ACTION 1 L utilisation des chevaux de trait pour les travaux communaux. Rapport d étude 3

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACTION 1 L utilisation des chevaux de trait pour les travaux communaux. Rapport d étude 3"

Transcription

1 ACTION 1 L utilisation des chevaux de trait pour les travaux communaux Rapport d étude 3

2 LES DIFFERENTES UTILISATIONS DU CHEVAL DE TRAIT DANS LES COMMUNES FRANÇAISES Le cheval apparait aujourd hui comme un agent de développement durable des collectivités. Plusieurs communes ont franchi le pas de réintroduire le cheval en ville. Il est utilisé pour diverses tâches : - Collecte - des espaces verts - Gestion et entretien des espaces - de la voirie et propreté de la ville - (scolaires, personnes, touristes ) Cheval «utilitaire», cheval «cantonnier», cheval «territorial» sont autant de termes pour désigner ce «nouvel» employé communal qui présente de nombreux avantages : - Il est plus économique que du matériel motorisé, - Il est plus écologique : diminution des émissions de gaz à effets de serre, - Il motive et valorise le travail des agents communaux, - Il renforce l image de la ville. Nous développons ci-après trois exemples d utilisation du cheval de trait par des communes, puis des tableaux synthétiques sur les activités réalisées par des communes françaises (liste non exhaustive).

3 EQUITRAM ET BRIGADE EQUESTRE A MAXEVILLE : A Maxéville, commune de habitants, située dans la communauté urbaine du Grand Nancy ( habitants), la mairie a mis en place un équitram ainsi qu une brigade. Ce projet s est construit étape par étape. Tout commence en 2007 avec deux cavaliers qui arpentent les rues : l idée de brigade est née. En 2008, les élus sollicitent les haras nationaux pour étudier la faisabilité technique et financière de la mise en place d un équibus. Après une étude approfondie et une phase de tests, le projet peut démarrer en 2009 dans les meilleures conditions. L équitram assure le transport scolaire toute l année sur un circuit de 3 km matin et soir, et le transport des personnes une fois par semaine pour les emmener faire leurs courses. La brigade assure la surveillance du domaine public, favorise les échanges entre la mairie et les habitants, et rompt l isolement des personnes et handicapées. Ces nouveaux services de proximité offerts aux maxévillois permettent de créer le service municipal équin qui comprend 4 personnes et 4 chevaux de type comtois. Ce projet original s inscrit totalement dans la politique de développement durable de la ville. Le bilan carbone de l opération est positif (-35g de CO2 par km et par voyageur comparé à un autobus) et l impact social est réel avec une solution enfin adaptée pour des transports collectifs sur des circuits courts intramuros. Source : mairie de Maxéville PILOTE, LE CHEVAL EMPLOYE MUNICIPAL : En 2007, le maire de cette commune mosellane de habitants décide d embaucher un nouvel employé municipal. En effet, sa sensibilité écologique le pousse à franchir le pas. Désormais, la municipalité utilise Pilote, cheval de trait ardennais, comme substitution au moteur pour certaines tâches. Il accompagne deux agents techniques pour des missions d entretien, de ramassage de déchets et également pour le transport de personnes. Cette commune a fait appel à des professionnels régionaux afin de trouver un cheval dressé et adapté, et aussi pour former les agents. Depuis, c est en régie que la commune mène ce projet en développant le panel des activités de Pilote afin de l utiliser à temps plein, comme ses collègues! Le choix d intégrer le cheval au cœur de la ville a une dimension philosophique : la nature revient dans la ville. Il est aussi un parfait médiateur social :

4 trait d union entre les classes d âges, les groupes sociaux, les les urbains. Il rend les automobilistes plus patients, sans doute plus respectueux du vivant, et émerveille les enfants. Le cheval en ville impulse un autre rythme, et semble capable de stopper un instant la course frénétique de la vie quotidienne Source : mairie de Vitry sur Orne LE CHEVAL UTILITAIRE : LAMPERTHEIM, UNE COLLECTIVITE PIONNIERE EN ALSACE : Depuis 2006, dans la périphérie strasbourgeoise, Quadrille, une jument mise à disposition par les haras nationaux, occupe un poste de cheval cantonnier. Ce projet émerge d une volonté politique des élus de protéger l environnement, de créer du lien social et de valoriser le poste d ouvrier communal. Le cheval est utilisé à temps plein, aussi bien monté qu attelé. Il assure diverses missions comme l entretien des espaces verts, l arrosage des fleurs, la distribution des informations municipales, le transport de papier et de verre, et le transport de personnes. Cette mise en place s est faite progressivement, en passant par un stade expérimental, afin d étudier la pertinence du projet. L importance de la qualité du matériel utilisé est mise en avant, et surtout l importance de la formation du couple homme-cheval pour travailler en sécurité en milieu urbain.

5 Région LE RECENSEMENT DES COMMUNES LORRAINES Liste non exhaustive en régie ou appel à prestataire ACTIVITES REALISEES AVEC LES CHEVAUX verts, arrosage des Lorraine Woustviller (57) Régie : 1 cheval Lorraine Maxéville (54) Régie : 4 comtois Lorraine Nancy (54) Régie : 1 ardennais Lorraine Verdun (55) Prestataire : 2 ardennais Lorraine Brabois (54) Prestataire : ONF 2 chevaux Lorraine Sion Vaudémont (54) Prestataire : 2 ardennais Activités saisonnières Lorraine Vitry sur Orne (57) Régie : 1 ardennais Lorraine Commercy (55) Prestataire Activités saisonnières Lorraine Phalsbourg (57) Prestataire: 2 ardennais

6 LE RECENSEMENT DANS LES AUTRES REGIONS FRANCAISES Région Liste non exhaustive Lampertheim (67) Ungersheim (67) Pfaffenhoffen (67) Schweighouse sur Moder (67) Strasbourg (67) forêt rhénane en régie ou appel à prestataire Régie : 1 ardennais ACTIVITES REALISEES AVEC LES CHEVAUX verts, arrosage des Régie : 1 comtois Prestataire 2 chevaux Prestataire 4 ardennais Saverne (67) 1 cheval Soultz (68) Champagne Ardennes Champagne Ardennes Champagne Ardennes Pont Sainte Marie (10) St André les vergers Villers sur Suize verte 30 chevaux Hippo écolo : 1 ardennais Hippo écolo : 1 ardennais Régie : 1 ardennais Arrosage estivale

7 Région Normandie Normandie Normandie Trouville sur mer (14) St Pierre sur Dives (14) Parc de la Valleuse d Antifer Normandie Argentan (61) Normandie Etretat (76) Haute Normandie en régie ou appel à prestataire Régie : 1 percheron, 1 cob normand et 1 âne Régie : 1 percheron ACTIVITES REALISEES AVEC LES CHEVAUX verts, arrosage des 2 cobs normands Régie 1 percheron Association Défi Caux Ardennais et cob normand Etretat (76) Régie Rhône-Alpes Avoriaz Prestataires

8 ACTIVITES REALISEES AVEC LES CHEVAUX Région en régie ou appel à prestataire verts, arrosage des Ile de France Vincennes (94) Régie : 3 ardennais Ile de France Rambouillet (78) 2 boulonnais Ile de France Parc de la Courneuve 2 cobs normands, 2 traits du Nord et 1 boulonnais propriété du département Seine- Saint-Denis Ile de France Domaine national de Saint Cloud Prestataire association 2 boulonnais Centre Châteauroux (36) 2 ânes grands noirs du Berry Picardie Beauvais (60) Trait du nord Nord Pas de calais Chéreng (59) Régie : 1 trait du Nord

9 Région Rhône Alpes Lyon Parc de la tête d or (69) en régie ou appel à prestataire ACTIVITES REALISEES AVEC LES CHEVAUX verts, arrosage des Régie Bourgogne Cluny (71) Bourgogne Saulieu (21) 1 jument auxoise Languedoc Roussillon Languedoc Roussillon Vendargues (34) Peyrestortes (66) 2 comtois, 1 camargue et 1 âne Régie 2 chevaux de trait (vignes) Aquitaine Pau (64) Bretagne Brest (29) Provence Alpes Côtes d Azur Languedoc Roussillon Prestataire traits bretons Draguignan (83) Peyrestortes (66)

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Les prix résistent toujours «Dans un marché immobilier pourtant grippé, les prix résistent toujours en ce mois de Novembre. Avec un indice qui ne progresse

Plus en détail

Financer la réintroduction du cheval utilitaire par la compensation carbone

Financer la réintroduction du cheval utilitaire par la compensation carbone Financer la réintroduction du cheval utilitaire par la compensation carbone Qu'est ce que le cheval utilitaire : Le cheval est utilisé afin d assurer à l échelle communale (ou d un quartier) des missions

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Année 2014 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2014... 3 Pilotes d'installations lourdes des industries de transformation...3

Plus en détail

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre (GES) et synthèse des actions de réduction

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre (GES) et synthèse des actions de réduction Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre (GES) et synthèse des actions de réduction BRGM 2012-330- DAF/EDD Novembre 2012 Bilan réalisé selon le format de l annexe 3 de la Méthode pour

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production Point n 3 Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013 Suivi de la production 1 - L ETAT DES STOCKS DANS LES ORGANISMES... 2 2 - L EVOLUTION DES INSTANCES... 4 2.1. Evolution des instances toutes

Plus en détail

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI Situation du 1 er juillet 21 au soir Indicateurs de la cellule Nombre d optants: données issues des régions 12151 personnes ont opté au 1/7/21 (données

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Décembre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Décembre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Très légère baisse des prix de l immobilier au niveau national au mois de décembre «Notre indice national est en très légère baisse de -2,67 points

Plus en détail

(commune de PREMILHAT 03410)

(commune de PREMILHAT 03410) (commune de PREMILHAT 03410) ACCÈS AU SITE DE L ETANG DE SAULT Lien vers Google map google map Lien vers VIAMICHELIN : calcul d itinéraire via michelin NATATION LES PARCOURS Le départ sera donné sur la

Plus en détail

Dimanche 09 DECEMBRE 2012. www.ffc.fr. Guide Technique

Dimanche 09 DECEMBRE 2012. www.ffc.fr. Guide Technique LA FRANCE CYCLISTE CYCLO-CROSS PONT-CHATEAU Dimanche 09 DECEMBRE 2012 www.ffc.fr Guide Technique 10H JUNIORS 11H15 ESPOIRS 13H CADETS 13H45 DAMES 15H ELITE CHALLENGE NATIONAL de CYCLO-CROSS PONT-CHÄTEAU

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS Présentation du Programme PHARE Les achats hospitaliers, levier majeur de performance pour les établissements Achats hospitaliers : 18 Milliards d euros en 2009 Non médicaux 42% Achats Hospitaliers Médicaux

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 Les chiffres clés Nombre d'actions de formation financées 43 624 54 963 62 657 Progression par rapport à l'année 2009 26,0% 43,6% Nombre de stagiaires financés 37 805 43

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Stabilité des prix de mise en vente «Une quasi stabilité des prix affichés à la mise en vente, qui se confirme depuis la fin de l année, avec un indice

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

Liste des gares dites «structurantes»

Liste des gares dites «structurantes» Document d application Version 1 du 15/11/2014 Applicable dès réception RFF (CG TR 1 B n 7) RFN-CG-TR 01 B-07-n 900 Sommaire Article 1. Préambule... 4 Article 2. Définition et critères d éligibilité...

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 1 er avril 2015 fixant au titre de l année 2015 le nombre et la

Plus en détail

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions TOUS METIERS CONFONDUS HEBERGEMENT - RESTAURATION Nombre de projets : 225 934 Part de projets difficiles : 37.9 % Part de saisonniers : 61.6 % Alsace 3837 40.4 % 41.1 % Aquitaine 16463 38.5 % 64.2 % Auvergne

Plus en détail

Rapport d activité. Bretagne Active. Outil de développement économique régional

Rapport d activité. Bretagne Active. Outil de développement économique régional Rapport d activité 2014 Bretagne Active Outil de développement économique régional En 2014 5255 EMPLOIS CRÉÉS OU CONSOLIDÉS 621 PROJETS ACCOMPAGNÉS ET FINANCÉS 10 M MOBILISÉS EN CONCOURS FINANCIERS Claude

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS

11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS 11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS Mercredi 29 avril 2015 XX/XX/XX Ordre du jour du Comité Régional des Achats Lyon 29 avril 2015 Horaires 14h00-14h10 14h10-14h30 14h30 14h55 Ordre du jour proposé Introduction

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

Les Français et la domotique

Les Français et la domotique Titre du document Les Français et la domotique Principaux résultats de la deuxième enquête «HABITANTS, HABITATS & MODES DE VIE» réalisée avec le Credoc en juillet 2014 Conditions de réalisation de l enquête

Plus en détail

Sujet : Séminaire des managers de la filière Individus Agirc et Arrco

Sujet : Séminaire des managers de la filière Individus Agirc et Arrco LETTRE DU CENTRE N 188 Sujet : Séminaire des managers de la filière Individus Agirc et Arrco Le centre de formation et des expertises métiers organise, en lien avec la direction du Produit Retraite, un

Plus en détail

Fictions TV françaises

Fictions TV françaises Fictions TV françaises REPARTITION GEOGRAPHIQUE DES TOURNAGES EN 2012 Note méthodologique : Productions concernées : Unitaires et séries TV français (COSIP, ou productions françaises ayant au moins une

Plus en détail

Parcours et après-cancer. 7 colloque Inter 3C Le parcours du patient après cancer Institut Paoli-Calmettes-Marseille 11 octobre 2013

Parcours et après-cancer. 7 colloque Inter 3C Le parcours du patient après cancer Institut Paoli-Calmettes-Marseille 11 octobre 2013 Parcours et après-cancer 7 colloque Inter 3C Le parcours du patient après cancer Institut Paoli-Calmettes-Marseille 11 octobre 2013 Les enjeux de l après-cancer Qualité de vie et une approche «parcours»

Plus en détail

Baromètre SPANC Observatoire EPARCO-CSA

Baromètre SPANC Observatoire EPARCO-CSA Baromètre SPANC Observatoire EPARCO-CSA Avec le soutien de l Office International de l Eau Contexte et objectifs Un contexte d évolution des lois et réglementations qui impose un diagnostic global du parc

Plus en détail

En alsace, nous sommes fiers de :

En alsace, nous sommes fiers de : En alsace, nous sommes fiers de : Réseau VESTA, le benchmark entre communes Né en 2003, le Réseau Vesta des villes alsaciennes engagées dans le Développement Durable est co-animé par EDF Commerce Est et

Plus en détail

La nouvelle région Normandie

La nouvelle région Normandie La nouvelle région Normandie Quelle place pour les jeunes? Présentation du 7 juillet 2016 pour la matinée jeunesse organisée par la Plateforme de coordination de l'observation médico-sociale, sociale et

Plus en détail

Entreprendre au féminin

Entreprendre au féminin DOSSIER DE PRESSE Entreprendre au féminin Un dispositif géré par : SOMMAIRE FGIF : un fond de garantie destiné aux femmes p. 3 Evolution du dispositif p. 4 Profils des bénéficiaires en 2010 p. 5 Caractéristiques

Plus en détail

LES OBJECTIFS DU PAT

LES OBJECTIFS DU PAT LES OBJECTIFS DU PAT Le PAT s inscrit dans le cadre des axes de développement approuvés par l assemblée générale fédérale pour l olympiade 2012/2016. Il est le moyen de mettre en synergie l ensemble des

Plus en détail

Les charges de copropriété dans le parc privé

Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de l année 2009 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : L analyse du parc des immeubles en

Plus en détail

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013 La preuve par Principaux enseignements du bilan des PRT et du recensement des projets télémédecine 2013 Le recensement Télémédecine 2013 01 Synthèse du recensement Télémédecine 2013 02 Répartition et maturité

Plus en détail

ISF et intermédiation : Collecte 2009

ISF et intermédiation : Collecte 2009 ISF et intermédiation : Collecte 2009 juillet 2009 1 Contexte et méthodologie Contexte: L AFIC et l AFG ont conduit une enquête pour suivre l impact des mesures dites «ISF PME», et en particulier, pour

Plus en détail

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k )

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k ) DRG 2016 Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE Prestation de base (en k ) Gares ou Segments de Gares montant total dont rémunération de l'actif (WACC) dont rétrocession du résultat

Plus en détail

Retour d Expérience e-marque au 02/03/2015

Retour d Expérience e-marque au 02/03/2015 Retour d Expérience e-marque au 02/03/2015 Introduction Contexte: Messages adressés à emarque-assistance@ffbb.com, sportive@ffbb.com, et sur des remontées terrain. Après 5 journées d utilisation pour les

Plus en détail

SOMMAIRE DES 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL LES ENGAGEMENTS DEFINITION DES FAMILLES DES CROSS

SOMMAIRE DES 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL LES ENGAGEMENTS DEFINITION DES FAMILLES DES CROSS SOMMAIRE 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL 3 LES ENGAGEMENTS 4 DEFINITION DES FAMILLES DES CROSS 5 CRITERES ET CONDITIONS DES LABELS CROSS 6 TABLEAU DES DROITS A LABEL FFA 7 LA PROCEDURE

Plus en détail

Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping

Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping Table ronde Tourisme Durable ROCHEFORT le 4 mai 2010 Muriel LUZU 2 LE GROUPE AFNOR Groupe international de services organisé autour de 4 grands domaines

Plus en détail

Postes ouverts dans services régionaux de l'alimentation (SRAL) des directions régionales de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt

Postes ouverts dans services régionaux de l'alimentation (SRAL) des directions régionales de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Page 1 of 14 Postes ouverts dans services régionaux de l'alimentation (SRAL) des directions régionales de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Retour note de service Dans les régions où des

Plus en détail

FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard. Pour

FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard. Pour FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard Pour La perception des idées reçues à l égard des personnes en situation de handicap par les Français Résultats détaillés Le 16 mai 2006 Sommaire

Plus en détail

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière?

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Observatoire de la Microfinance Juillet 2012 Introduction Observatoire de la microfinance de la Banque de France

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 29 novembre 2013 SERVICE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 1- Marché des logements neufs : nouvelle baisse des ventes et des mises en vente au 3 ème trimestre 2013 Après

Plus en détail

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE [Mise à jour : 10 mai 2014] 1 L équipe Siège UBIFRANCE Paris Michel Bauza Chef de Département UBIFRANCE siège, Paris Téléphone fixe 01 40 73 35

Plus en détail

BILAN DE LA NUIT DE L EAU 2014. Samedi 22 mars 2014

BILAN DE LA NUIT DE L EAU 2014. Samedi 22 mars 2014 BILAN DE LA NUIT DE L EAU 2014 Samedi 22 mars 2014 Le Bilan 7eme édition- Samedi 22 mars 2014 167 clubs mobilisés dans toute la France 250 visiteurs en moyenne par site 950 collectés en moyenne par site

Plus en détail

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 Méthodologie : Données issues des plannings de disponibilités : -saisis par les propriétaires en gestion directe - issus des plannings

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE NORD-PAS-DE-CALAIS

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE NORD-PAS-DE-CALAIS PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE NORD-PAS-DE-CALAIS LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201- MARS 201 En 201, 0 entreprises du Nord-Pas-de-Calais du secteur privé ont été interrogées, employant 90 salariés dont

Plus en détail

Accès Raccordement d ERDF

Accès Raccordement d ERDF Direction Raccordements Accès Raccordement d ERDF Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.2.1 Nombre de pages : 13 Résumé Ce document décrit le rôle : - des Accueils Raccordement Électricité (ARÉ)

Plus en détail

64 ÈME CE ET ENTREPRISE FINAN CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES

64 ÈME CE ET ENTREPRISE FINAN CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES 64 ÈME CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LES CENTRES D INFORMATION SUR LA PRÉVENTION DES DIFFICULTÉS DES ENTREPRISES ENTREPRISE EN DIFFICULTÉS : ANTICIPATION, ACCOMPAGNEMENT ET FINANCEMENT CE ET

Plus en détail

Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14

Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14 3. ACCES RACCORDEMENT D Identification : -NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14 Version Date Nature de la modification Annule et remplace V.1.0 17/10/2013 Version initiale -NOI-RAC-02E V.2.7

Plus en détail

Contexte institutionnel

Contexte institutionnel 1 Formation en protection de l autonomie des personnes âgées pour les aides à domicile Approche écologique Lucette Barthélémy Chargée d expertise en promotion de la santé Contexte institutionnel 2 L Institut

Plus en détail

Plus de 600 associations 30 000 membres adultes 1100 jeunes, 1500 scolaires

Plus de 600 associations 30 000 membres adultes 1100 jeunes, 1500 scolaires Plus de 600 associations 30 000 membres adultes 1100 jeunes, 1500 scolaires I / Ile de France Gaphil II / Nord-Pas de Calais IIA / Picardie III/ Champagne Ardenne IV / Lorraine VI / Alsace Belfort VII

Plus en détail

Regroupement des salariés administratifs des Comités départementaux et régionaux

Regroupement des salariés administratifs des Comités départementaux et régionaux Regroupement des salariés administratifs des Comités départementaux et régionaux Responsables de ces sessions : Roland PREHEMBAUD Vice Président «Animation du Réseau» Nadia MAOUCHE Directrice Vie Association

Plus en détail

Présentation des 500 Emplois Saisonniers de la Ville de Nice et de la Métropole Nice Côte d Azur

Présentation des 500 Emplois Saisonniers de la Ville de Nice et de la Métropole Nice Côte d Azur Présentation des 500 Emplois Saisonniers de la Ville de Nice et de la Métropole Nice Côte d Azur Photo Ville de Nice Jeudi 24 mai 2012 à 11 heures Villa Masséna Nice 35 promenade des Anglais 1 SOMMAIRE

Plus en détail

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015*

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015* Le 19 novembre 2015 (1) de France Métropolitaine* 591,3 434,1 45,3 100,1 30,0 10,2 232,9 21,2 264,9 1,6 1 731,6 Ile de France 234,1 128,0 2,8 19,9 4,9 4,1 41,9 1,5 121,2 0,3 558,7 75 Paris 140,0 48,5 0,5

Plus en détail

LES FRANCAIS ET LE SPORT Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale

LES FRANCAIS ET LE SPORT Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LE SPORT Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Qui est commanditaire des "enjeux

Plus en détail

Pr jet. urbain. téléphérique. Informezvous

Pr jet. urbain. téléphérique. Informezvous Pr jet urbain Informezvous! Pr jet urbain Réunion publique de concertation Mardi 25 septembre 20h Hôtel de ville Salon Richelieu Donnez votre avis! Informezvous! Conception : hippocampe.com - 031064-08/2012

Plus en détail

Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux

Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux - Observatoire des sites de stockage VISIOStockage - Stockage à la ferme BASSE ET HAUTE NORMANDIE RENCONTRES RÉGIONALES CÉRÉALIÈRES 2015

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Octobre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Octobre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Les prix de vente stagnent au mois d octobre «Le marché de l immobilier est grippé et les prix Dans la plupart des autres grandes villes de résistent

Plus en détail

RADIATEUR HENRAD PREMIUM ECO RÉDUISEZ VOTRE FACTURE D ÉNERGIE JUSQU À 10,5 %

RADIATEUR HENRAD PREMIUM ECO RÉDUISEZ VOTRE FACTURE D ÉNERGIE JUSQU À 10,5 % RADIATEUR HENRAD PREMIUM ECO RÉDUISEZ VOTRE FACTURE D ÉNERGIE JUSQU À 10,5 % Brochure ECO 2013 Belgique - France ISSO CERTIFIED POURQUOI UNE CHALEUR VERTE? NOUS NE POUVONS PLUS L ÉVITER : LE CLIMAT GÉMIT

Plus en détail

Taxe d Apprentissage. Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours. Présentation : DPMA CLOUET Thomas

Taxe d Apprentissage. Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours. Présentation : DPMA CLOUET Thomas Taxe d Apprentissage Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours Présentation : DPMA CLOUET Thomas Définition Impôt versé par les entreprises afin de financer le

Plus en détail

RÉGIONALISATION DES AÉROPORTS des évolutions juridiques à une véritable stratégie publique SOLUTIONS POUR LES COLLECTIVITÉS SOLUTIONS POUR LES COLLECTIVITÉS 28, rue Desaix 75015 Paris tél : 01 45 67 23

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

L'Ile-de-France, Amour et désamour.

L'Ile-de-France, Amour et désamour. L'Ile-de-France, Amour et désamour. 1 Dans quelles régions souhaite-t-on rester? Dans quelles régions souhaite-t-on partir? Lille Nantes Lyon Strasbourg Parmi les régions où l on souhaite rester le plus,

Plus en détail

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement...

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement... Sommaire La forêt en Europe... 2 La forêt en France métropolitaine... 4 L évolution de la surface forestière... 5 Le taux de boisement... 6 par département... 6 par sylvoécorégion... 7 À qui la forêt appartient-elle?...

Plus en détail

Tableau de bord des emplois dans les entreprises du médicament en Novembre 2015

Tableau de bord des emplois dans les entreprises du médicament en Novembre 2015 Tableau de bord des emplois dans les entreprises du médicament en 2014 Novembre 2015 Le tableau de bord de la situation de l emploi en 2014 Les caractéristiques des salariés du secteur Ensemble des salariés

Plus en détail

Observatoire de suivi de l économie touristique. Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX

Observatoire de suivi de l économie touristique. Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX Observatoire de suivi de l économie touristique Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX SOMMAIRE Le tourisme en Dordogne, parc et évolution Le tourisme en Dordogne, les principaux

Plus en détail

Une grande région dans le Sud: Languedoc-Roussillon Midi Pyrénées. La filière équine dans le Sud de France

Une grande région dans le Sud: Languedoc-Roussillon Midi Pyrénées. La filière équine dans le Sud de France Une grande région dans le Sud: Languedoc-Roussillon Midi Pyrénées La filière équine dans le Sud de France 13 Départements 73 000 km² Environnement Agricole 78 300 exploitations agricoles (16% des exp agri

Plus en détail

ANNUAIRE DES FORMATIONS IFRIA

ANNUAIRE DES FORMATIONS IFRIA ANNUAIRE DES FORMATIONS Version mars 2013 Sommaire Le réseau des p 2 Domaine de la Production p 3 Domaine de la Commercialisation p 6 Domaine de la Qualité p 8 Domaine de la Conception p 10 Domaine de

Plus en détail

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Bienvenue à Loire-Centre Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Présentation Le Groupe BPCE 2 Un groupe puissant et solide Les groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne se sont unis pour créer

Plus en détail

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE)

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) TOUT SAVOIR SUR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE LA VAE? > La Validation

Plus en détail

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LÉGERS RAPPORT D ACTIVITÉ ANNUEL

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LÉGERS RAPPORT D ACTIVITÉ ANNUEL O R G A N I S M E T E C H N I Q U E C E N T R A L U T A C / O T C ~ A u t o d r o m e d e L I N A S - M O N T L H E R Y ~ B P 2 0 2 1 2 ~ 9 1 3 1 1 M O N T L H É R Y C E D E X CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE

Plus en détail

GRAND CONCOURS DE RESTAURATION, SERVICE ET ANIMATION À TABLE

GRAND CONCOURS DE RESTAURATION, SERVICE ET ANIMATION À TABLE DOSSIER DE PRESSE RÉSIDENCES GRAND CONCOURS DE RESTAURATION, SERVICE ET ANIMATION À TABLE En maisons de retraite et établissements handicap Édition 2015 La Maison des Gourmets, c est l idée originale d

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE FEDERATION NATIONALE DES ENTREPRENEURS DES TERRITOIRES LE 11 DECEMBRE 2014 MSA ILE DE FRANCE

ASSEMBLEE GENERALE FEDERATION NATIONALE DES ENTREPRENEURS DES TERRITOIRES LE 11 DECEMBRE 2014 MSA ILE DE FRANCE ASSEMBLEE GENERALE FEDERATION NATIONALE DES ENTREPRENEURS DES TERRITOIRES LE 11 DECEMBRE 2014 Le projet «Déclaration Sociale Nominative»(DSN) Le projet «Déclaration Sociale Nominative»(DSN) Un projet national

Plus en détail

TROUVER BALISE PRES DE CHEZ VOUS

TROUVER BALISE PRES DE CHEZ VOUS TROUVER BALISE PRES DE CHEZ VOUS AQUITAINE POITOU CHARENTES LIMOUSIN 33 BGE Sud Ouest 05 56 87 23 75 bge33@creer.fr www.creer.fr 40 BGE Landes 05 58 06 10 40 contact@tgc40.fr www.bgetecgecoop.com 16, 17,

Plus en détail

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4 Bovins viande Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013 Chif Régions Nbre de Nbre de Nbre de troupeaux troupeaux troupeaux adhérents adhérents suivis en en VA4 en VA0 engraissement Nbre de troupeaux

Plus en détail

Modèle Allures 2013. Région Date Lieu Poneys 2 ans Poneys 3 ans 2 ans 3 ans Poulinières Foals LANGUEDOC ROUSSILLON 08 mars MONTPELLIER (34)

Modèle Allures 2013. Région Date Lieu Poneys 2 ans Poneys 3 ans 2 ans 3 ans Poulinières Foals LANGUEDOC ROUSSILLON 08 mars MONTPELLIER (34) ALSACE 01 mai PFAFFENHOFFEN LOCAL (67) x x M/H/F M/H/F 08 juin ST PIERRE REGIONAL ARABE (67) à confirmer M/H/F M/H/F 15 juin NEEWILER REGIONAL HAFLINGER (67) à confirmer M/H/F M/H/F x x 23 juin PFAFFENHOFFEN

Plus en détail

Syndicats Protection Sociale

Syndicats Protection Sociale Syndicats Protection Sociale Région ALSACE Syndicat CFDT Protection Sociale - SYPS Alsace Maison des syndicats 1 rue Sédillot 67000 Strasbourg 03.88.36.07.76 03.88.24.72.53 cfdtpste.alsace@wanadoo.fr Secrétaire

Plus en détail

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat (FSPOEIE) constitue

Plus en détail

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 -

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 - La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région - Juillet 2010 - Votre besoin en Capital Vous êtes dirigeant (ou futur dirigeant) d entreprise et vous souhaitez : Créer ou

Plus en détail

Tourisme et environnement

Tourisme et environnement Colloque UNAT Aquitaine Tourisme et environnement Muriel LUZU Les différentes formes d étiquetage Les écolabels officiels (type I) : Marque NF Environnement Ecolabel Européen Selon la norme EN ISO 14 024

Plus en détail

MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR. N o 2013-3

MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR. N o 2013-3 15 avril 2013 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Bulletin Officiel du Ministère de l Intérieur N o 2013-3 Direction de l information légale et administrative 26, rue Desaix 75727 Paris Cedex 15 ISSN : 1282-7924

Plus en détail

Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte

Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte Conseil d orientation pour l emploi 26 mars 2013 (màj au 12/04/2013) Pierre Greffet MEDDE/CGDD/SOeS Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Ministère

Plus en détail

M HACHEMAOUI. Si vous n'avez pas reçu votre courrier ADEME, vous pouvez contacter directement le centre de l'ademe par mail :

M HACHEMAOUI. Si vous n'avez pas reçu votre courrier ADEME, vous pouvez contacter directement le centre de l'ademe par mail : Vos codes d'accès ADEME Suite à la réglementation du nouveau DPE 2013, chaque diagnostiqueur effectuant un rapport DPE devra envoyer son rapport par l'ademe. Les logiciels vous le permettent directement

Plus en détail

Sondage Émission TV «Combien çà coûte» Émission Février 2005 Les Français et la Saint-Valentin

Sondage Émission TV «Combien çà coûte» Émission Février 2005 Les Français et la Saint-Valentin Sondage Émission TV «Combien çà coûte» Émission Février 005 Les Français et la Saint-Valentin Contexte et méthodologie Dans le cadre d une nouvelle émission télévisée «Combien çà coûte» animée par Jean-Pierre

Plus en détail

LES TRAFICS PASSAGERS DE LA CORSE AU COURS DE LA SAISON 2015. ( Mai à Septembre )

LES TRAFICS PASSAGERS DE LA CORSE AU COURS DE LA SAISON 2015. ( Mai à Septembre ) LES TRAFICS PASSAGERS DE LA CORSE AU COURS DE LA SAISON 215 ( Mai à Septembre )! Légère progression des trafics passagers estivaux en 215 avec 5 483 181 passagers à l arrivée et au départ de Corse ( hors

Plus en détail

SOMMAIRE DES 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL LES ENGAGEMENTS REFERENCES REGLEMENTAIRES DEFINITION DES FAMILLES DES COURSES NATURE

SOMMAIRE DES 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL LES ENGAGEMENTS REFERENCES REGLEMENTAIRES DEFINITION DES FAMILLES DES COURSES NATURE SOMMAIRE 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL 3 LES ENGAGEMENTS 4 REFERENCES REGLEMENTAIRES 5 DEFINITION DES FAMILLES DES COURSES NATURE 6 CRITERES ET CONDITIONS DES LABELS TRAIL 7 CRITERES

Plus en détail

1. 2. NOTRE MISSION SERVIR L AVENIR NOTRE MÉTIER ACCOMPAGNER LES ENTREPRENEURS NOTRE STRATÉGIE ASSOCIER LE MEILLEUR DU PUBLIC ET DU PRIVE

1. 2. NOTRE MISSION SERVIR L AVENIR NOTRE MÉTIER ACCOMPAGNER LES ENTREPRENEURS NOTRE STRATÉGIE ASSOCIER LE MEILLEUR DU PUBLIC ET DU PRIVE 1. 2. 3. 4. NOTRE MISSION SERVIR L AVENIR NOTRE MÉTIER ACCOMPAGNER LES ENTREPRENEURS NOTRE STRATÉGIE ASSOCIER LE MEILLEUR DU PUBLIC ET DU PRIVE NOTRE RÉSEAU AU CŒUR DES RÉGIONS 3-5 6-8 9-10 11-13 1. NOTRE

Plus en détail

REGLEMENTS. Finale de l ANNEAU D OR FENIOUX FRANCE JUNIORS Finale de la COUPE DE FRANCE CADETS DES DEPARTEMENTS 2014

REGLEMENTS. Finale de l ANNEAU D OR FENIOUX FRANCE JUNIORS Finale de la COUPE DE FRANCE CADETS DES DEPARTEMENTS 2014 REGLEMENTS Finale de l ANNEAU D OR FENIOUX FRANCE JUNIORS 2014 Finale de la COUPE DE FRANCE CADETS DES DEPARTEMENTS 2014 Samedi 27 Septembre 2014 & Dimanche 28 Septembre 2014 Vélodrome de Bourges Contacts

Plus en détail

Un défi pour l avenir des métiers d avenir

Un défi pour l avenir des métiers d avenir LA FORMATION DE LA FILIÈRE ALIMENTAIRE La filière Alimentaire Un défi pour l avenir des métiers d avenir UN RÉSEAU AU SERVICE DE LA FILIèRE ALIMENTAIRE www.ifria-apprentissage.fr l offre de formation initiale

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Exercice 2014 Article 75 de la loi Grenelle 2 SOMMAIRE Contenu BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE... 1 Exercice 2014... 1 1. Préambule... 3 2. Bilan

Plus en détail

L offre d hébergement

L offre d hébergement L offre d hébergement 3 L offre d hébergement Définitions 52 Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le nouveau classement

Plus en détail

I. La mise en place des accords collectifs

I. La mise en place des accords collectifs Point n 2 INSTANCE NATIONALE DE CONCERTATION 25 SEPTEMBRE 2013 I. La mise en place des accords collectifs 1.1. Vague 1 : Pour mémoire, les 3 Urssaf régionales créées au 1 er janvier 2012 (Auvergne, Pays

Plus en détail

R4P Réseau Régional de Rééducation et de Réadaptation Pédiatrique en Rhône-Alpes

R4P Réseau Régional de Rééducation et de Réadaptation Pédiatrique en Rhône-Alpes R4P Réseau Régional de Rééducation et de Réadaptation Pédiatrique en Rhône-Alpes La parole à une association : actions et accompagnement des enfants et de leur famille Intervenant : Olivier GROZEL, AFM

Plus en détail

Les Français et la biodiversité. Module Opinion de l'epiq

Les Français et la biodiversité. Module Opinion de l'epiq Les Français et la biodiversité Module Opinion de l'epiq Sommaire 1. La préservation de la biodiversité : un combat important pour les Français 2. Une actualité connue et dont l impact est bien identifié

Plus en détail

Paris, une ville qui accueille un public nombreux et varié

Paris, une ville qui accueille un public nombreux et varié PARIS ET LA COP 21 Paris, une ville qui accueille un public nombreux et varié 2 274 880 habitants 3 000 000 déplacements pendulaires par jour 32 000 000 de touristes par an ILE DE FRANCE 12.000.000 habitants

Plus en détail

STATISTIQUES 2011 PROVEMPLOI - Le Salon pour Vivre et Travailler en Province. Octobre 2011

STATISTIQUES 2011 PROVEMPLOI - Le Salon pour Vivre et Travailler en Province. Octobre 2011 STATISTIQUES 2011 PROVEMPLOI - Le Salon pour Vivre et Travailler en Province Octobre 2011 PRINCIPAUX CHIFFRES 4 121 visiteurs cette année +50% par rapport à 2010 +18% par rapport à 2009 +4% inscriptions

Plus en détail

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de DUT 2010 Résultats de l IUT de Reims-Châlons-Charleville (Note de synthèse sur les diplômés de formation initiale hors alternance et formation continue)

Plus en détail

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2 LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS Université Lille 2 Master STAPS «Grand Nord» - Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive _ option Préparations

Plus en détail

à jour du 15/10/2014 DEFENSE MOBILITE - PILOTES REGIONAUX VAE ET ASSISTANTS Référents VAE NOM Prénom

à jour du 15/10/2014 DEFENSE MOBILITE - PILOTES REGIONAUX VAE ET ASSISTANTS Référents VAE NOM Prénom à jour du 15/10/2014 DEFENSE MOBILITE - PILOTES REGIONAUX VAE ET ASSISTANTS Nombre : 7 PR VAE POITOU CHARENTE LIMOUSIN MIDI PYRENNES CAZAUX PR VAE 05 15 54 19 Contacter par téléphone ou par le numéro vert

Plus en détail

Présentation du Black Book France Logiciels et Services, 2007-2011

Présentation du Black Book France Logiciels et Services, 2007-2011 Présentation du Black Book France Logiciels et Services, 2007-2011 www.idc.com Copyright 2008 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved. Objectifs du Black Book France Vous

Plus en détail

La démographie médicale Situation au 1 er janvier 2013

La démographie médicale Situation au 1 er janvier 2013 Professionnels de santé : exercer dans le Val-de-Marne Jeudi 04 avril 2013 La démographie médicale Situation au 1 er janvier 2013 1 Dr Bernard LE DOUARIN Président CDOM Val-de-Marne Selon les prévisions

Plus en détail