FICHE N 12 ERREUR SUR LE PRIX DE LA LOCATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE N 12 ERREUR SUR LE PRIX DE LA LOCATION"

Transcription

1 FICHE N 12 ERREUR SUR LE PRIX DE LA LOCATION Une agence propose à la location un de ses appartements en commettant une erreur en sa défaveur sur le prix (le catalogue comportant également la même erreur). Le locataire, qui a d ores et déjà retourné un acompte, refuse de comprendre la situation. S agissant de l offre contractuelle qui a été faite par l agence, tout dépend de la façon dont cette offre a été faite. Si l agence effectue une proposition par écrit, et que le locataire retourne sur cette base un acompte témoignant de son acceptation, ce dernier est parfaitement en droit de se prévaloir du prix annoncé dans la mesure où le contrat a été définitivement conclu en intégrant cet élément. L agence peut éventuellement tenter de se prévaloir des prix indiqués dans le catalogue pour résoudre le problème mais cela implique qu elle démontre que le locataire a bien eu connaissance dudit catalogue. Devant un tribunal toutefois, l agence en tant que professionnel aura du mal à convaincre que son consentement contractuel a été vicié par une erreur. La situation peut être différente dans l hypothèse où l agence n a fait état du prix qu oralement. Le locataire n a alors pas les moyens d établir que la location lui a été proposée à un prix inférieur au prix réel. Il peut toujours, cependant, se prévaloir de l erreur contenue dans le catalogue, s il constitue un document entré dans le champ contractuel et faisant donc la loi des parties.

2 FICHE N 13 ABSENCE DE COMMUNICATION DES CONDITIONS GENERALES DU CONTRAT Le propriétaire d un meublé a simplement adressé au locataire une copie de contrat de location en omettant d y joindre également copie des conditions générales. Le locataire manifeste sa volonté de résilier ce contrat pour raison de santé (joignant à son courrier de résiliation un certificat médical) et demande la restitution de l intégralité des sommes qui avaient été versées (caution, arrhes ). D un point de vue juridique, le fait que le contrat de location adressé au locataire ne constitue qu une simple copie peut être considéré comme un commencement de preuve pour démontrer qu il y a eu, à un moment donné, accord des parties sur la location (malgré le fait que l état descriptif n a pas été signé par le locataire). S agissant des conditions générales de location, celles-ci n ayant pas été portées à la connaissance du locataire, elles ne peuvent pas lui être opposées. Dans ces conditions, le propriétaire ne peut se prévaloir des conditions de location qui lui sont favorables, et notamment de celle prévoyant une restitution dégressive du montant des arrhes compte tenu de la date de résiliation par rapport à celle de l entrée dans les lieux. Du fait de cette inopposabilité, il convient de se reporter au droit commun des contrats pour déterminer si les arrhes doivent ou non être reversées au locataire. En l espèce, il semble que les arguments invoqués par le locataire pour mettre fin de manière anticipée à la location sont sérieux (un certificat médical étant joint à la lettre de résiliation). Conformément à la définition habituelle des cas de force majeure (caractère d imprévisibilité, d irrésistibilité et d extériorité), il peut être valablement soutenu que l on se situe dans cette hypothèse. Par conséquent, le propriétaire doit restituer au locataire l intégralité des sommes qu il a pu percevoir, en ce compris le montant des arrhes. A défaut de restitution de ces sommes, le locataire pourrait saisir les Tribunaux et demander condamnation du propriétaire, non seulement au remboursement des

3 sommes versées, mais encore, au règlement de dommages et intérêts pour préjudice moral et résistance abusive. FICHE N 14 ABSENCE D ETAT DES LIEUX ET DEPOT DE GARANTIE Un propriétaire retient, sur le montant de la caution, une somme destinée à couvrir le remplacement d une douchette et d un aspirateur. Le locataire est parti sans qu un état des lieux contradictoire ait été effectué, et il conteste le bien fondé de cette retenue. La retenue du dépôt de garantie à l issue de la location doit être justifiée par l établissement d un état des lieux contradictoire ou d un constat d huissier. Les nouvelles clauses inscrites dans le contrat de location CLEVACANCES font état de ces exigences, précisant en outre que le locataire accepte expressément que l état des lieux puisse être effectué par toute personne désignée par le propriétaire munie d un pouvoir écrit à cet effet. Dans la mesure ou aucun état des lieux de sortie n est tout de même réalisé, il est à craindre que le locataire obtienne en justice le remboursement intégral des sommes retenues par le propriétaire.

4 FICHE N 15 RESILIATION DU CONTRAT PAR LE LOCATAIRE Une location prévoit expressément qu en plus de la piscine publique située à 10 kilomètres du lieu de la location, le locataire peut profiter de la piscine du propriétaire. Par courrier, le propriétaire indique au locataire qu il a vendu sa maison à des tiers et que dès lors, le locataire ne pourra plus disposer de la piscine prévue pendant sa location. Le locataire estime qu il est inadmissible qu une telle modification intervienne à deux mois de ses vacances alors même qu il est dans l impossibilité de retrouver une autre location avec piscine et au même prix. Il n entend donc plus donner suite au contrat qu il estime résilié du fait du propriétaire. En théorie, le contrat type CLEVACANCES prévoit dans ses conditions générales que le propriétaire a la possibilité de résilier le contrat pour quelque cause que ce soit en remboursant le montant des arrhes versées. Dans la mesure toutefois où la location est réservée depuis longtemps et que la modification intervient de manière rapprochée par rapport à la date de début de location, les tribunaux peuvent estimer qu il est abusif que le propriétaire se contente de rembourser les arrhes qu il a perçues. En conséquence, on peut envisager deux cas : 1 ère cas : le propriétaire parvient à trouver une autre location de remplacement dans la même zone avec piscine et offrant les mêmes caractéristiques de confort. Si cette location est supérieure en prix à celle qu il proposait, il semble logique qu il prenne en charge le surcoût à titre de dédommagement.

5 Fiche n 15 Résiliation du contrat par le locataire (suite) 2 ème cas : le propriétaire ne parvient pas à proposer une autre location au locataire pour la période. Si le locataire refuse toujours d accepter la location amputée de la jouissance de la piscine, il est logique que le propriétaire lui verse un dédommagement (dans ces circonstances, le doublement des arrhes serait raisonnable). Dans ces deux cas, il est absolument indispensable que le propriétaire prenne le soin d écrire à son locataire par lettre recommandée avec AR en expliquant clairement la situation et en précisant dans quelles conditions, il a été amené à vendre sa maison principale. Par ailleurs, il est indispensable de savoir pour quel motif la maison a été vendue. - Si la raison est de pure convenance personnelle, la solution ci avant exposée semble devoir s appliquer - Si en revanche, la situation du propriétaire a évolué depuis la réservation, de telle sorte qu il s est retrouvé dans une situation financière délicate (il a été contraint de vendre la maison), il peut parfaitement se prévaloir d une situation de force majeure. Dans ce cas, il est nécessaire qu il expose la situation au locataire de manière claire, par voie de lettre recommandée avec AR, en lui indiquant que soit il accepte la location en l état (sans la piscine), soit il refuse la location (auquel cas la restitution des arrhes devra être effectuée).

6 FICHE N 16 NUISANCES Un locataire est amené à se plaindre de l environnement dans lequel se trouve la chambre qu il occupe (problèmes de co-location du fait de la mise à disposition d une cuisine commune). La formule CLEVACANCES dont il est fait la promotion ne prépare aucunement les locataires à se retrouver dans un quasi système de «co-location». Si des nuisances sont engendrées par cette mise à disposition d une cuisine aux occupants des chambres, il est probable que le propriétaire devra répondre de ces agissements vis-à-vis du locataire qui subit un trouble de jouissance. Compte tenu du fait cependant que cette situation est en réalité particulièrement appréciée et favorable à la clientèle, il est possible de minimiser les risques en isolant suffisamment la cuisine (tant sur le plan phonique qu au niveau des odeurs) des chambres attenantes et en instaurant un «règlement intérieur» quant aux modalités et aux horaires d utilisation de cette cuisine laissée à la disposition de la clientèle.

7 FICHE N 17 TROUBLES DE VOISINAGE Un propriétaire connaît des problèmes avec son voisin, lequel effectue des travaux de construction dans sa maison, engendrant des nuisances sonores de 7 heures du matin à 11 heures du soir. Sur le fondement, d une part des dispositions de l article 544 du Code Civil (aux termes duquel la propriété est le droit de jouir et de disposer des choses de la manière la plus absolue, pourvu qu on n en fasse pas un usage prohibé par les lois ou les règlements) et des articles 1382 et suivants du même code (réglementant les conditions et les effets de la responsabilité pour faute), a été élaborée la théorie des troubles anormaux du voisinage aux termes de laquelle «nul ne doit causer à autrui un trouble anormal de voisinage». Toute personne (locataire, propriétaire..) victime d un trouble anormal du voisinage peut saisir les tribunaux de cette difficulté afin d obtenir la cessation des troubles sous astreinte et/ou des dommages et intérêts en réparation du préjudice subi. Le trouble de voisinage peut notamment consister en des bruits excessifs (enfants turbulents, machines, chantier, radio ), la conséquence de ces nuisances chez le voisin résidant la plupart du temps dans des privations de sommeil et des troubles physiologiques ou psychiques. Le critère pour parvenir à une réparation ou à une cessation de cette nuisance réside dans le caractère anormal du trouble du voisinage : un trouble léger, considéré comme «normal» n est pas réparable, seul le trouble anormal l étant. La détermination de la normalité ou de l anormalité du trouble ressort de l appréciation souveraine des juges, qui tiennent compte de l intensité et de la nature de la nuisance, de sa fréquence, du seuil de tolérance au-delà duquel commence l anormalité Lorsque la victime parvient à établir l anormalité du trouble et les conséquences qu elle subit, c est au juge qu il appartient également de déterminer les mesures propres à faire cesser le trouble et à le réparer. En l espèce, le trouble subi par le propriétaire réside dans les travaux accomplis par le voisin, qui effectue ces travaux de 7 heures du matin à 11 heures du soir.

8 Fiche n 17 Troubles de voisinage (suite) Effectuer des travaux dans sa maison ne constitue pas un trouble anormal du voisinage, le dit trouble pouvant être plutôt qualifié de trouble léger normal par les tribunaux. Cependant, si tant est que ces travaux sont effectivement exécutés de manière ininterrompue de 7 heures du matin à 11 heures du soir, le critère d anormalité peut éventuellement être retenu. Si tel était le cas, le voisin pourrait être condamné faire cesser cette nuisance sonore, ou tout le moins à n effectuer lesdits travaux que durant un laps de temps beaucoup plus tolérable (une cessation totale de réalisation des travaux est en tout état de cause exclue). D un point de vue procédural, le propriétaire doit dans un premier temps adresser un courrier recommandé avec accusé de réception à son voisin en lui précisant le caractère insoutenable des nuisances compte tenu de leur intensité et durée) et en lui demandant de n effectuer ces travaux qu à certaines heures de la journée. En l absence de réponse à ce courrier ou en cas de réponse négative, il convient de faire constater l intensité et la durée des nuisances sonores par un huissier de justice. Dès lors que ce constat est effectué, il peut être procédé à la saisine du Tribunal d Instance au fond ou en référé. En effet, sur le fondement des dispositions de l article 849 du NCPC, précisant que «le Juge du Tribunal d Instance peut toujours prescrire en référé les mesures qui s imposent pour faire cesser un trouble manifestement illicite», il pourrait être demandé en référé ( procédure rapide ) qu il soit interdit au voisin d effectuer des nuisances sonores à tel ou tel autre moment de la journée.

9 FICHE N 18 RESPONSABILITE DU PROPRIETAIRE Un locataire loue un meublé pour une semaine. Il part dès le lendemain de l entrée dans les lieux, au motif que les locaux ne présentent pas des garanties de propreté et de sécurité suffisantes, et que l un de ses enfants s est blessé avec une seringue située dans le jardin de la propriété. Le locataire sollicite la restitution immédiate des sommes versées. Il convient dans un premier temps d adresser un courrier au locataire sur le fondement des clauses du contrat de location (propriétaire en droit de ne procéder à aucun remboursement). Les clauses du bail précisent en effet qu en cas de rupture de la location du fait du locataire, aucun remboursement ne peut intervenir Cependant, compte tenu des circonstances particulières de cette espèce, si le locataire persiste dans sa volonté de se faire rembourser le prix du séjour et saisit la justice aux fins de mettre en cause la responsabilité du propriétaire, il doit être envisagé de transiger en proposant de rembourser, à titre commercial, une partie du montant du séjour. En effet, s agissant de la détermination des responsabilités encourues à propos de l incident relatif à la seringue, il convient de se reporter aux dispositions de l article du Code Civil et à la jurisprudence. Le responsable est la personne qui détenait la garde de la chose au moment de l incident, soit la personne qui exerçait un pouvoir de direction, d usage et de contrôle de la seringue. En l espèce, sa détermination ressortira forcément de l interprétation des juges du fond, (ils peuvent même considérer que l on se trouve dans une hypothèse de coresponsabilité). Les Tribunaux peuvent considérer qu il s agissait du propriétaire qui se devait de procéder à un nettoyage correct des lieux. Il peuvent au contraire estimer que la location emportant en principe transfert de la garde du bailleur au locataire, le locataire est seul responsable pour n avoir pas surveillé l enfant.

10 FICHE N 19 BLESSURES ET RESPONSABILITE DU PROPRIETAIRE Un locataire se blesse en utilisant le matériel de la cuisine commune mise la disposition des locataires. Tout dépend de la façon dont le matériel a été utilisé. S il s agit d un matériel qui, utilisé normalement, n aurait pas dû engendrer de blessure, le locataire ne peut chercher à reporter la faute de sa maladresse sur le propriétaire. En revanche, s il parvient à démontrer que le matériel utilisé présentait un caractère anormalement dangereux, la responsabilité civile du propriétaire peut être engagée en réparation du préjudice subi ( blessures corporelles).

11 FICHE N 20 REFUS DE GARANTIE PAR L ASSUREUR Un propriétaire adhérent déplore des dégradations importantes dans un de ses appartements (le locataire à l origine de ces détériorations a été évacué du local en ambulance, suite à une intervention de la gendarmerie). La compagnie d assurance du locataire fait observer qu en raison des conditions dans lesquelles le départ du locataire s est déroulé, le sinistre risque de ne pas être pris en charge. La prise en charge de ce type de sinistre dépend des conditions générales du contrat d assurance, selon qu est insérée ou non une clause spécifique prévoyant que dans le cas où l assuré serait atteint d une «crise de folie», la règle de la force majeure s applique. Dans la majorité des cas, une telle clause, qui constitue une exclusion habituelle, figurera dans les polices ce qui signifie ( à condition toutefois de démontrer que le locataire était véritablement inconscient de ses actes) que la compagnie d assurance ne couvrira pas du tout le risque. En tout état de cause, qu une telle clause soit présente ou non, il convient de déclarer le plus rapidement possible le sinistre par écrit à la compagnie d assurance du propriétaire et à celle du locataire (lettre RAR) et, en fonction de la réponse apportée, de solliciter une copie des conditions générales sur lesquelles s appuie cette réponse.

FICHE N 1 DOCUMENTS TECHNIQUES

FICHE N 1 DOCUMENTS TECHNIQUES FICHE N 1 DOCUMENTS TECHNIQUES I-REGLEMENTATION La charte de qualité CLEVACANCES précise dans son article 6 qu en cas de déclassement ou de radiation, le propriétaire de la location doit remettre le support

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY. de location initialement prévue sur le présent contrat, sauf accord du propriétaire.

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY. de location initialement prévue sur le présent contrat, sauf accord du propriétaire. CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY DISPOSITIONS GENERALES Le locataire ne pourra en aucune circonstance se prévaloir d un quelconque droit au maintien dans les lieux à l expiration

Plus en détail

Fiche pratique n 12 : la location meublée (1/03/2010)

Fiche pratique n 12 : la location meublée (1/03/2010) Fiche pratique n 12 : la location meublée (1/03/2010) La location meublée consiste à mettre à la disposition d un locataire un logement comportant des meubles indispensables à la vie quotidienne. Le régime

Plus en détail

Conditions Générales. Télécharger. Site Internet : http://caping-arclusaz.fr. Mail : campingarclusuaz@orange.fr. Article 1 : Durée du séjour

Conditions Générales. Télécharger. Site Internet : http://caping-arclusaz.fr. Mail : campingarclusuaz@orange.fr. Article 1 : Durée du séjour Conditions Générales Télécharger Site Internet : http://caping-arclusaz.fr Mail : campingarclusuaz@orange.fr Article 1 : Durée du séjour Le locataire signataire du présent contrat conclu pour une durée

Plus en détail

Contrat de location de vacances

Contrat de location de vacances Modèle Indicatif - kokowai.com Contrat de location de vacances ENTRE LES SOUSSIGNES : (nom prénom du propriétaire de la location), demeurant à :, Né le / /, Téléphone fixe : Téléphone portable : Email

Plus en détail

Contrat de Location Saisonnière pour Fouilly Cottage

Contrat de Location Saisonnière pour Fouilly Cottage Contrat de Location Saisonnière pour Fouilly Cottage Entre les soussignés Mme Le Court De Billot, 461, Morcellement Terre d Albion Avenue des Canaris Albion Plage Tél. +230 725 6335, email bookings@fouilly.com

Plus en détail

SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Delaporte, Briard et Trichet, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Delaporte, Briard et Trichet, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du 23 mai 2012 N de pourvoi: 11-17183 Publié au bulletin Rejet M. Terrier (président), président SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Delaporte, Briard

Plus en détail

Madame, Monsieur, Madame Claude BARNOUIN. CONTRAT DE LOCATION N du / /2004 Exemplaire Madame ENTRE LE PROPRIETAIRE

Madame, Monsieur, Madame Claude BARNOUIN. CONTRAT DE LOCATION N du / /2004 Exemplaire Madame ENTRE LE PROPRIETAIRE Madame, Monsieur, Suite à votre demande, j ai le plaisir de vous adresser le contrat de location ci-dessous ainsi que l état descriptif du logement. Si cette proposition retient votre attention, veuillez

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE RESERVATION ET D HEBERGEMENT

CONDITIONS GENERALES DE RESERVATION ET D HEBERGEMENT CONDITIONS GENERALES DE RESERVATION ET D HEBERGEMENT Les présentes conditions générales de réservation et d hébergement s appliquent à toutes les réservations d hébergement de biens situés au Château les

Plus en détail

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Frédéric MIRA Mise à jour de Nathalie GIRAUD. Cinquième édition

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Frédéric MIRA Mise à jour de Nathalie GIRAUD. Cinquième édition Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Frédéric MIRA Mise à jour de Nathalie GIRAUD SAVOIR LOUER Cinquième édition Groupe Eyrolles, 1998, 2000, 2002, 2005, 2007 De Particulier à Particulier,

Plus en détail

Contrat de sous-location

Contrat de sous-location Contrat de sous-location Description : Une sous-location est une opération dans laquelle le locataire d un logement accepte de louer une pièce du logement qu il occupe ou ce logement dans son ensemble.

Plus en détail

Fondation néerlandaise des Fonds de garantie pour frais de voyage «Stichting Garantiefonds Reisgelden»

Fondation néerlandaise des Fonds de garantie pour frais de voyage «Stichting Garantiefonds Reisgelden» Conditions générales de BASIC TRAVEL Table des matières des présentes conditions générales Article 1 Article 2 Article 3 Article 4 Article 5 Article 6 Article 7 Article 8 Article 9 Article 10 Article 11

Plus en détail

Contrat de location de vacances

Contrat de location de vacances Contrat de location de vacances ENTRE LES SOUSSIGNES : JAEGER Eric (propriétaire de la location) demeurant : 6 rue des Sarments, F-67160 Altenstadt né le 08/11/1968 Téléphone fixe : +33(0) 3 88 94 19 83

Plus en détail

Conditions générales

Conditions générales Conditions générales Article 0 Conditions générales Etant donné que RELI opère dans un environnement commercial, technologique et règlementaire qui change constamment, RELI peut toujours adapter les présentes

Plus en détail

BAIL DE LOCATION Locaux meublés Hors du champ d application de la loi du 18 janvier 2005. Conditions particulières

BAIL DE LOCATION Locaux meublés Hors du champ d application de la loi du 18 janvier 2005. Conditions particulières ENTRE LES SOUSSIGNEES : BAIL DE LOCATION Locaux meublés Hors du champ d application de la loi du 18 janvier 2005 Conditions particulières Association pour l accueil et l hébergement Des élèves de TELECOM-Lille

Plus en détail

Le loyer pour l intégralité du séjour est du à l arrivée dans l appartement.

Le loyer pour l intégralité du séjour est du à l arrivée dans l appartement. Nos Conditions Générales 1. Usage de l appartement L appartement est loué à usage exclusif d habitation et ce à titre provisoire. Le locataire, préalablement à sa réservation, déclare que la réservation

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES de réservation

CONDITIONS GÉNÉRALES de réservation CONDITIONS GÉNÉRALES de réservation Article 1 Le présent contrat proposé par le service réservation est réservé à l usage exclusif de la location de Gîtes de France labellisés par le relais territorialement

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE www.rezavacances.com

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE www.rezavacances.com ENTRE LES SOUSSIGNES, CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE www.rezavacances.com Monsieur et/ou Madame [ ], né(e) le à, demeurant [ ], à [ ]; Numéro de téléphone fixe: Numéro de téléphone portable: Email: ;

Plus en détail

réparation ou fabrication, transports, etc. Dans des cas semblables, vous pouvez souvent cocher également la case 29.

réparation ou fabrication, transports, etc. Dans des cas semblables, vous pouvez souvent cocher également la case 29. GUIDE RELATIF A LA TYPOLOGIE DE PROBLEMES ET DE DEMANDES DU CONSOMMATEUR Le présent guide fournit des explications concernant les différentes catégories de problèmes et de demandes du consommateur, ainsi

Plus en détail

Le caractère provisoire de la sous-location : une condition au droit de souslouer

Le caractère provisoire de la sous-location : une condition au droit de souslouer Tribunal fédéral - 4A_227/2011 Newsletter mai 2012 Ire Cour de droit civil Arrêt du 10 janvier 2012 Résumé et analyse Proposition de citation : Manon Simeoni Le caractère provisoire de la sous-location

Plus en détail

Contrat de location de vacances

Contrat de location de vacances Contrat de location de vacances ENTRE LES SOUSSIGNES : (nom prénom du propriétaire de la location), demeurant à :, Né le / /, Téléphone fixe : Téléphone portable : Email : (le Bailleur) et (nom prénom

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION. Le locataire déclare avoir pris connaissance des conditions de location et d en accepter l ensemble des clauses. Signé à, le.

CONTRAT DE LOCATION. Le locataire déclare avoir pris connaissance des conditions de location et d en accepter l ensemble des clauses. Signé à, le. CONTRAT DE LOCATION Entre Monsieur ou Madame BRUET, La Fraissinède, 11220 Montlaur, France Tél. portable: +33 6 32 58 05 45 Ci-dessous dénommé le propriétaire Et Nom :.. Prénom :. Adresse :.. Code Postal

Plus en détail

NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX

NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX Christophe DENIZOT Docteur en droit Avocat à la Cour d appel de Paris Champ de compétence baux commerciaux et professionnels NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX Jurisprudence

Plus en détail

Contrat de location de vacances

Contrat de location de vacances Contrat de location de vacances ENTRE LES SOUSSIGNES: BELVEDER Claude BEN-HAMED Karima Téléphone fixe: 09.52.38.30.10 Téléphone portable: 06.51.57.73.39 06.95.63.69.98 Email:mobilehome.location@laposte.net

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Objet Le présent règlement a pour objet de déterminer les conditions dans lesquelles doit être utilisée

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES ANNEXES AU CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE

CONDITIONS GENERALES ANNEXES AU CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE CONDITIONS GENERALES ANNEXES AU CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE Le prix Les prix communiqués en EUROS peuvent changer sans préavis, sauf à partir du moment où les arrhes ont été versées dans les 15 jours

Plus en détail

Locations saisonnières en France

Locations saisonnières en France Centre Européen des Consommateurs GIE Luxembourg 2009 Locations saisonnières en France Locations saisonnières en France Introduction La location saisonnière consiste à louer, pendant une durée limitée

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DE CAMPING-CAR

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DE CAMPING-CAR CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DE CAMPING-CAR Dossier n : Article 1 Objet de la location FREELOC Camping-car loue au locataire signataire du présent contrat, le véhicule mentionné, suivant les clauses

Plus en détail

Ci-après désigné «le preneur» ET : Cas de figure : M.., demeurant

Ci-après désigné «le preneur» ET : Cas de figure : M.., demeurant CONVENTION DE LOCATION AUX FINS D UN HEBERGEMENT TEMPORAIRE (convention tripartite entre un bailleur privé 1 fournissant le logement, le logeur 2 tenu de l obligation d hébergement, et l occupant hébergé)

Plus en détail

SPECIMEN. www.les-kaz-de-bien-desiree.com. 1 sur 6. de Bien-Désirée. Les

SPECIMEN. www.les-kaz-de-bien-desiree.com. 1 sur 6. de Bien-Désirée. Les 1 sur 6 ENTRE LES SOUSSIGNES, Monsieur Patrick GASCHARD né(e) le 28 juin 1958 à Tours, demeurant 1 Chemin de Bois de Lomard 97180 SAINTE ANNE Numéro de téléphone fixe : 05.90.44.20.09 Numéro de téléphone

Plus en détail

La responsabilité des présidents d A.C.C.A.

La responsabilité des présidents d A.C.C.A. La responsabilité des présidents d A.C.C.A. Bernard MERAUD : Avocat au Barreau de Bourgoin-Jallieu (Assemblée générale FDCI du 26 avril 2014) ---------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Le contrat de location

Le contrat de location Les fiches pratiques de la concurrence et de la consommation LOCATION D UN LOGEMENT CONTRAT DE LOCATION DROITS ET OBLIGATIONS DU LOCATAIRE Le contrat de location L information préalable du locataire sur

Plus en détail

Droit des baux commerciaux

Droit des baux commerciaux SAS ECS Le droit des baux commerciaux - NA 49 - Chapitre 2 Paragraphe 2 Obligation relative à la chose louée L immeuble A USAGE DE LA CHOSE Le preneur doit user de la chose en bon père de famille. L abus

Plus en détail

CONTRAT DE SOUS-LOCATION D UN LOCAL D HABITATION

CONTRAT DE SOUS-LOCATION D UN LOCAL D HABITATION CONTRAT DE SOUS-LOCATION D UN LOCAL D HABITATION Le présent contrat est exclu du champ d'application des lois N 48-1360 du 01.09.1948 et 89-462 du 06.07.1989 modifiée à l'exception de l'article 8 Entre

Plus en détail

I - Effets de la mesure de protection

I - Effets de la mesure de protection NOTICE à L USAGE du CURATEUR d un parent ou d un proche sous Curatelle simple Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent ou d un proche. La curatelle simple est une mesure destinée à

Plus en détail

Conditions générales de location à quai du bateau ORCA

Conditions générales de location à quai du bateau ORCA Conditions générales de location à quai du bateau ORCA Le PROPRIETAIRE dénommé Hubert MARTY loue au client identifié au formulaire de location, le bateau de plaisance identifié audit formulaire. Cette

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ

CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ Rappel des dispositions légales : loi nº 2005-32 du 18 janvier 2005 art. 115 Journal Officiel du 19 janvier 2005, art. L. 632-1 du Code de le construction et de l'habitation

Plus en détail

Questions réponses. Le maire sera compétent pour la procédure d insalubrité si la mairie possède un service communal d hygiène et de la santé

Questions réponses. Le maire sera compétent pour la procédure d insalubrité si la mairie possède un service communal d hygiène et de la santé Questions réponses L HABITAT INDIGNE : 1. Quelle définition pour l habitat indigne? L habitat indigne regroupe les différentes situations dans lesquelles des locaux donnés à usage d habitation ne sont

Plus en détail

Mise à jour 2009. Vos contacts en Région

Mise à jour 2009. Vos contacts en Région L e statut juridique de l Agent commercial («Handelsvertreter») est défini dans le Code de commerce allemand («Handelsgesetzbuch»- HBG) aux Articles 84 à 92c. Ces articles ont été modifiés par la Loi du

Plus en détail

CONDITIONS DE VALIDITE DE LA CLAUSE DE NON-CONCURRENCE

CONDITIONS DE VALIDITE DE LA CLAUSE DE NON-CONCURRENCE CONDITIONS DE VALIDITE DE LA CLAUSE DE NON-CONCURRENCE 05/09/2014 La clause de non-concurrence est une clause aux termes de laquelle l une des parties à un contrat s engage à ne pas exercer d activité

Plus en détail

SÉRIE SUR LA LOCATION IMMOBILIÈRE. Le déménagement

SÉRIE SUR LA LOCATION IMMOBILIÈRE. Le déménagement SÉRIE SUR LA LOCATION IMMOBILIÈRE Le déménagement La présente brochure traite de la façon de donner un préavis, de la façon de déménager plus tôt que prévu tout en respectant la loi, et de ce que vous

Plus en détail

Synthèse Assurance, responsabilité civile

Synthèse Assurance, responsabilité civile Synthèse Assurance, responsabilité civile SJE/mai 2013 REMARQUES PRELIMINAIRES : 1) Dans le cadre de sa mission d aide sociale à l enfance le Conseil général se voit confier des enfants. Le Département

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS

CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS D après la loi n 89-462 du 6 juillet 1989 (JO 08/07 /89) modifiée par la loi du 21 juillet 1994 (JO 24/07/94) Le présent contrat de location est composé: d'une première

Plus en détail

LE CONTENU DES MODALITÉS DE SERVICE

LE CONTENU DES MODALITÉS DE SERVICE LE CONTENU DES MODALITÉS DE SERVICE Suite à l examen des modalités de service élaborées par différentes entreprises offrant des services de téléphonie cellulaire, l Union des consommateurs a constaté que

Plus en détail

Jurisprudences (publiées)

Jurisprudences (publiées) Jurisprudences (publiées) 2015 JurisNews - Regard sur le Droit du Travail Conséquences à tirer de la notification irrégulière d une modification substantielle C.S.J. 05 12 2014 N 38929 du rôle La Cour

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE MEUBLES DE TOURISME

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE MEUBLES DE TOURISME CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE MEUBLES DE TOURISME Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous proposer la réservation de notre meublé de tourisme. Espérant que cette proposition retiendra votre attention,

Plus en détail

Contrat de location de vacances

Contrat de location de vacances Contrat de location de vacances ENTRE LES SOUSSIGNES : Chaillou Marie Pierre, demeurant 13 rue de la Planchette, 49360, Yzernay Téléphone fixe : 02 41 55 01 60 Téléphone portable : 06 12 32 75 12 Email

Plus en détail

Contrat de location saisonniere

Contrat de location saisonniere Contrat de location saisonniere ENTRE LES SOUSSIGNES, ci-après dénommé(e) «Le Bailleur» Monsieur COURDOUAN Maxime, né le 11/05/1967 à Montpeller demeurant lieu dit vermont 15350 Champagnac Numéro de téléphone

Plus en détail

... Conditions Générales de Location - Séjour à Toulouse

... Conditions Générales de Location - Séjour à Toulouse Conditions Générales de Location - Séjour à Toulouse Tarifs Les offres de location s entendent pour des périodes allant de 3 jours à 3 mois, par nuit, dans la limite des capacités d accueil inhérentes

Plus en détail

MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES

MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES MEMO A L USAGE DES LOCATAIRES Association Villeurbannaise pour le Droit au Logement 277, rue du 4 août 69 100 Villeurbanne Téléphone : 04 72 65 35 90 Télécopie : 04 78 85 40 53 avdl.asso@wanadoo.fr www.avdl.fr

Plus en détail

Le logement donné en location présente les caractéristiques suivantes :

Le logement donné en location présente les caractéristiques suivantes : ENTRE les soussignés : M. En sa qualité de bailleur, d une part ; ET M. M. En qualité de locataire, d autre part ; IL A ÉTÉ EXPOSÉ ET CONVENU CE QUI SUIT : EXPOSÉ I - Législation applicable Le local d

Plus en détail

CONTRAT DE PRET DU VEHICULE PUBLICITAIRE

CONTRAT DE PRET DU VEHICULE PUBLICITAIRE Ville de Bar sur Aube CONTRAT DE PRET DU VEHICULE PUBLICITAIRE Entre : La Ville de Bar sur Aube, représentée par son Maire, Philippe BORDE, Ci-après désignés «le loueur» Et Nom : Prénom : Adresse : Téléphone

Plus en détail

Le Tribunal de Commerce

Le Tribunal de Commerce Le Tribunal de Commerce Le commerce exige d être à la fois organisé et sanctionné. Il présente toutefois des singularités, qui se traduisent d abord par des juridictions particulières pour régler les litiges

Plus en détail

Vu le Code de l éducation, et notamment ses articles L 213-7, et R 216-4 à R 216-17,

Vu le Code de l éducation, et notamment ses articles L 213-7, et R 216-4 à R 216-17, CONVENTION N 2015-C-DGAA-DE-15 Relative à la participation financière du Département pour la location d un logement de fonction concédé par nécessité absolue de service à la Principale du collège Dr Léon

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE ENTRE LES SOUSSIGNES, CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE Monsieur et/ou Madame [ ], né(e) le à, demeurant [ ], à [ ]; Numéro de téléphone fixe: Numéro de téléphone portable: Email: ; ci-après dénommé(e) «Le

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE Le présent contrat de location saisonnière est conclu entre : M. (ci-après dénommé le Propriétaire ) demeurant : et M. (ci-après, dénommé le Locataire ) demeurant : Article

Plus en détail

Être un bon propriétaire

Être un bon propriétaire Être un bon propriétaire Qu est-ce qu un propriétaire? Un propriétaire est une personne qui possède une propriété louée à une autre personne. La personne qui loue la propriété est le locataire. L accord

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION DE VACANCES

CONTRAT DE LOCATION DE VACANCES CONTRAT DE LOCATION DE VACANCES Entre les soussignés Monsieur YANN LUCAS, représentant la SARL LAUNAT, Né le 17 avril 1971 à LA ROCHELLE (17) Demeurant Escoute 47140 PENNE D AGENAIS Téléphone portable

Plus en détail

Le contrat. devra impérativement être signé. en bas de la page 3 et 5. après en avoir pris connaissance dans son intégralité.

Le contrat. devra impérativement être signé. en bas de la page 3 et 5. après en avoir pris connaissance dans son intégralité. Le contrat devra impérativement être signé en bas de la page 3 et 5 après en avoir pris connaissance dans son intégralité. Je vous remercie par avance. - 1 - Contrat de location en meublé saisonnier Appartement

Plus en détail

CA Rennes 23-4-2014 n 13/02376, 9 e ch. SS

CA Rennes 23-4-2014 n 13/02376, 9 e ch. SS sur 6 08/07/2014 11:01 CA Rennes 23-4-2014 n 13/02376, 9 e ch. SS Sur quoi, la Cour Considérant qu il y a lieu de prononcer la jonction des instances enrôlées respectivement sous le n 13/02376 et le n

Plus en détail

Les difficultés d application de la loi Carrez du 18 décembre 1996 étaient prévisibles.

Les difficultés d application de la loi Carrez du 18 décembre 1996 étaient prévisibles. VENTE D UN APPARTEMENT EVOLUTION DE LA JURISPRUDENCE EN CE QUI CONCERNE LOI CARREZ Les difficultés d application de la loi Carrez du 18 décembre 1996 étaient prévisibles. Aux termes de ce texte : «Le bien

Plus en détail

Conditions générales de vente, de location et de prestation de services de la société Géné-Electra sprl

Conditions générales de vente, de location et de prestation de services de la société Géné-Electra sprl Conditions générales de vente, de location et de prestation de services de la société Géné-Electra sprl Art.1 : Application 1.1 Seules les présentes conditions générales sont d application entre Géné-Electra

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REGION LANGUEDOC - ROUSSILLON DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Réunion du 22 juillet 2005 N 01.42 LISTE DES EMPLOIS POUVANT BÉNÉFICIER D'UN LOGEMENT DE FONCTION Vu le Code Général des Collectivités Territoriales

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE ENTRE LES SOUSSIGNES, CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE Madame Sophie Berlamont, demeurant Le Mas de la Mochatte, 43 promenade de la Mochatte à 26110 Nyons; Numéro de téléphone : 06 52 44 51 71 ci- après

Plus en détail

Mme Paget (ou son représentant) assure la gestion locative du Pavillon Saint Clair et du studio la vigie.

Mme Paget (ou son représentant) assure la gestion locative du Pavillon Saint Clair et du studio la vigie. Mme Paget (ou son représentant) assure la gestion locative du Pavillon Saint Clair et du studio la vigie. Mme Paget est responsable de la location du Pavillon Saint Clair et du studio la vigie dès l'arrivée

Plus en détail

D UNE PART ET Monsieur et/ou Madame [ ], né(e) le à, demeurant [ ], à [ ]; Numéro de téléphone fixe: Numéro de téléphone portable: Email: ;

D UNE PART ET Monsieur et/ou Madame [ ], né(e) le à, demeurant [ ], à [ ]; Numéro de téléphone fixe: Numéro de téléphone portable: Email: ; ENTRE LES SOUSSIGNES, SARL Ste de la Manufacture de Bains 88240 Bains les Bains Numéro de téléphone fixe: 0329313287 Fax : 0329313264 Numéro de téléphone portable: 0611343263_ Email: manufactureroyale@orange.fr

Plus en détail

Sommaire. Assurances. Automobile. Banque-Crédit - 6 - Textes légaux 53

Sommaire. Assurances. Automobile. Banque-Crédit - 6 - Textes légaux 53 Sommaire Assurances 001 Déclaration d un sinistre 12 002 Déclaration d un accident 13 corporel 003 Réponse à refus d indemnisation pour déclaration tardive 14 004 Réponse à une exclusion de garantie de

Plus en détail

Entre: la société à responsabilité limitée A s.à r.l., établie et ayant son siège social à L-, représentée par son gérant actuellement en fonctions,

Entre: la société à responsabilité limitée A s.à r.l., établie et ayant son siège social à L-, représentée par son gérant actuellement en fonctions, Exempt appel en matière de droit du travail Audience publique du huit octobre deux mille neuf. Numéro 33834 du rôle. Composition: Monique BETZ, président de chambre; Astrid MAAS, conseiller; Roger LINDEN,

Plus en détail

BAIL A LOYER (DROIT COMMUN)

BAIL A LOYER (DROIT COMMUN) BAIL A LOYER (DROIT COMMUN) LE PRESENT CONTRAT DE BAIL A LOYER EST ETABLI ENTRE : SARL GREEN HILL Représenté par Jean-Philippe COURTEL 34, bd de Grand Case 97150 SAINT MARTIN Cell :0690.22.21.20 jpcourtel@hotmail.com

Plus en détail

Responsabilité civile et pénale des associations

Responsabilité civile et pénale des associations Responsabilité civile et pénale des associations En engageant une action associative, sachez que le fait de déposer des statuts et donc d adapter les règles de la loi 1901 vous obligent à appliquer la

Plus en détail

Gérant: SARL Randonnées et Astronomie Véronique Denoize et Erwan Le Berre 329 route du col des Prés 73230 Saint Jean d'arvey Tél: 06 32 18 54 53

Gérant: SARL Randonnées et Astronomie Véronique Denoize et Erwan Le Berre 329 route du col des Prés 73230 Saint Jean d'arvey Tél: 06 32 18 54 53 Gérant: SARL Randonnées et Astronomie Véronique Denoize et Erwan Le Berre 329 route du col des Prés 73230 Saint Jean d'arvey Tél: 06 32 18 54 53 Adresse du gîte "Au Clair de la Terre" Hameau de la Magne

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION LES CHALETS DE LA VOLOGNE

CONTRAT DE LOCATION LES CHALETS DE LA VOLOGNE CONTRAT DE LOCATION LES CHALETS DE LA VOLOGNE 52 Boulevard de Granges 88400 Gérardmer Tél. 03 29 63 09 33 ou 06 79 68 71 25 http://www.chaletsdelavologne.com contact@chaletsdelavologne.com ENTRE LES SOUSSIGNES,

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION STUDIO - 1er Etage - 6 RUE DES LINGOTS

CONTRAT DE LOCATION STUDIO - 1er Etage - 6 RUE DES LINGOTS CONTRAT DE LOCATION STUDIO - 1er Etage - 6 RUE DES LINGOTS ENTRE LES SOUSSIGNES, CDH Hosting Service 42 rue Washington 75008 PARIS ; ci-après dénommé(e) «Le Bailleur» ET Monsieur et/ou Madame «Vacancier»

Plus en détail

Dans son article 2, la loi 89-462 du 6 juillet réglementant. Etude

Dans son article 2, la loi 89-462 du 6 juillet réglementant. Etude Fotolia Le respect de l usage d habitation de la résidence principale PAR Victoire DE BARY Avocat Associé Océan avocat www.oceanavocats.com Dans son article 2, la loi 89-462 du 6 juillet réglementant les

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

Propriétaire Locataire

Propriétaire Locataire Propriétaire Locataire L ESSENTIEL DE VOS DROITS ÉDITION 2012 Dépôt de garantie Augmentation du loyer Locations meublées Caution Réparations Résiliation Renouvellement du bail État des lieux Troubles de

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES

CONDITIONS GENERALES CGV mises à jour le 18/07/13 - page 1 / 8 CONDITIONS GENERALES ANNEXES AU CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE Le prix Les prix communiqués en EUROS inclus nos frais d agence et peuvent changer sans préavis,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE 02/01/2014

CONDITIONS GENERALES DE VENTE 02/01/2014 CONDITIONS GENERALES DE VENTE 02/01/2014 1) OBJET Les présentes conditions régissent nos rapports avec les clients. Elles prévalent sur toute autre stipulation émanant du client. Le simple fait pour le

Plus en détail

1 Contrat de bail pour appartements meublés

1 Contrat de bail pour appartements meublés 1 Contrat de bail pour appartements meublés Données sur les parties contractantes Bailleur Nom/prénom: Chardonnens Catherine Adresse Route d'eissy 112 Téléphone: 026 / 675 30 25 Portable: 079 / 420 88

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE ENTRE LES SOUSSIGNES, Madame Françoise ORTEGA SAUVAGE, demeurant 40 Chemin Archambaud 400 Concession Condé - 97432 Ravine des Cabris Numéro de téléphone fixe : 02 62 02

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION Articles 1714 à 1751 du Code Civil. Entre les soussignés :... Dénommé ci-après, le BAILLEUR Et :...

CONTRAT DE LOCATION Articles 1714 à 1751 du Code Civil. Entre les soussignés :... Dénommé ci-après, le BAILLEUR Et :... CONTRAT DE LOCATION Articles 1714 à 1751 du Code Civil BOX AUTOMOBILE N.. / NIVEAU.. Entre les soussignés : Dénommé ci-après, le BAILLEUR Et : IL A ETE CONVENU ET ARRETE CE QUI SUIT : Dénommé ci-après,

Plus en détail

MARNE RESA SEJOURS. Date du séjour du 02/03/2012 16.00h au 04/03/2012 avant 17.00h soit 2 jours Gîte rural N G228 situé dans la commune de VAUDEMANGE

MARNE RESA SEJOURS. Date du séjour du 02/03/2012 16.00h au 04/03/2012 avant 17.00h soit 2 jours Gîte rural N G228 situé dans la commune de VAUDEMANGE MARNE RESA SEJOURS Route de Suippes - BP. 525-51009 CHALONS EN CHAMPAGNE CEDEX Tel : 03.26.64.95.05 Fax : 03.26.64.95.06 Mail : marne-resa-sejours@orange.fr - Site : www.gites-de-france-marne.com Carte

Plus en détail

Pascal et Lydia louent depuis peu un appartement de type T2. Pour cela, ils ont dû signer un contrat de location.

Pascal et Lydia louent depuis peu un appartement de type T2. Pour cela, ils ont dû signer un contrat de location. Pascal et Lydia louent depuis peu un appartement de type T2. Pour cela, ils ont dû signer un contrat de location. I LE CHOIX DE L APPARTEMENT : Activité 1 : Citez trois organismes où Pascal et Lydia auraient

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 24/04/2013 COUR ADMINISTRATIVE D APPEL DE LYON N 12LY01332 Inédit au recueil Lebon 4ème chambre - formation à 3 M. du BESSET, président Mme Aline SAMSON DYE, rapporteur Mme VINET, rapporteur public

Plus en détail

Tarifs et période de location :

Tarifs et période de location : Eric bescond Rennes, le --------------- 43 frilouse 35580 Guichen 06 81 71 99 52 Madame,monsieur, Nous avons le plaisir de vous proposer la réservation de notre gîte «DES LICES» Au 34, place des Lices,

Plus en détail

Le Guide Dégât des eaux

Le Guide Dégât des eaux Les fiches pratiques Oralia Fiche N 019 Edition Juin 2011 Le Guide Dégât des eaux Qu est-ce qu un dégât des eaux p. 1 Que faire après un dégât des eaux p. 2 La recherche de fuite p. 2 La convention CIDRE

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Le : 18/01/2011 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 23 juin 2010 N de pourvoi: 09-14592 Publié au bulletin Cassation M. Charruault, président M. Falcone, conseiller apporteur M. Sarcelet,

Plus en détail

Conditions de location

Conditions de location Conditions de location Pilote : A partir de 16 ans. Détenteur d un permis approprié à la cylindrée de la moto choisie (A-AL ou B obtenu depuis au moins de 2 ans). Justificatif de domicile : Facture EDF

Plus en détail

Chers propriétaires, Vous trouverez ci-joint :

Chers propriétaires, Vous trouverez ci-joint : Chers propriétaires, Vous trouverez ci-joint : Un modèle type de contrat de location saisonnière Les conditions générales Un état descriptif du contrat de location saisonnière Ce modèle type est à titre

Plus en détail

VOUS N ARRIVEZ PLUS À PAYER VOTRE LOYER? des conseils, des aides

VOUS N ARRIVEZ PLUS À PAYER VOTRE LOYER? des conseils, des aides VOUS N ARRIVEZ PLUS À PAYER VOTRE LOYER? des conseils, des aides Vous n avez pas payé votre loyer depuis deux mois > Des frais supplémentaires de relance facturés sur quittance > Deux lettres de rappel

Plus en détail

TGI de Montpellier. Ordonnance de référé du 28 octobre 2010. Marie C. / Google France et Inc. FAITS ET PROCEDURE

TGI de Montpellier. Ordonnance de référé du 28 octobre 2010. Marie C. / Google France et Inc. FAITS ET PROCEDURE TGI de Montpellier Ordonnance de référé du 28 octobre 2010 Marie C. / Google France et Inc. Source : http://legalis.net/ FAITS ET PROCEDURE Par acte d huissier en date du 27 septembre 2010, Madame Marie

Plus en détail

Les lieux sont loués meublés. La fiche descriptive des lieux loués figure en annexe 1 au présent contrat.

Les lieux sont loués meublés. La fiche descriptive des lieux loués figure en annexe 1 au présent contrat. MODELE DE CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE Le présent contrat de location saisonnière est conclu entre: M..., demeurant... (ci-après dénommé le Bailleur ) et M..., demeurant... (ci-après, dénommé le Locataire

Plus en détail

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA Convention La durée du contrat est fixée aux conditions particulières. Elle ne peut excéder un an. A chaque échéance annuelle, le contrat est reconduit tacitement pour des périodes consécutives d un an.

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION EASYCART

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION EASYCART CONDITIONS GENERALES DE LOCATION EASYCART ARTICLE 1 OBJET DU CONTRAT Le présent contrat a pour objet la location de véhicules électriques ou thermiques utilisés dans le cadre de manifestations sportives,

Plus en détail

Meublé de Tourisme 5 étoiles

Meublé de Tourisme 5 étoiles Villard-DessOus F 74230 MANIGOD 45 51 37.00 N / 6 21 10.90 E Meublé de Tourisme 5 étoiles Arrêté Préfectoral 201202-T-694 du 29/02/2012 CONTRAT de LOCATION SAISONNIERE Le présent contrat de location saisonnière

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE MONTPELLIER 27 mai 2013 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité Les

Plus en détail

Contrats types. Haute Saison et Très haute saison. Moyenne Saison et Basse Saison

Contrats types. Haute Saison et Très haute saison. Moyenne Saison et Basse Saison Contrats types Haute Saison et Très haute saison Moyenne Saison et Basse Saison Contrat type Haute Saison et Très haute saison Moyenne Saison et Basse Saison Contrat de location saisonnière Haute Saison

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION À COURT TERME

CONTRAT DE LOCATION À COURT TERME CONTRAT DE LOCATION À COURT TERME Ce contrat de location à court terme («le contrat») est fait et passé entre le propriétaire et le voyageur, dont les noms et les signatures se trouvent dans le résumé

Plus en détail

Conditions générales de vente Applicables à compter du 25 juillet 2007

Conditions générales de vente Applicables à compter du 25 juillet 2007 Conditions générales de vente Applicables à compter du 25 juillet 2007 Le contrat de location conclu entre le loueur et le locataire comprend les présentes conditions générales de location, les conditions

Plus en détail

Locataire et abus de jouissance

Locataire et abus de jouissance Locataire et abus de jouissance Article juridique publié le 16/02/2013, vu 4613 fois, Auteur : Maître Joan DRAY Le bail locatif met à la charge des parties (bailleur et preneur) un certain nombre d obligations

Plus en détail