L'AUDIT DES SYSTEMES D'INFORMATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'AUDIT DES SYSTEMES D'INFORMATION"

Transcription

1 L'AUDIT DES SYSTEMES D'INFORMATION ESCI - Bourg en Bresse ( ) Audit s Système d'information - P2 1

2 lan d'ensemble Audit s Systèmes d'information GENERALITES SUR L'AUDIT AUDIT FONCTIONNEL OU D'APPLICATION AUDIT DES FONCTIONS INFORMATIQUES Audit s Système d'information - P2 2

3 Généralités sur l'audit Généralités sur l'audit Audit s Système d'information - P2 3

4 Qu est-ce que l audit s systèmes d information? Deux domaines principaux La fonction informatique Le système d information Audit d une fonction - la Direction Informatique (ex : étus, exploitation, système, management...) - autour l informatique (ex : coordination informatique, assurances, micro-informatique) Audit du support technique du système d information (ex : architecture matérielle, logiciel, réseau) Analyse globale Audit d une application, d un projet ou d un système Audit s Système d'information - P2 4

5 Typologie s travaux d audit s systèmes d information Les missions d audit s systèmes d information sont principalement caractérisées par : Leur nature. Les objectifs. Le gré d approfondissement s travaux Leur caractère ponctuel ou permanent. Audit s Système d'information - P2 5

6 Qu est-ce que l audit s systèmes d information? Deux orientations principales Support missions audit/inspection classiques Réalisation missions spécifiques d audit s systèmes d information Audit s aspects informatiques du domaine étudié Utilisation techniques automatisées d audit Sur la fonction informatique Sur le système d information Dépendance vis-à-vis du programme d intervention l audit/inspection Programme d intervention spécifique à l audit informatique Audit s Système d'information - P2 6

7 Qu est-ce que l audit s systèmes d information? Deux catégories d objectifs La sécurité L efficience Des systèmes : Disponibilité Intégrité Confintialité Des opérations : Exhaustivité Validité Comptabilisation Séparation s exercices Evaluation Présentation Efficacité Evolutivité Maîtrise s coûts De l audit sécurité / contrôle interne à l audit OPERATIONNEL Audit s Système d'information - P2 7

8 Les caractéristiques la démarche Progressive Différents objectifs successifs Modulaire Application en tout ou partie Universelle Tous les domaines potentiellement concernés par l audit Opérationnelle Orientée vers la proposition solutions concrètes Audit s Système d'information - P2 8

9 En résumé Adéquation aux besoins Conformité aux contraintes externes Sécurité s systèmes d information Qualité s projets Fonctionnels Contrôle Interne / Sécurité Organisationnels Efficience / maîtrise s coûts IAS Contrôles s comptabilités informatisées Environnement français Audit et analyse risques Politique sécurité Aspects contractuels Sensibilisation / formation Outils et pilotage / tableaux bord Mise en oeuvre solutions (plan continuité, sécurité logique) Contrôle interne / sécurité dans les projets Assistance maîtrise d ouvrage (contrôle interne, sécurité) Assistance au processus recette SYSTEME D INFORMATION ARCHITECTURE TECHNIQUE ORGANISATION DE LA FONCTION INFORMATIQUE AUDIT INTERNE Audit s Système d'information - P2 9

10 L audit d application Audit fonctionnel (ou d'application) Audit s Système d'information - P2 10

11 Sommaire Audit d'application Les systèmes d information La démarche d audit d une application Audit s Système d'information - P2 11

12 L audit d application LES SYSTEMES D INFORMATION Audit s Système d'information - P2 12

13 Le système d information dans l entreprise Flux physiques Flux d information usine Système d information Flux physiques Flux d information Industrialiser la production Industrialiser le traitement l information Audit s Système d'information - P2 13

14 Le système d information dans l entreprise Référencement fournisseurs/produits Gestion production - Nomenclatures - Programme production - Ordonnanement lancement Gestion la force vente / réseau distribution F I C H I E R F O U R N I S S E U R S Gestion s achats Comptabilité auxiliaire fournisseurs Gestion s immobilisations Paie Reporting comptable fiscal Gestion et valorisation s stocks FICHIER PRODUITS / TARIFS Comptabilité - Générale - Analytique - Budgétaire Consolidation Reporting comptable maison mère Gestion commerciale Facturation Comptabilité auxiliaire clients / Recouvrements Trésorerie F I C H I E R C L I E N T S STATISTIQUES / TABLEAUX DE BORD BANQUES Audit s Système d'information - P2 14

15 Les enseignements du système d information (1/4) Évaluation l architecture du système d information Degré d informatisation s processus Degré d intégration s traitements Structuration s données (ex : unicité la base clients) Cohérence s informations comptables, réglementaires et gestion Part s traitements micro-informatiques Part s traitements externes Audit s Système d'information - P2 15

16 Les enseignements du système d information (2/4) Évaluation la cohérence avec les objectifs l organisation Politique générale Schéma directeur Directives du Groupe Évolution s activités Évolutions du contexte institutionnel, légal, réglementaire Évolution technologique Audit s Système d'information - P2 16

17 Les enseignements du système d information (3/4) La délimitation s domaines applicatifs : champ l audit Applications collecte s opérations (saisie, supports magnétiques, vidéotex...) Applications traitement s opérations (gestion administrative, comptabilité) Applications restitution/diffusion s résultats (routage...) Gestion s données permanentes (base clients, produits) Applications techniques (interpréteur, interface transmission fichiers, gestion la confintialité...) Audit s Système d'information - P2 17

18 Les enseignements du système d information (4/4) La délimitation s domaines auditables Par activité ou processus ( l initiation d une catégorie d opérations à la comptabilisation) Par direction / service Par entité géographique Par environnement technique Définition s enjeux et s priorités Organisation s travaux d audit Audit s Système d'information - P2 18

19 L audit d application LA DEMARCHE D AUDIT D UNE APPLICATION Audit s Système d'information - P2 19

20 Présentation la démarche Qu est-ce que c est? Qui peut m air? Est-ce légal? A quoi ça sert? APPLICATION 1 Est-ce que c est sûr? Est-ce que c est facile à utiliser? APPLICATION 2 Est-ce que ça marche? Combien ça coûte? Comment est-ce arrivé là? Audit s Système d'information - P2 20

21 Présentation la démarche Etapes la démarche Prise connaissance Evaluation s enjeux Evaluation fonctionnelle Evaluation technique Evaluation financière Evaluation la conduite projet Evaluation la sécurité et s contrôles internes s traitements Evaluation du support aux utilisateurs Audit s Système d'information - P2 21

22 Présentation la démarche : prise connaissance Interlocuteurs Direction utilisatrice / Responsable service utilisateur Chef projet étus informatiques Points clés à examiner Structures (connaissance l activité, équipe, historique, plateforme technologique...) Mos opératoires (procédures manuelles et automatisées, règles gestion...) Sécurité Audit s Système d'information - P2 22

23 Présentation la démarche : évaluation s enjeux Interlocuteurs Direction Générale Direction utilisatrice Direction informatique Points clés à examiner Importance du domaine applicatif pour l organisation Impact potentiel la concrétisation d un risque grave Audit s Système d'information - P2 23

24 Présentation la démarche : évaluation fonctionnelle Interlocuteurs Direction utilisatrice / Responsable du service utilisateur Autres utilisateurs : tiers (réclamations), direction comptable, contrôle gestion, audit interne Chef projet étus informatiques Points clés à examiner Adéquation fonctionnelle / État l art Adéquation fonctionnelle / Besoins utilisateurs Évolutivité fonctionnelle Audit s Système d'information - P2 24

25 Présentation la démarche : évaluation technique Interlocuteurs Chef projet étus informatiques Responsable exploitation informatique Direction utilisatrice / Responsable du service utilisateur Points clés à examiner Évolutivité technique Qualité s résultats fournis / Normes service Performance l outil Niveaux et taux service Audit s Système d'information - P2 25

26 Présentation la démarche : évaluation financière Interlocuteurs Responsable du suivi s coûts informatiques Responsable du service utilisateur Contrôle gestion Points clés à examiner Rentabilité l application Adéquation s modalités refacturation s coûts aux utilisateurs (le cas échéant) Audit s Système d'information - P2 26

27 Présentation la démarche : évaluation la conduite projet Interlocuteurs Chef projet étus informatiques Responsable du service utilisateur Direction Générale, utilisatrice et informatique Autres membres l équipe projet Points clés à examiner Pertinence s normes, procédures et outils conduite projet mis en oeuvre Participation toutes les personnes clés à la conduite du projet Audit s Système d'information - P2 27

28 Présentation la démarche : évaluation la sécurité et du contrôle interne s traitements Interlocuteurs Chef projet étus informatiques Responsable du service utilisateur Responsable la sécurité informatique Points clés à examiner Correcte mise en oeuvre s contrôles généraux informatiques dans le domaine applicatif concerné Mise en oeuvre l approche par les risques sur les principaux processus et traitements Audit s Système d'information - P2 28

29 Présentation la démarche : évaluation du support aux utilisateurs Interlocuteurs Responsables du support utilisateur au sein la Direction Informatique Responsable du service utilisateur Points clés à examiner Qualité l ai documentaire disponible (manuels, en ligne) Support fonctionnel Support technique Qualité l assistance fournie en cas d incints Audit s Système d'information - P2 29

30 L audit fonctions informatiques Audit s Fonctions Informatiques Audit s Système d'information - P2 30

31 Sommaire Audit s Fonctions Informatiques Sécurité s systèmes d information Procédures d exploitation Audit s Système d'information - P2 31

32 L audit fonctions informatiques SECURITE DES SYSTEMES D INFORMATION Audit s Système d'information - P2 32

33 L audit fonctions informatiques % 31% 57% 26% 62% 24% 24% 17% 14% Accints Erreurs Malveillance urce : CLUSIF Audit s Système d'information - P2 33

34 L audit fonctions informatiques M E N A C E S L O G I Q U E S H U M A I N E S N O N H U M A I N E S Volontaire : malveillance vol sabotage vol d information copie illicite Involontaire : erreur d exploitation erreur d utilisation Panne : dysfonctionnement logiciel Accint : incendie entraînant l altération s ressources DISPONIBILITE DISSUASION DETECTION Biens immatériels logiciels données procédures Biens matériels équipements réseaux locaux Ressources humaines CONFIDENTIALITE INTEGRITE PREVENTION PROTECTION Volontaire : malveillance vol sabotage détournements ressources Involontaire : struction du matériel par erreur Panne : dysfonctionnement matériel Accints : incendie inondation orage, foudre avalanche pollution, vibrations perturbations électriques ou électromagnétiques E N V I R O N N E M E N T E N V I R O N N E M E N T I N T E R N E E X T E R N E M E N A C E S P H Y S I Q U E S Audit s Système d'information - P2 34

35 Audit l organisation la sécurité Objectifs : s assurer que la sécurité du système d information est une préoccupation permanente la direction l entreprise et que dans ce cadre, il existe une politique, formellement définie au niveau l entreprise, connue tous les acteurs et appliquée vérifier que l organisation mise en place permet d appliquer façon efficace les orientations fixées par la direction Approche d audit : appréciation la politique l entreprise appréciation l organisation générale contrôle l organisation opérationnelle contrôle l existence s procédures Audit s Système d'information - P2 35

36 Schéma directeur sécurité SCHEMA DIRECTEUR SECURITE Document décision et et d'orientation pour pour la la Direction Générale et et les les principales directions concernées Analyse et et hiérarchisation s s enjeux enjeux Analyse et et hiérarchisation s s vulnérabilités Proposition cohérente et et adéquate moyens sécurité Prévision résultats Audit s Système d'information - P2 36

37 Exemple contenu d'un schéma directeur sécurité (1/2) Notions générales et domaine d'application Contrôle s accès Personnel Matériel Service technique Logiciel base Développement du système Audit s Système d'information - P2 37

38 Exemple contenu d'un schéma directeur sécurité (2/2) Logiciels d'application Sécurité s données Traitement automatique s données Protection contre les risques naturels Stockage externe Solution secours Assurances Audit s Système d'information - P2 38

39 ontenu-type d'un tableau bord sécurité informatique SECURITE SECURITE GENERALE GENERALE Suivi Suivi du du schéma schéma directeur directeur sécurité, sécurité, s s actions actions sécurité sécurité Suivi Suivi l'évolution l'évolution s s risques risques liés liés à à la la structure structure du du personnel personnel SECURITE SECURITE PHYSIQUE PHYSIQUE Nombre Nombre d'accès d'accès (création (création badges), badges), vols vols et et fraus, fraus, Disponibilité Disponibilité s s matériels, matériels, interruptions, interruptions, durée durée maintien maintien TABLEAU TABLEAU DE DE BORD BORD SECURITE SECURITE SECURITE SECURITE LOGIQUE LOGIQUE Gestion Gestion du du logiciel logiciel contrôle contrôle (création (création / / suppression suppression s s intifiants, intifiants,...)...) FIABILITE DU S.I. FIABILITE DU S.I. Nombre d'anomalies par activité, respect du planning, Nombre d'anomalies par activité, respect du planning, Maintenance (nombre et durée s dépannages,...) Maintenance (nombre et durée s dépannages,...) CONTROLE CONTROLE Nombre Nombre réclamations réclamations Nombre Nombre mots mots passe passe refusés, refusés, nombre nombre déconnexions, déconnexions, Audit s Système d'information - P2 39

40 Points à examiner (1/2) Existence d'une fonction dédiée à l'administration la sécurité informatique Position la fonction d'administration la sécurité informatique dans l'organisation (rattachement au responsable la sécurité générale?) Indépendance la fonction sécurité par rapport aux opérationnels et par rapport à la DSI (rattachement la fonction sécurité informatique au responsable la sécurité générale?) Qualification du responsable la sécurité informatique Audit s Système d'information - P2 40

41 Points à examiner (2/2) Existence d'une stratégie claire en matière sécurité informatique (déclinaison du schéma directeur informatique en schéma directeur sécurité) Cohérence la sécurité informatique par rapport au plan sécurité générale Existence d'outils mesure du niveau sécurité (tableaux bord, audits périodiques) Existence d'un reporting sécurité à la Direction Générale, effectivement pris en compte Audit s Système d'information - P2 41

42 La sécurité physique Analyse critique la sécurité s sites informatiques Analyse critique s procédures sauvegar Audit s Système d'information - P2 42

43 Analyse critique la sécurité s sites informatiques Intification Intification s s sites sites à à protéger protéger Intification Intification s s menaces menaces Recensements Recensements s s mesures mesures protection protection Evaluation Evaluation forces forces / / faiblesses faiblesses Salle machine Locaux techniques climatisation secours électrique autocommutateur têtes lignes réseau Locaux informatiques salle console système bureaux exploitation bureaux d étu Locaux d archive bandothèque documentation étus / exploitation Locaux informatiques répartis (informatique production / départementale) Liées à l environnement général (proximité sites potentiellement dangereux) Liées à l agencement s locaux (canalisations souterraines, passages lignes électriques) Liées au facteur humain (grève, émeute, sabotage) Accintelles (incendie, dégâts s eaux) Catastrophes naturelles Sécurité s accès physiques Incendie Dégâts s eaux Alimentation électrique Environnement adéquat Adéquation mesures protection / menaces Fréquence et qualité s tests et mesures protection Nature et ampleur s menaces non couvertes Audit s Système d'information - P2 43

44 Analyse critique la sécurité s sites informatiques (1/3) Accès physiques Pour les locaux informatiques emplacement du site et s locaux protection physique s accès (blindage, etc...) contrôle s accès du personnel (badge, co d accès,...) système surveillance Pour les accès physiques aux terminaux répartis installations systèmes clés physiques, fixation,... Audit s Système d'information - P2 44

45 Analyse critique la gestion la sécurité logique (2/3) Stratégie sécurité logique : l intification s ressources et s données à protéger la classification celles-ci l appréhension s risques l intification et le suivi s utilisateurs la mise en place du système protection s accès le suivi l utilisation s outils Audit s Système d'information - P2 45

46 Analyse critique la sécurité s sites informatiques (3/3) Régulation l alimentation électrique onduleur groupe électrogène Maintien d un environnement adéquat température hygrométrie filtrage l air climatisation secours Audit s Système d'information - P2 46

47 Analyse critique s procédures sauvegar Points clés à examiner Ressources sauvegardées incomplètes Périodicité s sauvegars trop espacées Lieu stockage non protégé Procédures sauvegars / restauration non formalisées et non testées Sauvegars non fiables Audit s Système d'information - P2 47

48 L audit fonctions informatiques PROCEDURES D EXPLOITATION Audit s Système d'information - P2 48

49 Attribution s responsabilités (3/3) Le propriétaire l application doit : s assurer que l ensemble s éléments nécessaires au transfert est effectivement rempli s assurer que les différentes revues relatives à la sécurité, à la protection s données ont été réalisées, que leurs résultats ont été formalisés et qu elles ont été transmises au responsable du projet valir et établir le contrat service final entre les utilisateurs, les étus et la production Audit s Système d'information - P2 49

50 Domaine système : enjeux Démarche Démarche Examen Examen s s procédures procédures du du service service système système Examen Examen du du dispositif dispositif protection protection s s logiciels logiciels base base Procédures formalisées Séparation s fonctions Documentation Supervision s travaux Protection s données Gestion s logiciels base (système et réseau) Gestion s incints Réalisation développements spécifiques Protection s programmes Journalisation Maintenance s systèmes : changement système nouvelles versions changement matériels Initialisation du système : arrêt machine maintenance matériel maintenance logiciels base Maintenance s logiciels base : ajout nouvelles fonctions modification paramètres correction d'anomalies spécifiques Audit s Système d'information - P2 50

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

Charte du management des risques du groupe La Poste

Charte du management des risques du groupe La Poste Direction de l'audit et des Risques du Groupe Direction des Risques du Groupe Destinataires Tous services Contact Béatrice MICHEL Tél : 01 55 44 15 06 Fax : E-mail : beatrice.michel@laposte.fr Date de

Plus en détail

DOMAINE D'ACTIVITE 1 : ORGANISATION DES ARRIVAGES, DES RECEPTIONS ET DES EXPEDITIONS DES MATERIELS ET DES INGREDIENTS

DOMAINE D'ACTIVITE 1 : ORGANISATION DES ARRIVAGES, DES RECEPTIONS ET DES EXPEDITIONS DES MATERIELS ET DES INGREDIENTS REFERENTIEL D ACTIVITES FICHE 6 INGENIERIE : REFERENTIEL D ACTIVITES ET REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES COMPETENCES ASSOCIEES AUX ACTIVITES ET TACHES COMPETENCES

Plus en détail

S424-4 LA MAINTENANCE DE L UC ET LA GESTION DES RISQUE. 1 Les enjeux de la maintenance et de la gestion des risques et incidents

S424-4 LA MAINTENANCE DE L UC ET LA GESTION DES RISQUE. 1 Les enjeux de la maintenance et de la gestion des risques et incidents S424-4 LA MAINTENANCE DE L UC ET LA GESTION DES RISQUE S424 Le contexte organisationnel de la relation commerciale S42 La relation commerciale 1 Les enjeux de la maintenance et de la gestion des risques

Plus en détail

Le Choix d un PGI Année 2005/2006

Le Choix d un PGI Année 2005/2006 Le Choix d un PGI Année 2005/2006 ESCI Bourg en Bresse PLAN D ENSEMBLE 1/ Objectifs 2/ Fonctionnement et apports d un progiciel intégré 3/ Cas pratique 1 : Démarche de choix et points clés 4/ Choix d un

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance

PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance REF 118 01 Sauvegarde à distance de données numériques REFERENCE : PCE-118-01 30/03/2001 PCE- 118 01 Page 1 sur 17 30/03/2001 Toute reproduction

Plus en détail

DUT Qualité Logistique Industrielle et Organisation Plan formation Semestres 1 et 2

DUT Qualité Logistique Industrielle et Organisation Plan formation Semestres 1 et 2 DUT Qualité Logistique Industrielle et Organisation Plan formation Semestres 1 et 2 A. ENSEIGNEMENTS DE SPECIALITE I. Entreprise (Modules 114 115 116) I.1. Approche économique (M114) a) Entreprise et production

Plus en détail

Société anonyme au capital 1 351 434 Siège social : 3 rue La Boétie 75008 PARIS 352 042 345 RCS PARIS

Société anonyme au capital 1 351 434 Siège social : 3 rue La Boétie 75008 PARIS 352 042 345 RCS PARIS Société anonyme au capital 1 351 434 Siège social : 3 rue La Boétie 75008 PARIS 352 042 345 RCS PARIS ANNEXE AU RAPPORT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 24 AVRIL 2007 RELATIVE

Plus en détail

Chapitre 5 La sécurité des données

Chapitre 5 La sécurité des données 187 Chapitre 5 La sécurité des données 1. Les risques de perte des données La sécurité des données La sauvegarde des données est essentielle pour une entreprise, quelle que soit sa taille, à partir du

Plus en détail

ISO 17799 : 2005/ISO 27002. Bonnes pratiques pour la gestion de la sécurité de l information. White Paper

ISO 17799 : 2005/ISO 27002. Bonnes pratiques pour la gestion de la sécurité de l information. White Paper White Paper ISO 17799 : 2005/ISO 27002 Bonnes pratiques pour la gestion de la sécurité de l information Éric Lachapelle, CEO Veridion René St-Germain, Président Veridion Sommaire Qu est-ce que la sécurité

Plus en détail

UDSG CLASSIFICATION DOSSIER DOCUMENTAIRE

UDSG CLASSIFICATION DOSSIER DOCUMENTAIRE UDSG CLASSIFICATION DOSSIER DOCUMENTAIRE 2 SOMMAIRE I. LES FAMILLES PROFESSIONNELLES... 5 II. LES FONCTIONS GENERIQUES... 12 FAMILLE ETUDES ET CONCEPTION......... 15 ASSISTANT D ETUDES ET CONCEPTION...16

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information :

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Un Directeur Système d Information Système d Information Gestion Système d Information Métier Décisionnel et Portail

Plus en détail

1. Référentiel des emplois. 2. Fiches emplois

1. Référentiel des emplois. 2. Fiches emplois Ce document référence contient les descriptifs d emplois repères et les descriptifs des compétences crées dans le cadre de l identification des compétences pour l Etablissement public de la Caisse des

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL SUR LA SÉCURITÉ DES TITRES CHEQUES EMPLOI-SERVICE UNIVERSELS

RÉFÉRENTIEL SUR LA SÉCURITÉ DES TITRES CHEQUES EMPLOI-SERVICE UNIVERSELS RÉFÉRENTIEL SUR LA SÉCURITÉ DES TITRES CHEQUES EMPLOI-SERVICE UNIVERSELS Février 2015 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 2. PÉRIMÈTRE... 4 3. MISE EN OEUVRE... 5 4. PRÉSENTATION DES OBJECTIFS DE SÉCURITÉ...

Plus en détail

Devenir Responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI)

Devenir Responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI) Titre de la formation Devenir Responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI) Date prévue de la formation Week-end : 31 Mars et 01 Avril, Milieu de semaine : 27 et 28 Mars Objectifs : 2 Jours

Plus en détail

A P P L I C A T I O N D E L A M É T H O D E E B I O S À L E N T R E P R I S E O L D R H U M. Étude de cas M A S T E R

A P P L I C A T I O N D E L A M É T H O D E E B I O S À L E N T R E P R I S E O L D R H U M. Étude de cas M A S T E R A P P L I C A T I O N D E L A M É T H O D E E B I O S À L E N T R E P R I S E O L D R H U M Étude de cas M A S T E R S É C U R I T É D E S S Y S T È M E S D I N F O R M A T I O N Novembre 2006 Version

Plus en détail

Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc

Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc Atelier de travail sur les Systèmes d Information de Gestion

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise.

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. LES DISPOSITIFS DE GESTION DES RISQUES ET DE CONTRÔLE INTERNE L objet de ce rapport est de rendre compte aux

Plus en détail

Conditions d usage du service. «MS Dynamics CRM On Demand» V1.4

Conditions d usage du service. «MS Dynamics CRM On Demand» V1.4 Conditions d usage du service «MS Dynamics CRM On Demand» V1.4 I. PREAMBULE La société PRODWARE est spécialisée dans l installation, l'évolution et la maintenance de solutions informatiques. Dans ce cadre,

Plus en détail

Enjeux prudentiels des données utilisées par les entreprises d assurance : le point de vue du superviseur

Enjeux prudentiels des données utilisées par les entreprises d assurance : le point de vue du superviseur Enjeux prudentiels des données utilisées par les entreprises d assurance : le point de vue du superviseur Atelier «Information et assurance» Institut de Science Financière et d Assurances ISFA Université

Plus en détail

Cahier des charges n 06-AMO-02

Cahier des charges n 06-AMO-02 Cahier des charges n 06-AMO-02 Relatif à une évaluation du projet de mise en œuvre de SAP dans le domaine budgétaire, financier et comptable Table des matières 1 Présentation de l 2 2 Le contexte des SI

Plus en détail

Guide synthétique de la comptabilité des dépenses engagées

Guide synthétique de la comptabilité des dépenses engagées Guide synthétique de la comptabilité des dépenses engagées La tenue de la comptabilité d engagement ou comptabilité administrative est de la responsabilité de l exécutif de la collectivité. Le CGCT prévoit

Plus en détail

Gestion des Incidents SSI

Gestion des Incidents SSI Gestion des Incidents SSI S. Choplin D. Lazure Architectures Sécurisées Master 2 ISRI/MIAGE/2IBS Université de Picardie J. Verne Références CLUSIF Gestion des incidents de sécurité du système d information

Plus en détail

Qu est-ce qu un système d Information? 1

Qu est-ce qu un système d Information? 1 Qu est-ce qu un système d Information? 1 Une définition du système d information «Tout moyen dont le fonctionnement fait appel à l électricité et qui est destiné à élaborer, traiter, stocker, acheminer,

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

du Commercial Profil d activités

du Commercial Profil d activités Activités des salariés permanents des agences d intérim Profil d activités du Commercial Activités type Développer et suivre le chiffre d affaire et la rentabilité du portefeuille confié par des actions

Plus en détail

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI 3 Système d information, une tentative de définition (1/2) Un système d information peut être défini comme l ensemble des moyens matériels,

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 34 du 10 juillet 2014. PARTIE PERMANENTE Direction générale de l'armement (DGA) Texte 12

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 34 du 10 juillet 2014. PARTIE PERMANENTE Direction générale de l'armement (DGA) Texte 12 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 34 du 10 juillet 2014 PARTIE PERMANENTE Direction générale de l'armement (DGA) Texte 12 INSTRUCTION N 523/DEF/DGA/SMQ/SDSI/CTSI relative aux missions

Plus en détail

ITIL Gestion de la continuité des services informatiques

ITIL Gestion de la continuité des services informatiques ITIL Gestion de la continuité des services informatiques Sommaire 1 GENERALITES 3 2 PRESENTATION DE LA PRESTATION 3 3 MODALITES DE LA PRESTATION 6 Page 2 1 Généralités Nous utilisons les meilleures pratiques

Plus en détail

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Diplôme de Comptabilité et de Gestion DCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é r e n t i e

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Le 5 Mars 2015 Version de travail Projet Février 2015-1 Ordre du jour Avancement des travaux Rappel du

Plus en détail

LIVRE BLANC. Dématérialisation des factures fournisseurs

LIVRE BLANC. Dématérialisation des factures fournisseurs LIVRE BLANC 25/03/2014 Dématérialisation des factures fournisseurs Ce livre blanc a été réalisé par la société KALPA Conseils, société créée en février 2003 par des managers issus de grandes entreprises

Plus en détail

DL SOFTWARE RAPPORT SPECIAL SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE

DL SOFTWARE RAPPORT SPECIAL SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE DL SOFTWARE Société Anonyme au capital de 354 436,48 euros Siège social : 50 rue Monceau 75008 PARIS 445.053.937 RCS PARIS RAPPORT SPECIAL SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE (Article L. 225-37 du Code

Plus en détail

CHARTE ACTION LOGEMENT SUR :

CHARTE ACTION LOGEMENT SUR : CHARTE ACTION LOGEMENT SUR : LA GESTION DES RISQUES LE CONTROLE INTERNE L AUDIT INTERNE Validée par le Conseil de surveillance du 18 septembre 2013 1/22 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 I. LE CADRE DE REFERENCE...

Plus en détail

manuel qualité Camfil Farr Manuel Qualité Camfil Farr - clean air solutions

manuel qualité Camfil Farr Manuel Qualité Camfil Farr - clean air solutions manuel qualité Camfil Farr Manuel Qualité Camfil Farr - clean air solutions Manuel qualité Camfil Farr 4. SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ (S.M.Q.) Direction M.Q Organisation Numérotation selon ISO

Plus en détail

Atelier " Gestion des Configurations et CMDB "

Atelier  Gestion des Configurations et CMDB Atelier " Gestion des Configurations et CMDB " Président de séance : François MALISSART Mercredi 7 mars 2007 (Nantes) Bienvenue... Le thème : La Gestion des Configurations et la CMDB Le principe : Échanger

Plus en détail

Urbanisation des Systèmes d'information

Urbanisation des Systèmes d'information Urbanisation des Systèmes d'information Les Audits de Systèmes d Information et leurs méthodes 1 Gouvernance de Système d Information Trois standards de référence pour trois processus du Système d Information

Plus en détail

Cours 1 : Introduction à la Sécurité des Systèmes d Information

Cours 1 : Introduction à la Sécurité des Systèmes d Information Cours 1 : Introduction à la Sécurité des Systèmes d Information ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univ-mrs.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/ssi.html Plan du cours

Plus en détail

Quel audit de Sécurité dans quel contexte?

Quel audit de Sécurité dans quel contexte? Emplacement du logo client Quel audit de Sécurité dans quel contexte? Hervé Morizot (herve.morizot@solucom.fr) 09 avril 2002 Agenda Quel audit? Selon quelle démarche et avec quels outils? Une "stratégie

Plus en détail

Réussir la Démarche de Management

Réussir la Démarche de Management Formation à la norme ISO 9001, V 2008 Formateur Dr Mohammed Yousfi Formateur Auditeur Consultant QSE Réussir la Démarche de Management Réussir le Projet ISO 9001, Version 2008 1 Programme Introduction

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE

A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE Référentiel des Activités Professionnelles A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE L assistant prend en charge l essentiel du processus administratif des ventes. Il met en place certaines actions de

Plus en détail

BENETEAU ----------------------------------------- RAPPORT du PRESIDENT. sur le fonctionnement du Conseil d Administration. et le contrôle interne

BENETEAU ----------------------------------------- RAPPORT du PRESIDENT. sur le fonctionnement du Conseil d Administration. et le contrôle interne BENETEAU Société Anonyme au capital de 8.714.720 Siège Social : Les Embruns 16 boulevard de la Mer 85800 SAINT GILLES CROIX DE VIE 487 080 194 R.C.S. La Roche sur Yon -----------------------------------------

Plus en détail

# 07 Charte de l audit interne

# 07 Charte de l audit interne Politiques et bonnes pratiques # 07 de l audit Direction générale fédérale Service Redevabilité & Qualité Janvier 2015 Approuvé par le Comité des audits Juin 2013 Approuvé par le Directoire fédéral Juillet

Plus en détail

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2001 01 89 0195 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 9 janvier 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D IDENTITÉ

Plus en détail

Cartographie des risques informatiques : exemples, méthodes et outils

Cartographie des risques informatiques : exemples, méthodes et outils : exemples, méthodes et outils Gina Gullà-Ménez, Directeur de l Audit des Processus et des Projets SI, Sanofi-Aventis Vincent Manière Consultant Construction d une cartographie des risques : quel modèle

Plus en détail

Prestations d audit et de conseil 2015

Prestations d audit et de conseil 2015 M. Denis VIROLE Directeur des Services +33 (0) 6 11 37 47 56 denis.virole@ageris-group.com Mme Sandrine BEURTHE Responsable Administrative +33 (0) 3 87 62 06 00 sandrine.beurthe@ageris-group.com Prestations

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Identification, évaluation et gestion des incidents

Identification, évaluation et gestion des incidents Identification, évaluation et gestion des incidents De la cartographie des risques à la mise en place de la base incidents Xavier DIVAY Responsable de la conformité et du contrôle permanent QUILVEST BANQUE

Plus en détail

Le progiciel de gestion intégré (PGI)

Le progiciel de gestion intégré (PGI) Le progiciel de gestion intégré (PGI) dans les programmes de la série STG et les référentiels des sections postbaccalauréats Le progiciel de gestion intégré (PGI) est l outil logiciel privilégié des différentes

Plus en détail

Norme comptable relative au contrôle interne et l organisation comptable dans les établissements bancaires NC22

Norme comptable relative au contrôle interne et l organisation comptable dans les établissements bancaires NC22 Norme comptable relative au contrôle interne et l organisation comptable dans les établissements bancaires NC22 OBJECTIF 01. La Norme Comptable NC 01 - Norme Comptable Générale définit les règles relatives

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Services informatiques aux organisations

Services informatiques aux organisations I. APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ Services informatiques aux organisations Spécialité «Solutions logicielles et applications métiers» Spécialité «Solutions d infrastructure, systèmes et réseaux»

Plus en détail

La gestion du cycle de vie des documents dans la banque de détail Société Générale : GED et Archivage électronique

La gestion du cycle de vie des documents dans la banque de détail Société Générale : GED et Archivage électronique Décembre 2007 JJ Mois Année La gestion du cycle vie s documents dans la banque détail Société Générale : GED et Archivage électronique 2 Sommaire Contexte : les projets GED et archivage électronique Constat

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 99 15 mai 2009. S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION DE L ETAT

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 99 15 mai 2009. S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION DE L ETAT MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1473 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 99 15 mai 2009 S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

Plus en détail

1. Référentiel des emplois. 2. Référentiel des compétences. 3. Fiches emplois. 4. Fiches compétences

1. Référentiel des emplois. 2. Référentiel des compétences. 3. Fiches emplois. 4. Fiches compétences Ce document référence contient les descriptifs d emplois repères et les descriptifs des compétences crées dans le cadre de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et de Compétences pour l Etablissement Public

Plus en détail

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Diplôme de Comptabilité et de Gestion DCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é r e n t i e

Plus en détail

DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER

DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER FINANCE DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER cteur administratif et financier Autres primes Total fixe Vaiable Intéressement Participation Moyenne 45 11 22 116,3 4,4 116,9 23,4 24,2 137,8 6,2 9,1 144,2

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

France Telecom Orange

France Telecom Orange France Telecom Orange fiches métiers assistant commercial et marketing conseiller commercial chef de produit technicien intervention supports réseaux assistant/gestionnaire RH domaine client conseiller

Plus en détail

Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud. khaled.sammoud@gmail.com. Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours

Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud. khaled.sammoud@gmail.com. Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours Cours Sécurité et cryptographie Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud Med_elhdhili@yahoo.eselhdhili@yahoo es khaled.sammoud@gmail.com Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours

Plus en détail

Étude des métiers du contrôle dans la banque

Étude des métiers du contrôle dans la banque Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque Étude des métiers du contrôle dans la banque Paris, le 15 décembre 2009 0 Table

Plus en détail

LA SECURITE DU PATRIMOINE NUMERIQUE, UN ENJEU STRATEGIQUE. DBB Groupe ICT

LA SECURITE DU PATRIMOINE NUMERIQUE, UN ENJEU STRATEGIQUE. DBB Groupe ICT LA SECURITE DU PATRIMOINE NUMERIQUE, DBB Groupe ICT Plan LA SECURITE DU PATRIMOINE NUMERIQUE, Le Patrimoine informationnel Menaces & Conséquences Responsabilité du Chef d Entreprise Comment répondre aux

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS

CATALOGUE DES FORMATIONS 2015 CATALOGUE DES FORMATIONS Formations sur catalogue ou sur-mesure Formations inter ou intra entreprises Promotions pour les adhérents du Clusif Pour tout programme surmesure, nous contacter directement.

Plus en détail

DSCG. Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion. UE 5 Management des systèmes d information. VAE R é f é r e n t i e l d e c o m p é t e n c e s

DSCG. Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion. UE 5 Management des systèmes d information. VAE R é f é r e n t i e l d e c o m p é t e n c e s Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion DSCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é

Plus en détail

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration Politique de sécurité de l information Adoptée par le Conseil d administration Le 10 novembre 2011 Table des matières PRÉAMBULE 1. GÉNÉRALITÉS... 3 2. RÔLES ET RESPONSABILITÉS... 4 3. DÉFINITIONS... 8

Plus en détail

FAIRE FACE A UN SINISTRE INFORMATIQUE

FAIRE FACE A UN SINISTRE INFORMATIQUE FAIRE FACE A UN SINISTRE INFORMATIQUE Lorraine Protéger son système d information 1 avec des solutions techniques ne suffit pas toujours pour faire face à un sinistre. En cas de perte, de vol ou de dégradation

Plus en détail

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance Les référentiels et les formations de la fonction Assurer le bon fonctionnement grâce à une préventive et curative performante en : - organisant les services techniques en conséquence, - encadrant l'entretien

Plus en détail

Système d'information Page 1 / 7

Système d'information Page 1 / 7 Système d'information Page 1 / 7 Sommaire 1 Définition... 1 2 Fonctions du système d information... 4 2.1 Recueil de l information... 4 2.2 Mémorisation de l information... 4 2.3 Traitement de l information...

Plus en détail

des systèmes d'information

des systèmes d'information Responsable du pilotage de systèmes d information E1A21 Pilotage, administration et gestion des systèmes d information - IR Le responsable du pilotage de système d'information définit et fait évoluer un

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité?

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? Atelier A7 Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? 1 Intervenants Jean-Pierre Hottin Associé, PWC jean-pierre.hottin@fr.pwc.com Annie Bressac Directeur de l audit et du contrôle

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE Contexte : l objectif pédagogique de la visite est de mettre en évidence les différentes activités dans l organisation concernée. Chaque élève ou groupe d

Plus en détail

Architecte d infrastructures informatiques

Architecte d infrastructures informatiques Architecte d infrastructures informatiques E1C23 Infrastructures informatiques - IR L architecte d infrastructures informatiques pilote la conception, le déploiement et la mise en oeuvre d'architectures

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1 Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion Introduction 2 Contrôle de gestion : fonction aujourd hui bien institutionnalisée dans les entreprises Objectif : permettre une gestion rigoureuse et une

Plus en détail

Management des Systèmes d information (SI)

Management des Systèmes d information (SI) ENGDE - DSCG 2 - Formation initiale Préparation au concours 2015 - UE5 Management des Systèmes d information (SI) S6 - Audit et Gouvernance Yves MEISTERMANN Rappel : Sommaire de l UE5 4. Gestion de la

Plus en détail

RIBER Société anonyme au capital de EUR 3.035.523,20 Siège social : 133, boulevard National 92500 Rueil-Malmaison R.C.S Nanterre B 343 006 151

RIBER Société anonyme au capital de EUR 3.035.523,20 Siège social : 133, boulevard National 92500 Rueil-Malmaison R.C.S Nanterre B 343 006 151 RIBER Société anonyme au capital de EUR 3.035.523,20 Siège social : 133, boulevard National 92500 Rueil-Malmaison R.C.S Nanterre B 343 006 151 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SURVEILLANCE A L ASSEMBLEE

Plus en détail

Référentiel de compétences en système d'information

Référentiel de compétences en système d'information ANTICIPER ET COMPRENDRE Référentiel de compétences en système d'information OCTOBRE 2013 Publication réalisée dans le cadre du programme national Hôpital numérique Métiers Management des soins Cadre responsable

Plus en détail

Plateforme STAR CPM. Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James

Plateforme STAR CPM. Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James Plateforme STAR CPM Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James Groupe STAR Your single-source provider for corporate product communication Le bon

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

Plan de Continuité d'activité Concepts et démarche pour passer du besoin à la mise en oeuvre du PCA

Plan de Continuité d'activité Concepts et démarche pour passer du besoin à la mise en oeuvre du PCA Qu est-ce que la Continuité d'activité? 1. Définition 11 2. Les objectifs et enjeux du PCA 12 2.1 Les objectifs 12 2.2 Les enjeux 13 3. Les contraintes et réglementations 14 3.1 Les contraintes légales

Plus en détail

La gestion de projet. La gestion de projet

La gestion de projet. La gestion de projet La gestion de projet Université Louis Pasteur STRASBOURG UE Ouverture professionnelle Intervenant Aurélie DUCHAMP Voirin Consultants La gestion de projet N 5 Le 04 / 01 / 2006 Présentation de l intervenant

Plus en détail

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources?

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? Petit Déjeuner Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? 29 Janvier 2004 Mutualisation ou Externalisation?!1- Problématique de création de valeur!2- Définitions CSP / Externalisation!3-

Plus en détail

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes Cybersécurité Pour les fournisseurs à cyber-risque faible Exigences de cybersécurité 1. Protection des actifs et configuration des systèmes Les données

Plus en détail

Les rôles respectifs des acteurs et des Instances dans la conduite d un projet informatique

Les rôles respectifs des acteurs et des Instances dans la conduite d un projet informatique Les rôles respectifs des acteurs et des Instances dans la conduite d un projet informatique Conduite de projet dossier Le souci de maîtriser des projets informatiques a donné lieu à de multiples tentatives

Plus en détail

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom : CHAUMONT Anne Laure Prénom : Fonction : Visa : Visa : Date

Plus en détail

Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre

Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre 6 7 Gestion quotidienne performante Pilotage et analyse Automatisation des processus Sage 100 Suite Comptable et Financière : la clé de l équilibre Centre névralgique de l entreprise, le système comptable

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

Covéa Finance Charte de l Audit et du Contrôle Interne

Covéa Finance Charte de l Audit et du Contrôle Interne CHARTE D AUDIT ET DE CONTROLE INTERNE DE COVÉA FINANCE DEFINITION DU CONTROLE INTERNE Le contrôle interne est un dispositif défini et mis en œuvre par les dirigeants et les personnels des sociétés, qui

Plus en détail

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication Bande de Com! Tableau de Bord Julien Pansier PROJET Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1. S approprier la demande de l annonceur - Comprendre

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

Enjeux énergétiques Datacenter et postes de travail

Enjeux énergétiques Datacenter et postes de travail Enjeux énergétiques Datacenter et postes de travail Sommaire Présentation de Greenvision L électricité : enjeux et chiffres clés Le datacenter Caractéristiques d un datacenter La consommation électrique

Plus en détail

Les dispositifs de gestion des risques et de contrôle interne. Cadre de référence : Guide de mise en œuvre pour les valeurs moyennes et petites

Les dispositifs de gestion des risques et de contrôle interne. Cadre de référence : Guide de mise en œuvre pour les valeurs moyennes et petites Les dispositifs de gestion des risques et de contrôle interne Cadre de référence : Guide de mise en œuvre pour les valeurs moyennes et petites SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I- OBJECTIFS, PRINCIPES ET CONTENU...

Plus en détail

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 Manuel Qualité Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 CIS Valley Manuel Qualité- MAQ_V08 page 1/16 Engagement

Plus en détail

L ARCHITECTE-RÉFÉRENT EN SÉCURITE DES SYSTÈMES D INFORMATION

L ARCHITECTE-RÉFÉRENT EN SÉCURITE DES SYSTÈMES D INFORMATION L ARCHITECTE-RÉFÉRENT EN SÉCURITE DES SYSTÈMES D INFORMATION L objectif de ce document est de définir les compétences de l architecte référent en sécurité des systèmes d information, ou «ARSSI», par le

Plus en détail