Marché de Télésurveillance et Interventions dans les Bâtiments Communaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marché de Télésurveillance et Interventions dans les Bâtiments Communaux"

Transcription

1 Marché de Services Service Technique Procédure adaptée Marché de Télésurveillance et Interventions dans les Bâtiments Communaux CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) N CCTP - Cahier des Clauses Techniques Particulières 1 / 12

2 SOMMAIRE ARTICLE 1 OBJET DE LA CONSULTATION DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 2 ALLOTISSEMENT ARTICLE 3 NORMES ET REGLEMENTS ARTICLE 4 DESCRIPTION DES INSTALLATIONS EXISTANTES ARTICLE 5 - DEFINITION DES PRESTATIONS 5.1 TELESURVEILLANCE 5.2 EQUIPEMENT VIDEO ET VIDEOSURVEILLANCE DU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL 5.3 PERMANENCE TELEPHONIQUE 5.4 CONTROLE D ACCES DE L HOTEL DE VILLE ARTICLE 6 OBLIGATIONS GENERALES DES PARTIES 6.1 LE PERSONNEL 6.2 L OBLIGATION DE RESULTAT ET DE MOYENS 6.3 LA CONFIDENTIALITE ET LA DISCRETION PROFESSIONNELLE 6.4 L HYGIENE ET LA SECURITE 6.5 OBLIGATION DU TITULAIRE RESPONSABILITE CONNAISSANCE DES LIEUX INTERVENTIONS PHYSIQUES 6.6 OBLIGATIONS DE LA VILLE 6.7 PERMANENCE TELEPHONIQUE OBLIGATION DU TITULAIRE OBLIGATION DE LA VILLE ARTICLE 7 LES MOYENS 7.1 APTITUDE, FORMATION ET QUALIFICATION DU PERSONNEL 7.2 MOYENS MATERIELS INCOMBANT AU TITULAIRE 7.3 MOYENS ORGANISATIONNELS CONSIGNES D APPLICATION PERMANENECE OPERATIONNELLE GESTION DES EVENEMENTS ISSUS DE LA PRESTATION UTILISATION DE CHIENS PROTECTION DU TRAVAILLEUR ISOLE ARTICLE 8 CONTROLE DES PRESTATIONS 8.1 DISPOSITIONS GENERALES 8.2 REUNION DE SUIVI SATISFACTION INFORMATION ARTICLE 9 MATERIELS ET INSTALLATIONS N CCTP - Cahier des Clauses Techniques Particulières 2 / 12

3 ARTICLE 1 - OBJET DE LA CONSULTATION DISPOSITIONS GENERALES La présente consultation porte sur une offre de services de télésurveillances et interventions dans les bâtiments communaux de la Ville de Sainte-Geneviève-des-Bois (la liste est fournie en ANNEXE 1 du présent document). ARTICLE 2 - ALLOTISSEMENT Le présent marché ne comprend qu un seul lot ARTICLE 3 - NORMES ET REGLEMENTS - Loi n du 12/07/1983 modifiée réglementant les activités privées de surveillance, de gardiennage et de transport de fonds, modifiée par la loi n du 18 mars 2003 pour la sécurité intérieure, par la loi n du 9 mars 2004 et par la loi n du 20 mai 2005 ; - Loi n du 21 janvier 1995 d orientation et de programmation relative à la sécurité modifiée ; - Loi n du 18 mars 2003 pour la sécurité intérieure ; - Loi n du 23 janvier 2006 relative à la lutte contre le terrorisme et portant dispositions diverses relatives à la sécurité et aux contrôles frontaliers. - Loi n du 20 juin 2008 renforçant les mesures de prévention et de protection des personnes contre les chiens dangereux ; - Loi n du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance ; - Décret n du 17 avril 2002 relatif aux activités de surveillance à distance des biens ; - Décret n du 10/10/1986 relatif à l utilisation des matériels, documents, uniformes et insignes des entreprises de surveillance, de gardiennage, transport de fonds et protection de personnes. Autres décrets concernant la sécurité : - Décret n du 3 août 2007 modifiant le décret n du 6 septembre 2005 relatif à l'aptitude professionnelle des dirigeants et des salariés des entreprises exerçant des activités de surveillance et de gardiennage, de transport de fonds et de protection physique des personnes et le décret n du 6 septembre 2005 relatif à la qualification professionnelle des dirigeants et à l'aptitude professionnelle des salariés des agences de recherches privées ; - Décret n du 7 septembre 2006 modifiant le décret n du 6 septembre 2005 relatif à l'aptitude professionnelle des dirigeants et des salariés des entreprises exerçant des activités de surveillance et de gardiennage, de transport de fonds et de protection physique des personnes et le décret n du 6 septembre 2005 relatif à la qualification professionnelle des dirigeants et à l'aptitude professionnelle des salariés des agences de recherches privées ; - Décret 1016 du 5 novembre Evaluation des risques.. - Arrêté du 19 juin 2008 portant agrément d'un certificat de qualification professionnelle en application de l'article 1er du décret n du 6 septembre 2005 relatif à l'aptitude professionnelle des personnes exerçant une activité de surveillance et de gardiennage, de transport de fonds et de protection physique des personnes ; - Arrêté du 3 août 2007 relatif à l'agrément prévu à l'article 1er du décret n du 6 septembre 2005 modifié pris pour l'application de la loi n du 12 juillet 1983 réglementant les activités privées de sécurité et relatif à l'aptitude professionnelle des dirigeants et des salariés des entreprises exerçant des activités de surveillance et de gardiennage, de transport de fonds et de protection physique des personnes ; N CCTP - Cahier des Clauses Techniques Particulières 3 / 12

4 Circulaires et autres dispositions - Circulaire du 13 janvier 2006 relative à l'application des articles 5 (8 ), 6 (5 ), 22 (7 ) et 23 (5 ) de la loi n du 12 juillet 1983 régleme ntant les activités privées de sécurité Bulletin officiel du ministère de l'intérieur n 20 06/1 p (Vérification de l'aptitude professionnelle des dirigeants et des salariés des entreprises exerçant des activités de surveillance et de gardiennage, de transport de fonds et de protection physique des personnes - Application des décrets n et n du 6 septembre 2005) - Circulaire du 24 mars 2004 relative à l'application des articles 5, 6 et 7 de la loi n du 12 juillet 1983 réglementant les activités privées de sécurité Bulletin officiel du ministère de l'intérieur n 2004/1 p (Procédure d'agrément des dirigeants des sociétés privées de sécurité, conditions de recrutement des agents des sociétés privées de sécurité et soumission à autorisation de l'établissement principal et de chaque établissement secondaire - Application des art. 5, 6 et 7 de la loi n du 12 juillet 1983 dans leur rédaction issue de l'art. 94 de la loi n du 18 mars 2003) - Circulaire du 30 mai 1997 relative aux activités de surveillance à distance Bulletin officiel du ministère de l'intérieur n 97/2 p Les dispositions du décret n du 20 février 1992 modifié relatif aux prescriptions particulières d hygiène et de sécurité applicable aux travaux effectués dans un établissement par une entreprise extérieure. - Le titre 3 du Code du Travail et le décret n portant modifications au Code du Travail concernant la sécurité des travailleurs sur les lieux de travail. - Les dispositions réglementaires et juridiques pouvant intervenir lors de l exécution du présent marché. Certifications : - Les certifications professionnelles o Règlement de certification APSAD : o R31 des stations centrales de télésurveillance règlement I31. Document remis par le prestataire certifié Certificat de conformité n31. Certificats professionnels et Certificats de qualification professionnelle des agents de prévention et de sécurité et des dirigeants (décret n modifié) - La recommandation J1-90 relative aux marchés de surveillance et de télésurveillance protection des biens et des personnes, proposée par le Groupe permanent d Etude des marchés de matériels mécaniques électriques et électroniques et adoptée le 14 juin 1990 par la section technique de la Commission Centrale des Marchés ARTICLE 4 - LISTE DES INSTALLATIONS EXISTANTES VOIR ANNEXE 1 «INSTALLATIONS EXISTANTES» ARTICLE 5 - DEFINITION DES PRESTATIONS 5.1 Télésurveillance La télésurveillance est un procédé qui permet de gérer, à partir d un centre de télésurveillance fonctionnant 7 jours sur 7, 24 h/24 h, les informations provenant d installations de la ville qui y sont raccordées. En cas de déclenchement d alarme au sein du bâtiment télésurveillé, les services de la société devront dans tous les cas suivre le processus établi, et effectuer un contre appel téléphonique au sein de ce bâtiment (gardien lorsqu il existe). La prestation de télé-sécurité se complète par l intervention physique sur le site protégé, afin de vérifier les différents accès et issues visibles. L intervenant qui devra être un préposé du soumissionnaire ne pourra pénétrer à l intérieur que sur accord écrit de la ville et après obtention des clefs par sa société. N CCTP - Cahier des Clauses Techniques Particulières 4 / 12

5 L intervention sera réalisée par un agent, en tenue adaptée à sa mission qui restera avant tout dissuasive. Le personnel, titulaire d une carte de service professionnelle pouvant être demandée par la ville de Sainte-Geneviève-des-Bois, doit être un agent de sécurité, utilisant un véhicule doté de moyens de communication et de moyens radios en liaison directe avec le poste de contrôle de télésurveillance. Cette télésurveillance sera assurée par un système de transmission téléphonique connectée sur le réseau commuté de l opérateur, par l intermédiaire de la ligne téléphonique du bâtiment télésurveillé. Ce système aura pour objet de prendre en compte les informations de centralisation des alarmes du bâtiment télésurveillé, et de les transmettre à la permanence du P.C. de surveillance du titulaire du marché en écoute, 24 h sur 24 h, pour les sites décrits en ANNEXE 1 et suivant des consignes contractuellement définies. En aucun cas, l équipe d intervention ne pourra se substituer aux forces de police locale ou aux services de sécurité habituels. Toutefois, l équipe d intervention, lorsqu elle sera appelée à intervenir dans le cadre des consignes, pourra prêter l aide nécessaire aux services officiels de sécurité. Cependant en aucune façon la société, titulaire du marché ne pourra être tenue pour responsable des noninterventions des forces de police ou de gendarmerie après les avoir officiellement sollicitées. La fiche de consignes établie entre la ville et le titulaire du marché sera annexé au présent marché, afin de la rendre contractuelle. Ce dernier disposera d un délai de quinze jours maximum pour mettre au point cette fiche. Une copie de la fiche de consignes est remise au représentant de la ville qui la contre signera. Les frais d enregistrement du code client (paramétrage des transmetteurs téléphoniques) et d établissement du présent contrat ne sont pas intégrés au prix du marché. Il sera également demandé la transmission journalière par courrier électronique, de la traçabilité des évènements liés à la télésurveillance, en temps réel (heure de mise et hors service, heure et résultat du test ligne, ainsi que tous les défauts de déclenchement sur les sites). ARTICLE 6 : OBLIGATIONS GENERALES DU TITULAIRE 6.1 Le personnel Le titulaire fait sien les problèmes d'horaires et d'effectifs. Il recrute, rémunère et emploie le personnel nécessaire, sous sa seule responsabilité, au regard des charges sociales et fiscales. Il couvre la responsabilité résultant des accidents de trajet ou de travail qui pourraient survenir à ses agents du fait ou à l'occasion de l'exécution du marché, et assure les contrôles médicaux obligatoires. Tout salarié d une société privée de sécurité doit justifier d un casier judiciaire vierge. Il doit faire l objet d une enquête administrative par la Préfecture de son département, laquelle aura abouti à la délivrance d une autorisation d exercer des activités privées de sécurité. Il est interdit aux entreprises exerçant des activités de surveillance et à leur personnel de s immiscer ou d intervenir à quelque moment et sous quelque forme que ce soit dans le déroulement d un conflit du travail ou d événements s y rapportant. Il est également interdit de se livrer à une surveillance relative aux opinions politiques, religieuses et syndicales et de constituer des fichiers dans ce but. De même le code pénal punit les entraves à l exercice des libertés d expression, du travail, d association, de réunion ou de manifestation. Le port d arme est totalement prohibé. Il est rappelé que les agents ne disposent, en matière d intervention, d aucune prérogative supérieure à celle d un citoyen ordinaire (art 73 et art du Code Pénal). Il ne peut se livrer à aucune fouille corporelle ou de sac, mais il peut demander à en voir le contenu. Il est formellement interdit d appréhender un suspect, sauf pour porter secours à une personne en danger. Les agents devront en outre faire preuve de politesse et de correction. Ils ne devront pas recevoir de visites personnelles durant leur vacation. N CCTP - Cahier des Clauses Techniques Particulières 5 / 12

6 6.2 L obligation de résultats et de moyens La responsabilité civile du prestataire de service repose sur deux fondements juridiques distincts : la responsabilité générale et la responsabilité contractuelle. En ce qui concerne les sociétés privées de gardiennage et de sécurité, il s agit d une obligation de moyens et de résultats par les engagements contractuels du marché. 6.3 Obligation de confidentialité et discrétion professionnelle Le titulaire s'engage à observer et à faire observer à son personnel, la plus stricte confidentialité sur toute information relative au Pouvoir Adjudicateur, notamment à l égard des médias en cas de sinistres. Les personnels du titulaire sont soumis aux dispositions légales et réglementaires qui régissent la profession et au règlement intérieur en vigueur sur territoire de la Ville de Sainte-Geneviève-des- Bois. Toutefois, pour l'utilisation du matériel et des locaux mis à leur disposition dans le cadre de la prestation, ils sont soumis au respect du règlement intérieur de l'entreprise titulaire du marché. Dans la mesure où la nécessité de sécurité l'exige, la Ville de Sainte-Geneviève-des-Bois se réserve le droit de refuser à un ou plusieurs agents du titulaire, l'accès de certains locaux notamment la nuit. Le titulaire du marché qui, à l occasion de l exécution de celui-ci, aura reçu de la personne publique communication, à titre confidentiel, de renseignements, documents ou objets quelconques, est tenu de maintenir la confidentialité attachée à cette communication. Il doit sans délai avertir la personne publique de toute violation de l obligation de confidentialité, définie ci-dessus. La responsabilité du titulaire du marché peut être recherchée en cas de manquement aux consignes de sécurité interne. Le titulaire du marché s engage à mettre en sécurité les documents de toute nature, objets, matériels ou marchandises. Sa responsabilité peut être également recherchée en cas de dissimulation, d appréhension, de détournement ou de dissipation de toute information. Le titulaire du marché devra faire établir par son personnel une reconnaissance formelle de l obligation de discrétion. En cas de non-respect par le titulaire des obligations résultant du présent article, la personne publique pourra résilier le marché avec droit à dommages et intérêts pour le préjudice éventuellement subi. 6.4 L'hygiène et la sécurité Le titulaire doit respecter les obligations définies par les articles R237-1 à R du décret du 20 février 1992, fixant les prescriptions particulières d'hygiène et de sécurité applicables aux travaux effectués par une entreprise extérieure. Avant la prise en charge du service, le titulaire et le Pouvoir Adjudicateur ont défini, d'un commun accord, les mesures propres à éviter les accidents du travail et les maladies professionnelles sur le site surveillé et ont procédé à une inspection commune des lieux du travail et des installations qui s'y trouvent. 6.5 Obligation du titulaire - Responsabilité Le titulaire du marché devra installer sur les centrales de réception d alarme, un système de bande imprimante (ou autre système à faire valider préalablement par la ville), consultable sur demande à tout moment par la ville. N CCTP - Cahier des Clauses Techniques Particulières 6 / 12

7 Néanmoins, la responsabilité du titulaire du marché ne saurait être retenue en cas de force majeure, en cas de causes étrangères indépendantes de sa volonté et notamment en cas d intervention d un tiers sur l installation téléphonique propriété de la Ville. Le titulaire du lot Télésurveillance et la Ville dresseront un inventaire détaillé des clés des bâtiments communaux remises au titulaire. Cet inventaire sera actualisé à chaque rétrocession ou à chaque ajout de bâtiments communaux au marché. En cas de perte de clés, le renouvellement immédiat de celles-ci sera à la charge du titulaire du marché, selon les stipulations de l article 7 paragraphes 4 du CCPAE. La Ville attire l attention du titulaire sur le fait qu elle interdit à celui-ci de disposer de ses clefs en permanence dans ses véhicules. Le titulaire s engagera à les disposer en lieu sûr et gardienné en permanence. Le titulaire devra renseigner la ville au plus vite en cas de dysfonctionnement de la procédure (changement de serrure non signalé, consignes, ) dont il aurait connaissance. Faute de quoi, le titulaire sera tenu responsable des éventuels problèmes liés aux interventions ultérieures Connaissance des lieux vidéosurveillance contrôle d accès Lors de l état des lieux, le titulaire du marché se doit de proposer à la ville toutes modifications d équipement nécessaires à la mise en œuvre de la prestation. En résumé, le titulaire du marché est réputé avoir pris connaissance parfaite des lieux et en général de toutes les conditions pouvant de quelque manière que ce soit influer sur l exécution, la qualité et le prix des prestations à exécuter. Il ne pourra donc arguer d ignorance quelconque à ce sujet, pour prétendre à des suppléments de prix Interventions physiques Afin d obtenir une intervention rapide et efficace, le titulaire du marché devra organiser une intervention physique sur place par des agents de la société. Les interventions seront automatiquement programmées dans 2 cas : - détection alarme intrusion par télé report - anomalie de fonctionnement Détection alarme : L intervenant sur le site devra mettre en sûreté le bâtiment communal, réaliser une ronde de façon à identifier la cause du déclenchement de l alarme et en fonction du problème rencontré, devra appeler par ses propres moyens : - la Police Nationale - l agent de permanence de la Mairie. L intervention sera consignée dans le plus court délai, en précisant les constatations faites et les mesures prises. Le titulaire du marché devra suivre jusqu à une certitude de «bonne fin» l exécution de ses interventions physiques. Le recours au gardiennage pourra être mis en place, uniquement sur demande expresse de la ville. L intervenant notera sur une fiche de suivi d alarmes, toutes les actions déclenchées et effectuées en les horodatant. Anomalie de fonctionnement : En l absence du personnel dans les locaux, tout déclenchement d alarme lié à une anomalie de fonctionnement, entraîne les prestations suivantes : N CCTP - Cahier des Clauses Techniques Particulières 7 / 12

8 - prise de mesures conservatoires (rondes de surveillance ponctuelles avec accord préalable de la ville), - transmission du défaut technique constaté aux Services Techniques Direction du Patrimoine bâti, afin que ceux-ci puissent intervenir le plus rapidement possible, après la constatation de la panne. Les interventions physiques seront facturées à la Ville (selon bordereau BPU) si elles dépassent le nombre de 50 par an. Le titulaire du marché s engage à intervenir sur les lieux dans un délai compris entre 15 à 30 minutes. En cas de constatation d un délai supérieur, des pénalités seront appliquées conformément à l article 7 du C.C.P.A.E 6.6 Obligations de la ville La Ville avisera par écrit le titulaire du marché de toutes modifications ultérieures des consignes établies, entre elle-même et le titulaire du marché. A défaut, ce dernier décline toutes responsabilités dans l exécution des prestations contractuelles. La ville s engage à fournir au titulaire du marché les nouvelles clés lors de changement de serrures. De même, lorsque le contrôle d accès des locaux se trouve être un boîtier à code, lettres ou chiffres, en cas de changement de ceux ci, la ville s engage à avertir le titulaire du marché de la même façon. Lorsque la ville confiera les clés de ses locaux au titulaire du marché, notamment pour des interventions physiques sur place, elle avertira le titulaire du marché de tout changement de serrures, et fournira les clés immédiatement, afin que celui-ci puisse effectuer sa mission. 6.7 Permanence Téléphonique Obligations du titulaire du Marché Téléphone /Télécopie De convention expresse entre le prestataire et la ville de Sainte-Geneviève-des-Bois, il est convenu que ces prestations sont basées sur une obligation de moyens, associée à un résultat. Ainsi en vertu de cette obligation, le titulaire devra mettre en oeuvre tous les moyens afin de veiller à la bonne réception des appels du public et des télécopies, par transfert de ligne ou directement, en dehors des heures normales d ouverture des services de la Mairie et lors de ses jours de fermeture. L abonnement de cette ligne téléphonique sera souscrit par le titulaire du marché. Il pourra servir d intermédiaire avec la Préfecture en cas de déclenchement de plan de crise. Chaque réception d appel fera l objet d une inscription sur une main courante ouverte à cet effet au central PC. Cette main courante sera transmise hebdomadairement pour information à la ville, à la Direction des Services Techniques. Chaque réception de télécopie fera l objet d une information à l agent de la ville de permanence. Le titulaire du marché doit mettre à la disposition de la ville deux numéros locaux de contact : Service commercial : Nom de l interlocuteur..... Titre de l interlocuteur..... N téléphone : 01 N télécopie : 01 N CCTP - Cahier des Clauses Techniques Particulières 8 / 12

9 Service technique : Nom de l interlocuteur... N téléphone : 01 N télécopie : Obligations de la ville Chaque mois, les coordonnées des fonctionnaires responsables de permanence à savoir : nom, prénom, et numéro de téléphone seront communiqués au titulaire du marché. Article 7 : LES MOYENS L entreprise proposera un organigramme fonctionnel définissant les moyens humains, matériels et organisationnels mis à disposition dans le cadre de ce marché, pour la télésurveillance, la vidéosurveillance et la permanence téléphonique. 7.1 Aptitude, formation et qualification du personnel Les personnels affectés sur les sites doivent être formés. La formation est à la charge du titulaire du marché. Il devra donner à son personnel la formation minimale exigée et les niveaux de compétence et de qualification en adéquation avec les exigences de la Ville de Sainte-Genevièvedes-Bois et pouvoir à tout moment en justifier. L Opérateur économique retenu devra avoir l agrément APSAD, (pour la télésurveillance et pour le gardiennage) et, dans la mesure du possible les agréments SST et SSIAP1 ou équivalent. Une formation du ou des responsables de l entreprise titulaire sera assurée à la notification du marché. Elle portera sur les points suivants : - connaissance des sites concernés par la prestation et de ses abords, - connaissances et interprétation des alarmes pouvant se présenter, - prise de connaissance des «consignes clients» La formation préalable du personnel affecté aux sites et des nouveaux arrivants sera assurée en interne par le titulaire. L ensemble du personnel de l entreprise devra avoir pris connaissance de ses missions, des sites et de la conduite à tenir en cas d incidents. 7.2 Moyens matériels incombant au titulaire Les agents de gardiennage sont équipés d un téléphone portable en état de marche avec batterie chargée et possèdent un véhicule (matériel fourni par l entreprise titulaire). Le matériel fourni par le titulaire sera obligatoirement contrôlé à chaque prise de poste. L agent devra impérativement stipuler sur la main courante l état de fonctionnement du matériel et en viser l état. En cas de défaillance ou de perte d un matériel, le délai de remplacement sera de 24 heures maximum. Tenue vestimentaire : Conformément à la législation en vigueur, tout salarié d une société privée de sécurité doit revêtir une tenue professionnelle, qui ne doit pas porter confusion avec tout uniforme défini par les textes réglementaires (police, gendarmerie...). L uniforme doit comporter au moins deux insignes : l un reproduisant la dénomination sociale ou le sigle de l entreprise de sécurité, l autre l activité de sécurité privée. Aucun agent ne sera admis s il n est pas revêtu de sa tenue de travail professionnelle. Il en sera de même pour toutes les prestations spécifiques ou occasionnelles de gardiennage faisant l objet d une commande spécifique. Carte professionnelle : Les agents devront justifier l exercice de leur fonction au moyen d une carte professionnelle accompagnée d un badge d identification avec photo d identité porté visiblement dans l exécution des missions. N CCTP - Cahier des Clauses Techniques Particulières 9 / 12

10 Clés : En cas de perte ou de vol des clés fournies par la Ville de Sainte-Geneviève-des-Bois, le titulaire avisera aussitôt les Services Techniques de la Ville. Celles-ci seront remplacées ainsi que les cylindres qui y sont associés et feront l objet d une facturation au titulaire, au tarif en vigueur. A la fin du marché, le titulaire sera tenu de rendre à la Ville les clés qui lui auront été confiées à la notification du marché. A noter : Au cas où un salarié aurait une conduite incompatible avec la bonne exécution de la prestation, la commune notifiera par écrit à la société les manquements contractuels caractérisés constatés. Celle-ci prendra alors immédiatement les mesures susceptibles de normaliser la situation. 7.3 Moyens organisationnels Les consignes d application Les consignes d application sont des instructions et des informations écrites définissant précisément les modalités des missions de prévention et de sécurité qui sont confiées au titulaire. Le titulaire s'engage à élaborer les consignes d'application en conformité avec les consignes générales fournies par la Ville de Sainte-Geneviève-des-Bois, le périmètre d intervention et le plan de prévention. Ce document sera visé par la Ville de Sainte-Geneviève-des-Bois et le titulaire du marché. Toute modification des consignes, même temporaire, devra être soumise à l'accord de la Ville La permanence opérationnelle Une permanence téléphonique opérationnelle sûre et fiable devra être mise en place par le titulaire. La Ville de Sainte-Geneviève-des-Bois devra pouvoir joindre 24H/24H et 7jours/7 (temps d attente 1 minute maximum), un interlocuteur habilité par le titulaire et susceptible de pouvoir déclencher les actions appropriées et immédiates nécessaires La gestion des événements issus de la télésurveillance, de la vidéosurveillance et de la permanence téléphonique Chaque équipe ou agent devra remplir au cours de sa vacation un registre des événements ou main courante. Ce registre, fourni par le titulaire, sera disponible à la direction patrimoine bâti des Services Techniques de la Ville et concernera chaque bâtiment et site surveillé. Le registre des événements doit faire apparaître toute alarme, anomalies ou problèmes constatés ainsi que les mesures prises. Toute défaillance concernant le matériel fourni par le titulaire devra apparaître sur la main courante. Il sera apprécié que ce registre prenne la forme d un portail Internet, véritable outil de management de la sécurité, laissant toute opportunité à la ville de réaliser des tableaux de bords, d activer des indicateurs d alerte ou encore d assurer le suivi des évènements. En fonction de la gravité des accidents ou des incidents, un rapport écrit détaillé des événements pourra être demandé par la Ville au titulaire Utilisation de chiens Selon la réglementation en vigueur, l utilisation de chiens dans l exercice des activités de gardiennage et de surveillance est interdite sans la présence immédiate et continue d un conducteur de chien ou maître-chien. Les chiens utilisés dans les lieux publics ou ouverts au public sont tenus en laisse. Dans le présent marché, il n est pas prévu d avoir recours à un animal. Si le titulaire du marché utilise un chien, il le fera sous sa responsabilité et sans prétendre à aucune indemnité complémentaire autre que celle prévue dans le prix du présent marché. N CCTP - Cahier des Clauses Techniques Particulières 10 / 12

11 7.3.5 Protection du travailleur isolé Le travailleur isolé est une personne hors de vue ou de portée de voix des autres. Conformément à l article R , alinéa 1 du Code du Travail, le titulaire devra mettre en oeuvre les dispositions nécessaires «pour qu aucun salarié ne travaille isolément en un point où il ne pourrait être secouru à bref délai en cas d accident». Trois solutions sont préconisées : - appel volontaire du travailleur vers le poste de surveillance selon des intervalles déterminés - appels périodiques ou irréguliers par le centre de surveillance avec acquittement par appui sur le bouton ou par réponse parlée - solution automatique DATI -PTI (Dispositif d alarme pour travailleur isolé protection du travailleur isolé). ARTICLE 8 : CONTROLE DES PRESTATIONS 8.1 Dispositions générales La Ville de Sainte-Geneviève-des-Bois désignera, dès la notification du marché, une ou plusieurs personnes physiques ayant la qualité pour le représenter vis à vis du titulaire et habilitées à vérifier l exécution des prestations. Le titulaire doit fournir la liste du personnel et prévenir de chaque changement. Le titulaire sera tenu de notifier immédiatement à la Ville toutes anomalies ou modifications survenant au cours de l exécution des prestations du marché, qui se rapportent : - aux personnes ayant le pouvoir de décision dans l entreprise - à la forme de l entreprise - à la raison sociale ou à sa dénomination - à son adresse ou son siège social - à son capital social et généralement à toutes modifications ou anomalies importantes du fonctionnement de l entreprise. La Ville de Sainte-Geneviève-des-Bois a la possibilité, chaque fois qu elle le juge nécessaire, de vérifier le travail des agents et notamment : - la qualification du personnel - la bonne connaissance des consignes d application - la présence et la bonne utilisation du matériel fourni par le titulaire - la présence effective et la bonne tenue du personnel - la bonne tenue des documents et des registres d événements - la vigilance des agents - les temps moyens d interventions Chaque visite ou contrôle effectué de manière aléatoire devra être signalé sur le registre des événements. En cas de non-conformité détectée lors d un contrôle, la permanence téléphonique en sera immédiatement informée. D autre part, le Pouvoir Adjudicateur se réserve le droit de demander au titulaire : - le remplacement de tout membre de son personnel ayant manifestement manqué gravement aux consignes du présent marché - de justifier ses obligations relatives au droit du travail. N CCTP - Cahier des Clauses Techniques Particulières 11 / 12

12 8.2 Réunion de suivi Une réunion de suivi des prestations de surveillance et de gardiennage sera organisée au moins chaque semestre à compter de la notification du marché. Cette réunion a pour objectif d assurer un lien régulier entre le titulaire et la Ville de Sainte-Geneviève-des-Bois portant sur deux aspects : - la satisfaction : service rendu et adaptation du système aux besoins - l information sur le déroulement courant du service et des événements La satisfaction : Etablir un lien régulier de manière à : - s assurer de la conformité des prestations - adapter les consignes d application, voire les moyens de sécurité aux besoins - proposer toute amélioration En cas d insatisfaction, des actions correctives seront proposées et validées par écrit par les deux parties L information Lors des réunions, le titulaire informe la Ville de Sainte-Geneviève-des-Bois sur : - le déroulement courant du service - les événements et anomalies - l évolution technologique réglementaire ou conventionnelle pouvant affecter le service - le personnel présent et les remplacements éventuels D autre part, le Pouvoir Adjudicateur a la possibilité de faire le point avec le titulaire chaque fois qu elle le juge nécessaire. Article 9 : MATERIELS ET INSTALLATIONS Pendant tout le temps de la durée du marché, la responsabilité civile de la société exploitante ne pourra en aucun cas et pour quelque cause que se soit, être recherchée du fait de la différence ou du mauvais fonctionnement des matériels. La ville reste propriétaire de son installation (appareil de détection, transmetteur) dont il a la charge et l entretien. En ce qui concerne l ensemble des matériels de télésurveillance et installation de la ville, la société exploitante ne peut être tenue responsable des conséquences des actes directs ou indirects d une défaillance quelle qu elle soit. En cas de litiges en matière de télésurveillance, la ville à la possibilité de consulter les bandes imprimantes, ou en exiger une photocopie. En cas de carence des matériels et installations des locaux de la ville, un gardiennage physique permanent ou par rondes, peut être mis en place en dehors des heures d ouverture des services municipaux. Le paiement de ces prestations supplémentaires devra être réglé sur présentation des factures suivant un tarif horaire défini au bordereau des prix. N CCTP - Cahier des Clauses Techniques Particulières 12 / 12

Marché de gardiennage et sécurité passé selon la procédure adaptée prévue par l'article 28 du code des marchés publics (CMP).

Marché de gardiennage et sécurité passé selon la procédure adaptée prévue par l'article 28 du code des marchés publics (CMP). ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D'ARCHITECTURE DE MARNE LA VALLEE Tél. : 01 60 95 84 00 Fax : 01 60 95 84 47 Marché de gardiennage et sécurité passé selon la procédure adaptée prévue par l'article 28 du code

Plus en détail

PRESTATIONS DE SURVEILLANCE GARDIENNAGE ET SECURITE

PRESTATIONS DE SURVEILLANCE GARDIENNAGE ET SECURITE Marché de services Procédure adaptée article 28 et 77 du Code des Marchés Publics Ville des TROIS-ILETS PRESTATIONS DE SURVEILLANCE GARDIENNAGE ET SECURITE CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Année 2013 1

Plus en détail

Commune de QUINT FONSEGRIVES 31130

Commune de QUINT FONSEGRIVES 31130 31130 Marché Public de fournitures courantes et services Surveillance et Gardiennage des Bâtiments Communaux CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Procédure adaptée passée en application de l article

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES _ MAIRIE DE BP 9 33611 CESTAS CEDEX www.mairie-cestas.fr Tel : 05 56 78 13 00 Fax : 05 57 83 59 64 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) MARCHE DE MAINTENANCE, VERIFICATION, RENOUVELLEMENT

Plus en détail

CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE

CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE Cette charte a vocation à s appliquer lors de travaux effectués par une ou plusieurs entreprises, dites sous-traitantes, à l intérieur de l enceinte et des

Plus en détail

COMMUNE DE SALAISE SUR SANNE DEPARTEMENT DE L ISERE

COMMUNE DE SALAISE SUR SANNE DEPARTEMENT DE L ISERE COMMUNE DE SALAISE SUR SANNE DEPARTEMENT DE L ISERE Cahier des charges Télésurveillance des bâtiments communaux de la Commune de Salaise sur Sanne Services Techniques Salaise sur Sanne document établi

Plus en détail

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de CASTRES a décidé de

Plus en détail

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Préambule La vidéo protection est un outil de gestion de l espace public au service

Plus en détail

DE DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUES DE BOISSONS ET AUTRES PRODUITS

DE DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUES DE BOISSONS ET AUTRES PRODUITS CONVENTION DE DEPOT ET DE GESTION DE DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUES DE BOISSONS ET AUTRES PRODUITS - 1 - Entre les soussignés : La Ville de ROUEN, Représentée par Madame, adjointe au Maire, chargée des.. agissant

Plus en détail

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection. Ville d ANGOULÊME

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection. Ville d ANGOULÊME Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection Ville d ANGOULÊME Souhaitant améliorer la sûreté des personnes et la sécurité des biens, afin de lutter contre les actes de malveillance, la ville

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE MENAGE ET D ENTRETIEN DES RESIDENCES POUR LA PREFECTURE DU FINISTERE

MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE MENAGE ET D ENTRETIEN DES RESIDENCES POUR LA PREFECTURE DU FINISTERE MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE MENAGE ET D ENTRETIEN DES RESIDENCES POUR LA PREFECTURE DU FINISTERE Procédure adaptée en application de l article 28 du code des marchés publics Cahier des clauses

Plus en détail

MAIRIE DE SAINT MARC JAUMEGARDE N 2015-70-DEC- 1-1 DECISION 1/5 OBJET : SALLE DES SPORTS CONTRAT DE TELESURVEILLANCE / IXO

MAIRIE DE SAINT MARC JAUMEGARDE N 2015-70-DEC- 1-1 DECISION 1/5 OBJET : SALLE DES SPORTS CONTRAT DE TELESURVEILLANCE / IXO 1/5 OBJET : SALLE DES SPORTS CONTRAT DE TELESURVEILLANCE / IXO VU le code général des collectivités territoriales, et notamment les articles L.2122-22, L.2122-23, VU la délibération n 2014-43-DELIB-5-6

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER.

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. PERSONNE PUBLIQUE : MAIRIE D HAILLICOURT OBJET DU MARCHE : Rénovation Plomberie/Sanitaire/Chauffage

Plus en détail

Centre international d études pédagogiques

Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 1, avenue Léon-Journault 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 00 - poste 69 78 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 01 Site Internet : www.ciep.fr MARCHE DE SERVICE

Plus en détail

Vu la Loi n 1.165 du 23 décembre 1993, modifiée, relative à la protection des informations nominatives ;

Vu la Loi n 1.165 du 23 décembre 1993, modifiée, relative à la protection des informations nominatives ; DELIBERATION N 2012-118 DU 16 JUILLET 2012 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT RECOMMANDATION SUR LES DISPOSITIFS D ENREGISTREMENT DES CONVERSATIONS TELEPHONIQUES MIS EN ŒUVRE

Plus en détail

ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE DE LA DELEGATION AQUITAINE-LIMOUSIN DU CNRS

ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE DE LA DELEGATION AQUITAINE-LIMOUSIN DU CNRS ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE DE LA DELEGATION AQUITAINE-LIMOUSIN DU CNRS CNRS - Délégation Aquitaine-Limousin Esplanade des Arts et Métiers BP 105 33402 TALENCE Cedex MARCHE n 09S0002 CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

PRÉFECTURE DU VAL DE MARNE MARCHÉ DE CONTRÔLE, DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE ET CURATIVE ET DE DÉPANNAGE

PRÉFECTURE DU VAL DE MARNE MARCHÉ DE CONTRÔLE, DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE ET CURATIVE ET DE DÉPANNAGE PRÉFECTURE DU VAL DE MARNE DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DES AFFAIRES FINANCIERES ET IMMOBILIERES BUREAU DE L IMMOBILIER ET DES MOYENS GENERAUX CELLULE MARCHES PUBLICS MARCHÉ DE CONTRÔLE, DE MAINTENANCE

Plus en détail

MARCHE DE SURVEILLANCE ET GARDIENNAGE DE LA PREFECTURE ET DE LA RESIDENCE DU PREFET DE LA GUYANE

MARCHE DE SURVEILLANCE ET GARDIENNAGE DE LA PREFECTURE ET DE LA RESIDENCE DU PREFET DE LA GUYANE PREFECTURE DE LA REGION GUYANE MARCHE PUBLIC DE PRESTATION DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) MARCHE DE SURVEILLANCE ET GARDIENNAGE DE LA PREFECTURE ET DE LA RESIDENCE DU

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION Page : 1/10 MANUEL MAN-CAM-NUC-F Seule la version informatique est mise à jour, avant toute utilisation consulter sur le réseau Intranet la version en cours de ce document Page : 2/10 HISTORIQUE DE RÉVISION

Plus en détail

MARCHE PUBLIC RELATIF POUR LE TRANSPORT PAR AUTOCAR LORS DES SORTIES SCOLAIRES ET CENTRES DE LOISIRS

MARCHE PUBLIC RELATIF POUR LE TRANSPORT PAR AUTOCAR LORS DES SORTIES SCOLAIRES ET CENTRES DE LOISIRS MARCHE PUBLIC RELATIF POUR LE TRANSPORT PAR AUTOCAR LORS DES SORTIES SCOLAIRES ET CENTRES DE LOISIRS CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE RICHEBOURG 3 Place

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST, CENTRE DE RENNES»

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST, CENTRE DE RENNES» MARCHE PUBLIC DE SERVICES «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST, CENTRE DE RENNES» PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du Code des Marchés Publics) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

CHARTE D'ETHIQUE VIDEO-PROTECTION

CHARTE D'ETHIQUE VIDEO-PROTECTION Préambule : CHARTE D'ETHIQUE VIDEO-PROTECTION La vidéo protection est un outil au service de la politique de sécurité et de prévention de la Ville de THIERS. Ses objectifs sont de prévenir l'atteinte aux

Plus en détail

Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440. Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES

Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440. Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440 Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Maître

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP)

Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP) Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP) Marché n 22-2015-01 Objet de l appel d offre : Contrat de prestations de publipostage, d édition, de reproduction et de mise sous plis de documents

Plus en détail

CONVENTION D OCCUPATION PRIVATIVE DU DOMAINE PUBLIC ------------

CONVENTION D OCCUPATION PRIVATIVE DU DOMAINE PUBLIC ------------ CONVENTION D OCCUPATION PRIVATIVE DU DOMAINE PUBLIC ------------ DEPÔT ET GESTION DE DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUES DE BOISSONS ET AUTRES PRODUITS ALIMENTAIRES - 1 - Entre les soussignés : La Ville de ROUEN,

Plus en détail

FOURNITURE DE GAZ POUR BÂTIMENTS MUNICIPAUX DE CYSOING

FOURNITURE DE GAZ POUR BÂTIMENTS MUNICIPAUX DE CYSOING Ville de Cysoing Hôtel de Ville 2, place de la République BP 67 59830 CYSOING Tél : 03.20.79.44.70. Fax : 03.20.79.57.59. N Cys FOURNITURE DE GAZ POUR BÂTIMENTS MUNICIPAUX DE CYSOING Règlement de la Consultation

Plus en détail

Titre III : Médecine de prévention.

Titre III : Médecine de prévention. Titre III : Médecine de prévention. Article 10 Modifié par Décret n 2011-774 du 28 juin 2011 - art. 19 Un service de médecine de prévention, dont les modalités d organisation sont fixées à l article 11,

Plus en détail

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr de l application La-Vie-Scolaire.fr Référence :.. Date : Définitions «Contrat d accès au Service» : désigne le bon de commande, les conditions générales de vente et les éventuels annexes ou avenants conclus

Plus en détail

Rédaction du Journal du Parc naturel régional Livradois-Forez Mission d appui à la conception et à la réalisation

Rédaction du Journal du Parc naturel régional Livradois-Forez Mission d appui à la conception et à la réalisation Rédaction du Journal du Parc naturel régional Livradois-Forez Mission d appui à la conception et à la réalisation MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES GARDIENNAGE

CAHIER DES CHARGES GARDIENNAGE Association des Responsables de Services Généraux Facilities Managers Association CAHIER DES CHARGES GARDIENNAGE Avertissement : ce document est un exemple de cahier des charges Gardiennage établi pour

Plus en détail

RENTABILIWEB CONDITIONS GENERALES DE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE

RENTABILIWEB CONDITIONS GENERALES DE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE RENTABILIWEB CONDITIONS GENERALES DE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE 1. OBJET : Les présentes Conditions Générales de Paiement prévoient l ensemble des conditions de souscription au Service RENTABILIWEB de

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) Commune de CAZERES/GARONNE MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon la procédure adaptée prévue par l article 28 du Code des Marchés Publics MAITRE DE L OUVRAGE : Commune de CAZERES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

Désignation/mise en place des points focaux nationaux RSI

Désignation/mise en place des points focaux nationaux RSI 1 GUIDE DES POINTS FOCAUX NATIONAUX RSI Désignation/mise en place des points focaux nationaux RSI 1. Introduction Le Règlement sanitaire international (2005) (RSI(2005)) définit un point focal national

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX FOURNITURE, INSTALLATION ET MAINTENANCE D UN SYSTEME DE VIDEO-PROTECTION URBAINE

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX FOURNITURE, INSTALLATION ET MAINTENANCE D UN SYSTEME DE VIDEO-PROTECTION URBAINE Commune de Collonges au Mont d Or MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon la procédure adaptée prévue par l article 28 du Code des Marchés Publics MAITRE DE L OUVRAGE : Commune de Collonges au Mont d Or CAHIER

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage

MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage 1.3 MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage Commune de TRAINOU 1103, rue de la République 45470 TRAINOU Objet de la consultation Curage de l ensemble

Plus en détail

MARCHE D APPEL D OFFRE OUVERT

MARCHE D APPEL D OFFRE OUVERT Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHE D APPEL D OFFRE OUVERT Marché concernant la fourniture d'un logiciel ou d'une suite de logiciels permettant de gérer les soins infirmiers, les dossiers

Plus en détail

Marché de services Pour le gardiennage de locaux pour le Grand Orient de France 16 rue Cadet 75009 Paris. Cahier des clauses techniques particulières

Marché de services Pour le gardiennage de locaux pour le Grand Orient de France 16 rue Cadet 75009 Paris. Cahier des clauses techniques particulières Marché de services Pour le gardiennage de locaux pour le Grand Orient de France 16 rue Cadet 75009 Paris Cahier des clauses techniques particulières Maître d Ouvrage Grand Orient De France 16 rue Cadet

Plus en détail

CONVENTION DE PRESTATIONS

CONVENTION DE PRESTATIONS ACCOMPAGNEMENT A LA REORGANISATION DU SERVICE GESTION RECOUVREMENT CONTENTIEUX ET DU SERVICE COMPTABILITE CONVENTION DE PRESTATIONS Page n 1/5 CONTRACTANTS Entre d'une part, CILGERE - Association régie

Plus en détail

CHARTE D ETHIQUE DE LA VIDEO PROTECTION

CHARTE D ETHIQUE DE LA VIDEO PROTECTION CHARTE D ETHIQUE DE LA VIDEO PROTECTION 1 Préambule La ville de Saint Jean de la Ruelle a décidé de procéder à la mise en place d un système de vidéo protection dans un cadre partenarial avec un bailleur.

Plus en détail

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime.

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime. I. CHAMP D APPLICATION Conditions générales Les présentes conditions générales sont d application sur toutes les relations professionnelles entre le professionnel et le client. Toute dérogation doit être

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHE DE PRESTATIONS ET DE FOURNITURES DE SERVICE Vérifications techniques règlementaires Des bâtiments et équipements publics Cahier des Clauses Techniques Particulières Désignation de la personne publique

Plus en détail

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PRÉAMBULE La Préfecture de Police assure dans la capitale, au quotidien, la sécurité des citoyens et la défense des libertés. Afin de doter ses

Plus en détail

PRESTATIONS DE SECURITE DES PERSONNES, DES BIENS ET INCENDIE DU MEDIPÔLE ET LOGIPÔLE DE KOUTIO.

PRESTATIONS DE SECURITE DES PERSONNES, DES BIENS ET INCENDIE DU MEDIPÔLE ET LOGIPÔLE DE KOUTIO. Nouméa, le 07/10/2015 CENTRE HOSPITALIER TERRITORIAL Nouméa CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PIECE N 3 PRESTATIONS DE SECURITE DES PERSONNES, DES BIENS ET INCENDIE DU MEDIPÔLE ET LOGIPÔLE DE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CHANTIER CLIMATISATION. Objet du document

CAHIER DES CHARGES CHANTIER CLIMATISATION. Objet du document Type de document : CDC Cahier des charges auteur HC Objet du document Cahier des charges pour la modification de l installation climatisation et chauffage touchant aux trois niveaux de CAP SCIENCES. 1

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Identification de l'organisme qui passe le marché : Commune d'orsay Pouvoir adjudicateur : M. le Maire d'orsay Adresse : 2 place du général Leclerc - 91 400 ORSAY Objet

Plus en détail

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Préambule Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Validé par le Conseil d Administration du 28 juin 2013. Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, répondre

Plus en détail

Cahier des clauses administratives particulières

Cahier des clauses administratives particulières Marché public n MN/14/09 Communication visuelle et signalétique (conception, impression, pose) de l exposition «élégance et modernité» du 4 mai au 26 juillet 2009 à la Galerie des Gobelins Cahier des clauses

Plus en détail

C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE

C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE Entre les soussignées, La CAISSE D'ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE AU TRAVAIL MIDI-PYRENEES ci-dessous dénommée la «Caisse», dont le siège est actuellement

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTREVEL EN BRESSE Place de la Résistance BP 69 01340 MONTREVEL EN BRESSE Tél: 04 74 25 68 98 Fax : 04 74 30 85 42

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTREVEL EN BRESSE Place de la Résistance BP 69 01340 MONTREVEL EN BRESSE Tél: 04 74 25 68 98 Fax : 04 74 30 85 42 COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTREVEL EN BRESSE Place de la Résistance BP 69 01340 MONTREVEL EN BRESSE Tél: 04 74 25 68 98 Fax : 04 74 30 85 42 REGLEMENT INTERIEUR DES PROCEDURES ADAPTEES Article 28 du Code

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE. Objet du marché : Surveillance et entretien des fontaines, bouches et poteaux d incendie.

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE. Objet du marché : Surveillance et entretien des fontaines, bouches et poteaux d incendie. AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Identification de l'organisme qui passe le marché : Commune d'orsay Pouvoir adjudicateur : M. le Maire d'orsay Adresse : 2 place du général Leclerc - 91 400 ORSAY Objet

Plus en détail

CONTRAT DE MAINTENANCE INTERcom

CONTRAT DE MAINTENANCE INTERcom CONTRAT DE MAINTENANCE INTERcom Pour un crédit de.points. ENTRE LES SOUSSIGNES SERVICES soft Eurl Dont le Siège social est : 1 er Groupe, Bt B Place du 1 er Mai Alger Ci après dénommer «LE PRESTATAIRE»

Plus en détail

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Article 1 : Objet Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de définir les conditions de mise à disposition par Free au profit d un annonceur

Plus en détail

Convention d'adhésion au dispositif «Chèque Energies - Audit»

Convention d'adhésion au dispositif «Chèque Energies - Audit» REPUBLIQUE FRANCAISE Date de notification de l acte : Convention d'adhésion au dispositif «Chèque Energies - Audit» Entre : La Région Haute-Normandie, Hôtel de Région, 5 rue Schuman, CS 21129, 76174 Rouen

Plus en détail

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I.

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I. Article 1 : Définitions A.M.O.I. SARL (ciaprès dénommée «A.M.O.I.») est une société de prestations de services informatiques intervenant dans le domaine des réseaux informatiques et des nouvelles technologies

Plus en détail

C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE. Bénéficiaire / Auditeur. Convention Bénéficiaire / Auditeur» AUDIT ENERGETIQUE.

C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE. Bénéficiaire / Auditeur. Convention Bénéficiaire / Auditeur» AUDIT ENERGETIQUE. C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE Bénéficiaire / Auditeur Convention Bénéficiaire / Auditeur» S O M M A I R E Page Article 1. OBJET DE LA CONVENTION...3 Article 2. DOCUMENTS CONTRACTUELS.3 Article

Plus en détail

Vérification et maintenance des systèmes de sécurité des ERP de la Ville de Suippes. Règlement de consultation R.C.

Vérification et maintenance des systèmes de sécurité des ERP de la Ville de Suippes. Règlement de consultation R.C. 06-2014 Vérification et maintenance des systèmes de sécurité des ERP de la Ville de Suippes Règlement de consultation R.C. La procédure de consultation utilisée est le MAPA, en application de l article

Plus en détail

Surveillance - Interventions

Surveillance - Interventions MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE DU LANGUEDOC 10, cité des Carmes, 48007 MENDE Cedex MARCHE EN PROCEDURE ADAPTEE ARTICLE 28 C.M.P MAPA N 2013-06-LOG Surveillance - Interventions Code CPV : 79714000-2 CAHIER

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES COMMUNE DE LA LONDE LES MAURES Direction des Services Financiers Service des Marchés Publics BP 62 ou place du XI Novembre 83250 LA LONDE LES MAURES

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation. Habilitation électrique pour personnel électricien

Cahier des charges d achat de formation. Habilitation électrique pour personnel électricien MAISON DE L EMPLOI DE LA METROPOLE NANTAISE Cahier des charges d achat de formation Habilitation électrique pour personnel électricien Suivant NF C13-370 Achat d une prestation en vertu de l ordonnance

Plus en détail

Société Aéroports de Lyon Aéroport Lyon Saint Exupéry. Accord-cadre pour l extension du backbone fibre optique de l aéroport Lyon Saint Exupéry

Société Aéroports de Lyon Aéroport Lyon Saint Exupéry. Accord-cadre pour l extension du backbone fibre optique de l aéroport Lyon Saint Exupéry Pièce contractuelle n 1 Société Aéroports de Lyon Aéroport Lyon Saint Exupéry Accord-cadre pour l extension du backbone fibre optique de l aéroport Lyon Saint Exupéry CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

J.M.K. SECURITE Entreprise privée de Gardiennage et Surveillance

J.M.K. SECURITE Entreprise privée de Gardiennage et Surveillance 1. Statut Juridique 2. Historique et politique 3. Formations et Expériences du Personnel 4. Formations et Expériences du Personnel Suite 5. Étude des Projets 6. Prestations 7. Prestations Suite 8,9. Sécurité

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT)

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) à partir du 1 er août 2014 Entre le BCF des sociétés d assurances contre les accidents d automobile, 1 Rue Jules Lefebvre, 75431 PARIS CEDEX 09, et,

Plus en détail

Convention pour la télétransmission des actes réglementaires soumis au contrôle de légalité. entre. la Préfecture des Côtes d Armor

Convention pour la télétransmission des actes réglementaires soumis au contrôle de légalité. entre. la Préfecture des Côtes d Armor Convention pour la télétransmission des actes réglementaires soumis au contrôle de légalité entre la Préfecture des Côtes d Armor et 1 1) PARTIES PRENANTES A LA CONVENTION. Cette convention est passée

Plus en détail

Réf. Ifremer N 12/2 212 838. Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

Réf. Ifremer N 12/2 212 838. Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Réf. Ifremer N 12/2 212 838 Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) 1. OBJET...3 2. RESPONSABLES HABILITES...3 3. DEFINITION DES PRESTATIONS

Plus en détail

CONVENTION GENERALE DE STAGE relative à la formation des élèves du Lycée Professionnel Maritime du Guilvinec en milieu professionnel

CONVENTION GENERALE DE STAGE relative à la formation des élèves du Lycée Professionnel Maritime du Guilvinec en milieu professionnel Lycée Professionnel Maritime du GUILVINEC Aue Jos QUINIOU B.P 32 29730 TREFFIAGAT tél : 02.98.58.96.00 fax : 02.98.58..32.16 mél : LPM-Le-Guilvinec @equipement.gouv.fr Internet :www.lycee-maritimeguilvinec.com

Plus en détail

PROCEDURE RECLAMATION CLIENT Page : 1/6

PROCEDURE RECLAMATION CLIENT Page : 1/6 GTG 2007 - GT1 V1 du 4 octobre 2006 PROCEDURE RECLAMATION CLIENT Page : 1/6 A- OBJET Cette procédure décrit les modalités de traitement, par le fournisseur et/ou le GRD, d une réclamation client adressée

Plus en détail

APPEL D OFFRES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

APPEL D OFFRES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES APPEL D OFFRES PROCEDURE ADAPTEE Passé en application du nouveau Code des Marchés Publics CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Ce document comprend 8 pages dont celle-ci MARCHE N TA2011/01

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES VILLE DU MANS ET LE MANS METROPOLE AVEC EXECUTION PAR LE COORDONNATEUR

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES VILLE DU MANS ET LE MANS METROPOLE AVEC EXECUTION PAR LE COORDONNATEUR CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES VILLE DU MANS ET LE MANS METROPOLE AVEC EXECUTION PAR LE COORDONNATEUR La Ville du Mans, représentée par Monsieur Patrick DELPECH, Adjoint au Maire en

Plus en détail

SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE

SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) CCAP N : 07-02 du 10 mai 2007 Etabli en application du Code des Marchés Publics et relatif au service de

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente PREAMBULE Le client souhaite se doter d un site internet Il a lancé une consultation préalable, qui a été communiquée à Nexus Création et a permis d élaborer une proposition

Plus en détail

VILLE DE FERNEY-VOLTAIRE Avenue Voltaire 01210. (Cahier des Clauses Administratives Particulières) Mise en place d un dispositif de vidéoprotection

VILLE DE FERNEY-VOLTAIRE Avenue Voltaire 01210. (Cahier des Clauses Administratives Particulières) Mise en place d un dispositif de vidéoprotection C.C.A.P. n 15V01 (Cahier des Clauses Administratives Particulières) Mise en place d un dispositif de vidéoprotection Maître d ouvrage : Ville de Ferney-Voltaire BP 149 01210 Ferney-Voltaire Tel : 04 50

Plus en détail

%&#'!" &#($"! &&)#&* *+,-

%&#'! &#($! &&)#&* *+,- 1 Place des Champs de Vignes 31600 EAUNES ******** : 05.61.08.70.23 : 05.61.08.80.11!" # $#%# & %&#'!" &#($"! &&)#&* *+,- MARCHÉ PASSÉ EN APPLICATION DES ARTICLES 26 ET 28 DU CODE DES MARCHÉS PUBLICS "&./'&

Plus en détail

Convention de mise à disposition d un apprenti d un Etat membre de l Union européenne auprès d une entreprise/d un organisme d accueil en France.

Convention de mise à disposition d un apprenti d un Etat membre de l Union européenne auprès d une entreprise/d un organisme d accueil en France. Convention de mise à disposition d un apprenti d un Etat membre de l Union européenne auprès d une entreprise/d un organisme d accueil en France. Préambule La présente convention est conclue en application

Plus en détail

Télésurveillance des établissements de la Ville de Tourlaville REGLEMENT DE CONSULTATION

Télésurveillance des établissements de la Ville de Tourlaville REGLEMENT DE CONSULTATION Ville de TOURLAVILLE Direction Urbanisme et Services Techniques TELESURVEILLANCE DES ETABLISSEMENTS DE LA VILLE DE TOURLAVILLE REGLEMENT DE CONSULTATION DATE LIMITE DE REMISE DES OFFRES Vendredi 5 décembre

Plus en détail

Désamiantage et réfection en tôles bac acier polyuréthane de la toiture de la salle attenante au Presbytère et de celle du foyer du club de football.

Désamiantage et réfection en tôles bac acier polyuréthane de la toiture de la salle attenante au Presbytère et de celle du foyer du club de football. CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) REFECTION DE TOITURES EN BAC ACIER POLYURETHANE. PERSONNE PUBLIQUE : MAIRIE D HAILLICOURT OBJET DU MARCHE : Désamiantage et réfection en tôles

Plus en détail

CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ

CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ X La présente charte est établie par l OPCAIM afin de définir les conditions de son intervention conformément à sa mission, tant vis-à-vis des entreprises adhérentes que des organismes

Plus en détail

Avis d Appel Public à la Concurrence Marché public de services (code 09) Procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics

Avis d Appel Public à la Concurrence Marché public de services (code 09) Procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics Avis d Appel Public à la Concurrence Marché public de services (code 09) Procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics 1/ Identification du pouvoir adjudicateur Centre hospitalier de Sarreguemines

Plus en détail

Contrat type de location d'un véhicule industriel avec conducteur pour le transport routier de marchandises

Contrat type de location d'un véhicule industriel avec conducteur pour le transport routier de marchandises Décret n 2002-566 du 17 avril 2002 - J.O. n 96 du 24 avril 2002 page 7302 Contrat type de location d'un véhicule industriel avec conducteur pour le transport routier de marchandises Version consolidée

Plus en détail

Consultation : projet de règlement général relatif aux conseillers en investissements financiers

Consultation : projet de règlement général relatif aux conseillers en investissements financiers Consultation : projet de règlement général relatif aux conseillers en investissements financiers LIVRE III- PRESTATAIRES TITRE 3- AUTRES PRESTATAIRES CHAPITRE 5- CONSEILLERS EN INVESTISSEMENTS FINANCIERS

Plus en détail

INSTRUCTION SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION A L UNIVERSITE DU LITTORAL CÔTE D OPALE

INSTRUCTION SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION A L UNIVERSITE DU LITTORAL CÔTE D OPALE INSTRUCTION SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION A L UNIVERSITE DU LITTORAL CÔTE D OPALE Ces consignes sont adaptées de l instruction générale type du 21 mai 1999. Elles seront annexées

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES CONTRACTUELLES GENERALES

CAHIER DES CLAUSES CONTRACTUELLES GENERALES MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES CONTRACTUELLES GENERALES (C.C.C.G) CENTRE DE RECHERCHE PUBLIC - GABRIEL LIPPMANN 41 rue du Brill L-4422 BELVAUX FOURNITURE, INSTALLATION,

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 26/06/2015 Reçu en préfecture le 26/06/2015 Affiché le ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE

Envoyé en préfecture le 26/06/2015 Reçu en préfecture le 26/06/2015 Affiché le ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_110-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_110-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_110-DE

Plus en détail

Etude stratégique et opérationnelle en faveur du commerce et de l artisanat en Livradois-Forez

Etude stratégique et opérationnelle en faveur du commerce et de l artisanat en Livradois-Forez Etude stratégique et opérationnelle en faveur du commerce et de l artisanat en Livradois-Forez MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

Plus en détail

«MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» MARCHE 15.004 :

«MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» MARCHE 15.004 : MARCHE 15.004 : «MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» CAHIER DES CHARGES Cahier des Charges - CILGERE Page n 1/7 SOMMAIRE ARTICLE 1 : PREAMBULE 3 1.1 Présentation de CILGERE

Plus en détail

SYNTHESE REGLEMENTATION

SYNTHESE REGLEMENTATION 2012 SYNTHESE REGLEMENTATION CODE DU TRAVAIL Le saviez-vous? L obligation générale de formation à la sécurité a été introduite par la loi n 76-1106 du 6 décembre 1976 relative à la prévention des accidents

Plus en détail

Marché Public de Prestations de Services Règlement de consultation (RC)

Marché Public de Prestations de Services Règlement de consultation (RC) Commune de Brignoles S.A.O / C.T.M Place Caramy 83170 Brignoles Marché Public de Prestations de Services (RC) Objet de la consultation Prestations de télésurveillance des bâtiments communaux pour une durée

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE N 12/ _

CONVENTION DE STAGE N 12/ _ CONVENTION DE STAGE obligatoire pour la préparation du Diplôme de Gestion et Comptabilité (DGC-Intec) ou du Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG) N 12/ _ RAPPEL : Les conventions de stages doivent

Plus en détail

ASSURANCE des RISQUES STATUTAIRES DU PERSONNEL

ASSURANCE des RISQUES STATUTAIRES DU PERSONNEL ASSURANCE des RISQUES STATUTAIRES DU PERSONNEL MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES VALANT REGLEMENT DE LA CONSULTATION Pour

Plus en détail

Règlement de la consultation

Règlement de la consultation Marché Public de Services Règlement de la consultation Personne publique Commune Ville de Sainte Geneviève des Bois Personne Responsable du Marché Monsieur le Maire Objet de la consultation Marché de Télésurveillance

Plus en détail

Centre international d études pédagogiques

Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 22 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 31 Site Internet : www.ciep.fr MARCHE DE SERVICES DE COMMUNICATIONS MOBILES VOIX ET DONNEES

Plus en détail

CONVENTION. Ayant pour objet :

CONVENTION. Ayant pour objet : CADRE RESERVE A L UGAP Date d arrivée du document à l UGAP : N d inscription au répertoire des conventions : Code client UGAP : CONVENTION Ayant pour objet : la mise à disposition d un (de) marché(s) de

Plus en détail

COMMUNE DE BOUSSOIS MARCHE D ASSISTANCE TECHNIQUE ET DE PRESTATIONS DE REPAS POUR LE SERVICE DE RESTAURATION COLLECTIVE MARCHE PUBLIC DE SERVICES

COMMUNE DE BOUSSOIS MARCHE D ASSISTANCE TECHNIQUE ET DE PRESTATIONS DE REPAS POUR LE SERVICE DE RESTAURATION COLLECTIVE MARCHE PUBLIC DE SERVICES COMMUNE DE BOUSSOIS MARCHE D ASSISTANCE TECHNIQUE ET DE PRESTATIONS DE REPAS POUR LE SERVICE DE RESTAURATION COLLECTIVE MARCHE PUBLIC DE SERVICES REGLEMENT DE CONSULTATION Article 1 IDENTIFICATION DU POUVOIR

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES COMMUNE DE COLLONGES AU MONT D OR CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES Objet du Marché FOURNITURE DE MATERIEL INFORMATIQUE ET MAINTENANCE DU PARC INFORMATIQUE SOMMAIRE CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES

Plus en détail

Entreprises étrangères travaillant en France

Entreprises étrangères travaillant en France Entreprises étrangères travaillant en France QUELLES SONT LEURS OBLIGATIONS? Si les entreprises sont établies sur le territoire de l Union européenne, elles peuvent «librement» effectuer des travaux en

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE CLIC AND CASH

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE CLIC AND CASH CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE CLIC AND CASH Préambule Les présentes «Conditions Générales d Utilisation du Service Clic And Cash», ont pour objet de régir le contrat conclu entre la société

Plus en détail

ACCORD DE REPRISE DU PERSONNEL PROJET DE REECRITURE DE L ACCORD DE 2002

ACCORD DE REPRISE DU PERSONNEL PROJET DE REECRITURE DE L ACCORD DE 2002 ACCORD DE REPRISE DU PERSONNEL PROJET DE REECRITURE DE L ACCORD DE 2002 Préambule Le présent accord est conclu en vue de conserver les effectifs qualifiés et de préserver l emploi des salariés dans la

Plus en détail

C. C. A. P. Connexion Haut-débit du site de la Maison du Parc 63880 Saint-Gervais-sous-Meymont

C. C. A. P. Connexion Haut-débit du site de la Maison du Parc 63880 Saint-Gervais-sous-Meymont C. C. A. P. Connexion Haut-débit du site de la Maison du Parc 63880 Saint-Gervais-sous-Meymont MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

Plus en détail

CHARTE DÉONTOLOGIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION DE LA VILLE DE SABLÉ-SUR-SARTHE

CHARTE DÉONTOLOGIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION DE LA VILLE DE SABLÉ-SUR-SARTHE CHARTE DÉONTOLOGIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION DE LA VILLE DE SABLÉ-SUR-SARTHE PRÉAMBULE Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de SABLÉ-SUR-SARTHE

Plus en détail