La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 -"

Transcription

1 La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région - Juillet

2 Votre besoin en Capital Vous êtes dirigeant (ou futur dirigeant) d entreprise et vous souhaitez : Créer ou reprendre une entreprise? 1 5 Développer votre entreprise par croissance interne ou externe, par exemple sur un nouveau segment de marché? Transmettre votre entreprise à un proche, à un de vos employés ou trouver un acquéreur? La Caisse d Epargne dispose des compétences et des outils pour vous accompagner avec succès dans votre démarche en capital

3 Un engagement historique dans le capital investissement régional Chiffres Clefs 1,2 Md investis sur les fonds propres des Caisses d Epargne dans des fonds de capital investissement 8 sociétés de gestion, filiales expertes en capital investissement 1 er partenaire privé des fonds régionaux avec 100 M engagés dans 60 fonds en région 2 nd réseau bancaire collecteur de FIP/FCPI/ISF en 2008 (87 M ), soit plus de 400 M collectés depuis l origine 300 M investis pendant la période de crise ( ) par les sociétés de gestion des Caisses d Epargne

4 Les 8 Sociétés de Gestion, filiales des Caisses d Epargne 1 milliard gérés par des équipes avec un solide historique (+ de 20 ans d expérience) Actifs sous gestion: 80 M Equipe: 11 personnes Fonds gérés: FCPR, SCR, FIP Actifs sous gestion: 130 M Equipe: 8 personnes Paris Actifs sous gestion: 97 M Equipe: 7 personnes Nantes Bordeaux Dijon Lyon Actifs sous gestion: 140 M Equipe: 6 personnes Fonds gérés: Fonds de Fonds & FCPI BDR Invest Création en 2010 Equipe: 2 personnes Actifs sous gestion: 72 M Equipe: 12 personnes Toulouse Actifs sous gestion: 528 M Equipe: 54 personnes Fonds gérés: FCPR, FIP, FCPI & Holding ISF Marseille Rhône Alpes PME Gestion Actifs sous gestion: 45 M Equipe: 4 personnes

5 Vos contacts au sein des Sociétés de Gestion, filiales des Caisses d Epargne DG: Philippe Quelénnec Tél: Paris DG: Lionnel Thomas Tél: PDG: Christian Joubert Tél: PDG: Rudy Secco Tél: Nantes Bordeaux Toulouse Dijon Lyon Marseille Dir. Développement: Nicolas Fraisse Tél: DGA: David Manjarres Tél: BDR Invest PDG: Philippe Boudriot Tél: Rhône-Alpes PME Gestion DG: Denis Rodarie Tél:

6 La Caisse d Epargne, votre partenaire «Haut de bilan» Un expert en région vous accompagne à chaque étape du développement de votre entreprise : financements classiques & structurés, levées de fonds, CAISSE D'EPARGNE ALSACE AQUITAINE POITOU CHARENTES AUVERGNE LIMOUSIN BOURGOGNE FRANCHE COMTE BRETAGNE PAYS DE LOIRE COTE D'AZUR ILE DE FRANCE ILE DE FRANCE LANGUEDOC ROUSSILLON LOIRE CENTRE LOIRE DROME ARDECHE LORRAINE CHAMPAGNE ARDENNES MIDI PYRENEES NORD FRANCE EUROPE NORMANDIE PICARDIE PROVENCE ALPES CORSE RHONE ALPES Contact Claude Faessel Bernard Chevalier Jean-Marc Lépine Philippe Boudriot Jean-François Divet Joseph Harrar Daniel Biache Philippe De Oliveira Nadine Baptiste Christophe Drouard Alexandre Poisson Franck Delval Jany Renne Eloi Carton Pascal Collet Arnaud Rouse Dominique Velay Pascal Duchaine Mail Téléphone

ISF et intermédiation : Collecte 2009

ISF et intermédiation : Collecte 2009 ISF et intermédiation : Collecte 2009 juillet 2009 1 Contexte et méthodologie Contexte: L AFIC et l AFG ont conduit une enquête pour suivre l impact des mesures dites «ISF PME», et en particulier, pour

Plus en détail

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI Situation du 1 er juillet 21 au soir Indicateurs de la cellule Nombre d optants: données issues des régions 12151 personnes ont opté au 1/7/21 (données

Plus en détail

Les charges de copropriété dans le parc privé

Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de l année 2009 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : L analyse du parc des immeubles en

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production Point n 3 Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013 Suivi de la production 1 - L ETAT DES STOCKS DANS LES ORGANISMES... 2 2 - L EVOLUTION DES INSTANCES... 4 2.1. Evolution des instances toutes

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Stabilité des prix de mise en vente «Une quasi stabilité des prix affichés à la mise en vente, qui se confirme depuis la fin de l année, avec un indice

Plus en détail

Liste des gares dites «structurantes»

Liste des gares dites «structurantes» Document d application Version 1 du 15/11/2014 Applicable dès réception RFF (CG TR 1 B n 7) RFN-CG-TR 01 B-07-n 900 Sommaire Article 1. Préambule... 4 Article 2. Définition et critères d éligibilité...

Plus en détail

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015*

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015* Le 19 novembre 2015 (1) de France Métropolitaine* 591,3 434,1 45,3 100,1 30,0 10,2 232,9 21,2 264,9 1,6 1 731,6 Ile de France 234,1 128,0 2,8 19,9 4,9 4,1 41,9 1,5 121,2 0,3 558,7 75 Paris 140,0 48,5 0,5

Plus en détail

Levées de capitaux. 22 février 2012. Concerne les acteurs français membres de l AFIC, investissant en France et à l étranger page 1. www.afic data.

Levées de capitaux. 22 février 2012. Concerne les acteurs français membres de l AFIC, investissant en France et à l étranger page 1. www.afic data. Levées de capitaux par les FCPI et FIP créés en 2011 22 février 2012 Concerne les acteurs français membres de l AFIC, investissant en France et à l étranger page 1 Contexte et Méthodologie Contexte : L

Plus en détail

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Version du 10 juillet 2013

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Version du 10 juillet 2013 12/07/2013 1 Liste des référents AERAS des établissements de crédit Version du 10 juillet 2013 AXA BANQUE 01 55 12 83 67/82 68 BAIL ENTREPRISES 02 98 34 43 37 BANCO BPI - Succursale France 01 44 50 33

Plus en détail

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE [Mise à jour : 10 mai 2014] 1 L équipe Siège UBIFRANCE Paris Michel Bauza Chef de Département UBIFRANCE siège, Paris Téléphone fixe 01 40 73 35

Plus en détail

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Mise à jour au 28 août 2015

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Mise à jour au 28 août 2015 02/09/2015 1 Liste des référents AERAS des établissements de crédit Mise à jour au 28 août 2015 AXA BANQUE 01 55 12 83 67/82 68 BAIL ENTREPRISES 02 98 34 43 37 BANCO BPI - Succursale France 01 44 50 33

Plus en détail

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat (FSPOEIE) constitue

Plus en détail

Postes ouverts dans services régionaux de l'alimentation (SRAL) des directions régionales de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt

Postes ouverts dans services régionaux de l'alimentation (SRAL) des directions régionales de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Page 1 of 14 Postes ouverts dans services régionaux de l'alimentation (SRAL) des directions régionales de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Retour note de service Dans les régions où des

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Les prix résistent toujours «Dans un marché immobilier pourtant grippé, les prix résistent toujours en ce mois de Novembre. Avec un indice qui ne progresse

Plus en détail

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Bienvenue à Loire-Centre Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Présentation Le Groupe BPCE 2 Un groupe puissant et solide Les groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne se sont unis pour créer

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS Présentation du Programme PHARE Les achats hospitaliers, levier majeur de performance pour les établissements Achats hospitaliers : 18 Milliards d euros en 2009 Non médicaux 42% Achats Hospitaliers Médicaux

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00 ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE Atelier de 14h30 16h00 Objectifs Identifier les zones en difficultés afin d éviter des fermetures De maintenir des effectifs suffisants dans les CFA

Plus en détail

Accès Raccordement d ERDF

Accès Raccordement d ERDF Direction Raccordements Accès Raccordement d ERDF Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.2.1 Nombre de pages : 13 Résumé Ce document décrit le rôle : - des Accueils Raccordement Électricité (ARÉ)

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

Situation et perspectives des centres de Relation Client en France Retour voyage Web 2.0 Rendez-vous du 10 juillet 2007

Situation et perspectives des centres de Relation Client en France Retour voyage Web 2.0 Rendez-vous du 10 juillet 2007 Situation et perspectives des centres de Relation Client en France Retour voyage Web 20 Rendez-vous du 10 juillet 2007 Eric Dadian Président AFRC Président Intra Call Center wwwafrcorg wwwintracallcom

Plus en détail

LES OBJECTIFS DU PAT

LES OBJECTIFS DU PAT LES OBJECTIFS DU PAT Le PAT s inscrit dans le cadre des axes de développement approuvés par l assemblée générale fédérale pour l olympiade 2012/2016. Il est le moyen de mettre en synergie l ensemble des

Plus en détail

Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux

Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux - Observatoire des sites de stockage VISIOStockage - Stockage à la ferme BASSE ET HAUTE NORMANDIE RENCONTRES RÉGIONALES CÉRÉALIÈRES 2015

Plus en détail

Entreprendre au féminin

Entreprendre au féminin DOSSIER DE PRESSE Entreprendre au féminin Un dispositif géré par : SOMMAIRE FGIF : un fond de garantie destiné aux femmes p. 3 Evolution du dispositif p. 4 Profils des bénéficiaires en 2010 p. 5 Caractéristiques

Plus en détail

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2 LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS Université Lille 2 Master STAPS «Grand Nord» - Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive _ option Préparations

Plus en détail

(commune de PREMILHAT 03410)

(commune de PREMILHAT 03410) (commune de PREMILHAT 03410) ACCÈS AU SITE DE L ETANG DE SAULT Lien vers Google map google map Lien vers VIAMICHELIN : calcul d itinéraire via michelin NATATION LES PARCOURS Le départ sera donné sur la

Plus en détail

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 Méthodologie : Données issues des plannings de disponibilités : -saisis par les propriétaires en gestion directe - issus des plannings

Plus en détail

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 I TAUX AU PLUS BAS : et si ça continuait? II RENEGOCIATION DE CREDITS : les règles du jeu changent

Plus en détail

Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013

Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013 Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013 Sommaire Le Top 15.... 3 Les évolutions récentes... 7 Evolution du PNB... 12 Les résultats

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU PRODUCTEUR

LIVRET D ACCUEIL DU PRODUCTEUR LIVRET D ACCUEIL DU PRODUCTEUR COMMENT FAIRE POUR ÉTABLIR UN CONTRAT D'ACHAT D'ÉLECTRICITÉ D ORIGINE PHOTOVOLTAÏQUE DANS LE CADRE DES OBLIGATIONS D'ACHAT. photovoltaique LIVRET D ACCUEIL DU PRODUCTEUR

Plus en détail

Projet VISIOStockage

Projet VISIOStockage 1 Projet VISIOStockage Observatoire des sites de stockage Outil d observation des capacités de stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux Auvergne/ RENCONTRES RÉGIONALES CÉRÉALIÈRES

Plus en détail

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière?

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Observatoire de la Microfinance Juillet 2012 Introduction Observatoire de la microfinance de la Banque de France

Plus en détail

Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance

Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance Septembre 2010 1 SOMMAIRE 1. Présentation de la Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la soustraitance

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

Présentation du Black Book France Logiciels et Services, 2007-2011

Présentation du Black Book France Logiciels et Services, 2007-2011 Présentation du Black Book France Logiciels et Services, 2007-2011 www.idc.com Copyright 2008 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved. Objectifs du Black Book France Vous

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 29 novembre 2013 SERVICE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 1- Marché des logements neufs : nouvelle baisse des ventes et des mises en vente au 3 ème trimestre 2013 Après

Plus en détail

Retour d Expérience e-marque au 02/03/2015

Retour d Expérience e-marque au 02/03/2015 Retour d Expérience e-marque au 02/03/2015 Introduction Contexte: Messages adressés à emarque-assistance@ffbb.com, sportive@ffbb.com, et sur des remontées terrain. Après 5 journées d utilisation pour les

Plus en détail

Cahier des charges pour la mise en œuvre de prestations d appui conseil RH ZOOM RH DIAGNOSTIC - ACCOMPAGNEMENT

Cahier des charges pour la mise en œuvre de prestations d appui conseil RH ZOOM RH DIAGNOSTIC - ACCOMPAGNEMENT Cahier des charges pour la mise en œuvre de prestations d appui conseil RH ZOOM RH DIAGNOSTIC - ACCOMPAGNEMENT Octobre 2015 CONTEXTE La loi et ses décrets d application donnent aux OPCA un rôle et des

Plus en détail

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de DUT 2010 Résultats de l IUT de Reims-Châlons-Charleville (Note de synthèse sur les diplômés de formation initiale hors alternance et formation continue)

Plus en détail

ESPACE FTP - PRESENTATION

ESPACE FTP - PRESENTATION ESPACE FTP - PRESENTATION 1. Description 2. Déposer, gérer et retirer des documents via le logiciel de transfert FTP profil ARS 3. Télécharger uniquement des documents via son navigateur Internet profil

Plus en détail

64 ÈME CE ET ENTREPRISE FINAN CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES

64 ÈME CE ET ENTREPRISE FINAN CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES 64 ÈME CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LES CENTRES D INFORMATION SUR LA PRÉVENTION DES DIFFICULTÉS DES ENTREPRISES ENTREPRISE EN DIFFICULTÉS : ANTICIPATION, ACCOMPAGNEMENT ET FINANCEMENT CE ET

Plus en détail

M HACHEMAOUI. Si vous n'avez pas reçu votre courrier ADEME, vous pouvez contacter directement le centre de l'ademe par mail :

M HACHEMAOUI. Si vous n'avez pas reçu votre courrier ADEME, vous pouvez contacter directement le centre de l'ademe par mail : Vos codes d'accès ADEME Suite à la réglementation du nouveau DPE 2013, chaque diagnostiqueur effectuant un rapport DPE devra envoyer son rapport par l'ademe. Les logiciels vous le permettent directement

Plus en détail

ANNEXE. Liste des métiers ouverts dans l'ensemble des régions françaises. Ile de France

ANNEXE. Liste des métiers ouverts dans l'ensemble des régions françaises. Ile de France ANNEXE Liste des métiers ouverts dans l'ensemble des régions françaises Code Rome Domaine professionnel 32321 Informaticien d'étude (dont chef de projet) Ile de France 29 métiers 32321 Informaticien d'étude

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 8 mars 2010 Journée des femmes. Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique

DOSSIER DE PRESSE. 8 mars 2010 Journée des femmes. Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique DOSSIER DE PRESSE 8 mars 2010 Journée des femmes Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique Un dispositif géré par ; UN FONDS DE GARANTIE DESTINÉ AUX FEMMES Grace au FGIF plus

Plus en détail

RÈGLEMENT GAIN CLIENT «OPERATION COTISATION MULTIRISQUES HABITATION OFFERTE» DU 01/10/2013 au 31/10/2013

RÈGLEMENT GAIN CLIENT «OPERATION COTISATION MULTIRISQUES HABITATION OFFERTE» DU 01/10/2013 au 31/10/2013 RÈGLEMENT GAIN CLIENT «OPERATION COTISATION MULTIRISQUES HABITATION OFFERTE» DU 01/10/2013 au 31/10/2013 Article 1 : Société Organisatrice BPCE Assurances, Société Anonyme au capital de 61.996.212 euros,

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AQUITAINE

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AQUITAINE PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE AQUITAINE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201- MARS 201 En 201, entreprises aquitaines du secteur privé ont été interrogées, employant 900 salariés dont 30 cadres Bilan 201

Plus en détail

1ACCOMPAGNER LA CROISSANCE 2PRÉPARER LA COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES AVEC : DE DEMAIN AVEC : le financement et la garantie 10-15 16-23 24-29

1ACCOMPAGNER LA CROISSANCE 2PRÉPARER LA COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES AVEC : DE DEMAIN AVEC : le financement et la garantie 10-15 16-23 24-29 1ACCOMPAGNER LA CROISSANCE DES ENTREPRISES AVEC : 10-15 le financement et la garantie l investissement 2PRÉPARER LA COMPÉTITIVITÉ DE DEMAIN AVEC : 16-23 l innovation les secteurs d avenir l export 3Développer

Plus en détail

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k )

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k ) DRG 2016 Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE Prestation de base (en k ) Gares ou Segments de Gares montant total dont rémunération de l'actif (WACC) dont rétrocession du résultat

Plus en détail

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE)

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) TOUT SAVOIR SUR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE LA VAE? > La Validation

Plus en détail

Réunion régionale de concertation. Guadeloupe, 22 et 23 octobre 2013

Réunion régionale de concertation. Guadeloupe, 22 et 23 octobre 2013 Réunion régionale de concertation Guadeloupe, 22 et 23 octobre 2013 Sommaire Qui sommes-nous? Où trouver des informations? Quel calendrier de mise en œuvre? Comment va fonctionner la filière? Quel scénario

Plus en détail

11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS

11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS 11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS Mercredi 29 avril 2015 XX/XX/XX Ordre du jour du Comité Régional des Achats Lyon 29 avril 2015 Horaires 14h00-14h10 14h10-14h30 14h30 14h55 Ordre du jour proposé Introduction

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE NORD-PAS-DE-CALAIS

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE NORD-PAS-DE-CALAIS PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE NORD-PAS-DE-CALAIS LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201- MARS 201 En 201, 0 entreprises du Nord-Pas-de-Calais du secteur privé ont été interrogées, employant 90 salariés dont

Plus en détail

Taxe d Apprentissage. Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours. Présentation : DPMA CLOUET Thomas

Taxe d Apprentissage. Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours. Présentation : DPMA CLOUET Thomas Taxe d Apprentissage Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours Présentation : DPMA CLOUET Thomas Définition Impôt versé par les entreprises afin de financer le

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE :

TARIFICATION BANCAIRE : TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux Vivre Votre Argent 25 janvier 2013 Pour ce palmarès 2013, la CLCV et Mieux Vivre Votre Argent ont passé en revue les tarifs applicables au 1er février

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201-3 MARS 201 En 201, 1 91 entreprises franciliennes du secteur privé ont été interrogées, employant 19 0 salariés dont 10 cadres.

Plus en détail

VOUS FAITES QUOI POUR L AVENIR DU BTP? MOI, JE FORME UN APPRENTI!

VOUS FAITES QUOI POUR L AVENIR DU BTP? MOI, JE FORME UN APPRENTI! VOUS FAITES QUOI POUR L AVENIR DU BTP? MOI, JE FORME UN APPRENTI! SON AVENIR C EST AUSSI LE MIEN! www.apprentissage-btp.com www.ccca-btp.fr Une initiative des professionnels du BTP mobilisés avec le CCCA-BTP.

Plus en détail

L'Ile-de-France, Amour et désamour.

L'Ile-de-France, Amour et désamour. L'Ile-de-France, Amour et désamour. 1 Dans quelles régions souhaite-t-on rester? Dans quelles régions souhaite-t-on partir? Lille Nantes Lyon Strasbourg Parmi les régions où l on souhaite rester le plus,

Plus en détail

Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte

Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte Conseil d orientation pour l emploi 26 mars 2013 (màj au 12/04/2013) Pierre Greffet MEDDE/CGDD/SOeS Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Ministère

Plus en détail

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33 beurre / crème / fromages / cheptel / collecte / consommation vaches / brebis / chèvres / échanges produits laitiers / France/Europe/Monde Les cahiers de FranceAgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE.

Plus en détail

LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE (CFP)

LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE (CFP) TOUT SAVOIR SUR LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE (CFP) ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE LE CFP? Les agents de la Fonction

Plus en détail

Annuaire des Cellules

Annuaire des Cellules Réseau des CERC Cellules Economiques Régionales de la Construction Annuaire des Cellules Economiques Régionales de la Construction Mise à jour le 29/01/2007 Annuaire des Cellules Economiques Régionales

Plus en détail

Contexte institutionnel

Contexte institutionnel 1 Formation en protection de l autonomie des personnes âgées pour les aides à domicile Approche écologique Lucette Barthélémy Chargée d expertise en promotion de la santé Contexte institutionnel 2 L Institut

Plus en détail

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : Le parc des immeubles en copropriété : un échantillon

Plus en détail

LES FRANCAIS ET LE SPORT Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale

LES FRANCAIS ET LE SPORT Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LE SPORT Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Qui est commanditaire des "enjeux

Plus en détail

Tableau n 6 - Suivi budgétaire 2014 par UO et Centre de Coûts des crédits déconcentrés HT2 CHS RÉGIONS-UO DÉPTS CHSCT / CHSS Centres de Coûts Dotations 2014 CHS 100% 1ère Délégation HT2 CHS 50% JANVIER

Plus en détail

SOMMAIRE DES 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL LES ENGAGEMENTS DEFINITION DES FAMILLES DES CROSS

SOMMAIRE DES 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL LES ENGAGEMENTS DEFINITION DES FAMILLES DES CROSS SOMMAIRE 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL 3 LES ENGAGEMENTS 4 DEFINITION DES FAMILLES DES CROSS 5 CRITERES ET CONDITIONS DES LABELS CROSS 6 TABLEAU DES DROITS A LABEL FFA 7 LA PROCEDURE

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE Service économique & financier 45 40 35 30 25 20 15 10 milliers de logements par MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE METROPOLITAINE 120 110 100 90 80 70

Plus en détail

HIT Report Juin 2014. France. Hotel Industry Trends. By MKG Hospitality. Tarif : 2 450 HT / an. www.mkg-hospitality.com welcome@mkg-group.

HIT Report Juin 2014. France. Hotel Industry Trends. By MKG Hospitality. Tarif : 2 450 HT / an. www.mkg-hospitality.com welcome@mkg-group. HIT Report Juin 2014 Hotel Industry Trends By MKG Hospitality France PARIS 50, rue Dombasle 75015 PARIS France - P: +33 (0) 1 56 56 87 87 - F: +33 (0) 1 56 56 87 88 LONDON Portman Square House 43-45 Portman

Plus en détail

POINT D ETAPE PASA, UHR, ASG MAI 2012

POINT D ETAPE PASA, UHR, ASG MAI 2012 POINT D ETAPE PASA, UHR, ASG MAI 2012 SYNDICAT NATIONAL DES ETABLISSEMENTS ET RESIDENCES PRIVES POUR PERSONNES AGEES Pôles social et médico-social SYNDICAT NATIONAL DES ETABLISSEMENTS ET RESIDENCES PRIVES

Plus en détail

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4 Bovins viande Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013 Chif Régions Nbre de Nbre de Nbre de troupeaux troupeaux troupeaux adhérents adhérents suivis en en VA4 en VA0 engraissement Nbre de troupeaux

Plus en détail

LISTE DES ECOLES D ASSISTANT SOCIAL ALSACE

LISTE DES ECOLES D ASSISTANT SOCIAL ALSACE LISTE DES ECOLES D ASSISTANT SOCIAL ALSACE ESTES - ECOLE SUPERIEURE EN TRAVAIL EDUCATIF ET SOCIAL 3, rue Sédillot BP 44 67065 - STRASBOURG CEDEX TEL : 03 88 21 19 90 FAX : 03 88 21 19 99 ALSACE INSTITUT

Plus en détail

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Sondage réalisé auprès d un échantillon de plus de 6400 Français Sondage réalisé pour la presse régionale et publié dans la presse régionale

Plus en détail

Les flux de mouvements RH

Les flux de mouvements RH Les flux de mouvements RH Les flux de mouvements engendrés par le démixtage et la mutualisation des groupes cartographie (1000 agents concernés) sont estimés en moyenne à 20% de la population avec des

Plus en détail

Eiffage Construction 3

Eiffage Construction 3 EIFFAGE Constrction 01 Ain Aisne 02 Aisne Aisne Services Aix en Provence 61 Alençon 03 Allier Alpes Maritimes 68 Alsace Franche Comté 68 Haut Rhin 68 Mulhouse Amélioration de l' Habitat 08 Ardennes Artois

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin août 2014

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin août 2014 APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT

Plus en détail

! Le Réflexe Cyclamed

! Le Réflexe Cyclamed ! Le Réflexe Cyclamed ! Les textes réglementaires! La collecte des MNU par les officines est obligatoire (loi n 2007-248, J.O. du 27/2/2007 et décret d application n 2009-718 du 17/6/2009)! Approbation

Plus en détail

ASC CONSEIL. BULLETIN D'INSCRIPTION à retourner à :

ASC CONSEIL. BULLETIN D'INSCRIPTION à retourner à : Techniques de vente spécial détaillants en chaussures 1 PAYS DE LA LOIRE LUNDI 4 MAI 2015 2 PROVENCE ALPES CÔTE D AZUR SEPTEMBRE 2015 3 BRETAGNE LUNDI 4 MAI 2015 Raison sociale :.. Adresse :... Code postal

Plus en détail

Modalités Significations Modalités Significations. AP Appartement MA Maison AT Antenne téléphone ME Maison exceptionnelle AU Autoroute MP

Modalités Significations Modalités Significations. AP Appartement MA Maison AT Antenne téléphone ME Maison exceptionnelle AU Autoroute MP Avertissement Les éléments présentés dans cette fiche se basent sur des croisements statistiques et les connaissances actuelles du pôle Foncier et stratégies foncières. Si les informations présentées vous

Plus en détail

Parcours et après-cancer. 7 colloque Inter 3C Le parcours du patient après cancer Institut Paoli-Calmettes-Marseille 11 octobre 2013

Parcours et après-cancer. 7 colloque Inter 3C Le parcours du patient après cancer Institut Paoli-Calmettes-Marseille 11 octobre 2013 Parcours et après-cancer 7 colloque Inter 3C Le parcours du patient après cancer Institut Paoli-Calmettes-Marseille 11 octobre 2013 Les enjeux de l après-cancer Qualité de vie et une approche «parcours»

Plus en détail

ESPACE FTP Guide d utilisation

ESPACE FTP Guide d utilisation ESPACE FTP Guide d utilisation Introduction 1 ère Connexion Connexion rapide Ergonomie du logiciel Navigation Transfert Groupes d accès Suppression Accès partenaires Annexe : installation Filezilla 1 ESPACE

Plus en détail

DISPOSITIF NATIONAL DE FORMATION A L ECO-RESPONSABILITE

DISPOSITIF NATIONAL DE FORMATION A L ECO-RESPONSABILITE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Plus en détail

Liste des centres du sommeil homologués par la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil

Liste des centres du sommeil homologués par la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil Liste des centres du sommeil homologués par la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil Cette liste n est pas exhaustive. Le classement est effectué par ordre alphabétique de région (Alsace,

Plus en détail

Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale

Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale LA PREVOYANCE DU SPORT Pourquoi un régime de prévoyance dans le sport? Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale Une

Plus en détail

Avec PASSERELLE Le CREDIT AGRICOLE D AQUITAINE renforce son positionnement de banque des «bons comme des mauvais jours»

Avec PASSERELLE Le CREDIT AGRICOLE D AQUITAINE renforce son positionnement de banque des «bons comme des mauvais jours» Avec PASSERELLE Le CREDIT AGRICOLE D AQUITAINE renforce son positionnement de banque des «bons comme des mauvais jours» Vie mutualiste et Développement durable Point Passerelle UN PROJET NATIONAL CONSTAT

Plus en détail

Mai 2014 BILAN D ACTIVITÉ DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM)

Mai 2014 BILAN D ACTIVITÉ DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM) Mai 2014 BILAN D ACTIVITÉ DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM) ANNÉE 2012 Bilan d activité des groupes d entraide mutuelle (GEM) Année 2012 Sommaire Introduction... 3 I] Les GEM créés et financés depuis

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Année 2014 SOMMAIRE ❶ Répartition du nombre d entreprises et de salariés... 2 Répartition du nombre d établissements et du nombre de salariés

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Année 2013 SOMMAIRE ❶ Répartition du nombre d entreprises et de salariés... 2 Répartition du nombre d établissements et du nombre de salariés

Plus en détail

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés Panorama de la forêt alsacienne Taux de boisement Volume sur pied Principales essences Diversité Propriétaires publics Propriétaires privés Tempête de 1999 Récolte Edition 2005 Bienvenue au cœur d une

Plus en détail

MAGASINS OUVERTS JOURS FERIES

MAGASINS OUVERTS JOURS FERIES MAGASINS OUVERTS JOURS FERIES LISTE DES MAGASINS 21 AVRIL 1er MAI 8 MAI 29 MAI ALSACE Colmar Haguenau Illzach (Mulhouse) AQUITAINE Agen Bergerac Biganos Bouliac Langon Lescar (Pau) Lormont Marmande Saint

Plus en détail

Observatoire de l Eolien

Observatoire de l Eolien Observatoire de l Eolien Analyse du marché et des emplois éoliens en France Colloque France Energie Eolienne 2 octobre 2014 Editorial France Energie Eolienne, porte-parole de l éolien, regroupe les professionnels

Plus en détail

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2012. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2012. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2012 Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Préambule Introduits par la loi «handicap» du 11 février 2005, les Groupes d Entraide Mutuelle

Plus en détail

FF olle. saison écoulée Championnat de France au moment du salon nautique de la commission

FF olle. saison écoulée Championnat de France au moment du salon nautique de la commission Orange ERCURY adidas CA - Suivi - Relation - Bilan - Règlement - Réunion - Fonctionnement - Aspects Claude THOUROT; Présents: Excusés: Christian FREZE, Thierry NOLLET 17, rue Henri Bocquillon 75015 Paris

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE :

TARIFICATION BANCAIRE : TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux vivre votre argent 27 janvier 2012 Pour ce palmarès 2012, la CLCV et Mieux vivre votre argent ont passé en revue les tarifs applicables au 1er février

Plus en détail

POST-TEST CAMPAGNE TV «Evaluation de la campagne de promotion 2009» - Présentation du 07 décembre

POST-TEST CAMPAGNE TV «Evaluation de la campagne de promotion 2009» - Présentation du 07 décembre POST-TEST CAMPAGNE TV «Evaluation de la campagne de promotion 2009» - Présentation du 07 décembre 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu

Plus en détail

Annuaire des coordinations régionales des plateformes France Initiative

Annuaire des coordinations régionales des plateformes France Initiative Annuaire des coordinations régionales des plateformes France Initiative Juin 2010 55, rue des Francs Bourgeois 75181 PARIS Cedex 04 01 40 64 10 20 / www.france-initiative.fr ALSACE Alsace Initiative Téléphone

Plus en détail