GMC. Personne NOTICE D INFORMATION RÉGIMES DE PRÉVOYANCE ET DE FRAIS MÉDICAUX. gestionnaire du contrat unité de gestion n

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GMC. Personne NOTICE D INFORMATION RÉGIMES DE PRÉVOYANCE ET DE FRAIS MÉDICAUX. gestionnaire du contrat unité de gestion n"

Transcription

1 A3P Association de P révoyance et de Protection de la NOTICE D INFORMATION RÉGIMES DE PRÉVOYANCE ET DE FRAIS MÉDICAUX GMC gestionnaire du contrat unité de gestion n 31 E 10, rue Henner Paris Tél. : Fax : Personne

2

3 3

4 A 3 P 49, rue de Sèze Lyon Madame, Monsieur, Dès 1976, des professionnels de la santé se sont réunis afin d étudier et de proposer des contrats de prévoyance qui correspondent aux besoins spécifiques des professions médicales et des professions para-médicales. Depuis 2001, ces contrats sont suivis et surveillés par l association A 3 P Association de Prévoyance et de Protection de la Personne, régie par la loi de L association A 3 P a souscrit auprès de la Mutuelle UMC des régimes de Prévoyance et de Frais Médicaux, gérés par GMC. Le contrat A 3 P permet aux adhérents de bénéficier des dispositions fiscales de la loi Madelin (déduction du revenu imposable d une partie des cotisations). Les cotisations sont indexées sur le plafond mensuel de la sécurité sociale et n évoluent donc pas avec l âge. Une réduction de cotisation est prévue pour les personnes de moins de 36 ans. Il n y a pas de délai d attente, les garanties prennent effet le premier jour du mois suivant l acceptation, excepté pour le forfait maternité où il y a un délai d attente de 9 mois. La garantie invalidité est appréciée selon la profession exercée et selon le barème d invalidité professionnelle. Docteur Bruno BALAY Président de l association A 3 P

5 SOMMAIRE 1) DISPOSITIONS COMMUNES AUX GARANTIES PRÉVOYANCE ET FRAIS MÉDICAUX Les Personnes Assurables... page 7 Les organismes assureurs... page 7 Le délégataire de gestion... page 7 Date d Effet Renouvellement Résiliation... page 7 Radiation des assurés page 8 Base des Garanties... page 8 Enfant à charge Conjoint... page 8 Paiement de l organisme assureur... page 9 Cotisations... page 9 2) LA PRÉVOYANCE I - Disposition Générales Affiliation des Assurés... page 10 Accident Maladie... page 10 Revalorisation des Prestations... page 10 Formalités en cas de Sinistre... page 11 Contrôle et Expertise Médicale... page 11 Exclusions de Risques... page 11 II Garanties assurées K A) Contrat Classique Franchise 3 jours/30 jours 1) Garanties Décès et Invalidité Totale Décès d un assuré... page 13 Invalidité Permanente et Totale... page 13 Décès par Accident... page 14 Invalidité Professionnelle Totale... page 14 2) Garanties Incapacité et Invalidité Incapacité...page 14 Invalidité... page 15 Exonération des Cotisations Maintien des Garanties...page 16 Tableau récapitulatif... page 17 K B) Contrat Classique Franchise 90 jours 1) Garanties Décès et Invalidité Totale Décès d un assuré... page 18 Invalidité Permanente et Totale... page 18 Décès par Accident... page 19 Invalidité Professionnelle Totale... page 19 2) Garanties Incapacité et Invalidité Incapacité page 19 Invalidité... page 20 Exonération des Cotisations - Maintien des Garanties... page 21 Tableau récapitulatif... page 22 5

6 K C) Contrat Réduit Franchise 3 jours / 30 jours 1) Garanties Décès et Invalidité Totale Décès d un assuré... page 23 Invalidité Permanente et Totale... page 23 Décès par Accident... page 24 Invalidité Professionnelle Totale... page 24 2) Garanties Incapacité et Invalidité Incapacité page 24 Invalidité... page 25 Exonération des Cotisations - Maintien des Garanties... page 26 Renonciation...page 26 Tableau récapitulatif... page 27 K Annexe 1 - Barème d invalidité professionnelle...page 29 K Annexe 2 - Documents à fournir...page 31 3) LES FRAIS MÉDICAUX I - Disposition Générales Affiliation des Assurés... page 32 Arbitrage... page 32 Prescription... page 32 Subrogation... page 32 II Garanties assurées 1) Généralités Objet de l assurance... page 33 Bénéficiaires... page 33 Admission et exclusion des Bénéficiaires... page 33 Formalités en cas de sinistre... page 34 Maintien dans l assurance... page 34 Révision de l assurance... page 34 2) Maintien des Garanties «Spécial Retraités» Adhésion des Assurés... page 35 Bénéficiaires... page 35 Exclusion des Bénéficiaires... page 35 Cessation des garanties page 35 3) Montant des Garanties Montant des garanties... page 36 Limites de garantie... page 37 4) Notice d information des garanties IMA ASSISTANCE page 38 NOTES page 45 6

7 1) DISPOSITIONS COMMUNES AUX GARANTIES PRÉVOYANCE ET FRAIS MÉDICAUX Dispositions Générales L LES PERSONNES ASSURABLES Les médecins, chirurgiens et tout praticien exerçant à temps plein ou à temps partiel adhérents à la Caisse Autonome de Retraite des Médecins Français (CARMF) ou à la Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens Dentistes et des Sages Femmes (CARCDSF) ou à la Caisse Autonome de Retraite et de Prévoyance des Infirmiers, Masseurs et Auxiliaires Médicaux (CARPIMKO) et adhérents à l association A3P (et à jour de la cotisation). L L ORGANISME ASSUREUR La Mutuelle UMC 35 rue Saint Sabin PARIS. L LE DÉLÉGATAIRE DE GESTION GMC se voit déléguer la gestion des contrats souscrits par l association A3P. L DATE D EFFET - RENOUVELLEMENT RÉSILIATION a) De la convention La convention prend effet le 1 er janvier et est conclue pour une période expirant au 31 décembre suivant la date d effet et se renouvelle ensuite annuellement par tacite reconduction le 1 er janvier de chaque année sauf avis de résiliation adressée par l une ou l autre des parties, par lettre recommandée au moins 2 mois avant l échéance. La résiliation de la convention entraîne le refus de toute nouvelle adhésion. En cas de résiliation de la convention, A3P s engage à en informer chaque assuré au moins deux mois avant l échéance. La résiliation de la convention peut entraîner cessation de tout ou partie du versement des prestations et la radiation de tous les assurés. Cependant, les assurés qui ont bénéficié pendant au moins deux années des dispositions de la convention au jour de la résiliation pourront être maintenus dans l effectif assurable, sous réserve des dispositions du paragraphe «cotisations», pour les garanties Prévoyance. b) Des adhésions 1) Dans le cas ou l acceptation est faite par GMC : La date d effet de l adhésion est le lendemain, zéro heure, de l acceptation. L adhésion est constatée par un certificat individuel d assurance précisant : - le nom et le prénom de l assuré, - la date de naissance de l assuré, - la date d effet des garanties et les garanties souscrites, - les cotisations, - et les dispositions particulières éventuelles. 2) Dans le cas ou l acceptation est faite par l organisme assureur : Sous réserve d acceptation médicale pour les prestations prévoyance, la date d effet de l adhésion est au plus tôt le 1 er jour du mois suivant la date de réception de la demande d adhésion. Dans tous les cas, l adhésion court jusqu au 31 décembre suivant la date d effet. L adhésion est constatée par un certificat individuel d assurance précisant : - le nom et le prénom de l assuré, - la date de naissance de l assuré, - la date d effet des garanties et les garanties souscrites, - les cotisations, - les conditions d acceptation (conditions normales ou spéciales : majoration de la cotisation, exclusion ou limitation de certaines garanties), - et les dispositions particulières éventuelles. 7

8 A défaut de notification d acceptation ou de non-acceptation par l organisme assureur dans les 3 mois qui suivent la date de réception de la demande d adhésion, l admission de l adhérent est réputée acquise. L adhésion se renouvelle ensuite annuellement par tacite reconduction au 1 er janvier de chaque année sauf dénonciation par l assuré, adressée au moins deux mois à l avance par lettre recommandée. c) Des garanties 1) Dans le cas où l acceptation est faite par GMC : La date d effet des garanties est le lendemain, zéro heure, de l acceptation. Il est précisé que les garanties en cas d accident prendront effet, le lendemain de la réception des demandes d adhésion pour une durée d un mois maximum. 2) Dans le cas ou l acceptation est faite par l organisme assureur : La date d effet des garanties est le 1 er jour du mois qui suit la date de réception de la demande d adhésion, sous réserve d acceptation médicale et matérialisée par l émission du certificat individuel d assurance. Il est toutefois précisé que les garanties en cas d accident prendront effet dès le lendemain de la réception des demandes d adhésion pour une durée d un mois maximum. Le paiement des cotisations en l absence d acceptation ne saurait valoir délivrance de garantie. L RADIATION DES ASSURES Outre les dispositions du paragraphe «date d effet renouvellement résiliation», un assuré est radié de plein droit : - lorsqu il ne répond plus à la définition du paragraphe «les personnes assurables» et notamment à la date de cessation de son activité, - si la cotisation le concernant n est pas payée, dans les conditions du paragraphe «cotisations», - en cas de résiliation de la convention (sauf les dispositions prévues au paragraphe «date d effet renouvellement résiliation», alinéa a). Un assuré est également radié le 31 décembre d une année considérée sur demande formulée par lettre recommandée au moins deux mois à l avance. L BASE DES GARANTIES La base des garanties «prévoyance» est égale à trois fois le plafond mensuel de la Sécurité Sociale du mois de décembre de l année précédent celle considérée multipliée par douze. L ENFANT À CHARGE CONJOINT On entend par conjoint de l assuré, son conjoint non divorcé, non séparé de corps judiciairement ou la personne avec lequel il est lié par un pacte civil de solidarité On entend par enfant à charge de l assuré, un enfant légitime, reconnu, adoptif, pupille de la Nation ou recueilli au foyer de l assuré à la condition : - d être âgé de moins de 18 ans, - d être âgé de 18 ans et plus, et de moins de 26 ans, lorsqu il poursuit ses études secondaires ou supérieures sous réserve de n avoir pas de revenus distincts de ceux qui servent de base à l imposition de l assuré, L enfant handicapé est considéré comme enfant à charge s il bénéficie avant son 21 ème anniversaire, des allocations pour personnes handicapées prévues par la loi du 30 juin Un enfant à la charge du conjoint de l assuré au sens ci-dessus défini est assimilé à un enfant à charge de l assuré à condition que le conjoint de l assuré en ait la garde. 8

9 1) DISPOSITIONS COMMUNES AUX GARANTIES PRÉVOYANCE ET FRAIS MÉDICAUX Dispositions Générales L PAIEMENT Un enfant d un assuré divorcé pour lequel celui-ci est tenu de verser une pension alimentaire par décision de justice est considéré comme étant à charge de l assuré. Les sommes assurées sont payables à leur échéance au délégataire de gestion GMC dans les quinze jours de la remise de toutes les pièces justificatives. Le délégataire de gestion sera en charge de transmettre les dossiers à l organisme assureur, au besoin, et d effectuer le paiement de prestations auprès des assurés. L COTISATIONS Les cotisations annuelles (taxes actuelles comprises) à la charge de l assuré sont fixées par catégorie tarifaire. L âge retenu pour le calcul des cotisations est calculé par différence de millésime entre l année d échéance et l année de naissance, quel que soit le mois de naissance. Par exemple, au 1 er janvier 2011, l âge retenu pour un assuré né le 1 er octobre 1976 sera de 35 ans ( = 35). Les cotisations sont payables d avance. En cas d adhésion en cours d année la cotisation sera payée au prorata du nombre de mois compris entre la date de prise d effet de l assurance et le 31 décembre de l exercice. Les cotisations et les taxes perçues en sus sont payables par l assuré auprès du délégataire de gestion GMC. Le paiement et l encaissement de cotisations inexactes ne sauraient valoir délivrance ou maintien des garanties. Si, dix jours après une échéance, la cotisation n est pas payée, le délégataire de gestion adressera à l assuré une lettre recommandée l invitant à s acquitter de son montant. A défaut de paiement, les garanties prennent fin pour chaque assuré quarante jours après la date d envoi de cette lettre recommandée, indépendamment du droit pour l organisme assureur d appliquer toutes les dispositions de l article L du Code de la Mutualité. 9

10 2) LA PRÉVOYANCE A) Contrat «Classique» Franchise 3 jours / 30 jours B) Contrat «Classique» Franchise 90 jours C) Contrat «Réduit» Franchise 3 jours / 30 jours L AFFILIATION DES ASSURÉS I - DISPOSITIONS GÉNÉRALES a) Les personnes définies au paragraphe «les personnes assurables» et garanties au 31 décembre 2012 par l Association A3P sont admissibles à l assurance à compter du 1 er janvier b) Pour les personnes non assurées par l Association A3P avant le 1 er janvier 2013, les personnes définies au paragraphe «les personnes assurables», pour être affiliées à la convention, doivent : - n avoir pas atteint leur 65 ème anniversaire, - donner leur consentement par écrit sur un bulletin individuel d affiliation fourni par l organisme assureur, - justifier d un état de santé jugé satisfaisant par l organisme assureur ou par GMC, au moyen d un questionnaire prévu dans le bulletin individuel d affiliation. Au vu des déclarations de l Assurable, l organisme assureur ou GMC peut : - soit accepter le risque soumis, - soit l accepter à conditions spéciales (majoration de la Cotisation, exclusion ou limitation de certaines garanties), - soit le refuser. L organisme assureur pourra à cette occasion soumettre l assurable à un examen médical qu elle jugerait nécessaire. L acceptation de l organisme assureur sera notifiée, en tout état de cause, à l assurable. c) Les personnes définies au paragraphe «Les personnes assurables» et issues des contrats de prévoyance et de frais de santé souscrits par l association PH Services Prévoyance ayant moins de 40 ans. L ACCIDENT MALADIE Pour l application de la convention, on entend par «accident» un dommage corporel provenant de l action soudaine et exclusive d une cause extérieure et par «maladie» une altération de la santé constatée par un médecin. Il est précisé que ne sont jamais considérées comme accident, les atteintes tels que : insolations, congélations, déchirures ou ruptures musculaires ou tendineuses, entorses, luxations, hernies, lumbagos, tours de reins. L REVALORISATION DES PRESTATIONS Au premier Juillet de chaque année, le salaire servant de base au calcul des prestations est revalorisé d après la valeur du point de retraite défini par la Convention Collective Nationale des Cadres du 14 Mars Le coefficient de revalorisation est égal au rapport entre la valeur du point à cette date et celle en vigueur au jour du sinistre. Toutefois, en cas de résiliation de la convention, les prestations de l organisme assureur sont bloquées au niveau atteint au premier Juillet précédant la résiliation. 10

11 2) LA PRÉVOYANCE L FORMALITÉS EN CAS DE SINISTRE Tout accident ou maladie pouvant entraîner un sinistre justifiable des garanties souscrites doit être notifié au délégataire de gestion par écrit dans un délai de trois mois. Cette notification doit être accompagnée ou suivie de la remise d un certificat médical détaillé (description, date des premiers symptômes, conséquences probables...) et, en cas d accident, du procès-verbal de celui-ci. Prévoyance Le décès de l assuré doit être notifié au délégataire de gestion par écrit, cette notification étant accompagnée ou suivie de la remise du bulletin individuel d affiliation, de l acte de décès, d un certificat médical détaillé et d un justificatif de la situation de famille (photocopie du livret de famille...). L CONTRÔLE ET EXPERTISE MÉDICALE Sous peine de déchéance de garantie et de suspension du paiement des prestations en cours, les médecins et délégués du délégataire de gestion auront, à toute époque, un libre accès auprès de l assuré pour procéder à tout contrôle et à toute expertise. A partir de ces contrôles, l organisme assureur se réserve le droit de contester, au regard des dispositions de la présente convention, l état et le taux d incapacité ou d invalidité. Si les parties ne sont pas d accord sur les conclusions du médecin expert de l organisme assureur, elles peuvent recourir d un commun accord à une tierce expertise. Faute par les deux médecins de chaque partie de se mettre d accord sur le nom du tiers expert, la désignation est effectuée par le Président du Tribunal de Grande Instance du domicile de l assuré. Cette nomination est faite sur simple requête signée des deux parties ou d une seulement, l autre partie ayant été convoquée par lettre recommandée. Les trois médecins opèrent en commun et à la majorité des voix. Leur décision s impose aux parties. Chaque partie paie les frais et honoraires de son représentant. Les honoraires du tiers-expert sont pris en charge pour moitié par chacune des parties. En cas d accident ou de maladie atteignant l assuré hors de France, celui-ci est tenu de faire élection de domicile en France pour toute contestation d ordre médical ou pour toute action judiciaire survenant à l occasion d un sinistre. L EXCLUSIONS DE RISQUES Les garanties sont accordées en cas d accident ou de maladie. Toutefois, les sinistres résultant des faits suivants ne sont pas garantis : a) Assurances en cas de décès - Le suicide, conscient ou inconscient, au cours de la première année qui suit la prise d effet de l assurance ou sa remise en vigueur. - Au cas où l assurance en cas de décès de la présente convention fait suite à une assurance analogue, le délai d un an est compté à partir de la date d effet de cette dernière. - L organisme assureur ne répond pas, sauf convention contraire, des pertes et dommages occasionnés soit par la guerre étrangère, soit par la guerre civile, soit par des émeutes ou par des mouvements populaires (sauf accomplissement du devoir professionnel). b) Autres assurances (y compris le capital supplémentaire en cas de décès accidentel) - action intentionnelle de l assuré, y compris la tentative de suicide au cours de la première année d assurance, - acrobaties, exhibitions, paris, tentatives de record, - matches, sauf compétitions sportives en tant qu amateur, dans le cadre d une fédération, - pratique de tous les sports à titre professionnel, - vols sur prototypes, 11

12 - utilisation d Ultra léger Motorisé, - pratique du parapente et du parachutisme ascensionnel, - usage de stupéfiants non prescrits médicalement, - faits de guerre étrangère ou civile, participation active de l assuré à des opérations militaires, à des émeutes ou rixes (sauf en cas de légitime défense ou d accomplissement du devoir professionnel). 12

13 2) LA PRÉVOYANCE A) Contrat «Classique» Franchise 3 jours / 30 jours II GARANTIES ASSURÉES 1) Garanties Décès / Invalidité Totale Ces garanties et leurs cotisations ne répondent pas aux conditions requises pour bénéficier de la Loi MADELIN (Loi n du 11 février 1994). L DÉCÈS D UN ASSURE En cas de décès d un assuré, l organisme assureur paie un capital déterminé d après les coefficients suivants, applicables à la base des garanties. Contrat Classique Franchise 3 jours / 30 jours - Célibataire, veuf, divorcé, marié sans enfant à charge % - Tout assuré avec un enfant à charge % - Majoration par enfant à charge supplémentaire (sans limitation)...50 % En cas de décès d un assuré après 67 ans, le capital est réduit de 8 % par an, cette réduction restant fixée à 80 % à partir du 74 ème anniversaire. En tout état de cause, la garantie cesse définitivement dans tous ses effets au jour du 75 ème anniversaire de l assuré. Sauf désignation contraire faite par l assuré, le capital est payé au conjoint, à défaut aux enfants par parts égales, à défaut aux héritiers. Ce capital n est pas dû en cas de décès de l assuré après sa radiation. L INVALIDITÉ PERMANENTE ET TOTALE Un assuré est considéré en état d invalidité permanente et totale lorsque à la suite d un accident ou d une maladie les deux conditions suivantes sont remplies : - il est dans l impossibilité absolue et présumée définitive de se livrer à une occupation ou un travail quelconque lui procurant gain ou profit, - il est reconnu par l organisme assureur comme étant dans l obligation d avoir recours à l assistance d une tierce personne pour effectuer les actes ordinaires de la vie. L invalidité permanente et totale est réputée consolidée au jour de la constatation de l état ainsi défini. En cas d invalidité permanente et totale d un assuré, l organisme assureur lui paie un capital égal à celui qu elle aurait payé si l assuré était décédé à la date de consolidation. Ce capital est payable en une seule fois après consolidation de l Invalidité Permanente et Totale. Le règlement intervient au terme d un délai de consolidation de 6 mois décompté de la date de réception par l organisme assureur de la preuve satisfaisante de l Invalidité Permanente et Totale si celle-ci résulte d une maladie, immédiatement si celle-ci résulte d un accident. A partir de la consolidation de l invalidité permanente et totale, l assurance en cas de décès prend fin. Ce capital n est pas dû si la consolidation de l invalidité permanente et totale survient après le 60 ème anniversaire ou après la radiation de l assuré. Toutefois, si la consolidation de l invalidité permanente et totale résultant d un accident ou d une maladie antérieur au 60 ème anniversaire, intervient dans un délai de 18 mois au-delà de cet anniversaire, l organisme assureur paie le capital. En aucun cas l organisme assureur ne sera liée par les décisions d un tiers organisme. 13

14 L DÉCÈS PAR ACCIDENT Si le décès d un assuré résulte d un accident, et si le décès survient dans un délai d un an à partir du jour de l accident, l organisme assureur verse un capital supplémentaire égal à : - Quelle que soit la situation de famille de l assuré : 50 % de la base des garanties. Ce Capital n est pas dû si le décès survient après le 65 ème anniversaire ou la radiation de l assuré. L INVALIDITÉ PROFESSIONNELLE TOTALE En cas d Invalidité professionnelle totale résultant d un accident ou d une maladie d un assuré, l organisme assureur lui verse un capital égal à 100 % de la base des garanties. L invalidité professionnelle résultant d un accident ou d une maladie est évaluée de 0 à 100 % d après le taux et la nature de l invalidité fonctionnelle par rapport à la profession exercée, en tenant compte de la façon dont elle était exercée antérieurement à l accident ou à la maladie, des conditions normales d exercice de la profession et des possibilités d exercice restantes, abstraction faite des possibilités de reclassement dans une profession différente. L invalidité professionnelle est dite «totale» si le degré d invalidité «T» est supérieur ou égal à 66 %. «T» représentant le taux d invalidité déterminé suivant l Annexe 1 - «Barème d Invalidité Professionnelle». L invalidité est dite «permanente» lorsqu elle est présumée définitive. Les invalidités inférieures à 66 % ne sont pas indemnisées par l organisme assureur. Le capital n est pas dû si la consolidation de l Invalidité Professionnelle et Totale survient après le 60 ème anniversaire ou après la radiation de l assuré, même si l accident ou la maladie qui est en cause est antérieure. 2) Garanties Incapacité / Invalidité Ces garanties et leurs cotisations répondent aux conditions requises pour bénéficier de la Loi MADELIN (Loi n du 11 février 1994). L INCAPACITÉ Un assuré est considéré en état d incapacité temporaire totale, constatée par un médecin, lorsque à la suite d un accident ou d une maladie, il est dans l impossibilité absolue, complète et continue de travailler ou de gérer ses affaires professionnelles. En cas d Incapacité temporaire totale la Compagnie lui paie une indemnité journalière égale à 3/30 ème du plafond mensuel de la Sécurité Sociale du mois de décembre de l année précédente à partir du 31 ème jour jusqu au 90 ème jour d arrêt de travail continu, si l arrêt de travail est dû à une maladie. Si l arrêt de travail est dû à un accident, l indemnité est alors versée à partir du 4 ème jour d arrêt de travail continu. L hospitalisation par suite de maladie doit donner lieu à la délivrance d un bulletin de situation d une durée supérieure à 24 heures pour que l indemnité soit versée à partir du 4 ème jour d arrêt de travail continu. Dans le cas contraire, celle-ci n est due qu au 31 ème jour d arrêt de travail continu. A partir du 91 ème jour d arrêt de travail, et ce quel qu en soit le motif, l indemnité journalière est fixée à 2/30 ème du plafond mensuel de la Sécurité Sociale du mois de décembre de l année précédente. L indemnité journalière est payable par mois échu pendant toute la durée de l incapacité. L adhérent autorisé par une autorité médicale compétente agréée par l organisme assureur à reprendre une activité partielle continuera à recevoir l indemnité journalière prévue, réduite dans la proportion du temps de reprise de travail. 14

15 2) LA PRÉVOYANCE En cas de maternité, les assurées peuvent bénéficier de l indemnité journalière si elles se trouvent en état d Incapacité de Travail pour des causes pathologiques. Toutefois, le service des indemnités est suspendu pendant la durée du congé légal de maternité. Pour les assurées justifiant d une affiliation minimum de 9 mois au contrat, il sera versé un forfait «maternité» égal à un plafond mensuel de la Sécurité Sociale en vigueur au jour de l accouchement sur présentation d un acte de naissance. L indemnité journalière cesse d être due en cas de cessation d incapacité totale, en cas de décès, de radiation, à la date de liquidation de la pension de vieillesse, ou au plus tard au 65 ème anniversaire de l assuré. Lorsque l indemnité cesse d être due en cours de mois, un prorata est immédiatement payé. Si un assuré, après cessation de l incapacité totale pendant une durée inférieure à 60 jours, est victime d une rechute due à ce même accident ou à cette même maladie, il n y aura pas application du délai de franchise et les prestations seront versées immédiatement. Contrat Classique Franchise 3 jours / 30 jours Par contre, en cas de rechute après cessation de l incapacité totale d une durée supérieure à 60 jours, le délai de franchise sera à nouveau appliqué, quel que soit le motif du nouvel arrêt de travail. L indemnité journalière n est pas due en cas d arrêt de travail après le 67 ème anniversaire de l assuré ou sa radiation. L INVALIDITÉ 1 ) Définition Par invalidité, il faut entendre une invalidité professionnelle par suite de maladie ou d accident, constatée par le médecin conseil de l organisme assureur. L invalidité est évaluée de 0 % à 100 % d après le taux et la nature de l invalidité par rapport à la profession exercée, en tenant compte de la façon dont elle était exercée antérieurement à la maladie ou à l accident, des conditions normales d exercice de la profession et des possibilités d exercices restantes, abstraction fait des possibilités de reclassement dans une profession différente. Il appartient à l assuré d apporter les éléments justificatifs de son incapacité professionnelle. Le taux d invalidité est retenu par expertise. Pour les médecins exerçant des actes en ADC, ACO, ADA, ATM, SDE, PAR, PFM, PFE, PDA, TOR ou AXI, il sera déterminé suivant l Annexe 1 - «Barème d Invalidité Professionnelle». Un assuré est considéré en invalidité totale lorsqu il se trouve, par suite de maladie ou d accident, atteint d une invalidité dont le taux est supérieur ou égal à 66 %. Un assuré est considéré en invalidité partielle lorsqu il se trouve, par suite de maladie ou d accident, atteint d une invalidité dont le taux est inférieur à 66 %, mais supérieur ou égal à 33%. 2 ) Montant de la garantie En cas d invalidité permanente totale d un assuré, résultant d un accident ou d une maladie, la Compagnie verse une rente mensuelle égale à 200 % du plafond mensuel de la Sécurité Sociale du mois de décembre de l année précédente. En cas d invalidité permanente partielle d un assuré, résultant d un accident ou d une maladie, la Compagnie verse la rente prévue ci-dessus mais réduite dans le rapport de : - N/66 (N étant le taux d invalidité retenu) Aucune rente n est due, si le taux d invalidité permanente est inférieur à 33 %. Si l assuré reprend une activité professionnelle, la rente versée par l organisme assureur est réduite afin que le cumul de la rente et du nouveau revenu d activité n excède pas le revenu déclaré par l assuré à l administration fiscale lors de la cessation d activité. 15

16 3 ) Contrôle L organisme assureur se réserve le droit de procéder à tout moment à un contrôle de l état de santé de l assuré par un médecin expert qu elle aura choisi. En cas de désaccord avec l assuré, il y aura lieu de procéder à un arbitrage conformément au paragraphe «Contrôle et expertise médicale». Toute constatation d un nouveau degré d invalidité entraîne immédiatement augmentation ou réduction de la rente, cessation ou reprise de son paiement. 4 ) Bénéficiaire - Modalités de paiement La rente est payable à l assuré par mois échu, au plus tôt, à l expiration d un délai d un an à partir de la première constatation de l accident ou de la maladie qui est la cause de l invalidité. A l expiration de ce délai, la rente est payée après constatation du degré d invalidité. Lorsque la rente cesse d être due en cours de mois, un prorata est immédiatement payé. Le paiement de la rente d invalidité entraîne la suppression ou la suspension, pendant la même période, de l indemnité prévue au paragraphe «incapacité». 5 ) Fin du paiement des prestations Le paiement de la rente prend fin dans l un des cas suivants : - si le taux d invalidité devient inférieur à un tiers, - en cas de décès de l assuré, - au plus tard au 67 ème anniversaire de l assuré, - dès le versement d une pension de vieillesse. 6 ) Cessation de la garantie La rente n est pas due après le 67 ème anniversaire de l assuré ou sa radiation. L EXONÉRATION DES COTISATIONS - MAINTIEN DES GARANTIES L exonération du paiement des cotisations est accordée dès le premier jour de l arrêt de travail et pendant toute la durée des prestations prévues aux paragraphes «incapacité» et «invalidité». L exonération est partielle, en cas d invalidité partielle, la part exonérée étant proportionnelle au degré d invalidité. Pendant toute la durée du versement des prestations prévues aux paragraphes «incapacité» et «invalidité», l ensemble des garanties souscrites au titre de ce contrat est maintenu à l assuré en état d incapacité temporaire totale ou d invalidité permanente, y compris en cas de sortie de l effectif assurable, d expiration de la durée d adhésion ou de résiliation de la convention si l arrêt de travail est survenu antérieurement. Le maintien des garanties n est pas accordé si les prestations prévues aux paragraphes «incapacité» et «invalidité» ne sont pas dues. Il cesse lorsqu elles sont supprimées ou suspendues. 16

17 2) LA PRÉVOYANCE Tableau de Synthèse des Garanties Contrat «Classique» Franchise 3 jours / 30 jours La Base des Garanties est égale à trois fois le Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale (PMSS) du mois de décembre précédant celle considérée, multipliée par douze. GARANTIES MONTANT Contrat Classique Franchise 3 jours / 30 jours Décès (versement d un capital) Tout assuré 200 % Base des garanties Majoration par enfant à charge 50 % Base des garanties Décès par accident (versement d un capital supplémentaire) 50 % Base des garanties Invalidité Permanente et Totale (versement d un capital) Célibataire, Veuf, Divorcé, Marié sans enfant à charge 200 % Base des garanties Majoration par enfant à charge 50 % Base des garanties Incapacité (versement d une indemnité journalière) Indemnité journalière PMSS* X 3 / 30 Indemnité journalière réduite après 90 jours d arrêt de travail continu PMSS* X 2 / 30 Franchise 30 jours d arrêt de travail continu en cas de maladie Franchise 3 jours d arrêt de travail continu en cas d accident ou d hospitalisation supérieure à 24 heures Maternité (versement d un forfait) 1 PMSS (de l année en cours) Invalidité (versement d une rente mensuelle) Taux inférieur à 33 % Néant Taux inférieur à 66 % mais supérieur ou égal à 33 % (Taux / 66) X (PMSS* X 2) Taux supérieur ou égal à 66 % PMSS* X 2 Appréciation du taux selon barème professionnel ou expertise Invalidité Professionnelle Totale (versement d un capital) Taux supérieur ou égal à 66 % 100 % Base des garanties *PMSS = Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale du mois de décembre de l année précédente. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples du montant PMSS pour les années précédentes : Année 2010 : Année 2011 : Année 2012 : 3031 Année 2013 :

18 B) Contrat «Classique» Franchise 90 jours 1) Garanties Décès / Invalidité Totale Ces garanties et leurs cotisations ne répondent pas aux conditions requises pour bénéficier de la Loi MADELIN (Loi n du 11 février 1994). L DÉCÈS D UN ASSURE En cas de décès d un assuré, l organisme assureur paie un capital déterminé d après les coefficients suivants, applicables à la base des garanties. - Célibataire, veuf, divorcé, marié sans enfant à charge % - Tout assuré avec un enfant à charge % - Majoration par enfant à charge supplémentaire (sans limitation)...50 % En cas de décès d un assuré après 67 ans, le capital est réduit de 8 % par an, cette réduction restant fixée à 80 % à partir du 74 ème anniversaire. En tout état de cause, la garantie cesse définitivement dans tous ses effets au jour du 75 ème anniversaire de l assuré. Sauf désignation contraire faite par l assuré, le capital est payé au conjoint, à défaut aux enfants par parts égales, à défaut aux héritiers. Ce capital n est pas dû en cas de décès de l assuré après sa radiation et en tout état de cause dès qu il atteint l âge requit pour faire valoir ses droits à une pension de vieillesse. L INVALIDITÉ PERMANENTE ET TOTALE Un assuré est considéré en état d invalidité permanente et totale lorsque à la suite d un accident ou d une maladie les deux conditions suivantes sont remplies : - il est dans l impossibilité absolue et présumée définitive de se livrer à une occupation ou un travail quelconque lui procurant gain ou profit, - il est reconnu par l organisme assureur comme étant dans l obligation d avoir recours à l assistance d une tierce personne pour effectuer les actes ordinaires de la vie. L invalidité permanente et totale est réputée consolidée au jour de la constatation de l état ainsi défini. En cas d invalidité permanente et totale d un assuré, l organisme assureur lui paie un capital égal à celui qu elle aurait payé si l assuré était décédé à la date de consolidation. Ce capital est payable en une seule fois après consolidation de l Invalidité Permanente et Totale. Le règlement intervient au terme d un délai de consolidation de 6 mois décompté de la date de réception par l organisme assureur de la preuve satisfaisante de l Invalidité Permanente et Totale si celle-ci résulte d une maladie, immédiatement si celle-ci résulte d un accident. A partir de la consolidation de l invalidité permanente et totale, l assurance en cas de décès prend fin. Ce capital n est pas dû si la consolidation de l invalidité permanente et totale survient après le 60 ème anniversaire ou après la radiation de l assuré. Toutefois, si la consolidation de l invalidité permanente et totale résultant d un accident ou d une maladie antérieur au 60 ème anniversaire, intervient dans un délai de 18 mois au-delà de cet anniversaire, l organisme assureur paie le capital. En aucun cas l organisme assureur ne sera liée par les décisions d un tiers organisme. 18

19 2) LA PRÉVOYANCE L DÉCÈS PAR ACCIDENT Si le décès d un assuré résulte d un accident, et si le décès survient dans un délai d un an à partir du jour de l accident, l organisme assureur verse un capital supplémentaire égal à : - Quelle que soit la situation de famille de l assuré : 50 % de la base des garanties. Ce capital n est pas dû si le décès survient après le 65 ème anniversaire ou la radiation de l assuré. L INVALIDITÉ PROFESSIONNELLE TOTALE En cas d Invalidité professionnelle totale résultant d un accident ou d une maladie d un assuré, l organisme assureur lui verse un capital égal à 100 % de la base des garanties. L invalidité professionnelle résultant d un accident ou d une maladie est évaluée de 0 à 100 % d après le taux et la nature de l invalidité fonctionnelle par rapport à la profession exercée, en tenant compte de la façon dont elle était exercée antérieurement à l accident ou à la maladie, des conditions normales d exercice de la profession et des possibilités d exercice restantes, abstraction faite des possibilités de reclassement dans une profession différente. L invalidité professionnelle est dite «totale» si le degré d invalidité «T» est supérieur ou égal à 66 %. «T» représentant le taux d invalidité déterminé suivant l Annexe 1 - «Barème d Invalidité Professionnelle». Contrat Classique Franchise 90 jours L invalidité est dite «permanente» lorsqu elle est présumée définitive. Les invalidités inférieures à 66 % ne sont pas indemnisées par l organisme assureur. Le capital n est pas dû si la consolidation de l Invalidité Professionnelle et Totale survient après le 60 ème anniversaire ou après la radiation de l assuré, même si l accident ou la maladie qui est en cause est antérieure. 2) Garanties Incapacité / Invalidité Ces garanties et leurs cotisations répondent aux conditions requises pour bénéficier de la Loi MADELIN (Loi n du 11 février 1994). L INCAPACITÉ Un assuré est considéré en état d incapacité temporaire totale, constatée par un médecin, lorsque à la suite d un accident ou d une maladie, il est dans l impossibilité absolue, complète et continue de travailler ou de gérer ses affaires professionnelles. En cas d arrêt de travail dû à une maladie, à un accident et/ou à une hospitalisation, l organisme assureur lui paie une indemnité journalière égale à 2/30 ème du plafond mensuel de la Sécurité Sociale du mois de décembre de l année précédente, à partir du 91 ème jour d arrêt de travail. L indemnité journalière est payable par mois échu pendant toute la durée de l incapacité. L adhérent autorisé par une autorité médicale compétente agréée par l organisme assureur à reprendre une activité partielle continuera à recevoir l indemnité journalière prévue, réduite dans la proportion du temps de reprise de travail. En cas de maternité, les assurées peuvent bénéficier de l indemnité journalière si elles se trouvent en état d Incapacité de Travail pour des causes pathologiques. Toutefois, le service des indemnités est suspendu pendant la durée du congé légal de maternité. Pour les assurées justifiant d une affiliation minimum de 9 mois au contrat, il sera versé un forfait «maternité» égal à un plafond mensuel de la Sécurité Sociale en vigueur au jour de l accouchement sur présentation d un acte de naissance. L indemnité journalière cesse d être due en cas de cessation d incapacité totale, en cas de décès, de radiation, à la date de liquidation de la pension de vieillesse, ou, au plus tard au 65 ème anniversaire de l assuré. 19

20 Lorsque l indemnité cesse d être due en cours de mois, un prorata est immédiatement payé. Si un assuré, après cessation de l incapacité totale pendant une durée inférieure à 60 jours, est victime d une rechute due à ce même accident ou à cette même maladie, il n y aura pas application du délai de franchise et les prestations seront versées immédiatement. Par contre, en cas de rechute après cessation de l incapacité totale d une durée supérieure à 60 jours, le délai de franchise sera à nouveau appliqué, quel que soit le motif du nouvel arrêt de travail. L indemnité journalière n est pas due en cas d arrêt de travail après le 67 ème anniversaire de l assuré ou sa radiation. L INVALIDITÉ 1 ) Définition Par invalidité, il faut entendre une invalidité professionnelle par suite de maladie ou d accident, constatée par le médecin conseil de l organisme assureur. L invalidité est évaluée de 0 % à 100 % d après le taux et la nature de l invalidité par rapport à la profession exercée, en tenant compte de la façon dont elle était exercée antérieurement à la maladie ou à l accident, des conditions normales d exercice de la profession et des possibilités d exercices restantes, abstraction faite des possibilités de reclassement dans une profession différente. Il appartient à l assuré d apporter les éléments justificatifs de son incapacité professionnelle. Le taux d invalidité est retenu par expertise. Pour les médecins exerçant des actes en ADC, ACO, ADA, ATM, SDE, PAR, PFM, PFE, PDA, TOR ou AXI, il sera déterminé suivant l Annexe 1 - «Barème d Invalidité Professionnelle». Un assuré est considéré en invalidité totale lorsqu il se trouve, par suite de maladie ou d accident, atteint d une invalidité dont le taux est supérieur ou égal à 66 %. Un assuré est considéré en invalidité partielle lorsqu il se trouve, par suite de maladie ou d accident, atteint d une invalidité dont le taux est inférieur à 66 %, mais supérieur ou égal à 33 %. 2 ) Montant de la garantie En cas d invalidité permanente totale d un assuré, résultant d un accident ou d une maladie, l organisme assureur verse une rente mensuelle égale à 200 % du plafond mensuel de la Sécurité Sociale du mois de décembre de l année précédente. En cas d invalidité permanente partielle d un assuré, résultant d un accident ou d une maladie, l organisme assureur verse la rente prévue ci-dessus mais réduite dans le rapport de : - N/66 (N étant le taux d invalidité retenu) Aucune rente n est due, si le taux d invalidité permanente est inférieur à 33 %. Si l assuré reprend une activité professionnelle, la rente versée par l organisme assureur est réduite afin que le cumul de la rente et du nouveau revenu d activité n excède pas le revenu déclaré par l assuré à l administration fiscale lors de la cessation d activité. 20

Conditions générales. retraite option 1A RI OBJET PRISE D EFFET DES GARANTIES

Conditions générales. retraite option 1A RI OBJET PRISE D EFFET DES GARANTIES la retraite option 1A RI Conditions générales LA RETRAITE (1A RI) est une Convention d assurance collective sur la vie à adhésion facultative, régie par le Code des assurances.elle est souscrite par la

Plus en détail

la temporaire emprunteur

la temporaire emprunteur CONDITIONS GÉNÉRALES la temporaire emprunteur Le présent contrat est régi par le Code des assurances et repose sur la bonne foi des déclarations du Contractant et de l Assuré. Il est constitué par : Les

Plus en détail

LIVRET DE PRÉSENTATION

LIVRET DE PRÉSENTATION PRÉVOYANCE COLLECTIVE KLESIA PRÉVOYANCE LIVRET DE PRÉSENTATION Régime de prévoyance de l ensemble des salariés SCHNEIDER ELECTRIC Ce document vous présente le résumé des prestations du régime de prévoyance

Plus en détail

PROTECTION «VIE ENTIÈRE» M.A.A.

PROTECTION «VIE ENTIÈRE» M.A.A. Société d assurance mutuelle à cotisations fixes Entreprise régie par le code des assurances. Créée en 1931 PROTECTION «VIE ENTIÈRE» M.A.A. CONDITIONS GÉNÉRALES SOMMAIRE Article 1 OBJET DU CONTRAT... 2

Plus en détail

Notice d information. prévoyance. Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre

Notice d information. prévoyance. Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre prévoyance Incapacité et invalidité Décès Notice d information Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre SOMMAIRE Présentation 5 Tableau récapitulatif

Plus en détail

Conditions Générales Prévoyance

Conditions Générales Prévoyance Conditions Générales Prévoyance Edition janvier 2015 Convention collective des Administrateurs judiciaires et Mandataires judiciaires Réf. CG-CCN-AMJ-Prévoyance CCN DES ADMINISTRATEURS JUDICIAIRES ET MANDATAIRES

Plus en détail

ACCORD DU 24 MAI 2011

ACCORD DU 24 MAI 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS AUXILIAIRES DU TRANSPORT ACCORD DU 24

Plus en détail

Règlement Mutualiste Collectif Prévoyance complémentaire. Mutuelle régie par les dispositions du Livre II du Code de la Mutualité SIREN 784 669 954

Règlement Mutualiste Collectif Prévoyance complémentaire. Mutuelle régie par les dispositions du Livre II du Code de la Mutualité SIREN 784 669 954 Règlement Mutualiste Collectif Prévoyance complémentaire Mutuelle régie par les dispositions du Livre II du Code de la Mutualité SIREN 784 669 954 Chapitre I Dispositions générales Article 1 Objet du règlement

Plus en détail

Notice d information Prévoyance

Notice d information Prévoyance Personnel des cabinets médicaux Notice d information Prévoyance Edition février 2015 Notice d information au régime de prévoyance du personnel des cabinets médicaux sommaire sommaire 1. Participants 3

Plus en détail

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information Relative au contrat collectif de prévoyance complémentaire à adhésion obligatoire souscrit par votre employeur RéUNICA Prévoyance

Plus en détail

Assurance de groupe assurance complémentaire du risque d invalidité Conditions générales

Assurance de groupe assurance complémentaire du risque d invalidité Conditions générales Assurance de groupe assurance de groupe sommaire chapitre 1: étendue de l assurance art. 1. objet de l assurance art. 2. durée des prestations art. 3. base de calcul des prestations art. 4. fixation de

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES RÉGIME DE MAINTIEN DE SALAIRE ET PRÉVOYANCE

CONDITIONS GÉNÉRALES RÉGIME DE MAINTIEN DE SALAIRE ET PRÉVOYANCE CONDITIONS GÉNÉRALES RÉGIME DE MAINTIEN DE SALAIRE ET PRÉVOYANCE Janvier 2012 CADCGPG12262 10/1031 JUR947 Réalisation 11278 Crédits photos : Fotolia.com, DR Convention collective nationale de la branche

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

INPCA. Institution Nationale de Prévoyance du Commerce et de l Artisanat 2 / 0 / 1 / 4

INPCA. Institution Nationale de Prévoyance du Commerce et de l Artisanat 2 / 0 / 1 / 4 INPCA Institution Nationale de Prévoyance du Commerce et de l Artisanat 2 / 0 / 1 / 4 Complémentaire retraite, prévoyance et santé des professionnels de la coiffure L INPCA VOTRE PARTENAIRE PRÉVOYANCE

Plus en détail

Notice. d information. prévoyance. Personnel non cadre. PREVIFA Convention collective nationale de la Fabrication de l ameublement du 14 janvier 1986

Notice. d information. prévoyance. Personnel non cadre. PREVIFA Convention collective nationale de la Fabrication de l ameublement du 14 janvier 1986 prévoyance Personnel non cadre PREVIFA Convention collective nationale de la Fabrication de l ameublement du 14 janvier 1986 prévoyance previfa SOMMAIRE Présentation ARRêT DE TRAVAIL Quel est l objet de

Plus en détail

SOMMAIRE. Définitions. Page 5. Nature et objet de la garantie. Page 6. Formation du contrat. Page 7. Déclarations de l adhérent Page 8.

SOMMAIRE. Définitions. Page 5. Nature et objet de la garantie. Page 6. Formation du contrat. Page 7. Déclarations de l adhérent Page 8. 3 SOMMAIRE Définitions Page 5 Nature et objet de la garantie Risques garantis Durée des garanties Montant et forme des prestations Désignation de bénéficiaire(s) Formation du contrat Prise d effet des

Plus en détail

ASSURANCE DES ACCIDENTS CORPORELS SUBIS PAR LES CAVALIERS

ASSURANCE DES ACCIDENTS CORPORELS SUBIS PAR LES CAVALIERS C.S. n 043 a ASSURANCE DES ACCIDENTS CORPORELS SUBIS PAR LES CAVALIERS CONVENTIONS SPÉCIALES N 043 a imp MMA Le Mans COR 6255-5 (12/03) S O M M A I R E Articles Les garanties proposées à l'assuré... 1

Plus en détail

REGLEMENT DES GARANTIES DE PREVOYANCE DU PERSONNEL CADRE DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU SPORT

REGLEMENT DES GARANTIES DE PREVOYANCE DU PERSONNEL CADRE DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU SPORT REGLEMENT DES GARANTIES DE PREVOYANCE DU PERSONNEL CADRE DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU SPORT Article 1 : OBJET DU REGLEMENT Le présent règlement a pour objet de préciser les garanties dont bénéficie

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

DECLARATION D ACCIDENT

DECLARATION D ACCIDENT CONTRAT D ASSURANCE AIG N 4.091.165 FEDERATION FRANCAISE DE BASKET BALL DECLARATION D ACCIDENT En cas d accident, cette déclaration accompagnée des documents détaillés ci-après est à envoyer à : AIG EUROPE

Plus en détail

Galya Majoritaire Prévoyance

Galya Majoritaire Prévoyance Conditions Générales Galya Majoritaire Prévoyance Loi Madelin Assuré d avancer Le présent contrat a été conclu entre les soussignés : ASSOCIATION AEERP Association Loi 1901 4 square de l Opéra Louis-Jouvet

Plus en détail

DE PRéVOYANCE NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU. de l Institution de Prévoyance Banque Populaire INSTITUTION DE PRÉVOYANCE BANQUE POPULAIRE

DE PRéVOYANCE NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU. de l Institution de Prévoyance Banque Populaire INSTITUTION DE PRÉVOYANCE BANQUE POPULAIRE NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU RéGime DE PRéVOYANCE de l Institution de Prévoyance Banque Populaire Entrée en vigueur : 1 er juillet 2014 INSTITUTION DE PRÉVOYANCE BANQUE POPULAIRE La présente notice

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES PRESTIMA CHIRURGIE garantie collective

CONDITIONS GENERALES PRESTIMA CHIRURGIE garantie collective CONDITIONS GENERALES PRESTIMA CHIRURGIE garantie collective CCPMA PRÉVOYANCE 2 SOMMAIRE TITRE 1 DISPOSITIONS GENERALES PREAMBULE Article 1-1 Composition du contrat Article 1-2 Objet du contrat Article

Plus en détail

RÈGLEMENT MUTUALISTE GÉNÉRAL

RÈGLEMENT MUTUALISTE GÉNÉRAL RÈGLEMENT MUTUALISTE GÉNÉRAL Approuvés par l Assemblée Générale du 7 Décembre 2010 CHAPITRE I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 : Objet Le présent règlement définit le contenu des engagements contractuels

Plus en détail

Régime de prévoyance du personnel cadre de la pharmacie d officine

Régime de prévoyance du personnel cadre de la pharmacie d officine - 000.707/09 - édition janvier 2009 création et impression agme résumé des garanties Régime de prévoyance du personnel cadre de la pharmacie d officine association de prévoyance du groupe mornay europe

Plus en détail

Régime de prévoyance du personnel non cadre de la pharmacie d officine

Régime de prévoyance du personnel non cadre de la pharmacie d officine résumé des garanties Régime de prévoyance du personnel non cadre de la pharmacie d officine document non contractuel Régime de prévoyance du personnel non cadre de la pharmacie d officine résumé des garanties

Plus en détail

PREVOYANCE -----------------------

PREVOYANCE ----------------------- NOTICE D INFORMATION PREVOYANCE ----------------------- CONNAISSEZ VOS DROITS... Juillet 2011 Caissedeprévoyancedesagentsdelasécuritésocialeetassimilés régieparlecodedelasécuritésociale 2ter,boulevardSaintMartin75010PARIS

Plus en détail

Conditions Générales

Conditions Générales Conditions Générales Assureur : AGA INTERNATIONAL Tour Gallieni II 36, avenue du Général de Gaulle 93175 Bagnolet Cedex Conditions Générales La garantie de votre contrat, est régie par le Code des assurances.

Plus en détail

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES MÉDICO-TECHNIQUES GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES N 2926 Incapacité temporaire de travail Sommaire ARTICLE 1 Objet du contrat 4 ARTICLE 2 Souscription

Plus en détail

Galya Majoritaire Prévoyance

Galya Majoritaire Prévoyance Conditions Générales Galya Majoritaire Prévoyance Hors Loi Madelin Garanties en cas de décès Assuré d avancer Le présent contrat a été conclu entre les soussignés : ASSOCIATION AEERP Association Loi 1901

Plus en détail

Notice d information Prévoyance

Notice d information Prévoyance Convention collective nationale de la Conchyliculture Notice d information Prévoyance Personnel non cadre I - PRÉSENTATION DU RÉGIME DE PRÉVOYANCE ARTICLE 1 - Texte Conventionnel Par avenant n 4 du 2 décembre

Plus en détail

Assurance-de-mon-prêt.com

Assurance-de-mon-prêt.com Assurance-de-mon-prêt.com NOTICE D INFORMATION PREAMBULE Le présent document constitue la notice d information du contrat de prévoyance collective à adhésion facultative soucrit par l Association ESPACE

Plus en détail

master life Notice d Information Cette notice d information reprend les Conditions Générales du contrat souscrit par l association

master life Notice d Information Cette notice d information reprend les Conditions Générales du contrat souscrit par l association contrat de PRÉVOYANCE master life Notice d Information Cette notice d information reprend les Conditions Générales du contrat souscrit par l association SOMMAIRE Préambule Définitions Objet du contrat

Plus en détail

KLESIA PRO PRÉVOYANCE IMMOBILIER

KLESIA PRO PRÉVOYANCE IMMOBILIER PRÉVOYANCE KLESIA MUTUELLE KLESIA PRO PRÉVOYANCE IMMOBILIER Notice d information La solution Prévoyance des des Travailleurs Non Salariés Mutuelle 2 3 SOMMAIRE Article 1 - Nature du contrat... 5 Article

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION RÉGIME DE MAINTIEN DE SALAIRE ET PRÉVOYANCE Ensemble du personnel

NOTICE D INFORMATION RÉGIME DE MAINTIEN DE SALAIRE ET PRÉVOYANCE Ensemble du personnel NOTICE D INFORMATION RÉGIME DE MAINTIEN DE SALAIRE ET PRÉVOYANCE Ensemble du personnel Janvier 2012 CADNIPG12261 10/1029 JUR949 Réalisation 11278 Crédits photos : Fotolia.com, DR Convention collective

Plus en détail

maternité, arrêt de travail, invalidité...

maternité, arrêt de travail, invalidité... Intérimaires non cadres notice d information maternité, arrêt de travail, invalidité... Accord du 10 juillet 2009 en vigueur depuis le 1 er janvier 2010 modifié par avenant du 27 juin 2014 prenant effet

Plus en détail

Notice d information. Prévoyance. Convention collective nationale des Distributeurs conseils hors domicile [brochure n 3121 - IDCC 1536]

Notice d information. Prévoyance. Convention collective nationale des Distributeurs conseils hors domicile [brochure n 3121 - IDCC 1536] Prévoyance Régime inaptitude à la conduite ou au portage Notice d information Convention collective nationale des Distributeurs conseils hors domicile [brochure n 3121 - IDCC 1536] Personnel non cadre

Plus en détail

l PRÉVOYANCE l NOTICE D INFORMATION

l PRÉVOYANCE l NOTICE D INFORMATION l PRÉVOYANCE l Régime de Prévoyance du personnel des entreprises relevant de la Convention Collective Nationale de l Immobilier (IDCC 1527) NOTICE D INFORMATION Référencée IMOP Édition 2011 IMPORTANT DOCUMENT

Plus en détail

Chapitre 1 : Dispositions générales... Article 1 : Objet du règlement... 3 Article 2 : Entrée en vigueur... 3 Article 3 : Révisions...

Chapitre 1 : Dispositions générales... Article 1 : Objet du règlement... 3 Article 2 : Entrée en vigueur... 3 Article 3 : Révisions... [Tapez une citation prise dans le document, ou la synthèse d un passage intéressant. Vous pouvez placer la zone de texte n importe où dans le document et modifier sa mise en forme à l aide de l onglet

Plus en détail

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 Siège social : 37 Quai d Orsay 75007 PARIS Relevant des Livres I et II du code de la Mutualité RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 SERVICES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES CONTRAT D ASSURANCE «RAPATRIEMENT DE CORPS» Formule Collective Code 18

CONDITIONS GENERALES CONTRAT D ASSURANCE «RAPATRIEMENT DE CORPS» Formule Collective Code 18 CONDITIONS GENERALES CONTRAT D ASSURANCE «RAPATRIEMENT DE CORPS» Formule Collective Code 18 Société d Assurance de Prévoyance et de Santé SAPS SPA au capital social de 1.000.000.000 de dinars algériens

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES

REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES NOTICE D INFORMATION SALARIES NON CADRES DES EXPLOITATIONS FORESTIERES ET DES SCIERIES AGRICOLES DE CHAMPAGNE ARDENNES relevant des accords instituant la mise

Plus en détail

Conditions générales Prévoyance. Edition juin 2014

Conditions générales Prévoyance. Edition juin 2014 Conditions générales Prévoyance Edition juin 2014 Convention collective nationale des entreprises d architecture Garanties de prévoyance Capital décès, Rente Education et de conjoint, Rente Handicap, Incapacité-Invalidité

Plus en détail

magarantie Hospitalière REGLEMENT MUTUALISTE GENERAL OPERATIONS INDIVIDUELLES Règlement mutualiste

magarantie Hospitalière REGLEMENT MUTUALISTE GENERAL OPERATIONS INDIVIDUELLES Règlement mutualiste REGLEMENT MUTUALISTE GENERAL OPERATIONS INDIVIDUELLES magarantie Hospitalière Mutuelle Mieux Etre Mutuelle régie par le livre II du code de la mutualité Immatriculée au registre national des mutuelles

Plus en détail

PACK HOSPI. Notice d information contractuelle

PACK HOSPI. Notice d information contractuelle Notice d information contractuelle PRÉVOYANCE PACK HOSPI CONDITIONS GÉNÉRALES... 2-6 OBJET DU CONTRAT... 2 ADHÉSION AU CONTRAT... 2-3 GARANTIE... 3 COTISATIONS... 4 CESSATION DE LA GARANTIE... 4 PAIEMENT

Plus en détail

Conditions générales Prévoyance

Conditions générales Prévoyance PTIQUE PRÉVOYANCE JANVIER 2014 Conditions générales Prévoyance PERSONNEL NON CADRE relevant de la Convention Collective Nationale de l Optique - Lunetterie de Détail PTIQUE PRÉVOYANCE Sommaire PERSONNEL

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE

REGLEMENT MUTUALISTE 19 REGLEMENT MUTUALISTE Chapitre I - OBJET DU REGLEMENT Article 1. - Objet et modalités de modification du règlement Le présent règlement établi selon l article L.114-1 du Code de la Mutualité a pour objet

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE LA CONVENTION N 002 ENTRE D UNE PART FIMASER S.A. ET D AUTRE PART CARDIF-VIE S.A.

CONDITIONS GENERALES DE LA CONVENTION N 002 ENTRE D UNE PART FIMASER S.A. ET D AUTRE PART CARDIF-VIE S.A. CONDITIONS GENERALES DE LA CONVENTION N 002 ENTRE D UNE PART FIMASER S.A. ET D AUTRE PART CARDIF-VIE S.A. ARTICLE 1 : DEFINITIONS ASSURANCE DECES / INCAPACITE DE TRAVAIL A. Assuré : Tout emprunteur ou

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE TITRE I GENERALITES TITRE II OBLIGATIONS DES ADHERENTS ENVERS LA MUTUELLE

REGLEMENT MUTUALISTE TITRE I GENERALITES TITRE II OBLIGATIONS DES ADHERENTS ENVERS LA MUTUELLE REGLEMENT MUTUALISTE SOMMAIRE TITRE I GENERALITES Article 1 - Objet Article 2 - Entrée en vigueur Article 3 - Révisions TITRE II OBLIGATIONS DES ADHERENTS ENVERS LA MUTUELLE Article 4 - Membres participants

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION EXONERATION DES COTISATIONS SANTE

NOTICE D INFORMATION EXONERATION DES COTISATIONS SANTE NOTICE D INFORMATION EXONERATION DES COTISATIONS SANTE La présente notice a pour objet de définir à la fois les prestations d assurance et d assistance contenues dans la «garantie Exonération des cotisations

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3168 Convention collective nationale IDCC : 1147. PERSONNEL DES CABINETS

Plus en détail

Association de Prévoyance et de Protection de la Personne

Association de Prévoyance et de Protection de la Personne Association de Prévoyance et de Protection de la Personne DEMANDE D ADHESION AUX REGIMES PREVOYANCE RESERVES AUX ADHERENTS A L ASSOCIATION A 3 P NOM :... Prénom :... Date de naissance :... Nom de jeune

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE DU REGIME FRAIS MEDICAUX ET CHIRURGICAUX. (Complémentaire santé)

REGLEMENT MUTUALISTE DU REGIME FRAIS MEDICAUX ET CHIRURGICAUX. (Complémentaire santé) MUTUELLE SOUMISE AUX DISPOSITIONS DU LIVRE II DU CODE DE LA MUTUALITE REGLEMENT MUTUALISTE DU REGIME FRAIS MEDICAUX ET CHIRURGICAUX (Complémentaire santé) OPERATIONS INDIVIDUELLES (COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

Appréciation du correcteur. Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance.

Appréciation du correcteur. Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance. DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Épreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du candidat

Plus en détail

Maternité, arrêt de travail, invalidité...

Maternité, arrêt de travail, invalidité... INTERIMAIRES NON CADRES Maternité, arrêt de travail, invalidité... Accord du 10 juillet 2009 en vigueur depuis le 1 er janvier 2010 Mini-guide Valant notice d information Intérimaires, ceci vous concerne

Plus en détail

prévoyance Notice Ensemble du personnel Convention collective nationale de la RESTAURATION RAPIDE

prévoyance Notice Ensemble du personnel Convention collective nationale de la RESTAURATION RAPIDE prévoyance Notice d information Ensemble du personnel Convention collective nationale de la RESTAURATION RAPIDE prévoyance : restauration rapide SOMMAIRE Présentation Salariés bénéficiaires 4 Dispositions

Plus en détail

Notice d information Valant conditions générales

Notice d information Valant conditions générales Prévoyance Professionnels indépendants Notice d information Valant conditions générales Incapacité temporaire de travail - Invalidité - Rente de conjoint - Rente Éducation - Décès et PTIA Cette notice

Plus en détail

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015 MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Récapitulatif des formalités à respecter Rédiger le document formalisant la Décision Unilatérale. Pour vous aider

Plus en détail

Mémento. de l assurance-accidents selon la loi fédérale sur l assuranceaccidents. GENERALI Assurances Générales SA, 1260 Nyon. Table des matières

Mémento. de l assurance-accidents selon la loi fédérale sur l assuranceaccidents. GENERALI Assurances Générales SA, 1260 Nyon. Table des matières Mémento de l assurance-accidents selon la loi fédérale sur l assuranceaccidents (LAA) GENERALI Assurances Générales SA, 1260 Nyon Table des matières Base légale de l assurance Page Personnes assurées 1.

Plus en détail

La Prévoyance 100% Convention collective nationale Régime de prévoyance obligatoire de l ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT. Notice d information

La Prévoyance 100% Convention collective nationale Régime de prévoyance obligatoire de l ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT. Notice d information La Prévoyance 100% EPHC Convention collective nationale Régime de prévoyance obligatoire de l ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT juillet 2012 Notice d information ssommaire Avant propos... 2 Introduction...

Plus en détail

MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE

MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE 13, rue de la Mairie 92324 CHATILLON Cedex Tél : 01 42 31 03 03 R.N.M.432 683 787 JUILLET 2010 2 ARTICLE 1 OBJET DE LA GARANTIE Garantie

Plus en détail

révoyance pro active april

révoyance pro active april révoyance pro active april Conditions Générales valant notice d information L assurance n est plus ce qu elle était. Conditions générales valant notice d information SOMMAIRE préambule... p.3 1 - QUI PEUT

Plus en détail

Bulletin d adhésion Atoll Prévoyance Professions libérales (TNS)

Bulletin d adhésion Atoll Prévoyance Professions libérales (TNS) Bulletin d adhésion Atoll Prévoyance Professions libérales (TNS) Generali Vie, société appartenant au Groupe Generali immatriculé sur le registre italien des groupes d assurances Société Anonyme au capital

Plus en détail

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

La Pension d Invalidité

La Pension d Invalidité DEFINITION Elle a pour objet d accorder à l assuré une pension en compensation de la perte de salaire résultant de la réduction de sa capacité de travail La pension fait souvent suite à un arrêt de travail

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE. Règles Générales

REGLEMENT MUTUALISTE. Règles Générales REGLEMENT MUTUALISTE Le présent règlement mutualiste est régi par le nouveau Code de la mutualité tel qu institué par l ordonnance N 2001-350 du 19/04/2001, complétée par les directives communautaires

Plus en détail

PRÉVOYANCE Collective

PRÉVOYANCE Collective CONTRAT COLLECTIF À ADHÉSION OBLIGATOIRE PRÉVOYANCE Collective Conditions Générales 1 Définitions 2 2 Objet 2 3 Mise en place des garanties 2 3 4 Cessation des garanties 3 4 5 Base des garanties 4 5 6

Plus en détail

la temporaire emprunteur

la temporaire emprunteur CONDITIONS GÉNÉRALES la temporaire emprunteur Le présent contrat est régi par le Code des assurances et repose sur la bonne foi des déclarations du Contractant et de l Assuré. Il est constitué par : Les

Plus en détail

FICHE D INFORMATION. les sommes sont versées par la Mutuelle dans un délai de 15 jours ouvrés (voir paragraphe «valeur de rachat» : article 7).

FICHE D INFORMATION. les sommes sont versées par la Mutuelle dans un délai de 15 jours ouvrés (voir paragraphe «valeur de rachat» : article 7). Mutuelle Carcept Prev Mutuelle régie par le Livre II du Code de la Mutualité RNM 431 875 210 FICHE D INFORMATION CONTRAT CAPITAL OBSÈQUES «Capital Obsèques» est un contrat d assurance décès vie entière

Plus en détail

Garanties en cas de décès et perte totale et irréversible d autonomie

Garanties en cas de décès et perte totale et irréversible d autonomie Unéo, mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la mutualité, immatriculée au répertoire Sirène sous le n 503 380 081 Siège social : 48 rue Barbès, 92544 Montrouge cedex Garanties en cas

Plus en détail

Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998

Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998 Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998 Avenant n 51 du 22 juin 2010 portant modification de l article 11.1 «Prévoyance» du Chapitre 11 «Prévoyance Mutuelle Retraite» de la Convention Collective

Plus en détail

Bulletin d adhésion individuelle Salarié

Bulletin d adhésion individuelle Salarié Identification de l adhérent Bulletin d adhésion individuelle Salarié à remplir et à retourner à Groupe NOVALIS TAITBOUT - Délégation internationale 4 rue du Colonel Driant - 75040 Paris Cedex 01 M me

Plus en détail

PEUGEOT CITROËN AUTOMOBILES Notice d information Prévoyance ENSEMBLE DU PERSONNEL. Mai 2009

PEUGEOT CITROËN AUTOMOBILES Notice d information Prévoyance ENSEMBLE DU PERSONNEL. Mai 2009 PEUGEOT CITROËN AUTOMOBILES Notice d information Prévoyance ENSEMBLE DU PERSONNEL Mai 2009 IMPORTANT : DESIGNATION BENEFICIAIRE PARTICULIERE Rappel: En l absence de désignation particulière, le capital

Plus en détail

Avenant relatif à la mise en place d un régime de «remboursement complémentaire de frais de soins de santé»

Avenant relatif à la mise en place d un régime de «remboursement complémentaire de frais de soins de santé» AVENANT N 15 À LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES DETAILLANTS, DETAILLANTS-FABRICANTS ET ARTISANS DE LA CONFISERIE, CHOCOLATERIE, BISCUITERIE (N 3224) Avenant relatif à la mise en place d un régime

Plus en détail

Prévoyance. Primordial Proposition d Assurance valant note d information

Prévoyance. Primordial Proposition d Assurance valant note d information Prévoyance Primordial Proposition d Assurance valant note d information La présente Proposition d Assurance valant note d information constituera les Conditions Générales de votre contrat. SOMMAIRE 1.

Plus en détail

QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ

QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE VOTRE CONTRAT PRÉVOYANCE EN PRATIQUE Votre entreprise a mis en place un contrat de prévoyance complet : garanties +

Plus en détail

Assurance Voyage Notice d Assurance

Assurance Voyage Notice d Assurance Assurance Voyage Notice d Assurance contrat n 302.867 Garanties : Annulation Interruption de séjour Mondial Assistance Leader mondial de l assistance et de l assurance voyage Assureur : ELVIA (une société

Plus en détail

Accord de prévoyance des personnels cadres et assimilés - mai 2011

Accord de prévoyance des personnels cadres et assimilés - mai 2011 1 SYNADIC PRÉAMBULE Un régime de prévoyance obligatoire au niveau national garantissant les risques incapacité, invalidité et décès a été instauré par l accord du 28 novembre 2005. Les partenaires sociaux

Plus en détail

CCN DU COMMERCE DE GROS DE TISSUS, TAPIS ET LINGE DE MAISON ACCORD DE BRANCHE DU 5 AVRIL 2012 PORTANT CREATION D UN REGIME CONVENTIONNEL DE PREVOYANCE

CCN DU COMMERCE DE GROS DE TISSUS, TAPIS ET LINGE DE MAISON ACCORD DE BRANCHE DU 5 AVRIL 2012 PORTANT CREATION D UN REGIME CONVENTIONNEL DE PREVOYANCE CCN DU COMMERCE DE GROS DE TISSUS, TAPIS ET LINGE DE MAISON ACCORD DE BRANCHE DU 5 AVRIL 2012 PORTANT CREATION D UN REGIME CONVENTIONNEL DE PREVOYANCE Article 1 Objet Champ d application Le présent accord

Plus en détail

maternité, arrêt de travail, invalidité...

maternité, arrêt de travail, invalidité... Intérimaires cadres notice d information maternité, arrêt de travail, invalidité... Accord du 10 juillet 2009 en vigueur depuis le 1 er janvier 2010 modifié par avenant du 31 janvier 2015 prenant effet

Plus en détail

SDPM fiche Cédric MICHEL. Rente d incapacité permanente partielle = IPP

SDPM fiche Cédric MICHEL. Rente d incapacité permanente partielle = IPP SDPM fiche Cédric MICHEL Rente d incapacité permanente partielle = IPP Si le salarié reste atteint d une incapacité permanente, qui résulte de l accident du travail, il pourra percevoir une rente. L attribution

Plus en détail

AVENANT N 32 DU 14 MAI 2014

AVENANT N 32 DU 14 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3107 Accords collectifs nationaux BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS AVENANT N 32 DU

Plus en détail

Fiche Portabilité des droits des salariés

Fiche Portabilité des droits des salariés Fiche Portabilité des droits des salariés L article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 avait mis en place un mécanisme de portabilité des droits pour les anciens salariés

Plus en détail

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE 5. INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Dr Jacqueline Cardona L INCAPACITÉ PERMANENTE (IP) EN ACCIDENT DU TRAVAIL Principe juridique Article L 434-2 du code de la sécurité sociale

Plus en détail

> Dimension. Avenir Professionnels. Contrat de retraite Madelin

> Dimension. Avenir Professionnels. Contrat de retraite Madelin > Dimension Avenir Professionnels Contrat de retraite Madelin Notice d Information Dispositions essentielles du contrat Dimension Avenir Professionnels 1. Nature du contrat Dimension Avenir Professionnels

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

AVENANT n 322 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS

AVENANT n 322 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS AVENANT n 322 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS Entre les organisations patronales signataires : Le syndicat des employeurs associatifs action

Plus en détail

garantie complémentaire santé.

garantie complémentaire santé. PRÉAMBULE INTÉGRANCE FRAIS D OBSÈQUES est un contrat collectif d assurance temporaire en cas de décès souscrit par la Mutuelle Intégrance (le souscripteur) auprès de la Mutuelle MICILS (l organisme assureur),

Plus en détail

Contrat de prévoyance

Contrat de prévoyance CONDITIONS GÉNÉRALES Contrat de prévoyance AGPM VIE MAJ 01/09/2008 Convention AGPM Vie 05/01 Sommaire PRÉAMBULE... 3 LE CONTRAT COLLECTIF... 3 Objet... 3 Durée, renouvellement, résiliation du contrat collectif

Plus en détail

Votre guide retraite et prévoyance

Votre guide retraite et prévoyance Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Votre guide retraite et prévoyance 2015 Cotisations Retraite de base Retraite complémentaire Prévoyance Votre compte en ligne SOMMAIRE

Plus en détail

Règlement Mutualiste Hospitalisation Toutes Causes. Mutuelle régie par les dispositions du Livre II du Code de la Mutualité SIREN 784 669 954

Règlement Mutualiste Hospitalisation Toutes Causes. Mutuelle régie par les dispositions du Livre II du Code de la Mutualité SIREN 784 669 954 Règlement Mutualiste Hospitalisation Toutes Causes Mutuelle régie par les dispositions du Livre II du Code de la Mutualité SIREN 784 669 954 Le contrat SMI Hospitalisation Toutes Causes est un contrat

Plus en détail

Catégorie d'emploi : Personnel cadre relevant des articles 4 et 4 bis de la CCN du 14 mars 1947 Effectif assuré concerné à la date de l'adhésion

Catégorie d'emploi : Personnel cadre relevant des articles 4 et 4 bis de la CCN du 14 mars 1947 Effectif assuré concerné à la date de l'adhésion BULLETIN D'ADHESION Adhésion Modification d'adhésion ENTREPRISE Raison sociale N Siret N Code NAF Forme juridique Adresse Réservé à notre organisme N ENTREPRISE N RÉGIME : CCN 502 010 Date effet de l'adhésion

Plus en détail

[NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU REGLEMENT DU REGIME OBLIGATOIRE DE PREVOYANCE]

[NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU REGLEMENT DU REGIME OBLIGATOIRE DE PREVOYANCE] [NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU REGLEMENT DU REGIME OBLIGATOIRE DE PREVOYANCE] BRANCHE PROFESSIONNELLE DU PERSONNEL SALARIE DES CABINETS D AVOCATS Des garanties prévoyance ont été mises en place et profitent

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION DES CONTRATS PREVOYANCE N 201 613 REVENU DE REMPLACEMENT N 201 613RDR FRAIS DE SANTE N 201 613FM

NOTICE D INFORMATION DES CONTRATS PREVOYANCE N 201 613 REVENU DE REMPLACEMENT N 201 613RDR FRAIS DE SANTE N 201 613FM NOTICE D INFORMATION DES CONTRATS DE PREVOYANCE N 201 613 REVENU DE REMPLACEMENT N 201 613RDR FRAIS DE SANTE N 201 613FM GENERALI VIE - 1 - Chère Consœur, Cher Confrère, Les missions d un syndicat professionnel

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS

AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS Entre les organisations patronales signataires : Le syndicat général des organismes privés

Plus en détail

GUIDE DE LA PORTABILITE

GUIDE DE LA PORTABILITE GUIDE DE LA PORTABILITE Article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 Présentation du dispositif de Portabilité et Répercussions sur vos contrats Complémentaires Santé / Prévoyance

Plus en détail

CHAPITRE XIII PRÉVOYANCE

CHAPITRE XIII PRÉVOYANCE CHAPITRE XIII PRÉVOYANCE Préambule Conformément à la loi n 89-1009 du 31 décembre 1989 dite «loi Evin», il a été choisi d instituer un régime de prévoyance obligatoire et collectif au profit de l ensemble

Plus en détail