Libre choix du réparateur en assurance automobile

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Libre choix du réparateur en assurance automobile"

Transcription

1 Mise à jour du 05/01/2015 Libre choix du réparateur en assurance automobile Que dit la Loi? La Loi impose aux Assureurs de mentionner la faculté pour l assuré, en cas de dommage garanti par le contrat, de choisir le réparateur professionnel auquel il souhaite recourir. Quels sont les contrats concernés? Tous les contrats comportant l'assurance de responsabilité civile obligatoire automobile (4 roues et 2 roues principalement) sont concernés par ce dispositif, qu ils couvrent des personnes physiques agissant aussi bien en dehors de leurs activités professionnelles que dans le cadre de celles-ci, ou des personnes morales (flottes notamment). Comment l assuré est-il informé de cette faculté? L assuré est informé par une mention qui doit figurer dans son contrat d assurance remis au moment de la souscription, et chaque année avec l envoi de l avis d échéance. Il devra aussi être informé de cette faculté au moment du sinistre. L Arrêté paru au J.O. le 31/12/2014 qui entre en vigueur le 01/01/2015 prévoit que cette information sera délivrée au moment du sinistre : notamment par une mention figurant au verso du constat amiable ; si la communication se fait au moyen d un écrit, cette faculté devra être rappelée de manière claire et objective dans le courrier adressé à l assuré lorsque la déclaration de sinistre est faite par oral, l assureur devra rappeler le principe du libre choix au téléphone et le confirmer par écrit dans les plus brefs délais via par exemple un sms ou un mail. Cette nouvelle obligation a fait l objet au sein d Allianz de la mise en place d un nouveau courrier à adresser systématiquement à l assuré dès la déclaration de sinistre.

2 Quelle est la date d entrée en vigueur de cette obligation? L obligation d information dans les contrats et les avis d échéance est entrée en vigueur le 19 mars L obligation d information au moment du sinistre est entrée en vigueur le 1 er janvier 2015 à 00h00 pour tous les sinistres automobile déclarés postérieurement à cette date. Qu a fait concrètement Allianz pour se conformer à ce nouveau texte? Allianz IARD a introduit dans les Dispositions Générales de ses produits auto et 2 roues la phrase suivante : «Dans le cadre de votre contrat automobile, en cas de sinistre garanti par celui-ci, vous avez la faculté de choisir le réparateur professionnel auquel vous souhaitez recourir.» Par ailleurs, depuis l échéance de mai 2014, les avis d échéance mentionnent aussi cette phrase dans le paragraphe «Pour votre information». Depuis le 1 er janvier 2015, l information doit être apportée au moment du sinistre par l envoi «dans les plus brefs délais» d un courrier à l assuré. Ce nouveau dispositif est mis en œuvre au travers d un nouveau courrier adressé systématiquement à l assuré dès la déclaration de sinistre. M.A.J. au 05/01/2015 2

3 Droit de résiliation à tout moment : Que dit la Loi? La Loi introduit la faculté supplémentaire, pour l'assuré, à l'expiration d'un délai d'un an à compter de la première souscription, de résilier sans frais ni pénalités les contrats et adhésions tacitement reconductibles. La résiliation prend effet un mois après que l'assureur en a reçu notification par l'assuré. Cette faculté s applique aux contrats conclus ou tacitement reconduits à compter du lendemain la date de parution du Décret au journal officiel, soit le 1 er janvier 2015 à 00h00. En d autres termes, un assuré pourra user de cette nouvelle faculté de résiliation à tout mement, pour son contrat souscrit postérieurement au 01/01/2015, dans un an à compter de la souscription de son contrat. Pour les contrats en portefeuille, cette nouvelle faculté est ouverte à compter de la prochaine reconduction tacite de chaque contrat intervenant en Les Ministres ont clairement exprimé cette lecture de la loi dans leur communiqué de presse paru le 30 décembre 2014 : «Cette faculté est ouverte aux contrats conclus postérieurement à la publication de ce décret, soit pour les contrats conclus à partir du 1er janvier Pour les contrats conclus antérieurement, cette faculté sera ouverte à compter de leur prochaine reconduction tacite.». Quels sont les contrats concernés? La Loi a ouvert cette faculté pour les contrats automobile comportant l'assurance de responsabilité civile obligatoire, et les contrats multirisques habitation comportant une garantie obligatoire de responsabilité civile du locataire. Le Décret a complété cette première catégorie de contrats. Sont donc soumis à ce texte les contrats de nature suivante : contrats d assurance automobile obligatoire (les contrats d assurance 2, 3 ou 4 roues), contrats d assurance habitation incluant une garantie de responsabilité civile (couvrant des locataires, propriétaires ou copropriétaires, occupants ou non occupants), contrats d assurance de dommages aux biens ou de RC, de pertes pécuniaires (mauvais temps ou non commerciales), constituant un complément d un bien ou d un service vendu par un fournisseur (ex. : contrat d assurance de téléphonie mobile, contrat d assurance d extension de garantie, contrat d assurance de carte bancaire ou de crédit ). Sont notamment exclus du droit de résiliation Loi Hamon les contrats santé, les contrats GAV, les contrats protection juridique, et bien entendu tous les contrats d entreprises, de professionnels, ou couvrant des personnes morales (ex. : syndicats de copropriétaires). Quels sont les assurés concernés? Seuls les assurés personnes physiques couverts par ces contrats en dehors de leurs activités professionnelles sont concernés par cette nouvelle faculté. Concrètement, il s agit des mêmes assurés que ceux concernés par la Loi Châtel. Ne sont donc pas susceptibles de bénéficier de ce nouveau droit de résiliation les personnes morales (ex. : syndicats de copropriétaires, entreprises), ainsi que les personnes physiques couvertes exclusivement pour leurs activités professionnelles. Par contre les contrats souscrits par des personnes M.A.J. au 05/01/2015 3

4 morales, pour compte de personnes physiques agissant en dehors de toute activité professionnelle sont dans le champ d application de la Loi Hamon. De même, les contrats qui couvrent une personne physique à la fois pour ses besoins particuliers et professionnels (ou les contrats souscrits par une personne morale et couvrant une personne physique à la fois pour des besoins professionnels et personnels) rentrent dans le champ d application de la Loi Hamon. Comment l assuré est-il informé de cette faculté? L assuré est informé par une mention qui doit figurer dans son contrat d assurance remis au moment de la souscription, et chaque année avec l envoi de l avis d échéance. Quelle est la date d entrée en vigueur de ce nouveau dispositif? Ce nouveau droit de résiliation ainsi que les modalités de résiliation pour les contrats d assurance automobile comportant l'assurance de responsabilité civile obligatoire, et les contrats multirisques habitation comportant une garantie obligatoire de responsabilité civile du locataire, sont soumis à la parution au J.O. du Décret dont il est fait mention ci-dessus. Cette parution a eu lieu de 31 décembre Dès lors, cette faculté s applique aux contrats conclu ou tacitement reconduits à compter du lendemain de la date de parution du Décret au Journal officiel, soit le 1 er janvier 2015 à 00H00. En d autres termes, un assuré pourra user de cette nouvelle faculté de résiliation à tout moment, pour son contrat souscrit postérieurement au 01/01/2015, dans un an à compter de la souscription de son contrat. Pour les contrats en portefeuille, cette nouvelle faculté est ouverte à compter de la prochaine reconduction tacite de chaque contrat intervenant en Les Ministres ont clairement exprimé cette lecture de la loi dans leur communiqué de presse paru le 30 décembre 2014 : «Cette faculté est ouverte aux contrats conclus postérieurement à la publication de ce décret, soit pour les contrats conclus à partir du 1 er janvier Pour les contrats conclus antérieurement, cette faculté sera ouverte à compter de leur prochaine reconduction tacite.» La Loi Hamon se substitue-t-elle à la Loi Châtel? Non, la Loi Châtel va continuer à s'appliquer et n'est pas remise en cause par la Loi Hamon. Cependant, le Décret prévoit l application de plein droit du dispositif Hamon si l assuré a notifié la dénonciation de son contrat sur le fondement Loi Châtel alors que le délai était expiré. De même ce dispositif serait applicable de plein droit à la suite d une résiliation par l assuré de son contrat en se fondant sur un motif prévu par le code des assurances dont l assureur constate qu il n est pas applicable ou lorsque l assuré ne précise pas le fondement de sa demande de résiliation. Il faut cependant apporter une réserve à ce qui figure ci-dessus. Dans le cas où la demande de résiliation concerne un contrat automobile ou RC locative, l ancien assureur devra préciser à l assuré, dès réception de la demande de résiliation, que sa demande doit être formulée par le nouvel assureur et que sa demande de résiliation ne peut directement être prise en compte. Un modèle de courrier est prévu dans ce cas de figure, dans le Flash Info. M.A.J. au 05/01/2015 4

5 Que dois-je faire concrètement si un assuré résilie aujourd hui pour le motif Loi Hamon? Dans la mesure où le contrat a plus d un an et que sa date d échéance principale, en 2015 est intervenue, vous devez accepter cette demande pour autant que le contrat soir un contrat que l assuré peut résilier seul en vertu de la Loi : en l espèce un contrat d assurance habitation (co)propriétaire ou non occupant. Pour les contrats auto, et habitation souscrits par un locataire, vous devez refuser la résiliation en lui indiquant que celle-ci doit être formalisée par le nouvel assureur (modèle de courrier dans le Flash Info). Pour un contrat de plus d un an, mais non encore reconduit tacitement en 2015, vous êtes en droit de refuser cette résiliation, la nouvelle loi ne s appliquant pour les contrats en cours que postérieurement à leur date d échéance principale. Vous devez lui écrire pour lui expliquer votre refus (modèle de courrier dans le Flash Info). Qu a fait concrètement Allianz pour se conformer à ce nouveau texte? S agissant des nouveaux contrats qui seront souscrits à compter du 1 er janver 2015, et des contrats reconduits tacitement à compter de cette date : Allianz IARD a mis à jour ses documents contractuels. Cela se traduit par une information nouvelle dans les Dispositions générales des produits concernés ainsi que dans les avis d échéance dans le chapitre «Pour votre information» Un Flash Info a été mis à disposition le 31 décembre 2014 sur easyclic et sur allianz-courtage.fr L ancien assureur pourra-t-il contester la résiliation faite par le nouvel assureur? Dès lors que la résiliation aura été adressée par voie recommandée et que le nouvel assureur pourra justifier avoir agi sur demande de l assuré (si demande lui en est faite), l ancien assureur ne pourra pas contester cette lettre de résiliation qui lui est adressée. L ancien assureur aura-t-il le droit de demander au nouvel assureur un justificatif à la suite de l envoi par ce dernier de la demande de résiliation au nom de l assuré? Le Décret prévoit effectivement que le nouvel assureur doit être en mesure de justifier de la demande expresse qui lui est formulée par l assuré de sa volonté de résiliation et de souscription du nouveau contrat. La demande de justification devra néanmoins rester exceptionnelle. Concrètement, pour les assurés d Allianz, cette demande expresse de sa volonté de résiliation et de souscription du nouveau contrat passera par la signature d un document spécifique (Mandat et Accord de souscription), que le courtier devra conserver dans le dossier client. Le nouvel assureur aura-t-il le droit de demander directement à l ancien assureur le relevé d informations? Le Décret prévoit initialement que l assuré peut demander à son ancien assureur que le relevé d informations soit directement transmis au nouvel assureur. Par l effet des règles du mandat et sous réserve d une autorisation expresse de l assuré, le nouvel assureur pourra tout à fait demander à l ancien assureur cette transmission directe. L ancien assureur ne pourrait alors pas la refuser. Allianz a pris la décision de systématiquement demander à l ancien assureur le relevé d informations, qui sera M.A.J. au 05/01/2015 5

6 formulé dans la lettre de résiliation. Le mandat donné par le Client formalisera bien son accord pour que vous puissiez en faire la demande à sa place. D autres assureurs ont pris cette option et vous devrez donc faire droit à cette demande émanant directement de leur part. Dans quel délai le contrat chez l ancien assureur est-il résilié? L ensemble des risques couverts par l ancien contrat, est résilié de plein droit un mois à compter du premier jour qui suit la date d envoi de la notification de résiliation. Cette notification est faite pour ce qui concerne les contrats automobile et habitation avec RC locative par le nouvel assureur à l ancien assureur, par lettre recommandée y compris lettre recommandée électronique ; Pour les autres contrats, exemple Habitation propriétaire, la résiliation peut être faite directement par l assuré par lettre simple ou par autre support durable). M.A.J. au 05/01/2015 6

7 Dans quel délai le nouveau contrat prend-il effet chez le nouvel assureur? Le nouveau contrat prend obligatoirement effet dès la date de résiliation chez l ancien assureur, qui intervient de plein droit un mois à compter de la notification de résiliation faite par recommandée. Le terme notification s entend de la date de première présentation. Pour répondre à cette obligation, Allianz a décidé de décompter systématiquement 1 mois et 3 jours entre la date d envoi effective de la lettre de résiliation et la prise d effet du nouveau contrat. Ainsi à titre d exemple : LR de résiliation envoyée le 15/01/2015 à l ancien assureur : Date de réception présumée : 16/01/2015 (sans prise en compte des 3 jours de délai postal environ) Prise d effet de la résiliation : 19/02/2015 (à 24H) Prise d effet du nouveau contrat : 20/02/2015 (à 00H00) Comment fonctionne cette nouvelle Loi Hamon pour les contrats en portefeuille? La Loi Hamon n ayant pas précisé qu elle s applique aux contrats en cours à compter de sa date d entrée en vigueur, mais édictant au contraire qu elle s applique «aux contrats conclus ou tacitement reconduits à compter de la publication du Décret», il en résulte que la résiliation sur le fondement de la Loi Hamon, pour les contrats en portefeuille depuis plus de un an, ne pourra intervenir au plus tôt, qu au moment de la première échéance principale qui suit la publication du Décret. Cette lecture a d ailleurs été confirmée dans le communiqué de presse du 30 décembre 2014 des ministres signataires du Décret. Exemples Parution du Décret le 31/12/2014 et entrée en vigueur le 01/01/2015 : Exemple 1 Contrat souscrit le 01/01/2014 et échéance principale au 01/01 : Le contrat a un an au moment de la date d entrée en vigueur de la Loi. La résiliation pour motif Loi Hamon pourra être demandée à partir du 01/01/2015 à 00h00 au plus tôt. Exemple 2 Contrat souscrit le 01/07/2013 et échéance principale au 01/07 : Le contrat a plus d un an, la résiliation pour motif Loi Hamon peut être accordée à partir du 01/07/2015 au plus tôt. Entre le 01/01/2015 et le 30/06/2015, la demande de résiliation qui vous serait formulée sur le fondement de la Loi Hamon peut être refusée au moyen du courrier figurant dans le Flash Info (modèle de courrier dans le Flash Info). L assuré dispose cependant de ces autres facultés de résiliation dont notamment la résiliation à échéance avec préavis de deux mois. La Loi prévoit en RC auto et RC locative que le nouvel assureur effectue pour le compte de l assuré souhaitant le rejoindre les formalités nécessaires à l exercice du droit de résiliation ; Il doit notamment s assurer de la permanence de la couverture de l assuré durant la procédure. Qu en est-il exactement? Concrètement, la lettre de résiliation adressée à l ancien assureur devrait préciser la date de résiliation qui doit être prise en compte (en respectant le délai de un mois ci-dessus) et la date d effet du nouveau contrat, l objectif recherché étant d éviter des trous de garantie entre l ancien et le nouvel assureur. M.A.J. au 05/01/2015 7

8 En effet le Décret met à la charge du nouvel assureur l obligation de s assurer de la permanence de la couverture de l assuré durant l opération de résiliation. L ancien assureur a-t-il le droit de demander des frais en cas de résiliation? L article L interdit à l ancien assureur de percevoir des frais ou des pénalités en cas de demande de résiliation issue de ce texte. L assuré ne sera redevable que de la portion de cotisation due jusqu au terme de son contrat. Que doit faire concrètement l ancien assureur lorsqu il reçoit une lettre de résiliation dans le cadre de la Loi Hamon? En plus des autres obligations où tâches existantes (enregistrer la résiliation, adresser le relevé d information en auto.), l ancien assureur doit obligatoirement : adresser dès réception de la demande de résiliation, un avis de résiliation informant l assuré de la date de prise d effet de la résiliation. Cet avis doit rappeler à l assuré qu il a un droit de remboursement de son prorata de cotisation pour la durée pendant laquelle le contrat ne court pas. Cet avis peut être adressé par lettre simple ou par mail (modèle de courrier dans le Flash Info), rembourser l assuré du prorata de cotisation éventuel au plus tard dans les 30 jours qui suivent la date de résiliation effective du contrat. Que doit faire l ancien assureur s il reçoit une demande de résiliation sur laquelle ne figure aucun motif légal de résiliation ou si ce motif n est pas applicable, dans la mesure où les conditions de mise en œuvre de la Loi Hamon sont réunies? Il faut distinguer le cas où la demande de résiliation concerne un contrat de RC automobile ou RC locative d un côté, et d un autre côté les autres contrats éligibles à la Loi Hamon (ex. : contrat habitation propriétaire). Dans le premier cas, l ancien assureur doit rappeler à l assuré que sa demande de résiliation, non recevable pour le motif invoqué, doit pour aboutir sur le fondement de la Loi Hamon, être formulée par le nouvel assureur (modèle de courrier dans le Flash Info). Dans les autres cas, le Décret prévoit que le dispositif issu de la Loi Hamon doit s appliquer. En conséquence, les obligations telles qu elles figurent dans le point précédent doivent être mises en œuvre par l ancien assureur avec l envoi du courrier spécifique au cas de figure décrit ci-dessus (modèle de courrier dans le Flash Info). M.A.J. au 05/01/2015 8

9 L ancien assureur a-t-il le droit de refuser une demande de résiliation faite par lettre simple ou mail? Hormis l assurance RC automobile et RC locative, l article L permet à l assuré de notifier sa résiliation par support durable c est à dire par voie de lettre simple ou de mail. Dans les deux cas, dès lors que l identité du client ne peut être contestée (principalement s agissant du mail), l ancien assureur doit accepter cette demande. Le nouvel assureur est-il informé par l ancien assureur de la résiliation effective du contrat? L ancien assureur n a pas à informer formellement le nouvel assureur de la prise en compte de la résiliation, dans la mesure où ce dernier a justement pré défini, dans la lettre de résiliation la date de résiliation effective, que l ancien assureur ne peut contester dès lors que le délai de 1 mois est respecté entre la date de notification et cette date figurant dans la lettre. Néanmoins, si ce délai n est pas respecté ou si l ancien assureur constate l un des faits suivants à réception de la lettre recommandée de résiliation : contrat en réalité déjà résilié (ex. pour non-paiement), lettre ne permettant pas d identifier de manière certaine le contrat à résilier, délai d un mois non respecté, résiliation non éligible à la Loi Hamon (exemple : date de première souscription du contrat inférieure à un an), contrat non éligible à la Loi Hamon (exemple : contrat couvrant une personne morale), l ancien assureur doit en informer le nouvel assureur. Des modèles de courriers sont disponibles dans le Flash Info. M.A.J. au 05/01/2015 9

Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance

Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance La loi n 2014 344 sur la consommation dite loi «Hamon» du 17/03/2014 élargit la possibilité, sous certaines conditions, de résilier un contrat (ou

Plus en détail

CONTRAT D'ASSURANCE ET MODALITES DE RESILIATION. Article juridique publié le 16/02/2015, vu 1139 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine

CONTRAT D'ASSURANCE ET MODALITES DE RESILIATION. Article juridique publié le 16/02/2015, vu 1139 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine CONTRAT D'ASSURANCE ET MODALITES DE RESILIATION Article juridique publié le 16/02/2015, vu 1139 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine I Le défaut d information ou l information tardive du délai de préavis

Plus en détail

Fiche d information relative au fonctionnement des garanties «responsabilité civile» dans le temps

Fiche d information relative au fonctionnement des garanties «responsabilité civile» dans le temps GENERALI assurances Société Anonyme d Assurances Au capital de 53 193 775 EUR Entièrement versé. Entreprise régie par le code des Assurances Siège social : 7, boulevard Haussmann 75456 Paris Cedex 09 552

Plus en détail

Multirisque Professionnelle

Multirisque Professionnelle Multirisque Professionnelle Dispositions Générales DG 2012 Des Intermédiaires en Assurances Des Intermédiaires en Opérations de Banque & Services de Paiement Des Démarcheurs Bancaires et Financiers Des

Plus en détail

Conditions générales SOUSCRIPTION EN LIGNE DES CONTRATS MULTIRISQUES AUTOMOBILE ET ASSURANCE DU CONDUCTEUR

Conditions générales SOUSCRIPTION EN LIGNE DES CONTRATS MULTIRISQUES AUTOMOBILE ET ASSURANCE DU CONDUCTEUR Conditions générales SOUSCRIPTION EN LIGNE DES CONTRATS MULTIRISQUES AUTOMOBILE ET ASSURANCE DU CONDUCTEUR SOMMAIRE 1 ère PARTIE - INFORMATIONS LÉGALES 3 2 ème PARTIE - CHAMP D APPLICATION DES CONDITIONS

Plus en détail

Projet de loi consommation «Hamon»: les dispositions sur l'assurance adoptées au Sénat le 13 septembre 2013

Projet de loi consommation «Hamon»: les dispositions sur l'assurance adoptées au Sénat le 13 septembre 2013 ACTUASSURANCE LA REVUE NUMERIQUE EN DROIT DES ASSURANCES Publication n 33 NOV - DEC 2013 Projet de loi consommation «Hamon»: les dispositions sur l'assurance adoptées au Sénat le 13 septembre 2013 Assouplissement

Plus en détail

LE CONTRAT D ASSURANCE Dossier juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire

LE CONTRAT D ASSURANCE Dossier juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire LE CONTRAT D ASSURANCE Dossier juridique de la Sommaire ANALYSE DE LA CNL / Page 2 La souscription du contrat d assurance / Page 2 L exécution du contrat d assurance / Page 3 La résiliation du contrat

Plus en détail

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part,

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part, CONVENTION D INTERMEDIAIRE D ASSURANCES. Entre les soussignés, ci-après dénommés «les Parties» : a) IBS Europe s.a. dont le siège social est situé au N 68 de la Route de Luxembourgà L-4972 DIPPACH (Grand

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. *Syndicat Intercommunal d Énergie des Deux-Sèvres 14 rue Notre-Dame BP 90421 79004 NIORT Cedex ASSURANCES

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. *Syndicat Intercommunal d Énergie des Deux-Sèvres 14 rue Notre-Dame BP 90421 79004 NIORT Cedex ASSURANCES MARCHE PUBLIC DE SERVICES *Syndicat Intercommunal d Énergie des Deux-Sèvres 14 rue Notre-Dame BP 90421 79004 NIORT Cedex ASSURANCES Date et heure limites de réception des offres 26 novembre 2010 à 16 heures

Plus en détail

Allianz, assureur officiel de la FFME

Allianz, assureur officiel de la FFME Allianz, assureur officiel de la FFME Assurance automobile des déplacements bénévoles www.allianz.fr Avec vous de A à Z Cette notice a pour objet de préciser les termes de la convention passée entre la

Plus en détail

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE Qu est ce qu une prime ou une cotisation d assurance? C est la somme à payer périodiquement à l assureur en contrepartie des garanties qu il accorde. Les primes (ou

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE 1. Une photocopie de la pièce d identité du gérant ou du P.D.G 2. Un justificatif de domicile du gérant de moins de 3 mois (photocopie d une facture

Plus en détail

- la loi n 2011-331 du 28 mars 2011 - la loi de finances.

- la loi n 2011-331 du 28 mars 2011 - la loi de finances. Expert-Comptable 2015 Risques. Réassurance. Ressources Humaines. Notice d information Responsabilité Civile Professionnelle des Experts-Comptables Un seul et même contrat pour : Contrat cadre d assurance

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE DU REGIME FRAIS MEDICAUX ET CHIRURGICAUX. (Complémentaire santé)

REGLEMENT MUTUALISTE DU REGIME FRAIS MEDICAUX ET CHIRURGICAUX. (Complémentaire santé) MUTUELLE SOUMISE AUX DISPOSITIONS DU LIVRE II DU CODE DE LA MUTUALITE REGLEMENT MUTUALISTE DU REGIME FRAIS MEDICAUX ET CHIRURGICAUX (Complémentaire santé) OPERATIONS INDIVIDUELLES (COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

Plus en détail

Allianz Assurance Emprunteur

Allianz Assurance Emprunteur Allianz Assurance Emprunteur Loi HAMON Allianz Courtage L objectif de la loi Hamon Quel est le besoin des assurés? Comparer les offres d assurance, faire jouer la concurrence La réponse apportée par la

Plus en détail

INTERMEDIAIRES EN ASSURANCES

INTERMEDIAIRES EN ASSURANCES INTERMEDIAIRES EN ASSURANCES 1.1. Qualification juridique En application de la directive européenne 2002/92 du 9 décembre 2002 sur l intermédiation en assurance, l article L. 511-1 I du Code des assurances

Plus en détail

BULLETIN DE SOUSCRIPTION DU CONTRAT D ASSURANCE PACK Conseil Informatique Média

BULLETIN DE SOUSCRIPTION DU CONTRAT D ASSURANCE PACK Conseil Informatique Média BULLETIN DE SOUSCRIPTION DU CONTRAT D ASSURANCE PACK Conseil Informatique Média Cachet Courtier Partenaire Le présent bulletin complété, daté et signé, accompagné du règlement de la prime correspondante

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES CONTRAT D ASSURANCE «RAPATRIEMENT DE CORPS» Formule Individuelle Code 18

CONDITIONS GENERALES CONTRAT D ASSURANCE «RAPATRIEMENT DE CORPS» Formule Individuelle Code 18 CONDITIONS GENERALES CONTRAT D ASSURANCE «RAPATRIEMENT DE CORPS» Formule Individuelle Code 18 Société d Assurance de Prévoyance et de Santé SAPS SPA au capital social de 1.000.000.000 de dinars algériens

Plus en détail

1. INFORMATIONS RELATIVES AU SOUSCRIPTEUR

1. INFORMATIONS RELATIVES AU SOUSCRIPTEUR Nota : tous les termes rédigés en gras et italiques dans le présent bulletin ont le sens défini au contrat. Cette offre a été négociée par le cabinet de courtage Stema-Foujols pour les agents de joueur

Plus en détail

Questionnaire à renvoyer sur : contact@cabinetvallois.fr. 1- Informations sur le Proposant

Questionnaire à renvoyer sur : contact@cabinetvallois.fr. 1- Informations sur le Proposant Questionnaire à renvoyer sur : contact@cabinetvallois.fr 1- Informations sur le Proposant Nom : Prénom : Raison sociale : Sigle ou nom commercial : Adresse : Code postal : Commune : Téléphone : Email :

Plus en détail

Fédération Française de Gymnastique

Fédération Française de Gymnastique Fédération Française de Gymnastique Assurance automobile des déplacements bénévoles. Notice Avec vous de A à Z Cette notice a pour objet de préciser les termes de la convention passée entre la Fédération

Plus en détail

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété.

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. La commission, Considérant : que l article L. 242-1 du Code des assurances dispose que : «Toute

Plus en détail

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.)

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) N o 5 Formulaire d assurance complémentaire pour les dommages occasionnés au véhicule assuré (assurance de remplacement) F.P.Q. N o 5 1 er

Plus en détail

Assurer mon cre dit immobilier

Assurer mon cre dit immobilier Assurer mon cre dit immobilier Pour concrétiser votre projet immobilier, vous avez besoin d obtenir un crédit immobilier ainsi qu une assurance emprunteur. L assurance emprunteur sera mise en jeu lorsqu

Plus en détail

Tout savoir sur la loi Hamon. Changement d assurance de prêt immobilier en première année

Tout savoir sur la loi Hamon. Changement d assurance de prêt immobilier en première année Guide Tout savoir sur la loi Hamon Changement d assurance de prêt immobilier en première année Ce document est la propriété de Réassurez-moi et ne doit pas être copié, reproduit, dupliqué totalement ou

Plus en détail

Portefeuille ACS. Aide à la Complémentaire Santé. Allianz Courtage 27/04/2015. Unité de Distribution Direction Formation-Département Conception

Portefeuille ACS. Aide à la Complémentaire Santé. Allianz Courtage 27/04/2015. Unité de Distribution Direction Formation-Département Conception Portefeuille ACS Aide à la Complémentaire Santé Allianz Courtage 27/04/2015 Unité de Distribution Direction Formation-Département Conception Sommaire 1. Qu est ce que l ACS? 2. Nouvelles dispositions LFSS

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUIN 2015

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUIN 2015 Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUIN 2015 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france HABILITATION DU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL A LANCER LA

Plus en détail

Intermédiaires en Assurance

Intermédiaires en Assurance Intermédiaires en Assurance 1. Qualification juridique En application de la directive européenne 2002/92 du 9 décembre 2002 sur l intermédiation en assurance, l article L. 511-1 I du Code des assurances

Plus en détail

L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE

L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE 1 - L'APPLICATION DE LA GARANTIE DANS LE TEMPS (Application de la garantie dans le temps dans les assurances de responsabilité avant

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE Entériné par l Assemblée Générale du 1 er juin 2013

REGLEMENT MUTUALISTE Entériné par l Assemblée Générale du 1 er juin 2013 REGLEMENT MUTUALISTE Entériné par l Assemblée Générale du 1 er juin 2013 Chapitre I. Dispositions générales Article 1. Caractère interprofessionnel de la mutuelle La mutuelle accepte les adhésions des

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE. Règles Générales

REGLEMENT MUTUALISTE. Règles Générales REGLEMENT MUTUALISTE Le présent règlement mutualiste est régi par le nouveau Code de la mutualité tel qu institué par l ordonnance N 2001-350 du 19/04/2001, complétée par les directives communautaires

Plus en détail

Conditions générales de vente - individuel

Conditions générales de vente - individuel Conditions générales de vente - individuel Article 1 : Information préalable au contrat. Le présent document constitue l information préalable à l engagement du client. Des modifications peuvent toutefois

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES CONTRAT D ASSURANCE «RAPATRIEMENT DE CORPS» Formule Collective Code 18

CONDITIONS GENERALES CONTRAT D ASSURANCE «RAPATRIEMENT DE CORPS» Formule Collective Code 18 CONDITIONS GENERALES CONTRAT D ASSURANCE «RAPATRIEMENT DE CORPS» Formule Collective Code 18 Société d Assurance de Prévoyance et de Santé SAPS SPA au capital social de 1.000.000.000 de dinars algériens

Plus en détail

FISCADAS PROTECTION FISCALE. Conditions Générales 10 g

FISCADAS PROTECTION FISCALE. Conditions Générales 10 g FISCADAS PROTECTION FISCALE Conditions Générales 10 g Article 1 Les définitions Sociétaire : L ENTREPRISE, personne physique ou morale (ou l ASSOCIATION), souscriptrice du contrat et désignée aux Conditions

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY. de location initialement prévue sur le présent contrat, sauf accord du propriétaire.

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY. de location initialement prévue sur le présent contrat, sauf accord du propriétaire. CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY DISPOSITIONS GENERALES Le locataire ne pourra en aucune circonstance se prévaloir d un quelconque droit au maintien dans les lieux à l expiration

Plus en détail

QUESTIONNAIRE RC PROFESSIONNELLE DES INTERMÉDIAIRES D ASSURANCE

QUESTIONNAIRE RC PROFESSIONNELLE DES INTERMÉDIAIRES D ASSURANCE Le proposant 1. Nom de l assuré : 2. Adresse : Code postal : Ville : 3. Date de création : 4. La société a-t-elle changé de nom ou de région au cours des 6 dernières années? Oui Non Si oui, merci de préciser

Plus en détail

Aperçu sur le contrat d assurance

Aperçu sur le contrat d assurance Aperçu sur le contrat d assurance I. Les caractéristiques du contrat d assurance L article 1 de la loi 17-99 portant code des assurances définit le contrat d assurance comme la convention passée entre

Plus en détail

Conditions Générales. Responsabilité des Dirigeants. Protection juridique Assistance Accompagnement en cas de difficultés financières

Conditions Générales. Responsabilité des Dirigeants. Protection juridique Assistance Accompagnement en cas de difficultés financières Conditions Générales Responsabilité des Dirigeants Protection juridique Assistance Accompagnement en cas de difficultés financières Mars 2012 SOMMAIRE sommaire section page contenu Responsabilité des

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS

CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS D après la loi n 89-462 du 6 juillet 1989 (JO 08/07 /89) modifiée par la loi du 21 juillet 1994 (JO 24/07/94) Le présent contrat de location est composé: d'une première

Plus en détail

DEMANDER LE DOSSIER D ADHESION A assurances@cigversailles.fr

DEMANDER LE DOSSIER D ADHESION A assurances@cigversailles.fr DEMANDER LE DOSSIER D ADHESION A assurances@cigversailles.fr CONVENTION D'ADHESION A LA CONVENTION DE PARTICIPATION A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE 2013-2018 SOUSCRITE PAR LE CIG GRANDE COURONNE

Plus en détail

SYNDICAT MIXTE DU MUSEE LALIQUE CAHIER DES CHARGES. (commun à tous les lots)

SYNDICAT MIXTE DU MUSEE LALIQUE CAHIER DES CHARGES. (commun à tous les lots) CAHIER DES CHARGES (commun à tous les lots) 1 Article I : Identification du contrat Il est convenu ce qui suit, sachant qu en cas de contestation quant à l application des différents documents contractuels,

Plus en détail

GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX

GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX SOMMAIRE LOYERS IMPAYÉS...3 CHAPITRE I CE QUI EST GARANTI...3 CHAPITRE II MONTANT...3 CHAPITRE III CE QUI N EST PAS GARANTI...3 CHAPITRE IV EN CAS DE SINISTRE...4

Plus en détail

POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 5 FORMULE D ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE POUR DOMMAGES ÉPROUVÉS PAR LE VÉHICULE ASSURÉ

POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 5 FORMULE D ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE POUR DOMMAGES ÉPROUVÉS PAR LE VÉHICULE ASSURÉ POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 5 FORMULE D ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE POUR DOMMAGES ÉPROUVÉS PAR LE VÉHICULE ASSURÉ ASSURANCE DE REMPLACEMENT 1 er août 2010 F.P.Q. N 5 POLICE D'ASSURANCE

Plus en détail

Kit Bailleur Commerce

Kit Bailleur Commerce Solly Azar Assurances 75, rue Cuvier 69452 LYON CEDEX 06 Tel. 04 72 41 88 88 Correspondant : Cachet : Demande d Agrément / Souscription la garantie n est délivrée qu après validation de l agrément par

Plus en détail

Une fois complet, votre dossier est à adresser à :

Une fois complet, votre dossier est à adresser à : Dossier DECLARATION DE SINISTRE Kit Bailleur Individuel Ce dossier contient : L imprimé de déclaration de sinistre «loyers impayés» L imprimé de déclaration de sinistre «détériorations immobilières» Le

Plus en détail

COURTIER EN ASSURANCE I. CONDITIONS REQUISES. A. Age et nationalité 23/07/2012

COURTIER EN ASSURANCE I. CONDITIONS REQUISES. A. Age et nationalité 23/07/2012 COURTIER EN ASSURANCE 23/07/2012 Le courtier d assurance est un commerçant qui fait à titre principal des actes d entremise dont le caractère est commercial. A ce titre, il doit s inscrire au Registre

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances promulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances promulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu elle a été complétée ; Arrêté du ministre des finances et de la privatisation n 2003-05 du13 ramadan 1426 (17 octobre 2005) fixant les conditions générales type du contrat d assurance accidents du travail et maladies professionnelles

Plus en détail

JORF n 0024 du 28 janvier 2012. Texte n 14

JORF n 0024 du 28 janvier 2012. Texte n 14 Le 30 janvier 2012 JORF n 0024 du 28 janvier 2012 Texte n 14 DECRET Décret n 2012-100 du 26 janvier 2012 relatif à l immatriculation des intermédiaires en opérations de banque et en services de paiements,

Plus en détail

Allianz Associa Pro Multirisque assurance des Lieux de culte

Allianz Associa Pro Multirisque assurance des Lieux de culte QUESTIONNAIRE PROPOSITION D ASSURANCE Allianz Associa Pro Multirisque assurance des Lieux de culte Nom de l intermédiaire : Cabinet LABIDI et Cie Code de l intermédiaire : 4A1095 Code ORIAS : 07 00 29

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DES COMPAGNIES D EXPERTS DE JUSTICE

CONSEIL NATIONAL DES COMPAGNIES D EXPERTS DE JUSTICE 1 CONSEIL NATIONAL DES COMPAGNIES D EXPERTS DE JUSTICE Assurance Responsabilité Civile Professionnelle Complémentaire 2 ème LIGNE souscrite par le Conseil National des Compagnies d Experts de Justice CONDITIONS

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente Préambule «Linge de Ré» est une marque de la société par actions simplifiée DIGITOUR dont le siège social est situé 224 avenue de la Grand Vallée, 17 940 Rivedoux- Plage.

Plus en détail

RÈGLEMENT MUTUALISTE

RÈGLEMENT MUTUALISTE RÈGLEMENT MUTUALISTE www.mutuelle-smirsep.fr SOCIETE MUTUALISTE INTERPROFESSIONNELLE DE LA REGION SUD EST DE PARIS 69/71, avenue Danielle Casanova - 94 200 IVRY SUR SEINE N R.N.M. : 785 721 671 ARTICLE

Plus en détail

F.F.M.E. Assurance automobile des déplacements. bénévoles. Notice. Assurance. Assureur officiel de la FFME

F.F.M.E. Assurance automobile des déplacements. bénévoles. Notice. Assurance. Assureur officiel de la FFME F.F.M.E. Assurance automobile des déplacements Notice bénévoles Assurance Assureur officiel de la FFME Cette notice a pour objet de préciser les termes de la convention passée entre la Fédération Française

Plus en détail

Conditions particulières de vente

Conditions particulières de vente Conditions particulières de vente Article 1 KOKAPAT RANDO est conçu pour assurer la réservation et la vente de prestations de loisirs, principalement la randonnée pédestre en espace rural. KOKAPAT RANDO

Plus en détail

Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES»

Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES» Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES» Ces conditions enregistrées à Bruxelles, 6 ème bureau, vol. 289, fol. 97, case 1, le 21 décembre 2007 entrent en vigueur le 21 décembre 2007.

Plus en détail

Bail de location d un emplacement de stationnement

Bail de location d un emplacement de stationnement Soumis aux dispositions des articles 1709 et suivants du Code civil Entre les soussignés : Propriétaire bailleur : Nom et prénom : Demeurant : Téléphone / E-mail : Dénommé(s) ci-après «BAILLEUR», (au singulier)

Plus en détail

Nota : tous les termes rédigés en gras et italiques dans le présent bulletin ont le sens défini au contrat.

Nota : tous les termes rédigés en gras et italiques dans le présent bulletin ont le sens défini au contrat. Nota : tous les termes rédigés en gras et italiques dans le présent bulletin ont le sens défini au contrat. Cette offre a été négociée par le cabinet de courtage Stema-Foujols pour les agents de joueur

Plus en détail

La complémentaire santé obligatoire au 1 er Janvier 2016

La complémentaire santé obligatoire au 1 er Janvier 2016 La complémentaire santé obligatoire au 1 er Janvier 2016 A compter du 1er janvier 2016, tout employeur devra obligatoirement souscrire un contrat comportant des garanties «complémentaire santé» au profit

Plus en détail

Extrait des conditions générales des entreprises du Groupe Rossel

Extrait des conditions générales des entreprises du Groupe Rossel Extrait des conditions générales des entreprises du Groupe Rossel La version complète des conditions générales des entreprises du Groupe Rossel est disponible à l adresse web : www.sillonbelge.be Lorsque

Plus en détail

AGROCAMPUS OUEST ACTE D ENGAGEMENT DU LOT N 2

AGROCAMPUS OUEST ACTE D ENGAGEMENT DU LOT N 2 AGROCAMPUS OUEST ACTE D ENGAGEMENT DU LOT N 2 ASSURANCE "FLOTTE AUTOMOBILE ET RISQUES ANNEXES" DOSSIER D'APPEL D'OFFRES OUVERT Le présent dossier comporte : 1/ Fiche de demande de renseignements... 1 page

Plus en détail

GUIDE DE DISTRIBUTION

GUIDE DE DISTRIBUTION GUIDE DE DISTRIBUTION F.P.Q. N o 5 - Formulaire d assurance complémentaire pour les dommages occasionnés au véhicule assuré (Assurance de remplacement) Affilié à : La Capitale assurances générales inc.

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale

TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale Article premier Le titre IV du livre I er de la première

Plus en détail

*********************

********************* En cas de panne d un «Ordinateur» bénéficiant d une «Garantie Remplacement» l assureur fait procéder au remplacement du matériel défectueux. Les garanties sont acquises pour une durée de 24 mois, à l issue

Plus en détail

Par MARKEL INTERNATIONAL LTD

Par MARKEL INTERNATIONAL LTD Par MARKEL INTERNATIONAL LTD Conditions Générales N GF AI 2005-1 EN AUCUN CAS LE PRESENT DOCUMENT NE VAUT ATTESTATION DE GARANTIE Le contrat est régi par les dispositions du Code des Assurances. Il est

Plus en détail

Projet de loi n o 60 (2009, chapitre 51) Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et d autres dispositions législatives

Projet de loi n o 60 (2009, chapitre 51) Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et d autres dispositions législatives PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 60 (2009, chapitre 51) Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et d autres dispositions législatives Présenté le 16 juin 2009

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 15 septembre 2011 N de pourvoi: 10-23837 Non publié au bulletin Rejet M. Loriferne (président), président Me Le Prado, SCP Célice, Blancpain et Soltner,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DES CONVENTIONS DE SERVICES APPLIQUEES AUX PARTICULIERS

CONDITIONS GENERALES DES CONVENTIONS DE SERVICES APPLIQUEES AUX PARTICULIERS Page 1 sur 5 Banque Populaire des Alpes, Société Anonyme Coopérative de Banque Populaire à capital variable, régie par l'article L. 512.2 du Code Monétaire et Financier et l'ensemble des textes relatifs

Plus en détail

RÈGLEMENT MUTUALISTE GÉNÉRAL

RÈGLEMENT MUTUALISTE GÉNÉRAL RÈGLEMENT MUTUALISTE GÉNÉRAL Approuvés par l Assemblée Générale du 7 Décembre 2010 CHAPITRE I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 : Objet Le présent règlement définit le contenu des engagements contractuels

Plus en détail

Conditions générales d adhésion et d utilisation

Conditions générales d adhésion et d utilisation Conditions générales d adhésion et d utilisation "PASS LIBERTE " PRA LOUP SYNDICAT MIXTE AMENAGEMENT REGIE PRA LOUP UBAYE 04 Immeuble Le génépi 04400 Pra Loup Tél : 33 (0)4 92 84 11 54 Fax : 33(0)4 92

Plus en détail

COMMENT S ASSURER SANS SE SUR ASSURER

COMMENT S ASSURER SANS SE SUR ASSURER COMMENT S ASSURER SANS SE SUR ASSURER Section des agricultrices 6 Mars 2012 DEFINITION L assurance est une opération par laquelle une partie (l Assureur) s engage, moyennant une rémunération (prime ou

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente PREAMBULE Le client souhaite se doter d un site internet Il a lancé une consultation préalable, qui a été communiquée à Nexus Création et a permis d élaborer une proposition

Plus en détail

ACCORD PROFESSIONNEL SUR LE REGIME COMPLEMENTAIRE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SANTE PREAMBULE

ACCORD PROFESSIONNEL SUR LE REGIME COMPLEMENTAIRE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SANTE PREAMBULE ACCORD PROFESSIONNEL SUR LE REGIME COMPLEMENTAIRE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SANTE PREAMBULE Le présent accord a pour objet de mettre en place un régime conventionnel complémentaire relatif au remboursement

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Courtier d Assurance INFORMATIONS GENERALES 1. Etes-vous? Courtier et / ou Agent général compagnie Laquelle :... 2. Nombre de personnes travaillant dans votre cabinet (y compris

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ

CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ Rappel des dispositions légales : loi nº 2005-32 du 18 janvier 2005 art. 115 Journal Officiel du 19 janvier 2005, art. L. 632-1 du Code de le construction et de l'habitation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET CONSOMMATION Arrêté du 31 décembre 2013 relatif aux factures des services de communications

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES ASSURANCE DES PERSONNES N 414 1. OBJET DU CONTRAT 3. PRISE D EFFET & DUREE 2. DECLARATIONS 4. COTISATION

CONDITIONS GENERALES ASSURANCE DES PERSONNES N 414 1. OBJET DU CONTRAT 3. PRISE D EFFET & DUREE 2. DECLARATIONS 4. COTISATION CONDITIONS GENERALES ASSURANCE DES PERSONNES N 414 Pour la lecture des présentes Conditions Générales, il est précisé que par «Code», il faut entendre «Code des Assurances». 1. OBJET DU CONTRAT Le contrat

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION Articles 1714 à 1751 du Code Civil. Entre les soussignés :... Dénommé ci-après, le BAILLEUR Et :...

CONTRAT DE LOCATION Articles 1714 à 1751 du Code Civil. Entre les soussignés :... Dénommé ci-après, le BAILLEUR Et :... CONTRAT DE LOCATION Articles 1714 à 1751 du Code Civil BOX AUTOMOBILE N.. / NIVEAU.. Entre les soussignés : Dénommé ci-après, le BAILLEUR Et : IL A ETE CONVENU ET ARRETE CE QUI SUIT : Dénommé ci-après,

Plus en détail

CONDITIONS SPECIFIQUES DE VENTE POUR LES PROFESSIONNELS

CONDITIONS SPECIFIQUES DE VENTE POUR LES PROFESSIONNELS 1/6 CONDITIONS SPECIFIQUES DE VENTE POUR LES PROFESSIONNELS Les présentes conditions spécifiques dérogent aux conditions générales de vente des prestations Courrier-Colis de La Poste 1, lesquelles restent

Plus en détail

Accueil > LES CONDITIONS GENERALES DE VENTE D ABONNEMENT AU BOUQUET DE SERVICES

Accueil > LES CONDITIONS GENERALES DE VENTE D ABONNEMENT AU BOUQUET DE SERVICES Accueil > LES CONDITIONS GENERALES DE VENTE D ABONNEMENT AU Conditions Générales de vente Sommaire Préambule - Parties Article 1 er Définitions Article 2 Objet et champ d application Article 3 Conditions

Plus en détail

REPONSE AUX QUESTIONS PORTANT SUR LA MISE EN CONCURRENCE DES CONTRATS ACS. Document du 9 février 2015. I. Candidature

REPONSE AUX QUESTIONS PORTANT SUR LA MISE EN CONCURRENCE DES CONTRATS ACS. Document du 9 février 2015. I. Candidature REPONSE AUX QUESTIONS PORTANT SUR LA MISE EN CONCURRENCE DES CONTRATS ACS Document du 9 février 2015 I. Candidature Les organismes complémentaires candidats doivent produire un agrément en branche 2 délivré

Plus en détail

Prestations d Assurances

Prestations d Assurances SYCODEM Sud Vendée Allée Verte Pôle environnemental du Seillot 85200 FONTENAY-LE-COMTE 02.51.50.75.35 02.51.50.78.65 accueil@sycodem.fr www.sycodem.fr MARCHE PUBLIC N 2015-06 Prestations d Assurances lot

Plus en détail

Votre Assurance Responsabilité Civile

Votre Assurance Responsabilité Civile 92682 -Perret Preneur d assurance S L A LOCATION D UN JOUR 10, rue des Deux Moulins Votre Intermédiaire SLA 10, rue des Deux Moulins 87270 COUZEIX 87270 COUZEIX Les garanties du présent contrat s'exercent

Plus en détail

LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR SNPI INFORMATIONS ISSN : 1270-0894

LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR SNPI INFORMATIONS ISSN : 1270-0894 LOI ALUR SYNTHÈSE ENTRÉES EN VIGUEUR ISSN : 1270-0894 SNPI INFORMATIONS Mai 2014 LOI ALUR ET LOI HOGUET Principales dispositions de la loi ALUR modifiant la loi du 2 janvier 1970 Applicables immédiatement

Plus en détail

Assurance de remplacement

Assurance de remplacement Assurance de remplacement Police d'assurance automobile du Québec F.P.Q. No 5 Formule d'assurance complémentaire pour dommages éprouvés par le véhicule assuré C3228 (2010-07) Guide de distribution 731

Plus en détail

52 rue Gabriel Péri 92300 Levallois Perret PROTOCOLE D ACCORD

52 rue Gabriel Péri 92300 Levallois Perret PROTOCOLE D ACCORD PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LES SOUSSIGNES : JB ASSUR, Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée, dont le siège social est sis 52 rue Gabriel Péri - 92300 LEVALLOIS PERRET, enregistrée au RCS de

Plus en détail

La CFTC. 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services. Guide du militant. Document non contractuel

La CFTC. 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services. Guide du militant. Document non contractuel La CFTC vous soutient 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services Guide du militant Document non contractuel Militant CFTC, vous êtes amené à valoriser notre syndicat, à

Plus en détail

Convention de Co-Courtage REFERENCE

Convention de Co-Courtage REFERENCE Convention de Co-Courtage REFERENCE Le présent protocole est établi entre : Nom de votre Cabinet : Raison Sociale et Nom du Responsable : Adresse du siège social : Code Postal : Ville : Tél : Fax : Mobile

Plus en détail

AVENANT PORTANT SUR LES NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIERE DE FRAIS DE SANTE GROUPE CASINO DU 5 MAI 2008

AVENANT PORTANT SUR LES NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIERE DE FRAIS DE SANTE GROUPE CASINO DU 5 MAI 2008 AVENANT PORTANT SUR LES NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIERE DE FRAIS DE SANTE GROUPE CASINO DU 5 MAI 2008 ENTRE LES SOUSSIGNES : Le Groupe CASINO représenté par M. Yves DESJACQUES, Directeur des Ressources

Plus en détail

SERVICES D'ASSURANCES

SERVICES D'ASSURANCES MARCHE PUBLIC DE SERVICES D ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Cimetière Intercommunal des Joncherolles 95 Rue Marcel Sembat 93430 VILLETANEUSE Objet de la consultation :

Plus en détail

Circulaire d'informations N 2012/02 du 19 janvier 2012

Circulaire d'informations N 2012/02 du 19 janvier 2012 Circulaire d'informations N 2012/02 du 19 janvier 2012 LA PARTICIPATION DES EMPLOYEURS TERRITORIAUX AU FINANCEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE Textes de référence : - Loi n 83-634 du 13 juillet

Plus en détail

DEMANDE D ADHÉSION OU D AVENANT

DEMANDE D ADHÉSION OU D AVENANT DEMANDE D ADHÉSION OU D AVENANT EN COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET IJH CONFORT PLUS (sous réserve d acceptation par l Association) Cachet de votre Assureur Conseil Association Santé et Action Familiale Association

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Levallois-Perret, le dimanche 3 mai 2015

COMMUNIQUE DE PRESSE Levallois-Perret, le dimanche 3 mai 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Levallois-Perret, le dimanche 3 mai 2015 LES FRANCAIS IGNORENT TOUJOURS LEUR DROIT D AUTOMOBILISTE A CHOISIR LIBREMENT SON CARROSSIER Selon une étude menée par IPSOS pour Zerofranchise.com,

Plus en détail

Conditions particulières de ventes

Conditions particulières de ventes Conditions particulières de ventes D après les articles L.211-8 et suivants du Code du Tourisme et des articles R.211-3 et suivants du Code du Tourisme. Article 1 : Les Offices de Tourisme autorisés dans

Plus en détail

NORWICH STRATEGIE RETRAITE «Loi Madelin» NOTICE

NORWICH STRATEGIE RETRAITE «Loi Madelin» NOTICE NORWICH STRATEGIE RETRAITE «Loi Madelin» NOTICE 1- NORWICH STRATEGIE RETRAITE Loi Madelin est un contrat d assurance sur la vie de groupe. Les droits et obligations de l adhérent peuvent être modifiés

Plus en détail

QUESTIONNAIRE RC PROFESSIONNELLE DES INTERMÉDIAIRES D ASSURANCE

QUESTIONNAIRE RC PROFESSIONNELLE DES INTERMÉDIAIRES D ASSURANCE Le proposant 1. Nom de l assuré : 2. Nom(s) dirigeant(s) : Adresse email : 3. Adresse : Code Orias : SIRET : Code postal : Ville : Tel : 4. Date de création : 5. La société a-t-elle changé de nom ou de

Plus en détail

ARTICLE 1 - Définitions --------------------------------

ARTICLE 1 - Définitions -------------------------------- CONDITIONS GENERALES DU SERVICE RELEVE DE COMPTE ELECTRONIQUE PREAMBULE ------------------ La société CDGP, SA au capital de 19 019 250 SIREN 310 416 979 RCS Orléans, 103 boulevard de la Salle (ci-après

Plus en détail