MALVEILLANCE ET PROTECTION PHYSIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MALVEILLANCE ET PROTECTION PHYSIQUE"

Transcription

1 MALVEILLANCE ET PROTECTION PHYSIQUE ENSAM PRESENTATION du 31 MAI /29

2 Contexte thèmes sécurité LES AGRESSIONS les vols : matériels informations les actions malveillantes internes Externes PREVENTION ET PROTECTION Sensibilisation du personnel : Encadrement Exploitant Protection de l information : Confidentialité Sécurité informatique 2/29

3 Contexte(suite) Protection des dirigeants : analyse d un phénomène d'agression méthodologie en matière de prévention et de protection PROTECTION PHYSIQUE IN-SITU les barrières La protection mécanique Le contrôle d accès la détection La détection électronique La vidéo-surveillance PROTECTION PHYSIQUE A DISTANCE télésurveillance télésécurité 3/29

4 LES AGRESSIONS LE VOL LA MALVEILLANCE 4/29

5 Malveillance interne La malveillance interne est réalisé par un agent de l entreprise ou d une entreprise soustraitante ayant normalement accès aux différents locaux LES MOTIVATIONS La vengeance due à un sentiment de mécontentement ou de jalousie, Le dérangement mental L intérêt personnel LA CIBLE Nuire à une ou des personnes de l entreprise Dégrader la qualité de la production ou la ralentir Détruire l outil de travail partiellement ou totalement LES MOYENS Subreptices : Il s agit de réaliser un ou des sabotages en prenant des précautions pour ne pas être particulièrement suspecté (cas 1 et 2 ci-dessus) De plus grande ampleur : cas n 3 sans se soucier d être éventuellement démasqué 5/29

6 Malveillance externe La malveillance externe est réalisé par un ou des agresseurs désirant endommager ou paralyser l entreprise éventuellement en causant des nuisances hors du Site LES MOTIVATIONS L impact médiatique, Le terrorisme La vengeance La concurrence LA CIBLE Nuire à la direction de l entreprise Détruire ou paralyser l outil de travail Nuire à une installation importante pour la Nation Causer des dégâts matériels et personnels significatifs LES MOYENS Individu seul ou commando amateur : ne cherchant pas forcément à faire des victimes Groupe organisé : commando terroriste éventuellement Kamikaze disposant d explosifs performants et de moyens de déplacement sophistiqués 6/29

7 PREVENTION ET PROTECTION Comment protéger un établissement ou une installation METHODOLOGIE 7/29

8 MÉTHODOLOGIE EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET DE PROTECTION ANALYSE D UN PHÉNOMÈNE D'AGRESSION La menace est fonction de 3 conditions : la motivation la facilité de l action la perspective d impunité L objectif : personne à risque (le décideur le fortuné l homme-clé le symbole) L agresseur : type droit commun (motivation criminelle) idéologique (politique religieuse ) psychopathe ou déséquilibré (investi d une mission vengeance) Modes opératoires : harcèlement, violence physique compromission, chantage enlèvement, prise d otage attentat, assassinat MÉTHODOLOGIE EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET DE PROTECTION Elle peut être élaborée en interne (politique de prévention) Ou en faisant appel à des spécialistes (politique de protection) 8/29

9 Etude méthodique des moyens de prévention et de protection : Vis-à-vis du vol : (EdS) L Etude de Sécurité Vis-à-vis du sabotage : (DPAM) Le Dossier de Prévention contre les Actes de Malveillance 9/29

10 Contenu d une Etude de Sécurité Introduction Définition des menaces prises en compte Identifications des cibles et des zones de protection Recensement des cheminements Analyse des cheminements et détermination des chemins critiques Analyse des interventions Améliorations envisageables 10/29

11 Contenu d une Etude de Malveillance Introduction Identification des zones sensibles (Etude de sensibilité) Identification des cibles et des zones de protection Recensement des cheminements (Etude de vulnérabilité) Définition des menaces prises en compte Analyse des cheminements et détermination des chemins critiques Analyse des interventions Améliorations envisageables 11/29

12 DEUX TYPES DE MENACES : 1) - MENACE INTERNE Agent appartenant à l entreprise ou à une entreprise extérieure, ayant habituellement accès aux installations, et cherchant à réaliser subrepticement : Vol de matériel ou vol d informations Sabotage 12/29

13 2) - MENACE EXTERNE Menace aléatoire (type A) : Équipe limitée d agresseurs, munis de matériel de cambriolage usuel et disposant d explosifs courants. Cherchent à dérober du matériel ayant une valeur marchande ou à saboter les installations. Menace ciblée (type B) : Commando d agresseurs bien renseignés, munis de matériel de cambriolage sophistiqué et d explosifs performant. Cherchent à dérober une quantité d objets conséquente, de renseignements confidentiels détenus dans l installation. Cherchent à créer des dégâts importants dans les installations y compris avec nuisances pour l environnement (AZF) 13/29

14 IDENTIFICATION DES CIBLES A titre d exemple 3 cibles identifiées : Cible 1 : matériel informatique (procédé) Cible 2 : objets réalisés dans l installation (entreposage des produits finis). Cible 3 : secrets de fabrication (coffre). Localisation des cibles identifiées : Localisation géographique de chaque cible (plans) Dispositions de sécurité associées à chaque cible (moyens de surveillance, de protection et d alerte). 14/29

15 LES CARACTERISTIQUES DES LOCAUX Il convient de détailler les caractéristiques des locaux concernés par exemple : Murs rez-de-chaussée et sols en béton armé Toiture renforcée Ossature béton et parois en bardage métallique double peau Portes fonctionnelles et issues de secours (catégorie B+) Vitrages du rez-de-chaussée renforcés (Classe 4) ou grilles Personnel présent de 7H30 à 18H - Gardien présent de 7H à 18H30 (HO) En HO : accès personnel unique par un Poste de Garde de Zone, après contrôle du badge Verrouillage et détection d intrusion (télésurveillance) en HNO 15/29

16 PROTECTION PHYSIQUE IN-SITU Les barrières Ensemble d obstacles physiques retardant ou empêchant la pénétration d indésirables sur un site protégé : ZPN ZPR La détection Ensemble de dispositifs et/ou de dispositions assurant l alarme à la pénétration d indésirables sur un site et/ou des locaux protégés Centralisation PCS - PGZ 16/29

17 DIFFÉRENTS MOYENS DE DÉTECTION Moyens humains (garde vigile rondier maître chien) Surveillance visuelle (poste de guet rondes ) Surveillance déportée (caméras reportées à un PC vidéo) Moyens matériels (détection électronique - vidéosurveillance) Détecteurs d intrusion (DO IR câblettes bris de vitre ) Détecteurs de présence (radars IR ou hyperfréquence ou bivolumétriques ) Caméras et Vidéo-sensors Confirmation de l alarme Levée de doute (éclairage et caméras) Equipe de reconnaissance 17/29

18 PROTECTION PHYSIQUE A DISTANCE Télésurveillance Ensemble des dispositifs chargés de recevoir les informations émises depuis un site protégé relié Télésécurité Ensemble des dispositions permettant d assurer l intervention sur un site protégé via les informations fournies par la télésurveillance 18/29

19 RECENSEMENT DES CHEMINEMENTS Inventaire des chemins aller pour : Atteindre l intérieur du site Rejoindre le bâtiment Pénétrer dans le bâtiment Rejoindre la cible Inventaire des chemins retour pour : Quitter le local cible avec le butin ou après sabotage Franchir en sens inverse le trajet vers le domaine public Par le chemin emprunté à l aller Au plus court et en force 19/29

20 ANALYSE DES CHEMINEMENTS Hypothèses de franchissement Diagramme des séquences Diagrammes des probabilités Diagramme des probabilités cumulées Diagramme des temps élémentaires Diagramme des temps et probabilités cumulées 20/29

21 Atelier Magasin Atelier Magasin

22 Menace 3 : Ex : temps cumulés après détection (menace externe) Cible Pénétration sur le Site MENACE A MENACE B PEP 10 mn 40 6 mn 05 1 (atelier process) Traversées S/T 6 mn 3 mn 45 Clôture 7 mn 40 4 mn 35 PEP 10 mn 05 5 mn 40 2 (atelier casiers) Traversées S/T 5 mn 25 3 mn 20 Clôtures 7 mn 4 mn 10 PEP 15 mn 10 9 mn 45 3 (chambre forte) Traversées S/T 8 mn 20 4 mn 45 Clôtures 9 mn 10 5 mn 45 22/29

23 ANALYSES DES INTERVENTIONS Organisation du gardiennage Disposition d alerte Intervention 23/29

24 Traitement de l alarme Dispositions à prendre en cas d alarme Eviter toute perte de temps Hiérarchiser les alarmes Disposer de fiches réflexes spécifiques Déclencher l intervention adaptée Moyens d intervention (fonction du type d alarme) Gardiennage local (si existant) Appel à une société de sécurité sous contrat avec l entreprise Appel aux forces de l ordre (Police Gendarmerie) Interpellation du (ou des) intru(s) Seul un OPJ est habilité Les équipes de gardiennage peuvent fixer les intrus en attente de l arrivée des forces de l ordre 24/29

25 Organisation du gardiennage Effectif n gardiens + 1 responsable du gardiennage Une équipe = 2 agents au minimum, dont un chef de faction au PCS et un rondier. Un renfort en journée. Missions : Contrôle des badges Accueil des visiteurs Supervision des alarmes techniques, sécurité incendie et intrusion Transmission de l alerte au personnes concernées (sur site ou en astreinte) Rondes de surveillance et ouverture/fermeture des bâtiments S il y a lieu, tenue d un Poste de Garde déporté en semaine 25/29

26 Temps nécessaire à l intervention Des exercices sont à programmer régulièrement avec les forces d intervention concernées afin de déterminer le délai normal à prendre en compte pour l étude. Exemple : les exercices ont dégagé les valeurs suivantes : 5 minutes pour l arrivée de 4 agents de Police dans deux véhicules présence de 6 à 8 agents de Police en 7 à 10 minutes Ex : Temps moyen retenu pour la mise en place d un dispositif d interception : 7 minutes 26/29

27 Synthèse : Menace externe Synthèse des temps de cheminement par menace : Type A Cible 1 : Interception probable (7 mn à 9 mn 40 ) Cible 2 : Interception probable (7 mn 25s à 9 mn 05) Cible 3 : interception assurée (9 mn20 s à 14 mn 10) Type B Cible 1 : Interception aléatoire (6 mn 45 à 7 mn 05) Cible 2 : Interception aléatoire (6 mn 20 à 7 mn 40) Cible 3 : interception improbable (4 mn 45 à 5 mn 45) Inventaire des chemins critiques (en italique) 27/29

28 Objectifs d amélioration Exemples d objectifs d amélioration : Assurer la continuité de la ZPN au niveau de la porte principale Assurer la permanence et l homogénéité des ZPR Augmenter la fiabilité de détection à l approche des cibles Apporter du retard à la pénétration au plus près des cibles Une première approche permet de présenter des améliorations types, mais non contractuelles. Les moyens techniques devront faire l objet d une étude particulière (pondérer : coût/efficacité) 28/29

29 Exemple d améliorations L accès par badge et/ou code personnel, via TRS ou SUP, peut remplacer le gardien du Poste de Garde Rôle du gardien limité aux ouvertures des portes et portails techniques et aux rondes Report à un PC Sécurité de l ensemble des alarmes et moyens de surveillance mis en place Accès via galerie technique ou traversées souterraines condamnés ou instrumentés Détection de présence dans les locaux sensibles en dehors des heures d ouverture Auto-protection de tous les dispositifs de détection et de transmission de l alarme Alarme => alerte des forces de l ordre. 29/29

Elle est donc mise en œuvre pour assurer la protection des biens et des personnes face aux risques d intrusion et d agression.

Elle est donc mise en œuvre pour assurer la protection des biens et des personnes face aux risques d intrusion et d agression. L'ANTI-INTRUSION Comment assurer la sécurité des biens et des personnes? 1. DÉFINITIONS : La détection intrusion a pour finalité principale la détection de personnes qui forcent ou tentent de forcer les

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION. Cellule Sécurité du Secteur Economique

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION. Cellule Sécurité du Secteur Economique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION Cellule Sécurité du Secteur Economique FICHE CONSEILS A L ATTENTION DES DEBITANTS DE TABAC

Plus en détail

L ANALYSE. Il est important de faire un bon état des lieux de son activité et de ses protections.

L ANALYSE. Il est important de faire un bon état des lieux de son activité et de ses protections. Prévention dans les commerces et les bâtiments professionnels. Prévenir les cambriolages et les actes de malveillance 100% PROS AVEC LES PREVENIR LES CAMBRIOLAGES L ANALYSE Il est important de faire un

Plus en détail

une centrale ou organe de commande des détecteurs des dispositifs de signalisation d alarme (sirène, alarme lumineuse)

une centrale ou organe de commande des détecteurs des dispositifs de signalisation d alarme (sirène, alarme lumineuse) L ANTI-INTRUSION Comment assurer la sécurité des biens et des personnes? Définitions La détection intrusion a pour finalité principale la détection de personnes qui forcent ou tentent de forcer les protections

Plus en détail

Le système de détection d intrusion

Le système de détection d intrusion .com Le système de détection d intrusion Protégez vos proches Sécurisez vos biens Gardez un oeil sur votre habitation La solution de sécurisation... pour votre habitat Une installation réalisée par un

Plus en détail

ENVIRONNEMENT JURIDIQUE DE LA SECURITE PRIVEE : 21 heures

ENVIRONNEMENT JURIDIQUE DE LA SECURITE PRIVEE : 21 heures PROGRAMME DE FORMATION CQP AGENTS DE PREVENTION ET DE SECURITE - Accueil et évaluation : 1 heure ENVIRONNEMENT JURIDIQUE DE LA SECURITE PRIVEE : 21 heures Connaitre le livre VI du code de la sécurité intérieure

Plus en détail

TAURUS SECURITY AGENCY

TAURUS SECURITY AGENCY TAURUS SECURITY AGENCY Notre philosophie LES FONDEMENTS DE NOTRE RELATION CLIENT Nos missions sont d assurer la sécurité des personnes et des biens en mettant à disposition de nos clients, des solutions

Plus en détail

OUVERTURE D UN COMMERCE

OUVERTURE D UN COMMERCE OUVERTURE D UN COMMERCE Les règles de sécurité d un ERP : Etablissement Recevant du Public Création de la boutique Installation des systèmes de sécurité Ouverture du commerce Photo : La fausse boutique,

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS)

Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS) Logo de l organisme de Formation Intitulé Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS) Public Tout public Pré-requis - aptitude physique à suivre la formation

Plus en détail

Quels avantages apportent les systèmes de sécurité modernes à l aide de l informatique et de l intégration? Par exemple:

Quels avantages apportent les systèmes de sécurité modernes à l aide de l informatique et de l intégration? Par exemple: 1 En parlant d intégration de systèmes on imagine plutôt une intégration de systèmes informatiques. À l époque romaine il y 2 000 ans l informatique était inexistante. Par contre les principes de la sécurité

Plus en détail

LA PREVENTION TECHNIQUE DE LA MALVEILLANCE LES COMMERCES

LA PREVENTION TECHNIQUE DE LA MALVEILLANCE LES COMMERCES LA PREVENTION TECHNIQUE DE LA MALVEILLANCE LES COMMERCES DEFINITION «La prévention technique de la malveillance recouvre l'ensemble des mesures d'urbanisme, d'architecture ou techniques visant à prévenir

Plus en détail

PRESENTATION I. LES STATISTIQUES NATIONALES II. LES STATISTIQUES LOCALES III. L EVALUATION DES RISQUES IV. LES MESURES DE PROTECTION

PRESENTATION I. LES STATISTIQUES NATIONALES II. LES STATISTIQUES LOCALES III. L EVALUATION DES RISQUES IV. LES MESURES DE PROTECTION 1 PRESENTATION I. LES STATISTIQUES NATIONALES II. LES STATISTIQUES LOCALES III. L EVALUATION DES RISQUES IV. LES MESURES DE PROTECTION V. L'OPERATION TRANQUILLITE ENTREPRISES VI. LES CONSEILS EN CAS DE

Plus en détail

L'alarme Bac Pro SEN Page 1 / 9

L'alarme Bac Pro SEN Page 1 / 9 1 Analyse du système technique: LE SYSTEME DE GESTIONS DES INTRUSIONS 1.1 Expression du besoin: L'augmentation du nombre de cambriolages dans les habitations et les entreprises est un aspect particulièrement

Plus en détail

La mobilisation face une menace terroriste. Philippe François, Direction de la Sûreté Cambrai, le 18 novembre 2004

La mobilisation face une menace terroriste. Philippe François, Direction de la Sûreté Cambrai, le 18 novembre 2004 La mobilisation face une menace terroriste Philippe François, Direction de la Sûreté Cambrai, le 18 novembre 2004 Les caractéristiques majeures du transport ferré 1. Un système complexe mais structuré

Plus en détail

alarme incendie (feu non maîtrisable)

alarme incendie (feu non maîtrisable) INCIDENT N 1 alarme incendie (feu non maîtrisable) Vérification des matériels et systèmes de à disposition au - système de détection incendie (test lampe, signal sonore) - centrale d alarme intrusion(état

Plus en détail

Domonial Notice utilisateur

Domonial Notice utilisateur Domonial Notice utilisateur EKZ 35 F Vous venez d acquérir le système de surveillance DOMONIAL et nous vous en remercions. Ce système est prévu pour fonctionner dans une bande de fréquence radio homologuée

Plus en détail

Directive de sécurité sur la sauvegarde des données en ligne

Directive de sécurité sur la sauvegarde des données en ligne Directive de sécurité sur la sauvegarde des données en ligne Entrée en vigueur le 18 juin 2010 Préparé et sous la responsabilité de la Direction des services juridiques Section affaires juridiques Approuvé

Plus en détail

GESTION DES RISQUES GUIDE DE PRÉVENTION DES MÉTIERS DE LA SÉCURITÉ.

GESTION DES RISQUES GUIDE DE PRÉVENTION DES MÉTIERS DE LA SÉCURITÉ. GESTION DES RISQUES GUIDE DE PRÉVENTION DES MÉTIERS DE LA SÉCURITÉ. Éditorial Prévoir rend le pas assuré Hazrat Ali Une entreprise de sécurité privée est exposée, au quotidien, à de nombreux risques dans

Plus en détail

Commune de QUINT FONSEGRIVES 31130

Commune de QUINT FONSEGRIVES 31130 31130 Marché Public de fournitures courantes et services Surveillance et Gardiennage des Bâtiments Communaux CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Procédure adaptée passée en application de l article

Plus en détail

SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté...48

SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté...48 Le Guide ÉCOLE DE SÉCURITÉ SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté....48 Les obligations légales....49 Surveillance, prévention :...50 - CQP Agent

Plus en détail

ASP ALPHA SECURITE PRIVEE

ASP ALPHA SECURITE PRIVEE ASP ALPHA SECURITE PRIVEE ALPHA SECURITE PRIVEE est une SARL de Surveillance et de Gardiennage dont le siège social est situé 7 rue Gustave Serrurier 76620 Le Havre. Créée par un juriste diplômé de l Université

Plus en détail

Le Guide de la Télésurveillance Alert Services

Le Guide de la Télésurveillance Alert Services Le Guide de la Télésurveillance Alert Services 2 Dans un environnement familier, la meilleure façon d éviter le pire est de prendre toutes les mesures de prévention à chaque étape. Pour une sécurité optimale

Plus en détail

DOMONIAL CRT 500 HF. Notice Utilisateur EKZ 0904 00C SECOM AUTOPROTECTION PILE A U SUPERVISION OUVERTURE ALARME INTRUSION ALARME TECHNIQUE

DOMONIAL CRT 500 HF. Notice Utilisateur EKZ 0904 00C SECOM AUTOPROTECTION PILE A U SUPERVISION OUVERTURE ALARME INTRUSION ALARME TECHNIQUE R Notice Utilisateur EKZ 0904 00C DOMONIAL CRT 500 HF D EF A U T M EM O IR E C O NT R O LE AUTOPROTECTION PILE SUPERVISION OUVERTURE ALARME INTRUSION ALARME TECHNIQUE LIAISON RADIO MARCHE PRESENCE SECTEUR

Plus en détail

DomoTAG, la technologie la plus simple et la plus avancée du marché

DomoTAG, la technologie la plus simple et la plus avancée du marché DomoTAG, la technologie la plus simple et la plus avancée du marché Fabriqué en France Certifié CE Garanti 3 ans Technologie brevetée DomoTAG, grand prix de l innovation 2005, est un système d alarme évolutif

Plus en détail

CAP Agent de prévention et de sécurité

CAP Agent de prévention et de sécurité L agent de prévention et de sécurité assure la protection et la sécurité de marchandises, d équipements techniques, de locaux, voire de personnes. Il prévient les risques d incendie, les accidents, dissuade

Plus en détail

systèmes d alarme logisty.serenity

systèmes d alarme logisty.serenity systèmes d alarme logisty.serenity logisty. serenity Pourquoi équiper votre habitation d une alarme? Outil de prévention et de dissuasion, l alarme est avant tout un moyen de gagner en confort et en sérénité.

Plus en détail

GEOLOCALISATION Siège social Centre technique OBJECTIFS : surveiller, contrôler, prévenir, assister. 4 rue de Salonique 271, Chaussée Jules César

GEOLOCALISATION Siège social Centre technique OBJECTIFS : surveiller, contrôler, prévenir, assister. 4 rue de Salonique 271, Chaussée Jules César www.vap-securite.com vap Sécurité c est 10 années d expertise au service de sécurisation des biens et des personnes. vap Sécurité c est une équipe de personnes formées, qualifiées dans tous les domaines

Plus en détail

Système d alarme radio

Système d alarme radio Système d alarme radio Vivez en toute tranquillité! Utilisation facile Technologie fiable Intégration parfaite Adaptabilité aux besoins de chacun Certifié NF A2P recommandé par les compagnies d assurance

Plus en détail

UNE GAMME COMPLÈTE DE SOLUTIONS DE Vidéo-surveillance à déploiement rapide

UNE GAMME COMPLÈTE DE SOLUTIONS DE Vidéo-surveillance à déploiement rapide UNE GAMME COMPLÈTE DE SOLUTIONS DE Vidéo-surveillance à déploiement rapide utilisant les meilleures technologies opérationnelles. BESOIN DE RENSEIGNEMENTS, APPELEZ-NOUS AU : 0 805 011 114 Numéro vert.

Plus en détail

La tranquillité est en vous.

La tranquillité est en vous. ( ) TELESECURITE EN LOCAUX PROFESSIONNELS La tranquillité est en vous. SYSTÈMES DE SÉCURITÉ SANS FIL Une protection vraiment globale de votre entreprise. En tant que dirigeant d entreprise, vous avez à

Plus en détail

un système complet Télécommande 4 touches Réf. 723R EUR-00

un système complet Télécommande 4 touches Réf. 723R EUR-00 un système complet Nouveau Barrière infrarouge extérieure à 90 C Une alarme est déclenchée lorsqu un intrus pénètre dans la zone protégée. Alimentation : 1 pile 3,6 Volts lithium fournie. Dimensions :

Plus en détail

Un service disponible 24 heures/24 et 7 jours/7

Un service disponible 24 heures/24 et 7 jours/7 161 Un service disponible 24 heures/24 et 7 jours/7 Lorsqu une tentative d intrusion est détectée, des dispositions d urgence doivent être prises : vérifier la cause de l alarme, prévenir les personnes

Plus en détail

S.a.r.l. «AZURA» au capital de 3000.00 R.C.S n 500 820 675 Code APE : 8010Z Siège Social: Marina Business Center Port Marina Baie Des Anges 06270

S.a.r.l. «AZURA» au capital de 3000.00 R.C.S n 500 820 675 Code APE : 8010Z Siège Social: Marina Business Center Port Marina Baie Des Anges 06270 Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter notre société «AZURA» et les prestations que nous sommes en mesure de vous proposer. La S.a.r.l «AZURA» est implantée sur la Côte d Azur depuis

Plus en détail

Système d alarme radio

Système d alarme radio Système d alarme radio Vivez en toute tranquillité! Utilisation facile Technologie fiable Intégration parfaite Adaptabilité aux besoins de chacun Système d alarme radio La centrale d alarme sans fil DIGILIA

Plus en détail

Intrunet SI120/SI220 Pour une sécurité sur mesure

Intrunet SI120/SI220 Pour une sécurité sur mesure Intrusion Intrunet /SI220 Pour une sécurité sur mesure Building Technologies Une sécurité optimale pour chaque besoin Les centrales Intrunet et SI220 (ex-sintony 120 et 220) sont l aboutissement de décennies

Plus en détail

Les Alarmes. Présentation fonctionnelle d un d un système d alarme. Différents types d alarme. technologies. d alarme. Des Des informations

Les Alarmes. Présentation fonctionnelle d un d un système d alarme. Différents types d alarme. technologies. d alarme. Des Des informations Présentation fonctionnelle d un d un système d alarme Les Les deux technologies d alarme Les Alarmes Différents types d alarme Des Des informations sur sur l alarme intrusion Les Les différents éléments

Plus en détail

COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1

COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1 COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1 Référence: CJ-04-2014-Q&A-1 Page 1/5 Q 1 Concernant le marché dont question en rubrique

Plus en détail

K2503 - Sécurité et surveillance privées

K2503 - Sécurité et surveillance privées Appellations (Métiers courants) Agent / Agente de sécurité Agent / Agente de sécurité incendie Agent / Agente de sûreté aéroportuaire Agent / Agente de télésurveillance Garde du corps privé / privée Maître-chien

Plus en détail

systèmes d alarme logisty.serenity

systèmes d alarme logisty.serenity systèmes d alarme logisty.serenity logisty serenity Pourquoi équiper votre habitation d une alarme? Outil de prévention et de dissuasion, l alarme est avant tout un moyen de gagner en confort et en sérénité.

Plus en détail

le pack alarme habitation Securitas Home Alert - La télésurveillance prête-à-installer en toute sérénité

le pack alarme habitation Securitas Home Alert - La télésurveillance prête-à-installer en toute sérénité Securitas Home Alert le pack alarme habitation Securitas Home Alert - La télésurveillance prête-à-installer en toute sérénité Le système Securitas Home Alert garant de votre sécurité Securitas Home Alert

Plus en détail

L Observatoire pour la sécurité des médecins vous présente : LE GUIDE PRATIQUE POUR LA SECURITE DES PROFESSIONNELS DE SANTE

L Observatoire pour la sécurité des médecins vous présente : LE GUIDE PRATIQUE POUR LA SECURITE DES PROFESSIONNELS DE SANTE L Observatoire pour la sécurité des médecins vous présente : LE GUIDE PRATIQUE POUR LA SECURITE DES PROFESSIONNELS DE SANTE Guide pratique pour la sécurité des professionnels de santé GUIDE PRATIQUE POUR

Plus en détail

- Table, chaise. - Registre de consignes. - Registre de gestion des entrées et sorties (manuscrit ou informatique) - émetteur récepteur

- Table, chaise. - Registre de consignes. - Registre de gestion des entrées et sorties (manuscrit ou informatique) - émetteur récepteur Incident n 2-1 : Personne qui refuse de se soumettre à la procédure de badge Matériels et locaux nécessaires Matériels ou locaux nécessaires Personne qui refuse de se soumettre à la procédure de badge.

Plus en détail

30% POURQUOI EST-IL IMPORTANT DE VOUS ÉQUIPER? 80% des cambriolages* ont lieu en plein jour. 55% des cambriolages* ont lieu entre 14h et 17h.

30% POURQUOI EST-IL IMPORTANT DE VOUS ÉQUIPER? 80% des cambriolages* ont lieu en plein jour. 55% des cambriolages* ont lieu entre 14h et 17h. 80% des cambriolages* ont lieu en plein jour. 55% des cambriolages* ont lieu entre 14h et 17h. 7 FRANÇAIS SUR 10 sont cambriolés au moins une fois dans leur vie et les installations de systèmes d alarme

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2 Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2 ANALYSE D UN SYSTÈME ÉLECTRONIQUE Durée 4 heures coefficient 5 Page 1/ 30 EXTRAIT

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2 Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2 ANALYSE D UN SYSTÈME ÉLECTRONIQUE Durée 4 heures coefficient 5 Page 1/ 30 EXTRAIT

Plus en détail

Notice Utilisateur EKZ 0938 00A STORIA CRT 600 HF

Notice Utilisateur EKZ 0938 00A STORIA CRT 600 HF Notice Utilisateur EKZ 0938 00A STORIA CRT 600 HF Vous venez d acquérir le système de surveillance STORIA CRT 600 HF et nous vous en remercions. Ce système est prévu pour fonctionner dans une bande de

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

Physionomiste. Pilote d'équipe sécurité. Stadier / Stadière

Physionomiste. Pilote d'équipe sécurité. Stadier / Stadière K2503 - Sécurité et surveillance null privées IASE : r Appellations Agent / Agente cynophile de sécurité onducteur / onductrice de véhicule de protection de convoi exceptionnel Agent / Agente de démarue

Plus en détail

ALARME DOMESTIQUE FILAIRE

ALARME DOMESTIQUE FILAIRE ALARME DOMESTIQUE FILAIRE DOSSIER RESSOURCES Académie de LYON BAC Pro Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants Page 1 sur 15 SOMMAIRE Introduction... page 3/15 Le sous-système : maquette alarme

Plus en détail

L artisan de sa maison la sécurité dans la maison

L artisan de sa maison la sécurité dans la maison Michel & christophe Branchu L artisan de sa maison la sécurité dans la maison Du diagnostic à la pose, en passant par le choix le mieux adapté à la situation, les auteurs nous montrent clairement quels

Plus en détail

Système d alarme sans fil. guide SOMFY

Système d alarme sans fil. guide SOMFY Système d alarme sans fil guide SOMFY Le système d alarme sans fil Somfy veille sur votre tranquillité d esprit La motorisation et l automatisation des ouvertures de la maison (volets roulants, porte de

Plus en détail

Centrale d'alarme radio HOMELINK 75 par COOPER SECURITY Avec lecteur de proximité + transmetteur digital, vocal et sirène intégré

Centrale d'alarme radio HOMELINK 75 par COOPER SECURITY Avec lecteur de proximité + transmetteur digital, vocal et sirène intégré Centrale d'alarme radio HOMELINK 75 par COOPER SECURITY Avec lecteur de proximité + transmetteur digital, vocal et sirène intégré Principales caractéristiques : Jusqu'à 32 zones radio, sans fils (récepteur

Plus en détail

Mons - Projet Bien-être à l école. www.besafe.be. SPF Intérieur. Contrôle d accès dans les écoles

Mons - Projet Bien-être à l école. www.besafe.be. SPF Intérieur. Contrôle d accès dans les écoles www.besafe.be SPF Intérieur Contrôle d accès dans les écoles Mons - Projet Bien-être à l école 1 SPF Intérieur Contrôle d accès dans les écoles SPF Intérieur Direction générale Sécurité et Prévention Direction

Plus en détail

A P P L I C A T I O N D E L A M É T H O D E E B I O S À L E N T R E P R I S E O L D R H U M. Étude de cas M A S T E R

A P P L I C A T I O N D E L A M É T H O D E E B I O S À L E N T R E P R I S E O L D R H U M. Étude de cas M A S T E R A P P L I C A T I O N D E L A M É T H O D E E B I O S À L E N T R E P R I S E O L D R H U M Étude de cas M A S T E R S É C U R I T É D E S S Y S T È M E S D I N F O R M A T I O N Novembre 2006 Version

Plus en détail

s é c u r i t é Conférence animée par Christophe Blanchot

s é c u r i t é Conférence animée par Christophe Blanchot s é c u r i t é i n f o r m a t i q u e La sécurité des systèmes d information Conférence animée par Christophe Blanchot Tour de table Présentation Nom, prénom, promotion Entreprise et fonction Expérience(s)

Plus en détail

Vidéo Protection La R82

Vidéo Protection La R82 Vidéo Protection La R82 Nos métiers R 81 R 82 i7/f7 Nos clients 50%. de nos clients sont des «risques lourds»! Nos certifications La Déclaration de Conformité: Un engagement de résultat sur nos installations

Plus en détail

Comment améliorer la sécurité de nos habitations?

Comment améliorer la sécurité de nos habitations? 1 4 octobre 2008 Comment améliorer la sécurité de nos habitations? A la fin de l année 2007, vous avez été nombreux à répondre à notre enquête concernant la sécurité. Nous vous avons communiqué les résultats

Plus en détail

protexial io Prop os ez vo tre exp e r ti s e da ns la s é c uri té de l ha b i ta t.

protexial io Prop os ez vo tre exp e r ti s e da ns la s é c uri té de l ha b i ta t. protexial io S Y S T ème D AL ARME S ANS FIL Prop os ez vo tre exp e r ti s e da ns la s é c uri té de l ha b i ta t. protexial io L al arme S ans fil somfy, une GrAnde MArque de l AlArMe acteur sur le

Plus en détail

Résidentiel. gagnez. sérénité

Résidentiel. gagnez. sérénité Résidentiel gagnez en sérénité en sérénité Vous venez d installer un dispositif anti-intrusion My Home qui garantit une protection globale des espaces intérieurs et extérieurs. Avec My Home, vous bénéficiez

Plus en détail

- Biométrique par badge code - Visualisation en directe - Positionnement sur des alarmes - Image haute résolution de jour comme de nuit

- Biométrique par badge code - Visualisation en directe - Positionnement sur des alarmes - Image haute résolution de jour comme de nuit Réseaux intelligent - Système d analyse de scène - Déclenchement de signal automatique ou manuel - Surveillance périphérique et périmétrique - Biométrique par badge code - Visualisation en directe - Positionnement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée

DOSSIER DE PRESSE Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée DOSSIER DE PRESSE Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée lundi 18 novembre à 11h30 La lutte contre les cambriolages est une priorité du Ministre de l intérieur, affirmée par le

Plus en détail

L analyse de risques avec MEHARI

L analyse de risques avec MEHARI L analyse de risques avec MEHARI Conférence Clusif : MEHARI 2010 Marc Touboul - marc.touboul@bull.net Responsable du Pôle Conseil Organisation SSI Bull, 2010 agenda Bull Pôle Conseil SSI Un exemple de

Plus en détail

magasins solutions de vidéoprotection

magasins solutions de vidéoprotection magasins solutions de vidéoprotection Ce document n engage en aucun cas la responsabilité de CAE Groupe. Il convient pour chaque installation de vidéoprotection de s assurer de sa conformité avec la réglementation

Plus en détail

Livret de sécurité dans l'exercice ambulatoire de la profession infirmière

Livret de sécurité dans l'exercice ambulatoire de la profession infirmière Livret de sécurité dans l'exercice ambulatoire de la profession infirmière 1 Préambule : La sécurité de l exercice ambulatoire de la profession d infirmière au service de la population est un domaine d

Plus en détail

Marché de Télésurveillance et Interventions dans les Bâtiments Communaux

Marché de Télésurveillance et Interventions dans les Bâtiments Communaux Marché de Services Service Technique Procédure adaptée Marché de Télésurveillance et Interventions dans les Bâtiments Communaux CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) N 2011 20 73 CCTP

Plus en détail

CONSEILS ET RECOMMANDATIONS

CONSEILS ET RECOMMANDATIONS CONSEILS ET RECOMMANDATIONS POUR LA PRÉVENTION ET LA SÉCURITÉ DES SENIORS VILLE DE L ISLE-ADAM Page 1 Conseils pratiques de prudence Prudence contre les cambriolages Protégez vos fenêtres et vos ouvertures

Plus en détail

Réf. Ifremer N 12/2 212 838. Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

Réf. Ifremer N 12/2 212 838. Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Réf. Ifremer N 12/2 212 838 Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) 1. OBJET...3 2. RESPONSABLES HABILITES...3 3. DEFINITION DES PRESTATIONS

Plus en détail

PROTECTION DE PÉRIMÈTRE AYANT FAIT SES PREUVES ENCORE PLUS SIMPLE AVEC LA NOUVELLE PLATEFORME

PROTECTION DE PÉRIMÈTRE AYANT FAIT SES PREUVES ENCORE PLUS SIMPLE AVEC LA NOUVELLE PLATEFORME DES SYSTEMES DE PROTECTION DE PÉRIMÈTRE ENCORE PLUS INTELLIGENTS MicroPoint II Système de détection sur clôture MicroTrack II Système de détection par câble enterré MicroWave 330 Barrière hyperfréquence

Plus en détail

Confort et protection de votre habitat. Objectif qualité

Confort et protection de votre habitat. Objectif qualité Confort et protection de votre habitat Objectif qualité Ets Berthommé Sécurité et fermetures depuis 1979 Plus de 30 ans d'expérience au service de la protection et du confort de l'habitat Créés en 1979,

Plus en détail

Cadre de référence relatif à la vidéosurveillance. à la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe. Mars 2007

Cadre de référence relatif à la vidéosurveillance. à la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe. Mars 2007 703 Cadre de référence relatif à la vidéosurveillance à la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe Mars 2007 A) Principes généraux Les périodes de surveillance et, éventuellement, d enregistrement, l espace

Plus en détail

Somfy, parce que votre sécurité mérite une alarme sur-mesure

Somfy, parce que votre sécurité mérite une alarme sur-mesure Somfy, parce que votre sécurité mérite une alarme sur-mesure Prévention d intrusion Sécurité active simulation de présence Pilotag e à distance PROTEXIAL RTS : L alarme sans fil nouvelle génération Acteur

Plus en détail

Problème posé. Sécurité. Sécurité Humaine. Exploitant. électronique. Politique Sécurité. Réglementation. Comportements

Problème posé. Sécurité. Sécurité Humaine. Exploitant. électronique. Politique Sécurité. Réglementation. Comportements Problème posé Réglementation Politique Sécurité Comportements Flux Événements Sécurité Humaine Sécurité électronique Exploitant Personnes Patrimoine Exploitation Population Environnement Secret Risques

Plus en détail

La cartographie des risques outil fédérateur de pilotage: exemple d'application dans un groupement d'établissements. Marc MOULAIRE

La cartographie des risques outil fédérateur de pilotage: exemple d'application dans un groupement d'établissements. Marc MOULAIRE La cartographie des risques outil fédérateur de pilotage: exemple d'application dans un groupement d'établissements. Marc MOULAIRE Définitions Successivement la cartographie a été: L'Art de dresser les

Plus en détail

Agent de prévention et de sécurité

Agent de prévention et de sécurité Agent de prévention et de sécurité Rome K2503 1 Le métier Le métier : Agent de prévention et de sécurité Dissuadant par sa présence les actes de malveillance, l agent de prévention et de sécurité est aussi

Plus en détail

17 ou 112 depuis un téléphone portable.

17 ou 112 depuis un téléphone portable. LA SECURITE DES PERSONNES AGEES COMMENT SE PROTEGER? -=- Étant trop souvent victimes de la lâcheté et de la ruse de certains agresseurs, voici certaines précautions que vous devez prendre. La délinquance

Plus en détail

AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ!

AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ! AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ! CONSIGNES DE SÉCURITÉ VOUS TROUVEREZ DANS LE PRÉSENT DOCUMENT DES CONSEILS DE BASE AFIN DE GARANTIR AU MIEUX LA SÉCURITÉ DE VOS BIENS. AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ! En

Plus en détail

Présentation Web. Mise à jour au 4/02/2013

Présentation Web. Mise à jour au 4/02/2013 Présentation Web Mise à jour au 4/02/2013 5 domaines d activité Signalisation lumineuse Signalisation tricolore et contrôle d accès Recueil de données de trafic Sûreté périphérique et périmétrique Contrôle

Plus en détail

Taurus Security Agency

Taurus Security Agency Taurus Security Agency Route des jeunes 5A 1227 Carouge 0800 900 901 www.taurus-security-agency.ch info@t-s-a.ch Madame, monsieur, cher client, J ai l honneur et le plaisir de vous présenter dans cette

Plus en détail

Une meilleure sécurité est possible!

Une meilleure sécurité est possible! édito Une meilleure sécurité est possible! Basés à Arques (62), depuis 25 ans nous avons forgé notre notoriété en équipant le professionnel de systèmes de sécurité électroniques. Notre activité est basée

Plus en détail

Intrusion. Intrunet SI120/SI220 Pour une sécurité sur mesure. Answers for infrastructure. 1

Intrusion. Intrunet SI120/SI220 Pour une sécurité sur mesure. Answers for infrastructure. 1 Intrusion Intrunet SI120/SI220 Pour une sécurité sur mesure Answers for infrastructure. 1 Une sécurité optimale pour chaque besoin Les centrales Intrunet SI120 et SI220 sont l aboutissement de décennies

Plus en détail

Foire aux Questions (F A Q)

Foire aux Questions (F A Q) PLAN VIGIPIRATE 2014 Foire aux Questions (F A Q) Sommaire 1. Comment fonctionne le plan Vigipirate? 1.1. Comment et par qui sont appliquées les mesures dans les lieux ouverts au public?..........3 1.2.

Plus en détail

LA SECURITE DE VOTRE ENTREPRISE

LA SECURITE DE VOTRE ENTREPRISE SÉCURITÉ LA SECURITE DE VOTRE ENTREPRISE Guide des bonnes pratiques Comment sécuriser vos locaux? Quelles solutions pour une meilleure protection? PREFECTURE DE LA GIRONDE Edito En 2006, plus de 175 000*

Plus en détail

GUIDE DE MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME DE DÉTECTION EXTÉRIEURE ASSOCIÉ À UNE VIDÉOSURVEILLANCE

GUIDE DE MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME DE DÉTECTION EXTÉRIEURE ASSOCIÉ À UNE VIDÉOSURVEILLANCE GUIDE DE MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME DE DÉTECTION EXTÉRIEURE ASSOCIÉ À UNE VIDÉOSURVEILLANCE Ce guide donne les bonnes pratiques, les bons reflexes, les règles de l art, les questions à se poser et des

Plus en détail

APPEL D'OFFRES OUVERT Article 33, 57 à 59 du code des marchés publics

APPEL D'OFFRES OUVERT Article 33, 57 à 59 du code des marchés publics MARCHE DE SERVICES Prestation de surveillance, de gardiennage et d accueil CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES APPEL D'OFFRES OUVERT Article 33, 57 à 59 du code des marchés publics Le présent document

Plus en détail

Les banques. Competence in Video Security

Les banques. Competence in Video Security Competence in Video Security Les banques Les établissements bancaires sont exposés à des risques et dangers de façon permanente. Malheureusement, les fraudes aux guichets, les actes de vandalisme et les

Plus en détail

Les règles d utilisation de la vidéosurveillance avec enregistrement dans les lieux publics par les organismes publics

Les règles d utilisation de la vidéosurveillance avec enregistrement dans les lieux publics par les organismes publics Les règles d utilisation de la vidéosurveillance avec enregistrement dans les lieux publics par les organismes publics Juin 2004 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION... 1 LE CHAMP D APPLICATION... 1 LA JUSTIFICATION...

Plus en détail

SÉCURITÉ DES LOCAUX. Sécurité des locaux

SÉCURITÉ DES LOCAUX. Sécurité des locaux SÉCURITÉ DES LOCAUX Sécurité des locaux SÉCURITÉ DES LOCAUX Sécurité des locaux SOMMAIRE Télésurveillance Pourquoi choisir un système de télésurveillance? Comment choisir sa télésurveillance? La télésurveillance,

Plus en détail

COMMUNE DE SALAISE SUR SANNE DEPARTEMENT DE L ISERE

COMMUNE DE SALAISE SUR SANNE DEPARTEMENT DE L ISERE COMMUNE DE SALAISE SUR SANNE DEPARTEMENT DE L ISERE Cahier des charges Télésurveillance des bâtiments communaux de la Commune de Salaise sur Sanne Services Techniques Salaise sur Sanne document établi

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES GARDIENNAGE

CAHIER DES CHARGES GARDIENNAGE Association des Responsables de Services Généraux Facilities Managers Association CAHIER DES CHARGES GARDIENNAGE Avertissement : ce document est un exemple de cahier des charges Gardiennage établi pour

Plus en détail

DOMOTIQUE Les fonctions d'un système d'alarme

DOMOTIQUE Les fonctions d'un système d'alarme Page 1/4 1. Les principaux éléments d'un système d'alarme 1.1 La centrale d'alarme Elle reçoit les signaux en provenances des détecteurs qu'elle analyse. Elle déclenche l'alarme en mettant en fonctionnement

Plus en détail

MAIRIE DE SAINT MARC JAUMEGARDE N 2015-70-DEC- 1-1 DECISION 1/5 OBJET : SALLE DES SPORTS CONTRAT DE TELESURVEILLANCE / IXO

MAIRIE DE SAINT MARC JAUMEGARDE N 2015-70-DEC- 1-1 DECISION 1/5 OBJET : SALLE DES SPORTS CONTRAT DE TELESURVEILLANCE / IXO 1/5 OBJET : SALLE DES SPORTS CONTRAT DE TELESURVEILLANCE / IXO VU le code général des collectivités territoriales, et notamment les articles L.2122-22, L.2122-23, VU la délibération n 2014-43-DELIB-5-6

Plus en détail

Règles Générales de Sécurité et Santé

Règles Générales de Sécurité et Santé R.G.S.S. destinées aux entreprises extérieures devant intervenir sur les bâtiments et installations de la Banque Internationale à Luxembourg S.A. Les Règles Générales de Sécurité et Sûreté (R.G.S.S.) ont

Plus en détail

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Prestations Alarme intrusionalarme incendie et contrôle d accès Sommaire 1 OBJET ET ETENDUE... 02 1.1.

Plus en détail

QUESTIONNAIRE/PROPOSITION*

QUESTIONNAIRE/PROPOSITION* Code intermédiaire Intermédiaire Date QUESTIONNAIRE/PROPOSITION* MULTIRISQUE IMMEUBLE (PROPRIETAIRE NON OCCUPANT) BATIMENTS OCCUPES USAGE PROFESSIONNEL (COMMERCE, INDUSTRIEL) *(faisant partie intégrante

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION VOCALYS CW32 CENTRALE-TRANSMETTEUR

GUIDE D UTILISATION VOCALYS CW32 CENTRALE-TRANSMETTEUR GUIDE D UTILISATION VOCALYS CW32 CENTRALE-TRANSMETTEUR Centrale-Transmetteur CW32 ADETEC Wireless System Table des matières 1 INFORMATIONS... 5 1.1 Présentation générale... 5 1.2 La centrale-transmetteur

Plus en détail

Protéger son entreprise avec les solutions Cisco de vidéosurveillance pour les TPE-PME

Protéger son entreprise avec les solutions Cisco de vidéosurveillance pour les TPE-PME Protéger son entreprise avec les solutions Cisco de vidéosurveillance pour les TPEPME Assurer la sécurité physique de l entreprise Vols, vandalisme, dégradations, atteinte à l intégrité des employés, sinistres

Plus en détail

Vidéosurveillance. Caméras de surveillance en entreprise: locaux intérieurs

Vidéosurveillance. Caméras de surveillance en entreprise: locaux intérieurs SYSTEMES Vidéosurveillance Caméras de surveillance en entreprise: locaux intérieurs Surveillance à distance sur Internet et téléphone mobile Tarifs promotionnels novembre 2006 12 octobre 2006 v2 http://www.alpha-surveillance.fr

Plus en détail

Guide de solutions. de mise en sécurité électronique des bâtiments. Détection d intrusion Contrôle d accès Vidéosurveillance

Guide de solutions. de mise en sécurité électronique des bâtiments. Détection d intrusion Contrôle d accès Vidéosurveillance Guide de solutions de mise en sécurité électronique des bâtiments Détection d intrusion Contrôle d accès Vidéosurveillance Sommaire z Les Industries du Génie Numérique, Energétique et Sécuritaire (IGNES)

Plus en détail

Projet intersyndical d accord collectif portant sur la sécurité des entreprises et établissements relevant de la convention collective nationale des

Projet intersyndical d accord collectif portant sur la sécurité des entreprises et établissements relevant de la convention collective nationale des Projet intersyndical d accord collectif portant sur la sécurité des entreprises et établissements relevant de la convention collective nationale des casinos de jeux Projet du 06 Mai 2011 1 Préambule Les

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Signature de la convention de sécurisation des bijouteries

DOSSIER DE PRESSE. Signature de la convention de sécurisation des bijouteries Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 2 décembre 2014 DOSSIER DE PRESSE Signature de la convention de sécurisation des bijouteries Mardi 2 décembre 2014 à 10 h

Plus en détail