Éléments du rapport issu de l analyse!de 13 notices d information relatives à des contrats d assurance emprunteur!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Éléments du rapport issu de l analyse!de 13 notices d information relatives à des contrats d assurance emprunteur!"

Transcription

1 Éléments du rapport issu de l analyse!de 13 notices d information relatives à des contrats d assurance emprunteur!!!quelques points sont à retenir de l étude réalisée par le service juridique et économique de l Institut national de la consommation : A) Obtenir copie du questionnaire médical de déclaration initiale des risques. Le 7 février 2014, la Cour de cassation, dans une formation de chambre mixte, composée de 17 magistrats provenant de 4 chambres différentes (1 re, 2 e, 3 e chambres civiles et chambre criminelle) a tranché, de manière plus ou moins nette selon les acteurs, sur la problématique de la production du questionnaire de déclaration des risques : «Vu les articles L , L , alinéa 4, et L du code des assurances ; Attendu, selon le premier de ces textes, que l assuré est obligé de répondre exactement aux questions précises posées par l assureur, notamment dans le formulaire de déclaration du risque par lequel celui-ci l interroge, lors de la conclusion du contrat, sur les circonstances qui sont de nature à lui faire apprécier les risques qu il prend en charge ; qu il résulte des deux autres que l assureur ne peut se prévaloir de la réticence ou de la fausse déclaration intentionnelle de l assuré que si celles-ci procèdent des réponses qu il a apportées auxdites questions ;» Ainsi, à la lecture de cet attendu de principe, il est indiqué que pour soulever une nullité l assureur devra prouver que les réponses qu il apporte et qui sont celles supposées de son assuré proviennent des questions qui ont été posées lors de la conclusion du contrat. La meilleure des preuves de ce questionnement reste la production du formulaire de déclaration des risques. En matière d assurance emprunteur, cette problématique est cruciale puisque avant d accepter ou de refuser un risque, l assureur soumet son assuré à un questionnaire médical permettant au mieux d appréhender et de tarifer le risque proposé. Une fois l affaire conclue et lors de la réalisation d un sinistre, ce même questionnaire médical sera à la base de

2 l étude de l assureur pour savoir si oui ou non il y a eu une mauvaise déclaration qui si elle est intentionnelle engendre la nullité du contrat. Ce principe a été rappelé, dans la matière qui nous concerne, tout récemment par la seconde chambre civile dans un arrêt du 6 mars En l espèce, un assuré, bien qu ayant subi depuis 1995 un traitement médical pour son hypertension, ayant répondu non aux questions suivantes, posée lors de la souscription du contrat en 2001 : «Au cours des cinq dernières années, avez-vous été atteint d une maladie ayant nécessité un traitement de plus de trois semaines?» «Suivez-vous un traitement médical?» s est vu reconnaître une fausse déclaration intentionnelle. Face à cet état des lieux, les notices d informations que nous avons collectées, bien que rappelant les dispositions légales en matière de fausse déclaration intentionnelle ou non intentionnelle ne sont pas toutes claires sur cette problématique du questionnaire. Certaines d entre elles ne l évoquent pas en tant que telle alors que c est pourtant un élément essentiel en cas de contestation sur la prise en charge d un sinistre voir l annulation du contrat. Face à ces absences constatées et en rebondissant sur les propos du médiateur de la FFSA dans son rapport 2012, qui rappelle l importance de la remise d un exemplaire de sa déclaration des risques, il est important que les notices d informations puissent notamment dans leur lexique respectif définir le terme de questionnaire et rappeler son importance. Attention : La jurisprudence de la chambre mixte est intervenue après la publication de l ensemble des notices d information. Il faut donc en tenir compte dans les évolutions à demander aux professionnels quant à la présentation de leurs notices. B) Attention au formulaire médical imposé de déclaration de décès. Conformément à une récente décision du défenseur des droits, bien que ne sachant pas quelles furent les réactions des parties concernées et plus spécifiquement les assureurs, les clauses relatives aux déclarations de sinistres qui imposent que le médecin remplisse un formulaire type fourni par l assureur devraient disparaître. En effet à la page 3 de la décision susvisée il est indiqué : «Le défenseur des droits recommande aux sociétés d assurances d accepter les certificats médicaux établis par le médecin qui a pris en charge le souscripteur, certificat qui fournirait l ensemble des éléments nécessaires à la société d assurance pour procéder au règlement de la prestation, sans que cette dernière lui rende opposable l utilisation d un modèle type».

3 Ainsi les contrats d assurance emprunteur édités par le crédit Lyonnais, la BRED, GMF (pour la garantie PTIA), Banque Postale (pour la garantie PTIA), le crédit mutuel, Sogegap, MAAF (pour la garantie PTIA) devront-ils sûrement être revus. C) Quelle est la définition exacte de la perte totale et irréversible d autonomie? Au cours d un colloque universitaire réalisé à Lyon le 21 mars 2014, le médiateur du GEMA, le professeur David Noguero s est prononcé pour une définition commune à tous les assureurs de la perte totale et irréversible d autonomie (PTIA). Nous avons pu constater dans les notices d informations collectées que la définition de cette garantie est quasiment propre à chaque assureur. Bien que la définition du phénomène puisse s avérer identique, son déclenchement via des paramètres techniques d âge limite d enclenchement ou les pourtours de la définition d acte de la vie courante sont propres à chaque assureur. Qu appelle-t-on acte de la vie courante? Toujours dans son lexique de juin 2010, les actes de la vie courante sont définis par le CCSF comme : «Gestes du quotidien (se laver, s habiller, s alimenter, se déplacer )». Cependant d un assureur à un autre, cette définition est plus ou moins élargie. Certains pour pouvoir enclencher la garantie PTIA vont exiger la non-réalisation de 3 des 4 actes de la vie courante : se laver, s habiller, s alimenter, se déplacer,.d autres la nonréalisation de la totalité de ses actes. Il faudra ici ou là distinguer entre les travailleurs salariés et travailleurs indépendants. La grille AGIRC pourra se voir appliquer dans certains cas

4 Tableau récapitulatif des garanties Contrat Décès PTIA : Def + Date limite d exercice de la garantie BRED 80 ans CRD + 6 mois arriérés Incapacité de vous livrer à aucune occupation ou aucun travail procurant gain ou profit. Recours à l assistance d une tierce personne pour effectuer les actes de la vie quotidienne : se laver, s habiller, se déplacer, se nourrir + Cas de figure spécifiques pour les salariés et non-salariés (critères cumulatifs avec la première déf). 70 ans Banque Postale 75 ans CRD Même Def que Boursorama. 65 ans BNP Paribas 71 ou 86 CRD Même déf que MAAF. 71 ans ou date de départ à la retraite ou date de la cessation définitive d activité professionnelle Boursorama 80 ans CRD Impossibilité totale et définitive de se livrer à toute occupation et à toute activité pouvant lui procurer gain ou profit. Recours permanent à une tierce personne pour les quatre actes ordinaires de la vie (se laver, s habiller, se nourrir, se déplacer) Crédit du Nord 75 ans CRD Distinction Salarié Non salarié. Salarié : Barème Sécu. Non Salarié : Incapable d exercer aucune fonction lui procurant gain ou profit (Taux d incapacité de 100 %) Nécessité d une tierce personne pour l accomplissement des actes ordinaires de la vie ( se laver, se vêtir, se nourrir, se déplacer).60 ans Crédit Lyonnais 75 ans Même déf que la BRED. 65 ans. Crédit Mutuel 75 ans CRD ou 80 ou 85 ans Salarié/Non salarié : impossibilité absolue et définitive de se livrer à une occupation ou un travail quelconque lui procurant gain ou profit et dont l état nécessite l assistance d une tierce personne pour les actes ordinaires de la vie (se laver, se déplacer, se nourrir, s habiller). Année de liquidation de la retraite GMF 90 ans CRD Même déf que MAAF cependant il faut 3 actes sur 4 de la vie courante pour enclencher la garantie. 65 ans MAAF 90 ans CRD Inapte à tout travail à la suite d une maladie ou d un accident et incapable de vous livrer à une activité susceptible de vous livrer gain et profit. Recours à tierce personne pour effectuer les actes ordinaires : se laver, se vêtir, se nourrir, se déplacer. 65 ans Macif( ) 85 ans CRD Impossibilité de réaliser une quelconque activité apportant gain ou profit. Nécessité tierce personne pour au moins 3 des 5 actes. 65 ans date limite de déclenchement Matmut 80 ans CRD Réduction des deux tiers de sa capacité de travail. Classement Grille AGGIR. 65 ans S.G 75 ans CRD Reconnaissance par la sécurité sociale (Invalide de 3 e catégorie). Pour les non assujettis, Incapacité de se livrer à la moindre occupation procurant gain ou profit. Obligation d avoir recours Tierce Personne pour accomplir les actes de la vie courante (se laver, s habiller, se nourrir, aller aux toilettes, se mouvoir, se déplacer) 65 ans.

5 Il faut attirer l attention du consommateur à se faire, lors de la souscription du contrat, expliquer le champ de couverture précis de la garantie PTIA qui est l équivalent de la garantie Décès dans ses effets : versement de la totalité du capital restant dû. D) Les éléments clés à avoir en tête avant la souscription d un contrat 5 éléments doivent être analysés avec attention. 1) Date d effet des garanties. Bien que le contrat d assurance emprunteur ait été signé, la mise en place des garanties (excepté traditionnellement pour le décès ou la couverture est immédiate) est retardée dans le temps. La date généralement retenue est celle du déblocage des fonds. Ce délai peut à la date de signature de l acte notarié, à la date du premier versement de la prime, à une date fixée dans le bulletin d adhésion ( au maximum 12 mois) 2) Délai de franchise des garanties invalidité/incapacité Perte d emploi Là aussi le consommateur doit être en mesure avant de souscrire le contrat de prendre conscience que pour les garanties invalidité ou incapacité de travail ainsi que perte d emploi peuvent se déclencher avec des franchises en nombre de jours pouvant s échelonner de 30 à 180 jours en moyenne. 3) Durée maximum de prise en charge des garanties invalidités et pertes d emploi Ces deux garanties qui s avèrent, plus particulièrement pour l Interruption Temporaire de Travail (ITT), extrêmement importantes en cas de «coup dur» sont enfermées dans une durée maximum de garantie. La garantie incapacité totale de travail s étend généralement sur 3 ans. La garantie perte d emploi est comprise dans un délai allant de 1 à 3 ans maximum. 4) Le questionnaire médical Soyez toujours vigilant dans les réponses que vous apportez au questionnaire. Au moindre doute sur le contenu d une question demandez de plus amples renseignements à votre interlocuteur. Exigez une copie de ce formulaire. Il vous sera utile en cas d éventuelle contestation de la prise en charge d un sinistre si l assureur souhaite soulever la nullité du contrat en cas de fausse déclaration intentionnelle touchant à un élément médical. 5) La modalité de versement de la garantie ITT Soyez vigilant au mode de versement de l échéance dont vous souhaitez obtenir la prise en charge par l assureur en cas d incapacité totale de travail. En effet il faut distinguer

6 le mode forfaitaire (prise en charge de l échéance dans sa totalité en fonction d un plafond donné très généralement élevé) du mode indemnitaire (l assureur ne prend en charge qu une partie de l échéance du prêt en considération de votre perte de revenu).! Liste et numéro des contrats utilisés dans le cadre de notre étude : En ce qui concerne l analyse des garanties d assurance, il a été décidé de s intéresser aux notices d informations des contrats d assurances proposées à travers les principaux établissements bancaires du pays dont la liste est la suivante : Établissement prêteur de crédit Assureur Groupe 1 BANQUE POSTALE CNP (Effinance 0601 D Notice ) 2 BNP-PARIBAS CARDIF Assurance Vie/Cardif Assurances risques Divers. (2443/649) 3 BOURSORAMA BANQUE CNP (Contrat lié aux prêts n 5027 P, Version Avril 2013) 4 BRED CNP CE/20 004/CE/ CREDIT DU NORD SOGECAP (90.216) 6 CREDIT MUTUEL ACM Vie/IARD SA ( ) 7 LCL CACI Vie/Non Vie ( , ) 8 SOCIÉTÉ GÉNÉRALE SOGEGAP ( G) Sept alternatifs ont donc retenu notre attention : Mutuelles/Société Anonyme Numéro de contrat Allianz Référence DPP GMF Contrat Prétiléa MAAF MACIF GEM MATMUT(Mutlog) Institut national de la consommation, mai 2014.

ASSURANCE EMPRUNTEUR DES PRETS IMMOBILIERS AUX PARTICULIERS FICHE STANDARDISEE D INFORMATION. 1. Le distributeur

ASSURANCE EMPRUNTEUR DES PRETS IMMOBILIERS AUX PARTICULIERS FICHE STANDARDISEE D INFORMATION. 1. Le distributeur Société Anonyme au capital de 528 749 122.50 EUR 29 BD HAUSSMANN 75009 PARIS 552 120 222 R. C. S PARIS ASSURANCE EMPRUNTEUR DES PRETS IMMOBILIERS AUX PARTICULIERS FICHE STANDARDISEE D INFORMATION 1. Le

Plus en détail

infirmier kinésithérapeute avocat artisan commerçant

infirmier kinésithérapeute avocat artisan commerçant 2012 ASSURANCE EMPRUNTEUR La mutuelle des professions libérales et indépendantes Professions Libérales & Indépendantes médecin AMPLI-EMPRUNTEUR Spécial Professions Libérales chirurgien dentiste vétérinaire

Plus en détail

MODÈLE DE FICHE STANDARDISÉE D INFORMATION. Assurance emprunteur des prêts immobiliers (Ce document n a pas de valeur contractuelle)

MODÈLE DE FICHE STANDARDISÉE D INFORMATION. Assurance emprunteur des prêts immobiliers (Ce document n a pas de valeur contractuelle) MODÈLE DE FICHE STANDARDISÉE D INFORMATION Assurance emprunteur des prêts immobiliers (Ce document n a pas de valeur contractuelle) 1. Le distributeur Nom :.. Dénomination sociale : Adresse :.. Tél....

Plus en détail

Assurance de Prêt Prévoir La meilleure protection pour votre projet immobilier

Assurance de Prêt Prévoir La meilleure protection pour votre projet immobilier Assurance de Prêt Prévoir La meilleure protection pour votre projet immobilier ENTRE NOUS C EST FACILE DE SE COMPRENDRE Pourquoi souscrire une assurance de prêt? Lorsque vous contractez un emprunt auprès

Plus en détail

ASSURANCE DE PRÊT. Le guide de l assuré

ASSURANCE DE PRÊT. Le guide de l assuré ASSURANCE DE PRÊT Le guide de l assuré 2015 SERVICE ASSURANCES MEILLEURTAUX.COM Immeuble Le Colbert - Cours du Commandant Fratacci - 76600 Le Havre 0826 826 222 (Service 0,15 / min + prix appel) Fax :

Plus en détail

Cette fiche présente des éléments généraux sur l assurance emprunteur et les travaux sur ce sujet du CCSF depuis sa création.

Cette fiche présente des éléments généraux sur l assurance emprunteur et les travaux sur ce sujet du CCSF depuis sa création. Assurance emprunteur Depuis 2004, le CCSF accorde une attention particulière au sujet de l assurance emprunteur afin que le consommateur puisse disposer de l information la plus pertinente possible et

Plus en détail

Assurance emprunteur : les nouvelles règles imposées par l accord du CCSF

Assurance emprunteur : les nouvelles règles imposées par l accord du CCSF Assurance emprunteur : les nouvelles règles imposées par l accord du CCSF A partir du 1 er mai 2015 : Les banques se sont engagées à n utiliser que les caractéristiques appartenant à la liste des critères

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Arrêté du 29 avril 2015 précisant le format et le contenu de la fiche standardisée d information relative à l

Plus en détail

Outre-Mer. Atout Prévoyance Nouvelle-Calédonie. Construisez la prévoyance de votre entreprise à la carte

Outre-Mer. Atout Prévoyance Nouvelle-Calédonie. Construisez la prévoyance de votre entreprise à la carte Outre-Mer Atout Prévoyance Nouvelle-Calédonie Construisez la prévoyance de votre entreprise à la carte Atout Prévoyance Nouvelle-Calédonie Vos garanties Décès et Perte Totale et Irréversible d Autonomie

Plus en détail

JORF n 0106 du 7 mai 2015 page 7837 texte n 12

JORF n 0106 du 7 mai 2015 page 7837 texte n 12 JORF n 0106 du 7 mai 2015 page 7837 texte n 12 ARRETE Arrêté du 29 avril 2015 précisant le format et le contenu de la fiche standardisée d'information relative à l'assurance ayant pour objet le remboursement

Plus en détail

anticipé Suicide 1ère année sans mention de couverture rés principale <120 K

anticipé Suicide 1ère année sans mention de couverture rés principale <120 K AGPM 67,0 MACSF / COUV DE PRÊT 77,6 ou individuel Convention AGPM Vie 010/0 15 00 159 0/01 Distribution salariés Distribution salariés Mutuelle nelle Mutuelle nelle, hors intérêts à venir, arriérés et

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 14 juin 2012 N de pourvoi: 11-13951 Non publié au bulletin Rejet M. Loriferne (président), président Me Bouthors, SCP Baraduc et Duhamel, avocat(s)

Plus en détail

Assurer mon cre dit immobilier

Assurer mon cre dit immobilier Assurer mon cre dit immobilier Pour concrétiser votre projet immobilier, vous avez besoin d obtenir un crédit immobilier ainsi qu une assurance emprunteur. L assurance emprunteur sera mise en jeu lorsqu

Plus en détail

Des envies d emménager plein la tête?

Des envies d emménager plein la tête? Solutions Acquisition MGEN Solutions Acquisition MGEN Pour en savoir plus contactez-nous au 36 76 Coût d un appel local depuis un poste fixe, hors coût opérateur, seulement pour la métropole. Consultez

Plus en détail

Réforme de l assurance emprunteur

Réforme de l assurance emprunteur Christine LAGARDE, Ministre de l Economie, de l Industrie et de l Emploi Réforme de l assurance emprunteur Mardi 25 novembre 2008 Dossier de presse http://www.minefe.gouv.fr 03/10/2008 PROJET 1 -L INTERMEDIAIRE

Plus en détail

SCP Ghestin, SCP Thomas-Raquin et Bénabent, SCP Yves et Blaise Capron, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Ghestin, SCP Thomas-Raquin et Bénabent, SCP Yves et Blaise Capron, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 12 mai 2010 N de pourvoi: 09-10620 Non publié au bulletin Cassation M. Loriferne (président), président SCP Ghestin, SCP Thomas-Raquin et Bénabent,

Plus en détail

FAQ «Option Maintien de Revenus»

FAQ «Option Maintien de Revenus» FAQ «Option Maintien de Revenus» 1. Qu'est ce que la garantie «Option Maintien de revenus»? La garantie «Option Maintien de revenus» est un contrat d assurance de groupe à adhésion individuelle et facultative,

Plus en détail

Assurer mon crédit immobilier

Assurer mon crédit immobilier SEPTEMBRE 2015 N 32 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Assurer mon crédit immobilier Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour

Plus en détail

Bulletin d adhésion Çaassure au contrat d assurance n 24.747

Bulletin d adhésion Çaassure au contrat d assurance n 24.747 Bulletin d adhésion Çaassure au contrat d assurance n 24.747 DECES / PERTE TOTALE ET IRREVERSIBLE D AUTONOMIE (PTIA) / INCAPACITÉ DE TRAVAIL / PERTE D EMPLOI A REMPLIR EN MAJUSCULE ET À RETOURNER A Çaassure

Plus en détail

Assurez votre crédit immobilier pour réussir votre projet

Assurez votre crédit immobilier pour réussir votre projet Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Avis du Comité consultatif du secteur financier. sur l équivalence du niveau de garantie en assurance emprunteur

Avis du Comité consultatif du secteur financier. sur l équivalence du niveau de garantie en assurance emprunteur Avis du 13 janvier 2015 VERSION FINALE Avis du Comité consultatif du secteur financier sur l équivalence du niveau de garantie en assurance emprunteur Lors de la réunion d installation du Comité consultatif

Plus en détail

QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ

QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE VOTRE CONTRAT PRÉVOYANCE EN PRATIQUE Votre entreprise a mis en place un contrat de prévoyance complet : garanties +

Plus en détail

LA TEMPORAIRE EMPRUNTEUR - LA TEMPORAIRE DEGRESSIVE

LA TEMPORAIRE EMPRUNTEUR - LA TEMPORAIRE DEGRESSIVE LA TEMPORAIRE EMPRUNTEUR - LA TEMPORAIRE DEGRESSIVE PROPOSITION D ASSURANCE SUR LA VIE CODES : Formalités médicales déclenchées? OUI NON PREMIÈRE PERSONNE À ASSURER Nom : Date de naissance : Profession

Plus en détail

MNH Autonomie. Annexe du règlement mutualiste de MNH Prévoyance

MNH Autonomie. Annexe du règlement mutualiste de MNH Prévoyance MNH Autonomie MNH Autonomie Annexe du règlement mutualiste de MNH Prévoyance MNH Autonomie est une offre de dépendance assurée par MNH Prévoyance, mutuelle régie par le livre II du Code de la mutualité,

Plus en détail

L INFORMATION DE LA CAUTION... 2

L INFORMATION DE LA CAUTION... 2 Fiche à jour au 20 mars 2009 FIICHE PEDAGOGIIQUE VIIRTUELLE diplôme : Master 1 Matière : Droit des sûretés Web-tuteur : Catherine Bernardin-Rabsztyn SEANCE N 1 - ASSURANCE-CREDIIT ET CAUTIION DE L EMPRUNTEUR

Plus en détail

GUIDE ASSURANCE EMPRUNTEUR

GUIDE ASSURANCE EMPRUNTEUR GUIDE ASSURANCE EMPRUNTEUR Décès-Invalidité-Maladie 1 /mois par tranche de 1 000 empruntés Si votre client a moins de 60 ans Décès-Invalidité-Maladie 1,40 /mois par tranche de 1 000 empruntés Si votre

Plus en détail

Allianz Assurance Emprunteur Comparaison critères objectifs CCSF

Allianz Assurance Emprunteur Comparaison critères objectifs CCSF Allianz Assurance Emprunteur Comparaison critères objectifs CCSF Le présent document est communiqué à titre d information, il décrit de manière générale les garanties proposées par le contrat Allianz Assurance

Plus en détail

Etat des lieux sur la fausse déclaration des risques en assurances

Etat des lieux sur la fausse déclaration des risques en assurances Etat des lieux sur la fausse déclaration des risques en assurances Christelle ELINEAU-YANNAKIS Doctorante à l Université Jean Moulin - Lyon III Contrat d assurance Déclaration des risques Sanction Le contrat

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 9 février 2012 N de pourvoi: 11-10091 Non publié au bulletin Rejet M. Loriferne (président), président Me Ricard, SCP Gadiou et Chevallier, avocat(s)

Plus en détail

Cardif Garantie «Couverture Entreprise»

Cardif Garantie «Couverture Entreprise» Demande d adhésion au contrat Cardif Garantie «Couverture Entreprise» Convention d assurance collective n 2285 à adhésion facultative souscrite par l Union Française d Épargne et de Prévoyance (UFEP) auprès

Plus en détail

ASSUREZ VOTRE EMPRUNT ET GAGNEZ EN CONFORT GARANTIE EMPRUNTEUR

ASSUREZ VOTRE EMPRUNT ET GAGNEZ EN CONFORT GARANTIE EMPRUNTEUR ASSUREZ VOTRE EMPRUNT ET GAGNEZ EN CONFORT GARANTIE EMPRUNTEUR BIEN ASSURER SON EMPRUNT IMMOBILIER POURQUOI C EST IMPORTANT? L'assurance emprunteur n'est pas obligatoire légalement, mais elle est incontournable.

Plus en détail

La convention AERAS en 10 points-clés

La convention AERAS en 10 points-clés La convention AERAS en 10 points-clés Signée par les pouvoirs publics, les fédérations professionnelles de la banque, de l assurance et de la mutualité et les associations de malades et de consommateurs,

Plus en détail

Notice d information du contrat de prévoyance facultative

Notice d information du contrat de prévoyance facultative vie de couple, enfant, reconversion, retraite Unéo, partenaire de votre vie Unéo, mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la mutualité, inscrite au répertoire SIRENE sous le n 503 380

Plus en détail

AGPM Vie GARANTIE SPÉCIALE PRÊT DISPOSITIONS GÉNÉRALES. Convention AGPM Vie 03/02. Valant notice d information

AGPM Vie GARANTIE SPÉCIALE PRÊT DISPOSITIONS GÉNÉRALES. Convention AGPM Vie 03/02. Valant notice d information AGPM Vie DISPOSITIONS GÉNÉRALES Valant notice d information GARANTIE SPÉCIALE PRÊT Convention AGPM Vie 03/02 Édition octobre 2006 Sommaire Convention AGPM Vie 03/02 PRÉSENTATION DE VOTRE CONTRAT PRÉAMBULE

Plus en détail

AERAS. La convention. en10 points-clés. Crédit

AERAS. La convention. en10 points-clés. Crédit Crédit La convention AERAS en10 points-clés Signée par les pouvoirs publics, les fédérations professionnelles de la banque, de l assurance et de la mutualité et les associations de malades et de consommateurs,

Plus en détail

L assurance-emprunteur : une étape cruciale dans le processus de reprise. 26 Mai 2014

L assurance-emprunteur : une étape cruciale dans le processus de reprise. 26 Mai 2014 L assurance-emprunteur : une étape cruciale dans le processus de reprise 26 Mai 2014 Qui sommes-nous? La compagnie Metlife: une présence en France depuis plus de 40 ans, plus de 60 Inspecteurs spécialisés

Plus en détail

FICHE D INFORMATION Assurance des Emprunteurs N V. 9764 0013 Assurance Perte d Emploi N V. 1054

FICHE D INFORMATION Assurance des Emprunteurs N V. 9764 0013 Assurance Perte d Emploi N V. 1054 FICHE D INFORMATION Assurance des Emprunteurs N V. 9764 0013 Assurance Perte d Emploi N V. 1054 Chère Madame, Cher Monsieur, Le présent document a pour objet de vous rappeler les principales caractéristiques

Plus en détail

CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES. Article 1 OBJET DU CONTRAT. Article 3 SOUSCRIPTION DU CONTRAT. Article 2 DEFINITIONS DES TERMES DU CONTRAT

CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES. Article 1 OBJET DU CONTRAT. Article 3 SOUSCRIPTION DU CONTRAT. Article 2 DEFINITIONS DES TERMES DU CONTRAT Contractant : la personne physique ou morale qui souscrit le contrat. Conditions générales des assurances délivrées par MUTLOG RNM n 325 942 969 (Décès PTIA) et MUTLOG Garanties RNM n 384 253 605 (Incapacité

Plus en détail

Mieux comprendre l assurance avec Generali

Mieux comprendre l assurance avec Generali Mieux comprendre l assurance avec Generali Prévoyance : mieux comprendre ce qu il se passe en cas d invalidité Dans une précédente parution, nous avons abordé le thème de la prévoyance individuelle en

Plus en détail

La convention AERAS * emprunter. s assurer et. avec un risque aggravé. de santé. * La convention est téléchargeable sur www.gema.

La convention AERAS * emprunter. s assurer et. avec un risque aggravé. de santé. * La convention est téléchargeable sur www.gema. La convention AERAS * s assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé * La convention est téléchargeable sur www.gema.fr GEMA, 9, rue de Saint-Pétersbourg 75008 Paris - janvier 2007 1 Convention

Plus en détail

ONE DÉCOUVERT EN COMPTE. Demande de modification ÉTAPE 1. ÉTAPE 2 Joindre les pièces nécessaires pour chaque titulaire ÉTAPE 3

ONE DÉCOUVERT EN COMPTE. Demande de modification ÉTAPE 1. ÉTAPE 2 Joindre les pièces nécessaires pour chaque titulaire ÉTAPE 3 DÉCOUVERT EN COMPTE ONE Demande de modification ÉTAPE 1 Remplir, dater et signer votre demande de modification de découvert en compte ÉTAPE 2 Joindre les pièces nécessaires pour chaque titulaire ÉTAPE

Plus en détail

VOUS VOTRE ENTREPRISE

VOUS VOTRE ENTREPRISE Enquête sur le rôle et la place de la santé dans l octroi de crédit aux TPE Ce questionnaire s inscrit dans une recherche doctoral et s adresse aux dirigeants de TPE ayant demandé ou qui sont entrain de

Plus en détail

la temporaire emprunteur

la temporaire emprunteur CONDITIONS GÉNÉRALES la temporaire emprunteur Le présent contrat est régi par le Code des assurances et repose sur la bonne foi des déclarations du Contractant et de l Assuré. Il est constitué par : Les

Plus en détail

Cardif Garantie «Couverture Personnelle»

Cardif Garantie «Couverture Personnelle» Demande d adhésion au contrat Cardif Garantie «Couverture Personnelle» Convention d assurance collective n 2284 à adhésion facultative souscrite par l Union Française d Épargne et de Prévoyance (UFEP)

Plus en détail

Cardif Garantie «Couverture Professionnelle»

Cardif Garantie «Couverture Professionnelle» Demande d adhésion au contrat Cardif Garantie «Couverture Professionnelle» Convention d assurance collective n 2289 et 2290 à adhésion facultative souscrites par l Union Française d Épargne et de Prévoyance

Plus en détail

OFFRE DU PRODUIT D ASSURANCE «ALTUS»

OFFRE DU PRODUIT D ASSURANCE «ALTUS» OFFRE DU PRODUIT D ASSURANCE «ALTUS» 75 Quai de la Seine 75940 Paris Cedex 19 Tél : 01 44 89 80 91 - Télécopie : 01 40 37 77 10 www.mutlog.fr Conditions générales des assurances délivrées par MUTLOG SIREN

Plus en détail

vivre l esprit plus léger avec unéo

vivre l esprit plus léger avec unéo SANTÉ PRÉVENTION ACCOMPAGNEMENT SOCIAL Face à un arrêt de travail, Édition 2015 vivre l esprit plus léger avec unéo RÉSERVÉE AUX ADHÉRENTS ET À LEUR CONJOINT, CONCUBIN OU PARTENAIRE LIÉ PAR UN PACS Mutuelle

Plus en détail

BNP Paribas Assurance des Emprunteurs. Sommaire DOSSIER D INFORMATION & D ADHÉSION. Présentation de votre contrat 2. Formalités médicales 7.

BNP Paribas Assurance des Emprunteurs. Sommaire DOSSIER D INFORMATION & D ADHÉSION. Présentation de votre contrat 2. Formalités médicales 7. DOSSIER D INFORMATION & D ADHÉSION BNP Paribas Assurance des Emprunteurs Sommaire Présentation de votre contrat 2 Formalités médicales 7 Notice 9 Comment adhérer? 16 1 BNP Paribas Assurance des Emprunteurs

Plus en détail

EXEMPLAIRE SOUSCRIPTEUR

EXEMPLAIRE SOUSCRIPTEUR OFFRE DU PRODUIT D ASSURANCE EMPRUNTEUR MATMUT «ALTUS» ASSURANCE EMPRUNTEUR MATMUT - ALTUS - 01/2015 75, quai de la Seine 75940 Paris Cedex 19 Tél : 01 44 89 80 91 Fax : 01 40 37 77 10 www.mutlog.fr MUTLOG

Plus en détail

NOS SOLUTIONS ASSURANCE. DÉCÈS INVALIDITÉ Pour une protection efficace FONCIER TENDANCE POUR VOIR GRAND TOUT DE SUITE ET PROFITER DE LA VIE

NOS SOLUTIONS ASSURANCE. DÉCÈS INVALIDITÉ Pour une protection efficace FONCIER TENDANCE POUR VOIR GRAND TOUT DE SUITE ET PROFITER DE LA VIE NOS SOLUTIONS ASSURANCE ASSURANCE FONCIER TENDANCE DÉCÈS INVALIDITÉ J Pour une protection efficace POUR VOIR GRAND TOUT DE SUITE ET PROFITER DE LA VIE ASSURANCE DÉCÈS INVALIDITÉ POURQUOI VOUS ASSURER?

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIEME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIEME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Le : 18/07/2012 Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 5 juillet 2006 N de pourvoi: 05-12603 Publié au bulletin Cassation partielle. Mme Favre., président M. Lafargue., conseiller apporteur

Plus en détail

Prévoyance des expertsexperts-comptables

Prévoyance des expertsexperts-comptables Prévoyance des expertsexperts-comptables Faire les bons choix Objectifs de l intervention Répondre aux questions des experts-comptables relevant de la Cavec Au titre de la prévoyance, est-il préférable

Plus en détail

Sommaire. Notice Contrat d assurance de groupe des emprunteurs N 5027... p. 3. Informations complémentaires non contractuelles... p.

Sommaire. Notice Contrat d assurance de groupe des emprunteurs N 5027... p. 3. Informations complémentaires non contractuelles... p. Sommaire Notice Contrat d assurance de groupe des emprunteurs N 5027... p. 3 Garanties... p. 4 Garantie optionnelle pour les salariés - Assurance Perte d Emploi... p. 12 Informations complémentaires non

Plus en détail

La Convention AERAS (S Assurer et Emprunter avec un Risque Aggrave de Sante )

La Convention AERAS (S Assurer et Emprunter avec un Risque Aggrave de Sante ) La Convention AERAS (S Assurer et Emprunter avec un Risque Aggrave de Sante ) L assurance emprunteur vous protège, vous et votre famille : en cas de décès, d accident ou de maladie, elle prend en charge

Plus en détail

L assurance d un crédit plus facile

L assurance d un crédit plus facile L assurance d un crédit plus facile Vous allez acheter un bien immobilier, votre appartement, votre maison? Vous financez un projet professionnel? Vous avez un prêt immobilier depuis moins d un an et vous

Plus en détail

Pour permettre à chaque Chirurgien dentiste de trouver une réponse exacte à ses besoins spécifiques, le contrat comporte deux niveaux de garanties :

Pour permettre à chaque Chirurgien dentiste de trouver une réponse exacte à ses besoins spécifiques, le contrat comporte deux niveaux de garanties : LE CONTRAT DE PREVOYANCE (RISQUES DECES, DECES ACCIDENTEL, INVALIDITE ABSOLUE ET DEFINITIVE, PENSION DE CONJOINT, RENTE EDUCATION, PERTE DE PROFESSION ET DOUBLE EFFET) 1. QUEL EST LE PRINCIPE DU CONTRAT?

Plus en détail

Mode Opératoire : remplir la demande de prêt Micro Crédit Social

Mode Opératoire : remplir la demande de prêt Micro Crédit Social Mode Opératoire : remplir la demande de prêt Micro Crédit Social RAPPEL : le recours à un Micro Crédit Social doit être induit par une nécessité impérieuse qui ne peut trouver de solution alternative.

Plus en détail

Rapport Financier. Personne à Assurer. Objet de la couverture demandée

Rapport Financier. Personne à Assurer. Objet de la couverture demandée Personne à Assurer Rapport Financier Nom :... Prénom :... Date de naissance :... /... /... Sexe : F M Profession :... Adresse :... S agit-il d une reprise à la concurrence? OUI NON Assurances en vigueur?

Plus en détail

Capital garanti à vie * Et demain, pourrez-vous protéger vos proches? Allianz Continuité

Capital garanti à vie * Et demain, pourrez-vous protéger vos proches? Allianz Continuité Et demain, pourrez-vous protéger vos proches? Capital garanti à vie * Allianz Continuité La garantie décès qui prend le relais de vos assurances professionnelles pour sécuriser l avenir de ceux que vous

Plus en détail

Documentation sur le contrat d assurance groupe Décès et Rente Education

Documentation sur le contrat d assurance groupe Décès et Rente Education Janvier 2011 Objet : Documentation sur le contrat d assurance groupe Décès et Rente Education Madame, Mademoiselle, Monsieur, A la suite de votre demande, nous avons le plaisir de vous faire parvenir la

Plus en détail

Cardif Liberté Emprunteur CONTRAT DE PRÉVOYANCE

Cardif Liberté Emprunteur CONTRAT DE PRÉVOYANCE Cardif Liberté Emprunteur CONTRAT DE PRÉVOYANCE Mon futur à composer Donnez de l assurance à votre projet! LS1140-CardifLibertéEmprunteur-La Brochure.indd 1 16/07/12 10:22 Cardif Liberté Emprunteur POUR

Plus en détail

Avis n 09-A-49 du 7 octobre 2009 relatif aux conditions de concurrence dans le secteur de l assurance emprunteur pour le crédit immobilier

Avis n 09-A-49 du 7 octobre 2009 relatif aux conditions de concurrence dans le secteur de l assurance emprunteur pour le crédit immobilier RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Avis n 09-A-49 du 7 octobre 2009 relatif aux conditions de concurrence dans le secteur de l assurance emprunteur pour le crédit immobilier L Autorité de la concurrence (commission

Plus en détail

ANIL HABITAT ACTUALITE

ANIL HABITAT ACTUALITE Septembre 2002 ANIL HABITAT ACTUALITE ETUDE LES ASSURANCES LIEES AUX EMPRUNTS IMMOBILIERS Assurance décès invalidité-incapacité de travail Assurance perte d emploi Avec le concours de l Observatoire des

Plus en détail

Allianz Assurance Emprunteur

Allianz Assurance Emprunteur Allianz Assurance Emprunteur Enfin une assurance de prêt qui s adapte à vos besoins! allianz.fr Assurance de prêt Allianz Assurance Emprunteur a reçu le Label d Excellence décerné par les Dossiers de l

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

OFFRE DU PRODUIT D ASSURANCE «ALTUS»

OFFRE DU PRODUIT D ASSURANCE «ALTUS» OFFRE DU PRODUIT D ASSURANCE «ALTUS» 75 Quai de la Seine 75940 Paris Cedex 19 Tél : 01 44 89 80 91 - Télécopie : 01 40 37 77 10 www.mutlog.fr Conditions générales des assurances délivrées par MUTLOG SIREN

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 17 janvier 2013 N de pourvoi: 11-24139 Non publié au bulletin Cassation Mme Flise (président), président SCP Baraduc et Duhamel, SCP Richard, avocat(s)

Plus en détail

Etre expatrié ou s expatrier à l étranger Frais de santé au 1er euro (prise en charge intégrale):

Etre expatrié ou s expatrier à l étranger Frais de santé au 1er euro (prise en charge intégrale): Etre expatrié ou s expatrier à l étranger Frais de santé au 1er euro (prise en charge intégrale): L assurance frais de santé est une couverture santé intégrale. En effet, elle couvre 100% du prix des soins

Plus en détail

La Convention AERAS (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé)

La Convention AERAS (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) SEPTEMBRE 2015 N 25 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent La Convention AERAS (s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé)

Plus en détail

L assurance dépendance privée en France

L assurance dépendance privée en France L assurance dépendance privée en France Spécificité du risque dépendance, caractéristiques des contrats, acteurs, prospective Colloque Protection sociale d entreprise 25-26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

INTRODUCTION. Les assurances Franfinance prennent en charge les mensualités en cas d incident, ce n est pas une simple suspension du paiement.

INTRODUCTION. Les assurances Franfinance prennent en charge les mensualités en cas d incident, ce n est pas une simple suspension du paiement. 3 assurances I La souscription I L étendue des garanties 3 assurances sont proposées par Franfinance : DIM (Décès, Invalidité, Maladie) DIM + CHOM (Décès, Invalidité, Maladie + Perte d Emploi) SENIOR (Décès)

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2013

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2013 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 213 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques FFSA-GEMA et concernent les sociétés d assurances relevant

Plus en détail

UNIM. Prévoyance Complémentaire Santé Garantie des emprunts. Professionnels de la Santé. www.allianz.fr www.unim.asso.fr

UNIM. Prévoyance Complémentaire Santé Garantie des emprunts. Professionnels de la Santé. www.allianz.fr www.unim.asso.fr Professionnels de la Santé UNIM Prévoyance Complémentaire Santé Garantie des emprunts www.allianz.fr www.unim.asso.fr Union Nationale pour les Intérêts de la Médecine La prévoyance Une gamme de contrats

Plus en détail

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE 1, place des Marseillais - 94227 CHARENTON LE PONT Cedex

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE 1, place des Marseillais - 94227 CHARENTON LE PONT Cedex N Contrat 7432D N collectivité 0 4 3 7 5 Société anonyme, au capital de 81 773 850, soumise aux dispositions du Code des Assurances, RCS 507 648 053 PARIS 62, rue Jeanne d Arc 75640 Paris Cedex 13 CNP

Plus en détail

Retraite complémentaire (PERP, Plan d Epargne Retraite Populaire)

Retraite complémentaire (PERP, Plan d Epargne Retraite Populaire) Assurance Arrêts de travail Cette assurance s appelle aussi l assurance complément de revenus (ou assurance perte de revenus). En cas d arrêt de travail dû à la maladie, à un accident vous conserverez

Plus en détail

Bulletin d adhésion individuelle Salarié

Bulletin d adhésion individuelle Salarié Identification de l adhérent Bulletin d adhésion individuelle Salarié à remplir et à retourner à Groupe NOVALIS TAITBOUT - Délégation internationale 4 rue du Colonel Driant - 75040 Paris Cedex 01 M me

Plus en détail

Fédération Française de Gymnastique

Fédération Française de Gymnastique Fédération Française de Gymnastique Assurance automobile des déplacements bénévoles. Notice Avec vous de A à Z Cette notice a pour objet de préciser les termes de la convention passée entre la Fédération

Plus en détail

Notice d information

Notice d information SOCIETE DES NOUVEAUX HYPERMARCHES Notice d information VOTRE RÉGIME DE PRÉVOYANCE DÉCÈS ET ARRÊT DE TRAVAIL Ensemble du personnel non cadre IONIS PREVOYANCE - Institution de Prévoyance régie par le Titre

Plus en détail

Rapport Financier. Personne à Assurer. Objet de la couverture demandée

Rapport Financier. Personne à Assurer. Objet de la couverture demandée Personne à Assurer Rapport Financier Nom :... Prénom :... Date de naissance :... /... /... Sexe : F M Profession :... Adresse :... S agit-il d une reprise à la concurrence? OUI NON Assurances en vigueur?

Plus en détail

L ASSURANCE DE PRÊT? Les clés pour faire le bon choix. particuliers professionnels professionnels entreprises. entreprises

L ASSURANCE DE PRÊT? Les clés pour faire le bon choix. particuliers professionnels professionnels entreprises. entreprises particuliers professionnels professionnels entreprises entreprises L ASSURANCE DE PRÊT? Les clés pour faire le bon choix document non contractuel à caractère publicitaire. les garanties peuvent donner

Plus en détail

L ASSURANCE DE PRÊT? Les clés pour faire le bon choix

L ASSURANCE DE PRÊT? Les clés pour faire le bon choix particuliers PROFESSIONNELS professionnels entreprises entreprises GÉNÉRATION RESPONSABLE Être un assureur responsable, c est donner à chacun les moyens de faire les bons choix pour protéger ce qui lui

Plus en détail

la temporaire emprunteur

la temporaire emprunteur CONDITIONS GÉNÉRALES la temporaire emprunteur Le présent contrat est régi par le Code des assurances et repose sur la bonne foi des déclarations du Contractant et de l Assuré. Il est constitué par : Les

Plus en détail

Emprunteur. Entreprise n. Dossier n. Affaire suivie par : Demande de Prêt. donne accord pour un prêt d un montant maximum de

Emprunteur. Entreprise n. Dossier n. Affaire suivie par : Demande de Prêt. donne accord pour un prêt d un montant maximum de Réservé à CILGERE BTP Emprunteur Entreprise n Dossier n Affaire suivie par : Accession Demande de Prêt Agrandissement ACCORD de l ENTREPRISE Je soussigné(e) M agissant en qualité de de la Société donne

Plus en détail

ANIL HABITAT ACTUALITE

ANIL HABITAT ACTUALITE Septembre 2002 ANIL HABITAT ACTUALITE ETUDE LES ASSURANCES LIEES AUX EMPRUNTS IMMOBILIERS Assurance décès invalidité-incapacité de travail Assurance perte d emploi Avec le concours de l Observatoire des

Plus en détail

Dossier pour réunion 6 avril 2007

Dossier pour réunion 6 avril 2007 Définition / objectif Option Capital / Rente Option Rente Produit de retraite de type «rente différée» à échéance 65 ans, Adhésion facultative 2 options à la souscription du contrat Option capital/rente

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2014

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2014 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 214 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques AFA et concernent les sociétés d assurances relevant du

Plus en détail

Garanties en cas de décès et perte totale et irréversible d autonomie

Garanties en cas de décès et perte totale et irréversible d autonomie Unéo, mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la mutualité, immatriculée au répertoire Sirène sous le n 503 380 081 Siège social : 48 rue Barbès, 92544 Montrouge cedex Garanties en cas

Plus en détail

Conseil. Code. Situation de famille Célibataire Marié(e) Concubin(e) Partenaire lié par un Pacte Civil de Solidarité Veuf(ve) Divorcé(e)

Conseil. Code. Situation de famille Célibataire Marié(e) Concubin(e) Partenaire lié par un Pacte Civil de Solidarité Veuf(ve) Divorcé(e) Bulletin d adhésion Atoll Prévoyance Professions libérales (TNS) Generali Vie, Société Anonyme au capital de 299 197 104 euros Entreprise régie par le Code des assurances - 602 062 481 RCS Paris Siège

Plus en détail

Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice

Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris 41 Avenue de la Liberté L- 1930 Luxembourg Tel. +352 266 886 Fax. +352 266 887 00 Avenue Louise 240 B-1050 Bruxelles Tel. +32 2 600 52 00 Fax. +32 2

Plus en détail

Les principaux contrats du marché positionnés selon ces critères figurent en annexe 1.

Les principaux contrats du marché positionnés selon ces critères figurent en annexe 1. Titre 1 : Les contrats du marché de l'assurance emprunteur : Niveau des garanties, engagement des assureurs sur la durée du prêt, changement de contrat 1.1 La situation des garanties des différents types

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3612 Convention collective nationale IDCC : 7001. COOPÉRATIVES ET SOCIÉTÉS D INTÉRÊT COLLECTIF AGRICOLE

Plus en détail

M. Mazars (conseiller doyen faisant fonction de président), président

M. Mazars (conseiller doyen faisant fonction de président), président Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 4 février 2010 N de pourvoi: 09-11464 Non publié au bulletin M. Mazars (conseiller doyen faisant fonction de président), président Cassation partielle

Plus en détail

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3314 Convention collective nationale IDCC : 2412. PRODUCTION DE FILMS D ANIMATION

Plus en détail

RÉGIME DE PRÉVOYANCE. Notice d information Édition 2011. Convention Collective Nationale des acteurs du lien social et familial

RÉGIME DE PRÉVOYANCE. Notice d information Édition 2011. Convention Collective Nationale des acteurs du lien social et familial RÉGIME DE PRÉVOYANCE Notice d information Édition 2011 Convention Collective Nationale des acteurs du lien social et familial (n 3218 du 4 juin 1983) : centres sociaux et socioculturels, associations d

Plus en détail

Les critères d Equivalence de Garantie. Contrat Emprunteur Sélection Sic Patrimoine Avril 2015

Les critères d Equivalence de Garantie. Contrat Emprunteur Sélection Sic Patrimoine Avril 2015 Les critères d de Garantie Contrat Emprunteur Sélection Sic Patrimoine Avril 2015 Document non contractuel à jour au 27/03/2015 Document à titre d information commerciale 1 Les Critères d des Garanties,

Plus en détail

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES MÉDICO-TECHNIQUES GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES N 2926 Incapacité temporaire de travail Sommaire ARTICLE 1 Objet du contrat 4 ARTICLE 2 Souscription

Plus en détail

Page. LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2

Page. LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2 2014-2015 LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2 ASSURANCES DE PERSONNES Les bases de l assurance collective et de la loi Madelin 3 Les régimes obligatoires de protection sociale 4 Santé

Plus en détail