12 2. Plan de gestion de crise dans une ETI Principes de base : Ca ne s improvise pas! Bien séparer les membres de l équipe de gestion de crise des opérationnels chargés de faire redémarrer l activité. Valider à l avance les interlocuteurs et les processus de gestion de crise (veille réseaux sociaux, medias etc..) Avoir une formation (media training) et faire régulièrement des tests. Prévoir des lignes de tréso au cas ou A l export : Déminage obligatoire!

13 2. Plan de gestion de crise dans une ETI: Pour éviter cela.

14 3. PCA «Attention Fragile» Points clés de succès 1. Un vrai projet d entreprise et un travail d équipe 2. Bien connaître son organisation et son «business model»!! 3. Ne pas négliger les solutions mixées ou composites 4. Pas trop de détails 5. Tester les solutions (Débranche!)

15 3. PCA «Attention Fragile» Les points de vigilance Attention aux vrais faux PCA: tests obligatoires. Attention à la communication (bien définir les missions, en pleine crise il sera trop tard) Attention à la confidentialité : concentré d informations sensibles (concurrents, partenaires) Prévoir un coût de développement initial et de maintenance, séries ratées Budget!

16 Gestion de crise et PCA aux ADL C est un vrai avantage concurrentiel!!! Importance de l outil aéroportuaire dans la vie économique Fort impact en terme d image (entreprise emblématique) Gestion de crise : grève, volcan, blocage, intempéries, accident, Coordonner l action de x personnes et y entités (compagnies aériennes, administrations, témoins, personnes impliquées, ) Gérer la pression médiatique Mise en place d un comité de gestion de crise impliquant les acteurs du site Répéter, s entrainer, former,, être prêt à chaque instant

17 Gestion de crise et PCA aux ADL Attention aux décisions que l on «paierait» après! Impliquer la Prévention, la DRH et la DJ Gérer le stress et la fatigue Gérer une crise c est aussi durer jusqu à son issue Garantir les autres fonctions essentielles (sécurité, sureté, intégrité, ) Fonctionnement en cellules sous la responsabilité d un responsable de gestion de crise Gérer les autorités et répondre à leurs demandes

18 Gestion de crise et PCA Comment remettre en route la machine aéroportuaire? Gérer les interactions Repartir les rôles Former des personnes clés (intervention presse, ), et les personnes en contact du public Distinguer l évènement crise et la reprise d activité = Au final le Risk Manager contribue et s assure de l efficacité du système de gestion de crise

19

20 La gestion des risques et des assurances dans les ETI Le risque «ETI» vu par un assureur

21 La répartition des risques entre l Entreprise et l Assureur Très Grands Comptes (Type CAC 40) ETI PME Ex : 250 M Assurance Ex : 100 M Assurance Captive Ex : 10 M Assurance Franchise Franchise Franchise Risques «auto assurés» 50% Risques 80% 90% transférés 21

22 L organisation du dialogue Assuré/ Conseil/ Assureur Assuré Courtier Assureur PME Le DG qui décide directement. Un Courtier généraliste Un assureur avec des spécialistes par branches ETI Un coordinateur : le Risk Manager ou le DAF en relation avec les services de l entreprise Un ou plusieurs courtiers avec un chargé de clientèle généraliste et des spécialistes pour les niches Un ou des assureurs avec des spécialistes par branches Grandes Entreprises un Corporate Risk Manager qui s appuie sur des Risk Managers de Pôles/Branches/Pays Plusieurs courtiers avec pour chacun, un Chargé de Clientèle et des spécialistes Des assureurs avec souvent un Coordinateur pour le Compte et des spécialistes par domaine 22

23 Les services Souscription Prévention Gestion des sinistres PME Prime technique décomposée par établissement et par garantie Visite des risques, surtout Dommages, avec des recommandations Intégrée et mutualisée par l assureur ETI Prime technique répartie par établissement Visite des risques avec des plans de prévention et un suivi spécifique Intervention du courtier en coordination avec le client Grandes Entreprises Prime globale répartie Programme spécifique étendu à l ensemble des risques avec un coordinateur chez le courtier et chez l assureur Gestion spécifique avec un coordinateur, des gestions déléguées par l assureur au courtier, par l assuré à l assureur sur ses rétentions Services intégrés dans la/les primes d assurance et mutualisés pour les PME et les ETI Spécifiques, séparés des primes et individualisés pour les Très Grands Comptes Les conseils divers (gestion de crise, informations, bases de données,..) peuvent faire l objet d accords au cas par cas 23

24 La gestion des risques et des assurances dans les ETI Risques assurables: avec quels partenaires?

25 Risques assurables : quels partenaires? Courtiers Proximité, pluridisciplinarité Présence sur le terrain Connaissance du métier du client Importance des réseaux professionnels dans le tissus économique local Importance du Service : aide à la priorisation proactivité Réseau international Taille, réseau Structure adaptée, Technicité, spécialisation Capacité d innovation TPE : pas de RM, DG ou DAF, peut traiter tous les risques, pas de perte d information, réactivité PME : une personne chargée du Risk management en plus d autres missions. N a pas forcément tous les risques (exemple : les personnes) ETI : 1 Risk Manager à temps plein sans structure. Intervention importante du courtier CAC 40 : Risk management structuré (modèles Cies : RC, dommages, AP ). Des moyens plus importants. Captives, courtiers captifs. Assureurs Proximité, réactivité, produits standardisés et packagés. Accès au client resteint Technicité des souscripteurs Souplesse, service : réseau international, Ingénierie toutes branches Service règlement dédié Capacité financière Implantation mondiale Forte personnalisation, plusieurs interlocuteurs Connus de l assuré (souscripteur, inspecteur sinistres, commercial)

26 Risques assurables : quels partenaires? Le nécessaire programme international Maitrise des risques afin d éviter : - défaut ou insuffisance de garantie dans certains pays - risque de défaillance financière de l assureur local Traiter les carences internes, interdépendances Maitrise de coûts Un vecteur pour fédérer un groupe «naissant» Le courtier DOIT le proposer à son client

27 Points clés du réseau international (assureur et/ou courtier) - Réelle présence dans le pays sur le marché des risques d entreprises - Outils de veille sur les contraintes juridiques et fiscales des différents pays - Méthode d échange des informations au sein du réseau = Outils de reporting et de suivi : état des polices locales, statistiques Les PLUS : Risques assurables : quels partenaires? 1. Capacité à gérer des programmes dans toutes les branches (ex: transport). 2. Capacité à saturer le client localement (au-delà du programme). 3. Outils marketing pour «vendre» le programme en interne.

28 Risques assurables : quels partenaires? Points de vigilance SANCTIONS Sanctions internationales : ONU - USA (OFAC) - UK - UE Non Admis : Sanctions réelles et parfois pénales pour les pays couverts en Non-admis non autorisés. Insertion de la clause «Intérêts financiers» OBLIGATIONS Liste de Sécurité (Restriction en terme de Co-réassureurs) Pays en «cash before cover» émission de la police locale et paiement de la prime avant la date d effet Pools obligatoires : Terrorisme, CatNat Tarifs pays : Chine, Malaisie, Turquie Frais de fronting / Minimum de primes locales obligatoires / Rétention locale

29 Taille (marché français) Risques assurables : quels partenaires? Axa Allianz Generali MMA Ascoma April entreprise SSH Bessé, Diot Filhet-Allard Verlingue Marsh Aon Gras Savoye Ace Chartis XL Zurich Intégration à l international

30 Compagnie orientée grands risques ETI Compagnie orientée PME

31 Risques assurables : quels partenaires? Une compagnie «grands risques» qui veut se développer vers les ETI et PME va : Décentraliser la souscription Courtiser les courtiers de taille intermédiaire Recruter dans le courtage (!) Cibler spécifiquement les plus grosses affaires de ce segment Et s implanter en région à Lyon par exemple!!

32 Le marché de Lyon c est TOUTES les compagnies représentées Le plus souvent avec souscription locale: 1. Les grands courtiers 2. Des courtiers régionaux 3. Des agents Un marché plus concurrentiel que Paris Historiquement tourné vers les PME Quelques exotismes («usages lyonnais du courtage») Proximité et convivialité : cocktail du Sycra, bowling des assureurs, golf des assureurs

33 MERCI!

GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES. Risques Supply Chain : le point sur le marché de l'assurance

GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES. Risques Supply Chain : le point sur le marché de l'assurance GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES Risques Supply Chain : le point sur le marché de l'assurance Le 3 juin 2014 Gérard GUENDAFA Risques Supply Chain Vulnérabilité dans la chaîne d approvisionnement

Plus en détail

Atelier A 12. Rémunération des courtiers : jusqu où faut-il aller dans la transparence dans l intérêt de l assuré?

Atelier A 12. Rémunération des courtiers : jusqu où faut-il aller dans la transparence dans l intérêt de l assuré? Atelier A 12 Rémunération des courtiers : jusqu où faut-il aller dans la transparence dans l intérêt de l assuré? Intervenants Philippe JOUVELOT Directeur IARD AXA Corporate Solutions philippe.jouvelot@axa-corporatesolutions.com

Plus en détail

JOURNEES DES COMMISSIONS 16 octobre 2008. Groupe thématique " Les programmes internationaux d assurances»

JOURNEES DES COMMISSIONS 16 octobre 2008. Groupe thématique  Les programmes internationaux d assurances» JOURNEES DES COMMISSIONS 16 octobre 2008 Groupe thématique " Les programmes internationaux d assurances» Modérateur : Zaïlla ASSAOUI, Responsable assurance groupe Yves Rocher Intervenants : Isabelle CREMIEUX,

Plus en détail

FANAF 2015 Cyber criminalité et assurance LE 17/02/2015. Philippe Randon

FANAF 2015 Cyber criminalité et assurance LE 17/02/2015. Philippe Randon FANAF 2015 Cyber criminalité et assurance LE 17/02/2015 Philippe Randon Sommaire Le risque Les solutions assurantielles (garantie, services) Exemples de capacités Argumentaire MARSH Cyber risques Quelques

Plus en détail

QBE France. Votre partenaire en gestion de risques

QBE France. Votre partenaire en gestion de risques QBE France Votre partenaire en gestion de risques QBE, un savoir-faire reconnu et des équipes professionnelles à l écoute des entreprises et des courtiers QBE, un leader mondial de l assurance et de la

Plus en détail

Leader dans les certifications CFA, ARM, Certified Islamic Banker, Certified Takaful, private Equity, PMP. En partenariat exclusif avec

Leader dans les certifications CFA, ARM, Certified Islamic Banker, Certified Takaful, private Equity, PMP. En partenariat exclusif avec PERFORMANCES and STRATEGY Membre associé Association Tunisienne des Investisseurs en Capital Training / Consulting N d enregistrement agréé par l Etat : 51 140 04 Leader dans les certifications CFA, ARM,

Plus en détail

COURS SUR LA GESTION DES RISQUES ASSURABLES

COURS SUR LA GESTION DES RISQUES ASSURABLES GILBERT BRAT Année universitaire 2012-2013 COURS SUR LA GESTION DES RISQUES ASSURABLES INTRODUCTION Historique Définition Le risque, c est un danger éventuel plus ou moins prévisible. Entreprise Ressources

Plus en détail

Présentation du cabinet

Présentation du cabinet Présentation du cabinet Depuis 2005, Selenis intervient aux côtés d acteurs de référence de l assurance. Ce qui nous caractérise fait aussi notre différence : Conseil métier, nous sommes spécialistes de

Plus en détail

Atelier B01. Nouvelle stratégie d utilisation de captives : quelles diversifications?

Atelier B01. Nouvelle stratégie d utilisation de captives : quelles diversifications? Atelier B01 Nouvelle stratégie d utilisation de captives : quelles diversifications? 1 Atelier B01 Intervenants Hugh ROSENBAUM Towers Watson Retired Principal Fabrice FRERE Aon Global Risk Consulting (Luxembourg)

Plus en détail

Proposition d'attribution d un contrat pour l assurance des biens du CERN

Proposition d'attribution d un contrat pour l assurance des biens du CERN CONFIDENTIEL CERN/FC/5294 Original: anglais 4 novembre 2008 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH POUR APPROBATION PROCÉDURE DE VOTE: Majorité

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 5 bis du 31 mai 2007 C2007-07 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l industrie du 3 avril 2007,

Plus en détail

Nouveaux Risques pour les Entreprises Comment les identifier?

Nouveaux Risques pour les Entreprises Comment les identifier? Nouveaux Risques pour les Entreprises Comment les identifier? RISK MANAGEMENT & INSURANCE WHAT? WHERE? WHO? 2 RISK MANAGEMENT & INSURANCE 3 Agenda: 1. Définition 2. Processus standard 3. Scénario du risque

Plus en détail

PROGRAMME RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE POUR LES MEMBRES DU SNJV. Conseils & Risques Financiers 22 février 2010 1

PROGRAMME RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE POUR LES MEMBRES DU SNJV. Conseils & Risques Financiers 22 février 2010 1 PROGRAMME RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE POUR LES MEMBRES DU SNJV Conseils & Risques Financiers 22 février 2010 1 METHODOLOGIE Notre position de courtier spécialisé sur les risques encourus par

Plus en détail

Une gestion conforme Solvabilité 2 pour permettre aux porteurs de risque de respecter les exigences relatives à la sous-traitance

Une gestion conforme Solvabilité 2 pour permettre aux porteurs de risque de respecter les exigences relatives à la sous-traitance Une gestion conforme Solvabilité 2 pour permettre aux porteurs de risque de respecter les exigences relatives à la sous-traitance PROGRAMME DE MISE EN CONFORMITE SOLVABILITE 2 Disposer d un délégataire

Plus en détail

Atelier A12. Gestion du contentieux de sinistre Quelles parties prenantes?

Atelier A12. Gestion du contentieux de sinistre Quelles parties prenantes? Atelier A12 Gestion du contentieux de sinistre Quelles parties prenantes? Intervenants Stefano TASSO Directeur département Sinistres stefano.tasso@fmglobal.com André LAVALLEE Directeur Technique et Sinistres

Plus en détail

EXCESS RC PME - PMI. Georges BORKOWSKI. Février 2006. ACE Europe

EXCESS RC PME - PMI. Georges BORKOWSKI. Février 2006. ACE Europe EXCESS RC PME - PMI Georges BORKOWSKI Février 2006 ACE Europe ACE Group Début des années 1980, crise de la Responsabilité Civile aux USA 1985 : création d ACE, Assureur spécialisé en Excess 1999 : acquisition

Plus en détail

Atelier A6 DECROISSANCE DES FOURNISSEURS, COMMENT SE PREMUNIR, SE PROTEGER DE LEURS DEFAILLANCES

Atelier A6 DECROISSANCE DES FOURNISSEURS, COMMENT SE PREMUNIR, SE PROTEGER DE LEURS DEFAILLANCES Atelier A6 DECROISSANCE DES FOURNISSEURS, COMMENT SE PREMUNIR, SE PROTEGER DE LEURS DEFAILLANCES 1 2 INTERVENANTS Cédric LENOIRE Manager Business Risk Consulting Frédéric DUROT Directeur Technique Dommages

Plus en détail

Présentation de XL Catlin Nos cinq atouts pour vous soutenir dans votre développement.

Présentation de XL Catlin Nos cinq atouts pour vous soutenir dans votre développement. Présentation de XL Catlin Nos cinq atouts pour vous soutenir dans votre développement. Avant même leur rapprochement, XL et Catlin étaient deux sociétés solides, très innovantes. Ensemble, nous sommes

Plus en détail

Indicateur - Coût de traitement des risques assurables 80, Boulevard Haussmann 75008 PARIS

Indicateur - Coût de traitement des risques assurables 80, Boulevard Haussmann 75008 PARIS Risk Manager Indicateur - Coût de traitement des risques assurables 80, Boulevard Haussmann 75008 PARIS Avant - Propos Chers Membres de l Amrae, Nous réfléchissons depuis quelques temps à la manière de

Plus en détail

L assurance Santé Entreprise

L assurance Santé Entreprise L assurance Santé Entreprise Rendre la prévention accessible! Extrait du Sic n 306 d avril 2012 Le magazine de l Ordre des Experts-Comptables AVRIL 2012 Sic 306 17 Le dirigeant lui-même peut être le déclencheur

Plus en détail

«La gestion externalisée des contrats et sinistres dans l industrie de l assurance»

«La gestion externalisée des contrats et sinistres dans l industrie de l assurance» «La gestion externalisée des contrats et sinistres dans l industrie de l assurance» FANAF 2014 Ouagadougou www.theoreme.fr Présentation Max de Font-Réaulx Président de la société Théorème (www.theoreme.fr)

Plus en détail

FEDERATION DES GEOMETRES FRANCOPHONES Ouagadougou, Octobre 2012. Assurance Responsabilité Civile des Géomètres-Experts

FEDERATION DES GEOMETRES FRANCOPHONES Ouagadougou, Octobre 2012. Assurance Responsabilité Civile des Géomètres-Experts FEDERATION DES GEOMETRES FRANCOPHONES Ouagadougou, Octobre 2012 Assurance Responsabilité Civile des Géomètres-Experts Sommaire L obligation d assurance des Géomètres-Experts Français Une obligation légale

Plus en détail

Conférence sur les métiers du

Conférence sur les métiers du Conférence sur les métiers du courtage Alger, le 24 avril 2007 Gras Savoye Algérie Services 1 Sommaire Normes Européennes. Le métier de courtier au regard de la loi en France Usages professionnels du courtage

Plus en détail

RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR AJOUTÉE DE SES PARTENAIRES

RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR AJOUTÉE DE SES PARTENAIRES LA GARANTIE DE L AUTOMOBILE LA COMPAGNIE AUTOMOBILE D ASSURANCE ET DE REASSURANCE ASSOCIÉES est une société de souscription et de gestion en assurance et en réassurance qui RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR

Plus en détail

et les pratiques en assurance automobile

et les pratiques en assurance automobile Les règles r et les pratiques en assurance automobile 1- les attentes raisonnables de l assuré 2- les obligations des représentants 3- la proposition d assurance d 4- les règles r de souscription 1- les

Plus en détail

2004 : Accélération de la croissance

2004 : Accélération de la croissance N 14 Octobre 2004 2004 : Accélération de la croissance EN 2004 Vers une maîtrise renforcée de la chaîne de valeur CHIFFRES CLES Une performance économique pérenne EN BOURSE + 47,1 % depuis le 22/09/2003

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PROPOSITION RC PROFESSIONNELLE INTERMEDIAIRE EN ASSURANCE

QUESTIONNAIRE PROPOSITION RC PROFESSIONNELLE INTERMEDIAIRE EN ASSURANCE QUESTIONNAIRE PROPOSITION RC PROFESSIONNELLE INTERMEDIAIRE EN ASSURANCE DOCUMENTS A JOINDRE IMPERATIVEMENT (ACTIVITE D INTERMEDIAIRE EN ASSURANCE AGENT, COURTIER, SOUS-COURTIER) o Une copie de l arrêté

Plus en détail

Vous êtes actionnaires? objectif. CAsh. Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements

Vous êtes actionnaires? objectif. CAsh. Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements Vous êtes actionnaires? Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements Vous êtes actionnaires? Vous avez investi dans une entreprise et vous vous posez 4 questions essentielles

Plus en détail

travailler avec le marché du Lloyd s Au coeur du Lloyd s: rencontre avec le marché Paris, le 13 juin 2013 < Picture to go here >

travailler avec le marché du Lloyd s Au coeur du Lloyd s: rencontre avec le marché Paris, le 13 juin 2013 < Picture to go here > < Picture to go here > travailler avec le marché du Lloyd s Au coeur du Lloyd s: rencontre avec le marché Paris, le 13 juin 2013 Gloria Rolland, Responsable développement & Relations de marché, Lloyd s

Plus en détail

L USAGE PAISIBLE DE L INFORMATIQUE. Les solutions assurantielles pour mieux gérer les risques de dommages immatériels

L USAGE PAISIBLE DE L INFORMATIQUE. Les solutions assurantielles pour mieux gérer les risques de dommages immatériels L USAGE PAISIBLE DE L INFORMATIQUE Les solutions assurantielles pour mieux gérer les risques de dommages immatériels PRÉSENTATION DE DIAGERIS Qui est DIAGERIS? Société de conseil et de courtage en assurances,

Plus en détail

BIENVENUE CHEZ CHUBB

BIENVENUE CHEZ CHUBB BIENVENUE CHEZ CHUBB BIENVENUE CHEZ CHUBB Pourquoi choisir Chubb? Depuis 1882, Chubb est reconnue pour sa qualité de service et la stabilité de ses excellentes notations financières. Intégrité, qualité

Plus en détail

Atelier B08. Appréhender la fiscalité des programmes internationaux

Atelier B08. Appréhender la fiscalité des programmes internationaux Atelier B08 Appréhender la fiscalité des programmes internationaux 1 Atelier B08 Intervenants Frédérique BANNES Directrice Juridique et Sinistres Liberty Mutual Insurance Europe Ltd Jean-Michel GEY Directeur

Plus en détail

Novembre 2012 Assurance et Réassurance du Crédit Inter-Entreprises

Novembre 2012 Assurance et Réassurance du Crédit Inter-Entreprises Novembre 2012 Assurance et Réassurance du Crédit Inter-Entreprises 1 Sommaire : Situation Assurance et Réassurance Crédit Evolution de l Assurance Crédit Evolution de la Réassurance Crédit Evolution des

Plus en détail

Des conseillers en gestion de risques ultra-spécialisés. P. 3. L'innovation au cœur de la stratégie de développement de Bessé P. 5

Des conseillers en gestion de risques ultra-spécialisés. P. 3. L'innovation au cœur de la stratégie de développement de Bessé P. 5 Les hommes et les femmes de Bessé sont des experts ultra-spécialisés dans la gestion des risques et des assurances des entreprises. Plus que simples courtiers, leur métier est centré sur le conseil sur-mesure

Plus en détail

Le rôle de l assurance dans la continuité des services (informatiques) Pascal LOINTIER Président du CLUSIF Ingénieur sécurité ACE Europe

Le rôle de l assurance dans la continuité des services (informatiques) Pascal LOINTIER Président du CLUSIF Ingénieur sécurité ACE Europe Le rôle de l assurance dans la continuité des services (informatiques) Pascal LOINTIER Président du CLUSIF Ingénieur sécurité ACE Europe La disponibilité au regard de Données et programmes Equipements

Plus en détail

GRAS SAVOYE FINEX Lignes Financières. Forum des Compétences. Protéger l entreprise : le transfert des cyber risques à l assurance 27/03/2015

GRAS SAVOYE FINEX Lignes Financières. Forum des Compétences. Protéger l entreprise : le transfert des cyber risques à l assurance 27/03/2015 GRAS SAVOYE FINEX Lignes Financières Forum des Compétences Protéger l entreprise : le transfert des cyber risques à l assurance 27/03/2015 Contexte Les Principaux facteurs : Aujourd hui, envoyer un mail,

Plus en détail

Une solution. d assurance pour. les dommages causés. par le terrorisme

Une solution. d assurance pour. les dommages causés. par le terrorisme Une solution d assurance pour les dommages causés par le terrorisme Loi du 1 er avril 2007 relative à l assurance contre les dommages causés par le terrorisme Approche - Solution englobant les diverses

Plus en détail

Devenir partenaire du Lloyd s

Devenir partenaire du Lloyd s Devenir partenaire du Lloyd s Gloria Rolland, Responsable du développement et des relations de marché, Lloyd s France Au coeur du Lloyd s: rencontre avec le marché - Paris, le 28 mai 2015 Lloyd s 1 Introduction

Plus en détail

PREPAREZ VOTRE CERTIFICATION INTERNATIONALE EN MANAGEMENT DES RISQUES ARM ASSOCIATE IN RISK MANAGEMENT

PREPAREZ VOTRE CERTIFICATION INTERNATIONALE EN MANAGEMENT DES RISQUES ARM ASSOCIATE IN RISK MANAGEMENT PREPAREZ VOTRE CERTIFICATION INTERNATIONALE EN MANAGEMENT DES RISQUES ARM ASSOCIATE IN RISK MANAGEMENT Dans le domaine de la gestion des risques, la filière de formation professionnelle Associate in Risk

Plus en détail

Vous permettre d entreprendre avec assurance?

Vous permettre d entreprendre avec assurance? Vous permettre d entreprendre avec assurance? Le bureau Verdun s y engage Place Reine Astrid 12-6820 FLORENVILLE Tél : 061/31.22.33 - Fax : 061/31.53.03 info@verdun.be - www.verdun.be Verdun-Bastogne sa

Plus en détail

Des solutions de sécurité pour votre entreprise

Des solutions de sécurité pour votre entreprise Des solutions de sécurité pour votre entreprise Rondes Assistance à l ouverture/fermeture Rondes extérieures et/ou intérieures Ronde 12h-14h Ronde d ouverture/fermeture Intervention sur alarme Installation

Plus en détail

L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES. TRANSVERS CONSULTING L'audit des compagnies d'assurances 2005 1

L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES. TRANSVERS CONSULTING L'audit des compagnies d'assurances 2005 1 L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES 2005 1 Séminaire - Atelier L audit interne dans l assurance 1 ère communication : Généralités sur l audit interne 2 ème communication : L audit interne des compagnies

Plus en détail

Financement des dommages et prévention des catastrophes naturelles : un ensemble indissociable à perfectionner

Financement des dommages et prévention des catastrophes naturelles : un ensemble indissociable à perfectionner Financement des dommages et prévention des catastrophes naturelles : un ensemble indissociable à perfectionner PREVIRISQ 2010 Atelier 5 R. NUSSBAUM, MRN 1 22/09/2010 Financement des dommages et prévention

Plus en détail

le management de la continuité d activité

le management de la continuité d activité le management de la continuité d activité Le management de la continuité d activité au service de la performance de votre organisation Les entreprises évoluent dans un environnement de plus en plus complexe

Plus en détail

Les Garanties Publiques au service du développement international des Entreprises

Les Garanties Publiques au service du développement international des Entreprises COFACE Les Garanties Publiques au service du développement international des Entreprises Corinne MARTINEZ GUADELOUPE EXPORT 19 et 20 novembre 2009 L offre de produits gérés par Coface pour le compte de

Plus en détail

- la loi n 2011-331 du 28 mars 2011 - la loi de finances.

- la loi n 2011-331 du 28 mars 2011 - la loi de finances. Expert-Comptable 2015 Risques. Réassurance. Ressources Humaines. Notice d information Responsabilité Civile Professionnelle des Experts-Comptables Un seul et même contrat pour : Contrat cadre d assurance

Plus en détail

Décision n 14-DCC-13 du 5 février 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de Medical Insurance Company par MMA IARD Assurance Mutuelles

Décision n 14-DCC-13 du 5 février 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de Medical Insurance Company par MMA IARD Assurance Mutuelles RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-DCC-13 du 5 février 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de Medical Insurance Company par MMA IARD Assurance Mutuelles L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

Atelier C08. How to monitor Supply Chain Risks? Cartographie de la Supply Chain et des (inter)dépendances 9/2 2012 2:30 PM

Atelier C08. How to monitor Supply Chain Risks? Cartographie de la Supply Chain et des (inter)dépendances 9/2 2012 2:30 PM Atelier C08 How to monitor Supply Chain Risks? Cartographie de la Supply Chain et des (inter)dépendances 9/2 2012 2:30 PM 1 Atelier C08 Intervenants Céline Le Bars Guillaume Monville Christian Kert Patrick

Plus en détail

ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE

ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE Chaque Expert a eu à un moment ou à un à un autre une réflexion sur la nécessité de la souscription d un contrat garantissant sa responsabilité civile professionnelle.

Plus en détail

Le Baromètre du Risk Manager

Le Baromètre du Risk Manager Le Baromètre du Risk Manager 2013 en partenariat avec Baromètre Editorial du Risk Manager Le Baromètre du Risk Manager 2013 L AMRAE est très heureuse de vous présenter cette 3 e édition du Baromètre du

Plus en détail

L externalisation un vecteur de développement du cabinet BPO Services France. Atelier Solution

L externalisation un vecteur de développement du cabinet BPO Services France. Atelier Solution L externalisation un vecteur de développement du cabinet BPO Services France Intervenants : Régis BIZIEN, EC et CAC Cabinet MBV, Paris Christophe BERNARD, Consultant NSG Phase 2 Brice BLAZY, Directeur

Plus en détail

Société Centrale de Réassurance. Avis de recrutement

Société Centrale de Réassurance. Avis de recrutement Société Centrale de Réassurance Avis de recrutement Date : 27 Février 2015 La société Centrale de Réassurance, filiale du Groupe Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) lance un appel à candidature pour pourvoir

Plus en détail

UDSG CLASSIFICATION DOSSIER DOCUMENTAIRE

UDSG CLASSIFICATION DOSSIER DOCUMENTAIRE UDSG CLASSIFICATION DOSSIER DOCUMENTAIRE 2 SOMMAIRE I. LES FAMILLES PROFESSIONNELLES... 5 II. LES FONCTIONS GENERIQUES... 12 FAMILLE ETUDES ET CONCEPTION......... 15 ASSISTANT D ETUDES ET CONCEPTION...16

Plus en détail

Q ASSURANCE ET HELISMUR

Q ASSURANCE ET HELISMUR Q ASSURANCE ET HELISMUR Samedi 29 mars 2014 29 mars 2014 Tous droits réservés 1. Qui sommes-nous? Q Le Groupe VERSPIEREN Les données clés en 2013 : - 1 er courtier d assurance à capital familial du marché

Plus en détail

Captives: l auto-financement des entreprises; Face aux réductions de capacités et de «

Captives: l auto-financement des entreprises; Face aux réductions de capacités et de « Atelier B5 Captives: l auto-financement des entreprises; Face aux réductions de capacités et de «prise de risques» des assureurs : l étude de l'auto-assurance, malgré un encadrement plus strict, n'est-elle

Plus en détail

OBSERVATOIRE PARCOURS ASSURANCE COLLECTIVE

OBSERVATOIRE PARCOURS ASSURANCE COLLECTIVE OBSERVATOIRE PARCOURS ASSURANCE COLLECTIVE Synthèse Va g ue 1 Septembre 2015 Décembre 2013 Thomas LE GUERNIC Directeur de clientèle CRM Business Unit Thomas.leguernic@ifop.com Septembre 2015 Protocole

Plus en détail

PROTÉGER VOS BASES DE DONNÉES

PROTÉGER VOS BASES DE DONNÉES PRÉVENTION by HISCOX DATA RISKS PROTÉGER VOS BASES DE DONNÉES Préambule La base de données est défi nie par l article L.112-3 du Code de la propriété intellectuelle comme un recueil d œuvres, de données

Plus en détail

Présentée par Jean-Christophe Matagne, Client Manager Daniel Habousha, Liability Manager. Le 25 septembre 2012. Réf : CSCH-2011-065-OB/LF-PLO/LD

Présentée par Jean-Christophe Matagne, Client Manager Daniel Habousha, Liability Manager. Le 25 septembre 2012. Réf : CSCH-2011-065-OB/LF-PLO/LD Présentation de Aon dans le cadre du Colloque «Quelles aides financières pour l'assainissement des sols» : Atteintes à l environnement et assurances Responsabilité Civile Présentée par Jean-Christophe

Plus en détail

L olivier Assurances Licence 3 Econométrie Lyon II

L olivier Assurances Licence 3 Econométrie Lyon II 15 novembre 2013 L olivier Assurances Licence 3 Econométrie Lyon II Pascal Gonzalvez 1 L olivier Assurances et le Groupe Admiral Segmentation et tarification en assurance auto Autres applications de la

Plus en détail

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2011. Contact Presse

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2011. Contact Presse Dossier de Presse 2011 DIRECT ASSURANCE Leader de l assurance directe depuis 1992 Contact Presse Nathalie LECLERC, CASSIOPÉE Tél. : 01 42 66 21 27 Mobile : 06 72 96 54 45 nleclerc@cassiopee-rp.com Sommaire

Plus en détail

Coordonnées souscripteur. Cocher les Garanties souhaitées du ou des Locaux d exploitation

Coordonnées souscripteur. Cocher les Garanties souhaitées du ou des Locaux d exploitation DEMANDE DE DEVIS RC PRO SECURITE / GARDIENNAGE / POSE INSTALLATION ET MAINTENANCE DE SYSTEME D INTRUSION ET INCENDIE Coordonnées souscripteur Raison Social (ainsi que la forme juridique : SARL, S.A ) :

Plus en détail

ASSURANCES GARANTIES LOCATIVES. Cabinet IMMO SANDRO

ASSURANCES GARANTIES LOCATIVES. Cabinet IMMO SANDRO Assurance RISQUE ENTREPRISES Assurance de PERSONNES Assurance INTERNATIONAL Risk Management PREVENTION DES RISQUES Assurance CREDIT & AFFACTURAGE Bordeaux Paris Lyon Toulouse La Rochelle Genève Madrid

Plus en détail

Le rôle de CCR dans le régime d indemnisation des catastrophes naturelles. Séisme de Lambesc (1909 - Sud-est de la France)

Le rôle de CCR dans le régime d indemnisation des catastrophes naturelles. Séisme de Lambesc (1909 - Sud-est de la France) Le rôle de CCR dans le régime d indemnisation des catastrophes naturelles. Séisme de Lambesc (1909 - Sud-est de la France) MACIF le 12 mai 2013 1 Rôle de la réassurance fractionner les risques afin de

Plus en détail

Présentation générale Underwriting & International Risk Management

Présentation générale Underwriting & International Risk Management Présentation générale Underwriting & International Risk Management Assurances de personne Biens & Responsabilités des Entreprises Production audiovisuelle Schéma général 1 PRESENTATION GENERALE L association

Plus en détail

GAREAT. Documents annexes

GAREAT. Documents annexes GAREAT Documents annexes Qu est ce que le GAREAT? Le GAREAT est un Groupement d Intérêt Economique dont l objet est la mise en place d un programme de réassurance au nom et pour le compte de ses adhérents

Plus en détail

Questionnaire sur l assurance responsabilité professionnelle des avocats demandant leur inscription en vertu de la directive Etablissement (98/5/CE)

Questionnaire sur l assurance responsabilité professionnelle des avocats demandant leur inscription en vertu de la directive Etablissement (98/5/CE) Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers Questionnaire sur l assurance responsabilité professionnelle des avocats demandant leur inscription en vertu de la directive Etablissement

Plus en détail

Trouvez facilement votre chemin parmi nos solutions. L assurance auto Allianz

Trouvez facilement votre chemin parmi nos solutions. L assurance auto Allianz Pour de plus amples renseignements, votre interlocuteur Allianz est à votre disposition. Trouvez facilement votre chemin parmi nos solutions. Allianz I.A.R.D. Entreprise régie par le Code des assurances.

Plus en détail

Comment assurer l innovation des PME-PMI? 14 mars 2007. Auteurs: Frédéric DUROT Van-Khoa BUI Grégory ALLARD

Comment assurer l innovation des PME-PMI? 14 mars 2007. Auteurs: Frédéric DUROT Van-Khoa BUI Grégory ALLARD Comment assurer l innovation des PME-PMI? Auteurs: Frédéric DUROT Van-Khoa BUI Grégory ALLARD PLAN 1. Propriété Intellectuelle: définition et environnement 2. Enjeux et besoins 3. Description du produit

Plus en détail

L assurabilité des risques. François Bucchini - Assurabilité Club APREF 1 er mars 2012

L assurabilité des risques. François Bucchini - Assurabilité Club APREF 1 er mars 2012 L assurabilité des risques Club APREF 1 er mars 2012 Introduction : (1/2) Les conséquences des problèmes d assurabilité sont connues : Protection des biens des individus, difficultés d entreprendre, d

Plus en détail

Les PME parlent aux PME

Les PME parlent aux PME Les PME parlent aux PME Retour d expériences de 10 PME ayant mis en place la méthode ULYSSE Préambule Réalisation d une étude exploratoire auprès de 10 PME ayant utilisées au cours des derniers mois la

Plus en détail

Lettre de l'actionnaire

Lettre de l'actionnaire Lettre de l'actionnaire 17 Mars2006 lemultispécialiste del'asssurance Résultats 2005 Croissance et profitabilité assurées APRIL GROUP en 2005 1 er courtier de France Perspectives Un défricheur de marchés

Plus en détail

Le risque opérationnel - Journées IARD de l'institut des Actuaires

Le risque opérationnel - Journées IARD de l'institut des Actuaires Le risque opérationnel - Journées IARD de l'institut des Actuaires 1 er a v r i l 2 0 1 1 Dan Chelly Directeur Métier "Risk management, Audit et Contrôle interne" SOMMAIRE Partie 1 Définition des risques

Plus en détail

CGSSI et Société Française de Vente d Assurances 155, Rue de la Pompe - 75116 PARIS Tél: 0147272346 0607050196. DSI, êtes-vous bien assurés?

CGSSI et Société Française de Vente d Assurances 155, Rue de la Pompe - 75116 PARIS Tél: 0147272346 0607050196. DSI, êtes-vous bien assurés? DSI, êtes-vous bien assurés? DSI, êtes-vous bien assurés? Sécurité informatique DSI, dirigeant de fait au sein de l entreprise Les solutions d assurance : Les risques informatiques La responsabilité personnelle

Plus en détail

PSA Professionnels du secteur d assurance

PSA Professionnels du secteur d assurance PSA Professionnels du secteur d assurance Résumé du projet de loi Luxembourg 18 avril 2012 Sommaire 1. Les buts de la nouvelle législation 2. La définition des PSA 3. La liste des PSA 4. Les traits communs

Plus en détail

RASSEMBLEMENT DES MONITEURS FFVL PRESENTATION ASSURANCES FFVL 2010. Tallard le 20/11/2009

RASSEMBLEMENT DES MONITEURS FFVL PRESENTATION ASSURANCES FFVL 2010. Tallard le 20/11/2009 RASSEMBLEMENT DES MONITEURS FFVL PRESENTATION ASSURANCES FFVL 2010 Tallard le 20/11/2009 1/Rappel des obligations en matière d assurances et solutions d assurances mises en place par la FFVL 2/ Assurances

Plus en détail

QUESTIONNAIRE RC PROFESSIONNELLE DES INTERMÉDIAIRES D ASSURANCE

QUESTIONNAIRE RC PROFESSIONNELLE DES INTERMÉDIAIRES D ASSURANCE Le proposant 1. Nom de l assuré : 2. Adresse : Code postal : Ville : 3. Date de création : 4. La société a-t-elle changé de nom ou de région au cours des 6 dernières années? Oui Non Si oui, merci de préciser

Plus en détail

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Mise en place de démarches d appui conseil «gestion des âges» dans le cadre du contrat de génération CADRAGE Cet appel à propositions a pour objet l identification

Plus en détail

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir?

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir? FICHE N 20 : LES MISSIONS DE TERRAIN À ASSURER Pour assurer la mise en œuvre des missions de sauvegarde, il est nécessaire de disposer d intervenants de terrain. En fonction des phénomènes, de la situation,

Plus en détail

Les risques d entreprises

Les risques d entreprises Les risques d entreprises Assureur depuis 1962 entre terre et océan Une dynamique de compétences au service des entreprises et des particuliers Êtes-vous prêt? Des solutions d assurances à votre service.

Plus en détail

PARTENAIRES DES 30 MIN POUR CONVAINCRE

PARTENAIRES DES 30 MIN POUR CONVAINCRE UN VRAI REGIME DE CADRES APPLIQUE AUX NON SALARIES! 1- SECURISATION ET FIDELISATION DE VOS CLIENTS RODUIT Un partenariat qui protège vos clients Vous conservez si vous le souhaitez votre courtier. Pas

Plus en détail

Solutions de pilotage. Comment les directions financières et informatiques voient évoluer les solutions du marché dans les années à venir?

Solutions de pilotage. Comment les directions financières et informatiques voient évoluer les solutions du marché dans les années à venir? Solutions de pilotage Comment les directions financières et informatiques voient évoluer les solutions du marché dans les années à venir? Juin 2008 Préface L année 2007 a été particulièrement riche en

Plus en détail

En route vers AMBITIONAXA. Nouvelle organisation. d AXA Corporate Solutions

En route vers AMBITIONAXA. Nouvelle organisation. d AXA Corporate Solutions En route vers AMBITIONAXA Nouvelle organisation d AXA Corporate Solutions Mai 2012 SOMMAIRE Éditorial -------------------------------------------------------- p 3 Vers Ambition AXA ----------------------------------------------

Plus en détail

Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français

Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français Copyright Copyright 2010 2010 Accenture All Rights All Rights Reserved. Accenture, its logo, and High Performance Delivered are trademarks

Plus en détail

Direction des Partenariats. Les solutions sur mesure de votre développement

Direction des Partenariats. Les solutions sur mesure de votre développement Direction des Partenariats Les solutions sur mesure de votre développement La DIRECTION des Partenariats de Generali une organisation dédiée pour accompagner vos projets Forte de son expérience en solutions

Plus en détail

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE

MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE SPECIALISATION MANAGEMENT DU DEVELOPPEMENT DURABLE Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+5 Présentation

Plus en détail

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives?

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? La pratique sportive est génératrice de risque et d accident matériel ou corporel. C est pourquoi il existe de nombreuses

Plus en détail

L émission de garanties environnementales par un Garant. CCI Champagne Ardenne Mardi 18 février 2014

L émission de garanties environnementales par un Garant. CCI Champagne Ardenne Mardi 18 février 2014 L émission de garanties environnementales par un Garant CCI Champagne Ardenne Mardi 18 février 2014 Objectifs Qui sont les garants? Quelle différence entre un acte émis par une banque ou un assureur? Appétit

Plus en détail

Magasins Filière BIO Assurément Durable

Magasins Filière BIO Assurément Durable Magasins Filière BIO Assurément Durable 1 Madame, Monsieur, Voil{ maintenant plus de 15 ans qu un certain nombre d entre vous, ont osé développer leurs activités dans le domaine des produits naturels,

Plus en détail

Rendez-vous avec le Lloyd s, partenaire local

Rendez-vous avec le Lloyd s, partenaire local < Picture to go here > Rendez-vous avec le Lloyd s, partenaire local Lloyd s France Guy-Antoine de La Rochefoucauld, Directeur Général Gloria Rolland, Responsable du Développement et des Relations de Marché

Plus en détail

Le succès du multicanal intégré en assurance auto Séminaire innovation CHEA 5 mai 2011

Le succès du multicanal intégré en assurance auto Séminaire innovation CHEA 5 mai 2011 Le succès du multicanal intégré en assurance auto Séminaire innovation CHEA 5 mai 2011 Véronique Brionne Marilyn Faugas Karine Paul Jean-Christophe Boccon-Gibod Sommaire 1. Pourquoi avons-nous choisi Progressive?

Plus en détail

Prise de Position de L AMRAE concernant le livre vert sur les assurances contre les catastrophes d origine naturelle et humaine.

Prise de Position de L AMRAE concernant le livre vert sur les assurances contre les catastrophes d origine naturelle et humaine. L Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise rassemble 820 membres appartenant à 520 entreprises françaises publiques et privées (dont 38 des 40 entreprises du CAC 40).

Plus en détail

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité?

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? Atelier A7 Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? 1 Intervenants Jean-Pierre Hottin Associé, PWC jean-pierre.hottin@fr.pwc.com Annie Bressac Directeur de l audit et du contrôle

Plus en détail

AIG, un des leaders mondiaux de l assurance, compte plus de 63 000 collaborateurs et 88 millions de clients dans le monde. Vous trouverez dans cette

AIG, un des leaders mondiaux de l assurance, compte plus de 63 000 collaborateurs et 88 millions de clients dans le monde. Vous trouverez dans cette Bienvenue chez AIG 2 AIG, un des leaders mondiaux de l assurance, compte plus de 63 000 collaborateurs et 88 millions de clients dans le monde. Vous trouverez dans cette brochure une présentation de notre

Plus en détail

RECRUTEMENT. IMMOFINANCES.NET est un réseau spécialisé. Courtier de proximité en réseau

RECRUTEMENT. IMMOFINANCES.NET est un réseau spécialisé. Courtier de proximité en réseau RECRUTEMENT IMMOFINANCES.NET est un réseau spécialisé Courtier de proximité en réseau en crédit immobilier, assurance de prêt, rachat de crédit, crédit pro et réméré immobilier Vous avez envie d entreprendre?

Plus en détail

Premier réseau de franchises. «Assurances & Crédits» Un concept innovant de distribution de produits d assurances et de crédits à la consommation

Premier réseau de franchises. «Assurances & Crédits» Un concept innovant de distribution de produits d assurances et de crédits à la consommation Premier réseau de franchises «Assurances & Crédits» Un concept innovant de distribution de produits d assurances et de crédits à la consommation Contacts Kaélia Relations Presse APRIL GROUP Karine Berthier

Plus en détail

Il est gérant assureur, depuis 17 ans ; Prof libérale et courtier Délégué pour le CDIA (Centre de Documentation et d Information de l Assurance).

Il est gérant assureur, depuis 17 ans ; Prof libérale et courtier Délégué pour le CDIA (Centre de Documentation et d Information de l Assurance). Agence de Développement Economique Et Touristique des Vosges "à usage uniquement interne" Semaine N 24 / Rapport de visite N 145 / Date d émission : 01/02/2012 Objet : Club des repreneurs Emetteur : Francine

Plus en détail

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension Université ParisDauphine Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension L Observatoire des Métiers de la Publicité a confié à Luc Boyer et Aline Scouarnec, dans le cadre d une étude prospective,

Plus en détail

Cardif Lux Vie en bref

Cardif Lux Vie en bref Cardif Lux Vie en bref Compagnie d assurance née de la fusion de deux acteurs historiques au Luxembourg, Cardif Lux International et Fortis Luxembourg Vie. - Depuis le 31 décembre 2011, Cardif Lux Vie

Plus en détail

Décision n 14-DCC-109 du 28 juillet 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de la Mutuelle Myriade par Eovi-MCD Mutuelle

Décision n 14-DCC-109 du 28 juillet 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de la Mutuelle Myriade par Eovi-MCD Mutuelle RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-DCC-109 du 28 juillet 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de la Mutuelle Myriade par Eovi-MCD Mutuelle L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail