LA SECURITE DE VOTRE ENTREPRISE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA SECURITE DE VOTRE ENTREPRISE"

Transcription

1 SÉCURITÉ LA SECURITE DE VOTRE ENTREPRISE Guide des bonnes pratiques Comment sécuriser vos locaux? Quelles solutions pour une meilleure protection? PREFECTURE DE LA GIRONDE

2 Edito En 2006, plus de * établissements français ont été victimes d intrusions, de vols ou de vandalisme. Un vol représente une perte financière et les entreprises sont souvent dépourvues de moyens de protection. Le recours à un prestataire de sécurité est l une des solutions à envisager pour protéger vos locaux professionnels, les biens de votre entreprise, ainsi que vos employés. Aux côtés des entreprises dans la prévention des difficultés, la Chambre de Commerce et d Industrie de Bordeaux a réalisé ce Guide Sécurité. Objectifs : vous faire connaître les différents métiers de la Sécurité Privée, les modalités, précautions à prendre, démarches à suivre pour être mieux protégé. Ce document contient également des contacts et adresses utiles. Entrepreneurs, ce guide est pour vous! Gardez-le à portée de main. * Ministère de l Intérieur : données statistiques sur la criminalité France Métropolitaine Infractions prises en compte : vols à main armée ou avec armes blanches contre des établissements financiers, industriels ou commerciaux, vols violents sans armes, cambriolages de locaux professionnels et autres vols simples. Sommaire Prévenir plutôt que guérir...3 Dans quel cadre ce guide peut-il vous aider? Qu allez vous trouver en parcourant ce guide? Pourquoi protéger votre entreprise? La Sécurité, c est un métier!...4 Quelles sont les missions de sécurité proposées aux entreprises? Quels métiers pour quels besoins? Comprendre le règlement, c est l adopter...5 Quelle éthique pour la profession? Pourquoi une charte professionnelle? Quelles sont les normes à retenir? Et en ce qui concerne l assurance? 2 Pratique : le carnet d adresses...8 Acteurs professionnels Plate-forme collaborative Pour vos démarches administratives

3 Prévenir plutôt que guérir Se préoccuper de la sécurité, c est éviter d éventuelles difficultés Ces dernières années, nous avons vu s accroître les besoins de sécurité des entreprises et les moyens mis en œuvre pour y répondre. Le nombre d entreprises de ce secteur a progressé de 5,5 % par an pour un total national estimé à entreprises et salariés*. Dans quel cadre ce guide peut-il vous aider? Vous envisagez de faire appel à un prestataire spécialisé dans la Sécurité Privée. Vous devenez acheteur d une prestation de Sécurité Privée. Vous souhaitez être sensibilisé sur les modalités et les précautions à prendre. Qu allez vous trouver en parcourant ce guide? Les principales missions proposées aux entreprises en matière de sécurité et de surveillance humaine. Le cadre réglementaire de cette profession. Les adresses et contacts utiles pour toutes vos démarches. Pourquoi protéger votre entreprise? Le chef d entreprise est responsable de la sécurité de son entreprise. Outre l incendie qui constitue un risque majeur pour l entreprise, les actes de malveillance de toute nature, sur les locaux et sur les biens, sont des événements imprévisibles. Ils peuvent compromettre la bonne marche de votre entreprise et engendrer des répercussions financières (pertes d exploitation) occasionnées par ces dommages. Pour les limiter ou les anticiper, il existe aujourd hui de nombreux dispositifs, installations et équipements, proposés par les prestataires de Sécurité Privée et qui concourent à la sécurisation générale de votre entreprise. Par ailleurs, si votre entreprise est confrontée successivement à plusieurs actes de malveillance, votre assureur peut exiger la mise en place d une sécurisation de votre entreprise. * Syndicat National des Entreprises de Sécurité Mémo Les questions à se poser :? Que faut-il protéger dans mon entreprise? Quels sont les points qui me semblent vulnérables? Quel niveau de sécurité dois-je envisager? 3

4 SÉCURITÉ La Sécurité, c est un métier! La sécurité, c est une large palette de prestations à découvrir. Quelles sont les missions de sécurité proposées aux entreprises? La prévention des risques La protection des biens et des personnes La sécurisation des sites Des interventions sur site Ces missions peuvent être réalisées au moyen de métiers très diversifiés comme le gardiennage, la télésurveillance, l installation d alarmes, le transport de fonds ou la sécurité informatique. Quels métiers pour quels besoins? Agents de sécurité Ils ont en charge la protection des biens meubles et immeubles ainsi que celles des personnes physiques ou morales liées directement ou indirectement à la sécurité des biens. Conducteurs de chien de garde ou de défense Agents de sécurité chargés de missions de prévention et de défense. Sous forme de rondes, cette sécurisation a pour but de surveiller les points dangereux et névralgiques, vérifier l accès pompier, déceler la présence d intrus et vérifier l application des consignes particulières de sécurité. Opérateurs en télésurveillance Agents de sécurité travaillant dans une station centrale de réception des alarmes, qui contrôlent les fermetures des accès et issues. Ces agents peuvent intervenir jour et nuit pour le compte de clients dans tous les secteurs d activités. On assiste aujourd hui à l émergence de nouvelles activités comme la télésurveillance anti-intrusion, la télé-assistance ou les télé-services. Ces techniques sont de plus en plus performantes : conjugaison de l électronique, informatique et télé-vidéo. Certaines techniques permettent de visualiser simultanément et à distance les images de plusieurs sites en temps réel depuis n importe quel ordinateur connecté à internet (24h/24 et 7j/7). Cela permet de surveiller les locaux en dehors des heures ouvrables et d assurer une surveillance rapprochée d un site dont on souhaite filtrer l accès (stock, salle informatique ) ou d un établissement commerçant. En cas d intrusion, les séquences sont enregistrées et transférées vers des serveurs distants, où elles sont stockées pendant 10 jours à titre de preuves visuelles. Certaines entreprises proposent aussi des prestations comme : la maintenance du matériel, la gratuité de l intervention en cas de déclenchement, des tests quotidiens pour la télésurveillance, et la possibilité de joindre un interlocuteur à tout moment. Mémo Les points à vérifier : Identifier les points de vulnérabilité de votre entreprise,! qu il s agisse d une usine, d un commerce ou d un bureau, localisée dans un environnement urbain ou rural. Vérifier l aptitude professionnelle du dirigeant de la société de sécurité. Identifier et examiner toutes les offres de services proposées. 4

5 Comprendre le règlement, c est l adopter Tout ce qu il faut savoir sur le règlement de la profession. Le cadre réglementaire et l environnement éthique, déontologique de la profession sont très stricts. Quelle éthique pour la profession? La clarification des conditions d exercice et d accès à ces métiers, réclamée notamment par le Syndicat National des Entreprises de Sécurité et l Union des Entreprises de Sécurité Privée, a conduit à un encadrement plus strict de la profession. Sur le plan légal, la Sécurité Privée est une activité réglementée car les entreprises du secteur proposent des prestations qui "concourent à la sécurité générale" (Loi d Orientation et de Programmation relative à la sécurité du 21 janvier 1995). Pour exercer, ces entreprises doivent obtenir diverses autorisations et respecter plusieurs obligations légales détaillées dans la Loi Fondatrice du Droit de la Sécurité Privée (Loi du 12 juillet 1983), ses adaptations, ses actualisations, comme ses divers décrets d application. Vous devrez vous assurer que l extrait KBIS fourni, l attestation d assurance et l agrément préfectoral ont la même dénomination concernant le dirigeant. Dans cette profession, marquée par la part prépondérante de l intervention humaine de proximité, il est impératif que les pratiques soient marquées du sceau de l éthique et du professionnalisme. Le contexte concurrentiel dans lequel évoluent ces entreprises doit conduire à la vigilance lors de la sélection, du recrutement et de la formation des personnels. Le "Code de déontologie professionnelle de la Sécurité Privée" est une initiative du SNES (Syndicat National des Entreprises de Sécurité) qui détaille certains aspects essentiels de l activité de Sécurité Privée et dont le respect constitue la condition fondamentale pour assurer un minimum de professionnalisme et de qualité. Pour plus d informations, consultez le site du SNES 5

6 Pourquoi une charte professionnelle? La charte professionnelle des entreprises de Sécurité Privée préconise le respect des points suivants dont certains sont réglementaires. Être titulaire de l Autorisation Administrative prévue par la Loi régissant l exercice des activités privées de surveillance et se conformer strictement aux textes législatifs et réglementaires s y appliquant (Loi du ). A noter : le prestataire ne doit pas avoir fait l objet d une sanction disciplinaire ou d une condamnation pénale. Il doit également justifier de son aptitude professionnelle par la détention d une certification professionnelle enregistrée au répertoire national des certifications professionnelles (Loi Sarkozy du , D du , date finale d applicabilité obligatoire : *). Appliquer l ensemble des dispositions résultant de la législation sociale et plus particulièrement de la Convention Collective Nationale des Entreprises de Prévention et de Sécurité. Assurer et garantir en responsabilité civile professionnelle, à la mesure des risques encourus, l ensemble des prestations dues à la clientèle. Concevoir un système de qualité qui permette de mesurer avec le client le respect des engagements prévus dans le cahier des charges. Accepter de répondre aux demandes éventuelles émanant d une Commission Déontologie dans le cadre de ses compétences et se conformer aux décisions et avis pris par cette instance. Observer avec rigueur dans le respect de la spécificité du client la règle déontologique de confidentialité et de réserve. Quelles sont les normes à retenir? L entreprise prestataire ne peut exercer une autre activité que la sécurité et la surveillance. Une seule exception existe en ce qui concerne le métier de transport de fonds (Loi du ). Les Entreprises de Sécurité ont obligation de se soumettre aux pouvoirs de police préventifs et administratifs permettant la visite de locaux professionnels et les contrôles réglementaires sur place. La marque professionnelle AFNOR Certification NF Service Prévention Sécurité et l assurance qualité ISO 9000 version 2000, apportent de façon complémentaire et nette des garanties objectives concernant la qualité des prestations : pour la norme, un audit rigoureux de l organisation et de la qualité de la prestation est réalisé tous les 18 mois par l AFNOR, organisme indépendant, pour la démarche de certification, celle-ci renforce la qualité globale de l entreprise. La norme QUALICERT ou la certification de services permet d attester que les engagements de services rendus aux clients sont conformes à un référentiel validé en concertation avec les professionnels, les utilisateurs et les Pouvoirs Publics. Toutefois, le respect de ces normes demeure une démarche volontariste de la part de l entreprise de Sécurité Privée. La clarification des conditions d exercice et d accès aux métiers de la Sécurité Privée est une demande récurrente du Syndicat National des Entreprises de Sécurité. La toute récente initiative prise par le SNES de rédiger son propre "Livre Blanc de la Sécurité Humaine" publié à la veille du débat parlementaire sur la Loi Pour la Sécurité Intérieure (fin 2002) s inscrit dans cette recherche d une véritable habilitation légale pour exercer ces métiers. 6

7 Et en ce qui concerne l assurance? Si votre contrat multirisques professionnel couvre le vol et les actes de vandalisme, votre localisation géographique, votre activité et/ou types de marchandises/produits stockés, votre organisation, sont également pris en compte dans le calcul de votre prime d assurances. Ainsi, le niveau de la prime d assurances sera défini à partir du degré de protection de votre entreprise. Mémo Les questions à se poser : L Entreprise prestataire de Sécurité Privée a-t-elle un numéro de déclaration à la Préfecture (loi du 12 juillet 1983)? Le personnel affecté sur le site est-il déclaré, rémunéré selon la convention collective et l entreprise prestataire paie-t-elle ses charges sociales et fiscales? Quelles qualifications sont proposées? Le personnel affecté sur le site est-il formé aux métiers de la sécurité? Qui va former le personnel affecté sur le site à la spécificité du poste de travail? Que se passe-t-il si l agent affecté sur le site est absent? Le personnel affecté sur le site est-il contrôlé, comment? L entreprise prestataire a-t-elle une permanence 24h/ jours par an? Quel contrat me propose-t-on? L entreprise prestataire dispose-t-elle d une assurance Responsabilité Civile? L entreprise prestataire, dans le cadre de son contrat, s engage-t-elle à rédiger des consignes d application générales ou particulières? L entreprise prestataire sous-traite-t-elle et dans quelles proportions? Les acheteurs de prestation de Sécurité Privée, pouvant être appelés en co-responsabilité vis à vis de leur sous-traitant, doivent s assurer qu ils ont recours à des prestataires parfaitement en règle avec la législation sociale et la réglementation.? 7

8 Carnet d adresses Des acteurs institutionnels et des professionnels à votre écoute. Acteurs professionnels Syndicat National des Entreprises de Sécurité (SNES) 47, rue Aristide Briand LEVALLOIS PERRET Tél Fax : Union des Entreprises de Sécurité Privée (USP) 24, rue Firmin Gillot PARIS Tél Fax : Groupement Professionnel des Métiers de la Sécurité Electronique (GPMSE) 17, rue de l Amiral Hamelin PARIS Tél Fax : Plate-forme collaborative Permettre aux dirigeants d échanger et de partager leurs expériences en ligne sur le thème de la sécurité : ECOBIZ 12, place de la Bourse BORDEAUX CEDEX Tél Pour vos démarches administratives Préfecture de la Gironde (Enregistrement et agrément) 4, esplanade Charles de Gaulle BORDEAUX CEDEX Tél URSSAF (Déclaration du personnel employé) 3, rue Théodore Blanc - Quartier du Lac BORDEAUX CEDEX Tél Chambre de Commerce et d Industrie de Bordeaux (Enregistrement et immatriculation) 12, place de la Bourse BORDEAUX CEDEX Tél Rédigé par la Chambre de Commerce et d Industrie de Bordeaux, ce document a pu être réalisé grâce au soutien de l Etat dans le cadre du Fonds de Revitalisation Economique destiné au quartier de Lormont Carriet. PREFECTURE DE LA GIRONDE

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA

Plus en détail

Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation

Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation Secteur Tertiaire 6 ème édition - 2003 Réali sé par la Chambre de Commerce et d Industrie Centre en partenariat avec le pôle ORFE du Groupement

Plus en détail

1 Gestion des risques

1 Gestion des risques Gestion des risques 1 Gestion des risques Accidents, actes de malveillance, infractions à la législation du travail, risques sanitaires ou environnementaux La liste des risques auxquels les entreprises

Plus en détail

Aptitude professionnelle des salariés et des dirigeants des entreprises exerçant des activités de surveillance

Aptitude professionnelle des salariés et des dirigeants des entreprises exerçant des activités de surveillance Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE SOCIAL/EMPLOI/F ORMATION Date : 21/02/07 N Juridique : 13.07 N Social : 11.07 Activités Privées de Sécurité de Surveillance et de Gardiennage.

Plus en détail

LA SÉCURITÉ PRIVÉE EN ESSONNE : MÉTIERS ET BESOINS DE FORMATION

LA SÉCURITÉ PRIVÉE EN ESSONNE : MÉTIERS ET BESOINS DE FORMATION LA SÉCURITÉ PRIVÉE EN ESSONNE : MÉTIERS ET BESOINS DE FORMATION SYNTHÈSE DU RAPPORT D ÉTUDE Chambre de Commerce et d Industrie de l Essonne Service Aménagement et Etudes Economiques Méthodologie L étude

Plus en détail

Le Groupe DERICHEBOURG La formation Derichebourg

Le Groupe DERICHEBOURG La formation Derichebourg Sécurité Derichebourg, un acteur de premier plan dans tous les métiers de la sécurité Plus de 20 ans d expérience dans les métiers de la sécurité 10 000 heures de formation en 2007 La sécurité des personnes

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS)

Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS) Logo de l organisme de Formation Intitulé Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS) Public Tout public Pré-requis - aptitude physique à suivre la formation

Plus en détail

Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée

Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée DOSSIER DE PRESSE Mercredi 12 décembre 2012 1- Communiqué de presse

Plus en détail

ENVIRONNEMENT JURIDIQUE DE LA SECURITE PRIVEE : 21 heures

ENVIRONNEMENT JURIDIQUE DE LA SECURITE PRIVEE : 21 heures PROGRAMME DE FORMATION CQP AGENTS DE PREVENTION ET DE SECURITE - Accueil et évaluation : 1 heure ENVIRONNEMENT JURIDIQUE DE LA SECURITE PRIVEE : 21 heures Connaitre le livre VI du code de la sécurité intérieure

Plus en détail

Agent de prévention et de sécurité

Agent de prévention et de sécurité Agent de prévention et de sécurité Rome K2503 1 Le métier Le métier : Agent de prévention et de sécurité Dissuadant par sa présence les actes de malveillance, l agent de prévention et de sécurité est aussi

Plus en détail

Veiller à la protection de la vie privée et des données à caractère personnel. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes

Veiller à la protection de la vie privée et des données à caractère personnel. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes Veiller à la protection de la vie privée et des données à caractère personnel Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes Les données personnelles (ou nominatives) sont les informations

Plus en détail

Marché de gardiennage et sécurité passé selon la procédure adaptée prévue par l'article 28 du code des marchés publics (CMP).

Marché de gardiennage et sécurité passé selon la procédure adaptée prévue par l'article 28 du code des marchés publics (CMP). ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D'ARCHITECTURE DE MARNE LA VALLEE Tél. : 01 60 95 84 00 Fax : 01 60 95 84 47 Marché de gardiennage et sécurité passé selon la procédure adaptée prévue par l'article 28 du code

Plus en détail

J.M.K. SECURITE Entreprise privée de Gardiennage et Surveillance

J.M.K. SECURITE Entreprise privée de Gardiennage et Surveillance 1. Statut Juridique 2. Historique et politique 3. Formations et Expériences du Personnel 4. Formations et Expériences du Personnel Suite 5. Étude des Projets 6. Prestations 7. Prestations Suite 8,9. Sécurité

Plus en détail

QUESTIONNAIRE Responsabilité Civile

QUESTIONNAIRE Responsabilité Civile QUESTIONNAIRE Responsabilité Civile RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE DE LA SECURITE : ACTIVITES DE SURVEILLANCE ET DE GARDIENNAGE (activités régies par le livre VI du Code de la sécurité intérieure)

Plus en détail

DIRIGEANT ET GÉRANT D UNE SOCIÉTÉ DE SÉCURITÉ PRIVÉE Titre D.G.2.S.P de Niveau II

DIRIGEANT ET GÉRANT D UNE SOCIÉTÉ DE SÉCURITÉ PRIVÉE Titre D.G.2.S.P de Niveau II DIRIGEANT ET GÉRANT D UNE SOCIÉTÉ DE SÉCURITÉ PRIVÉE Titre D.G.2.S.P de Niveau II Titre de niveau II (Arrêté du 19 novembre 2014 portant enregistrement au RNCP - JO du 29 novembre 2014). I. PRE-REQUIS

Plus en détail

LES 3 PROPOSITIONS CADRE DU SYNDICAT NATIONAL DES ENTREPRISES DE SECURITE

LES 3 PROPOSITIONS CADRE DU SYNDICAT NATIONAL DES ENTREPRISES DE SECURITE SECURITE ET SURVEILLANCE HUMAINE : Instaurer une véritable habilitation légale pour exercer le métier LES 3 PROPOSITIONS CADRE DU SYNDICAT NATIONAL DES ENTREPRISES DE SECURITE La Garantie de Déontologie

Plus en détail

Commune de QUINT FONSEGRIVES 31130

Commune de QUINT FONSEGRIVES 31130 31130 Marché Public de fournitures courantes et services Surveillance et Gardiennage des Bâtiments Communaux CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Procédure adaptée passée en application de l article

Plus en détail

TAURUS SECURITY AGENCY

TAURUS SECURITY AGENCY TAURUS SECURITY AGENCY Notre philosophie LES FONDEMENTS DE NOTRE RELATION CLIENT Nos missions sont d assurer la sécurité des personnes et des biens en mettant à disposition de nos clients, des solutions

Plus en détail

CONVENTION NATIONALE DE PARTENARIAT SNES-UMIH

CONVENTION NATIONALE DE PARTENARIAT SNES-UMIH CONVENTION NATIONALE DE PARTENARIAT SNES-UMIH Convention nationale de partenariat SNES-UMIH pour la professionnalisation et la valorisation des métiers de la prévention et de la sécurité privée dans le

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD RELATIF A L EVOLUTION DE LA PROFESSION DE TAXI

PROTOCOLE D ACCORD RELATIF A L EVOLUTION DE LA PROFESSION DE TAXI PROTOCOLE D ACCORD RELATIF A L EVOLUTION DE LA PROFESSION DE TAXI ENTRE : - Le Ministre de l intérieur, de l outre-mer et des collectivités territoriales, représentant le Gouvernement et - La Fédération

Plus en détail

(r) assurez-vous sur LA PRÉVENTION DES RISQUES EN ENTREPRISE

(r) assurez-vous sur LA PRÉVENTION DES RISQUES EN ENTREPRISE (r) assurez-vous sur LA PRÉVENTION DES RISQUES EN ENTREPRISE LIVRE BLANC «ASSURÉ D ENTREPRENDRE» - N 5 2 INTRODUCTION SOMMAIRE INTRO La prévention des risques est incontournable dans la vie de l entreprise.

Plus en détail

Devenez Franchisé Globale Sécurité

Devenez Franchisé Globale Sécurité Devenez Franchisé Globale Sécurité 1 Des solutions et des services innovants Un concept novateur : Enfin un service de proximité proposant une prestation globale de protection des biens et des personnes

Plus en détail

(CNAPS) CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI. Prestataires et clients de la sécurité privée. PourQuoi LE CNAPS?

(CNAPS) CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI. Prestataires et clients de la sécurité privée. PourQuoi LE CNAPS? CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI ENTRÉE EN SERVICE AU 1ER JANVIER 2012 (CNAPS) Prestataires et clients de la sécurité privée TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LA PROFESSION COMPTABLE

CHAPITRE 1 : LA PROFESSION COMPTABLE CHAPITRE 1 : LA PROFESSION COMPTABLE I. Organisation de la profession comptable Profession comptable Comptable s salariés Comptable s libéraux Comptable s publics A. Comptables salariés 1. La profession

Plus en détail

FORMATION DIRIGEANT ET GÉRANT D UNE SOCIÉTÉ DE SÉCURITÉ PRIVÉE Titre D.G.2.S.P de Niveau II

FORMATION DIRIGEANT ET GÉRANT D UNE SOCIÉTÉ DE SÉCURITÉ PRIVÉE Titre D.G.2.S.P de Niveau II FORMATION DIRIGEANT ET GÉRANT D UNE SOCIÉTÉ DE SÉCURITÉ PRIVÉE Titre D.G.2.S.P de Niveau II Titre de niveau II (Arrêté du 19 novembre 2014 portant enregistrement au RNCP - JO du 29 novembre 2014). Titre

Plus en détail

CAP Agent de prévention et de sécurité

CAP Agent de prévention et de sécurité L agent de prévention et de sécurité assure la protection et la sécurité de marchandises, d équipements techniques, de locaux, voire de personnes. Il prévient les risques d incendie, les accidents, dissuade

Plus en détail

PRESTATIONS DE SURVEILLANCE GARDIENNAGE ET SECURITE

PRESTATIONS DE SURVEILLANCE GARDIENNAGE ET SECURITE Marché de services Procédure adaptée article 28 et 77 du Code des Marchés Publics Ville des TROIS-ILETS PRESTATIONS DE SURVEILLANCE GARDIENNAGE ET SECURITE CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Année 2013 1

Plus en détail

ENTREPRISE DE NETTOYAGE

ENTREPRISE DE NETTOYAGE ENTREPRISE DE NETTOYAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE

Plus en détail

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PRÉAMBULE La Préfecture de Police assure dans la capitale, au quotidien, la sécurité des citoyens et la défense des libertés. Afin de doter ses

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement www.evaluation-envol-afnor.org Quelques mots à propos du groupe Afnor Opérateur central du système français de normalisation

Plus en détail

CODE DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DE LA CHAMBRE DES INDEPENDANTS DU PATRIMOINE

CODE DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DE LA CHAMBRE DES INDEPENDANTS DU PATRIMOINE CODE DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DE LA CHAMBRE DES INDEPENDANTS DU PATRIMOINE Sont membres de la Chambre à la fois la structure morale (le cabinet qui adhère) mais aussi toutes les personnes physiques qui,

Plus en détail

CONSEILS ORGANISATION GARDIENNAGE TELE SURVEILLANCE SURVEILLANCE

CONSEILS ORGANISATION GARDIENNAGE TELE SURVEILLANCE SURVEILLANCE CONSEILS ORGANISATION GARDIENNAGE TELE SURVEILLANCE SURVEILLANCE Web : http://www.brassesecurite.com LE PARTENAIRE DE VOTRE SECURITE PRESENTATION La société BRASSE PROTECTION ET SECURITE PRIVEE met à votre

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES GARDIENNAGE

CAHIER DES CHARGES GARDIENNAGE Association des Responsables de Services Généraux Facilities Managers Association CAHIER DES CHARGES GARDIENNAGE Avertissement : ce document est un exemple de cahier des charges Gardiennage établi pour

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

II. IDENTIFICATION DU CANDIDAT INDIVIDUEL OU DU MEMBRE DU GROUPEMENT (à compléter par lui)

II. IDENTIFICATION DU CANDIDAT INDIVIDUEL OU DU MEMBRE DU GROUPEMENT (à compléter par lui) DECLARATION DU CANDIDAT INDIVIDUEL OU DU MEMBRE DU GROUPEMENT En cas de candidatures groupées, ou de sous-traitance déclarée à l'offre, remplir une déclaration de candidat par membre du groupement et par

Plus en détail

Le choix le plus sûr

Le choix le plus sûr Sécurité incendie Surveillance humaine Sécurité mobile Événementiel Audit et conseil Options Sécurité Le choix le plus sûr u-delà d une promesse, la devise d Options Sécurité Sécuriteam est de vous offrir

Plus en détail

CODE DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DE LA CHAMBRE DES INDEPENDANTS DU PATRIMOINE

CODE DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DE LA CHAMBRE DES INDEPENDANTS DU PATRIMOINE CODE DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DE LA CHAMBRE DES INDEPENDANTS DU PATRIMOINE Sont membres de la Chambre des indépendants du patrimoine à la fois les personnes morales mais aussi toutes les personnes physiques

Plus en détail

Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice

Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice A. PROPOSER, organiser et animer des activités de différentes natures, en tenant compte des besoins, des intérêts, des capacités et des rythmes

Plus en détail

Le Guide de la Télésurveillance Alert Services

Le Guide de la Télésurveillance Alert Services Le Guide de la Télésurveillance Alert Services 2 Dans un environnement familier, la meilleure façon d éviter le pire est de prendre toutes les mesures de prévention à chaque étape. Pour une sécurité optimale

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION. MARCHE n 15.002

REGLEMENT DE LA CONSULTATION. MARCHE n 15.002 Ecole Nationale Supérieure d Informatique pour l Industrie et l Entreprise 1, Square de la Résistance 91025 EVRY CEDEX REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHE n 15.002 Prestation de gardiennage du bâtiment

Plus en détail

Conditions générales du contrat Dynatic-Vol de Atral-Services

Conditions générales du contrat Dynatic-Vol de Atral-Services Conditions générales du contrat Dynatic-Vol de Atral-Services Préambule Dynatic-Vol d Atral services est un service innovant permettant au Client équipé d un boitier télématique, embarqué dans son véhicule,

Plus en détail

Particuliers ou Professionnels

Particuliers ou Professionnels Particuliers ou Professionnels ABSOLUT SECURITE est une société spécialisée dans le gardiennage et la sécurité des biens et des personnes. La prévention, la sécurité et la protection sont les devises de

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation DEPARTEMENT DE LA GIRONDE (33520) MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Règlement de la Consultation Ville de Bruges Pôle Ressources Service Juridique et Commande Publique Hôtel de Ville

Plus en détail

Mémento FTR Sécurité

Mémento FTR Sécurité Mémento FTR Sécurité 1 Ordonnance n 2012-351 du 12 mars 2012 relative à la partie législative du code de la sécurité intérieure 2 TITRE Ier : ACTIVITÉS PRIVÉES DE SURVEILLANCE ET DE GARDIENNAGE, DE TRANSPORT

Plus en détail

Le Dossier Médical Personnel et la sécurité

Le Dossier Médical Personnel et la sécurité FICHE PRATIQUE JUIN 2011 Le Dossier Médical Personnel et la sécurité www.dmp.gouv.fr L essentiel Un des défis majeurs pour la réussite du Dossier Médical Personnel (DMP) est de créer la confiance des utilisateurs

Plus en détail

PROJET METROPOLITAIN ASSISTANCE TECHNIQUE

PROJET METROPOLITAIN ASSISTANCE TECHNIQUE MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES AMIENS METROPOLE DIRECTION DU DEVELOPPEMENT ET DE L AMENAGEMENT SERVICE URBANISME ET ARCHITECTURE Place de l hôtel de ville BP 2720 80027 AMIENS CEDEX 1 PROJET

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER

LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER 1 LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER La profession d agent immobilier est réglementée par : la loi modifiée n 70-9 du 2 janvier 1970 modifiée par l ordonnance n 2004-634 du 1 er juillet 2004 réglementant

Plus en détail

Thèmes de formation en Droit du travail

Thèmes de formation en Droit du travail Thèmes de formation en Droit du travail Actualisation des connaissances en droit social (Formation organisée tous les ans) 2 Réagir face à un accident du travail ou une maladie professionnelle 2 Faut-il

Plus en détail

GUIDE REFERENTIEL DE L ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE REFERENTIEL DE L ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE REFERENTIEL DE L ASSISTANT DE PREVENTION 1 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION...3 2. STATUT ET MISSION DE L ASSISTANT...3 2.1. CADRE LEGISLATIF ET REGLEMENTAIRE...3 2.2. PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT...4

Plus en détail

Charte régissant l usage des technologies de l information et de communication au sein de l Université de Lorraine

Charte régissant l usage des technologies de l information et de communication au sein de l Université de Lorraine Charte régissant l usage des technologies de l information et de communication au sein de l Université de Lorraine La présente charte définit les règles d usages et de sécurité que l Université de Lorraine

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Ordonnance n o 2010-18 du 7 janvier 2010 portant création d une agence nationale chargée de la sécurité sanitaire de l

Plus en détail

DONNEURS D ORDRES / MAITRES D OUVRAGES :

DONNEURS D ORDRES / MAITRES D OUVRAGES : EXPERTS COMPTABLES «Associés de votre futur» DOSSIER SPECIAL Mis à jour au 02/04/2012 DONNEURS D ORDRES / MAITRES D OUVRAGES : Vos nouvelles obligations envers vos sous-traitants établis en France ou à

Plus en détail

SOMMAIRE. Signature. Signature

SOMMAIRE. Signature. Signature SOMMAIRE I. Statistiques sur les sinistres en établissements industriels II. Rappels de l aspect règlementaire relatif aux risques incendie/explosions en entreprises III. Les référentiels APSAD IV. Management

Plus en détail

Charte déontologique de la vidéosurveillance

Charte déontologique de la vidéosurveillance Charte déontologique de la vidéosurveillance Ville de Clichy Préambule Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, répondre davantage aux demandes sociales de sécurité et de prévention,

Plus en détail

Charte d éthique et de comportement

Charte d éthique et de comportement Charte d éthique et de comportement Préambule Le groupe BDO France, membre à part entière du réseau international BDO, effectue des missions de nature variées dans les domaines de l audit, du conseil financier

Plus en détail

DÉCLARATION DU CANDIDAT

DÉCLARATION DU CANDIDAT DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES MISE A JOUR OCTOBRE 2008 MARCHÉS PUBLICS/ACCORDS-CADRES DÉCLARATION DU CANDIDAT En cas de candidatures groupées, remplir une déclaration de candidature par membre du groupement.

Plus en détail

FNSA 91, avenue de la République 75011 PARIS

FNSA 91, avenue de la République 75011 PARIS Dossier de candidature QUALITASS FNSA 91, avenue de la République 75011 PARIS Documents à fournir Option 1 : Pièces à fournir (obligatoire dans le cadre d une première demande) Ou Option 2 : Engagement

Plus en détail

Consultation : projet de règlement général relatif aux conseillers en investissements financiers

Consultation : projet de règlement général relatif aux conseillers en investissements financiers Consultation : projet de règlement général relatif aux conseillers en investissements financiers LIVRE III- PRESTATAIRES TITRE 3- AUTRES PRESTATAIRES CHAPITRE 5- CONSEILLERS EN INVESTISSEMENTS FINANCIERS

Plus en détail

La loi n 2009-888 du 22 juillet 2009 de développement et de modernisation des services touristiques

La loi n 2009-888 du 22 juillet 2009 de développement et de modernisation des services touristiques La loi n 2009-888 du 22 juillet 2009 de développement et de modernisation des services touristiques Les enjeux Un contexte communautaire : la directive Services Un contexte d incohérence juridique et un

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES RELATIF AU SERVICE DE GARDIENNAGE AU SEIN DU LYCEE FRANÇAIS DE PRAGUE

CAHIER DES CHARGES RELATIF AU SERVICE DE GARDIENNAGE AU SEIN DU LYCEE FRANÇAIS DE PRAGUE CAHIER DES CHARGES RELATIF AU SERVICE DE GARDIENNAGE AU SEIN DU LYCEE FRANÇAIS DE PRAGUE 1) Présentation du client : Le Lycée français de Prague est un établissement d enseignement scolaire accueillant

Plus en détail

2. Les droits des salariés en matière de données personnelles

2. Les droits des salariés en matière de données personnelles QUESTIONS/ REPONSES PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES Ce FAQ contient les trois parties suivantes : La première partie traite des notions générales en matière de protection des données personnelles,

Plus en détail

DOSSIER de demande de REFERENCEMENT à la Charte assainissement individuel de la Charente-Maritime

DOSSIER de demande de REFERENCEMENT à la Charte assainissement individuel de la Charente-Maritime DOSSIER de demande de REFERENCEMENT à la Charte assainissement individuel de la Charente-Maritime L ENTREPRISE S ENGAGE LORS DE LA REALISATION DES TRAVAUX : à souscrire aux assurances RC professionnelle

Plus en détail

Sécuriser, protéger, surveiller, agir, contrôler, Ces actions sont aujourd hui le quotidien de tous dirigeants, responsables ou entrepreneurs.

Sécuriser, protéger, surveiller, agir, contrôler, Ces actions sont aujourd hui le quotidien de tous dirigeants, responsables ou entrepreneurs. Sécuriser, protéger, surveiller, agir, contrôler, Ces actions sont aujourd hui le quotidien de tous dirigeants, responsables ou entrepreneurs. notre métier : intégrer des solutions sur mesure dans le domaine

Plus en détail

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Préambule Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Validé par le Conseil d Administration du 28 juin 2013. Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, répondre

Plus en détail

CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE

CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE Cette charte a vocation à s appliquer lors de travaux effectués par une ou plusieurs entreprises, dites sous-traitantes, à l intérieur de l enceinte et des

Plus en détail

GUIDE REFERENTIEL DU CONSEILLER DE PREVENTION

GUIDE REFERENTIEL DU CONSEILLER DE PREVENTION GUIDE REFERENTIEL DU CONSEILLER DE PREVENTION 1 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION...3 2. STATUT ET MISSION DU CONSEILLER...3 2.1. CADRE LEGISLATIF ET REGLEMENTAIRE...3 2.2. CONDITIONS DE DESIGNATION...4

Plus en détail

L Y C É E D E L A C O M M U N I C A T I O N

L Y C É E D E L A C O M M U N I C A T I O N L Y C É E D E L A C O M M U N I C A T I O N CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Étudiants des Sections de Techniciens Supérieurs Vu le décret 2006-1093 du 29 août 2006 (J.O. du 31.08.2006), Vu

Plus en détail

Le statut des sous-traitants est essentiellement régi par la loi n 75-1334 du 31 décembre 1975 relative à la sous-traitance.

Le statut des sous-traitants est essentiellement régi par la loi n 75-1334 du 31 décembre 1975 relative à la sous-traitance. RAPPEL Le statut des sous-traitants est essentiellement régi par la loi n 75-1334 du 31 décembre 1975 relative à la sous-traitance. Un décret du 21 novembre 2011 modifie le contenu de l'attestation que

Plus en détail

PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE

PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE École nationale supérieure d architecture Montpellier PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE

Plus en détail

Au fil de votre carrière, vous allez rencontrer l Ordre des médecins, parfois sans que vous en ayez conscience.

Au fil de votre carrière, vous allez rencontrer l Ordre des médecins, parfois sans que vous en ayez conscience. guide des jeunes médecins a vos cotes pour votre carriere Au fil de votre carrière, vous allez rencontrer l Ordre des médecins, parfois sans que vous en ayez conscience. Tour à tour représentant des médecins,

Plus en détail

NOUVELLE RÉDACTION DU PROJET DE DÉCRET n

NOUVELLE RÉDACTION DU PROJET DE DÉCRET n RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l intérieur NOUVELLE RÉDACTION DU PROJET DE DÉCRET n du relatif aux exceptions à l application du principe «silence vaut accord» sur le fondement du 4 du I de l article

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE D INSERTION PROFESSIONNELLE EN FRANCE

CONVENTION DE STAGE D INSERTION PROFESSIONNELLE EN FRANCE CONVENTION DE STAGE D INSERTION PROFESSIONNELLE EN FRANCE Entre : L Université Jean Moulin Lyon 3, Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, Représentée par son Président,

Plus en détail

TRAVAUX D INSTALLATION DE VIDEOSURVEILLANCE

TRAVAUX D INSTALLATION DE VIDEOSURVEILLANCE MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Ville de Cuges les pins Direction des Services Techniques et Urbanisme Hôtel de Ville Place Stanislas Fabre 13780 CUGES LES PINS Tél. : 04 42 73 80

Plus en détail

SITES INTERNET CREATION ET FONCTIONNEMENT D UN SITE INTERNET POUR UN LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE

SITES INTERNET CREATION ET FONCTIONNEMENT D UN SITE INTERNET POUR UN LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE SECTION G CREATION ET FONCTIONNEMENT D UN SITE INTERNET POUR UN LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE SITES INTERNET Recommandations du Conseil central de la section G ONP/CCG Janvier 2012 A l heure où les

Plus en détail

et sa filiale gestionnaire du réseau d électricité Déclaration du candidat

et sa filiale gestionnaire du réseau d électricité Déclaration du candidat et sa filiale gestionnaire du réseau d électricité Marché et accord-cadre cadre Déclaration du candidat Le présent document de 9 pages (page de garde incluse) répond aux exigences des articles 8 et 38

Plus en détail

Suivi des plans de désherbage communaux Positionnement dans la charte régionale d'entretien des espaces communaux 2015

Suivi des plans de désherbage communaux Positionnement dans la charte régionale d'entretien des espaces communaux 2015 Suivi des plans de désherbage communaux Positionnement dans la charte régionale d'entretien des espaces communaux 2015 ACTE D'ENGAGEMENT Marché passé selon une Procédure Adaptée Articles 26, 28, 29 et

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES _ MAIRIE DE BP 9 33611 CESTAS CEDEX www.mairie-cestas.fr Tel : 05 56 78 13 00 Fax : 05 57 83 59 64 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) MARCHE DE MAINTENANCE, VERIFICATION, RENOUVELLEMENT

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement www.evaluation-envol-afnor.org Quelques mots à propos du groupe Afnor Opérateur central du système français de normalisation

Plus en détail

L ENGAGEMENT ETHIQUE de GSF. dans les AFFAIRES

L ENGAGEMENT ETHIQUE de GSF. dans les AFFAIRES L ENGAGEMENT ETHIQUE de GSF dans les AFFAIRES AVANT-PROPOS Ce document présente les règles éthiques de GSF. Celles-ci sont destinées à servir de ligne de conduite claire et sécurisante à tous les salariés

Plus en détail

Résidentiel. gagnez. sérénité

Résidentiel. gagnez. sérénité Résidentiel gagnez en sérénité en sérénité Vous venez d installer un dispositif anti-intrusion My Home qui garantit une protection globale des espaces intérieurs et extérieurs. Avec My Home, vous bénéficiez

Plus en détail

LETTRE OUVERTE DES PRESTATAIRES ET PARTENAIRES DE LA SÉCURITE PRIVÉE

LETTRE OUVERTE DES PRESTATAIRES ET PARTENAIRES DE LA SÉCURITE PRIVÉE LETTRE OUVERTE DES PRESTATAIRES ET PARTENAIRES DE LA SÉCURITE PRIVÉE A l attention des Députés dans le cadre du vote de la LOPPSI 2 comportant les articles créant le CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES

Plus en détail

DOMICILIATION DES ENTREPRISES ET EXERCICE DE L'ACTIVITE CHEZ SOI

DOMICILIATION DES ENTREPRISES ET EXERCICE DE L'ACTIVITE CHEZ SOI DOMICILIATION DES ENTREPRISES ET EXERCICE DE L'ACTIVITE CHEZ SOI 30/01/2014 La domiciliation de l entreprise, correspond à l adresse administrative de l entreprise, qui doit être déclarée au CFE (Centre

Plus en détail

Formation Opérateur en Protection Physique des Personnes O3P + Conducteur de Voiture avec Chauffeur VTC

Formation Opérateur en Protection Physique des Personnes O3P + Conducteur de Voiture avec Chauffeur VTC EN PARTENARIAT AVEC LE CENTRE DE FORMATION Formation Opérateur en Protection Physique des Personnes O3P + Conducteur de Voiture avec Chauffeur VTC Titre professionnel certifié de niveau IV, enregistré

Plus en détail

et sa filiale gestionnaire du réseau d électricité Déclaration du candidat

et sa filiale gestionnaire du réseau d électricité Déclaration du candidat et sa filiale gestionnaire du réseau d électricité Marché et accord-cadre cadre Déclaration du candidat Le présent document de 9 pages (page de garde incluse) répond aux exigences des articles 8 et 38

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES L objet Le présent appel à candidatures a pour objet le développement de formations à destination des salariés des professions libérales de santé, dans les domaines suivants : Accueil,

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières ( CCAP )

Cahier des Clauses Administratives Particulières ( CCAP ) PREFET DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE, PREFET DE PARIS Direction de la Modernisation et de l Administration Mission des moyens généraux Bureau des marchés et de la logistique, 75911 PARIS CEDEX 15 pref-marches75@paris.gouv.fr

Plus en détail

Extrait Kbis original de moins de trois mois + merci d'indiquer ici : Dirigeant (s) Date de début d'activité / / Raison sociale

Extrait Kbis original de moins de trois mois + merci d'indiquer ici : Dirigeant (s) Date de début d'activité / / Raison sociale Les informations & documents nécessaires à l'instruction de votre candidature Document de présentation (type "C.V.") de votre formation initiale & continue ainsi de que votre parcours professionnel et

Plus en détail

N 2345 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 2345 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 2345 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 25 mai 2005. PROPOSITION DE LOI abrogeant l article 434-7-2 du code

Plus en détail

COUGAR SECURITE PRIVE

COUGAR SECURITE PRIVE COUGAR SECURITE PRIVE Le regard de votre sécurité GARDIENNAGE SURVEILLANCE PROTECTION SOMMAIRE GENERAL I - PRESENTATION DE COUGAR SECURITE PRIVE page 3 A - QUI SOMMES NOUS 3 B - PRODUIT ET SERVICE.3 C

Plus en détail

PROJET DE CHARTE DEONTOLOGIQUE DE LA VIDEOSURVEILLANCE

PROJET DE CHARTE DEONTOLOGIQUE DE LA VIDEOSURVEILLANCE Hôtel de Ville 10 place Victor Hassebroucq BP 80479 59208 Tourcoing Cedex Tél. : 03 20 23 37 00 Fax : 03 20 23 37 99 Direction de la Concertation, Tranquillité Habitants et Prévention 16 rue Paul Doumer

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION INTERHOSPITALIER THEODORE SIMON *** Groupement d Intérêt Public 3, avenue Jean Jaurès 93331 - NEUILLY-SUR-MARNE CEDEX

INSTITUT DE FORMATION INTERHOSPITALIER THEODORE SIMON *** Groupement d Intérêt Public 3, avenue Jean Jaurès 93331 - NEUILLY-SUR-MARNE CEDEX INSTITUT DE FORMATION INTERHOSPITALIER THEODORE SIMON Groupement d Intérêt Public 3, avenue Jean Jaurès 93331 - NEUILLY-SUR-MARNE CEDEX GARDIENNAGE DES LOCAUX ET MATÉRIELS DE L INSTITUT DE FORMATION INTERHOSPITALIER

Plus en détail

Charte de Qualité sur l assurance vie

Charte de Qualité sur l assurance vie Charte de Qualité sur l assurance vie PRÉAMBULE La présente Charte de Qualité sur l assurance vie s'inspire largement de la Charte de Qualité ICMA Private Wealth Management, qui présente les principes

Plus en détail

CHARTE DU BON USAGE DES RESSOURCES INFORMATIQUES et NOTE «INFOS SECURITE» Les informations qui suivent sont très importantes.

CHARTE DU BON USAGE DES RESSOURCES INFORMATIQUES et NOTE «INFOS SECURITE» Les informations qui suivent sont très importantes. Infos sécurité Charte d usage des TIC au sein de l Université de Bourgogne CHARTE DU BON USAGE DES RESSOURCES INFORMATIQUES et NOTE «INFOS SECURITE» Les informations qui suivent sont très importantes.

Plus en détail

Conseil National des Greffiers des Tribunaux de Commerce

Conseil National des Greffiers des Tribunaux de Commerce Conseil National des Greffiers des Tribunaux de Commerce 29 rue Danielle Casanova 75001 Paris Tél : 01.42.97.47.00 Fax : 01.42.97.47.55 Web : www.cngtc.fr Mail : contact@cngtc.fr Réalisation Biper Studio

Plus en détail

DECLARATION DU CANDIDAT

DECLARATION DU CANDIDAT DECLARATION DU CANDIDAT Votre déclaration doit nous parvenir selon le modèle suivant. Elle peut être transmise par voie électronique. Tous les documents constituant ou accompagnant le dossier de candidature

Plus en détail

SOUSCRIPTION DES CONTRATS D ASSURANCE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE L ORÉE DE LA BRIE

SOUSCRIPTION DES CONTRATS D ASSURANCE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE L ORÉE DE LA BRIE Communauté de communes Brie-Comte-Robert Chevry-Cossigny Servon 1 place de la gare 77170 Brie-Comte-Robert : 01 60 62 15 81 : communaute@loreedelabrie.fr SOUSCRIPTION DES CONTRATS D ASSURANCE DE LA COMMUNAUTÉ

Plus en détail

POLITIQUE DE PRÉVENTION ET DE GESTION DES CONFLITS D INTÉRÊTS

POLITIQUE DE PRÉVENTION ET DE GESTION DES CONFLITS D INTÉRÊTS POLITIQUE DE PRÉVENTION ET DE GESTION DES CONFLITS D INTÉRÊTS 1. PRÉAMBULE La Société Forestière est une Société de Gestion de Portefeuille agréée par l Autorité des Marchés Financiers (AMF) sous le numéro

Plus en détail