1 er. trimestree 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 er. trimestree 2014"

Transcription

1 Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestree 214 PRODUCTION DU 1 er TRIMESTRE 214 : EVOLUTION DE LA PRODUCTION : Le chiffre d affaires 1 réalisé par le secteur durant le 1 er trimestre 214, est estimé à 33,,7 milliards de dinars contre 31,4 milliards de dinars à la même période en 213, soit une progression de 7,2%. En y ajoutant le montant des acceptations internationales de la CCR qui s élève à 251,8 millions de dinars (en très forte progression de 111,8% par rapport à la même période de 213), le chiffre d affaires du secteur des assurances atteint, au premier trimestre de l année 214, un montan global de 33,9 milliards de dinars. Evolution Chiffre d affaires du marché T1 213/T1 214 T1 214 T1 213 T1 214 T1 213 en % en valeur Assurances dommages Assurances de Personnes Marché direct Acceptations Internationales ,5% 5,5% 94,6% 5,4% 7,1% 9,3% 7,2% 111,8% ASSURANCES DOMMAGES Le chiffre d affaires réalisé par les sociétés d assurance dommages durant le premier trimestre 214 a atteint 31,8 milliards de dinars contre 29,7 milliards de dinars à la même période en 213, soit une hausse de 7,1 % et une part de marché de 94,5%. Hormis le «crédit» qui enregistre une baisse de 8%, toutes les autres branches affichent des hausses. 1Hors acceptations internationales de la CCR.

2 Note de Conjoncture 1 er trimestree 214 Tab. 2: Production du 1er trimestre 214 Assurance Dommages Unité : milliers de dinars Chiffre d affaires du marché Evolution T1 213/T1 214 Branches Ass. Automobile T T ,7% ,1% en % 8,2% en valeur RC ,5% 1% 1,9% Garanties facultatives Ass.IRD Incendie ,1% 3,4% 11,7% 51% 31,6% 11% 9,4% 3,1% 13,1% Construction ,2% 8,2% 6,8% Risques divers ,6% 1,7% 16,1% Ass.Transport Transport terrestre Transport aérien Transport maritime Ass. Agricoles Production végétale et animale Engins et matériel agricole Autres ,7%,9%,3% 3,4% 2,4% 1,4%,7%,3% 4,5% 1%,2% 3,3% 1,9% 1,2%,5%,3% 11,6%,2% 73,% 11,4% 34,4% 25,4% 71,6% 13,8% Ass. Crédit ,8%,9% 8% 7,1% ANALYSE PAR BRANCHE : «Assurance automobile»: hausse de 8% La branche automobile qui représentee 61,7% de la production des assurances dommages, enregistre une production totale de 19,6 milliards de dinars, en progression de 8,2% par rapport au 1 er trimestre 213. La garantie «responsabilité civile» progresse de 1,9% avec une part dans le portefeuille automobile qui s élève à 15,4%. Les garanties facultatives enregistrent une hausse de 9,4% par rapport au premier trimestre 213. La branche «automobile» qui bénéficiait jusquelralentissement dû au recul des ventes dans le secteur automobile, avec une régression des importations de véhicules de 22,94% 2 par rapport à la même période en 213. La branche «automobile» reste donc, très sensible aux importations et aux ventes de d une croissance solide (avec un taux d évolution à deux chiffres), amorce un véhicules. 2 Source : Centre national de l informatique et des statistiques des Douanes 2

3 Note de Conjoncture 1 er trimestree 214 «Assurance IRD» : hausse de 3% La Branche Incendie et Risques Divers «IRD» enregistre un chiffre d affaires de 9,7 milliards de dinars au titre du premier trimestre 214, marquant ainsi une évolution de 3,1% par rapport à la même période de l année précédente. Les assurances incendie et risques de construction capitalisent près de 61,,8% du portefeuille de la branche et affichent ensemble, une progression de 4,6% par rapport à la même période de 213. Cette évolution est tirée par la production de la sousbranchde construction quant à eux régressent de 6,8%. Ces deux sousbranches détiennent dans l ordre 38,,2% et 24,5% de la production de la branche «IRD». «incendie» qui enregistre une hausse à deux chiffres, soit 13,1%. Les risques Par contre, l assurance contre les effets des catastrophes naturelles enregistre une forte évolution de 25,2%, effaçant ainsi la baisse de 11,5% constatée durant le 1 er trimestre 213. Avec une production qui s est accru de plus 112 millions de DA. Cette sousbranche détient 6,5% du chiffre d affaires de la branche «IRD», de même pour l assurance de «responsabilité civile» qui occupe 9,1% du portefeuille de la branche, progressant globalement de 5,6%. «Assurance Transport» : près de 12% de hausse La branche «transport», composée au premier trimestre 214 de 73% de maritime, 2% de terrestree et 7% d aérien, enregistre une augmentationn de 11,6%. Cet accroissement est tiré en partie par la croissance des sousbranches transport «aérien» (+73%) et transportt «maritime» (+11,4%). Le transport «terrestre» quant à lui, stagne enregistrant ainsi un léger recul de,2%. «Assurances agricoles 3» : hausse de 34% La branche «assurance agricole» continue sa forte croissance, avec une augmentation de 34,4% comparativement au1 er trimestre 213. Cette hausse est expliquée par la progression du volume des primes des sousbranches «engins et matériels agricoles» (+71,6%), «production animale» (+27,2%), «production végétale» (+22,4%) et «responsabilité civile des agriculteurs» (+17,3%). La seule contre performance de la branche est enregistrée par l assurance «incendie agricole» qui subi un recul de 4,5%. «Assurancecrédit» : Baisse de 8% Après la forte hausse constatée au premier trimestre 213, l assurance «crédit» enregistre une baisse de l ordre de 8% au courant du premier trimestre de l année 214. Cette baisse est engendrée par l assurance «crédit à l exportation» qui détient 4% du portefeuille de la branche et affiche une nette régression de 28,3%, due essentiellement au décalage d enregistrement d un contrat important en «crédit domestiquee», d une part, et par le recul des primes engendrées par l assurance «insolvabilité générale» qui marque une baisse de 15%, d autre part. L assurance «crédit immobilier» marque une hausse de 13,9% STRUCTURE DE LA PRODUCTION DES ASSURANCES DE DOMMAGES La structure de la production des branches n a pas subi de grands bouleversements. En effet, les branches se maintiennent sensiblement avec les mêmes poids qui ne dépassent pas 1,2% d écart par rapport à la même période de La production de l assurance des engins agricoles et de l assurance Incendie des risques agricoles de la CNMA est comptabilisée dans la branche «Risques Agricoles» au lieu des branches «Automobile» et «incendie». 3

4 Note de Conjoncture 1 er trimestree 214 par branche au 31/3/214 Ass.Transport 4,7% Ass. Agricoles 2,4% Ass. Crédit,8% Ass. Automobile 61,7% IRD 3,4% Construction 7,2% Incendie 11,7% Risques divers 11,6% 1.3. LES INDEMNISATIONS Le montant des sinistres réglés par les 214, 1,5 milliards de DA. : sociétés dommages a atteint, au titre du 1 er trimestre Sinistres réglés T1214 (1) structure T1213 (2 2) structure Ass. Automobile Ass.IRD Ass.Transport Ass. Agricoles Ass. Crédit Ass. Personness ,74% 19,19% 3,75% 1,68%,35%,3% ,22% 2,47% 3,73% 1%,44%,14% (1) Données manquantes : CAAR. (2) Données manquantes : 2A, CAAR. Le montant total des sinistres réglés est prédominé à 74,7% par l assurance automobile, ce taux est en régression par rapport à l exercice précédent, de même pour la branche «IRD» qui marque une importante baisse de 19,7% %, après la très forte évolution (+57,8%) enregistrée lors du premier trimestre de l année 213. Concernant les autres branches, la structure des sinistress réglés n a pas subi de modifications significatives. 4

5 Note de Conjoncture 1 er trimestree PARTS DE MARCHE Selon l origine des capitaux, le volume des sociétéss à capitaux privés atteint 26,4% au premier trimestre 214. Leur chiffre d affaires, d un montant de 8,9 milliards de dinars, connaît une hausse de 8,6% comparativement à la même période de 213 soit une valeur additive de 72 millions de DA. Tableau n 4 : Production des assurances au 31/3/214 par branche et selon l origine des capitaux Unité : milliers de dinars Branches d'assurance Entreprises Publiques Entreprises Privées Entreprises Mixtes marché Part de marché des Sociétés à capitaux privés Ass. Automobile RC Garanties facultatives Ass.IRD Incendie* Construction* Risques divers* Ass.Transport Transport terrestre* Transport aérien* Transport maritime* Ass. Agricoles Production végétale et animale Engins et matériel agricole Autres Ass. Crédit Assurances de personnes ,% ,2% ,2% ,7% ,2% ,1% ,2% ,3% ,4% ,3% ,3% ,% ,4% ,1% ,6% ,1% ,1% ,4% 2. ASSURANCES DE PERSONNES La production des assurances de personnes a connu une croissance de 9,3% au 1 er trimestre 214, affichant 1,9 milliards de DA contre 1,7 milliards de DA en 213, soit une part de marché de 5,5% par rapport à la production globale du secteur (hors acceptations internationales). La garantie «groupe» qui détient 3,1% du portefeuille des assurances de personnes accuse une régression de 4,8% %. De même pour la branche «maladie» qui affiche une décroissance de 76,3% suite à l arrêt de commercialisation du produit «santé internationalee» qui avait boosté le marché à la même période de l exercice 213. Les branches «accidents», «assistance» et «vie & décès» progressent respectivement de 12,8% %, 26% et 19,6% comparativement au 31/3/213. 5

6 Note de Conjoncture 1 er trimestree 214 Accidents (Dommages corporels) Maladie Assistance Vie et Décès Capitalisation Prévoyance collective (groupe) marché AP Tab. 3: Production du 1 er trimestre 214 Assurances de Personnes Unité : milliers de dinars Chiffre d affaires Evolution T1213 /T1214 T1214 T en % en valeur ,5%,5% 24% 28% 3,1% 17% 12,8% ,1% 76,3% ,8% 26% ,5% 19,6% ,5% 4,8% ,3% de la production des Assurances de Personnes au 31/3/ 214 Capitalisation % Prévoyance collective (groupe) 3,1% Accident 17,5% Maladie,5% Vie et Décès 27,9% Assistance 24,,% 6

7 Note de Conjoncture 1 er trimestree LES INDEMNISATIONS EN ASSURANCES DE PERSONNES Etat des sinistres au 31/3/2 14 Sinistres réglés * Sinistres à payer ** Accident Maladie Assistance Vie Décès Capitalisation Prévoyance collective TOTAL Montant *Données manquantes : Mutualiste **Données manquantes : CAARAMA, CARDIF 1,6%,2%,1% 18,1% 76% Montant Au titre du premier trimestree 214, le montant des règlements s élève à 375 millions de DA. La plus grande part a été versée au titre de la branche «groupe» avec un montant de 285 millions de DA et une part de 76%. Les branches «vie & décès», «accident» et «assistance» occupent des parts respectives de 18,1%, 1,6% et,1%. L assurance «maladie» affiche quant à elle une part résiduelle de,2%. A noter que le montant des sinistres à payer pour la même période a atteint 56 millions de DA. Ce montant est prédominé à 34,4% par la branche «groupe» et à 18,5% par la branche «accident», le reste est détenu par les branches «vie & décès» et «assistance» avec respectivement 15,6% et 13,9% de parts RESEAU DE DISTRIBUTION La production des assurancess de personnes (AP) est générée à hauteur de 63,5% par les agences directes des sociétés AP et les agences des sociétés d assurancess de dommages (AD). Le réseau des AGA a, quant à lui, contribué à hauteur de 16% du chiffre d affaires. En ce qui concerne la bancassurance, il est à noter que celleci est engendrée à 8,6% par CARDIF El Djazaïr, le reste est généré par CAARAMAA et AXA AlgérieVIE. Figure 3: du réseau de distribution des Assurances de Personnes au 31/3/ ,5% 13,9% 15,6% 34,4% AGENCES * 63,5% BANCASSURANCE 2,4% AGA 16,,% * Les agences des sociétés AP et les agences des sociétés dommages COURTIERS,1% 7

8 Note de Conjoncture 1 er trimestree LA REASSURANCE 3.1. STRUCTURE DE LA PRODUCTION EN AFFAIRES DOMMAGES Affaires Nationales Affaires Internationales Incendie Engineering & RC Décennalee Accident et RD Automobile Risques Agricoles Crédit CAT NAT ,2% ,% ,9% ,7% ,4% ,9% ,8% ,1% 18,6% 19%,4% Le montant de primes acceptées en affaires nationales s élève au premier trimestree 214 à 2,,5 milliards de DA. La production est dominée par la branche «incendie» avec un montant de 1,,2 milliards de DA, suivie par la branche «engineering & RC décennale» avec 91 millions de DA. La branche «CATNAT», «crédit» et «risques agricoles» se partagent respectivement 4,8% %, 1,9% et 1,4% du volume des primes encaissés. Avec seulement,7% du chiffre d affaires «l automobile» arrive en dernière position avec une production de 17,4 millions de DA. En ce qui concerne les acceptations internationales, il y a lieu de constater qu elles sont également prédominées par la branche «incendie» avec 156,3 millions de DA et une part de 62,1%. Les branches «accident et RD» et «engineering & RC décennale», quant à elles, affichent des parts de 19% et 18,6% du chiffre d affaires global STRUCTURE DES SINISTRES REGLES EN AFFAIRES DOMMAGES Sinistres réglés (affaires internationale) T1214 structure Sinistres réglés (affaires nationales) T1214 structure Incendie Engineering & RC Décennale Accident et RD ,7% ,7% ,7% ,64% 7,22%,23% Automobile 446,4% 1 462,11% 1 98 Risquess Agricoles ,88% Crédit 498,5% ,66% CAT NAT % En termes de sinistres, le montant des règlements en affaires nationales a atteintt au premier trimestre 214, 1,3 milliards de dinars. Au titre des affaires internationales, le montant des sinistress réglés est de 14 millions de DA avec une part de près de 54% pour la branche «accidents et risques divers». 8

Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestre 2015

Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestre 2015 Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestre 2015 PRODUCTION DU 1 er TRIMESTRE 2015 : EVOLUTION DE LA PRODUCTION : Le chiffre d affaires réalisé par le secteur des assurances (y compris

Plus en détail

OTE DE CONJONCTURE DU MARCHÉ

OTE DE CONJONCTURE DU MARCHÉ NOTE DE CONJONCTURE DU MARCHÉ DES ASSURANCES 1ER TRIMESTRE 2 011 EVOLUTION DE LA PRODUCTION : Le chiffre d affaires directes 1 réalisé par le secteur durant le 1 er trimestre 2011 est estimé à 24,,1 milliards

Plus en détail

Cette mise à jour fait ressortir une progression positive de 9% par rapport au premier trimestre 2014.

Cette mise à jour fait ressortir une progression positive de 9% par rapport au premier trimestre 2014. NOTE DE CONJONCTURE DU MARCHE DES ASSURANCES Deuxième trimestre 2015 Avant de présenter les chiffres au titre du second trimestre 2015, il est à noter que l actualisation des données du premier trimestre

Plus en détail

Affaires dommages en Suisse

Affaires dommages en Suisse Affaires dommages en Suisse 15 Primes émises Total des primes Assurance accidents* 2 762 2 821 2 818 Assurance maladie* (sans assurance de base) 6 323 6 318 8 687 Assurance RC et de véhicules automobiles

Plus en détail

FICHE A/s de l évolution de l activité de Bancassurance (exercice 2011)

FICHE A/s de l évolution de l activité de Bancassurance (exercice 2011) ROYAUME DU MAROC Direction des assurances et de la prévoyance sociale ------------------- DCIA/BA FICHE A/s de l évolution de l activité de Bancassurance (exercice 2011) ---------------------- L activité

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE

NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE Novembre 2013 I. INTRODUCTION : L obligation d assurance automobile, apparue en 1958 -durant l ère coloniale-, a été reconduite après l indépendance. C est en 1974 que le législateur

Plus en détail

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 I. Environnement économique 2009 SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti) 31 625 Taux de croissance de l'économie 3,00% II. Environnement Institutionnel

Plus en détail

DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BÉNIN EN 2014

DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BÉNIN EN 2014 Atelier de dissémination des données du marché de l assurance au titre de l exercice 2014 et échanges sur les problèmes du secteur DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BÉNIN EN 2014 Présenté par: Urbain

Plus en détail

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 Les crédits de ce type mis en force au cours du premier semestre 1998 ont atteint 154,1 milliards de francs (données brutes non corrigées

Plus en détail

NOTE. AU SUJET DE L ACTIVITE DE BANCASSURANCE - Exercice 2013 -

NOTE. AU SUJET DE L ACTIVITE DE BANCASSURANCE - Exercice 2013 - DCIA/BA NOTE AU SUJET DE L ACTIVITE DE BANCASSURANCE - Exercice 2013 - Plus de dix ans après son institutionnalisation par le Code des assurances, la bancassurance continue de progresser des parts de marché.

Plus en détail

L histoire de l assurance en Algérie

L histoire de l assurance en Algérie POINT DE VUE POINT OF VIEW Assurances et gestion des risques, vol. 81(3-4), octobre-décembre 2013, 285-290 Insurance and Risk Management, vol. 81(3-4), October-December 2013, 285-290 L histoire de l assurance

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2010

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2010 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2010 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes de la Direction des études et des statistiques FFSA-GEMA.

Plus en détail

L EVOLUTION DU SECTEUR ALGERIEN DES ASSURANCES. Mr BILLEL BENILLES Inspecteur Divisionnaire à la Direction des Grandes Entreprises «DGE» - ALGERIE

L EVOLUTION DU SECTEUR ALGERIEN DES ASSURANCES. Mr BILLEL BENILLES Inspecteur Divisionnaire à la Direction des Grandes Entreprises «DGE» - ALGERIE L EVOLUTION DU SECTEUR ALGERIEN DES ASSURANCES Mr BILLEL BENILLES Inspecteur Divisionnaire à la Direction des Grandes Entreprises «DGE» - ALGERIE Introduction Générale : Le secteur de l assurance a évolué

Plus en détail

le point sur l assurance française

le point sur l assurance française 2014 le point sur l assurance française conférence de presse de la FFSA maison de l assurance / mercredi 25 juin 2014 2014 le point sur l assurance française le bilan les perspectives 2 1/ La situation

Plus en détail

مديرية التا مينات والاحتياط الاجتماعي

مديرية التا مينات والاحتياط الاجتماعي ROYAUME DU MAROC Direction des assurances et de la prévoyance sociale ------------------- DCIA/BA مديرية التا مينات والاحتياط الاجتماعي ---------------------- ق.م.و.ت/ت.ب FICHE SUR LA BANCASSURANCE (EXERCICE

Plus en détail

Le secteur des assurances en 2009

Le secteur des assurances en 2009 ACA - Actualités et Perspectives Le secteur des assurances en 2009 Le secteur de l assurance au Luxembourg 24 Le marché national 26 Le marché international 32 23 Le secteur de l assurance au Luxembourg

Plus en détail

Communication Financière. 12 Mai 2014

Communication Financière. 12 Mai 2014 Communication Financière 12 Mai 2014 1 Introduction: Les Faits marquants de l année 2013 Les Performances 2013 Les Perspectives 2014 et la Stratégie de développement sur le restant du plan 2014-2016. Augmentation

Plus en détail

PLAN DE L ETUDE : I. Le Marché Mondial II. Le Marché zone FANAF : - Marché Vie, - Marché Non Vie EVOLUTION DU MARCHE DE L ASSURANCE EN 2014

PLAN DE L ETUDE : I. Le Marché Mondial II. Le Marché zone FANAF : - Marché Vie, - Marché Non Vie EVOLUTION DU MARCHE DE L ASSURANCE EN 2014 EVOLUTION DU MARCHE DE L ASSURANCE EN 2014 PLAN DE L ETUDE : I. Le Marché Mondial II. Le Marché zone FANAF : - Marché Vie, - Marché Non Vie (situation de l assurance automobile 2010-2014) I. Le Marché

Plus en détail

Le métier d actuaire IARD

Le métier d actuaire IARD JJ Mois Année Le métier d actuaire IARD Journées Actuarielles de Strasbourg 6-7 octobre 2010 PLAN Présentation de l assurance non vie Le rôle de l actuaire IARD La tarification des contrats L évaluation

Plus en détail

Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015. Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure

Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015. Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 22 juin 2015 Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015 Aperçu de

Plus en détail

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES Les assurances de personnes Données clés 28 Fédération Française des sociétés d Assurances Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour

Plus en détail

Les sociétés d Assurances Takaful et les sociétés d assurances Traditionnelles Théorie et l Expérience Pratique

Les sociétés d Assurances Takaful et les sociétés d assurances Traditionnelles Théorie et l Expérience Pratique Laboratoire partenariat et investissement dans les PME/PMI dans l espace Euro-Maghrébin Ministère de L'enseignement Supérieur et de la recherche scientifique Université Ferhat Abbas Faculté des sciences

Plus en détail

L assurance française : le bilan de l année 2012

L assurance française : le bilan de l année 2012 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 2 L environnement économique et financier : accalmie et incertitude Le bilan d activité : résistance

Plus en détail

Chiffres et faits 2015. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2015. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2015 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Editeur Association Suisse d Assurances ASA Conrad-Ferdinand-Meyer-Strasse 14 Case postale CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances

PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BENIN EN PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances SOMMAIRE Introduction Formation du chiffre d affaires du marché Total bilan en constante progression

Plus en détail

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2013

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2013 ROYAUME DU MAROC Direction des assurances et de la prévoyance sociale Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2013 (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel)

Plus en détail

Cadre règlementaire des Assurances de Personnes:

Cadre règlementaire des Assurances de Personnes: Cadre règlementaire des Assurances de Personnes: Le corpus juridique régissant les assurances des personnes = 41 articles législatifs dont: o 5 articles rajoutés par la loi 06-04; o 8 articles modifiés

Plus en détail

L exercice en bref 09

L exercice en bref 09 L exercice en bref 09 Introduction PKRück poursuit son succès PKRück peut se montrer plus que satisfaite de son évolution. Au terme de son cinquième exercice, l entreprise enregistre déjà 10 % de part

Plus en détail

Observatoire de la récupération, du recyclage et de la valorisation

Observatoire de la récupération, du recyclage et de la valorisation Avril-Mai-Juin 20 Note trimestrielle N 30 Observatoire de la récupération, du recyclage et de la valorisation RESUME DE L EVOLUTION DU TRIMESTRE (Avril-Mai-Juin 20) Sensible progression Dans la continuité

Plus en détail

3. Des données financières globalement positives en 2010

3. Des données financières globalement positives en 2010 3. Des données financières globalement positives 3.1 Une nouvelle progression du bilan À fin 2010, le total de bilan agrégé de l ensemble des organismes d assurance et de réassurance contrôlés par l Autorité

Plus en détail

SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES. Situation Liminaire Exercice 2005

SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES. Situation Liminaire Exercice 2005 SECTEUR MAROCAIN DES ASSURANCES Situation Liminaire Exercice 2005 Mars 2006 FAITS MARQUANTS 2005 Campagne de Communication sur les délais de recouvrement des primes Suite à l entrée en vigueur des nouvelles

Plus en détail

Présentation des résultats semestriels 2007

Présentation des résultats semestriels 2007 Présentation des résultats semestriels 2007 Faits marquants du premier semestre 2007 Henri de CASTRIES Président du Directoire Les résultats d AXA du 1 er semestre 2007 sont parfaitement en ligne avec

Plus en détail

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2014. (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel)

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2014. (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel) Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2014 (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel) Avril 2015 Le montant des émissions a atteint, en 2014 un total

Plus en détail

COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL

COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL COMMISSARIAT AUX ASSURANCES ANNEXE AU RAPPORT ANNUEL 2012 /2013 2012 /2013 Sommaire 5 13 6 1 - Sommaire Statistiques générales Tab 2.1 Nombre d entreprises établies suivant leur spécialisation 16 Tab

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES 1189 PUBLICATIONS PÉRIODIQUES (COMPTES ANNUELS, SITUATIONS TRIMESTRIELLES, TABLEAUX D ACTIVITÉ ET DE RÉSULTATS, CHIFFRES D AFFAIRES, INVENTAIRES DE PORTEFEUILLES) SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES

Plus en détail

Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie

Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie Conférence Régionale sur l Assurance et la Réassurance des Risques liés aux Catastrophes Naturelles en Afrique Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie Présenté par Mr Abdelkrim

Plus en détail

S ADOSSER À SON ASSUREUR

S ADOSSER À SON ASSUREUR Numéro 32 3 ème Trimestre 2015 CONSEIL NATIONAL DES ASSURANCES S ADOSSER À SON ASSUREUR Aujourd hui, travailler n est plus à sa signification connue des générations anciennes. Elle s est démultipliée pour

Plus en détail

OBSERVATOIRE STATISTIQUES

OBSERVATOIRE STATISTIQUES OBSERVATOIRE STATISTIQUES 2ème trimestre 213 2ème trimestre 213 Ce document résume l évolution du secteur des Postes et Télécommunications au cours du 2ème trimestre 213. SOMMAIRE I. REVENU 2 II. NOMBRE

Plus en détail

SOMMAIRE. Assurances Salim

SOMMAIRE. Assurances Salim SOMMAIRE 1- Le secteur des assurances en Tunisie 2- Présentation de la socièté «ASSURANCES SALIM» 3- Stratégie de développement et perspectives d avenir 4- Evaluation 5 -Caractéristiques de l offre Assurances

Plus en détail

expertise complète pour vos projets

expertise complète pour vos projets Choisissez une expertise complète pour vos projets d entrepreneur > Une vision globale pour bien assurer >toute l entreprise et la vie privée. > ASSURANCES DE PERSONNES ASSURANCES DES BIENS Obligations

Plus en détail

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Paris, le 17 mai 2006 Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Résultat brut d exploitation : 1 502 millions d euros (+ 46,7 %) Résultat net part du groupe : 1 385 millions d euros (+ 53,0 %) Coefficient

Plus en détail

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Paris, le 31 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Un chiffre d affaires en hausse de +0,9% à 9,3 milliards d euros Développement ciblé en France Croissance à l international

Plus en détail

Chiffres clés du marché français

Chiffres clés du marché français Chiffres clés du marché français Version présentée lors de la conférence de presse du 27 janvier 2011 Conférence de presse du 27 janvier 2011 1 L environnement économique et financier Une croissance modérée

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LES RISQUES CONSTRUCTION

SEMINAIRE SUR LES RISQUES CONSTRUCTION الشرآة المرآزية لا عادة التا مين A S S U R A N C E SEMINAIRE SUR LES RISQUES CONSTRUCTION JUNE 8 th _ 2009 _ 08 juin فندق الا وراسي الجزاي ر EL Aurassi Hotel Algiers SEMINAR on CONSTRUCTION risks R E A

Plus en détail

I-Présentation de la Direction Nationale des Assurances

I-Présentation de la Direction Nationale des Assurances I-Présentation de la Direction Nationale des Assurances 1- Organisation La Direction Nationale des Assurances du Gabon est organisée par le décret 414/PR/MFEBPP du 16 avril 1999, pris en application du

Plus en détail

Prestations et frais 2011 2012 18 844,27 20 134,74 Prestations et frais payés 2011 2012 13 638,83 15 176,05

Prestations et frais 2011 2012 18 844,27 20 134,74 Prestations et frais payés 2011 2012 13 638,83 15 176,05 ROYAUME DU MAROC Direction des assurances et de la prévoyance sociale DOMOF/SSTAT / Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2012 Mai 2013 Le montant des émissions a atteint, en 2012,

Plus en détail

Communiqué aux médias

Communiqué aux médias 1 Mobilière Suisse Holding SA Bundesgasse 35 Case postale 3001 Berne Téléphone 031 389 61 11 Téléfax 031 389 68 52 lamobiliere@mobi.ch www.mobi.ch Communiqué aux médias Exercice 2014: la Mobilière poursuit

Plus en détail

Résultats annuels-2013

Résultats annuels-2013 Mars 2014 Publications du jour COMPAGNIE DE TRANSPORT CA 2013 REX 2013 RNPG 2013 AU MAROC (CTM) 507 MDH 7,3% 39,5 MDH 17,0% 35 MDH 49,4% En dépit d une forte concurrence sur le marché du transport au Maroc,

Plus en détail

Evolution du Marche Des Assurances en Algérie et La Réglementation Le Régissant

Evolution du Marche Des Assurances en Algérie et La Réglementation Le Régissant Ministère de L'enseignement Supérieur et de la recherche scientifique Université Ferhat Abbas Evolution du Marche Des Assurances en Algérie et La Réglementation Le Régissant 2a 2011 26 25 PARTIE 1 : EVOLUTION

Plus en détail

Catastrophes naturelles : prévention et assurance

Catastrophes naturelles : prévention et assurance CDRNM 10 octobre 2013 Préfecture de Lille Catastrophes naturelles : prévention et assurance Philippe HERREYRE TOURNEMAINE MRN Sommaire 2 1. Les CATastrophes NATurelles en chiffres 1. La composante assurance

Plus en détail

Anticipation 0% 1946 1975 1995 2010 2050. Moins de 20 ans De 25 à 59 ans Plus de 60 ans

Anticipation 0% 1946 1975 1995 2010 2050. Moins de 20 ans De 25 à 59 ans Plus de 60 ans Anticipation Recul de l âge de départ à la retraite, baisse du niveau des régimes obligatoires, déséquilibre démographique entre les actifs et les retraités Le système de retraite actuel a atteint ses

Plus en détail

Assurance Transports - Données clés 2013 -

Assurance Transports - Données clés 2013 - Assurances de biens et de responsabilité Novembre 2014 Assurance Transports - Données clés 2013 - Ce document est la propriété exclusive de la FFSA et du GEMA et est protégé par le droit d'auteur. La reproduction,

Plus en détail

www.macsa.com.tn Novembre 2011 Le secteur des assurances en Tunisie

www.macsa.com.tn Novembre 2011 Le secteur des assurances en Tunisie Département Recherches Etude du secteur des assurances Analyse Sectorielle Novembre 2011 Le secteur des assurances en Tunisie Les sociétés opérant dans le marché des assurances en Tunisie s élèvent à 22

Plus en détail

Balance suisse des paiements et position extérieure au deuxième trimestre 2014 Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure nette

Balance suisse des paiements et position extérieure au deuxième trimestre 2014 Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure nette Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 22 septembre 2014 Balance suisse des paiements et position extérieure au deuxième trimestre 2014 Aperçu

Plus en détail

Les perspectives de développement de l industrie des assurances en Algérie et les reformes nécessaire pour promouvoir ses capacités concurrentielles

Les perspectives de développement de l industrie des assurances en Algérie et les reformes nécessaire pour promouvoir ses capacités concurrentielles Les perspectives de développement de l industrie des assurances en Algérie et les reformes nécessaire pour promouvoir ses capacités concurrentielles Mr Mohamed Benarbia Chef de division Etude des risques

Plus en détail

ANALYSE DE LA TENDANCE DU SECTEUR DES TELECOMMUNICATIONS AU BENIN. Juin 2014

ANALYSE DE LA TENDANCE DU SECTEUR DES TELECOMMUNICATIONS AU BENIN. Juin 2014 REPUBLIQUE DU BENIN -------------- AUTORITE DE REGULATION DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES ET DE LA POSTE ---------------- SECRETARIAT EXECUTIF ------------ DIRECTION DES MARCHES ET DE LA PROSPECTIVE ------------

Plus en détail

Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances

Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances Groupe Vaudoise Assurances Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 3 Siège social Vaudoise Assurances Place de Milan Case postale 120 1001

Plus en détail

ANALYSE DE L EVOLUTION DES MARCHES DU FIXE, DU MOBILE ET DE L INTERNET AU 30 SEPTEMBRE 2014

ANALYSE DE L EVOLUTION DES MARCHES DU FIXE, DU MOBILE ET DE L INTERNET AU 30 SEPTEMBRE 2014 ANALYSE DE L EVOLUTION DES MARCHES DU FIXE, DU MOBILE ET DE L INTERNET AU 30 SEPTEMBRE 2014 1- Les faits marquants au 30 septembre 2014 Évolution des prix (ARPM 1 ), de l usage moyen 2 du fixe et du mobile

Plus en détail

Conseil économique et social. Document établi par le Bureau central de statistique d Israël

Conseil économique et social. Document établi par le Bureau central de statistique d Israël Nations Unies Conseil économique et social ECE/CES/GE.2/214/3 Distr. générale 12 février 214 Français Original: russe Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe d

Plus en détail

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998 Les crédits au logement consentis aux ménages en Les crédits nouveaux à l habitat mis en force 1 en ont atteint 341,93 milliards de francs en données brutes 2, contre 307,9 milliards en 1997 (+ 11,1 %).

Plus en détail

Exposé en droit des assurances sous le thème :

Exposé en droit des assurances sous le thème : Université Cadi Ayyad Master : Droit des Affaires Faculté des Sciences Juridiques Semestre : 3 Economiques et Sociales. UFR Marrakech Exposé en droit des assurances sous le thème : De la classification

Plus en détail

3C HAPITRE. 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties

3C HAPITRE. 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties IEOM RAPPORT ANNUEL 2008 3C HAPITRE 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties 54 3 < L ÉVOLUTION MONÉTAIRE EN 2008 L ÉVOLUTION

Plus en détail

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Mercredi 2 mars 2016 Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Chiffre d affaires consolidé de 798,0 M, en progression de 4,1 % en publié et 4,6 % en

Plus en détail

Étude sur les taux de revalorisation des contrats individuels d assurance-vie au titre de 2014 n 47 juin 2015

Étude sur les taux de revalorisation des contrats individuels d assurance-vie au titre de 2014 n 47 juin 2015 n 47 juin 2015 Étude sur les taux de revalorisation des contrats individuels d assurance-vie au titre de 2014 Synthèse générale Le niveau des taux de revalorisation servis aux assurés appelle une vigilance

Plus en détail

L Ordre Indépendant des Forestiers Exercice terminé le 31 décembre 2011. Faits saillants financiers pour 2011

L Ordre Indépendant des Forestiers Exercice terminé le 31 décembre 2011. Faits saillants financiers pour 2011 L Ordre Indépendant des Forestiers Exercice terminé le 31 décembre Faits saillants financiers pour Survol de la santé financière et de la stabilité de Foresters Foresters la santé financière de Foresters

Plus en détail

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises 27 mars 2008 Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises Résultat net part du groupe : 2 730 M Produit net bancaire : 10 568 M Coefficient

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France COMMUNIQUE DE PRESSE (V1.10 au 24 août 2012) Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France (réalisé sur les comptes arrêtés fin 2010) Analyse stratégique du marché et Mise en

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

Chiffres et faits 2009. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2009. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2009 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Editeur Association Suisse d Assurances ASA C. F. Meyer-Strasse 14 Case postale 4288, CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41 44

Plus en détail

Étude sur les taux de revalorisation des contrats individuels d assurance vie au titre de 2013 n 26 mai 2014

Étude sur les taux de revalorisation des contrats individuels d assurance vie au titre de 2013 n 26 mai 2014 n 26 mai 2014 Étude sur les taux de revalorisation des contrats individuels d assurance vie au titre de 2013 Sommaire 1.INTRODUCTION 4 2.LE MARCHÉ DE L ASSURANCE VIE INDIVIDUELLE 6 2.1.La bancassurance

Plus en détail

PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE DANS LE CADRE DU REGIME D ASSURANCE DES RISQUES DE CATASTROPHES NATURELLES EN FRANCE. Casablanca - 13 novembre 2006 1

PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE DANS LE CADRE DU REGIME D ASSURANCE DES RISQUES DE CATASTROPHES NATURELLES EN FRANCE. Casablanca - 13 novembre 2006 1 PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE DANS LE CADRE DU REGIME D ASSURANCE DES RISQUES DE CATASTROPHES NATURELLES EN FRANCE Casablanca - 13 novembre 2006 1 Rappel des principes du régime d indemnistation des victimes

Plus en détail

Chiffres clés de l assurance transport 2010 réalisés par l ABAM

Chiffres clés de l assurance transport 2010 réalisés par l ABAM Chiffres clés de l assurance transport 2010 réalisés par l ABAM Contenu Contenu... 1 1. Facultés... 2 2. CMR... 3 3. Corps fluviaux... 4 4. Corps maritimes... 5 5. Conclusion... 5 Le 8 juin 2011, l Association

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2012

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2012 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 212 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques de la direction des études et des statistiques FFSA-GEMA

Plus en détail

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre L évolution du marché des OPCVM à fin novembre Après avoir enregistré une belle progression en octobre, le marché des fonds de droit français voit son encours se replier de -0,2%, l équivalent de 1,6 milliard

Plus en détail

Tendances monétaires et financières au cours des neuf premiers mois de 2013

Tendances monétaires et financières au cours des neuf premiers mois de 2013 Alger, le 26 décembre 2013 Tendances monétaires et financières au cours des neuf premiers mois de 2013 Introduction L objet de cette note est d analyser les principales tendances financières et monétaires

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 211 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques de la direction des études et des statistiques FFSA-GEMA

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 13 mars 2012 RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE Bonne résistance du PNB et du RBE en 2011, solidité financière confirmée, poursuite de la dynamique de développement

Plus en détail

Conférence de presse FFSA Mercredi 26 juin 2013

Conférence de presse FFSA Mercredi 26 juin 2013 Conférence de presse FFSA Mercredi 26 juin 2013 Conférence de presse FFSA Retour sur 2012 et premières tendances pour 2013 : l assurance française remplit ses deux missions, protéger et financer Les chiffres

Plus en détail

Chapitre 9 : TRAVAIL, PROTECTION SOCIALE ET ASSURANCE

Chapitre 9 : TRAVAIL, PROTECTION SOCIALE ET ASSURANCE Chapitre 9 : TRAVAIL, PROTECTION SOCIALE ET ASSURANCE SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 155 II. LISTE DES TABLEAUX... 155 III. PRÉSENTATION... 156 IV. MÉTHODOLOGIE... 156 V. SOURCES DE DOCUMENTATION...

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 1 er mai 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Croissance des primes de près de 50 % pour un deuxième trimestre consécutif Résultat

Plus en détail

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS N 17 TENDANCE GLOBALE DU MARCHÉ IMMOBILIER AU 4 ème TRIMESTRE 2013 1 1. Tendance globale du marché immobilier au cours du 4 ème trimestre 2013 En glissement trimestriel,

Plus en détail

ASSOCIATION DES SOCIETES D ASSURANCES DU CAMEROUN

ASSOCIATION DES SOCIETES D ASSURANCES DU CAMEROUN TABLE DES MATIERES INTRODUCTION GENERALE 4 I ère PARTIE : États Statistiques (CIMA DOMMAGES) Compagnies d Assurances de Dommages 18 Chiffres d affaires 19 Dotation Aux Provisions de Primes 20 Primes Acquises

Plus en détail

ASSOCIATION FRANÇAISE DE L ASSURANCE

ASSOCIATION FRANÇAISE DE L ASSURANCE ASSOCIATION FRANÇAISE DE L ASSURANCE 1, RUE JULES LEFEBVRE, 75009 PARIS - TÉLÉPHONE : 01 42 47 91 01 - TÉLÉCOPIE : 01 42 47 93 11 SITE INTERNET : www.associationfrancaisedelassurance.fr DONNEES RELATIVES

Plus en détail

SECTEUR DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES : EVOLUTION DU MARCHE AU SECOND TRIMESTRE 2014

SECTEUR DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES : EVOLUTION DU MARCHE AU SECOND TRIMESTRE 2014 Autorité de Réglementation des secteurs de Postes et de Télécommunications REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail - Liberté - Patrie SECTEUR DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES : EVOLUTION DU MARCHE AU SECOND TRIMESTRE

Plus en détail

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 M A R S 2015

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 M A R S 2015 I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 M A R S 2015 AU 31/03/2015 AU 31/03/2014 VAR % AU 31/12/2014 Provisoire 1- Produits d'exploitation

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2010

RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2010 RAPPORT ANNUEL EXERCICE RAPPORT ANNUEL EXERCICE Siège Social : Square Avenue de Paris - 1025 Tunis Tél.: (216) 71 340 866-71 256 800 - Fax : (216) 71 340 835-71 341 932 - Telex : 13 420-14 420 Capital

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

Situation d un échantillon de groupes d assurance actifs en France à fin 2014

Situation d un échantillon de groupes d assurance actifs en France à fin 2014 Situation d un échantillon de groupes d assurance actifs en France à fin 2014 N 45 Mai 2015 1 SOMMAIRE 1. DES RÉSULTATS TIRÉS PAR L ASSURANCE DE PERSONNES... 5 1.1 Des résultats en progression dans le

Plus en détail

Note mensuelle de conjoncture wallonne

Note mensuelle de conjoncture wallonne Note mensuelle de conjoncture wallonne Août 2012 L IWEPS est un institut scientifique public d aide à la prise de décision à destination des pouvoirs publics. Par sa mission scientifique transversale,

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES

SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES SEMINAIRE SUR LES RISQUES AGRICOLES ASSURANCE ET REASSURANCE EL AURASSI le 10 juin 2007 Alger LA REASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES EN ALGÉRIE Expérience de la CCR Présentation de la CCR Historique de la

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011 LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011 En collaboration avec le laboratoire ERUDITE de l Université Paris-Est Marne-la-vallée, sous la direction scientifique de Marc Ferracci

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

Département Econome. Indicateur de Conjoncture

Département Econome. Indicateur de Conjoncture Département Econome Indicateur de Conjoncture Septembre 211 Conjoncture Economique Sommaire SOMMAIRE... 2 1. CREATIONS D ENTREPRISES... 4 2. CONSOMMATION... 4 3. TOURISME... 5 4. BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS...

Plus en détail

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE Qu est ce qu une prime ou une cotisation d assurance? C est la somme à payer périodiquement à l assureur en contrepartie des garanties qu il accorde. Les primes (ou

Plus en détail

Communiqué de presse Pressemitteilung Comunicato Stampa

Communiqué de presse Pressemitteilung Comunicato Stampa OFS BFS UST Office fédéral de la statistique Bundesamt für Statistik Ufficio federale di statistica Uffizi federal da statistica Service d information Informationsdienst Servizio informazioni Servetsch

Plus en détail

V. Activité Des Organes De L entreprise...47 V.1. Activité du Conseil d Administration...48

V. Activité Des Organes De L entreprise...47 V.1. Activité du Conseil d Administration...48 Rapport Annuel 2012 SOMMAIRE Message du Président Activité technique de l entreprise I. Activité technique de l entreprise...13 I.1. Analyse globale de la Production...14 I.2. Indemnisations...18 I.3.

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er février 2007 INDICATEURS D ACTIVITE : 2006, UNE NOUVELLE ANNEE DE FORTE CROISSANCE AFFAIRES NOUVELLES EN VIE/EPARGNE/RETRAITE : + 15% CHIFFRE D AFFAIRES DOMMAGES : + 4% CHIFFRE

Plus en détail

économique PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES : QUE NOUS RÉSERVE 2011? DÉCEMBRE 2010 JANVIER 2011 Canada États-unis Les taux d'intérêt

économique PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES : QUE NOUS RÉSERVE 2011? DÉCEMBRE 2010 JANVIER 2011 Canada États-unis Les taux d'intérêt DÉCEMBRE JANVIER 211 économique PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES : QUE NOUS RÉSERVE 211? Au passage d une année à l autre, il est de mise de s interroger sur ce que nous réserve la nouvelle année. Après la solide

Plus en détail