Les Français jugent leurs assureurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Français jugent leurs assureurs"

Transcription

1 Les Français jugent leurs assureurs Présentation du 15 Mars 2002 Marie-Laurence GUÉNA Directeur Département Banques / Assurances TAYLOR NELSON SOFRES S.A 16, rue Barbès Montrouge cedex - FRANCE Tél : 33 (0) Fax : 33 (0) Site Web : Études de marché et d opinion Taylor Nelson Sofres SA est une société du Groupe Taylor Nelson Sofres, présent dans plus de 35 pays.

2 Objectifs de l étude! Mesurer les évolutions de la notoriété spontanée et assistée des principales enseignes du marché de l assurance, " Évaluer l image de ces enseignes sur trois critères res d image : «bon prix», «proche de vous», «innovant», # Mesurer les intentions de changement d assureur selon les produits, $ Dégager des tendances sur la perception du marché de l assurance et de ses acteurs. TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

3 Méthodologie L étude a été réalisée : Du 11 au 15 février 2002, Par téléphone, Auprès d un échantillon national représentatif des Français âgés de 18 ans et plus, de 405 personnes. Pour mémoire, cette étude avait été menée précédemment par l Argus de l Assurance en février TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

4 La notoriété des enseignes d assurances TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

5 Le match de la notoriété spontanée Scores Février 2002 Ensemble Mutuelles 78% Ensemble Compagnies d assurances 76% 1 2 Ensemble Banques 1 3 Ensemble Assureurs directs 6% 4 TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

6 Q1. Quels sont les compagnies d assurances ou assureurs que vous connaissez ne serait-ce que de nom? Rang Février Notoriété spontanée : l année d AXA AXA MACIF MAAF AGF MMA MAIF GMF GAN GROUPAMA MATMUT ABEILLE CRÉDIT MUTUEL CRÉDIT AGRICOLE 8% 5% 9% Scores Février % 19% 17% 16% 2 22% 21% 27% 32% 52% Scores TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février Scores Février 2001 Rang 47% 1 31% % 7 15% 9 19% 8 22% % 11 5% 14 6% 11

7 Notoriété spontanée : les moins connus Q1. Quels sont les compagnies d assurances ou assureurs que vous connaissez ne serait-ce que de nom? Scores Février 2002 Les assureurs directs : % Direct Assurance % Eurofil 2% % Nexx 1% Les banques : % Banques Populaires 1% % BNP Paribas 1% % Caisse d Épargne 1% % Société Générale 1% Les autres : % Azur % Generali / Concorde 2% % Mutuelle du Poitou 2% TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

8 Notoriété assistée : des scores très élevés Q2. Je vais vous citer un certain nombre de compagnies d assurances ou d assureurs. Pour chacun d entre eux, vous me direz si vous le connaissez ne serait ce que de nom? Scores Février 2002 AGF 96% GROUPAMA 95% AXA 9 MACIF 9 MAAF ASSURANCES 91% TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

9 Notoriété assistée : des scores très élevés Q2. Je vais vous citer un certain nombre de compagnies d assurances ou d assureurs. Pour chacun d entre eux, vous me direz si vous le connaissez ne serait ce que de nom? Scores Février 2002 GAN 87% GMF 87% MMA 86% MAIF 81% MATMUT 79% ABEILLE 7 TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

10 Notoriété assistée : les banques connues en tant qu assureur Q2. Je vais vous citer un certain nombre de compagnies d assurances ou d assureurs. Pour chacun d entre eux, vous me direz si vous le connaissez ne serait ce que de nom? Scores Février 2002 CRÉDIT AGRICOLE 56% CRÉDIT MUTUEL 49% CAISSE D'ÉPARGNE 46% BANQUES POPULAIRES 45% BNP PARIBAS 41% SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 39% LA POSTE 38% TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

11 L image des enseignes d assurances TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

12 Le critère «bon marché» : un quinté gagnant de mutuelles Q3. Dites-moi si le qualificatif de bon marché s applique plutôt bien ou plutôt mal à l idée que vous vous faites de.en tant qu assureur? Plutôt bien Plutôt mal NSP 1 - MACIF 6 18% 18% 2 - MAAF ASSURANCES 56% 19% 25% 3 - MAIF 55% 18% 27% 4 - GROUPAMA 5 27% 19% 5 - MMA 51% 18% 31% 6 - MATMUT 50% 20% 30% 7 - GMF 48% 26% 26% 8 - AGF 4 29% 27% 8 - LA POSTE 4 26% 30% 10 - CRÉDIT AGRICOLE 42% 3 25% 10 - CRÉDIT MUTUEL 42% 27% 31% TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

13 Le critère «bon marché» : un quinté gagnant de mutuelles Q3. Dites-moi si le qualificatif de bon marché s applique plutôt bien ou plutôt mal à l idée que vous vous faites de.en tant qu assureur? Plutôt bien Plutôt mal NSP 12 - AXA 40% 37% CAISSE D'ÉPARGNE 38% 31% 31% 14 - GAN 3 36% 31% 15 - BANQUES POPULAIRES 28% 32% 40% 15 - SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 28% 35% 37% 17 - ABEILLE 27% 2 50% 18 - BNP PARIBAS 21% 39% 40% TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

14 Sur le critère «Innovant» : MMA la course en tête Q4. Dites-moi si le qualificatif d innovant s applique plutôt bien ou plutôt mal à l idée que vous vous faites de. en tant qu assureur? Plutôt bien Plutôt mal NSP 1 - MMA 60% 16% GROUPAMA 55% 27% 18% 3 - AXA 51% 27% 22% 4 - MAAF ASSURANCES 50% 2 26% 5 - MACIF 47% 3 19% 5 - LA POSTE 47% 30% AGF 46% 29% 25% 7 - GMF 46% 30% CRÉDIT AGRICOLE 46% 3 21% TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

15 Sur le critère «Innovant» : MMA la course en tête Q4. Dites-moi si le qualificatif d innovant s applique plutôt bien ou plutôt mal à l idée que vous vous faites de. en tant qu assureur? Plutôt bien Plutôt mal NSP 10 - MAIF 41% 32% 27% 10 - CAISSE D'ÉPARGNE 41% 3 25% 10 - CRÉDIT MUTUEL 41% 32% 27% 13 - GAN 38% 3 28% 13 - MATMUT 38% 31% 31% 15 - SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 36% 32% 32% 16 - BANQUES POPULAIRES 3 35% 32% 17 - BNP PARIBAS 28% 38% ABEILLE 26% 35% 39% TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

16 Sur le critère «Proche de vous» : la prime aux mutuelles Q5. Dites-moi si le qualificatif de proche de vous s applique plutôt bien ou plutôt mal à l idée que vous vous faites de. en tant qu assureur? Plutôt bien Plutôt mal NSP 1 - GROUPAMA 5 35% 12% 1 - LA POSTE 5 31% 16% 3 - MACIF 52% 3 15% 3 - MMA 52% 27% 21% 5 - MAAF ASSURANCES 50% 32% 18% 5 - CRÉDIT AGRICOLE 50% 3 16% TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

17 Sur le critère «Proche de vous» : la prime aux mutuelles Q5. Dites-moi si le qualificatif de proche de vous s applique plutôt bien ou plutôt mal à l idée que vous vous faites de. en tant qu assureur? Plutôt bien Plutôt mal NSP 7 - AXA 47% 39% CAISSE D'ÉPARGNE 47% 35% 18% 9 - GMF 4 38% 18% 10 - MAIF 4 39% 18% 10 - CRÉDIT MUTUEL 4 38% 19% 12 - AGF 40% 42% 18% 13 - MATMUT 39% 39% 22% TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

18 Sur le critère «Proche de vous» : la prime aux mutuelles Q5. Dites-moi si le qualificatif de proche de vous s applique plutôt bien ou plutôt mal à l idée que vous vous faites de. en tant qu assureur? Plutôt bien Plutôt mal NSP 14 - BANQUES POPULAIRES 36% 41% SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 36% 4 21% 16 - GAN 3 47% 20% 17 - BNP PARIBAS 26% 49% 25% 18 - ABEILLE 21% 51% 28% TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

19 Le changement d assureur selon les produits TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

20 Les taux de transferts en assurance auto sur 3 ans (1) Taux de transferts des clients compagnies d assurances 1 Taux de transferts des clients banques 11% Taux de transferts des clients mutuelles 6% (1) Étude Sofres - AFT 2000 TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

21 Le podium pour le changement en assurance auto Ensemble des changements vers les Mutuelles 45% 1 Ensemble des changements vers les Compagnies d assurances 1 2 Ensemble des changements vers les Banques 1 3 Ne sait pas 19% Pas d assurance auto 6% Ensemble des changements vers les Assureurs directs 4 Part de marché (1) 58% Part de marché (1) 32% Part de marché (1) 7% Part de marché (1) 2% (1) Étude AFT Sofres TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

22 Le changement d assurance auto Q6. Si vous deviez changer d assureur, lequel choisiriez-vous, en ce qui concerne l assurance automobile? Parts de marché 2001 (1) MMA 12% MACIF 8% 1 AXA MAAF ASSURANCES CRÉDIT AGRICOLE GROUPAMA MAIF CRÉDIT MUTUEL GMF MATMUT AGF DIRECT ASSURANCE CGU ABEILLE GAN (1) Étude AFT Sofres 6% 6% 5% 5% 5% 2% 2% 2% 12% 12% TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

23 Les taux de transferts en assurance habitation sur 3 ans (1) Taux de transferts des clients compagnies d assurances 15% Taux de transferts des clients banques 10% Taux de transferts des clients mutuelles 6% (1) Étude AFT Sofres TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

24 Le podium pour le changement en assurance habitation Ensemble des changements vers les Mutuelles 4 1 Ensemble des changements vers les Banques 17% 2 Ensemble des changements vers les Compagnies d assurances 16% 3 Ne sait pas 22% Ensemble des changements vers les Assureurs directs 1% 4 Part de marché (1) 5 (1) Étude AFT Sofres Part de marché (1) 9% Part de marché (1) 37% TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février Part de marché (1) 1%

25 Le changement d assurance habitation Q6. Si vous deviez changer d assureur, lequel choisiriez-vous, en ce qui concerne l assurance automobile? Parts de marché 2001 (1) MMA MACIF AXA 9% 8% 1 8% 12% GROUPAMA MAAF ASSURANCES CRÉDIT AGRICOLE GMF MAIF MATMUT AGF GAN CRÉDIT MUTUEL CGU ABEILLE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 7% 6% 6% 2% 2% 7% BANQUES POPULAIRES 2% (1) Étude AFT Sofres TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

26 Les banques face à l assurance auto et l assurance habitation &Rappel : ensemble des changements en assurance auto vers les banques 1 &Rappel : ensemble des changements en assurance habitation vers les banques 17% &Légitimité d une banque pour proposer de l assurance auto / habitation (1) ' Total légitime 42% ' Total non légitime 5 ' NSP Un Un certain potentiel sur sur ces ces deux deux marchés... mais mais un un potentiel à construire TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

27 Le podium pour le changement en assurance santé Ensemble des changements vers les Mutuelles 30% 1 Ensemble des changements vers les Compagnies d assurances 12% Ne sait pas 27% Pas d assurance santé 5% Déjà une assurance santé via mon entreprise 8% Autres enseignes (régionales) 8% Ensemble des changements vers les Banques 10% 2 3 TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

28 Le changement d assurance santé Q9. Si vous deviez changer d assureur, lequel choisiriez-vous, en ce qui concerne l assurance Santé? MMA AXA AGF GROUPAMA MAAF ASSURANCES MACIF MAIF MATMUT CRÉDIT AGRICOLE CRÉDIT MUTUEL GAN GMF LA POSTE 6% 2% TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

29 Le podium pour le changement en assurance vie Ensemble des changements vers les Banques 22% 1 Ensemble des changements vers les Mutuelles 21% 2 Ne sait pas 25% Pas d assurance vie 18% Ensemble des changements vers les Compagnies d assurances 1 3 TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

30 Le changement d assurance vie Q8. Si vous deviez changer d assureur, lequel choisiriez-vous, en ce qui concerne l assurance Vie? Parts de marché 2001 (1) CRÉDIT AGRICOLE AXA MMA AGF GROUPAMA LA POSTE BANQUES POPULAIRES CRÉDIT MUTUEL GAN MAAF ASSURANCES MACIF MAIF SOCIÉTÉ GÉNÉRALE BNP PARIBAS CAISSE D ÉPARGNE GMF 2% 2% 2% 5% 7% 6% (1) Étude Stratégie de Placement Sofres 8% 10% 1% 6% 2% 8% 2% 5% 1% 2% 7% TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

31 Les mutuelles face à l assurance vie &Ensemble des changements d assurance vie vers les mutuelles 21% &Légitimité d une mutuelle pour proposer de l assurance vie (1) ' Total légitime 55% ' Total non légitime 4 ' NSP 2% (1) Étude Sofres La grande distribution : un nouveau concurrent pour les organismes financiers TN Sofres - Marketing des Services - "Les Français jugent leurs assureurs" Février

Baromètre Image des Assureurs

Baromètre Image des Assureurs Contacts : Alain RENAUDIN / Frédéric ALBERT Shanghai Paris Toronto Buenos Aires 2005-5 édition www.ifop.com Baromètre Image des Assureurs Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Cette 5ème édition

Plus en détail

L image des Assureurs auprès des Français

L image des Assureurs auprès des Français Contacts : Alain RENAUDIN / Frédéric ALBERT 2006-6 édition L image des Assureurs auprès des Français Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Cette 6ème édition du baromètre vise à apporter aux

Plus en détail

L image des Assureurs auprès des Français

L image des Assureurs auprès des Français Contact : Frédéric ALBERT 8 2008 édition L image des Assureurs auprès des Français Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Les objectifs : Cette 8ème édition du baromètre vise à apporter aux professionnels

Plus en détail

Étude sur la présence des sociétés d assurance sur les réseaux sociaux en 2014 DECEMBRE 2014

Étude sur la présence des sociétés d assurance sur les réseaux sociaux en 2014 DECEMBRE 2014 Étude sur la présence des sociétés d assurance sur les réseaux sociaux en 2014 DECEMBRE 2014 ETUDE SUR LA PRESENCE DES SOCIETES D ASSURANCE SUR LES RESEAUX SOCIAUX EN 2014... 1 INTRODUCTION... 10 LE CHAMP

Plus en détail

Les internautes face aux services financiers

Les internautes face aux services financiers Les internautes face aux services financiers Banque, Finance, Assurance & Crédit en ligne 4 4ème baromètre des comportements multicanaux des internautes pour la gestion, la recherche d information et la

Plus en détail

Assurance automobile : défis et perspectives des compagnies d assurances

Assurance automobile : défis et perspectives des compagnies d assurances Assurance automobile : défis et perspectives des compagnies d assurances Une analyse de fond des forces en présence et des impacts en matière de développement pour les compagnies d assurances Un écosystème

Plus en détail

EXPÉRIENCE CLIENT. Baromètre des secteurs assurances et mutuelles

EXPÉRIENCE CLIENT. Baromètre des secteurs assurances et mutuelles EXPÉRIENCE CLIENT Saison 2 # Baromètre des secteurs assurances et mutuelles Etude réalisée par INIT Marketing pour Akio Software en mai 2014 sur un échantillon représentatif de la population française

Plus en détail

Les performances des fonds en euros des contrats d'assurance vie

Les performances des fonds en euros des contrats d'assurance vie Les performances des fonds en euros des contrats d'assurance vie Distributeur (assureur s'il est différent) Nom du contrat Multisupport (oui-non) Rendement 2006 (*) Rendement 2007 (*) Afer (Aviva Vie et

Plus en détail

GROUPAMA BANQUE. 6 juin 2006. Département Finance. GROUPAMA Sylvie GUEDON. Contacts TNS Sofres. Département Finance

GROUPAMA BANQUE. 6 juin 2006. Département Finance. GROUPAMA Sylvie GUEDON. Contacts TNS Sofres. Département Finance GROUPAMA BANQUE 6 juin 2006 GROUPAMA Sylvie GUEDON Contacts TNS Sofres Département Finance Marie-Laurence GUENA / Frédéric CHASSAGNE Département Finance FICHE TECHNIQUE Dates de réalisation : 11 au 12

Plus en détail

Chapitre 2 : Analyser le marché Séquence 5. L'analyse de la concurrence

Chapitre 2 : Analyser le marché Séquence 5. L'analyse de la concurrence Terminale STG Mercatique Chapitre 2 : Analyser le marché Séquence 5. L'analyse de la concurrence Document 1: Parts de marché des grandes marques de céréales pour petits déjeuners. Travail 1 : a. vous caractérisez

Plus en détail

Banque, Finance, Assurance & Crédit en ligne : Les internautes face aux services financiers

Banque, Finance, Assurance & Crédit en ligne : Les internautes face aux services financiers Banque, Finance, Assurance & Crédit en ligne : Les internautes face aux services financiers ème baromètre des comportements multicanaux des internautes pour la gestion, la recherche d information et la

Plus en détail

Les internautes face aux services financiers

Les internautes face aux services financiers Les internautes face aux services financiers 6ème baromètre des comportements multicanaux des internautes dans l univers de la banque, finance, assurance et crédit Mai 2013 Contexte 2013 Un consommateur

Plus en détail

ESSAIS. Primes, garanties : CENTRE. 13 CONTRATS François Nénin. Solène Costa, juriste D ESSAIS

ESSAIS. Primes, garanties : CENTRE. 13 CONTRATS François Nénin. Solène Costa, juriste D ESSAIS ESSAIS 13 CONTRATS François Nénin. Solène Costa, juriste Primes, garanties : CENTRE D ESSAIS Difficile de comparer les assurances tous risques, car les contrats sont de plus en plus personnalisés. Pour

Plus en détail

MONDIAL PARE-BRISE EST AGRÉEE PAR LES COMPAGNIES D'ASSURANCES RÉPERTORIÉES CI-DESSOUS

MONDIAL PARE-BRISE EST AGRÉEE PAR LES COMPAGNIES D'ASSURANCES RÉPERTORIÉES CI-DESSOUS ACEF ILE DE FRANCE ACTE LIARD ALLIANZ (ex AGF) AGPM ASSURANCES AIRALPHA ALTIMA AMAGUIZ AMALINE AMF ASSURANCES AMF ASS. MUT.DES FONCTIONNAIRES APROLIS AREAS ARVAL ECL ARVAL PHH ARVAL SERVICE LEASE ASF (Autoroutes

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-84 du 4 juillet 2013 relative à l affiliation de la mutuelle interprofessionnelle SMI à la société de groupe d assurance mutuelle Covéa L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

REUNION REGIONALE. Amiens le 22 novembre 2011

REUNION REGIONALE. Amiens le 22 novembre 2011 REUNION REGIONALE Amiens le 22 novembre 2011 ORDRE DU JOUR Le Réseau Le Marché Color Services Animation Commerciale Nouvelle signalétique Avantages Action Commerciale hiver Accords Cadres Film Car Protect

Plus en détail

L image de marque banque-assurance. À LA Une Rapport de la Cour des comptes : l efficacité de l ACP en question

L image de marque banque-assurance. À LA Une Rapport de la Cour des comptes : l efficacité de l ACP en question www.argusdelassurance.com HEBDOMADAIRE décembre 0 N 74 5 [ SONDAGE EXCLUSIF OPINIONWAY-«L ARGUS DE L ASSURANCE» ] L image de marque banque-assurance La troisième édition du baromètre «Les Français, l assurance

Plus en détail

Observatoire de la banque privée SwissLife Banque Privée Rapport d étude

Observatoire de la banque privée SwissLife Banque Privée Rapport d étude Observatoire de la SwissLife Banque Privée Rapport d étude Le 27 mars 2014 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 OpinionWay imprime sur papier recyclé Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Observatoire BAO de l'assurance Emprunteur

Observatoire BAO de l'assurance Emprunteur Observatoire BAO de l'assurance Emprunteur Edition Janvier 2010 SOMMAIRE SYNTHESE DE L'ETUDE 1- CARACTERISTIQUES DES EMPRUNTEURS DE MOINS DE 40 ANS ET COMPORTEMENT EN MATIERE DE RECHERCHE DE CREDIT IMMOBILIER

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Stanislas di Vittorio Assurland Tél. : 01 78 09 81 70 stan.divittorio@assurland.com

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Stanislas di Vittorio Assurland Tél. : 01 78 09 81 70 stan.divittorio@assurland.com DOSSIER DE PRESSE Contact Presse : Stanislas di Vittorio Assurland Tél. : 01 78 09 81 70 stan.divittorio@assurland.com Septembre 2008 Résumé L assurance est une charge importante dans le budget des français

Plus en détail

I. - L indice GEMA d évolution du coût de la réparation automobile

I. - L indice GEMA d évolution du coût de la réparation automobile RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Avis n 03-A-09 du 6 juin 2003 relatif à un indice d'évolution du coût de la réparation automobile Le Conseil de la concurrence (commission permanente), Vu la lettre en date du 18 juillet

Plus en détail

La Banque Postale / CNP Assurances

La Banque Postale / CNP Assurances La Banque Postale / CNP Assurances Baromètre Prévoyance Vague 1 Santé Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Fabienne CADENAT / Michaël PERGAMENT 01.40.92. 45.37 / 31.17 / 46.72 42IG98

Plus en détail

Agir Pour Notre Avenir

Agir Pour Notre Avenir Agir Pour Notre Avenir Politique de Développement Durable de Generali FAIRE 12 juin 2008 Generali, 2ème assureur généraliste en France 2ème assureur généraliste en France 6 millions de clients 560 000

Plus en détail

Solution pour les Banques

Solution pour les Banques Solution pour les Banques DÉFINITION La solution Bdoc Suite pour les banques de Business Document vous permet de traiter efficacement vos courriers clients : Offres de prêts personnalisées, Propositions

Plus en détail

Décision n 10-DCC-52 du 2 juin 2010 relative à la création d une Société de Groupe d Assurance Mutuelle («SGAM») par la MACIF, la MAIF et la MATMUT

Décision n 10-DCC-52 du 2 juin 2010 relative à la création d une Société de Groupe d Assurance Mutuelle («SGAM») par la MACIF, la MAIF et la MATMUT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-52 du 2 juin 2010 relative à la création d une Société de Groupe d Assurance Mutuelle («SGAM») par la MACIF, la MAIF et la MATMUT L Autorité de la concurrence, Vu

Plus en détail

LES FONCTIONNAIRES ET LEUR MUTUELLE

LES FONCTIONNAIRES ET LEUR MUTUELLE LES FONCTIONNAIRES ET LEUR MUTUELLE - Février 2006 - CGC Fonction Publique CFTC Fonction Publique La Maison du Fonctionnaire Mutuelle Générale des Services Publics Contacts TNS Sofres : Stratégies d'opinion

Plus en détail

NOTE METHODOLOGIQUE DETAILLEE QUIALEMEILLEURSERVICE.COM. Version Juillet 2015

NOTE METHODOLOGIQUE DETAILLEE QUIALEMEILLEURSERVICE.COM. Version Juillet 2015 NOTE METHODOLOGIQUE DETAILLEE QUIALEMEILLEURSERVICE.COM Version Juillet 2015 1. Pourquoi un comparateur de services?... 2 2. Quel périmètre de comparaison?... 5 3. Quand et comment la collecte des informations

Plus en détail

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Communiqué de presse Paris le 1 er juin 2015 Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Le Fonds Stratégique de Participations

Plus en détail

Décision n 14-DCC-109 du 28 juillet 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de la Mutuelle Myriade par Eovi-MCD Mutuelle

Décision n 14-DCC-109 du 28 juillet 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de la Mutuelle Myriade par Eovi-MCD Mutuelle RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-DCC-109 du 28 juillet 2014 relative à la prise de contrôle exclusif de la Mutuelle Myriade par Eovi-MCD Mutuelle L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

Décision n 11-DCC-11 du 27 janvier 2011 relative au rapprochement du Groupe Aprionis et du Groupe Vauban Humanis

Décision n 11-DCC-11 du 27 janvier 2011 relative au rapprochement du Groupe Aprionis et du Groupe Vauban Humanis RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-11 du 27 janvier 2011 relative au rapprochement du Groupe Aprionis et du Groupe Vauban Humanis L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification adressé

Plus en détail

Le Marché de la Réassurance en 2008

Le Marché de la Réassurance en 2008 Le Marché de la Réassurance en 2008 International et France- Annexes Conférence de presse, Paris 9 juillet 2009 APREF F.Vilnet - Président FFSA B.Spitz - Président 1 Annexes Le marché mondial de la réassurance

Plus en détail

Avis n 09-A-49 du 7 octobre 2009 relatif aux conditions de concurrence dans le secteur de l assurance emprunteur pour le crédit immobilier

Avis n 09-A-49 du 7 octobre 2009 relatif aux conditions de concurrence dans le secteur de l assurance emprunteur pour le crédit immobilier RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Avis n 09-A-49 du 7 octobre 2009 relatif aux conditions de concurrence dans le secteur de l assurance emprunteur pour le crédit immobilier L Autorité de la concurrence (commission

Plus en détail

L environnement juridique et fiscal

L environnement juridique et fiscal L assurance française en 2009 Rapport annuel 2009 65 L environnement juridique et fiscal Nombre de sujets de toute première importance, touchant à l organisation et à l environnement réglementaire du secteur

Plus en détail

La mise en place de la complémentaire santé obligatoire

La mise en place de la complémentaire santé obligatoire La mise en place de la complémentaire santé obligatoire Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78 94 90 00 Fax

Plus en détail

Faites baisser la prime,

Faites baisser la prime, Page 1/6 ASSURANCE AUTO Faites baisser la prime, pas les garanties Alors que les tarifs des assurances automobiles devraient augmenter de 2 à 3 % en 2014, plusieurs solutions permettent de faire des économies

Plus en détail

Situation et enjeux du marché de l Assurance Auto. Conférence Argus de l'assurance 24 juin 2010

Situation et enjeux du marché de l Assurance Auto. Conférence Argus de l'assurance 24 juin 2010 Situation et enjeux du marché de l Assurance Auto Conférence Argus de l'assurance 24 juin 2010 Un contexte marqué par la crise Situation et enjeux du marché de l Assurance Auto Un contexte marqué par la

Plus en détail

Les enjeux du quotidien

Les enjeux du quotidien Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LES JEUX D ARGENT EN LIGNE Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale ATTENTION EMBARGO

Plus en détail

Notoriété et perception de l IAE

Notoriété et perception de l IAE Sondage grand public Notoriété et perception de l IAE Avril 2009 Sondage AVISE réalisé par Opinionway pour le compte de la Caisse des dépôts, le CNAR IAE, le CNIAE et la DGEFP. Méthodologie L échantillon

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. La loi de réforme du crédit à la consommation, UN PREMIER PAS VERS LA LIBÉRALISATION DE L ASSURANCE EMPRUNTEUR

DOSSIER DE PRESSE. La loi de réforme du crédit à la consommation, UN PREMIER PAS VERS LA LIBÉRALISATION DE L ASSURANCE EMPRUNTEUR DOSSIER DE PRESSE La loi de réforme du crédit à la consommation, UN PREMIER PAS VERS LA LIBÉRALISATION DE L ASSURANCE EMPRUNTEUR SOMMAIRE Préambule : PRÉSENTATION DE BAO, CABINET DE CONSEIL SUR L ASSURANCE

Plus en détail

Baromètre 2013 des Assurances Dommages

Baromètre 2013 des Assurances Dommages Baromètre 2013 des Assurances Dommages (3 ème édition) 2 Analyse stratégique du marché et Mise en perspective V1.01 au 31 juillet 2013 Facts & Figures 69 avenue André Morizet 92100 Boulogne Billancourt

Plus en détail

Résultats Note méthodologique

Résultats Note méthodologique Etude de la couverture dégât des eaux des contrats d assurance habitation standard Résultats Note méthodologique Profideo a réalisé pour Doméo une étude des couvertures de type «dégât des eaux» des contrats

Plus en détail

Version 21 oct 11. 1 Chiffres tirés de l étude annuelle sur Les comptes nationaux de la santé, réalisée par la la Direction de la

Version 21 oct 11. 1 Chiffres tirés de l étude annuelle sur Les comptes nationaux de la santé, réalisée par la la Direction de la 1 Version 21 oct 11 En moyenne, les dépenses de santé dans le budget des ménages français ont augmenté de près de 50 % entre 2001 et 2009, selon une étude du cabinet d expertise santé Jalma. Par dépenses

Plus en détail

SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS. Gagnez en indépendance!

SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS. Gagnez en indépendance! SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS Gagnez en indépendance! TOUTES LES SOLUTIONS POUR PRENDRE VOTRE ENVOL SEREINEMENT Spécialement conçues pour s adapter aux besoins des jeunes, les solutions Groupama banque vous

Plus en détail

Les Français et le handicap visuel

Les Français et le handicap visuel Janvier 015 Enquête TNS Sofres pour la Fédération des Aveugles de France Rapport de résultats 48UA53 Rappel méthodologique Echantillon Enquête réalisée par téléphone auprès d un échantillon de 1005 personnes

Plus en détail

Observatoire de l e-assurance. E-assurance: synthèse du bilan 2009. 02 Juin 2010

Observatoire de l e-assurance. E-assurance: synthèse du bilan 2009. 02 Juin 2010 E-assurance: synthèse du bilan 2009 02 Juin 2010 1 Agenda Synthèse des résultats Le Bilan 2009 2 Résumé L assurance sur Internet continue sa montée en puissance en 2009, avec un trafic en hausse de 23%

Plus en détail

EURONEXT.LIFFE. Options et Futures : usage et attitudes des investisseurs individuels. Principaux résultats. Département Finance EURONEXT.

EURONEXT.LIFFE. Options et Futures : usage et attitudes des investisseurs individuels. Principaux résultats. Département Finance EURONEXT. EURONEXT.LIFFE Options et Futures : usage et attitudes des investisseurs individuels Principaux résultats EURONEXT.LIFFE Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Gaspard VERDIER / Véronique

Plus en détail

Demande d'ouverture de Compte d'epargne Logement

Demande d'ouverture de Compte d'epargne Logement Gérer son patrimoine Demande d'ouverture de Compte d'epargne Logement axabanque.fr Mme Mlle M. Exemplaire AXA BANQUE / : / : Mme Mlle M. Exemplaire CLIENT / : / : Mme Mlle M. Exemplaire INTERLOCUTEUR AXA

Plus en détail

Cercle LAB Impact des services à la personne sur le Marketing Mix en Assurance et en Banque. Le services à la personne à domicile

Cercle LAB Impact des services à la personne sur le Marketing Mix en Assurance et en Banque. Le services à la personne à domicile Cercle LAB Impact des services à la personne sur le Marketing Mix en Assurance et en Banque Le services à la personne à domicile Le Plan Borloo Engager les entreprises dans le développement des services

Plus en détail

Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers?

Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers? Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers? Elsa Aubert Direction des relations avec les épargnants Le 16 novembre 2011 2 Plan de la présentation I Auprès de qui réclamer? 1. L interlocuteur

Plus en détail

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers!

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers! PRÊTS Concrétisez vos projets immobiliers! TOUTES UNIVERS NOS BANQUE SOLUTIONS POUR VOTRE IMMOBILIER PROJET IMMOBILIER PRÊTS PRÊT CLÉ DE SOL Vous prévoyez l achat d un bien immobilier? Avec Groupama Banque,

Plus en détail

Le Secteur des Mutuelles, Retraites complémentaires & Opérateurs de la Prévoyance

Le Secteur des Mutuelles, Retraites complémentaires & Opérateurs de la Prévoyance Le Secteur des Mutuelles, Retraites complémentaires & Opérateurs de la Prévoyance Les Mutuelles, Retraites complémentaires et Opérateurs de la Prévoyance en 2012 : Se rapprocher pour innover! Un environnement

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Les Français et l économie Les journées de l économie 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews

Plus en détail

En 2003, la Fédération française des sociétés d assurance et la

En 2003, la Fédération française des sociétés d assurance et la L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE : LE POINT DE VUE D UNE MUTUELLE SPÉCIALISTE EN ASSURANCE VIE L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE : LE POINT DE VUE D UNE MUTUELLE SPÉCIALISTE EN ASSURANCE

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-DCC-20 du 17 février 2014 relative à l affiliation de la Mutuelle Nationale des Personnels Air France à la Société de Groupe d Assurance Mutuelle Macif L Autorité de

Plus en détail

PORTAGE SALARIAL PROCÉDURE RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE GARANTIE DES SALAIRES ASSURANCE RAPATRIEMENT LÉGISLATION RÉFÉRENCES

PORTAGE SALARIAL PROCÉDURE RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE GARANTIE DES SALAIRES ASSURANCE RAPATRIEMENT LÉGISLATION RÉFÉRENCES 1 2 3 4 5 6 7 8 PORTAGE SALARIAL p3 PROCÉDURE p4 RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE p4 GARANTIE DES SALAIRES p5 ASSURANCE RAPATRIEMENT p5 LÉGISLATION p6 VENTORIS p6 RÉFÉRENCES p7 1 - INTÉGREZ LE PORTAGE

Plus en détail

Relations banques et clients Fidélité, vous avez dit fidélité?

Relations banques et clients Fidélité, vous avez dit fidélité? Relations banques et clients Fidélité, vous avez dit fidélité? 4 e édition Avril 2014 Sommaire Baromètre Confiance 2014 : statu quo Fidélité clients : mythe ou réalité? 2 Relations banques et clients édition

Plus en détail

Séminaire SI assurance Présentation des intervenants. Alger le 29 mai 2006

Séminaire SI assurance Présentation des intervenants. Alger le 29 mai 2006 Séminaire SI assurance Présentation des intervenants Alger le 29 mai 2006 Présentation Itras 29 mai 2006 Groupe ITRAS Présentation ITRAS GROUPE 58 Collaborateurs 7 millions Monétique & Moyens de Paiement

Plus en détail

S ur le marché français de l assurance dommages (assurance des véhicules,

S ur le marché français de l assurance dommages (assurance des véhicules, Dossier La mutualité en mouvement LA VALEUR AJOUTÉE DU MODÈLE MUTUALISTE : ORIGINES ET MISE EN PERSPECTIVE À TRAVERS LES EXEMPLES DE LA MACIF ET DE LA MAIF par Adrien Couret et Arnaud Lacan* * Respectivement

Plus en détail

Les artisans et leur banque

Les artisans et leur banque Chambre de métiers et de l artisanat de Région Nord - Pas de Calais Les artisans et leur banque Analyse des relations entre les artisans et leur banquier Enquête réalisée en août et septembre 2013 Octobre

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Edition 2012 Toute publication, même partielle de cette étude, est soumise à autorisation de la part d APRIL Courtage Contactez Nathalie RAVET nravet@april.fr

Plus en détail

«Le développement européen des sociétés d assurance mutuelle françaises»

«Le développement européen des sociétés d assurance mutuelle françaises» Article «Le développement européen des sociétés d assurance mutuelle françaises» Tiffany Dumas Revue internationale de l'économie sociale : Recma, n 325, 2012, p. 111-117. Pour citer cet article, utiliser

Plus en détail

L empreinte carbone des banques françaises. Résultats commentés

L empreinte carbone des banques françaises. Résultats commentés L empreinte carbone des banques françaises Résultats commentés Le cabinet de conseil Utopies et l association Les Amis de la Terre publient le 22 novembre 2010 l empreinte carbone des groupes bancaires

Plus en détail

Observatoire BAO de l'assurance Emprunteur

Observatoire BAO de l'assurance Emprunteur Observatoire BAO de l'assurance Emprunteur Edition Octobre 2011 Les jeunes et le choix de leur Assurance Emprunteur SOMMAIRE 1- ACQUISITION IMMOBILIERE AVEC EMPRUNT POUR EMPRUNTEURS DE MOINS DE 40 ANS

Plus en détail

Toutes les facettes de l assurance vie

Toutes les facettes de l assurance vie Toutes les facettes de l assurance vie Les avantages de l assurance vie Que vous ayez ouvert votre contrat d assurance vie en vue d épargner pour un projet futur, de vous constituer un complément de revenu

Plus en détail

[ Adie Contact : un lien avec le créateur sur la durée. [ L informatique se met à la portée des créateurs. [ Une action au coût limité

[ Adie Contact : un lien avec le créateur sur la durée. [ L informatique se met à la portée des créateurs. [ Une action au coût limité Le pôle accompagnement : L offre d accompagnement de l Adie est accessible aux créateurs pendant toute la durée de remboursement de leur prêt et à pour but de les aider à pérenniser et à développer leur

Plus en détail

Marché de l épargne-retraite en France : état des lieux, perspectives et enjeux

Marché de l épargne-retraite en France : état des lieux, perspectives et enjeux Marché de l épargne-retraite en France : état des lieux, perspectives et enjeux Décembre 2003 Etude disponible le 15 décembre 2003 Les objectifs Traiter les questions de fond -réglementation, fiscalité,

Plus en détail

Quelques points de repère Facts & Figures sur l Innovation dans l Assurance et la Protection Sociale. Rencontres

Quelques points de repère Facts & Figures sur l Innovation dans l Assurance et la Protection Sociale. Rencontres Quelques points de repère Facts & Figures sur l Innovation dans l Assurance et la Protection Sociale 15 èmes Rencontres Saint-Malo les 13 et 14 novembre 2014 - V1.10 au 16 novembre 2014 - Facts & Figures

Plus en détail

Dossier de presse Contact presse Aude Ballade 05 49 37 87 80 aude.ballade@banques-en-ligne.fr D ossier de Presse Banques-en-ligne.fr - Février 2010 1

Dossier de presse Contact presse Aude Ballade 05 49 37 87 80 aude.ballade@banques-en-ligne.fr D ossier de Presse Banques-en-ligne.fr - Février 2010 1 Dossier de presse Contact presse Aude Ballade 05 49 37 87 80 aude.ballade@banques-en-ligne.fr Dossier de Presse Banques-en-ligne.fr - Février 2010 1 SOMMAIRE Qu est-ce qu une banque en ligne? 3 Les avantages

Plus en détail

Cas n IV/M.862 - AXA/UAP. RÈGLEMENT (CEE) n 4064/89 SUR LES CONCENTRATIONS. Article 6, paragraphe 1, point b) NON-OPPOSITION date: 20/12/1996

Cas n IV/M.862 - AXA/UAP. RÈGLEMENT (CEE) n 4064/89 SUR LES CONCENTRATIONS. Article 6, paragraphe 1, point b) NON-OPPOSITION date: 20/12/1996 FR Cas n IV/M.862 - AXA/UAP Le texte en langue française est le seul disponible et faisant foi. RÈGLEMENT (CEE) n 4064/89 SUR LES CONCENTRATIONS Article 6, paragraphe 1, point b) NON-OPPOSITION date: 20/12/1996

Plus en détail

A PLUS FINANCE. 5 mois après les Présidentielles : la réforme fiscale 2007 «Paquet fiscal» : attractif ou non? Quel accueil par les particuliers?

A PLUS FINANCE. 5 mois après les Présidentielles : la réforme fiscale 2007 «Paquet fiscal» : attractif ou non? Quel accueil par les particuliers? A PLUS FINANCE A Plus Finance 5 mois après les Présidentielles : la réforme fiscale 2007 «Paquet fiscal» : attractif ou non? Quel accueil par les particuliers? 2 octobre 2007 Niels COURT-PAYEN : 01.40.08.03.40

Plus en détail

Comité des Entreprises d Assurance. Rapport d activité

Comité des Entreprises d Assurance. Rapport d activité Comité des Entreprises d Assurance Rapport d activité 2009 LE MOT DU PRESIDENT L année 2009 a permis de confirmer le constat de la stabilité du secteur de l assurance mais aussi de son dynamisme. En effet,

Plus en détail

INTRODUCTION (Eric BERTHOUX Directeur Délégué Administratif et Financier MAIF)

INTRODUCTION (Eric BERTHOUX Directeur Délégué Administratif et Financier MAIF) JOURNEES D ETUDES IARD 20 et 21 mars 2014 «Les nouveaux défis de la tarification» INTRODUCTION (Eric BERTHOUX Directeur Délégué Administratif et Financier MAIF) Quelques réflexions sur le contexte, le

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DES ASSURANCES. Rapport au Président de la République et au Parlement : 2001

CONSEIL NATIONAL DES ASSURANCES. Rapport au Président de la République et au Parlement : 2001 CONSEIL NATIONAL DES ASSURANCES 2001 Rapport au Président de la République et au Parlement : 2001 Introduction... 3 Première partie : l évolution du cadre institutionnel en 2000... 4 1 - L ÉLABORATION

Plus en détail

pro Gestion du patrimoine immobilier Site d Agen

pro Gestion du patrimoine immobilier Site d Agen Licence pro Gestion du patrimoine immobilier Site d Agen Objectifs de la formation L objectif est de former les étudiants aux produits et prestations fournis par les banques, les compagnies d assurance,

Plus en détail

N 11 BANQUES ET ASSURANCES

N 11 BANQUES ET ASSURANCES N 11 BANQUES ET ASSURANCES GUIDE ORIENTATION FORMATION EMPLOI Evolution depuis 1999-11,0% -44,5% +30,4% +16,7% CHIFFRES 3 251 actifs en emploi soit 3,5% des actifs du bassin de Chartres Actifs de la banque

Plus en détail

L assurance à l ère digitale : évolution ou révolution?

L assurance à l ère digitale : évolution ou révolution? L assurance à l ère digitale : évolution ou révolution? Débat animé par Monsieur Benoit MARTIN Rédacteur en Chef - News Assurances Mardi 23 octobre 2012 MBA Manager d entreprise d assurance Les thèmes

Plus en détail

Décision n 12-DCC-163 du 29 novembre 2012 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Natixis Financement par le groupe BPCE

Décision n 12-DCC-163 du 29 novembre 2012 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Natixis Financement par le groupe BPCE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 12-DCC-163 du 29 novembre 2012 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Natixis Financement par le groupe BPCE L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

Groupama. Analyse de la situation du Groupe au 31/12/2011. Tome 2 : comptes combinés et données sociales. Sommaire

Groupama. Analyse de la situation du Groupe au 31/12/2011. Tome 2 : comptes combinés et données sociales. Sommaire Bordeaux Lille Lyon Marseille Metz Nantes Paris Toulouse Groupama Analyse de la situation du Groupe au 31/12/2011 Société d expertise comptable inscrite au Tableau de l Ordre des Pays de Loire Tome 2 :

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 211 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques de la direction des études et des statistiques FFSA-GEMA

Plus en détail

La valeur ajoutée du modèle mutualiste : origines et mise en perspective à travers les exemples de la MACIF et de la MAIF

La valeur ajoutée du modèle mutualiste : origines et mise en perspective à travers les exemples de la MACIF et de la MAIF La valeur ajoutée du modèle mutualiste : origines et mise en perspective à travers les exemples de la MACIF et de la MAIF XXII ème Colloque de l ADDES 10 mars 2009 Adrien COURET (MACIF) Arnaud LACAN (MAIF)

Plus en détail

SOLUTIONS JEUNES 0-25 ANS. Des solutions pensées pour préparer l avenir!

SOLUTIONS JEUNES 0-25 ANS. Des solutions pensées pour préparer l avenir! SOLUTIONS 0-25 ANS Des solutions pensées pour préparer l avenir! TOUTES LES SOLUTIONS POUR PRENDRE SON ENVOL SEREINEMENT SOLUTIONS 0-25 ANS LIVRETS D ÉPARGNE Spécialement conçues pour s adapter aux besoins

Plus en détail

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012.

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012. La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les Résultats d étude Mars 01 INSIGN / April Rappel méthodologique Echantillon Volets Echantillon de 00 dirigeants d entreprises

Plus en détail

Éthique et banques coopératives : les occasions manquées de la sphère financière mutualiste française!

Éthique et banques coopératives : les occasions manquées de la sphère financière mutualiste française! Éthique et banques coopératives : les occasions manquées de la sphère financière mutualiste française! «Éthique et responsabilité sociale des banques : aux confins de leur responsabilité juridique» (Colloque

Plus en détail

o Du côté d'anea Promotion 2012 : la remises des prix se déroulera lors de la soirée du 5 avril

o Du côté d'anea Promotion 2012 : la remises des prix se déroulera lors de la soirée du 5 avril La Lettred' N 165 ACTUALITÉ DU GROUPE ANEA o Du côté d'anea Congrès 2013 Notre évènement - colloque, assemblée générale, soirée - se déroulera vendredi 5 avril à Paris. Tous les éléments vous sont adressés

Plus en détail

Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 3 août 2015

Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 3 août 2015 Les paris sportifs en ligne La première grande enquête menée à 360 portant à la fois sur les perceptions des Français et des parieurs et sur une mesure statistique des meilleures cotes proposées par les

Plus en détail

Éléments du rapport issu de l analyse!de 13 notices d information relatives à des contrats d assurance emprunteur!

Éléments du rapport issu de l analyse!de 13 notices d information relatives à des contrats d assurance emprunteur! Éléments du rapport issu de l analyse!de 13 notices d information relatives à des contrats d assurance emprunteur!!!quelques points sont à retenir de l étude réalisée par le service juridique et économique

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

Un nouveau regard de l assurance au féminin : la «Hub Decider Woman» Paris, le 8 juin 2011

Un nouveau regard de l assurance au féminin : la «Hub Decider Woman» Paris, le 8 juin 2011 Résultats du premier Observatoire des femmes et l assurance Un nouveau regard de l assurance au féminin : la «Hub Decider Woman» Paris, le 8 juin 2011 Fiche méthodologique Cible : Hommes et femmes âgés

Plus en détail

Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile

Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile TNS Automotive PRINCIPAUX RESULTATS Contacts TNS Sofres: Muriel GOFFARD 01 40 92 27 47 muriel.goffard@tns-sofres.com Définir la

Plus en détail

Le courrier publicitaire, l indispensable de votre mix média

Le courrier publicitaire, l indispensable de votre mix média Le courrier publicitaire, l indispensable de votre mix média En préambule Des résultats qui s'inscrivent dans le cadre d'une réflexion entamée depuis 1997 > La dernière étude remonte à 2002 Un double objectif

Plus en détail

ÉPARGNE BANCAIRE. Rémunérez vos économies!

ÉPARGNE BANCAIRE. Rémunérez vos économies! ÉPARGNE BANCAIRE Rémunérez vos économies! L ESSENTIEL POUR GÉRER VOTRE ÉPARGNE Avec les solutions Groupama, vous valorisez votre épargne à court, moyen ou long terme. ON A TOUS DES RAISONS R Que ce soit

Plus en détail

Web-to-Store 12 septembre 2013

Web-to-Store 12 septembre 2013 Contacts BVA Marie Laurence GUENA marie-laurence.guena@bva.fr +33 1 71 16 89 70 CONTEXTE ET METHODOLOGIE Objectifs Le concept s inscrit comme une tendance forte des 10 prochaines années, mais reste à définir.

Plus en détail

Baromètre AB. Les Français, l Assurance et la Banque. Etude en partie publiée, détails en souscription

Baromètre AB. Les Français, l Assurance et la Banque. Etude en partie publiée, détails en souscription Baromètre AB Les Français, l Assurance et la Banque Etude en partie publiée, détails en souscription Frédéric ALBERT : falbert@opinion-way.com Tél : 01 78 94 90 20 Philippe Le MAGUERESSE : plemagueresse@opinion-way.com

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE :

TARIFICATION BANCAIRE : TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux Vivre Votre Argent 25 janvier 2013 Pour ce palmarès 2013, la CLCV et Mieux Vivre Votre Argent ont passé en revue les tarifs applicables au 1er février

Plus en détail

LENORMAND Jacques. Etat civil : Né en 1947. Famille : Fils du boulanger de Tinchebray dans l Orne. 1

LENORMAND Jacques. Etat civil : Né en 1947. Famille : Fils du boulanger de Tinchebray dans l Orne. 1 LENORMAND Jacques Etat civil : Né en 1947. Famille : Fils du boulanger de Tinchebray dans l Orne. 1 Formation : Finance ses études (licence en droit privé, D.E.S.S. de droit et économie bancaire) en travaillant

Plus en détail

Délégation AFRATAPEM Nord-Pas-de-Calais. Compte-rendu de réunion. Samedi 20 novembre 2010

Délégation AFRATAPEM Nord-Pas-de-Calais. Compte-rendu de réunion. Samedi 20 novembre 2010 Délégation AFRATAPEM Nord-Pas-de-Calais Compte-rendu de réunion Samedi 20 novembre 2010 Participants : 13 personnes étaient présentes dont ; o 10 art-thérapeutes, (8 en activité dont 2 en entreprise individuelle)

Plus en détail

Intentions de vote aux élections municipales de 2014. MONTREUIL Mars 2014. Une étude TNS Sofres Sopra Group pour Le Nouvel Observateur et RTL

Intentions de vote aux élections municipales de 2014. MONTREUIL Mars 2014. Une étude TNS Sofres Sopra Group pour Le Nouvel Observateur et RTL Intentions de vote aux élections municipales de 2014 MONTREUIL Mars 2014 Une étude TNS Sofres Sopra Group pour Le Nouvel Observateur et RTL Sommaire 1 L intérêt pour les élections municipales 2 L image

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. GROUPE DES ASSURANCES NATIONALES- CAPITALISATION (GAN-CAPITALISATION) Lille, Nord

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. GROUPE DES ASSURANCES NATIONALES- CAPITALISATION (GAN-CAPITALISATION) Lille, Nord ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL GROUPE DES ASSURANCES NATIONALES- CAPITALISATION (GAN-CAPITALISATION) Lille, Nord 1996 026 INTRODUCTION Activités Assurances Présentation de l entrée Ce fonds du

Plus en détail