Atelier B8. La gestion des risques et des assurances dans les ETI

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier B8. La gestion des risques et des assurances dans les ETI"

Transcription

1 Atelier B8 La gestion des risques et des assurances dans les ETI

2 Intervenants Hélène DUVIVIER Philippe LABEY Responsable Régional Lyon SET Risques et Assurances Xavier MARY Bernard DURAND Modérateur Nicolas MASON Directeur du Management des Risques Directeur Relations grand courtage, Pilotage comptable et Réassurance Risk & Insurance Manager

3 La gestion des risques et des assurances dans les ETI Gestion des risques, cartographies, gestions de crises, Plan de Continuité d Activité («PCA») Le risque «ETI» vu par un assureur Risques assurables: avec quels partenaires?

4 Gestion des risques, cartographies, gestions de crises, PCA Retours d expériences

5 La gestion des risques dans les ETI Un vrai avantage concurrentiel Partager l analyse de l environnement et la stratégie de l ETI Etre conscient de ses points forts et de ses vulnérabilités. Réfléchir aux risques collatéraux si un seul business model. Anticiper les risques nouveaux ou émergents sans attendre la crise (taux de sel)

6 La gestion des risques dans une ETI Un vrai avantage concurrentiel (suite) Comprendre les problématiques des autres. Savoir qui fait quoi pour gérer la pénurie en cas de crise (temps, personnel etc..) Gagner du temps, anticiper sur les risques longs (pyramide des âges..). Développer la veille Développer un nouvel état d esprit. Devenir proactifs et non réactifs.

7 1. La cartographie des risques Facteurs clés de succès Travailler avec un échantillon représentatifs des différents process de la société (acheter, vendre, produire, etc..) Faire simple dans un premier temps même si incomplet. Utiliser des schémas simples et partagés Définir immédiatement des plans d action Revenir sur l exercice tous les ans pour approfondir et détailler.

8 Ex: appeler EDF pour trouver un système compatible Ex: Etudier possibilité achat générateur Exemple de tableau simple à partager ACTION 1 ACTION 2 ACTION 1 ACTION 1 ACTION 2 ACTION 1 ACTION 1 ACTION 2 CONTRÔLE 1 CONTRÔLE 2 CONTRÔLE 1 CONTRÔLE 1 CONTRÔLE 2 Ex: système de backup CAUSE 1 CAUSE 2 CAUSE 3 Ex: panne électrique RISQUE Ex : Arrêt de la production Ex: Chômage technique IMPACT 1 IMPACT 2 Ex: Polyvalence CONTRÔLE 1 CONTRÔLE 2 CONTRÔLE 3 CONTRÔLE 1 CONTRÔLE 2 ACTION 1 ACTION 1 ACTION 1 ACTION 2 ACTION 1 ACTION 2 ACTION 1 ACTION 2 Ex: mise en place de formations internes

9 1. La cartographie des risques Les obstacles rencontrés Les approches trop générales, trop vagues ou détaillées Faites le vous-même! Les domaines réservés La gestion limitée aux simples risques assurables La peur de consacrer trop de temps à un exercice stérile Les ambiguïtés de vocabulaires Glossaire nécessaire

10 1. La cartographie des risques Comment ADL a fait évoluer sa gestion des risques? Hier, gestion des risques par module métiers et experts 2007: passage en S.A. Réponse à la demande des actionnaires: rassurer et assurer la pérennité de l entreprise Nécessité d assurer la gestion globale des risques Mise en place d une Direction du Management des Risques. Organisation similaire à Lyon et à Paris (ADP)

11 1. La cartographie des risques: La première étape incontournable Soutien d un cabinet extérieur (aide & pédagogie, mise en place, ) Travail d appropriation (notion de propriétaires de risques) Identification d une dizaine de risques prioritaires, suivis par les membres du CODIR Mise en place d un RM pour le suivi, l animation et audit interne

12 2. Plan de gestion de crise dans une ETI Principes de base : Ca ne s improvise pas! Bien séparer les membres de l équipe de gestion de crise des opérationnels chargés de faire redémarrer l activité. Valider à l avance les interlocuteurs et les processus de gestion de crise (veille réseaux sociaux, medias etc..) Avoir une formation (media training) et faire régulièrement des tests. Prévoir des lignes de tréso au cas ou A l export : Déminage obligatoire!

13 2. Plan de gestion de crise dans une ETI: Pour éviter cela.

14 3. PCA «Attention Fragile» Points clés de succès 1. Un vrai projet d entreprise et un travail d équipe 2. Bien connaître son organisation et son «business model»!! 3. Ne pas négliger les solutions mixées ou composites 4. Pas trop de détails 5. Tester les solutions (Débranche!)

15 3. PCA «Attention Fragile» Les points de vigilance Attention aux vrais faux PCA: tests obligatoires. Attention à la communication (bien définir les missions, en pleine crise il sera trop tard) Attention à la confidentialité : concentré d informations sensibles (concurrents, partenaires) Prévoir un coût de développement initial et de maintenance, séries ratées Budget!

16 Gestion de crise et PCA aux ADL C est un vrai avantage concurrentiel!!! Importance de l outil aéroportuaire dans la vie économique Fort impact en terme d image (entreprise emblématique) Gestion de crise : grève, volcan, blocage, intempéries, accident, Coordonner l action de x personnes et y entités (compagnies aériennes, administrations, témoins, personnes impliquées, ) Gérer la pression médiatique Mise en place d un comité de gestion de crise impliquant les acteurs du site Répéter, s entrainer, former,, être prêt à chaque instant

17 Gestion de crise et PCA aux ADL Attention aux décisions que l on «paierait» après! Impliquer la Prévention, la DRH et la DJ Gérer le stress et la fatigue Gérer une crise c est aussi durer jusqu à son issue Garantir les autres fonctions essentielles (sécurité, sureté, intégrité, ) Fonctionnement en cellules sous la responsabilité d un responsable de gestion de crise Gérer les autorités et répondre à leurs demandes

18 Gestion de crise et PCA Comment remettre en route la machine aéroportuaire? Gérer les interactions Repartir les rôles Former des personnes clés (intervention presse, ), et les personnes en contact du public Distinguer l évènement crise et la reprise d activité = Au final le Risk Manager contribue et s assure de l efficacité du système de gestion de crise

19

20 La gestion des risques et des assurances dans les ETI Le risque «ETI» vu par un assureur

21 La répartition des risques entre l Entreprise et l Assureur Très Grands Comptes (Type CAC 40) ETI PME Ex : 250 M Assurance Ex : 100 M Assurance Captive Ex : 10 M Assurance Franchise Franchise Franchise Risques «auto assurés» 50% Risques 80% 90% transférés 21

22 L organisation du dialogue Assuré/ Conseil/ Assureur Assuré Courtier Assureur PME Le DG qui décide directement. Un Courtier généraliste Un assureur avec des spécialistes par branches ETI Un coordinateur : le Risk Manager ou le DAF en relation avec les services de l entreprise Un ou plusieurs courtiers avec un chargé de clientèle généraliste et des spécialistes pour les niches Un ou des assureurs avec des spécialistes par branches Grandes Entreprises un Corporate Risk Manager qui s appuie sur des Risk Managers de Pôles/Branches/Pays Plusieurs courtiers avec pour chacun, un Chargé de Clientèle et des spécialistes Des assureurs avec souvent un Coordinateur pour le Compte et des spécialistes par domaine 22

23 Les services Souscription Prévention Gestion des sinistres PME Prime technique décomposée par établissement et par garantie Visite des risques, surtout Dommages, avec des recommandations Intégrée et mutualisée par l assureur ETI Prime technique répartie par établissement Visite des risques avec des plans de prévention et un suivi spécifique Intervention du courtier en coordination avec le client Grandes Entreprises Prime globale répartie Programme spécifique étendu à l ensemble des risques avec un coordinateur chez le courtier et chez l assureur Gestion spécifique avec un coordinateur, des gestions déléguées par l assureur au courtier, par l assuré à l assureur sur ses rétentions Services intégrés dans la/les primes d assurance et mutualisés pour les PME et les ETI Spécifiques, séparés des primes et individualisés pour les Très Grands Comptes Les conseils divers (gestion de crise, informations, bases de données,..) peuvent faire l objet d accords au cas par cas 23

24 La gestion des risques et des assurances dans les ETI Risques assurables: avec quels partenaires?

25 Risques assurables : quels partenaires? Courtiers Proximité, pluridisciplinarité Présence sur le terrain Connaissance du métier du client Importance des réseaux professionnels dans le tissus économique local Importance du Service : aide à la priorisation proactivité Réseau international Taille, réseau Structure adaptée, Technicité, spécialisation Capacité d innovation TPE : pas de RM, DG ou DAF, peut traiter tous les risques, pas de perte d information, réactivité PME : une personne chargée du Risk management en plus d autres missions. N a pas forcément tous les risques (exemple : les personnes) ETI : 1 Risk Manager à temps plein sans structure. Intervention importante du courtier CAC 40 : Risk management structuré (modèles Cies : RC, dommages, AP ). Des moyens plus importants. Captives, courtiers captifs. Assureurs Proximité, réactivité, produits standardisés et packagés. Accès au client resteint Technicité des souscripteurs Souplesse, service : réseau international, Ingénierie toutes branches Service règlement dédié Capacité financière Implantation mondiale Forte personnalisation, plusieurs interlocuteurs Connus de l assuré (souscripteur, inspecteur sinistres, commercial)

26 Risques assurables : quels partenaires? Le nécessaire programme international Maitrise des risques afin d éviter : - défaut ou insuffisance de garantie dans certains pays - risque de défaillance financière de l assureur local Traiter les carences internes, interdépendances Maitrise de coûts Un vecteur pour fédérer un groupe «naissant» Le courtier DOIT le proposer à son client

27 Points clés du réseau international (assureur et/ou courtier) - Réelle présence dans le pays sur le marché des risques d entreprises - Outils de veille sur les contraintes juridiques et fiscales des différents pays - Méthode d échange des informations au sein du réseau = Outils de reporting et de suivi : état des polices locales, statistiques Les PLUS : Risques assurables : quels partenaires? 1. Capacité à gérer des programmes dans toutes les branches (ex: transport). 2. Capacité à saturer le client localement (au-delà du programme). 3. Outils marketing pour «vendre» le programme en interne.

28 Risques assurables : quels partenaires? Points de vigilance SANCTIONS Sanctions internationales : ONU - USA (OFAC) - UK - UE Non Admis : Sanctions réelles et parfois pénales pour les pays couverts en Non-admis non autorisés. Insertion de la clause «Intérêts financiers» OBLIGATIONS Liste de Sécurité (Restriction en terme de Co-réassureurs) Pays en «cash before cover» émission de la police locale et paiement de la prime avant la date d effet Pools obligatoires : Terrorisme, CatNat Tarifs pays : Chine, Malaisie, Turquie Frais de fronting / Minimum de primes locales obligatoires / Rétention locale

29 Taille (marché français) Risques assurables : quels partenaires? Axa Allianz Generali MMA Ascoma April entreprise SSH Bessé, Diot Filhet-Allard Verlingue Marsh Aon Gras Savoye Ace Chartis XL Zurich Intégration à l international

30 Compagnie orientée grands risques ETI Compagnie orientée PME

31 Risques assurables : quels partenaires? Une compagnie «grands risques» qui veut se développer vers les ETI et PME va : Décentraliser la souscription Courtiser les courtiers de taille intermédiaire Recruter dans le courtage (!) Cibler spécifiquement les plus grosses affaires de ce segment Et s implanter en région à Lyon par exemple!!

32 Le marché de Lyon c est TOUTES les compagnies représentées Le plus souvent avec souscription locale: 1. Les grands courtiers 2. Des courtiers régionaux 3. Des agents Un marché plus concurrentiel que Paris Historiquement tourné vers les PME Quelques exotismes («usages lyonnais du courtage») Proximité et convivialité : cocktail du Sycra, bowling des assureurs, golf des assureurs

33 MERCI!

Formation et conseil en réassurance

Formation et conseil en réassurance Formation et conseil en réassurance Formation personnalisée Formation-conseil Strada Conseil, spécialiste reconnu des secteurs de l assurance et de la réassurance depuis 2002, complète sa gamme de prestations

Plus en détail

Présentation commerciale. Novembre 2014

Présentation commerciale. Novembre 2014 Présentation commerciale Novembre 2014 Présentation du cabinet (1/2) BIAT (Banque Internationale Arabe de Tunisie) La banque commerciale privée leader en Tunisie et l une des plus importantes au Maghreb.

Plus en détail

Présentation du cabinet

Présentation du cabinet Présentation du cabinet Depuis 2005, Selenis intervient aux côtés d acteurs de référence de l assurance. Ce qui nous caractérise fait aussi notre différence : Conseil métier, nous sommes spécialistes de

Plus en détail

Profil d'entreprise. 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024. juin 06

Profil d'entreprise. 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024. juin 06 Profil d'entreprise 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024 juin 06 Table des matières GROUPE ULTIMA INC.... 3 MISSION... 3 AVANTAGES DISTINCTIFS... 3 Le

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

Formations dédiées aux acteurs du logement social

Formations dédiées aux acteurs du logement social Gestion et communication de crise Formations dédiées aux acteurs du logement social Arjuna est un cabinet conseil dédié, depuis 1993, à la gestion et la communication de crise. Lors des formations qu ils

Plus en détail

QBE France. Votre partenaire en gestion de risques

QBE France. Votre partenaire en gestion de risques QBE France Votre partenaire en gestion de risques QBE, un savoir-faire reconnu et des équipes professionnelles à l écoute des entreprises et des courtiers QBE, un leader mondial de l assurance et de la

Plus en détail

Devenir partenaire du Lloyd s

Devenir partenaire du Lloyd s Devenir partenaire du Lloyd s Gloria Rolland, Responsable du développement et des relations de marché, Lloyd s France Au coeur du Lloyd s: rencontre avec le marché - Paris, le 28 mai 2015 Lloyd s 1 Introduction

Plus en détail

Principales tendances touchant l activité des conseillers clientèle

Principales tendances touchant l activité des conseillers clientèle Principales tendances touchant l activité des conseillers clientèle UNE HAUSSE DU NIVEAU D EXIGENCE ENVERS LES CONSEILLERS CLIENTÈLES SUR LES SAVOIRS DE BASE Compétences relationnelles à l oral et à l

Plus en détail

ATELIER 1 - LA GESTION DE CRISE : une opportunité pour intégrer la culture du risque dans l entreprise?

ATELIER 1 - LA GESTION DE CRISE : une opportunité pour intégrer la culture du risque dans l entreprise? ATELIER 1 - LA GESTION DE CRISE : une opportunité pour intégrer la culture du risque dans l entreprise? Anticipation, pilotage, accompagnement, communication quels freins et facteurs clés de succès? Quel

Plus en détail

Atelier A12. Gestion du contentieux de sinistre Quelles parties prenantes?

Atelier A12. Gestion du contentieux de sinistre Quelles parties prenantes? Atelier A12 Gestion du contentieux de sinistre Quelles parties prenantes? Intervenants Stefano TASSO Directeur département Sinistres stefano.tasso@fmglobal.com André LAVALLEE Directeur Technique et Sinistres

Plus en détail

GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES. Risques Supply Chain : le point sur le marché de l'assurance

GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES. Risques Supply Chain : le point sur le marché de l'assurance GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES Risques Supply Chain : le point sur le marché de l'assurance Le 3 juin 2014 Gérard GUENDAFA Risques Supply Chain Vulnérabilité dans la chaîne d approvisionnement

Plus en détail

Présentation du cabinet Lamy Lexel

Présentation du cabinet Lamy Lexel Présentation du cabinet Lamy Lexel Un cabinet d avocats français Né de la fusion de deux grands cabinets juridiques : LAMY Avocats Associés (créé en 1888) et LEXEL Conseil (créé en 1919) Palmarès des avocats

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

COURS SUR LA GESTION DES RISQUES ASSURABLES

COURS SUR LA GESTION DES RISQUES ASSURABLES GILBERT BRAT Année universitaire 2012-2013 COURS SUR LA GESTION DES RISQUES ASSURABLES INTRODUCTION Historique Définition Le risque, c est un danger éventuel plus ou moins prévisible. Entreprise Ressources

Plus en détail

EXCESS RC PME - PMI. Georges BORKOWSKI. Février 2006. ACE Europe

EXCESS RC PME - PMI. Georges BORKOWSKI. Février 2006. ACE Europe EXCESS RC PME - PMI Georges BORKOWSKI Février 2006 ACE Europe ACE Group Début des années 1980, crise de la Responsabilité Civile aux USA 1985 : création d ACE, Assureur spécialisé en Excess 1999 : acquisition

Plus en détail

Ambition. Assistance

Ambition. Assistance Ambition Sécurité Assistance Performance Nous contacter. Assistance Philippe Limbourg Jean de Chabannes philippe.limbourg@sherpassur.fr jean_de_chabannes@sherpassur.fr +33 0 607 951 729 +33 0 770 888 000

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

L émission de garanties environnementales par un Garant. CCI Champagne Ardenne Mardi 18 février 2014

L émission de garanties environnementales par un Garant. CCI Champagne Ardenne Mardi 18 février 2014 L émission de garanties environnementales par un Garant CCI Champagne Ardenne Mardi 18 février 2014 Objectifs Qui sont les garants? Quelle différence entre un acte émis par une banque ou un assureur? Appétit

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Compétences ventes. Séminaire «La gestion des grands comptes»

Compétences ventes. Séminaire «La gestion des grands comptes» Compétences ventes Séminaire «La gestion des grands comptes» Pour qui? Pour quoi? Objectifs Vous réussissez avec des clients de taille courante, mais éprouvez plus de difficulté à vous imposer face à des

Plus en détail

SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP

SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP Durée : 2 jours - Lieu : Paris Lundi 23 et Mardi 24 Septembre 2013 Lundi 10 et Mardi 11 Février 2014 Lieu de la formation CLUB CONFAIR

Plus en détail

Nouveaux Risques pour les Entreprises Comment les identifier?

Nouveaux Risques pour les Entreprises Comment les identifier? Nouveaux Risques pour les Entreprises Comment les identifier? RISK MANAGEMENT & INSURANCE WHAT? WHERE? WHO? 2 RISK MANAGEMENT & INSURANCE 3 Agenda: 1. Définition 2. Processus standard 3. Scénario du risque

Plus en détail

Agence de Développement Economique Et Touristique des Vosges. "à usage uniquement interne"

Agence de Développement Economique Et Touristique des Vosges. à usage uniquement interne Agence de Développement Economique Et Touristique des Vosges "à usage uniquement interne" Semaine N 23/ Rapport de visite N 122/ Date d émission : 01/02/2012 Objet : Réunion club repreneurs Emetteur :

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Atelier B05 Anticiper et gérer les risques psychosociaux

Atelier B05 Anticiper et gérer les risques psychosociaux Anticiper et gérer les risques Anticiper et gérer les risques Intervenants Jérôme BOUCHET Directeur de Projet Benjamin CASTALDO DRH Groupe Partouche Christine BERTHIER Technical Leader Management Liabilities

Plus en détail

Marketing opérationnel

Marketing opérationnel Programme MASTER Les MAJEURES du Spring Semester 2011 Les étudiants accueillis en séjour d études à l ESC PAU choisissent un programme d études spécialisé. Chaque Majeure compte 210 heures de cours. Pôle

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

Catalogue de formation 2012

Catalogue de formation 2012 Catalogue de formation 2012 www.h-conseil.com H comme Humain H Conseil est une société de conseil et de formation basée à Saint Nazaire et opérant partout, aussi bien en France qu à l étranger. La conviction

Plus en détail

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation Les Jeudis de la Reprise Programme de Formation 1. Les objectifs : L'objectif fondamental de ce dispositif est d'aider un repreneur potentiel à reprendre une. Ce dispositif s'engage à accroître la capacité

Plus en détail

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs.

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. RECRUTEMENT Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. Nous sommes au service des clients et des candidats afin de mettre en adéquation les

Plus en détail

L'assurance en Inde et Particularismes du pays. Mercredi 30 novembre 2011

L'assurance en Inde et Particularismes du pays. Mercredi 30 novembre 2011 Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise L'assurance en Inde et Particularismes du pays Mercredi 30 novembre 2011 Intervenants Francis Van den Neste, Roquettes Fréres

Plus en détail

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France International business Services Une ligne dédiée Barrières de la langue, environnement règlementaire complexe et évolutif,

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE MICHEL BADOC EN COLLABORATION AVEC ISABELLE SELEZNEFF GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3215-6 SOMMAIRE Remerciements... 11 Table des

Plus en détail

Plan de continuité d activité

Plan de continuité d activité Plan de continuité d activité - Note méthodologique - Cette méthodologie vise à opérationnaliser le PCA en le confrontant - au travers d une simulation - à la réalité du travail futur. La démarche est

Plus en détail

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation Gestionnaire de petite ou moyenne structure Programme de Formation 1. Le public A travers ce dispositif de formation, la CCI de l Oise souhaite accompagner : Les jeunes créateurs souhaitant développer

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de l avenir. Ses besoins évoluent. Sa situation financière devient

Plus en détail

LexisNexis Compliance Assurance

LexisNexis Compliance Assurance LexisNexis Compliance Assurance La nouvelle solution opérationnelle pour piloter et sécuriser votre gestion de la conformité Exhaustivité des normes assurance Diagnostic et aide à la décision Tableaux

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL

Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL Comment assurer le développement de vos activités aux Etats-Unis? Vous pouvez développer vos activités

Plus en détail

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI Comprendre ses propres stratégies d échec et de réussite Mettre à jour ses freins, ses propres croyances Développer son potentiel et repousser ses

Plus en détail

Aon Benfield Conseil et courtage en réassurance. Nos compétences à votre service

Aon Benfield Conseil et courtage en réassurance. Nos compétences à votre service Aon Benfield Conseil et courtage en réassurance Nos compétences à votre service Quelles que soient votre taille et vos activités : un service optimal et de qualité Aon Benfield, leader mondial et N 1 en

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

Plan Défi Biotech Santé

Plan Défi Biotech Santé Plan Défi Biotech Santé Positionnement Concurrentiel et Commercial Présentation de l opération 24 novembre 2011 24 novembre 2011 1/20 2011 Intervenants Denis le Bouteiller, responsable de la mission Expérience

Plus en détail

LE CURSUS CERTIFIANT «Dirigeant d Entreprise Adaptée»

LE CURSUS CERTIFIANT «Dirigeant d Entreprise Adaptée» Un double objectif LE CURSUS CERTIFIANT «Dirigeant d Entreprise Adaptée» Développer vos capacités à manager une entreprise et à maîtriser les conditions de son développement en intégrant les pratiques

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

Reinsurance Solutions. Knowledge. Experience. Performance. THE POWER OF INSIGHT. Tele-interviewing. Elsa Renouf 17 Septembre 2009

Reinsurance Solutions. Knowledge. Experience. Performance. THE POWER OF INSIGHT. Tele-interviewing. Elsa Renouf 17 Septembre 2009 Knowledge. Experience. Performance. THE POWER OF INSIGHT. Tele-interviewing Elsa Renouf 17 Septembre 2009 1 Sommaire Différences Historique Procédure actuelle Champ d application Solution Avantages du

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

Atelier A05. Gestion de sinistres: Retour d expérience sur FUKUSHIMA

Atelier A05. Gestion de sinistres: Retour d expérience sur FUKUSHIMA Atelier A05 Gestion de sinistres: Retour d expérience sur FUKUSHIMA 1 Atelier A05 Intervenants Dominique DEBRAY Michel JOSSET Juriste Inspecteur Expert, Gestion sinistres Dommages et Fraude auprès de Axa

Plus en détail

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Comptabilité et Gestion des Organisations est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire, au sein des services administratifs,

Plus en détail

LOCATION GESTION VENTE SYNDIC

LOCATION GESTION VENTE SYNDIC LOCATION GESTION VENTE SYNDIC 48 700 clients propriétaires 915 résidences en syndic de copropriété 14 260 locations par an 40 agences de proximité 200 agences partenaires LOCATION Une présence nationale

Plus en détail

AE-CEFAR Anciens Elèves du CeFAR (AMRAE)

AE-CEFAR Anciens Elèves du CeFAR (AMRAE) Liste des mémoires présentés par les sessions 1 à 12 (2004-2013) - Reconstruction après sinistre ou Comment transformer en opportunité un risque avéré (Évolution du partenariat assureur/assuré suite à

Plus en détail

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 0. Préambule THESAME centre de ressources de la région Rhône-Alpes,

Plus en détail

Réduisez les coûts de gestion de votre flotte automobile

Réduisez les coûts de gestion de votre flotte automobile GRAS SAVOYE I CONSEIL & COURTAGE EN ASSURANCES Réduisez les coûts de gestion de votre flotte automobile Une approche unique de votre métier, nourrie de la connaissance opérationnelle des risques et problématiques

Plus en détail

Des solutions de sécurité pour votre entreprise

Des solutions de sécurité pour votre entreprise Des solutions de sécurité pour votre entreprise Rondes Assistance à l ouverture/fermeture Rondes extérieures et/ou intérieures Ronde 12h-14h Ronde d ouverture/fermeture Intervention sur alarme Installation

Plus en détail

A vos côtés pour gérer vos risques professionnels

A vos côtés pour gérer vos risques professionnels ACCIDENTS DU TRAVAIL & MALADIES PROFESSIONNELLES A vos côtés pour gérer vos risques professionnels est le partenaire de votre entreprise en cas d accidents du travail et de maladies professionnelles Un

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

AGENCE EMPLOI JEUNES

AGENCE EMPLOI JEUNES Avis de recrutement pour le poste d ADMINISTRATEUR Administrateur via cet appel à candidature. Assurer la planification, l organisation, la coordination, le contrôle et la mise en œuvre de l ensemble des

Plus en détail

Le Groupe Lea au service de votre mobilité

Le Groupe Lea au service de votre mobilité 1 Qu est-ce que le Fleet Management Lea Easy Mobility? Le Fleet Management consiste à confier la gestion de sa flotte automobile à un prestataire, tout en restant propriétaire de ses véhicules. C est une

Plus en détail

Philippe BELLARD Congrès FANAF Février 2014 - Ouagadougou

Philippe BELLARD Congrès FANAF Février 2014 - Ouagadougou Philippe BELLARD Congrès FANAF Février 2014 - Ouagadougou l Assistance L assistance : Un complément naturel, logique et indissociable de l Assurance? Assurance : Une contrainte obligatoire Assistance :

Plus en détail

Analyse des risques a priori

Analyse des risques a priori Centre de coordination Sud-Est de la lutte contre les infections nosocomiales & associées aux soins Analyse des risques a priori Elisabeth Laprugne-Garcia Cadre supérieur de santé en hygiène CClin Sud-Est

Plus en détail

Les risques d entreprises

Les risques d entreprises Les risques d entreprises Assureur depuis 1962 entre terre et océan Une dynamique de compétences au service des entreprises et des particuliers Êtes-vous prêt? Des solutions d assurances à votre service.

Plus en détail

Une gestion conforme Solvabilité 2 pour permettre aux porteurs de risque de respecter les exigences relatives à la sous-traitance

Une gestion conforme Solvabilité 2 pour permettre aux porteurs de risque de respecter les exigences relatives à la sous-traitance Une gestion conforme Solvabilité 2 pour permettre aux porteurs de risque de respecter les exigences relatives à la sous-traitance PROGRAMME DE MISE EN CONFORMITE SOLVABILITE 2 Disposer d un délégataire

Plus en détail

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Manuel Qualité de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Finalité et gestion du manuel qualité Déclaration de politique qualité Organisation et responsabilités

Plus en détail

Diagnostics, accompagnements et appui RH

Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics et accompagnements Prestations de conseil financées à 100% par le Fafih Pour des entreprises de 1 à 250 salariés Assurées par des cabinets spécialisés

Plus en détail

CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION

CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION 2012 CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION A propos d Emerging 2 Des passerelles entre l enseignement et l entrée dans l entreprise Emerging, société de conseil RH et d ingénierie en formation est spécialisée

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les cabinets d avocats pour développer de nouvelles compétences professionnelles indispensables

Plus en détail

Rsa Corporate Finance. Visitez notre site web www.groupe-rsa.com

Rsa Corporate Finance. Visitez notre site web www.groupe-rsa.com Rsa Corporate Finance Visitez notre site web www.groupe-rsa.com La puissance d un réseau mondial doté d une forte implantation nationale Le Groupe Rsa, membre du du 9 ème réseau mondial Crowe Horwath International

Plus en détail

Management Chapitre 4 La Stratégie I) La notion de stratégie A) Caractéristiques

Management Chapitre 4 La Stratégie I) La notion de stratégie A) Caractéristiques L Management Chapitre 4 La I) La notion de stratégie A) Caractéristiques 1) Définition a stratégie : consiste pour une entreprise, à se fixer des objectifs à long terme et à se donner les moyens de les

Plus en détail

Corruption et Réputation

Corruption et Réputation Bienvenue, notre Web Conférence va commencer dans quelques instants, merci! Découvrez le groupe LinkedIn qui vous est entièrement dédié : «Conformité et Lutte contre la Corruption pour les professionnels

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Démarches de prévention des RPS : comment les évaluer?

Démarches de prévention des RPS : comment les évaluer? Colloque «De la prévention des RPS à la performance en entreprises : comment agir?» - Lyon, 6 novembre 2014 Démarches de prévention des RPS : comment les évaluer? Dominique Chouanière Direction Générale

Plus en détail

manaxiome l Homme, moteur de la performance Georges Rapp 06 87 03 60 58 georges.rapp@manaxiome.fr manaxiome Georges Rapp www.manaxiome.

manaxiome l Homme, moteur de la performance Georges Rapp 06 87 03 60 58 georges.rapp@manaxiome.fr manaxiome Georges Rapp www.manaxiome. manaxiome l Homme, moteur de la performance Georges Rapp 06 87 03 60 58 georges.rapp@manaxiome.fr manaxiome Georges Rapp www.manaxiome.fr 1 un cabinet de conseil de formation d accompagnement dédié à la

Plus en détail

Prestations d assurances de flottes automobiles. Présentation de l offre

Prestations d assurances de flottes automobiles. Présentation de l offre Prestations d assurances de flottes automobiles Présentation de l offre SOMMAIRE I. Contexte et Entités concernées II. III. Présentation des attributaires du marché L offre : un contrat modulable, des

Plus en détail

Journée nationale du réseau «Egalité» de l enseignement Supérieur et de la Recherche. Action de l INRA contre le harcèlement sexuel

Journée nationale du réseau «Egalité» de l enseignement Supérieur et de la Recherche. Action de l INRA contre le harcèlement sexuel Journée nationale du réseau «Egalité» de l enseignement Supérieur et de la Recherche Action de l INRA contre le harcèlement sexuel Matthieu Philippe Fabrice Marty JOUR / MOIS / ANNEE 01 La question du

Plus en détail

Atelier A 12. Rémunération des courtiers : jusqu où faut-il aller dans la transparence dans l intérêt de l assuré?

Atelier A 12. Rémunération des courtiers : jusqu où faut-il aller dans la transparence dans l intérêt de l assuré? Atelier A 12 Rémunération des courtiers : jusqu où faut-il aller dans la transparence dans l intérêt de l assuré? Intervenants Philippe JOUVELOT Directeur IARD AXA Corporate Solutions philippe.jouvelot@axa-corporatesolutions.com

Plus en détail

ACN AChAt public RENFORCER la StRAtégiE AChAt de SON établissement : AtOutS Et CléS de SuCCèS ASSOCiAtiON NAtiONAlE FORMAtiON hospitalier

ACN AChAt public RENFORCER la StRAtégiE AChAt de SON établissement : AtOutS Et CléS de SuCCèS ASSOCiAtiON NAtiONAlE FORMAtiON hospitalier ACN achat public MODULE A Renforcer la stratégie achat de son établissement : atouts et clés de succès ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER 2013-15 module A Renforcer

Plus en détail

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010)

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) 1 ère année UE 1 GESTION JURIDIQUE, FISCALE ET SOCIALE niveau M : 180 heures 20 ECTS coefficient

Plus en détail

Journée IHF Agen Le mardi 29 septembre 2015. Schneider Electric

Journée IHF Agen Le mardi 29 septembre 2015. Schneider Electric Journée IHF Agen Le mardi 29 septembre 2015 Schneider Electric Les marques historiques de Schneider Electric : Merlin Gerin, Distrelec, Telemecanique, France Transfo Les marques historiques de la branche

Plus en détail

IND N ICA C TEURS S CL C ES

IND N ICA C TEURS S CL C ES INDICATEURS CLES LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Un indicateur est : - Une donnée c'est-à-dire un élément ou un ensemble d éléments d information significative, ex un taux. - un indice

Plus en détail

GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES

GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES Françoise KERLAN GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES Préface de Jean-Louis Muller Directeur à la CEGOS Ancien responsable de Formation à l Université Paris 9 Dauphine Deuxième

Plus en détail

Gouvernance et qualité des données sous Solvabilité II Grégoire VUARLOT

Gouvernance et qualité des données sous Solvabilité II Grégoire VUARLOT Gouvernance et qualité des données sous Solvabilité II Grégoire VUARLOT Directeur adjoint, Contrôles spécialisés et transversaux en assurance Autorité de contrôle prudentiel et de résolution 01/04/2015

Plus en détail

Performance et valorisation RH

Performance et valorisation RH Performance et valorisation RH Document téléchargeable à des fins de consultation. Toute utilisation à des fins commerciales proscrite sans autorisation expresse de l auteur. 1 La fonction «Ressources

Plus en détail

Sommaire. Création et Historique p. 2 L équipe dirigeante p. 3. Cabinet de conseil au positionnement original p. 4 L offre SELENIS p.

Sommaire. Création et Historique p. 2 L équipe dirigeante p. 3. Cabinet de conseil au positionnement original p. 4 L offre SELENIS p. Présentation Sommaire Création et Historique p. 2 L équipe dirigeante p. 3 Expertise et Savoir-Faire Cabinet de conseil au positionnement original p. 4 L offre SELENIS p. 5-6 Quelques références p. 7 Les

Plus en détail

Responsable qualité Fonction clé ou modèle démodé. Journée suisse de la qualité, 16 juin 2009. Beat Häfliger, Directeur SAQ-QUALICON AG

Responsable qualité Fonction clé ou modèle démodé. Journée suisse de la qualité, 16 juin 2009. Beat Häfliger, Directeur SAQ-QUALICON AG Responsable qualité Fonction clé ou modèle démodé Journée suisse de la qualité, 16 juin 2009 Beat Häfliger, Directeur SAQ-QUALICON AG 1 L avenir est à la «Qualité»! aussi sans les responsables qualité

Plus en détail

France Télécom Après la crise, la reconstruction. CMRH du 13.10.2010 «Du mal-être au mieux-vivre au travail, quel chemin à parcourir?

France Télécom Après la crise, la reconstruction. CMRH du 13.10.2010 «Du mal-être au mieux-vivre au travail, quel chemin à parcourir? France Télécom Après la crise, la reconstruction CMRH du 13.10.2010 «Du mal-être au mieux-vivre au travail, quel chemin à parcourir?» Du constat vers un nouveau contrat social Donner & ouvrir la parole

Plus en détail

FINEX SWITZERLAND UNE APPROCHE PROFESSIONNELLE SUR LA GESTION DES RISQUES ET L ASSURANCE

FINEX SWITZERLAND UNE APPROCHE PROFESSIONNELLE SUR LA GESTION DES RISQUES ET L ASSURANCE FINEX SWITZERLAND UNE APPROCHE PROFESSIONNELLE SUR LA GESTION DES RISQUES ET L ASSURANCE FINEX SWITZERLAND UNE APPROCHE PROFESSIONNELLE SUR LA GESTION DES RISQUES ET L ASSURANCE >> QUI SOMMES-NOUS La division

Plus en détail

Vous êtes actionnaires? objectif. CAsh. Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements

Vous êtes actionnaires? objectif. CAsh. Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements Vous êtes actionnaires? Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements Vous êtes actionnaires? Vous avez investi dans une entreprise et vous vous posez 4 questions essentielles

Plus en détail

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux...

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Directions Financières dirigeants d entreprise fonds d investissement Avocats, mandataires & liquidateurs judiciaires Notre mission Répondre

Plus en détail

RELATION CLIENT - CRM - MARKETING

RELATION CLIENT - CRM - MARKETING INNOVATION TECHNOLOGIES AU SERVICE DES PME PMI ETI SOeMAN RELATION CLIENT - CRM - MARKETING La solution d'aide au pilotage et au management de la performance commerciale Produit et service de la société

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE

DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE Contact Presse : Aurélie CARAYON / Amandine VERDASCA 2 DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL SOMMAIRE 1 Aficar simplifie l automobile d entreprise

Plus en détail

LE CLIENT AU CENTRE DE LA STRATEGIE DES COMPAGNIES D ASSURANCES

LE CLIENT AU CENTRE DE LA STRATEGIE DES COMPAGNIES D ASSURANCES LE CLIENT AU CENTRE DE LA STRATEGIE DES COMPAGNIES D ASSURANCES Le contexte du marché algérien Les motifs d une bonne gestion de la relation client Les principes structurels de l Entreprise Les objectifs

Plus en détail

SEMINAIRE SUR «LA MISE EN PLACE ET ANIMATION D UN DEPARTEMENT D AUDIT INTERNE»

SEMINAIRE SUR «LA MISE EN PLACE ET ANIMATION D UN DEPARTEMENT D AUDIT INTERNE» SEMINAIRE SUR «LA MISE EN PLACE ET ANIMATION D UN DEPARTEMENT D AUDIT INTERNE» DU 02 AU 09 SEPTEMBRE 2012 PORTO-NOVO (BENIN) PUBLIC CIBLE : Directeurs de l audit et de l inspection Auditeurs internes et

Plus en détail