1 er. trimestree 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 er. trimestree 2014"

Transcription

1 Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestree 214 PRODUCTION DU 1 er TRIMESTRE 214 : EVOLUTION DE LA PRODUCTION : Le chiffre d affaires 1 réalisé par le secteur durant le 1 er trimestre 214, est estimé à 33,,7 milliards de dinars contre 31,4 milliards de dinars à la même période en 213, soit une progression de 7,2%. En y ajoutant le montant des acceptations internationales de la CCR qui s élève à 251,8 millions de dinars (en très forte progression de 111,8% par rapport à la même période de 213), le chiffre d affaires du secteur des assurances atteint, au premier trimestre de l année 214, un montan global de 33,9 milliards de dinars. Evolution Chiffre d affaires du marché T1 213/T1 214 T1 214 T1 213 T1 214 T1 213 en % en valeur Assurances dommages Assurances de Personnes Marché direct Acceptations Internationales ,5% 5,5% 94,6% 5,4% 7,1% 9,3% 7,2% 111,8% ASSURANCES DOMMAGES Le chiffre d affaires réalisé par les sociétés d assurance dommages durant le premier trimestre 214 a atteint 31,8 milliards de dinars contre 29,7 milliards de dinars à la même période en 213, soit une hausse de 7,1 % et une part de marché de 94,5%. Hormis le «crédit» qui enregistre une baisse de 8%, toutes les autres branches affichent des hausses. 1Hors acceptations internationales de la CCR.

2 Note de Conjoncture 1 er trimestree 214 Tab. 2: Production du 1er trimestre 214 Assurance Dommages Unité : milliers de dinars Chiffre d affaires du marché Evolution T1 213/T1 214 Branches Ass. Automobile T T ,7% ,1% en % 8,2% en valeur RC ,5% 1% 1,9% Garanties facultatives Ass.IRD Incendie ,1% 3,4% 11,7% 51% 31,6% 11% 9,4% 3,1% 13,1% Construction ,2% 8,2% 6,8% Risques divers ,6% 1,7% 16,1% Ass.Transport Transport terrestre Transport aérien Transport maritime Ass. Agricoles Production végétale et animale Engins et matériel agricole Autres ,7%,9%,3% 3,4% 2,4% 1,4%,7%,3% 4,5% 1%,2% 3,3% 1,9% 1,2%,5%,3% 11,6%,2% 73,% 11,4% 34,4% 25,4% 71,6% 13,8% Ass. Crédit ,8%,9% 8% 7,1% ANALYSE PAR BRANCHE : «Assurance automobile»: hausse de 8% La branche automobile qui représentee 61,7% de la production des assurances dommages, enregistre une production totale de 19,6 milliards de dinars, en progression de 8,2% par rapport au 1 er trimestre 213. La garantie «responsabilité civile» progresse de 1,9% avec une part dans le portefeuille automobile qui s élève à 15,4%. Les garanties facultatives enregistrent une hausse de 9,4% par rapport au premier trimestre 213. La branche «automobile» qui bénéficiait jusquelralentissement dû au recul des ventes dans le secteur automobile, avec une régression des importations de véhicules de 22,94% 2 par rapport à la même période en 213. La branche «automobile» reste donc, très sensible aux importations et aux ventes de d une croissance solide (avec un taux d évolution à deux chiffres), amorce un véhicules. 2 Source : Centre national de l informatique et des statistiques des Douanes 2

3 Note de Conjoncture 1 er trimestree 214 «Assurance IRD» : hausse de 3% La Branche Incendie et Risques Divers «IRD» enregistre un chiffre d affaires de 9,7 milliards de dinars au titre du premier trimestre 214, marquant ainsi une évolution de 3,1% par rapport à la même période de l année précédente. Les assurances incendie et risques de construction capitalisent près de 61,,8% du portefeuille de la branche et affichent ensemble, une progression de 4,6% par rapport à la même période de 213. Cette évolution est tirée par la production de la sousbranchde construction quant à eux régressent de 6,8%. Ces deux sousbranches détiennent dans l ordre 38,,2% et 24,5% de la production de la branche «IRD». «incendie» qui enregistre une hausse à deux chiffres, soit 13,1%. Les risques Par contre, l assurance contre les effets des catastrophes naturelles enregistre une forte évolution de 25,2%, effaçant ainsi la baisse de 11,5% constatée durant le 1 er trimestre 213. Avec une production qui s est accru de plus 112 millions de DA. Cette sousbranche détient 6,5% du chiffre d affaires de la branche «IRD», de même pour l assurance de «responsabilité civile» qui occupe 9,1% du portefeuille de la branche, progressant globalement de 5,6%. «Assurance Transport» : près de 12% de hausse La branche «transport», composée au premier trimestre 214 de 73% de maritime, 2% de terrestree et 7% d aérien, enregistre une augmentationn de 11,6%. Cet accroissement est tiré en partie par la croissance des sousbranches transport «aérien» (+73%) et transportt «maritime» (+11,4%). Le transport «terrestre» quant à lui, stagne enregistrant ainsi un léger recul de,2%. «Assurances agricoles 3» : hausse de 34% La branche «assurance agricole» continue sa forte croissance, avec une augmentation de 34,4% comparativement au1 er trimestre 213. Cette hausse est expliquée par la progression du volume des primes des sousbranches «engins et matériels agricoles» (+71,6%), «production animale» (+27,2%), «production végétale» (+22,4%) et «responsabilité civile des agriculteurs» (+17,3%). La seule contre performance de la branche est enregistrée par l assurance «incendie agricole» qui subi un recul de 4,5%. «Assurancecrédit» : Baisse de 8% Après la forte hausse constatée au premier trimestre 213, l assurance «crédit» enregistre une baisse de l ordre de 8% au courant du premier trimestre de l année 214. Cette baisse est engendrée par l assurance «crédit à l exportation» qui détient 4% du portefeuille de la branche et affiche une nette régression de 28,3%, due essentiellement au décalage d enregistrement d un contrat important en «crédit domestiquee», d une part, et par le recul des primes engendrées par l assurance «insolvabilité générale» qui marque une baisse de 15%, d autre part. L assurance «crédit immobilier» marque une hausse de 13,9% STRUCTURE DE LA PRODUCTION DES ASSURANCES DE DOMMAGES La structure de la production des branches n a pas subi de grands bouleversements. En effet, les branches se maintiennent sensiblement avec les mêmes poids qui ne dépassent pas 1,2% d écart par rapport à la même période de La production de l assurance des engins agricoles et de l assurance Incendie des risques agricoles de la CNMA est comptabilisée dans la branche «Risques Agricoles» au lieu des branches «Automobile» et «incendie». 3

4 Note de Conjoncture 1 er trimestree 214 par branche au 31/3/214 Ass.Transport 4,7% Ass. Agricoles 2,4% Ass. Crédit,8% Ass. Automobile 61,7% IRD 3,4% Construction 7,2% Incendie 11,7% Risques divers 11,6% 1.3. LES INDEMNISATIONS Le montant des sinistres réglés par les 214, 1,5 milliards de DA. : sociétés dommages a atteint, au titre du 1 er trimestre Sinistres réglés T1214 (1) structure T1213 (2 2) structure Ass. Automobile Ass.IRD Ass.Transport Ass. Agricoles Ass. Crédit Ass. Personness ,74% 19,19% 3,75% 1,68%,35%,3% ,22% 2,47% 3,73% 1%,44%,14% (1) Données manquantes : CAAR. (2) Données manquantes : 2A, CAAR. Le montant total des sinistres réglés est prédominé à 74,7% par l assurance automobile, ce taux est en régression par rapport à l exercice précédent, de même pour la branche «IRD» qui marque une importante baisse de 19,7% %, après la très forte évolution (+57,8%) enregistrée lors du premier trimestre de l année 213. Concernant les autres branches, la structure des sinistress réglés n a pas subi de modifications significatives. 4

5 Note de Conjoncture 1 er trimestree PARTS DE MARCHE Selon l origine des capitaux, le volume des sociétéss à capitaux privés atteint 26,4% au premier trimestre 214. Leur chiffre d affaires, d un montant de 8,9 milliards de dinars, connaît une hausse de 8,6% comparativement à la même période de 213 soit une valeur additive de 72 millions de DA. Tableau n 4 : Production des assurances au 31/3/214 par branche et selon l origine des capitaux Unité : milliers de dinars Branches d'assurance Entreprises Publiques Entreprises Privées Entreprises Mixtes marché Part de marché des Sociétés à capitaux privés Ass. Automobile RC Garanties facultatives Ass.IRD Incendie* Construction* Risques divers* Ass.Transport Transport terrestre* Transport aérien* Transport maritime* Ass. Agricoles Production végétale et animale Engins et matériel agricole Autres Ass. Crédit Assurances de personnes ,% ,2% ,2% ,7% ,2% ,1% ,2% ,3% ,4% ,3% ,3% ,% ,4% ,1% ,6% ,1% ,1% ,4% 2. ASSURANCES DE PERSONNES La production des assurances de personnes a connu une croissance de 9,3% au 1 er trimestre 214, affichant 1,9 milliards de DA contre 1,7 milliards de DA en 213, soit une part de marché de 5,5% par rapport à la production globale du secteur (hors acceptations internationales). La garantie «groupe» qui détient 3,1% du portefeuille des assurances de personnes accuse une régression de 4,8% %. De même pour la branche «maladie» qui affiche une décroissance de 76,3% suite à l arrêt de commercialisation du produit «santé internationalee» qui avait boosté le marché à la même période de l exercice 213. Les branches «accidents», «assistance» et «vie & décès» progressent respectivement de 12,8% %, 26% et 19,6% comparativement au 31/3/213. 5

6 Note de Conjoncture 1 er trimestree 214 Accidents (Dommages corporels) Maladie Assistance Vie et Décès Capitalisation Prévoyance collective (groupe) marché AP Tab. 3: Production du 1 er trimestre 214 Assurances de Personnes Unité : milliers de dinars Chiffre d affaires Evolution T1213 /T1214 T1214 T en % en valeur ,5%,5% 24% 28% 3,1% 17% 12,8% ,1% 76,3% ,8% 26% ,5% 19,6% ,5% 4,8% ,3% de la production des Assurances de Personnes au 31/3/ 214 Capitalisation % Prévoyance collective (groupe) 3,1% Accident 17,5% Maladie,5% Vie et Décès 27,9% Assistance 24,,% 6

7 Note de Conjoncture 1 er trimestree LES INDEMNISATIONS EN ASSURANCES DE PERSONNES Etat des sinistres au 31/3/2 14 Sinistres réglés * Sinistres à payer ** Accident Maladie Assistance Vie Décès Capitalisation Prévoyance collective TOTAL Montant *Données manquantes : Mutualiste **Données manquantes : CAARAMA, CARDIF 1,6%,2%,1% 18,1% 76% Montant Au titre du premier trimestree 214, le montant des règlements s élève à 375 millions de DA. La plus grande part a été versée au titre de la branche «groupe» avec un montant de 285 millions de DA et une part de 76%. Les branches «vie & décès», «accident» et «assistance» occupent des parts respectives de 18,1%, 1,6% et,1%. L assurance «maladie» affiche quant à elle une part résiduelle de,2%. A noter que le montant des sinistres à payer pour la même période a atteint 56 millions de DA. Ce montant est prédominé à 34,4% par la branche «groupe» et à 18,5% par la branche «accident», le reste est détenu par les branches «vie & décès» et «assistance» avec respectivement 15,6% et 13,9% de parts RESEAU DE DISTRIBUTION La production des assurancess de personnes (AP) est générée à hauteur de 63,5% par les agences directes des sociétés AP et les agences des sociétés d assurancess de dommages (AD). Le réseau des AGA a, quant à lui, contribué à hauteur de 16% du chiffre d affaires. En ce qui concerne la bancassurance, il est à noter que celleci est engendrée à 8,6% par CARDIF El Djazaïr, le reste est généré par CAARAMAA et AXA AlgérieVIE. Figure 3: du réseau de distribution des Assurances de Personnes au 31/3/ ,5% 13,9% 15,6% 34,4% AGENCES * 63,5% BANCASSURANCE 2,4% AGA 16,,% * Les agences des sociétés AP et les agences des sociétés dommages COURTIERS,1% 7

8 Note de Conjoncture 1 er trimestree LA REASSURANCE 3.1. STRUCTURE DE LA PRODUCTION EN AFFAIRES DOMMAGES Affaires Nationales Affaires Internationales Incendie Engineering & RC Décennalee Accident et RD Automobile Risques Agricoles Crédit CAT NAT ,2% ,% ,9% ,7% ,4% ,9% ,8% ,1% 18,6% 19%,4% Le montant de primes acceptées en affaires nationales s élève au premier trimestree 214 à 2,,5 milliards de DA. La production est dominée par la branche «incendie» avec un montant de 1,,2 milliards de DA, suivie par la branche «engineering & RC décennale» avec 91 millions de DA. La branche «CATNAT», «crédit» et «risques agricoles» se partagent respectivement 4,8% %, 1,9% et 1,4% du volume des primes encaissés. Avec seulement,7% du chiffre d affaires «l automobile» arrive en dernière position avec une production de 17,4 millions de DA. En ce qui concerne les acceptations internationales, il y a lieu de constater qu elles sont également prédominées par la branche «incendie» avec 156,3 millions de DA et une part de 62,1%. Les branches «accident et RD» et «engineering & RC décennale», quant à elles, affichent des parts de 19% et 18,6% du chiffre d affaires global STRUCTURE DES SINISTRES REGLES EN AFFAIRES DOMMAGES Sinistres réglés (affaires internationale) T1214 structure Sinistres réglés (affaires nationales) T1214 structure Incendie Engineering & RC Décennale Accident et RD ,7% ,7% ,7% ,64% 7,22%,23% Automobile 446,4% 1 462,11% 1 98 Risquess Agricoles ,88% Crédit 498,5% ,66% CAT NAT % En termes de sinistres, le montant des règlements en affaires nationales a atteintt au premier trimestre 214, 1,3 milliards de dinars. Au titre des affaires internationales, le montant des sinistress réglés est de 14 millions de DA avec une part de près de 54% pour la branche «accidents et risques divers». 8

OTE DE CONJONCTURE DU MARCHÉ

OTE DE CONJONCTURE DU MARCHÉ NOTE DE CONJONCTURE DU MARCHÉ DES ASSURANCES 1ER TRIMESTRE 2 011 EVOLUTION DE LA PRODUCTION : Le chiffre d affaires directes 1 réalisé par le secteur durant le 1 er trimestre 2011 est estimé à 24,,1 milliards

Plus en détail

Cette mise à jour fait ressortir une progression positive de 9% par rapport au premier trimestre 2014.

Cette mise à jour fait ressortir une progression positive de 9% par rapport au premier trimestre 2014. NOTE DE CONJONCTURE DU MARCHE DES ASSURANCES Deuxième trimestre 2015 Avant de présenter les chiffres au titre du second trimestre 2015, il est à noter que l actualisation des données du premier trimestre

Plus en détail

Affaires dommages en Suisse

Affaires dommages en Suisse Affaires dommages en Suisse 15 Primes émises Total des primes Assurance accidents* 2 762 2 821 2 818 Assurance maladie* (sans assurance de base) 6 323 6 318 8 687 Assurance RC et de véhicules automobiles

Plus en détail

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 I. Environnement économique 2009 SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti) 31 625 Taux de croissance de l'économie 3,00% II. Environnement Institutionnel

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE

NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE Novembre 2013 I. INTRODUCTION : L obligation d assurance automobile, apparue en 1958 -durant l ère coloniale-, a été reconduite après l indépendance. C est en 1974 que le législateur

Plus en détail

L histoire de l assurance en Algérie

L histoire de l assurance en Algérie POINT DE VUE POINT OF VIEW Assurances et gestion des risques, vol. 81(3-4), octobre-décembre 2013, 285-290 Insurance and Risk Management, vol. 81(3-4), October-December 2013, 285-290 L histoire de l assurance

Plus en détail

Les sociétés d Assurances Takaful et les sociétés d assurances Traditionnelles Théorie et l Expérience Pratique

Les sociétés d Assurances Takaful et les sociétés d assurances Traditionnelles Théorie et l Expérience Pratique Laboratoire partenariat et investissement dans les PME/PMI dans l espace Euro-Maghrébin Ministère de L'enseignement Supérieur et de la recherche scientifique Université Ferhat Abbas Faculté des sciences

Plus en détail

Evolution du Marche Des Assurances en Algérie et La Réglementation Le Régissant

Evolution du Marche Des Assurances en Algérie et La Réglementation Le Régissant Ministère de L'enseignement Supérieur et de la recherche scientifique Université Ferhat Abbas Evolution du Marche Des Assurances en Algérie et La Réglementation Le Régissant 2a 2011 26 25 PARTIE 1 : EVOLUTION

Plus en détail

FICHE A/s de l évolution de l activité de Bancassurance (exercice 2011)

FICHE A/s de l évolution de l activité de Bancassurance (exercice 2011) ROYAUME DU MAROC Direction des assurances et de la prévoyance sociale ------------------- DCIA/BA FICHE A/s de l évolution de l activité de Bancassurance (exercice 2011) ---------------------- L activité

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2010

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2010 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2010 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes de la Direction des études et des statistiques FFSA-GEMA.

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES

SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES ASSURANCE ET REASSURANCE EL AURASSI le 10 juin 2007 Alger LA REASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES EN ALGÉRIE Expérience de la CCR Présentation de la CCR Historique de la

Plus en détail

Le métier d actuaire IARD

Le métier d actuaire IARD JJ Mois Année Le métier d actuaire IARD Journées Actuarielles de Strasbourg 6-7 octobre 2010 PLAN Présentation de l assurance non vie Le rôle de l actuaire IARD La tarification des contrats L évaluation

Plus en détail

Cadre règlementaire des Assurances de Personnes:

Cadre règlementaire des Assurances de Personnes: Cadre règlementaire des Assurances de Personnes: Le corpus juridique régissant les assurances des personnes = 41 articles législatifs dont: o 5 articles rajoutés par la loi 06-04; o 8 articles modifiés

Plus en détail

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES Les assurances de personnes Données clés 28 Fédération Française des sociétés d Assurances Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour

Plus en détail

Les perspectives de développement de l industrie des assurances en Algérie et les reformes nécessaire pour promouvoir ses capacités concurrentielles

Les perspectives de développement de l industrie des assurances en Algérie et les reformes nécessaire pour promouvoir ses capacités concurrentielles Les perspectives de développement de l industrie des assurances en Algérie et les reformes nécessaire pour promouvoir ses capacités concurrentielles Mr Mohamed Benarbia Chef de division Etude des risques

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LES RISQUES CONSTRUCTION

SEMINAIRE SUR LES RISQUES CONSTRUCTION الشرآة المرآزية لا عادة التا مين A S S U R A N C E SEMINAIRE SUR LES RISQUES CONSTRUCTION JUNE 8 th _ 2009 _ 08 juin فندق الا وراسي الجزاي ر EL Aurassi Hotel Algiers SEMINAR on CONSTRUCTION risks R E A

Plus en détail

le point sur l assurance française

le point sur l assurance française 2014 le point sur l assurance française conférence de presse de la FFSA maison de l assurance / mercredi 25 juin 2014 2014 le point sur l assurance française le bilan les perspectives 2 1/ La situation

Plus en détail

NOTE. AU SUJET DE L ACTIVITE DE BANCASSURANCE - Exercice 2013 -

NOTE. AU SUJET DE L ACTIVITE DE BANCASSURANCE - Exercice 2013 - DCIA/BA NOTE AU SUJET DE L ACTIVITE DE BANCASSURANCE - Exercice 2013 - Plus de dix ans après son institutionnalisation par le Code des assurances, la bancassurance continue de progresser des parts de marché.

Plus en détail

SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES. Situation Liminaire Exercice 2005

SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES. Situation Liminaire Exercice 2005 SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES Situation Liminaire Exercice 2005 Mars 2006 FAITS MARQUANTS 2005 Campagne de Communication sur les délais de recouvrement des primes Suite à l entrée en vigueur des nouvelles

Plus en détail

FORMATION DES INTERMEDIAIRES D'ASSURANCES ET DES PERSONNELS DES SERVICES PRODUCTION DES SOCIETES D'ASSURANCE

FORMATION DES INTERMEDIAIRES D'ASSURANCES ET DES PERSONNELS DES SERVICES PRODUCTION DES SOCIETES D'ASSURANCE FORMATION DES INTERMEDIAIRES D'ASSURANCES ET DES PERSONNELS DES SERVICES PRODUCTION DES SOCIETES D'ASSURANCE Objectif : mettre à la disposition du marché Sénégalais des assurances, un personnel pluridisciplinaire

Plus en détail

Communication Financière. 12 Mai 2014

Communication Financière. 12 Mai 2014 Communication Financière 12 Mai 2014 1 Introduction: Les Faits marquants de l année 2013 Les Performances 2013 Les Perspectives 2014 et la Stratégie de développement sur le restant du plan 2014-2016. Augmentation

Plus en détail

V. Activité Des Organes De L entreprise...47 V.1. Activité du Conseil d Administration...48

V. Activité Des Organes De L entreprise...47 V.1. Activité du Conseil d Administration...48 Rapport Annuel 2012 SOMMAIRE Message du Président Activité technique de l entreprise I. Activité technique de l entreprise...13 I.1. Analyse globale de la Production...14 I.2. Indemnisations...18 I.3.

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 211 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques de la direction des études et des statistiques FFSA-GEMA

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2012

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2012 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 212 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques de la direction des études et des statistiques FFSA-GEMA

Plus en détail

Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie

Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie Conférence Régionale sur l Assurance et la Réassurance des Risques liés aux Catastrophes Naturelles en Afrique Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie Présenté par Mr Abdelkrim

Plus en détail

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 Les crédits de ce type mis en force au cours du premier semestre 1998 ont atteint 154,1 milliards de francs (données brutes non corrigées

Plus en détail

Guide des assurances en Algérie

Guide des assurances en Algérie Guide des assurances en Algérie Edition 2015 kpmg.dz 2015 KPMG Algérie SPA, membre algérien du réseau KPMG constitué de cabinets indépendants adhérents de KPMG International Coopérative, une entité de

Plus en détail

DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BÉNIN EN 2014

DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BÉNIN EN 2014 Atelier de dissémination des données du marché de l assurance au titre de l exercice 2014 et échanges sur les problèmes du secteur DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BÉNIN EN 2014 Présenté par: Urbain

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2013

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2013 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 213 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques FFSA-GEMA et concernent les sociétés d assurances relevant

Plus en détail

Chiffres et faits 2015. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2015. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2015 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Editeur Association Suisse d Assurances ASA Conrad-Ferdinand-Meyer-Strasse 14 Case postale CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41

Plus en détail

Le secteur des assurances en 2009

Le secteur des assurances en 2009 ACA - Actualités et Perspectives Le secteur des assurances en 2009 Le secteur de l assurance au Luxembourg 24 Le marché national 26 Le marché international 32 23 Le secteur de l assurance au Luxembourg

Plus en détail

OFFRE COMMERCIALE D ASSURANCE

OFFRE COMMERCIALE D ASSURANCE OFFRE COMMERCIALE D ASSURANCE DECOUVRIR ALLIANCE Assurances : ALLIANCE Assurances est une Société par ac ons à capitaux privés na onaux. Elle a débuté ses ac vités en 2005. Le volume des primes collectées

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2014

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2014 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 214 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques AFA et concernent les sociétés d assurances relevant du

Plus en détail

COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL

COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL 2012 /2013 2012 /2013 Sommaire 5 13 6 1 - Sommaire Statistiques générales Tab 2.1 Nombre d entreprises établies suivant leur spécialisation 16 Tab

Plus en détail

Introduction en Bourse - Les assurances SALIM. Souscrire SALIM: Un gage de rentabilité. Points Forts / Opportunités: Points Faibles / Menaces :

Introduction en Bourse - Les assurances SALIM. Souscrire SALIM: Un gage de rentabilité. Points Forts / Opportunités: Points Faibles / Menaces : Introduction en Bourse - Les assurances SALIM Mars 2010 Sc Souscrire SALIM: Un gage de rentabilité Prix : 15.000Dt Actionnariat après OPS: Groupe BH : 43.61% Autres actionnaires : 31.58% Public : 24.81%

Plus en détail

Catastrophes naturelles : prévention et assurance

Catastrophes naturelles : prévention et assurance CDRNM 10 octobre 2013 Préfecture de Lille Catastrophes naturelles : prévention et assurance Philippe HERREYRE TOURNEMAINE MRN Sommaire 2 1. Les CATastrophes NATurelles en chiffres 1. La composante assurance

Plus en détail

L assurance française : le bilan de l année 2012

L assurance française : le bilan de l année 2012 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 2 L environnement économique et financier : accalmie et incertitude Le bilan d activité : résistance

Plus en détail

Une solution. d assurance pour. les dommages causés. par le terrorisme

Une solution. d assurance pour. les dommages causés. par le terrorisme Une solution d assurance pour les dommages causés par le terrorisme Loi du 1 er avril 2007 relative à l assurance contre les dommages causés par le terrorisme Approche - Solution englobant les diverses

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2012

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2012 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2012 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes de la Direction des études et des statistiques FFSA-GEMA.

Plus en détail

PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances

PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BENIN EN PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances SOMMAIRE Introduction Formation du chiffre d affaires du marché Total bilan en constante progression

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2014

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2014 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2014 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques AFA et concernent les sociétés d assurances

Plus en détail

Quand on sait que les trois cinquièmes de la

Quand on sait que les trois cinquièmes de la Numéro 25 4 ème trimestre 2013 CONSEIL NATIONAL DES ASSURANCES ÉDITORIAL Il y a de la marge Quand on sait que les trois cinquièmes de la production nationale des assurances est détenue par seulement un

Plus en détail

6. Assurance automobile et assurance multirisques habitation : une année riche en actualité

6. Assurance automobile et assurance multirisques habitation : une année riche en actualité 6. Assurance automobile et assurance multirisques habitation : une année riche en actualité Comité consultatif du secteur financier Rapport 2010-2011 77 Au cours des années 2010 et 2011, le CCSF a porté

Plus en détail

Titre 1 : Les Règles générales de l assurance

Titre 1 : Les Règles générales de l assurance Introduction L assurance est une technique qui repose sur un contrat, le contrat d assurance, en vertu duquel un assureur s engage, en contrepartie du versement régulier d une prime, d indemniser les sinistres

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2013

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2013 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2013 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques FFSA-GEMA et concernent les sociétés d

Plus en détail

Exposé en droit des assurances sous le thème :

Exposé en droit des assurances sous le thème : Université Cadi Ayyad Master : Droit des Affaires Faculté des Sciences Juridiques Semestre : 3 Economiques et Sociales. UFR Marrakech Exposé en droit des assurances sous le thème : De la classification

Plus en détail

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE Qu est ce qu une prime ou une cotisation d assurance? C est la somme à payer périodiquement à l assureur en contrepartie des garanties qu il accorde. Les primes (ou

Plus en détail

Assurance et prévention des risques naturels David BOURGUIGNON - MRN

Assurance et prévention des risques naturels David BOURGUIGNON - MRN 25 juin 2015 - Merlimont Assurance et prévention des risques naturels David BOURGUIGNON - MRN Eléments d introduction La Mission Risques Naturels association entre FFSA et GEMA 2 www.mrn.asso.fr 3 Les

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section K Division 65

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section K Division 65 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section K Division 65 65 ASSURANCE Cette division comprend la souscription de contrats d'assurance de rente et d'autres formes de contrat d'assurance ainsi que

Plus en détail

G R O U P E COURTAGE D ASSURANCE

G R O U P E COURTAGE D ASSURANCE COURTAGE D ASSURANCE G R O U P E Le groupe GSA GSA, c est l expérience d un groupe au service de votre assurance : Le groupe GSA, crée en 1988, s adresse à une clientèle exigeante et prestigieuse composée

Plus en détail

Les chiffres du marché français de la banque et de l assurance 2013

Les chiffres du marché français de la banque et de l assurance 2013 Les chiffres du marché français de la banque et de l assurance Assurances 1. Le secteur des organismes d assurance en... 62 1.1. Les différentes formes juridiques de l assurance en France... 62 1.2. L

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 13 mars 2012 RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE Bonne résistance du PNB et du RBE en 2011, solidité financière confirmée, poursuite de la dynamique de développement

Plus en détail

Chiffres clés du marché français

Chiffres clés du marché français Chiffres clés du marché français Version présentée lors de la conférence de presse du 27 janvier 2011 Conférence de presse du 27 janvier 2011 1 L environnement économique et financier Une croissance modérée

Plus en détail

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2014. (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel)

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2014. (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel) Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2014 (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel) Avril 2015 Le montant des émissions a atteint, en 2014 un total

Plus en détail

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2013

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2013 ROYAUME DU MAROC Direction des assurances et de la prévoyance sociale Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2013 (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel)

Plus en détail

Communiqué de presse Pressemitteilung Comunicato Stampa

Communiqué de presse Pressemitteilung Comunicato Stampa OFS BFS UST Office fédéral de la statistique Bundesamt für Statistik Ufficio federale di statistica Uffizi federal da statistica Service d information Informationsdienst Servizio informazioni Servetsch

Plus en détail

Guide des Assurances en Algérie

Guide des Assurances en Algérie Guide des Assurances en Algérie Audit Legal Tax Advisory 2009 é d i t i o n Présentation KPMG Algérie est une société de droit algérien, membre d un réseau mondial qui met à la disposition de ses clients

Plus en détail

Monnaie, banques, assurances

Monnaie, banques, assurances Monnaie, banques, assurances Panorama La politique monétaire de la Banque nationale suisse en 2013 En 2013, la croissance de l économie mondiale est demeurée faible et fragile. En Europe, les signes d

Plus en détail

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Paris, le 17 mai 2006 Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Résultat brut d exploitation : 1 502 millions d euros (+ 46,7 %) Résultat net part du groupe : 1 385 millions d euros (+ 53,0 %) Coefficient

Plus en détail

3. Des données financières globalement positives en 2010

3. Des données financières globalement positives en 2010 3. Des données financières globalement positives 3.1 Une nouvelle progression du bilan À fin 2010, le total de bilan agrégé de l ensemble des organismes d assurance et de réassurance contrôlés par l Autorité

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er février 2007 INDICATEURS D ACTIVITE : 2006, UNE NOUVELLE ANNEE DE FORTE CROISSANCE AFFAIRES NOUVELLES EN VIE/EPARGNE/RETRAITE : + 15% CHIFFRE D AFFAIRES DOMMAGES : + 4% CHIFFRE

Plus en détail

Le rôle de CCR dans le régime d indemnisation des catastrophes naturelles. Séisme de Lambesc (1909 - Sud-est de la France)

Le rôle de CCR dans le régime d indemnisation des catastrophes naturelles. Séisme de Lambesc (1909 - Sud-est de la France) Le rôle de CCR dans le régime d indemnisation des catastrophes naturelles. Séisme de Lambesc (1909 - Sud-est de la France) MACIF le 12 mai 2013 1 Rôle de la réassurance fractionner les risques afin de

Plus en détail

TABLEAU SYNCHRONIQUE DES GRANDES DATES DE L HISTOIRE DE L ASSURANCE

TABLEAU SYNCHRONIQUE DES GRANDES DATES DE L HISTOIRE DE L ASSURANCE TABLEAU SYNCHRONIQUE DES GRANDES DATES DE L HISTOIRE DE 10 Guide des sources sur l histoire de l assurance TABLEAU SYNCHRONIQUE DES GRANDES DATES DE L HISTOIRE DE Autorisation de la 1 e tontine royale

Plus en détail

PACA FORMATION THANATOLOGY

PACA FORMATION THANATOLOGY PACA FORMATION THANATOLOGY Quelle est la définition d assurance? 2 Définition d assurance L'assuranceest l'activité qui consiste à protéger moyennant une cotisation (prime) un individu, une association

Plus en détail

PLAN DE L ETUDE : I. Le Marché Mondial II. Le Marché zone FANAF : - Marché Vie, - Marché Non Vie EVOLUTION DU MARCHE DE L ASSURANCE EN 2014

PLAN DE L ETUDE : I. Le Marché Mondial II. Le Marché zone FANAF : - Marché Vie, - Marché Non Vie EVOLUTION DU MARCHE DE L ASSURANCE EN 2014 EVOLUTION DU MARCHE DE L ASSURANCE EN 2014 PLAN DE L ETUDE : I. Le Marché Mondial II. Le Marché zone FANAF : - Marché Vie, - Marché Non Vie (situation de l assurance automobile 2010-2014) I. Le Marché

Plus en détail

L ASSURANCE UN FACTEUR DE SOUTIEN AU DEVELOPPEMENT DURABLE

L ASSURANCE UN FACTEUR DE SOUTIEN AU DEVELOPPEMENT DURABLE COMPAGNIE D ASSURANCES DES HYDROCARBURES Spa au capital de 7 800.000.000 DA L ASSURANCE UN FACTEUR DE SOUTIEN AU DEVELOPPEMENT DURABLE Par Monsieur HEDDOUCHE Adlane Directeur action commerciale et animation

Plus en détail

Observatoire de la récupération, du recyclage et de la valorisation

Observatoire de la récupération, du recyclage et de la valorisation Avril-Mai-Juin 20 Note trimestrielle N 30 Observatoire de la récupération, du recyclage et de la valorisation RESUME DE L EVOLUTION DU TRIMESTRE (Avril-Mai-Juin 20) Sensible progression Dans la continuité

Plus en détail

Table générale des matières des numéros parus de 2004 à 2014

Table générale des matières des numéros parus de 2004 à 2014 Table générale des matières des numéros parus de 2004 à 2014 Assurances de dommages (en général) - GAREAT MAI 2014 - Mieux connaître l assurance Fraude et malveillance (2 ème partie) MAI 2014 - Dommages

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

Analyse Financière. Tunis Re en Bourse. En toute Ré Assurance. Souscrire à l OPF

Analyse Financière. Tunis Re en Bourse. En toute Ré Assurance. Souscrire à l OPF Analyse Financière Tunis Re en Bourse En toute Ré Assurance Souscrire à l OPF Mars 2010 2A n a l y s e F i n a n c i è r e I n t r o d u c t i o n e n b o u r s e : O f f r e à p r i x f e r m e Secteur

Plus en détail

Séminaire sur les risques construction

Séminaire sur les risques construction Séminaire sur les risques construction Assurance & Réassurance Le groupement Algérien de l Assurance Responsabilité Décennale El Aurassi le 08 Juin 2009 18/06/2009 présent senté par LARIBI Yacine 1 Sommaire

Plus en détail

rapport fr def 30/06/09 8:47 Page 1 RAPPORT ANNUEL 2008

rapport fr def 30/06/09 8:47 Page 1 RAPPORT ANNUEL 2008 rapport fr def 30/06/09 8:47 Page 1 RAPPORT ANNUEL 2008 rapport fr def 30/06/09 8:47 Page 2 SOMMAIRE LE CONSEIL D'ADMINISTRATION 3 LE MOT DU PRESIDENT 5 L'ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE 6 CONJONCTURE ECONOMIQUE

Plus en détail

Décision n 14-DCC-13 du 5 février 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de Medical Insurance Company par MMA IARD Assurance Mutuelles

Décision n 14-DCC-13 du 5 février 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de Medical Insurance Company par MMA IARD Assurance Mutuelles RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-DCC-13 du 5 février 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de Medical Insurance Company par MMA IARD Assurance Mutuelles L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Paris, le 31 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Un chiffre d affaires en hausse de +0,9% à 9,3 milliards d euros Développement ciblé en France Croissance à l international

Plus en détail

L assurabilité des risques. François Bucchini - Assurabilité Club APREF 1 er mars 2012

L assurabilité des risques. François Bucchini - Assurabilité Club APREF 1 er mars 2012 L assurabilité des risques Club APREF 1 er mars 2012 Introduction : (1/2) Les conséquences des problèmes d assurabilité sont connues : Protection des biens des individus, difficultés d entreprendre, d

Plus en détail

IV Forum des Assurances d Alger 28/29 novembre 2005 HOTEL EL-AURASSI - ALGER. Tarification en situation d insuffisance de données :

IV Forum des Assurances d Alger 28/29 novembre 2005 HOTEL EL-AURASSI - ALGER. Tarification en situation d insuffisance de données : IV Forum des Assurances d Alger 28/29 novembre 2005 HOTEL EL-AURASSI - ALGER Tarification en situation d insuffisance de données : Approche du risque CAT-NAT par la méthode des scores Par Mounir GHERNOUTI,

Plus en détail

Enjeux juridiques, économiques et sociaux des catastrophes naturelles

Enjeux juridiques, économiques et sociaux des catastrophes naturelles Enjeux juridiques, économiques et sociaux des catastrophes naturelles Qu est-ce que CCR? Société anonyme de réassurance créée en 1946 entièrement détenue par l Etat français. Réassureur avec garantie de

Plus en détail

OBJECTIF DU GUIDE 1-L ENCADREMENT JURIDIQUE DES ACTIVITES D ASSURANCE

OBJECTIF DU GUIDE 1-L ENCADREMENT JURIDIQUE DES ACTIVITES D ASSURANCE OBJECTIF DU GUIDE Présenter au public et en particulier aux investisseurs, les règles de constitution et de fonctionnement des organismes d assurance. Arrêté n 2005-0773 du 14 décembre 2005 fixant les

Plus en détail

Le Marché Tunisien des Assurances en

Le Marché Tunisien des Assurances en Le Marché Tunisien des Assurances en 2 1 3 Tunisian Insurance M a r k e t i n 2 1 3 Décembre 213 L ASSURANCE TUNISIENNE en 213 1 Introduction SOMMAIRE I- L environnement économique... 6 II- Le marché

Plus en détail

SECTION III. Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur à produire ses relevés.

SECTION III. Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur à produire ses relevés. SECTION III Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur à produire ses relevés. Ces définitions ne constituent pas une liste exhaustive des termes utilisés en assurance et en

Plus en détail

Conférence de presse FFSA Mercredi 26 juin 2013

Conférence de presse FFSA Mercredi 26 juin 2013 Conférence de presse FFSA Mercredi 26 juin 2013 Conférence de presse FFSA Retour sur 2012 et premières tendances pour 2013 : l assurance française remplit ses deux missions, protéger et financer Les chiffres

Plus en détail

PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE DANS LE CADRE DU REGIME D ASSURANCE DES RISQUES DE CATASTROPHES NATURELLES EN FRANCE. Casablanca - 13 novembre 2006 1

PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE DANS LE CADRE DU REGIME D ASSURANCE DES RISQUES DE CATASTROPHES NATURELLES EN FRANCE. Casablanca - 13 novembre 2006 1 PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE DANS LE CADRE DU REGIME D ASSURANCE DES RISQUES DE CATASTROPHES NATURELLES EN FRANCE Casablanca - 13 novembre 2006 1 Rappel des principes du régime d indemnistation des victimes

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 12 novembre 2002 LE CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDE D AXA PROGRESSE DE 5,3 % A DONNEES COMPARABLES SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE L ANNEE 2002 ET S ETABLIT A 56,9 MILLIARDS D

Plus en détail

Rapport Intermédiaire. 1 er Semestre 2014

Rapport Intermédiaire. 1 er Semestre 2014 1 Rapport Intermédiaire 1 er Semestre 2014 2 Faits marquants Production Sinistralité Réassurance Données Comptables et Financières 3 Faits Marquants 1 er Semestre 2014 4 Avec un réseau implanté au cœur

Plus en détail

Décision n 10-DCC-165 du 22 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Axéria Vie et de ses filiales par Crédit Agricole Assurances

Décision n 10-DCC-165 du 22 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Axéria Vie et de ses filiales par Crédit Agricole Assurances RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-165 du 22 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Axéria Vie et de ses filiales par Crédit Agricole Assurances L Autorité de la concurrence, Vu

Plus en détail

LA GARANTIE DECENNALE : UNE OPPORTUNITÉ POUR LE MAITRE D OUVRAGE?

LA GARANTIE DECENNALE : UNE OPPORTUNITÉ POUR LE MAITRE D OUVRAGE? LA GARANTIE DECENNALE : UNE OPPORTUNITÉ POUR LE MAITRE D OUVRAGE? CONFERENCE ARTS ET METIERS 21/09/2015 LE MAITRE D OUVRAGE Le maître d ouvrage, c'est-à-dire toute personne physique ou morale qui, agissant

Plus en détail

Assurance Vie. Présenté par: Anass Ait El bid & El Younani Abdelmajid

Assurance Vie. Présenté par: Anass Ait El bid & El Younani Abdelmajid Assurance Vie Présenté par: Anass Ait El bid & El Younani Abdelmajid Plan I. Introduction II. III. IV. 1. Definition Les types de l assurance vie 1. L assurance en cas de vie 2. L assurance en cas de décès

Plus en détail

Conseil économique et social. Document établi par le Bureau central de statistique d Israël

Conseil économique et social. Document établi par le Bureau central de statistique d Israël Nations Unies Conseil économique et social ECE/CES/GE.2/214/3 Distr. générale 12 février 214 Français Original: russe Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe d

Plus en détail

Les assurances directes- Rapport français

Les assurances directes- Rapport français Les assurances directes- Rapport français Agnès Pimbert Maître de conférences à l Université de Poitiers, Equipe de recherche en droit privé (EA 1230) L assurance directe désigne le mécanisme d indemnisation

Plus en détail

Revue du rendement du deuxième trimestre de 2010

Revue du rendement du deuxième trimestre de 2010 Revue du rendement du deuxième trimestre de 2010 Téléconférence sur la revue du rendement du T2 2010 Charles Brindamour Chef de la direction Mark Tullis Chef des finances Martin Beaulieu Byron Hindle Premier

Plus en détail

Prestations et frais 2011 2012 18 844,27 20 134,74 Prestations et frais payés 2011 2012 13 638,83 15 176,05

Prestations et frais 2011 2012 18 844,27 20 134,74 Prestations et frais payés 2011 2012 13 638,83 15 176,05 ROYAUME DU MAROC Direction des assurances et de la prévoyance sociale DOMOF/SSTAT / Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2012 Mai 2013 Le montant des émissions a atteint, en 2012,

Plus en détail

Assurances de personnes. Enquête Mai 2008

Assurances de personnes. Enquête Mai 2008 Assurances de personnes Enquête Mai 2008 Les Perp en 2007 Cette étude peut être consultée et téléchargée à partir de l espace adhérents e-ffsa. Pour tout renseignement : effsa@ffsa.fr Ce document est la

Plus en détail

Novembre 2012 Assurance et Réassurance du Crédit Inter-Entreprises

Novembre 2012 Assurance et Réassurance du Crédit Inter-Entreprises Novembre 2012 Assurance et Réassurance du Crédit Inter-Entreprises 1 Sommaire : Situation Assurance et Réassurance Crédit Evolution de l Assurance Crédit Evolution de la Réassurance Crédit Evolution des

Plus en détail

' () ) * +, $0! *-"-*- - "!3''-2-3-.-*2 /3- '!.1*- /-3! -.!'22-3-.-"/*3!./!1./*.-*-2/ 2!'--'! *!'-2"!3''-2-3-.-*202--2 /3- '!.1*-/-3! -*."!.

' () ) * +, $0! *--*- - !3''-2-3-.-*2 /3- '!.1*- /-3! -.!'22-3-.-/*3!./!1./*.-*-2/ 2!'--'! *!'-2!3''-2-3-.-*202--2 /3- '!.1*-/-3! -*.!. !"#$%#$%#$ ) ) * +, -*"! Attaché Commercial BTS Assurance BTS Négociation et Relation Client Deust Banque, organismes financiers et de prévoyance Diplôme d expert automobile DUT Carrières juridiques -!1

Plus en détail

SOMMAIRE. Assurances Salim

SOMMAIRE. Assurances Salim SOMMAIRE 1- Le secteur des assurances en Tunisie 2- Présentation de la socièté «ASSURANCES SALIM» 3- Stratégie de développement et perspectives d avenir 4- Evaluation 5 -Caractéristiques de l offre Assurances

Plus en détail

Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015. Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure

Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015. Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 22 juin 2015 Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015 Aperçu de

Plus en détail

La situation des principaux organismes d assurance en 2014

La situation des principaux organismes d assurance en 2014 La situation des principaux organismes d assurance en 214 n 52 Juillet 215 1 SOMMAIRE 1 ANALYSE DES ORGANISMES VIE... 4 1.1 Collecte en hausse... 4 1.2 Rentabilité en baisse... 6 1.2.1 Rendements financiers

Plus en détail

Baromètre 2013 des Assurances Dommages

Baromètre 2013 des Assurances Dommages Baromètre 2013 des Assurances Dommages (3 ème édition) 2 Analyse stratégique du marché et Mise en perspective V1.01 au 31 juillet 2013 Facts & Figures 69 avenue André Morizet 92100 Boulogne Billancourt

Plus en détail