SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES. Situation Liminaire Exercice 2005

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES. Situation Liminaire Exercice 2005"

Transcription

1 SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES Situation Liminaire Exercice 2005 Mars 2006

2 FAITS MARQUANTS 2005 Campagne de Communication sur les délais de recouvrement des primes Suite à l entrée en vigueur des nouvelles dispositions fiscales sur la liquidation de la taxe sur les contrats d assurance (loi de finances 2005), la Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance a lancé une large campagne de communication et de sensibilisation sur les nouveaux délais de recouvrement des primes. Cette campagne s est étalée sur de 2 mois et a concerné aussi bien la presse écrite à travers des communiqués de presse et des entretiens que des spots radio. Traités de nomination et dispositif de suivi des soldes des agents non mandataires 2005 a connu aussi la mise en place d un dispositif de suivi des soldes des agents non mandataires des compagnies d assurance. Ce dispositif a été rendu nécessaire par la mise en place des nouveaux traités de nomination consacrant le principe d exclusivité des agents d assurances, et répond au souci majeur de recouvrement des créances en souffrance. Participation à la Commission technique sur l Maladie Obligatoire La Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance a contribué activement aux débats et réflexions qui ont eu lieu sur l Maladie Obligatoire. Cette contribution s est matérialisée par des participations à des réunions, aussi bien au niveau de la CGEM qu au niveau de la commission technique ad hoc. Entrée en vigueur de la convention Recours loi Le secteur des assurances dispose enfin d une convention de recours loi régissant les rapports entre compagnies d assurance en cas d accidents de trajet. Cette convention, qui a toujours suscité l intérêt des compagnies d assurances, est entrée en vigueur en mai 2005 et elle a connu l adhésion de toutes les compagnies membres de la Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance. Elaboration de la situation liminaire sur l activité du secteur des assurances en 2004 En mars 2005, la Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance a mis à la disposition de ses membres une situation luminaire sur l activité du secteur en Cette situation fait ressortir un chiffre d affaires total de 11,8 milliards de dirhams en baisse de 1,6% par rapport à 2003, due en particulier à la baisse des assurances de groupes (Récupération des contrats CIMR) et aussi de la branche accidents du travail. Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance Page 2/5

3 Entrée en vigueur des nouvelles attestations d assurance RC Automobile Dans le cadre de la mise en place des nouvelles dispositions légales et réglementaires liées à l assurance automobile, la Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance a supervisé l opération de sélection des imprimeurs chargés de l impression et de la fourniture aux compagnies d assurances des attestations d assurances automobile. Cette opération s est concrétisée par la qualification de 5 imprimeurs qui ont répondu au cahier des charges et notamment à l une des mesures phares initiée par la Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance qui introduit à compter du 1 er janvier 2006 l apposition d un hologramme de sécurité sur l attestation. Participation à la campagne de liquidation des jugements en instance d exécution Durant la campagne de liquidation des jugements en instance d exécution initiée par le Ministère de la Justice entre mars et juin 2005, la Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance a coordonné les échanges d information entre les compagnies d assurances et la Direction des Affaires Civiles dudit ministère. Elle a aussi pris part à toutes les réunions d évaluation qui ont eu lieu à ce sujet. Organisation de l examen professionnel des intermédiaires d assurances La Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance a organisé l examen professionnel des intermédiaires d assurances qui s est déroulé le 22,23, 28 et 29 juin Cet examen a connu une participation record (497 candidats) notamment pour l agrément de courtage en assurances (330 candidats). (110 avis favorables pour les agents, 81 pour les courtiers). Conditions générales type Automobile et Accidents du travail 2005 a connu la promulgation des nouvelles conditions générales type Automobile et Accidents du travail. Ce travail est l aboutissement de nombreuses réunions entre des représentants du secteur et de la Direction des s. Projet de loi sur les accidents du travail et maladies professionnelles Pour pallier le renchérissement incessant du tarif de l assurance sur les accidents du travail, la profession a amorcé un projet de refonte globale de la législation sur les accidents du travail et maladies professionnelles. Ce projet, initié sous l égide de la Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance, vise à moderniser le cadre de la législation actuelle sur les accidents du travail et maladies professionnelles. Il est notamment proposé de mettre en place avec les parties concernées - des solutions concrètes aux multiples dysfonctionnements et dérapages que connaît cette branche. Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance Page 3/5

4 Etude de l impact du changement de la table de mortalité et du taux technique accidents du travail Dans la perspective du changement de la table de mortalité et du taux technique utilisés pour le calcul des provisions de rente en accidents du travail et maladies professionnelles, la Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance a engagé une étude technique pour mesurer l impact de ces changements réglementaires. Projet d intégration d un barème de responsabilité dans les contrats groupe maladie Compte tenu des dérives que connaît la sinistralité de la branche maladie, une réflexion a été engagée sous l égide de la Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance pour intégrer dans les contrats d assurances groupe «Maladie» en portefeuille un barème de responsabilité définissant les plafonds de remboursement des différentes prestations médicales. Ce projet a été reporté pour des considérations de calendrier et devrait être concrétisé pour le renouvellement Mandat spécial de gestion des assurances transport sur facultés Le Comité des Assureurs Maritimes du Maroc et la Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance ont élaboré un mandat spécial de gestion facultés qui a été adopté par l ensemble des compagnies. Ce mandat spécial de gestion remplacera les protocoles de gestion actuels et a été soumis à la signature par les courtiers gestionnaires facultés pour le 1er janvier Ce mandat de gestion sera mis en œuvre pour toute nouvelle demande. Mise en place d un serveur Web Extranet Cette réalisation répond notamment aux besoins du marché en terme d échange d information : Fichier central des mises en demeure pour non paiement de prime Fichier AVISA (Aide à la vérification des informations sinistres automobile) Tarif automobile Coefficient de réduction majoration Dans la perspective de la libéralisation du tarif RC automobile et de la mise en place du nouveau système de Bonus/Malus basé sur le Coefficient de Réduction/Majoration (CRM), la Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance a initié un projet de grande envergure visant à mettre en place un fichier central de l historique des assurés automobile. Ce fichier, qui sera consultable par l ensemble du réseau de distribution à compter du 07 juillet 2006, fiabilisera les conditions d application du Bonus/Malus. Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance Page 4/5

5 Normalisation de la mission d expertise en automobile La Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance a initié une commission avec les associations d experts automobiles en vue de normaliser l ensemble des aspects de la mission d expertise automobile (rapport d expertise et déroulement de la mission, expertise contradictoire, réforme des véhicules sinistrés, vétusté, etc..). Projet de loi de finances 2006 Suppression de l exonération des plus-values sur titres de participation Le projet de loi de finances pour l année 2006 a introduit un amendement de l article 19 de la loi sur l IS. Cet amendement se traduit par la suppression pure et simple de l exonération des plus values sur titres de participation constatées ou réalisées en cours ou en fin d exploitation. Consciente de l impact négatif de cet amendement sur la dynamique du marché boursier, et sur la politique de placement des investisseurs institutionnels en actions cotées et non cotées, la Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance s est mobilisée, avec succès, pour obtenir le maintien de cette exonération jusqu au 31/12/2007. Polices Flottes Automobile Pour le besoins de normalisation des procédures de gestion des polices flottes, la Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance a élaboré, à l usage de la profession, une lettre avenant à envoyer à l occasion des renouvellements indiquant les conditions d émission et d encaissement des primes afférentes à ce type de police. Cette action s inscrit dans le cadre des efforts déployés par la Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance visant l uniformisation des règles de travail des compagnies d assurances. Fédération Marocaine des Sociétés d's et de Réassurance Page 5/5

6 Secteur Marocain des s Primes émises au titre de l'exercice 2005 Chiffre d'affaires global Primes émises s Vie & Capitalisation 3 277,0 s Individuelles 1 381,9 s Populaires - s de Groupes 1 877,5 Autres Opérations Vie - 0 Acceptations Vie 17,7 s Non Vie 9 473,5 Accidents Corporels 1 750,3 Accidents du Travail 1 223,0 Automobile 4 650,8 Responsabilité Civile Générale 230,7 Incendie 689,6 s des Risques Techniques 158,3 Transport 626,4 Autres Opérations Non Vie 111,3 Acceptations Non Vie 33,0 Total , s Vie & Capitalisation s Non Vie Structure du Chiffre d'affaires Chiffre d'affaires Contribution Automobile 4 650,8 36,5% s de Groupes 1 877,5 14,7% s Individuelles 1 381,9 10,8% Accidents Corporels 1 750,3 13,7% Accidents du Travail 1 223,0 9,6% Incendie 689,6 5,4% Transport 626,4 4,9% Responsabilité Civile Générale 230,7 1,8% s des Risques Techniques 158,3 1,2% Autres Opérations Vie et Non Vie 111,3 0,9% Acceptations Vie et Non Vie 50,7 0,4% s Populaires - 0,0% Total ,6 100% Automobile 35% s de Groupes 15% Autres 3% s Individuelles 11% Responsabilité Civile Générale 2% Accidents Corporels 14% Accidents du Travail 10% Incendie 5% Transport 5% Evolution du Chiffre d'affaires Evolution Evolution 2004/ /2004 s Vie & Capitalisation 3 470, , ,0-16,7% 13,4% s Individuelles 1 667, , ,9-22,4% 6,9% s Populaires - 7,8 - - NS s de Groupes 1 788, , ,5-12,0% 19,3% Autres Opérations Vie 0,2 0,3-0,0 40,9% -100,9% Acceptations Vie 14,8 15,0 17,7 1,2% 17,6% s Non Vie 8 592, , ,5 4,6% 5,4% Accidents Corporels 1 423, , ,3 8,1% 13,8% Accidents du Travail 1 432, , ,0-12,5% -2,4% Automobile 4 092, , ,8 8,4% 4,8% Responsabilité Civile Générale 204,6 221,7 230,7 8,3% 4,1% Incendie 629,5 627,8 689,6-0,3% 9,9% s des Risques Techniques 102,2 169,7 158,3 66,0% -6,7% Transport 586,2 581,7 626,4-0,8% 7,7% Autres Opérations Non Vie 106,6 125,2 111,3 17,5% -11,1% Acceptations Non Vie 14,7 29,5 33,0 100,8% 12,0% Total , , ,6-1,6% 7,4% Fédération Marocaine des Sociétés d s et de Réassurance - Mars 2006 Source D.03

7 Primes émises par entreprise d'assurances Exercice 2005 s Vie et Non Vie Evolution Part de 2005/2004 marché 2005 Atlanta 684,9 730,3 786,4 7,7% 6,2% Axa Maroc 2 322, , ,2 0,6% 17,2% CAT 535,0 569,3 562,2-1,2% 4,4% CNIA 1 020, , ,6 2,3% 9,0% Essaada 630,7 783,3 887,4 13,3% 7,0% MAMDA 265,5 281,5 287,6 2,2% 2,3% Marocaine Vie 480,7 359,6 591,6 64,5% 4,6% MATU 186,2 201,5 207,7 3,1% 1,6% MCMA 274,7 293,4 308,8 5,2% 2,4% RMA Watanya 2 795, , ,4 13,3% 22,6% Sanad 734,1 827,1 793,6-4,0% 6,2% Wafa 1 721, , ,3 7,0% 12,7% Zurich 411,1 464,5 477,7 2,8% 3,7% Total , , ,6 7,4% 100,0% s Vie Evolution Part de 2005/2004 marché 2005 Atlanta 135,8 125,2 132,0 5,4% 4,0% Axa Maroc 843,5 672,4 654,7-2,6% 20,0% CAT CNIA 505,1 538,5 505,1-6,2% 15,4% Essaada 21,7 29,0 35,8 23,6% 1,1% MAMDA ,0% Marocaine Vie 431,6 317,8 542,6 70,7% 16,6% MATU MCMA 73,5 77,6 89,2 15,0% 2,7% RMA Watanya 719,5 633,5 772,3 21,9% 23,6% Sanad 19,0 32,0 35,5 10,8% 1,1% Wafa 689,2 451,4 497,0 10,1% 15,2% Zurich 31,6 13,1 12,7-2,9% 0,4% Total 3 470, , ,0 13,4% 100,0% s Non Vie Evolution Part de 2005/2004 marché 2005 Atlanta 549,1 605,1 654,4 8,1% 6,9% Axa Maroc 1 479, , ,4 2,0% 16,2% CAT 535,0 569,3 562,2-1,2% 5,9% CNIA 515,3 579,5 638,4 10,2% 6,7% Essaada 609,0 754,3 851,6 12,9% 9,0% MAMDA 265,5 281,5 287,6 2,2% 3,0% Marocaine Vie 49,1 41,8 49,0 17,1% 0,5% MATU 186,2 201,5 207,7 3,1% 2,2% MCMA 201,2 215,9 219,6 1,7% 2,3% RMA Watanya 2 076, , ,1 10,4% 22,3% Sanad 715,2 795,1 758,2-4,6% 8,0% Wafa 1 031, , ,3 5,7% 11,9% Zurich 379,5 451,4 464,9 3,0% 4,9% Total 8 592, , ,5 5,4% 100,0% Fédération Marocaine des Sociétés d s et de Réassurance - Mars 2006

8 Primes émises par les Entreprises d's et de Réassurance au Maroc Catégories Atlanta Axa Maroc CAT CNIA Essaada MAMDA Marocaine Vie MATU MCMA s populaires mixtes de Groupes & Capitalisation s de groupes en cas de décès RMA Watanya Sanad Wafa s Vie & Capitalisation s Individuelles & Capitalisati s individuelles en cas de décès s individuelles en cas de vie s individuelles mixtes s Populaires s populaires en cas de décès s populaires en cas de vie s de groupes en cas de vie s de groupe mixtes Acceptations s Non Vie Accidents Corporels Individuels accidents Invalidité Maladie Personnes Transportées en Automobile Accidents du Travail Automobile Responsabilité Civile Véhicules de tourisme Véhicules affectés au TPV Véhicules utilitaires de moins de 3,5 t Véhicules utilitaires de 3,5 t et plus Véhicules divers Garanties autres que responsabilité civile Responsabilité Civile Générale Incendie s des Risques Techniques Transport Maritime Corps Maritime Facultés Marchandises Transportées Aviation Autres Opérations Vol Grêle Autres Opérations Non Vie Acceptations Total Zurich Total

9 Primes émises par les Entreprises d's et de Réassurance au Maroc Exercice 2005 En millions de Dirhams Catégories Atlanta Axa CAT CNIA Marocaine Wafa Essaada MAMDA MATU MCMA RMA Watanya Sanad Vie Zurich Total s Vie & Capitalisation 131,98 654,74-505,14 35,79-542,64-89,25 772,28 35,46 497,00 12, ,02 s Non Vie 654, ,43 562,18 638,44 851,62 287,60 48,96 207,69 219, ,13 758, ,33 464, ,55 Accidents Corporels 143,77 353,75-165,46 147,60 20,29 48,96 2,41 11,44 497,29 84,08 178,93 96, ,27 Accidents du Travail 88,80 201,64-62,23 147,20 56,58-16,98 15,27 343,37 113,24 98,58 79, ,97 Automobile 292,53 678,40 562,18 300,41 440,45 155,08-185,86 165,78 719,88 323,14 666,60 160, ,85 Responsabilité Civile Générale 15,53 36,80-15,56 16,35 10,01-1,98 3,10 60,83 28,66 24,80 17,08 230,70 Incendie 47,87 119,58-51,36 46,16 11,62-0,46 18,04 194,20 90,61 61,48 48,26 689,64 s des Risques Techniques 5,33 14,18-7, ,37 12,06 12,26 20,75 158,34 Transport 53,21 111,03-28,70 42, ,06 194,98 98,50 54,42 40,50 626,42 Autres Opérations 7,39 20,66-7,31 11,83 4, ,91 18,31 7,90 28,27 2,45 111,33 Acceptations - 3,40-0,01-29, , ,02 Total 786, ,17 562, ,58 887,42 287,60 591,60 207,69 308, ,41 793, ,33 477, ,56 Exercice 2004 En millions de Dirhams Catégories Atlanta Axa CAT CNIA Marocaine Wafa Essaada MAMDA MATU MCMA RMA Watanya Sanad Vie Zurich Total s Vie & Capitalisation 125,20 672,40-538,48 28,97-317,81-77,58 633,54 31,94 451,41 13, ,46 s Non Vie 605, ,05 569,26 579,46 754,31 281,50 41,80 201,47 215, ,22 795, ,55 451, ,14 Accidents Corporels 117,14 340,12-148,09 103,36 19,25 41,80 2,12 10,72 456,18 83,87 130,34 85, ,68 Accidents du Travail 79,66 183,45-72,25 133,37 61,43-16,50 19,40 338,24 119,82 135,13 94, ,63 Automobile 301,78 669,74 569,26 258,57 404,69 150,53-179,24 164,08 643,69 337,61 605,85 151, ,22 Responsabilité Civile Générale 16,19 38,51-14,82 14,63 9,47-3,12 3,19 53,78 28,73 25,38 13,87 221,68 Incendie 39,35 115,34-42,39 48,39 11,82-0,50 13,70 154,59 89,22 68,14 44,34 627,78 s des Risques Techniques 3,84 13,26-6, ,43 52,47 23,46 20,56 169,71 Transport 39,51 117,15-29,46 36, ,00 195,09 78,39 44,67 38,69 581,75 Autres Opérations 7,73 27,53-7,08 13,08 3, ,78 24,37 5,01 31,59 2,65 125,21 Acceptations - 0,04 3,96-0,09-25, , ,49 Total 730, ,45 569, ,94 783,28 281,50 359,61 201,47 293, ,76 827, ,96 464, ,60 Evolution 2005/2004 Catégories Atlanta Axa CAT CNIA Marocaine Wafa Essaada MAMDA MATU MCMA RMA Watanya Sanad Vie Zurich Total s Vie & Capitalisation 5,4% -2,6% - -6,2% 23,6% - 70,7% - 15,0% 21,9% 11,0% 10,1% -2,9% 13,4% s Non Vie 8,1% 2,0% -1,2% 10,2% 12,9% 2,2% 17,1% 3,1% 1,7% 10,4% -4,6% 5,7% 3,0% 5,4% Accidents Corporels 22,7% 4,0% - 11,7% 42,8% 5,4% 17,1% 13,9% 6,7% 9,0% 0,2% 37,3% 12,4% 13,8% Accidents du Travail 11,5% 9,9% - -13,9% 10,4% -7,9% - 3,0% -21,3% 1,5% -5,5% -27,0% -16,3% -2,4% Automobile -3,1% 1,3% -1,2% 16,2% 8,8% 3,0% - 3,7% 1,0% 11,8% -4,3% 10,0% 6,2% 4,8% Responsabilité Civile Générale -4,1% -4,4% - 5,0% 11,8% 5,7% - -36,5% -2,8% 13,1% -0,2% -2,3% 23,2% 4,1% Incendie 21,6% 3,7% - 21,1% -4,6% -1,7% - -8,0% 31,7% 25,6% 1,6% -9,8% 8,8% 9,9% s des Risques Techniques 39,1% 6,9% - 10,4% ,7% -77,0% -47,7% 0,9% -6,7% Transport 34,7% -5,2% - -2,6% 14,2% ,4% -0,1% 25,7% 21,8% 4,7% 7,7% Autres Opérations -4,3% -25,0% - 3,2% -9,5% 26,9% - - 5,0% -24,9% 57,7% -10,5% -7,7% -11,1% Acceptations -100,0% -14,1% - -84,6% - 16,0% ,8% ,0% Total 7,7% 0,6% -1,2% 2,3% 13,3% 2,2% 64,5% 3,1% 5,2% 13,3% -4,0% 7,0% 2,8% 7,4%

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 I. Environnement économique 2009 SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti) 31 625 Taux de croissance de l'économie 3,00% II. Environnement Institutionnel

Plus en détail

Guide auto. Et si votre boîte à gants pouvait contenir toutes les

Guide auto. Et si votre boîte à gants pouvait contenir toutes les Guide auto Et si votre boîte à gants pouvait contenir toutes les informations utiles sur la route? AFMA vous offre ce guide Auto pour répondre à toutes vos questions sur votre assurance Auto et sur les

Plus en détail

Indemnisation des victimes des accidents de circulation au Maroc

Indemnisation des victimes des accidents de circulation au Maroc Bureau Central Marocain d Assurances Indemnisation des victimes des accidents de circulation au Maroc Paris, le 07 octobre 2008 Mr Hamid BESRI Directeur Général du BCMA Sommaire Présentation du secteur

Plus en détail

Royaume du Maroc CIRCULAIRE N DAPS/AO/O5/03 DU 13 MAI 2005 RELATIVE AUX ATTESTATIONS D ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE AUTOMOBILE

Royaume du Maroc CIRCULAIRE N DAPS/AO/O5/03 DU 13 MAI 2005 RELATIVE AUX ATTESTATIONS D ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE AUTOMOBILE Royaume du Maroc CIRCULAIRE N DAPS/AO/O5/03 DU 13 MAI 2005 RELATIVE AUX ATTESTATIONS D ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE AUTOMOBILE La présente circulaire a pour objet de fixer les modalités d'application

Plus en détail

OBJECTIF DU GUIDE 1-L ENCADREMENT JURIDIQUE DES ACTIVITES D ASSURANCE

OBJECTIF DU GUIDE 1-L ENCADREMENT JURIDIQUE DES ACTIVITES D ASSURANCE OBJECTIF DU GUIDE Présenter au public et en particulier aux investisseurs, les règles de constitution et de fonctionnement des organismes d assurance. Arrêté n 2005-0773 du 14 décembre 2005 fixant les

Plus en détail

FÉDÉRATION MAROCAINE DES SOCIÉTÉS D'ASSURANCES ET DE RÉASSURANCE FICHIER CENTRAL CRM. MANUEL D UTILISATION Version 1.0

FÉDÉRATION MAROCAINE DES SOCIÉTÉS D'ASSURANCES ET DE RÉASSURANCE FICHIER CENTRAL CRM. MANUEL D UTILISATION Version 1.0 FÉDÉRATION MAROCAINE DES SOCIÉTÉS D'ASSURANCES ET DE RÉASSURANCE FICHIER CENTRAL CRM MANUEL D UTILISATION Version 1.0 Juin 2006 Avant propos Ce manuel décrit les fonctionnalités de la consultation du fichier

Plus en détail

PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances

PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BENIN EN PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances SOMMAIRE Introduction Formation du chiffre d affaires du marché Total bilan en constante progression

Plus en détail

1 er. trimestree 2014

1 er. trimestree 2014 Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestree 214 PRODUCTION DU 1 er TRIMESTRE 214 : EVOLUTION DE LA PRODUCTION : Le chiffre d affaires 1 réalisé par le secteur durant le 1 er trimestre

Plus en détail

L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux

L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux 2 3 SOMMAIRE 4 L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux 4 Une orientation résolument internationale 6 Une protection

Plus en détail

Luxembourg, le 24 janvier 2006

Luxembourg, le 24 janvier 2006 Luxembourg, le 24 janvier 2006 Lettre circulaire 06/3 du Commissariat aux Assurances relative aux exigences de qualification professionnelle pour agents et sous-courtiers d assurances L'article 105 paragraphe

Plus en détail

Evolution du Marche Des Assurances en Algérie et La Réglementation Le Régissant

Evolution du Marche Des Assurances en Algérie et La Réglementation Le Régissant Ministère de L'enseignement Supérieur et de la recherche scientifique Université Ferhat Abbas Evolution du Marche Des Assurances en Algérie et La Réglementation Le Régissant 2a 2011 26 25 PARTIE 1 : EVOLUTION

Plus en détail

CONVENTION D INDEMNISATION CORPORELLE AUTOMOBILE «CICA»

CONVENTION D INDEMNISATION CORPORELLE AUTOMOBILE «CICA» CONVENTION D INDEMNISATION CORPORELLE AUTOMOBILE «CICA» Version Mai 2012 1 Sommaire INTRODUCTION... 4 PREMIERE PARTIE. DISPOSITIONS GENERALES... 5 1. Objet et principes fondamentaux de la convention...

Plus en détail

Exposé en droit des assurances sous le thème :

Exposé en droit des assurances sous le thème : Université Cadi Ayyad Master : Droit des Affaires Faculté des Sciences Juridiques Semestre : 3 Economiques et Sociales. UFR Marrakech Exposé en droit des assurances sous le thème : De la classification

Plus en détail

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE Qu est ce qu une prime ou une cotisation d assurance? C est la somme à payer périodiquement à l assureur en contrepartie des garanties qu il accorde. Les primes (ou

Plus en détail

7 ème partie du rapport

7 ème partie du rapport 3 6 ème partie du rapport SOMMAIRE DU TOME II Avertissement : De très nombreuses modifications purement formelles ont été apportées au texte adopté par le Sénat, sans avoir fait l objet d amendements en

Plus en détail

Le métier d actuaire IARD

Le métier d actuaire IARD JJ Mois Année Le métier d actuaire IARD Journées Actuarielles de Strasbourg 6-7 octobre 2010 PLAN Présentation de l assurance non vie Le rôle de l actuaire IARD La tarification des contrats L évaluation

Plus en détail

Module 1 : Les fondamentaux de l'assurance / Durée : 1,5 jour

Module 1 : Les fondamentaux de l'assurance / Durée : 1,5 jour Sommaire ASSURANCE... 1 Module 1 : Les fondamentaux de l'assurance / Durée : 1,5 jour... 1 Module 2 : L épargne / Durée : 1,5 jour... 2 Module 3 : La retraite / Durée : 1,5 jours... 5 Module 4 : Les contrats

Plus en détail

CATALOGUE E-LEARNING EN ASSURANCE. 2014 Catalogue assurance professionnels et particuliers

CATALOGUE E-LEARNING EN ASSURANCE. 2014 Catalogue assurance professionnels et particuliers CATALOGUE E-LEARNING EN ASSURANCE 2014 Catalogue assurance professionnels et particuliers Notre offre Depuis de nombreuses années, nos formateurs développent des solutions parfaitement adaptées à nos clients

Plus en détail

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES Les assurances de personnes Données clés 28 Fédération Française des sociétés d Assurances Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour

Plus en détail

DISPOSITIONS RELATIVES A LA TAXE SUR LES CONTRATS D ASSURANCES (Annexe II au code du timbre)

DISPOSITIONS RELATIVES A LA TAXE SUR LES CONTRATS D ASSURANCES (Annexe II au code du timbre) DISPOSITIONS RELATIVES A LA TAXE SUR LES CONTRATS D ASSURANCES (Annexe II au code du timbre) mis à jour jusqu au 31 décembre 2007 1 TAXE SUR LES CONTRATS D'ASSURANCES ANNEXE II AU CODE DU TIMBRE TITRE

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section K Division 65

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section K Division 65 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section K Division 65 65 ASSURANCE Cette division comprend la souscription de contrats d'assurance de rente et d'autres formes de contrat d'assurance ainsi que

Plus en détail

Définitions 16/04/2015

Définitions 16/04/2015 1 Définitions Définitions (Wikipedia) La télématique est un terme qui recouvre les applications associant les télécommunications et l'informatique Un système embarqué est un système électronique et informatique

Plus en détail

Le Marché de l Assurance au LIBAN

Le Marché de l Assurance au LIBAN Le Marché de l Assurance au LIBAN Monsieur Assaad Mirza Président de l ACAL 1 Première partie : Evolution du Marché A) Genèse et essor Les premiers contrats d assurance ont été introduits par le développement

Plus en détail

Les assurances obligatoires en Tunisie. Brahim KOBBI FTUSA

Les assurances obligatoires en Tunisie. Brahim KOBBI FTUSA Les assurances obligatoires en Tunisie Brahim KOBBI FTUSA Introduction La liste des assurances obligatoires Les caractéristiques Les problèmes des assurances obligatoires Conclusion 2 Introduction En Tunisie

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE D ACTIVITE

RAPPORT D ACTIVITE D ACTIVITE 2013 2011 ISSN 0851 1888 RAPPORT D ACTIVITE RAPPORT D ACTIVITE DES ENTREPRISES D ASSURANCES ET DE REASSURANCE AU MAROC DES ENTREPRISES D ASSURANCES ET DE REASSURANCE AU MAROC DIRECTION DES ASSURANCES ET

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation Agma Lahlou-Tazi Profil d Agma Lahlou-Tazi 7 Historique 8 Gouvernement d entreprise 10

SOMMAIRE. Présentation Agma Lahlou-Tazi Profil d Agma Lahlou-Tazi 7 Historique 8 Gouvernement d entreprise 10 RAPPORTANNUEL 2010 RAPPORTANNUEL 2010 SOMMAIRE Mot du Président 5 Présentation Agma Lahlou-Tazi Profil d Agma Lahlou-Tazi 7 Historique 8 Gouvernement d entreprise 10 Contexte général 2010 Tendances du

Plus en détail

PACA FORMATION THANATOLOGY

PACA FORMATION THANATOLOGY PACA FORMATION THANATOLOGY Quelle est la définition d assurance? 2 Définition d assurance L'assuranceest l'activité qui consiste à protéger moyennant une cotisation (prime) un individu, une association

Plus en détail

AUTO STANDARD. sinistres matériels responsables

AUTO STANDARD. sinistres matériels responsables ASSURANCE ET GESTION Assureur SADA ASSURANCES Assureur de Protection Juridique : Solucia PJ Assisteur Europ Assistance par convention séparée (ref W60) Gestionnaire Gestion Assurances / assurone group

Plus en détail

Le Marché Tunisien des Assurances en

Le Marché Tunisien des Assurances en Le Marché Tunisien des Assurances en 2 1 3 Tunisian Insurance M a r k e t i n 2 1 3 Décembre 213 L ASSURANCE TUNISIENNE en 213 1 Introduction SOMMAIRE I- L environnement économique... 6 II- Le marché

Plus en détail

Les assurances directes- Rapport français

Les assurances directes- Rapport français Les assurances directes- Rapport français Agnès Pimbert Maître de conférences à l Université de Poitiers, Equipe de recherche en droit privé (EA 1230) L assurance directe désigne le mécanisme d indemnisation

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2010

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2010 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2010 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes de la Direction des études et des statistiques FFSA-GEMA.

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE DES ENTREPRISES D ASSURANCES ET ET DE REASSURANCE AU MAROC ISSN 0851 1888 DIRECTION DES ASSURANCES ET DE LA PREVOYANCE SOCIALE

RAPPORT D ACTIVITE DES ENTREPRISES D ASSURANCES ET ET DE REASSURANCE AU MAROC ISSN 0851 1888 DIRECTION DES ASSURANCES ET DE LA PREVOYANCE SOCIALE ISSN 0851 1888 2012 2011 RAPPORT D ACTIVITE DES ENTREPRISES D ASSURANCES ET ET DE REASSURANCE AU MAROC DIRECTION DES ASSURANCES ET DE LA PREVOYANCE SOCIALE AVENUE AL ARAAR HAY RIAD, Rabat Maroc Tel: (212)

Plus en détail

COURTIER ET AGENT D ASSURANCE

COURTIER ET AGENT D ASSURANCE COURTIER ET AGENT D ASSURANCE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COURTIER ET AGENT D ASSURANCE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COURTIER ET AGENT D ASSURANCE... 4 L'ACTIVITÉ DU COURTIER ET AGENT D ASSURANCE... 7 LES POINTS

Plus en détail

Gestion des programmes d assurance multinationaux

Gestion des programmes d assurance multinationaux Gestion des programmes d assurance multinationaux Gestion des programmes d assurance multinationaux Dans une économie mondialisée liée par la livraison de nuit, les télécommunications avancées et l Internet,

Plus en détail

INTERMEDIAIRES EN ASSURANCES

INTERMEDIAIRES EN ASSURANCES INTERMEDIAIRES EN ASSURANCES 1.1. Qualification juridique En application de la directive européenne 2002/92 du 9 décembre 2002 sur l intermédiation en assurance, l article L. 511-1 I du Code des assurances

Plus en détail

I. STRUCTURE OPTIONNELLE POUR LA DIVISION 71

I. STRUCTURE OPTIONNELLE POUR LA DIVISION 71 I. STRUCTURE OPTIONNELLE POUR LA DIVISION 71 La division 71 de la CPC, version1.1, porte sur les services financiers. La structure présentée dans la troisième partie de la présente publication est considérée

Plus en détail

Compagnie d Assurances et de Réassurances ATLANTA NOTE D INFORMATION. Introduction en Bourse par cession de 17% du capital Offre à prix ouvert

Compagnie d Assurances et de Réassurances ATLANTA NOTE D INFORMATION. Introduction en Bourse par cession de 17% du capital Offre à prix ouvert Compagnie d Assurances et de Réassurances ATLANTA NOTE D INFORMATION Prix de l action Nombres d actions offertes Introduction en Bourse par cession de 17% du capital Offre à prix ouvert Entre 1 050 et

Plus en détail

Royaume du Maroc. Département de l Economie, des Finances et de la Privatisation. L'épargne intérieure au Maroc

Royaume du Maroc. Département de l Economie, des Finances et de la Privatisation. L'épargne intérieure au Maroc Royaume du Maroc Département de l Economie, des Finances et de la Privatisation L'épargne intérieure au Maroc Décembre 2001 Constituant une sélection mensuelle des travaux menés par les cadres de la Direction

Plus en détail

CVO14051 Le 2 septembre 2014 AVIS DE CHANGEMENT D INTERMEDIAIRE D ASSURANCES. Nouveau modèle. Note explicative 1

CVO14051 Le 2 septembre 2014 AVIS DE CHANGEMENT D INTERMEDIAIRE D ASSURANCES. Nouveau modèle. Note explicative 1 CVO14051 Le 2 septembre 2014 AVIS DE CHANGEMENT D INTERMEDIAIRE D ASSURANCES Nouveau modèle Note explicative 1 A. Introduction Le remplacement d un intermédiaire d assurances, à l initiative du client,

Plus en détail

Agence Agadir Immeuble OUMLIL,Bureau N 16-2 ème étage, Bd Hassan II - Agadir Tél. : 05 28 84 24 49 - Fax : 05 28 84 47 01

Agence Agadir Immeuble OUMLIL,Bureau N 16-2 ème étage, Bd Hassan II - Agadir Tél. : 05 28 84 24 49 - Fax : 05 28 84 47 01 Agence Agadir Immeuble OUMLIL,Bureau N 16-2 ème étage, Bd Hassan II - Agadir Tél. : 05 28 84 24 49 - Fax : 05 28 84 47 01 Agence Fès Avenue des FAR,immeuble Fès carrefour -2 ème étage bureau n 9 - Fès

Plus en détail

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc.

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Du 17 au 28 Août 2015 Récapitulatif: Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Accord de partenariat entre la Bourse de Casablanca et London

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE

PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE Juillet 2010 ADMINISTRATION... 4 MANAGEMENT... 4 Initiation à l organisation...

Plus en détail

COURTIERS D ASSURANCES MARITIMES & TRANSPORTS RISQUES D ENTREPRISES. www.degonde.com

COURTIERS D ASSURANCES MARITIMES & TRANSPORTS RISQUES D ENTREPRISES. www.degonde.com COURTIERS D ASSURANCES MARITIMES & TRANSPORTS RISQUES D ENTREPRISES Police d assurance datant de 1772 Le nom de DEGONDE est associé à l'assurance Maritime et Transports depuis quatre générations, à Bordeaux

Plus en détail

Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc

Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc Une couverture exceptionnelle pour les particuliers au Maroc ASSUR-PLUS Santé International est un contrat d assurance santé international

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2014

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2014 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2014 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques AFA et concernent les sociétés d assurances

Plus en détail

Réglementation prudentielle. en assurance. Plan. - I - Les principes de la comptabilité générale et leur application à l assurance

Réglementation prudentielle. en assurance. Plan. - I - Les principes de la comptabilité générale et leur application à l assurance Réglementation prudentielle en assurance Principes de comptabilité : comment lire les comptes des entreprises d assurance? Franck Le Vallois Commissaire-contrôleur des assurances Plan - I - Les principes

Plus en détail

Cadre règlementaire des Assurances de Personnes:

Cadre règlementaire des Assurances de Personnes: Cadre règlementaire des Assurances de Personnes: Le corpus juridique régissant les assurances des personnes = 41 articles législatifs dont: o 5 articles rajoutés par la loi 06-04; o 8 articles modifiés

Plus en détail

GLOSSAIRE. ASSURÉ Personne dont la vie ou la santé est assurée en vertu d une police d assurance.

GLOSSAIRE. ASSURÉ Personne dont la vie ou la santé est assurée en vertu d une police d assurance. GLOSSAIRE 208 RAPPORT ANNUEL 2013 DU MOUVEMENT DESJARDINS GLOSSAIRE ACCEPTATION Titre d emprunt à court terme et négociable sur le marché monétaire qu une institution financière garantit en faveur d un

Plus en détail

L ASSURANCE TUNISIENNE en 2012

L ASSURANCE TUNISIENNE en 2012 94 L ASSURANCE en 212 L ASSURANCE en 212 1 L ASSURANCE en 212 2 SOMMAIRE Introduction I L environnement économique... 6 II Le marché tunisien des assurances... 6 III Les données clés du secteur... 8 IV

Plus en détail

LE COURTAGE D ASSURANCE

LE COURTAGE D ASSURANCE Programme 1ère conférence : l éthique du courtier 2ème conférence : la profession du courtier Courtage et environnement concurrentiel Le cadre de l activité L activité La responsabilité des courtiers d

Plus en détail

Qu est-ce que la Bourse? 3. Les marchés de cotation 5. La structure du marché 7. Les principaux intervenants du marché 9

Qu est-ce que la Bourse? 3. Les marchés de cotation 5. La structure du marché 7. Les principaux intervenants du marché 9 Qu est-ce que la Bourse? 3 Les marchés de cotation 5 La structure du marché 7 Les principaux intervenants du marché 9 La protection des investisseurs 11 2 Qu est-ce que la Bourse? Marché organisé, où s

Plus en détail

Le Capital Différé SCA. Conditions Générales valant Proposition d Assurance

Le Capital Différé SCA. Conditions Générales valant Proposition d Assurance Le Capital Différé SCA Conditions Générales valant Proposition d Assurance DISPOSITIONS ESSENTIELLES DU CONTRAT 1. LE CAPITAL DIFFÉRÉ SCA est un contrat individuel d assurance en cas de vie à capital différé

Plus en détail

Analyse Financière. Tunis Re en Bourse. En toute Ré Assurance. Souscrire à l OPF

Analyse Financière. Tunis Re en Bourse. En toute Ré Assurance. Souscrire à l OPF Analyse Financière Tunis Re en Bourse En toute Ré Assurance Souscrire à l OPF Mars 2010 2A n a l y s e F i n a n c i è r e I n t r o d u c t i o n e n b o u r s e : O f f r e à p r i x f e r m e Secteur

Plus en détail

CONTRAT D ASSURANCE VIE ASSURANCE

CONTRAT D ASSURANCE VIE ASSURANCE Ligne Beta Ligne Alpha CONTRAT D ASSURANCE VIE LOI ASSURANCE MADELIN VIE Version Arborescence Retraite Essentielle Madelin 1 unité 20 X X Notice Logotype La retraite est un sujet d actualité pour bon nombre

Plus en détail

QUESTIONNAIRE RC PROFESSIONNELLE DES INTERMÉDIAIRES D ASSURANCE

QUESTIONNAIRE RC PROFESSIONNELLE DES INTERMÉDIAIRES D ASSURANCE Le proposant 1. Nom de l assuré : 2. Adresse : Code postal : Ville : 3. Date de création : 4. La société a-t-elle changé de nom ou de région au cours des 6 dernières années? Oui Non Si oui, merci de préciser

Plus en détail

Chiffres clés du marché français

Chiffres clés du marché français Chiffres clés du marché français Version présentée lors de la conférence de presse du 27 janvier 2011 Conférence de presse du 27 janvier 2011 1 L environnement économique et financier Une croissance modérée

Plus en détail

ASSURANCE. Une promesse de prestation qui peut se réaliser comme elle peut ne pas se réaliser

ASSURANCE. Une promesse de prestation qui peut se réaliser comme elle peut ne pas se réaliser Les entreprises d'assurance et de réassurance se caractérisent par : Une inversion du cycle de production : Le prix de vente, la prime est encaissé immédiatement alors que la prestation et le règlement

Plus en détail

Présentation générale Underwriting & International Risk Management

Présentation générale Underwriting & International Risk Management Présentation générale Underwriting & International Risk Management Assurances de personne Biens & Responsabilités des Entreprises Production audiovisuelle Schéma général 1 PRESENTATION GENERALE L association

Plus en détail

LES PROBLEMES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BENIN. Présenté par Paulin DAKO

LES PROBLEMES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BENIN. Présenté par Paulin DAKO LES PROBLEMES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BENIN Présenté par Paulin DAKO PLAN 1. Introduction 2. Problèmes constatés par la Direction des Assurances 3. Solutions à envisager 4. Que retenir? 1 INTRODUCTION

Plus en détail

Présentation du métier d actuaire vie

Présentation du métier d actuaire vie 06 Octobre 2010 Frédéric Daeffler 14/10/2010 Agenda Assurance vie : Produits concernés Actuaire produit : Tarification et conception d un produit Actuaire financier : Pilotage des résultats, Gestion actif-passif,

Plus en détail

Communication Financière. 12 Mai 2014

Communication Financière. 12 Mai 2014 Communication Financière 12 Mai 2014 1 Introduction: Les Faits marquants de l année 2013 Les Performances 2013 Les Perspectives 2014 et la Stratégie de développement sur le restant du plan 2014-2016. Augmentation

Plus en détail

L assurance des flottes automobiles

L assurance des flottes automobiles Dossier Flottes Automobiles Expert Retrouvez toutes les fiches pour mieux gérer votre flotte automobile L assurance des flottes automobiles Tout ce qu il faut savoir pour assurer une flotte automobile

Plus en détail

G R O U P E COURTAGE D ASSURANCE

G R O U P E COURTAGE D ASSURANCE COURTAGE D ASSURANCE G R O U P E Le groupe GSA GSA, c est l expérience d un groupe au service de votre assurance : Le groupe GSA, crée en 1988, s adresse à une clientèle exigeante et prestigieuse composée

Plus en détail

AUTO STANDARD. Dispositions Générales AUTO AXA 180209 03 2013 Convention d assistance AUTO ref. W60

AUTO STANDARD. Dispositions Générales AUTO AXA 180209 03 2013 Convention d assistance AUTO ref. W60 ASSURANCE ET GESTION Assureur Assisteur Références contractuelles AXA France IARD et AXA Assurances IARD Mutuelle EUROP ASSISTANCE Dispositions Générales AUTO AXA 180209 03 2013 Convention d assistance

Plus en détail

Et si vous demandiez plutôt conseil à un spécialiste de votre métier?

Et si vous demandiez plutôt conseil à un spécialiste de votre métier? Et si vous demandiez plutôt conseil à un spécialiste de votre métier? le courtier de tous les pharmaciens S appeler Le Courtier du Pharmacien oblige à des engagements vis à vis de la profession. Connaître

Plus en détail

CONVENTION D INDEMNISATION DIRECTE

CONVENTION D INDEMNISATION DIRECTE FEDERATION MAROCAINE DES SOCIETES D ASSURANCES ET DE REASSURANCE CONVENTION D INDEMNISATION DIRECTE pour le règlement des sinistres automobiles Juin 2006 Sommaire SOMMAIRE Page SOMMAIRE... 1 PREAMBULE...

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2013

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2013 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2013 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques FFSA-GEMA et concernent les sociétés d

Plus en détail

EVOLUTION DE L'ÂGE DE LA RETRAITE : IMPACT SUR LES RÉGIMES PRÉVOYANCE (Régimes collectifs de salariés)

EVOLUTION DE L'ÂGE DE LA RETRAITE : IMPACT SUR LES RÉGIMES PRÉVOYANCE (Régimes collectifs de salariés) EVOLUTION DE L'ÂGE DE LA RETRAITE : IMPACT SUR LES RÉGIMES PRÉVOYANCE (Régimes collectifs de salariés) Journées d études de l Institut des Actuaires et du SACEI Deauville 20 septembre 2012 par Anne DECREUSEFOND

Plus en détail

www.macsa.com.tn Novembre 2011 Le secteur des assurances en Tunisie

www.macsa.com.tn Novembre 2011 Le secteur des assurances en Tunisie Département Recherches Etude du secteur des assurances Analyse Sectorielle Novembre 2011 Le secteur des assurances en Tunisie Les sociétés opérant dans le marché des assurances en Tunisie s élèvent à 22

Plus en détail

Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques

Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques DOSSIER DE PRESSE Point presse du 2 juillet 2013 ANNEXES Rappels sur les missions, l évolution des populations couvertes et les engagements stratégiques www.rsi.fr Une mission : assurer la protection sociale

Plus en détail

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. Top Rendement 1. Type d assurance-vie

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. Top Rendement 1. Type d assurance-vie Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23 Top Rendement 1 Type d assurance-vie Assurance-vie individuelle avec taux d intérêt garanti (branche 21). En ce qui concerne

Plus en détail

La réglementation de l assurance vie au Grand-Duché de Luxembourg

La réglementation de l assurance vie au Grand-Duché de Luxembourg La réglementation de l assurance vie au Grand-Duché de EFE Rendez-vous annuel de l assurance vie - Hôtel Westminster 13/12/2012 Marc Gouden & Pierre MOREAU Partners Avocats aux Barreaux de et de Quelques

Plus en détail

Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc

Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc Principales réformes de sécurité sociale adoptées au Maroc Hôtel El Aurassi 25 octobre 2010 Alger Algérie 1 Sommaire 1 2 3 4 Maroc : Chiffres clés Aperçu des régimes de sécurité sociale au Maroc Principales

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 599 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 55 110 22 8 mai avril 2009 2014 S o m m a i r e Règlement du Commissariat

Plus en détail

ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE

ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE Chaque Expert a eu à un moment ou à un à un autre une réflexion sur la nécessité de la souscription d un contrat garantissant sa responsabilité civile professionnelle.

Plus en détail

Intermédiaires en Assurance

Intermédiaires en Assurance Intermédiaires en Assurance 1. Qualification juridique En application de la directive européenne 2002/92 du 9 décembre 2002 sur l intermédiation en assurance, l article L. 511-1 I du Code des assurances

Plus en détail

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Compte d exploitation 2013 Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Editorial Chère lectrice, cher lecteur, En 2013, Swiss Life a une nouvelle fois fait la preuve éclatante de sa stabilité financière,

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Courtier d Assurance INFORMATIONS GENERALES 1. Etes-vous? Courtier et / ou Agent général compagnie Laquelle :... 2. Nombre de personnes travaillant dans votre cabinet (y compris

Plus en détail

REGIME DES OPERATIONS D ASSURANCES ET DE REASSURANCE

REGIME DES OPERATIONS D ASSURANCES ET DE REASSURANCE ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES I N S T R U C T I O N n 1 4 aux intermédiaires agréés et aux entreprises d assurances et de réassurance REGIME DES OPERATIONS D ASSURANCES ET DE REASSURANCE 1 er Mars

Plus en détail

Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance

Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance La loi n 2014 344 sur la consommation dite loi «Hamon» du 17/03/2014 élargit la possibilité, sous certaines conditions, de résilier un contrat (ou

Plus en détail

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Paris, le 31 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Un chiffre d affaires en hausse de +0,9% à 9,3 milliards d euros Développement ciblé en France Croissance à l international

Plus en détail

L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES. TRANSVERS CONSULTING L'audit des compagnies d'assurances 2005 1

L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES. TRANSVERS CONSULTING L'audit des compagnies d'assurances 2005 1 L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES 2005 1 Séminaire - Atelier L audit interne dans l assurance 1 ère communication : Généralités sur l audit interne 2 ème communication : L audit interne des compagnies

Plus en détail

L assurance de la FFE et de ses pratiquants. Présentation du 20 septembre 2014

L assurance de la FFE et de ses pratiquants. Présentation du 20 septembre 2014 L assurance de la FFE et de ses pratiquants Présentation du 20 septembre 2014 1 Vos interlocuteurs Courtier gestionnaire: Aiac courtage Assureur: La Sauvegarde GMF 2 Deux idées fortes : Se protéger Les

Plus en détail

INTERNATIONAL PROPERTY & CASUALTY. Tysers en France et a Monaco. Since 1820

INTERNATIONAL PROPERTY & CASUALTY. Tysers en France et a Monaco. Since 1820 INTERNATIONAL PROPERTY & CASUALTY Tysers en France et a Monaco Since 1820 En France comme à Monaco, nous intervenons principalement de deux manières : I Nous plaçons des produits de niche - spécialités

Plus en détail

... Adresse à laquelle les offres ou demandes de participation doivent être envoyées : point(s) de contact susmentionné(s).

... Adresse à laquelle les offres ou demandes de participation doivent être envoyées : point(s) de contact susmentionné(s). ... Référence du BOAMP : 11-209995 - Annonce publiée le 28 septembre 2011 - BOAMP n 188B, Annonce n 233 Services AVIS DE MARCHE SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) Nom, adresses et point(s) de contact

Plus en détail

I -Assurance de dommage :

I -Assurance de dommage : I -Assurance de dommage : A- Définition : C est l assurance fondée sur le principe indemnitaire qui garantit l'assuré contre les conséquences d'un évènement pouvant causer un dommage à son patrimoine,

Plus en détail

2 1 TYPE D ASSURANCE VIE

2 1 TYPE D ASSURANCE VIE Millesimo click 2 1 TYPE D ASSURANCE VIE Millesimo click 2 est un produit d assurance-vie de la branche 23, émis par AXA Belgium et lié à un fonds d investissement interne d'axa Belgium. Le versement effectué

Plus en détail

Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance

Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance Royaume du Maroc Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance Dans le cadre de la mise en place d'un dispositif permettant le

Plus en détail

FISCALITE DES PARTICULIERS ET DU PATRIMOINE

FISCALITE DES PARTICULIERS ET DU PATRIMOINE FISCALITE DES PARTICULIERS ET DU PATRIMOINE BAREME TRAITEMENTS ET SALAIRES PEA Fin du gel du barème : Revalorisation de 0,8% de l ensemble des tranches applicables aux revenus de 2013. Plafonnement du

Plus en détail

INFORMATION SAISON 2012 2013 UFO-RC

INFORMATION SAISON 2012 2013 UFO-RC INFORMATION SAISON 2012 2013 UFO-RC Licence et assurances Les nouveautés Quelques astuces et conseils Nouveauté Saison 2012-2013 UFO-RC Page 1 Avant propos Le monde du trial et de la moto tout terrain

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES

SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES ASSURANCE ET REASSURANCE EL AURASSI le 10 juin 2007 Alger LA REASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES EN ALGÉRIE Expérience de la CCR Présentation de la CCR Historique de la

Plus en détail

Sommaire I FICHE SIGNALÉTIQUE. Mot du Président 4. Profil et Indicateurs de performance 6. Historique et Dates-clés 7.

Sommaire I FICHE SIGNALÉTIQUE. Mot du Président 4. Profil et Indicateurs de performance 6. Historique et Dates-clés 7. 1 Sommaire I FICHE SIGNALÉTIQUE Dénomination sociale Wafa Assurance Siège social 1, Bd Abdelmoumen - Casablanca Forme juridique SA, régie par la loi n 17/99 portant Code des Assurances Date de constitution

Plus en détail

Le marché de l assurance

Le marché de l assurance Le marché de l assurance Le marché français de l assurance est fortement concurrentiel. Cela bénéficie aux assurés, qui disposent ainsi d un meilleur rapport qualité-prix et d une plus grande diversité

Plus en détail

Oddo & Cie. La Loi Madelin. Avril 2013

Oddo & Cie. La Loi Madelin. Avril 2013 Oddo & Cie La Loi Madelin Sommaire Sections 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite «Madelin» 3 2 Fipavenir TNS 13 2 3 Section 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite

Plus en détail

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents de l'aitf Résumé des garanties SOMMAIRE ART. 1 - BÉNÉFICIAIRES DE LA GARANTIE 3 ART. 2 - PRISE D EFFET, CESSATION DES GARANTIES 3 2.1 - Prise

Plus en détail

Weck, Aeby Risk Management SA. Dossier d analyse

Weck, Aeby Risk Management SA. Dossier d analyse Dossier d analyse Programme I. Détail du portefeuille d assurances II. Dispositions relatives à la prévoyance professionnelle LPP III. Assurance maladie perte de salaire IV. Vision globale de prévoyance

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS IMPÔT SUR LE REVENU

CHIFFRES CLÉS IMPÔT SUR LE REVENU CHIFFRES CLÉS IMPÔT SUR LE REVENU Revalorisation des limites de l ensemble des tranches du barème de l impôt applicable aux revenus perçus en 2013 Barème (pour une part fiscale) Revenus de 2013 Impôt à

Plus en détail

Libre choix par l assuré de son réparateur et de son expert : le CNPA à l offensive

Libre choix par l assuré de son réparateur et de son expert : le CNPA à l offensive 22 mai 2015 IA15087 Libre choix par l assuré de son réparateur et de son expert : le CNPA à l offensive Le combat du CNPA pour rendre pleinement opérationnel de libre choix de son réparateur s amplifie

Plus en détail

L assurance Santé Entreprise

L assurance Santé Entreprise L assurance Santé Entreprise Rendre la prévention accessible! Extrait du Sic n 306 d avril 2012 Le magazine de l Ordre des Experts-Comptables AVRIL 2012 Sic 306 17 Le dirigeant lui-même peut être le déclencheur

Plus en détail

AUTO STANDARD. Dispositions Générales SADA AUTO AOG N 02 du 01/01/2013 Convention d assistance AUTO ref. W60

AUTO STANDARD. Dispositions Générales SADA AUTO AOG N 02 du 01/01/2013 Convention d assistance AUTO ref. W60 ASSURANCE ET GESTION Assureur Assisteur Références contractuelles SADA ASSURANCES EUROP ASSISTANCE Dispositions Générales SADA AUTO AOG N 02 du 01/01/2013 Convention d assistance AUTO ref. W60 CONDITIONS

Plus en détail