s é c u r i t é Conférence animée par Christophe Blanchot

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "s é c u r i t é Conférence animée par Christophe Blanchot"

Transcription

1 s é c u r i t é i n f o r m a t i q u e La sécurité des systèmes d information Conférence animée par Christophe Blanchot

2 Tour de table Présentation Nom, prénom, promotion Entreprise et fonction Expérience(s) de la sécurité ou de sinistres informatiques Attentes vis-à-vis de cet atelier

3 Les enjeux Tous les processus de l entreprise dépendent fortement de l informatique Multiplication des échanges et des interconnexions (EDI, Internet, ) Besoin permanent d informations à jour Réactivité Valeur commerciale de l information

4 Les menaces Accident : incendie, inondation Panne matérielle Bug logiciel Erreur interne Piratage, vol de données Délinquance informatique Détournement du SI, usurpation d identité Virus

5 Origine des sinistres Erreur humaine Malveillance Accident / Panne Anomalie logicielle Erreur de manipulation Non respect de procédure Piratage : Virus Accident logique / physique interne / externe Panne, usure (support de données) Bug logiciel ou progiciel

6 Conséquences Données erronées Fuite de données confidentielles Indisponibilité du S.I. Perte d exploitation perte financière Perte de compétitivité Perte d image Responsabilité juridique : Fichiers de données personnelles Utilisation du réseau pour une attaque Recel involontaire

7 s é c u r i t é i n f o r m a t i q u e Définitions

8 Système d information Information Ce que l on transmet (les messages) Ce que l on stocke (les données) Ce que l on traite (les connaissances) Système d information «tout moyen destiné à saisir, élaborer, traiter, stocker, acheminer, présenter ou détruire l information» Données Moyens de les utiliser : matériel, logiciel, réseau

9 Critères de sécurité isponibilité ntégrité onfidentialité

10 Caractérisation d un risque Risque Un évènement pouvant empêcher de maintenir une situation ou d atteindre un objectif Potentialité Probabilité que le risque soit activé Impact importance des conséquences Gravité

11 Sécurité Réduire les risques Réduire la potentialité : prévenir les risques Réduire l impact : tolérance aux fautes Mesures de sécurité

12 s é c u r i t é i n f o r m a t i q u e Scénario de sinistre

13 Scénario de sinistre Système d information Est la cible de Menace (potentielle) Se concrétise par Agression / accident Provoque Dégâts Occasionnent Pertes

14 Scénario : le S.I. S.I. Cible de Menace Concrétisée par Agression Provoque Dégâts Occasionnent Pertes Matériel Réseaux et télécommunications Logiciels d infrastructure (O.S., services réseau, SGBD) Progiciels applicatifs Processus et procédures Ressources humaines

15 Scénario : les menaces S.I. Cible de Menace Concrétisée par Agression Provoque Le S.I. est vulnérable et soumis à des menaces potentielles, par exemple : Panne d un matériel Incendie Virus Attaque d un pirate Perte de données Dégâts Occasionnent Pertes Facteurs de menace mauvais climat social concurrence agressive mauvaise image publique

16 Scénario : l agression S.I. Cible de Menace Concrétisée par Agression Provoque Dégâts Occasionnent Pertes La menace se concrétise par une agression, une erreur, un accident : Un équipement tombe en panne Un incendie se déclenche Un virus arrive sur la messagerie Un pirate passe à l attaque Un utilisateur efface accidentellement des données

17 Scénario : les dégâts S.I. Cible de Menace Concrétisée par Agression Provoque Dégâts Occasionnent Pertes L agression / accident altère un critère de sécurité (Disponibilité, Intégrité, Confidentialité) d un élément du S.I. Une application ne fonctionne plus Des données confidentielles ont été volées Les données sont inexactes Un pirate à le contrôle d un PC

18 Scénario : les pertes S.I. Cible de Menace Concrétisée par Agression Provoque Dégâts Occasionnent Pertes Les dégâts sur le S.I. génèrent des pertes pour l entreprise Perte de production Les documents diffusés sont inexacts : perte d image L entreprise est assignée en justice pour diffusion de données personnelles.

19 Mesures de sécurité POTENTIALITE Structurelles Préventives Protection réduisent l exposition évitent la concrétisation limitent l ampleur S.I Cible de Menace Concrétisée par Agression Provoque IMPACT Palliatives Récupération réparent et atténuent limitent Dégâts Occasionnent Pertes

20 Les mesures structurelles S.I Cible de Menace Réduction de la potentialité Réduction de l exposition aux menaces Organisation de l entreprise Cloisonnement des locaux / des activités Faible dépendance au S.I. Sensibilisation du personnel Architecture du S.I. Centralisé / Réparti Contrôles d accès logique et physique Environnement de l entreprise Climat social Notoriété, image publique, discrétion

21 Les mesures préventives Menace Se concrétise par Agression Réduction de la potentialité Eviter la concrétisation des menaces Prévenir les accidents et les erreurs Maintenance préventive, surveillance Sensibilisation Dissuader les agresseurs Identification + Sanction Les agresseurs potentiel doivent être convaincus qu ils seront pris et punis Détecter les sinistres au plus tôt

22 Les mesures de protection Agression Provoque Dégâts Réduction d impact Limiter l ampleur des dégâts sur le S.I. Augmenter le niveau de l agression nécessaire Contrôle d accès, mots de passe robustes Qualité de l infrastructure physique Pare-feu sur les accès réseau, anti-virus Réduire les conséquences directes Robustesse du matériel Cloisonnement, redondance Détection incendie, extinction automatique Détection et intervention rapides

23 Les mesures palliatives Dégâts Occasionnent Pertes Réduction d impact Eviter que les dégâts ne pénalisent l entreprise Réduire les conséquences indirectes de l accident ou de l agression Dispositifs de secours Restauration des données Contrats de maintenance : remise en service rapide Mode dégradé Changement des codes de sécurité Plan de communication (vol de données sensibles, perte d image)

24 Les mesures de récupération Pertes Réduction du préjudice subi Transfert des pertes sur des tiers Assurances Récupération de dommages et intérêts (actions en justice) Réduction d impact

25 s é c u r i t é i n f o r m a t i q u e La nécessité d une démarche globale

26 Cherchez l erreur!

27 Pourquoi? Mettre les moyens là où ils sont nécessaires Eviter les «trous de sécurité» Gestion des priorités Définir le niveau de sécurité nécessaire : disponibilité : quel niveau? confidentialité : qu est-ce qui est confidentiel? Que faut-il sécuriser? Disponibilité Confidentialité Mettre en place les bonnes mesures

28 Une stratégie de sécurité Définir les critères (besoins) de sécurité Disponibilité Intégrité Confidentialité Evaluer les risques Identifier les objectifs de sécurité Niveau de réduction des risques Suivre et mesurer la sécurité du S.I. Le référentiel de l entreprise

29 s é c u r i t é i n f o r m a t i q u e Evaluation et Réduction des Risques Informatiques

30 Principe Inventorier, Décomposer, Quantifier Imaginer Classer Synthétiser Plan de sécurité

31 Etude du contexte : Etude du contexte les processus / fonctions clés de l entreprise les éléments du S.I. matériel réseaux et télécommunication Décomposition cellulaire fichiers / bases de données logiciels d infrastructure progiciels Prestataires / Contrats ressources humaines (informatique) Matrice d utilisation des ressources par les processus

32 besoin de sécurité Déterminer le besoin de sécurité : seuils d indisponibilité (mineure, grave, majeure) processus besoin d intégrité ressources informations en entrée des processus résultats produits par le processus besoin de confidentialité pour les données stockées ou échangées

33 les risques Enumérer les risques (scénarios de sinistre) par rapport aux menaces imaginables accidents, pannes, erreurs, malversations par rapport aux conséquences directes non-confidentialité d une donnée résultat d un traitement erroné indisponibilité d un matériel, d un logiciel

34 Quantifier les risques Potentialité Evaluation et notation Impact sur les critères de sécurité Gravité ⓿ risque négligeable ❶ risque faible ❷ risque important ❸ risque inadmissible (ne sera pas admis) ❹ risque insupportable (met en péril l entreprise)

35 mesures de sécurité Objectif Ramener tous les risques en dessous du seuil d intolérabilité Lister les mesures de sécurité applicables Evaluation du coût et des contraintes de mise en oeuvre

36 Mesures de sécurité Efficacité Couverture (processus/données sécurisés) Réduction de la gravité des risques Robustesse Résistance à une attaque pour la neutraliser Tolérance aux pannes exemple : sauvegarde sur disquette : efficace et peu robuste

37 Plan stratégique Mesures retenues (coût / efficacité Equilibre) Plan de mise en œuvre Moyens de vérifier l efficacité Vérification régulière de l adéquation du plan et des objectifs de sécurité

38 s é c u r i t é i n f o r m a t i q u e Mise en oeuvre

39 Le minimum vital Sécurité physique des locaux Sauvegardes / Plan de restauration Mots de passe, contrôle d accès Firewall sur accès externes Antivirus Charte interne

40 Sécurité à tous les niveaux Protection générale Mesures contre les menaces Sécurités des ressources du S.I. Sécurité des processus Structurelles Préventives Protection Palliatives Récupération S.I Menace Agression Dégâts Pertes

41 Exemple Cas de disques en miroir - critère de sécurité : disponibilité - mesure de protection Contrat de dépannage des disques - mesure palliative et préventive exemple : (hypothèse : MTBF = 3 ans ) Probabilité de la double panne ( pertes de données) Dépannage sous 1 semaine : 1/ Dépannage sous 4 heures : 1/

42 Alertes et vérifications Etre alerté dès qu un sinistre survient Vérifier le bon fonctionnement des mesures Outils d alertes Outils de contrôle & mesure

43 Précautions Attention aux «modes communs» Toujours mettre plusieurs contrôles complémentaires Vérifier régulièrement la sécurité, en remettant en cause les certitudes Systèmes automatiques pour une détection et des mesures rapides Complétés par des vérifications périodiques manuelles Etre imaginatif

44 Conseils de mise en oeuvre Sensibiliser tout le personnel Nommer des responsables par secteur qui s engagent sur les objectifs de sécurité La sécurité doit être un processus de l entreprise à part entière et itératif

45 s é c u r i t é i n f o r m a t i q u e Conclusions et perspectives

46 Une démarche qualité Sécurité => Qualité Qualité => Sécurité Toute entreprise est concernée par la sécurité, même si ses besoins sont faibles : les risques doivent être connus et acceptés

47 Et l information non informatisée? Le S.I. peut être étendu à : Dossiers «papier» Procédures manuelles Comment maîtriser leur sécurité? Informatique = augmentation des sources de risque Informatique = augmentation de la sécurité

La sécurité informatique

La sécurité informatique Plusieurs risques peuvent affecter un système informatique : - Les risques accidentels : incendie, panne, catastrophes naturelles, - Les risques liés à des erreurs : d utilisation ou dans la conception

Plus en détail

Qu est-ce qu un système d Information? 1

Qu est-ce qu un système d Information? 1 Qu est-ce qu un système d Information? 1 Une définition du système d information «Tout moyen dont le fonctionnement fait appel à l électricité et qui est destiné à élaborer, traiter, stocker, acheminer,

Plus en détail

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte 6 & 7 juin 2007 Vos données sont vitales! Comment vous assurez de garantir leur restauration en cas de sinistres majeurs? Gilles Fauriaux Directeur De Datashare Qui est Datashare? > Créée en 2002 > Siège

Plus en détail

Gestion des Incidents SSI

Gestion des Incidents SSI Gestion des Incidents SSI S. Choplin D. Lazure Architectures Sécurisées Master 2 ISRI/MIAGE/2IBS Université de Picardie J. Verne Références CLUSIF Gestion des incidents de sécurité du système d information

Plus en détail

Des passionnés et des curieux avec un regard avisé et exigeant sur :

Des passionnés et des curieux avec un regard avisé et exigeant sur : Ivan Tancovich & Olivier Colle Co-Fondateurs & Associés de TANCO & CO : Des passionnés et des curieux avec un regard avisé et exigeant sur : Nouvelles technologies Maintenance logicielle & matérielle Sécurité

Plus en détail

FAIRE FACE A UN SINISTRE INFORMATIQUE

FAIRE FACE A UN SINISTRE INFORMATIQUE FAIRE FACE A UN SINISTRE INFORMATIQUE Lorraine Protéger son système d information 1 avec des solutions techniques ne suffit pas toujours pour faire face à un sinistre. En cas de perte, de vol ou de dégradation

Plus en détail

L analyse de risques avec MEHARI

L analyse de risques avec MEHARI L analyse de risques avec MEHARI Conférence Clusif : MEHARI 2010 Marc Touboul - marc.touboul@bull.net Responsable du Pôle Conseil Organisation SSI Bull, 2010 agenda Bull Pôle Conseil SSI Un exemple de

Plus en détail

dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS

dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS Management de la sécurité dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS Mise en place d une convention de service Traitant les points suivants : L organisation de la sécurité du SI La gestion

Plus en détail

l informatique est vitale pour mon activité je protège mon matériel et mon entreprise

l informatique est vitale pour mon activité je protège mon matériel et mon entreprise entreprises l informatique est vitale pour mon activité je protège mon matériel et mon entreprise offre IT la Tous Risques Informatiques l informatique est omniprésente dans le monde des entreprises Une

Plus en détail

Contrat et mise à disposition d infrastructure d hébergement

Contrat et mise à disposition d infrastructure d hébergement 1 Contrat et mise à disposition d infrastructure d hébergement ARTICLE 1 DESCRIPTION DE LA PRESTATION DE SERVICES HEBERGEMENT La prestation consiste en la réalisation des tâches suivantes : Mise à disposition

Plus en détail

Malveillances Téléphoniques

Malveillances Téléphoniques 28/11/03 1 Malveillances Téléphoniques Risques et parades Conférence CLUSIF réalisée par la société Membre ERCOM 28/11/03 2 Introduction Constat : Après la sécurité informatique, l'entreprise découvre

Plus en détail

La télésauvegarde est-elle la solution pour réduire les risques quotidiens de la sauvegarde?

La télésauvegarde est-elle la solution pour réduire les risques quotidiens de la sauvegarde? La télésauvegarde est-elle la solution pour réduire les risques quotidiens de la sauvegarde? SOMMAIRE Introduction I. Les risques encourus avec un système de sauvegarde traditionnelle II. Les attentes

Plus en détail

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Les dangers sont très nombreux et divers. De plus, ils évoluent rapidement dans le temps. Néanmoins, les principaux risques pour les

Plus en détail

Continuité. Management de la. d activité. Assurer la pérennité de l, entreprise : planification, choix techniques et mise en œuvre 2 e édition

Continuité. Management de la. d activité. Assurer la pérennité de l, entreprise : planification, choix techniques et mise en œuvre 2 e édition E M M A N U E L Préface de Dominique Guinet B E S L U A U Management de la Continuité d activité Assurer la pérennité de l, entreprise : planification, choix techniques et mise en œuvre 2 e édition Groupe

Plus en détail

Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud. khaled.sammoud@gmail.com. Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours

Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud. khaled.sammoud@gmail.com. Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours Cours Sécurité et cryptographie Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud Med_elhdhili@yahoo.eselhdhili@yahoo es khaled.sammoud@gmail.com Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours

Plus en détail

Directive de sécurité sur la sauvegarde des données en ligne

Directive de sécurité sur la sauvegarde des données en ligne Directive de sécurité sur la sauvegarde des données en ligne Entrée en vigueur le 18 juin 2010 Préparé et sous la responsabilité de la Direction des services juridiques Section affaires juridiques Approuvé

Plus en détail

La sécurité de l'information

La sécurité de l'information Stéphane Gill Stephane.Gill@CollegeAhuntsic.qc.ca Table des matières Introduction 2 Quelques statistiques 3 Sécurité de l information Définition 4 Bref historique de la sécurité 4 La sécurité un processus

Plus en détail

AdBackup Laptop. Solution de sauvegarde pour flotte nomade. Société Oodrive www.adbackup-corporatesolutions.com

AdBackup Laptop. Solution de sauvegarde pour flotte nomade. Société Oodrive www.adbackup-corporatesolutions.com AdBackup Laptop Solution de sauvegarde pour flotte nomade Société Oodrive www.adbackup-corporatesolutions.com Sommaire Présentation d Oodrive...3 Carte d identité...3 Références clients...3 Les enjeux...4

Plus en détail

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France L assurance et le risque Data Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France 1 En quoi consiste une violation de données pour un assureur? «Une violation des données est un incident de sécurité

Plus en détail

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX OBJECTIFS de la SECURITE des DONNEES (relativement à des personnes non autorisées) Confidentielles-ne doivent pas être lues Permanentes-ne doivent pas être altérées

Plus en détail

Management de la sécurité des technologies de l information

Management de la sécurité des technologies de l information Question 1 : Identifiez les causes d expansion de la cybercriminalité Internet est un facteur de performance pour le monde criminel. Par sa nature même et ses caractéristiques, le monde virtuel procure

Plus en détail

Comment protéger ses données? Xavier Debayle, Consultant Sécurité ( CISSP & ISO27001 Lead Implementor )

Comment protéger ses données? Xavier Debayle, Consultant Sécurité ( CISSP & ISO27001 Lead Implementor ) Comment protéger ses données? Xavier Debayle, Consultant Sécurité ( CISSP & ISO27001 Lead Implementor ) 1 27 Septembre 2013 OpenSphere // Sommaire La protection des données 1. De quoi parlons-nous? 2.

Plus en détail

Les Logiciels Libres au Service de la Sécurité

Les Logiciels Libres au Service de la Sécurité Retour d expérience sur le déploiement de logiciels libres pour la sécurité des systèmes d information cedric.blancher@eads.net -- http://sid.rstack.org/ Centre Commun de Recherche EADS FRANCE Journée

Plus en détail

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES Introduction : Le management des risques est un processus qui permet au Business Manager d équilibrer les coûts économiques et opérationnels et faire du

Plus en détail

Sécurisation des données

Sécurisation des données Sécurisation des données 1 Sommaire Introduction Les données informatiques et ce qu il faut savoir. Comment faire? Les solutions. Démo Présentation de deux logiciels Conclusion Pour conclure ce qu il faut

Plus en détail

Sensibilisation à la sécurité

Sensibilisation à la sécurité Sensibilisation à la sécurité informatique Sébastien Delcroix Copyright CRI74 GNU Free Documentation License 1 Attentes de son système Disponibilité d'information Intégrité de ses données

Plus en détail

Gestion de la sécurité de l information dans une organisation. 14 février 2014

Gestion de la sécurité de l information dans une organisation. 14 février 2014 Gestion de la sécurité de l information dans une organisation 14 février 2014 Agenda Systèmes d information Concepts de sécurité SI Gestion de la sécurité de l information Normes et méthodes de sécurité

Plus en détail

CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) SOMMAIRE DU TÉLÉTRAVAIL

CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) SOMMAIRE DU TÉLÉTRAVAIL CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) SOMMAIRE DU TÉLÉTRAVAIL CSG-16\S Novembre Page intentionnellement laissée en blanc. Avant-propos Le document est non classifié et il

Plus en détail

Malware Logiciels malveillants Retour sur les premiers cours

Malware Logiciels malveillants Retour sur les premiers cours Malware Logiciels malveillants Retour sur les premiers cours Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan du cours Logiciels malveillants Analyse de risque Politique de sécurité Moyens de protection

Plus en détail

Solution de sauvegarde pour flotte nomade

Solution de sauvegarde pour flotte nomade Solution de sauvegarde pour flotte nomade > PRÉSENTATION D OODRIVE > Les enjeux LA SOLUTION > La solution AdBackup Laptop > Sécurité et options de protection > Monitoring et services > Hébergement (mode

Plus en détail

Toshiba EasyGuard en action :

Toshiba EasyGuard en action : Toshiba EasyGuard en action Toshiba EasyGuard en action : Tecra A4 performances multimédias professionnelles sur écran large. Toshiba EasyGuard comprend un ensemble de fonctionnalités qui permettent de

Plus en détail

La sécurité - Pourquoi? Pourquoi la sécurité? (suite) Confiance Affaires. Pourquoi parler de sécurité? La sécurité informatique, une entrée en matière

La sécurité - Pourquoi? Pourquoi la sécurité? (suite) Confiance Affaires. Pourquoi parler de sécurité? La sécurité informatique, une entrée en matière Pourquoi parler de sécurité Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de six ans, c est que vous ne le comprenez pas complètement - Albert Einstein La sécurité - Pourquoi Pourquoi la sécurité

Plus en détail

Cours 1 : Introduction à la Sécurité des Systèmes d Information

Cours 1 : Introduction à la Sécurité des Systèmes d Information Cours 1 : Introduction à la Sécurité des Systèmes d Information ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univ-mrs.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/ssi.html Plan du cours

Plus en détail

Qu'est-ce qu'un virus?

Qu'est-ce qu'un virus? Page Page 2 Qu'est-ce qu'un virus? Un virus est un programme qui a plusieurs objectifs distincts : -le principe même d un virus est de s'étendre de machine en machine (le code est dit auto-reproductible).

Plus en détail

Cours. Plan. Définitions. Objectifs. Chapitre 4: Analyse de risques. Définitions et objectifs. Méthodes d analyse de risques. Méthode du NIST 8000-30

Cours. Plan. Définitions. Objectifs. Chapitre 4: Analyse de risques. Définitions et objectifs. Méthodes d analyse de risques. Méthode du NIST 8000-30 Plan Définitions et objectifs Cours Sécurité et cryptographie Chapitre 4: Analyse de risques Méthodes d analyse de risques Méthode Méhari Méthode du NIST 8000-30 Méthode Conclusion Hdhili M.H Cours sécurité

Plus en détail

CHARTE ADMINISTRATEUR CORRELYCE. Version du 31/08/2007 10:56

CHARTE ADMINISTRATEUR CORRELYCE. Version du 31/08/2007 10:56 CHARTE ADMINISTRATEUR CORRELYCE Version du 31/08/2007 10:56 Table des matières 1. CONTEXTE... 3 2. OBJET... 3 3. REFERENTIEL... 3 4. PREROGATIVES DE L ADMINISTRATEUR SYSTEME CORRELYCE... 4 4.1 DROIT D

Plus en détail

Introduction à la sécurité informatique Connaissances de base sur la sécurité informatique Les critères fondamentaux Domaine d application Menaces Critères fondamentaux Les solutions de sécurité doivent

Plus en détail

Sécurité du poste de travail

Sécurité du poste de travail République Tunisienne Ministère des Technologies de l'information et de la Communication Sécurité du poste de travail Principaux risques & Mesures de protection 1 Sommaire 1. Les principaux risques. 2.

Plus en détail

LA SECURITE DU PATRIMOINE NUMERIQUE, UN ENJEU STRATEGIQUE. DBB Groupe ICT

LA SECURITE DU PATRIMOINE NUMERIQUE, UN ENJEU STRATEGIQUE. DBB Groupe ICT LA SECURITE DU PATRIMOINE NUMERIQUE, DBB Groupe ICT Plan LA SECURITE DU PATRIMOINE NUMERIQUE, Le Patrimoine informationnel Menaces & Conséquences Responsabilité du Chef d Entreprise Comment répondre aux

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique La sécurité informatique SOMMAIRE 1. Présentation générale a. La SARL Invesys b. Pourquoi la sécurité informatique? c. Qu est-ce qu un audit de sécurité? 2. Espionnage industriel a. Définition b. Enjeux

Plus en détail

Toshiba EasyGuard en action :

Toshiba EasyGuard en action : Toshiba EasyGuard en action Toshiba EasyGuard en action : tecra s3 Une plate-forme professionnelle complètement évolutive offrant une sécurité et une fiabilité de haut niveau. Toshiba EasyGuard comprend

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES MY ETHIAS

CONDITIONS GÉNÉRALES MY ETHIAS CONDITIONS GÉNÉRALES MY ETHIAS Table des matières Définition de My Ethias 3 Conditions d accès à My Ethias 3 Procédure d accès 3 Disponibilité 3 Frais 3 Aspects techniques 4 Droits, devoirs et responsabilités

Plus en détail

Connaître les Menaces d Insécurité du Système d Information

Connaître les Menaces d Insécurité du Système d Information Connaître les Menaces d Insécurité du Système d Information 1. LES MENACES EXTERIEURES VIA L INTERNET ET INFORMATIQUE LES PROGRAMMES MALVEILLANTS : VIRUS / MALWARES LES SPYWARES (LOGICIELS-ESPIONS) : LOGICIEL

Plus en détail

> L ASSURANCE VIE DE VOS DONNEES. Sensibilisation aux risques de perte du patrimoine numérique de l entreprise.

> L ASSURANCE VIE DE VOS DONNEES. Sensibilisation aux risques de perte du patrimoine numérique de l entreprise. > L ASSURANCE VIE DE VOS DONNEES Sensibilisation aux risques de perte du patrimoine numérique de l entreprise. UN MARCHE EN PLEIN ESSOR UN VASTE TERRAIN DE JEU 1,2 Milliards (60% Services, 40% Logiciels,

Plus en détail

La dématérialisation au service des entreprises. Ysoria

La dématérialisation au service des entreprises. Ysoria La dématérialisation au service des entreprises Ysoria Sommaire Introduction Les enjeux Les freins et risques Les solutions Les opportunités Notre offre Questions/Réponses Sécurisation des documents numériques

Plus en détail

MEHARI TM V3 Guide de l analyse des risques

MEHARI TM V3 Guide de l analyse des risques METHODES MEHARI TM V3 Guide de l analyse des risques Octobre 2004 Commission Méthodes CLUB DE LA SECURITE DES SYSTEMES D INFORMATION FRANÇAIS 30, rue Pierre Semard, 75009 PARIS Tél. : +33 153 25 08 80

Plus en détail

Sécurité informatique: introduction

Sécurité informatique: introduction Sécurité informatique: introduction Renaud Tabary: tabary@enseirb.fr 2008-2009 Plan 1 Généralités 2 3 Définition de la sécurité informatique Definition Information security is the protection of information

Plus en détail

Objectifs et gestion de la sécurité

Objectifs et gestion de la sécurité INF4470 : Fiabilité et sécurité informatique Par Eric Gingras Hiver 2010 Objectifs et gestion de la sécurité Qu'est ce que la sécurité? «Situation où l'on a aucun danger à craindre.» (dictionnaire Larousse)

Plus en détail

Exemple de scénario catastrophe technologique

Exemple de scénario catastrophe technologique Conférences SPIRAL 13/06/03 Exemple de scénario catastrophe technologique Mise en péril d une entreprise Patrick CHAMBET patrick.chambet@edelweb.fr http://www.edelweb.fr http://www.chambet.com 2003, Patrick

Plus en détail

Sécurité des systèmes d'information

Sécurité des systèmes d'information Module 312 Sécurité des systèmes d'information Introduction Les dangers qui guettent les SI Les aspects de la sécurité informatique Bibliographie Gérard-Michel Cochard cochard@u-picardie.fr Introduction

Plus en détail

Conditions générales d utilisation Option Anti-virus Firewall PC 4 postes

Conditions générales d utilisation Option Anti-virus Firewall PC 4 postes Conditions générales d utilisation Option Anti-virus Firewall PC 4 postes ARTICLE 1: DÉFINITIONS Les parties conviennent d entendre sous les termes suivants: Client: personne physique ou morale s étant

Plus en détail

Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux

Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux 11 février 2010 CONFERENCE IDC CLOUD COMPUTING Le Cloud dans tous ses états Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux Les bons réflexes pour entrer dans un contrat Cloud en toute sécurité Benjamin

Plus en détail

S26B. Démarche de de sécurité dans les projets

S26B. Démarche de de sécurité dans les projets S26B Démarche de de sécurité dans les projets Théorie et et réalité Patrick CHAMBET Bouygues Telecom http://www.chambet.com Eric LARCHER Banque Fédérale des Banques Populaires http://www.internet-securise.com

Plus en détail

Enterprise Risk Management 01/12/09. Patrick CHAMBET http://www.chambet.com

Enterprise Risk Management 01/12/09. Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Enterprise Risk Management 01/12/09 La gestion des risques de sécurité informatique De la protection du SI à la protection de l'information Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Bouygues Telecom DSI/DGOA/SSI

Plus en détail

Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet

Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet Prénom Nom : Signature : Date : Service : Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet Ce texte, associé au règlement intérieur des entités, a pour objet de préciser la responsabilité

Plus en détail

ACE DATAPROTECT : LA RÉPONSE À VOS CYBER-RISQUES

ACE DATAPROTECT : LA RÉPONSE À VOS CYBER-RISQUES ACE DATAPROTECT : LA RÉPONSE À VOS CYBER-RISQUES DONNÉES PERSONNELLES : QUELS ENJEUX POUR L ENTREPRISE? L activité de toute entreprise repose aujourd hui sur la collecte et le traitement d informations

Plus en détail

Préambule. Définitions. Accès aux ressources informatiques et services Internet

Préambule. Définitions. Accès aux ressources informatiques et services Internet Préambule Charte informatique ou Charte de bon usage des ressources informatiques Unité Mixte de Recherche (UMR 7287) CNRS - Université d'aix-marseille "Institut des Sciences du Mouvement" Cette charte

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LA SECURITE DES SYSTEMES D INFORMATION

TOUT SAVOIR SUR LA SECURITE DES SYSTEMES D INFORMATION Nous adaptons votre système d information à vos besoins LES SEMINAIRES INTERNATIONAUX DE MIWIS TOUT SAVOIR SUR LA SECURITE DES SYSTEMES D INFORMATION Saly, Sénégal : 19-20 21 et 22 Mars 2013 Hôtel Saly

Plus en détail

I N F R A S T R U C T U R E T I S É C U R I S É E P O U R L E C O M M E R C E É L E C T R O N I Q U E

I N F R A S T R U C T U R E T I S É C U R I S É E P O U R L E C O M M E R C E É L E C T R O N I Q U E Résumé Le présent rapport de recherche décrit les composantes d une infrastructure TI sécurisée pour le commerce électronique. L objectif est de fournir une description exhaustive des enjeux liés à la

Plus en détail

I V R I. dentification ulnérabilités isques nterprétation. 2003 Marc-André Léger

I V R I. dentification ulnérabilités isques nterprétation. 2003 Marc-André Léger I V R I dentification ulnérabilités isques nterprétation 2003 Marc-André Léger les vulnérabilitées 7000 6000 5000 4000 3000 2000 1000 0 2000 2001 2002 2003 2004 Vision de l organisation comme système organique

Plus en détail

Gestion des mises à jour logicielles

Gestion des mises à jour logicielles Gestion des mises à jour logicielles Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Menaces et vulnérabilités Menaces Incidents non intentionnels Activités inappropriées Contenu inapproprié Utilisation inappropriée

Plus en détail

Stratégie de gestion des cyber-risques dans les entreprises : Quelles (ré)actions?

Stratégie de gestion des cyber-risques dans les entreprises : Quelles (ré)actions? Cyber-sécurité Cyber-crime Stratégie de gestion des cyber-risques dans les entreprises : Quelles (ré)actions? SIRM Forum 2011 Nov. 9 th, 2011, Pfäffikon Par Alexandre VOISIN, Corporate Insurance & Risk

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Les mises à jour 2. Les pare-feu 3. Typologie des virus 4. Les anti-virus

SOMMAIRE. 1. Les mises à jour 2. Les pare-feu 3. Typologie des virus 4. Les anti-virus 1 SOMMAIRE 1. Les mises à jour 2. Les pare-feu 3. Typologie des virus 4. Les anti-virus 2 LES MISES À JOUR 1/2 Windows étant une des cible des hackers, il est indispensable d effectuer les mises à jour

Plus en détail

Plan de secours. Marie-pascale Delamare d'après "Plan de continuité d'activité publié par le CLUSIF" LE PLAN DE CONTINUITÉ DE SERVICE (PCS)

Plan de secours. Marie-pascale Delamare d'après Plan de continuité d'activité publié par le CLUSIF LE PLAN DE CONTINUITÉ DE SERVICE (PCS) Plan de secours Un plan de continuité de service (PCS) contient à la fois un plan de secours informatique (PSI) et un plan de reprise d'activité (PRA). Avant de commencer une étude de Plan de Secours Informatique,

Plus en détail

MAINTENANCE DISTRIBUTIONSi SOLUTION INFORMATIQUE

MAINTENANCE DISTRIBUTIONSi SOLUTION INFORMATIQUE MAINTENANCE DISTRIBUTION SOLUTION INFORMATIQUE MAINTENANCE DISTRIBUTION SOLUTION INFORMATIQUE Disponibilité, accompagnement, partenaire unique, engagements de services... concentrez-vous sur votre métier,

Plus en détail

ANALYSE DE RISQUE AVEC LA MÉTHODE MEHARI Eric Papet e.papet@dev1-0.com Co-Fondateur SSII DEV1.0 Architecte Logiciel & Sécurité Lead Auditor ISO 27001

ANALYSE DE RISQUE AVEC LA MÉTHODE MEHARI Eric Papet e.papet@dev1-0.com Co-Fondateur SSII DEV1.0 Architecte Logiciel & Sécurité Lead Auditor ISO 27001 ANALYSE DE RISQUE AVEC LA MÉTHODE MEHARI Eric Papet e.papet@dev1-0.com Co-Fondateur SSII DEV1.0 Architecte Logiciel & Sécurité Lead Auditor ISO 27001 PLAN Introduction Générale Introduction MEHARI L'analyse

Plus en détail

CLOUD CP3S SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE. La virtualisation au service de l entreprise. Évolutivité. Puissance.

CLOUD CP3S SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE. La virtualisation au service de l entreprise. Évolutivité. Puissance. CLOUD CP3S La virtualisation au service de l entreprise Virtualisation / Cloud Évolutivité Sécurité Redondance Puissance SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE SOLUTION D INFRASTRUCTURE

Plus en détail

Comment protéger ses systèmes d'information légalement et à moindre coût?

Comment protéger ses systèmes d'information légalement et à moindre coût? Se protéger légalement et à moindre coût. Comment protéger ses systèmes d'information légalement et à moindre coût? Thierry RAMARD Président d AGERIS Group SAS Président du Clusir Est mardi 19 juin 2012

Plus en détail

Toshiba EasyGuard en action :

Toshiba EasyGuard en action : Toshiba EasyGuard en action Toshiba EasyGuard en action : portégé m400 Le Tablet PC ultra-portable tout-en-un Toshiba EasyGuard comprend un ensemble de fonctionnalités qui permettent de répondre aux exigences

Plus en détail

Entreprises de télécommunication

Entreprises de télécommunication Entreprises de Les s sont au cœur de la stratégie de développement commercial et de productivité interne d une entreprise. Sans, impossible se faire connaitre, de vendre, de travailler Soumis à une pression

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

Politique de sécurité de l actif informationnel

Politique de sécurité de l actif informationnel TITRE : Politique de sécurité de l actif informationnel Adoption par le conseil d administration : Résolution : CARL-130924-11 Date : 24 septembre 2013 Révisions : Résolution : Date : Politique de sécurité

Plus en détail

(Démarche et méthode)

(Démarche et méthode) Altaïr Conseil Transformation Gouvernance - Risques Elaborer la cartographie des risques (Démarche et méthode) 33, rue Vivienne, 75 002 Paris 01 47 33 03 12 www.altairconseil.fr contact@altairconseil.fr

Plus en détail

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA HERÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA Gestion des risques SSI dans les projets Julien Levrard

Plus en détail

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96 Cible de sécurité CSPN Version 0.96 TABLE DES MATIERES 1 IDENTIFICATION... 3 1.1 IDENTIFICATION DE LA CIBLE DE SECURITE... 3 1.2 IDENTIFICATION DU PRODUIT... 3 2 ARGUMENTAIRE (DESCRIPTION) DU PRODUIT...

Plus en détail

Évaluation financière d'un incident de sécurité SRE et SMP, deux mesures possibles d'un même risque

Évaluation financière d'un incident de sécurité SRE et SMP, deux mesures possibles d'un même risque Jeudi 15 octobre Évaluation financière d'un incident de sécurité SRE et SMP, deux mesures possibles d'un même risque Luc Vignancour Luc.vignancour@marsh.com 06 07 52 10 89 www.marsh.fr SMP & SRE Terminologie

Plus en détail

Projet Sécurité des SI

Projet Sécurité des SI Projet Sécurité des SI «Groupe Défense» Auteurs Candide SA Diffusion: limitée Type de document Compte rendu Projet Sécurité Destinataires P. LATU Date 14/12/09 M2 STRI Version 1.2 Introduction Sous-traitance

Plus en détail

IT Security Boxes l assurance vie des données informatiques

IT Security Boxes l assurance vie des données informatiques IT Security Boxes l assurance vie des données informatiques Sauvegarde et protection des données informatiques au service du Plan de Reprise d Activité (PRA) France Sommaire Pourquoi sauvegarder le patrimoine

Plus en détail

Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance

Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance Audit des systèmes d information de gestion Partie 2: Evaluation des risques dans le domaine IT 10 mars 2015 Agenda! Rappel des enseignements

Plus en détail

Sauvegarde des fichiers

Sauvegarde des fichiers Sauvegarde des fichiers 1 Hiérarchie des fichiers Stockage à la racine d un disque. Stockage dans un dossier. Stockage dans un dossier utilisateur : problématique de l accès aux fichiers. Stockage sur

Plus en détail

LMCI, la route la plus sûre. www.agence-lmci.com. NANTES Tél. +33 (0)2 40 03 30 30 PARIS Tél. +33 (0)1 46 04 58 52

LMCI, la route la plus sûre. www.agence-lmci.com. NANTES Tél. +33 (0)2 40 03 30 30 PARIS Tél. +33 (0)1 46 04 58 52 LMCI, la route la plus sûre NANTES Tél. +33 (0)2 40 03 30 30 PARIS Tél. +33 (0)1 46 04 58 52 www.agence-lmci.com Ressources & expertises pour que vos données soient toujours disponibles Experts depuis

Plus en détail

Évaluation des Risques et Élaboration du Document Unique

Évaluation des Risques et Élaboration du Document Unique Évaluation des Risques et Élaboration du Document Unique Septembre 2010 Sommaire Réalisé par : Les Médecins du Travail Et Les IPRP du SMTI Comprendre ce qu est la démarche de prévention ainsi que l évaluation

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL

RÉFÉRENTIEL DE FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL Document à usage des moniteurs RÉFÉRENTIEL DE FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL En cohérence avec le programme national de Formation des Sauveteurs Secouristes du Travail (ED 4129) Compétence

Plus en détail

Présenté par : Mlle A.DIB

Présenté par : Mlle A.DIB Présenté par : Mlle A.DIB 2 3 Demeure populaire Prend plus d ampleur Combinée avec le phishing 4 Extirper des informations à des personnes sans qu'elles ne s'en rendent compte Technique rencontrée dans

Plus en détail

Sécurité Informatique

Sécurité Informatique Sécurité : Sécurité informatique (Support de cours) R. MAHMOUDI (mahmoudr@esiee.fr) w 1 Sécurité Informatique Plan du cours - Introduction - Risques & Menaces - Vulnérabilités des réseaux - Firewall -

Plus en détail

Diplôme de technicien / Diplôme d'aptitude professionnelle. Technicien(ne) en informatique / Informaticien(ne) qualifié(e)

Diplôme de technicien / Diplôme d'aptitude professionnelle. Technicien(ne) en informatique / Informaticien(ne) qualifié(e) Profil professionnel du Diplôme de technicien / Diplôme d'aptitude professionnelle (ne) en informatique / Informaticien(ne) qualifié(e) Finalisé le /0/009 PROFIL PROFESSIONNEL (BERUFSPROFIL) Partie A a.

Plus en détail

Sauvegarde et archivage

Sauvegarde et archivage Les Fiches thématiques Jur@tic Sauvegarde et archivage de vos données informatiques Les Fiches thématiques Jur@TIC? 1. Pourquoi SAUVEGARDER SES DONNÉES? Quels que soient vos usages des outils informatiques,

Plus en détail

Claudie Maurin GSI 09/2013 1

Claudie Maurin GSI 09/2013 1 1 2 Internet : une architecture client/serveur Le serveur : fournisseur de données Les données sont fournies par un ensemble de postes serveurs interconnectés qui abritent la base de données répartie à

Plus en détail

ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION NORME 012 NORME DE SÉCURITÉ DES IMAGES

ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION NORME 012 NORME DE SÉCURITÉ DES IMAGES ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION NORME 012 NORME DE SÉCURITÉ DES IMAGES 2013 ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS 2013 CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION Cette règle est protégée

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique 1 La sécurité informatique 2 Sécurité des systèmes d information Yves Denneulin (ISI) et Sébastien Viardot(SIF) Cadre du cours Informatique civile (avec différences si publiques) Technologies répandues

Plus en détail

Rex: Déploiement de la ToIP sur Lyon-Saint Exupéry Mercredi 16 Décembre 2009 Dominique MACHU (RSSI)

Rex: Déploiement de la ToIP sur Lyon-Saint Exupéry Mercredi 16 Décembre 2009 Dominique MACHU (RSSI) Rex: Déploiement de la ToIP sur Lyon-Saint Exupéry Mercredi 16 Décembre 2009 Dominique MACHU (RSSI) dominique.machu@lyonaeroports.com 34 Présentation de Lyon-Saint Exupéry 35 Présentation de Lyon-Saint

Plus en détail

Politique Générale de la Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S)

Politique Générale de la Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S) RÉFÉRENTIELS Politique Générale de la Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S) Comité Technique GCS Santé Alsace 21 mars 2014 Anne Bertaud Vladimir Vilter PGSSI-S Sommaire Les enjeux de la

Plus en détail

Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet

Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet Ce texte, associé au règlement intérieur de l Observatoire de Paris (désigné dans la suite comme l Établissement) et ceux de ses

Plus en détail

REMONTEZ LE TEMPS. La perte de données : un véritable fléau pour les entreprises

REMONTEZ LE TEMPS. La perte de données : un véritable fléau pour les entreprises REMONTEZ LE TEMPS REMONTEZ LE TEMPS La perte de données : un véritable fléau pour les entreprises Virus, vol, sinistre, malveillance sont des risques permanents pour votre société. Vos données sont le

Plus en détail

Serveurs tolérant les intrusions sur Internet

Serveurs tolérant les intrusions sur Internet Serveurs tolérant les intrusions sur Internet Ayda Saïdane Sous la direction de : Y. Deswarte & V. Nicomette Groupe Tolérance aux fautes et Sûreté de Fonctionnement informatique Plan Problématique et approches

Plus en détail

Travaux soutenus par l ANR. Jean-François CAPURON (DGA) Bruno LEGEARD (Smartesting)

Travaux soutenus par l ANR. Jean-François CAPURON (DGA) Bruno LEGEARD (Smartesting) Travaux soutenus par l ANR Jean-François CAPURON (DGA) Bruno LEGEARD (Smartesting) 03 Avril 2012 1. Test de sécurité et génération de tests à partir de modèle 2. Le projet SecurTest à DGA Maîtrise de l

Plus en détail

ETUDE DE CAS : SECURITE D UN

ETUDE DE CAS : SECURITE D UN PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité systèmes d information Sous-direction assistance, conseil et epertise Bureau assistance et

Plus en détail

Annexe 3. Principaux objectifs de sécurité et mesures pour l éducation nationale, l enseignement supérieur et la recherche

Annexe 3. Principaux objectifs de sécurité et mesures pour l éducation nationale, l enseignement supérieur et la recherche 1 Annexe 3 Principaux objectifs de sécurité et mesures pour l éducation nationale, l enseignement supérieur et la recherche Le plan décrit au sein de chacun de ses 12 domaines : - les objectifs de sécurité

Plus en détail