Les enjeux du quotidien

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les enjeux du quotidien"

Transcription

1 Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LES JEUX D ARGENT EN LIGNE Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale ATTENTION EMBARGO : DIFFUSION SEULEMENT À PARTIR DU 17/12/2009

2 Vous disposez d'une exclusivité de publication de ces résultats le 17/12/2009

3 Qui est commanditaire des "enjeux du quotidien"? La presse écrite d'actualité, réunissant la Presse Quotidienne Régionale, la Presse Quotidienne Nationale, la Presse Quotidienne Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale, réalise tous les deux mois, au travers de son étude nationale de mesure d'audience EPIQ (Etude de la Presse d Information Quotidienne) un focus sur un sujet se situant au cœur de l'actualité et des préoccupations quotidiennes des Français. Ce focus dessine les enjeux de société sans langue de bois et sans parti pris, en bousculant parfois les présupposés sur l'opinion des Français. Qui est destinataire des "enjeux du quotidien"? Les rédactions de tous les titres adhérents des organisations SPQR, SPQN, APQUG et AEPHR sont destinataires de cette série de sondages. Vous disposez d'un usage exclusif de publication de cette étude le 17 décembre Qui réalise "les enjeux du quotidien"? TNS sofres est l'institut choisi pour réaliser cette série de sondages, tous les deux mois, depuis Quelle est la base méthodologique des "enjeux du quotidien"? L'enquête téléphonique est réalisée chaque jour pendant deux mois auprès d'un très large échantillon de 4377 personnes représentatives de la population de +15 ans résidant en France. Comment lire les résultats des "enjeux du quotidien"? Vous trouverez ci-après une synthèse des principaux résultats commentés par Brice TEINTURIER, Directeur du département Opinion de TNS sofres. Immédiatement après se trouvent les tableaux de résultats nationaux avant, en fin de document, les annexes présentant les résultats détaillés, notamment par régions.

4 Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LES JEUX D ARGENT EN LIGNE Synthèse des résultats par Brice TEINTURIER Directeur Général Adjoint de TNS sofres

5 Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LES JEUX D ARGENT EN LIGNE L'analyse de Brice TEINTURIER, Directeur Général Adjoint de TNS Sofres Un Français sur deux déclare jouer à des jeux d argent (48%) quelle que soit la nature du jeu (loto, tiercé, grattage, casino, paris sportifs ou autres). Néanmoins, seuls 13% déclarent y jouer souvent, pour 35% n y jouant que rarement. Du côté des non joueurs, très peu envisagent d y jouer à l avenir (3%) et près de la moitié (48%) n envisagent pas d y jouer ultérieurement. Plus précisément, les joueurs sont plutôt des hommes (50% de joueurs masculins contre 45% de joueurs féminins), de moins de 60 ans (52%) et de catégories socioprofessionnelles inférieures (60%). Au niveau régional, le Sud et le Nord s avèrent les régions les plus joueuses avec 56% de joueurs en PACA et en Corse, ainsi que dans le Limousin et 55% en Nord Pas de calais. A l inverse, les régions les moins joueuses sont le Poitou-Charentes (35% de joueurs), le Midi-Pyrénées et la Basse Normandie (39%). Les joueurs Français : des habitudes encore très classiques sur les types de jeux malgré un attrait des plus jeunes pour les paris sportifs et les jeux sur Internet Pour ceux qui ne jouent pas, la raison principale avancée est simple, c est qu ils n aiment pas ça tout simplement (réponse citée par 63% des non joueurs). En second lieu on reproche aux jeux d être une arnaque et une addiction : 40% des non joueurs les considèrent comme des attrape-nigauds et 26% comme une drogue. La raison éthique ou la crainte que cela soit truqué arrivent en dernières positions avec 11% de citations. Les jeux pratiqués sont pour la très grande majorité des joueurs les jeux les plus classiques comme les jeux de tirage et de grattage (72% des joueurs jouent aux jeux de tirage et 69% aux jeux de grattage). Plus modérément, on retrouve les courses hippiques et les jeux de casino (pour 14% et 13% des joueurs). Enfin, 5% des joueurs jouent au Loto Foot et à Cote&match et 4% à des jeux d argent sur Internet. L âge structure fortement cette répartition avec des moins de 34 ans beaucoup plus présents sur les jeux de grattage (82%), les jeux de casino (20%), le Loto Foot (10%), le Cote&Match (11%) et les jeux d argent sur Internet (8%). La région PACA et la Corse sont aujourd hui les plus friands de jeux de tirage comme le Loto (83% de joueurs y jouent pour 72% en moyenne). Le grattage rencontre davantage de succès dans le Limousin (92% pour 69% en moyenne). La Picardie arrive en tête pour les courses hippiques et le PMU avec 32%. Les joueurs de Franche Comté semblent quand à eux plus axés sur les jeux de casino (24%) sur le Loto Foot (17%) et le Cote&Match (11%). Et pour les jeux d argent sur Internet, ce sont les joueurs Hauts-Normands qui y jouent le plus (9%).

6 Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LES JEUX D ARGENT EN LIGNE L'analyse de Brice TEINTURIER, Directeur Général Adjoint de TNS Sofres Les jeux d argent sur Internet : une méfiance soutenue, que les sites des journaux ne désamorcent pas S agissant des jeux d argent sur Internet, les Français sont encore très méfiants : seuls 19% d entre eux déclarent faire confiance à ces sites en ligne dont 3% tout à fait confiance. Les hommes et les plus jeunes (moins de 34 ans) sont les plus confiants dans ce type de jeux (25% et 26%) ainsi que les plus diplômés (26%). La méfiance diminue quand on est joueur puisqu ils sont tout de même 24% à se dire confiants pour 19% en moyenne. Au niveau régional, c est le Nord-est qui est le plus confiant vis-à-vis des sites de jeux en ligne avec 24% d Alsaciens et 23% de Lorrains se disant confiants. A l inverse, l Ouest est le moins confiant avec la Bretagne (10%), les Pays de la Loire (11%) et le Limousin (11%). Cette confiance dans l ensemble peu partagée ne s améliorerait pas si les jeux étaient proposés directement sur les sites de journaux locaux ou nationaux. Que ce soit au niveau de l ensemble des Français ou au niveau des joueurs, seul un peu plus d un sur dix auraient davantage confiance (14% et 15%) contre près d un tiers qui aurait même moins confiance (29% des Français, 30% des joueurs). Les montants misés et les paris d argent : des petites sommes, principalement jouées sur les matchs de foot. Près d un tiers (32%) des joueurs serait prêt à dépenser de l argent dans les jeux, 26% de 1 à 20 euros par mois et 6% plus de 20 euros par mois. A l inverse, ils sont 68% à déclarer ne pas vouloir y dépenser d argent. L évènement sportif sur lequel le plus de joueurs seraient prêts à parier de l argent est de loin le football (41% de citations). Arrivent ensuite les courses hippiques (27%), et plus modérément le rugby (17%), les courses automobiles (16%), les matchs de tennis (12%) et enfin les courses de cyclisme pour 5% d entre eux. Au niveau régional, le foot recueille une forte adhésion auprès des Hauts-Normands (63%), des Champardennais (54%) des Pacaïens et des Corses (53%). Le hippisme attire également les Hauts-Normands (51%) mais aussi les Bas-Normands (49%) et les Auvergnats (47%). Le rugby est cité par 48% des Midi-Pyrénéens, les courses automobiles par 35% des Alsaciens, le tennis par 27% des Hauts-Norrmands, le cyclisme par 12% des Picards, des Limousins et des Centrais.

7 Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LES JEUX D ARGENT EN LIGNE L'analyse de Brice TEINTURIER, Directeur Général Adjoint de TNS Sofres Les sites de jeux d argent sur Internet : une notoriété ancrée sur les deux opérateurs historiques malgré l ouverture prochaine à la concurrence Parmi les sites de paris sportifs sur Internet, les plus connus sont ceux des deux opérateurs historiques français. La notoriété est particulièrement élevée pour le site du PMU avec 47% des Français qui déclarent le connaître au moins de nom. La notoriété est plus modérée pour le site de la Française des Jeux avec 22% de citations. Parmi les sites des nouveaux opérateurs de jeux en ligne, Betclic et Bwin sont les plus cités avec 10% et 9% de citations alors que Unibet, 888sport et Sportingbet totalisent respectivement 5%, 3% et 2% de citations. Il convient tout de même de souligner que près de la moitié des Français déclare ne connaître aucun de ces sites (45%). Auprès des joueurs, la hiérarchie est identique mais avec une notoriété plus forte des sites de jeux en ligne : 56% pour le Pmu.fr, 29% pour Fdjeux.fr, 13% et 12% pour BetClic.com et Bwin.com. Unibet.com, 888sport.com et Sportingbet.com recueillent respectivement 7%, 4% et 3% de citations. Au niveau régional, 64% des Alsaciens connaissent le site du PMU (pour 47% en moyenne) et 30% des Champardennais et des Hauts-Normands connaissent le site de la Française des jeux (pour 22% en moyenne). S agissant de la prochaine ouverture à la concurrence des jeux d argent sur internet de type paris sportifs ou poker au 1 er janvier 2010, les Français sont un peu plus de la moitié (54%) à se dire au courant. Les plus diplômés et les plus âgés sont les plus nombreux à déclarer le savoir (61% pour l enseignement supérieur et 61% pour les 60 ans et plus). Enfin, 61% des joueurs assidus (souvent) disent être au courant de la prochaine ouverture à la concurrence.

8 Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LES JEUX D ARGENT EN LIGNE Résultats complets

9 Les Français et les jeux d'argent sur Internet Module Opinion de l'epiq

10 Sommaire 1. Les joueurs Français 2. Les jeux d'argent sur Internet : une méfiance soutenue 3. Petites dépenses et attrait pour le foot 4. L'ouverture à la concurrence sur Internet 5. Synthèse Les Français et les jeux d'argent sur Internet Module Opinion de l'epiq EPIQ TNS SOFRES 10NA49 TNS

11 Les joueurs Français Les Français et les jeux d'argent sur Internet

12 Près de la moitié des Français déclare jouer à des jeux d argent Vous arrive-t-il de jouer à des jeux d argent (loto, tiercé, grattage, casino, paris sportifs, autres )? NSP 1% Oui, souvent 13% OUI 48% Non et vous n'envisagez pas de le faire à l'avenir 48% Oui, rarement 35% NON 51% Base : Ensemble de l échantillon Non, mais vous envisagez de le faire à l'avenir 3%

13 Un profil de joueurs plutôt jeune, masculin mais surtout socialement moins aisé Vous arrive-t-il de jouer à des jeux d argent (loto, tiercé, grattage, casino, paris sportifs, autres )? % Sous-total Oui 52% 52% 50% 62% 34% 45% 46% 15 à 34 ans 35 à 59 ans 60 ans et plus Homme Femme PCS+ de l interviewé PCSde l interviewé Base : Ensemble de l échantillon Les Français et les jeux d'argent sur Internet > Les joueurs Français 5

14 On joue principalement dans le Sud et le Nord Vous arrive-t-il de jouer à des jeux d argent (loto, tiercé, grattage, casino, paris sportifs, autres )? % Sous-total Oui 56% 56% 55% 48% 43% 42% 39% 39% 35% Provence - Alpes - Côte d'azur - Corse Limousin Nord Pas de Calais Moyenne nationale Ile de France Bretagne Basse - Normandie Midi - Pyrénées Poitou - Charentes Base : Ensemble de l échantillon Les Français et les jeux d'argent sur Internet > Les joueurs Français 6

15 Des non-joueurs qui n aiment tout simplement pas ça Vous nous dites ne pas jouer à des jeux d'argent et ne pas envisager de le faire à l'avenir. Est-ce principalement (Plusieurs réponses possibles) Parce que je n'aime pas ça tout simplement Parce que ce sont des attrape-nigauds 40% 63% Parce que c'est un peu comme une drogue 26% Parce que ce n'est pas moral Parce que je crains que ce soit truqué 11% 11% Pour une autre raison 27% Base : Ensemble des Non Joueurs, soit 52% de l échantillon Les Français et les jeux d'argent sur Internet > Les joueurs Français 7

16 Et des joueurs jouant essentiellement aux jeux de tirage et de grattage A quel(s) jeu(x) d'argent vous arrive-t-il de jouer, ne serait-ce que de temps en temps? (Plusieurs réponses possibles) Les jeux de tirage comme le loto Les jeux de grattage 69% 72% Les courses hippiques et le PMU Les jeux de casino (poker, roulette, blackjack, machines à sous...) Loto foot 5% 14% 13% Cote & Match Les jeux d'argent sur Internet Cote & Score Autres jeux d'argent 5% 4% 1% 2% Soit 2% des Français Base : Ensemble des Joueurs, soit 48% de l échantillon Les Français et les jeux d'argent sur Internet > Les joueurs Français 8

17 Avec là encore, d intéressantes différences régionales A quel(s) jeu(x) d'argent vous arrive-t-il de jouer, ne serait-ce que de temps en temps? Le grattage Limousin : 92% Le loto PACA et Corse : 83% Les courses hippiques Picardie : 32% (moyenne : 69%) (moyenne : 72%) (moyenne : 14%) Les jeux d argent sur Internet Le casino Franche- Comté : 24% Le Loto Foot Franche Comté : 17% Le Cote & Match Franche Comté : 11% Haute- Normandie : 9% (moyenne : 4%) (moyenne : 13%) (moyenne : 5%) (moyenne : 5%) Base : Ensemble des Joueurs, soit 48% de l échantillon Les Français et les jeux d'argent sur Internet > Les joueurs Français 9

18 Les jeux d'argent sur Internet : une méfiance soutenue Les Français et les jeux d'argent sur Internet

19 Une méfiance partagée par 3 Français sur 4 à l égard des jeux d argent sur Internet Diriez-vous que vous avez tout à fait confiance, plutôt confiance, plutôt pas confiance ou pas du tout confiance dans les sites de jeu d'argent sur Internet? NSP 6% Tout à fait confiance 3% Plutôt confiance 16% Confiance 19% Pas confiance 75% Pas du tout confiance 49% Plutôt pas confiance 26% Base : Ensemble de l échantillon Les Français et les jeux d'argent sur Internet > Les jeux d'argent sur Internet : une méfiance soutenue 11

20 Qu une offre sur les sites des journaux ne désamorcerait pas Et si votre journal vous proposait de parier de l'argent en ligne directement sur son site Internet, auriez-vous davantage confiance, autant confiance ou moins confiance que dans les autres sites de jeu sur Internet? NSP Davantage confiance que sur les autres sites de jeu sur Internet 11% 14% Moins confiance que sur les autres sites de jeu sur Internet 29% 46% Autant confiance que sur les autres sites de jeu sur Internet Base : Ensemble de l échantillon Les Français et les jeux d'argent sur Internet > Les jeux d'argent sur Internet : une méfiance soutenue 12

21 Petites dépenses et attrait pour le foot Les Français et les jeux d'argent sur Internet

22 Près d un tiers des joueurs serait prêt à dépenser de l argent Combien d'euros par mois seriez-vous prêt à consacrer aux jeux d'argent sur Internet? 0 Euros 68% 1 à 10 Euros Entre 10 et 20 Euros Entre 20 et 50 Euros Entre 50 et 100 Euros Plus de 100 euros 7% 4% 1% 1% 19% 32% des Joueurs sont prêts à dépenser de l argent 26% De 1 à 20 Euros 6% Plus de 20 Euros Base : Ensemble des Joueurs, soit 48% de l échantillon Les Français et les jeux d'argent sur Internet > Petites dépenses et attrait pour le foot 15

23 Principalement sur le foot Pour quels types d'événements sportifs seriez-vous prêt à parier de l'argent? (Plusieurs réponses possibles) Pour des matchs de football 41% Pour des courses hippiques 27% Pour des matchs de rugby Pour des courses automobiles 17% 16% Pour des matchs de tennis 12% Pour des courses de cyclisme 5% Pour d'autres événements sportifs Ne se prononce pas 14% 20% Base : Ensemble des Joueurs prêts à parier de l'argent, soit 20% de l échantillon Les Français et les jeux d'argent sur Internet > Petites dépenses et attrait pour le foot 16

24 Avec des différences régionales importantes Pour quels types d'événements sportifs seriez-vous prêt à parier de l'argent? 63% 54% 53% Football Courses hippiques 51% 49% 47% 41% 27% 23% 18% 11% 8% Haute- Normandie Champagne - Ardennes Provence - Alpes - Côte d'azur - Corse Moyenne nationale Bourgogne Basse - Normandie Haute- Normandie Basse - Normandie Auvergne Moyenne nationale Bourgogne Midi - Pyrénées Base : Ensemble des Joueurs prêts à parier de l'argent, soit 20% de l échantillon Les Français et les jeux d'argent sur Internet > Petites dépenses et attrait pour le foot 17

25 L'ouverture à la concurrence sur Internet Les Français et les jeux d'argent sur Internet

26 Notoriété des sites de paris sportifs en ligne Parmi les sites de paris sportifs sur Internet que je vais vous citer, quels sont ceux que vous connaissez, ne serait-ce que de nom? (Plusieurs réponses possibles) Pmu.fr 47% 56% Fdjeux.com 22% 29% BetClic.com 10% 13% Bwin.com Unibet.com 9% 5% 7% 12% Ensemble de l échantillon Joueurs, soit 48% de l échantillon 888sport.com 3% 4% Sportingbet.com 2% 3% Aucun de ces sites 35% 45% Les Français et les jeux d'argent sur Internet > L'ouverture à la concurrence sur Internet 19

27 Notoriété de l ouverture à la concurrence des jeux d argent sur Internet A partir du 1er janvier 2010, les jeux d'argent sur Internet de type paris sportifs ou poker seront ouverts à la concurrence en France. Le saviez-vous? Non 46% Oui 54% 55% Pour les joueurs Base : Ensemble de l échantillon Les Français et les jeux d'argent sur Internet > L'ouverture à la concurrence sur Internet 20

28 Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LES JEUX D ARGENT EN LIGNE ANNEXES Le questionnaire Ventilations régionales et selon les habitudes de lecture Définitions Contact Département Opinion - TNS sofres Fiche technique

29 Ensemble des résultats selon les régions et la lecture de la presse quotidienne ou hebdomadaire régionale L ensemble des résultats présentés ci-après sont statistiquement significatifs

30 Ensemble des résultats selon les régions et la lecture de la presse quotidienne ou hebdomadaire régionale Vous arrive-t-il de jouer à des jeux d argent (loto, tiercé, grattage, casino, paris sportifs, autres...)? Base : A tous TOTAL Oui, souvent Oui, rarement Sous-Total Oui Non, mais Non et vous vous n'envisagez envisagez le pas de le faire faire à l'avenir à l'avenir Sous-Total Non Ensemble 15 ans et plus 100% 13% 35% 48% 3% 49% 52% 1% Régions INSEE - Ile - de France 100% 10% 33% 43% 3% 53% 56% 1% - Champagne Ardenne 100% 13% 33% 46% 5% 49% 54% 0% - Picardie 100% 15% 39% 54% 5% 41% 46% - - Haute - Normandie 100% 13% 30% 43% 2% 55% 57% - - Centre 100% 12% 38% 50% 4% 46% 49% 1% - Basse - Normandie 100% 7% 33% 39% - 60% 60% 1% - Bourgogne 100% 8% 39% 47% 2% 50% 52% 1% - Nord pas de calais 100% 16% 40% 55% 1% 44% 45% 0% - Lorraine 100% 18% 34% 52% 1% 48% 48% 0% - Alsace 100% 9% 37% 46% 4% 50% 54% - - Franche Comte 100% 13% 38% 51% 8% 36% 44% 5% - Pays de la Loire 100% 17% 33% 49% 3% 48% 51% - - Bretagne 100% 13% 29% 42% 5% 52% 57% 1% - Poitou Charentes 100% 6% 29% 35% 7% 59% 65% - - Aquitaine 100% 10% 39% 49% 2% 48% 50% 2% - Midi - Pyrénées 100% 10% 29% 39% 4% 56% 60% 2% - Limousin 100% 9% 47% 56% 3% 41% 44% - - Rhône - Alpes 100% 13% 40% 53% 2% 44% 47% 0% - Auvergne 100% 15% 33% 48% 3% 49% 51% 0% - Languedoc - Roussillon 100% 15% 30% 45% 4% 51% 55% - - PACA + Corse 100% 17% 39% 56% 5% 39% 44% 1% NSP

31 Ensemble des résultats selon les régions et la lecture de la presse quotidienne ou hebdomadaire régionale Vous arrive-t-il de jouer à des jeux d argent (loto, tiercé, grattage, casino, paris sportifs, autres...)? Base : A tous Total Oui, souvent Oui, rarement Sous-Total Oui Non, mais Non et vous vous n'envisagez envisagez le pas de le faire faire à l'avenir à l'avenir Sous-Total Non Ensemble 15 ans et plus 100% 13% 35% 48% 3% 49% 52% 1% Régions SOFOP - Région Parisienne 100% 10% 33% 43% 3% 53% 56% 1% - Nord 100% 15% 39% 55% 2% 43% 45% 0% - Est 100% 13% 31% 44% 3% 52% 55% 1% - Ouest 100% 9% 33% 42% 4% 53% 57% 1% - Sud - Ouest 100% 15% 38% 53% 4% 44% 47% 0% - Sud - Est 100% 11% 38% 50% 3% 47% 50% 1% - Centre 100% 14% 35% 49% 4% 47% 50% 1% Lecteurs d au moins un titre de presse quotidienne ou hebdomadaire régionale - Lecteurs réguliers 100% 15% 35% 50% 3% 47% 49% 1% - Lecteurs occasionnels 100% 10% 36% 47% 4% 49% 53% 1% NSP

32 Ensemble des résultats selon les régions et la lecture de la presse quotidienne ou hebdomadaire régionale Vous nous dîtes ne pas jouer à des jeux d'argent et ne pas envisager de le faire à l'avenir. Est-ce principalement... Base : Non joueurs définitifs TOTAL Parce que je n'aime pas ça tout simplement Parce que ce sont des attrapenigauds Parce que c'est un peu comme une drogue Parce que ce n'est pas moral Parce que je crains que ce soit truqué Pour une autre raison Ensemble 15 ans et plus 100% 63% 40% 26% 11% 11% 27% 0% Régions INSEE - Ile - de France 100% 65% 42% 22% 11% 11% 25% 1% - Champagne Ardenne 100% 61% 39% 31% 11% 12% 27% - - Picardie 100% 71% 45% 22% 18% 18% 23% 1% - Haute - Normandie 100% 53% 44% 14% 6% 4% 35% - - Centre 100% 63% 39% 23% 8% 7% 20% 1% - Basse - Normandie 100% 74% 38% 30% 15% 9% 26% - - Bourgogne 100% 59% 31% 20% 6% 4% 48% - - Nord pas de calais 100% 57% 33% 24% 17% 18% 34% 1% - Lorraine 100% 58% 34% 40% 15% 16% 25% - - Alsace 100% 65% 21% 10% 5% 8% 22% - - Franche Comte 100% 66% 45% 41% 2% 28% 32% - - Pays de la Loire 100% 59% 46% 26% 13% 14% 25% - - Bretagne 100% 64% 47% 30% 18% 11% 25% - - Poitou Charentes 100% 68% 31% 26% 8% 7% 33% 2% - Aquitaine 100% 48% 49% 35% 10% 15% 29% - - Midi - Pyrénées 100% 62% 45% 25% 18% 8% 31% 1% - Limousin 100% 78% 59% 34% 9% 12% 30% - - Rhône - Alpes 100% 63% 39% 24% 12% 10% 32% - - Auvergne 100% 66% 35% 44% 7% 15% 22% - - Languedoc - Roussillon 100% 61% 38% 18% 3% 6% 22% 2% - PACA + Corse 100% 67% 35% 31% 13% 12% 24% - NSP

33 Ensemble des résultats selon les régions et la lecture de la presse quotidienne ou hebdomadaire régionale Vous nous dîtes ne pas jouer à des jeux d'argent et ne pas envisager de le faire à l'avenir. Est-ce principalement... Base : Non joueurs définitifs TOTAL Parce que je n'aime pas ça tout simplement Parce que ce sont des attrapenigauds Parce que c'est un peu comme une drogue Parce que ce n'est pas moral Parce que je crains que ce soit truqué Pour une autre raison Ensemble 15 ans et plus 100% 63% 40% 26% 11% 11% 27% 0% Régions SOFOP - Région Parisienne 100% 65% 42% 22% 11% 11% 25% 1% - Nord 100% 62% 37% 23% 17% 18% 30% 1% - Est 100% 62% 44% 26% 13% 10% 27% - - Ouest 100% 59% 43% 29% 12% 10% 31% 1% - Sud - Ouest 100% 64% 37% 25% 10% 10% 27% 0% - Sud - Est 100% 64% 38% 28% 7% 8% 29% 0% - Centre 100% 62% 33% 30% 9% 14% 25% - Lecteurs d au moins un titre de presse quotidienne ou hebdomadaire régionale - Lecteurs réguliers 100% 62% 38% 25% 11% 10% 29% 0% - Lecteurs occasionnels 100% 64% 43% 26% 11% 13% 26% 0% NSP

34 Ensemble des résultats selon les régions et la lecture de la presse quotidienne ou hebdomadaire régionale A quel(s) jeu(x) d'argent vous arrive-t-il de jouer, ne serait-ce que de temps en temps? Base : Joueurs TOTAL Les jeux de tirage comme le loto Les jeux de grattage Les courses hippiques et le PMU Les jeux de casino (poker, roulette, blackjack, machines à sous...) Loto foot Cote & Match Les jeux d'argent sur Internet Cote & Score Autres jeux d'argent Ensemble 15 ans et plus 100% 72% 69% 14% 13% 5% 5% 4% 1% 2% 0% Régions INSEE - Ile - de France 100% 74% 60% 12% 14% 5% 7% 5% 0% 1% 0% - Champagne Ardenne 100% 74% 67% 11% 12% 1% 2% 1% - 2% - - Picardie 100% 73% 88% 32% 7% 3% 1% 2% - 1% 1% - Haute - Normandie 100% 66% 80% 21% 16% 13% 8% 9% Centre 100% 73% 76% 19% 7% 5% 5% 3% 3% 2% - - Basse - Normandie 100% 75% 62% 14% 17% 1% 1% - - 2% - - Bourgogne 100% 68% 77% 19% 19% 1% 1% 1% 1% 2% - - Nord pas de calais 100% 67% 75% 19% 10% 12% 9% 5% 0% 3% - - Lorraine 100% 78% 68% 13% 11% 3% 2% 5% - 2% - - Alsace 100% 77% 62% 21% 6% 9% 8% 1% 3% Franche Comte 100% 64% 81% 4% 24% 17% 11% 4% 2% Pays de la Loire 100% 62% 69% 15% 9% 3% 5% 2% - 5% - - Bretagne 100% 72% 73% 17% 10% 5% 2% Poitou Charentes 100% 73% 72% 13% 13% 2% 2% 2% 1% 4% - - Aquitaine 100% 73% 56% 15% 12% 6% 7% 7% 1% 2% 1% - Midi - Pyrénées 100% 77% 62% 3% 13% 4% 2% 2% - 1% - - Limousin 100% 70% 92% 13% 8% 2% 2% Rhône - Alpes 100% 60% 74% 5% 16% 4% 3% 6% - 1% - - Auvergne 100% 74% 69% 25% 16% 1% 4% 3% - 1% - - Languedoc - Roussillon 100% 73% 70% 16% 15% 4% 4% 5% - 5% - - PACA + Corse 100% 83% 64% 12% 17% 6% 8% 6% 1% 1% - NSP

35 Ensemble des résultats selon les régions et la lecture de la presse quotidienne ou hebdomadaire régionale A partir du 1er janvier 2010, les jeux d'argent sur Internet de type paris sportifs ou poker seront ouverts à la concurrence en France. Le saviez-vous? Base : Tous TOTAL Oui Non Ensemble 15 ans et plus 100% 54% 46% Régions INSEE - Ile - de France 100% 59% 41% - Champagne Ardenne 100% 68% 32% - Picardie 100% 45% 55% - Haute - Normandie 100% 54% 46% - Centre 100% 49% 51% - Basse - Normandie 100% 65% 35% - Bourgogne 100% 55% 45% - Nord pas de calais 100% 51% 49% - Lorraine 100% 47% 53% - Alsace 100% 56% 44% - Franche Comte 100% 47% 53% - Pays de la Loire 100% 50% 51% - Bretagne 100% 54% 46% - Poitou Charentes 100% 53% 47% - Aquitaine 100% 56% 44% - Midi - Pyrénées 100% 61% 40% - Limousin 100% 61% 39% - Rhône - Alpes 100% 50% 50% - Auvergne 100% 43% 57% - Languedoc - Roussillon 100% 47% 53% - PACA + Corse 100% 56% 44%

36 Ensemble des résultats selon les régions et la lecture de la presse quotidienne ou hebdomadaire régionale A partir du 1er janvier 2010, les jeux d'argent sur Internet de type paris sportifs ou poker seront ouverts à la concurrence en France. Le saviez-vous? Base : Tous TOTAL Oui Non Ensemble 15 ans et plus 100% 54% 46% Régions SOFOP - Région Parisienne 100% 59% 41% - Nord 100% 49% 51% - Est 100% 54% 46% - Ouest 100% 57% 43% - Sud - Ouest 100% 52% 48% - Sud - Est 100% 51% 49% - Centre 100% 54% 47% Lecteurs d au moins un titre de presse quotidienne ou hebdomadaire - Lecteurs réguliers 100% 57% 43% - Lecteurs occasionnels 100% 54% 47%

37 Ensemble des résultats selon les régions et la lecture de la presse quotidienne ou hebdomadaire régionale Parmi les sites de paris sportifs sur Internet que je vais vous citer, quels sont ceux que vous connaissez, ne serait-ce que de nom? Base : Tous TOTAL Pmu.fr Fdjeux.com BetClic.com Bwin.com Unibet.com 888sport.com Sportingbet.com Aucun de ces sites Ensemble 15 ans et plus 100% 47% 22% 10% 9% 5% 3% 2% 45% Régions INSEE - Ile - de France 100% 49% 23% 11% 12% 6% 3% 2% 43% - Champagne Ardenne 100% 54% 30% 12% 4% 1% 2% 2% 39% - Picardie 100% 45% 22% 8% 7% 2% 4% 1% 47% - Haute - Normandie 100% 48% 30% 8% 13% 6% 1% 8% 37% - Centre 100% 42% 24% 8% 7% 3% 4% 1% 51% - Basse - Normandie 100% 43% 20% 4% 4% 1% - 1% 51% - Bourgogne 100% 44% 25% 7% 7% 1% 1% 0% 47% - Nord pas de calais 100% 47% 16% 11% 12% 7% 2% 2% 49% - Lorraine 100% 53% 20% 11% 8% 3% 1% 4% 41% - Alsace 100% 64% 22% 15% 12% 7% 6% 3% 27% - Franche Comte 100% 42% 24% 7% 8% 6% 2% 4% 50% - Pays de la Loire 100% 44% 16% 8% 6% 4% 2% 3% 51% - Bretagne 100% 45% 18% 3% 6% 4% 1% 1% 47% - Poitou Charentes 100% 36% 16% 9% 7% 3% 1% 0% 53% - Aquitaine 100% 46% 23% 14% 10% 5% 2% 2% 48% - Midi - Pyrénées 100% 44% 22% 10% 9% 3% 5% 4% 47% - Limousin 100% 51% 25% 5% 3% 1% 2% 2% 41% - Rhône - Alpes 100% 41% 26% 9% 7% 5% 3% 4% 50% - Auvergne 100% 49% 23% 4% 2% 1% 3% 1% 41% - Languedoc - Roussillon 100% 51% 22% 12% 11% 6% 6% 1% 41% - PACA + Corse 100% 47% 25% 11% 14% 7% 5% 3% 42%

38 Ensemble des résultats selon les régions et la lecture de la presse quotidienne ou hebdomadaire régionale Parmi les sites de paris sportifs sur Internet que je vais vous citer, quels sont ceux que vous connaissez, ne serait-ce que de nom? Base : Tous TOTAL Pmu.fr Fdjeux.com BetClic.com Bwin.com Unibet.com 888sport.com Sportingbet.com Aucun de ces sites Ensemble 15 ans et plus 100% 47% 22% 10% 9% 5% 3% 2% 45% Régions SOFOP - Région Parisienne 100% 49% 23% 11% 12% 6% 3% 2% 43% - Nord 100% 46% 18% 10% 10% 5% 3% 2% 48% - Est 100% 45% 20% 6% 7% 4% 1% 3% 47% - Ouest 100% 43% 21% 11% 9% 4% 3% 2% 49% - Sud - Ouest 100% 45% 25% 10% 11% 6% 4% 3% 45% - Sud - Est 100% 45% 24% 7% 5% 2% 3% 1% 46% - Centre 100% 54% 23% 12% 9% 4% 3% 3% 38% Lecteurs d au moins un titre de presse quotidienne ou hebdomadaire régionale - Lecteurs réguliers 100% 47% 22% 10% 10% 5% 4% 3% 45% - Lecteurs occasionnels 100% 50% 24% 10% 9% 4% 2% 3% 41%

39 Ensemble des résultats selon les régions et la lecture de la presse quotidienne ou hebdomadaire régionale Diriez-vous que vous avez tout à fait confiance, plutôt confiance, plutôt pas confiance ou pas du tout confiance dans les sites de jeu d'argent sur Internet? Base : Tous TOTAL Tout à fait confiance Plutôt confiance Sous-Total Confiant Plutôt pas confiance Pas du tout confiance Sous-Total Pas confiant Ensemble 15 ans et plus 100% 3% 16% 18% 26% 50% 76% 6% Régions INSEE - Ile - de France 100% 2% 18% 20% 27% 49% 75% 5% - Champagne Ardenne 100% 2% 13% 15% 31% 45% 75% 10% - Picardie 100% 3% 15% 17% 26% 54% 79% 4% - Haute - Normandie 100% 5% 11% 15% 32% 50% 82% 3% - Centre 100% 5% 17% 22% 25% 46% 70% 8% - Basse - Normandie 100% 1% 12% 13% 20% 65% 85% 2% - Bourgogne 100% 3% 19% 22% 23% 51% 75% 3% - Nord pas de calais 100% 3% 15% 18% 22% 58% 80% 2% - Lorraine 100% 3% 20% 23% 20% 50% 71% 6% - Alsace 100% 1% 23% 24% 27% 39% 66% 10% - Franche Comte 100% 3% 13% 16% 30% 45% 76% 8% - Pays de la Loire 100% 2% 9% 11% 23% 60% 83% 6% - Bretagne 100% 1% 10% 10% 31% 52% 83% 7% - Poitou Charentes 100% 4% 14% 17% 21% 53% 74% 9% - Aquitaine 100% 2% 15% 17% 28% 48% 76% 7% - Midi - Pyrénées 100% 4% 17% 20% 24% 51% 75% 5% - Limousin 100% - 11% 11% 31% 53% 84% 5% - Rhône - Alpes 100% 3% 17% 20% 27% 47% 74% 6% - Auvergne 100% 2% 19% 21% 23% 51% 74% 5% - Languedoc - Roussillon 100% 2% 19% 22% 27% 43% 70% 9% - PACA + Corse 100% 2% 19% 21% 27% 45% 72% 7% NSP

40 Ensemble des résultats selon les régions et la lecture de la presse quotidienne ou hebdomadaire régionale Diriez-vous que vous avez tout à fait confiance, plutôt confiance, plutôt pas confiance ou pas du tout confiance dans les sites de jeu d'argent sur Internet? Base : Tous TOTAL Tout à fait confiance Plutôt confiance Sous-Total Confiant Plutôt pas confiance Pas du tout confiance Sous-Total Pas confiant NSP Ensemble 15 ans et plus 100% 3% 16% 18% 26% 50% 76% 6% Régions SOFOP - Région Parisienne 100% 2% 18% 20% 27% 49% 75% 5% - Nord 100% 3% 15% 18% 23% 57% 80% 3% - Est 100% 2% 10% 12% 27% 56% 83% 5% - Ouest 100% 3% 15% 18% 25% 50% 75% 7% - Sud - Ouest 100% 3% 18% 21% 27% 46% 73% 7% - Sud - Est 100% 3% 17% 21% 25% 49% 74% 6% - Centre 100% 2% 18% 20% 26% 45% 71% 9% Lecteurs d au moins un titre de presse quotidienne ou hebdomadaire régionale - Lecteurs réguliers 100% 2% 16% 19% 25% 50% 75% 6% - Lecteurs occasionnels 100% 3% 17% 20% 28% 48% 76% 5%

LES FRANCAIS ET LES JEUX D ARGENT EN LIGNE

LES FRANCAIS ET LES JEUX D ARGENT EN LIGNE Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LES JEUX D ARGENT EN LIGNE Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Qui est commanditaire

Plus en détail

LES FRANCAIS ET LE SPORT Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale

LES FRANCAIS ET LE SPORT Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LE SPORT Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Qui est commanditaire des "enjeux

Plus en détail

LES FRANCAIS ET INTERNET

LES FRANCAIS ET INTERNET Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET INTERNET Sondage réalisé pour : La Presse Quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Qui est commanditaire des "enjeux

Plus en détail

LES FRANCAIS ET L ENSEIGNEMENT

LES FRANCAIS ET L ENSEIGNEMENT Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET L ENSEIGNEMENT Sondage réalisé pour : La Presse Quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale ATTENTION EMBARGO : DIFFUSION

Plus en détail

Sondage Émission TV «Combien çà coûte» Émission Février 2005 Les Français et la Saint-Valentin

Sondage Émission TV «Combien çà coûte» Émission Février 2005 Les Français et la Saint-Valentin Sondage Émission TV «Combien çà coûte» Émission Février 005 Les Français et la Saint-Valentin Contexte et méthodologie Dans le cadre d une nouvelle émission télévisée «Combien çà coûte» animée par Jean-Pierre

Plus en détail

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Sondage réalisé auprès d un échantillon de plus de 6400 Français Sondage réalisé pour la presse régionale et publié dans la presse régionale

Plus en détail

U&A PhotoBox. Les français et le développement photo Juin 2011

U&A PhotoBox. Les français et le développement photo Juin 2011 U&A PhotoBox Les français et le développement photo Juin 2011 Design de l étude Echantillon Interrogation de 1000 individus représentatifs des internautes français âgés de 18 ans ou plus. L échantillon

Plus en détail

L ouverture du marché des paris en ligne. Juin 2010

L ouverture du marché des paris en ligne. Juin 2010 L ouverture du marché des paris en ligne Juin 2010 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1020 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L échantillon

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production Point n 3 Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013 Suivi de la production 1 - L ETAT DES STOCKS DANS LES ORGANISMES... 2 2 - L EVOLUTION DES INSTANCES... 4 2.1. Evolution des instances toutes

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI Situation du 1 er juillet 21 au soir Indicateurs de la cellule Nombre d optants: données issues des régions 12151 personnes ont opté au 1/7/21 (données

Plus en détail

ISF et intermédiation : Collecte 2009

ISF et intermédiation : Collecte 2009 ISF et intermédiation : Collecte 2009 juillet 2009 1 Contexte et méthodologie Contexte: L AFIC et l AFG ont conduit une enquête pour suivre l impact des mesures dites «ISF PME», et en particulier, pour

Plus en détail

Résultats de l'enquête sur l'évolution. du championnat par équipes

Résultats de l'enquête sur l'évolution. du championnat par équipes Résultats de l'enquête sur l'évolution du championnat par équipes Réalisée par le Groupe Evolution dirigé par Francis Czyzyk Avis des ligues et des comités 355 clubs (9,6%) 18 comités (17,3%) 5 ligues

Plus en détail

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 «Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 Sommaire Introduction P. 2 Profil des personnes interrogées

Plus en détail

FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard. Pour

FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard. Pour FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard Pour La perception des idées reçues à l égard des personnes en situation de handicap par les Français Résultats détaillés Le 16 mai 2006 Sommaire

Plus en détail

POST-TEST CAMPAGNE TV «Evaluation de la campagne de promotion 2009» - Présentation du 07 décembre

POST-TEST CAMPAGNE TV «Evaluation de la campagne de promotion 2009» - Présentation du 07 décembre POST-TEST CAMPAGNE TV «Evaluation de la campagne de promotion 2009» - Présentation du 07 décembre 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu

Plus en détail

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Internautes et la protection des informations personnelles sur les réseaux sociaux Résultats détaillés

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012 Rapport 17/01/2013 Direction générale de l Aviation civile Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Direction générale de l Aviation

Plus en détail

Les charges de copropriété dans le parc privé

Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de l année 2009 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : L analyse du parc des immeubles en

Plus en détail

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 Méthodologie : Données issues des plannings de disponibilités : -saisis par les propriétaires en gestion directe - issus des plannings

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres Cliquez Sommaire pour modifier le style du titre 1. Contexte et objectifs 2. Principaux enseignements

Plus en détail

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE)

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) TOUT SAVOIR SUR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE LA VAE? > La Validation

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS Présentation du Programme PHARE Les achats hospitaliers, levier majeur de performance pour les établissements Achats hospitaliers : 18 Milliards d euros en 2009 Non médicaux 42% Achats Hospitaliers Médicaux

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 29 novembre 2013 SERVICE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 1- Marché des logements neufs : nouvelle baisse des ventes et des mises en vente au 3 ème trimestre 2013 Après

Plus en détail

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat (FSPOEIE) constitue

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00 ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE Atelier de 14h30 16h00 Objectifs Identifier les zones en difficultés afin d éviter des fermetures De maintenir des effectifs suffisants dans les CFA

Plus en détail

Taxe d Apprentissage. Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours. Présentation : DPMA CLOUET Thomas

Taxe d Apprentissage. Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours. Présentation : DPMA CLOUET Thomas Taxe d Apprentissage Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours Présentation : DPMA CLOUET Thomas Définition Impôt versé par les entreprises afin de financer le

Plus en détail

LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE (CFP)

LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE (CFP) TOUT SAVOIR SUR LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE (CFP) ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE LE CFP? Les agents de la Fonction

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

Baromètre SPANC Observatoire EPARCO-CSA

Baromètre SPANC Observatoire EPARCO-CSA Baromètre SPANC Observatoire EPARCO-CSA Avec le soutien de l Office International de l Eau Contexte et objectifs Un contexte d évolution des lois et réglementations qui impose un diagnostic global du parc

Plus en détail

et résultats Les spécificités régionales des modes de garde déclarés des enfants de moins de 3 ans N 839 avril 2013

et résultats Les spécificités régionales des modes de garde déclarés des enfants de moins de 3 ans N 839 avril 2013 ét udes et résultats N 839 avril 2013 Les spécificités régionales des modes de garde déclarés des enfants de moins de 3 ans En janvier 2011, 2,3 millions d enfants de moins de 3 ans vivent en France métropolitaine.

Plus en détail

Levées de capitaux. 22 février 2012. Concerne les acteurs français membres de l AFIC, investissant en France et à l étranger page 1. www.afic data.

Levées de capitaux. 22 février 2012. Concerne les acteurs français membres de l AFIC, investissant en France et à l étranger page 1. www.afic data. Levées de capitaux par les FCPI et FIP créés en 2011 22 février 2012 Concerne les acteurs français membres de l AFIC, investissant en France et à l étranger page 1 Contexte et Méthodologie Contexte : L

Plus en détail

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière?

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Observatoire de la Microfinance Juillet 2012 Introduction Observatoire de la microfinance de la Banque de France

Plus en détail

Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole. Comité de pilotage du 11 octobre 2013

Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole. Comité de pilotage du 11 octobre 2013 Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole Comité de pilotage du 11 octobre 2013 2 Objectifs et méthodologie Objectifs de l étude A la demande du SGMAP et de Roland Berger Strategy Consultants, en

Plus en détail

(commune de PREMILHAT 03410)

(commune de PREMILHAT 03410) (commune de PREMILHAT 03410) ACCÈS AU SITE DE L ETANG DE SAULT Lien vers Google map google map Lien vers VIAMICHELIN : calcul d itinéraire via michelin NATATION LES PARCOURS Le départ sera donné sur la

Plus en détail

ANNEXE. Liste des métiers ouverts dans l'ensemble des régions françaises. Ile de France

ANNEXE. Liste des métiers ouverts dans l'ensemble des régions françaises. Ile de France ANNEXE Liste des métiers ouverts dans l'ensemble des régions françaises Code Rome Domaine professionnel 32321 Informaticien d'étude (dont chef de projet) Ile de France 29 métiers 32321 Informaticien d'étude

Plus en détail

! Le Réflexe Cyclamed

! Le Réflexe Cyclamed ! Le Réflexe Cyclamed ! Les textes réglementaires! La collecte des MNU par les officines est obligatoire (loi n 2007-248, J.O. du 27/2/2007 et décret d application n 2009-718 du 17/6/2009)! Approbation

Plus en détail

Postes ouverts dans services régionaux de l'alimentation (SRAL) des directions régionales de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt

Postes ouverts dans services régionaux de l'alimentation (SRAL) des directions régionales de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Page 1 of 14 Postes ouverts dans services régionaux de l'alimentation (SRAL) des directions régionales de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Retour note de service Dans les régions où des

Plus en détail

Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux

Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux - Observatoire des sites de stockage VISIOStockage - Stockage à la ferme BASSE ET HAUTE NORMANDIE RENCONTRES RÉGIONALES CÉRÉALIÈRES 2015

Plus en détail

ESPACE FTP - PRESENTATION

ESPACE FTP - PRESENTATION ESPACE FTP - PRESENTATION 1. Description 2. Déposer, gérer et retirer des documents via le logiciel de transfert FTP profil ARS 3. Télécharger uniquement des documents via son navigateur Internet profil

Plus en détail

Observatoire de l Eolien

Observatoire de l Eolien Observatoire de l Eolien Analyse du marché et des emplois éoliens en France Colloque France Energie Eolienne 2 octobre 2014 Editorial France Energie Eolienne, porte-parole de l éolien, regroupe les professionnels

Plus en détail

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4 Bovins viande Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013 Chif Régions Nbre de Nbre de Nbre de troupeaux troupeaux troupeaux adhérents adhérents suivis en en VA4 en VA0 engraissement Nbre de troupeaux

Plus en détail

Projet VISIOStockage

Projet VISIOStockage 1 Projet VISIOStockage Observatoire des sites de stockage Outil d observation des capacités de stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux Auvergne/ RENCONTRES RÉGIONALES CÉRÉALIÈRES

Plus en détail

M T dents : 1 million d examens bucco-dentaires réalisés dans l année, une participation en hausse

M T dents : 1 million d examens bucco-dentaires réalisés dans l année, une participation en hausse Point d information 1 er décembre 2011 M T dents : 1 million d examens bucco-dentaires réalisés dans l année, une participation en hausse Depuis son lancement en 2007, la participation au programme de

Plus en détail

POST-TEST CAMPAGNE TV «Esprit de Picardie» - Présentation du 1er décembre 2008 -

POST-TEST CAMPAGNE TV «Esprit de Picardie» - Présentation du 1er décembre 2008 - POST-TEST CAMPAGNE TV «Esprit de Picardie» - Présentation du 1er décembre 2008-2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital

Plus en détail

Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France

Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France Analyses régionales du Baromètre santé Inpes 2010 Grandes tendances dans les DOM Dossier de presse Novembre 2013 Contacts

Plus en détail

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015*

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015* Le 19 novembre 2015 (1) de France Métropolitaine* 591,3 434,1 45,3 100,1 30,0 10,2 232,9 21,2 264,9 1,6 1 731,6 Ile de France 234,1 128,0 2,8 19,9 4,9 4,1 41,9 1,5 121,2 0,3 558,7 75 Paris 140,0 48,5 0,5

Plus en détail

Observatoire de suivi de l économie touristique. Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX

Observatoire de suivi de l économie touristique. Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX Observatoire de suivi de l économie touristique Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX SOMMAIRE Le tourisme en Dordogne, parc et évolution Le tourisme en Dordogne, les principaux

Plus en détail

LES FRANÇAIS, L ALCOOL ET LA CONDUITE

LES FRANÇAIS, L ALCOOL ET LA CONDUITE LES FRANÇAIS, L ALCOOL ET LA CONDUITE Enquêtes réalisées dans les 22 régions françaises Rapport national auprès de 6 774 individus Décembre 2014 Contact étude : Giotto Mélanie Alexandre - m.alexandre@giotto-cr.com

Plus en détail

La société Pawnee et la base Maildata en quelques mots

La société Pawnee et la base Maildata en quelques mots La société Pawnee et la base Maildata en quelques mots Pawnee Maildata email Marketing La société Pawnee rachète le capital de l agence Maildata en septembre 2013, afin de mettre en œuvre toutes les ressources

Plus en détail

Retour d Expérience e-marque au 02/03/2015

Retour d Expérience e-marque au 02/03/2015 Retour d Expérience e-marque au 02/03/2015 Introduction Contexte: Messages adressés à emarque-assistance@ffbb.com, sportive@ffbb.com, et sur des remontées terrain. Après 5 journées d utilisation pour les

Plus en détail

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de DUT 2010 Résultats de l IUT de Reims-Châlons-Charleville (Note de synthèse sur les diplômés de formation initiale hors alternance et formation continue)

Plus en détail

LES OBJECTIFS DU PAT

LES OBJECTIFS DU PAT LES OBJECTIFS DU PAT Le PAT s inscrit dans le cadre des axes de développement approuvés par l assemblée générale fédérale pour l olympiade 2012/2016. Il est le moyen de mettre en synergie l ensemble des

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Année 2014 SOMMAIRE ❶ Répartition du nombre d entreprises et de salariés... 2 Répartition du nombre d établissements et du nombre de salariés

Plus en détail

Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte

Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte Conseil d orientation pour l emploi 26 mars 2013 (màj au 12/04/2013) Pierre Greffet MEDDE/CGDD/SOeS Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Ministère

Plus en détail

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33 beurre / crème / fromages / cheptel / collecte / consommation vaches / brebis / chèvres / échanges produits laitiers / France/Europe/Monde Les cahiers de FranceAgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE.

Plus en détail

Salariés et sortie de crise

Salariés et sortie de crise Salariés et sortie de crise Sommaire. Perception du système économique 2. La crise 3. L employeur 4. Travail et implication 5. L'avenir 6. Renseignements signalétiques Salariés et sortie de crise TNS-SOFRES

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Année 2013 SOMMAIRE ❶ Répartition du nombre d entreprises et de salariés... 2 Répartition du nombre d établissements et du nombre de salariés

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201-3 MARS 201 En 201, 1 91 entreprises franciliennes du secteur privé ont été interrogées, employant 19 0 salariés dont 10 cadres.

Plus en détail

SONDAGE LES FRANCAIS ET LES SPORTS MECANIQUES. Nobody s Unpredictable

SONDAGE LES FRANCAIS ET LES SPORTS MECANIQUES. Nobody s Unpredictable SONDAGE LES FRANCAIS ET LES SPORTS MECANIQUES Nobody s Unpredictable Méthodologie Cible : Individus âgés de 15 ans et plus Taille d échantillon : Réalisation d une vague d omnibus soit un échantillon de

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AQUITAINE

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AQUITAINE PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AQUITAINE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201- MARS 201 En 201, entreprises aquitaines du secteur privé ont été interrogées, employant 900 salariés dont 30 cadres Bilan 201

Plus en détail

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2013 1/52 UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES

Plus en détail

S'abonner à l'offre Bison Futé c'est :

S'abonner à l'offre Bison Futé c'est : 1 En complément de la publication des informations routières sur le site internet Bison Futé, un service gratuit de diffusion par messagerie électronique est ouvert aux professionnels. Pour recevoir l'information

Plus en détail

POINT D ETAPE PASA, UHR, ASG MAI 2012

POINT D ETAPE PASA, UHR, ASG MAI 2012 POINT D ETAPE PASA, UHR, ASG MAI 2012 SYNDICAT NATIONAL DES ETABLISSEMENTS ET RESIDENCES PRIVES POUR PERSONNES AGEES Pôles social et médico-social SYNDICAT NATIONAL DES ETABLISSEMENTS ET RESIDENCES PRIVES

Plus en détail

L'Ile-de-France, Amour et désamour.

L'Ile-de-France, Amour et désamour. L'Ile-de-France, Amour et désamour. 1 Dans quelles régions souhaite-t-on rester? Dans quelles régions souhaite-t-on partir? Lille Nantes Lyon Strasbourg Parmi les régions où l on souhaite rester le plus,

Plus en détail

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486)

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Rapport de synthèse Secteur des Etudes et du Conseil Jeudi 18 septembre 2014 Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC

Plus en détail

Accès Raccordement d ERDF

Accès Raccordement d ERDF Direction Raccordements Accès Raccordement d ERDF Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.2.1 Nombre de pages : 13 Résumé Ce document décrit le rôle : - des Accueils Raccordement Électricité (ARÉ)

Plus en détail

Etude d impact de la réglementation appellation «Restaurant»

Etude d impact de la réglementation appellation «Restaurant» Etude d impact de la réglementation appellation «Restaurant» Avril 2013 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com SOMMAIRE 1. RAPPEL DE L OBJECTIF

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Les prix résistent toujours «Dans un marché immobilier pourtant grippé, les prix résistent toujours en ce mois de Novembre. Avec un indice qui ne progresse

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2009"

La santé des étudiants en 2009 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2009" 6ème Enquête Nationale Communiqué de presse. p 2 L USEM et les mutuelles étudiantes régionales.......... p 4 Présentation de l enquête santé... p 5 Méthodologie

Plus en détail

Contexte institutionnel

Contexte institutionnel 1 Formation en protection de l autonomie des personnes âgées pour les aides à domicile Approche écologique Lucette Barthélémy Chargée d expertise en promotion de la santé Contexte institutionnel 2 L Institut

Plus en détail

Suivi du marché 2012 des applications individuelles solaires thermiques

Suivi du marché 2012 des applications individuelles solaires thermiques Suivi du marché 2012 des applications individuelles solaires thermiques Avec le soutien de : Observ ER 2013 Suivi du marché des installations individuelles solaires thermiques 1 Juillet 2013 Sommaire Préambule

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE NORD-PAS-DE-CALAIS

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE NORD-PAS-DE-CALAIS PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE NORD-PAS-DE-CALAIS LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201- MARS 201 En 201, 0 entreprises du Nord-Pas-de-Calais du secteur privé ont été interrogées, employant 90 salariés dont

Plus en détail

Entreprendre au féminin

Entreprendre au féminin DOSSIER DE PRESSE Entreprendre au féminin Un dispositif géré par : SOMMAIRE FGIF : un fond de garantie destiné aux femmes p. 3 Evolution du dispositif p. 4 Profils des bénéficiaires en 2010 p. 5 Caractéristiques

Plus en détail

Modalités Significations Modalités Significations. AP Appartement MA Maison AT Antenne téléphone ME Maison exceptionnelle AU Autoroute MP

Modalités Significations Modalités Significations. AP Appartement MA Maison AT Antenne téléphone ME Maison exceptionnelle AU Autoroute MP Avertissement Les éléments présentés dans cette fiche se basent sur des croisements statistiques et les connaissances actuelles du pôle Foncier et stratégies foncières. Si les informations présentées vous

Plus en détail

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE FLASH SUR LA THÉMATIQUE DE LA DOULEUR

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE FLASH SUR LA THÉMATIQUE DE LA DOULEUR RÉSULTATS DE L ENQUÊTE FLASH SUR LA THÉMATIQUE DE LA DOULEUR 1 Profil des répondants et provenance des réponses Nombre de répondants au 20 décembre 2013 : 1 277 établissements et services. Taux de réponse

Plus en détail

11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS

11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS 11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS Mercredi 29 avril 2015 XX/XX/XX Ordre du jour du Comité Régional des Achats Lyon 29 avril 2015 Horaires 14h00-14h10 14h10-14h30 14h30 14h55 Ordre du jour proposé Introduction

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL En 2011, les titres professionnels (TP) sont au nombre de 255, nombre auquel s ajoutent 8 options et 16 certificats

Plus en détail

On the road to Brazil

On the road to Brazil On the road to Brazil Vague 3 Rapport d étude 1 Présentation de l étude 2 Contexte et objectifs La Direction de la Communication du PMU est responsable de la définition et de la coordination de la stratégie

Plus en détail

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2012. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2012. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2012 Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Préambule Introduits par la loi «handicap» du 11 février 2005, les Groupes d Entraide Mutuelle

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

Première L 2010-2011 DS4 quartiles et diagrammes en boîtes plages de normalité

Première L 2010-2011 DS4 quartiles et diagrammes en boîtes plages de normalité Première L 2010-2011 DS4 quartiles et diagrammes en boîtes plages de normalité NOM : Prénom : Exercice 1 : Elections régionales 1999 Le tableau ci-dessous donne les pourcentages des voix obtenues par le

Plus en détail

Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping

Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping Table ronde Tourisme Durable ROCHEFORT le 4 mai 2010 Muriel LUZU 2 LE GROUPE AFNOR Groupe international de services organisé autour de 4 grands domaines

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Année 2014 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2014... 3 Pilotes d'installations lourdes des industries de transformation...3

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Stabilité des prix de mise en vente «Une quasi stabilité des prix affichés à la mise en vente, qui se confirme depuis la fin de l année, avec un indice

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel 2 ond semestre 2014. Département Télécom et Equipement Novembre 2014

Observatoire de l équipement audiovisuel 2 ond semestre 2014. Département Télécom et Equipement Novembre 2014 Observatoire de l équipement audiovisuel 2 ond semestre 2014 Département Télécom et Equipement Novembre 2014 Rappel Méthodologique Modes de réception TV À partir de 2014 : Niveau national et régional Enquête

Plus en détail

Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes DOSSIER DE PRESSE

Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes DOSSIER DE PRESSE Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes DOSSIER DE PRESSE Le FGIF soutien l entreprise au féminin SOMMAIRE 1. LE FGIF ET L EMPLOI Chiffres

Plus en détail

Observatoire des Loisirs 2015 - Vague 2

Observatoire des Loisirs 2015 - Vague 2 Observatoire des Loisirs 2015 - Vague 2 La Coupe du Monde de Rugby Rapport d étude 1 Sommaire 1 Présentation de l étude 3 2 Synthèse 6 3 Résultats 3.1 Les Français aiment-ils le rugby? 3.2 Les Français

Plus en détail

ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité

ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité Observatoire des Métiers de la Prévention et de la Sécurité ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité Données 2014 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com

Plus en détail

Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 3 août 2015

Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 3 août 2015 Les paris sportifs en ligne La première grande enquête menée à 360 portant à la fois sur les perceptions des Français et des parieurs et sur une mesure statistique des meilleures cotes proposées par les

Plus en détail

Mai 2014 BILAN D ACTIVITÉ DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM)

Mai 2014 BILAN D ACTIVITÉ DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM) Mai 2014 BILAN D ACTIVITÉ DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM) ANNÉE 2012 Bilan d activité des groupes d entraide mutuelle (GEM) Année 2012 Sommaire Introduction... 3 I] Les GEM créés et financés depuis

Plus en détail

Parcours et après-cancer. 7 colloque Inter 3C Le parcours du patient après cancer Institut Paoli-Calmettes-Marseille 11 octobre 2013

Parcours et après-cancer. 7 colloque Inter 3C Le parcours du patient après cancer Institut Paoli-Calmettes-Marseille 11 octobre 2013 Parcours et après-cancer 7 colloque Inter 3C Le parcours du patient après cancer Institut Paoli-Calmettes-Marseille 11 octobre 2013 Les enjeux de l après-cancer Qualité de vie et une approche «parcours»

Plus en détail

Enquête sur l orientation des étudiants

Enquête sur l orientation des étudiants Enquête sur l orientation des étudiants Les principaux enseignements de l enquête Avril 2015 pour Contact : Laurent Bernelas, Directeur du département Corporate et Management lbernelas@opinion-way.com

Plus en détail

ESPACE FTP Guide d utilisation

ESPACE FTP Guide d utilisation ESPACE FTP Guide d utilisation Introduction 1 ère Connexion Connexion rapide Ergonomie du logiciel Navigation Transfert Groupes d accès Suppression Accès partenaires Annexe : installation Filezilla 1 ESPACE

Plus en détail

RECENSEMENT ANNUEL DES GROUPEMENTS DE COOPERATION SANITAIRE : BILAN AU 30 JUIN 2010

RECENSEMENT ANNUEL DES GROUPEMENTS DE COOPERATION SANITAIRE : BILAN AU 30 JUIN 2010 MINISTERE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTE Secrétariat d Etat à la Santé Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins Bureau

Plus en détail

BUREAU DE LA FORMATION

BUREAU DE LA FORMATION Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services SERVICE DE LA COMPETITIVITE ET DU DEVELOPPEMENT DES PME SOUS DIRECTION DES CHAMBRE CONSULAIRES BUREAU DE LA FORMATION BILAN DE L ACTIVITE

Plus en détail

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Année 2014 SOMMAIRE ❶ Type d emploi :...3 ❷ Pyramide des âges :...4 ❸ Conditions d emploi :...5 ❹ Les emplois par catégorie socioprofessionnelle :...6

Plus en détail

SOMMAIRE DES 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL LES ENGAGEMENTS DEFINITION DES FAMILLES DES CROSS

SOMMAIRE DES 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL LES ENGAGEMENTS DEFINITION DES FAMILLES DES CROSS SOMMAIRE 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL 3 LES ENGAGEMENTS 4 DEFINITION DES FAMILLES DES CROSS 5 CRITERES ET CONDITIONS DES LABELS CROSS 6 TABLEAU DES DROITS A LABEL FFA 7 LA PROCEDURE

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES

LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES JUIN 2015 LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES Enquête typologique 2014 Analyses nationale et régionale SOMMAIRE INTRODUCTION 5 1 Champ de l étude 5 2 Résumé des principaux constats relatifs à l ensemble des

Plus en détail