Le Marché de la Réassurance en 2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Marché de la Réassurance en 2008"

Transcription

1 Le Marché de la Réassurance en 2008 International et France- Annexes Conférence de presse, Paris 9 juillet 2009 APREF F.Vilnet - Président FFSA B.Spitz - Président 1

2 Annexes Le marché mondial de la réassurance page 3 Le marché français de la réassurance cessions page 16 acceptations page 24 2

3 LE MARCHE MONDIAL DE LA REASSURANCE 3

4 Primes Assurance monde 2007 Primes en mrd USD ~ 190 Assurance Réassurance Source: Assurance: Sigma 3/2008 update December 2008; Réassurance: IAIS Global Reinsurance Market Report 2007, Décembre

5 Primes assurance monde 2008 Assurance mrd USD (+3%) Réassurance ~190 mrd USD (-3% Non Vie/ + 50% Vie) 40% 35% 60% 65% Vie Non-Vie Source: Sigma 3/2008 update December 2008 Réassurance: IAIS Global Reinsurance Market Report 2008, Décembre

6 Taux de cession monde 2008 % primes cédées / primes totales Non-Vie 7,5% Vie 1,9% L assurance vie est moins volatile, Une partie des primes vie provient de produits d épargne Total 4,4% Source: SCOR basé sur les données des Réassureurs et Sigma 3/2008 6

7 Primes d assurance monde Répartition géographique 2008 Vie: mrds USD Non-Vie: mrds USD Europe in USD bn * * 650 Amérique Nord Japon Asie Amérique Latine Océanie Afrique 38 * France 16 Source: Sigma 3/2008 update December

8 10 premiers réassureurs Primes nettes émises mrds USD Marché mondial Estimation mrd USD mrd USD mrd USD 2008 ~ 190 mrd USD 1-Munich Re Munich Re Munich Re Munich Re Swiss Re Swiss Re Swiss Re Sw iss Re Gerling Employers Re Berkshire Hathaway Berkshire Hathaw ay General Re 5-Cologne Re 6-M&G 7-Scor 8-Frankona 9-Hannover Re General Re Employers Re Hannover Re X 10,5 5-SCOR Cologne Re X 5,5 5-Hannover Re X 10,7 X 11,2 6-RGA Hannover Gerling Transatlantic Scor Scor Partner Re Generali Zurich Re Great West Life Gerling Transatlantic Re Everest Re American Re M & G AXA Re XL Re

9 Fusions et acquisitions 1994 / / / / / / / /2009 General Re Cologne Re Employers Re Frankona Re Aachener Re Munich Re American Re Swiss Re M&G Re SCOR Allstate Re PartnerRe SAFR Berkshire Gen Re PartnerRe Winterthur Re Swiss Re Life Re Gerling Constitution Re Hannover Re Skandia Re Fairfax CTR XL Nac Re Hannover Re Clarendon GE Frankona Eagle Star Re Folksamerica Re Risk Capital Re SCOR PartnerRe Life Swiss Re Underwriters Re Swiss Re Lincoln Re Trenwick LaSalle Re SCOR Sorema XL Capital Le Mans Re Globale Management GmbH Gerling Global Re VHV Gerling Life Re White Mountains Sirius No mergers in 2004 and 2005 but portfolio acquisitions, ex.: Scottish Re / ING US life business, Endurance / XL America Surety business Swiss Re GE Insurance Solutions Paris Re AXA Re SCOR Revios Converium Argonaut Group PX Re Validus Talbot Ariel Re Atrium Source : SCOR SCOR Prévoyance Re Pacific Life Scottish Re* Partner Re Paris Re * International segment (Activités Européennes & Asiatiques) Légende Acheteur Cible 9

10 Concentration du marché Non-vie en 2008 Part de marché Autres 42% 3 premiers réass. 39% Du 5ème au 10ème réass. 11% Le marché Non-Vie est moyennement concentré. 4 et 5ème réass. 8% Les 3 premiers réassureurs représentent près de 40% du marché Source : SCOR, basé sur les rapports annuels des sociétés 10

11 Concentration du marché Vie en 2008 du 5 ième au 10 ième réass. 16% autres 7% Part de marché 4 et 5 ième réass. 17% 3 premiers réass. 48% Le marché Vie est très concentré (les 3 premiers réassureurs ont une part de marché proche de 50%) Source : SCOR, basé sur les rapports annuels 11

12 Evolution notations depuis Sept S&P- avril premiers réassureurs A+ AA- AA- A- A AA A+ AA+ AAA AA AAA Août 2001 Avril 2009 => En 2001 seulement plus d un quart des réassureurs était noté AAA et seulement 1 réassureur avait une note inférieure à AA-. En 2009 un seul réassureur reste dans la catégorie AAA et plus de la moitié des réassureurs a une note inférieure à AA-. Source : SCOR basé sur notations S&P 12

13 Evolution Notations 2001-Mai 2008 S&P 2001 May 2008 evolution in notches AM Best 2001 May 2008 evolution in notches Munich Re AAA AA- - 3 A++ A+ - 1 Swiss Re AAA AA- - 3 A++ A+ - 1 BH/GCRe AAA AAA 0 A++ A++ 0 Hannover Re AA AA- - 1 A+ A - 1 SCOR AA- A- - 3 A+ A- - 2 RGA AA AA- - 1 A+ A+ 0 Everest Re AA- AA- 0 A A+ 0 Partner Re AA AA- - 1 A+ A+ 0 Transatlantic Re AA AA- - 1 A++ A+ - 1 XL Re AA A+ - 2 A+ A - 1 Odyssey Re A- A- 0 A A 0 Source : S&P et AM Best 13

14 Notation des principaux Réassureurs (avril 2009) 14

15 Les 10 premiers courtiers réassurance en 2007 Courtiers réassurance en mio USD Aon Re/Benfield Aon Re 2-Guy Carpenter Benfield 4-Willis Towers Perrin 6-Cooper Gay 7-BMS Group 8-JLT Reins.Brokers 9-Collins Source: Best s Review, August

16 LE MARCHE FRANCAIS DE LA REASSURANCE CESSIONS 16

17 Assureurs français Cessions Non - Vie 2007 Total primes acquises 60,9 milliards euros (+2,5%) Total cessions 11,3 milliards euros (+1,5%) millions Affaires françaises LPS Acceptations Succursales Total UE hors UE Total primes acquises Primes cédées aux réassureurs Source: Données ACAM (C1) 17

18 Affaires françaises: taux de cession 2007 (cessions internes incluses) PI< 500 Millions 22.6% 500 Millions< PI < 2 Milliards 14.1% PI> 2 Milliards 14.1% Average 18.4% Exclue une compagnie avec un fort taux de cession P: primes émises en 30% Compagnies Non Vie % 10% 0% PI<500 million 500 million<pi<2 billion PI>2 billion Average 18

19 Affaires françaises 2007 Taux de cession par catégorie (y compris cessions internes) Catégorie Primes souscrites % Primes souscrites Primes cédées % Primes cédées Taux de cession Dommages aux biens % % 18% CAT NAT % 757 9% 60% Auto % % 12% Accident % % 14% RC générale % 568 7% 20% Divers % 658 8% 17% Transport % 282 3% 29% Construction % 409 5% 17% Total % % 18% 19

20 Acceptations APREF Non Vie 2008 (toutes affaires CCR incluses y compris Garantie d Etat) Primes Brutes souscrites 2008 en million Traités Facultatives Chiffres membres APREF PP % NP % PP % NP % Branches Non-Vie* Catégories d'affaires en réassurance TOTAL PAR BRANCHE Incendie % % % % % Tempêtes (incluant cat nat si combinées) 2 0.1% % 3 0.1% 5 0.1% % Grêle-Récoltes % % 2 0.1% % Catastrophes Naturelles % % % Terrorisme 7 0.2% % 3 0.1% 3 0.1% % Sous-Total branche Dommages % 1, % % % 1, % Auto (Dommages & RC) % % % Accident (Individuelles, collectives & GAV) % % % % Crédit-Caution % % % % RCG % % 4 0.1% % % Risques Divers (P.J., Assistance, Risques spéciaux..) % % 4 0.1% 7 0.2% % Marine % % 4 0.1% 3 0.1% % Aviation % % % % % Spatial % 1 0.1% % 2 0.1% % Sous-Total branche Transports % % % % % Engineering (TRC/TRM..) % % % 7 0.2% % RC Décennale % % % % Sous-Total branche Risques Techniques % % % % % Sous-Totaux par type d'affaires 1, % 1, % % % 3, % TOTAL 3, ,406 GRAND TOTAL

21 Acceptations APREF Non- Vie 2008 (hors affaires CCR avec garantie d Etat) Primes Brutes souscrites 2008 en million Traités Facultatives Chiffres membres APREF PP % NP % PP % NP % Branches Non-Vie* Catégories d'affaires en réassurance TOTAL PAR BRANCHE Incendie % % % % % Tempêtes (incluant cat nat si combinées) 2 0.1% % 3 0.1% 5 0.2% % Grêle-Récoltes % % 2 0.1% % Catastrophes Naturelles 3 0.1% % % Terrorisme 7 0.3% % 3 0.1% 3 0.1% % Sous-Total branche Dommages % % % % 1, % Auto (Dommages & RC) % % % Accident (Individuelles, collectives & GAV) % % % % Crédit-Caution % % % % RCG % % 4 0.2% % % Risques Divers (P.J., Assistance, Risques spéciaux..) % % 4 0.2% 7 0.3% % Marine % % 4 0.2% 3 0.1% % Aviation % % % % % Spatial % % 2 0.1% % Sous-Total branche Transports % % % % % Engineering (TRC/TRM..) % % % 7 0.3% % RC Décennale % % % % Sous-Total branche Risques Techniques % % % % % Sous-Totaux par type d'affaires % 1, % % % 2, % TOTAL 2, ,636 GRAND TOTAL 2,636 21

22 Affaires françaises : taux de cession 2007 P < 500 millions 3.8% 500 millions < P < millions 7,9% P > millions 7.4% Moyenne 7.2% P : primes émises en 10% Compagnies Vie % 6% 4% 2% 0% P < 500 millions 500 millions < P < millions P > millions Moyenne 22

23 Acceptations APREF Vie 2008 ETUDE APREF VIE SOUSCRIPTIONS 2008 Primes brutes souscrites 2008 en million Chiffres membres APREF Traités & Facultatives TOTAL % PP % NP % par branche Branche Vie Catégories d'affaires en réassurance Décès (Individuelles & collectives), rentes viagères, risques de longévité % % % - Incapacité, Invalidité (Individuelles & collectives) % % % Dépendance % % Sous-Total IT-IV/Dépendance % % % - Santé % 1 0.1% % Chômage, pertes financières % % Accident (Individuelles, collectives & GAV) % 7 0.4% % Autres garanties (non réparties) 8 0.5% 2 0.1% % Sous-Total autres garanties % 9 0.6% % Sous Totaux 1, % % 1, % GRAND TOTAL 1,598 23

24 LE MARCHE FRANCAIS DE LA REASSURANCE ACCEPTATIONS 24

25 Données* Réassureurs avec implantation juridique française : comptabilité consolidée Réassureurs étrangers avec représentation locale française : comptabilité locale Axa Re, Paris Re, SCOR : comptes IFRS pour 2004, 2005, 2006, 2007 et 2008 Axa Re et Paris Re avec séparation des opérations pour 2007 * Cette étude est basée sur les chiffres des membres de l APREF et reflète les activités de la place de Paris. Elle inclut différents types de compagnies et des périmètres distincts, elle n a pas valeur de classement des réassureurs opérant en France. 25

26 Réassureurs français Evolution de l actionnariat La majorité des assureurs français n ont plus d opérations en réassurance acceptée Actionnaire majeur Filiale / Portefeuille Achat/ Fusion / Acquisition Années UAP UAP Re SCOR 1990 AGF AGF Re SAFR 1991 Victoire Abeille Re Axa Re 1996 GAN CTR Fairfax / Odyssey Re 1997 AGF SAFR PartnerRe 1997 Groupama Sorema SCOR 2001 MMA Le Mans Re XL Re 2002 Axa Axa Re Paris Re / Harbor Point 2006 MCR (aff.internat.) Transfert portef. PartnerRe 2007 Médéric Prévoyance Re SCOR 2008 Harbor Point Paris Re Partner Re

27 Réassureurs opérant en France 2008 Statuts, Actionnaires, Primes, Capital* Statuts en France Actionnaires Primes brutes (millions ) Capital Social (millions ) AXA CESSIONS Axa AZUR AMF Soc; Ass. Mutuelle Azur GMF CCR Société anonyme Etat GEN RE Diversifié non disponible - MCR Mutuelle Monceau MUNICH RE Succursale Diversifié non disponible - PARIS RE Société anonyme Diversifié PARTNERRE SA Société anonyme PartnerRe SCOR Société européenne Diversifié SWISS RE Succursale Diversifié XL RE EUROPE XL Group * différents types de périmètres (France et Monde entier) 27

28 AXA CESSIONS AZUR AMF Les Réassureurs en France 2009 Notations AM Best Fitch Moody s Standard & Poor s CCR A++ AAA GEN RE / BERKSHIRE A++ AAA Aa1 AAA MCR MUNICH RE A+ AA- Aa3 AA- PARIS RE A- A- PARTNERRE A+ AA Aa3 AA- SCOR A- A A2 A SWISS RE A A1 A+ XL RE EUROPE A A A2 A 28

29 Les Réassureurs en France 2008 Primes brutes souscrites (millions ) AXA CESSIONS AXA RE * AZUR AMF CCR CORIFRANCE (run-off) GEN RE (France) ** n.a. n.a. n.a. n.a. MCR MUNICH RE (France) ** 351 n.a. n.a. n.a. n.a. PARIS Re PARTNERRe PREVOYANCE Re SCOR * SWISS RE (France) XL RE EUROPE Ltd TOTAL *** *** 9 995*** *base IFRS en ** 2004 *** Ex Gen Re et Munich Re 29

30 Les Réassureurs en France Résultats annuels millions Résultat technique net Frais de gestion Divers Revenus financiers Résultat Net après impôts Résultat net/ primes nettes % % % 2000* % 2001* % 2002* % 2003* % 2004* , % 2005* % 2006* % 2007* % 2008* 587,7-552,0-118,6 712,9 632,5 8,30% * AXA CESSIONS, GEN RE, MUNICH RE & SWISS RE exclus 30

31 Les Réassureurs en France Résultats et ROE millions Capital Résultat net après impôts ROE % % % 2000* % 2001* % 2002* % 2003* 4 201(**) % 2004* % 2005* % 2006* % 2007* % 2008* ,5 8.3% * AMF, GEN RE, MUNICH RE, SWISS RE & XL RE exclus ** au 01/07/

Analyse Financière. Tunis Re en Bourse. En toute Ré Assurance. Souscrire à l OPF

Analyse Financière. Tunis Re en Bourse. En toute Ré Assurance. Souscrire à l OPF Analyse Financière Tunis Re en Bourse En toute Ré Assurance Souscrire à l OPF Mars 2010 2A n a l y s e F i n a n c i è r e I n t r o d u c t i o n e n b o u r s e : O f f r e à p r i x f e r m e Secteur

Plus en détail

Places internationales Assurance et Réassurance

Places internationales Assurance et Réassurance Places internationales Assurance et Réassurance CHEA- 21 mars 2013 F. VILNET Sommaire Introduction Marchés internationaux Réassurance, Captives, Grands Risques, Transport, Crédit, Run-off Places Internationales

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2010

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2010 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2010 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes de la Direction des études et des statistiques FFSA-GEMA.

Plus en détail

Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire

Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire 16 juin 2006 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent des prévisions qui portent notamment sur des

Plus en détail

Atelier B01. Nouvelle stratégie d utilisation de captives : quelles diversifications?

Atelier B01. Nouvelle stratégie d utilisation de captives : quelles diversifications? Atelier B01 Nouvelle stratégie d utilisation de captives : quelles diversifications? 1 Atelier B01 Intervenants Hugh ROSENBAUM Towers Watson Retired Principal Fabrice FRERE Aon Global Risk Consulting (Luxembourg)

Plus en détail

www.rbcassurances.com

www.rbcassurances.com Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.rbcassurances.com CROISSANCE SOLIDITÉ INTÉGRATION APERÇU DE LA SOCIÉTÉ 2004 Marques déposées de la Banque Royale du Canada. Utilisées sous

Plus en détail

La réassurance mondiale est en bonne santé. La Réassurance maintient le cap! REPÈRES. Expertise courtage

La réassurance mondiale est en bonne santé. La Réassurance maintient le cap! REPÈRES. Expertise courtage La Réassurance maintient le cap! L année 2008 avait été considérée par les réassureurs comme importante en termes de catastrophes mondiales : on en avait dénombré 137 d origine naturelle et 174 d ordre

Plus en détail

AP A R P E R F E F ju j i u n n 20 2 1 0 1 1 1

AP A R P E R F E F ju j i u n n 20 2 1 0 1 1 1 APREF juin 2011 1 Pourquoi la micro-assurance? Lien fort et évident entre pauvreté et vulnérabilité Si quelqu un est protégé contre les risques de base pour lui et sa famille, il est plus enclin à prendre

Plus en détail

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES Les assurances de personnes Données clés 28 Fédération Française des sociétés d Assurances Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour

Plus en détail

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 I. Environnement économique 2009 SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti) 31 625 Taux de croissance de l'économie 3,00% II. Environnement Institutionnel

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2013

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2013 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2013 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques FFSA-GEMA et concernent les sociétés d

Plus en détail

Informations sur Atradius Notation

Informations sur Atradius Notation Informations sur Atradius Notation Décembre 2013 Atradius N.V. Atradius est le numéro 2 mondial de l assurance-crédit et du cautionnement, et le leader de ces solutions pour les multinationales, avec une

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2012

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2012 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2012 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes de la Direction des études et des statistiques FFSA-GEMA.

Plus en détail

Développement des Marchés ASSURANCES OBLIGATOIRES & REASSURANCE

Développement des Marchés ASSURANCES OBLIGATOIRES & REASSURANCE Société Commerciale Gabonaise de Réassurance SCG-Ré Premier Forum des Marchés Zone FANAF Libreville, le 30 et 31 Octobre 2014 Développement des Marchés ASSURANCES OBLIGATOIRES & REASSURANCE vendredi 31

Plus en détail

Séminaire Presse - 11 juin 2004. Denis Duverne. Directeur Financier du Groupe AXA

Séminaire Presse - 11 juin 2004. Denis Duverne. Directeur Financier du Groupe AXA Séminaire Presse - 11 juin 2004 Denis Duverne Directeur Financier du Groupe AXA Sommaire 1 : Les comptes d AXA : 3 agrégats 2 : Les indicateurs clés du Groupe Vie/Epargne/Retraite Gestion d Actifs Assurance

Plus en détail

LA MESURE DES PERFORMANCES DES COMPAGNIES D ASSURANCES

LA MESURE DES PERFORMANCES DES COMPAGNIES D ASSURANCES LA MESURE DES PERFORMANCES DES COMPAGNIES D ASSURANCES Séminaire - Atelier La mesure des performances des compagnies d assurances 1 ère communication Généralités sur les processus d évaluation des activités

Plus en détail

L environnement juridique et fiscal

L environnement juridique et fiscal L assurance française en 2009 Rapport annuel 2009 65 L environnement juridique et fiscal Nombre de sujets de toute première importance, touchant à l organisation et à l environnement réglementaire du secteur

Plus en détail

Montpellier. 24 mai 2011

Montpellier. 24 mai 2011 Montpellier 24 mai 2011 SOMMAIRE Le Groupe AXA Retour sur 2010, une année charnière Performance en 2010 et indicateurs d activité 2011 Priorités pour 2011 et après Christian RABEAU Directeur de la Gestion

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 %

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR démarre l année avec de solides performances grâce à la mise en œuvre rigoureuse de son plan stratégique

Plus en détail

Avantages économiques procurés par le secteur des assurances

Avantages économiques procurés par le secteur des assurances 6 Avantages économiques procurés par le secteur des assurances Sans les assurances, rien ne va plus dans notre monde moderne Le secteur des assurances constitue un pilier central de l économie helvétique

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2014

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2014 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2014 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques AFA et concernent les sociétés d assurances

Plus en détail

JOURNEE DES COMMISSIONS TABLE RONDE

JOURNEE DES COMMISSIONS TABLE RONDE Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise JOURNEE DES COMMISSIONS TABLE RONDE «LES EVENEMENTS NATURELS» AMRAE JOURNEE DES COMMISSIONS- 20/05/2011 Partie 1 : Evénements

Plus en détail

Premier trimestre 2006. Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com

Premier trimestre 2006. Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com Premier trimestre 2006 1 Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com Toronto (Ontario) Le 11 mai 2006 ING Canada affiche de solides résultats pour le

Plus en détail

OTE DE CONJONCTURE DU MARCHÉ

OTE DE CONJONCTURE DU MARCHÉ NOTE DE CONJONCTURE DU MARCHÉ DES ASSURANCES 1ER TRIMESTRE 2 011 EVOLUTION DE LA PRODUCTION : Le chiffre d affaires directes 1 réalisé par le secteur durant le 1 er trimestre 2011 est estimé à 24,,1 milliards

Plus en détail

Les sociétés d Assurances Takaful et les sociétés d assurances Traditionnelles Théorie et l Expérience Pratique

Les sociétés d Assurances Takaful et les sociétés d assurances Traditionnelles Théorie et l Expérience Pratique Ministère de L'enseignement Supérieur et de la recherche scientifique Université Ferhat Abbas Laboratoire partenariat et investissement dans les PME/PMI dans l espace Euro-Maghrébin Faculté des sciences

Plus en détail

Décision n 11-DCC-11 du 27 janvier 2011 relative au rapprochement du Groupe Aprionis et du Groupe Vauban Humanis

Décision n 11-DCC-11 du 27 janvier 2011 relative au rapprochement du Groupe Aprionis et du Groupe Vauban Humanis RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-11 du 27 janvier 2011 relative au rapprochement du Groupe Aprionis et du Groupe Vauban Humanis L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification adressé

Plus en détail

Solvabilité II Modèle interne AXA

Solvabilité II Modèle interne AXA Solvabilité II Modèle interne AXA Université d été Institut des Actuaires Strasbourg 22 juillet 2011 service.solvabilite2@axa.fr Solvabilité II AXA et AXA France Organisation du Projet Solvabilité II Le

Plus en détail

Activité auxiliaire Activité réputée appuyer ou assurer la prestation d un service pour faciliter les opérations d assurance ou les placements.

Activité auxiliaire Activité réputée appuyer ou assurer la prestation d un service pour faciliter les opérations d assurance ou les placements. SECTION III Généralités Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur/la société à produire ses relevés. Ces définitions ne constituent pas une liste exhaustive des termes utilisés

Plus en détail

TABLEAU SYNCHRONIQUE DES GRANDES DATES DE L HISTOIRE DE L ASSURANCE

TABLEAU SYNCHRONIQUE DES GRANDES DATES DE L HISTOIRE DE L ASSURANCE TABLEAU SYNCHRONIQUE DES GRANDES DATES DE L HISTOIRE DE 10 Guide des sources sur l histoire de l assurance TABLEAU SYNCHRONIQUE DES GRANDES DATES DE L HISTOIRE DE Autorisation de la 1 e tontine royale

Plus en détail

Les Français jugent leurs assureurs

Les Français jugent leurs assureurs Les Français jugent leurs assureurs Présentation du 15 Mars 2002 Marie-Laurence GUÉNA Directeur Département Banques / Assurances TAYLOR NELSON SOFRES S.A 16, rue Barbès - 92129 Montrouge cedex - FRANCE

Plus en détail

www.allianz.fr Avec vous de A à Z

www.allianz.fr Avec vous de A à Z Allianz France, nous connaître de A à Z www.allianz.fr Avec vous de A à Z «100 % Clients, 100 % Simple, 100 % Connectés.» Rien ne sert d être grand si l on n est pas à l écoute du consommateur. Aujourd

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE NE PAS DIFFUSER AUX ETATS-UNIS D AMERIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 4 juin 2007 LANCE LA SECONDE TITRISATION DE RISQUE D ASSURANCE AUTOMOBILE SUR UN PORTEFEUILLE PANEUROPEEN annonce le lancement de

Plus en détail

One World to protect PLANET GUARANTEE SENEGAL

One World to protect PLANET GUARANTEE SENEGAL One World to protect PLANET GUARANTEE SENEGAL 2 A PRÉSENTATION DE PLANET GUARANTEE I. Présentation de PlaNet Guarantee L'objectif de PlaNet Guarantee est de permettre aux populations exclues des systèmes

Plus en détail

L assurabilité des risques. François Bucchini - Assurabilité Club APREF 1 er mars 2012

L assurabilité des risques. François Bucchini - Assurabilité Club APREF 1 er mars 2012 L assurabilité des risques Club APREF 1 er mars 2012 Introduction : (1/2) Les conséquences des problèmes d assurabilité sont connues : Protection des biens des individus, difficultés d entreprendre, d

Plus en détail

Journées d études IARD de l Institut des Actuaires Risques de souscription / provisionnement

Journées d études IARD de l Institut des Actuaires Risques de souscription / provisionnement www.pwc.com Journées d études IARD de l Institut des Actuaires Risques de souscription / provisionnement Reims 31 mars 2011 Agenda Section Description 1 Une compagnie d assurance peut-elle faire faillite?

Plus en détail

Régime des catastrophes naturelles

Régime des catastrophes naturelles actuel Contexte Dans la constitution de l après guerre, le principe de solidarité et d égalité entre les français est inscrit comme une règle d or. C est ce principe qui s applique au régime des catastrophes

Plus en détail

Une solution. d assurance pour. les dommages causés. par le terrorisme

Une solution. d assurance pour. les dommages causés. par le terrorisme Une solution d assurance pour les dommages causés par le terrorisme Loi du 1 er avril 2007 relative à l assurance contre les dommages causés par le terrorisme Approche - Solution englobant les diverses

Plus en détail

Les outils de couverture des risques majeurs alternatifs à l assurance et à la réassurance conventionnelles

Les outils de couverture des risques majeurs alternatifs à l assurance et à la réassurance conventionnelles Les outils de couverture des risques majeurs alternatifs à l assurance et à la réassurance conventionnelles André SCHMITT et Sandrine SPAETER BETA, Université de Strasbourg HEC Paris, 25 octobre 2013 Couverture

Plus en détail

2014 RÉSULTATS ANNUELS

2014 RÉSULTATS ANNUELS 2014 RÉSULTATS ANNUELS Conférence de presse Paris - 25 février 2015 Certaines déclarations figurant dans ce document contiennent des prévisions qui portent notamment sur des événements futurs, des tendances,

Plus en détail

Information Le secteur des services financiers canadien

Information Le secteur des services financiers canadien Les assurances multirisques au Canada Aperçu Information Le secteur des services financiers canadien L industrie canadienne des assurances multirisques couvre les risques de toutes les branches d assurance,

Plus en détail

SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE

SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE NOS ATOUTS UN PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ POUR VOTRE GESTION ASSURANTIELLE CANDRIAM

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2009 Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Sécurité financière, offre une gamme adaptée de produits

Plus en détail

Communication Financière. 12 Mai 2014

Communication Financière. 12 Mai 2014 Communication Financière 12 Mai 2014 1 Introduction: Les Faits marquants de l année 2013 Les Performances 2013 Les Perspectives 2014 et la Stratégie de développement sur le restant du plan 2014-2016. Augmentation

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES

SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES ASSURANCE ET REASSURANCE EL AURASSI le 10 juin 2007 Alger LA REASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES EN ALGÉRIE Expérience de la CCR Présentation de la CCR Historique de la

Plus en détail

Annexes Solvabilité 2 Compte rendu 2011 Réassureurs et captives de réassurances

Annexes Solvabilité 2 Compte rendu 2011 Réassureurs et captives de réassurances Annexes Solvabilité 2 Compte rendu 2011 Réassureurs et captives de réassurances Luxembourg - 3 juin 2013 Marc Comes / Valérie Scheepers 1 Introduction Bilan sous Solvabilité 2 BSCR Annexes 2012 les nouveautés

Plus en détail

Cas n IV/M.862 - AXA/UAP. RÈGLEMENT (CEE) n 4064/89 SUR LES CONCENTRATIONS. Article 6, paragraphe 1, point b) NON-OPPOSITION date: 20/12/1996

Cas n IV/M.862 - AXA/UAP. RÈGLEMENT (CEE) n 4064/89 SUR LES CONCENTRATIONS. Article 6, paragraphe 1, point b) NON-OPPOSITION date: 20/12/1996 FR Cas n IV/M.862 - AXA/UAP Le texte en langue française est le seul disponible et faisant foi. RÈGLEMENT (CEE) n 4064/89 SUR LES CONCENTRATIONS Article 6, paragraphe 1, point b) NON-OPPOSITION date: 20/12/1996

Plus en détail

1 er. trimestree 2014

1 er. trimestree 2014 Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestree 214 PRODUCTION DU 1 er TRIMESTRE 214 : EVOLUTION DE LA PRODUCTION : Le chiffre d affaires 1 réalisé par le secteur durant le 1 er trimestre

Plus en détail

Description de ia Groupe financier

Description de ia Groupe financier Industrielle Alliance Profil de l entreprise Données au 31 décembre 2014 Description de ia Groupe financier ia Groupe financier est une société d assurance de personnes qui compte quatre grands secteurs

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2011 Desjardins Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Desjardins Sécurité financière offre une

Plus en détail

Le Marché d assurance chinois

Le Marché d assurance chinois Le Marché d assurance chinois Présentation à l AFCDE par Bin GAO Adjoint BSD Asie-Pacifique & Responsable Chine du Groupe AXA A La Maison du Barreau, salle Jean Martel 5 décembre 2012 Sommaire Assurance

Plus en détail

Le rôle de CCR dans le régime d indemnisation des catastrophes naturelles. Séisme de Lambesc (1909 - Sud-est de la France)

Le rôle de CCR dans le régime d indemnisation des catastrophes naturelles. Séisme de Lambesc (1909 - Sud-est de la France) Le rôle de CCR dans le régime d indemnisation des catastrophes naturelles. Séisme de Lambesc (1909 - Sud-est de la France) MACIF le 12 mai 2013 1 Rôle de la réassurance fractionner les risques afin de

Plus en détail

AXA Réunion d information

AXA Réunion d information AXA Réunion d information Toulouse 8 décembre 2009 Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris 1 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent

Plus en détail

Décision n 14-DCC-13 du 5 février 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de Medical Insurance Company par MMA IARD Assurance Mutuelles

Décision n 14-DCC-13 du 5 février 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de Medical Insurance Company par MMA IARD Assurance Mutuelles RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-DCC-13 du 5 février 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de Medical Insurance Company par MMA IARD Assurance Mutuelles L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

Quantitative Impact Study 5. Résultats & Conclusions. Luxembourg - 29 avril 2011

Quantitative Impact Study 5. Résultats & Conclusions. Luxembourg - 29 avril 2011 Quantitative Impact Study 5 Résultats & Conclusions Luxembourg - 29 avril 2011 1 Participation Principales difficultés / divergences Ratios de solvabilité Provisions techniques Fonds propres SCR : Capital

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-84 du 4 juillet 2013 relative à l affiliation de la mutuelle interprofessionnelle SMI à la société de groupe d assurance mutuelle Covéa L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

Une année en Vie Chronologie 2006 de l assurance Vie

Une année en Vie Chronologie 2006 de l assurance Vie Une année en Vie Chronologie 2006 de l assurance Vie 28 Les événements les plus marquants en 2006 à l échelle internationale démontrent combien l environnement dans lequel opère l assureur Vie est changeant

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION... 3

SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 I - PRESENTATION DE L ENQUETE... 5 A - OBJECTIFS DE L ENQUETE...5 B - CHAMP DE L ENQUETE...5 C - DETERMINATION DES «GROUPES» DE SOCIETES...6 II - VUE D ENSEMBLE DES CESSIONS...

Plus en détail

Placements au Lloyd s: la gestion des sinistres: quels défis? 5ème édition

Placements au Lloyd s: la gestion des sinistres: quels défis? 5ème édition < Picture to go here > Placements au Lloyd s: la gestion des sinistres: quels défis? 5ème édition Lyon, le 4 novembre 2014 Intervenants Guy-Antoine de La Rochefoucauld Directeur Général, Lloyd s France

Plus en détail

Le secteur des assurances en 2009

Le secteur des assurances en 2009 ACA - Actualités et Perspectives Le secteur des assurances en 2009 Le secteur de l assurance au Luxembourg 24 Le marché national 26 Le marché international 32 23 Le secteur de l assurance au Luxembourg

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE RAPPORT FINANCIER ANNUEL

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE RAPPORT FINANCIER ANNUEL DOCUMENT DE RÉFÉRENCE RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2014 SOMMAIRE 1 INFORMATIONS PRÉLIMINAIRES CONCERNANT LE RAPPORT ANNUEL 1 LE GROUPE AXA 3 1.1 Données financières historiques consolidées 4 1.2 Informations

Plus en détail

Document de Référence. Rapport Financier Annuel 2012

Document de Référence. Rapport Financier Annuel 2012 Document de Référence Rapport Financier Annuel 2012 SOMMAIRE 1 INFORMATIONS PRÉLIMINAIRES CONCERNANT LE RAPPORT ANNUEL 1 LE GROUPE AXA 3 1.1 Données financières historiques consolidées 4 1.2 Information

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 211 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques de la direction des études et des statistiques FFSA-GEMA

Plus en détail

PARIS, PLACE DE RÉASSURANCE ET D ASSURANCE INTERNATIONALE. Projet de stratégie 2015-2020. Mai 2015

PARIS, PLACE DE RÉASSURANCE ET D ASSURANCE INTERNATIONALE. Projet de stratégie 2015-2020. Mai 2015 PARIS, PLACE DE RÉASSURANCE ET D ASSURANCE INTERNATIONALE Projet de stratégie 2015-2020 Mai 2015 1 SOMMAIRE Introduction Place internationale assurance/réassurance Diagnostic de place Plan de développement

Plus en détail

MONDIAL PARE-BRISE EST AGRÉEE PAR LES COMPAGNIES D'ASSURANCES RÉPERTORIÉES CI-DESSOUS

MONDIAL PARE-BRISE EST AGRÉEE PAR LES COMPAGNIES D'ASSURANCES RÉPERTORIÉES CI-DESSOUS ACEF ILE DE FRANCE ACTE LIARD ALLIANZ (ex AGF) AGPM ASSURANCES AIRALPHA ALTIMA AMAGUIZ AMALINE AMF ASSURANCES AMF ASS. MUT.DES FONCTIONNAIRES APROLIS AREAS ARVAL ECL ARVAL PHH ARVAL SERVICE LEASE ASF (Autoroutes

Plus en détail

Experts for Finality and Run-off

Experts for Finality and Run-off Profil d entreprise Experts for Finality and Run-off Une activité de pionnier DARAG, Deutsche Versicherungs- und Rückversicherungs-AG est une compagnie d assurance spécialisée dans le Run-off. Nous sommes

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2013

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2013 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 213 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques FFSA-GEMA et concernent les sociétés d assurances relevant

Plus en détail

Rendez-vous avec le Lloyd s, partenaire local

Rendez-vous avec le Lloyd s, partenaire local < Picture to go here > Rendez-vous avec le Lloyd s, partenaire local Lloyd s France Guy-Antoine de La Rochefoucauld, Directeur Général Gloria Rolland, Responsable du Développement et des Relations de Marché

Plus en détail

Résultats intermédiaires

Résultats intermédiaires Résultats intermédiaires Rapport semestriel 2000 du groupe Zurich Financial Services y compris les rapports semestriels d Allied Zurich p.l.c. et de Zurich Allied AG Principaux chiffres en millions de

Plus en détail

MutRé 2012-2016 : vision du marché et stratégie. 20 février 2012

MutRé 2012-2016 : vision du marché et stratégie. 20 février 2012 MutRé 2012-2016 : vision du marché et stratégie 20 février 2012 Le mot du Président Comment évolue le marché de l assurance et de la réassurance de personnes? Quelle place pour les mutuelles? Le modèle

Plus en détail

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. Top Rendement 1. Type d assurance-vie

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. Top Rendement 1. Type d assurance-vie Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23 Top Rendement 1 Type d assurance-vie Assurance-vie individuelle avec taux d intérêt garanti (branche 21). En ce qui concerne

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE RAPPORT FINANCIER ANNUEL

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE RAPPORT FINANCIER ANNUEL DOCUMENT DE RÉFÉRENCE RAPPORT FINANCIER ANNUEL SOMMAIRE 1 INFORMATIONS PRÉLIMINAIRES CONCERNANT LE RAPPORT ANNUEL 1 LE GROUPE AXA 3 1.1 Données financières historiques consolidées 4 1.2 Informations sur

Plus en détail

Chiffres clés du marché français

Chiffres clés du marché français Chiffres clés du marché français Version présentée lors de la conférence de presse du 27 janvier 2011 Conférence de presse du 27 janvier 2011 1 L environnement économique et financier Une croissance modérée

Plus en détail

Rapport. d activité 2011

Rapport. d activité 2011 Rapport annuel 2011 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 Rapport 2006 2007 2008 2009 2010

Plus en détail

ING Canada Inc. PRELIMINARY DRAFT. Juin 2005. www.ingcanada.com

ING Canada Inc. PRELIMINARY DRAFT. Juin 2005. www.ingcanada.com ING Canada Inc. Juin 2005 PRELIMINARY DRAFT www.ingcanada.com Mise en gar - énoncés prospectifs Certains énoncés contenus dans cette présentation concernant nos projets et nos intentions, nos attentes

Plus en détail

Assurance & Réassurance des risques de Catastrophes Naturelles L EXPERIENCE ALGERIENNE. Par Mr. Abdelmadjid OULMANE Chargé Des CAT NAT

Assurance & Réassurance des risques de Catastrophes Naturelles L EXPERIENCE ALGERIENNE. Par Mr. Abdelmadjid OULMANE Chargé Des CAT NAT Assurance & Réassurance des risques de Catastrophes Naturelles Par Mr. Abdelmadjid OULMANE Chargé Des CAT NAT L EXPERIENCE NNE Àla Compagnie Centrale de Réassurance -Algérie ALGERI E I- Brève présentation

Plus en détail

Les mutations de l offre Epargne Retraite

Les mutations de l offre Epargne Retraite Les mutations de l offre Epargne Retraite Forum International de Paris sur la Gestion de l Epargne Retraite Monique TEZENAS du MONTCEL 10 Avril 2012 BANQUE - FINANCE - ASSURANCE PROTECTION SOCIALE 10,

Plus en détail

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Paris, le 31 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Un chiffre d affaires en hausse de +0,9% à 9,3 milliards d euros Développement ciblé en France Croissance à l international

Plus en détail

ÉTUDE D IMPACT QUANTITATIVE N O 6 RISQUE D ASSURANCE - INSTRUCTIONS

ÉTUDE D IMPACT QUANTITATIVE N O 6 RISQUE D ASSURANCE - INSTRUCTIONS ÉTUDE D IMPACT QUANTITATIVE N O 6 RISQUE D ASSURANCE - INSTRUCTIONS Table des matières Introduction...2 Page Sommaire...3 Projection des flux de trésorerie du passif...3 Calcul du coussin de solvabilité...7

Plus en détail

Présentation du métier d actuaire vie

Présentation du métier d actuaire vie 06 Octobre 2010 Frédéric Daeffler 14/10/2010 Agenda Assurance vie : Produits concernés Actuaire produit : Tarification et conception d un produit Actuaire financier : Pilotage des résultats, Gestion actif-passif,

Plus en détail

Millennium. Nos atouts et la qualité de nos services favorisent notre croissance

Millennium. Nos atouts et la qualité de nos services favorisent notre croissance Millennium Nos atouts et la qualité de nos services favorisent notre croissance Table des matières Millennium : Notre société Nos valeurs Nos circuits de distribution Nos produits Nos atouts financiers

Plus en détail

L image des Assureurs auprès des Français

L image des Assureurs auprès des Français Contacts : Alain RENAUDIN / Frédéric ALBERT 2006-6 édition L image des Assureurs auprès des Français Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Cette 6ème édition du baromètre vise à apporter aux

Plus en détail

Plan Gérants Majoritaires. La Retraite. La prévoyance et la retraite. des Gérants Majoritaires

Plan Gérants Majoritaires. La Retraite. La prévoyance et la retraite. des Gérants Majoritaires Plan Gérants Majoritaires La Retraite La prévoyance et la retraite des Gérants Majoritaires Les garanties prévoyance du Plan Gérants Majoritaires vous permettent de protéger votre famille en cas de décès,

Plus en détail

Proposition d'attribution d un contrat pour l assurance des biens du CERN

Proposition d'attribution d un contrat pour l assurance des biens du CERN CONFIDENTIEL CERN/FC/5294 Original: anglais 4 novembre 2008 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH POUR APPROBATION PROCÉDURE DE VOTE: Majorité

Plus en détail

ACTUALITÉS ASSURANCES & RISQUES FINANCIERS

ACTUALITÉS ASSURANCES & RISQUES FINANCIERS Edito A l occasion de la rentrée, le pôle Assurances de Lefèvre Pelletier & Associés vous propose un panorama de l actualité juridique du deuxième trimestre 2008, enrichi de décisions parues au cours de

Plus en détail

La situation des principaux organismes d assurance en 2014

La situation des principaux organismes d assurance en 2014 La situation des principaux organismes d assurance en 214 n 52 Juillet 215 1 SOMMAIRE 1 ANALYSE DES ORGANISMES VIE... 4 1.1 Collecte en hausse... 4 1.2 Rentabilité en baisse... 6 1.2.1 Rendements financiers

Plus en détail

6. Assurance automobile et assurance multirisques habitation : une année riche en actualité

6. Assurance automobile et assurance multirisques habitation : une année riche en actualité 6. Assurance automobile et assurance multirisques habitation : une année riche en actualité Comité consultatif du secteur financier Rapport 2010-2011 77 Au cours des années 2010 et 2011, le CCSF a porté

Plus en détail

Direction des Partenariats. Les solutions sur mesure de votre développement

Direction des Partenariats. Les solutions sur mesure de votre développement Direction des Partenariats Les solutions sur mesure de votre développement La DIRECTION des Partenariats de Generali une organisation dédiée pour accompagner vos projets Forte de son expérience en solutions

Plus en détail

Le Rôle du Courtier de Réassurance Jeudi 25 septembre 2014 Auditorium de la F.F.S.A.

Le Rôle du Courtier de Réassurance Jeudi 25 septembre 2014 Auditorium de la F.F.S.A. Conférence Sup de Ré 2014 Le Rôle du Courtier de Réassurance Jeudi 25 septembre 2014 Auditorium de la F.F.S.A. SUP DE RE septembre 2014 «Le rôle du courtier de réassurance» - le point de vue de la cédante

Plus en détail

L histoire de l assurance en Algérie

L histoire de l assurance en Algérie POINT DE VUE POINT OF VIEW Assurances et gestion des risques, vol. 81(3-4), octobre-décembre 2013, 285-290 Insurance and Risk Management, vol. 81(3-4), October-December 2013, 285-290 L histoire de l assurance

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 12-DCC-111 du 3 août 2012 relative à la fusion par absorption des mutuelles Harmonie Mutualité, Mutuelle Existence, Prévadiès, Santévie, Santévie MP et Spheria Valde-France

Plus en détail

Chiffres-clés 2008. a s s u r a n c e s pour et par le secteur des soins de santé 30.000 25.000 20.000 15.000 10.000 5.000 2008 24.407 2006 19.

Chiffres-clés 2008. a s s u r a n c e s pour et par le secteur des soins de santé 30.000 25.000 20.000 15.000 10.000 5.000 2008 24.407 2006 19. Chiffres-clés 2008 Evolution membres-assures (societaires) 30.000 25.000 20.000 15.000 10.000 5.000 0 2002 11.873 2003 13.309 2004 14.030 2005 15.712 2006 19.727 2007 21.486 2008 24.407 2009 26.979 DEPUIS

Plus en détail

Présentation générale Underwriting & International Risk Management

Présentation générale Underwriting & International Risk Management Présentation générale Underwriting & International Risk Management Assurances de personne Biens & Responsabilités des Entreprises Production audiovisuelle Schéma général 1 PRESENTATION GENERALE L association

Plus en détail

le rôle de la réassurance dans le calcul du SCR Cat Journées IARD de l Institut des Actuaires

le rôle de la réassurance dans le calcul du SCR Cat Journées IARD de l Institut des Actuaires 31 Mars 2011 le rôle de la réassurance dans le calcul du SCR Cat Journées IARD de l Institut des Actuaires Emmanuel Dubreuil Eric Paire www.guycarp.com Plan Petit rappel de l évolution du SCR Cat entre

Plus en détail

Guide méthodologique Utilisation de l état de contrôle de la participation aux bénéfices C22

Guide méthodologique Utilisation de l état de contrôle de la participation aux bénéfices C22 Guide méthodologique Utilisation de l état de contrôle de la participation aux bénéfices C22 Les montants sont exprimés en milliers d euros et arrondis au millier d euros le plus proche. I. Utilisation

Plus en détail

Les délais à respecter

Les délais à respecter Les délais à respecter Dans les 24 heures Contacter les pompes funèbres et organiser les obsèques Si le défunt a souscrit une assurance Garantie obsèques au Crédit Agricole*, prévenir Assistance Obsèques

Plus en détail

GAREAT. Documents annexes

GAREAT. Documents annexes GAREAT Documents annexes Qu est ce que le GAREAT? Le GAREAT est un Groupement d Intérêt Economique dont l objet est la mise en place d un programme de réassurance au nom et pour le compte de ses adhérents

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DES ASSURANCES. Rapport au Président de la République et au Parlement : 2001

CONSEIL NATIONAL DES ASSURANCES. Rapport au Président de la République et au Parlement : 2001 CONSEIL NATIONAL DES ASSURANCES 2001 Rapport au Président de la République et au Parlement : 2001 Introduction... 3 Première partie : l évolution du cadre institutionnel en 2000... 4 1 - L ÉLABORATION

Plus en détail

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 %

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 % COMMUNIQUÉ TSX : GWO MISE À JOUR 13 h HNC La page 7 a été modifiée pour tenir compte du nouveau code d accès pour l écoute différée de la conférence téléphonique du quatrième trimestre. Les lecteurs sont

Plus en détail

Autorité de contrôle des assurances et des mutuelles

Autorité de contrôle des assurances et des mutuelles Autorité de contrôle des assurances et des mutuelles Analyse et Synthèse Le marché français de l assurance en 2006 SOMMAIRE 1-Les évolutions majeures de l assurance en 2006 4 1-1 Le contexte mondial 1-2

Plus en détail