GESTION DES RISQUES GUIDE DE PRÉVENTION DES MÉTIERS DE LA SÉCURITÉ.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GESTION DES RISQUES GUIDE DE PRÉVENTION DES MÉTIERS DE LA SÉCURITÉ."

Transcription

1 GESTION DES RISQUES GUIDE DE PRÉVENTION DES MÉTIERS DE LA SÉCURITÉ.

2 Éditorial Prévoir rend le pas assuré Hazrat Ali Une entreprise de sécurité privée est exposée, au quotidien, à de nombreux risques dans le cadre de l exploitation des contrats confiés par les clients. Sa responsabilité et celle de ses dirigeants peuvent être recherchées, au plan civil et pénal, dans le domaine contractuel, économique, social ou environnemental. Couvrir ces risques est depuis peu une obligation légale. C est, surtout, un acte responsable de gestion. La cartographie des risques de l entreprise est vaste : responsabilité civile, responsabilité des dirigeants, dommages, fraude, prévoyance, responsabilité sociale, vol ou perte de données, atteinte à l image Législation, réglementation et jurisprudence aggravent en permanence ces risques en imposant aux entreprises de nouvelles contraintes et un niveau elevé de performance dans le pilotage de ces risques. La culture d une entreprise, son management, son organisation et ses process contribuent fortement à anticiper et à prévenir ces risques pour en limiter l impact, en cas de sinistre, et assurer la perennité de l exploitation. Le client doit avoir les garanties utiles et proportionnelles aux risques réels. Elles doivent, cependant, être équilibrées et faire l objet, dans la négociation, d une analyse objective évitant pour les uns et les autres les surcoûts inutiles de couverture. C est pour répondre précisément à ce besoin d expertise que l USP, grâce au partenariat avec Hiscox, assureur de notoriété internationale, propose aux entreprises adhérentes un accès privilégié à des contrats d assurance spécifiquement dédiés à notre profession. Rédigé par des experts des métiers de la sécurité qui nous accompagnent dans cette démarche, ce guide de prévention est un outil pratique pour vous aider à identifier vos propres risques, faciliter votre réflexion et optimiser la couverture de vos engagements contractuels. C est un véritable outil de pilotage. Claude TARLET Président de l USP 32

3 INTRODUCTION Une profession à responsabilités Chaque jour, plus de agents de sécurité réalisent partout en France des missions de sécurité privée pour le compte de clients. Gardiennage, surveillance, installation de systèmes d alarme, télésurveillance, interventions sur site, sécurité-incendie sont autant d activités qui constituent des risques pour ces agents de voir leur responsabilité civile professionnelle mise en cause. Combien d entreprises de sécurité privée ont ainsi vu leur réputation mise à mal, perdu des marchés et été financièrement asphyxiées, du fait de réclamations de clients mécontents, à la suite d un vol, d actes de vandalisme ou encore d un incendie qu elles ne pouvaient de toute façon pas maîtriser? En effet, dans l esprit des clients, faire appel à une entreprise de sécurité, c est être protégé à 100%. Cette perception des choses est à l origine de nombreuses mises en cause. Au-delà des conséquences commerciales, Hiscox vous propose, en partenariat avec l USP, de vous protéger contre les conséquences financières de ces réclamations souvent démesurées et injustifiées. Conscient de la particularité des risques auxquels les entreprises de sécurité privée sont confrontées, Hiscox a en effet conçu un contrat d assurance Responsabilité Civile Professionnelle spécifique, à même de répondre à vos besoins. Ce contrat d assurance satisfait aux exigences de l obligation d assurance professionnelle imposée à l ensemble des entreprises du secteur depuis le 23 mars Décret du 23 décembre

4 DES ACTIVITÉS À RISQUES Quels sont les risques que j encoure en tant que professionnel de la sécurité privée? Les activités des entreprises de sécurité privée sont variées. Et pourtant, des études statistiques 1 montrent que certaines activités sont plus risquées que d autres : le gardiennage, les interventions sur site, l installation de systèmes d alarme et la télésurveillance. Hiscox vous propose de découvrir les activités les plus fréquemment sinistrées dans ce secteur. Qu il y ait eut vol ou simples dégradations matérielles, le client de l entreprise de sécurité privée n hésitera pas en effet à mettre en cause cette dernière et à lui réclamer : le remboursement du prix des marchandises volées, le coût du remplacement des matériels endommagés, ou pire encore, d importants dommages et intérêts en raison du retard engendré dans le déroulement du chantier. 1 Étude menée sur plus de 300 sinistres Hiscox survenus entre janvier 2009 et mars

5 Le gardiennage L une des principales activités des entreprises de sécurité privée consiste à assurer la surveillance d un site. Bâtiment ou chantier, peu importe la nature du site, il est fréquent qu en dépit de sa vigilance, l agent de sécurité n ait pu empêcher l intrusion d individus malveillants. En cas de problème, les arguments invoqués par les clients seront souvent les mêmes : l agent de sécurité n était pas présent sur les lieux au moment fatidique (alors que l entreprise de sécurité s était seulement engagée à effectuer deux rondes par nuit), ou s il était présent, «il n a pas empêché les voleurs de commettre le vol» (alors qu un agent de sécurité n a pas vocation à se substituer aux forces de police), ou enfin, que le nombre d agents mis à disposition aurait dû être plus important (alors que les effectifs ont été fixés par le client lui-même par soucis d économie). Point prévention Toujours conserver : un document écrit faisant état de vos recommandations concernant la protection du site Par exemple : nombre de gardiens ou de rondiers, horaires des rondes, etc. un écrit qui indique la base sur laquelle le client désire vous voir intervenir Par exemple : a-t-il totalement accepté vos recommandations? Préfère-t-il un nombre de gardiens / rondes réduit par soucis d économie? etc. 5

6 Les interventions sur site Une autre cause fréquente de sinistre tient aux interventions sur site. L entreprise de sécurité privée s engage, vis-à-vis de son client, à envoyer l un de ses agents sur place en cas de déclenchement d une alarme. Cette intervention est d ailleurs souvent sous-traitée par l entreprise de sécurité privée, sans que le client n en soit éventuellement informé. Là aussi, en cas de problème, le client n hésitera pas à mettre en cause la responsabilité civile professionnelle de l entreprise de sécurité privée lorsque le délai d intervention se sera révélé trop long : par manque d anticipation de la part du sous-traitant Par exemple, à cause de l absence de repérage préalable, etc. du fait d événements qui ne peuvent pas être contrôlés Par exemple, à cause d un accident sur le trajet, etc. Point prévention Au sujet des délais d intervention : - Éviter de s engager sur des délais d intervention précis (par exemple, 15 minutes) ou, si cela est nécessaire, bien vérifier que ceux-ci sont raisonnables - Formuler des réserves relatives aux aléas qui ne sont pas maîtrisables et à la particularité du site Par exemple : problèmes de circulation, localisation du site mal indiquée par le client, éloignement géographique, etc. Bien définir et mettre par écrit les obligations du client Par exemple : indiquer les changements de code, fournir les clefs en cas de changement de serrures, indiquer les changements de numéro de téléphone, etc. 67

7 L installation de systèmes d alarme La majorité des clients qui s équipent de systèmes d alarme sont persuadés que ceux-ci les protègent à 100% contre tout risque d intrusion ou de vol. La réalité est tout autre, tant l imagination des individus malveillants et leur connaissance des systèmes de protection disponibles sur le marché se révèlent grandissantes. L installation d un système d alarme n est nullement une garantie absolue contre toute intrusion. Il n en reste pas moins que, dans certains cas, l entreprise de sécurité privée ne pourra pas échapper à sa responsabilité, notamment lorsque : le système d alarme n aura pas fonctionné, Par exemple, mauvaise calibration des détecteurs, etc. ou lorsqu il se sera révélé inadapté à la configuration de l habitation ou du site à protéger. Par exemple, des détecteurs de présence en nombre insuffisant, etc. Point prévention Penser à rédiger un diagnostic sécurité reprenant les indications données par le client relatives à la localisation des parties sensibles dans le bâtiment Par exemple : pièces contenant un coffre-fort, des bijoux, des œuvres d art, etc. Indiquer sur ce document quelles sont vos recommandations et si ces dernières ont été intégralement acceptées par le client ou s il a désiré des modifications Par exemple : moins de détecteurs par soucis d économie, etc. 7

8 La télésurveillance Dans le cadre de la télésurveillance, même si dans la plupart des cas la responsabilité de l entreprise de sécurité privée n est finalement pas retenue, il est assez fréquent qu elle soit recherchée par le client pour : le non-traitement d une alarme un non-respect des consignes de sécurité, souvent mal définies initialement entre l entreprise et son client, qui auraient imposé à l agent concerné de contacter immédiatement le client à un numéro de téléphone spécifique. Les télésurveilleurs ayant fréquemment recours à des sous-traitants pour la réalisation des prestations annexes (interventions sur site, pose d alarmes, etc.), les risques de mise en cause de leur responsabilité en sont significativement accrus, sans qu ils puissent se retrancher derrière la faute de leur sous-traitant pour tenter de s exonérer de leur propre responsabilité vis-à-vis de leurs clients. Point prévention Il est toujours utile de préciser dans un contrat que : la prestation de télésurveillance s effectue à partir d une plateforme centralisant l ensemble des signaux d alarme des sites surveillés, ce qui peut causer un délai dans le traitement de l alarme en cas de plusieurs déclenchements simultanés le délai nécessaire pour contacter le client ou l entreprise d intervention peut être variable en fonction du nombre d occurrences que le téléopérateur pourra avoir à traiter simultanément. 89

9 UNE PROTECTION INDISPENSABLE Qu est-ce que l assurance RC Professionnelle? Les assurances de responsabilité civile ont pour objet de garantir les entreprises contre les conséquences financières des dommages corporels, matériels causés à leurs clients ou à des tiers, du fait de l entreprise. La responsabilité d une entreprise peut en effet être engagée en cas d erreurs, d omissions, d oublis ou de négligences dans l exécution d une prestation. C est dans ce cadre qu intervient l assurance Responsabilité Civile Professionnelle. Face à l émergence de nouveaux risques liés à l utilisation de nouvelles technologies et à l étendue des responsabilités encourues, Hiscox a conçu une offre de services à travers un accompagnement adapté à l évolution du secteur, en proposant une couverture pour toutes les activités des métiers de la sécurité, quelle que soit la taille de l entreprise. La loi du 14 mars 2011 d Orientation et de Programmation pour la Performance de la Sécurité Intérieure (dite LOPPSI II) impose désormais aux entreprises de sécurité privée de s assurer pour leur responsabilité professionnelle, depuis le 23 mars 2012 (cf. décret du 23 décembre 2011). 9

10 QUELQUES BONS REFLEXES Que puis-je faire pour limiter le risque que ma responsabilité civile professionnelle soit engagée? Pour se protéger contre tous les risques qui menacent la pérennité de votre entreprise, il existe, au-delà de l assurance, des moyens simples et efficaces. Attention aux responsabilités auxquelles vous pouvez vous exposer à cause de vos sous-traitants! L une des erreurs les plus fréquentes des entreprises de sécurité privée est de sous-traiter tout ou partie des prestations qui leur sont confiées, sans en informer leur client. C est une erreur dans la mesure où en cas de problème, votre client n aura qu un seul responsable en tête : vous. La découverte par le client, a posteriori, de l existence d un sous-traitant rendra en outre vos relations avec lui encore plus difficiles. Les clients ont en effet souvent l impression dans ce cas d avoir été «trompés», ce qui les rend d autant plus agressifs dans la gestion du sinistre. Indépendamment de la préservation de votre relation client, le recours à la sous-traitance implique des risques particuliers qu il convient d anticiper en prévoyant notamment dans votre contrat les conséquences d une faute commise par le sous-traitant. Le réseau d avocats spécialisés d Hiscox se tient à votre disposition pour travailler avec vous afin de vous protéger le mieux possible en amont

11 Avant de vous engager, la définition des besoins de votre client est essentielle. En tant que professionnel, vous êtes tenu d une obligation de conseil. Les tribunaux sont extrêmement sévères sur ce point : il vous appartient, en tant que professionnel, de proposer à votre client une solution adaptée à ses besoins. Si votre client refuse la solution que vous lui proposez, pour des raisons financières, alors que c est la seule qui soit véritablement à même de répondre à ses besoins et que vous ne pouvez refuser la mission, actez par écrit le fait que votre client a refusé la solution que vous lui proposiez. Des engagements clairs et écrits pour votre propre sécurité... En cas de mise en cause de votre responsabilité, ce sont vos engagements que l on examinera pour déterminer si, oui ou non, vous êtes responsable. Par exemple : vous étiez convenu avec votre client que vous ne feriez que deux rondes par nuit, ou que vous feriez vos meilleurs efforts pour intervenir sur site en moins de 15 minutes? Si ces engagements n ont pas été consignés par écrit, votre client pourra affirmer que vous vous étiez engagé à trois rondes par nuit, ou que vous aviez pris l engagement ferme d intervenir sur site en 15 minutes maximum. Il est également important de consigner par écrit les déclarations faites par le client quant à la configuration et la sensibilité des sites que vous aurez à surveiller ou sécuriser. Par exemple : suite à une intrusion non détectée par le système d alarme que vous avez installé, un client pourra vous reprocher de ne pas avoir posé de détecteur couvrant une pièce contenant un coffre-fort alors même que, contrairement aux malfaiteurs, vous n aviez pas connaissance de la présence d un tel coffre dans cette partie du bâtiment. Hiscox dispose d un réseau d avocats spécialisés dans les métiers de la sécurité privée. N hésitez pas à nous contacter si vous voulez que nous vous mettions en relation avec eux. Parfois, l insertion dans un contrat type d une simple clause limitative de responsabilité peut tout changer 11

12 QUAND UN PROBLÈME SURVIENT Que faire en cas de litige? Vous n êtes pas face à un véritable problème uniquement lorsque votre client vous adresse une lettre recommandée avec accusé de réception. Un litige se révèle souvent bien avant l envoi d une telle lettre. Tout commence généralement par un coup de téléphone. Le client, victime d un vol, d un incendie ou de dégradations matérielles, vous appelle pour vous en faire part. A ce moment là, il n emploie pas forcément le ton du reproche. Il vous questionne sur les faits, essaie de comprendre ce qu il s est passé. En réalité, il est déjà, parfois même inconsciemment, en train de vérifier que vous avez bien rempli votre mission. L important, à ce stade, est : de ne pas prendre position dans un sens ou dans l autre d investiguer les faits en interne, en tant que professionnel, avant de faire quoi que ce soit Contactez immédiatement votre assureur-conseil : si, aux termes de vos investigations, vous arrivez à la conclusion que vous avez peut-être commis une erreur / faute, et que vous craignez que votre client vous en fasse le reproche si vous recevez un courrier de réclamation de votre client, ou si celui-ci vous adresse une convocation à une expertise amiable sur site Dans tous les cas : les règles juridiques gouvernant votre responsabilité professionnelle sont complexes, et il se peut que vous n ayez commis aucune faute susceptible d engager votre responsabilité même si vous pensez le contraire! ne reconnaissez jamais votre responsabilité, que ce soit oralement ou par écrit

13 UNE SOLUTION ADAPTÉE À VOS BESOINS Que se passera-t-il une fois que j aurais déclaré le sinistre à Hiscox? Hiscox dispose d une équipe spécialisée dans la gestion des sinistres dédiée notamment aux entreprises de sécurité privée. Dès la déclaration du sinistre, vous êtes pris en charge : Si le sinistre est garanti, Hiscox mandate un expert et / ou un avocat sélectionné(s) au sein de notre réseau spécialisé pour défendre au mieux vos intérêts Si votre responsabilité est engagée, Hiscox tente de résoudre amiablement le litige avec votre client afin de préserver autant que possible vos relations commerciales Si votre client décide de porter le litige devant les tribunaux, Hiscox assure votre défense avec l aide de l un de nos avocats spécialisés afin d éviter dans la mesure du possible que vous soyez condamné Dans tous les cas, Hiscox vous accompagne pour que le sinistre qui vous affecte ait le moins de répercussions possible sur la pérennité de votre entreprise, que ce soit sur le plan commercial ou financier. 13

14 VOS PARTENAIRES USP, acteur incontournable du secteur de la sécurité L Union des entreprises de Sécurité Privée (USP) est la principale organisation patronale de la sécurité privée. L ensemble des adhérents à l USP, qui représente plus de 500 établissements, totalise un CA cumulé de 1,6 milliard d euros. Depuis 2004, l USP agit pour valoriser les acteurs de la sécurité privée et construire l avenir de la profession. L USP et ses adhérents mettent en œuvre toutes les actions nécessaires à la professionnalisation et à la moralisation de la profession afin d offrir de vraies perspectives d avenir et d évolution aux salariés du secteur. L USP est aussi un espace d échanges et de débats où les acteurs du secteur, quelle que soit leur taille (grands groupes, PME et TPE) et leur activité (guarding, conseil, outils et systèmes, transport de valeurs), viennent s informer, se former et partager des expériences. Hiscox, assureur spécialiste Avec plus de professionnels de la sécurité assurés, des PME jusqu aux grandes entreprises, Hiscox dispose d une expertise reconnue dans le secteur depuis plus de cinq ans. Hiscox souhaite vous accompagner dans la gestion de vos risques et a l expérience nécessaire pour offrir des solutions d assurance dédiées spécialement au monde de la sécurité. Ses contrats sont soutenus par un service sinistre proactif, expert dans la gestion des litiges et dans le règlement à l amiable. Aussi, si un litige apparaît, le service sinistre s attachera à s occuper de la réclamation très rapidement, avant que vos relations avec vos clients n en souffrent

15 POUR EN SAVOIR PLUS Afin de vous faire bénéficier de notre offre de services, Hiscox a mis en place un partenariat exclusif avec A2P International qui se tient à votre disposition pour tout complément d information ou demande de devis. A2P International, courtier spécialiste A2P International est une société de conseil et de courtage en Assurance et Prévoyance, spécialiste des organisations professionnelles (OP) et leurs adhérents, depuis 10 ans. Elle est centrée sur la protection des intérêts des dirigeants et de leurs entreprises. A2P International gère la relation des adhérents USP avec Hiscox, sur l ensemble de la vie des contrats, de la souscription à la gestion. Pour en savoir plus, n hésitez pas à envoyer un à l adresse suivante : 15

16 Avertissement Ce document constitue un outil pédagogique de sensibilisation à la prévention et à la gestion des sinistres et n emporte aucun engagement juridique de la part d Hiscox. Les informations qui y sont présentées sont de nature générale et Hiscox ne saurait en garantir l exactitude, l exhaustivité et l actualité. Ces informations ne peuvent constituer un conseil, une recommandation, ni une incitation de quelque nature que ce soit. Les avis qui y sont formulés ne sont pas nécessairement appropriés aux risques spécifiques que chaque professionnel est susceptible de rencontrer ou adaptés à ses propres modalités de traitement des sinistres. Hiscox ne peut être tenu responsable de toute décision prise à partir des informations contenues dans le présent document. Les informations présentées au travers de ce document ne sauraient en aucun cas amender, compléter ou interpréter de quelque manière que ce soit les termes des polices d assurances Hiscox. Le contenu de ce document est la propriété exclusive d Hiscox et il ne peut faire l objet d une reproduction partielle ou totale sans le consentement écrit préalable d Hiscox. Hiscox, titulaire exclusive des droits afférents au contenu de cette présentation, autorise la publication de celle-ci au sein de l ouvrage édité à l occasion du colloque. L avertissement mentionné en fin de présentation devra être maintenu au sein de ladite publication. Cette autorisation de publication s entend de manière strictement limitative quant à son objet et à son support, toute autre reproduction ou exploitation de quelque manière que ce soit de cette présentation devra faire l objet d un accord écrit préalable d Hiscox. 24, rue Firmin Gillot Paris T F E 87, rue Saint-Honoré Paris T F E 19, rue Louis le Grand Paris T F E 16

Conditions générales du contrat Dynatic-Vol de Atral-Services

Conditions générales du contrat Dynatic-Vol de Atral-Services Conditions générales du contrat Dynatic-Vol de Atral-Services Préambule Dynatic-Vol d Atral services est un service innovant permettant au Client équipé d un boitier télématique, embarqué dans son véhicule,

Plus en détail

LA SECURITE DE VOTRE ENTREPRISE

LA SECURITE DE VOTRE ENTREPRISE SÉCURITÉ LA SECURITE DE VOTRE ENTREPRISE Guide des bonnes pratiques Comment sécuriser vos locaux? Quelles solutions pour une meilleure protection? PREFECTURE DE LA GIRONDE Edito En 2006, plus de 175 000*

Plus en détail

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007 DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES Gildas Rostain September 2007 INTRODUCTION Le rôle de l expert Les différentes missions d expertise La définition de l expertise judiciaire

Plus en détail

CAP Agent de prévention et de sécurité

CAP Agent de prévention et de sécurité L agent de prévention et de sécurité assure la protection et la sécurité de marchandises, d équipements techniques, de locaux, voire de personnes. Il prévient les risques d incendie, les accidents, dissuade

Plus en détail

Prestataires de services

Prestataires de services Prestataires de services Découvrez les solutions d assurance et d assistance destinées à protéger votre activité professionnelle et à préserver votre vie privée. www.allianz.fr Avec vous de A à Z 2 Allianz,

Plus en détail

Les responsabilités liées aux situations à risques

Les responsabilités liées aux situations à risques Les responsabilités liées aux situations à risques 1. Tendance des tribunaux à la sévérité (professionnel / profane, condamnation in solidum, obligation résultat, obligation conseil) Si la jurisprudence

Plus en détail

Commune de QUINT FONSEGRIVES 31130

Commune de QUINT FONSEGRIVES 31130 31130 Marché Public de fournitures courantes et services Surveillance et Gardiennage des Bâtiments Communaux CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Procédure adaptée passée en application de l article

Plus en détail

PROTÉGER VOS BASES DE DONNÉES

PROTÉGER VOS BASES DE DONNÉES PRÉVENTION by HISCOX DATA RISKS PROTÉGER VOS BASES DE DONNÉES Préambule La base de données est défi nie par l article L.112-3 du Code de la propriété intellectuelle comme un recueil d œuvres, de données

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la responsabilité civile. Printemps 2007 Présentation du

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la responsabilité civile. Printemps 2007 Présentation du Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la responsabilité civile Printemps 2007 Présentation du Qu est-ce que la responsabilité civile? Responsabilité civile = reddition de comptes Cette responsabilité

Plus en détail

Conditions Générales d Utilisation de l Espace adhérent

Conditions Générales d Utilisation de l Espace adhérent Conditions Générales d Utilisation de l Espace adhérent Préambule L Espace Adhérent est un service offert par la Mutuelle du Ministère de la Justice (MMJ), Mutuelle régie par les dispositions du Livre

Plus en détail

Conditions d entreprise

Conditions d entreprise 1. Contenu du contrat 1.1. Tout entrepreneur qui exécute des travaux pour le compte de (nommé ci-après BASF) accepte l application de ces conditions générales à l exclusion de ses propres conditions standards.

Plus en détail

Prestataires de services

Prestataires de services Prestataires de services Allianz Actif Pro : la multirisque qui couvre à la fois votre responsabilité et vos biens professionnels pour préserver votre activité, quoi qu il arrive. Avez-vous tout prévu?

Plus en détail

- la loi n 2011-331 du 28 mars 2011 - la loi de finances.

- la loi n 2011-331 du 28 mars 2011 - la loi de finances. Expert-Comptable 2015 Risques. Réassurance. Ressources Humaines. Notice d information Responsabilité Civile Professionnelle des Experts-Comptables Un seul et même contrat pour : Contrat cadre d assurance

Plus en détail

MALVEILLANCE ET PROTECTION PHYSIQUE

MALVEILLANCE ET PROTECTION PHYSIQUE MALVEILLANCE ET PROTECTION PHYSIQUE ENSAM PRESENTATION du 31 MAI 2007 1/29 Contexte thèmes sécurité LES AGRESSIONS les vols : matériels informations les actions malveillantes internes Externes PREVENTION

Plus en détail

MANQUEMENT CONTRACTUEL DANS L INFORMATIQUE GESTION EXPERTE DES INFORMATIQUES

MANQUEMENT CONTRACTUEL DANS L INFORMATIQUE GESTION EXPERTE DES INFORMATIQUES MANQUEMENT CONTRACTUEL DANS L INFORMATIQUE GESTION EXPERTE DES LITIGES POUR LES PRESTATAIRES INFORMATIQUES Avec plus de 15 ans d expérience et des équipes de souscription et de sinistres dédiées aux prestataires

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE EN FRANCE

CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE EN FRANCE CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE EN FRANCE Entre : L Université Jean Moulin Lyon 3, Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, Représentée par son Président,Monsieur Jacques

Plus en détail

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? L association peut, dans l exercice de ses activités, causer des dommages, porter atteinte aux intérêts des tiers. L'association est

Plus en détail

LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014

LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014 LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014 Assurance des praticiens Un praticien peut être amené à répondre de ses actes (ou omissions) à un triple niveau selon l objectif

Plus en détail

Bonnes pratiques de l'ocde pour la gestion des sinistres d assurance

Bonnes pratiques de l'ocde pour la gestion des sinistres d assurance DIRECTION DES AFFAIRES FINANCIERES ET DES ENTREPRISES Bonnes pratiques de l'ocde pour la gestion des sinistres d assurance Ces bonnes pratiques, préparée par le Comité des assurance de l'ocde, ont été

Plus en détail

CONTRAT DE TELESURVEILLANCE DES INSTALLATIONS DE SECURITE ANTI-INTRUSION DES BATIMENTS MUNICIPAUX

CONTRAT DE TELESURVEILLANCE DES INSTALLATIONS DE SECURITE ANTI-INTRUSION DES BATIMENTS MUNICIPAUX CONTRAT DE TELESURVEILLANCE DES INSTALLATIONS DE SECURITE ANTI-INTRUSION DES BATIMENTS MUNICIPAUX Entre : Adresse : COMMUNE DE CLOUANGE 1, rue Mal Joffre 57185 CLOUANGE ci-après qualifiés le Client, d

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Chris Imprimerie EURL au capital de 1000 euros 40 chemin de la Parette 13012 Marseille Siret 527 861 058 00016 TVA Intracom FR83527861058 Les rapports de la Société Chris

Plus en détail

SAICA GROUP. Conditions Générales d Achat - France

SAICA GROUP. Conditions Générales d Achat - France SAICA GROUP Conditions Générales d Achat - France 1. Domaine d application 1.1. A titre de conditions déterminantes du consentement et sauf exception expresse faisant l objet de conditions particulières

Plus en détail

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS «OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS 18/06/2015 CONTRACTANTS Entre d une part, RESSOURCES, Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 modifiée et ses textes d

Plus en détail

POLICE COMMERCE ET SERVICES

POLICE COMMERCE ET SERVICES POLICE COMMERCE ET SERVICES La police Commerce & Services protège les assurés contre divers risques dans leur vie professionnelle. L assurance est destinée aux commerces de détail. Assurances Que peut-on

Plus en détail

FICHE RECAPITULATIVE COMPAREE Les droits et obligations des GARAGISTES en France et en Allemagne

FICHE RECAPITULATIVE COMPAREE Les droits et obligations des GARAGISTES en France et en Allemagne FICHE RECAPITULATIVE COMPAREE Les droits et obligations des GARAGISTES en France et en Allemagne Grâce à la libre prestation de service, vous pouvez faire appel au garagiste de votre choix partout en Europe.

Plus en détail

Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents et courtiers

Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents et courtiers Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents

Plus en détail

SHAM, assureur spécialiste des EHPA Mutuelle d Assurance Professionnelle, SHAM assure : Chiffre d affaires 2009 : 275,7 M

SHAM, assureur spécialiste des EHPA Mutuelle d Assurance Professionnelle, SHAM assure : Chiffre d affaires 2009 : 275,7 M CADRAS / SHAM SHAM, assureur spécialiste des EHPA Mutuelle d Assurance Professionnelle, SHAM assure : les établissements sanitaires et médico-sociaux, les professionnels de santé 250 collaborateurs Chiffre

Plus en détail

Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles. RC Base

Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles. RC Base Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles RC Base 1 Distinguer les différents types de responsabilité (responsabilité morale, civile et pénale) et préciser

Plus en détail

SÉMINAIRE SUR LA GESTION DU RISQUE

SÉMINAIRE SUR LA GESTION DU RISQUE SÉMINAIRE SUR LA GESTION DU RISQUE 1 MINIMUM REQUIS 1 000 000 $ ON PEUT SOUSCRIRE JUSQU À 10 000 000 $ 2 DÉTERMINATION DE LA PORTÉE DE LA PROTECTION La hausse du montant des réclamations fiscales Multiplication

Plus en détail

Représentée par Bruno de Saint-Louvent, Directeur des Investissements et Achats, ci-après dénommée le Client, d une part

Représentée par Bruno de Saint-Louvent, Directeur des Investissements et Achats, ci-après dénommée le Client, d une part Accord-cadre n A10-951 Objet de l accord-cadre: FOURNITURE DE CORBEILLES MURALES VIGIPIRATE Entre les soussignés Société Aéroports de Lyon SA à Directoire et Conseil de Surveillance Capital de 148 000

Plus en détail

Infractions au code de la route commises par le salarié à l occasion du travail

Infractions au code de la route commises par le salarié à l occasion du travail les infos DAS - n 051 7 avril 2015 Infractions au code de la route commises par le salarié à l occasion du travail Les entreprises se trouvant régulièrement confrontées à des cas d infraction routières

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE A L ETRANGER

CONVENTION DE STAGE A L ETRANGER CONVENTION DE STAGE A L ETRANGER Entre : L Université Jean Moulin Lyon 3, Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, Représentée par son Président Monsieur Jacques Comby

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE MONTPELLIER 27 mai 2013 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité Les

Plus en détail

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003 DEP 302 - JUIN 2003 Copropriété et assurances Fédération française des sociétés d assurances Centre de documentation et d information de l assurance 26, bd Haussmann 75311 Paris Cedex 09 Fax DEP : 01 465

Plus en détail

Skateparks, pistes VTT ou autres installations sportives: ce que vous devriez savoir à propos de la responsabilité de votre commune.

Skateparks, pistes VTT ou autres installations sportives: ce que vous devriez savoir à propos de la responsabilité de votre commune. Skateparks, pistes VTT ou autres installations sportives: ce que vous devriez savoir à propos de la responsabilité de votre commune. Une commune doit répondre comme n importe quelle personne de tout acte

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION ASSURANCE DES RESPONSABILITES CIVILES DES TUTEURS FAMILIAUX TUTELLE AU QUOTIDIEN 9 303 161 - S001 -

NOTICE D INFORMATION ASSURANCE DES RESPONSABILITES CIVILES DES TUTEURS FAMILIAUX TUTELLE AU QUOTIDIEN 9 303 161 - S001 - Direction des Partenariats Politiques NOTICE D INFORMATION ASSURANCE DES RESPONSABILITES CIVILES DES TUTEURS FAMILIAUX TUTELLE AU QUOTIDIEN 9 303 161 - S001 - Mutuelle Assurance des Commerçants et Industriels

Plus en détail

Ne négligez surtout pas les assurances. de votre entreprise

Ne négligez surtout pas les assurances. de votre entreprise Ne négligez surtout pas les assurances de votre entreprise Animé par : Valérie Cadiou, Responsable Commerciale GROUPAMA et Maître Emmanuel Ergan Cabinet LEPORZOU DAVID ERGAN Un diagnostic assurance indispensable

Plus en détail

Conditions Générale de «Prestations de services»

Conditions Générale de «Prestations de services» Conditions Générale de «Prestations de services» Article 1 - Définitions Nom commercial, ORDI-HS, désigne l Auto-entrepreneur, M. HAMID Farid, 5 Avenue de Jouandin, 64100, Bayonne. (A.E, entreprise non

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ACHAT

CONDITIONS GENERALES D ACHAT CONDITIONS GENERALES D ACHAT Article 1 ACCEPTATION/ ACCUSE DE RECEPTION Sauf accords contraires et écrits entre AIRMETEC et le fournisseur, les présentes conditions s appliquent impérativement, à l exclusion

Plus en détail

L assurance Santé Entreprise

L assurance Santé Entreprise L assurance Santé Entreprise Rendre la prévention accessible! Extrait du Sic n 306 d avril 2012 Le magazine de l Ordre des Experts-Comptables AVRIL 2012 Sic 306 17 Le dirigeant lui-même peut être le déclencheur

Plus en détail

CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE

CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE CHAPITRE 1: CONDITIONS DANS LESQUELLES LE BUREAU LUXEMBOURGEOIS ACCORDE, REFUSE OU RETIRE SON AGREMENT A UN CORRESPONDANT 1.1 Comment remplir la fonction de correspondant

Plus en détail

Magasins Filière BIO Assurément Durable

Magasins Filière BIO Assurément Durable Magasins Filière BIO Assurément Durable 1 Madame, Monsieur, Voil{ maintenant plus de 15 ans qu un certain nombre d entre vous, ont osé développer leurs activités dans le domaine des produits naturels,

Plus en détail

Renonciation réciproque à recours au bail et assurances

Renonciation réciproque à recours au bail et assurances Renonciation réciproque à recours au bail et assurances Préambule Les dispositions juridiques édictées par le Code Civil en matière de contrats de location (ou de dépôt) sont supplétives de la volonté

Plus en détail

Assurance responsabilité civile Du fait d un chien de catégorie 1 ou d un chien de catégorie 2 ou de tout autre chien

Assurance responsabilité civile Du fait d un chien de catégorie 1 ou d un chien de catégorie 2 ou de tout autre chien Assurance responsabilité civile Du fait d un chien de catégorie 1 ou d un chien de catégorie 2 ou de tout autre chien Convention Spéciale Référence : CDA05022013P0521 LEXIQUE Tous les termes portant un

Plus en détail

ENVIRONNEMENT JURIDIQUE DE LA SECURITE PRIVEE : 21 heures

ENVIRONNEMENT JURIDIQUE DE LA SECURITE PRIVEE : 21 heures PROGRAMME DE FORMATION CQP AGENTS DE PREVENTION ET DE SECURITE - Accueil et évaluation : 1 heure ENVIRONNEMENT JURIDIQUE DE LA SECURITE PRIVEE : 21 heures Connaitre le livre VI du code de la sécurité intérieure

Plus en détail

Multirisques de Professionnels

Multirisques de Professionnels Multirisques de Professionnels GARANTIES Incendie Dégât des eaux Vol Bris de glace Matériel Informatique Perte d exploitation Frais supplémentaires d exploitation Responsabilité Civile 2 La Responsabilité

Plus en détail

Responsabilités juridiques et sécurité dans les accueils collectifs de mineurs

Responsabilités juridiques et sécurité dans les accueils collectifs de mineurs Responsabilités juridiques et sécurité dans les accueils collectifs de mineurs La responsabilité d une personne est toujours définie par le juge sur la base de faits précis et circonstanciés. Direction

Plus en détail

Devoir de conseil et responsabilité professionnelle

Devoir de conseil et responsabilité professionnelle ATELIER n 2 Devoir de conseil et responsabilité professionnelle Vincent Patrimonio, GRAS SAVOYE Professions «Les conseilleurs ne sont pas les payeurs». Est-ce vrai? A quels risques s exposent les professionnels

Plus en détail

ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE

ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE Chaque Expert a eu à un moment ou à un à un autre une réflexion sur la nécessité de la souscription d un contrat garantissant sa responsabilité civile professionnelle.

Plus en détail

La responsabilitié civile... vous connaissez?

La responsabilitié civile... vous connaissez? Fiche d activité FA La responsabilitié civile... vous connaissez? Lorsqu on parle d assurance habitation, le feu et le vol sont les deux sortes de sinistres qui viennent d abord à l esprit. Mais il y en

Plus en détail

La CFTC. 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services. Guide du militant. Document non contractuel

La CFTC. 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services. Guide du militant. Document non contractuel La CFTC vous soutient 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services Guide du militant Document non contractuel Militant CFTC, vous êtes amené à valoriser notre syndicat, à

Plus en détail

Le régime juridique qui est contractuellement attaché aux

Le régime juridique qui est contractuellement attaché aux La rédaction des clauses relatives aux biens dans les DSP La question des biens au sein des de délégation de service public nourrit de nombreux contentieux devant le juge administratif. L une des problématiques

Plus en détail

Tout connaître. sur l assurance. automobile

Tout connaître. sur l assurance. automobile Tout connaître sur l assurance automobile Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2011 Dépôt légal Bibliothèque et Archives Canada, 2011 Table des matières Acheter une assurance automobile

Plus en détail

Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011

Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011 Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011 relatif à l exigence d une assurance de responsabilité civile pour dommages directs ou indirects sous peine de résiliation du contrat La Commission interprofessionnelle

Plus en détail

Multirisque Professionnelle

Multirisque Professionnelle Multirisque Professionnelle La démarche Aréas est fondée sur le savoir-faire et l expérience Nous étudions la spécificité de votre activité Parce que bien vous protéger, c est avant tout bien vous connaître,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D INSCRIPTIONS INDIVIDUELLES

CONDITIONS GENERALES D INSCRIPTIONS INDIVIDUELLES CONDITIONS GENERALES D INSCRIPTIONS INDIVIDUELLES Par «Colloquium», on entend la société en charge de l organisation de l Evènement, dans la cadre d un mandat préalable consenti par son mandant ou donneur,

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS)

Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS) Logo de l organisme de Formation Intitulé Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS) Public Tout public Pré-requis - aptitude physique à suivre la formation

Plus en détail

Table des matières. Quelques réflexions relatives à la gestion des risques 11

Table des matières. Quelques réflexions relatives à la gestion des risques 11 Table des matières Sommaire 5 Préface 7 Philippe Marchandise Quelques réflexions relatives à la gestion des risques 11 Louis Eeckhoudt et Christophe Verdure Section 1. La notion de «risque» 11 Section

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente Préambule : La Société «Les Evasions de Jade» ci-après désignée sous le vocable «le Prestataire» EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité limitée), dont le siège social

Plus en détail

Conditions d entreprise

Conditions d entreprise 1. Contenu du contrat 1.1. Tout entrepreneur qui exécute des travaux pour le compte d EuroChem Antwerpen NV (nommé ci-après EuroChem) accepte l application de ces conditions générales à l exclusion de

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION 1 Document Unique de Délégation Un document qui permet de définir les responsabilités : civiles - pénales Des dirigeants pleinement conscients de leur périmètre de responsabilité,

Plus en détail

FICHE N 12 ERREUR SUR LE PRIX DE LA LOCATION

FICHE N 12 ERREUR SUR LE PRIX DE LA LOCATION FICHE N 12 ERREUR SUR LE PRIX DE LA LOCATION Une agence propose à la location un de ses appartements en commettant une erreur en sa défaveur sur le prix (le catalogue comportant également la même erreur).

Plus en détail

ENTREPRISES ET RESPONSABILITES

ENTREPRISES ET RESPONSABILITES www.creassur.org ENTREPRISES ET RESPONSABILITES Parlons-en Chambre de Commerce et d industrie Novembre 2007 ENTREPRISES ET RESPONSABILITES La police d assurance et ses couvertures Monsieur RITTER GROUPAMA

Plus en détail

Notions générales INTRODUCTION. 1 Sources du droit des assurances Historique

Notions générales INTRODUCTION. 1 Sources du droit des assurances Historique Notions générales INTRODUCTION L assurance fait partie de notre quotidien. Technique de protection contre les aléas de la vie (incendie, vol, dégât des eaux...) elle répond à un besoin viscéral de sécurité.

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PROPOSITION RC PROFESSIONNELLE INTERMEDIAIRE EN ASSURANCE

QUESTIONNAIRE PROPOSITION RC PROFESSIONNELLE INTERMEDIAIRE EN ASSURANCE QUESTIONNAIRE PROPOSITION RC PROFESSIONNELLE INTERMEDIAIRE EN ASSURANCE DOCUMENTS A JOINDRE IMPERATIVEMENT (ACTIVITE D INTERMEDIAIRE EN ASSURANCE AGENT, COURTIER, SOUS-COURTIER) o Une copie de l arrêté

Plus en détail

Recours aux entreprises extérieures

Recours aux entreprises extérieures RECOMMANDATION R429 Recommandations adoptées par le Comité technique national de la chimie, du caoutchouc et de la plasturgie le 21 novembre 2006. Cette recommandation annule et remplace la recommandation

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. Montpellier - 13 novembre 2012

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. Montpellier - 13 novembre 2012 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE Montpellier - 13 novembre 2012 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques La nature de l activité L âge des participants à l activité Le lieu de l activité

Plus en détail

Vous voulez en savoir plus sur les garanties proposées et les différents champs d intervention, lisez attentivement ce dossier.

Vous voulez en savoir plus sur les garanties proposées et les différents champs d intervention, lisez attentivement ce dossier. Petit guide de la Responsabilité Civile Professionnelle appelée RC PRO Pour les Instituts, Les SPA, les Centres de Bronzage en Cabines et les Centres d Embellissement des Cils et des Ongles Pour exercer

Plus en détail

LA CFTC VOUS SOUTIENT. 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services

LA CFTC VOUS SOUTIENT. 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services LA CFTC VOUS SOUTIENT 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services La CFTC s'engage tous les jours à défendre les intérêts matériels et moraux de tous les salariés, mais

Plus en détail

AUTO STANDARD. sinistres matériels responsables

AUTO STANDARD. sinistres matériels responsables ASSURANCE ET GESTION Assureur SADA ASSURANCES Assureur de Protection Juridique : Solucia PJ Assisteur Europ Assistance par convention séparée (ref W60) Gestionnaire Gestion Assurances / assurone group

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ACHATS FRANCE - ELEVATEUR

CONDITIONS GENERALES D ACHATS FRANCE - ELEVATEUR CONDITIONS GENERALES D ACHATS FRANCE - ELEVATEUR Entre France Elévateur ZAC du plateau 54630 FLAVIGNY SUR MOSELLE Ci-après désigné Fournisseur 1 1. GENERALITES 1.1 Seules nos commandes écrites et signées

Plus en détail

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF L ASSOCIATION : Construction humaine, Construction juridique. RAPPEL Un cadre législatif fondamental - article 1 loi du 1 juillet 1901 : «l association

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE ARTICLE 1 OBJET DU CONTRAT Par le présent contrat, LES TAXIS BLEUS s engagent à traiter les demandes de taxi du client avec un accès prioritaire par rapport au grand public 24h/24 et 7j/7. En sa qualité

Plus en détail

Réparation du préjudice corporel en Algérie

Réparation du préjudice corporel en Algérie Réparation du préjudice corporel en Algérie Communication en deux parties: 1. Le cadre institutionnel 2. L expertise médicale Première partie Le cadre institutionnel Introduction 1. La réparation du préjudice

Plus en détail

QUESTIONS / REPONSES ASSOCIATIONS CULTURELLES

QUESTIONS / REPONSES ASSOCIATIONS CULTURELLES QUESTIONS / REPONSES ASSOCIATIONS CULTURELLES 1) DANS QUELLES CONDITIONS NOTRE ASSOCIATION ET SES MEMBRES BENEFICIENT-ILS DES GARANTIES D ASSURANCE APAC? Conformément aux mentions figurant sur le bordereau

Plus en détail

Assurance de patrimoine Construction. Rien ne viendra plus contrarier vos plans

Assurance de patrimoine Construction. Rien ne viendra plus contrarier vos plans Assurance de patrimoine Construction Rien ne viendra plus contrarier vos plans Assurance de patrimoine Vaudoise Vous bâtissez votre maison avec une solide assurance Construire ou rénover représente un

Plus en détail

MAIRIE DE SAINT MARC JAUMEGARDE N 2015-70-DEC- 1-1 DECISION 1/5 OBJET : SALLE DES SPORTS CONTRAT DE TELESURVEILLANCE / IXO

MAIRIE DE SAINT MARC JAUMEGARDE N 2015-70-DEC- 1-1 DECISION 1/5 OBJET : SALLE DES SPORTS CONTRAT DE TELESURVEILLANCE / IXO 1/5 OBJET : SALLE DES SPORTS CONTRAT DE TELESURVEILLANCE / IXO VU le code général des collectivités territoriales, et notamment les articles L.2122-22, L.2122-23, VU la délibération n 2014-43-DELIB-5-6

Plus en détail

Cahier des clauses administratives particulières

Cahier des clauses administratives particulières Marché public n MN/14/09 Communication visuelle et signalétique (conception, impression, pose) de l exposition «élégance et modernité» du 4 mai au 26 juillet 2009 à la Galerie des Gobelins Cahier des clauses

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

Janvier 2015. Enquête CLCV Assurances et sinistres

Janvier 2015. Enquête CLCV Assurances et sinistres Janvier 2015 Enquête CLCV Assurances et sinistres 1 Synthèse Au cours du deuxième semestre 2014, nous avons réalisé une enquête auprès de 442 assurés ayant subi un sinistre automobile ou habitation aux

Plus en détail

L ASSURANCE DE PROTECTION JURIDIQUE

L ASSURANCE DE PROTECTION JURIDIQUE INC document FICHE PRATIQUE J. 258 /05-2010 L ASSURANCE DE PROTECTION JURIDIQUE L assurance de protection juridique permet de bénéficier d une assistance et de la prise en charge de certains frais (de

Plus en détail

Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014

Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014 Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014 Responsabilités et assurances dans le domaine du sport Présentation de la maïf La Maïf est le 1 er assurées. assureur des

Plus en détail

Extension de garantie Protection juridique

Extension de garantie Protection juridique REFERENCE : 552 000 / HISCOX (à rappeler dans toute correspondance). Cette garantie, facultative, vous est acquise uniquement si la mention figure dans vos Conditions Particulières et si vous avez acquitté

Plus en détail

LAR Police IZEO pour mandataires sociaux

LAR Police IZEO pour mandataires sociaux Protection juridique DES MANDATAIRES SOCIAUX CONDITIONS SPECIALES Définition 1. Membre IZEO : Indépendant société qui o a payé pour la 1ère fois la cotisation annuelle au profit d IZEO en vue de faire

Plus en détail

Five in One Solutions ciblées pour les PME. Un seul contrat pour prémunir votre entreprise contre cinq risques majeurs

Five in One Solutions ciblées pour les PME. Un seul contrat pour prémunir votre entreprise contre cinq risques majeurs Five in One Solutions ciblées pour les PME Un seul contrat pour prémunir votre entreprise contre cinq risques majeurs Five in One Vaudoise Prévoir l'essentiel pour protéger votre entreprise En Suisse,

Plus en détail

GESTION DE RISQUES Août 2007

GESTION DE RISQUES Août 2007 GESTION DE RISQUES Août 2007 Qu est-ce qu un risque? Toute incertitude au sujet d un événement qui menace des éléments d actif Quels sont nos éléments d actif? Les gens : conseils d administration, employés,

Plus en détail

Atelier présenté au colloque annuel Décembre 2013 Fédération de soccer du Québec

Atelier présenté au colloque annuel Décembre 2013 Fédération de soccer du Québec Atelier présenté au colloque annuel Décembre 2013 Fédération de soccer du Québec Par Me Lise Charbonneau, gestionnaire de risques Regroupement Loisir et sport du Québec Le programme d assurance de la Fédération

Plus en détail

Le risque opérationnel - Journées IARD de l'institut des Actuaires

Le risque opérationnel - Journées IARD de l'institut des Actuaires Le risque opérationnel - Journées IARD de l'institut des Actuaires 1 er a v r i l 2 0 1 1 Dan Chelly Directeur Métier "Risk management, Audit et Contrôle interne" SOMMAIRE Partie 1 Définition des risques

Plus en détail

QUESTIONNAIRE Responsabilité Civile

QUESTIONNAIRE Responsabilité Civile QUESTIONNAIRE Responsabilité Civile RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE DE LA SECURITE : ACTIVITES DE SURVEILLANCE ET DE GARDIENNAGE (activités régies par le livre VI du Code de la sécurité intérieure)

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES UNIQ INTERIEURS

CONDITIONS GENERALES UNIQ INTERIEURS CONDITIONS GENERALES UNIQ INTERIEURS Article 1 : Acceptation des conditions Les présentes conditions de ventes sont conclues entre d une part, Courtaut Mélanie dirigeante d'uniq Intérieurs dont le siège

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES GARDIENNAGE

CAHIER DES CHARGES GARDIENNAGE Association des Responsables de Services Généraux Facilities Managers Association CAHIER DES CHARGES GARDIENNAGE Avertissement : ce document est un exemple de cahier des charges Gardiennage établi pour

Plus en détail

La responsabilité des présidents d A.C.C.A.

La responsabilité des présidents d A.C.C.A. La responsabilité des présidents d A.C.C.A. Bernard MERAUD : Avocat au Barreau de Bourgoin-Jallieu (Assemblée générale FDCI du 26 avril 2014) ---------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Le fonctionnement du CHSCT

Le fonctionnement du CHSCT Le fonctionnement du CHSCT La personnalité civile du CHSCT La qualité à agir du CHSCT La capacité d ester en justice La prise en charge des frais de justice La capacité d acquérir et de contracter La responsabilité

Plus en détail

FEDERATION DES GEOMETRES FRANCOPHONES Ouagadougou, Octobre 2012. Assurance Responsabilité Civile des Géomètres-Experts

FEDERATION DES GEOMETRES FRANCOPHONES Ouagadougou, Octobre 2012. Assurance Responsabilité Civile des Géomètres-Experts FEDERATION DES GEOMETRES FRANCOPHONES Ouagadougou, Octobre 2012 Assurance Responsabilité Civile des Géomètres-Experts Sommaire L obligation d assurance des Géomètres-Experts Français Une obligation légale

Plus en détail

REGLES DE CONDUITE DE L ASSUREUR DE PROTECTION JURIDIQUE

REGLES DE CONDUITE DE L ASSUREUR DE PROTECTION JURIDIQUE Version juin 2014 REGLES DE CONDUITE DE L ASSUREUR DE PROTECTION JURIDIQUE AVANT-PROPOS Le présent code de bonne conduite définit les règles auxquelles les entreprises d assurances de protection juridique

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION. Cellule Sécurité du Secteur Economique

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION. Cellule Sécurité du Secteur Economique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION Cellule Sécurité du Secteur Economique FICHE CONSEILS A L ATTENTION DES DEBITANTS DE TABAC

Plus en détail

Responsabilité Personnelle des Dirigeants Entreprises

Responsabilité Personnelle des Dirigeants Entreprises D I R I G E A N T S D E S O C I É T É P r é v o y a n c e ( Responsabilité Personnelle des Dirigeants Entreprises ) Une solution simple et complète pour préserver votre patrimoine privé en cas de mise

Plus en détail

BLANCHIMENT DE CAPITAUX : L ACAM OU LE MESSAGE PASSE AUX COURTIERS. L ACAM a-t-elle déclenché une tempête dans le ciel serein du courtage?

BLANCHIMENT DE CAPITAUX : L ACAM OU LE MESSAGE PASSE AUX COURTIERS. L ACAM a-t-elle déclenché une tempête dans le ciel serein du courtage? BLANCHIMENT DE CAPITAUX : L ACAM OU LE MESSAGE PASSE AUX COURTIERS L ACAM a-t-elle déclenché une tempête dans le ciel serein du courtage? Car c est une impression d orage à venir que laisse la première

Plus en détail

Le Guide de la Télésurveillance Alert Services

Le Guide de la Télésurveillance Alert Services Le Guide de la Télésurveillance Alert Services 2 Dans un environnement familier, la meilleure façon d éviter le pire est de prendre toutes les mesures de prévention à chaque étape. Pour une sécurité optimale

Plus en détail

L assurance du Patrimoine Immobilier. SwissLife Bailleur Privé

L assurance du Patrimoine Immobilier. SwissLife Bailleur Privé L assurance du Patrimoine Immobilier SwissLife Bailleur Privé Vous avez réalisé un investissement locatif, comment préserver ce patrimoine immobilier? Assurez vos biens en cas de sinistre! Vous donnez

Plus en détail