GMC. Personne NOTICE D INFORMATION RÉGIMES DE PRÉVOYANCE ET DE FRAIS MÉDICAUX. gestionnaire du contrat unité de gestion n

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GMC. Personne NOTICE D INFORMATION RÉGIMES DE PRÉVOYANCE ET DE FRAIS MÉDICAUX. gestionnaire du contrat unité de gestion n"

Transcription

1 A3P Association de P révoyance et de Protection de la NOTICE D INFORMATION RÉGIMES DE PRÉVOYANCE ET DE FRAIS MÉDICAUX GMC gestionnaire du contrat unité de gestion n 31 E 10, rue Henner Paris Tél. : Fax : Personne

2

3 3

4 A 3 P 49, rue de Sèze Lyon Madame, Monsieur, Dès 1976, des professionnels de la santé se sont réunis afin d étudier et de proposer des contrats de prévoyance qui correspondent aux besoins spécifiques des professions médicales et des professions para-médicales. Depuis 2001, ces contrats sont suivis et surveillés par l association A 3 P Association de Prévoyance et de Protection de la Personne, régie par la loi de L association A 3 P a souscrit auprès de la Mutuelle UMC des régimes de Prévoyance et de Frais Médicaux, gérés par GMC. Le contrat A 3 P permet aux adhérents de bénéficier des dispositions fiscales de la loi Madelin (déduction du revenu imposable d une partie des cotisations). Les cotisations sont indexées sur le plafond mensuel de la sécurité sociale et n évoluent donc pas avec l âge. Une réduction de cotisation est prévue pour les personnes de moins de 36 ans. Il n y a pas de délai d attente, les garanties prennent effet le premier jour du mois suivant l acceptation, excepté pour le forfait maternité où il y a un délai d attente de 9 mois. La garantie invalidité est appréciée selon la profession exercée et selon le barème d invalidité professionnelle. Docteur Bruno BALAY Président de l association A 3 P

5 SOMMAIRE 1) DISPOSITIONS COMMUNES AUX GARANTIES PRÉVOYANCE ET FRAIS MÉDICAUX Les Personnes Assurables... page 7 Les organismes assureurs... page 7 Le délégataire de gestion... page 7 Date d Effet Renouvellement Résiliation... page 7 Radiation des assurés page 8 Base des Garanties... page 8 Enfant à charge Conjoint... page 8 Paiement de l organisme assureur... page 9 Cotisations... page 9 2) LA PRÉVOYANCE I - Disposition Générales Affiliation des Assurés... page 10 Accident Maladie... page 10 Revalorisation des Prestations... page 10 Formalités en cas de Sinistre... page 11 Contrôle et Expertise Médicale... page 11 Exclusions de Risques... page 11 II Garanties assurées K A) Contrat Classique Franchise 3 jours/30 jours 1) Garanties Décès et Invalidité Totale Décès d un assuré... page 13 Invalidité Permanente et Totale... page 13 Décès par Accident... page 14 Invalidité Professionnelle Totale... page 14 2) Garanties Incapacité et Invalidité Incapacité...page 14 Invalidité... page 15 Exonération des Cotisations Maintien des Garanties...page 16 Tableau récapitulatif... page 17 K B) Contrat Classique Franchise 90 jours 1) Garanties Décès et Invalidité Totale Décès d un assuré... page 18 Invalidité Permanente et Totale... page 18 Décès par Accident... page 19 Invalidité Professionnelle Totale... page 19 2) Garanties Incapacité et Invalidité Incapacité page 19 Invalidité... page 20 Exonération des Cotisations - Maintien des Garanties... page 21 Tableau récapitulatif... page 22 5

6 K C) Contrat Réduit Franchise 3 jours / 30 jours 1) Garanties Décès et Invalidité Totale Décès d un assuré... page 23 Invalidité Permanente et Totale... page 23 Décès par Accident... page 24 Invalidité Professionnelle Totale... page 24 2) Garanties Incapacité et Invalidité Incapacité page 24 Invalidité... page 25 Exonération des Cotisations - Maintien des Garanties... page 26 Renonciation...page 26 Tableau récapitulatif... page 27 K Annexe 1 - Barème d invalidité professionnelle...page 29 K Annexe 2 - Documents à fournir...page 31 3) LES FRAIS MÉDICAUX I - Disposition Générales Affiliation des Assurés... page 32 Arbitrage... page 32 Prescription... page 32 Subrogation... page 32 II Garanties assurées 1) Généralités Objet de l assurance... page 33 Bénéficiaires... page 33 Admission et exclusion des Bénéficiaires... page 33 Formalités en cas de sinistre... page 34 Maintien dans l assurance... page 34 Révision de l assurance... page 34 2) Maintien des Garanties «Spécial Retraités» Adhésion des Assurés... page 35 Bénéficiaires... page 35 Exclusion des Bénéficiaires... page 35 Cessation des garanties page 35 3) Montant des Garanties Montant des garanties... page 36 Limites de garantie... page 37 4) Notice d information des garanties IMA ASSISTANCE page 38 NOTES page 45 6

7 1) DISPOSITIONS COMMUNES AUX GARANTIES PRÉVOYANCE ET FRAIS MÉDICAUX Dispositions Générales L LES PERSONNES ASSURABLES Les médecins, chirurgiens et tout praticien exerçant à temps plein ou à temps partiel adhérents à la Caisse Autonome de Retraite des Médecins Français (CARMF) ou à la Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens Dentistes et des Sages Femmes (CARCDSF) ou à la Caisse Autonome de Retraite et de Prévoyance des Infirmiers, Masseurs et Auxiliaires Médicaux (CARPIMKO) et adhérents à l association A3P (et à jour de la cotisation). L L ORGANISME ASSUREUR La Mutuelle UMC 35 rue Saint Sabin PARIS. L LE DÉLÉGATAIRE DE GESTION GMC se voit déléguer la gestion des contrats souscrits par l association A3P. L DATE D EFFET - RENOUVELLEMENT RÉSILIATION a) De la convention La convention prend effet le 1 er janvier et est conclue pour une période expirant au 31 décembre suivant la date d effet et se renouvelle ensuite annuellement par tacite reconduction le 1 er janvier de chaque année sauf avis de résiliation adressée par l une ou l autre des parties, par lettre recommandée au moins 2 mois avant l échéance. La résiliation de la convention entraîne le refus de toute nouvelle adhésion. En cas de résiliation de la convention, A3P s engage à en informer chaque assuré au moins deux mois avant l échéance. La résiliation de la convention peut entraîner cessation de tout ou partie du versement des prestations et la radiation de tous les assurés. Cependant, les assurés qui ont bénéficié pendant au moins deux années des dispositions de la convention au jour de la résiliation pourront être maintenus dans l effectif assurable, sous réserve des dispositions du paragraphe «cotisations», pour les garanties Prévoyance. b) Des adhésions 1) Dans le cas ou l acceptation est faite par GMC : La date d effet de l adhésion est le lendemain, zéro heure, de l acceptation. L adhésion est constatée par un certificat individuel d assurance précisant : - le nom et le prénom de l assuré, - la date de naissance de l assuré, - la date d effet des garanties et les garanties souscrites, - les cotisations, - et les dispositions particulières éventuelles. 2) Dans le cas ou l acceptation est faite par l organisme assureur : Sous réserve d acceptation médicale pour les prestations prévoyance, la date d effet de l adhésion est au plus tôt le 1 er jour du mois suivant la date de réception de la demande d adhésion. Dans tous les cas, l adhésion court jusqu au 31 décembre suivant la date d effet. L adhésion est constatée par un certificat individuel d assurance précisant : - le nom et le prénom de l assuré, - la date de naissance de l assuré, - la date d effet des garanties et les garanties souscrites, - les cotisations, - les conditions d acceptation (conditions normales ou spéciales : majoration de la cotisation, exclusion ou limitation de certaines garanties), - et les dispositions particulières éventuelles. 7

8 A défaut de notification d acceptation ou de non-acceptation par l organisme assureur dans les 3 mois qui suivent la date de réception de la demande d adhésion, l admission de l adhérent est réputée acquise. L adhésion se renouvelle ensuite annuellement par tacite reconduction au 1 er janvier de chaque année sauf dénonciation par l assuré, adressée au moins deux mois à l avance par lettre recommandée. c) Des garanties 1) Dans le cas où l acceptation est faite par GMC : La date d effet des garanties est le lendemain, zéro heure, de l acceptation. Il est précisé que les garanties en cas d accident prendront effet, le lendemain de la réception des demandes d adhésion pour une durée d un mois maximum. 2) Dans le cas ou l acceptation est faite par l organisme assureur : La date d effet des garanties est le 1 er jour du mois qui suit la date de réception de la demande d adhésion, sous réserve d acceptation médicale et matérialisée par l émission du certificat individuel d assurance. Il est toutefois précisé que les garanties en cas d accident prendront effet dès le lendemain de la réception des demandes d adhésion pour une durée d un mois maximum. Le paiement des cotisations en l absence d acceptation ne saurait valoir délivrance de garantie. L RADIATION DES ASSURES Outre les dispositions du paragraphe «date d effet renouvellement résiliation», un assuré est radié de plein droit : - lorsqu il ne répond plus à la définition du paragraphe «les personnes assurables» et notamment à la date de cessation de son activité, - si la cotisation le concernant n est pas payée, dans les conditions du paragraphe «cotisations», - en cas de résiliation de la convention (sauf les dispositions prévues au paragraphe «date d effet renouvellement résiliation», alinéa a). Un assuré est également radié le 31 décembre d une année considérée sur demande formulée par lettre recommandée au moins deux mois à l avance. L BASE DES GARANTIES La base des garanties «prévoyance» est égale à trois fois le plafond mensuel de la Sécurité Sociale du mois de décembre de l année précédent celle considérée multipliée par douze. L ENFANT À CHARGE CONJOINT On entend par conjoint de l assuré, son conjoint non divorcé, non séparé de corps judiciairement ou la personne avec lequel il est lié par un pacte civil de solidarité On entend par enfant à charge de l assuré, un enfant légitime, reconnu, adoptif, pupille de la Nation ou recueilli au foyer de l assuré à la condition : - d être âgé de moins de 18 ans, - d être âgé de 18 ans et plus, et de moins de 26 ans, lorsqu il poursuit ses études secondaires ou supérieures sous réserve de n avoir pas de revenus distincts de ceux qui servent de base à l imposition de l assuré, L enfant handicapé est considéré comme enfant à charge s il bénéficie avant son 21 ème anniversaire, des allocations pour personnes handicapées prévues par la loi du 30 juin Un enfant à la charge du conjoint de l assuré au sens ci-dessus défini est assimilé à un enfant à charge de l assuré à condition que le conjoint de l assuré en ait la garde. 8

9 1) DISPOSITIONS COMMUNES AUX GARANTIES PRÉVOYANCE ET FRAIS MÉDICAUX Dispositions Générales L PAIEMENT Un enfant d un assuré divorcé pour lequel celui-ci est tenu de verser une pension alimentaire par décision de justice est considéré comme étant à charge de l assuré. Les sommes assurées sont payables à leur échéance au délégataire de gestion GMC dans les quinze jours de la remise de toutes les pièces justificatives. Le délégataire de gestion sera en charge de transmettre les dossiers à l organisme assureur, au besoin, et d effectuer le paiement de prestations auprès des assurés. L COTISATIONS Les cotisations annuelles (taxes actuelles comprises) à la charge de l assuré sont fixées par catégorie tarifaire. L âge retenu pour le calcul des cotisations est calculé par différence de millésime entre l année d échéance et l année de naissance, quel que soit le mois de naissance. Par exemple, au 1 er janvier 2011, l âge retenu pour un assuré né le 1 er octobre 1976 sera de 35 ans ( = 35). Les cotisations sont payables d avance. En cas d adhésion en cours d année la cotisation sera payée au prorata du nombre de mois compris entre la date de prise d effet de l assurance et le 31 décembre de l exercice. Les cotisations et les taxes perçues en sus sont payables par l assuré auprès du délégataire de gestion GMC. Le paiement et l encaissement de cotisations inexactes ne sauraient valoir délivrance ou maintien des garanties. Si, dix jours après une échéance, la cotisation n est pas payée, le délégataire de gestion adressera à l assuré une lettre recommandée l invitant à s acquitter de son montant. A défaut de paiement, les garanties prennent fin pour chaque assuré quarante jours après la date d envoi de cette lettre recommandée, indépendamment du droit pour l organisme assureur d appliquer toutes les dispositions de l article L du Code de la Mutualité. 9

10 2) LA PRÉVOYANCE A) Contrat «Classique» Franchise 3 jours / 30 jours B) Contrat «Classique» Franchise 90 jours C) Contrat «Réduit» Franchise 3 jours / 30 jours L AFFILIATION DES ASSURÉS I - DISPOSITIONS GÉNÉRALES a) Les personnes définies au paragraphe «les personnes assurables» et garanties au 31 décembre 2012 par l Association A3P sont admissibles à l assurance à compter du 1 er janvier b) Pour les personnes non assurées par l Association A3P avant le 1 er janvier 2013, les personnes définies au paragraphe «les personnes assurables», pour être affiliées à la convention, doivent : - n avoir pas atteint leur 65 ème anniversaire, - donner leur consentement par écrit sur un bulletin individuel d affiliation fourni par l organisme assureur, - justifier d un état de santé jugé satisfaisant par l organisme assureur ou par GMC, au moyen d un questionnaire prévu dans le bulletin individuel d affiliation. Au vu des déclarations de l Assurable, l organisme assureur ou GMC peut : - soit accepter le risque soumis, - soit l accepter à conditions spéciales (majoration de la Cotisation, exclusion ou limitation de certaines garanties), - soit le refuser. L organisme assureur pourra à cette occasion soumettre l assurable à un examen médical qu elle jugerait nécessaire. L acceptation de l organisme assureur sera notifiée, en tout état de cause, à l assurable. c) Les personnes définies au paragraphe «Les personnes assurables» et issues des contrats de prévoyance et de frais de santé souscrits par l association PH Services Prévoyance ayant moins de 40 ans. L ACCIDENT MALADIE Pour l application de la convention, on entend par «accident» un dommage corporel provenant de l action soudaine et exclusive d une cause extérieure et par «maladie» une altération de la santé constatée par un médecin. Il est précisé que ne sont jamais considérées comme accident, les atteintes tels que : insolations, congélations, déchirures ou ruptures musculaires ou tendineuses, entorses, luxations, hernies, lumbagos, tours de reins. L REVALORISATION DES PRESTATIONS Au premier Juillet de chaque année, le salaire servant de base au calcul des prestations est revalorisé d après la valeur du point de retraite défini par la Convention Collective Nationale des Cadres du 14 Mars Le coefficient de revalorisation est égal au rapport entre la valeur du point à cette date et celle en vigueur au jour du sinistre. Toutefois, en cas de résiliation de la convention, les prestations de l organisme assureur sont bloquées au niveau atteint au premier Juillet précédant la résiliation. 10

11 2) LA PRÉVOYANCE L FORMALITÉS EN CAS DE SINISTRE Tout accident ou maladie pouvant entraîner un sinistre justifiable des garanties souscrites doit être notifié au délégataire de gestion par écrit dans un délai de trois mois. Cette notification doit être accompagnée ou suivie de la remise d un certificat médical détaillé (description, date des premiers symptômes, conséquences probables...) et, en cas d accident, du procès-verbal de celui-ci. Prévoyance Le décès de l assuré doit être notifié au délégataire de gestion par écrit, cette notification étant accompagnée ou suivie de la remise du bulletin individuel d affiliation, de l acte de décès, d un certificat médical détaillé et d un justificatif de la situation de famille (photocopie du livret de famille...). L CONTRÔLE ET EXPERTISE MÉDICALE Sous peine de déchéance de garantie et de suspension du paiement des prestations en cours, les médecins et délégués du délégataire de gestion auront, à toute époque, un libre accès auprès de l assuré pour procéder à tout contrôle et à toute expertise. A partir de ces contrôles, l organisme assureur se réserve le droit de contester, au regard des dispositions de la présente convention, l état et le taux d incapacité ou d invalidité. Si les parties ne sont pas d accord sur les conclusions du médecin expert de l organisme assureur, elles peuvent recourir d un commun accord à une tierce expertise. Faute par les deux médecins de chaque partie de se mettre d accord sur le nom du tiers expert, la désignation est effectuée par le Président du Tribunal de Grande Instance du domicile de l assuré. Cette nomination est faite sur simple requête signée des deux parties ou d une seulement, l autre partie ayant été convoquée par lettre recommandée. Les trois médecins opèrent en commun et à la majorité des voix. Leur décision s impose aux parties. Chaque partie paie les frais et honoraires de son représentant. Les honoraires du tiers-expert sont pris en charge pour moitié par chacune des parties. En cas d accident ou de maladie atteignant l assuré hors de France, celui-ci est tenu de faire élection de domicile en France pour toute contestation d ordre médical ou pour toute action judiciaire survenant à l occasion d un sinistre. L EXCLUSIONS DE RISQUES Les garanties sont accordées en cas d accident ou de maladie. Toutefois, les sinistres résultant des faits suivants ne sont pas garantis : a) Assurances en cas de décès - Le suicide, conscient ou inconscient, au cours de la première année qui suit la prise d effet de l assurance ou sa remise en vigueur. - Au cas où l assurance en cas de décès de la présente convention fait suite à une assurance analogue, le délai d un an est compté à partir de la date d effet de cette dernière. - L organisme assureur ne répond pas, sauf convention contraire, des pertes et dommages occasionnés soit par la guerre étrangère, soit par la guerre civile, soit par des émeutes ou par des mouvements populaires (sauf accomplissement du devoir professionnel). b) Autres assurances (y compris le capital supplémentaire en cas de décès accidentel) - action intentionnelle de l assuré, y compris la tentative de suicide au cours de la première année d assurance, - acrobaties, exhibitions, paris, tentatives de record, - matches, sauf compétitions sportives en tant qu amateur, dans le cadre d une fédération, - pratique de tous les sports à titre professionnel, - vols sur prototypes, 11

12 - utilisation d Ultra léger Motorisé, - pratique du parapente et du parachutisme ascensionnel, - usage de stupéfiants non prescrits médicalement, - faits de guerre étrangère ou civile, participation active de l assuré à des opérations militaires, à des émeutes ou rixes (sauf en cas de légitime défense ou d accomplissement du devoir professionnel). 12

13 2) LA PRÉVOYANCE A) Contrat «Classique» Franchise 3 jours / 30 jours II GARANTIES ASSURÉES 1) Garanties Décès / Invalidité Totale Ces garanties et leurs cotisations ne répondent pas aux conditions requises pour bénéficier de la Loi MADELIN (Loi n du 11 février 1994). L DÉCÈS D UN ASSURE En cas de décès d un assuré, l organisme assureur paie un capital déterminé d après les coefficients suivants, applicables à la base des garanties. Contrat Classique Franchise 3 jours / 30 jours - Célibataire, veuf, divorcé, marié sans enfant à charge % - Tout assuré avec un enfant à charge % - Majoration par enfant à charge supplémentaire (sans limitation)...50 % En cas de décès d un assuré après 67 ans, le capital est réduit de 8 % par an, cette réduction restant fixée à 80 % à partir du 74 ème anniversaire. En tout état de cause, la garantie cesse définitivement dans tous ses effets au jour du 75 ème anniversaire de l assuré. Sauf désignation contraire faite par l assuré, le capital est payé au conjoint, à défaut aux enfants par parts égales, à défaut aux héritiers. Ce capital n est pas dû en cas de décès de l assuré après sa radiation. L INVALIDITÉ PERMANENTE ET TOTALE Un assuré est considéré en état d invalidité permanente et totale lorsque à la suite d un accident ou d une maladie les deux conditions suivantes sont remplies : - il est dans l impossibilité absolue et présumée définitive de se livrer à une occupation ou un travail quelconque lui procurant gain ou profit, - il est reconnu par l organisme assureur comme étant dans l obligation d avoir recours à l assistance d une tierce personne pour effectuer les actes ordinaires de la vie. L invalidité permanente et totale est réputée consolidée au jour de la constatation de l état ainsi défini. En cas d invalidité permanente et totale d un assuré, l organisme assureur lui paie un capital égal à celui qu elle aurait payé si l assuré était décédé à la date de consolidation. Ce capital est payable en une seule fois après consolidation de l Invalidité Permanente et Totale. Le règlement intervient au terme d un délai de consolidation de 6 mois décompté de la date de réception par l organisme assureur de la preuve satisfaisante de l Invalidité Permanente et Totale si celle-ci résulte d une maladie, immédiatement si celle-ci résulte d un accident. A partir de la consolidation de l invalidité permanente et totale, l assurance en cas de décès prend fin. Ce capital n est pas dû si la consolidation de l invalidité permanente et totale survient après le 60 ème anniversaire ou après la radiation de l assuré. Toutefois, si la consolidation de l invalidité permanente et totale résultant d un accident ou d une maladie antérieur au 60 ème anniversaire, intervient dans un délai de 18 mois au-delà de cet anniversaire, l organisme assureur paie le capital. En aucun cas l organisme assureur ne sera liée par les décisions d un tiers organisme. 13

14 L DÉCÈS PAR ACCIDENT Si le décès d un assuré résulte d un accident, et si le décès survient dans un délai d un an à partir du jour de l accident, l organisme assureur verse un capital supplémentaire égal à : - Quelle que soit la situation de famille de l assuré : 50 % de la base des garanties. Ce Capital n est pas dû si le décès survient après le 65 ème anniversaire ou la radiation de l assuré. L INVALIDITÉ PROFESSIONNELLE TOTALE En cas d Invalidité professionnelle totale résultant d un accident ou d une maladie d un assuré, l organisme assureur lui verse un capital égal à 100 % de la base des garanties. L invalidité professionnelle résultant d un accident ou d une maladie est évaluée de 0 à 100 % d après le taux et la nature de l invalidité fonctionnelle par rapport à la profession exercée, en tenant compte de la façon dont elle était exercée antérieurement à l accident ou à la maladie, des conditions normales d exercice de la profession et des possibilités d exercice restantes, abstraction faite des possibilités de reclassement dans une profession différente. L invalidité professionnelle est dite «totale» si le degré d invalidité «T» est supérieur ou égal à 66 %. «T» représentant le taux d invalidité déterminé suivant l Annexe 1 - «Barème d Invalidité Professionnelle». L invalidité est dite «permanente» lorsqu elle est présumée définitive. Les invalidités inférieures à 66 % ne sont pas indemnisées par l organisme assureur. Le capital n est pas dû si la consolidation de l Invalidité Professionnelle et Totale survient après le 60 ème anniversaire ou après la radiation de l assuré, même si l accident ou la maladie qui est en cause est antérieure. 2) Garanties Incapacité / Invalidité Ces garanties et leurs cotisations répondent aux conditions requises pour bénéficier de la Loi MADELIN (Loi n du 11 février 1994). L INCAPACITÉ Un assuré est considéré en état d incapacité temporaire totale, constatée par un médecin, lorsque à la suite d un accident ou d une maladie, il est dans l impossibilité absolue, complète et continue de travailler ou de gérer ses affaires professionnelles. En cas d Incapacité temporaire totale la Compagnie lui paie une indemnité journalière égale à 3/30 ème du plafond mensuel de la Sécurité Sociale du mois de décembre de l année précédente à partir du 31 ème jour jusqu au 90 ème jour d arrêt de travail continu, si l arrêt de travail est dû à une maladie. Si l arrêt de travail est dû à un accident, l indemnité est alors versée à partir du 4 ème jour d arrêt de travail continu. L hospitalisation par suite de maladie doit donner lieu à la délivrance d un bulletin de situation d une durée supérieure à 24 heures pour que l indemnité soit versée à partir du 4 ème jour d arrêt de travail continu. Dans le cas contraire, celle-ci n est due qu au 31 ème jour d arrêt de travail continu. A partir du 91 ème jour d arrêt de travail, et ce quel qu en soit le motif, l indemnité journalière est fixée à 2/30 ème du plafond mensuel de la Sécurité Sociale du mois de décembre de l année précédente. L indemnité journalière est payable par mois échu pendant toute la durée de l incapacité. L adhérent autorisé par une autorité médicale compétente agréée par l organisme assureur à reprendre une activité partielle continuera à recevoir l indemnité journalière prévue, réduite dans la proportion du temps de reprise de travail. 14

15 2) LA PRÉVOYANCE En cas de maternité, les assurées peuvent bénéficier de l indemnité journalière si elles se trouvent en état d Incapacité de Travail pour des causes pathologiques. Toutefois, le service des indemnités est suspendu pendant la durée du congé légal de maternité. Pour les assurées justifiant d une affiliation minimum de 9 mois au contrat, il sera versé un forfait «maternité» égal à un plafond mensuel de la Sécurité Sociale en vigueur au jour de l accouchement sur présentation d un acte de naissance. L indemnité journalière cesse d être due en cas de cessation d incapacité totale, en cas de décès, de radiation, à la date de liquidation de la pension de vieillesse, ou au plus tard au 65 ème anniversaire de l assuré. Lorsque l indemnité cesse d être due en cours de mois, un prorata est immédiatement payé. Si un assuré, après cessation de l incapacité totale pendant une durée inférieure à 60 jours, est victime d une rechute due à ce même accident ou à cette même maladie, il n y aura pas application du délai de franchise et les prestations seront versées immédiatement. Contrat Classique Franchise 3 jours / 30 jours Par contre, en cas de rechute après cessation de l incapacité totale d une durée supérieure à 60 jours, le délai de franchise sera à nouveau appliqué, quel que soit le motif du nouvel arrêt de travail. L indemnité journalière n est pas due en cas d arrêt de travail après le 67 ème anniversaire de l assuré ou sa radiation. L INVALIDITÉ 1 ) Définition Par invalidité, il faut entendre une invalidité professionnelle par suite de maladie ou d accident, constatée par le médecin conseil de l organisme assureur. L invalidité est évaluée de 0 % à 100 % d après le taux et la nature de l invalidité par rapport à la profession exercée, en tenant compte de la façon dont elle était exercée antérieurement à la maladie ou à l accident, des conditions normales d exercice de la profession et des possibilités d exercices restantes, abstraction fait des possibilités de reclassement dans une profession différente. Il appartient à l assuré d apporter les éléments justificatifs de son incapacité professionnelle. Le taux d invalidité est retenu par expertise. Pour les médecins exerçant des actes en ADC, ACO, ADA, ATM, SDE, PAR, PFM, PFE, PDA, TOR ou AXI, il sera déterminé suivant l Annexe 1 - «Barème d Invalidité Professionnelle». Un assuré est considéré en invalidité totale lorsqu il se trouve, par suite de maladie ou d accident, atteint d une invalidité dont le taux est supérieur ou égal à 66 %. Un assuré est considéré en invalidité partielle lorsqu il se trouve, par suite de maladie ou d accident, atteint d une invalidité dont le taux est inférieur à 66 %, mais supérieur ou égal à 33%. 2 ) Montant de la garantie En cas d invalidité permanente totale d un assuré, résultant d un accident ou d une maladie, la Compagnie verse une rente mensuelle égale à 200 % du plafond mensuel de la Sécurité Sociale du mois de décembre de l année précédente. En cas d invalidité permanente partielle d un assuré, résultant d un accident ou d une maladie, la Compagnie verse la rente prévue ci-dessus mais réduite dans le rapport de : - N/66 (N étant le taux d invalidité retenu) Aucune rente n est due, si le taux d invalidité permanente est inférieur à 33 %. Si l assuré reprend une activité professionnelle, la rente versée par l organisme assureur est réduite afin que le cumul de la rente et du nouveau revenu d activité n excède pas le revenu déclaré par l assuré à l administration fiscale lors de la cessation d activité. 15

16 3 ) Contrôle L organisme assureur se réserve le droit de procéder à tout moment à un contrôle de l état de santé de l assuré par un médecin expert qu elle aura choisi. En cas de désaccord avec l assuré, il y aura lieu de procéder à un arbitrage conformément au paragraphe «Contrôle et expertise médicale». Toute constatation d un nouveau degré d invalidité entraîne immédiatement augmentation ou réduction de la rente, cessation ou reprise de son paiement. 4 ) Bénéficiaire - Modalités de paiement La rente est payable à l assuré par mois échu, au plus tôt, à l expiration d un délai d un an à partir de la première constatation de l accident ou de la maladie qui est la cause de l invalidité. A l expiration de ce délai, la rente est payée après constatation du degré d invalidité. Lorsque la rente cesse d être due en cours de mois, un prorata est immédiatement payé. Le paiement de la rente d invalidité entraîne la suppression ou la suspension, pendant la même période, de l indemnité prévue au paragraphe «incapacité». 5 ) Fin du paiement des prestations Le paiement de la rente prend fin dans l un des cas suivants : - si le taux d invalidité devient inférieur à un tiers, - en cas de décès de l assuré, - au plus tard au 67 ème anniversaire de l assuré, - dès le versement d une pension de vieillesse. 6 ) Cessation de la garantie La rente n est pas due après le 67 ème anniversaire de l assuré ou sa radiation. L EXONÉRATION DES COTISATIONS - MAINTIEN DES GARANTIES L exonération du paiement des cotisations est accordée dès le premier jour de l arrêt de travail et pendant toute la durée des prestations prévues aux paragraphes «incapacité» et «invalidité». L exonération est partielle, en cas d invalidité partielle, la part exonérée étant proportionnelle au degré d invalidité. Pendant toute la durée du versement des prestations prévues aux paragraphes «incapacité» et «invalidité», l ensemble des garanties souscrites au titre de ce contrat est maintenu à l assuré en état d incapacité temporaire totale ou d invalidité permanente, y compris en cas de sortie de l effectif assurable, d expiration de la durée d adhésion ou de résiliation de la convention si l arrêt de travail est survenu antérieurement. Le maintien des garanties n est pas accordé si les prestations prévues aux paragraphes «incapacité» et «invalidité» ne sont pas dues. Il cesse lorsqu elles sont supprimées ou suspendues. 16

17 2) LA PRÉVOYANCE Tableau de Synthèse des Garanties Contrat «Classique» Franchise 3 jours / 30 jours La Base des Garanties est égale à trois fois le Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale (PMSS) du mois de décembre précédant celle considérée, multipliée par douze. GARANTIES MONTANT Contrat Classique Franchise 3 jours / 30 jours Décès (versement d un capital) Tout assuré 200 % Base des garanties Majoration par enfant à charge 50 % Base des garanties Décès par accident (versement d un capital supplémentaire) 50 % Base des garanties Invalidité Permanente et Totale (versement d un capital) Célibataire, Veuf, Divorcé, Marié sans enfant à charge 200 % Base des garanties Majoration par enfant à charge 50 % Base des garanties Incapacité (versement d une indemnité journalière) Indemnité journalière PMSS* X 3 / 30 Indemnité journalière réduite après 90 jours d arrêt de travail continu PMSS* X 2 / 30 Franchise 30 jours d arrêt de travail continu en cas de maladie Franchise 3 jours d arrêt de travail continu en cas d accident ou d hospitalisation supérieure à 24 heures Maternité (versement d un forfait) 1 PMSS (de l année en cours) Invalidité (versement d une rente mensuelle) Taux inférieur à 33 % Néant Taux inférieur à 66 % mais supérieur ou égal à 33 % (Taux / 66) X (PMSS* X 2) Taux supérieur ou égal à 66 % PMSS* X 2 Appréciation du taux selon barème professionnel ou expertise Invalidité Professionnelle Totale (versement d un capital) Taux supérieur ou égal à 66 % 100 % Base des garanties *PMSS = Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale du mois de décembre de l année précédente. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples du montant PMSS pour les années précédentes : Année 2010 : Année 2011 : Année 2012 : 3031 Année 2013 :

18 B) Contrat «Classique» Franchise 90 jours 1) Garanties Décès / Invalidité Totale Ces garanties et leurs cotisations ne répondent pas aux conditions requises pour bénéficier de la Loi MADELIN (Loi n du 11 février 1994). L DÉCÈS D UN ASSURE En cas de décès d un assuré, l organisme assureur paie un capital déterminé d après les coefficients suivants, applicables à la base des garanties. - Célibataire, veuf, divorcé, marié sans enfant à charge % - Tout assuré avec un enfant à charge % - Majoration par enfant à charge supplémentaire (sans limitation)...50 % En cas de décès d un assuré après 67 ans, le capital est réduit de 8 % par an, cette réduction restant fixée à 80 % à partir du 74 ème anniversaire. En tout état de cause, la garantie cesse définitivement dans tous ses effets au jour du 75 ème anniversaire de l assuré. Sauf désignation contraire faite par l assuré, le capital est payé au conjoint, à défaut aux enfants par parts égales, à défaut aux héritiers. Ce capital n est pas dû en cas de décès de l assuré après sa radiation et en tout état de cause dès qu il atteint l âge requit pour faire valoir ses droits à une pension de vieillesse. L INVALIDITÉ PERMANENTE ET TOTALE Un assuré est considéré en état d invalidité permanente et totale lorsque à la suite d un accident ou d une maladie les deux conditions suivantes sont remplies : - il est dans l impossibilité absolue et présumée définitive de se livrer à une occupation ou un travail quelconque lui procurant gain ou profit, - il est reconnu par l organisme assureur comme étant dans l obligation d avoir recours à l assistance d une tierce personne pour effectuer les actes ordinaires de la vie. L invalidité permanente et totale est réputée consolidée au jour de la constatation de l état ainsi défini. En cas d invalidité permanente et totale d un assuré, l organisme assureur lui paie un capital égal à celui qu elle aurait payé si l assuré était décédé à la date de consolidation. Ce capital est payable en une seule fois après consolidation de l Invalidité Permanente et Totale. Le règlement intervient au terme d un délai de consolidation de 6 mois décompté de la date de réception par l organisme assureur de la preuve satisfaisante de l Invalidité Permanente et Totale si celle-ci résulte d une maladie, immédiatement si celle-ci résulte d un accident. A partir de la consolidation de l invalidité permanente et totale, l assurance en cas de décès prend fin. Ce capital n est pas dû si la consolidation de l invalidité permanente et totale survient après le 60 ème anniversaire ou après la radiation de l assuré. Toutefois, si la consolidation de l invalidité permanente et totale résultant d un accident ou d une maladie antérieur au 60 ème anniversaire, intervient dans un délai de 18 mois au-delà de cet anniversaire, l organisme assureur paie le capital. En aucun cas l organisme assureur ne sera liée par les décisions d un tiers organisme. 18

19 2) LA PRÉVOYANCE L DÉCÈS PAR ACCIDENT Si le décès d un assuré résulte d un accident, et si le décès survient dans un délai d un an à partir du jour de l accident, l organisme assureur verse un capital supplémentaire égal à : - Quelle que soit la situation de famille de l assuré : 50 % de la base des garanties. Ce capital n est pas dû si le décès survient après le 65 ème anniversaire ou la radiation de l assuré. L INVALIDITÉ PROFESSIONNELLE TOTALE En cas d Invalidité professionnelle totale résultant d un accident ou d une maladie d un assuré, l organisme assureur lui verse un capital égal à 100 % de la base des garanties. L invalidité professionnelle résultant d un accident ou d une maladie est évaluée de 0 à 100 % d après le taux et la nature de l invalidité fonctionnelle par rapport à la profession exercée, en tenant compte de la façon dont elle était exercée antérieurement à l accident ou à la maladie, des conditions normales d exercice de la profession et des possibilités d exercice restantes, abstraction faite des possibilités de reclassement dans une profession différente. L invalidité professionnelle est dite «totale» si le degré d invalidité «T» est supérieur ou égal à 66 %. «T» représentant le taux d invalidité déterminé suivant l Annexe 1 - «Barème d Invalidité Professionnelle». Contrat Classique Franchise 90 jours L invalidité est dite «permanente» lorsqu elle est présumée définitive. Les invalidités inférieures à 66 % ne sont pas indemnisées par l organisme assureur. Le capital n est pas dû si la consolidation de l Invalidité Professionnelle et Totale survient après le 60 ème anniversaire ou après la radiation de l assuré, même si l accident ou la maladie qui est en cause est antérieure. 2) Garanties Incapacité / Invalidité Ces garanties et leurs cotisations répondent aux conditions requises pour bénéficier de la Loi MADELIN (Loi n du 11 février 1994). L INCAPACITÉ Un assuré est considéré en état d incapacité temporaire totale, constatée par un médecin, lorsque à la suite d un accident ou d une maladie, il est dans l impossibilité absolue, complète et continue de travailler ou de gérer ses affaires professionnelles. En cas d arrêt de travail dû à une maladie, à un accident et/ou à une hospitalisation, l organisme assureur lui paie une indemnité journalière égale à 2/30 ème du plafond mensuel de la Sécurité Sociale du mois de décembre de l année précédente, à partir du 91 ème jour d arrêt de travail. L indemnité journalière est payable par mois échu pendant toute la durée de l incapacité. L adhérent autorisé par une autorité médicale compétente agréée par l organisme assureur à reprendre une activité partielle continuera à recevoir l indemnité journalière prévue, réduite dans la proportion du temps de reprise de travail. En cas de maternité, les assurées peuvent bénéficier de l indemnité journalière si elles se trouvent en état d Incapacité de Travail pour des causes pathologiques. Toutefois, le service des indemnités est suspendu pendant la durée du congé légal de maternité. Pour les assurées justifiant d une affiliation minimum de 9 mois au contrat, il sera versé un forfait «maternité» égal à un plafond mensuel de la Sécurité Sociale en vigueur au jour de l accouchement sur présentation d un acte de naissance. L indemnité journalière cesse d être due en cas de cessation d incapacité totale, en cas de décès, de radiation, à la date de liquidation de la pension de vieillesse, ou, au plus tard au 65 ème anniversaire de l assuré. 19

20 Lorsque l indemnité cesse d être due en cours de mois, un prorata est immédiatement payé. Si un assuré, après cessation de l incapacité totale pendant une durée inférieure à 60 jours, est victime d une rechute due à ce même accident ou à cette même maladie, il n y aura pas application du délai de franchise et les prestations seront versées immédiatement. Par contre, en cas de rechute après cessation de l incapacité totale d une durée supérieure à 60 jours, le délai de franchise sera à nouveau appliqué, quel que soit le motif du nouvel arrêt de travail. L indemnité journalière n est pas due en cas d arrêt de travail après le 67 ème anniversaire de l assuré ou sa radiation. L INVALIDITÉ 1 ) Définition Par invalidité, il faut entendre une invalidité professionnelle par suite de maladie ou d accident, constatée par le médecin conseil de l organisme assureur. L invalidité est évaluée de 0 % à 100 % d après le taux et la nature de l invalidité par rapport à la profession exercée, en tenant compte de la façon dont elle était exercée antérieurement à la maladie ou à l accident, des conditions normales d exercice de la profession et des possibilités d exercices restantes, abstraction faite des possibilités de reclassement dans une profession différente. Il appartient à l assuré d apporter les éléments justificatifs de son incapacité professionnelle. Le taux d invalidité est retenu par expertise. Pour les médecins exerçant des actes en ADC, ACO, ADA, ATM, SDE, PAR, PFM, PFE, PDA, TOR ou AXI, il sera déterminé suivant l Annexe 1 - «Barème d Invalidité Professionnelle». Un assuré est considéré en invalidité totale lorsqu il se trouve, par suite de maladie ou d accident, atteint d une invalidité dont le taux est supérieur ou égal à 66 %. Un assuré est considéré en invalidité partielle lorsqu il se trouve, par suite de maladie ou d accident, atteint d une invalidité dont le taux est inférieur à 66 %, mais supérieur ou égal à 33 %. 2 ) Montant de la garantie En cas d invalidité permanente totale d un assuré, résultant d un accident ou d une maladie, l organisme assureur verse une rente mensuelle égale à 200 % du plafond mensuel de la Sécurité Sociale du mois de décembre de l année précédente. En cas d invalidité permanente partielle d un assuré, résultant d un accident ou d une maladie, l organisme assureur verse la rente prévue ci-dessus mais réduite dans le rapport de : - N/66 (N étant le taux d invalidité retenu) Aucune rente n est due, si le taux d invalidité permanente est inférieur à 33 %. Si l assuré reprend une activité professionnelle, la rente versée par l organisme assureur est réduite afin que le cumul de la rente et du nouveau revenu d activité n excède pas le revenu déclaré par l assuré à l administration fiscale lors de la cessation d activité. 20

A 3 P GMC ASSOCIATION DE PREVOYANCE ET DE PROTECTION DE LA PERSONNE NOTICE D INFORMATION RÉGIMES DE PRÉVOYANCE ET DE FRAIS MÉDICAUX

A 3 P GMC ASSOCIATION DE PREVOYANCE ET DE PROTECTION DE LA PERSONNE NOTICE D INFORMATION RÉGIMES DE PRÉVOYANCE ET DE FRAIS MÉDICAUX A 3 P ASSOCIATION DE PREVOYANCE ET DE PROTECTION DE LA PERSONNE NOTICE D INFORMATION RÉGIMES DE PRÉVOYANCE ET DE FRAIS MÉDICAUX GMC GESTIONNAIRE DU CONTRAT UNITÉ DE GESTION N 31 E 10, rue Henner 75009

Plus en détail

garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 Vos NOVALIS PREVOYANCE

garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 Vos NOVALIS PREVOYANCE NOVALIS PREVOYANCE Institution de prévoyance Régie par le Code de la Sécurité sociale Vos garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 NOVALIS Prévoyance verse des indemnités journalières et des

Plus en détail

Conditions générales. r etraite. options 1-2 OBJET PRISE D EFFET DES GARANTIES

Conditions générales. r etraite. options 1-2 OBJET PRISE D EFFET DES GARANTIES la r etraite options 1-2 Conditions générales LA RETRAITE est une Convention d assurance collective sur la vie à adhésion facultative, régie par le Code des assurances ; elle est souscrite par la Collectivité

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

garanties décès Vos Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant,

garanties décès Vos Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant, NOVALIS Prévoyance Institution de prévoyance régie par le Code de la Sécurité sociale Vos garanties décès Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant,

Plus en détail

la temporaire emprunteur

la temporaire emprunteur CONDITIONS GÉNÉRALES la temporaire emprunteur Le présent contrat est régi par le Code des assurances et repose sur la bonne foi des déclarations du Contractant et de l Assuré. Il est constitué par : Les

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 1 er ' janvier 2009 Régime

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE COMPASS GROUP FRANCE- Personnel Agent de Maîtrise

NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE COMPASS GROUP FRANCE- Personnel Agent de Maîtrise NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE COMPASS GROUP FRANCE- Personnel Agent de Maîtrise juillet 2009 Cette notice a pour objet de vous résumer le plus clairement possible les principales garanties

Plus en détail

Conditions générales. retraite option 1A RI OBJET PRISE D EFFET DES GARANTIES

Conditions générales. retraite option 1A RI OBJET PRISE D EFFET DES GARANTIES la retraite option 1A RI Conditions générales LA RETRAITE (1A RI) est une Convention d assurance collective sur la vie à adhésion facultative, régie par le Code des assurances.elle est souscrite par la

Plus en détail

ASSURANCE DES ACCIDENTS CORPORELS SUBIS PAR LES CAVALIERS

ASSURANCE DES ACCIDENTS CORPORELS SUBIS PAR LES CAVALIERS C.S. n 043 a ASSURANCE DES ACCIDENTS CORPORELS SUBIS PAR LES CAVALIERS CONVENTIONS SPÉCIALES N 043 a imp MMA Le Mans COR 6255-5 (12/03) S O M M A I R E Articles Les garanties proposées à l'assuré... 1

Plus en détail

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance Prévoyance CONNAISSEZ VOS DROITS... Caisse de prévoyance des Agents de la Sécurité Sociale et assimilés Institution de Prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale 2 ter, boulevard Saint-Martin

Plus en détail

L ASSURANCE STATUTAIRE

L ASSURANCE STATUTAIRE VILLE DE TREGUNC MARCHE ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES GENERALES L ASSURANCE STATUTAIRE 1 DEFINITIONS Pour l application des présentes garanties, on entend par : COLLECTIVITE SOUSCRIPTRICE :

Plus en détail

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015 MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Récapitulatif des formalités à respecter Rédiger le document formalisant la Décision Unilatérale. Pour vous aider

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

Collectives. Osmose Prévoyance. La protection des cadres

Collectives. Osmose Prévoyance. La protection des cadres Collectives Osmose Prévoyance La protection des cadres Entreprises Prévoyance Osmose Prévoyance salariés cadres Ce document décrit l offre standard pour des sociétés de 1 à 4 cadres. Traitement de référence.

Plus en détail

Conditions Générales Santé

Conditions Générales Santé Santé & Prévoyance - Entreprise Conditions Générales Santé Tout ce que vous devez savoir Assurance Santé - CONDITIONS GENERALES Le présent contrat d assurance Santé collective est régi par les dispositions

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3314 Convention collective nationale IDCC : 2412. PRODUCTION DE FILMS D ANIMATION

Plus en détail

FAQ «Option Maintien de Revenus»

FAQ «Option Maintien de Revenus» FAQ «Option Maintien de Revenus» 1. Qu'est ce que la garantie «Option Maintien de revenus»? La garantie «Option Maintien de revenus» est un contrat d assurance de groupe à adhésion individuelle et facultative,

Plus en détail

Pour permettre à chaque Chirurgien dentiste de trouver une réponse exacte à ses besoins spécifiques, le contrat comporte deux niveaux de garanties :

Pour permettre à chaque Chirurgien dentiste de trouver une réponse exacte à ses besoins spécifiques, le contrat comporte deux niveaux de garanties : LE CONTRAT DE PREVOYANCE (RISQUES DECES, DECES ACCIDENTEL, INVALIDITE ABSOLUE ET DEFINITIVE, PENSION DE CONJOINT, RENTE EDUCATION, PERTE DE PROFESSION ET DOUBLE EFFET) 1. QUEL EST LE PRINCIPE DU CONTRAT?

Plus en détail

AVENANT N O 34 DU 19 MAI 2006 (1)

AVENANT N O 34 DU 19 MAI 2006 (1) MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 9102. EXPLOITATIONS MARAÎCHÈRES, HORTICOLES ET PÉPINIÈRES (AUBE) (26 janvier 1981) (Etendue par arrêté du

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 18.

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 18. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3106 Convention collective nationale IDCC : 18. INDUSTRIE TEXTILE ACCORD DU 5 DÉCEMBRE 2013 RELATIF AU RÉGIME

Plus en détail

REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1

REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1 REGIME INVALIDITE-DECES INDEMNITES JOURNALIERES DES CHIRURGIENS DENTISTES 1 TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES ET CONDITIONS Article 1 INSTITUTION - BUTS ET AFFILIATION Il est institué, conformément à l

Plus en détail

Descriptif des Garanties

Descriptif des Garanties EPHC Titre 8 de la Convention collective nationale DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT Régime de prévoyance obligatoire Descriptif des Garanties Personnel concerné Ensemble des salariés, non cadres et

Plus en détail

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE HÔTELS CAFÉS RESTAURANTS GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE INCAPACITÉ TEMPORAIRE DE TRAVAIL CONDITIONS GÉNÉRALES N 2308/1 ACSK1210-2939.indd 1 19/12/12 16:18 SOMMAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES 3 ARTICLE 1 - OBJET

Plus en détail

CNRACL AGE DE DEPART EN RETRAITE DES FONCTIONNAIRES DE LA CATEGORIE ACTIVE à partir du 1 er janvier 2010

CNRACL AGE DE DEPART EN RETRAITE DES FONCTIONNAIRES DE LA CATEGORIE ACTIVE à partir du 1 er janvier 2010 Réf. : CDG-INFO2010-6/MDE/CVD Personnes à contacter : Christine DELEBARRE Thérèse SMOLAREK Valérie TANSSORIER Date : le 25 février 2010 : 03.59.56.88.28/29 CNRACL AGE DE DEPART EN RETRAITE DES FONCTIONNAIRES

Plus en détail

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information Relative au contrat collectif de prévoyance complémentaire à adhésion obligatoire souscrit par votre employeur RéUNICA Prévoyance

Plus en détail

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES SERVICE DES RETRAITES DE l ETAT - 0810 10 33 35 - www.pensions.bercy.gouv.fr - Edition du 1 er mai 2013 En application de l article L. 40 du code des

Plus en détail

AVENANT N 32 DU 14 MAI 2014

AVENANT N 32 DU 14 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3107 Accords collectifs nationaux BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS AVENANT N 32 DU

Plus en détail

S O M M A I R E I 07.03 A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE

S O M M A I R E I 07.03 A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE I 07.03 S O M M A I R E A ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX B ASSURANCE MALADIE C ASSURANCE MATERNITÉ, DÉCÈS, INVALIDITÉ, VEUVAGE D ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES E

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES (Rhône-Alpes) (6 juillet

Plus en détail

GROUPE ARCELORMITTAL EN FRANCE. Accord du 29 décembre 1997

GROUPE ARCELORMITTAL EN FRANCE. Accord du 29 décembre 1997 GROUPE ARCELORMITTAL EN FRANCE Accord du 29 décembre 1997 Garantie Dépendance médicale Notice d'information Sommaire Garantie dépendance médicale 4 Assurance dépendance facultative Régime ARCELORMITTAL

Plus en détail

Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL. >Collectivités

Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL. >Collectivités Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL >Collectivités SOMMAIRE PRESTATIONS STATUTAIRES CNRACL ARTICLE 1 - Agents visés par les présentes conventions spéciales 5 CHAPITRE 1 EXPOSÉ DES

Plus en détail

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17)

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17) III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés () La pension d invalidité est un revenu de remplacement accordé à titre temporaire. Ce revenu compense

Plus en détail

BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE

BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE 1/5 BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE BULLETIN N REF : 00000.00000000 ENTREPRISE N Le présent contrat est conclu entre : AG2R-Prévoyance, membre du groupe AG2R LA MONDIALE - Institution de prévoyance régie

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

ARIMA CONSULTANTS ASOCIES 2015 1/14 ANNEXE 1

ARIMA CONSULTANTS ASOCIES 2015 1/14 ANNEXE 1 1/14 ANNEXE 1 De la convention conclue par la Commune de pour définir les conditions de sa participation financière à la protection sociale complémentaire de son personnel pour le risque Prévoyance CONTRAT

Plus en détail

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations 9 juillet 2009 Conditions et champ A compter du 1 er juillet 2009, en cas de rupture du contrat

Plus en détail

Guide pratique de l employeur

Guide pratique de l employeur PRÉVOYANCE Guide pratique de l employeur Accords régionaux de prévoyance du 24 septembre 2009 visant les salariés non-cadres des Exploitations de Pépinières et d Horticulture de la région Midi-Pyrénées

Plus en détail

RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948)

RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948) RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948) Médecin Régimes obligatoires Médecin Conjoint collaborateur La retraite : Base (1949) Complémentaire (1949) ASV (1972) La prévoyance : Invalidité-Décès

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance La lettre du N 12 Novembre 2011 Les évolutions du régime de prévoyance Depuis l accord initial du 19 mars 2003 qui a mis en place un régime de prévoyance pour la branche du commerce de détail de l habillement

Plus en détail

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE 5. INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Dr Jacqueline Cardona L INCAPACITÉ PERMANENTE (IP) EN ACCIDENT DU TRAVAIL Principe juridique Article L 434-2 du code de la sécurité sociale

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3247 Convention collective nationale IDCC : 1513. ACTIVITÉS DE PRODUCTION DES

Plus en détail

regime de prevoyance gerants majoritaires

regime de prevoyance gerants majoritaires règlement général regime de prevoyance gerants majoritaires PREAMBULE Les conventions d assurance de groupe à adhésion facultative sont régies par le Code des assurances ainsi que par les conditions du

Plus en détail

PROPOSITION «PREVOYANCE» 1.1.2014 METALLURGIE DU MAINE ET LOIRE

PROPOSITION «PREVOYANCE» 1.1.2014 METALLURGIE DU MAINE ET LOIRE PROPOSITION «PREVOYANCE» 1.1.2014 METALLURGIE DU MAINE ET LOIRE AG2R PREVOYANCE, membre du groupe AG2R LA MONDIALE - Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité sociale - 35, boulevard Brune

Plus en détail

AVENANT N 1. Contrat conclu entre : -d'une part, (nom de l'organisme assureur : mutuelle ou institution selon le cas);

AVENANT N 1. Contrat conclu entre : -d'une part, (nom de l'organisme assureur : mutuelle ou institution selon le cas); CONTRAT D ASSURANCE NATIONAL CADRES ET ASSIMILES Enseignement privé sous contrat - Accord national de prévoyance des personnels non cadre du 4 mai 2011 - AVENANT N 1 Contrat conclu entre : -d'une part,

Plus en détail

REGIME INVALIDITE DECES DES SAGES FEMMES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1

REGIME INVALIDITE DECES DES SAGES FEMMES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1 REGIME INVALIDITE DECES DES SAGES FEMMES ET DE LEUR CONJOINT COLLABORATEUR 1 TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Il est institué au sein de la caisse autonome de retraite des chirurgiens dentistes

Plus en détail

garanties incapacité invalidité Vos Référence : M000230 NOVALIS Prévoyance

garanties incapacité invalidité Vos Référence : M000230 NOVALIS Prévoyance NOVALIS Prévoyance Institution de prévoyance régie par le Code de la Sécurité sociale Vos garanties incapacité invalidité Référence : M000230 NOVALIS Prévoyance verse des indemnités journalières et des

Plus en détail

Le régime de retraite supplémentaire obligatoire des OPA

Le régime de retraite supplémentaire obligatoire des OPA Le régime de retraite supplémentaire obligatoire Qui est concerné? Comment fonctionne le régime? Une adhésion obligatoire Date d adhésion Modalités pratiques Cessation d adhésion Affiliation Cotisations

Plus en détail

Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R

Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R AG2R PRÉVOYANCE Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE BULLETIN N

Plus en détail

CCN ASSISTANTS MATERNELS

CCN ASSISTANTS MATERNELS CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR du 1 er juillet 2004 étendu le 17 décembre 2004 ANNEXE II Accord de prévoyance Préambule Cet accord détermine les conditions

Plus en détail

Avenant n 65 du 30 décembre 2014 à la Convention Collective Nationale du Golf du 13 Juillet 1998

Avenant n 65 du 30 décembre 2014 à la Convention Collective Nationale du Golf du 13 Juillet 1998 Avenant n 65 du 30 décembre 2014 à la Convention Collective Nationale du Golf du 13 Juillet 1998 Avenant n 65 du 30 décembre 2014 portant modification de l article 11.2 «Prévoyance des salariés cadres»

Plus en détail

la temporaire emprunteur

la temporaire emprunteur CONDITIONS GÉNÉRALES la temporaire emprunteur Le présent contrat est régi par le Code des assurances et repose sur la bonne foi des déclarations du Contractant et de l Assuré. Il est constitué par : Les

Plus en détail

A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. Loi de financement de la sécurité sociale

A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. Loi de financement de la sécurité sociale I MAJ.09-2015 SOMMAIRE A - ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET CONTENTIEUX ORGANISATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Tutelle Loi de financement de la sécurité sociale Organigramme général Organisation de

Plus en détail

Conditions générales Prévoyance

Conditions générales Prévoyance Conditions générales Prévoyance Edition juin 2014 Convention collective nationale des entreprises d architecture Garanties de prévoyance conventionnel Garantie maintien de salaire Référencées CG-architectes-maintien

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE. Base juridique

NOTE JURIDIQUE. Base juridique Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : Retraite anticipée des fonctionnaires handicapés Base juridique Article L.24

Plus en détail

E N PA R T E N A R I AT A V E C

E N PA R T E N A R I AT A V E C - Crédits Photos : Digital Vision - Référence : 218967-082011. Assurance complémentaire Prévoyance NOTICE D INFORMATION Salariés non cadres de la production agricole relevant de l Accord National du 10

Plus en détail

la temporaire emprunteur

la temporaire emprunteur CONDITIONS GÉNÉRALES la temporaire emprunteur Le présent contrat est régi par le Code des assurances et repose sur la bonne foi des déclarations du Contractant et de l Assuré. Il est constitué par : Les

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire Santé de vos salariés non cadres. Accord départemental du 3 septembre 2009. Raison sociale 1

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de l entreprise M À, le Objet : Généralisation de la complémentaire santé

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel OFFICES PUBLICS DE L HABITAT ACCORD DU 12 JUILLET 2012 RELATIF À LA

Plus en détail

Règlement relatif à l assurance complémentaire

Règlement relatif à l assurance complémentaire Règlement relatif à l assurance complémentaire Fondation de prévoyance Swiss Life Assurance complémentaire Service externe valable à compter du 1 er janvier 2011 Sommaire A Introduction 3 1 Principe 3

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3265 Convention collective nationale IDCC : 1672. SOCIÉTÉS D ASSURANCES AVENANT DU 18

Plus en détail

SwissLife Prévoyance Entreprises. Dispositions Générales du contrat prévoyance

SwissLife Prévoyance Entreprises. Dispositions Générales du contrat prévoyance SwissLife Prévoyance Entreprises Dispositions Générales du contrat prévoyance Le contrat SwissLife Prévoyance Entreprises Le contrat SwissLife Prévoyance Entreprises est un contrat d assurance collectif

Plus en détail

Règlement Mutualiste Collectif Prévoyance complémentaire. Mutuelle régie par les dispositions du Livre II du Code de la Mutualité SIREN 784 669 954

Règlement Mutualiste Collectif Prévoyance complémentaire. Mutuelle régie par les dispositions du Livre II du Code de la Mutualité SIREN 784 669 954 Règlement Mutualiste Collectif Prévoyance complémentaire Mutuelle régie par les dispositions du Livre II du Code de la Mutualité SIREN 784 669 954 Chapitre I Dispositions générales Article 1 Objet du règlement

Plus en détail

LA PRÉVOYANCE LE GUIDE DE EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES

LA PRÉVOYANCE LE GUIDE DE EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES CAISSE D ASSURANCE VIEILLESSE DES EXPERTS-COMPTABLES ET DES COMMISSAIRES AUX COMPTES LE GUIDE DE LA PRÉVOYANCE 2015 EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES LE GUIDE DE LA PRÉVOYANCE 2015 Afin de vous

Plus en détail

Âge d'ouverture de droit. Vous ne justifi ez pas d au moins 25 ans d assurance à la CRPCEN

Âge d'ouverture de droit. Vous ne justifi ez pas d au moins 25 ans d assurance à la CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter : Tél. 01 44 90 13 25 Fax 01 44 90 21 81 contact@crpcen.fr PENSION PERSONNELLE CETTE NOTICE N'INTÈGRE PAS LES MODIFICATIONS ISSUES DE LA RÉFORME

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire santé de vos salariés non cadres Accord régional du 2 juillet 2009 Raison sociale 1 Raison sociale

Plus en détail

SDPM fiche Cédric MICHEL. Rente d incapacité permanente partielle = IPP

SDPM fiche Cédric MICHEL. Rente d incapacité permanente partielle = IPP SDPM fiche Cédric MICHEL Rente d incapacité permanente partielle = IPP Si le salarié reste atteint d une incapacité permanente, qui résulte de l accident du travail, il pourra percevoir une rente. L attribution

Plus en détail

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES MÉDICO-TECHNIQUES GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES N 2926 Incapacité temporaire de travail Sommaire ARTICLE 1 Objet du contrat 4 ARTICLE 2 Souscription

Plus en détail

Page 1. Document non contractuel

Page 1. Document non contractuel Page 1 Livret d accueil PREVOYANCE Ensemblee du Personnel Page 2 Quels sont les salariés concernés? Le contrat s applique obligatoirement à tous les salariés cadres et non cadres, dénommés «participants».

Plus en détail

Régime Professionnel Conventionnel et Régime Supplémentaire. Décès Incapacité Invalidité

Régime Professionnel Conventionnel et Régime Supplémentaire. Décès Incapacité Invalidité Régime Professionnel Conventionnel et Régime Supplémentaire Décès Incapacité Invalidité Notice d information des conventions d assurance N 703.042 et N 703.043 souscrites auprès d AXA France Vie Cette

Plus en détail

Caisse cantonale genevoise de compensation. Assurance-maternité cantonale genevoise

Caisse cantonale genevoise de compensation. Assurance-maternité cantonale genevoise Caisse cantonale genevoise de compensation Assurance-maternité cantonale genevoise Etat au 1 er juillet 2001 Introduction L'assurance-maternité est une assurance perte de gain obligatoire dans le Canton

Plus en détail

PROTECTION «VIE ENTIÈRE» M.A.A.

PROTECTION «VIE ENTIÈRE» M.A.A. Société d assurance mutuelle à cotisations fixes Entreprise régie par le code des assurances. Créée en 1931 PROTECTION «VIE ENTIÈRE» M.A.A. CONDITIONS GÉNÉRALES SOMMAIRE Article 1 OBJET DU CONTRAT... 2

Plus en détail

Démission légitime Autres. Préciser...

Démission légitime Autres. Préciser... BULLETIN DE DEMANDE DE MAINTIEN DES GARANTIES FRAIS DE SANTE, PREVOYANCE & DEPENDANCE REGIME DE LA POISSONNERIE Bulletin à compléter et à remettre à votre ancien employeur qui l adressera à l APGIS : Service

Plus en détail

Plan de prévoyance 94

Plan de prévoyance 94 valable dès le 1er janvier 2015 Plan de prévoyance 94 Assurance d interruption Objectif L assurance d interruption a pour objectif d assurer la couverture de risques pour les personnes de moins de 50 ans,

Plus en détail

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC Les fiches consacrées aux agents non titulaires de droit public ne concernent que les actes de recrutement (contrats

Plus en détail

Mieux comprendre l assurance avec Generali

Mieux comprendre l assurance avec Generali Mieux comprendre l assurance avec Generali Prévoyance : mieux comprendre ce qu il se passe en cas d invalidité Dans une précédente parution, nous avons abordé le thème de la prévoyance individuelle en

Plus en détail

Prévoyance et Santé UJCD / Gras Savoye

Prévoyance et Santé UJCD / Gras Savoye GRAS SAVOYE I CONSEIL & COURTAGE EN ASSURANCES Prévoyance et Santé UJCD / Gras Savoye Des contrats à plusieurs niveaux pour apporter des réponses sur-mesure aux besoins de protection des adhérents de l

Plus en détail

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 Siège social : 37 Quai d Orsay 75007 PARIS Relevant des Livres I et II du code de la Mutualité RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 SERVICES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS Vous êtes prescripteur de Generali Assurances Vie. Le PLAN-EXPERTS vous propose un choix de garanties pour améliorer

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

La prestation d accueil du jeune enfant

La prestation d accueil du jeune enfant La prestation d accueil du jeune enfant PRIME A LA NAISSANCE ALLOCATION DE BASE Complément de libre Choix d activité Complément de libre Choix du mode de garde PRESTATION D ACCUEIL DU JEUNE ENFANT La prime

Plus en détail

RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE DE BASE contrat n C-1414 HYDRO-QUÉBEC

RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE DE BASE contrat n C-1414 HYDRO-QUÉBEC RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE DE BASE contrat n C-1414 Pour le personnel syndiqué (sauf les ingénieurs membres du SPIHQ) et les retraités de HYDRO-QUÉBEC établi par Ce dépliant a été rédigé à titre

Plus en détail

PLAN CADRES DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE COMPLÈTES POUR VOS COLLABORATEURS

PLAN CADRES DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE COMPLÈTES POUR VOS COLLABORATEURS PLAN CADRES DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE COMPLÈTES POUR VOS COLLABORATEURS Vous êtes dirigeant d entreprise. Vous choisissez de souscrire un régime de prévoyance pour vos salariés cadres. Le PLAN CADRES

Plus en détail

C.C.T.P. Règlement de la consultation

C.C.T.P. Règlement de la consultation MARCHE de PRESTATIONS de SERVICES ASSURANCE des RISQUES STATUTAIRESDU PERSONNEL MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) 23 octobre 2014 C.C.T.P. Règlement de la consultation

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION A LA RETRAITE

DEMANDE D ADMISSION A LA RETRAITE Académie De Lille Service des Pensions Bureau des pensions et de conseil juridique - Audrey COLOMB-LEMAY DEMANDE D ADMISSION A LA RETRAITE FORMULAIRE COMMUN AUX PERSONNELS DE L AENES (sauf CASU), AUX PRCE

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES DE L HABILLEMENT (IDCC 247)

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES DE L HABILLEMENT (IDCC 247) CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES DE L HABILLEMENT (IDCC 247) ACCORD DU 21 SEPTEMBRE 2010 PORTANT MODIFICATION DES MODALITES D INDEMNISATION DE LA MALADIE ET DE LA MATERNITE Article 1 Il est

Plus en détail

ACCORD DE PREVOYANCE. des salariés non cadres des Coopératives d Utilisation de Matériel Agricole. de la Région BRETAGNE

ACCORD DE PREVOYANCE. des salariés non cadres des Coopératives d Utilisation de Matériel Agricole. de la Région BRETAGNE ACCORD DE PREVOYANCE des salariés non cadres des Coopératives d Utilisation de Matériel Agricole de la Région BRETAGNE Mise à jour 6 octobre 2014 (avenant n 3 en cours d extension) 1 Entre : - La Fédération

Plus en détail

sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat

sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat .7.8 Ordonnance du 6 septembre 00 sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu l article 0 de la loi du 7 octobre

Plus en détail

CHAPITRE I ER. Créer de nouveaux droits pour les salariés. Section 1. De nouveaux droits individuels pour la sécurisation des parcours.

CHAPITRE I ER. Créer de nouveaux droits pour les salariés. Section 1. De nouveaux droits individuels pour la sécurisation des parcours. Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «Petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS 4 avril 2013

Plus en détail

- FÉDÉRATION NATIONALE DES INDUSTRIES CHIMIQUES CGT, 263, rue de Paris, 93514 Montreuil,

- FÉDÉRATION NATIONALE DES INDUSTRIES CHIMIQUES CGT, 263, rue de Paris, 93514 Montreuil, Entre ACCORD COLLECTIF PORTANT SUR LA COUVERTURE PRÉVOYANCE DANS LES INDUSTRIES PÉTROLIÈRES l'union FRANÇAISE DES INDUSTRIES PÉTROLIÈRES (UFIP), 4, avenue Hoche, 75008 Paris, représentée par : d'une part,

Plus en détail

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) :

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) : C14 Allocation compensatrice tierce personne (ACTP) Depuis la mise en œuvre au 01/01/2006 de la loi du 11 février 2005 instaurant la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) remplaçant l Allocation

Plus en détail

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents de l'aitf Résumé des garanties SOMMAIRE ART. 1 - BÉNÉFICIAIRES DE LA GARANTIE 3 ART. 2 - PRISE D EFFET, CESSATION DES GARANTIES 3 2.1 - Prise

Plus en détail

PREVOYANCE -----------------------

PREVOYANCE ----------------------- NOTICE D INFORMATION PREVOYANCE ----------------------- CONNAISSEZ VOS DROITS... Juillet 2011 Caissedeprévoyancedesagentsdelasécuritésocialeetassimilés régieparlecodedelasécuritésociale 2ter,boulevardSaintMartin75010PARIS

Plus en détail

La Pension d Invalidité

La Pension d Invalidité DEFINITION Elle a pour objet d accorder à l assuré une pension en compensation de la perte de salaire résultant de la réduction de sa capacité de travail La pension fait souvent suite à un arrêt de travail

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION

NOTICE D INFORMATION NOTICE D INFORMATION AVANTAGE PERSONNEL SANS FRAIS POUR VOUS SANS EXAMEN MÉDICAL SANS QUESTIONNAIRE DE SANTÉ ACCEPTATION GARANTIE 500 de protection sans frais en cas de décès accidentel + jusqu à 120 000

Plus en détail